Bienvenue sur la suite du forum à succès Pokémon Aube, Invité. Après l'incroyable assaut de la Team Zodiac, où en sont les choses sur l'île de Maïlys?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Bahia/Oliver
Handicapée malchanceuse
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 07/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]   Ven 19 Sep - 0:49

Hum ? Celui-ci s’approcha de la salle de bain en question, torse nu. Il lui proposa de… venir avec lui dans le bain ? Surprise, Bahia ne répondit pas sur le coup, ne sachant pas trop comment réagir. La botaniste était épuisée et l’idée de quitter son lit était presque douloureuse, celle-ci observant le dresseur refermer la porte derrière lui. Que faire ? La passion du moment qui l’avait complètement contrôlée dans la voiture s’était dissipée un peu, elle se sentait gênée à l’idée de tremper dans l’eau avec lui. De l’autre côté, c’était plutôt agréable, la demoiselle ne pouvait pas le nier. Marmonnant toute seule dans son lit, celle-ci était entre deux choix et avait du mal à se décider. Un peu de nerf, elle n’était pas une mamie de soixante-dix ans, elle pouvait rester éveillé encore un peu. Il lui fallut encore un bon deux minutes avant que son cerveau se décide enfin à réagir… mais pas comme elle le voulait. Pensant à ce qui s’était produit dans la voiture, la botaniste attrapa un de ses oreilles et se colla le visage dessus, poussant un cri étouffé par celui-ci. Elle était rouge et hésitante, se retenant de taper du pied dans son lit devant son incapacité à bouger. Toute la journée lui revenait en tête et cela la bloquait, celle-ci se remémorant encore et encore les derniers moments passés avec lui. Subitement elle avait chaud de nouveau. La brunette réfléchissait à toute allure, restant toujours dans son lit.

Debout, Bahia ! Maintenant ! Son corps réagit enfin, celle-ci posant les deux pieds sur le sol, encore hésitante. La demoiselle gardait sa couverture enveloppée sur ses épaules, l’amenant avec elle comme une grande cape trainant au sol. Sa jambe lui faisait mal, mais la distance à parcourir était faible, elle ne chercha pas à prendre sa canne et s’avança doucement vers la porte. Posant la main sur la poignée, la botaniste l’ouvrit très lentement, espérant ne pas faire trop de bruit. Parcourant sa salle de bain du regard, celle-ci vit alors que Yuugure était déjà dans la baignoire, apercevant la mousse au loin. Elle en connaissait un qui avait joué avec sa bouteille de bain moussant. Souriant doucement, la demoiselle ne bougea pas pendant quelques secondes, observant simplement la scène. Puis après s’être poussé de nouveau mentalement, la brunette entra dans la pièce à petit pas feutré, gardant la couverture sur elle. La lumière de la pièce était un peu aveuglante à côté de la pénombre de l’autre, Bahia marmonnant pour elle-même en plissant les yeux. Arrivée proche du bain elle se décida finalement à lâcher l’étreinte douce de sa couverture, se dépêchant d’aller dans l’eau. Un, elle était gênée, deux, sa jambe gauche pleine de cicatrices la dégoûtait toujours autant et elle ne voulait pas que Yuu la voie longtemps. Manquant de glisser sur la surface lisse du bain, celle-ci poussa un petit cri de surprise et s’agrippa au corps du jeune homme, les cheveux trempant dans la mousse. Bon, entrée assez remarquée, félicitation. Le visage rouge de honte, celle-ci se colla contre le torse de Yuugure, se disant que c’était le meilleur moyen pour qu’il n’aperçoive pas ses joues. Pas bouger.

-‘ … euh… huh… je me suis dit… que tu… enfin… t’ennuierais ptet, tout seul. ‘

Excuse bidon, mais voilà. Poussant un soupir, elle gardait son front contre le torse du dresseur, les bras posés de chaque côté de lui. L’eau n’était pas assez chaude à son goût, mais elle ne dit rien, consciente que la température qu’elle aimait pouvait être bouillante pour l’autre. La botaniste ne partageait pas souvent son bain, disons. Déglutissant lentement, celle-ci sentait son cœur s’accélérer. Le dresseur n’aurait aucun mal à le sentir, elle était appuyée sur lui et il tambourinait comme un fou. Essayant de se mettre dans une position plus confortable, la jeune femme se tourna un peu et appuya sa joue sur son épaule, le nez caché sous son menton. Voilà, c’était pas compliqué. Juste relaxer tranquillement, rien d’autre. Essayant de détendre son corps légèrement crispé, elle profitait de la chaleur de l’eau et surtout de la chaleur que dégageait Yuugure. Cela l’endormait encore plus au final, Bahia gardant les yeux fermés, sur le point de carrément s’endormir dans le bain. Il fallait avouer que la mousse l’aidait à se calmer, il y en avait tellement que le jeune homme ne pouvait pas apercevoir grand-chose, autre que sa tête. Pourquoi se sentir encore gênée de cela ? L’handicapée ne le savait pas et préférait ne pas y penser, consciente qu’il avait eu tout le loisir de la regarder plus tôt. Trouver un sujet, et vite.

-‘ …T’sais que papa ne te lâchera pas avec ça, hein. Euh, le combat, je parle. Fais attention avec lui, il est… assez vicieux… enfin, dans tout. C’était un champion avant d’avoir sa pension, il serait content si tu acceptais. ‘

Se raclant la gorge un peu, Bahia osa finalement ouvrir les yeux et releva doucement la tête, regardant de ses grands yeux timides le jeune homme. Celle-ci parut hésiter quelques secondes avant de s’approcher de la joue de Yuugure pour y déposer un simple bisou, reculant la tête ensuite. La botaniste sourit faiblement, reprenant la parole, l’air un peu mieux.

-‘ Tu as pensé à prévenir ton petit frère… pour la pension ? ‘ Celle-ci se tut et eut subitement une illumination, une lueur s’allumant dans son regard. Bahia venait de se souvenir d’un léger détail, reprenant la parole d’une voix plus animée. –‘ Et dit donc, ton Metamorph, il est pas gêné hein ! En tout cas ça ne le dérangeait pas de regarder sous ma robe… ‘

_________________



Cogneur  *  RubisEl Santo  * Dent Tranchante * Alphonse * Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]   Ven 19 Sep - 10:46


Yuugure profitait tranquillement de son bain, entrant tellement dans celui-ci que la moitié de son visage se retrouvait sous l'eau mousseuse, avant qu'il ne se reprenne et ne se réveille. Okay, il était fatigué, c'était indéniable. Habituellement, il aurait joué avec la mousse comme un enfant, mais là, la journée qu'il avait passé, ainsi que la soirée, l'avaient épuisées. Mais non, il ne voulait toujours pas dormir, il restait buté sur son envie de passer encore du temps avec la brune. D'ailleurs, celle-ci, sans que le blond ne la remarque, avait fait son entrée dans la salle d'eau, plongeant dans la baignoire aux côtés de Yuugure, manquant une glissade plus ou moins violente. Mais il souriait malgré tout lorsque la jeune femme se colla à son corps, ses bras allant enlacer le corps de celle-ci. Bizarrement, il attendait le moment où elle allait venir le rejoindre dans le bain, c'était d'ailleurs pour cela qu'il l'avait préféré à une douche. Il frissonnait doucement au contact de la brune, celle-ci se disant qu'il devait s'ennuyer, seul. Souriant de nouveau et rougissant un peu à la remarque de la jeune femme, il ne répondit qu'en resserrant son étreinte.

Puis après un court moment de silence, elle reprit la parole, parlant de … son père et de la proposition de combat qu'il avait fait à Yuugure. D'ailleurs, celui-ci ne trouvait pas que c'était tellement l'endroit et le moment pour parler de cela, mais bon. Il avait refusé la première car il s’inquiétait pour Bahia et il aurait refusé la seconde si le barbu ne l'avait pas compris lui-même pour, eh bien, passer du temps avec Bahia. Enfin, il semblait que le père de la brune était un Champion, auparavant et qu'il était vicieux. Ca pour, pour être vicieux, il l'était. Yuugure se retint de rire, se concentrant sur le reste des paroles de la brunette. Il serait heureux que Yuu' accepte un combat contre lui ? Okay, il allait accepter le combat, alors. Mais le lendemain, après que la botaniste ait récupéré l'enfant. De toute façon, il n'avait pas eu le temps de répondre que Bahia déposait un bisou sur sa joue, après avoir croisé le regard du blond, continuant par la suite à parler, cette fois de la pension, de qu'il fallait peut-être prévenir Tasogare et … du Metamorph ? Là, il ne pouvait pas empêcher un rire gêné de sortir de sa bouche. Bien sûr, bien sûr, Aryuu' avait profité de la situation pour regarder sous les robes, c'était prévisible, mais... Il avait bien envie de dire que ça ne le dérangeait pas non plus de regarder sous sa robe, mais il se retint, continuant de serrer la femme contre lui, se sentant presque jaloux et un peu en colère contre la masse gélatineuse rose.


« Je lui en toucherais deux mots, oui. Et pour Taso... Ses yeux fixèrent ceux de la brune, sans ciller, avant qu'il ne dépose un petit baiser sur les lèvres de celle-ci, un petit sourire sur son visage légèrement rouge. On s'en fiche de Taso, franchement, non ? Je n'ai pas envie de penser à autre chose que à toi, là, ahah. Il déglutit, rougissant avec plus de force, totalement conscient de ce qu'il allait dire après, d'une voix plus douce et hésitante. Je.. Je t'aime, Bahia. »

Oui, il en était sûr et certain, maintenant, il l'aimait. Depuis un bon bout de temps, d'ailleurs, le petit jeu de rôles de cette soirée ayant débloqué quelques parcelles de son esprit, puis la déclaration face à Naomie et l'instant dans la voiture l'avaient conforté dans cette optique. Mais est-ce que c'était réciproque, au moins ? Ou était-ce que des pulsions de la part de la jeune femme ? Il espérait que non, franchement. Il continua de fixer la jeune femme pendant un court instant, volant un dernier baiser à celle-ci avant de reporter son attention autre part, le regard fuyant maintenant celui de Bahia, sans pour autant lâcher son corps.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahia/Oliver
Handicapée malchanceuse
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 07/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]   Ven 19 Sep - 21:05

Lui en toucher deux mots ? Bien sûr, autant dire que le Pokémon s’en tirerait sans problème. À dire vrai la brunette aurait cru que Yuugure aurait fait une blague sur le sujet, mais visiblement, il n’avait pas envie de parler de tout et de rien. Juste… d’elle ? Bahia se colla le nez sur son cou, se retenant de marmonner pour elle-même. Tout ce que voulait la demoiselle, c’était justement de ne pas parler de ça. La botaniste avait envie d’avoir une discussion normale, rien de bien sérieux. Poussant un soupir à peine contenu, celle-ci se mit à souffler sur la mousse, ne remarquant pas que le jeune homme rougissait plus. En fait elle était complètement concentrée sur autre chose, pensant au pauvre Saké qui semblait avoir bu beaucoup d’alcool avant qu’ils ne partent. Et là boom. Sur le coup elle releva sa tête rapidement, manquant de se cogner à son menton. Quoi ? Il le redisait en face ? L’handicapée chercha à entrer en contact avec ses yeux, mais Yuu faisait exprès de regarder ailleurs, la jeune femme décidant finalement de faire pareil. Je t’aime. Resserrant doucement sa poigne sur son bras, celle-ci restait silencieuse, le regard perdu dans la mousse. Je t’aime. Deux mots qui l’électrisaient et lui faisaient peur en même temps. Cela faisait quoi… la quatrième fois qu’elle l’entendait sortir de la bouche d’un homme ? Il y avait d’abord eu Damien, dont il valait mieux ne pas parler. Le deuxième était Michael, un mécanicien adorable. Ils avaient fini par décider tous les deux de ne plus continuer leurs relations, simplement parce qu’ils trouvaient qu’ils n’allaient pas ensemble. Il y avait eu le troisième, dont elle ne se souvenait même pas du nom. La raison était qu’elle n’avait pas répondu à ses sentiments, repoussant celui-ci. Puis il y avait Yuugure. Évidemment cela ne comptait pas ceux qu’elle avait dit elle-même, le simple fait de savoir qu’elle avait dit Je t’aime à Nath sous le GHB lui faisait honte. Bon, elle n’avait aucun contrôle sur ses paroles à ce moment-là, mais quand même. Pourquoi pensait-elle à tout cela ? Était-ce un moyen de ne pas se concentrer sur la vraie question ? Ce n’était pourtant pas bien compliquer : est-ce qu’elle aimait vraiment le dresseur ou non ? La brunette ferma doucement les yeux, pensive. Avait-elle pensé au Zodiac une seule fois pendant son petit plaisir dans la voiture ? Non. En fait, elle avait l’impression… d’être libérée de cela. Il suffisait qu’elle donne sa chance à Yuugure pour se débarrasser des pensées parasites qui lui prenaient de l’énergie depuis trois mois. Ces mauvaises expériences en amour semblaient avoir une influence sur tout le reste, qu’elle le veuille ou non.

-‘ Je t’aime aussi, Yuu. ‘

Mots au combien difficile à faire sortir de sa bouche. Bahia avait fait beaucoup d’effort et au final, elle se sentait mieux. Oui, elle l’aimait. Parfois il faisait le con, mais au final, ça lui rappelait son père un peu. Son humour débile était un charme pour la jeune femme, qui ne pouvait s’empêcher de sourire quand il le faisait. Il avait toujours cherché sa protection et son bonheur avant le sien, même s’il la connaissait très peu au final. Tout chez lui était agréable et elle se sentait prête à l’apprécier de plus près. Il avait fini par l’avoir et cela ne la dérangerait pas plus que cela. Néanmoins, il y avait des choses qui devaient être au clair avec lui, sinon il risquait de souffrir… et c’était la dernière chose que voulait Bahia. Elle ouvrit doucement les paupières et posa son regard sur le dresseur quelques secondes avant de le laisser dériver, les yeux grands et humides, l’air légèrement piteuse. Son ton était sincère, mais elle semblait mal à l’aise, préférant jouer de manière innocente avec la mousse blanche plutôt que de réellement regarder Yuugure. La botaniste s’appuya le dos contre son torse, restant assise contre lui. Cela lui permettait de regarder devant et continuer ce qu’elle faisait, le laissant serrer son corps contre le sien. Profitant de la chaleur de l’eau qui faisait de la vapeur un peu partout dans la pièce, la brunette se décida finalement à reprendre la parole, consciente que c’était le moment ou jamais de parler de certaines choses. C’était difficile, mais elle se sentait obligée de le faire, soupirant doucement avant de commencer.

-‘ … hum… bon… écoute bien. Les relations… de ce genre-là, s’pas trop… mon truc. Euh, dans le sens que j’ai pas eu des bonnes expériences ! Hum. J’veux dire… c’est vr-vrai, je… je t’aime et j’ai envie de rester… près de toi, mais… -‘ La demoiselle pencha la tête sur le côté, s’amusant à tasser de la mousse avec sa main. Son ton de voix était nerveux et au final, ses mouvements aussi. –‘ … J’ai… j’ai besoin de temps. Juste… m’habituer… tu comprends ça ? Bon… je sais que c’était pas trop ça dans la voiture… -‘ Elle s’étrangla un peu avec sa salive sur le coup, gênée par l’image qu’elle avait en tête. –‘ … Mais j’aimerais… j’aimerais y aller doucement. Dans le sens que… bah que je suis indépendante et que j’aimerais continuer mes trucs à côté, tu vois ? Je veux passer du temps avec toi, mais… aussi avoir le mien. ‘

Ce qu’elle tentait de dire, au final, c’est qu’elle voulait conserver une partie de sa liberté. Elle l’aimait et acceptait de ne pas aller ailleurs – de toute manière, elle n’en avait pas envie –, mais voulait en contrepartie continuer sa vie à côté comme si de rien n’était. Ses recherches et les braconniers étaient importants, Bahia ne laisserait pas tout cela de côté parce qu’elle aimait un homme, hors de question. Elle n’était clairement pas prête à s’installer, elle avait trop à vivre encore. La brunette espérait que Yuugure comprendrait son désir et irait dans le même sens, ayant peur que celui-ci ne comprenne pas ses intentions. Les relations d’amour lui faisaient peur au final, elle avait besoin de temps pour apprivoiser le tout. Elle souhaitait le voir souvent et profiter du temps avec lui, mais elle avait besoin de son temps en solitaire aussi, tout simplement. Il avait sa pension et elle ses recherches, chacun pouvait s’occuper de son côté. Poussant un soupir de soulagement, la botaniste était contente d’avoir réussi à parler de tout cela. Seulement, ce n’était pas fini. Il y avait… autre chose.

-‘ … Comment je pourrais dire ça… je… huh… j’ai tendance … à être possédée par un spectre. ‘ Merde. Bahia sortit la main de l’eau et se frappa le front avec sa paume, reprenant la parole d’une voix rapide et énervée. –‘ Euh non, ce n’est pas ce que je voulais dire. Ou si. Bordel. Je… je suis suivie par un Noctunoir depuis ma naissance. Il … euh … vit dans mon ombre. ‘

Comme pour faire une démonstration, la brunette leva le bras, son ombre se répercutant sur le mur en face. Pendant quelques secondes rien ne se produisit… puis l’ombre du bras se décupla, un deuxième apparaissait à côté, faisant des signes alors que Bahia ne bougeait pas. Eh bien, elle ne s’attendait pas à ce que Nocturne réplique. Probablement qu’il voulait faire un peu de pression sur Yuugure, montrer qu’il n’était pas le seul à être aussi proche de la demoiselle. Un frisson lui traversa tout le corps lorsque le bras du fantôme disparut, retournant dans son ombre. Elle sentait son âme frémit rien qu’à l’idée que celui-ci reprenne le contrôle. Depuis le cas de Joachim, il était assez calme. Mais pour combien de temps ? La question était surtout, combien de temps allait-il passer sans qu’elle ne lui demande son aide ? Cette pensée lui oppressait la poitrine, se disant que ce serait une bonne idée d’aller voir les mystiques bientôt. Elle se dépêcha de reprendre la parole, pour éviter que Yuugure panique à ce sujet.

-‘ Mais ne t’inquiète pas, c’est… huh… sous contrôle et je vais aller voir des gens pour ça. ‘ Pour l’instant, pas vrai ? –‘ Hum. C’est juste que… parfois, il essaie d’avoir de l’influence sur moi. Si tu me trouves bizarre eh bien… c’est probablement sa faute. Haha. ‘

Il n’y avait rien de drôle, mais elle ne pouvait pas s’empêcher de rire nerveusement. Voilà, c’était fait. Bahia voulait absolument que Yuugure soit au courant justement à cause de ses changements d’humeurs parfois, elle ne voulait pas qu’il croit qu’elle était fâchée contre lui alors que ce n’était pas le cas. Posant doucement les mains sur les siennes, la demoiselle avait une boule dans l’estomac, se disant qu’ils pourraient reprendre des discussions normales bientôt. Enfin, elle l’espérait. Poussant le vice au bout, elle ouvrit la bouche une dernière fois, faible et hésitante.

-‘… Je peux pas me débarrasser de lui. C’est… c’est le Noctunoir de ma mère biologique. Je sais bien qu’il a essayé de me tuer une fois, mais… -‘ MERDE. MERDE MERDE MERDE. –‘ Euh enfin c’était ma mère qui lui avait demandé, tu vois, elle est morte et sur le coup elle avait envie que je la rejoigne… euh… Oublie ça, d’accord ? …



… Tu veux faire un autre câlin ? ‘


Comment ça, elle essayait de se sauver de la conversation ? Bien sûr que non.

_________________



Cogneur  *  RubisEl Santo  * Dent Tranchante * Alphonse * Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]   Ven 19 Sep - 22:34


Visiblement, la petite déclaration de Yuugure avait intéressé, celui-ci voyant la tête de la jeune femme se lever, avant qu'il ne regarde ailleurs, gêné. Oui, encore, il avait beau se dire qu'il ne pouvait plus être gêné par la jeune femme et les sentiments qu'il avait à son égard, il appréhendait la réponse de celle-ci. Qui semblait se faire tardive, le blond y croyant de moins en moins, les yeux se couvrant d'une petite brume quand la réponse arriva enfin, Yuu' retenant sa respiration, le feu lui remontant aux joues. Elle l'aimait également. Il retourna doucement sa tête vers la brune, croisant un instant son regard, avant que celle-ci n'observe de nouveau ailleurs, avant de s'asseoir tranquillement dos à lui, s'appuyant sur son torse, celui-ci la laissant faire, avant de reprendre doucement son étreinte, observant le petit jeu de mousse de Bahia par dessus l'épaule de celle-ci. Puis elle reprit la parole, comme pour donner quelques règles préalables à leur relation, lui avouant qu'elle avait eu quelques problèmes avec ses relations précédentes, mais qu'elle aimait le blond et qu'elle voulait rester près de lui. Mais malgré cela, elle voulait conserver son indépendance et avoir du temps pour s'habituer de nouveau à une relation avec un homme. Yuugure soupira doucement en souriant, n'étant presque pas étonné de ce que lui disait la brunette. Après tout, elle menait d'importantes études, de ce qu'il avait compris, ainsi qu'une bataille contre les braconniers. Il comprenait, oui.

Mais il n'eut pas le temps de réfléchir et de répondre que son amoureuse continuait sur sa lancé, disant qu'elle avait tendance à être posséder par un spectre. Heu... Hein ? Dans la substance, c'est ce que se disait Yuugure, en entendant cela, portant une oreille attentive aux dires de la jeune femme, le sujet énervant celle-ci, visiblement. Il écouta donc, jusqu'à la démonstration pour le moins étonnante de la brune et du spectre. Ah ouais, carrément ? Yuugure restait bouche-bée en voyant l'ombre lui faire des signes, sans pour autant que Bahia ne bouge son bras, resserant son emprise sur celle-ci. Il avait peur pour elle, franchement. Comment elle faisait pour cohabiter avec un revenant, comme ça ? Il commençait à se poser des questions, mais la femme revint à la charge, disant que tout cela était sous contrôle et qu'elle comptait aller voir des personnes, sûrement pour exorciser l'esprit. Il sentit les mains de la femme se poser sur les siennes, avant de déglutir. Il..Il avait déjà essayé de la tuer ? Il serra les dents, sentant la rage monter en lui. Certes, il n'avait sûrement pas rencontré la jeune femme à ce moment, mais il ne pouvait pas s'empêcher d'en vouloir au spectre. Elle avait beau le justifier en disant que c'était sa mère décédée qui l'avait demandé, Yuugure restait énerv.. huh ? Il haussa un sourcil, rougissant légèrement de nouveau, cette fois de gêne. Un câlin ? Elle croyait pouvoir l'avoir si facilement ? Elle croyait pouvoir échapper aux questions que le blond se posait ainsi ? Le jeune homme resta un moment sans rien dire, le cerveau à moitié déconnecté. Il savait que c'était pour échapper à la conversation, mais c'était si tentant. Il ferma les yeux, se forçant à garder les idées claires, avant d'abandonner, allant embrasser le cou de la brune, remontant ses mains vers sa poitrine, lentement, avant de rapprocher sa bouche de son oreille, pour y parler, doucement.


"Je veux bien te laisser du temps oui... Mais tu est sûr de vouloir t'échapper de la discussion, comme ça, Bahia ?"

Il ne lui laissa même pas le temps de répondre, envoyant la main gauche tourner doucement le visage de la jeune femme, dans une légère pression, ses lèvres allant chercher celles de la jeune femme, pour y déposer un doux baiser. Allez Bahia, Yuugure te laisse le choix. Fuir en risquant un nouveau câlin dans l'eau du bain ou poursuivre la discussion. Il n'avait aucune idée de ce que voulait vraiment faire la jeune femme, mais il s'en fichait légèrement, du moment qu'elle restait avec lui et qu'elle l'aimait. Il allait voir plus tard pour l'incarnation de la mort, là il voulait juste profiter de son amoureuse, que ce soit en discutant, en retournant au lit ou en jouant comme dans la voiture.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 


Dernière édition par Yuugure Akatsuki le Sam 20 Sep - 8:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahia/Oliver
Handicapée malchanceuse
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 07/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]   Sam 20 Sep - 1:03

-' ... ? '

Huh ? La demoiselle restait figée, attendant de voir ce qui allait se produire. Merde, elle était trop gênée et excitée, elle avait tout balancé sans réfléchir et essayer de se sauver par une voie dont elle n’avait pas envie en ce moment. Restant crispé, la brunette sentit alors les lèvres de Yuugure sur son cou, restant crispée encore quelques secondes de plus avant de finalement relâcher le tout, son cerveau buguant un peu sous l’attaque léchouille spontanée de son amant. À quoi elle pensait, déjà ? La botaniste se passa la langue sur la lèvre inférieure, essayant de rester concentrée. Visiblement le dresseur avait été attiré par l’appât qu’elle lui tendait. Rougissant rapidement, celle-ci essaya de bouger, mais était prise dans l’écrin de ses bras, commençant à avoir trop chaud… et ce n’était pas à cause de l’eau du bain. Pourquoi est-ce qu’elle avait dit cela ? C’était presque évident que Yuu se laisserait avoir. Ce serait idiot de croire qu’il n’avait pas apprécié l’épisode de la voiture…se retenant de marmonner pour elle-même, Bahia sentit alors le souffle chaud du jeune homme contre son oreille, frissonnant sur le coup. C’est bien, il acceptait sa part du marché, c’était une bonne chose. La suite la laissa un peu plus désordonnée, celle-ci rougissant jusqu’aux oreilles. Voyons, il y a même pas une heure c’était elle qui commandait la danse, elle n’allait pas se mettre à reculer comme ca ? Si ? Se raclant un peu la gorge, l’handicapée sentit la main du dresseur sur son visage et ne fit rien pour l’arrêter, se demandant ce qu’il voulait faire. Oh. Bahia ferma doucement les yeux, appréciant le goût et la chaleur de ses lèvres. C’était… tentant, au final. Non. Elle était fatiguée et ce n’était pas le moment pour cela, elle qui voulait avoir une discussion avec lui. Peut-être plus tard, mais pas tout de suite. Essayant de reprendre le contrôle de son corps, elle apprécia encore pendant quelques secondes le contact, avant de finalement reculer la tête un peu, fixant Yuugure dans les yeux. Que faire ? La brunette ne voulait pas décevoir le dresseur, mais de l’autre côté, elle ne voulait pas se laisser aller à ses pulsions de nouveau. Puis il lui laissait le choix, l’handicapée pouvait revenir sur son erreur. Poussant un long soupir, celle-ci releva son dos et changea de position, se retrouvant face à Yuugure. Un sourire doux et amusé sur le visage, celle-ci avait à présent une idée en tête.

-‘ … il est vrai que c’est très agréable, mais je préfère attendre… ‘ La demoiselle se mit à rire, le visage toujours rouge, attrapant de la mousse dans ses mains pour lui mettre le tout sur la tête. –‘ Puis j’ai autant de plaisir à t’embêter. En tout cas je note, si j’ai envie de quelque chose, il me suffit … ‘ Celle-ci sortit légèrement de l’eau, s’appuyant les coudes sur les épaules du blond. Elle le surplombait et souriait d’un air amusé, prenant un ton de voix moqueur. –‘ … d’avoir de bons arguments, hum ? ‘

Elle posa son front contre le sien, son regard plongeant dans ses yeux. Elle se sentait bien, vraiment. Elle ne se moquait pas de lui méchamment, au contraire. C’était une manière comme une autre de lui montrer ses sentiments. Bahia était comme cela, il n’y avait qu’à regarder la relation qu’elle avait avec ses proches pour comprendre qu’elle montrait son amour à coup de douces moqueries et de sarcasme, chose auquel Yuugure allait devoir s’habituer. Et encore, elle était douce avec lui, dès que la gêne passerait, elle se ferait un plaisir de l’embêter. Posant les mains sur sa tête pour jouer avec la mousse qu’elle y avait mise, la brunette se sentait déjà plus calme, ses ardeurs retournant au fond de son esprit. Parfait, elle avait bien failli se laisser avoir à un deuxième câlin. Pas qu’elle ne l’appréciait pas de son côté, oh non. Le simple fait de penser à la voiture lui faisait des frissons et accélérait le rythme de son cœur, son corps réagissant rapidement. Seulement elle avait droit à un moment de calme et de relaxation avec lui, la demoiselle voulait que cela reste comme cela. Volant un baiser rapide à Yuugure, elle reprit la parole, son visage restant près du sien.

-‘ … je sais pas pour toi, mais moi, je suis crevée. J’ai l’impression que la… huh… soirée… m’a vidée d’énergie. Alors c’est mon tour de te laisser un choix : Tu peux décider de ratatiner comme un petit vieux dans l’eau ou… ‘ Celle-ci relâcha sa prise et se releva doucement en face de lui, prenant une serviette pour l’enrouler autour de son corps. Elle restait là, les deux jambes dans l’eau, souriant doucement. –‘ … ou tu peux m’aider à aller me mettre au lit et me parler un peu plus de toi… Je sais pas, de ta famille et de ce que tu faisais avant, non ? ‘

L’aider à se mettre au lit ? La jambe gauche de Bahia, celle qui était pleine de cicatrices et qu’elle faisait exprès de montrer le moins souvent, tremblait légèrement et secouait la surface de l’eau. Comme une idiote elle s’était rendue dans la salle de bain sans sa canne, mais à présent elle était à bout de force à ce niveau, ayant peur de se casser la figure en chemin si Yuugure ne l’aidait pas un minimum à garder son équilibre. En fait la demoiselle se penchait déjà un peu, posant sa main sur le rebord du bain, pour éviter de mettre trop de poids. La brunette sourit doucement, reprenant la parole.

-‘ Désolée… ma jambe me fait mal, un peu. Tu la… hum… trouve pas trop moche ? ‘


_________________



Cogneur  *  RubisEl Santo  * Dent Tranchante * Alphonse * Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]   Sam 20 Sep - 13:48

La jeune femme se laissait faire et cela faisait vraiment plaisir au blond, qui poursuivait son baiser avec douceur, mais malheureusement pour lui, toute les bonnes choses ont une fin. Bahia se recula donc légèrement, avant de se retourner pour être face à son amant et de lui parler, tout en jouant avec de la mousse qu'elle mettait sur les cheveux du blond, donnant le coup de grâce à sa coupe, tout en avouant qu'elle prenait plaisir à l'embêter et que si elle voulait quelque chose, il lui suffisait d'avoir de bons arguments. Il avait envie de répliquer que, non, elle n'avait même pas besoin d'arguments, avant que son regard ne glisse vers la peau nue de la jeune femme, celui-ci légèrement sortie de l'eau. Oh, ce genre d'argument ? Non, ça ne pouvait pas être le genre de la brune. Quoi que… Alors que Yuugure essayait de comprendre de quel genre d'arguments il s'agissait, Bahia continuait de jouer la mousse sur les cheveux du blond, avant de lui voler un nouveau baiser. Visiblement, ça allait devenir un jeu, entre les amants, ça, vu le nombre de baisers volés qu'ils s'échangeaient. Enfin, la jeune femme reprenait la parole, avouant que la soirée l'avait épuisée. Oh, vraiment ? Yuugure n'avait AUCUNE idée de pourquoi et rit gêné à cette remarque, se frottant la nuque et écoutant Bahia qui lui faisait une proposition, tout en se relevant, Yuugure voyant un instant la majorité du corps de la jeune femme, avant qu'elle ne s'enroule dans une serviette. Il valait mieux, oui, car, certes, ça gênait le blond, mais ça l’excitait également. Elle lui proposait de l'aider à aller se coucher puis de discuter de lui ? Tant mieux, ainsi, il penserait à autre chose. Mais pourquoi « aider » ? Il eut sa réponse en voyant l'eau trembler, puis en relevant un peu les yeux, la jambe de Bahia. Ah oui, ça. D'ailleurs, elle lui posait une question par rapport à cela. Si ce n'était pas trop moche ? Franchement, Yuu' n'avait pas vraiment réfléchis à la question, mais les mots sortir tout seuls de sa bouche, ses yeux observant tout le corps de la jeune femme avant que son regard ne croise celui de son amante.

« Y a t-il quelque chose qui soit moche chez toi, au moins ? Je ne crois pas, Bahia, ahah. Tu es magnifique et, hum, j'aime la moindre parcelle de ton corps. Il rougit légèrement à ce qu'il venait de dire, avant de se reprendre, pour changer de sujet. Et okay, je veux bien te parler de moi, ahah. Attend juste deux secondes et je t'aide. »

Sur ces mots, il se leva lui-même, forçant un peu sur ses jambes, pour sortant de la baignoire, attraper une serviette et s'essuyer rapidement, avant d'avoir une révélation : nu et excitation ne faisait pas tellement bon ménage, surtout si la source de son excitation était à côté et susceptible de regarder. Il arrêta rapidement de s'essuyer, mettant la serviette autour de la taille, faisant un nœud, gêné à l'idée que Bahia ait pu voir ça, riant doucement, gêné. Ce n'était pas vraiment le moment pour ça. Il soupira, se rapprochant de la baignoire, souriant à la jeune femme, agitant doucement ses jambes pour les préparer à ce qu'il allait faire.


« Attention… Il passa un bras derrière le dos de la jeune femme, puis l'autre sous les fesses de celle-ci, avant de la faire basculer doucement, comme s'il avait peur de la casser, pour la porter ainsi à bout de bras contre lui. Ça va, Bahia, on peut y aller ? »

Il attendit une réponse positive de la jeune femme ou que celle-ci se repositionne comme elle le souhaitait dans ses bras, avant de commencer à marcher, boitant légèrement. Certes, il avait également un problème aux jambes et avait besoin d'une canne, mais il se sentait capable de tenir la distance baignoire-lit sans trop souffrir, même en portant la brunette. Il passa la porte en la poussant avec son dos et son épaule, avant d'aller rejoindre le lit et d'y déposer lentement son amante, les jambes lui tirant un peu, plus l'une que l'autre, comme il le craignait. Il expira une grande quantité d'air, tout en s'asseyant sur le lit à côté de la jeune femme, retenant par la même occasion la serviette qui tentait de se faire la malle, à cause du nœud de fortune et de la petite marche qu'il avait fait. Une fois installé, il se pencha vers le visage de la jeune femme, en profitant pour se coucher avec elle sur les draps, déposant un petit baiser sur les lèvres de la brune, la regardant dans les yeux, parlant doucement.


« Alors, tu veux savoir quoi ? Quand j'ai commencé ma carrière de dresseur ? Hum… Il se souvint des exemples de questions qu'elle lui avait donné dans le bain, se disant que ce ne serait pas plus mal de répondre à ces questions avant. Pour ce qui est de la famille, je suis le premier fils et Taso le second. D'ailleurs, mon père, un cadre ou je ne sais quoi à la Devon SARL, a toujours eu une préférence pour lui, ahah… En même temps, ce n'est pas étonnant, on a jamais su se mettre d'accord. Si bien que… Il soupira doucement, avant de continuer, le coeur serré. Que j'ai été expulsé de la maison. J'avais mit mon père à bout. Alors j'ai commencé par des petits boulots, pour gagner ma croûte, puis j'ai travaillé en tant que présentateur/arbitre de combats à Megapagopolis, ahah… Pendant ce temps, j'ai échoué à tout mes tentatives d'être un Champion, ahah… Puis la Ligue me proposa un poste en tant qu'agent pour eux. Tu te souviens, non ? Quand on s'est rencontré, je bossait pour eux. Puis après, j'ai fait mon voyage à Jotho et Kanto et j'ai ouvert la pension, ahah. »

Il ponctua sa dernière phrase par un petit sourire, l'air de dire que sa vie n'était pas si mal, même avec les nombreux faux pas. Après tout, il avait réussi à créer une entreprise qui marchait plutôt bien, pour sa taille, il avait toute une troupe de pokémons avec lesquels il était amis et en plus, il aimait une femme et ce sentiment était réciproque. Oui, il avait vraiment une vie pas si pourrie que cela, en fait. D'ailleurs, il regardait Bahia dans les yeux, se disant que ces derniers mois avaient été plutôt mouvementés, sans en savoir la raison. Peut-être qu'il s’assagissait ? … Nooon, ça pouvait pas être ça.


« D'ailleurs, il faudrait que je vous montre la pension, un jour, à ton père et toi, non ? Sans vouloir te voler ton indépendance, ahah. Juste pour récolter des conseils de ton père et que… tu saches où aller si tu as envie de passer du temps avec moi. »

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahia/Oliver
Handicapée malchanceuse
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 07/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]   Sam 20 Sep - 14:48

Eh bien, les cicatrices, c’était un peu moche quand même, non ? La brunette posa son regard sur sa jambe, observant les traces qu’avait laissées son accident. Ou plutôt la grosse roche qui lui était tombée dessus. Expirant fortement par le nez, Bahia passa une main sur son genou, qui était probablement la plus grosse cause de son problème. Difficile de marcher normalement quand il était presque complètement figé, empêchant une flexion trop grande. Elle avait la jambe un peu raide et ça se voyait, celle-ci marmonnant en regardant la plus grande cicatrice partir du genou et descendre jusqu’au pied. Enfin, son compliment était agréable, autant ce concentrer là-dessus, non ? La botaniste releva la tête pour le remercier et décida de la rebaisser directement, gênée par ce qu’elle voyait. Huh, au moins il semblait vraiment le penser, pas vrai ? Préférant réfléchir à autre chose, la demoiselle eut un léger frisson lorsqu’il s’approcha, surprise de se retrouver quelques secondes après dans ses bras. Hein ? Bahia s’attendait à ce qu’il l’aide à sortir et puis qu’il serve d’appui, pas qu’il la traine dans les deux pièces en forçant sur ses propres jambes. La jeune femme se retint de lui faire un sermon là-dessus, se sentant un peu étrange. La dernière personne à l’avoir pris dans ses bras, c’était… aucune importance. Fermant les yeux, la brunette tenta de ne pas se concentrer sur le mouvement de ses jambes, consciente que Yuugure boitait. Soupirant en sentant le matelas sous elle, la demoiselle se dépêcha de reculer et de lui laisser de la place pour qu’il s’étende aussi. Dès qu’il fut installé, elle lâcha la serviette et remonta sa couverture, se roulant dedans comme un burrito. Deuxième chose que le jeune homme allait devoir apprendre à endurer : le vol de couverture. Bahia était passée maitre dans l’art de voler le tout pendant la nuit, Cogneur étant obligé de développer une technique secrète pour éviter de se faire avoir quand il dormait à côté. Bien emmitouflée dans sa protection épaisse – il n’y avait que le dessus de la tête qui ressortait de l’amas -, la botaniste fixait Yuugure de ses grands yeux humides, écoutant ce qu’il avait à dire.

Taso ? Ce n’était pas la première fois qu’il se servait de ce mot, cela devait être le nom de son petit frère, ce qui l’étonna un peu. Enfin, en même temps, Yuugure… c’était pas un nom très très commun. Continuant d’écouter sans rien dire, celle-ci haussa les sourcils d’un air surpris, ne comprenant pas trop pourquoi son père l’avait mis à la porte. Bahia était toujours en conflit avec le sien, la différence était probablement qu’ils avaient l’habitude et que ce n’était pas sérieux la majorité du temps. Ça amusait Edward de voir sa fille péter un câble et lui balancer des trucs à la figure, ils parlaient comme ça, dans la famille. Soufflant doucement du nez, la brunette bougea un peu dans son burrito, se collant au corps de l’autre et posant sa tête sur son torse. Elle écoutait à la fois le rythme de son cœur et ses paroles, souriant en attendant le reste. Son parcours finalement n’était pas vraiment étonnant, cela collait parfaitement avec lui. Celle-ci faillit lui faire la grimace quand il prit la parole de nouveau, elle ne voulait pas qu’il croie qu’elle ne voulait pas passer du temps avec lui. Sa demande d’indépendance avait peut-être été trop prise au sérieux… enfin. Au moins il avait compris, elle ne se sentait plus mal à l’aise à ce niveau. Sortant un peu la tête de son amas de couvertures, celle-ci releva le menton et regarda le dresseur, souriant doucement.

-‘ Ce sera avec plaisir. Tu pourrais me présenter ton frère aussi, non ? ‘

Celle-ci gigota encore, donnant un peu de sa couverture à Yuugure, histoire qu’il n’ait pas froid pendant la nuit. Collée contre lui, la demoiselle était contente de retrouver le confort de son matelas. Le simple fait d’être couchée comme ça était en train de l’achever, la demoiselle sentait le monde des rêves l’appeler à grand cri. Les yeux à demi clos, la botaniste bailla avec force, se glissa la tête sous son bras. Voilà. Position parfaite du dodo. Cela lui faisait un peu bizarre de ne pas dormir avec ses Pokémons ce soir, mais au final, ce n’était pas plus mal. Le remplaçant était tout aussi intéressant. Se retenant de rire à cette pensée, la brunette se demanda ce qu’allaient faire ses deux combattants. Probablement prendre la chambre d’ami quand ils se rendraient compte que la porte ici était verrouillée… enfin, Cogneur avait déjà compris, il n’essayerait peut-être pas. De toute manière aujourd’hui c’était mercredi, peut-être irait-il faire une virée nocturne pour voir Bruno. Bahia se força à ne plus penser à tout cela, posant son regard sur Yuugure. Elle voulait parler avec lui encore un peu, histoire de ne pas couper court à la conversation. Dès qu’elle aurait terminé, ce serait l’heure de dormir.

-‘ … Hum, bon. J’avoue ne pas me souvenir de te l’avoir dit, alors… Edward est pas vraiment mon père, il m’a adoptée. En réalité je viens de Kanto, ma tante biologique m’a déposée ici et il m’a gardée. Ça a toujours été un peu dur de vivre avec ça, mais bon, je me suis débrouillée à l’école et je ne regrette pas de l’avoir pour père… même s’il est con. ‘ Celle-ci se mit à rire avant de reprendre, passant sa main sur le torse de Yuu. –‘ Ça allait plus ou moins bien jusqu’à ce que je tombe sur Damien. On est sorti ensemble quelques mois et je me suis rendu compte un matin qu’il avait beaucoup de plaisir dans mon dos. Alors je suis allée à l’école et je lui ai envoyé mon encyclopédie botanique dans la gueule. Ça lui a fracturé le nez et on m’a mise à la porte. Au final je me dis que ça valait la peine, haha. Avec beaucoup d’effort, j’ai réussi à prouver que je serais capable de me débrouiller à l’université et on m’a laissé faire mon diplôme. Depuis j’ai écrit des ouvrages et mes recherches vont plutôt bien. Enfin, elles allaient bien… ‘

Moment de silence. Bahia avait le regard perdu dans la vague, soupirant doucement. Ce n’était jamais facile de parler de cela, seulement c’était un gros morceau dans sa vie et elle ne se voyait pas passer par-dessus comme cela par lâcheté. Le temps de réfléchir un peu à ce qu’elle allait dire et hop, c’était reparti pour un tour.

-‘ … Et un matin je me suis réveillée avec une note me donnant rendez-vous en montagne. Ce n’était pas la première fois que je recevais des mots anonymes, alors je me demandais si c’était ma mère. J’ai décidé d’y aller et j’ai fini dans une grotte, à attendre au point de rendez-vous. Puis il y a eu… le spectre. Il m’a montré plein de choses, comme la mort de ma mère… et il m’a transmis son message. J’imagine que tu sais que les Noctunoirs se baladent entre la vie et la mort, non ? Disons qu’il me permet de… garder contact. Il a pris le contrôle de mon corps et il m’a fait attaquer un Onix. ‘ Celle-ci se remit à rire, mais cela sonnait plus jaune qu’au départ, son corps se crispant légèrement. –‘ Le Onix s’est fâché et… je me suis retrouvée prise dans un éboulement. J’ai bien failli mourir là, si c’était pas d’un Ténéfix… Fin tu me diras, au moins ça faisait accidentel, son plan a presque fonctionné. Heureusement qu’elle a changé d’avis après…’

Bahia se tut, ne sachant pas trop quoi rajouter d’autre. Pourquoi gardait-elle contact avec l’âme de sa mère ? Parce que c’était sa génitrice, quelque part, elle voulait en apprendre plus sur elle. La brunette était consciente que sa mère avait de légers problèmes psychologiques, mais temps que Nocturne ne tentait pas l’expérience une deuxième fois, elle était prête à accepter sa présence. C’était dangereux, mais la demoiselle avait pris sa décision et ne reviendrait pas dessus, quand même bien le jeune homme se fâchait à ce sujet. Se serrant un peu plus contre lui, la botaniste décida que c’était assez pour ce soir. Il y avait plein de choses à dire, mais pas assez de temps pour le faire, elle était fatiguée et le seul désir qu’elle avait là maintenant, c’était de dormir.

-‘… Enfin, voilà. Il est… toujours là. Mais je vais aller voir des gens spécialisés là-dedans, je suis sûre qu’il y a moyen de le… huh… contrôler un peu plus. Je sais pas pour toi… mais moi j’ai envie de dormir. ‘

Spoiler:
 

_________________



Cogneur  *  RubisEl Santo  * Dent Tranchante * Alphonse * Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]   Sam 20 Sep - 18:00



Au moins la jeune femme semblait accepter d'être portée ainsi par le blond, ne se plaignant pas de la position dans laquelle elle se trouvait, se laissant porter jusqu'au lit, s'emmitouflant immédiatement dans les couvertures alors que Yuugure s'allongeait à ses côtés, laissant tomber finalement la serviette. Eh bien, au moins elle mettait les bases tout de suite. Donc comme ça, Yuu' allait devoir dormir au frais ? Tant pis. Il n'était pas vraiment du genre frileux et puis il ne faisait pas si froid dans la chambre, si ? En tout cas, après ce bain, l'éleveur avait chaud, lui. Dans tout les cas, Bahia écouta son histoire, semblant être sceptique sur le moment où le père Akatsuki avait viré son fils. Et pourtant, c'était la vérité. La jeune femme alla se coller à son amoureux, avant que celui-ci ne fasse sa proposition de visite, semblant un minimum enthousiasmée mais… Elle voulait rencontrer Tasogare ? Le blond avait envie de lui dire que c'était une mauvaise idée, que son frère n'était pas du genre accueillant avec les personnes qui ne venaient pas pour rapporter de l'argent à la pension, mais se retint, préférant ne pas contrarier la jeune femme. Alors pour répondre à sa question, il hocha simplement la tête, avant qu'elle ne lui offre une place dans sa couverture, en profitant pour se coller contre lui, tout en se mettant dans une position idéale pour dormir. La suite ne faisait plus aucun doute pour le blond : ils allaient dormir, après tout, il était tard et... Hein ? Elle reprennait la discussion sur son histoire à elle ? Et celle-ci était beaucoup plus développée que le petit résumé de Yuugure. Alors Bahia avait été adopté par Edward ? Ca n'avait pas dû être simple pour elle, mais de ce qu'elle racontait, sa jeunesse s'était plutôt bien passée. Tant mieux. Puis elle parla de ses années d'études, où elle avait rencontré, était sorti et avait fini par lui envoyer un livre qui devait être suffisamment gros pour fracturer le nez du garçon et valoir un renvoi pour la brune. Celle-ci, heureusement, pu prouver sa valeur et ses connaissances, visiblement reconnues pour pouvoir figurer dans des livres. Yuugure était content pour la jeune femme, mais ne pouvait pas s'empêcher de voir la différence avec lui-même. Là où la jeune femme travaillait d’arrache-pied, Yuugure flânait dans les rues de Megapagopolis.  

D'ailleurs, en parlant d'arrache-pied, Bahia commença à parler du jour où elle avait cet accident qui l'obligeait à se tenir sur une canne et à porter une attelle. Encore le spectre ? Alors c'était là qu'il avait voulu tuer celle que Yuu' aimait, en faisant passer ce meurtre raté en une simple attaque d'un Onix sauvage ? Il serrait des dents, Bahia pouvant sûrement le voir facilement pour le si peu de distance qui les séparaient, alors que celle-ci poursuivait son récit. Elle pensait aller voir des mystiques pour calmer un peu le spectre ? Yuugure lui aurait bien proposé de l'accompagner, pour être sûr qu'elle le ferait, mais ça aurait pu être traduit comme un manque de confiance par la brunette et Yuu' ne voulait toujours pas la contrarier. Autant dire qu'il devenait aussi mou et doux qu'un Marshmallow, quand il se retrouvait avec la jeune femme. D'ailleurs, celle-ci voulait dormir ? Autant dire qu'elle voulait éviter que Yuu' ne fasse de commentaires sur son accident… Et il comprenait : il n'allait pas revenir là-dessus. Il soupira doucement, avant frotter un peu se corps à celui de la jeune femme, se mettant dans une position correcte tout en voulant rester au plus près de son amante, lui parlant doucement.



« Oui, tu as raison, Bahia. Demain on, hum, tu vas récupérer l'enfant, il faut que tu sois en forme.
Il embrassa doucement son front, avant de regarder de nouveau Bahia droit dans les yeux, un sourire tendre sur le visage. Fait de beaux rêves, ma chérie, ahah. » termina-il, écartant une mèche de cheveux qui tombait lentement sur le visage de Bahia, gardant la main à l'arrière de la tête de celle-ci, déposant un long baiser d'amour tendre sur ses lèvres, sans laisser le temps à celle-ci de répondre ou de se préparer. Une fois son gros bisou de dodo passé, il colla son front sur celui de la brune, tout en caressant la joue de celle-ci, ajoutant un simple « Je t'aime. » avant de laisser la femme s'endormir, suivant celle-ci dans le sommeil peu de temps après.

…………………………………

Le lendemain matin, Yuugure fut le premier du couple nouvellement formé à se réveiller, son horloge biologique s'étant habituée à se réveiller tôt. Tant mieux, ainsi, il aurait du temps pour se préparer. D'ailleurs, ce fut avec plaisir qu'il observa la jeune femme dormant allongée à côté de lui, prouvant que la soirée de la veille n'était pas un simple rêve. Il se leva donc doucement, après avoir déposé un petit bisou sur le front de la brune, s’extirpant de ses bras, prenant bien soin de ne pas la réveiller dans la manœuvre. Il s'était réveillé tôt et trouvait que ça aurait été cruel de la réveiller en même. Il resta donc assis sur le bord du lit, ressassant la soirée qu'ils avaient passé, jetant quelques regards sur la brunette, se disant qu'après Cendrillon, il avait droit à la Belle au Bois Dormant et que… HEIN ?! Il entendit frapper fort à la fenêtre, son premier réflexe étant de se retourner pour voir ce qui faisait ce bruit, avant de tomber à la renverse, sur le sol en bois,, en ayant sa réponse. Il se releva doucement, s'appuyant sur le bord du lit, la moitié de son corps encore à terre, gémissant. Sans doute que le bruit des frappes et de la chute avaient réveillé la jeune femme, permettant ainsi à Yuugure de dévoiler tout son étonnement vers la source du bruit, les yeux grands ouverts et le visage rouge.

« EDWARD ?! »

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahia/Oliver
Handicapée malchanceuse
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 07/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]   Dim 21 Sep - 0:21

Yuugure devait penser qu’elle n’avait pas entendu le petit ‘on’ , vite remplacer par le ‘tu’. Un instant. Celui-ci lui rappelait subitement un petit détail qu’elle avait oublié. Merde, l’enfant. Son esprit était tellement occupé par le jeune homme qu’elle en oubliait le petit garçon dont elle allait probablement avoir la charge. Soudainement pensive, la demoiselle hocha doucement la tête pour réponse, sentant les lèvres du jeune homme sur son front. C’était… agréable d’être traitée de cette façon. Bahia rougit doucement, mais ne dit rien, ayant la drôle d’impression d’avoir le corps en feu. Sa vie allait être complètement chamboulée dès demain et maintenant qu’elle s’en rendait compte, cela lui donnait presque envie de rester éveillée. Seulement son nouvel amant avait raison, il valait mieux pour elle de dormir pour être fraiche et prête demain matin. En plus de récupérer un petit ami, elle allait avoir un môme à garder. Comment la brunette allait gérer tout cela ? Yuugure ne l’avait peut-être pas déjà remarqué, mais la botaniste était d’un naturel anxieux. C’était déjà beaucoup pour elle de développer des sentiments avec lui, quand elle pensait à la tâche qu’elle allait devoir prendre, cela lui nouait l’estomac. Et puis… s’il était son petit ami et au vu de ce qu’il disait, il avait peut-être envie d’être proche du petit garçon. C’était trop tôt, elle ne voulait pas de cela. Yuugure pourrait profiter de la présence de celui-ci, mais de là à le faire ‘adopter’ avec elle, c’était hors de question pour l’instant. Non, il fallait qu’elle dorme, ce n’était pas le moment pour les questions existentielles. Déglutissant avec difficulté, Bahia n’eut pas le temps de réagir que ses lèvres étaient attaquées de nouveau. Ce fut assez pour calmer un peu les parasites qui la stressaient et celle-ci ferma doucement les yeux, bercée par le baiser doux du dresseur. C’était bizarre d’être avec quelqu’un, mais la brunette sentait que ce ne serait pas bien difficile de s’y habituer. Le visage tout près de Yuugure, la jeune femme soupira doucement et ce laissa emportée par la fatigue, malgré toutes ses pensées. Elle ouvrit la bouche une dernière fois, parlant d’une voix douce.

-‘ Je t’aime. ‘



Malgré ses craintes, Bahia ne mit pas de temps à s’endormir, plongeant dans un profond sommeil. La jeune femme avait aussi l’habitude de se faire réveiller assez tôt, seulement Santo n’était pas là pour servir de cadran et sa fatigue eut raison de ses habitudes, la botaniste restant bien endormie malgré les mouvements du jeune homme à côté d’elle. Pour une fois depuis très longtemps son sommeil n’avait pas été agité du tout, permettant ainsi à Yuugure de conserver sa couverture pendant la nuit. La tête bien écrasée dans son oreiller, la brunette avait la respiration un peu sifflante, gigotant un peu lorsque le dresseur tenta de se défaire de son emprise. Elle reprit ensuite son dodo tranquillement, bercer paisiblement par les rêves. Jusqu’à ce que…

BOOM BOOM BOOM.

Que kwa ? Extirpé de son état second, Bahia ouvrit lentement les yeux, les paupières un peu collées. Dès l’instant où son regard croisa la lumière du jour, sa tête se mit à cogner, la demoiselle gémissant en refermant les yeux. Merde. Le vin avait fait effet, visiblement. C’était immanquable, dès qu’elle buvait un peu d’alcool, le lendemain elle était bonne pour une petite migraine. Complètement perdue et à demi endormie, la botaniste se releva lentement, gardant la couverture sur elle. Huh ? Qu’est-ce que Yuugure fichait à terre ? L’handicapée gémit de nouveau en l’entendant crier, posant une main sur le côté de sa tête. Que ce passait-il, à la fin ? Elle qui croyait avoir droit à un petit matin romantique, réveillé par les baisers du dresseur… tout ce dont elle avait le droit, c’était à son débile de père, qui était en train d’ouvrir la fenêtre. Explosion dans son cerveau. Non non non, qu’est-ce qu’il fichait là !? Heureusement pour le vieux qu’elle était complètement assommer, elle lui aurait lancé sa lampe à la figure. Gardant la couverture contre elle, la jeune femme fixait son paternel avec des grands yeux, celui-ci passant sa tête pour la fenêtre entreouverte. Bahia était à deux doigts d’exploser de colère et cela se voyait sur son visage, elle bouillonnait. De quel droit il s’amusait à entrer dans son intimité comme ça !? Edward avait le don de lui faire honte, mais ça, c’était la cerise sur le gâteau. L’homme devait remarquer que cela ne lui plaisait pas vraiment parce qu’il sourit doucement et passa un plateau par la fenêtre, le déposant doucement au sol. Il avait… fait le petit déjeuner !? Ça allait de surprise en surprise. Dans une autre situation, elle aurait presque trouvé cela mignon, mais là, elle était trop fâchée contre lui pour le remercier de son cadeau. Sérieusement, le pauvre Yuu en était tombé à terre de surprise et était rouge comme une tomato… et elle aussi, au final. Il venait de se faire avoir les culottes baissées, c’était le cas de le dire. Bahia arrêta de grincer des dents et ouvrit finalement la bouche, essayant de reprendre son calme, en vain.

-‘ ÇA VA PAS LA TÊTE !? ‘

-‘ Bah quoi ? Je t’ai fait le petit déjeuner et tout, tu pourrais me dire merci. ‘

-‘ Tu aurais pu entendre que je me lève ou cogner à la porte, merde quoi ! ‘

-‘ Depuis quand je fais des choses normalement, dis-moi ? Mangez donc avant que ce soit froid. Content de te voir ici, Yuu. Alors, bien dormi dans la chambre des invités, huehue ? ‘

-‘ TA GUEULE ET DÉGAGE ! ‘

-‘ Olala, ce qu’elle peut être vulgaire cette petite, je me demande où elle a appris tout ça. Eh bien, je vous laisse manger en amoureux, les avocats arrivent dans une heure. Bisous ♥ ! ‘

Bahia le regarda fermer la fenêtre comme si de rien n’était, replaçant même le rideau un peu avant. Bon Dieu ce qu’il pouvait être con des fois, ce n’était pas possible d’être chiant à ce niveau. La brunette sentit sa tête cogner un peu et marmonna pour elle-même, jetant un coup d’œil au jeune homme. Ce n’était pas le réveil qu’elle s’était imaginé, loin de là. Enfin, le petit déjeuner était là, autant en profiter, non ? Sa colère se tut lentement, la jeune femme se concentrant uniquement sur Yuugure pour ne pas péter un câble. Poussant un long soupir, la jeune femme se pencha à côté du lit, fouillant dans les affaires du dresseur. Un sourire amusé aux lèvres, la botaniste lui envoya son caleçon à la figure, se mettant à rire en le voyant atterrir sur sa tête.

-‘ … bon bah… j’imagine que ça ne sert plus à rien de le cacher, pas vrai ? Je me vengerais de lui plus tard. Tu veux bien… aller chercher le plateau ? ‘

Elle lui avait envoyé le caleçon pour cette raison qu’il évite de se balader à poils avec le paternel qui rôdait dehors, malgré le fait que la majorité de ses rideaux étaient tirés. La brunette sourit en voyant qu’Alphonse était tout content de les voir réveiller, celui-ci faisant des ronds dans son immense aquarium. En voilà un qui s’était bien réveillé, au moins. Se promettant de le nourrir juste après, la jeune femme attendait que le jeune homme récupère la bouffe, sa tête n’étant pas la seule chose qui lui faisait mal ce matin. Sa jambe était bien douloureuse aussi et la demoiselle savait qu’il valait mieux pour elle de prendre des antidouleurs avant de sortir de ce lit. Reposant doucement sa tête sur l’oreiller, celle-ci parlait doucement au jeune homme, l’observant d’un air endormit.

-‘ … je suis désolée, enfin… j’imagine que tu as déjà compris à qui tu avais à faire. Hum… Enfin… bien dormi ? ‘ Celle-ci leva une main et se massa les tempes, grimaçant un peu. –‘ Merde, j’ai bu trop de vin hier. Huh… j’aurais préféré un réveil… plus … doux ? ‘ La jeune femme gigota un peu et laissa la place à son amant, reprenant son sourire un peu moqueur. –‘ On peut refaire le réveil ? Je sais pas moi… avec des petits bisous pour commencer ? On ira voir le vieux grincheux après, toute manière j’avoue que j’ai faim, le dernier repas remonte à loin. ‘

_________________



Cogneur  *  RubisEl Santo  * Dent Tranchante * Alphonse * Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]   Dim 21 Sep - 13:49

Bordel, qu'est-ce que le père de Bahia faisait là ? Il était venu surveillé ce que faisait sa fille ? Sur le coup, Yuugure avait chaud et honte, n'osant même pas se relever. Enfin, il était mieux de ne pas se relever, vu qu'il était nu comme un ver. Il resta donc figé, à observer le barbu qui … déposait un plateau avec le petit déjeuné sur le sol. C'était gentil, non ? Non, pour le si peu qu'il connaissait Edward, celui-ci aurait pu préparer le petit déjeuné simplement pour avoir une excuse pour épier le couple et ça, Yuu' n'appréciait pas. Certes, il aimait bien discuter avec le vieux, que celui-ci lui lance des piques, mais pas qu'il s'incruste dans sa vie privé, surtout si celle-ci est si gênant que sur le moment. Il était prêt à crier sur le barbu, en oubliant qu'il s'agissait du père de son amante et qu'il était capable d'empêcher les deux jeunes gens de se voir, avant que Bahia ne lui fasse elle-même la morale, Yuugure approuvant les dires de la brune, ne répondant pas à la question d'Edward. D'ailleurs, celui-ci parti bien vite, fermant rapidement le rideau derrière lui, laissant les deux amoureux ensemble quand… Hein ? Pour elle lui avait lancé son caleçon sur le visage ? En plus, le lancé avait été tellement bien fait qu'il restait aplatit sur le visage du blond, celui-ci tirant doucement dessus. Le cacher ? Cacher leur relation ? Edward devait s'en douter dès la veille, mais il hocha doucement la tête, acceptant d'aller chercher le plateau, avant de passer un temps sur le dos, en position tortue pour mettre son caleçon, pour finalement se lever et marcher vers le plateau, sans sa canne qu'il avait oublié la veille dans la salle de bain. Oui, c'est un boulet. Enfin, ses jambes avaient récupérées pendant la nuit, donc il pouvait se permettre de faire quelques mètres sans aide.

Pendant qu'il faisait le chemin vers le petit déjeuné, ne cherchant pas à aller trop rapidement pour ne pas forcer de trop sur ses jambes, tout en écoutant la jeune femme. S'il avait bien dormi ? Il se prépara à répondre quand elle reprit, se plaignant d'avoir bu trop de vin la veille et qu'elle aurait préféré un réveil plus doux. Huh ? Yuugure n'avait pas vraiment eu le choix, mais il avait osé espéré la même chose. Il soupira doucement en prenant le plateau par terre, avant de se retourner vers le lit, s'asseyant finalement à la jeune femme qui lui refaisait un peu de place à côté d'elle, tout en posant le plateau sur la table de nuit. Elle aurait voulu faire des choses comme des bisous, pour son réveil ? Yuu' allait lui en donner volontiers. Il se pencha doucement vers son amante, embrassant d'abord son front, avant de lui parler d'une voix douce.


« Je veux bien le recommencer, oui. Il grimpa légèrement sur son amante, en continuant de parler, visiblement plus à l'aise que la précédente soirée. Mais je trouve dommage que l'on ai pas plus de temps que cela… Une heure… J'aurais voulu profiter de toi plus longtemps. Enfin… Il envoya à l'assaut ses lèvres sur celles de la jeune femme, avec douceur comme à son habitude, avant d'y aller avec plus d'envie, caressant les joues de la brunette, le doux baiser devenant un long baiser langoureux. Il appréciait de plus en plus les lèvres de la jeune femme, à mesure qu'il l'embrassait, se disant même qu'il ne devrait pas y goûter aussi souvent, de peur de ne plus pouvoir vivre sans embrasser son amante. Mais c'était si plaisant… Il continua pendant quelques secondes encore, avant de ralentir doucement, décollant finalement sa bouche de celle de Bahia, jetant un regard vers le plateau petit-déjeuné, revenant rapidement à la réalité, soupirant, la mine déçue. On devrait peut-être se dépêcher ? On a à peine une heure. On reprendra ça plus tard, si tu veux, ma chérie.  » Il déposa un dernier bisou sur les lèvres de la jeune femme, avant de se basculer sur le côté, se laissant tomber sur le dos sur le lit, redonnant sa liberté à la jeune femme, regardant celle-ci avec un petit sourire. Dommage, mais elle avait un enfant à récupérer. Ah, d'ailleurs…

« Tu veux que je te laisse la salle de bain ? Après tout, c'est toi qui n'a pas intérêt à être en retard, ahah. »

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahia/Oliver
Handicapée malchanceuse
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 07/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]   Dim 21 Sep - 14:45

Bahia du se retenir de ne pas se mettre à rire en voyant Yuugure faire la tortue à terre, le regardant mettre son caleçon et partir chercher le plateau. La jeune femme en profita pour fouiller dans sa commode à côté, cherchant ses cachets pour la douleur. Trouvant celui-ci caché parmi ses cahiers de travail, la brunette en sortit deux pilules et attendit que le jeune homme revienne avec le plateau. La botaniste avait vu que son père avait laissé une carafe à café dessus et elle se disait qu’elle pourrait prendre une tasse pour aider à faire descendre les cachets. Celle-ci fut néanmoins obligée de les mettre de côté pour encore quelques minutes, posant le tout sur la table de nuit avant de se faire attaquer par Yuu, qui répondait à sa demande. Un léger sourire aux lèvres, la demoiselle écoutait les paroles de son amant, se disant qu’il semblait moins gêné qu’hier. Oh elle ne doutait pas qu’il finirait par reprendre son comportement habituel, même si c’était mignon de le voir rougir comme cela chaque fois qu’elle faisait quelque chose. Bahia sentit son cœur légèrement accélérer, comprenant ce que le dresseur voulait dire. Enfin, une heure avant que les avocats arrivent, cela ne voulait pas dire qu’elle allait devoir partir tout de suite. La botaniste n’y pensa pas très longtemps, se laissant embrasser par son amant avec plaisir. Elle comprenait pourquoi Cogneur sortait aussi souvent en cachette, c’était très agréable d’avoir quelqu’un d’autre avec qui profiter du temps. La demoiselle leva les bras et les posa sur ses épaules, obligeant celui-ci a rester coller contre elle. Elle avait envie de lui refaire le baiser sauvage d’hier, mais se retint, ses cheveux ayant déjà assez souffert de ses attaques répétées. Poussant un soupir lorsqu’il s’éloigna finalement, la botaniste sourit, contente d’avoir droit à un réveil, disons… plus conventionnel. Dès qu’il fut couché sur le dos, Bahia se releva et attrapa ses cachets et le café, prenant une gorgée en manquant de se brûler. Bon au moins les antidouleurs c’était réglé, celle-ci reposa sa tasse et attrapa l’un des fruits dans l’assiette, le grignotant rapidement. Hein ? Quoi ? L’handicapée tourna la tête vers Yuu, un quartier de Sitrus dans la bouche. Ah oui, la douche. Un peu gênée, Bahia avala quelques morceaux de gaufres et retira finalement la couverture, posant les deux pieds en dehors du lit.

-‘ Bonne idée. Je vais prendre une douche, je te laisse manger. ‘

La demoiselle préféra ne pas l’inviter cette fois-ci, se disant que cela risquait de rallonger le temps de sa douche. Essayant de ne pas rire en pensant à cela, l’handicapée attrapa sa canne cette fois-ci et sortit finalement de l’emprise douce et chaude de ses couvertures. Il faisait un peu frais dans la pièce et la jeune femme marmonna en marchant rapidement sur le plancher de bois, se plaignant à elle-même de la froideur de celui-ci. Elle aurait pu reprendre sa serviette, mais s’amusait un peu à attirer l’attention de Yuu, bien qu’elle était consciente qu’elle n’avait pas besoin de son corps pour le faire. Passant la porte de la salle de bain, la demoiselle ferma à peine la porte et se dépêcha d’entrer dans la douche, amenant avec elle sa canne. Elle passa un bon dix minutes dedans, appréciant la chaleur de l’eau et profitant de celle-ci pour se laver le corps et les cheveux. Ceci fait elle en sortit et s’essuya avec une autre serviette, secouant ses longs cheveux bruns pour les aider à sécher plus vite. Rejetant la tête vers l’arrière, Bahia soupira et revint dans la chambre, souriant doucement au jeune homme en l’apercevant. La demoiselle se disait qu’il valait mieux pour elle de ne pas faire la même erreur qu’hier, elle savait qu’elle allait recevoir des gens, autant avoir l’air plus professionnel. Fouillant dans son armoire, celle-ci en sortit une robe en tailleur ressemblant à ce qu’elle avait mis la première fois au restaurant, se disant que c’était assez propre pour la rencontre. La jeune femme enfila le tout, mettant bien évidemment des collants noirs pour éviter qu’on ne voie trop longtemps sa jambe pleine de cicatrices. Ceci-ci fait, Bahia alla nourrir son ami le Magicarpe, qui faisait des longueurs et des bisous à Yuugure depuis tout à l’heure content de le voir encore là. En moins de vingt minutes, elle était prête, retournant s’asseoir dans le lit pour manger ce qui restait dans l’assiette. Eh bien, ils leur restaient un peu de temps, autant en profiter, non ? Celle-ci retourna l’embrasser tranquillement, caressant son torse d’une main. Elle décolla son visage et sourit doucement, prenant la parole.

-‘ Si tu veux y aller au… ‘

Petits toquements timide à la porte. Bahia ouvrit les yeux d’un air surpris et se releva, prenant appui sur sa canne pour s’approcher de celle-ci. Ce n’était clairement pas son père qui appuyait aussi doucement, celui-ci faisait un véritable calvaire quand il voulait entrer dans une pièce. Bon, elle était habillée et Yuu avait son caleçon, elle pouvait ouvrir la porte. Bahia déverrouilla le tout et ouvrit un peu celle-ci, voyant le visage gêné de son Brutalibre. Celui-ci n’était pas tout seul, il avait avec lui Dent Tranchante, le petit dinosaure secouant sa queue d’un air amusé en voyant la jeune femme. La demoiselle grinça des dents en l’apercevant, ayant toujours sa crainte vis-à-vis de lui. Néanmoins elle était contente de les voir tous les deux et ouvrit la porte un peu plus grande, vérifiant dans le couloir que son père n’était pas là. Rien en vue. Parfait. Santo entra doucement dans la pièce, jetant un coup d’œil à l’homme couché dans le lit. Autant dire que le message était assez clair, l’oiseau ne poserait aucune question à ce sujet. Dent Tranchante entra en courant dans la pièce, Bahia se tassant légèrement pour éviter que celui-ci lui rentre dedans. Le fossile sauta d’un bond plus ou moins agile sur le lit, sautillant sur le matelas à côté de Yuugure. Se frottant la tête d’un air gêné, la botaniste restait assez éloignée de lui, espérant que sa peur ne se verrait pas.

-‘… Désolée, j’ai oublié de te le présenter. Il s’appelle… Dent Tranchante. Il a l’air doux comme ça, mais… évite de mettre tes doigts proches de sa bouche. ‘

Bon okay, le Ptyranidur ne la mordait qu’elle, mais on ne savait jamais. Santo se tourna vers elle et lui dit alors que quelqu’un d’autre l’attendait. Surprise, la jeune femme vit alors son Paras entrer dans la pièce, tout excité de la voir. Mais oui, Globule ! Elle était trop occupée par le jeune homme hier, elle en avait oublié son petit insecte chéri. Bahia se pencha et attrapa le Paras, le serrant contre elle, la joie se voyant dans son visage.

-‘ Ca fait un moment que je t’ai pas vu, toi ! ‘

Le Paras faisait des petits cliquetis de plaisir, allant finalement se poser sur la tête de la demoiselle. Mais où était donc Quercus, alors ? La demoiselle eut vite sa réponse, Santo ouvrant le rideau où était passé son père avant. L’énorme palmier était dans la fenêtre, n’osant pas trop entrer dans la maison. La demoiselle se précipita avec sa canne pour ouvrir celle-ci, serrant le gros arbre contre elle.

-‘ Contente de te voir aussi, mon gros. ‘

Ils étaient probablement revenus ce matin du troupeau de Noadkoko. Ne manquait plus que Torche… cette pensée lui serra le cœur et elle l’oublia tout de suite, se demandant où Cogneur pouvait bien être en ce moment. Probablement en train de dormir. La botaniste se promit de vérifier, mais avant, elle avait des choses à faire. Revenant vers le jeune homme, celle-ci posa les mains sur les hanches, le regardant d’un air amusé.

-‘ Hop hop, la douche. Ça ne te dérange si je fais sortir tes Pokémons ? Je suis sûre qu’ils aimeraient se dégourdir les jambes et j’ai encore le temps de donner à manger à tout le monde. Pas vrai ? ‘

Les Pokémons dernières s’activaient, même le Brutalibre hochait la tête, content de pouvoir déjeuner à son tour. Elle se disait qu’elle avait assez de nourriture pour tout le monde, les Pokémons de Yuugure pourraient en profiter aussi. Attendant sa réponse, la brunette se mit à lui jouer dans les cheveux, sentant déjà le stress lui prendre à la gorge. Plus que trente minutes.

_________________



Cogneur  *  RubisEl Santo  * Dent Tranchante * Alphonse * Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]   Dim 21 Sep - 19:43


Fort heureusement pour le blond, la jeune femme sembla accepter volontiers le baiser. Pourquoi heureusement ? Car, certes, elle avait voulu des bisous, mais il n'était pas sûr qu'elle apprécie un baiser langoureux dès le matin. Mais visiblement, elle aimait et c'était tant mieux. Mais alors qu'il se couchait à côté de la brune, sans la quitter des yeux, il l'a vit avaler des cachets avec du café. Hum. Il ne savait pas exactement pour quoi ils étaient, mais imaginait très bien que ce soit pour ses jambes, celles-ci aillant forcées la veille. Yuugure se sentait presque coupable en se souvenant que Bahia avait fait le chemin du lit à la baignoire, juste pour l'y rejoindre. Enfin, visiblement, elle ne semblait pas se plaindre, celle-ci mangeant de bon cœur avant qu'il ne fasse sa proposition de douche, manquant de rire en voyant comme mangeait son amoureuse, la suivant du regard alors qu'elle allait vers la salle de bain, nue. Elle faisait exprès ou ?… Là, la première chose que l'instinct du blond voulait, c'était sauter sur cette femme qu'il aimait et qui semblait s'amuser à se promener ainsi devant lui. Non, ne plus penser à ça. C'est pas parce qu'elle avait laissé la porte ouverte qu'elle voulait qu'il la suive, elle avait juste oublié, non ? Il prit un fruit, le mangeant lentement, un bras sous sa tête, tout en observant le plafond et de temps à autre le petit Magicarpe qu'il avait capturé presque trois mois plus tôt.

Pendant  ce temps, Bahia eut le temps de revenir, recouverte cette fois d'une serviette, échangeant un sourire avec le blond, avant d'aller fouiller dans son armoire et de s'habiller, Yuugure ne quittant la jeune femme des yeux qu'un instant au début, lorsque la serviette tomba. Ouais, il avait beau prendre des initiatives, il avait encore du mal avec les imprévus, espérant que Bahia ne s'amuse pas à le taquiner avec cela. Quoi qu'il en était, elle finit rapidement, se retournant vers le jeune homme qui détourna à l'instant les yeux, se sentant coupable de l'épier ainsi. Enfin, elle ne semblait pas l'avoir vu ou en prendre rigueur, vu qu'elle venait simplement s'asseoir à côté de lui, l'embrassant un instant, avant de lui proposer, bah, rien au final. Il y eut quelques petits coups contre la porte, alertant la jeune femme qui vint ouvrir, alors que Yuugure s'asseyait en tailleur sur le lit, soupirant doucement. Il n'allait pas pouvoir profiter d'un moment tranquille avec Bahia, ce matin-là, finalement. Et puis c'était quoi ça ? Toute l'équipe pokémon de la brune s'invitait dans la chambre, à l'exception du Blindépique, le blond jetant des regards interrogatifs sur chacun des pokémons. Bon sang, il n'avait même pas eu le temps de s'habiller ! Il porta la main au crâne du petit dinosaure, caressant doucement celui-ci, alors que Bahia allait dire bonjour à son Noadkoko par la fenêtre. Il ne manquait plus qu'elle demande de sortir les pokémons de Yuugure et celui-ci se croirait au boulot. Et merde, le boulot, Tasogare allait lui passer un savon en revenant, il frotta la nuque en grimaçant, avant que la jeune femme ne demande de… sortir ses pokémons et qu'il aille prendre une douche. Il soupira, s'abandonnant à son sort, souriant à la brune qui jouait avec ses cheveux, se levant du lit finalement, doucement, en parlant et en étirant ses bras dans de grands mouvements.


« Comme tu veux, ahah. Par contre, si tu pouvais éviter d'ouvrir la Chrono-ball, la Masse-ball et surtout la Safari-ball dans la chambre, ce serait mieux, ahah. C'est les balls de respectivement ma Girafarig, mon Excavarenne et ma Kangourex, je pense que tu comprends pourquoi je ne veux pas tellement les voir dans la chambre, ahah.
Il lui sourit doucement, rougissant, avant de lui voler un baiser sous les yeux de ses pokémons et de s'éclipser derrière la porte de la salle de bain, non avoir fait un petit signe de la main et ramasser sa serviette de la veille au sol, terminant la discussion par un : Je reviens vite, Bahia ! »

Une fois à l'intérieur de la salle de bain, il soupira doucement, verrouillant la porte derrière lui, pour qu'aucun des invités surprises ne s'invite dans la pièce d'eau pendant qu'il se lavait. Enfin, il y avait bien Aryuu' qui avait la possibilité de l'épier, comme il l'avait fait pour voir sous la robe de la jeune femme, mais il ne préférait pas penser à cela. Peut-être que la gelée rose serait fatiguée de la soirée ? Nan, sûrement pas, la connaissant. Il comptait donc sur Isha pour retenir les ardeurs du Metamorph pendant que Yuugure était absent.

Alors qu'il prenait tranquillement sa douche, il essayait d'imaginer ce que ferait les pokémons une fois sortis, dans la chambre. Il voyait bien Saké, complètement dégrisé, s'extasier avec un grand sourire en voyant le costume de son dresseur au pied du lit de la jeune femme, voir même de demander gentiment à la brune si leur relation était sérieuse. A côté de cela, il voyait le Queulorior simplement attendre de manger, adossé à un mur, observant chacune des personnes présentes. Il était comme ça, il s’imprégnait des nouveaux visages avant d'engager la conversation. Puis il y avait le Metamorph qui chercherait bien sûr à aller voir son dresseur dans la douche, royalement arrêté et grondé par l'infirmière en forme d'oeuf, celle le tenant en l'air en face son visage. Il voyait même Aryuu' voler un baiser gluant à celle-ci, avant de se faire violemment jeter contre le mur par la Leuphorie gênée. La kangourex, de son côté, attendrait également, essayant peut-être de discuter avec l'Excavarenne, à l’extérieur de la maison, celui-ci l'envoyant paître à chaque tentatives, jusqu'à ce que le repas ne soit donné. Les deux jeunes pokémons du groupe, le Galvaran et l'Evoli, eux, discuteraient tranquillement, entre ami, alors que la Girafarig tenterait de savoir pourquoi l'arbre psychique était si faible mais pourtant à son stade d'évolution maximal, allant lui demander directement sans prendre de pincettes.

Yuugure avait fait le tour ? Ouais, sûrement. Il poursuivit un peu sa douche, avant de sortir de celle-ci, s'essuyant minutieusement avec la serviette, allant finalement vers le miroir soupirer en voyant sa coupe complètement à plat. En plus, il n'avait pas de quoi la remettre un peu en ordre, ne voulant pas aller fouiller dans les armoires de la jeune femme. Serrant des dents, il décida de prendre un peigne et d’aplatir correctement le tout, se disant que c'était mieux que rien et que quand il rentrerait, il changerait rapidement cela.

HRP:
 

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahia/Oliver
Handicapée malchanceuse
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 07/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]   Lun 22 Sep - 1:09

La demoiselle écouta les paroles de Yuugure et hocha doucement la tête, essayant de ne pas oublier quelles Pokéballs n’allaient pas à l’intérieur. Bahia rougit à son tour quand il l’embrassa devant ses Pokémons, se sentant un peu idiote de se sentir gêné devant eux. Globule faisait les gros yeux sur sa tête, se mettant à tapoter avec ses pinces sur son front. Oui, c’était un peu surprenant pour lui de voir sa meilleure amie embrasser ainsi un homme, il la savait un peu… sauvage. La brunette soupira et leva la main, caressant avec douceur son tout premier Pokémon. Elle qui était triste de le voir moins souvent, elle allait pouvoir de nouveau travailler avec lui et passer du temps en sa compagnie. Même chose pour Quercus, avec un enfant à la maison, elle allait devoir reprendre un travail plus théorique. La botaniste comptait bien continuer de surveiller les bois, mais elle allait devoir le faire de loin. Eh bien, il fallait voir cela comme une ouverture, elle allait pouvoir se pencher un peu plus sur les Noadkokos, qui avaient des secrets intéressants à découvrir. Pourquoi ne pas prendre son propre Pokémon comme prochain sujet d’étude ? Elle pourrait aussi enfin se concentrer sur le pauvre Rubis, qu’elle n’osait pas faire sortir souvent. C’était triste et le simple fait d’y penser lui nouait l’estomac, la jeune femme posant son regard sur la ball de celui-ci, posé sur le meuble. Il était devenu tellement agressif et indomptable, c’était difficile pour elle de le contrôler, même avec l’aide de Cogneur.  Santo remarqua son regard et posa sa main sur son bras, sachant exactement à quoi elle pensait. La brunette lui sourit avec douceur, contente de voir l’oiseau lutteur à ses côtés. Cela ne faisait que trois mois qu’il était là, mais le Brutalibre changeait toute la dynamique du groupe, il était un peu comme le Blindépique, parfois rappelant plus un humain qu’un Pokémon. Le combattant fit un léger signe de la main, montrant les balls de Yuugure. Ah oui, c’est vrai. Bahia se retourna, toujours avec le Paras sur la tête, récupérant les balls pour les ouvrir une à une. Celles que Yuugure avait désignées furent ouvertes par la fenêtre, la demoiselle libérant ceux-ci dehors. Eh bien, c’était une vraie ménagerie, maintenant. Observant tous les Pokémons autour, la botaniste soupira.

-‘ Besoin d’aide pour la bouffe, Chica ? ‘

-‘ J’imagine que je vais avoir besoin de bras, oui. ‘

-‘ Laisse-moi faire, je te règle ça en deux minutes. ‘

Santo gonfla les plumes et les muscles, quittant la pièce rapidement. Elle pouvait toujours compter sur lui pour jouer les gentlemans, souriant en pensant à tout ce qu’il faisait pour elle. Huh ? L’attention de la jeune femme fut attirée par le Spinda, qui se tenait tout près des vêtements de Yuugure, visiblement content de les voir là. Bahia mit quelques secondes avant de comprendre, se grattant la tête d’un air gêné. Visiblement il avait compris pourquoi les vêtements étaient là, la demoiselle se penchant légèrement pour lui caresser la tête, souriante. Elle prit la parole en même temps, jetant un regard rapide autour.

-‘ Je suis contente de voir que tu vas mieux ce matin, hum… on va se voir plus souvent, maintenant. ‘

C’était un petit détour pour lui confirmer sa relation avec Yuugure, se relevant après avoir fini de le caresser. Un instant, est-ce que la Leuphorie venait de lancer le Metamorph sur le mur ? Tant pis pour lui hein, ça ne dérangeait pas vraiment la brune, qui avait encore un goût amer en pensant à hier dans les toilettes. Regardant toute la petite troupe, la botaniste suivie du regard Dent Tranchante, qui semblait impressionner par la taille de l’infirmière. Il s’approcha de celle-ci, la bouche légèrement ouverte, sa langue pendouillant en dehors. Globule restait bien à l’abri sur la tête de sa dresseuse, ayant toujours aussi peur de tout. Le grand palmier, quant à lui, regarda la girafe d’un drôle d’air, ne répondant pas à sa demande. Il se mit simplement à marcher dans l’autre sens, ayant visiblement du mal à contrôler ses pas. La pauvre Girafarig aurait beau tenter de communiquer avec lui, c’était impossible. Si elle tentait de pénétrer son esprit, elle aurait droit à des pensées complètement incohérentes, à la limite de la folie. Il n’y avait rien de normal chez lui, son évolution trop hâtive avait eu des conséquences assez grandes. Essayant de garder le contrôle de tout le monde, la demoiselle fut surprise de voir le Brutalibre revenir avec plein d’assiettes, suivies de plus près par son père. L’homme tenait lui-même de la nourriture, s’approchant des Pokémons pour déposer le tout. Edward releva la tête et sourit doucement à la jeune femme, surprenant presque celle-ci. Il avait prévu une autre blague ou… ? Mais rien ne vint. Le barbu déposant aussi des assiettes dehors pour les autres et retourna auprès de sa fille, posant sa main sur son épaule.

-‘ Ils sont là. ‘

-‘… qu… quoi !? Mais il reste encore du temps ! ‘

-‘ Ils sont arrivés avec de l’avance, il va falloir que tu y ailles. Ne t’inquiètes pas, je vais rester avec Yuu, tu dois y aller seule. ‘

-‘ … je… je suis plus sûre de… ‘

-‘ Va-y. ‘

-‘ … ‘

Bahia regarda une dernière fois les Pokémons en train de manger, jetant un coup d’œil rapide vers la porte de la salle de bain. Malheureusement, quand Yuugure en sortirait, la brunette ne serait plus là. Il serait plutôt accueilli par le barbu, qui avait bien des choses en tête. Il caressa avec douceur la joue de sa fille, conscient que celle-ci était extrêmement stressée par la discussion qu’elle allait avoir. Ses mains tremblaient et la jeune femme hésita encore un peu, avant de se diriger finalement dans le couloir, s’éloignant de la pièce avec le cœur qui se débattait dans sa poitrine. Ce qu’elle allait faire était très gros, ce n’était pas comme Yuugure, ce garçon allait changer toute la dynamique de sa vie. Était-elle prête à la sacrifier ? Pour lui, oui. Bahia retint sa respiration et entra dans le salon, là où attendaient les deux personnes de la veille.

Edward se promena tranquillement entre les Pokémons, observant ceux de Yuugure. Évidemment un détail lui sauta aux yeux bien rapidement : que des Pokémons normaux. Alors le jeune homme aimait aussi les monotypes… voilà qui était intéressant. Le barbu alla s’appuyer contre le rebord de fenêtre, observant aussi les Pokémons à l’extérieur. Jusqu’au moment où il entendit la porte s’ouvrir, tournant son regard vers le dresseur. Un sourire étira ses lèvres, celui-ci restant là où il était.

-‘ Les avocats sont en avances, elle est partie discuter avec eux. ‘ Il se tut quelques secondes, se mettant à caresser sa barbe d’un air pensif. –‘ Tu n’as que des Pokémons normaux, nan ? J’ai discuté avec Cogneur, aussi. Parait que tu as essayé plusieurs fois d’être champion. Huuh…. Comment dire cela… ‘

L’homme s’arrêta et soupira, rejetant légèrement la tête vers l’arrière. Il semblait avoir oublié la scène qu’il avait faite il n’y a même pas une heure, il faut dire qu’il avait tendance à mettre de côté les conneries qu’il faisait. Edward semblait plus réfléchi en ce moment, mais il avait une bonne raison, se tapotant finalement le menton avec son doigt.

-‘ Ça fait un moment que je le garde pour moi, mais je me suis dit que tu serais bien placé pour comprendre. On m’a offert une place au Conseil des 4. ‘

_________________



Cogneur  *  RubisEl Santo  * Dent Tranchante * Alphonse * Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]   Lun 22 Sep - 8:52


Visiblement, ça s'agitait, derrière, le petit-déjeuné avait dû être donné aux pokémons pendant que Yuugure prenait tranquillement sa douche et qu'il aplatissait ses cheveux, gémissant pour eux. Quel supplice. Enfin, il termina rapidement, avant de se rendre compte qu'il n'avait pas pris de vêtements avec lui. Boulet. Il allait devoir traverser la chambre en caleçon au milieu des pokémons de Bahia. Soupirant doucement, il posa la main sur la poignée, hésitant un moment, avant de sortir, se frottant la nuque, gêné.

« Désolé, j'ai oublié de prendre des vêtem… hein ? »

Il remarqua rapidement que son amante n'était plus là, la cherchant du regard, ignorant presque le « Bon boulot, mec » de son Spinda, avant d'entendre la voix d'Edward. Elle était parti voir les avocats ? Ils étaient arrivé tôt et ça ne plaisait pas à Yuugure. Enfin, ils allaient sûrement terminer avant le repas, ensuite il faudrait rencontrer l'enfant et enfin, il pourrait profiter de Bahia un petit peu. Franchement, il n'avait pas envie de rentrer tout de suite chez lui et il ne pouvait pas : son 4x4 était garé près de la forêt, non-loin d'où il avait rencontré les braconniers et Bahia. Il fallait donc que la jeune femme l'accompagne jusqu'à là, au moins. Puis il poussa un petit cri étouffé, remarquant qu'il était resté figé comme ça, en caleçon, devant le barbu. Il attrapa rapidement la chemise et le pantalon de son costume, se disant que c'était mieux que d'aller chercher les autres vêtements, et les mit tout aussi rapide, ratant un bouton de sa chemise dans la précipitation, ce qui lui fit lâcher un juron, alors qu'il écoutait d'une oreille le père de la botaniste, celui-ci aillant visiblement remarqué que Yuugure n'avait que des pokémons Normal et lui avouant que, hein ? Il leva la tête doucement, arrêtant de se battre avec sa chemise. Il avait bien entendu ? Un poste au Conseil des quatre pour Edward ? C'était encore une blague pour se foutre de l'histoire catastrophique du jeune homme ou ?… Non, il paraissait trop sérieux. Si le vieux avait été demandé au Conseil, c'était qu'il devait avoir la puissance qu'il fallait et qui dit puissance, dit pokémons puissants et qui dit pokémons puissants dit combat. Oui, bizarrement, Yuugure avait envie de combattre le barbu, sûrement parce qu'il n'avait pas eu sa dose de combat la veille. Un large sourire se dessina sur son visage, alors qu'il parlait, remettant tranquillement son bouton.

« Un poste au Conseil des quatre, hein ? Ahah, vous devez être bon, Edward. J'aurais bien envie de vous combattre, mais…
Il soupira doucement, en regardant la porte. Ahah… J'ai pas envie de laisser Bahia seule face à ces gars, vous comprenez ? Puis il sentit la patte de son Queulorior sur son épaule, celui-ci faisant un signe négatif de la tête, avant de lui parler via la télépathie de la Girafarig, celle-ci encore contrariée de s'être pris un vent par l'arbre fruitier.

- Elle doit y'aller seule. T'en fait pas, elle t'en voudra pas, après c'que t'lui a fait, héhé.
- Hein ? Ce que j'ai fait ?
Il lança une regard gêné vers le barbu. Je vois pas ce que tu veux dire, Ekaki, ahah.
- Tout l'monde l'sait d'jà, Yuu'.
- Oh. Ahah… Eh bah, hum… Edward ? Est-ce que je peux vous proposer un combat rapide, le temps que Bahia arrive ? J'ai envie de voir le niveau d'un éventuel Conseiller, ahah. »


Sans attendre de réponse, le blond mit rapidement ses chaussures et ses chaussettes, avant de sortir de la chambre, armé de sa canne, cherchant à éviter le sujet de la soirée avec Bahia, le feu au visage. Encore fallait-il que cette petite feinte fonctionne.  

HRP:
 

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahia/Oliver
Handicapée malchanceuse
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 07/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]   Lun 22 Sep - 20:30

Eh bien, le beau-fils encore en caleçon, fantastique. Edward dut se retenir avec toute la puissance de son âme pour ne pas dire une connerie au jeune homme, se contentant de le regarder s’habiller rapidement. Le pauvre Yuugure semblait nerveux un peu, ce qui amusait beaucoup le barbu, qui souriait sous ses poils. Cela faisait un bon moment que la jeune femme n’avait pas ramené d’homme à la maison, il ne voulait pas perdre celui-là, mais avait du mal à se contrôler. Enfin il n’était toujours pas parti en courant, ce qui était quand même une bonne nouvelle, le reste il serait probablement capable de l’endurer sans problème. Le cinquantenaire attendait tranquillement de voir si le dresseur allait mordre à l’hameçon qu’il lui tendait, il ne fallait pas oublier qu’il lui avait proposé deux fois des combats, il s’attendait à ce que la troisième fois soit la bonne. Bingo ! Edward se frotta les mains avec plaisir, content de voir que Yuugure voulait combattre. La réunion de Bahia risquait de durer quand même un moment, comme ça ils pourraient s’occuper un peu tous les deux. Oh oh, où il allait comme cela ? L’ancien champion se mit à rire et sortit de la chambre à son tour, attrapant l’autre par l’épaule. Bahia était dans le salon avec ses invités, ce n’était pas le moment de passer par là. Tirant le jeune homme pour l’amener avec lui, Edward fit encore de son mieux pour ne rien dire par rapport à son teint de visage, se marrant intérieurement de le voir aussi rouge. Le barbu l’amena jusqu’à la fenêtre et l’enjamba sans trop de problèmes, les fenêtres de la demoiselle étaient grandes et se rendaient presque sol, c’était comme une marche au final. Rendu dehors, le vieil homme regarda les autres Pokémons présents d’un rapide coup d’œil. Huh, un Excavarenne ? Voilà qui était fortement intéressant. Il tendit les bras pour aider Yuugure à sortir s’il en avait besoin, parlant d’une voix plus excitée qu’à l’habitude.

-‘ On va éviter de déranger Bahia, la seule porte passe par le salon et ils sont là-bas. ‘

Après avoir fait sortir le beau-fils de la chambre, l’homme se mit à marcher rapidement vers l’arrière-cour, suivi de proche par le Brutalibre qui avait tout entendu. Il n’était pas au courant de la proposition de la ligue et voulait voir ce match, Cogneur dormant encore de toute façon. Les autres Pokémons de la demoiselle continuaient de manger tranquillement, sans trop se préoccuper de ce qui allait se produire. Edward s’arrêta au milieu de la grande pelouse, se disant qu’ils étaient assez éloignés de la maison pour ne pas faire de dégâts sur celle-ci. Le vieil homme ouvrit légèrement son manteau à carreaux rouge et laissa voir sa ceinture à Pokéballs, attrapant rapidement l’une d’elle. Un grand sourire sur le visage, il pointa du doigt le gros lapin de Yuugure, jouant avec la ball de l’autre.

-‘ Il a l’air assez puissant, ton Excavarenne. Ça lui dirait de… combattre Alexey ? ‘

Le geste joignit les paroles, Edward libérant alors son premier Pokémon. Alexey, une Lockpin à l’air assez sauvage. Dès l’instant où elle posa ses longues pattes au sol, le barbu leva le bras et appuya sur sa montre, faisant résonner la Méga-gemme que la lapine tenait. Celle-ci fut entourée d’un halo rose, changeant momentanément de forme. L’air plus athlétique et puissante, la Lockpin donna quelques coups de pieds dans le vite, dégageant une aura de détermination. Le barbu se souvenait très bien de l’endroit où il l’avait récupéré, la lapine servant de prostituée pour des humains malhonnêtes. Il l’avait défendu contre ses geôliers alors qu’elle se sauvait et lui avait promis de lui donner la force nécessaire de battre quiconque ce mettrait sur son chemin. Autant dire que la demoiselle n’était pas très patiente envers les mâles, son regard devenant dur lorsqu’elle aperçut Koufu. Il valait mieux pour lui de ne pas jouer les idiots, sinon il allait apprendre à voler. Le vieil homme sourit et posa les mains dans ses poches, observant Yuugure.

-‘ Pas de règle dans ce combat, rien, nada. C’est juste pour passer le temps, amusons-nous un peu. Je te laisse commencer hein, tu es pas obligé de prendre ton lapin, je trouvais ça juste… intéressant de faire sortir Alexey. ‘

_________________



Cogneur  *  RubisEl Santo  * Dent Tranchante * Alphonse * Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]   Lun 22 Sep - 21:54


Bizarrement, le barbu ne semblait ni vouloir faire de blague, ni d'actions gênantes envers le blond, sans pour autant que celui-ci ne baisse sa garde, de peur que Edward lui saute dessus par surprise pour baisser son pantalon devant les pokémons. Oui, oui, Yuugure avait peur de cela. Enfin, son habillage se passa très bien, mais lorsqu'il passa la porte, il sentit l'énorme paluche du père de Bahia le tirer vers l'arrière, le blond soupirant en suivant le vieux bonhomme, qui allait vers la fenêtre, expliquant qu'il ne valait mieux ne pas aller dans le salon pour le moment, étant donné que Bahia recevait les avocats. Bien sûr… Yuugure faillit se plaquer la paume contre le front en y repensant, alors que le vieux lui tendait les mains pour l'aider à traverser… Une marche ? Riant doucement à cette idée, le blond refusant gentiment l'aide du barbu, passant facilement par la fenêtre. Peut-être qu'Edward avait l'habitude avec Bahia de l'aider à traverser ça, mais Yuugure avait ses jambes en meilleur état. Bon, okay,elles avaient quand même assez pris pour que le jeune homme finisse dans un fauteuil pendant trois mois, mais au moins, il n'avait pas à porter d'attelle, lui. Dans tout les cas, le voilà à l'extérieur de la maison, ses deux petits pokémons, Jei'jou et Den'tou abandonnant leurs assiettes pour rejoindre leur dresseur, le lézard se positionnant sur l 'épaule de celui-ci, les autres pokémons de Yuugure observant de loin, mangeant toujours. Bon, quel pokémon Yuugure allait utiliser ? Koufu ne voudrait sûrement pas se battre tant qu'il n'aurait pas sa Lockpin, le choix le plus judicieux semblant être, encore une fois, Saké. Il y allait avoir une différence de niveau, entre les deux adversaires, mais ce n'était pas tellement grave. D'ailleurs, en pensant au gros lapin, Edward semblait vouloir le combattre, aillant remarqué sa force. Enfin quelqu'un qui savait reconnaître la force d'un pokémon à son allure ! Mais malheureusement…

« Huh, je suis pas sûr qu'il voudra combattre. Il combattra pas temps qu'il aura pas une… Il vit la sphère bicolore s'ouvrir, libérant l'objet des désirs de l'Excavarenne. Une Lockpin, haha. Vous lisez dans les pensées de Koufu, ou ?.. »

Aussitôt, alors que le père de Bahia activait la Mega-évolution de sa Lockpin, Koufu, qui avait vu la lapine, accouru, en profitant pour placer une Hâte. Il avait entendu la discussion, ses oreilles ne servant pas que à cogner, et il savait que le vieux bonhomme voulait un combat, donc il allait lui en donner un. Si ça pouvait lui permettre de passer du temps avec la lapine, hein ? Il aimait deux choses : les femmes et la baston. Et il ne rechignait pas à satisfaire les deux en même temps, après tout, ainsi, les femmes étaient moins résistantes à ses avances et à son charme ô combien viril. La Lockpin faisait la belle à donner des coups de pieds dans le vide et ça le faisait plus ou moins rire, gravant dans sa mémoire les formes de la lapine, profitant de l'avantage de temps pour enlever ses lunettes noires et les donner au blond, enlevant également un bon nombre d'objets qu'il gardait dans sa poche en fourrure, n'en gardant qu'un seul et unique à l'intérieur, à l'abri des regards, tout en parlant à celui qui l'avait capturé, par la télépathie de la Girafarig.


«  Hey, gamin, t'as pas intérêt à me donner d'ordres, j'fais mon affaire d'la dame, héhé... Il jeta un regard à celle-ci, faisant un grand sourire, ses deux grandes dents brillants. Alexey, hein ? Ravi d'faire votre connaissance, je m'appelle Koufu.

- Excusez-le, Edward, il est encore un peu… sauvage, ahah. »


Yuugure soupira,  se disant qu'il allait donner des ordres seulement dans les situations où il trouverait bon de l'aider un peu. Après tout, le lapin avait beau avoir de l'expérience en combat, il était toujours à même de faire des erreurs. Le blond s'appuya donc à sa canne, alors que l'Excavarenne commençait le combat par sa classique Danse-lame, frappant ses deux poings-oreilles entre eux, en poussant un grognement. Ainsi, avec la Hâte de quand il était venu, cette capacité et la Colo-force, il avait une énorme puissance et était plus rapide que ses congénères. D'ailleurs, profitant de cette force et de cette rapidité, il frappa le sol de ses deux oreilles, soulevant un paquet de terre, en s'élevant dans les airs, dans un Rebond. Le combat commençait, opposant poings et pieds, lapin et lapine. Qui allait gagner ? Le temps en décidera.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahia/Oliver
Handicapée malchanceuse
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 07/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]   Lun 22 Sep - 22:50

-' Hum. '

Ladite lapine ignora superbement le mâle en face d’elle, regardant ailleurs, étant visiblement plus intéressée par le chêne à côté que par Koufu. Alexey n’était pas reconnue pour être la plus bavarde et la plus agréable, elle était à l’aise avec son équipe de combat, personne d’autre. Edward se mit à se gratter la barbe, observant le gros lapin qui se préparait déjà. C’est qu’il était vif le bougre, la présence d’une femelle dans le coin semblait le motiver un peu à combattre. La seule chose que l’homme trouvait dommage, c’est que Yuugure serait mis de côté pendant ce combat. Il avait voulu cet affrontement pour le tester, pas pour tester ses Pokémons. Enfin, le cinquantenaire allait bien voir comme il allait réagir face aux assauts de la Méga-Lockpin, peut-être que l’Excavarenne reviendrait sur sa décision lorsqu’il se rendrait compte que la demoiselle ne se laissait pas faire facilement. Alexey posa une main sur sa hanche, tournant le regard vers son adversaire lorsque celui-ci commença déjà son combo d’attaque. Vraiment, une danse-lame ? Il ne pensait donc qu’à ses muscles, cet empoté ? Poussant un soupir, la lapine secoua la tête d’un air découragé, se disant qu’il n’était pas plus différent des autres. S’il croyait avoir son attention de cette manière, il allait se prendre un vent monstrueux. Edward ne dit rien, observant l’Excavarenne partir vers d’autres cieux. Eh bien au moins il semblait connaitre les faiblesses de son ennemi, c’était bien. Maintenant restait à voir s’il serait capable de toucher son homologue féminin.

-‘ Clonage. ‘

Alexey n’avait pas besoin qu’on lui fasse le message deux fois. Alors que Koufu frappait le sol de ses oreilles pour s’envoler, la lapine se mit à luire et son corps se dédoubla rapidement. Le lapin risquait d’être bien content, deux lapines pour le prix d’une ! La véritable combattante et son clone se mirent à courir en rond, avant de partir chacune dans une direction complètement différente, en diagonale. Elles profitaient du temps que le mâle était dans les airs, bloqués par son rebond, pour lui laisser un choix qui risquait de le mettre dans une situation délicate s’il échouait : qui était la vraie Méga, celle à gauche ou celle à droite ? Koufu serait bien obligé de n’en toucher qu’une seule, s’il ratait, la vraie se retournerait contre lui. Les deux lapines s’arrêtèrent, chacune à une limite du terrain. Le barbu cria donc l’ordre qui allait suivre, qui devrait être mis en marche dès que Koufu aurait touché l’une des lapines.

-‘ Ten-danse. ‘

Les deux Lockpins se mirent à bouger un peu, attendant que le lapin redescende sur terre pour réellement lancer l’attaque. S’il touchait le clone, il se retrouverait probablement sous l’emprise de la vraie. L’homme souriait tranquillement, sachant pertinemment laquelle était la vraie entre les deux. Alors Koufu, gauche ou droite ?

_________________



Cogneur  *  RubisEl Santo  * Dent Tranchante * Alphonse * Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]   Lun 22 Sep - 23:50


Eh bien, elle ne semblait pas très réceptive au charme du gros lapin. Tant pis, elle allait l'être plus tard, se disait-il. Pendant ce temps, Yuugure approuvait mentalement le choix de capacité de son Excavarenne : Rebond avait un avantage de type sur la Mega-Lockpin, de quoi faire regretter le barbu d'avoir Mega-évolué sa lapine. D'ailleurs, poussant la reflexion plus loin, Yuu' se demandait quel serait le thème de l'arène d'Edward, s'il acceptait le poste au Conseil. Peut-être Combat ? Ou Normal ? Ouais, le blond n'allait pas plus loin que cela, autant se concentrer sur le spectacle. La Lockpin avait invoqué un clone, en sacrifiant une partie de sa vitalité, les deux lapines tournant entre elles avant de se séparer, mélangées. C'était mauvais, ça. Yuugure ne savait pas si son lapin avait eu le temps de voir le changement de place. Il leva donc les yeux vers celui-ci, remarquant que son Excavarenne était de dos lors du Clonage. Pas de chance, vraiment. En plus, il ne semblait bizarrement pas enchanté de voir deux Lockpins. Laquelle frapper ? Fallait-il risquer de faire un coup qui servirait à rien ? Il hésitait, avant de se décider à porter son poids vers celle de droite…

C'était le moment pour Yuugure d'entrer en scène, il ne pouvait pas laisser son pokémon se tromper. Certes, il ne savait pas non plus laquelle était la vraie, mais il avait une idée pour pouvoir frapper à coup sûr celle-ci, avec que la Ten-danse ordonnée par le barbu ne fasse effet. Il s'appuya donc les deux mains sur sa canne, avant de faire tourner celle-ci devant et de la pointer vers son Excavarenne qui commençait sa chute, tout en hurlant son premier ordre du combat :


« Séisme ! »

Oui, il changeait de plan. En partie. En réalité, il ne faisait qu'améliorer ce que faisait son lapin, en lui ordonnant une attaque dont l'onde toucherait à coup sûr la véritable combattante, que ce soit celle qui était sous le gros lapin ou celle à une dizaine de mettre du point d'impact. Ainsi, elle serait déconcentrée dans sa danse, pouvant laisser le temps au lapin de se préparer à lâcher son Talent Coloforce pour… pour quoi, d'ailleurs ? Yuugure n'avait jamais combattu avec la Mega-évolution des Lockpins et ne connaissait pas leurs caractéristiques. Enfin, ça ne devait pas être important. L'Excavarenne accepta donc l'ordre du dresseur, faisant un petit salto avant en balançant ses paumes d'oreilles vers le sol et la pauvre lapine, frappant violemment le sol dans un Impact Titanesque qui… Déplaça la terre, faisant un petit cratère, alors que l'onde circulaire se propageait par la suite dans le sol, le blond devant reprendre appuis sur sa canne pour ne pas tomber. L'idée était bonne dans la substance, mais il allait devoir nettoyer les dégâts. Même si, en y réfléchissant, il pourrait ainsi passer plus de temps avec la brune. L'Excavarenne se reprit de sa chute, faisant craquer les articulations de ses oreilles tout en lançant de Groz'yeux sur les lapines. Si bien sûr la clone avait survécu.


HRP :
 

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahia/Oliver
Handicapée malchanceuse
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 07/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]   Mar 23 Sep - 0:58

Les deux lapines continuèrent leurs mouvements, le gros lapin se dirigeant finalement vers celle de droite. Celle-ci s’arrêta immédiatement, consciente qu’elle ne pourrait pas terminer de toute façon.  La deuxième se mit à bondir un peu plus loin, ses puissantes cuisses lui permettant de se déplacer rapidement. La combattante ne l’éloignait pas vraiment de sa position initiale, aussi étonnant que cela pouvait paraitre, elle sautillait en rond, atteignant une hauteur de deux-trois mètres entre chaque. Elle avait entendu l’ordre du dresseur en face et se préparait pour l’atterrissage, qui risquait d’être douloureux. La cible recula aussi d’un bond, pour éviter d’être écrasée sous le poids de l’autre. Ses pattes s’enfoncèrent légèrement dans la terre et son réflexe fut de se mettre en boule, restant collée contre le gazon. Plus elle était proche de ce qui secouait, moins elle avait de chance d’en souffrir. Dans cette position la Lockpin avait plus d’équilibre et ne risquait pas de tomber, attendant que le gros tas de graisse frappe le sol. L’attaque vint rapidement, la combattante ayant juste le temps de se ramasser sur elle-même, la terre se mettant à gronder à côté d’elle. Secouée par les ondes sismiques, le corps de la lapine brune tint bon, celle-ci suivant le mouvement de la terre. C’était particulièrement désagréable, mais ce n’était pas assez pour venir à bout d’elle, loin de là. L’autre lapine un peu plus loin continuait de sauter, n’ayant droit qu’aux résidus de l’attaque. Bizarrement, la cible n’avait pas disparu sous l’impact. Le clone aurait dû tomber, non ? La Méga se releva et profita de la proximité avec l’Excavarenne pour se jeter sur lui d’un grand bon puissant, s’aidant de ses jambes musclées. Il faisait les Groz’yeux ? Autant dire qu’il allait avoir une bonne raison de le faire. Profitant du fait qu’il était en pleine attaque, la Lockpin lui rentra dedans, utilisant ses mains pour s’agripper à la base de ses oreilles. Koufu avait réussi à toucher la vraie, le clone se mettant à se rapprocher à grand bond pour aider la véritable combattante. Était ce néanmoins une bonne chose pour l’Excavarenne ?  Alexey avait un large sourire mauvais sur le visage, se penchant rapidement vers le sien.

Pour l’embrasser.

Un baiser… froid, sans sentiment. Mais un baiser quand même, aussi empoisonné que les flacons de Ricin que préparait Bahia. Un Doux Baiser. Il y avait des chances que ses lèvres ne rendent pas confus le lapin, mais la femelle n’avait pas pu s’empêcher de le tester, étant trop proche de lui pour laisser échapper cette chance. S’il l’était, alors cela risquait d’être difficile pour lui. Alexey lâcha sa prise et recula alors que son clone bondissait derrière, essayant d’atterrir sur la tête de Koufu. Elle ne pouvait pas l’attaquer, c’est vrai, mais elle pouvait le déconcentrer. Son but était de le caresser et de lui susurrer des mots doux à l’oreille, juste pour attirer son attention sur quelque chose de plus agréable. La Lockpin se servait de tout, si le lapin avait autant de testostérone que ce qu’il montrait, alors il aimerait peut-être l’attention que lui portait le clone. Profitant de l’essai de diversion de son clone génétique, Alexey recommença sa technique, Edward souriant sans rien dire.

Huehue

Autant dire que la lapine se donnait à fond. Tous les moyens étaient bons pour gagner, même si cela voulait dire qu’elle se secouait le popotin pour ce rustre de lapin. S’il répondait à ses mouvements provocateurs et sensuels, il perdrait sa Coloforce au profit de Querelleur. Si elle avait de la chance, il souffrirait de confusion et perdrait un de ses principaux atouts. Un des deux lui suffirait aussi, la demoiselle avait le pied qui lui démangeait, ce serait avec plaisir qu’elle irait l’écraser ensuite sur sa figure.

Yuugure ne pouvait pas le voir vu qu'il était de dos, mais la porte de derrière c'était ouverte peu après le séisme. L'attaque du lapin avait secoué toute la maison et les occupants étaient en train d'en sortir, le barbu les voyant de loin. Il ne dit rien au dresseur en face, se disant que ce serait amusant de voir sa réaction quand les personnes s'approcheraient un peu plus de la zone de combat.

_________________



Cogneur  *  RubisEl Santo  * Dent Tranchante * Alphonse * Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]   Mar 23 Sep - 12:17


Bien sûr, les lapines n'allait pas laisser tranquillement la secousse passer. Aussi, elles se préparèrent à l'impact, la cible s'éloignant au dernier moment du point d'impact, évitant ainsi le gros de la capacité. Tant pis, mais Koufu avait toujours l'avantage, pour le moment, entre ses boosts et la vitalité gaspillée de la lapine. Après tout, une fois que la véritable est repérée, le Clonage perd une grande partie de son intérêt. D'ailleurs, il fut rapidement fixé sur laquelle était la vraie, ses Groz'yeux en voyant une lui foncer dessus, pour rebondir contre le gros bedon de l'Excavarenne et de … l'embrasser ? Certes, il n'était pas très enflammé, mais c'en était un. Malheureusement pour la Lockpin, Koufu n'était pas vraiment du genre à perdre la tête simplement pour cela et ça se voyant, un grand sourire sadique étirant son visage quand la lapine se retirait. Elle voulait à ça, la coquine ? Et, oh, la clone qui venait sauter dans le dos du pokémon aux oreilles musclées, caressant son pelage tout en lui disant des mots que le lapin trouvait très, hum, plaisants. C'était parfait pour l'Excavarenne qui faisant un énorme sourire en gloussant grassement lorsque la clone lui parlait, sans quitter la vraie des yeux, celle-ci faisant… Une danse ? Sérieusement ? Koufu ne pouvait plus se retenir, c'était de trop pour lui.

«  Mhh.. uhuhuh.. ahahahah. MWAHAHAHAHAH »
furent les seuls mots qui résonnèrent dans le jardin, de la bouche du pokémon Fouisseur, celui-ci claquant dans un fracas les mains de ses oreilles entre elles, dans un applaudissement accompagnant son rire tonitruant. Oui, c'était parfait. Il y avait de quoi motiver l'Excavarenne, là, et ça faisait légèrement peur à Yuugure. Pourquoi ? Car il savait plus ou moins ce dont était capable le pokémon Sol quand il avait envie d'une femme. Alors autant essayer de reprendre le contrôle du combat, avant que l'Excavarenne ne fasse des bêtises. En regardant ainsi la Ten-danse de son adversaire, ce dernier avait donc perdu sa Coloforce, mais en l'absence de celle-ci, ses autres statistiques avaient été augmentées, ce qui n'était franchement pas plus mal. Mais il fallait tout de même conserver un certain avantage de puissance face à la Mega-évolution. Okay, le blond savait quoi faire, mais il fallait encore que le lapin accepte :

« Vif-poing-boost ! »


L'ajout de mot « vif » était courant dans les combats de pokémons et désignant le placement d'une Vive-attaque pour profiter de la vitesse de celle-ci. Ensuite, le Poing-boost servait à infliger un minimum de dégâts à la véritable lapine, tout en se motivant et augmenter sa puissance physique, pour le reste du combat. D'ailleurs, alors que Koufu exécutait les ordres, Yuugure jeta un regard au objets que l'Excavarenne avait laissé tomber, remarquant ainsi l'objet manquant à la collection. Il hocha doucement la tête, voyant que le petit coup rapide de son lapin avait été correctement exécuté. Maintenant, il fallait continuer le combat et… hein ? Qu'est-ce qu'il faisait, là, le lapin ? Yuugure n'avait pas vu cette capacité en action chez le pokémon Sol, auparavant. Et pourquoi il faisait ressortir ses muscles comme ça ? Non, il n'avait pas osé voler une CT à Yuugure, si ? Le blond serra des dents en voyant cela, avant de soupirer en souriant. Au moins, si ça pouvait aider l'Excavarenne. La capacité semblait donc être Attraction, celle-ci lancée à partir des gestes du lapin et de… hum… Phéromones. La lapine était assez proche pour les ressentir, se disait Yuugure, même sans être un expert dans les phéromones. Mais Koufu avait une idée autre que le combat, derrière la tête, et espérait bien plus que le blond que la capacité fonctionne.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahia/Oliver
Handicapée malchanceuse
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 07/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]   Mar 23 Sep - 20:32

La clone était toujours assise sur le gros lapin, celui-ci se fichant visiblement de l’avoir là. Le double décida donc qu’elle avait assez passée de temps sur lui, voyant que la Ten-danse était en train de passer. Il ne lui faisait aucun dégât, elle pouvait donc profiter encore un peu de son temps parmi eux, vu qu’il était occupé à répondre à la danse hypnotisante de l’autre. Sous les ordres mentaux de sa tendre moitié, celle-ci sauta d’un petit bond amusé, allant atterrir devant celle-ci, levant les bras l’air de dire : tadaaaa ! Alexey observa son clone et l’attrapa par le bras à la fin de sa danse, consciente qu’elle allait devoir se servir d’elle comme d’un bouclier pour ce qui allait venir. Le gros lapin se déplaçait assez vite, elle eut tout juste le temps de se servir de sa moitié pour éviter les dégâts de son gros poing. La clone qui lui faisait les yeux doux poussa un petit gémissement plaintif, manquant d’entrainer la vraie lapine dans son élan. Le corps de sa création se mit à tressaillir, signe que sa vitalité était en train de la quitter. Observant sa moitié souffrir, le clone s’éteignit finalement, tombant au sol pour se volatiliser dans un simple pouf. La véritable lapine eut un léger hoquet de douleur, la vie qu’elle avait infusée dans sa création ayant complètement disparu à présent. Sentant la colère montée en elle, la Méga Lockpin serra les dents et regarda l’Excavarenne en face. Pourquoi est-ce que son dresseur restait silencieux ? D’habitude il n’aimait pas la laisser combattre toute seule. Edward avait la main posée sur le menton, attendant avec impatience de voir si son adversaire avait une des attaques qu’il recherchait. Le barbu n’avait pas décidé de demander le gros lapin pour rien, dès l’instant où il l’avait vu, il avait décidé de la tester. Alexey était à pleine puissance, mais son problème avec les mâles rendait parfois les combats fortement compliqués. Il la mettait face à Koufu pour voir si elle s’était améliorée, quand même bien celui-ci n’aurait pas été puissant, il aurait cherché la confrontation. La Lockpin ne pourrait pas venir se battre avec l’équipe temps et aussi longtemps qu’elle n’était pas passée par-dessus… son petit problème. L’attente ne se fit pas attendre, Edward reconnut immédiatement l’attaque Attraction, la lapine commençant à reculer.

-‘ Ne bouge pas. ‘

Les muscles crispés et le visage déformé par le dégoût, Alexey s’arrêta, laissant les phéromones venir jusqu’à elle. Le vieil homme était visiblement très concentré, ignorant presque Yuugure. Il se disait que le jeune homme devait se demander pourquoi il voulait qu’Attraction touche, mais il ne pouvait pas le lui expliquer pour l’instant. Edward aurait pu le prévenir avant, mais il avait eu peur que l’Excavarenne réagisse différemment s’il savait pour quelle raison il la faisait combattre contre lui. Le barbu n’aimait pas faire endurer tout cela à la lapine instable, mais c’était le meilleur moyen qu’il avait trouvé pour qu’elle décroche de sa vie passée. L’attraction fonctionnait, mais il ne fallait pas croire pour autant que le comportement de celle-ci changerait. Son corps était réceptif aux phéromones, mais le cerveau, lui… avec les traumatismes qu’elle avait vécus, sa tête ne voulait pas se laisser avoir par cette bête hormone d’amour artificiel. Le corps légèrement penché vers l’avant, Alexey haletait avec force, les yeux agrandit par la souffrance et la rage. La lapine brune donnait surtout l’impression en ce moment d’être à la limite de la folie, ses babines se retroussant comme un prédateur alors qu’elle grognait avec force. Peut-être que l’attraction l’empêcherait d’attaquer quelques fois dû à la réaction de son corps, mais il était évident en la regardant qu’elle n’allait pas se jeter sur le gros lapin pour lui faire un câlin, ce qui risquait peut-être de le décevoir un peu. Edward regardait la lapine avec sérieux, se disant qu’il était temps pour lui de voir si elle réagirait bien ou si elle se laisserait encore une fois avoir par son état second.

-‘ C’est bien Alexey, concentre-toi sur ma voix, rien d’autre. Vibraqua. ‘

Le corps tremblant sous la pression, la lapine poussa un cri de colère, son corps libérant subitement des ondes d’eaux aquatiques devant elle. Bien, elle avait réussi à envoyer celui-là, signe d’un certain contrôle. Allait-elle tenir longtemps, néanmoins ? Cela restait à voir, temps que les phéromones feraient effet, la lapine était consciente qu’elle était en train de subir un test.

-‘ Vampipoing.’

La Lockpin hésita quelques secondes, soulevant légèrement son pied. Alexey ne se servait jamais de ses poings, en réalité, elle faisait les attaques avec ses jambes, que ce soit le Vampipoing ou Poing éclair. Celle-ci finit par bondir dans la direction de l’autre, prête à lui enfoncer son pied dans la figure pour récupérer un peu d’énergie.

-HJ- Attraction bloquant à 50%, j'ai testée avec pile ou face et il m'a donné raison deux fois. De toute manière elle perdra contrôle au prochain poste, sans pile ou face. -HJ-

_________________



Cogneur  *  RubisEl Santo  * Dent Tranchante * Alphonse * Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]   Mar 23 Sep - 21:34


Héhéhé. Ce tour avait été parfait, pour l'Excavarenne. Tout d'abord, la clone tomba, dans un petit cri qui en aurait attendrit certains, dont Yuugure qui regrettait presque cette attaque, mais pas le gros lapin, celui-ci heureux de voir la fausse Lockpin tomber et disparaître. Et en plus, ce qui était encore plus jouissif pour lui, c'était que le vieux barbu, le dresseur de la Mega-Lockpin, ordonnant à celle-ci d'encaisser l'Attraction, cet ordre le faisait bien rire encore une fois, alors que le blond fronçait les sourcils. Pourquoi il avait demandé cela à sa lapine ? Elle aurait eu tout le loisir de s'échapper un peu de la capacité, mais non, il voulait que celle-ci supporte l'Attraction. Sur le coup, Yuu' s'était dit qu'il s'agissait d'une moquerie d'un adversaire trop confiant, mais revint rapidement sur cette idée, se disant que ce ne serait pas le genre d'Edward. Certes, il était un peu chiant, mais il n'était pas vraiment méchant. D'ailleurs, la Lockpin réagissait étrangement à la capacité. Là où certains pokémons tombaient tellement amoureux qu'ils se jetaient sur leur adversaire pour les câliner, la lapine semblait être enragé à un point effrayant. D'accord, il y avait aussi des pokémons qui luttaient contre l'Attraction, mais pas aussi violemment ! Mais bizarrement, encore une fois, Edward ne semblait pas vouloir s'interposer ou aider sa lapine. Après tout, ce n'était pas un combat officiel, il l'avait dit lui-même, alors il pouvait aller au secours de son pokémon qui semblait visiblement en proie à une sorte de folie. Mais non, il préféra ordonner un Vibraqua tout en demandant à sa combattante de se concentrer sur sa voix, le blond soupirant, ne préférant ne rien dire sur cette méthode de combat. Il se remit dans le combat, alors que la Lockpin déchaînait une onde aquatique circulaire, serrant un peu des dents en voyant l'état de l'adversaire.

«  Tir de boue. »


Tout simplement. En voyant cette Lockpin souffrir ainsi pour un combat amical, Yuugure avait le cœur serré et n'était pas vraiment comme d'habitude, le regard légèrement vide en observant le combat et son Excavarenne exécuter l'ordre, en crachant une grande quantité de boue en direction de l'onde, l'éleveur se demandant où son pokémon puisait cette boue. Enfin, le résultat était là : grâce au STAB et à la concentration du tir, le Vibraqua ne put atteindre le gros lapin, tombant au sol mélangé au Tir de boue. Peut-être même qu'une partie avait pu aller toucher la Mega-évolution. D'ailleurs, celle-ci fonçait vers l'Excavarenne, dans un Vampi...Pied, le gros lapin ne cherchant même pas à esquiver le pied qui lui arrivait entre les deux oreilles, celui-ci l’assommant un peu. Mais le pokémon Sol ne perdait pas une miette du spectacle qu'il avait juste devant son nez, avec un grand sourire, alors que l'objet dans sa poche brillait d'une lueur intense après ce coup super efficace, le lapin vicieux trouvant de la puissance de frappe dans sa Vulné-assurance, celui-ci parlant lentement à la Lockpin pour qu'elle marque bien chaque mots qu'il allait lui dire dans son crâne.

« J'vous mangerais bien, m'dame, héhé. »

D'ailleurs, pourquoi ne pas le faire ? Elle était à croquer, cette lapine, avec son air de «  me touche pas ou tu ne pourras plus jamais avoir d'enfants. ». Il poussa donc la jambe qui était sur son crâne avec une de ses oreilles, attrapant le dos de la Lockpin avec son autre oreille, pour la tenir contre la fourrure de son ventre et se décida finalement à… Enfoncer son attaque Croc Fatal dans l'épaule de la femelle. Elle lui avait volé de l'énergie ? Elle allait la reperdre aussitôt. La capacité était connue pour être très peu précise, mais avec cette proximité affligeante, l'Excavarenne avait tout le loisir de mordre son adversaire, pour lui enlever la moitié de sa vitalité. Malheureusement, la capacité ne bénéficiait ni du STAB, ni de l'énorme augmentation de puissance du lapin obèse. Bon, okay, il y avait tout de même la chance que les dents de l'Excavarenne ratent l'endroit où ça faisait vraiment mal et que la Lockpin s'en sorte simplement avec la marque profonde des dents. Le gros lapin la garda un peu contre lui après sa morsure, léchant par la suite doucement la plaie qu'il avait fait, avant de lâcher la Lockpin tout en reculant d'une mètre, avec un grand sourire sur le visage, fier de son coup.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahia/Oliver
Handicapée malchanceuse
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 07/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]   Mar 23 Sep - 22:38

La lapine frappa de plein fouet le front de son adversaire, se sentant déjà un peu mieux. N’était-ce pas agréable de lui en coller une ? Beaucoup. Alexey ne fut pas surprise de sentir ses oreilles-bras essayer de l’attraper, son corps décidant à ce moment précis de ne plus répondre. L’attraction. Retroussant les lèvres de nouveau, la combattante se retrouva plaquer contre lui, son corps parcouru de faible décharge électrique. Ce corps collé contre le sien… c’était… la lapine brune fut secouée légèrement, donnant l’impression qu’elle allait vomir. C’était le cas, la demoiselle était tellement dégoûtée d’être prise dans cette position que son corps réagissait de manière extrême. Pour quelqu’un comme elle qui avait subi des dégâts psychologiques importants, la présence de ce mâle aussi près d’elle était un véritable supplice. Edward le voyait très bien et était à la limite de la rejoindre, voyant son regard poser sur lui. Néanmoins Alexey ne semblait pas vouloir de son aide, malgré sa détresse évidente. Elle voulait continuer le combat malgré cela, se retrouvant à la lisière de la folie en poussant son esprit trop loin. Oh l’homme l’avait déjà vu dans cet état, ce n’était pas très joli à voir. Il était donc sur ses gardes, fixant le lapin qui… oh mon dieu, non. Il poussait le bouchon trop loin. Les yeux de la lapine s’agrandirent et celle-ci poussa un cri de rage, bougeant rapidement pour se défaire de cette emprise. Cette espèce de gros porc ne méritait clairement pas de la toucher, comme aucun autre. Ses paroles étaient dégoûtantes, il n’avait aucun respect, il avait le Q.I d’un Magicarpe, c’était … insupportable. Relevant les genoux, Alexey avait la bave au bord des lèvres, combattant les phéromones que l’autre dégageait. Son visage était déformé par ses sentiments négatifs, retirant toute beauté de celui-ci. Elle appuya les deux pieds sur son ventre et lança une Vive-Attaque alors qu’il se penchait, celle-ci détournant légèrement la trajectoire de la morsure sous l’élan. Alexey sentit une partie de sa vitalité la quitter, mais ne fut pas cela le plus pire. Non, le pire, c’était cette langue dégueulasse qui frottait sur sa fourrure. C’était trop. Le cerveau de celle-ci déconnecta, le lapin la lâchant finalement. La Lockpin restait debout, le visage hagard. Son regard ne lâchait pas son ennemi, celle-ci portant doucement la main à l’autre, plongeant ses doigts fins dans sa fourrure épaisse.

Et elle en ressortit un petit canif.

C’était le signal que le combat devait arrêter maintenant. La lapine était en train de retomber dans ses excès de folie, l’image de l’Excavarenne se modifiant rapidement sous ses yeux. Celle-ci était en train de faire une crise de panique et cela s’accompagnait de légères illusions, la lapine brune apercevant les visages de ses agresseurs antérieurs. Edward fonçait déjà vers elle, plutôt vif pour quelqu’un de son âge. Alexey se préparait à bondir, prête à enfoncer la lame dans la gorge de son adversaire. Le barbu lui rentra dedans en courant, passant ses bras autour de ses épaules pour éviter qu’elle ne le poignarde par inadvertance. Quand elle était dans cet état, elle ne reconnaissait personne, ce qui était dangereux pour tout le monde. Néanmoins le cinquantenaire avait confiance, il s’était entrainé toute sa vie avec ses Pokémons et cela ne se voyait peut-être pas sous son épaisse veste, il avait un corps athlétique. Tenant fermement la lapine contre lui, celle-ci hurlait à plein poumon, les gens derrière Yuugure se décidant enfin à réagir sous le spectacle déchirant.

-‘ PAPA ! ‘

Bahia s’était avancée rapidement, se retrouvant à la hauteur de son amant. Elle avait regardé toute la scène et fixait son paternel se démener avec la Lockpin, dont le cri devait s’entendre de très loin. Le visage de la demoiselle était livide, son cœur battant à cent à l’heure. Ses yeux étaient gonflés et rouges, signent qu’elle avait pleuré avant. Celle-ci ne s’en occupait plus du tout, ayant tout simplement peur que son père se fasse blesser par la combattante enragée, qui tentait à présent de lui refiler des coups de pieds. La demoiselle n’était pas toute seule, il y avait quelqu’un d’autre à côté d’elle, agrippé à ses jambes. Un jeune garçon aux cheveux assez longs, bruns comme ceux de la botaniste. Il observait le combat de ses yeux ébahis, ceux-ci ayant la même caractéristique que Bahia : le vert à gauche et le bleu à droite. Arrivant à peine aux hanches de sa gardienne, l’enfant était un peu timide et n’osait pas trop la lâcher, ne comprenant pas pourquoi la lapine réagissait de cette manière. Derrière eux se trouvait une Gardevoir, celle-ci observant la scène d’un air neutre. Elle était là pour surveiller l’enfant pendant cette rencontre, les avocats étant partis régler une autre affaire rapidement. La jeune femme était complètement concentrée sur la scène, oubliant momentanément qu’elle était accompagnée et que Yuugure ne le savait pas. Edward trouva le moyen de désactiver la gemme et la lapine reprit son apparence normale, se mettant à se démener avec moins de force. Lentement elle se calma, lâchant le couteau qu’elle avait dans les mains. Le barbu soupira et frotta doucement sa main sur la tête de la combattante, qui se calma complètement. Bien. Cette expérience avait été un échec, mais ce n’était pas grave. Il savait qu’elle pouvait s’améliorer avec le temps, il fallait juste le lui laisser.

-‘ C’est fini, Alexey. Repose-toi. ‘

Il lâcha doucement son étreinte et la lapine resta sur ses pattes, se sentant presque bizarre d’être sous cette forme. Elle adorait sa Méga, gardant celle-ci presque tout le temps. Fixant les gens autour, la demoiselle posa son regard sur Koufu et… son visage se déforma encore une fois de dégoût. D’un mouvement vif, elle se mit à bondir avec force, s’éloignant dans la forêt pour pouvoir relaxer un peu. Edward savait très bien qu’elle reviendrait, probablement dans quelques minutes, le temps de se dégourdir les jambes. Poussant un long soupir, l’homme s’avança vers Yuugure, ne remarquant pas qu’il avait la joue légèrement fendue à cause des attaques de la lapine. Le sang lui dégoulinait un peu sur le visage, tachant sa barbe blanche. Il s’arrêta devant les autres, posant les mains sur ses hanches.

-‘ Je suis désolé Yuugure, j’ai cru qu’elle se contrôlerait mieux. Nous… hum… reparlerons de cela plus tard. Si c’est pas Oliver ! ‘

Le vieux s’approcha de Bahia, qui rougit un peu et tendit la main, frottant son visage pour enlever le sang. Cela ne semblait pas déranger le barbu dont l’attention était concentrée sur le petit bonhomme, qui sourit et s’approcha un peu de l’homme, lâchant la jambe de la demoiselle. Cela permit à celle-ci de finalement se tourner vers son amoureux, le stress et la peur se lisant dans ses yeux. Évidemment, elle ne s’attendait pas à rencontrer dès maintenant le petit garçon en question. Elle était simplement entrée dans le salon et… il était là. Les yeux encore un peu humide, la brunette s’approcha de Yuugure et passa doucement sa main dans la sienne, tournant ensuite le regard vers son père. Celui-ci avait passé du temps avec Oliver et les avocats avant de venir les prévenir et il avait déjà réussi à convaincre celui-ci de l’appeler grand-papa. Attrapant le jeune garçon pour le poser sur son épaule, le barbu se tourna vers Yuugure, la Gardevoir s’approchant doucement.

-‘ Héhé, regarde qui est là, Yuu ! ‘

Autant dire qu’il était fier de son coup.

_________________



Cogneur  *  RubisEl Santo  * Dent Tranchante * Alphonse * Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]   Mer 24 Sep - 10:23


Huh. L'Excavarenne s'était fait, certes, plaisir, mais ça ne semblait vraiment pas plaire à la Lockpin qui lâcha encore un cri déchirant, faisant frémir le blond dont le sourire avait quitté le visage. Son pokémon allait trop loin. Il avait deviné, trop tard, à la réaction de la Lockpin, que celle-ci avait un problème psychologique et il se sentait responsable des actions du gros lapin. Heureusement, la Mega-évolution put se défaire de l'emprise de l'Excavarenne, avant de… sortir un couteau de son pelage. Non, ce combat allait trop loin, vraiment. Et c'était la faute de l'Excavarenne, non, de Yuugure qui n'avait pas réussi à retenir son pokémon. Il s'en voulait clairement d'avoir laissé Koufu faire ce qu'il voulait. Quoi qu'il en était, il regardait le spectacle, d'un œil mort, du vieux barbu tentant de maitriser sa lapine aussi bien qu'il pouvait. Le blond avait été tenté d'aller aider Edward, mais son corps ne voulait pas suivre ses pensées à ce moment-là, alors que son lézard descendait de son épaule, tout aussi triste que le dresseur. Il ne fit même pas attention à son amante qui arrivait, trop concentré, malgré lui, sur le triste spectacle. Puis finalement, le père de Bahia réussi à désactiver la Mega-Evolution et à calmer Alexey, celle-ci décidant de quitter la zone un instant, le blond suivant celle-ci du regard, avant de simplement dire à son Excavarenne, la voix légèrement brisée :

« Va t'en, Koufu. »

Tout simplement. Il avait été clairement déçu par le gros lapin et ne voulait plus le voir avant d'être calmé. Le pokémon Sol grogna, avant de s'en aller en marchant et en ronchonnant, se disant que ce n'était pas vraiment sa faute si la femelle avait un problème. Après tout, c'était pas normal de réagir comme ça. Il soupira, allant s'adosser à un arbre, croisant les bras et laissant tomber ses oreilles, réfléchissant un peu sans rien dire.

Pendant ce temps, du côté des humains, Edward proposait à Yuugure de parler de cet incident plus tard, avant de parler d'un Oliver. Il avait pas déjà entendu ce nom quelque part, le blond ? Le cerveau de Yuugure était légèrement déconnecté et c'est le fait de voir l'enfant et la sensation de la main de son amoureuse qui le ramenèrent à la réalité. Oliver était l'enfant que Bahia allait adopter. Il posa son regard vers la jeune femme qui semblait avoir pleuré, préférant se dire que c'était l'intensité de la rencontre avec son fils d'adoption qui avait provoqué cela plutôt que le spectacle tragique de la Lockpin. Prenant doucement la main de la brune, il suivit les mouvements du père qui mettait le gamin sur ses épaules, faisant légèrement sourire Yuugure. L'enfant était arrivé et Edward s'était bien gardé de le révéler au couple quand il était venu les réveiller. Ce qui au final pas si mauvais que cela. C'était même une agréable surprise que de voir l'enfant après ce mauvais passage. Le blond fit donc un sourire doux à l'enfant qui semblait avoir les mêmes yeux que sa mère d'adoption, parlant également doucement et approchant sa main du gamin, tremblant encore un peu, ne lâchant pas Bahia de l'autre.


«  Bonjour, Oliver, ahah. Il marqua une petite pause, ne sachant pas vraiment que dire de plus. Allez, parler de banalités ou de choses que l'on connaît d'avance. Hum, tu as six ans, pas vrai ? Et tu as déjà commencé à apprendre des choses sur les pokémons ? Tu es précoce, ahah. Enfin, tu seras bien entouré, pour ça, avec Edward. D'ailleurs… Il s'approcha un peu de l'enfant, souriant de nouveau, jetant un petit regard vers son amoureuse. Il faut que je te dises un truc… Bahia apprend aussi, ahah. Il se recula, doucement, avant d'embrasser la joue de la jeune femme, souriant toujours autant, préférant prévenir la réaction de la brune. Ne soit pas fâchée, ahah. Je t'ai… Hum, tu es bonne dans plein d'autres choses, ahah. »

Il se frottait doucement la nuque, rougissant légèrement, gêné d'avoir failli avouer son amour pour Bahia devant le barbu, l'enfant et la Gardevoir. Après tout, Edward aurait pu en profiter pour le gêner encore plus et en profiter pour taquiner sa fille. Yuugure ne voulait pas vraiment cela. Enfin, l'enfant était là, il était content, tout le monde était content. Il tourna la tête vers son amante, son sourire devenant plus doux, alors qu'il saisissait la deuxième main de celle-ci, la regardant dans les yeux, euphorique.

«  Alors, tu es heureuse, Bahia ? »


Pendant que les humains s'extasiaient sur la présence de l'enfant, Koufu, lui, revivait les plus grands instants de sa vie, éprouvant quelques remords par rapport à ce qu'il avait fait à la Lockpin. A l'origine, quand il n'était qu'un Sapereau, tout le monde se moquait de lui, il était timide et n'osait pas s'approcher des gens. Alors, un jour, il décida que cela devait changer. Il passa de petit lapin timide à gros lourdeau en évoluant. Et ça marchait plus ou moins. Certes, on ne se moquait plus de lui, celui-ci faisant la politique de la peur et du plus fort et les femmes venaient pour une nuit dans son terrier, mais il lui manquait quelque chose. De la reconnaissance et de l'amour. Oui, le lapin pervers et lourd n'était qu'une façade pour cacher le petit être timide qui vivait en lui. Et là, il regrettait ce qu'il avait fait vivre à la lapine. Voilà pourquoi il était allé du côté de la forêt où elle s'était cachée, restant à l'abri des regards d'Alexey, derrière le tronc de l'arbre, attendant simplement la femelle. Alors quand il entendit les pas légers de celle-ci, sans bouger de son appuis, il parla de sa voix grave, calmement.


«  'Scuse moi, j'ai merdé. J'voulais pas t'faire de mal, vraiment. J'savais pas qu't'avais un problème, s'non j'aurais rien fait, crois-moi. J'ai merdé et j'm'en veux et toi aussi, t'm'en veux sûrement, voilà. S't'as besoin d'quelque chose, j'serais là, en déd'magement.  »

Sur ces mots, il se redressa doucement, avant de marcher de nouveau vers le groupe d'humains, sans regarder derrière lui la lapine. Tout ses mots avaient été sincères, avec le si peu de tact qu'il lui restait, alors il fallait que la Lockpin se contente de cela, car l'Excavarenne n'allait pas recommencer.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bahia/Oliver
Handicapée malchanceuse
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 07/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]   Mer 24 Sep - 20:22

Bahia se souvenait encore de ce qui s’était passé quand elle était entrée dans le salon.

D’abord, la surprise. Il y avait les deux avocats, c’est vrai. Mais aussi Oliver. Son cœur avait raté un battement en l’apercevant, ne s’attendant clairement pas à le voir ici aujourd’hui. C’était… tellement étrange comme situation. La demoiselle revoyait dans son esprit ce qui s’était produit alors qu’elle s’avançait dans son salon, incapable d’ouvrir la bouche alors que le petit garçon relevait la tête. Il était… mignon, c’était indéniable. Il avait un visage au trait doux et légèrement rond, ses longues mèches de cheveux lui retombant un peu devant les yeux. Et quels yeux. Ils étaient… pareils comme les siens. Le lien de famille était visible rien qu’en les regardant, même s’ils n’étaient en réalité que des cousins, ils partageaient de nombreux points communs. L’enfant était tout aussi surpris qu’elle, les deux se jaugeant l’un et l’autre. Que faire, que dire ? Oliver avait devant lui la femme qui était en train d’accepter de s’occuper de lui, réglant enfin le cauchemar qu’il vivait depuis presque deux ans, voyageant d’une famille à l’autre. Comment cela allait se passer ? La dame que les avocats appelaient Bahia était-elle gentille ? Observant celle-ci de ses grands yeux humides, la botaniste avait l’impression que l’enfant lisait jusqu’au plus profond de son âme. Un frisson parcourut sa peau, celle-ci posant sa canne sur le meuble à côté pour se pencher vers lui, sentant son cœur tambouriner dans sa poitrine avec force. Son regard ne quittait pas le sien, tous les deux brillants de la même lueur. Pendant quelques secondes, rien ne se produisit, aucun des deux ne bougeant. Oliver fut parcouru du même frisson et se releva d’un coup, sautant sur la jeune femme pour l’emprisonner dans ses petits bras. L’enfant avait l’impression depuis longtemps d’être dans une mare grise, voyant des visages sans les reconnaitre. Bahia était la première à ressortir de ce lot, Oliver se sentant rassurer par les ressemblances avec celle-ci. Elle faisait partie de sa famille, il pouvait s’identifier à elle. Ses yeux étaient comme les siens, elle était comme lui. La botaniste était ce qu’il attendait depuis trop longtemps déjà, ayant presque l’impression de retrouver une vieille amie.

Choquée de cette réaction, Bahia ne bougeait toujours pas, hésitant à relever les mains pour lui rendre cette caresse. Le temps semblait s’arrêter pendant quelques instants, la brunette décidant finalement de serrer le petit garçon contre elle. Celui-ci se mit doucement à sangloter et le bruit de sa tristesse noua la gorge de la botaniste, qui tenta de ne pas se laisser aller. C’était trop pour elle, son corps était tendu au maximum et l’émotion était palpable, celle-ci déglutissant alors que les larmes se mettaient à couler sur ses joues, échappant à son contrôle. Son esprit était entièrement occupé par l’enfant, l’instinct maternel qu’elle avait enfoui au plus profond d’elle-même se mettant lentement à ressortir. Bahia ne connaissait pas ce petit garçon, mais une chose était sûre dans son esprit : elle ne voulait pas le perdre. Elle ferait tout pour passer les tests que lui mettraient les avocats et s’occuperait de lui. Tous les doutes qui lui avaient rongé l’esprit furent évacués, remplacés par une détermination nouvelle.

Elle protégerait cet enfant et ne le laisserait plus jamais avoir peur.



-‘ Hein ? ‘

Retour à l’instant présent. Bahia était perdue dans ses pensées et fut réveillée par Yuugure qui parlait d’elle à Oliver, l’enfant souriant à celle-ci d’un air timide. Le pauvre, il lui manquait des dents dans la bouche, il avait deux trous à l’avant. Le petit garçon semblait hésiter à répondre à l’homme, hochant finalement la tête avant de se cacher un peu derrière celle d’Edward, gêné. Il disait quoi ? … Oh. La botaniste fit une mine un peu vexée, se grattant la tête d’un air gêné. Elle aurait préféré qu’il évite de parler de ça, elle ne voulait pas passer pour une idiote devant le môme. Seulement le garçon finirait bien par remarquer qu’il avait presque plus de connaissances qu’elle à ce sujet, alors autant commencer tout de suite. Surprise par le bisou qu’il lui faisait sur la joue, Bahia se mit à rougir et jeta un coup d’œil à son père, qui souriait jusqu’aux oreilles comme un débile. Bien, au moins il ne disait rien. La brunette faillit se taper le front avec la paume de sa main en entendant le reste. C’était gentil de la part du dresseur, mais cela tendait une énorme perche au paternel, qui semblait déjà s’exciter sous l’envie de faire une grosse blague pourrie par rapport à tout cela. Est-ce que la présence de l’enfant allait y changer quelque chose ?

-‘ Ah oui, elle est bonne en quoi ? ‘

La réponse était non.

Bahia jeta un regard ennuyé vers le père qui se mit à rire et déposa Oliver au sol, n’attendant évidemment pas de réponse à sa question, qui était déplacée. Le petit garçon jeta un coup d’œil à la Gardevoir, qui était très proche à présent. La brunette se souvint alors de sa présence et se dépêcha de faire les présentations, un peu gênée d’avoir oublié la base de la politesse.

-‘ Je vous présente Karma. Elle travaille pour le service de protection à l’enfance, elle passe la journée avec Oliver et repartira avec lui ce soir, le temps que j’aille signer les papiers demain à la cour. Elle fera le suivi et passera la première semaine ici avec nous, le temps de voir si tout va bien. ‘

-‘ Enchantée. Je suis heureuse de voir qu’Oliver aura peut-être droit… à plus de présence masculine. ‘

La psychiste parlait évidemment de Yuugure, la Pokémon était loin d’être aveugle, elle avait vu le bisou et savait à quoi pensait le jeune homme. La brunette se mit à tousser un peu de gêne, cherchant un moyen de faire dériver la conversation autre que sur sa relation avec le dresseur. Celui-ci lui posa d’ailleurs une question qui la prit de court, celle-ci ouvrant la bouche sans rien dire. Si elle était heureuse ? En moins de deux jours, elle récupérait un petit ami et un enfant. Toute sa vie allait être chamboulée à partir de maintenant, la botaniste allait devoir bâtir celle-ci en fonction d’Oliver et des autres. Au départ cela lui faisait peur et elle n’aimait pas y penser, mais maintenant que tout était en train de se mettre en place elle se sentait… plus confiante. L’avenir lui faisait toujours aussi peur, mais, que pouvait-il lui arriver ? Bahia était bien entourée à présent et elle savait que Yuu serait là, tout comme son père et Cogneur. La quête du bonheur était quelque chose qui était considéré comme impossible pour beaucoup, mais là maintenant, les yeux plongés dans ceux de l’homme qui l’aimait, Bahia était certaine qu’elle ne pouvait pas être plus heureuse qu’en ce moment. D’un mouvement lent, la brunette rapprocha son visage de Yuugure sous le regard attendri du père, son nez frôlant le sien alors qu’elle murmurait doucement, les yeux pleins d’amour.

-‘ Je le suis. ‘

Oliver s’était approché d’elle et tira doucement sur son pantalon, Bahia baissant immédiatement la tête pour savoir ce qu’il voulait, reculant son visage de celui de Yuugure. Edward croisa les bras sur son torse, observant avec un plaisir non dissimulé de voir que sa fille semblait déjà réagir avec une certaine maternité. Le petit garçon prit la parole pour la première fois depuis qu’il était dehors, sa voix encore aiguë étant hésitante.

-‘… Il… il est… où, le lapin ? ‘

C’était une bonne question. Bahia releva son regard et vit que Koufu n’était plus là, ce qui était un peu étonnant. Avait-il été voir Alexey ? Le barbu le remarqua aussi et se mit à se gratter le menton, voyant le gros lapin revenir au loin. La lapine ne s’était pas fâchée contre lui quand il était venu lui parler, en fait, elle n’avait pas réagi du tout pendant qu’il parlait. La Lockpin n’était pas reconnue pour montrer ses émotions, continuant de faire comme si elle l’ignorait complètement. Il ne fallait pas croire pour autant que les paroles de l’Excavarenne étaient tombées dans l’oreille d’un sourd, au fond d’elle-même, Alexey avait été touchée par la sincérité de ses paroles. Elle ne lui pardonnait pas encore son comportement dégoûtant, mais elle était prête à revenir sur ce jugement, s’il s’en montrait digne. Après avoir repris lentement son calme, la championne de Kickboxing se mit à réfléchir, bondissant doucement pour revenir à la maison. Quelque chose venait de faire un déclic dans son esprit et elle devait en avoir le cœur net. La brunette aperçut alors celle-ci qui revenait, sous sa forme originelle. Le vieil homme se tourna vers son Pokémon, attendant de voir si celle-ci avait fini par comprendre où il voulait en venir. D’un mouvement brusque, elle lui lança quelque chose, Edward relevant la main pour l’attraper au vol.

Sa méga-gemme.

Le cinquantenaire se mit à sourire, son regard brillant de malice. Oui, Alexey avait fini par découvrir ce qu’il attendait d’elle. La Lockpin n’aimait pas sa forme normale parce qu’elle avait l’air coquette et que c’était la forme que préféraient les humains pour profiter d’elle. En maintenant presque tout le temps sa méga-évolution, elle avait l’impression de se détacher de cette image et de bonifier sa puissance. Seulement, la lapine venait de comprendre pourquoi Edward voulait qu’elle combatte sans.

Comment pouvait-elle libérer toute sa puissance en Méga si elle était incapable de le faire en normal ?

La lapine tendit les mains et le vieil homme s’approcha, déposant dans celles-ci un autre objet, qu’elle s’empressa de cacher dans sa fourrure. L’instant d’après le vieil homme sortait une Super Potion de sa grande poche intérieure et aspergeait la demoiselle, s’approchant ensuite du gros lapin pour faire pareil. Alexey ne parlait toujours pas, mais ne lâchait pas des yeux Koufu, s’avançant vers lui pour lui faire face. Frappant le sol violemment de sa patte, celle-ci se mit en garde, gardant sa forme originelle. Tout sourire, Edward se disait que le combat pourrait reprendre et cette fois-ci, de manière normale. Alexey aurait la chance de tenter de se libérer de sa prison et l’Excavarenne aurait la chance de remonter dans son estime. Le barbu se remit à se frotter les mains, tournant la tête vers Yuugure.

-‘ Alexey aimerait une deuxième manche. Tu en penses quoi ? Je suis sûr qu’Oliver aimerait voir la suite. ‘

-‘ Oui ! ‘ Le petit garçon se rendit compte qu’il avait crié et rougit, plaquant les mains contre sa bouche avant de dire plus doucement. –‘ J’aimerais regarder, s’il vous plait. ‘

Bahia sourit doucement en voyant les réactions de l’enfant, qui était visiblement excité à l’idée de pouvoir voir le combat au complet. Oliver était mal à l’aise parce qu’il était quand même en compagnie d’inconnus, mais c’était sa future famille et il était énervé à ce sujet, ne sachant pas comment se tenir. La brunette se pencha un peu et posa les mains sur les épaules du garçon, lui parlant avec douceur.

-‘ Je veux bien que tu regardes, mais il va falloir s’éloigner un peu. ‘

Oliver hocha la tête avec force, souriant avant de se mettre à courir vers Karma, qui avait déjà reculée un peu. Bahia se tourna vers Yuugure et lui fit un petit bisou à la volée, s’éloignant ensuite en boitant avec l’aide de sa canne. Edward était prêt à retourner de son côté du terrain, à moins que le jeune homme refuse. Si c’était le cas, il lui proposerait un autre Pokémon, même si Alexey semblait bien déterminée à montrer qu’elle avait appris quelque chose et qu’elle était à la hauteur de ses attentes.

_________________



Cogneur  *  RubisEl Santo  * Dent Tranchante * Alphonse * Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Veux-tu apprendre à voler ? [Yuu]
» Qui veut apprendre le hindi?
» Tu veux jouer avec moi ? [PV Rin O.]
» Quel premier avion construire pour apprendre à piloter?
» Je veux le calendrier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aube Saison 2 : Version Zénith :: Maïlys - Zones Naturelles :: La Forêt Dense-
Sauter vers: