Bienvenue sur la suite du forum à succès Pokémon Aube, Invité. Après l'incroyable assaut de la Team Zodiac, où en sont les choses sur l'île de Maïlys?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Jeu 18 Sep - 18:40

Cette fois-ci, l'utilisation du Siffl'herbe était beaucoup moins ingénieux. L'attaque était beaucoup trop peu précise alors que les Motisma étaient survoltés. En plus, elle ne pouvait cibler qu'un seul Motisma, et le vrai n'avait pas été visé. Cette fois-ci, celui-ci était sur la gauche du Jungko, et se mit à rire en faisant fortement crépiter son électricité. Les feuilles magiks auront beau toucher chaque Motisma, cela n'empêchera pas ce-dernier d'utiliser le coup sur lequel tout allait se jouer. Chaque clone disparu alors sous l'effet des feuilles. Mais ils disparurent en laissant comme une sorte de « pilier » électrique formé en réalité grâce au Chargeur décuplé par la toile, permettant ainsi à cette dernière de se maintenir.

Paralysé et piégé comme le Jungko était, il ne pourrait pas échapper à l'attaque prévue. Lavi comprendrait également pourquoi Angelina avait décidé de garder son spectre sous cette forme.


« Fatal-foudreuh ! »

Chargeur, stab électrique, compétences élevées dans le domaine spécial, l'attaque allait frapper de manière bien efficace contre le reptile. Néanmoins, ce-dernier avait tout de même une chance de résister grâce à son type plante et à l'énergie drainée via les Vampigraines boostées à la Grosse Racine. Ça allait donc se jouait maintenant sur l'endurance du pokémon forêt. S'il résistait, alors il pourrait très certainement profiter d'un dernier atout (si Angelina ne se trompait pas) et achever le spectre qui n'aurait pas non plus la force d'enchaîner directement avec une quelconque attaque dans l'immédiat étant donné la puissance du Fatal-foudre qu'il déployait dans un bruit assourdissant. Le guerrier feuillu, aussi fatiguait qu'il devait être désormais, devrait savoir trouver la force pour vaincre.

Et c'était également ce moment où la vieille pourrait juger une dernière fois le jeune homme. S'il ne maîtrisait pas les bases d'un combat et qui caractérise chacun de ses pokémons, alors il ne pourrait gagner. C'était le dernier enseignement que la championne du moment se devait de vérifier.


« Tout che choue maintenant, mon petit. Proufeuh-moi que tou connais tout de tes pokémons ! »

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Ven 19 Sep - 17:04

Qui ne tente rien a rien, dit le proverbe, n’est-ce pas ? Et bien c’était plutôt dans cette optique que Lavi vit les choses sur sa tentative bien vaine et totalement idiote de voir les choses avec le siffl’herbe. Enfin, il se disait ça pour ne pas perdre la face parce que des erreurs, il en avait fait dans ce combat et comme jamais. Lui qui avait comme bête noire son combat contre Sugil venait de se trouver une nouvelle référence dans l’absurde et l’idiotie. Un match d’arène truffé de fautes grosses comme son adversaire totalement folle, c’était quelque chose. Ainsi donc, le doux sifflement ne fit rien d’autre que de vrombir dans les oreilles (ça a des oreilles un reflet ?) d’un clone. Toutefois et c’était peut-être là où le blond avait le plus honte, c’était dans la réalisation de ses feuilles magiks. Elles étaient de toute façon trop rapides pour être esquivables alors pourquoi Diable avait-il jugé bon de lancer une berceuse pour arrêter cette futile valse ? Ao ! Ao !

Du coup, rien ne se mettait en travers du chemin de la foutue attaque électrique qui allait survenir d’une seconde à l’autre. Anchelina ordonna une fatale foudre. Forcément, quelle puissante capacité que celle-ci surtout si son lanceur était chargé comme le motisma qui en plus profitait du Stab. Lavi comprenait à présent pourquoi l’ancêtre avait choisi un spectre tout à fait normal et non hantant une machine. C’était en prévision de cette attaque dévastatrice même avec la résistance qu’avait Raum à son égard.

Et bien évidemment, collé comme il l’était à la toile électrifiée, le jungko n’avait pas beaucoup de chances d’esquive, même avec une détection bien placée. D’autant plus que ses muscles postérieurs tressaillaient, signe que la paralysie faisait son œuvre et l’empêchait de toute façon de se mouvoir correctement et d’utiliser ses puissants membres pour s’extirper de ce pétrin. Il ne restait plus qu’à prier pour que la régénération que lui offraient les vampigraines ainsi que son type soit suffisants pour que le combat ne se finisse pas sur cette action si puissante et sur le misérable état auquel était réduit le dernier combattant du blond.

La foudre frappa, illuminant l’intérieur normalement si sombre du transept et faisant pour quelques instants, mieux que l’orage battant de dehors. Lavi dut tressaillir à cause du bruit sourd et fracassant mais aussi à cause de la soudaineté de l’attaque. Il ne respirait plus et son cœur battait à tout rompre. Est-ce que son compagnon gisait, inconscient au centre de la toile ? Ou est-ce qu’il tenait le choc, mâchoires serrées et regard farouche, scintillant de détermination ? Lorsque l’obscurité revint, le rosalien put voir qu’Ho-oh et Arceus avaient été avec lui et Raum. Le fier jungko se tenait toujours même endroit, haletant et fumant. Son dresseur poussa un soupir de soulagement. Mais ce n’était pas fini même si ça allait être le cas dans peu de temps. Le motisma ou Raum, l’action du challenger allait décider de la fin du combat et cela risquait d’être très Gros. En effet, Anchelina avait compté sur lu stab ainsi que sur l’augmentation de puissance via chargeur. Et bien, Lavi allait prendre exemple sur son adversaire et faire de même … mais niveau sens tactique, on frisait le zéro absolu.


« Tempête verte ! »

Rassemblant ses dernières forces, puissant dans sa volonté de gagner le combat, Raum usa de son talent pour créer une puissante tempête de feuilles, de branches, de spores et de graines. Malgré la toile, il se secoua pour faire voler les feuilles et graines qu’il avait sur son dos. Avec la résistance qu’opposait la toile, lorsqu’il faisait son mouvement, il revenait à sa position initiale avec plus de force, détachant encore plus de plantes. Lorsqu’il jugea qu’il y en avait assez pour noyer son ennemi dans cette jungle artificielle, Raum les lança sur sa cible trop affaiblie pour, normalement, esquiver l’assaut.

Avec cette attaque tout à fait finaude se concluait la cinquième arène de Lavi Ash. Soit la tempête verrte était concluante et il avait une chance d’avoir son badge. Soit le motisma avait encore un tour dans son sac et alors la honte serait sur le blond qui irait s’exiler au fin fond de la route de glace sans même manger sa part de choucroute.


Spoiler:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Sam 20 Sep - 11:33

Oui ! Lavi avait fait le bon choix ! Il avait laissé son Jungko se prendre l'attaque pour profiter de l'Engrais ! Il avait pu ainsi éviter le piège d'Angelina. S'il avait esquivé à l'aide d'une Détection, alors que le spectre aurait eu tout le loisir d'achever cet adversaire à coup de Vent Mauvais ou autre Ball'Ombre et de contrer les assauts du pokémon forêt. Mais en se laissant frapper la foudre, son talent s'activait et lui offrait un boost conséquent qui lui permit d'attaquer instantanément durant ce lap de temps ou le pokémon électrique devait se remettre de l'attaque.

La Tempête verte était une attaque particulièrement puissante. La plus puissante du type après la Végé-attak. Boostée ainsi et par le type du guerrier, la tempête déversée fut d'une puissance tout à fait surprenante. La vieille regarda alors le spectacle, satisfaite. Oui, Lavi avait su remporter le badge de cette arène. Car le spectre tomba au sol, inconscient. Elle rappela par la suite ses pokémons, avant de s'avancer vers le challenger, tout en faisant sonner sa clochette.


« Arfarfaaarf ! Queleuh beau combat Lafichouchou ! Tou as chu te démener pour rectifier tes erreurs et afoir l'afantacheuh malgré la difficulté poché par mon Ectoplachmouchoufleurdelotus ! Che te déclareuh fier fainceur de ta chinquièmeuh arèneuh ! Félichitachion ! Foilà che que tou as droit en récompencheuh... »

La vieille sortit alors un petit coffret de sa poche, détenant les récompenses qui revenaient de droit à ce jeune homme pouvant aller s'occuper de son ultime arène. Peut-être que l'un des cadeaux lui serait utile pour cela.

« Et foichi... Le badcheuh Lafanfille, la CT Ball'Ombre, et pour couronner le tout... UNE CHOUCROUTE ANCHELINA CHAURIN ! » S'écria-t-elle en ouvrant le boitier. La choucroute était soigneusement conservée. « Arfarfaaaarf ! Che chuis décholé mon petit chouchou mais che ne pourrais pas partacher chette choucroute afec toi auchourd'hui. Che dois aller m'occuper de mes petits chéris ! »

Elle fit alors sonner à nouveau sa clochette, et lui fit un clin d'oeil exagéré qui alla de paire avec une face digne de la star qu'elle est. Aussi magnifique que ce moment était, Lavi ne pourrait être qu'en extase face à cela.

« Et ne me déchois pas par la chuite ! Chors fictorieux de ta prochaine arèneuh, de la Routeuh fictoire et churtout, du concheil 4 ! Chur che, che te laiche mon petit ! Que la chainte choucrouteuh chois afec toi ! Ooooohohohohohoh ! »

Et la vieille se retourna d'un pas vif, avançant vers là d'où elle était apparue. Les flammes bleutés qui continuaient de se promener au-dessus d'eux disparurent alors, chacun avec leur propre rire, tandis que les chandeliers s’éteignirent tous dans un silence profond. Et dans un dernier rire, n'étant autre que celui de la vieille, Angelina sembla disparaître complètement. Qui était-elle vraiment ? Etait-elle tout aussi spectral que ses pokémons ?

Désormais, Lavi et son pokémon étaient seuls dans l'obscurité menaçante de la chapelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Sam 20 Sep - 16:33

Les deux protagonistes humains de ce match d’arène regardèrent avec autant d’avidité l’un que l’autre l’issue de cette tempête tropicale même si au final, la vieille semblait résignée et totalement satisfaite. Le déferlement de feuilles s’arrêta au bout de quelques instants, révélant qui des deux combattants avait gagné cette manche ardue. Le Motisma n’avait pas reçu d’ordre pour éviter de défaillir à ce moment précis et par conséquent, la victoire revenait, aussi surprenant que cela puisse paraître, à Raum, exténué au sein de sa toile électrifié. Une petite clochette retentit, signifiant la fin. Anchelina s’avança alors, sortant d’on-ne-sait où une petite boite.

« Arfarfaaarf ! Queleuh beau combat Lafichouchou ! Tou as chu te démener pour rectifier tes erreurs et afoir l'afantacheuh malgré la difficulté poché par mon Ectoplachmouchoufleurdelotus ! Che te déclareuh fier fainceur de ta chinquièmeuh arèneuh ! Félichitachion ! Foilà che que tou as droit en récompencheuh... »

Ce n’est qu’à ce moment-ci que Lavi s’autorisa à souffler, lâchant un soupir, le prouvant aussi exténué que son pokémon. Ce combat avait été difficile et atroce pour le cœur. Le rosalien le sentait encore battre à tout rompre dans sa cage thoracique. La vieille révéla alors les récompenses qu’avait gagnées son challenger. Tout d’abord le badge Lavanville, prouvant qu’il avait vaincu la maîtresse du type spectre et ses horribles fantômes, puis ensuite la CT Ball’ombre qui pourrait avoir quelques avantages pour la suite de l’aventure. Et pour finir, Mamie s’excusa platement de ne pas pouvoir lui offrir une choucroute fraiche de son crue. Toutefois, il n’allait pas pouvoir s’y soustraire quand même. Elle lui offrit un Tupperware de choucroute faite maison qu’il pourrait déguster pour se remettre de ses émotions.

« Me … Merci ! »

Il lui sourit alors franchement quand elle reprit.


« Et ne me déchois pas par la chuite ! Chors fictorieux de ta prochaine arèneuh, de la Routeuh fictoire et churtout, du concheil 4 ! Chur che, che te laiche mon petit ! Que la chainte choucrouteuh chois afec toi ! Ooooohohohohohoh ! »

Et elle tourna talons, les feux follets la suivant et lui donnant une prestance qui ne lui collait pas du tout. Ainsi, Lavi et Raum se retrouvèrent seuls, dans le noir de cette inquiétante bâtisse. Avant qu’Anchelina ne disparaisse complètement, son adversaire de la soirée lança :

« Soyez-en sûr ! »

Voilà qui était dit. Maintenant, le jeune homme ne pouvait plus perdre que ce soit à sa prochaine arène ou au volcan. Il en avait fait plus ou moins la promesse à la vieille chouette et honnêtement, ça l’embêterait qu’elle vienne le hanter parce qu’il n’avait su la respecter. Lavi rappela son jungko qui avait bien mérité de se reposer et fourra ses gains dans son sac. Puis il leva le nez jusqu’aux vitraux illuminés par les éclairs. Il pleuvait toujours autant dehors. Il soupira et mit sa capuche. Revenant devant les lourds battants de la porte, il les poussa et inspira l’air humide et frai du dehors et s’avança dans la nuit.

Plus qu’une arène. Que la Sainte Choucroute soit avec lui.


Spoiler:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La nuit tous les chats sont gris ou noir...
» La nuit tous les vers sont gris
» La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]
» La nuit, tous les chacals sont gris
» Je marche seul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aube Saison 2 : Version Zénith :: Maïlys - Zones Civilisées :: Les Ruines de Lakit-
Sauter vers: