Bienvenue sur la suite du forum à succès Pokémon Aube, Invité. Après l'incroyable assaut de la Team Zodiac, où en sont les choses sur l'île de Maïlys?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gravé dans le marbre [Arène]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Gravé dans le marbre [Arène]   Dim 21 Sep - 10:43

Gravé dans le Marbre

La fin de l’aventure approchait à grand pas pour le rosalien mais avant de se mettre en route pour la traversée risquée de l’ultime épreuve avant le conseil des Quatre, il lui fallait affronter une dernière arène et un dernier champion contre qui le combat sera le plus ardu et le plus épique de sa quête de badges. Mais qui dit match exceptionnel dit préparation toute aussi importante. Et il restait une technique que Lavi tenait absolument à faire connaître à son dragon bleu. La plus puissante des attaques de son type qui lui serait sûrement utile en temps voulu. Après tout, n’avait-il pas gagné face à Anchelina avec une technique du même acabit ?

Malheureusement, Draco Météor n’était pas une capacité qu’on obtenait si facilement. Dresseur et pokémon allaient devoir subir un entraînement poussé pour parvenir à trouver les bons moments pour placer cette attaque mais aussi pour parvenir, et c’était primordial, à l’exécuter. De fait, Lavi devait se rendre chez une personne capable de leur inculquer la pleine maîtrise d’une si puissante attaque. Et sur l’île, le rosalien ne voyait qu’une voire deux personnes capable de faire cela, notamment Drake. Ainsi avait-il entreprit de se rendre à Espérantown pour trouver son champion. Naturellement, il s’était rendu à l’arène, celle où il y a quelques mois, avant la chute de l’Etoile, il avait triomphé non sans mal du maître des dragons. Il traversa rapidement la ville, sûr de lui et finit par retrouver l’endroit même où il avait trottiné avec Aquiel juste avant de rentrer dans l’imposant hall d’entrée de l’Antre.

Toutefois, les portes étaient closes et aucun écriteau sur celles-ci n’indiquait si le champion était absent pour le moment ou autre chose. Super … Lavi allait devoir poireauter pendant longtemps avant d’être fixé. Néanmoins, Arceus décida de ne pas le faire attendre pour rien. Parce que oui, Lavi n’était pas au courant de la démission du jeune maître des dragons et par conséquent, il aurait pu attendre longtemps devant ces portes irrémédiablement fermées. Du coup, un habitant passa par là et, au lieu d’ignorer le jeune homme qui soupirait devant les battants, s’arrêta et lança :


« Hé, mon gars ! Si tu cherches l’arène, c’est pas ici. Y’a plus rien là, Drake est parti. ‘Faut aller à la carrière de marbre pour affronter le nouveau champion. Par contre, fais attention, ‘l’est un peu grincheux le vieux et ses pokémons roche sont pareil, à ce qu’il parait. »

Et le passant reprit sa route, laissant un Lavi pantois, bouche bée par l’information donnée. Ok … Drake n’était plus là, et un vieux aigri lui avait succédé. Et bien, après une mamie folle de choucroute et se prenant pour une diva, voilà que le jeune Ash avait le droit à son alter-ego bien moins amical. Il leva les yeux au ciel et demanda à Ho-oh pourquoi ne pouvait-il pas avoir pour une fois seulement un champion d’arène potable.

Mais en fait … le gars l’avait pris pour un challenger recherchant un champion mais il n’était pas là pour ça alors pourquoi commençait-il à s’imaginer des situations contre le portrait très succinct d’un homme qu’il n’allait certainement pas affronter. Enfin, type roche qu’il avait dit, n’est-ce pas ? Lavi fit rapidement le tour des champions présent sur l’île. Il savait qu’il y avait un type électrique à Méga et une fée à l’Imaginarium. Ainsi donc, ce n’étaient pas des types contre lesquels il possédait un net avantage. Par contre … ce type roche risquait de bien souffrir face à certains membres de l’équipe Ash. Quitte à affronter un vieux rabat-joie, autant le faire avec un minimum d’avantage sur le terrain. En quelques secondes c’était décidé, le blond allait refaire un match d’arène à Espérantown.

Ainsi il se mit en route, cherchant la carrière de marbre comme indiqué. Il dut demander plusieurs fois jusqu’à trouver le lieu en question. C’était un large et profond cratère de marbre blanc, ça et là quelques blocs étaient taillés, à un endroit, un engin de chantier était stationné. Des limites de terrain avaient été tracées à la bombe de peinture noire pour délimiter le terrain, ce qui déplut fortement au futur challenger. Enfin bon, même avec ça, l’agilité de la plupart de ses pokémons aurait le dessus sur la lourdeur typique des pokémons roche.


« Ohoh ! Y’a quelqu’un ? Je suis Lavi Ash et je viens pour mon dernier badge ! »

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: Gravé dans le marbre [Arène]   Dim 21 Sep - 14:32


Encore une fois, Grincheux devait faire passer le test de la sixième arène à un dresseur. Certes, il était flatté de la responsabilité que l'on lui donnait, mais deux choses entachaient sa presque-bonne-humeur. Premièrement, la Ligue lui avait demandé d'arrêter les combats dans la mine, trouvant cela trop dangereux pour les dresseurs. On s’inquiétait de gamins qui combattent comme des pieds pour que leurs mères leur payent des baies inutiles toute les cinq minutes, mais pas des mineurs qui bossaient au fond des mines toute la journée, hein ? Enfin, il y avait bien eut ce gamin homosexuel, là, qui se prenait pour le protecteur d'Artikodin qui avait réussi à relever un peu l'estime que Grincheux portait aux dresseurs… Jusqu'à ce qu'il voit le deuxième point. Et quel point, noir comme la nuit et gros comme un Wailord obèse. Le gamin qu'il allait combattre était vraiment un gamin. Et quel gamin : le blond mal coiffé aux yeux bleus typique, le truc que l'on voit à chaque coin de rues, ce qui jurait un peu avec le type en robe bleu. Enfin, les frères du nains lui avaient dit de ne pas être trop méchant et avaient insisté pour que Prof, l'un des sept jumeaux, l'accompagne à la carrière. Comme s'il ne savait pas se démerder seul, quoi.

Dans tout les cas, ils étaient allés à la carrière de marbre d'Esperantown, un lieu qu'ils ne connaissaient que trop bien, Grincheux grognant en allant dans une des petites maisons de taules, disant qu'il préférait travailler qu'attendre un gamin qui arriverait sûrement en retard. Ce fut donc à son frère d'accueillir le jeune homme, se récipitant vers celui-ci en le voyant et l'entendant, le nain à lunettes souriant finalement doucement au blond, tout en lui tendant une main chaleureuse, de sa petite taille.


« Bien le bonjour, mon garçon. Tu dois être Lavi ? Je vais prévenir mon frère que tu es arrivé. Si tu veux bien attendre un tout petit peu. »

Sur ces mots, il releva d'un geste millénaire ses lunettes avec un doigt, se dirigeant vers l'endroit où se cachait Grincheux, celui-ci travailla sur des papiers de la carrière et grognant en entendant son frère entrer. Bon sang, pourquoi il ouvrait la porte comme ça, lui ? Ca avait le don d'énerver le nain, ça, et il le faisait entendre, le visage déformé par la colère.


« BON ARCEUS, TU PEUX PAS OUVRIR LA PORTE COMME TOUT LE MONDE ?! »

Sans attendre que son intello de frère ne s'explique, il descendit de sa chaise, avant de sortir dans la carrière, savant parfaitement pourquoi le nain à lunettes était venu : le gamin était là et BON ARCEUS, il était encore pire que sur les photos et les vidéos. Bon sang, déjà que Grincheux n'était pas de bonne humeur, le blond le faisait enrager encore plus. Donc pas de pitié ! Comme pour l'arène du Glacial, il allait envoyer et donner ses ordres avant le challenger et bizarrement, c'était encore une fois la même rengaine, seulement dans le cas présent, le soleil était remplacé par la lune. Pendant ce temps, son frère relevait doucement ses lunettes déglutissant doucement, avant de donner les règles pour ce combat.

« Huh... Bon. Pas de switch, interdiction totale d'objets, combat deux versus deux, avec trois pokémons, ça te va ?

- Même si ç'lui va pas, c'sera la même.»


Sur cela, il envoya donc son Seleroc et son Caratroc sur le terrain. Et pour utiliser encore plus les avantages de ses pokémons, il donna ses ordres grâce à la télépathie du pokémon Lunaire. Quatre capacités, exactement, deux pour chacun de ses pokémons. Le Seleroc fit donc briller ses yeux rouges, érigeant deux barrières : un Mur Lumière et une Protection, alors que le Caratroc profitait que ses adversaires ne soient pas encore là pour jouer comme son dresseur adorait le faire, en faisant sortir des pointes acérées, des Pièges de Roc du sol. Et pour que le tableau soit parfait, il fallait également que le temps soit au rendez-vous. Malheureusement, le Caratroc ne put soulever sa Tempête de Sable que lorsque les rayons rouges des balls adversaires libérèrent leurs pokémons. Tant pis. Le terrain était à l'avantage du nain, malgré tout. Et il n'était pas question de protester pour le blond : l'arbitre, Prof, n'avait rien dit par rapport à ce genre de technique pour la simple et bonne raison que rien n'interdisait ce que faisait son frère.

Le Challenger allait bien s'amuser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Gravé dans le marbre [Arène]   Lun 22 Sep - 18:57

Un homme court sur patte sortit alors de nulle part, barbe blanche longue, petites lunettes à la Dumbledore, sourire malicieux et une étrange impression de sagesse. Etait-ce lui le champion ? Si c’était le cas, le passant s’était grandement trompé. Ce nain, parce que oui c’en était réellement un, ne semblait pas être capable de s’énerver ni même d’afficher une mine grognonne ou peu avenante. Mais malheureusement, le sort avait voulu que Lavi se fasse de fausses joies. De sa voix avenante, Prof lui fit comprendre que c’était son frère qui allait s’occuper de lui. Et là où Grincheux l’aurait planté ici sans même le prévenir, le vieux sage le pria de bien vouloir attendre quelques instants. Que de désillusions pour la suite.

« BON ARCEUS, TU PEUX PAS OUVRIR LA PORTE COMME TOUT LE MONDE ?! »


Même de là où il était, le rosalien entendit beugler le nain grincheux. Parce que oui, ce n’était pas parler, ça, c’était crier comme l’aurait fait un singe ou un ours. L’intérimaire se dandina jusqu’à la porte de sa cabane de taules puis sortit faire face à son adversaire du jour qu’il jugea lentement, le regard mauvais et la bouche prête à bougonner au moindre instant. Ouais, il n’aimait pas son blond de challenger, ça se voyait, ça se sentait à plein nez. Mais que l’on soit bien d’accord, c’était tout à fait réciproque. Fixant le nain tout autant que lui le fixait, Lavi attendit les indications de l’un ou l’autre quant à ce match. Et les restrictions lui firent lever un sourcil de surprise. Non pas qu’il n’aimait pas être ainsi restreint mais parce que ça prouvait bien la simplicité et les a priori que les dresseurs pouvaient avoir sur les champion de type roche : bourrus et simples, ne comptant que sur la force brute. Prof eut la bonté et surtout l’amabilité de demander si les conditions convenaient au challenger. Toutefois, l’autre se mit à bougonner, renforçant encore plus la vision que Lavi avait de lui.


- Même si ç'lui va pas, c'sera la même.


Pendant un instant, le blond fut tenté de dire que non, juste pour voir la réaction du champion mais finalement, puisqu’il avait l’air d’être capable de lui sauter à la gorge pour un oui pour non, il se retint. Trois pokémons en deux versus deux. Bien bien.

Comme toute notion de savoir vivre semblait étrangère à l’intérimaire, celui-ci n’attendit pas une quelconque réaction de son challenger avant de se lancer dans le combat. Ronchonneur, malpoli et pressé, ça allait le perdre ça. Ainsi donc, il envoya un caratroc ainsi qu’un seleroc au front. Au moins, il laissait le choix à son adversaire pour ses pokémons. Et Lavi fit un choix qui pouvait paraître étrange et insensé. Pourtant, ça partait d’un raisonnement tout à fait logique. D’abord, comme il s’agissait de la dernière de ses arènes, il commençait à devenir connu chez les champions et par conséquent, ils devaient posséder pas mal de vidéos de ses combats. De fait, Grincheux devait s’attendre à Zuki ou à Raum puisqu’ils avaient un net avantage. Mais il allait avoir une surprise de taille quant au choix adversaire. Lavi ne se précipita pas comme son ennemi mais n’attendit pas trop longtemps non plus. Un piège de roc apparut, ce qu’il laissa une moue dubitative sur le visage du challenger.

Alors que le sélénite lançait ses protections qui, de toute façon malgré les ordres télépathiques, étaient visibles car faites de lumière, Lavi lança ses compagnons dans la bataille. Aquiel en premier qui grogna de douleur en s’écorchant sur les pieux. Toutefois, son dresseur ne lui laissa pas le temps de s’apitoyer sur son sort et alors qu’il envoyait son acolyte à la bataille, Lavi lança :


« Saisie-toi du mur lumière ! »


Comme dit, les barrières érigées par le seleroc étaient tout à fait visibles et même lumineuses, ce qui confortait le blond dans l’idée qu’il s’agissait d’un mur
lumière. En fait, Aquiel arrivai tun peu tard pour prendre le mur lumière néanmoins, construire une barrière prenait du temps, du moins ça ne se faisait pas d’un claquement de doigts. Ce qui permit à la chienne de placer sa saisie juste avant la seconde couche … qui n’était pas un mur lumière mais une protection. Lavi n’en avait pas conscience mais ça lui serait utile, surtout avec des pokémons aussi résistants sur le plan spécial mais peu sur le physique.

Lileath apparue aux côtés de sa compagne démoniaque et la tempête de sable se leva sur la carrière. Lavi en aurait presque rit. Il avait vaincu Mademoiselle Hammington dans une tempête déchaînée, ce n’était pas Ça qui allait l’arrêter. Surtout que ça laissait une ouverture plutôt conséquente, parfaite pour la stratégie du ‘gosse’. Ash donna ses ordres à sa chienne à haute et intelligible voix simplement parce qu’il ne pouvait pas y avoir de pont télépathique avec Aquiel.


« Machination ! »

La dame blanche lut alors dans les pensées de son dresseur pour y puiser ses directives. Tout d’abord, elle choisit de calquer le talent du caratroc qu’elle transmit à Lavi pour qu’il sache à quoi s’attendre (sans que toutefois Grincheux soit au courant). Puis, elle applaudit fortement le dit pokémon insecte pour le pousser à exécuter Encore une fois sa tempête de sable, ce qui n’allait pas marcher mais qui allait toutefois le bloquer pendant quelques temps. Ensuite, puisqu’il était presque évident que le caratroc ne serait pas capable se soustraire à cet encouragement prononcé, la psychiste cracha un jet de bile violâtre à son visage tentaculaire. Le suc était hautement Toxique et s’il se faisait toucher, c’était l’empoisonnement à coup sûr.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: Gravé dans le marbre [Arène]   Mar 23 Sep - 20:33


Le gamin ne dit rien en voyant le nain grognon, ce qui fut un bon point pour celui-ci. Après tout, il n'était pas venu ici pour taper la causette, si ? Il était là pour taper le Champion... S'il y arrivait. Grincheux doutait fortement en voyant son adversaire. Enfin, celui-ci avait envoyé sa Démolosse et sa Gardevoir, deux pokémons aux types opposés, dont une qui était faible face aux attaques Roche, mais pouvait faire bien mal au pokémon Lunaire. Mais ce que remarqua surtout le Champion intérimaire, c'était que les deux adversaires avaient un potentiel « chiant » très élevé. D'ailleurs, la chienne, qui portait bien ce nom au regard du barbu, commença par voler la Protection du Seleroc, celui-ci avertissant son dresseur de la Saisie. Super, ainsi, les capacités physiques allaient être affaiblies du côté du nain. Enfin, du côté du blond, c'était les capacités spéciales, ce qui était aussi bien, vu la magicienne en face. Il enchaîna ensuite en demandant une Machination à sa chienne enflammée et... rien pour la dame blanche ? Il y avait clairement une coui*** dans le pâté. Et elle se présentait au nain par le début des applaudissements sarcastiques de la Gardevoir. Certes, le Caratroc était trop lent pour s'y soustraire. Mais il y avait un autre atout. Aussitôt, il réagit, profitant que son Seleroc n'avait pas lancé sa Protection pour l'utiliser. Il ordonna donc par télépathie à son Caratroc d'encaisser l'Encore, se disant que avec sa grande résistance allait lui permettre d'attendre que l'effet s'estompe. En tout cas, Grincheux l’espérait.

Dans tout les cas, l'espoir n'allait pas suffire pour le nain. Il ordonna donc également à son Seleroc de Copier l'Encore, ses yeux luisants d'un blanc léger pendant qu'il s’imprégnait de la capacité. Mais ce n'était pas tout ce qu'avait ordonné le nain, non. Il avait également demandé de retourner cette capacité contre la Gardevoir, lorsque celle-ci cracha tout le venin qu'elle pouvait dans un Toxik. Voilà qui était parfait. Grincheux demanda à sa lune de s'interposer, en même temps qu'elle invoquait un double luisant de la Gardevoir, celui-ci applaudissant de la même manière que l'originale, demandant Encore plus de venin, après que la roche lunaire se prenait le Toxik. Tant pis, mais le nain ne voulait pas voir tomber son Caratroc pour le moment. Après tout, ça aurait été dommage de voir tomber celui-ci si facilement. Le double de lumière explosa donc une fois son méfait terminé, forçant la Gardevoir à ne faire que lancer du venin. Voilà qui devait permettre à Grincheux de gagner un peu de temps, la tempête de sable faisant toujours rage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Gravé dans le marbre [Arène]   Jeu 25 Sep - 17:26

Comme prévu, la tortue tentaculaire fut incapable de se soustraire à ces applaudissements appuyés qui le poussait à reproduire encore et encore son invocation de tempête de sable. Bien, le plan marchait comme sur des roulettes mais ça n’allait pas durer. Le regard mauvais, Grincheux dut ordonner à son unique pokémon potable quelque chose puisque lorsque Lileath cracha son suc au visage de la tortue, la lune s’interposa, apparemment assez libre à cause de la saisie ténébreuse. Elle encaissa le liquide toxique à la place de son coéquipier et se permit une légère copie de la technique de la fée. Non pas le toxik, bien sûr mais les applaudissements qu’elle avait adressés à la tortue. Enfin, ce fut ce que Lavi déduisit du fait que sa psychiste cracha une deuxième fois son mélange dégoutant. Et oui, ce n’était pas parce qu’elle était bloquée qu’elle n’était pas capable de réfléchir. Puisqu’on la poussait à relancer son Toxic, autant qu’elle en profite pour contaminer l’intégralité de l’équipe adverse. Ainsi, elle visa le caratroc pour lui soutirer de l’énergie durant toute sa durée de blocage.

Quant à Aquiel, elle ne sembla pas inquiétée d’aucune sorte par une quelconque vendetta du nain grincheux et malpoli. Bien. Même si la tempête de sable sévissait et battait les côtes de la chienne, celle-ci aurait tout le loisir de finir la Lune avant que son acolyte tentaculaire ne revienne à lui et commence son ballet de techniques chiantes. Et comme peut-être le nain pouvait s’y attendre de la part d’une démone si sombre, Lavi allait user de la manière forte. Mais comme le cerbère était immunisé à toute liaison mentale et que le ‘gamin’ ne voulait pas révéler sa tactique au grand jour, il utilisa une combinaison travaillée durant les entraînements.


« Déluge de ténèbres. »

Quel nom à consonances épiques n’est-ce pas ? Pourtant, c’était plus tordu qu’héroïque. En fait, il s’agissait d’un coup bas et sadique de la part de la démone qui jappa à l’entende de la directive. Une Feinte normale était constituée d’un clone d’ombre ainsi que du véritable pokémon qui attaquaient plus ou moins en même temps ou en décalé, suivant l’envie. Et bien, ce clone d’ombre en tout point identique à Aquiel partirait en premier mais lorsque la cible le prend pour cible, il exploserait en un Vibrobscur difficilement inesquivable à cause de la proximité proie/déluge.

Ainsi, la démone créa son double noir et, dans la tempête qui devait la couvrir légèrement, l’envoya attaquer en premier, le suivant de peu. Bien sûr, elle n’irait pas jusqu’au bout de sa course et resterait à bonne distance du seleroc pour être prête à réagir s’il ourdissait une vengeance.

Se protégeant les yeux de su sable, Lavi souriait d’un sourire qui ne pouvait pas être vu par le nain grognard malheureusement. Le combat se déroulait bien … pour le moment.


Déluge de Ténèbres:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: Gravé dans le marbre [Arène]   Jeu 25 Sep - 19:25


Eh bien. Au moins, l'adversaire avait de l'imagination. Mélanger deux capacités de type ténèbres, dont Feinte pour rendre la capacité inévitable. … Nan, Grincheux se foutait de sa gueule, un grand sourire sadique sur le visage. Sérieusement, cette technique était utilisée depuis des années, le nain en savait quelque chose. Quoi qu'il en était, avant que la Gardevoir ne recrache son Toxik, car Grincheux savait qu'elle allait le refaire, allez savoir pourquoi, il ordonna une Rune Protect immédiatement après l'Encore Copié. Donc le venin de la magicienne ne fit que glisser sur le corps de la roche à tentacules. Quand Grincheux pensait qu'il n'allait pas laisser son Caratroc se faire battre si facilement, ce n'était pas en lui laissant un tour de répit, non. C'était en le protégeant intégralement du poison, de la brûlure et de tout ce qui allait avec. Malheureusement, l'usage de cette capacité à ce moment-là l'empêchant d'éviter le clone d'ombre de la chienne, celui-ci lui explosant dans un « Déluge de ténèbres », certes, amélioré par le STAB, la Machination et la faiblesse du Seleroc, mais affaiblit par la résistance spéciale naturelle de celle-ci, cela doublé du Mur Lumière de début de combat, que le blond avait sûrement oublié. Sans oublier bien sûr, l'effet de la tempête de sable, sur les pokémons Roche, augmentant leur défense spéciale de près de cinquante pour cent. Quand on dit que les blonds sont idiots. Ainsi, le Seleroc ne prit pas autant de dégâts que prévu, pour le plus grand plaisir de son dresseur, celui-ci lui ordonnant une capacité au moment de l'impact.

Les yeux de la lune s'illuminèrent doucement, d'une lueur bleutée, celle-ci concentrant sa capacité, jusqu'à ce que la lumière ne se fasse trop fort, le Seleroc lâcha une énorme aura violette, de forme sphérique, emprisonnant chacun des pokémons qui se trouvaient sur les limites du terrain. Grincheux se frottait les mains en voyant cela, la Distorsion, la tempête de sable et le Piège de Roc étant ses trois capacités préférées. Après tout, c'était normal, non ? Ses pokémons Roche étaient lents et Distorsion leur donnait une grande rapidité. Ses pokémons étaient de type Roche et donc immunisés à la tempête de sable pendant que celle-ci assaillait les adversaires et enfin, le Piège de Roc qui était un petit plus, qui amusait bien Grincheux. Voilà tout.

Ah, et le Caratroc relançant encore une fois sa Tempête de sable, d'ailleurs.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Gravé dans le marbre [Arène]   Ven 26 Sep - 16:10

Pas autant de dégâts que prévu … Mais prévu par qui ? Arceus ? Ho-oh ? Green Chen peut-être ? Mais non, certainement pas par le blond. Si le grincheux se mettait à penser cela, il allait vite comprendre qu’il se trompait mais Magistralement. A moins qu’il voulait parler de ce que lui s’était imaginé et qu’il s’était rendu compte à la dernière seconde de touts les boosts et protection dont il bénéficiait. Mais alors là, il y avait de quoi se demander – encore plus que maintenant – ce que faisait un tel personnage au sein de la ligue. Par contre, il fallait avouer que le coup de la rune protect était bien joué bien qu’incroyablement exécuté.

En parlant de vitesse, le seleroc déjà étrangement bien agile semblait vouloir encore en gagner. C’était risible, tellement. Enfin pour lui et c’était désolant pour le champion. Certes le caratroc serait un monstre de vitesse par rapport à l’équipe adverse mais la lune ne le serait pas tant. Et puis, qu’était un bonus extrême de vitesse lorsqu’on était bloqué et incapable de bouger ? Oh non, il n’est pas question de l’encore mais d’une Danse flamme qui engloba l’intégralité de l’équipe roche puisque la proximité entre eux deux était faible voire quasi-nulle avec le recul que le seleroc devait avoir subi à cause du vibrobscur. Néanmoins, ça ne l’empêcha pas d’effectuer sa distorsion. Mais en les voyant incapables de s’extirper de là, tout en perdant de l’énergie à cause des flammes et malgré la rune protect et surtout en jugeant son adversaire si prévisible, Lavi laissa un rire moqueur s’échapper de ses lèvres. C’était la première fois qu’il riait en match officiel mais à vrai dire, il y avait de quoi.

Ainsi, le rosalien se foutait bien de savoir s’il était moins rapide que l’ennemi à présent simplement parce que celui-ci pouvait difficilement esquiver ou ne serait-ce même bouger. Ainsi donc, Aquiel passa à l’attaque d’une façon qu’elle avait déjà utilisée. Il fallait juste espérer que le vieux barbu n’est pas vu ce moment précis de son match contre Mamie Anchelina parce que l’enchaînement était le même. Boarf, au final, c’était la même chose qu’il sache ce qu’il l’attendait ou non. Ainsi, le blond ordonna :


« Triche et broie ! »

Comme contre la vieille chouette, la démone s’élança en direction de la lune. Certes elle avait une faible statistique d’attaque mais ça risquait tout de même de piquer, surtout avec la suite. Pas le moins du monde effarouchée par les flammes qu’elle avait elle-même créées, Aquiel sauta dans le brasier pour tenter d’happer une partie de la cible et retourner sa force contre elle. Pour la suite, puisqu’elle avait dans sa gueule un morceau de roche lunaire, elle allait le broyer, le mâchouiller tellement fort qu’il n’en resterait que de la poussière.

Notons aussi que Lileath avait cessé de rendre son suc toxique au profit de … rien. Elle ne faisait rien de contempler les dégâts de sa comparse et d’attendre que les effets se dissipent. De plus, la tactique du gosse blond était risquée mais elle pourrait s’avérer payante.


Spoiler:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: Gravé dans le marbre [Arène]   Sam 27 Sep - 12:52


Owh, la chienne du gamin profitait de la lenteur d'activation de Distorsion pour entourer les deux pokémons du nain avec une Danse-flamme, ce qui n'était plutôt pas mal. Après tout, ainsi, la liberté de mouvement des deux cailloux allait être réduite, tout en leur faisant subir presque la même perte de vitalité que celle que ressentait la Demolosse et la Gardevoir avec la Tempête de Sable. Oui, pas mal, ce genre de technique plaisait beaucoup à Grincheux. Mais ce qui vint après lui plu beaucoup moins. Une Tricherie et une Morsure, voir une Mâchouille. Tché. Encore un peu affecté par la Distorsion, le Seleroc ne pu que se soumettre aux deux attaques, celles-ci lui infligeant de gros dommages… Ce qui n'était pas plus mal, tout compte fait. Le nain allait utiliser la même capacité qu'avec son Tarinorme, contre le Givrali du Glacial. Et encore une fois, il y avait une bonne chance que cela fasse mal à l'adversaire, vu comment la roche lunaire souffrait des deux coups.

Grincheux ordonna, alors que son pokémon en forme de croissant se faisait mâchouiller méchamment par la Démolosse, une capacité toute simple : Balance. Ainsi, la Lune se mit à briller fortement d'une lueur blanche, profitant de la proximité avec la chienne pour la faire s'illuminer également, les deux lumières s'élevant, une petite pour le Selerox et une plus grosse pour la chienne, avant de fusionner et de se répartir entre les deux pokémons, dans deux parts égales. C'était aussi simple que cela. Mais le tour d'action de la lune n'était pas terminé, loin de là. Le Caratroc avait prévenu, par la télépathie, qu'il se sentait déjà plus libre de ses mouvements, ce qui voulait dire que la Gardevoir allait suivre peu de temps après, alors autant prendre des précautions. La roche en forme de lune brilla de nouveau, d'une lueur plus sombre, avant d'envoyer cette lumière maudite vers la chienne, dans un Anti-soin. Grincheux connaissait assez bien les Gardevoirs pour savoir qu'elles étaient capables autant de se soigner que de soigner leurs alliés, alors il valait mieux éviter cela.

Pendant que le Seleroc maudissait la Démolosse, le Caratroc reprenait le contrôle de son corps, se faisant tout de suite ordonner une capacité par son dresseur. Certes, il aurait du mal à sortir de la tornade de feu, mais à quoi bon, lorsqu'on pouvait frapper avec de magnifiques tentacules lancés à pleine vitesse grâce à une Distorsion ? De plus, il pouvait donner une petite leçon d'emprisonnement à la chienne, ainsi. Le nain lui avait donc ordonné un Ligotage, pour emprisonner la chienne dans ses jolis tentacules gluantes, tout en lui faisant quelques dégâts au fil du temps, renforçant les dégâts résiduels que celle-ci recevait déjà. Le Caratroc lança donc deux de ses tentacules avec une célérité déconcertante pour ce pokémon grâce à la Distorsion, celles-ci allant vers la chienne pour l'enlacer fortement, l'une allant pour enserrer le corps, l'autre pour attraper une des pattes.

Maintenant que son Caratroc était sorti de l'Encore, le véritable combat pouvait commencer pour Grincheux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Gravé dans le marbre [Arène]   Sam 27 Sep - 18:55


La distorsion lente d’exécution ne permit pas à l’Astre lunaire de se soustraire à la tricherie, ce qui lui fit le plus mal possible. De plus, les dégâts étaient encore plus accrus à cause de la mâchouille qui suivait derrière et qui, bien sûr, était difficilement esquivable vu la position des deux protagonistes. Toutefois, même si Lavi pensait la victoire acquise contre le seleroc, Grincheux lui prouva le contraire avec une balance bien placée. Mouais, Aquiel ainsi que son dresseur en avaient déjà l’expérience contre la vieille Anchelina et même si ça mettait un coup dur à l’énergie restante de la chienne, ce n’était pas la mort. Et puis, ça n’allait sauver le seleroc qu’une seule fois.

* Un anti-soin a été lancé … *


La voix de la psychiste avait retentie dans la tête de son dresseur pour le mettre au courant de ne pas tenter ce qu’il avait prévu pour annuler les dégâts permanents de la tempête. En tout cas, il fallait avouer que c’était bien joué de la part du champion qui, pour une fois, arriver à surprendre son challenger. Surprise par la rapidité, le caratroc sut le faire alors qu’il venait de se libérer de l’envie de refaire sa tempête de sable. Il étira ses tentacules jusqu’à la démone, les faisant claquer et vint l’enserrer dans un ligotage. Okay … La tempête de sable, le ligotage. Ça faisait beaucoup de dégâts sur le long terme et il allait falloir le gérer. Mais Lavi ne perdait pas espoir, ça non. Il avait même mieux.

Nonobstant le mur lumière qui agissait sur son attaque spéciale, Aquiel rayonna d’une énergie noire semblant aspirer la lumière autour d’elle. Elle avait reçu des dégâts, légers certes mais ça en restait. Ainsi, l’énergie ténébreuse chargée par le cerbère se mua à une myriade de traits sombres fondant sur la tortue en guise de Représailles. Ça n’allait pas lui faire grand-chose mais il y a un début à tout, n’est-ce pas. Surtout qu’en plus, la dame blanche avait prévu quelque chose pour elle.


* C’est bon, Lavi. Je suis de nouveau là. Je m’occupe de la tortue. *

* Bien.* « Aquiel, baston ! »


Sur ce, une nouvelle série d’applaudissements retentit dans la carrière de marbre, enjoignant le caratroc à relancer les liens contre la chienne qui de toute façon était déjà prise dedans. Donc autant dire que relancer son ligotage ne servait à rien. Tant pis pour lui, tant mieux pour le blond qui allait à nouveau le bloquer en le poussant à Encore gaspiller son énergie pour rien. Et maintenant, le seleroc avait grillé sa carte de copie, il lui serait difficile d’en relancer une convaincante.

Quant à la demolosse, elle aboya fort, laissant son esprit de meneuse prendre le dessus. Suite à cela, une série de bulles d’énergie de différentes couleurs émana des pokéballs de Lavi ; une jaune, un bleue clair, une bleue foncée, une verte. Il y en avait une pour chaque pokémon du blond sauf pour Loec qui refusait de se joindre au lynchage (parce que c’est six pokémons maximum pour baston, en vrai). De plus, une sphère de couleur rosée s’échappa du corps de la dame blanche pour venir se joindre au reste et frapper la lune qui avec autant de dégâts et surtout le poison dans ses veines, ne devrait plus tenir longtemps. Quant à Aquiel, du fait de sa proximité avec la proie, elle lui donna un coup de cornes bien placé.

Et c’était reparti pour un tour.


Spoiler:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: Gravé dans le marbre [Arène]   Sam 27 Sep - 20:40


Hein ?… Qu'est-ce qu'elle faisait, là, la chienne ? C'était une Représaille ? Le nain avait envie de se marrer un bon coup en voyant les filets noirs foncer sur son Caratroc. Franchement, le Caratroc n'avait aucun mal a supporter le coup et pour cause : sa magnifique résistance physique faisait tout. Bon, certes, ce n'était pas très agréable, mais ce n'était pas non plus la mort pour le tas de tentacules blindé. Quoi qu'il en était, la chienne commençait une capacité qui allait être légèrement plus dangereuse pour le Seleroc : une Baston. Encore une fois, Grincheux ne comprenait pas le choix de son adversaire, jugeant qu'une bonne Mâchouille aurait fait plus de dégâts. Les orbes de toute les couleurs s'élevèrent alors, allant frapper chacune leur tour la roche lunaire, qui ne tenta même pas de se soustraire à l'attaque, sous les ordres du nain, qui lui avait demandé, profitant de ces multiples petites frappes, une Lame-de-Roc. Une, ça risquait de faire plus ou moins mal à la chienne. La lune invoqua donc une roche en forme de flèche au dessus de la Démolosse, la lame s'abattant au moment même ou la roche Lunaire tombait, vidée de son énergie, alors que la tempête de sable perdait en puissance et que le Mur-Lumière se brisait.

Pendant ce temps, la magicienne recommençait à applaudir le Caratroc, le regard de celui-ci semblant dire «  Not again ! », alors qu'il prenait l'initiative, grâce à sa vitesse divine, d'utiliser une autre capacité avant que l'Encore ne fasse vraiment effet. D'ailleurs, il n'y avais que le nom de la capacité qui changeait, l'effet restant similaire : Étreinte. Ainsi, un nouveau tentacule alla importuner la chienne, prêt à lui serrer une autre jambe, alors que l'Encore bloquait la masse de tentacules sur la capacité Étreinte. Mais tout n'était pas perdu, ainsi. Après tout, RIEN n’obligeait le Caratroc à concentrer ses tentacules sur la chienne. Il décida donc, sans que son dresseur ne dise rien, celui-ci rappelant son Seleroc, d'utiliser de nouveau Etreinte sur la Gardevoir, cherchant à enserrer ses bras contre son corps. Finalement, Grincheux se décida sur le pokémon qui allait remplacer son Seleroc, le vieil homme voulant subitement passer à l'attaque, lançant la ball de sa Golgopathe au combat, celui-ci apparaissant non loin du Caratroc, derrière, alors que les ordres qui allaient avec arrivaient.


« Provoc la Gardevoir en t'Aiguisant ! »

Ni une, ni deux, le gros monstre aux cinq visages commença à insulter ouvertement la Gardevoir, tout en frottant toute ses griffes entre elles, pour les aiguiser et les préparer à trancher plus fort et avec plus de précision. Cela couplé à son Talent Griffes Dures, il allait faire de jolis dégâts, c'était certain. Il ne restait plus qu'à voir la réaction du mioche et surtout, voir si sa Demolosse avait survécu à la Lame de Roc, à l'Etreinte, au Ligotage et à la tempête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Gravé dans le marbre [Arène]   Dim 28 Sep - 15:23

Alors que la myriade de couleurs frappait la lune pour la faire tomber, celle-ci arracha un morceau de roche saillante du sol pour venir punir la démone et la bannir du combat. Toutefois, lame de roc avait une vingtaine de pourcents de chance de ne pas atteindre sa cible, ce qui était encore plus renforcé par sa perte au moment même de l’exécution de son attaque. Néanmoins, c’était bien trop peu pour espérer que ça rate tout de même à cette distance. Néanmoins, avec un coup de pouce … La pierre fit un écart, déviant de sa trajectoire sans toutefois le faire assez pour ne pas frapper la chienne. Mais ce ne fut pas le tranchant qui rencontra sa fourrure d’ébène, ce qui minimisa grandement les dégâts.

Toutefois ce psyko de protection demanda trop de concentration pour être exécuté à temps que la dame blanche ne vit pas venir le tentacule fondre sur elle et se fit étreindre avec toute la passion d’un pokémon pour son ennemi. Que c’était beau mais que c’était futile. Vous comprendrez pourquoi plus tard …

Lavi fit un état rapide des lieux. La distorsion durerait encore un temps mais le caratroc serait pour ainsi dire inutile dans ce laps de temps là. A moins qu’il veuille faire des choses avec le reste de ses tentacules … Grincheux avait perdu en pokémon, Aquiel était au bord d’évanouissement mais tiendrait bien encore un peu si elle ne subissait pas trop de dégâts. Le nain choisit un golgopathe pour succéder à la Lune et Lavi se mit à sourire de toutes ses dents. Toutefois, ce sourire se ternit bien vite, pour deux choses : La première était que si le champion envoyait un pokémon si faible face à une certaine personne, c’est qu’il avait quelque chose derrière la tête pour le contrer, la seconde était les ordres donnés à présent à haute et intelligible voix (bien que passablement rocailleuse). Provoc, voilà qui allait réduire à néant la tentative d’évasion de la psychiste. Bon tant pis, il allait vite comprendre son erreur.


* Lavi, laisse-moi lui faire ravaler sa salive à cette bernacle ! *
* Mais je t’en prie, Aquiel va même t’aider. *


Ainsi la dame blanche allait faire souffrir le golem de roche. Mais bien sûr, il y avait la manière de faire et ça, Lavi savait très bien où Lileath allait en venir. C’était tellement plus marrant de frapper dans la faiblesse élémentaire mais aussi sur le plan spécial surtout lorsque leur si chère tempête de sable faiblissait et avec elle leur si précieuse augmentation de défense spéciale. Oh et n’oublions pas aussi que le mur lumière venait de disparaître tout comme la protection volée par Aquiel. Quoi de mieux pour faire des dégâts que Feuilles Magiks donc ? Surtout avec leur coté inesquivable, ce sont des perles. Ainsi la dame blanche invoqua des feuilles aux couleurs changeantes qui se préparèrent à fuser sur le colosse. Quant à Aquiel, une tactique un peu étrange allait se mettre à place.

« Aquiel, tire sur la corde, s’il-te-plait et prépare-toi. »

Rassemblant ses dernières forces, la chienne tira comme elle le pouvait sur les trois tentacules qui la retenaient prisonnière. Pourquoi donc ? Parce que ça allait faire comme un élastique. A force de tirer, quand elle allait relâcher la tension et même aller en avant, le caratroc serait bien pantois et ne pourrait pas tout de suite raffermir sa prise, ce qui laisserait le champ libre à la chienne. Alors qu’elle avait réussit à tendre un maximum les tentacules, lavi ordonna :

« Attaque ! Croc éclair sur le golgopathe ! »

D’un coup, elle partit en avant, droit sur sa cible, les babines retroussées, les crocs se nimbant d’un courant électrique. Du fait de la grande défense du golem, ça n’occasionnerait que peu de dégâts mais ce serait suffisant pour préparer le terrain pour le successeur d’Aquiel.

Car oui, c’était son dernier assaut.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: Gravé dans le marbre [Arène]   Lun 29 Sep - 16:23

Bien évidemment, il fallait que le blondinet trouve un moyen pour dévier la trajectoire de la Lame de Roc, celle-ci ne pouvant pas ainsi trancher la chienne. Dommage, mais pas tellement dérangeant : la Démolosse tomberait bien rapidement, des suites des assauts des tentacules. D'ailleurs, en parlant de tentacules, la Gardevoir fut bien prise dans celui du Caratroc, alors qu'elle se laissait tomber dans les provocations du golem. Tant mieux, ainsi, elle ne pourrait plus être embêtante. Quoi que, elle profitait d'être bloquée sur l'offensif pour invoquer des Feuilles-Magik et les envoyer vers le Golgopathe. C'était bien joli, toute ces couleurs, mais le pokémon aux multiples visages n'aimant pas vraiment cela. Il préférait une couleur en particulier, symbole de son tempérament de feu : le rouge. Et quoi de mieux pour affaiblir une attaque Plante qu'une attaque Feu ? Ainsi, il invoqua quelques sphères enflammées devant lui. Certes, de par leur nature magique, les feuilles n'allaient pas être calciné, mais les flammes qui les recouvreraient temporairement les rendraient très peu efficaces face au corps de roche et d'eau du golem.
Malheureusement, avec cette action défensive, il n'eut pas le temps de voir venir la chienne qui avait réussi à détendre un peu les liens du Caratroc. Ainsi, il reçu la morsure électrique de la Démolosse, en pouvant un grognement, sans pour autant chercher à riposter immédiatement, en voyant les tentacules raffermir leurs prises et en entendant le nouvel ordre de son dresseur, celui-ci lui plaisant bien.


« Poliroche ! »

Immédiatement, le golem frotta ses griffes contre le gros rocher qui lui servait de corps, en affinant les angles pour essayer de le rendre plus aérodynamique, tout en se tenant prêt pour les prochains assauts. Grincheux, lui, se demandait bien quel pokémon le blondinet allait envoyer ? Peut-être son Juncko aillant évolué si magnifiquement contre la belle Anchelina ? Héhé, ce serait pas un mauvais choix, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Gravé dans le marbre [Arène]   Lun 29 Sep - 19:08

Une puissance cachée de type feu pour se prémunir d’une partie des feuilles magiks ? Bien pensé et en même temps bien utile au blond. Maintenant, il savait que le golem était armé contre le type plante et cela le faisait réfléchir quant au remplaçant de la chienne. En effet, le croc éclair avait touché mais la préhension que le caratroc fournit pour la ramener là où elle était fut suffisante pour la faire définitivement renoncer à se battre. Aquiel, encore retenue de tout coté par les tentacules da la tortue, se laissa tomber au sol en poussant un râle d’exténuation. Bien, il était temps de faire un choix. Zuki, Crocmou ou Raum. Le premier aurait offert un support consistant pour affronter et mettre à mal le caratroc mais le golgolpathe aurait été plus difficile à battre. Le deuxième était le plus polyvalent du groupe, aurait pu s’en prendre à chacun des deux adversaires pour leur occasionner des dégâts convaincants mais ce fut sur le petit dernier de l’équipe qui fut choisis. Pourquoi ? La puissance et la faiblesse extrême du golem face à son type oui mais aussi parce que lorsqu’il serait seul, le caratroc serait beaucoup moins dangereux.

Ainsi Aquiel fut rappelée au profit du lézard sinople qui commença bien sûr par s’écorcher contre le tranchant des roches du piège. Il subissait bien moins que son prédécesseur faible à la roche et puisque la perte d’énergie serait vite comblée, Lavi ne s’en soucia pas. Lileath établit alors le pont télépathique, ce qu’il allait fortement désavantager le nain. Malgré la distorsion (qui n’allait pas tarder à faiblir), le jungko restait un être furtif et imprévisible. Les comparses allaient commencer en douceur, chacun ayant un objectif et une cible bien précise.

Lileath ne pouvait pas faire grand-chose outre attaquer l’un ou l’autre. Mais si elle commençait à frapper le caratroc pendant qu’il était encore bloqué, c’était bon à prendre. Ainsi, les ordres se firent entendre dans la tête des deux compagnons du rosalien.


* Lileath, Psyko sur le caratroc et juste sur lui ! Raum, tu commences doucement, vol-vie. *
* Mouais, c’est bien pour te faire plaisir. *
* Yay ! Il va moins faire moins le malin, le gros géant.*


Ainsi, la dame blanche usa de ses puissants pouvoirs psychiques pour infliger une frappe directement dans le cerveau certainement très réduit de la tortue. Quant au gecko, il fit apparaître quelques fines lianes de son corps et qui fusèrent droit sur le corps de pierre humide du géant, avec avidité. En temps normal, ce n’était pas une attaque très puissante mais là, contre un tel ennemi, elle devenait redoutable. C’était à un tel point qu’il allait devoir s’en méfier et peut-être même s’en protéger.

Attendant quelques instants pour voir la réaction de son adversaire, Lavi finit par ordonner la seconde attaque ‘douce’ à son reptile arboricole. Il s’agissait d’une Lame Feuille couplée à une Vive-attaque pour garantir le succès et la touche de l’attaque. Parce que puisqu’il fallait se rapprocher et que Jungko était très rapide en temps normal, sous la distorsion, le golem aurait tout le temps de réagir et de le contrer. Chose bien plus difficile dans ce cas-là. Ainsi Raum s’élança à une vitesse élevée, prêt à frapper de ses feuilles tranchantes comme des sabres.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: Gravé dans le marbre [Arène]   Mar 30 Sep - 13:46

Eh bien, Lavi, on lit dans les pensées d'un vieillard ? Le blond avait bien évidement rappelé sa chienne pour la remplacer par son gros lézard vert, sans surprendre Grincheux, qui s'attendait un peu à l'invocation du Jungko. Mais bizarrement, il ne semblait pas donner d'ordres et pour cause : il les donnait par télépathie, le Caratroc s'agitant son la pression mental du Psyko furtif de la magicienne, sans pour autant la lâcher de ses tentacules, alors que le Bois Gecko lançant quelques petites lianes vers le golem, qui venait de terminer son Poliroche et qui n'attendait pas les ordres de son dresseur pour agir. Il décida donc de se protèger des lianes vampiriques d'un simple mouvement en cercle de son bras, Tranchant l'attaque Vol-vie avant qu'elle ne puisse se déposer sur son corps.

Mais l'assaut ennemi ne se termina pas là : le Jungko du blondinet s'élança, avec sûrement une Vive-attaque, vu la vitesse malgré la Distorsion, l'une de ses Lame-Feuille s'illuminant. Eh bien, il ne semblait pas plus idiot que le Glacial, le gamin. Mais il ne fallait pas qu'il oubli le Caratroc non plus, lui aussi capable de faire preuve d'une grande célérité, ses tentacules partant à la poursuite du Bois Gecko pour le serrer dans une énième Etreinte, avec les tentacules que la disparition de la chienne avait laissé libres. Bien sûr, le Caratroc n’espérait pas ralentir la course du gros lézard, mais au moins, en attrapant l'un de ses bras, il pouvait l'embêter un peu dans ses prochains mouvements. Quoi qu'il en était, le Golgopathe n'avait aucune chance d'éviter le coup, malgré le Poliroche et la Distorsion qui tombait doucement en morceaux. Alors que faire ? Eh bien attaquer.


« Direct-Toxik ! »

Alors que la Lame-Feuille s'abattait sur l'épaule du golem de roche et d'eau, celui poussa un cri de colère en envoyant son bras dans une frappe directe, les griffes suintant de poison, vers le ventre du lézard, bien déterminé à lui faire regretter son coup de feuille. Il allait s'agir d'un combat au corps à corps, entre le lézard et le golem et ce serait à celui qui parvenait à faire le plus de dégâts. Et là, chacun était bien parti, avec le STAB et la double faiblesse pour le Jungko, alors que le Golgopathe profitait de sa grande puissance renforcée par l'Aiguisage, de la faible résistance du lézard ainsi que de l'avantage de type de Direct-Toxik par rapport au type Plante.

Mais s'il fallait tellement compter sur la puissance de frappe lors de ce face à face, Lavi allait être déçu. Le Caratroc avait de nouveau été libéré de l'Encore et comptait bien embêter ses adversaires, même sans la Distorsion, et ce sous les ordres de son dresseur qui souriait déjà, les lèvres retroussées. Il avait plein d'idées pour embêter ses adversaires, mais celle-ci avait une légère priorité sur les autres, par soucis de précaution.


« Partage ta Force avec le Jungko ! »


Ainsi, le Caratroc se mit à briller presque immédiatement, la capacité faisant le même effet chez l'adversaire, faisant sortir deux sphères lumineuses des deux pokémons, à la manière de l'attaque Balance, avant de fusionner et de se redistribuer équitablement entre les deux combattants, réduisant ainsi la puissance de frappe du Bois Gecko, alors que le tas de tentacules voyait sa puissance devenir largement plus grande que naturellement, de quoi faire des dégâts correctes… Avec le STAB et l'avantage de type.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Gravé dans le marbre [Arène]   Mar 30 Sep - 16:57

Oh oh oh. Ça devenait de plus en plus hilarant, ce combat. Un caratroc qui oubliait l’extrême rapidité de son adversaire du fait de la vive-attaque et qui, par conséquent, ne put pas bloquer la lame-feuille comme escompté. Un golgopathe qui tranchait d’un geste vif les lianes de vol-vie pour ne pas faiblir encore plus et qui, En plus, cherchait à faire ravaler son affront au jungko en utilisant son ‘incommensurable’ force physique pour tenter de le faire plier. Et pour clôturer le tout, un caratroc redevenu ridiculement lent voulant partage sa ridicule force avec le gecko. Les ordres du blond fusèrent, bien plus rapides que la tortue dénuée à présent de distorsion.

* Encaisse et tempête verte !*


Il était évident qu’ainsi bloqué par des tentacules vicieux, Raum ne pouvait se soustraire que difficilement au direct toxic. Mais même sans l’énergie qu’il aurait due récupérer avec le vol-vie, le reptile était très bien capable de tenir cette attaque même malgré le potentiel poison qui pouvait s’infiltrer dans ses veines. Et les décomptes se finissaient bientôt …

Notons que le reptile commença à s’agiter alors que son adversaire abattait son poing empoisonné et l’impact fit valser et se décrocher encore plus de feuilles et graines. La distorsion avait pris fin et apparemment, le vieux nain ne l’avait pas pris en compte dans sa stratégie. Dommage. Ainsi, le caratroc était redevenu d’une très faible rapidité et cela permit à Raum de frapper avec le maximum de son attaque spéciale, pas le moins du monde concerné par le partage-force en cours. Tempête verte était la deuxième attaque plante dans l’ordre de puissance et cette place avait forcément un impact sur la santé du lanceur : ici, une forte de baisse d’attaque spéciale, impactée par le partage force bien sûr. Alors certes, Raum était encore moins puissant que s’il avait utilisé une autre attaque mais cela concernait aussi son adversaire tentaculaire.

Bien, la situation était légérement plus mauvaise qu’espéré mais Lavi comptait les secondes pour pouvoir enfoncer le clou encore plus profondément et s’emparer de la victoire. Mais en attendant, la provocation avait cessé et Lileath était en pleine possession de ses moyens. Parfait pour pourrir la vie d’une tortue qui avait perdu depuis peu le bénéfice de la rune protect.


* Feu follet, enchaîne avec choc psy. Raum, tu te repose pour le moment. Prépare-toi pour la fin. *

Une tempête verte demandait beaucoup d’énergie et si Grincheux pensait Raum exposé et facile à frapper et peut-être même à mettre K.O, il allait vite se rendre compte de son erreur. Le décompte prenait fin bientôt. Tic tac, les secondes avançaient et avec elle la victoire du lézard. Quant à la psychiste bien marri de n’avoir pas pu bruler son ennemi avant. Quatre feux follets azurs se créèrent alors et voguèrent à la rencontre de leur cible à carboniser.

Ensuite, la dame blanche se concentra pour frapper mentalement son adversaire. Mais à la différence du dernier psyko, l’attaque avait la particularité de frapper physiquement la cible, comme si elle était compressée par la pression de l’eau par exemple. Même si ici, face au caratroc, ça n’avait que bien peu d’importance.

Tic tac, tic tac, le temps passait.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: Gravé dans le marbre [Arène]   Mer 1 Oct - 11:51

Oui, bien évidemment, le Caratroc n'avait pu attraper le Bois Gecko avant que celui-ci ne frappe de sa Lame-Feuille. ET bien évidemment, le blondinet profitait de la proximité pour attaquer et ce avant que le Partage-force ne fasse son office. Tant pis, Grincheux allait faire avec. Ainsi, alors que le partage de puissance se faisait, le Jungko en profitait pour s'agiter et déchainer une bonne grosse Tempête-Verte à l'intention du golem. C'était logique, encore une fois. Mais ce qui était tout aussi logique, c'était que Lavi risquait de mettre son Jungko dans une position délicate, avec cette capacité réduisant la puissance spéciale. Enfin, Grincheux et son Golgopathe voulait surtout voir la puissance de frappe du Jungko, lorsqu'il était enragé. Alors quoi de mieux que la prochaine salve de capacité ?

« Vante-toi ! Encore ! »

Oui, bizarrement, le gros lézard feuillu ne semblait pas vouloir bouger de nouveau, donc autant en profiter, n'est-ce pas ? Ainsi, les deux pokémons Roches commencèrent à parler, le Golem en premier, insultant et rabaissant cet adversaire qui n'avait pas réussi à le mettre au tapis avec une attaque si puissance – Malgré les blessures très certaines et l'affaiblissement de celui-ci-. Il fut tout de suite suivit par la tortue à tentacules, celle-ci demandant au Jungko de recommencer encore une fois cette magnifique tornade de plantes, graines et autres trucs qui vont avec, tout en se faisant brûler par la magicienne. Mais le principal intérêt était là : une capacité comme Encore, utilisée par la voie orale n'était pas soumise au principe de rapidité. Après tout, même un Caratroc ou un Ramoloss est capable de parler à une vitesse tout à fait normale, n'est-ce pas ? Ainsi, le rocher rouge se faisait brûler, puis compresser par le Choc Psy, serrant des… dents ? Mais tout cela était loin d'être grave et pour cause :


« Repos ! »

Une magnifique capacité qui soignait les altérations de statut aussi bien que les blessures et rendait légèrement plus résistant aux attaques. Ce qui risquait d'être assez gênant, avec la grande résistance de base du divin Caratroc, qui allait, d'ailleurs, être de nouveau légèrement augmentée sur le plan spécial. Car oui : voyant sa fin approcher, le Golgopathe décida de préparer le terrain, en invoquant une nouvelle Tempête de Sable sur le terrain. Le Caratroc allait être, certainement, le dernier pokémon de Grincheux sur le terrain, alors autant le préparer au combat, n'est-ce pas ? Même s'il devait dormir pour un moment. Enfin, il restait un peu de temps pour ses Etreintes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Gravé dans le marbre [Arène]   Mer 1 Oct - 14:43


Sérieusement ? Le nain était si rancunier que ça ? Pfeuh, ça en devenait pathétique et honnêtement, le challenger commençait sérieusement si la Ligue, en manque de champion, n’avait pas pris quelqu’un au hasard pour assurer la place d’Esperantown. Parce que pour une dernière arène, le challenger n’était pas au rendez-vous. Du moins pas autant que contre Anchelina ou contre l’Amiral Gudbjörn. Et puis, à la fin de la fin, grincheux s’acharnait encore pour arracher un second K.O à son adversaire. Mais c’était trop rêvé. Surtout avec sa façon de faire. Les autres champions testaient leur challenger et lorsqu’il avait atteint les objectifs qu’ils avaient fixés, c’était plus ou moins gagné. Mais là, on se serait cru dans un combat de dresseurs lambda où le plus fort gagnait lorsque seul son dernier pokémon restait sur le terrain : ce que voulait faire grincheux.

Bon, il fallait avouer que le coup de la vantardise couplée à l’encore était retord. Obliger à attaquer, puissamment qui plus est, sous la coupe de la confusion, c’était risqué pour l’adversaire. Et puis, puisque Raum était bloqué sur tempête verte, le boost d’attaque était inutile. Et puis, Grincheux avait l’air d’avoir compris ce qu’attendait Lavi et l’en avait à moitié privé. Boarf, tant mieux pour l’intérimaire.

Raum reçut pour ordre d’attendre avant de lancer une nouvelle tempête verte et il obéit, heureusement. Puis vint le tour des ordres du challenger, l’un visant à enfoncer le clou définitivement à propos du golgopathe, l’autre à continuer l’assaut de la tortue-forteresse. Mais attention, il ne fallait pas méprendre. Ce n’était pas parce que le reptile vert avait un net avantage sur le golem de roche humide qu’il allait s’en prendre à lui, oh que non.


*Pouvoir Lunaire. Raum, frappe le caratroc.*
*Lavi, c’est l’heure …*
*Je sais. Attends un peu, s’il-te-plait.*


La dame blanche s’exécuta alors, créant une bulle d’énergie rosée, irradiant de lumière qu’elle projeta contre l’immense masse du géant incrusté de bernacle. Quant à Raum, il fut trop perturbé par les récentes insultes à son égard qu’il ne fut pas capable d’attaquer correctement et se frappa même dans sa tentative. Ainsi il n’avait pas attaqué mais ça allait être pour la prochaine fois.

Le jungko commençait à être bien amoché, surtout avec cette tempête de sable qui recommençait. Pourquoi d’ailleurs ? Pour limiter les dégâts dus à la forte attaque spéciale de ses ennemis ? Ça ne le sauvera pas en tout cas. Ainsi, celle qui était comme une mère pour le jungko invoqua ses pouvoirs pour lui rendre sa vitalité.

L’Anti-soin avait pris fin, le moment que Lavi attendait tant.


Spoiler:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: Gravé dans le marbre [Arène]   Mer 1 Oct - 17:04

Héhé, le lézard du blondinet était tombé dans la Vantardise et dans l'Encore, ce qui était parfait pour Grincheux. Après tout, deux adversaires contre un, ce n'était pas très fair-play, si ? D'ailleurs, le dit-adversaire profita de la fatigue du Golgopathe et de son invocation de la Tempête de Sable pour demander télépathiquement à sa Gardevoir de lui lancer une genre de boule rose toute moche. Vu le pokémon, il devait s'agir d'un Pouvoir Lunaire, mais dans tout les cas, le golem ne pouvait pas éviter le coup, même en utilisant Abri. Tant pis, il avait fait son travail, même si le nain regrettait déjà de l'avoir envoyé lui plutôt que son Galeking ou son Tarinorme. Il rappela donc le combattant dans sa ball, alors que le Jungko se frappait lui-même dans sa confusion et que le Caratroc dormait tranquillement, en laissant son Etreinte donner du répit à la Gardevoir. Mais encore une fois, ce n'était pas gênant.

«  T'sais gamin, c'te Caratroc est très bavard, même en dormant. » dit calmement le mineur, avec un petit sourire en coin. Caratroc était un pokémon vraiment énervant, au final, même pendant son sommeil, surtout avec une petite capacité appelée Blabla-dodo. D'ailleurs, même dans ses rêves, il aimait énerver les gens, ce qui influençait légèrement sa capacité, celle-ci lui faisant utiliser… Tourbi-sable. Ainsi, la tortue à tentacules envoya une sphère jaune qui explosera dans une tourbillon sur la Gardevoir. Mais il n'allait pas en rester là, non. Il allait utiliser une seconde capacité par le biais de Blabla-dodo, celle-ci choisissant de nouveau une capacité dans les rêves du Caratroc, la capacité se transformant en Survinsecte, lui aussi à l'intention de la dame blanche. Il envoya donc une de ses tentacules la fouetter, pas avec tellement de force, mais suffisamment dérangeant pour baisser la puissance spéciale de la Gardevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Gravé dans le marbre [Arène]   Jeu 2 Oct - 18:04

C’en était fini du golgopathe, enfin. Et maintenant, le combat s’annonçait clairement déséquilibré mais aucun des partis du combat n’avait l’air de s’en soucier. Lavi parce qu’il savait sa victoire acquise, Grincheux parce qu’il espérait encore surprendre son adversaire dans de telles conditions. Mais soyons franc. Quel champion digne de ce nom serait prêt à mettre son unique espoir en repos sans avoir la possibilité d’attaquer en même temps ? Personne, pas même le nain ne serait assez suicidaire pour cela. Donc la remarque de l’intérimaire fit même sourire plus son challenger que lui-même.

« T'sais gamin, c'te Caratroc est très bavard, même en dormant. »
« Vraiment ? C’est étonnant ça ! »


Ainsi, Lavi se prépara à entendre les babillages de son adversaire plongé dans ses rêves de tentacules. N’importe quelle attaque pouvait émerger des songes de la tortue et par conséquent, l’équipe adverse devait être prête à toute éventualité. Chose qui était déjà faite … sauf si on omet Raum. Une balle de sable fondit sur Lileath, incapable de prévoir ça, et l’emprisonna dans un tourbillon de sable, pensant peut-être qu’il s’agirait pour elle d’une geôle la contenant en prévision du second blabla. Mais la dame blanche s’attendait à recevoir pire pour la suite et lorsqu’elle vit un tentacule tenter de s’abattre sur elle, son sang ne fit qu’un tour et elle s’éclipsa.

Le Téléport la mena derrière son adversaire, bien loin du tourbillon pseudo-bloquant et du survinsecte fourbe. Dommage, tentative échouée. Mais puisque le caratroc semblait reparti de plus belle dans ses rêverie, Lavi décida d’attaquer. Pour le gecko, il fallait seulement espérer qu’il soit capable d’obéir et de frapper son adversaire et non lui, ce qu’il fit miraculeusement de sa tempête de feuilles et graines. Quant à Lileath, elle reçut pour ordre de continuer à attaquer, encore et toujours puisqu’apparemment, le combat était réduit à ça.


*Ball’ombre et Choc mental.*

Ainsi la psychiste, agitant des mains pour former une masse sombre sphérique devant elle, projeta cette tache sur son adversaire endormi avant de lui infliger une violente migraine. Bien que le caratroc n’ait pas de cheveux, il y aura sûrement quand même mal.

Pour finir, le rosalien soupira d’un ‘soupir de ses talons’. Autant avec Anchelina il ne pouvait pas s’ennuyer, aussi bien dans le combat que dans la conversation. Mais là … c’était limite.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: Gravé dans le marbre [Arène]   Ven 3 Oct - 17:56


Hum ? Le blondinet ordonnait d'éviter le Survinsecte avec un Téléport ? Grincheux se plaqua violemment la main contre son front en voyant cela, tout en jurant. Lavi avait oublié un point important : les talents. En particulier celui que sa Gardevoir avait copié : Contestation. Ainsi, il aurait pu augmenter la puissance de sa magicienne au prix de quelques dégâts. Enfin, peut-être était-ce pour éviter ces dégâts ? Nan, ça aurait aussi idiot. Et ça, ça plaisait à Grincheux. Mais par contre la suite ne plu pas au nain. Non pas par ce que son Caratroc prendrait des dégâts, qui de toute façon seront infimes et soignés, mais surtout parce que le blond s'obstinait à attaquer. Ainsi, le Caratroc se prit bien évidemment les trois attaques, la Tempête-verte n'étant qu'une pichenette alors que les deux autres, Ball'ombre et Choc Mental faisaient légèrement plus mal, mais atténuées malgré tout par la Tempête de Sable, le Repos et la grande résistance du Caratroc. S'il espérait réveiller le pokémon Roche en lui compressant un peu le cerveau, c'était peine perdu, de même s'il croyait pouvoir faire des dégâts suffisants pour mettre K.O le pokémon du nain. Ce n'allait pas être ainsi qu'il allait battre le Caratroc. En tout cas, ce ne serait pas ainsi qu'il le vaincrait sans épuiser inutilement ses pokémons. A croire que l'adolescent n'avait aucune patience, ce que le nain avait plus ou moins, en observant son pokémon dormir, sans rien dire. La nouvelle salve de Blabla-dodos allait venir et il espérait deux choses : que Lavi arrête de s'acharner inutilement et que les capacités choisies par le subconscient de la tortue ne soient pas trop mauvaises.

Malheureusement, l'espoir ne fait pas tout et la tortue Replia sa tête et ses tentacules – sauf celles qui tenaient le Jungko-. Ca, c'était assez mauvais, pour la raison du Talent, encore une fois. En se cachant ainsi, le Caratroc invoqua son Talent, celui-ci lui baissant légèrement sa résistance physique au lieu de l'améliorer. Cela allait surtout être gênant contre le Jungko, quand il sortirait de sa confusion, mais surtout, ça utilisait du temps pour rien. Puis vint un autre Blabla-dodo, celui-ci faisant sortir violemment les tentacules du Caratroc de sa coquille, dans une Exuviation. Mais encore une fois, le Talent faisait son office et baissait la puissance ainsi que la rapidité de la tortue pour renforcer sa défense. Au final, le Caratroc avait sacrifié un niveau de trois de ses statistiques pour en augmenter que une. Bon, Grincheux allait faire avec. Il doutait que le blondinet arrive à mettre K.O son pokémon avant qu'il ne se réveille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Gravé dans le marbre [Arène]   Dim 5 Oct - 11:16

Alors comme ça Contestation jouait des tours au nain ? Ne pas avoir d’emprise sur les capacités de son pokémon, voilà qui pouvait être frustrant mais heureusement, le champion put constater un revirement de situation quant aux techniques utilisées par sa tortue. Et en fait, c’était simplement à cause de contestation que la stratégie onirique n’avait aucun sens. Avec un talent normal va-t-on dire, le caratroc aurait fortement augmenté les trois statistiques qui lui étaient défavorable contre ses adversaires au profit d’un niveau de défense qu’il aurait gagné juste avant. Mais c’était là qu’on se rendait compte ô combien pour le champion ainsi que son challenger, contestation n’avait pas été le meilleur choix.

En tout cas, à part cette augmentation de défense, le caratroc ne fit rien d’autre, laissant son adversaire libre de choisir sa stratégie, nouvelle bien entendue. La tortue n’allait pas tarder à se réveiller et avec cela allait sonner la fin du combat. Mais avec la monstrueuse défense de la bête, frapper serait difficile. C’est donc là que devenait intéressant la toute première stratégie du blond : zapper de manière constante l’énergie de l’ennemi, faisant fi de sa défense immense. D’où la tentative d’empoisonnement. Mais là, puisque les feux follets n’avaient pas tenu le choc du repos, Lavi allait tenter autre chose. Et ô miracle, la tempête était finie, la confusion aussi. Ça allait pouvoir reprendre correctement.


« Lileath, reflet. Raum, hâte et vampigraine. »


La dame blanche, pour se préserver des possibles tentatives d’attaques insecte et poison de la part de son ennemi, créa quatre copies d’elle-même qui se disposèrent en cercle autour de leur dernier adversaire et puisqu’il dormait et que les reflets s’étaient mélangés, il n’y avait pas de moyen de distinguer la vraie des fausses. Quant au jungko commençant à fatiguer à cause de sa répétition forcée de tempête verte, il fut bien content de se détendre un peu et de cracher une série de graines vampires qui allaient le soulager des dégâts causés par la tempête de sable.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: Gravé dans le marbre [Arène]   Lun 6 Oct - 17:03

Eh bien, le gamin avait compris que rien ne servait de s'acharner sur la coquille du Caratroc ? En tout cas, c'est ce que pensait Grincheux lorsque le blondinet ordonna les capacités de son équipe : Vampi-graine, Reflet et Hâte. Que des capacités que le nain ne pouvait que approuver. Malheureusement, l'acharnement inutile du jeune garçon ternissait un peu l'image que le Champion par intérim avait de ces ordres. Ainsi, alors que la tortue rocheuse dormait et récupérait de ses Blabla-dodos à répétition, le Jungko augmenta sa rapidité de mouvement, alors que les tentacules le lâchait, avant de lâcher une nuée de Vampi-graines en direction du Caratroc, pendant que la Gardevoir se démultipliait autour de celui-ci. Grincheux n'aurait sûrement pas ordonné cela à la dame blanche, mais la tactique du jeune garçon était bonne aussi.

Par contre, le Repos de la roche à tentacules n'était pas terminé, ce qui pouvait être plutôt problématique pour la suite du combat. D'ailleurs, le Caratroc réutilisait, encore une fois, Blabla-dodo, la capacité lui faisait créer une Toile Gluante tout autour de lui. Eh bien, au moins, si l'adversaire cherchait à approcher, il n'aurait d'autres choix que de marcher dedans, n'est-ce pas ? Puis vint le second et dernier Blabla-dodo. Et pas des moindres : Le Pokémon Roche sorti quelques autres tentacules avant d'aller frapper au hasard ses ennemis avec, plusieurs fois, dans une attaque semblable à un Éboulement. Pour une fois, les tentacules, lancées comme des fouets dans toutes les directions avaient une certaine célérité, ce qui plaisait légèrement à Grincheux. Et le sourire qu'il affichait s’agrandit lorsque son pokémon commença à ouvrir les yeux, suite à son Éboulement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Gravé dans le marbre [Arène]   Mer 8 Oct - 14:54


L’ensemble de la stratégie rosalienne ne fut obstruée par un blabla-dodo hasardeux. Tant mieux. Néanmoins, la tortue décida de tenter de ralentir ses fulgurants ennemis avec une toile visqueuse. Tenta seulement, soyons clair. Parce que quelle était l’utilité d’une telle chose lorsqu’on faisait face à des adversaires versés essentiellement dans le spécial et donc l’attaque à distance. Enfin bon, ce n’était clairement pas ça le plus important dans ‘’l’assaut’’ adverse. La myriade de tentacules était plus problématique, c’était sûr. Enfin myriade, quatre pattes en fait.

L’une vint frapper un clone, deux autres cherchèrent à faire de même et comme le hasard faisait bien les choses, Lileath était dans la ligne de mire de l’une d’entre elles. Sans attendre d’ordre, la dame blanche bloqua les deux pattes, celle qui fondait sur elle et celle qui en avait après l’une de ses copies. Il était hors de question qu’elle laisse sa position découverte et par conséquent, elle usa de ses pouvoirs psychiques en un Psyko pour avoir une emprise physique sur les tentacules.

Quant à Raum, ses ordres furent clairs : jouer les filles, heu … les garçons de l’air et se soustraire à l’assaut presque potable niveau vitesse. Mais il ne le fit pas comme ça, d’un simple déplacement à droite ou à gauche, non. Pas même une vive-attaque. Il s’élança dans les airs, effectuant une Acrobatie. Ce n’était donc pas seulement une esquive en bonne et due forme mais aussi une attaque qui, de part son caractère aérien, était nullement affectée par la toile gluante. Et comme Grincheux avait fait le choix stupide de ne pas autoriser les objets, l’attaque en serait plus puissante.

Ainsi le lézard volant piqua sur son adversaire rapidement, jambes en avant, prêt à lui écraser la carapace de cette magistrale acrobatie. Plus tard, Lileath reçut pour ordre de parfaire les afflictions de l’ennemi en relançant des Feux follets.
Bien sûr, il allait de soi que le jungko n’allait pas rester dans la ligne de mire des attaques enflammées et par conséquent, un geste leste l’éloigna de l’ennemi. Attendant légèrement pour être sûr de la trajectoire des flammes, Lavi demanda :


*Giga-sangsue.*

Et le reptile arboricole déchaîna une nuée de lianes bien plus résistantes que celles de la vol-vie.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: Gravé dans le marbre [Arène]   Mer 8 Oct - 18:46

Hum. Certes, la Toile Gluante n'était pas ce qu'il y avait de plus effrayant, mais l’Éboulement artisanal rattrapa légèrement cela, détruisant des clones jusqu'à ce que la Gardevoir n'arrête l'attaque avec un Psyko défensif. Tant pis, il resterait encore l'originale et une copie, alors. Par contre, quelque chose qui faisait moins plaisir à Grincheux, c'était l'attaque du Jungko : une Acrobatie autant pour esquiver les fouets du Caratroc que pour retomber sur celui-ci et lui infliger des dégâts correctes, malgré sa grande résistance. De plus, la Gardevoir envoyait une nuée de flammes violettes vers la coquille, pour la brûler. Et bien évidemment, le Caratroc ne pouvait pas espérer y échapper. Alors pourquoi ne pas en demander…

« Encore ? » Dit le nain, avec un faux sourire, avant que le Caratroc n'en demande vraiment Encore, par la voie orale, donc plus rapide que s'il applaudissait comme un idiot avec ses tentacules. Même avec l'attaque vampirique du Jungko il tint bon sa capacité, jusqu'à recevoir un autre ordre, marquant le début de la fin du match, maintenant qu'il était Vampigrainisé et brûlé.

«  Astuce-Force. »


Aussitôt dit, aussitôt fait, le Caratroc invoqua la capacité qui le transformerait en le plus puissant pokémon le temps d'un instant. Bien évidemment, il perdait grandement en résistance – et encore grâce au Partage-Force- et gardait sa rapidité lamentable, mais franchement… Grincheux s'en fichait. Il avait eu ce qu'il voulait, voilà tout. Pendant ce temps, les tentacules du Caratroc grossissaient, alors que deux autres sortaient des trous de son dos. En dévoilant ainsi son véritable corps, il devenait plus vulnérable, mais gagnait fortement en puissance. Voilà voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Gravé dans le marbre [Arène]   Sam 11 Oct - 9:33

Sérieusement ? Encore une nouvelle fois le champion tentait de bloquer l’un des pokémons de son adversaire en lui demandant de relancer sa précédente attaque. Et puis sûr, puisqu’il ne pouvait pas se risquer à se prendre un nouveau giga-sangsue, Grincheux ordonna de mettre des bâtons dans les roues de Lileath. Ouais, l’intérimaire était vraiment au bord du gouffre s’il n’était même plus capable d’innover et s’il cherchait simplement à arracher la victoire ainsi. Lavi l’aurait bien esquivé simplement pour lui montrer que ça ne servait à rien mais le téléport avait déjà été utilisé et de toute façon, la dame blanche commençait à faiblir à cause de tous les efforts que lui demandait son dresseur depuis le début du combat. Ainsi, elle fut flattée d’être ainsi pousser à recommencer et ne fit toutefois rien que d’attendre la fin du combat ou de l’encore.

Mais si le premier ordre du champion avait sidéré son challenger, la seconde directive le laissa sur le cul. Astuce-force. Ce n’était pas un mauvais choix surtout s’il voulait enfoncer le clou une bonne fois pour toute mais il oubliait la fatigue de son pokémon ou alors la prenait en compte en n’attaquant pas tout de suite. Ne pas frapper tout de suite, voilà ce qui allait le perdre. S’il échangeait son attaque et sa défense, cette dernière devenait ridiculement normale et bien sûr, le nain avait laissé libre d’action le pokémon avec la meilleure statistique d’attaque de l’équipe adverse. En bloquant Raum, il se serait assuré qu’il n’y aurait pas de riposte digne de ce nom parce que la gardevoir était plutôt limité dans le physique. Mais ce n’était pas le cas et c’était donc la fin du combat.


« Lame-feuille. »

Un ton posé, la voix haute comme pour affirmer sa victoire. Ce coup de feuille tranchante, stabbé et déjà puissant de base sonnerait le glas pour le caratroc qui au final, aurait eu le mérite de rester jusqu’à la fin de la fin. Sentant bien que c’était fini, Raum acquiesça et s’élança, rapide comme jamais à comme de sa précédente hâte, prêt à fendre son adversaire en deux avec ses paires de feuilles.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gravé dans le marbre [Arène]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gravé dans le marbre [Arène]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» gravé dans le sable
» Cor du 28e Bataillon dans le marbre
» Mon préféré
» Gravé dans un rubis
» "Diantre, je suis dans l'arène!" - Vos rêves Hunger Games

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aube Saison 2 : Version Zénith :: Maïlys - Zones Civilisées :: Esperantown-
Sauter vers: