Bienvenue sur la suite du forum à succès Pokémon Aube, Invité. Après l'incroyable assaut de la Team Zodiac, où en sont les choses sur l'île de Maïlys?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ouaaaah, une peluche ! [Mew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anveena
Papillon orphelin
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/08/2014
Age : 20

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Ouaaaah, une peluche ! [Mew]   Ven 19 Sep - 20:35

En ce début d'après-midi ensoleillé, Port Lieucca grouillait d'activité comme jamais. Ça et là, les gens se poussaient sans retenue, ne faisant même pas attention à ceux qui étaient sur leur chemin. La plupart de ces malpropres étaient des touristes, les autres, des pickpockets. Et dans la foule, Anveena se promenait avec Layla. L'adolescente avait eu le droit d'aller jusqu'à Port Lieucca pendant trois jours, où elle serait hébergée chez une des amies de confiance de Marie-Anne. Bien qu'elle était arrivée la veille le matin, la brune ne cessait de s'émerveiller devant la cité côtière. Loin des buildings gigantesques et de la cacophonie des klaxons de Megapagopolis, ici les toits des maisons ne dépassaient pas les nuages. Ces mêmes maisons étaient toutes colorées, encore un contraste avec la capitale grise.

Mais ce qui captiva le plus la jeune femme, ce fut le marché qui était tenu au centre de la ville. On lui avait dit de faire attention aux voleurs, c'est pourquoi Anveena n'avait rien prit avec elle à l'exception de son inséparable Tarsal. Le marché en lui-même semblait plus grouillant que le reste de la cité : ici, on vantait les mérites de la cuisine de Johto, là on proposait des textiles venant de Romant-sous-Bois. Et encore, quand on arrivait à entendre les cris des vendeurs parmi le brouhaha ambiant. La jeune femme avança donc parmi la foule, posant le regard sur des choses qu'elle n'avait jamais vu auparavant, dont les propriétaires assurèrent qu'elles venaient d'autres régions.

Anveena perdit notion du temps qu'elle était en train de passer en cet endroit, mais elle ne s'en lassait pas. Les odeurs délicieuses et exotiques se dégageant des stands de nourriture l'attiraient ; avant que l'adolescente ne se dirige finalement vers un vendeur de vêtements, puis vers un stand de chaussures. Lorsqu'elle leva la tête vers le ciel, Anveena prit soudain conscience que le soleil amorçait sa descente vers l'ouest. Afin de ne pas inquiéter la personne chez qui elle logeait, la brune se résolut à explorer encore quelques échoppes, avant de finalement rentrer. Son regard fut attiré par une masse bariolée sur sa droite. Et dès qu'elle posa le regard dessus, elle s'aperçu qu'il s'agissait d'un stand de peluches. Un sourire naissant sur son visage, Anveena se dirigea vers cette échoppe pour pouvoir admirer les jouets. Au bout d'un moment, elle sortit une peluche rose du tas proposé par le vendeur.

"Elle-... Elle est... Mignonne..."

Pendant ce temps, la Tarsal profitait aussi du stand de peluches pour fouiller elle aussi, et attirer le regard de sa maîtresse sur tel ou tel produit. À cette occasion, Anveena se jura de revenir le lendemain pour prendre cette peluche rose qui, il faut l'avouer, lui plaisait beaucoup.

Hors-rp:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ouaaaah, une peluche ! [Mew]   Sam 20 Sep - 11:07

Dans ma quête du village pokémon, je me retrouvais à Port  Lieucca, enfin, c’est comme ça que les z’humains appellent cet endroit en ce moment, il a déjà eu une bonne centaine de nom si je me souviens bien. En même temps quand on vit depuis plusieurs milliers d’années, on voit pas mal de choses différentes. Et pourtant, les z’humains arrivent encore à me surprendre, c’est dire s’ils sont forts à ce jeu là. Aujourd’hui y’avait ce qu’ils appellent le marché, c’est plein de gens qui viennent, qui s’installent et qui échange leurs objets contre des autres objets en métal.  Je m’étais planqué  dans un de leurs étals.  Le z’humain vendaient des copains en tissu, donc je me suis mis au milieu dedans. L’avantage c’est que ça m’évite à devoir me planquer toute la journée, parce que je préfère rester discret, j’ai vu trop de z’humain essayaient de prendre les copains pour les enfermer dans leurs petites boules bicolores.


Bon, le principal problème, c’est qu’il faisait chaud là dedans et passablement chaud, déjà qu’il faisait chaud de toute façon à Port Lieucca, à cause de ça au milieu de tous ces copains en tissu c’était une vraie fournaise. Heureusement que la journée était presque finie,  parce que je commençais a en avoir marre. Même si c’était toujours drôle d’observer les petits z’humains. Ils sont pas aussi cons que les plus grands et puis ils sont gentils au moins, pas comme les grands qui essaient de te mettre dans leurs sphères rouge et blanche. Bref, je commençais à en avoir passablement marre de rester sur place, quand y’a cette petite z’humaine qu’est venue, avec sa tarsal et ses yeux verts qu’a commencé à farfouiller dans le tas de copain en tissu. Et bien dans coup, je me retrouvais  hors tu tas, j’ai eu du mal à me retenir de lui piailler de me lâcher. Nan mais oh, je suis pas en tissu moi !!!!! Et puis je suis pas mignon, je suis Mew et je suis le plus vieux des pokémon, en gros c’est ce que j’ai failli lui lâcher à la figure. Mais avant même que je commence à râler, je me retrouvais de nouveau au milieu des copains en tissu et la petite z’humaine était partie. Ca m’a donné l’idée d’un autre jeu, parce que y’en avait marre de rester dans la fournaise là. 

Bref, me voilà entrain de lâcher mes pouvoirs psychiques dans le petit port. C'est l'avantage d'être Mew, on est capable de se rendre invisible, et voilà que je flotte au dessus de la petite fille et de sa Tarsal. En m'arrangeant pour que les autres z'humains arrivent pas à me voir. Et puis j'ai ma queue qui se balance derrière sa tête, c'est assez drôle, je suis juste entrain d'en rire. Et on continue comme ça et puis je suis entrain de piailler, tellement ça me fait rire.
Revenir en haut Aller en bas
Anveena
Papillon orphelin
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/08/2014
Age : 20

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Ouaaaah, une peluche ! [Mew]   Dim 21 Sep - 11:59

Le stand de peluches avait énormément de choix. Des Toudoudous, des Melo, voir même des Fennecs. Mais la peluche que la jeune femme tenait entre ses mains était apparemment unique. Et elle avait beau retourner l'objet dans tous les sens, pas d'étiquette pour indiquer de quel Pokémon il s'agissait. Au bout de quelques minutes, Anveena reposa le jouet parmi les autres, un peu déçue de ne pas avoir emporté un peu d'argent pour pouvoir l'acheter tout de suite. Après avoir dit au revoir au vendeur, la brune décida de se rediriger vers sa maison provisoire.

Ce n'est quand bout de quelques minutes qu'elle entendit un petit rire. Surprise, elle tourna sa tête vers Layla. Le regard de son Pokémon lui fit comprendre qu'elle aussi avait entendu ce rire, mais ne savait pas d'où il provenait. Se disant que la fatigue et la chaleur lui jouaient peut-être des tours, Anveena continua à marcher sereinement. Mais au bout d'un moment, le même rire retentit à nouveau. Ne réfléchissant pas plus que cela, l'orpheline pressa le pas, avant de se retrouver dans une ruelle déserte. Et le rire la poursuivait. Ce n'est qu'à ce moment qu'elle pensa à se retourner pour voir ce qu'il se passait.

Un gros pompon rose lui barrait la vision. Sur le coup, cela lui rappelait la peluche de tout à l'heure. Voyant que l'obstacle était relié à quelque chose au dessus, Anveena suivit la tige rose bonbon du regard. Et lorsqu'elle vit la peluche qu'elle avait vu quelques temps auparavant flotter au dessus d'elle, son visage devint soudainement blanc, et elle lâcha un cri de panique. Plusieurs personnes alertées par ce cri trouvèrent l'adolescente plaquée contre un mur, l'air terrorisée, serrant fort sa Tarsal contre elle.

"_Euh... Dis, petite, ça va ? C'est toi qui a crié comme ça ?
_La... La... La pel-... Peluche.... Elle-.... Elle vole !"

Cependant, là où la jeune fille pointait du doigt, les autres ne voyaient rien. Poussant un léger soupir de soulagement en voyant que la jeune femme n'avait rien, les passants reprirent leur route, néanmoins inquiétés par ce que la brune avait dit. Des peluches qui volent...? Suite à cela, Anveena se mit à courir dans une direction. Elle savait qu'elle allait se perdre si elle ne faisait pas attention à où elle tournait, mais tout ce que l'orpheline voulait, c'était de semer ce jouet hanté. Et pourtant, elle était la seule à la voir : même Layla se demandait ce qui avait pu effrayer sa maîtresse. Néanmoins, la masse d'énergie psychique qu'elle avait ressentit tout à l'heure la rendait perplexe.

Après avoir couru pendant cinq bonnes minutes et avoir faillit tomber sur le sol à cause de sa jupe, Anveena s'assit sur un banc près d'un parc pour reprendre son souffle. Elle espérait que la peluche rose l'avait perdue. La dernière fois qu'elle avait eu aussi peur, c'était à Avalaville avec Vanilla. Et encore, cette frayeur était presque pire, dans le sens où elle était la seule à voir le jouet hanté. Elle le pensait fort, en ayant entendu les commentaires des passants.

"Je-... Je pense... Qu'on l'a semée...", dit-elle en reprenant son souffle.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ouaaaah, une peluche ! [Mew]   Lun 22 Sep - 20:51

Je suivais la petite fille depuis environ cinq minutes, en profitant pour espionner les z’humains aux alentours et pour voir ce qu’il avait bien pu faire de cette partie de l’ancienne Lakit et puis ça me fait rire quand je pense à la petite z’humaine qui avance tranquillement alors que je flotte environ cinquante centimètres au-dessus de sa tête, à l’insu de toute la population z’humaine de la ville. Sauf que en même temps j’aurais dû m’en douter, mais et arriver le moment où elle a capté qu’il y avait un truc, en l’occurrence moi, qui lui riait dans les oreilles.

A ce moment-là, on avait quitté, ce que les z’humains appellent le marché. Et du coup, voilà qu’elle se tourne et se retrouve nez à nez avec ma queue (pas celle à laquelle vous pensez bande de dégueulasse), avec moi qui lui fait un grand sourire un mètre au-dessus. J’ai même pas le temps d’ouvrir la bouche que la voilà qui parle d’une peluche qui vole et que je repiaille encore plus, c’est tellement drôle que je m’en tort de rire, toujours à environ un mètre quatre-vingt au-dessus du sol, la situation n’aurait pas manqué d’interroger toute personne capable de me voir, sauf que les z’humains ne me voyaient pas.

Et voilà que l’autre se met à courir, je suis à deux doigts de beugler « eh Oh, mais attends-moi, petite z’humaine ». Sauf que ça servirait à rien, en plus de révéler ma position à la moitié de la population. Donc voilà que je lui cours après, enfin, plus exactement, je lui vole après, en m’enlevant très haut au dessus du port Lieucca, pour embrasser la totalité de la cité, du port où se trouve le gros bateau du type qu’on appelle Amiral, jusqu’à la sortie de la ville, avec la grande plaine pleine de copain pokémon. Et voilà que je la trouve qui court, qui court et qui court encore dans le petit port, moi je suis à quoi là, vingt mètres au-dessus du sol ou trente, ou plus, j’en ai aucune idée. J’en profite même pour enlever la protection d’invisibilité, à cette distance, les z’humains sont capables de me prendre pour n’importe quoi. Enfin, voilà que je repère la petite fille qui s’assoit sur un banc dans un parc.

Et voilà que je décide de continuer le jeu, je renvoie mes pouvoirs se balader dans la ville pour masquer ma présence physique, c’est presque impossible pour ma présence psychique, qu’est trop importante et je contourne le parc, pour rentrer par l’autre sens entre les arbres à pécha, dont je décroche l’un des fruits et les autres arbres que les z’humains appellent décoratif. Je me retrouve devant un bosquet d’arbre et juste derrière, la petite fille et sa Tarsal. Bon, j’ai pris la peine de le contourner vers le haut, j’avais pas envie que les branches me giflent le visage. Et puis voilà que je me retrouve au dessus d’elle de nouveau, sauf que cette fois ci, je me tourne pour débarquer devant elle tête en bas, vraiment nez à nez avec elle pour le coup et je lui tends la baie que j’avais récupérée et déjà à un bon quart mangée aussi.


Coucou, moi c’est Mew, t’en veut ?
Revenir en haut Aller en bas
Anveena
Papillon orphelin
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/08/2014
Age : 20

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Ouaaaah, une peluche ! [Mew]   Mar 23 Sep - 20:25

Lorsque l'orpheline poussait son cri de peur, la peluche rose volant sembla... Rire ? Elle trouvait donc cela amusant de faire autant peur à une adolescente ? Toujours est-il qu'elle était apparemment la seule à pouvoir voir ce jouet hanté. La course s'était imposée comme la meilleure solution aux yeux d'Anveena. Et pendant qu'elle courait, elle lançait de temps en temps un regard en arrière, afin de voir si elle était toujours suivie du jouet rose. Elle manqua de renverser une personne âgée dans sa course.

Après s'être excusée pendant presque une minute, gênée, la vieille dame pardonna à la jeune femme, cette dernière reprenant alors sa course, stressée comme elle ne l'avait jamais été. Et finalement, elle avait trouvé ce parc. S'étant assise, Anveena reprit son souffle, les joues légèrement colorées de rouges à cause de sa fuite. Finalement, elle se dit qu'elle n'irai pas demander cette peluche le lendemain, si c'était pour avoir de telles frayeurs tout le temps.

Alors que Layla acquiesçait à la remarque de sa maîtresse, cette dernière tenta de repérer où elle se trouvait. Et alors qu'elle tourna la tête pour regarder à nouveau devant elle, la tête rose de la peluche hantée se tenait là, la tête en bas, le nez de l'adolescente frôlant presque celui du jouet. Celle-ci se présenta comme s'appelant Mew, avant de proposer un morceau de la baie qu'elle tenait. Il y eu un instants de silence, où l'orpheline cligna des yeux. Une fois. Deux fois. Puis le visage d'Anveena perdit subitement des couleurs, sauf le blanc. La jeune femme commença à bégayer des propos incohérents, avant de se diriger en quatrième vitesse derrière le banc, apeurée par la peluche.

Elle était mignonne cette peluche. Même si elle était hantée. Anveena hésitait à goûter le fruit que lui tendait ce... Mew. Elle croisa le regard de Layla, qui était restée sur le banc, près de Mew. Comprenant le doute de sa maîtresse, la Tarsal prit un petit morceau de la baie, la goûta, puis sourit à l'orpheline en allant lui porter un autre morceau. Avec une certaine appréhension, la brune accepta le morceau de baie, ayant une confiance absolue en son Pokémon. Elle amena ainsi le morceau de baie pêcha à sa bouche, se surprenant à apprécier le goût du fruit.

Anveena sortit ainsi de sa cachette, mais cessa de s'approcher au bout d'un moment, pour pouvoir voir cette peluche rose faisant des figures dans les airs devant elle. Finalement, cette peluche n'était peut-être pas une peluche... Mais peut-être un Pokémon ? L'orpheline avança prudemment, avant de s'asseoir sur l'extrémité du banc, et ce sans lâcher des yeux la chose rose volante. au bout de quelques instants, la brune essaya de rassembler assez de courage afin de poser une question à Mew.

"Me-... Mew... Est-ce que... Vous êtes... Une peluche... ?"

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ouaaaah, une peluche ! [Mew]   Ven 26 Sep - 13:36

Et v’là donc qu’on était sur ce banc, avec la petite z’humaine, fin elle était assise sur le banc quand elle était pas planquée derrière et moi j’étais tête en bas juste devant. Et puis WOUAHHHHHHHHHHH, bref, ça a pas duré longtemps, me suis déconcentrée une seconde et je me suis vautré la tronche par terre, ce qui m’apprendra à faire des acrobaties, pendant ce temps, la petite semblait enfin décider à manger la baie, comme si j’allais essayer de la tuer, je suis un gentil pokémon moi.
D’ailleurs elle semblait pas l’avoir capté, elle m’a demandé si j’étais……….. une peluche ? What ? Bref, voilà que je me mettais debout sur mes énormes pattes arrière, comme quoi ça m’arrivais. Et que je mettais à reparler, assez fort et de plus en plus vite et en circulant de droite à gauche.


Une peluche, mais c’est quoi une peluche, c’est les copain en tissu qu’avait au marché, je suis pas un copain en tissu, je suis pas en tissu moi d’abord, je suis Mew, je suis juste Mew et je suis un pokémon, comme ta copine Tarsal, un pokémon psy, sauf que je suis beeeeeeeeeeeeeaaaaaauccccoup plus vieux qu’elle, parce que c’est moi le plus vieux de tous les pokémons, fin si on oublie copain Arceus qu’est notre créateur à tous et les autres, Lugia, Oh-Oh et compagnie qui font que tout tourne rond ici, c’est les seuls à être plus vieux que moi, donc nonnonetnonjesuispasunepeluche.

Pouah, bordel, voilà que je parle trop vite et que je me mets à suffoquer et à tousser. Ca me prends bien deux minutes le temps de finir de cracher mes poumons et de reprendre mon souffle.  Ensuite, je remarque que je suis toujours invisible à la pauvre Tarsal qui doit vraiment rien y comprendre. Bref, me voilà partit pour deux petites minutes de réagencement des puissances psychiques qui agissent en tirant sur des fils mentaux pour lui permettre de passer à travers les mailles du filet. N’empêche, elle est bizarre cette petite z’humaine, j’ai l’impression de lui faire peur, alors que je veux jouer un peu quoi. Pour ça que je relance la conversation juste derrière.

Au fait, t’es qui toi ? Tu veux bien jouer avec moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Anveena
Papillon orphelin
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/08/2014
Age : 20

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Ouaaaah, une peluche ! [Mew]   Dim 28 Sep - 15:54

La peluche intriguait énormément la jeune femme. Alors que le jouet rose continuait à flotter dans les airs, la tête en bas. La brune se demanda un instant si elle pouvait ressentir la même chose que les humains. Anveena avait en effet entendu des histoires disant que si l'on restait trop longtemps le chef en bas, le sang montait - descendait ? - au crâne, et cela pouvait se révéler dangereux. La réponse aux pensées de l'adolescente ne se fit pas attendre, Mew tomba par terre, la tête la première. Cela fit naître un petit sourire sur le visage d'Anveena, le jeu hanté se révélant être assez amusant en fin de compte.

Puis, lorsque la brune posa sa question à la gerbille rose, cette dernière commença à s'agiter dans tous les sens et annonçant fort et en accélérant des propos que la marchande de fleurs ne comprit qu'à moitié. Néanmoins, elle apprit que Mew n'était pas une peluche, mais un Pokémon. En entendant cela, les yeux d'Anveena s'agrandirent un peu. Pourtant le Pokémon rose ressemblait bien plus à une peluche qu'à un Pokémon. Cependant, elle garda cette réflexion pour elle, jugeant que cela pourrait éventuellement fâcher la nouvelle connaissance de la jeune femme.

La tirade du Pokémon fit son effet sur ses capacités pulmonaires. Mew passa environ deux minutes à reprendre son souffle. Et pendant ce temps, Layla chercha en vain ce que regardait sa maîtresse. Quelques instants après que Mew ait fini de reprendre son souffle, la Tarsal pu enfin voir le Pokémon gerbille. Et là, la soeur spirituelle d'Anveena se demanda comment ce Pokémon à peine plus grand qu'elle pouvait être aussi puissant. Puis elle se rappela les légendes qui circulaient dans son petit village Pokémon. Quand elle se rendit compte qu'il s'agissait d'une légende qu'elle avait en face d'elle, Layla s'inclina respectueusement devant le rongeur rose.

Le brune, voyant la réaction de son amie, reprit la Tarsal dans ses bras avant d'entendre les questions de Mew. La première, presque classique une fois que l'on se présente, était de demander à la brune son nom. Cette question semblait presque naturelle pour la brune, elle préféra donc ne pas s'attarder dessus plus que raison. La seconde question, par contre, intrigua fortement la jeune femme. Il voulait... Jouer ? Une interrogation naquit alors dans l'esprit de la marchande de fleurs : à quoi jouent les Pokémons. C'est donc avec un peu d'appréhension qu'elle reprit la parole.

"Je-... Je m'appelle... Anveena... Mais... À quoi... Vous voulez jouer... ?"

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ouaaaah, une peluche ! [Mew]   Jeu 2 Oct - 15:09

Décidément, on pourrait dire que cette petite z’humaine est bizarre. J’ai pas trop compris pourquoi elle parle comme ça, elle découpe ses phrases de façon bizarre, comme si elle hésitait ou comme si elle avait peur, je suis pourtant pas ce qu’on pourrait appeler un pokémon effrayant, petit et rose comme je suis.
Et puis y’avait sa copine Tarsal, j’ai pas compris ce qu’elle avait. Je m’étais arrangé pour qu’elle puisse participer à la conversation et puis voilà qu’elle s’incline. Mais je suis pas Arceus zut, je vois pas pourquoi elle s’incline. Bref, tout ça pour dire qu’elle voulait savoir à quoi je voulais jouer, sauf que bah j’avais aucune idée d’à quoi on allait bien pouvoir jouer. Je veux juste jouer quoi moi du coup, elle avait beau être gentille, elle m’aidait pas. Du coup, voilà que j’étais reparti à arpenter l’espace de trois mètres devant le banc d’un côté à un autre pour réfléchir à un autre auquel on pourrait jouer.
Et bien sûr, il fallait qu’il m’arrive une tuile. Explication, nous étions, avec la petite z’humaine, dans un parc qu’était quand même moyennement fréquenté, du coup, bah y’avait plein de gens avec notamment leur pokémons. Et bien sûr quand comme le Mew est un pokémon qui peut devenir invisible comme il veut, personne ne peut le voir, du coup, alors que j’étais entrain de me retourner pour amorcer mon quinzième ou seizième demi-tour devant le banc, je me suis pris un Chamallot qui passait par là avec son dresseur, et ceci en pleine tête. Je me retrouvai donc à valser le cul par terre, mais le pire, c’est qu’il m’est rerentré dedans, que son z’humain a pas fait attention du tout à son pokémon à la traîne. Bref, il a réussi finalement à me contourner, pendant que je me frottais la tête en pestant contre son idiotie. Et du coup, j’avais toujours pas d’idée, mais en gros fallait qu’on bouge de là. Bref, revoilà que je m’élevais de nouveau au-dessus du sol pour éviter une autre collision impromptue. Du coup j’ai eu une idée lumineuse.
En plus elle me permettrais de m’amuser au dépend de la petite z’humaine et de sa Tarsal. Donc c’était super, autant dire que j’étais tout content.


Je sais, je sais, on va jouer à cache-cache. Je commence.


J’avais même pas besoin d’attendre qu’elle se tourne. En fait, j’avais même pas envie d’attendre qu’elle se tourne, il me fallait pas longtemps pour faire appuyer sur les petits interrupteurs mentaux qui permettait à mes pouvoirs de me rendre totalement invisible. C’était assez épuisant de maintenir constamment ce genre d’aptitudes psychiques, mais d’un autre côté, c’était drôle et j’avais une réserve d’énergie colossale même si ça commençais doucement à me faire souffler un peu. Bref, je me suis donc éloigné de la petite z’humaine en volant. Et puis, je suis allé me poser entre deux branches d’un arbre à baie pêcha, dont j’ai commencé à dévorer les fruits, sans même penser à me rentre de nouveau visible pour la pauvre Anveena, qu’aurait donc du mal à me trouver. Bref, j’étais déjà entrain de rire de ma blague, pendant que les cadavres de baie pêcha à moitié mangé, commençait doucement à s’entasser sous l’arbre, dans le parc où le soleil commençait doucement à s’éclipser.
Revenir en haut Aller en bas
Anveena
Papillon orphelin
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/08/2014
Age : 20

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Ouaaaah, une peluche ! [Mew]   Sam 4 Oct - 21:16

Quelque chose sembla gêner le Pokémon rose. En effet, il ne disait plus rien, et son sourire avait diminué. Anveena se demanda donc si c'était à cause d'elle si Mew avait perdu son apparente bonne humeur. Cela l'inquiétait un peu, car si la gerbille pouvait se rendre invisible à volonté, comme la brune avait pu en avoir la preuve, alors qui sait ce dont il était capable ? Et alors qu'elle se posait ces questions, l'adolescente ne cessait pas de regarder le Pokémon rose faire des aller-retours devant le banc. Il avait l'air d'être en pleine réflexion, l'orpheline décida alors de ne pas le déranger. C'est donc ainsi que les minutes passèrent, Mew continuait son manège qui finissait par étourdir un peu la brune. Et plus le temps passait, plus les questions que se posait la jeune femme ne trouvaient pas de réponse. Elle sera un peu plus fort Layla, qui en retour fit son possible pour faire un câlin à son amie.

Alors que Mew entamait un énième aller-retour, un Chamallot vint percuter la gerbille. Alors que le quadrupède sembla se demander ce dans quoi il était rentré dedans, Mew partit tournoyer sur son postérieur un peu plus loin. Et alors que la gerbille semblait se remettre de ses émotions, le Chamallot rencontra à nouveau le Pokémon rose. Décidément, ce n'était pas son jour. Alors que le quadrupède, très intrigué par ces deux obstacles qui lui étaient invisibles, continua sa route pour rattraper son dresseur, Mew se frotta la tête en pestant. Anveena, elle, ne put retenir un petit rire devant ce spectacle. Ce Mew devait s'être échappé d'un cirque selon elle, sinon, d'où pouvait-il sortir ? Alors que la gerbille s'élevait à nouveau dans les airs, cette dernière sourit à nouveau. Il voulait jouer à... Cache-cache ? La brune eu à peine le temps de cligner les yeux que Mew n'était déjà plus là.

Un peu surprise, l'adolescente commença à chercher du regard le Pokémon rose. Il ne devait pas être loin... Non ? La brune se leva donc du banc, et se demanda vers où chercher d'abord pour retrouver son nouveau compagnon de jeu. Elle décida de chercher d'abord dans le parc, là où il y avait des arbres. Car il fallait se rendre à l'évidence, c'était cet endroit qui offrait le plus de cachettes. Quinze minutes après que le jeu ait débuté, le crépuscule se faisait sentir, le ciel se parant de couleurs orangées somptueuses. Et Anveena n'avait toujours pas trouvé cette gerbille. Elle avait retourné tout le parc l'aide de Layla, et pas une seule trace du Pokémon rose. Plus cela allait, plus Anveena se disait que Mew s'était joué d'elle et l'avait abandonné. Jusqu'à que quelque chose vienne s'écraser juste devant elle. Après avoir ramassé l'objet, elle s'aperçut qu'il s'agissait de la même baie que Mew lui avait proposé il y a déjà plus de vingt minutes. L'adolescente leva donc la tête vers le haut.

"Me-... Mew ? Êtes-vous... Là-haut ?"

Si une personne passait, elle prendrait sûrement la jeune femme pour une simple d'esprit. Mais en même temps, c'était le seul endroit où elle voyait bien la gerbille rose se dissimuler.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ouaaaah, une peluche ! [Mew]   Dim 5 Oct - 13:00

Perché sur mon arbre, j’avais plus qu’à attendre que la jeune z’humaine me trouve, ce qui pouvait durer quand même pas mal de temps, vu tous les arbres du parc et le fait que j’étais actuellement invisible a ses yeux. Oui je sais que c’est de la triche, mais c’est tellement plus drôle comme ça que je comptais pas redevenir visible, surtout que y’avait encore plein de z’humain dans le parc et que je voulais pas spécialement qu’il ne me voit. On pouvait être sûr qu’il serait foutu d’essayer de me capturer.
Et elle mit le temps, comme je m’y attendais, au final ce fut l’amoncellement de baie pécha qui la mis sur la route de ma présence au sommet d’arbre ou elle ne pouvait pas me voir parce que je l’en empêchait a ce moment là. Toujours est-il que oui j’étais là haut, comme elle me le demandait. D’une pichenette mentale, j’envoyai boulé une baie droit sur sa tête, histoire de rigoler. Puis je descendis de l’arbre d’un coup, en me laissant tomber, pour atterrir au milieu du tas de baie au trois-quarts mangé. Et pour le coup, je me rendis de nouveau visible à elle et sa Tarsal, parce que le coup de la voix venant de l’arbre, ça aurait pu être marrant, mais pour le coup, ça aurait été méchant surtout.
Elle avait quand même mis quoi, une bonne vingtaine de minutes pour me trouver, fin c’était un chiffre du genre pour les z’humains et fallait dire qu’elle avait eu du bol que j’étais entrain de piller l’arbre à pécha. Mais elle m’avait trouvé quand même.


Ouaip, j’étais là-haut, y’a même pas trente secondes. J’y retourne d’ailleurs, c’est à toi de te cacher.

Et me voilà promptement reparti, assis sur la première branche de l’arbre, entrain de regarder le tronc pour commencer à compter. Je savais pas combien de temps je devais lui laisser pour se cacher. Mais flemme de demander, elle avait qu’à faire aussi vite qu’elle pouvait, bref, fallais compter

Un, DEUX, TROIS….. Vingt, Vingt et un………………………………………
Revenir en haut Aller en bas
Anveena
Papillon orphelin
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/08/2014
Age : 20

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Ouaaaah, une peluche ! [Mew]   Sam 18 Oct - 17:08

Apparemment, la jeune femme avait trouvé Mew. Le tas de baies au pied de l'arbre était une preuve suffisante aux yeux d'Anveena. Une autre chose qui affirmait le raisonnement de cette dernière était la petite baie qui lui tomba sur le crâne après qu'elle ait posé sa question. Se frottant le crâne suite à l'impact, l'orpheline observa le tas de baies à peine finies qui venait de s'effondrer, Mew réapparaissant au milieu de celles-ci. Il déclara finalement que cela ne faisait pas plus de trente secondes qu'il était dans les hauteurs de l'arbre. Anveena se demanda alors ce qu'il voulait dire par là : voulait-il dire qu'il l'avait suivie pendant tout ce temps ?

Toujours était-il que c'était au tour de la brune d'aller se cacher. Elle commença à regarder précipitamment à droite et à gauche alors que le Pokémon rose commençait à compter. Tout en commençant à courir en espérant trouver une bonne cachette sur sa route, Anveena eut comme un sentiment d'injustice : Mew pouvait se rendre invisible, mais en tant qu'humaine lambda, la jeune femme ne pouvait pas réaliser cet exploit. Et alors qu'elle se demandait comment elle allait pouvoir se cacher, elle buta contre la racine d'un châtaigner.

La chute de la jeune femme la fit traverser une à travers une haie, avant qu'Anveena n'atterrisse sur un parterre de fleurs sauvages. Se relevant en frottant son épaule endolorie par la chute, elle regarda autour d'elle. L'endroit semblait être suffisamment bien dissimulé à ses yeux, et l'orpheline décida de se cacher ici tant que Mew ne l'aurait pas trouvée. Une fois la question de l'abri réglée, une pensée s'imposa dans l'esprit de la jeune femme : il commençait à se faire tard. Anveena se promit d'informer Mew qu'elle ne pourrait pas jouer plus longtemps.

Et là, elle regretta un peu que sa cachette soit si bien dissimulée.

Hors-rp:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ouaaaah, une peluche ! [Mew]   Dim 19 Oct - 14:41

J’avais à peine commencé à compter qu’Anveena était partie, c’était ça de pratique quand on est un pokémon psy, c’est qu’on est très bon à cache-cache, en fait, je savais exactement où elle était j’avais juste à suivre sa petite tarsal à la trace dans la masse d’onde psychique qui peuplait Port Lieucca. Bon, le but n’était bien entendu pas de finir mon tour en moins de deux minutes, ça aurait été pas drôle. Même si c’était quand les z’humains devait me chercher que je m’amusais le plus, parce que je pouvais leur jouer un tour. Bref, j’ai continué de compter jusqu’à environ trois cents, ça devait faire un truc comme cinq minutes, pour laisser le temps à la petite z’humaine de se cacher correctement, que j’ai au moins un peu de mal à la trouver.
Sauf que en fait, non elle était restée dans le parc, du coup, c’était vraiment pas dur, elle était caché derrière un châtaignier, sous un buisson. C’était même pas drôle, bref, j’ai encore fait le tour du parc pour donner un minimum le change, fin en fait je tournais autour du buisson à plus ou moins une vingtaine de mètres pendant cinq bonnes minutes. Puis je me téléporter juste derrière Anveena en gueulant.


TROUVER, c’est à moi de me cacher maintenant.

J’étais de nouveau entrain de rire, fallait que je prépare un mauvais coup alors et pour le coup, je me suis introduit dans sa tête, parce que j’avais envie de sortir un truc drôle qu’elle avait l’habitude de voir et là j’ai découvert un truc moins drôle. What, elle devait rentrer, mais c’est pas drôle, ça faisait même pas une heure qu’on était entrain de jouer, bon d’un autre côté, fallait peut-être que j’aille faire un tour dans la ville, parce que j’étais là pour voir si je trouvais pas des z’humains gentils. Ce que j’avais déjà trouvé en la personne d’Anveena. Bref, fallait peut-être qu’on mette fin au jeu alors.


Alors comme ça faut que tu rentres chez toi ? Tu veux que je te ramène, ça ira plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Anveena
Papillon orphelin
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/08/2014
Age : 20

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Ouaaaah, une peluche ! [Mew]   Mar 21 Oct - 21:02

Anveena pensait être vraiment bien cachée dans son buisson. Mais plus le temps passait, plus elle se morfondait quand au fait qu'elle devrait déjà être rentrée. Et pendant que sa maîtresse s'inquiétait de plus en plus sur l'heure qui avançait, Layla commençait à batifoler dans les fleurs juste à côté. En voyant cela, la jeune femme mit de côté ses inquiétudes en souriant. Il fallait juste qu'elle prévienne Mew que leur jeu devrait s'arrêter sous peu, afin que l'adolescente puisse rentrer.

Et comme le dit le proverbe : quand on parle du Grahyèna, on en voit la queue. En effet, elle sentit un mouvement derrière elle, et l'instant d'après la voix de Mew retentit fortement en criant que comme quoi, il l'avait trouvée. De peur, elle bondit vers l'avant et tomba tête la première dans les fleurs en fac d'elle dans un petit cri. Cette gerbille avait finalement le don de faire peur à Anveena, qui se remit debout après avoir épousseté sa jupe. Elle remarqua par ailleurs qu'il y avait plein de tâches vertes dessus, ce qui la fit faire une petite moue qui ne dura que jusqu'à ce que Mew reprenne la parole.

L'adolescente écarquilla les yeux en entendant ce que la gerbille disait. Comment pouvait-il savoir que la brune devait rentrer, cela restait un mystère. Toujours est-il qu'il se proposait pour ramener Anveena chez elle. Hésitante, elle regarda Layla et lut son approbation dans son regard. Mais toujours, elle n'arrivait pas à se résoudre à accepter l'offre du Pokémon rose. La peur de ce qui pouvait se passer la retenait. Qui plus est, elle ne connaissait pas si Mew savait où elle habitait. Une autre idée germa dans son esprit à la place.

"Je... Je préfère rentrer... À pied... Mais... Voulez-vous... Venir aussi ?"

Tout en disant cela, Anveena alla récupérer Layla et l'installa dans ses bras, avant de reporte son regard sur son compagnon de jeu. S'il voulait venir, alors ils pourraient discuter. Mais si Mew préférait vaquer à ses occupations, alors l'adolescente ne le retiendrait pas.

Hors-rp:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ouaaaah, une peluche ! [Mew]   Sam 25 Oct - 13:34

Bon bah finalement, pas de téléportation, moi qui voulais encore m’amuser une dernière fois, Anveena n’avait pas envie de tester ça. Bah tant pis alors. De toute façon, comme il faisait nuit j’allais sans doute retourner au Village par la première téléportation, donc autant en rester là pour cette fois ci, j’aurais sans doute encore assez d’occasion de m’amuser au dépend des z’humains, surtout qu’il était drôle sur cette île.
Anveena avait attrapé la petite Tarsal, qui allait donc sans doute vers le trajet sans forcé le moins du monde. C’était des dresseurs comme ça que je voulais voir, qui prenait soin de leur pokémon et les enfermait pas dans des sphères bicolores.

Nan, bah vais partir aussi, trouverais un truc à faire ou un autre z’humain à embêter. A la prochaine, petite z’humaine et oublie pas d’être gentille avec tes copains pokémons.

Et zhou plus de Mew, me fallait moins d’une demi-seconde pour activer la téléportation, qui m’emmenait par bond successif dans les froides hauteurs de l’île, ou se trouvait le Village pokémon. Village où on ne pouvait se téléporter directement, mais les gardes me connaissait donc j’avais aucun mal à rentrer depuis que j’étais venu avec Democracy le Pyroli. Bref, j’avais plus qu’à m’envoler vers le sommet de la zone où je m’étais plus ou moins installé pour l’instant.


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ouaaaah, une peluche ! [Mew]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ouaaaah, une peluche ! [Mew]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouaaaah, une peluche ! [Mew]
» Couture & peluche Arts des objets
» peluche géante Idéfix Ajéna 1994
» Livres pour les tous petits en peluche et tissu
» Peluche Bar!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aube Saison 2 : Version Zénith :: Maïlys - Zones Civilisées :: Port Lieucca-
Sauter vers: