Bienvenue sur la suite du forum à succès Pokémon Aube, Invité. Après l'incroyable assaut de la Team Zodiac, où en sont les choses sur l'île de Maïlys?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Papa, Maman, la Bonne et Dave [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dave
Disjoncteur – Champion de Mégapagopolis
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 22/08/2014

MessageSujet: Papa, Maman, la Bonne et Dave [Validé]   Ven 22 Aoû - 15:13


Nom / Prénom : Dave (Nom de famille inconnu)
Surnom : Bzzbzzbzzzz (c'est comme ça qu'ils l'appellent)
Rang désiré : Disjoncteur – Champion de Mégapagopolis
Age : 34
Sexe : Mâle
Origine : Inconnue
Groupe Principal : Champion
Spécialité/badge : Électrique
Arène voulue : Mégapagopolis

Description de votre Arène :

La nouvelle arène de Mégapagopolis se trouve en banlieue, isolée du reste de la ville. Les gens évitent ce bâtiment depuis bien longtemps, et ils ont raison. Il s’agit d’un ancien manoir délabré et considéré comme hanté. En s’approchant, on peut voir des formes bouger ou entendre des bruits inquiétants.

L’intérieur à la hauteur de la réputation : c’est un dépotoir. Ce qui autrefois fut l’entrée n’a plus aucune noblesse : on y voit des statues brisées en morceaux, des moutons de poussière énormes. Parfois, l’on peut voir du coin de l’œil un objet bouger et changer de pièce. Il est beaucoup plus courant de croiser des Rattatas ou des Rattatacs, plus ou moins survoltés.

Des fils électriques et des câbles partent dans toutes les pièges et principalement à l’étage. Certaines portions sont dénudées et semblent avoir plus de dix ans, tandis que d’autres semblent dater de la veille. La rampe, tout comme l’espace devant le grand escalier en bois, est dépourvue de toute poussière, contrairement aux marches ou même au reste de la pièce.

Au centre de la pièce trône une petite table avec un bouton et un message imprimé indiquant « APPUYEZ ICI ET NE TOUCHEZ A RIEN D’AUTRE * ». En cherchant bien, en tout petit, il est écrit : « *En cas de décès ou d’accident, je ne suis en aucun cas responsable de votre sort. En entrant dans cette pièce, vous me déchargez de toute responsabilité à tout jamais. »

Si vous avez le malheur de vouloir explorer par vous-même, vous risquez de tomber dans les pièges qui sont disséminés dans tout le bâtiment et qui délivrent un courant assez puissant pour vous faire perdre connaissance au mieux, vous tuer au pire.
Après avoir pressé le bouton, le Champion viendra vous accueillir et vous mènera dans l’arène à proprement parler, après avoir traversé un dédale de pièces dans le même état que l’entrée.

L’arène jure avec tout le reste du bâtiment : du faire de certaines mesures et règlementations de la Ligue, Dave est obligé de garder cette pièce dans un état plus ou moins correct sous peine de perdre son poste et donc son loisir. Il s’agit d’une pièce immense qui a été créée en cassant de nombreuses cloisons (il est encore possible de vous les marques au sol et au plafond). Au sol, un grand rectangle tracé à la bombe blanche délimite le terrain officiel. Au-delà de ces tracés s’entasse une quantité astronomique d’appareils électroménagers, électriques, ou électroniques. Ci et là, il est possible de voir un Motisma s’amuser à changer d’hôte.

Au fond de la pièce se trouve une chaise de bureau à roulette, place du champion. A l’opposé, une chaise en bois, dure et inconfortable attend les fesses du challenger. Une porte latérale, plus ou moins dégagée, permet à l’arbitre d’aller s’installer depuis l’extérieur sans risquer sa vie dans le reste du manoir. L’entrée demande un code à seize caractères et l’utilisation de deux cartes à puce pour pouvoir pénétrer : vous ne pourrez pas rentrer par là.

De vieilles caméras de surveillance sont installées dans absolument tous les angles de chaque pièce, ce qui permet au Champion de garder un historique et une trace de tout ce qu’il se passe chez lui.

Histoire :

Dave est le fils d’immigrés clandestins qui étaient venus à Maïlys dans le but de faire fortune. Manque de bol, ce fut un échec retentissant. Les deux parents, accompagnés d’un bébé de deux ans, pourchassés par les forces de l’ordre, trouvèrent refuge dans un quartier pauvre et sale de la capitale. Voyant une bâtisse assez ancienne, mais spacieuse, ils se renseignèrent : était-il possible de partager ? La réponse fut toujours la même : « Mais vous êtes fous ?! Cet endroit est maudit ! ». Comprenant que personne ne viendrait les embêter là, et ne croyant pas une seule seconde à cette histoire de malédiction, la petite famille s’installa.

Le lendemain, ils étaient morts. Personne n’osa pénétrer dans le bâtiment pour le vérifier, mais personne n’en ressortit pendant plus de trente ans. Enfin, ils ne virent personne en ressortir.

Mais revenons en arrière et attardons-nous sur le destin tragique de cette pauvre famille.

Lorsque, en milieu d’après-midi d’une longue journée d’hiver, ils se décidèrent enfin à s’installer, il faisait très sombre. Et ils avaient beau s’acharner sur les interrupteurs, le courant électrique semblait coupé. Le père, armé de sa belle moustache et de son courage à toute épreuve, s’aventura plus en profondeur à la recherche du disjoncteur, d’une lampe, ou de bougies.

Dix heures plus tard, voyant qu’il ne revenait pas, la mère, armée de sa belle moustache et de son courage à toute épreuve (oui oui), partie à sa recherche après avoir abandonné son gamin dans l’entrée, dans les mains d’une statue. Elle non plus ne revint jamais. Tout ce qu’ils laissèrent derrière eux fut des rires, des cris et un gosse.
Durant la nuit, le bébé fut approché par des formes diverses et variées : trois Motismas, chacun ayant pris possession d’un appareil différent. Dave, voyant toutes ces lumières et ces couleurs, rit de bon cœur et voulu faire gouzi gouzi aux spectres électriques. Ceux-ci tombèrent immédiatement sous son charme et, voyant que contrairement aux autres, il n’avait ni peur, ni le moindre signe d’hostilité en lui, ils le prirent sous son aile.

Ils remirent le courant dans les minutes qui suivirent et s’occupèrent de leur mieux du petit humain. Ils le nourrirent avec des Rattatas cuits au Four, le lavèrent dans la Machine à laver (rêve de tout parent) et lui coupèrent les cheveux avec la Tondeuse.
Pour tous les besoins spécifiques, l’un d’eux sortait durant la nuit et volait ce dont ils avaient besoin pour éduquer l’enfant qu’ils avaient accueilli.

Et le petit Dave grandit, avec une attirance toute particulière pour tout ce qui touchait à l’électricité (étonnant, n’est-ce pas ?). Sous la tutelle des Motismas, il découvrit tous les secrets du manoir et apprit à réparer les appareils abandonnés qu’ils récupéraient en en prenant possession.

Ce fut grâce aux larcins de ses nouveaux parents qu’il apprit à lire, écrire et à compter, lui enseignant tout ce dont il avait besoin.

Et tout alla bien jusqu’au jour de ses quinze ans, où, dans un livre, il entendit parler d’internet. Cette découverte manqua de lui faire mouiller son pantalon trop grand (ils n’avaient pas trouvé sa taille, malheureusement). Peu importe ce que c’était exactement, il VOULAIT ça. Vivant en ermite, mais néanmoins conscient de la réalité du monde extérieur, il savait qu’il avait besoin d’argent s’il voulait s’en occuper légalement. Et étant un néophyte, il aurait du mal à s’en charger tout seul.

Il sortit donc, en cachète (sa maison devait rester secrète), des diamants volés en poche. Dans la rue, tout le monde regardait ce garçon dépenaillé à la démarche hasardeuse qui semblait découvrir chaque chose qu’il voyait. Mais en fait, c’était bel et bien le cas.

S’en suivit une épopée formidable durant laquelle un policier et un agent d’EDF moururent en voulant enquêter ou facturer le jeune homme. Durant cette confrontation rapidement réglée par les Motismas, Dave récupéra ses deux premiers Pokémons, un Lixy et un Wattouat, tous deux appartenant aux deux fonctionnaires. L’adolescent était bien embêté, que faire de ces créatures ? Finalement, la solution fut choisie par les principaux intéressés : ils décidèrent de rester avec lui : l’adolescent dégageait un charme… électrique.

Toutes ces aventures avaient été épuisantes, mais au final, il avait sa connexion internet. Et tel un matelot du Nebuchadnezzar, il se nourrit d’informations sans interruption. En deux ans, il avait appris tout ce qu’il devait savoir. Le monde extérieur semblait intéressant, mais après son aventure, il n’avait pas très envie de sortir.
Ce fut à l’âge de dix-huit ans qu’il rencontra son troisième Pokémon, dans une scène digne de la mauvaise adaptation cinématographique de Dreamcatcher. Si vous avez lu le livre ou vu le film, alors vous devez savoir de quoi il s’agit, mais pour les autres, voici une explication : alors que Dave allait aux toilettes, il tomba nez à nez avec un Lampéroie dans la cuvette. Son premier réflexe fut de baisser la cuvette et de s’assoir dessus, bloquant la créature à l’intérieur, mais s’empêchant également de partir. Le passionné d’électricité appela à l’aide tandis que le Pokémon sauvage tentait de défoncer la cuvette à grands Coup d’Boule. Sous un choc plus fort qu’un autre, les lunettes (volées, bien évidemment), de Dave quittèrent le bout de son nez pour tomber par terre. Mal à l’aise sans, et surtout complétement bigleux, il tenta tant bien que mal de les récupérer son quitter son trône. Malheureusement ce fut un échec.

Le Lampéroie lui bondit au visage tandis que Dave tentait tant bien que mal de le repousser. Sous les yeux de ses parents adoptifs, il perdit la lutte et reçut un câlin. Son charme électrique avait encore frappé.

Quinze ans passèrent sans que Dave ne ressorte de chez lui, laissant ses Pokémons subvenir à ses besoins. A force de chasser le Rattatac, ses Pokémons devinrent de plus en plus puissant, tandis que lui s’amusait à faire des combats sur simulateur.

Finalement, il entendit parler de la guerre de l’Étoile, et il suivit les discours d’Ophiuchus et de Lyndia sur internet. Voyant là une occasion rêvée de mettre ses connaissances en pratique,  il sortit dehors, armé de ses trois parents adoptifs et de ses trois Pokémons.

Avant de rerentrer immédiatement à l’intérieur : le soleil lui faisait mal aux yeux. Déçu, il décida de piéger le manoir dans le cas où des intrus se montrent. Bien évidemment, vu la réputation de la bâtisse, c’était inutile.

Déçu, et sans avoir eu la moindre occasion de se battre, la Guerre se termina.

Mais trois moins après, il eut un éclair de génie : il allait soumettre sans candidature à la Ligue pour devenir Champion de type Electrique. Malgré ses conditions à la limite de l’acceptable, il fut accepté après un test à domicile. La seule condition étant qu’il fasse un peu attention aux challengers, qu’ils évitent de mourir électrocutés ou du tétanos.

Caractère :

Dave a gardé une âme d’enfant, il est joueur, colérique, curieux tour à tour. Il n’a pas du tout la même notion de la vie et de la mort que les autres. Ses parents ont beau avoir été tués par ses parents adoptifs, il s’en fiche totalement, tout comme il se fiche bien qu’ils aient tué les deux fonctionnaires qui avaient voulu enquêter chez lui.

De ce fait, ses pièges (souvent très dangereux, voir mortels) sont uniquement une source d’amusement pour lui, l’avertissement à l’entrée du manoir est uniquement présent à cause de l’insistance des émissaires de la Ligue.

Si quelque chose ne se passe pas comme prévu, le plus souvent à cause de comportements humains, il risque de s’énerver très fort : il est bien plus confiant en la mécanique, l’électronique et l’informatique qui obéissent à des lois bien définies et qui ne sont pas aussi inconstants que les humains.

Ayant toujours vécu reclus, il s’émerveille devant tout ce qui lui parait nouveau. Il a beau connaître tous les Pokémons existants, il en a vu très peur de ses propres yeux et peut rester bouche bée devant un simple Roucool (avant de le griller sur place).

C'est un ermite qui ne supporte pas la lumière du soleil et qui tousse en respirant de l'air frais : il compte bien passer toute sa vie dans son manoir.

Apparence physique :

Vous voyez le geek de trente ans passionné d’électronique ? C’est Dave.

Barbu, moustachu, grand, avec des lunettes et de longs cheveux gras. Il aime prendre des poses extravagantes, tentant d’avoir la classe, mais sans y parvenir (ayant été bercé par des histoires, il n’a jamais pu découvrir que faire une pose stylée est absolument impossible).

Il aime faire de grands gestes lors de moments décisifs tout en criant des « AH-AH ! » victorieux en pointant son adversaire de ses deux indexes.

En règle générale, il ne tient pas en place, mais ne supporte pas de sortir dehors.

Il s’habille d’habits très variés et rarement adaptés à sa taille. De ce fait, ils sont étirés par endroits, délavés voir même déchirés, recousus et redéchirés par-dessus.

Il a des doigts très fins qui lui sont bien pratiques lorsqu’il travaille sur ses machines.
La plus grande partie de son corps est extrêmement velue, mais si La Bonne passe parfois un coup de tondeuse afin d’éviter qu’il ne ressemble à un Colossinge.


Pokémons Possédés :

Motisma (Papa) Lv MAX (Lévitation)
Motisma (Maman) Lv MAX (Lévitation)
Motisma (La Bonne) Lv MAX (Lévitation)
Pharamp (Mouton) Lv MAX (Statik)
Luxray (Tigrou) Lv MAX (Intimidation)
Ohmassacre (Dreamcatcher) Lv MAX (Lévitation)


Autre : DC de. (En vrai, je le cache pas, mais je le dis pas non plus : je me fiche que vous sachiez qui je suis)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brice
L'éclat du Rubis
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 17/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Papa, Maman, la Bonne et Dave [Validé]   Ven 22 Aoû - 15:20

Cette fiche. EST GENIALE. En l'honneur de Papa, Maman, la Bonne, la mère à moustache et Rodolph, je la valide. Bon jeu à toi ! Dummy !

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Papa, Maman, la Bonne et Dave [Validé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salut ! Moi c'est Julie.
» Petits oeufs a offrir........ou....... pour se faire plaisir
» Les pubs que vous aimez/aimiez bien
» 2 nouvelles pour enfants
» The mentalist

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aube Saison 2 : Version Zénith :: Avant Propos :: Fiches Persos et Carnets de routes :: Fiches Persos-
Sauter vers: