Bienvenue sur la suite du forum à succès Pokémon Aube, Invité. Après l'incroyable assaut de la Team Zodiac, où en sont les choses sur l'île de Maïlys?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]   Sam 20 Sep - 14:48

J'avais énormément marché depuis mon arrivée sur Maïlys et ce plus particulièrement depuis que j'avais quitté Port Lieucca. En effet, mon équipe et moi nous étions offert un petit mais rapide séjour touristique en ville, histoire de se remettre du voyage dans un premier temps mais aussi pour tester un peu la température de la région et des gens qui y vivent. Les gens étaient comme partout, parfois sympathiques d'autres fois non, et j'avais eu du mal à récupérer les informations que je cherchais. Finalement, je m'étais résolue à partir quand même en direction de la prochaine ville malgré le manque évident d'organisation, par dépit de ne trouver personne à qui me mesurer dans le port. J'avais ainsi marché au hasard dans la foret dense pendant plusieurs jours, pic-niquant et dormant au près un feu que Goupix se chargeait d'allumer tous les soirs.

Environ une semaine plus tard, nous arrivions au bout de la forêt et entrions dans un environnement complètement différent. Débauche de lumières, de musiques, et de gens, je devinais, par les quelques échos que j'en avais eu, qu'il s'agissait de la ville de L'imaginarium. Du moins j'espérais ne pas me tromper. La foule qui régnait ici était énorme et quelque peu effrayante c'est pourquoi je choisissais de rentrer Dynavolt et Goupix dans leurs pokéball, gardant Riolu dans mes bras. Ce n'étais pas à cause d'un quelconque favoritisme, mais simplement parce que la capacité spéciale de Riolu lui permettrait de m'aider à repérer un potentiel bâtiment amical comme un hôtel ou un centre pokémon sans être effrayé par le bruit les lumières et j'en passe, alors que connaissant Goupix elle se serait sans doute laissé entrainer par la foule pendant que Dynavolt aurait profité d'une faille de mon attention pour piquer un sprint. Inutile de préciser qu'il était hors de question de jouer à chat dans un endroit pareil.  


*Il doit bien y avoir un endroit où l'on puisse s'arrêter sans risquer de se faire écraser ou de devenir sourd ?*

Soudain Riolu attira mon attention en me pointant avec insistance un bar à la devanture assez sobre. N'importe où ailleurs il aurait semblé ostentatoire mais dans ce contexte il était sobre et calme et c'était largement suffisant comme raison pour me convaincre de traverser pour entrer à l'intérieur. Une petite étiquette sur la porte indiquait que les pokémon pouvaient y rester hors de leurs pokéball et même que des combats pouvaient s'y dérouler de temps en temps. Je continuais à lire ce qui était écrit lorsque la porte s'ouvrit, venant me percuter de plein fouet. Je tombais en arrière en position assise et alors que Riolu restait à coté de moi essayant de vérifier si tout allait bien, une silhouette se pencha vers moi. Quoi que, une ou deux silhouette ? Peut être des jumeaux ou des siamois... L'image était floue de toute façon et j'avais besoin de quelques instant pour retrouver mes esprit.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konrad Galvin

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 21

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]   Sam 20 Sep - 18:16

Ça faisait pas longtemps que Konrad était à l'Imaginarium. Il avait quitté Port Lieucca avec une bande d'étudiants, histoire de faire une virée dans les bars de la ville de l'hédonisme il y a de cela une semaine. Et encore, le groupe n'en était qu'au début. Lagune, le chef du groupe, avait réussit à paumer la dizaine de personnes sous sa responsabilité dans les bois. Rien que pour ça, le blond lui avait foutu une claque. Certes, ils étaient pas pressés, mais quand on voit que celui qui a la carte entre les mains ne sait pas comment orienter l'outil... La raison paraissait suffisante aux yeux de Konrad. Enfin, ils y étaient arrivés au bout de cinq jours, et commençaient directement à faire le grand tour des brasseries de la ville - centre d'attraction.

Cela dit, ce soir-là, le jeune homme avait lâché ses compagnons de voyages. Déjà qu'il fallait que Konrad paye une partie de leur boisson, le blond devaient supporter le fait qu'ils ne tenaient pas l'alcool. À croire qu'ils s'étaient tous ligués contre le fan de rock. Du coup, comme la solution la plus simple est souvent la meilleure, le dresseur avait laissé les étudiants nager dans leurs liquides à la sortie d'un bar, avant de se diriger vers une autre taverne. Là au moins, il pourrait picoler tranquille, du moins plus que les deux verres de vin blanc qu'il devait se taper quand il était avec la bande à Lagune. C'est ainsi que Konrad, suivit de sa Wattouat, entra dans un bar d'apparence sobre. Et là, le jeune blond sortit Kurt de sa pokéball, et les deux compères commencèrent à boire, tels qu'ils l'étaient habitués.

Mais au bout de la troisième pinte, le barman refusa de servir à nouveau le jeune homme et son pokémon, sous prétexte qu'il ne faisait pas nuit. Les sens embués par l'alcool, et malgré les protestations d'une Skye sachant ce qui allait venir, Konrad débita un langage très fleurit, le genre de paroles qui feraient pleurer de honte Balzac et De la Fontaine, s'il pouvaient encore écouter cela. Pestant comme un camionneur, le jeune homme - légèrement - bourré ouvrit violemment la porte à l'aide d'un bon coup de pied, sans trop prendre en compte le fait que quelqu'un pourrait se trouver derrière. Alors qu'il se tenait sur le seuil de la bâtisse, Konrad se retourna une dernière fois vers l'intérieur, ses Pokémon étant déjà sortis avant lui.

"ET SI TU VEUX QU'UN JOUR JE RAMÈNES MON C*L SUR LES TABOURETS EN FAUX-SKAÏ DE TON BOUI-BOUI, VA FALLOIR QUE TU M'CAUSES MEILLEUR TOI !"

Et alors qu'il finissait sa phrase, ponctuée d'un geste résumant la frustration du jeune homme, ce dernier se tourna vers la rue... Et aperçu la jeune femme assise par terre. Elle avait l'air un peu sonnée, ce qui fit prendre conscience au blond qu'il avait peut-être frappé un peu fort dans la porte de l'établissement. Lâchant un "Oh merde" à peine audible, Konrad essaya de se calmer et s'agenouilla devant la brune et son Riolu.

"Euh... Dites, ça va ? Z'avez pas trop mal j'espère ? - il posa sa main sur l'épaule droite de la jeune femme - J'suis désolé, j'ai peut-être ouvert trop fort la porte... Veillez accepter mes excuses, m'damoiselle."

Après s'être enquit de l'état de sa "victime", le jeune blond se releva et tendit sa main à la jeune femme.

"J'peux... J'peux vous payer l'hôtel, c'est l'moins que j'puisses faire pour me faire pardonner. Z'en pensez quoi ?"

Pendant ce temps, Kurt alluma une clope et alla fumer un peu plus loin, histoire de pas trop gêner la conversation avec la fumée. Skye, quand à elle, essaya d'aider la jeune femme à se relever. Konrad se maudit intérieurement pour son coup puissant qui avait sans doute touché la brune en l'envoyant à terre. Mais bon, il fallait qu'il assume ses conneries, d'autant plus quand une femme y était impliquée.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]   Dim 21 Sep - 16:57

Mes idées étaient loin d’être claires. Je voyais vaguement une silhouette bleue s’agiter devant moi ainsi qu’une autre, plus grande qui criais sur un ton pas vraiment amical. Je posais une main sur mon front pour soutenir ma tête qui me semblait soudain bien plus lourde que d’habitude, en espérant que ce contact l’aiderait à s’arrêter de tourner au passage. Je tentais de faire le point sur ce qui venait de se passer en ménageant le peu de raison qui restait en état de marche pour le moment. Le point sur ma situation, j’étais par terre assise dans une position pas vraiment très confortable et à propos, je subissais une douleur cuisante à la tête qui ne devait sans doute pas être apparue toute seule et un pokémon assis sur ma robe agitait ses pattes devant mes yeux. Devant moi, l’homme qui hurlait était toujours dans l’entrebâillement de la porte, porte ? Oui c’est ça j’avais reçu la porte dans la tête il y a quelques secondes ! C’était Riolu qui se tenait sur moi et le jeune homme devait sans doute être l’auteur de cet incident, enfin, le ou les, je n’y voyais toujours pas très bien de loin à cause des vertiges.

Le jeune homme se tourna bientôt vers moi, s’agenouillant pour me faire face, et confirmant mon doute sur le fait qu’il ne soit qu’une seule et même personne. Il devait être dresseur à en croire les deux pokémons qui apparurent derrière lui. A en croire sa manière de parler il devait sans doute être quelque peu éméché mais ça ne l’empêcha pas de s’excuser et de s’inquiéter pour mon état actuel. Il me demanda si je ne souffrais pas trop et posa gentiment sa main sur mon épaule, ce à quoi je lui répondais avec la voix la plus claire que je pu rassembler, un sourire pas très frai sur les lèvres.  

- Ca va comme quelqu’un qui vient de se prendre une porte…

Suivirent des excuses qui semblaient sincère après ça, il avait l’air réellement désolé, à croire que j’avais vraiment une mine qui faisait peur à voir. Bon certes, ce n’est jamais vraiment agréable et sans dommage quand on se fait cogner de cette façon mais tout de même. Je tâtais mon visage à la recherche d’un potentiel bleu ou oeil au beurre noir sans succès. Déjà, je me sentais soulagée par rapport à ça et je hochais la tête en direction du jeune dresseur pour lui confirmer qu’il n’y avait pas d’offense. Il se recula et me tendis une main amicale pour que je puisse me relever, invitant Riolu à bouger de son emplacement. Je réussis grâce à lui et sa Wattouat à me remettre tant bien que mal sur mes pieds, même si le contact avec la laine du pokémon électrisa mes cheveux. J’entrevis Riolu commencer une conversation avec le mouton, semblant reconnaissant de son coup de main.

-(Merci !  Je savais vraiment pas quoi faire et j’aurais jamais pu la remettre sur pied tout seul… Je suis Riolu et toi ?)

Son propriétaire me présenta quand à lui une idée plutôt tentante, me payer l’hôtel afin de me dédommager contre ce petit incident. C’était très tentant et bien que je ne sois pas vraiment vénale, la perspective de ne pas à  avoir à payer d’hôtel dans ce genre d’endroit me semblait très interssant. Le seul soucis c’est que je n’avais pas encore d’hôtel pour le moment et bon, accepter ce genre de proposition sans hésitation n’étais pas vraiment très très poli. C’est pourquoi je formulais une alternative pour le moment.

- Pour le moment est ce que vous ne pourriez pas me conduire jusqu’à un hôtel ? Je viens juste d’arriver et c’est assez dur de se repérer par ici. Pour le reste on verra sur place. Ca vous va ainsi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konrad Galvin

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 21

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]   Dim 21 Sep - 18:20

Il semblait que la brune assise par terre était sonnée. Elle était la main sur la tête, cette dernière dodelinait un petit peu. Peu après, quand Konrad s'était enquit de l'état de la jeune femme, cette dernière avait répondu d'un air un peu sonnée, avec un sourire pas très convaincant non plus. Ce qui allait avec la réponse de la femme en robe blanche, soit dit en passant. Peu après, la brune commença à chercher quelque chose sur sa tête. Le geste attisa la curiosité du blond, se demandant pourquoi elle semblait vouloir trouver quelque chose sur son chef. Mais lorsqu'elle hocha la tête dans sa direction, Konrad décida de passer sur ce détail, l'alcool faisant son effet sur le dresseur.

Peu après, la jeune femme accepta la main de l'éméché afin de se remettre sur pieds, non sans avoir auparavant demandé à son Pokémon de bouger son arrière train de sa maîtresse. Avec l'aide du Riolu et de Skye poussant le dos de la brune, le blond réussit à relever son interlocutrice. Tout juste après cela, le Pokémon de la jeune femme engagea la conversation avec la Wattouat, la remerciant de l'aide qu'elle a apportée pour remettre son amie sur pieds. Le Pokémon se présenta d'ailleurs sous le nom de Riolu. La Wattouat paru un peu surprise, car elle était habituée à ce que les surnoms de Pokémon ne soient pas ceux de leur espèce.

_(Ce n'est rien, ne t'inquiètes pas. Konrad est un peu trop porté sur l'alcool, mais il a un bon fond. Moi, je suis Skye, ravie de te rencontrer. - Elle se tourna un peu, montrant le Chuchmur en blouson noir d'un mouvement de tête - Et lui, c'est Kurt. Kurt, peux-tu venir ?)

Lorsqu'il entendit son nom appelé par son amie, le Chuchmur jeta sa cigarette au sol et écrasa le mégot, avant de se diriger vers les deux Pokémon. Une fois arrivé, il tendit sa patte droite au Riolu.

_('Lut, moi c'est Kurt. T'es du coin ? Et d'solé si j'chuis pas venu aider, j'avais b'soin de fumer un peu.)

Pendant que le trio de Pokémon discutait, la brune sembla réfléchir un peu à la proposition de Konrad. Au bout de quelques instants, elle proposa au blond de la guider dans un premier temps à un hôtel, accusant son arrivée récente et le manque de précisions dans l'Imaginarium. La jeune femme demanda ensuite à son interlocuteur si ce marché lui allait. Il y eu un petit temps de latence, ou le cerveau de Konrad, embué par l'alcool, avait décidé que le dresseur resterait l'air hagard. Puis, conscient qu'on lui parlait, le blond secoua un peu sa tête et cligna plusieurs fois des yeux.

"Euh.. Oui, pardon... Ouais, ça me va. J'peux vous emmener là ou j'pion-... Je dors, mais c'est pas du cinq étoiles, j'préviens d'avance. Kurt, Skye, vous suivez ?"

Au moment où il posait sa question, il tourna la tête vers ses amis. Ces derniers acquiescèrent, et invitèrent le Riolu à les suivre aussi. Konrad mena ainsi la marche doucement, histoire que les trois pintes d'alcool et la vitesse ne le fasse pas vomir devant la brune. Parce que sinon, il se taperait un peu le honte, quand même. L'éméché conduit alors sa troupe jusqu'à l'arrêt de bus le plus proche, puis consulta les horaires.

"Bon... L'bus arrive dans cinq minutes. Tiens tant qu'j'y pense, j'm'appelle Konrad, et vous ? Et qu'est c'qui vous z'ammène ici, si c'est pas indiscret ?", dit-il en avançant sa main droite vers la touriste, du moins c'est comme cela qu'il la percevait.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]   Lun 22 Sep - 9:06

Maintenant que je me trouvais de nouveau debout, mes idées se firent un peu plus claires même si le sol tanguait encore un peu, à croire que ce type avait beaucoup de force à revendre. Vu d'aussi près et sans le flou artistique, le jeune homme, bien que poli et serviable n'en demeurait pas un petit peu imbibé par l'alcool, logique de la part de quelqu'un qui sort d'un bar. Ce détail pris en compte, ça expliquait sans doute sa manière de parler quelque peu triviale, si j'ose dire. Mais bon, je n'étais pas vraiment du genre à m'arrêter sur ce genre de détail, partant du principe que lorsque j'avais moi même bu, je n'appréciais pas les remarques hypocrites des gens autour. Pourtant en y réfléchissant bien, ça faisait longtemps que je n'avais pas autant bu, il faut dire que ça ne plaisait pas beaucoup à mon équipe qui me servaient un grand bol de remontrance à leur manière le lendemain matin. En parlant de ça, mon petit loup était toujours en grande conversations avec les autres pokémons, ayant même rajouté je chuchmur à leurs papotages.

- (Enchanté vous deux ! On vient tous de Hoenn, ça fait une trotte ! J'aimerais bien vous présenter les autres mais ils sont encore dans leurs ball... Quoi que...

Riolu se rapprocha rapidement de moi et sauta pour s'agripper à mon sac pour y trouver les pokéball de ses camarades. Je lui jetais un coup d'oeil distrait et le faisait descendre en lui rappelant que je n'aimais pas vraiment qu'il fasse ça, et me retournais vers mon interlocuteur, non sans avoir sortit la renarde et l'hyperactif de leurs balls.

-(Je disais donc ! Voici Goupix mais tout le monde l'appelle Goup' et lui c'est la Pile...)
-(Elle a un nom la Pile !! Enfin il... Bref, moi quoi... bon, mon nom c'est Dynavolt, mais j'prefère Dyno et pas la Pile !... Il se passe quoi au juste ?)

Je tentais de ne pas écouter le brouhaha que faisaient tout ce petit monde, tout en attendant la réponse du dresseur qui ne semblait pas encore prêt à me la donner. Quand cette dernière arriva, il accepta de me conduire à son hôtel, me précisant quand même qu'il ne s'agissait pas d'un palace ou quoi que ce soit. Sans aucune mauvaise pensée, je m'y attendait mais je n'en avais rien à faire du moment que je pouvais dormir dans un lit entre quatre murs, plutôt que sur un matelas gonflable en pleine forêt. Je lui confirmais que tout était bon pour moi et nous nous mimes en route vers l'arrêt de bus le plus proche. Il consulta rapidement les horaires et m'indiqua qu'il y aurait un bus dans 5 min, en profitant pour faire les présentations, me présentant sa main, sans doute pour que je la serre.

- Non c'est pas indiscret. Lui répondis-je en lui serrant la main. Je m'appelle Kara, et je suis là pour trouver des pokémons rares, relever le défi de Maïlys, tout en m'éloignant un maximum de mes parents. Et toi ? On se tutoie non ?

Il me répondit en rigolant un peu par rapport à ma réponse, et alors que je lui faisait face, je remarquais en arrière plan deux types louches s'approcher de l'arrêt de bus. L'un avait un limagma qui traitait mollement derrière lui, faisant fumer le béton là où il passait quand à l'autre il faisait virevolter une pokéball dans sa main avant de la rattraper pour recommencer. Ils vinrent à coté de nous et là manière dont ils nous regardaient indiquaient qu'avec eux arriveraient sans doute les problème. Je les gardais à l'oeil, au moindre problème moi et mon équipe ferions face, et j'espérais que malgré son état, Konrad aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konrad Galvin

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 21

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]   Ven 26 Sep - 12:19

Au moins, la jeune femme ne semblait pas trop en vouloir à Konrad pour le coup de la porte. C'état ça de prit. Même le loup de la dresseuse avait pas trop l'air d'être énervé contre le blond. Le Riolu était toujours en train de discuter avec la Wattouat et le Chuchmur de l'éméché, ce joyeux groupe étant toujours en train de discuter. Skye et Kurt apprirent ainsi que le louveteau venait de la région de Hoenn, lui et ses amis. Chose étonnante de la part du Pokémon de la dresseuse, au moins du point de vue de Konrad : le Riolu sauta sur le sac de la brune pour aller chercher des... Pokéballs du sac de sa maîtresse. Cette dernière lui fit par contre des remontrances sur le fait qu'elle n'aima pas quand il faisait cela.

Cette scène fit naître un sourire sur le visage du blond, un sourire qui fit se questionner Konrad sur pourquoi il souriait. L'alcool aida le blond à oublier cette question et à se concentrer à nouveau sur le présent. La dresseuse fit sortir deux Pokémon de ses pokéballs : un Goupix et un Dynavolt, ces deux derniers allant rejoindre le petit groupe de Pokémon. Le Riolu présenta ainsi ses deux amis à Kurt et Skye, le Dynavolt se permettant ne remarque sur le surnom que lui donnait son compagnon, avant de demander ce qu'il se passait.

_(Ta dresseuse s'est prit une porte. Mais de ce que je vois, elle va bien, ne t'inquiètes pas.)

Peu après, la troupe s'était arrêtée à l'arrêt de bus. La jeune femme serra la main qui lui était tendue, et se présenta sous le nom de Kara. Un nom qui sonnait bien aux oreilles du blond. La brune continua en racontant pourquoi elle était venue sur Maïlys. Donc, elle voulait des Pokémon rares, faire la Ligue... Et s'éloigner de ses parents ? Konrad haussa presque imperceptiblement un sourcil, tout en se demandant comment allaient ses vieux à lui. Mais il chassa cette pensée rapidement. Il allait pas s'inquiéter pour ceux qui l'avaient foutu à la porte. Tout juste après, la dresseuse demanda si les deux jeunes gens pouvaient se tutoyer, et par la même occasion demander le but de l'éméché. Ce dernier rigola un peu dans un premier temps, avant de répondre lui aussi.

"Bah... Moi j'vise la Ligue, comme toi... Et les bars aussi. Boire c'est bi-..."

L'estomac du blond faillit profiter de l'instant pour tenter de faire remonter le petit déjeuner, mais l'éméché arriva à se retenir. Ce coup-ci, c'était pas passé loin. Ce n'est qu'à ce moment là qu'il remarqua les deux gars pas nets qui avaient rameuté. L'un d'eux, celui qui jouait avec sa Pokéball, avança vers le duo, un grand sourire visible sur son visage de serpent.

"Eh les jeunes ! Mon pote et moi, on va au Cornin, ça vous dit ? Si vous êtes chaud, on fera la tournée des bars, même !"

Konrad ne comprit que quelques brides, l'esprit un peu nébuleux suite à sa réussite pour contenir son précédent repas. Les seules choses qu'il avait capté, c'était quelque chose comme "combat" et un truc à propos de sa mère. Sans trop réfléchir, Konrad se jeta vers le loubard, sa main gauche attrapant le col du t-shirt du gars. À partir de cet instant, on aurait pu croire que toute trace d'alcool avait disparue du corps du jeune blond. Rapprochant le visage de sa prise près du sien, Konrad prit une grande inspiration avant de continuer.

"T'AS DIT QUOI À PROPOS D'MA MÈRE ?!?"

Et là, c'en fut trop. Konrad se mit à vomir sur le type louche. Seuls un réflexe devenu une habitude fit reculer le blond à temps pour éviter de se prendre du vomi sur lui. L'éméché eu néanmoins assez de présence d'esprit pour sortir un mouchoir d'une des poches de sa chemise pour essuyer sa bouche. Alors qu'il allait jeter le papier qui avait subitement changé de couleur, le blond remarqua la présence de mixture sur le coin de sa chaussure. Lâchant un "Eh merde" bien senti, Konrad se retourna vers le type louche.

"T'voulais un combat, 'bruti ? Alors ok, on y va ! Skye, t'y vas en première."

Tout en disant cela, la Wattouat poussa un soupir d'exaspération, avant de se diriger aux côtés de son dresseur. Ce dernier ce tourna d'ailleurs vers Kara, puis vers le dernier gars avec son Limagma qui était en train de transformer le bitume en bouillie informe.

"Tiens, un combat à quat', ça t'dit mad'moiselle ? Et toi trou d'*c, avec ta limace informe, t'viens ?"

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]   Ven 26 Sep - 23:11

L'ennui avec la mauvaise graine, c'est que c'est pas avec ça qu'on arrive à faire un parterre de fleurs. Il n'y avait qu'un seul moment où je supportais le fait d'avoir tort, c'était quand il s'agissait de subodorer des soucis, le seul problème, c'est qu'à ce niveau là je me trompais rarement. Néanmoins, j'espérais éviter les problèmes en évitant simplement de fixer les deux gars derrière nous. Celui au Limagma me mettait des regards un peu trop, explicites à mon goût pendant que l'autre, toujours en train de jongler se rapprochait dangereusement de ce pauvre Konrad, qui luttait pour conserver son repas là où il était sensé rester. Il venait d'ailleurs de me répondre, lui aussi visait la ligue ? Intéressant... Et je ne pus m'empêcher de rire lorsqu'il tenta de vanter les mérites des bars et de l'alcool. J'aurais été ravie de prendre un verre avec lui, mais pas pour le moment. Ce dont il aurait besoin dans les prochaines 24H ce serait une bassine, beaucoup d'eau et de l'aspirine.

Le jeune homme effectua une sorte de volte-face pas très bien calibrée pour se retrouver en face du type de tout à l'heure. Son pote continuait à me mater, et lorsqu'il ouvrit la bouche pour parler, je compris très vite que j'avais intérêt à jouer les porte-parole pour le moment. Pour rien au monde je ne serais allée où que ce soit avec des types pareil et la seule chose qu'ils m'inspiraient étaient dans un premier temps du dégout et dans un second une sorte de mépris mal contenu. Dans ces cas là, il m'arrivait de devenir méchamment cinglante avec les gens, c'est pourquoi je pris une grande inspiration afin de trouver la force de répondre de manière relativement agréable.

- Très peu pour nous, merci. Il va falloir trouver d'autres pigeons pour payer vos verres. Et dit à ton pote d'essuyer le filet de bave qui lui longe les lèvres ça en devient gênant.

J'avais précisé relativement avant de dire agréable. C'était plus fort que moi, je me sentais écoeurée par le regard de l'autre et c'était parti tout seul. Goupix était venue à coté de moi pendant que le jongleur rattrapait sa ball de manière exaspéré avant de me répondre.  

- Toi tu va te calmer Cocotte ! Et d'abord c'est à lui que je parlais et jusqu'à nouvel ordre t'es pas sa mère et il a l'air assez grand pour se débrouiller tout seul.

Je n'eu même pas le temps d'envisager de répondre à cet abruti que Konrad se redressa et sauta sur le mec comme un diable sortant de sa boite. Au début, j'eu espoir qu'il ai rassemblé ses esprits, mais vu le discours qu'il tenait, pas tant que ça. Mon hypothèse fut confirmée au moment où un jet de vomi vint s'écraser sur le torse du gars que tenait toujours le dresseur. J'étais certes, loin d'être une petite nature mais je dois avouer que je n'avais jamais vraiment apprécier voir quelqu'un vomir. Quand il eu fini, un rictus s'afficha sur mon visage alors qu'une proposition de duel venait d'être prononcée. *Effectivement, il s'exprime très bien tout seul*. Le jeune blond me proposa même un combat en duo histoire de rejouer encore un peu de piment à la chose. Au départ, j'eu un instant envie de refuser, de rester en dehors de tout ça et de jouer les petit suisse en sortant la carte de la neutralité, mais c'est fou combien une simple petite phrase peu faire changer les choses.

- Laisse la p*tasse en dehors de tout ça... Harley bouge toi de te mettre en place toi !

Je regardais le type pester contre sa limace qui n'avançait pas comme il l'espérait tout en me disant que mon amour propre était en jeu, et que recevoir ce genre de réflexion de la part d'un mec pareil, c'était comme se tâcher dans une porcherie. Prévisible, et pourtant, vexant. Je fis signe à Goup' de se mettre en place, ce qu'elle fit en trottinant pour se positionner à coté du mouton. En attendant que le Pokémon de son pote se mette en place, le premier loubard expulsa un Moufouette de la pokéball avec laquelle il jouait depuis le début. C'est drôle, ils allaient très bien ensemble tous les deux et ce ne fut qu'avec difficulté que je réussi à me retenir de sortir à haute voix ma pensée. *C'est donc vrai qu'un pokémon ressemble à son dresseur...*. Les autres membres de nos équipes s'étaient regroupés derrière nous et attendaient le top départ des hostilités. Ce n'étais qu'une question de secondes et si tout se passait bien, nous ne serions pas les plus à plaindre dans cette affaire. Je me tournais vers Konrad, sortant une bouteille d'eau de mon sac pour la lui tendre.

- C'est bon ? Prêt ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konrad Galvin

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 21

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]   Mar 30 Sep - 22:21

Lorsque Konrad annonça ses objectifs, il vit que Kara avait l'air un peu préoccupée par quelque chose derrière le jeune homme. Ce dernier fit une hâtive conclusion en se disant qu'elle regardait pour peut-être apercevoir le bus ; et à ce titre Galvin se permit de vite passer sur cela. Après tout, lui-même restait au début à regarder la route pour voir à quoi ressemblait les bus de l'Imaginarium. Et même lorsque le blond annonça son deuxième objectif, la brune se mit à rire un peu. Pendant un instant, Konrad cru qu'elle se moquait de lui à cause de ses remontées, mais comprit par la suite qu'en fait elle riait pour quelque chose d'autre. Après, pour quelle raison, le blond s'en contrebalançait un peu pour le moment. Néanmoins, l'éméché était à peu près sûr d'une chose : il allait apprécier cette jeune femme. Elle était marrante, sympa et jolie, de ce qu'il arrivait à distinguer entre deux petites nausées.

Puis, vint le loubard et sa manie de jouer avec sa pokéball. Mais l'état de Konrad fit que ce dernier n'entendit que des brides de la discussion. Le gars parlait, mais ses paroles ne firent que l'effet d'un marteau frappant une enclume dans la tête du blond. Il y eu ensuite un instant de silence, puis une inspiration. L'éméché put ensuite entendre la voix de sa nouvelle connaissance, mais malheureusement n'en comprit pas grand chose. Il dut déployer des trésors de volonté pour que sa conscience revienne à la réalité. Et ce fut quand l'abruti répondit d'une manière agressive à Kara. Et là, c'était partit tout seul. De ce que Konrad avait compris, le gars avait insulté la brune et la mère du blond. Autant il arrivait à l'éméché de parler mal de certaines femmes, autant le code du blond était du genre "on avait dit pas les mamans !".

Et alors que le cri sortit des lèvres de Konrad, l'estomac du blond décida qu'il était le temps de lancer une attaque Détritus. Au moins, ça préparait le terrain pour un combat, l'acte de guerre venait d'être déclaré avec la mixture coulant sur le haut du type. Et alors qu'il proposa de faire un Combat Duo, Kara ne semblait pas vraiment pour. Mais l'autre loubard par contre joua de ses cordes vocales dignes d'un camionneur pour exhorter son Pokémon à aller au combat. Le jeune homme comprit aussi pourquoi la Goupix de la dresseuse alla se mettre aux côtés de Skye : le maître du Limagma semblait disposer d'un langage aussi raffiné que celui d'une poubelle, et il semblait que l'insulte qu'il lançait avait fait en sorte que la brune choisisse de participer. Cette dernière proposa même une bouteille d'eau à Konrad, tout en demandant s'il était prêt. Refusant poliment de la main, le blond retrouva à peu prêt un semblant de sobriété.

"Nan... Nan merci, ça ira, t'inquiètes. - il se tourna vers son Pokémon - Skye, Eclair sur le Limagma !"

Le plus vite la limace tomberait, moins le travail des services de la voirie serait long et pénible. Le mouton se mit alors à charger un peu d'énergie, avant de la lancer vers le Pokémon Feu. Et pendant ce temps, l'autre gars ordonna à sa Moufouette d'effectuer une attaque Puissance. Bon bah apparemment, il préférait jouer comme ça. Au moins, ils auraient un peu de temps tranquille pour terrasser la limace qui bavait presque autant que son dresseur. Et même cette vision réussit à dégoûter le jeune blond. Oui, le plus vite ils en seraient débarrassés, le mieux cela sera.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]   Sam 4 Oct - 12:51

Pendant que l'autre pestait toujours contre sa limace, Konrad avait poliment refusé ma boisson et je commençais à me demander si l'alcool ne perdait pas un peu d'emprise sur lui. Ça ne pouvait qu'être positif mon avis et c'est pourquoi après en avoir pris une gorgée je la rangeais de nouveau là où je l'avais trouvée sans plus insister. Par ailleurs, en attendant que le retardataire ne se pointe je vis Goupix adopter une attitude assez... Détendue, elle s'étirait de tout son long  et si ce n'avait pas été mon pokemon, j'aurais juré qu'elle tentait d'irriter le Moufouette déjà en place.

-(Et bien, je sais pas ce que tu en penses Skye mais j'ai l'impression que ça ne devrait pas trop durer tout ça...)

J'aurais sans doute pu lui dire de se concentrer mais a quoi bon ? Les deux types ne semblaient pas très synchrones et si on arrivait à créer une entraide certaine entre nos pokemons, la victoire seraient à porté de main. Alors que la limace entrait à peine dans le périmètre de combat, le premier ordre de la partie fut lancé. Ce fut Skye qui avait reçu l'ordre d'électriser le Limagma et compte tenu de sa vitesse, il n'avait aucune chance d'esquiver l'attaque. En même temps, le deuxième type ordonna à son Moufouette d'effectuer une Puissance, l'incitant a ne pas bouger le temps qu'elle termine de gonfler. C'était l'occasion rêvée pour Goupix d'ouvrir le bal à son tour, si bien que pleine d'assurance et un sourire en coin sur les lèvres je m'adressais a la renarde.

- Goup', utilise Vive-attaque sur Moufouette pour commencer !

Elle se mît à courir à une vitesse toujours grandissante et vint frapper de plein fouet le putois, le déséquilibrant au passage. Son dresseur me foudroya d'un regard noir que j'ignorais dans la plus grande indifférence. Un nouvel ordre émana du côté adverse, au moment même où la foudre s'abattait sur le Limagma. Son dresseur semblait plus offensif encore que l'autre, et ordonna à son pokemon de lancer une attaque Flammèche en direction de Skye. Alors que de petites gouttes de lave incandescente partaient en direction du mouton, une idée me traversa l'esprit, seulement il fallait agir vite.

- Goup' utilise la vitesse qui te reste pour aller devant Skye et encaisse l'attaque !

Ils me regardèrent tous bizarrement mais cette stratégie n'avait rien d'étrange, bien au contraire. Alors que les perles de lave atterrissaient sur la fourrure de Goupix, ces dernières se résorbèrent quasi immédiatement, chauffant la renarde jusqu'à la faire fumer. En effet, son talent lui permettait d'absorber la totalité des attaques feu la touchant mais surtout d'augmenter la puissance des siennes. Je mettait quiconque au défi de venir la chatouiller maintenant. Derrière nous, Riolu jappa en signe d'encouragement. Je me tournais vers Konrad, fière de l'action qui s'était passée et attendant une réaction de sa part ou simplement l'ordre de la prochaine attaque de son mouton.


Dernière édition par Kara Effyis le Sam 4 Oct - 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konrad Galvin

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 21

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]   Sam 4 Oct - 19:20

Kara prit une gorgée d'eau de sa bouteille, avant de ranger cette bouteille dans son sac. Des fois, Konrad se demandait comment les femmes pouvaient ranger tout leur bazar dans leurs petits sacs. C'en était presque flippant à ses yeux, mais bon, ça ne le concernait pas plus que cela. Il préféra reporter son attention sur le combat... Et remarqua que la limace n'était pas encore arrivée. Le blond eu l'envie de hurler sur ce Pokémon, histoire qu'il se bouge un peu, mais son dresseur s'en occupait déjà bien assez. Pendant ce temps, la Goupix s'étira de tout son long, comme un chat en quelque sorte. Elle pouvait se le permettre, au vu de la lenteur d'un de leurs adversaires. Skye, quand à elle, avait faillit commencer à dormir. Heureusement que Goup la réveilla en disant que cela n'allait pas trop durer.

_(J'aurais aimé un oreiller, pour être franche.)

Quand -enfin !- le Limagma fut en place, le premier ordre fut donné, et l'éclair allait frapper le Limagma d'ici peu. Au vu de exceptionnelle vitesse de ce Pokémon, il ne pourrait pas esquiver, juste bloquer à la rigueur. Le Moufouette ennemi commença à se gonfler, sûrement pour pouvoir mieux frapper après. Ses sens revenant un peu à lui, Konrad nota cela dans un coin de son esprit avant de voir le Goupix percuter le putois des suites d'une Vive-attaque. Mais bon, la victime avait eu le temps de terminer sa capacité juste avant. Dommage, mais ce n'était pas cela qui allait sceller l'issue du combat non plus. La limace fit ensuite son entrée en lançant un petit jet de flammes sur le mouton. Galvin haussa un sourcil de surprise quand il entendit l'ordre de la brune. La Goupix arriva à temps pour empêcher les gouttes de lave d'atteindre Skye.

"Mais... C'pas dange-..."

L'éméché arrêta sa phrase alors qu'il voyait la renarde absorber les flammes et fumer. Ah. Donc c'était parfaitement prévu. Konrad se dit alors que sa nouvelle connaissance, Kara, était bien plus intelligente qu'il ne l'avait d'abord cru. Non pas qu'il insinuait qu'elle était bête, loin de là. Mais pour échafauder des plans aussi ingénieux en si peu de temps, la brune devait avoir une grande expérience du combat. Le jeune homme toussa un peu, avant de voir le Moufouette ennemi se lancer sur le Wattouat en préparant une Combo-griffe. Et le putois enchaîna ainsi trois coups de griffes sur Skye, avant de reculer... Mais que de peu. Visiblement, le talent du mouton avait touché. Une occasion en or qui se présentait ainsi.

"Skye, charges-moi cet abruti !"

Charge : simple, bête, efficace. Bien qu'ayant prit assez cher des coups du Moufouette gonflé à bloc, le Wattouat se lança à l'assaut de son agresseur et lui assenna un bon coup de tête. La menace était claire dans l'esprit de Konrad : le Moufouette pouvait taper fort. Très fort. Du coup, le putois était devenu la cible à abattre pour le blond. Ce n'est qu'à ce moment qu'il remarqua que le visage de Kara était tourné vers lui. Improvisant un sourire, la main droite du garçon alla gratter son épaule gauche. Fallait qu'il décuve, et vite, sinon il allait passer pour un idiot aux yeux de la brune. Ou peut-être pas, fallait voir.

"Dis... T'penses qu'y z'en ont d'autres des Pokémon ? Parc'que bon, si l'autre type n'a que des limaces... On en a pour la nuit. Et le bus arrive dans pas longtemps..."

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]   Dim 5 Oct - 12:17

C'était une chance que le combat ai fini par commencer, sinon je pense que nos pokémons auraient fini par s'endormir ou par faire demi-tour. Mais bon, heureusement pour nous tout avait commencé et ce sur les chapeaux de roues d'ailleurs. Ma seule petite déception fut d ne pas avoir réussi à frapper le Moufouette avant qu'il n'ai fini de gonfler, augmentant sa puissance. Pourtant, l'attaque de Goupix sembla l'avoir bien amoché et c'est pourquoi je gardais à l'esprit le fait que même si sa puissance d'attaque avait bien changé, sa résistance restait la même aussi, si on réussissait à l'attaquer sans pour autant se faire toucher, tout irait bien. Je me méfiais plus particulièrement de l'autre pokémon. En effet j'avais quelques craintes par rapport à lui, partant du principe que ça vitesse qui frôlait le ridicule devait forcément être compensée par une autre statistique. J'avais une petite idée de laquelle vu l'attitude offensive de son dresseur, mais de là à ne pas se protéger du tout, c'était étrange...

Lorsque le putois s'élança toutes griffes dehors pour attaquer le mouton, je me félicitais d'avoir bloqué les Flammèches de l'autres. Vu la puissance d'attaque actuelle du pokémon, l'enchainement de deux attaques coup sur coup n'aurait pas été très bon pour Skye, d'ailleurs elle semblait déjà moins en forme que tout à l'heure. Magnifique coup du sort, le pokémons qui venait d'attaquer se recula tant bien que mal, la fourrure parcourue de petits arceaux d'électricité statique. Si il était vraiment paralysé, le moufouette ne constituerait plus un danger aussi grand qu'au début d'autant plus qu'il s'apprêtait à encaisser une nouvelle attaque. Ce fut pendant ce temps que je me tournais vers Konrad qui semblait maintenant quelque peu gêné.

*Tient, la sobriété le rendrait elle timide ?*

Il me fit par de son inquiétude quand au fait que les deux idiots possèdent d'autres pokémons, alors que le bus arriverait sans doute bientôt. Je jetais alors un vague coup d'oeil à nos adversaires qui n'arrêtaient pas d'hurler contre leurs équipe. Non, sans aucun doute c'était leurs seuls pokémons sinon leurs défaite potentielle ne les effraieraient pas autant, ils se contenteraient de les laisser tomber pour lancer le deuxième round. Je leurs balançaient un regard condescendant et me tournait vers mon partenaire de combat un rictus peint sur les lèvres.


-Si on ne gagne pas avant que le prochain bus arrive, c'est moi qui offre les boissons ce soir dans le bar que tu veux.

Oui j'étais sûre de moi et alors ? Qu'y a t'il de mal à anticiper une victoire et à rajouter un peu de piquant à l'affaire ! L'ordre suivant me força à me concentrer de nouveau sur le présent d'autant plus qu'il était destiné au Limagma. Il faut croire que son dresseur n'appréciait pas vraiment le fait que Goupix puisse absorber ses capacités de feu et c'est pourquoi il avait décidé de se débarrasser d'elle dans un minimum de temps. Ce fut une attaque Jet de Pierres qui fut ordonnée à la limace et bien sûr en direction de ma renarde. Aïe, cette attaque pouvait faire mal et bientôt des morceaux de bitume se détachèrent pour venir lapider Goupix, il fallait donc que je trouve une idée et vite. Dans un premier temps je lui demandais d'éviter un maximum les "pierres" tout en se rapprochant de la limace. Puis l'idée que je cherchais arriva enfin.

-Fais en sorte de te rapprocher encore de lui et montre lui combien tu peux être mignonne.

Au sens stricte, cet ordre n'avait aucun sens, mais pour Goup' il était on ne peut plus clair et il lui indiquait qu'elle devait lancer un Regard Touchant. Si je ne l'avait pas exprimé stricto sensu, c'était pour conserver l'effet de surprise et pour éviter que la cible ne détourne le regard au moment voulu. Malheureusement pour elle, une pierre vint percuter de plein fouet l'arrière train de Goupix, la faisant tomber et glisser sur le bitume mais elle atterri juste devant la limace, emplacement idéal pour placer son attaque. Le chat potté n'a qu'à bien se tenir face au regard de Goupix, ce fut d'ailleurs la raison de son effet fulgurant. Attendrit, la limace réduisit le calibre et la vitesse des pierres les rendant bien plus simples à éviter, avant de cesser totalement d'en lancer. Goup' s'éloigna vivement de son adversaire pour revenir près du mouton. Une fois qu'elle fut replacée, je m'adressais à elle pour savoir si tout allait bien malgré sa chute, même si la vitesse à laquelle elle s'était replacée était quand même un indice de bonne santé.

-Ca va Goup' ? Tu peux continuer ou tu veux changer ?

La renarde eu a peine le temps de secouer la tête et de se remettre en position d'attaque qu'un des types se mit à beugler dans ma direction.

- Pas de switch c'est la règle s'pèce de tricheuse !

Moi une tricheuse ? C'est la meilleure ! Si il avait décidé de me mettre en pétard c'était réussi, et énoncer les règles après le début de la partie en traitant les autres de tricheurs c'était de la mauvaise fois à l'état brut. Je foudroyait d'un regard terrible l'auteur de la remarque qui baissa les yeux pour regarder ses pieds avant de commander son pokémon. Même pas capable d'assumer ses paroles en plus ? Ils avaient plus intérêt à nous faire rater le bus, sinon ils aurait de sérieux problèmes mais avec moi cette fois, et je promet que c'est la dernière chose dont ils avaient envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konrad Galvin

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 21

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]   Ven 17 Oct - 11:21

Le combat commençait à devenir un peu à sens unique. D'un côté, il y avait le Limagma qui serait sûrement capable de se faire dépasser par un escargot et un Moufouette qui, bien que pouvant frapper fort, restait néanmoins sous les effets potentiels d'une paralysie. De l'autre côté, la Goupix avait toute sa vitalité, Skye était amochée mais elle pourrait tenir le coup pour quelques temps au moins. Mais malgré tout, le mouton avait prit de gros dégâts en une attaque prévisible, ce qui fit douter intérieurement Konrad sur ses capacités au combat. En effet, il n'avait pas réussit à voir venir le Combo-griffe, et à cause de cela, Skye en souffrait. Alors qu'il se morfondait intérieurement, il tenta d'improviser une réponse à Kara. L'argument était tout trouvé : le bus qui n'allait pas tarder à arriver.

La brune répondit à l'inquiétude du blond avec un rictus en annonçant que si elle est Konrad ne gagnaient pas avant que le transport en commun arrive, alors elle paierait la boisson que le blond désirerait dans le bar qu'il souhaiterait. L'offre était bien tentante, autant que les beuglements de l'équipe adverse indiquaient que leurs Pokémon étaient sans doute les seuls qu'ils avaient. Bien que l'idée de demander une bière était tentante, il n'avait pas envie de se mettre minable devant la jeune femme. Elle l'avait déjà vu éméché, il ne tenait pas à qu'elle le voit complètement ivre. Mais pour le moment, le blond s'efforça de reporter son attention sur le combat actuel.

Le Limagma ennemi reçut alors l'ordre de lancer d'utiliser un Jet-Pierres. L'instant d'après la limace arriva à arracher des morceaux entiers de bitume, qui commencèrent à se jeter sur la pauvre Goupix. Cette dernière était cependant bien plus agile que son agresseur, elle commença donc à esquiver les projectiles que la limace lui envoyait. Puis, la dresseuse demandait à son Pokémon de se rapprocher pour... Lui montrer comment elle est mignonne ? Cela devait sans doute être une tactique élaborée à l'avance, car pour Konrad cet ordre semblait plus que douteux. Jusqu'à preuve du contraire, ils combattaient, et non jouaient une romance entre Pokémon Feu.

La renarde se dirigea alors vers le Limagma en évitant toutes les pierres... Sauf une qui vint lui frapper le derrière et la projeta vers son ennemi. Puis, le blond ne comprit plus rien. Il ne savait pas ce que la Goupix avait fait, mais le Limagma perdit peu à peu le contrôle sur les morceaux de bitume, qui commencèrent peu à peu à retomber au sol. Une fois son affaire accomplie, la Goupix revint se placer près de la Wattouat. Kara demanda alors à son Pokémon si elle voulait changer, question qui fut accueillit par les cris d'un gars en face. Konrad se retint d'aller faire rencontrer son poing et la tête du loubard. De une, car ajouter des règles comme ça en plein milieu du combat n'était pas très sportif. De deux, car sa voix commençait à donner la migraine au blond. Le loubard ordonna ensuite à son Moufouette d'utiliser un Grincement, sûrement pour affaiblir la Wattouat et la Goupix en même temps.

"Skye, rugissement !"

Certes, la puissance entre les deux attaques n'était pas la même, mais le Rugissement limiterait un peu les effets liés à l'ordre ennemi. Ce fut ainsi une cacophonie brève qui suivit les deux ordres, avant que Konrad ne voit que le gusse à la tête de serpent avait la tête baissée vers le sol. Ne se demandant pas le pourquoi du comment, Konrad sortit son portable et regarda l'heure. Il leur restait moins de trois minutes pour conclure... Sauf que s'ils continuaient à se regarder dans le blanc des yeux, cela n'allait pas le faire. Se décidant enfin à faire avancer les choses, Konrad pointa du doigt le Limagma ennemi.

"Skye, s'il te plaît, pourrais-tu le charger à nouveau ?"

Bien que fatiguée, la Wattouat hocha la tête et commença à accélérer pour aller percuter la limace. Elle et son dresseur étaient bien conscients d'une chose : elle ne tiendrait plus longtemps, alors autant faire le plus de dégâts possibles avant de devoir céder sa place à un autre Pokémon. Le jeune homme faisait confiance à Skye pour la suite des opérations, il décida donc de se tourner vers sa coéquipière.

"Kara... Je peux te demander un peu d'eau ?"

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]   Dim 19 Oct - 12:02

J'étais assez satisfaite de voir que le combat tournait en notre faveur pour le moment, même si la pauvre Wattouat semblait fatiguer un peu suite à l'enchainement de griffures qu'elle avait subi. Néanmoins je pense qu'elle devait pouvoir attaquer encore une fois ou deux nos adversaires avant de tomber pour de bon. N'empèche, à la voir dans cet état de fatigue j'étais deux fois plus fière d'avoir demandé à Goup' d'encaisser les flammèches avant qu'elles ne l'atteigne. Skye n'aurait sans doute pas apprécié de coup spécial et en plus la puissance de feu de ma renarde avait du augmenter un petit peu grâce à cela, ce qui n'était pas négligeable surtout si on voulait en finir rapidement avec ces deux loosers. L'un d'entre eux ordonna à son Moufouette une attaque Grincement, ainsi la bestiole se mit à crier dans les aiguës d'une manière insupportable. Goupix tenta de se boucher les oreilles  avec ses pattes, enfouissant sa tête entre ses pattes ce qui ne me plaisait pas trop parce qu'elle se laissait totalement à découvert dans ces cas là. Il faut dire que j'eu du mal à me retenir de me boucher les oreilles aussi, surtout lorsque la Pokémon de Konrad surenchérit avec un Rugissement sonore. Certes niveau tactique cédait bien joué puisque ça nous permettait de rétablir un semblant d'équilibre entre les quatres combattants, mais niveau pollution sonore, je me demandais comment il faisait pour supporter ce tintamarre surtout avec son état d'alcoolisation. Toujours est t'il que lorsque les concernés cessèrent de crier, Konrad jeta un coup d'oeil à son portable pour vérifier l'heure sans doute et le voir ordonner de nouveau une offensive à son Pokémon me fit deviner que nous n'avions plus beaucoup de temps avant que notre bus arrive. Il avait choisi d'attaquer le Limagma, donc j'allais me charger d'éliminer le Moufouette qui avait déjà reçu deux attaques depuis le début du combat et sa mobilité réduite à cause de la paralysie allait sans doute me servir.

- Goup' utilise Flammèche sur le Moufouette mais fais le le plus proche possible de lui !

J'eu à peine le temps de finir ma phrase qu'elle partit en trombe vers le petit putois, plus vite que ce à quoi je m'attendais après avoir reçu l'attaque du Limagma. Le dresseur d'en face hurla à sa bestiole de s'éloigner fissa-fissa mais la seule chose qu'elle fit en retour fut de reculer péniblement et ce trop lentement pour empêcher ma renarde de se poster en face d'elle. Je crus voir un sourire sur le visage de Goup' juste avant qu'elle n'ouvre grand la gueule pour cracher de toutes petites flammes directement dans la face de son adversaire. Après ce que le Moufouette avait subi, je doutais qu'il se tire qu'un coup pareil et selon moi le combat devait se finir ici pour lui. Une fois qu'elle eu terminé de cracher, Goup' passa sa langue sur ses babines et partit en direction de sa coéquipière qui venait de charger la limace. A ce moment là j'entendis la voix de Konrad qui me demandait un peu d'eau. Tient, il allait soif finalement et je fouillais dans mon petit sac à la recherche de la bouteille que j'avais rangé tout à l'heure. Je lui tendais en souriant avant de lui préciser.

- J'espère que ça ne te gène pas que j'ai bu à l'intérieur !

Je reportais mon attention vers le combat et vis que nos deux actions respectives n'avaient pas vraiment plus au mecs en face mais elle sembla inspirer le propriétaire du Limagma qui beugla un nouvel ordre à sa limace.

- 'Azy Harley ! Puredpois sur le mouton tu peux pas l'rater !!

C'était petit ça, profiter de sa proximité pour ne pas avoir à faire bouger son gastéropode... Bon quand c'était moi et Goup' qui faisions ça c'était stratégique c'est pas pareil, là c'était plus du plagia que de la technique brute. Toujours est il que Harley, comme il l'appelait, se mit à souffler un gaz violacé qui engloba bientôt toute la pauvre Skye qui même si elle retenait son souffle, ne pourrait pas s'empêcher de respirer de cette chose tôt ou tard. Dans le principe ce genre de coup restait assez faible mais il fallait seulement espérer pour elle que ça ne l'empoisonne pas car c'était ça la vrai dangerosité de cette attaque. Je ne savais pas trop quoi faire d'autant plus que la limace continuait de souffler et j'attendais de voir ce que Konrad allait faire avant d'agir une nouvelle fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konrad Galvin

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 21

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]   Jeu 23 Oct - 17:16

Konrad savait très bien ce qui allait se passer une fois qu'il allait se passer une fois qu'il eut donné son ordre. Et pourtant, il ne s'était pas bouché les oreilles. Il s'était dit que cela ne serait pas si terrible que ça, d'autant plus qu'il ne sentait presque plus les effets de l'alcool. Il s'était dit que, vu la distance qui séparait le Moufouette, le Grincement perdrait de son intensité.

Eh bien, il avait tort. Et qu'est-ce qu'il s'en voulait.

Les oreilles du blond avait subies de plein fouet les sons discordants du putois, puis le rugissement de Skye. Et une fois que le tintamarre fut terminé, Konrad tenait sa tête entre ses mains, titubant légèrement. Cela lui servirait au moins de leçon... Jusqu'à la prochaine fois du moins.Se reprenant rapidement, il voyait néanmoins Gueule-de-Serpent sourire face à la réaction du jeune homme. Le sang de Konrad ne fit qu'un tour, mais réussit néanmoins à se contenir. S'il commençait à se battre avec le type maintenant, ça n'en finirait pas.

Toujours est-il qu'il ordonna à sa Wattouat de charger le Limagma, c'était certain que cela serait sûrement sa dernière attaque durant ce combat. Il était fier de sa Pokémon qui, même si elle savait qu'elle allait tomber K.O., effectuait l'ordre de son dresseur sans broncher. Pendant ce temps, Kara ordonna à sa Goupix d'aller faire une Flammèche au corps à corps du Moufouette. En soi, c'était une bonne idée, et le putois ne put esquiver lorsque la renarde lui lança des flammes à bout portant. Kara tendit alors sa bouteille d'eau en demandant si cela ne gênait pas si elle avait bu dedans. Cela fit d'ailleurs sourire le blond.

"Je pense que ça serait plus à moi de te demander ça"

Alors que les flammes allaient brûler l'ennemi, Skye percuta la limace de tout son flanc, sa toison devenant un peu brûlée au contact. Et là, elle ne put esquiver la Puredpois du Limagma. D'ailleurs, elle ne chercha pas à éviter le coup. Mais ce qui acheva la Wattouat n'était pas l'attaque qu'elle venait de se prendre, mais une explosion que le Moufouette avait effectué. Le mouton vola ainsi sur un bon mètre vers Konrad, qui se précipita pour aider son Pokémon, son inquiétude s'imposant au jeune homme.

"Skye ?! Skye, ça va ?!?"

Le mouton eut tout juste le temps d'hocher la tête avant de sombrer dans l'inconscience. Konrad leva alors un regard noir sur Gueule-de-Serpent.

"Kara...", dit-il en tournant son regard sur l'intéressée, "J'vais rester réglo avec eux, j'vais pas envoyer d'autre Pokémon. D'solé, mais tu dois finir sans moi."

Hors-rp:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]   Sam 25 Oct - 16:22

Quand Goup’ était partie se replacer près de sa partenaire de combat, je ne pensais plus du tout au putois qui était en train de rendre l’âme et pourtant, j’aurais dû puisque l’instant où il tomba dans les pommes il déclencha une explosion qui fit faire un vol plané au mouton et à ma renarde. Konrad se précipita vers son pokémon que le coup venait de mettre KO et il me confia que malgré nos adversaires, il serait fair-play et qu’il n’enverrait aucun autre pokémon. C’était tout à son honneur parce que vu nos adversaires, il aurait été très tentant de continuer en deux contre un pour leurs claquer le beignet une bonne fois pour toute. Pendant qu’il disait ça, je m’étais rapprochée de ma Goupix pour voir si elle se sentait toujours bien mais je n’avais pas eu le temps de l’atteindre qu’elle s’était déjà relevée. Elle était robuste comme petite et bon, je pense qu’elle avait toutes ses chances de victoire face à la limace qui avait tout de même subit quelques dégâts depuis le début et qui en plus avait vu son attaque baisser deux fois. Je me tournais vers Konrad qui était accroupi près de Skye avant de lui confirmer.

- Ne t’inquiète pas, je me charge de lui et j’essaye de finir avant que le bus n’arrive !

Je reculais un peu pour laisser de la marge à Goup’ et son adversaire pour qu’ils puissent terminer cet affrontement dans de bonnes conditions. Je jetais un coup d’oeil à ma montre puis à la ruelle qui semblait souffrir d’embouteillages moyens, ce qui me laissait environ une marge de 3 à 4 minutes pour en finir avec le rigolo d’en face et espérer attraper le bus. C’était faisable, pas d’une simplicité enfantine mais tout de même faisable si je me mettais au boulot tout de suite. Déjà, Goup’ n’avait aucune chance de se faire brûler par le corps magmatique de la limace puisqu’elle était elle même de type feu, aussi rien ne l’empêchait de lancer une attaque physique. Il fallait avouer que c’était plus pratique ainsi parce que si je devais le mettre KO à coup de flammèches ce se serait révélé un peu plus long que prévu. Je préparais déjà ma prochaine attaque en demandant une attaque de stats dans un premier temps.

- Utilise Mimi-Queue !

La renarde se déporta tranquillement pour venir agiter ses six queues sous le nez du Limagma, si tenté qu’on puisse considérer qu’il ait un nez. Cette action on ne peut plus simple allait faire baisser d’un niveau sa défense, offrant à Goup’ la possibilité de lui infliger plus de dégâts avec ses prochaines attaques physiques. Il fallait quand même poser un bémol parce qu’elle ne connaissait qu’une seule attaque physique pour le moment et comme elle l’avait déjà utilisé contre le Moufouette il serait simple de deviner ce sur quoi elle allait enchainer. Mais bon tant pis pour l’effet de surprise, j’avais une chambre d’hôtel à réserver moi.

- Maintenant Vive-Attaque !

Ma Goupix partit en courant dans la direction opposée au Limagma pour prendre de la vitesse dans un premier temps et une fois qu’elle considéra qu’elle était assez rapide, elle se reporta sur une trajectoire qui lui promettait un impact avec le corps gélatineux d’ici très peu de temps. Si elle réussissait son coup, je doute que son adversaire puisse encore être en état de faire fondre le trottoir bien longtemps et nous pourrions prendre tranquillement le bus et tout serait bien qui finirait bien, enfin dans le meilleur des cas. Il se pouvait que le dresseur choisisse de contrer, parce que l’esquive c’était pas son fort à la limace, mais bon je restais quand même assez confiante face à tout ça. Je n’allais pas perdre confiance en moi face à ça quand même ? Non hors de question et j’attendais sereinement la prochaine réaction du mec d’en face qui avait l’air de moins faire le malin quand même maintenant que la chance ne tournait plus en leur faveur, si tenté qu’elle ai tourné dans ce sens au moins une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konrad Galvin

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 21

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]   Jeu 30 Oct - 18:44


Eskodas Heimel


Plus ça allait, moins ça se présentait bien pour Eskodas et Rael. Ce dernier avait vu son Moufouette se faire mettre K.O. par les flammes de la Goupix ennemie, mais le Boom Final avait au moins envoyé le mouton hors de combat. C'était toujours ça de pris, mais c'était maigre comme satisfaction : le Wattouat - enfin, la Wattouat, à en juger son nom - était la plus amochée des deux. Il restait encore la Goupix, qui elle en avait encore à revendre. Voyant que le blond d'en face annonçait qu'il n'enverrait pas d'autre Pokémon, Eskodas s'autorisa un sourire. Désormais, ça s'annonçait mieux, avec un adversaire en moins. D'autant plus que c'était lui qu'avait ouvert les hostilités, le v'là qui décidait de se retirer. Pour le coup, le dresseur du Limagma aurait bien rit. Mais pas tant qu'il ne serait pas sorti vainqueur du combat.

Alors comme ça, ils avaient un bus à prendre. La tactique était donc toute trouvée : les embêter le plus longtemps possible, afin de pouvoir voir leurs mines déconfites en voyant leur bus leur passer sous le nez. Et si Eskodas pouvait rajouter l'humiliation de la défaite au duo d'ados, alors là ça serait le pied. Il attendit donc le prochain ordre de la petite grognasse. Une Mini-queue donc ? En voyant la renarde s'avancer pour pouvoir agiter ses queues sous le nez de Harley, le loubard eu une idée. Et tant qu'à faire, ça permettrait de rallonger le combat au grand bonheur d'Eskodas.


"Harley, bâillement !"

Avec l'ennemi au corps-à-corps, cela serait presque impossible d'esquiver le petit nuage blanc qui partait de la "bouche" de Harley. Mais néanmoins, l'attaque de stat avait bien touchée la limace, qui voyait sa défense tomber. Définitivement, ça emmerdait pas mal Eskodas, mais il passa rapidement sur ce détail pour se concentrer sur le combat. Rael, juste à côté, commençait à s'énerver et jurait tout bas d'abattre un de ses ennemis après le combat. Posant une main forte sur l'épaule de son camarade, il fit un mouvement de tête négatif. Le but initial était d'aller boire, pas de se retrouver avec les poulets aux basques.

"Rael... Tu peux aller faire le tour des bars sans moi. Vas-y."

Suite à cette déclaration, Rael cracha sur le sol avant de traverser la rue en pestant comme un camionneur sans prendre plus de précautions par rapport à la circulation pour aller dans un bar en face de l'arrêt de bus. Puis, un autre ordre fut donné de la part de la ptite brune. Eskodas vit ainsi la Goupix partir à l'opposé du Limagma, et ce de plus en plus rapidement, avant de prendre une trajectoire oblique vers la droite pour aller percuter Harley. Cela s'annonçait donc plutôt mal pour le loubard, qui eu cependant un plan soudain. Utiliser Jet-Pierres offensivement n'avait pas été fructueux, mais qu'est-ce qu'il se passait si Harley s'en servait pour se protéger ?

"Utilises Jet-Pierres pour faire un mur à ta droite !"

Certes, Harley était assez lent pour se déplacer. Certes, ce n'étai pas non plus le genre de Pokémon qui se presserait pour faire quelque chose. Mais le Limagma partageait l'esprit combatif de son dresseur, et était mine de rien plutôt réactif. Et en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire, les plus proches morceaux de bitume préalablement arrachés lors du premier Jet-Pierres allèrent s'empiler pour faire un large mur gris sur le côté de Harley. Ainsi, si jamais la Goupix décidait de foncer tout droit, elle se prendrait le mur. Si elle cherchait à dévier de sa trajectoire, elle perdrait en vitesse, et si elle avait prit le Bâillement, alors elle ne tarderait pas à être endormie. Pour le coup, le combat irait plus dans le sens d'Eskodas. Mais Harley commençait à fatiguer, il fallait donc que cela se termine le plus rapidement possible. En attendant de voir l'état de la Goupix, Eskodas ordonna à son Pokémon de se préparer à envoyer un autre Jet-Pierres, histoire d'en finir au plus vite, au vu de la faiblesse de la Goupix par rapport aux attaques de type Roche.

"_ J'tiens à dire, même si je perds, ça aura été un beau combat. Vous prenez quel bus au fait ?
_ Le 42. Pourquoi tu l'demande ?
_ Pour savoir. J'ai l'droit, nan ? Pis de toute façons, l'42 a toujours une ou deux minutes de retard."

Maintenant que le colérique Rael n'était plus là, Eskodas pouvait se permettre ce genre de réflexion. Il s'autorisa donc un sourire, avant de voir des morceaux de bitume se soulever à nouveau, signe que l'attaque de Harley allait bientôt se lancer.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]   Jeu 30 Oct - 21:03

Je savais bien qu’il ne fallait pas qu’elle se rapproche autant de son adversaire pour lancer une mimi-queue et le sourire démoniaque du mec en face ne m’annonçait rien qui vaille. Un bâillement allait être sérieusement très ennuyeux surtout qu’elle se prit le soupir en plein dans le nez, impossible même d’envisager pouvoir l’éviter ou je ne sais quoi. Bon, et bien il ne me restait qu’un seul tour pour pouvoir espérer mettre KO la limace, après cela ma renarde allait s’endormir comme un bébé et bon même en n’étant pas un génie, il était aisé de comprendre qu’une fois assoupie il n’y aurait aucun problème pour la mettre hors combat. Elle répondit au bâillement, puis se mit à courir pour accumuler de la vitesse. L’autre type commençait à sérieusement enrager et au moins cette vision fallait le détour, on en avait mis un hors combat et c’était déjà pas mal en soit. C’était certain, éliminer les deux aurait été encore mieux c’est pourquoi il fallait que je conserve cet objectif plutôt que de me reposer sur des acquis. Maintenant c’était du un contre un donc j’avais intérêt à assurer sérieusement.

Le type au Limagma conseilla à son pote d’aller boire en solo pour le moment et c’était pas plus mal à mon goût, un bon type louche est un type louche absent. Avant de partir je m’offrais un petit extra et envoyais un clin d’oeil accompagné d’un petit sourire moqueur à Rael au moment où il nous envoyait un regard noir plein de haine. J’avais plus intérêt à perdre maintenant parce que sinon dans le meilleur des cas je passais pour une idiote et dans le pire, je m’enfouissais dans les ennuis jusqu’au cou. C’était beaucoup trop tentant pour que je n’en profite pas et il partit en jurant comme un charretier et ça c’était drôle.

Bon c’était pas tout ça mais il fallait que je me concentre un peu quand même, j’avais un combat à mener moi et Goup’ avait prit assez de vitesse pour virer de bord vers son adversaire. Enfin le moment que j’attendais, j’allais pouvoir en finir avant que ma renarde ne tombe de sommeil. Parfait … Ou pas. J’avais actuellement pas prévu la construction d’un mur de fortune avec des morceaux de voirie. Pour être honnête ça ne m’arrangeait absolument pas et je passais rapidement ma main dans mes cheveux, à la recherche d’une idée géniale. Il était hors de question que Goup’ fasse demi-tour sinon son attaque allait échouer et il elle fonçait tête baissée dans la construction elle allait à la fois échouer et en plus se blesser. Sa vitesse aurait pu lui permettre de sauter par dessus vu sa hauteur, mais il était très près de sa cible et elle sauterait sans doute aussi par dessus cette dernière. Je n’avais plus beaucoup de temps et il fallait agir maintenant, aussi sans vraiment en juger le pour et le contre je balançais l’idée qui me traversait l’esprit.


- Ne t’arrête pas et utilise Hurlement !

Elle poussa un cri qui mélangeait grognement et rugissement en même temps, provoquant un souffle énorme et honnêtement disproportionné par rapport à sa taille tout en continuant à courir vers la construction de fortune. Je glissais un ‘Yes’ entre mes dents, n’ayant même pas remarqué que les mecs parlaient de leurs cotés, alors que la puissance dégagée par le hurlement suffit à faire tomber le mur pour libérer le passage. Je voyais bien les caillasses voler de nouveau de manière offensive mais ma Goupix n’avait plus énormément de distance à parcourir et n’ayant pas ralentit depuis le début, bien au contraire, les pierres ne la toucheraient sans doute pas. Dans un instant elle allait percuter le corps magmatique nommé Harley et pourrait mettre fin à tout ça. Je croisais simplement les doigts pour qu’il n’ai pas de plan de secours. De toute façon si c’était le cas, c’était mort, Goup’ s’effondrerait à cause du bâillement juste après son action en cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konrad Galvin

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 21

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]   Dim 2 Nov - 19:20


Eskodas se retint de sourire lorsqu'il vit le Bâillement toucher son adversaire e plein dans le mille. Au moins, ça lui apprendrait à ne pas trop s'approcher d'un adversaire capable de riposter. Autrement, cela allait signifier que dans pas longtemps la Goupix allait s'endormir, ce qui simplifiait grandement la suite du combat pour Harley. Quelques instants après, alors que Rael partit de la zone de combat, Eskodas remarqua comme son "ami" le sourire moqueur de la jeune fille. Si elle voulait s'attirer pas mal d'ennuis, alors elle avait bien fait. Car Rael, énervé et sûrement ivre dans le prochain quart d'heure, était bien capable de faire tout et n'importe quoi. L'homme noir modifia donc ses plans : il fallait finir au plus vite, ne serait-ce que pour éviter un massacre comme le dresseur de Moufouette savait si bien les faire.

Restait donc le problème de cette Vive-attaque. Et pour le coup, Eskodas était assez satisfait de son idée. Le mur serait ainsi une grosse source de problèmes pour la jeune femme, qui de l'autre côté du combat semblait presque désemparée face à ce choix tactique. Pensant que cela forcerait la dresseuse à annuler son attaque, son adversaire avait donc demandé à Harley de préparer un Jet-Pierres offensif, espérant pouvoir en finir vite. Mais l'ordre de la petite brune surpris tout autant le loubard que Konrad, qui assistait au combat tout en ayant rentré Skye dans sa Pokéball. Ainsi, elle espérait que le Hurlement soit assez puissant pour briser le mur ? Et alors que la Goupix ouvrit sa gueule pour hurler, Eskodas vit le mur de Harley se fracturer et voler en éclats.

Et à cet instant, le loubard su à quoi allait ressembler la fin du match. Il ordonna alors à son Limagma de relâcher les pierres que ce dernier avait soulevé, puis d'enchaîner par un nuage de Purédpois entre lui et la Goupix. Pourquoi changer ainsi de tactique ? Car avec toutes les variations de statistiques au cours du match, Harley n'allait pas pouvoir se relever après l'impact, alors autant tenter le tout pour le tout et essayer d'entraîner la Goupix dans le K.O. elle aussi. Mais à peine le nuage empoisonné allait se créer que la renarde percuta la limace. Et alors qu'Eskodas voyait le Pokémon de son adversaire reculer et tomber pour s'endormir, Harley, quant à lui, ne bougeait plus, la Vive-attaque ayant eu raison de lui. Et c'est ainsi que le match se termina, le rayon rouge de la Pokéball frappant Harley et le faisant disparaître.

Le bus n'allait plus tarder ; en effet, il venait d'apparaître à l'autre bout de la rue. Eskodas sourit, souleva la Goupix ensommeillée de sa main gauche et se dirigea vers les deux jeunes. Et ce n'est qu'à ce moment que Konrad remarqua à quel point son adversaire était grand. Le blond était déjà assez grand par rapport à la moyenne, et pourtant le loubard le dépassait d'à peu près une tête. Et alors que le blond admirait à quel point la Goupix de Kara semblait petite dans la grosse paluche de l'ami de Rael, Eskodas allongea sa main droite pour serrer la main des adolescents. Certes intimidé, Konrad s'exécuta et fut surprit par la douceur de la poigne du loubard. Puis, ce fut au tour de Kara, et Eskodas en profita pour redonner la Goupix à la brune. Finalement, il semblait presque sympathique aux yeux de Konrad.

"Dites... Vot'bus arrive, j'peux monter avec vous ?"

Sur le coup, le blond écarquilla les yeux, avant de se tourner vers Kara.

"Euh... Moi j'ai rien cont', mais toi, t'en dis quoi ?"

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]   Sam 8 Nov - 15:32

L'impact entre mon pokémon et celui d'en face me fit sautiller de joie. Le limagma n'aurait pas le temps de changer d'attaque pour freiner ma renarde si bien que la seule chose qu'il put faire fut de subir la Vive-attaque de plein fouet. Coup' recula de quelques pas et papillon des yeux avant de s'endormir alors que la limace venir de tomber dans les pommes. Elle était hors combat et ce pour de bon et ça signifiait donc que nous avions gagné notre match. Je plongeais dans mon sac à main pour y trouver un médicament qui allait me permettre de réveiller ma jeune renarde lorsque j'entendis un bruit de pas s'avancer vers nous. Le mec d'en face avait ramassé Goup' et s'avançait vers nous, tranquillement comme si de rien était. J'eu un un peu peur au départ qu'il s'en prenne à ma renarde ensommeillée et me demandais ce que je pourrais bien faire contre un type aussi costaux si un tel extrême arrivait. J'avais le flacon de total soin dans la main et commençais à me demander si ça pouvait servir de bombe lacrymo au cas où mais je doutais que ça puisse vraiment piquer quoi que ce soit. Je sursautais au moment où il tendit sa main en direction de Konrad, non pas pour faire acte de violence mais pour... La lui serrer ? Woaw il ne fallait pas se fier aux apparence finalement et quand ce fut à mon tour de lui serrer la main, je ne pus m'enpécher d'afficher une certaine timidité. Je récupérais Goup' au passage et la vaporisait de soin jusqu'à ce qu'elle se réveille pour éternuer.  

Je fus aussi surprise que Konrad en entendant la requête du type en face de nous. Il nous demandait l'autorisation de monter avec nous dans le bus, carrément. Effectivement en mettant un coup d'oeil au bout de la rue je pus voir la grosse carcasse métallique se trainer vers notre arrêt si bien que je me tournais vers Konrad avant de répondre. Il me fixait déjà et me demandait si j'acceptait aussi qu'il nous accompagne et je hochais la tête avant de répondre en riant nerveusement.


- J'y vois aucune contre indication. De toute façon je vois pas très bien comment on pourrait vous empêcher de monter dedans...

Réellement, je plaisantais pas en disant que je voyais mal qui que ce soit l'empêcher de monter dans un bus. Vu de près il était beaucoup plus impressionnant que vu de loin et simplement penser au fait que Goup' tienne entièrement ou presque dans sa main suffisait à ne pas vouloir envisager recevoir une baffe de sa part. Une fois que le véhicule avait ouvert ses portes devant nous, je m'engouffrais la première pour acheter un ticket au conducteur. Une fois le petit papier en ma possession, je le compostais et allais m'assoir sur une des pseudo-banquette deux personne suivie par mes trois pokémons, ou du moins par Riolu et Dyno puisque Gou'p était toujours dans mes bras. Essayant de ne prendre que le moins de place possible sur le siège pour que le jeune blond puisse s'assoir aussi, je lui adressais un sourire satisfait avant de lui faire remarquer.

- On a terminé avant le bus. J'ai gagné mon pari.

Ce n'était pas dans le but de gagner quoi que ce soit en retour mais seulement pour mettre en avant le fait que j'avais réussi à tenir mon pari. En gros, c'était simplement pour assouvir les besoins de ma satisfaction personnelle. D'ailleurs ça me faisait penser à un petit détail que je crois tout le monde avait oublié et c'est pourquoi je cherchais le loubard de tout à l'heure des yeux avant de lui demander.

- Vous n'aviez pas prévu de faire la tournée des bars avec votre pote avant ça ?

Parce qu'il fallait se l'avouer, l'autre mec était beaucoup plus antipathique que celui qui était dans le bus avec nous, et dont j'ignorais totalement le nom, mais bon il n'empêche qu'il allait finir son après midi seul et saoul. Sans jeu de mot ou quoi que ce soit d'autre. Bref c'était pas très cool pour l'autre, surtout si c'était sensé être son pote mais bon, il fallait avouer que c'était pas vraiment mes affaires non plus et qu'il fallait que je cesse de vouloir fourrer mon nez de partout. Maintenant ce qui était dit était dit et j'attendait la réaction du mec en face de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konrad Galvin

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 21

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]   Sam 15 Nov - 14:30

Au vu de la façon dont Kara avait réagit, la victoire devait lui avoir fait assez plaisir. Et déjà, elle semblait chercher quelque chose dans son sac, sûrement pour sa Goupix. Mais sa joie semblait un peu réprimée quand Eskodas était arrivé au niveau des deux jeunes. Kondra se surprit d'ailleurs à voir que sa nouvelle connaissance, qui semblait si vivante, pouvait néanmoins montrer de la timidité. Comme quoi, diraient certains. La brune en profita pour récupérer son Pokémon et l'asperger d'un produit qui réveilla la renarde, qui éternua et fit sourire la montagne de muscles en face des adolescents. Et pour le coup, Eskodas apparaissait moins intimidant aux yeux de Konrad. Puis vint la question du dresseur de Limagma, et la réponse de Kara était nerveuse, cela se sentait. Elle fit même part du fait qu'elle n'imaginait pas comment on pouvait empêcher Eskodas de rentrer dans un bus. Ce à quoi il répondit par un rire.

"À vrai dire, moi non plus. Ou alors en démarrant vite, peut-être."

Puis, le bus s'arrêta, et la jeune femme entra la première pour s'acheter un ticket. Tout juste après, Konrad la suivit et en acheta un aussi. Eskodas, quant à lui, passa une carte devant une machine qui indiquait que son voyage était validé. Suite à cela, le blond ne se fit pas prier pour s'asseoir sur la banquette à côté de Kara, alors que leur ancien adversaire s'assit péniblement en face. La jeune brune annonça alors qu'elle avait remporté son pari avec un sourire, ce à quoi Konrad répondit avec un hochement de tête affirmatif. Le blond en profita pour vérifier deux - trois trucs dans ses poches diverses, avant d'entendre la question de son amie. Et pour le coup, cela semblait tellement évidant que le jeune homme se demandait pourquoi il ne s'était pas demandé cela avant. Il leva donc son regard sur l'homme noir, et se retint de rire en le voyant presque écrasé par le peu d'espace procuré par le bus.

"Bah... Rael avait une dette envers moi, une boisson ou un combat. J'ai eu mon combat, sa dette est réglée, je pense. Et j'ai envie de te dire que vu comment il est partit, j'le retrouve au commissariat du coin ce soir."

Le naturel avec lequel il répondait à cette question étonna Konrad. C'était son ami, et pourtant, c'était limite s'il se fichait de ce qu'il pouvait lui arriver. Mais bon, il faisait ce qu'il voulait après tout. Puis, une question vint à l'esprit du jeune blond.

"_ Tiens, z'appelez comment ?
_ Eskodas Heimel. Et vous ?
_ Konrad Galvin."

Et, dans un mouvement quasi synchrone, les deux hommes se tournèrent vers la grande gagnante du combat. Konrad aurait pu la présenter, c'est vrai. Mais il jugeait Kara suffisamment grande pour faire ce genre de choses, peut-être même qu'elle était plus vieille que lui, quant il vint à y penser.

Hors-rp:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]   Dim 16 Nov - 18:10

Alors que le grand homme tentait tant bien que mal de se positionner dans un siège du transport public, il commença à nous expliquer que, en gros, ce qui arrivait à son pote ne lui importait qu’à moitié. Bon déjà, line s’était pas froissé en entendant ma question et c’était en soit un point largement positif mais je ne pus m’empêcher de conclure que son pote Rael, n’en était pas vraiment un. Ou du moins si, assez pour qu’il aille le chercher après ses beuveries. Enfin bref il semblait assez résigné vu la manière dont il avait parlé, à croire que ce genre de soirée étaient assez habituelles chez son pote. Ce fut Konrad qui eu la présence d’esprit de demander son nom au pauvre type qui tenait aussi bien sur son fauteuil qu’un crapaud sur un paquet de cigarette. Son nom faisait à moitié Viking et bavarois, une association que je n’aurais pas pensé possible jusqu’à aujourd’hui. En plus il ne ressemblait ni à un viking, ni à un bavarois… Mais bon, comme me répétait ma mère à longueur de temps, quand on a un nom comme le mien, on évite de critiquer celui des autres. Konrad se présenta à son tour puis vint le moment où tous les regards se tournèrent vers moi. Je positionnais de nouveau correctement ma renarde sur mes genoux et jetais un coup d’oeil au reste de mon équipe avant de répondre à Eskodas.

- Kara, avec un -K comme kiwi. Kara Effyis.

Ce n’était qu’à moitié pour faire de l’humour que je précisais l’orthographe de mon nom, c’était aussi parce que j’avais horreur qu’on l’écrive avec un -c ou encore pire un -q. J’avais réussi à me détendre de nouveau depuis que nous étions montés dans le bus et je jetais un coup d’oeil à l’image qui schématisait le parcours de l’engin. Je n’avais strictement aucune idée de l’endroit où nous devions nous arrêter et c’est pourquoi je me disais qu’il était préférable de poser la question à celui qui connaissait l’endroit où nous nous rendions.

- Euh, on s’arrête où nous ? Et vous Eskodas c’est quoi votre arrêt ?

Oui, je me permettais des écarts de curiosité envers notre accompagnateur et alors ? J’avais bien le droit de poser des questions après tout. Dans le petit espace qui séparait nos fauteuils, positionnés en face à face, nos pokémons faisaient la causette et je surveillais particulièrement Dyno, qui avait tendance à faire des conneries quand il était surexcité comme maintenant. Riolu restait à coté de mes jambes alors que la renarde qui s’était allongée sur mes genoux semblait les narguer depuis son emplacement privilégié.

- (Vous avez vu ça ? Non mais vous avez vu ce combat ?! C’était épique ! Enorme ! L’équipe victorieuse à été grandiose !)
- (Débranche un peu Dyno… A la fin ça lasse.) Riolu se pencha vers le chuchmur en blouson de cuir (Tu comprends pourquoi on l'appelle la Pile maintenant.)

Je ne faisais pas vraiment attention à ce qui se disait parmi eux simplement parce que je ne comprenais toujours pas leur langage. Chose que je regrettais parce que la plupart du temps, ça avait l’air tellement drôle… Enfin bref, j’espérais simplement que le bruit qu’engendrait leurs conversations ne gênerait pas trop les autres passagers. En regardant une nouvelle fois le nom des arrêt, une simple idée me vint en tête et c’était la moindre des choses que je propose l’idée à Konrad et à Eskodas aussi puisqu’ils étaient tous deux plus concernés que moi après tout.

- Il y a un arrêt qui doit pas être loin d’un centre pokémon vu son nom, vous voudriez pas y passer par hasard ?

Je continuais à caresser la tête de Goup’ tout en parlant. J’adorais la température de sa fourrure mais même si elle n’avait pas été la plus amochée durant le duel précédent, elle semblait assez fatiguée quand même. Après j’avais quelques médicaments dans mes différents sacs donc je pourrais toujours la soigner. En ce qui concernait les deux hommes, je n’en savais trop rien. En plus, je devais trouver un endroit où aller manger ce soir parce que les combats ça creuse sec et j’avais aucune envie de m’ennuyer dans un endroit pareil. Avec un peu de chance, mon guide de fortune connaitrait un endroit où on pourrait aller…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konrad Galvin

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 21

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]   Mer 26 Nov - 19:38

Malgré sa grande taille et sa constitution, Eskodas n'avait pas trop eu de mal à s'installer. Et encore, il occupait tout l'espace, c'en était presque oppressant aux yeux de Konrad. Mais bon, le grand homme n'avait pas l'air de se plaindre, donc le blond jugea qu'il ne fallait pas s'en inquiéter. Par contre, le gars avait un nom assez bizarre, qui donnait l'impression d'avoir deux origines différentes, et au final sonnait assez rude aux oreilles du jeune homme, mais aussi de son Chuchmur, qui écoutait distraitement la conversation des humains. Puis ce fut le tour de Kara pour les présentations, et Konrad arqua un sourcil par surprise quand la brune annonça que son prénom commençait par un K. Pour le coup, il aurait parié sur un C, comme quoi. Puis, après quelques instants de silence, Kara demanda à quel arrêt le duo de jeunes gens devait descendre, ainsi que celui où s'arrêterait Eskodas.

"On va descendre à Hérichthonios. Tiens, on est là, et on va descendre là", dit Konrad en pointant du doigt le prochain arrêt, avant de suivre le tracé du parcours et de s'arrêter quatre arrêts plus loin.
"Moi, je vais descendre au prochain arrêt, j'ai des trucs à faire là-bas."

Pendant ce temps, le Dynavolt semblait surexcité, enfin, plus qu'avant le match. Pour le coup, Kurt se serait bien passé d'une telle agitation digne d'un commentateur de match de foot, et il semblait que cela était la même pour le Riolu, qui demanda au Pokémon Orage d'arrêter. Par la suite, le Riolu s'adressa au Pokémon au blouson de cuir, afin de lui affirmer pourquoi le Dynavolt était appelé "La Pile", ce à quoi Kurt répondit avec un hochement de tête. Il aurait pu parler, mais il avait bien vu quelques regards méprisants des passagers silencieux, donc il avait préférer jouer le silence. Juste histoire de ne pas se faire jeter, quoi. Puis, Kara proposa de descendre à un arrêt près d'un centre Pokémon.

"_ J'veux bien, mais le centre l'plus proche est dans deux arrêts...
_ Moi je vais pas rester. Je descend là."

Alors qu'il déclarait cela, Eskodas arriva à se relever et aller près de la porte de sortie, alors que le bus s'arrêtait et que le géant noir sortait en saluant de la main les deux jeunes personnes. Pendant la suite du trajet, le silence se mit en place, avant que le blond entendre une sorte de grondement. Cherchant d'abord du côté de la Goupix, il vit que cette dernière était en train de dormi, mais sans bruits. Il releva donc le regard vers Kara, se gratta un peu le menton avant de se lever pour pouvoir descendre au prochain arrêt, arrêt à partir duquel la structure rouge d'un centre Pokémon était bien en vue.

"Dis... T'aurais pas la dalle, nan ?", dit Konrad avec un petit sourire sur le ton de la taquinerie. Puis, lorsque le bus fut à l'arrêt, le jeune homme sortit et commença par s'étirer, avant de se retourner et de voir si la brune avait suivi le mouvement.

"Donc, on fait quoi ? Centre Pokémon ou resto ? 'Fin, les deux sont côte à côte, regardes. Tu choisis, moi j'ai pas de préférence. M'enfin, le centre Pokémon s'rait peut-être bien en premier, genre on dépose nos Pokémon, on va manger et on les récupères. T'en penses quoi ?"

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]   Lun 1 Déc - 22:39

Le jeune blond me pointa du doigt le parcours que nous avions à suivre et qui ne s’avérait pas si long que ça au final. Eskodas quand à lui allait s’éclipser à l’arrêt précédent le notre, et bon même s’il s’avérait sympathique quand il n’était pas rencontré dans le cadre d’un duel un peu forcé, je ne me sentais pas vraiment de passer le reste de la soirée avec. Goup’ s’était endormie sur mes genoux et elle avait bien du mérite avec tout le bruit que faisait Dyno en parlant à toute vitesse. Je pu apercevoir bientôt des gens qui me lançaient un regard réprobateur, tentant de me faire clairement comprendre que je devais m’occuper de faire taire mon pokémon. Je me contentais de les fixer eux aussi dans les yeux, levant un sourcil avant de sourire. Mon message était que en gros, ils étaient moins pire que les nanas qui étaient incapables de faire cesser de pleurer leurs gamins et que donc ils allaient subir en silence. En plus je doutais fortement qu’un tel “affront” puisse justifier quelque chose comme un duel dans un bus ou autre donc, on ne craignait rien du tout. Et bon il y avait toujours Eskodas à coté qui calmait très efficacement les ardeurs des passagers potentiellement véhéments.

Le grand bodybuildé déclina ma proposition de passage au centre pokémon parce que ce dernier se trouvait après son arrêt. Il était assez grand pour se débrouillait tout seul et je hochais donc la tête à sa réponse. Il s’éloigna pour descendre, nous saluant de la main une dernière fois en souriant. Bien sûr, je répondais par le même signe tout en repesant au fait que finalement les apparences pouvaient être super trompeuses de temps en temps. Une personne debout vint profiter du siège qui s’était libéré et je fis signe à mes pokémons de se rapprocher et de se calmer surtout maintenant. J’entendis ce que j’identifiais comme un léger grognement suite à cela et je pensais d’abord qu’il s’agissait de mon canidé qui répondait au fait que je lui demande de la mettre en veilleuse. Je m’apprêtais à le jeter comme du poisson pourri lorsque je vis qu’il était encore en train d’exposer son point de vue au louveteau qui subissait en hochant la tête comme un chien de plage arrière. Konrad se tourna alors vers moi en me demandant si moi aussi je n’avais pas faim, et je lui répondais sans vraiment oser préciser que ce bruit ne venait pas de moi.


- Si, en plus j’ai sauté l’étape du pic-nic pour arriver ici plus vite ce matin donc le temps commence à me paraître long…

Il se leva et appuya sur le bouton pour demander l’arrêt du bus, et après avoir rentré ma renarde dormante et mon chien surexcité dans leurs balls et réceptionné Riolu qui voulait que je continue à le porter, je me levais pour le suivre. Une fois hors du véhicule, j’observais un instant la facade de ce grand bâtiment aux touches écarlates. La voix de Konrad m’incita à tourner la tête vers lui et surtout à réfléchir à ce qu’on allait faire. J’avais effectivement très faim en ce moment mais en même temps je pouvais pas trop me permettre de garder Goup’ dans cet état de fatigue extrême. Sa proposition fut exactement ce qu’il me fallait, et je penchais la tête sur le coté pour pouvoir fixer plus facilement le pokémon que je tenais dans les bras.

- Vous allez réussir à vous passer de moi le temps d’un diner n’est ce pas ?

Le louveteau hocha la tête et je répondis alors au jeune blond qui attendait toujours, que nous pouvions entrer dans le centre. Cet endroit était chaleureux à souhait et ressemblait à tous les autres de l’île. Je m’avançais au guichet où une infirmère vint nous demander en quoi elle pouvait nous être utile.

- C’est possible de laisser deux pokémons en soins et trois ou… je me tournais vers Konrad pour lui demander. Tu as combien de pokémons déjà ?

Une fois les formalités réglées, nous ressortions du bâtiment non sans avoir pour ma part dit au-revoir à mon équipe et je restais devant la porte, à chercher des yeux le restaurant dont il venait de parler. Je me sentais bizarre de savoir que je ne transportais plus personne avec moi, c’était comme si j’avais l’impression d’oublier quelquechose. Bref, je ne me laissais pas distraire plus longtemps et me disais que faute de trouver seule l’endroit où nous allions manger, je pouvais toujours me laisser guider par Konrad.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konrad Galvin

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 21

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]   Jeu 11 Déc - 1:48

À peine Eskodas parti, voilà qu'une autre personne prenait sa place. Ou une de ses places, en y réfléchissant bien. Toujours est-il que la grande gagnante du combat rappela ses deux Pokémon à l'ordre, histoire qu'ils n'embêtent plus les autres passagers. Il faut dire qu'ils n'avaient plus l'air de vouloir subir les bavardages incessants du trio maintenant que le géant musclé n'était plus là. Kurt suivit donc ses deux nouveaux camarades en silence, avant d'aller se positionner près de la sortie. Puis, Kara s'agita elle aussi en entendant le grognement et se tourna vers son Dynavolt. Konrad haussa les épaules, se demandant si le fait que le Pokémon ait dût se calmer ne l'avait pas vexé, auquel cas cela aurait expliqué le grognement. Mais il semblait que non, et le blond posa donc sa question à son amie, histoire de blaguer. Mais, allant de surprise en surprise, elle avoua avoir faim, ayant sauté le repas du matin. Pour le coup, Konrad ne dissimula pas sa surprise, lui qui pensait se tromper...

Une fois descendus, Konrad avait proposé ce qui lui semblait le plus logique à faire, ne serait-ce que pour faire soigner les Pokémon ayant combattu, mais aussi pour éviter d'autres regards méprisants. Le blond n'avait rien contre les Pokémon de Kara, bien au contraire, mais ils attiraient un peu trop l'attention à son goût. Konrad se permit un sourire rapide quand Kara demanda à son Riolu s'ils pouvaient attendre seuls pour un repas. Comme le louveteau acquiesçait, le blond en profita pour faire rentrer Kurt dans sa pokéball et se dirigea avec la brune vers le centre Pokémon. Une fois arrivés au guichet, une infirmière se porta au niveau des deux jeunes et leur proposait ses services. Kara demanda donc s'il était possible de faire soigner deux Pokémon, ainsi que déposer ses autres Pokémon. Elle en profita pour demander à Konrad combien de Pokémon il avait. Le blond se tourna vers l'infirmière, histoire de faire une réponse pour deux et de ne pas perdre trop de temps en parlote.

"On aimerait laisser quatre Pokémon ici, si c'est possible."

Quelques instants plus tard, les deux jeunes gens étaient dehors. Kara semblait chercher quelque chose, et Konrad se dit dans un sourire que le restaurant devait être la principale cible de la brune. Le jeune homme posa donc sa main sur l'épaule de son amie, et lui pointa du doigt un restaurant à la devanture noire, quelques tables avec des clients déjà installés discutaient tranquillement ou finissaient leur repas d'un air rassasié. Konrad se dirigea donc vers cet endroit après s'être assuré que cela plairait à Kara. Une fois à l'accueil, un charmant serveur se présenta et demanda au duo s'il préférait une place en extérieur, ou alors près de la fenêtre à l'intérieur.

"Euh... Kara, je te propose qu'on mange dehors, nan ? Ça pourrait être sympa, j'trouve."

Certes, manger à l'intérieur ne dérangeait pas le blond. C'était chauffé, y'avait des banquettes, les cuisines n'étaient pas loin, donc peu d'attente... Mais manger dehors faisait moins "tête à tête" selon lui. Et c'est pour ça qu'il posait la question à Kara. Et aussi parce que Konrad n'était pas le seul à décider. C'est donc avec un regard interrogatif que le blond fixa son amie, alors que Konrad porta sa main droite à son épaule avant de la masser sommairement. Pour le coup, cette idée de resto ce révélait un peu gênante pour lui.

devanture du resto (à peu près):
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]   Mer 17 Déc - 15:17

Je cherchais toujours le fameux restaurant en question lorsque la main de Konrad atterrit sur mon épaule. Je tournais la tête vers lui et vis alors qu’il pointait du doigt un commerce pas très loin à la devanture sobre et qui comportait quelques tables en extérieur. Aucun doute possible, c’était l’endroit dont il parlait tout à l’heure et il était bel et bien à coté du centre pokémon. Comment est ce que j’avais pu le rater, il était juste sous mes yeux et mon regard l’avis sans doute balayé à une ou deux reprises. Dans ces cas là je devais vraiment passer pour une andouille pour pas dire autre chose, je suis catastrophique quand je m’y met. Je lui offrais un sourire un peu gênée en essayant de lire sur son visage s’il trouvait cet épisode idiot ou non avant d’avancer vers l’endroit en question. Il me demanda par la même occasion si ce resto me plaisais et en mettant un coup d’oeil distrait à la carte qui était affichée près de l’entrée, je me tournais vers lui de nouveau tout sourire pour lui préciser que ce serait parfait. En plus je n’avais ni les moyens ni l’occasion de jouer les difficiles et je ne mentais pas en disant que cet endroit me plaisait puisque j’avais un faible pour les bistrots et trucs qui s’en rapprochent. Nous entrèrent pour demander une table et le jeune blond me proposa une table en extérieur semblant un peu gêné tout d’un coup. Je ne pus m’empêcher de rire un peu en le voyant dans cet état avant de lui taper amicalement le dos.

- Ben alors, ça t’arrive jamais de manger avec des potes ? Dehors ce sera nickel pour profiter de la météo et de la “vue”.

Quand je disais vue, ce n’était pas tellement pour le coté panorama magnifique et horizon fabuleux, mais les panneaux lumineux et l’agitation de la ville avaient un coté décor de film que je commençais à apprécier pour de bon. Ca rappelait un peu les décoration d’intérieur connue qu’on peu trouver dans tous bon magasin d’intérieur ou les cartes postale et autres produits dérivés, mais en vrai cette fois ci. Alors qu’un jeune serveur nous escortait vers notre table, un de mes sourcils se leva presque par réflexe pendant qu’il posait deux menus et des couverts là où nous allions manger.  Si ce gars allait être attitré à notre table, je n’étais définitivement pas déçue de la vue, mais je ne lui fis qu’un vague sourire alors qu’il m’invita à m’asseoir. Ma timidité est lunatique et là elle avait décidé de se réveiller une nouvelle fois, comme lorsque on s’était mit à parler avec Ekodas. Bref, j’étais pas là pour ça de toute façon alors on se recentre un bonne fois pour toute ! Je m’asseyais en regardant Konrad comme si de rien était, de manière pas très probante d’ailleurs, puis me résignais à plonger dans mon menu tout en changeant de sujet.

- Tu comptes manger quoi toi ? Perso j’essayerais bien les pâtes, mais j’arrive pas à choisir lesquelles…

Est ce que la transition avait fonctionné, je n’en avais aucune idée. Toujours est-il que je n’avais toujours pas relevé le nez de ma carte lorsque qu’un bruit me fit sursauter. Le serveur était revenu pour poser une carafe d’eau sur la table et je ne trouvais rien de mieux à faire que… ben de ne rien faire justement. Bon il m’arrive quoi là, ça ne m’arrive pas souvent d’agir comme ça donc il fallait que ça cesse comme ça avait commencé avant de faire des conneries ou autres trucs de ce genre. Je pris une grande inspiration, avant de me redresser et finir mon choix de menu. C’est drôle, je pense que mon attitude devait beaucoup trancher avec celle que j’avais tout à l’heure pendant le combat. Il faut dire que les duels faisaient partie de cas à part, parce dans ces cas là, je me concentrais tellement que quasiment rien d’extérieur ne pouvait réussir à me déstabiliser. J’espère au moins qu’il ne me prend pas pour une folle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Est ce que je rêve ? [Konrad Galvin]
» Helmut Konrad von Keusgen
» [1000 points] For FUN avec Konrad
» Vends Konrad / Zombies / Charrette macabre / LA
» James GALVIN (Etats-Unis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aube Saison 2 : Version Zénith :: Maïlys - Zones Civilisées :: L'Imaginarium-
Sauter vers: