Bienvenue sur la suite du forum à succès Pokémon Aube, Invité. Après l'incroyable assaut de la Team Zodiac, où en sont les choses sur l'île de Maïlys?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Terminé] Le Chant du Bois Serein [Massko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anveena
Papillon orphelin
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/08/2014
Age : 20

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: [Terminé] Le Chant du Bois Serein [Massko]   Dim 21 Sep - 20:12

Au sud-ouest de Megapagopolis, il y avait un bois que l'Homme avait laissé en paix. En effet, le calme et la sérénité envahissait instantanément toute personne ou Pokémon y rentrant. Pour cette seule et unique raison, cette zone avait échappé à la déforestation et depuis ce temps déjà révolu, plus jamais l'on avait touché à cette zone de verdure, qui fut baptisée le Bois Serein. Et depuis qu'elle avait perdu ses parents il y a déjà un moment, Anveena considérait cet endroit comme un des seuls endroits où elle pouvait vraiment se sentir bien. Et c'est aussi ici qu'elle venait cueillir des fleurs, pour pouvoir ensuite les ramener à l'orphelinat.

Aujourd'hui, et malgré le temps nuageux qui laissait porter à croire qu'il allait pleuvoir, la brune s'était rendue au Bois Serein pour pouvoir réfléchir tranquillement à ce qu'il s'était passé depuis quelques temps ; ainsi que pour cueillir des fleurs qu'elle n'avait pas encore à son "domicile". La petite cascade formée par le ruisseau non loin d'elle apaisa son esprit, tout comme les petits cris de joie de Layla. Car bien que la Tarsal soit habituée à vivre en ville, elle appréciait de temps en temps venir dans ce bois pour se dégourdir les jambes... Et aussi car cela lui rappelait des bons souvenirs de quand elle était encore une Tarsal sauvage.

Laissant sa petite soeur spirituelle vadrouiller comme elle le voulait, Anveena cueillait des roses bleues et des soucis d'eau. Tant de choses avaient changées sa petite vie ces derniers temps : la Guerre de l'Etoile, la mort de ses parents, l'orphelinat, Alex, puis Vanilla... Plus elle réfléchissait à cela, plus elle se ferma dans une bulle de tristesse. Certes, elle ne se serai jamais fait quelques amis si elle n'avait jamais été à l'orphelinat, mais la douleur de la perte était toujours présente en elle. Et pendant ce temps de réflexion, Anveena prêta à peine attention à sa Tarsal qui tentait de l'avertir à propos de quelque chose. Puis, un pétale de la rose qu'elle tenait devint soudainement plus sombre.

L'adolescente releva la tête, et une goutte d'eau vint s'écraser sur son nez. Et quelques instants après, la pluie commença à tomber. Lâchant un petit cri de surprise, Anveena couru à l'ombre du grand chêne en face d'elle, Layla la rejoignant quelques secondes après. La brune aurait dû faire un peu plus attention, ou au moins se montrer prévoyante. Et voilà que désormais, elle devait attendre que la pluie tombe. Pour faire passer le temps, l'orpheline se mit à chanter une chanson qu'elle avait apprise quand elle fut plus jeune. Et plus Anveena chantait, plus l'eau coulait sur son visage.

Mais ce n'était pas de la pluie.

_________________





Dernière édition par Anveena le Sam 3 Jan - 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Massko
Pokémon de l'ombre
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 21
Localisation : France

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Chant du Bois Serein [Massko]   Dim 21 Sep - 23:59

       Massko était perché au sommet d'un des plus grands arbres de la forêt, non loin de la lisière. Il observait le ciel, le sourire au lèvre... Cela faisait trois jours qu'il attendait ce moment; La saison sèche -que les Humains appelaient "été"- touchait enfin à sa fin, et venait enfin les premières pluies de la saison humide...

   Comme chaque Pokémon Plante, il avait besoin d'eau pour vivre, et bien à tord de ce que les Humains pouvaient penser, pratiquement autant qu'un Pokémon Eau.

   Il avait bien sûr les rivières et lacs serpentant dans les bois pour cela, et laplupart des autres Pokémon s'en satisfaisaient, mais Massko était d'une espèce à part, si bien que les minéraux transportés dans l'eau de pluie lui étaient vitaux, entre autre pour l'entretien de ses écailles.

   Le Pokémon Gecko descendit alors; Le temps que les nuages arrivèrent il se mit bêtement à chercher le meilleur endroit pour apprécier ce cadeau du ciel, quand quelque chose l'interpella.

   Il était né ici, et connaissait chaque Pokémon peuplant la forêt; Si bien qu'il identifia aussitôt l'odeur de deux inconnus pénétrant dans celle-ci... Il identifia la première odeur comme celle d'une jeune femelle, mais ne parvint pas à identifier la seconde... Toutes deux étaient arrivées en même temps, et au même endroit. Massko comprit très vite, il s'agissait là d'un Pokémon et... De son dresseur [...]

   Massko approcha pour voir précisément ce qu'il en était, jusqu'à la lisière de la forêt... Le Pokémon n'était pas à portée de vue mais son dresseur était là, s’abritant sous un arbre. Une Humaine. Plus étrange encore elle semblait triste... Massko connaissait très bien le danger que représentaient les Humains, mis d'un autre côté il ne pouvait s’empêcher que tous n'étaient pas foncièrement mauvais...

   Il approcha d'avantage tout en restant dans les hauteurs pour ne pas se faire repérer. Il l'observa attentivement, pendant un long moment... Massko s'installa sur une grande branche à deux-trois mètres du sol en un léger bruit de feuillages, assez prêt pour que l'Humaine puisse le remarquer mais pas trop, il attendit alors la réaction de celle-ci... Pour le moment, il ne montra pas de signe d'agressivité.
Massko adressa alors en murmures, à son intention. Une autre manière discrète de dévoiler à l'Humaine sa présence:


"Mass-koo..."

_________________



Mon avatar ne m'appartient pas, il appartient aux concepteurs de PDM.


Chronologie RPG:


Le Chant du Bois Serein [Anveena] (lvl 20 au début)

Croisade forestière [Kara Effyis] (lvl 23 au début)


Carnet de route:

P.S:
 
Mémoires d'un Pokémon de l'Ombre...


Dernière édition par Massko le Mar 23 Sep - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anveena
Papillon orphelin
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/08/2014
Age : 20

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Chant du Bois Serein [Massko]   Mar 23 Sep - 19:35

La pluie continuait, la chant triste de la petite aussi. Et chaque mot qui sortit de la bouche de l'adolescente faisait perler de plus en plus de larmes au coin des yeux de la brune, qui restaient perler quelques instants avant de descendre lentement le long des joues de la jeune femme. Elle avait appris ce chant il y a longtemps, alors qu'elle était encore à Nénucrique. Elle s'en souvenait comme si c'était la veille : sa mère lui avait apprise cette chanson avec Alice. Plus Anveena chantait, et plus les souvenirs d'une période heureuse depuis longtemps révolue lui lacérèrent le coeur.

Consciente de la tristesse mêlée de souffrance de son amie, et sachant qu'elle ne pourrait pas faire grand-chose pour la réconforter tout de suite, Layla s'approcha de sa maîtresse et lui fit un simple câlin, tentant tant bien que mal de donner des petites tapes amicales pour montrer son soutien à Anveena. Le chant se finit quelques instants après, la jeune femme fondant en larmes chaudes en silence, troublé uniquement par les sanglots de l'orpheline. Revivre tout cela était dur pour elle, cela se voyait. Lorsque son chagrin se calma un peu, Anveena serra fort sa Tarsal contre elle et resta dans le calme le plus complet, tentant de reprendre le pas sur ses émotions.

Le Bois restait calme, même alors que les trombes d'eau se déversaient sur le sol, faisant le bonheur des plantes. Mais, un bruit attira son attention : un bruissement de feuilles. Bien que cela faisait près de trois minutes depuis le début de la pluie, pas à un moment un tel bruit s'était fait entendre. Anveena chercha alors l'origine du bruit autour d'elle, un peu morose, avant de recommencer à serrer sa Pokémon. Elle imagina sur le moment que son imagination lui jouait des tours, avant qu'un murmure se fit entendre. Quelque chose comme... "Masse qu'eau" ? Anveena cligna un peu des yeux, avant de se souvenir qu'un Pokémon s'appelait Massko.

Inquiète, car elle n'avait jamais entendu parler de ces Pokémon-là, Anveena se leva et chercha partout où pourrait se trouver le Massko. Elle n'avait pas tellement peur que cela, Layla pourrait la protéger au pire des cas. Et encore, l'adolescente aurait bien du mal à accepter le fait que son amie se batte pour elle. Et puis, et si le Pokémon sauvage ne lui voulait aucun mal ? Certes, un Pokémon reste un Pokémon, mais l'orpheline estima que tant qu'elle ne se montrerait pas agressive envers le Massko, ce dernier n'aurait aucune raison de l'attaquer.

"Hum... Euh... Massko ? Où... Où êtes-vous...?"

Anveena essaya de parler pour voir si le Pokémon plante se montrerait. Elle avait vu des dresseurs parler à leurs amis comme cela, elle espérait que le Massko ne fuie pas. Car bon, ce Pokémon n'était peut-être pas habitué à voir des humains... Et puis bon, peut-être que le Massko pourrait se révéler amical, après tout.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Massko
Pokémon de l'ombre
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 21
Localisation : France

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Chant du Bois Serein [Massko]   Mar 23 Sep - 20:21

       Massko voulait déterminer es intentions avant de se montrer. La patience et la discrétion lui permit d'identifier le Pokémon accompagnant l'Humaine, un Tarsal... Il n'avait jamais vu ce type de Pokémon, mais savait qu'ils possédaient une grande puissance et étaient de type PSY, il s'en méfia d'avantage...

   Les deux semblaient également assez jeune, surtout le Tarsal qui n'avait encore jamais évolué. L'Humaine devait avoir quelques printemps de plus que lui, ce qui était peu par rapport aux autres Humains qu'il avait déjà rencontrés...

   Massko profita du temps que mit l'Humaine à remarquer sa présence pour réfléchir à ce qu'il allait faire. L'approcher directement représentait toujours une menace mais bien moins après avoir repensé à la tristesse de celle-ci...

   L'humaine l’appela alors, le cherchant des yeux, et le Pokémon Plante décida qu'il était temps de se montrer. Un choix qu'il regretta déjà une seconde après, quand elle se mit à l'observer... Il prit rapidement ses distances.
Massko s'aida de l'ombre -ou plutôt l'absence de lumière générale- pour être difficile à identifier, l'Humaine pouvait ainsi distinguer sa forme mais nullement la couleur; Il se servait souvent de cette méthode pour avoir l'air plus intimidant, et ainsi réduire la menace...

   Massko les observa longuement, tout deux. Il bougeait à peine, mais ne fit pas semblant d'être ailleurs, il leur fit face avec fierté, comme à son habitude. Il ne laissa ni l'un ni l'autre approcher, grondant au moindre mouvement suspicieux...

   Le Gecko se montrait impassible mais il n'en était pratiquement rien. En réalité il était mort de peur, cela avait toujours été une sensation très étrange en lui, d'un côté la terreur que suscitaient les Humains en lui, et d'un autre côté l'envie intarissable de les approcher, les observer... Toujours plus près... Il ne comprenait lui-même cet instinct, essayant de comprendre pourquoi il aimait ainsi prendre de tels risques, mais il en était ainsi[...]
En revanche Il n'oublia pas ce qui s'était passé la dernière fois qu'il s'était laissé approcher par un dresseur, il avait bien failli y laisser la peau dans une de leurs PokéBalls...

   Massko gagna du temps pour estimer le niveau de danger, tout en se montrant potentiellement agressif. S'il pouvait les effrayer, ce serait encore mieux... Il gronda à toute tentative d'approche, il avait trop peur pour les laisser approcher, sans remarquer qu'il finit même par en trembler, légèrement:


"Ko-mass... Ko...!"

_________________



Mon avatar ne m'appartient pas, il appartient aux concepteurs de PDM.


Chronologie RPG:


Le Chant du Bois Serein [Anveena] (lvl 20 au début)

Croisade forestière [Kara Effyis] (lvl 23 au début)


Carnet de route:

P.S:
 
Mémoires d'un Pokémon de l'Ombre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anveena
Papillon orphelin
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/08/2014
Age : 20

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Chant du Bois Serein [Massko]   Sam 27 Sep - 10:46

Plus le temps passait, et plus Anveena s'inquiétait. Le Pokémon avait certes révélé qu'il était là, mais cependant il restait caché on ne savait où. Certes, l'adolescente pensait sincèrement que tant qu'elle se montrerait calme. Mais cela ne l'empêchait pas de ressentir un peu de peur : le Massko pouvait tout aussi bien être nulle part que dans son dos. C'est d'ailleurs pour pouvoir savoir où le Pokémon était qu'elle l'avait appelée. Finalement, elle aurait peut-être dû prendre un parapluie.

Mais apparemment, le Massko se montra d'humeur conciliante. Une ombre bougea dans la gauche du champ de vision d'Anveena, qui tourna sa tête dans cette direction. Elle eu tout juste le temps de voir la couleur du Massko avant que ce dernier ne rentre dans les ombres. Si elle ne s'était pas trompée, elle avait vu une assez grande forme verte s'enfuir dans un coin où la lumière avait du mal à passer. Quelques secondes après, l'orpheline pu observer une forme qui se tenait fièrement dans les fins rais de lumière.

Anveena fut un peu intimidée par cette forme qu'elle n'arrivait qu'à peine à distinguer. Serrant un peu plus fort Layla contre elle, la brune tenta d'avancer son bras dans la direction du Pokémon sauvage, mais eu pour avertissement un grognement de la part du Massko. Il y eu ensuite quelques instants de silence, où l'orpheline tenta de mieux identifier ce qu'elle avait en face d'elle. L'absence de lumière rendait le Massko vraiment intimidant, presque plus grand que ce qu'elle avait vu du Pokémon, comme s'il grandissait toujours dans les ombres.

Puis, au bout d'un moment, le Pokémon sauvage se mit à trembler. Où du moins, c'est ce que cru la brune. Le Massko lâcha ensuite un autre petit cri, auquel elle ne pouvait pas comprendre ne serait-ce qu'une bride. Et pendant ce temps, la Tarsal arriva à se dégager des bras de sa maîtresse. Intriguée par le comportement de son amie, mais aussi apeurée par le Pokémon sauvage, l'adolescente resta sur place en voyant Layla approcher de la forme dans les ombres. LA Tasal commença ensuite à parler au Massko dans la langue des Pokémon, tout en restant à une distance raisonnable pour ne pas effrayer le Massko.

_(Bonjour ! Pourquoi tu restes dans les ombres ? Elle ne te fera pas de mal, tu sais.), dit-elle tout en pointant du bras sa maîtresse. (Je peux te donner ma parole, si tu veux. Tu n'as rien à craindre, alors viens !)

Layla accompagna sa proposition d'un sourire franc et sincère. après tout, elle connaissait Anveena mieux que personne, la Tarsal savait plus ou moins sûrement ce que pouvait faire la brune. Et là, pour l'instant, elle faisait le médiateur entre deux personnes qui n'osaient pas bouger à cause de leur peur respective. Pendant ce temps-là, Anveena déglutit légèrement, une goutte de pluie arrivant à trouver son chemin à travers la canopée avant de venir s'écraser sur le nez de l'adolescente. Tout dépendait de ce que le Massko dirait.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Massko
Pokémon de l'ombre
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 21
Localisation : France

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Chant du Bois Serein [Massko]   Lun 29 Sep - 2:31

       Massko réfléchissait encore à quoi faire, approcher ou pas, les laisser ou attaquer, quand Tarsal approcha un peu, tentant à communiquer. Il n'avait jamais entendu une voix si étrange mais parvint à la déchiffrer...
Il ne répondit pas, mais les feuilles sur ses bras s'illuminèrent; Cette fois il préparait une attaque, et ne laissa pas le temps au Pokémon ni au dresseur de la prévoir pour l'envoyer...

   Une puissante lumière envahit ses yeux pendant quelques instants, la capacité Groz'Yeux fût facilement reconnaissable, effrayant encore plus la pauvre Tarsal qui avait déjà eu le courage de s'avancer...

   Massko cessa très vite, il ne fit rien d'autre. chose à noter il n'engagea pas directement le combat par attaques physiques, même sachant qu'il pourrait surement gagner sans difficultés. Un Pokémon sauvage ordinaire ne se serait jamais donné tout ce mal pour chercher à communiquer, il aurait directement engagé le combat mais ce n'était pas le cas ici...

   Le Pokémon Plante était formel, il ne voulait pas se battre, et heureusement pour la jeune Humaine et son Pokémon d'ailleurs; Il avait une étrange façon d'essayer à communiquer, violente même... Peut-être était-ce pour une bonne raison...
Une raison qui se justifia peut-être quand il décida enfin de se montrer à la lumière. Un Massko ordinaire, à deux détails près... Et pas des moindres...

   Premièrement il portait un objet de manufacture Humaine, c'était flagrant à sa couleur brune; Une petite sacoche en cuir avec une longue sangle posée sur son épaule, à la façon de beaucoup de Lycéens avec leurs sacs [...] Cela ne pouvait que prouver l'idée qu'il avait déjà vécu dans le monde des Humains;
L'autre "détail" fut moins agréable à voir: De nombreuses cicatrices le long de son corps, heureusement aucune n'était réellement profonde et il ne semblait plus en souffrir, il lui manquait également quelques écailles ci-et-là...

   Massko se décida enfin à parler, pas trop tôt! Cela faisait bientôt dix minutes qu'ils s'observaient ainsi, chacun attendant une réaction de l'autre, n'importe quoi... Il sembla regretter son attaque, ou la justifier... Qu'importe, lui-même ne savait pas exactement:

"Reviens, je suis désolé..."


   Sa voix était tendre et attentionnée, un véritable choc comparé à son comportement, jusque là assez agressif, mais cette fois il avait cessé, pour preuve il ne chercha pas à lancer une seconde attaque, il devait avoir les idées sacrément embrouillées pour un tel changement... Mais malgré tout se montra toujours méfiant, et ne se laissa pas trop approcher.
Il pouvait la cacher, la peur restait là [...] Puis il posa un genou à terre -encore un comportement assez Humain- pour faire comprendre qu'il n'était pas une menace

"Vous êtes chez-moi... Les Humains ne sont pas tolérés, d'ordinaire..."


   Massko insista bien sur ce dernier mot, y insinuant pourquoi il était venu à leur rencontre, puis attendit une réponse. Calmement pour une fois...

_________________



Mon avatar ne m'appartient pas, il appartient aux concepteurs de PDM.


Chronologie RPG:


Le Chant du Bois Serein [Anveena] (lvl 20 au début)

Croisade forestière [Kara Effyis] (lvl 23 au début)


Carnet de route:

P.S:
 
Mémoires d'un Pokémon de l'Ombre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anveena
Papillon orphelin
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/08/2014
Age : 20

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Chant du Bois Serein [Massko]   Mer 1 Oct - 21:23

Layla avait tenté une approche amicale, en donnant même sa parole que l'humaine n'allait pas lui faire de mal. Et pour ce point-là, la Tarsal pourrait aller jusqu'à donner sa vie en gage de bonne foi : elle était certaine qu'Anveena ne pourrait pas faire de mal à quelqu'un sans tout faire pour s'excuser par la suite. Le Massko resta un instant silencieux, puis d'un coup les longues feuilles sur ses bras s'illuminèrent avant de créer un flash aveuglant. La seule chose que virent les deux filles furent deux yeux noirs effrayants. Sur le coup, Layla recula, son courage s'étant estompé à cette vue. Heureusement pour elles, le flash ne dura que très peu de temps.

L'adolescente se mit à attendre ce que ferait ensuite le Pokémon, dans une peur certaine. Elle resta ainsi figée, une expression de peur clairement visible sur son visage. Elle avait peur du Pokémon Gecko, mais aussi de ce qu'il pourrait arriver à sa meilleure amie. Car si Layla se faisait blesser par le Massko, alors elle ne se le pardonnerait jamais. Mais... Rien ne se passa. Près de deux autres minutes passèrent dans le calme le plus complet. Les seules choses que l'on ne pouvait entendre furent les respirations des deux Pokémon et de l'orpheline, ainsi que la pluie. Bien qu'elle restait dans l'expectative, la brune apprécia ce moment. Un moment calme, qui pourrait bien se révéler être le dernier de cette journée.

Au bout de quelques minutes, le Pokémon sauvage décida enfin de venir dans la lumière. Anveena put remarquer qu'elle ne s'était pas trompée quand à la couleur du Massko. Après cette constatation, la brune se mit à inspecter doucement du regard le Pokémon sauvage. La chose qui retint son attention fut la sacoche en cuir marron posé en travers des épaules du Gecko. La façon dont il la portait atténua un peu la peur de la jeune femme. Peu après, le Massko commença à parler, visiblement à l'attention de la Tarsal. Pourquoi ? Parce qu'Anveena ne parlait pas le langage des Pokémon, tout simplement. La Tarsal, rassurée par la voix tendre et l'expression de son interlocuteur, se décida à avancer vers le Massko jusqu'à une distance raisonnable, afin de ne pas trop le gêner.

Le Pokémon sauvage posa ensuite un genou à terre, comme pour dire qu'il ne voulait pas faire de mal. Il reprit à nouveau la parole, indiquant que l'orpheline et sa soeur spirituelle étaient chez lui. Et cela, la Tarsal ne trouva rien à redire. Ce fut plutôt la suite qui l'intrigua. Pourquoi les humains n'étaient pas autorisés à venir ici ? Layla décida d'avancer jusqu'au Pokémon sauvage pour le relever, ou du moins essayer avant de tomber la tête la première dans l'herbe aux pieds du Massko. Se relevant, la Tarsal leva son regard vers son interlocuteur avant de reprendre la parole.

"Dis, pourquoi les humains ne sont pas autorisés à venir là ? Anveena ne fait que cueillir des fleurs, c'est pas trop grave ?" Il y eu un petit instant de silence, avant qu'elle ne reprenne la parole. "Tiens au fait, je m'appelle Layla, et toi ?"

Pendant ce temps, l'adolescente était restée en retrait, regardant les deux Pokémon parler dans une langue qu'elle ne comprenait pas. Mais quelque chose la choqua quand elle vit le Pokémon Gecko se relever : les diverses cicatrices sur le corps du Massko. Bien qu'il semblait ne pas trop en souffrir, Anveena se morfondait intérieurement. Elle brûlait d'envie d'aller appliquer de la pommade sur le corps du Massko. La seule chose qui la retenait était le fait qu'il s'agissait d'un Pokémon sauvage ; et qu'à ce titre, il pouvait se montrer imprévisible. La brune restait donc là, à observer Layla tenter de discuter avec le Pokémon Gecko, tout en se retenant d'aller appliquer ses baumes sur les plaies du Massko. Peut-être que si ce dernier accepterait le contact avec la jeune vendeuse de fleurs, alors elle tenterait de passer de la pommade sur le corps meurtrit du Pokémon Plante.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Massko
Pokémon de l'ombre
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 21
Localisation : France

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Chant du Bois Serein [Massko]   Mer 1 Oct - 22:29

       Massko se releva et recula net quand la Tarsal s'approcha de trop, jusqu'à même s'effondrer au sol. Il  ne s'inquiétait pas ce n'était qu'un bête accident et elle n'avait rien, mais bon... Accident plutôt peu probable; Il l'écouta a nouveau, et cette fois mit du temps à répondre, comme s'il avait les pensées ailleurs ou était préoccupé par autre chose:

"Les Humains sont une menace. Vois ce qu'ils m'ont fait..."


   Il ne fût pas très doué en sensiblerie sur ce coup là, communiquant d'un ton agressif, presque menaçant, mais ce n'était pas dans ses intentions. Il se méfiait, et avait de bonnes raisons pour çà.
Il sentait très bien que l'Humains voulait approchait d'ailleurs, mais s'y refusait encore pour le moment... Il commença par établir un contact avec la Tarsal; La sachant un Pokémon dressé, c'était déjà pas mal pour lui...


"Je suis d'accord, vous n'avez pas l'air menaçantes, mais je dois me méfier. Tant que je ne suis pas sûr de pouvoir vous faire confiance...

Très bien, dit à ton dresseur d'approcher..."


   Massko failli annuler sa proposition aussitôt l'avoir dite. Encore une fois, il avait toujours peur... Mais cette fois il parvint à la garder au fond de lui-même, manifestant plutôt une agressivité, et bien sûr son éternelle fierté.
Il aimait à se montrer ainsi, inspirer le respect, et considérait que la peur était une forme de faiblesse... C'est pour çà, juste pour çà, qu'il fit tant d’efforts pour ne plus la montrer.

Sa sacoche n'était pas vide il fouilla à l'intérieur et saisit quelque chose, quelque chose qu'il reposa sans le leur dévoiler... Puis il reprit à Layla après qu'elle se soit nommée:


"Je suis Massko... Si ton dresseur mérite ma confiance, j'aurai quelque chose pour vous... Sinon je devrais vous exclure. Je suis le gardien de la forêt, c'est mon rôle de la protéger des intrus..."


   Le Gecko posa alors ses yeux sur l'Humaine, il se laissa approcher cette fois, mais gare si elle essayait de le toucher... Il fit progressivement étinceler les feuilles sur son corps, preuve qu'il préparait une attaque... Ou voulait le faire croire. Il préférait inspirer le respect par la peur, qu'un excès de confiance dangereux... Il décida de voir ensuite s'il pourrait se montrer "plus coopératif", mais savait qu'ils étaient déjà sur la bonne voie.

Il lui fallait encore attendre... La patience ne lui faisait pas défaut, mais la tranquillité, elle, si.

_________________



Mon avatar ne m'appartient pas, il appartient aux concepteurs de PDM.


Chronologie RPG:


Le Chant du Bois Serein [Anveena] (lvl 20 au début)

Croisade forestière [Kara Effyis] (lvl 23 au début)


Carnet de route:

P.S:
 
Mémoires d'un Pokémon de l'Ombre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anveena
Papillon orphelin
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/08/2014
Age : 20

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Chant du Bois Serein [Massko]   Sam 4 Oct - 11:09

Lorsque la Tarsal avait décidé de s'approcher du Massko, ce dernier recula subitement. Ce fut d'ailleurs en partie cela qui fit tomber le Pokémon Sentiment. Le Pokémon sauvage prit ensuite un peu de temps pour pour répondre, comme si pour un instant, ses pensées étaient ailleurs. Ainsi, les humains étaient dangereux ? Certes, les cicatrices sur le corps du Pokémon sauvage pouvaient très bien être causées par des armes humaines, ou même à cause des Pokémon de personnes mal intentionnées. Mais de là à dire que toute la race humaine était une menace ? Layla fut prise au dépourvu. Visiblement, il n'avait pas rencontré de bonnes gens auparavant.

Le ton agressif du Pokémon était ce qui inquiétait le plus la Tarsal. Mais la phrase qui suivit était parlée sur un ton un peu moins dur. Le Massko concéda que la Tarsal et Anveena ne semblaient pas menaçantes ; mais prévint qu'il se méfiait tout de même tant qu'il ne pourrait pas faire confiance à la brune. Le Massko demanda ensuite à que l'orpheline s'approche. La fierté et l'agressivité du Gecko pouvaient presque être ressenties par l'humaine, mais cette dernière attendit que son amie lui fasse signe pour pouvoir s'approcher. Anveena se rapprocha donc, tout en restant à un bon mètre du Pokémon sauvage. Ce dernier alla chercher quelque chose dans sa sacoche, avant de le reposer. la marchande de fleurs se dit qu'il devait s'agir d'un grigri du Massko, ou même un objet précieux à ses yeux.

Le Massko enchaîna en annonçant à la Tarsal que si les deux filles savaient gagner la confiance du Gecko, alors elle auraient droit à quelque chose. Sinon, elle devraient partir. La tarsal, qui fut la seule à comprendre ses dires, hocha de la tête. Le Pokémon sauvage s'inquiétait pour sa maison, ce qui était normal, voir même évident à ses yeux. Elle ne jugea pas nécessaire de retransmettre ce message à Anveena, qui s'était contentée d'observer le Massko, maintenant qu'elle était plus proche de lui. Ces cicatrices inquiétaient profondément la jeune femme. Et pourtant, son instinct lui disait de ne pas y aller. En effet, le Pokémon Gecko posa son regard sur l'humaine, avant de faire briller les feuilles sur son corps.

Craignant une attaque sur sa soeur spirituelle, Anvenna attrapa sa Pokémon et la plaça derrière elle, avec le petit panier. La peur qu'elle avait manifesté en voyant la possible attaque sur son amie était facilement visible, même pour un aveugle. Après s'être assurée que l'attaque ne serait pas lancée, l'adolescente se retourna vers le Massko, alignant son regard sur celui du Pokémon. Quelques instants plus tard, la brune se décida enfin à ouvrir la bouche, après avoir réfléchit à ce qu'elle pourrait dire au Gecko qui semblait, de toute évidence, ne pas apprécier sa présence.

"Je-... Massko ? Qu'est-ce... Qu'est-ce qui a fait.... Ces cicatrices... Sur votre corps... ?"

Après avoir posé sa question, Anveena se sentait presque idiote. De un, le Massko pourrait très bien ne pas la comprendre. De deux, elle avait posé la première question qui lui était venue à l'esprit. Décidément, elle devrait faire plus attention à ce qu'elle disait. Avant même que le Massko puisse répondre, Layla alla se mettre sur les genoux de son amie.

"Elle ne parle pas le Pokémon, je traduirais pour toi, si tu le veux bien."

La brune réfléchit un instant supplémentaire, avant de reprendre la parole.

"Massko ? Que... Que puis-je faire... Qui pourrait mériter... Votre confiance ?"

Car la marchande de fleurs se doutait bien que les deux Pokémon avait parlé d'une histoire de confiance. Depuis le début, elle avait bien ressentit la méfiance émaner du Massko. Pour que ce dernier accepte qu'elle puisse approcher, cela devait relever d'une question de confiance. Du moins, c'était la logique de la brune.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Massko
Pokémon de l'ombre
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 21
Localisation : France

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Chant du Bois Serein [Massko]   Sam 4 Oct - 12:45

       Massko se montra satisfait, pour la première fois. Il commença enfin à leur faire confiance, et il cessa aussitôt ce dernier signe d'agressivité. Regrettant un peu de les avoir terrorisé autant, mais jugeait qu'il n'avait pas le choix...

L'Humaine commença alors à lui poser des questions sur un ton irrégulier, et la Tarsal proposa de traduire sa réponse. Qui l'avait blessé ainsi... La réponse lui paraissait plus qu'évidente, mais il répondit quand même:


"Ce sont des dresseurs avec leurs Pokémon... Comme toi...

Ils voulaient me capturer, m'enfermer dans un de vos objets ronds à deux couleur..."

   Massko expliqua ainsi clairement pourquoi il se méfiait d'elles. Ce n'était pas simplement instinctif, mais plus que justifié...
Ce fut à son tour de s'approcher, quand l'Humaine posa une seconde question, lui demandant qu'est-ce qu'elles pouvaient faire pour gagner sa confiance...

   Le Gecko ne répondit pas, se contentant de sourire très légèrement. Il vint tout près du Pokémon Tarsal dont il avait déjà oublié le nom, et sortit une baie Oran de sa sacoche pour la lui offrir, la posant au sol à ses pieds, avant de reculer de quelques pas; espérant simplement qu'elle aimerait.

   Massko releva enfin les yeux sur l'Humaine, il répondit simplement:


"Maintenant tu a ma confiance, Humain..."

       Massko ne montra plus de signe d'agressivité depuis cet instant, mais tout n'était pas gagné. Il avait accepté l'Humaine et Tarsal sur son territoire, cela ne voulait pas dire qu'il se laisserait approcher aussi facilement.

Il restait un Pokémon sauvage après tout, et même si la peur partait lentement, l'instinct, lui, ne changerait pas d'avis. Pas pour le moment...

       Massko recula encore de quelques pas pour le leur faire comprendre, le dresseur n'avait plus aucune raison d'avoir peur et pouvait approcher -peut-être pas trop près au cas ou- mais lui la ressentait toujours, dicté par son instinct lui ne voulait pas lui faire courir le moindre risque et voulait le faire fuir au plus loin possible...
Mais d'un autre côté un Humain pourrait le protéger des autres dresseurs, lui offrir peut-être une meilleure vie qui sait...

       Il resta là sans plus bouger, perturbé jusqu'au fond de son âme...

_________________



Mon avatar ne m'appartient pas, il appartient aux concepteurs de PDM.


Chronologie RPG:


Le Chant du Bois Serein [Anveena] (lvl 20 au début)

Croisade forestière [Kara Effyis] (lvl 23 au début)


Carnet de route:

P.S:
 
Mémoires d'un Pokémon de l'Ombre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anveena
Papillon orphelin
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/08/2014
Age : 20

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Chant du Bois Serein [Massko]   Dim 5 Oct - 18:18

Visiblement, le Massko perdait de son agressivité. Cela se voyait à ses feuilles blanches qui revinrent à leur état normal. Anveena considéra cela comme une petite victoire : au moins, le Pokémon sauvage ne se montrait plus forcément si sauvage que cela. Qui plus est, il semblait être moins... Stressé qu'auparavant. Mais cela ne voulait pas pour autant dire que l'adolescente pourrait faire ami avec le Gecko pour le moment. Ainsi, lorsqu'elle posa sa question au Massko, Layla parla encore une fois au Massko. Ce dernier répondit en Pokémon, ce qui fit que la marchande de fleurs se retrouva une fois encore au dépourvu. Mais une fois que le Gecko eut fini, la Tarsal poqua son amie et dessina dans les airs une forme sphérique avec un point au milieu. La jeune femme assuma qu'il s'agissait d'une pokéball, avant de voir Layla frapper son bras après. Anveena interpréta cela comme une tentative de capture par un dresseur, ce qui fit lever le visage de la brune qui regardait désormais le Massko avec un regard plein de compassion.

Le Pokémon s'approcha ensuite doucement des deux filles. Il ne s'arrêta même pas pour répondre à la seconde question de la jeune femme, se contentant de sourire à cette dernière. Le Gecko s'approcha jusqu'à déposer une baie devant la Tarsal avant de reculer à nouveau. Reconnaissant une baie Oran, la Tarsal l'attrapa et commença à manger sans trop réfléchir, ces baies étant son aliment favori. Finalement, le Massko était assez sympathique. Ce dernier parla encore une fois, et Layla engloutit le reste de la baie en quelques instants pour dire en signes qu'Anveena avait la confiance du Pokémon. Mais... Le Massko continuait à reculer. La brune se dit que, au vu des cicatrices sur son corps, la peur devait être encore présente chez le Massko.

La brune se mit à réfléchir, alors que le Gecko restait figé sur place, comme préoccupé par quelque chose. Ce Pokémon sauvage lui avait accordé sa confiance, et l'humaine se décida à lui accorder la sienne, ainsi que toute sa compassion. Elle déposa donc doucement son amie au sol, et lui murmura quelque chose à l'oreille avant de regarder à nouveau le Massko. La Tarsal, quand à elle, hocha de la tête avant de s'approcher du Gecko. Elle toussa un peu, autant pour attirer l'attention du Pokémon plante que pour déloger un morceau de baie du coin de sa bouche, avant de prendre la parole.

"Dis... Massko ? Anveena propose de mettre de la pommade sur tes blessures, si tu veux. Comme ça, t'auras moins mal."

Pendant que sa soeur spirituelle parlait au Pokémon sauvage, Anveena préparait au cas où le baume, et passait en revue les plantes qu'elle avait cueillit. elle allait pouvoir rajouter plein de fleurs dans son jardin personnel, ce qui la fit un peu sourire. Puis, elle reporta son attention sur le Gecko. Elle attendait sa réponse, mais si cette dernière était un non, alors elle saurait s'en contenter. Après tout, elle n'allait pas s'imposer au Massko, ce dernier semblait déjà avoir assez de mal avec les humains comme cela.

Hors-rp:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Massko
Pokémon de l'ombre
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 21
Localisation : France

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Chant du Bois Serein [Massko]   Lun 6 Oct - 0:52

       Massko n'avais jamais laissé approcher un Humain assez près pour le toucher; Vraiment: jamais.
Il ne savait toujours pas quoi faire, déchiré entre ses deux sentiments les plus extrêmes, d'un côté acceptant de se faire "domestiquer", et d'un autre son instinct et sa fierté qui voulaient garder l'Humaine et son Pokémon aussi loin que possible... Sans oublier ses blessures qui ne s'arrangeraient pas toutes seules, visiblement.

       Le Gecko observa ce que l'Humaine voulait appeler "baume", et finit par comprendre de quoi il s'agissait. Certains Pokémon de la forêt en préparaient aussi, et pour la même utilisation. Mais encore une fois cela ne s'appliquerai pas tout seul, ce qui revint à son débat interne amenant à accepter le contact ou non...

       La pluie avait cessé, depuis un moment déjà, sans que personne ne s'en rende compte; Tous trop occuper entre eux. Ses écailles humides luisaient au soleil désormais, c'était assez beau à voir... Sauf là où il n'y avait plus que la chair à vif.

       Massko laissa la grande feuille ornant sa tête s'illuminer, cela n'avait rien à voir avec une attaque mais un comportement tout à fait naturel, c'est ainsi qu'il se servait du soleil et de l'eau pour se régénérer -cela dura une minute environ-; Bien sur cela ne suffirait pas, ou du moins cela prendrait des mois pour les plaies les plus profondes...

       Le jeune Pokémon finit par s'approcher; Il acceptait, enfin! Il approcha de l'Humaine, bien plus près qu'avant, et vint se mettre juste face à elle, à portée de bras.
Chaque seconde devint alors aussi longue qu'une éternité, il se sentit très vite mal à l'aise à se voir si petit face à un Humain mesurant quasiment le double de sa taille...
Il ne le supporta pas plus longtemps et effectua un bond en arrière.

       Cette fois la volonté était là, mais Massko n'y parvint pas... C'était peut-être -encore- trop demandé d'un coup... Il déplora, laissant sa fierté de côté pour une fois. Il en tremblait même:


"J'ai, j'ai peur..."

       Massko avoua ses faiblesses, pour la première fois. Il baissa la tête de honte, ce n'était pas dans sa nature de se laisser abattre ainsi... Mais il n'y arriverait pas, il ne pouvait pas. Pas seul... Il était encore assez jeune, après tout. Malgré son apparence, malgré ce qu'il montrait de lui depuis le début, il n'avait pas deux ans de plus que Layla.

       Massko laissa quelques larmes couler sur ses joues, déshonoré. Il était faible, bien trop pour mériter d’appartenir à une espèce si privilégiée; Du moins, c'est ce qu'il pensa...


H.Rp:
 

_________________



Mon avatar ne m'appartient pas, il appartient aux concepteurs de PDM.


Chronologie RPG:


Le Chant du Bois Serein [Anveena] (lvl 20 au début)

Croisade forestière [Kara Effyis] (lvl 23 au début)


Carnet de route:

P.S:
 
Mémoires d'un Pokémon de l'Ombre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anveena
Papillon orphelin
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/08/2014
Age : 20

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Chant du Bois Serein [Massko]   Mer 15 Oct - 20:14

Le Massko semblait vraiment tiraillé entre plusieurs émotions, cela se voyait à la façon dont il était tendu. L'adolescente s'aperçu que le Pokémon Gecko regardait la pommade qu'elle préparait au cas où. Pendant un court instant, Anveena cru que le Pokémon sauvage savait de quoi il s'agissait, mais le Massko retourna bien vite dans ses débats intérieurs. Cela piquait la curiosité de la brune, qui se demandait pourquoi ce Pokémon semblait si réticent à se laisser approcher. Certes il avait été blessé par des humains, mais la marchande de fleurs et son Pokémon pouvaient jurer qu'elles n'allaient pas lui faire de mal. Tout en jetant un petit regard inquiet sur le Massko, Anveena se prépara à utiliser la pommade, si le Gecko le voulait bien.

Ce ne fut que lorsque les écailles commencèrent à briller d'un doux éclat que l'adolescente remarqua que la pluie avait fini de tomber, alors que le soleil se taillait à nouveau un chemin à travers la canopée. La grande feuille du Massko commença à briller plus fort, mais au vu de l'attitude que le Pokémon affichait, l'humaine en déduisit qu'il ne s'agissait pas d'une attaque. Elle aurait presque trouvé cela beau, si les plaies sur le corps du gardien de la forêt n'étaient pas plus mises en valeur à cause du scintillement. Cela lui arracha une petite larme, qu'elle essuya du coin de l'oeil.

Puis, vint ce que la jeune femme espérait. Le Massko décida enfin de s'approcher d'Anveena et se plaça à une porté de bras de l'adolescente. Cette dernière afficha un petit sourire chaleureux, sourire étant là pour féliciter le Pokémon sauvage d'avoir eu assez de courage pour s'avancer. L'orpheline retira donc le couvercle de son petit pot de pommade et commença à s'en enduire les mains. Mais alors qu'elle allait appliquer le baume sur les plaies du Massko, il recula précipitamment d'un bond. Une expression de surprise, mêlée à un peu d'incompréhension ornait maintenant le visage de l'adolescente. Elle resta donc les mains en l'air pendant quelques secondes, avant de les baisser tout doucement. Elle avait fait quelque chose de mal ?

Layla se tourna alors vers sa maîtresse pour lui traduire les dires du Gecko. Le Tarsal pointa du doigt le Massko, avant de mimer la panique. Ainsi, le gardien de la forêt avait peur ? La marchande de fleurs cligna des yeux une fois, deux fois, avant de remarquer à quel point cela embarrassait le Pokémon sauvage. Il... Pleurait ? Lui qui s'était montré si fier il y a quelques instants, venait de verser quelques larmes juste par peur ? Une nouvelle fois, cela ébranla le coeur de l'adolescente qui s'approcha doucement et tendit sa main gauche, celle qui avait le moins de pommade sur elle, vers le Massko.

"Tu-... Tu n'as pas... À avoir peur... Je... Je te promets... Que je ne te ferais... Aucun mal..."

Elle était sincère. Tout ce qu'elle voulait, c'était aidé ce Pokémon meurtri qui se montrait aussi dur que le fer, et pourtant semblait aussi tendre qu'un oreiller. Et alors qu'elle attendait la réaction du Massko, le Bois Serein reprenait un semblant de vie, les oiseaux se remettant à chanter. Tout dépendait maintenant de ce que le gardien du Bois allait décider.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Massko
Pokémon de l'ombre
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 21
Localisation : France

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Chant du Bois Serein [Massko]   Jeu 16 Oct - 19:51

       Massko avait toujours peur, mais voulait bien réessayer. Il devait avoir une bonne raison pour en vouloir tant, après tout, un Pokémon sauvage "ordinaire" aurait ou combattu jusqu'à la victoire ou défaite, ou fui tout simplement... Mais pas lui, et çà Anveena finit par le comprendre: il voulait de la compagnie...

       Tout devint subitement clair dans leurs pensées, c'était tellement logique quand on y réfléchissait un peu; Pourchassé par les Humains depuis aussi longtemps qu'il s'en souvienne, ne pouvant plus vivre avec les insectes depuis son évolution... Un Pokémon vachement solitaire, mais peut-être que ce n'était pas par choix: Avait-il le choix...?

       Massko recherchait toujours d'éventuels congénères, mais en vain. Et l'Humaine savait bien qu'il s’agissait d'une espèce assez rare, de plus que les rares groupes vivaient très loin ici, dans d'autres régions... Ce qui souleva une autre question: D'où venait-il exactement? Comment était-il arrivé ici?
Tant de questions... Mais une chose le rassurait -un peu-. Plus il forçait le contact avec l'Humaine, plus d'images oubliées lui revenaient en tête, comme un puzzle à assembler [...]

       Le Gecko finit par se redonner un peu de courage, il la laissa approcher. Retrouvant très vite se stress quand elle arriva assez près, il lutta conte lui-même pour rester en place et non fuir, une fois de plus.
C'est alors qu'il se rendit compte d'où venait cet "instinct", ce n'était pas naturel. Une peur pareille ne pouvait pas être naturelle... Il eut de vagues images d'un traumatisme avec un Humain, très méchant.
Juste à côté il y avait une Pokéball... La sienne. C'était çà, il n'était pas un Pokémon sauvage... On l'avait déjà dressé, il y a des années...

       Massko reprit ses esprits pour revenir à la scène actuelle, l'Humaine lui avait tendu la paume se sa main; Il resta là un moment sans rien faire, ne cessant d'y réfléchir. Finalement il accepta, s'avançant légèrement pour poser le front contre sa paume, baissant la tête, et ferma les yeux. Le stress s'évacua en une fraction de seconde, la peur également; Il se sentait bien... C'était même agréable...


"Koo, Koo... (Confiance...)"


       Ses mots étaient doux et attentionnés, mais des larmes coulaient le long de ses joues... Il y avait de la joie, mais de la tristesse également... Massko transmit les images horribles qu'il venait de subir à l'Humaine, pour essayer de lui faire comprendre. Sans avoir aucune idée d'où il tenait cette étonnante capacité... Il essayait de lui dire quelque chose de vraiment important...

H.RP:
 

_________________



Mon avatar ne m'appartient pas, il appartient aux concepteurs de PDM.


Chronologie RPG:


Le Chant du Bois Serein [Anveena] (lvl 20 au début)

Croisade forestière [Kara Effyis] (lvl 23 au début)


Carnet de route:

P.S:
 
Mémoires d'un Pokémon de l'Ombre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anveena
Papillon orphelin
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/08/2014
Age : 20

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Chant du Bois Serein [Massko]   Jeu 23 Oct - 6:11

Plus le temps passait, et plus Anveena doutait du fait que le Massko se laisse toucher. Au début confiante, la jeune femme commençait à se demander si finalement, le Pokémon sauvage ne fuirait pas avant qu'elle ne puisse appliquer de la pommade sur ses blessures. Et pourtant, le Gecko restait planté là, sans bouger, le regard perdu dans le vide. S'il n'était pas écorché comme cela, au aurait pu croire qu'il s'agissait d'une statue. Les yeux du Massko, vides, semblèrent tressaillir sous le coup d'une surprise inconnue à l'adolescente.

Peu après, il sembla revenir à lui et approcha d'Anveena pour pour ensuite poser son front sur la paume de la jeune femme. Il murmura des "koo", alors que subitement, le mot "confiance" résonna dans la tête de l'adolescente. Surprise, elle se tourna vers Layla, qui la regarda avec un air interrogatif. La marchande de fleurs en déduit alors que ce n'était pas la Tarsal qui avait parlé, mais alors... Qui d'autre ? Est-ce qu'il s'agissait du Massko ? Cela semblait peu semblable aux yeux de la jeune femme.

Peu après des images vinrent à son esprit. Elle y voyait le même Massko qui se tenait devant elle, battu, lynché, torturé par un humain dont le visage était plongé dans l'ombre. Anveena vit ainsi le sang gicler des plaies que le dresseur faisait avec un plaisir manifeste sur son Pokémon, avant de l'enfermer dans une pokéball pour environ une semaine. Plus les images défilaient dans la tête, plus les larmes commencèrent à perles dans les yeux de l'adolescente. Elle rompit le contact, avant de s'agenouiller devant le Massko et de passer doucement de la pommade sur les blessures. Une fois que chaque plaie avait été recouverte de baume, elle adressa la parole au Gecko.

"Massko... Pour-... Pourquoi... On vous a... Fait ces blessures ?"

Alors qu'elle parlait, la jeune femme releva le visage vers son interlocuteur, les larmes perlant encore au coin de ses yeux suite aux images qu'elle avait vues. Loin de se demander comment le Pokémon avait réussi à lui montrer ces atrocités, elle s'inquiétait plutôt de pourquoi un dresseur irait battre son allié, son ami sans une raison des plus sérieuses. Puis, elle détourna le regard avant de continuer à parler.

"Enfin... Si vous... Voulez bien... Me le dire..."

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Massko
Pokémon de l'ombre
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 21
Localisation : France

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Chant du Bois Serein [Massko]   Mer 5 Nov - 23:54

       Massko retrouva un peu le sourire après çà, il n'avais aucune raison de se lamenter maintenant.  Tout ceci fait parie du passé, un passé dont il ne se souvenait pratiquement rien... L'émotion lui fit bien sûr un grand choc, d'où sa réaction, mais il se calma assez vite au final.

       Il laissa l'Humaine s'exprimer au contact, et même lui appliquer cet étrange médicament sur ses écailles; c'était un peu plus douloureux là où il n'y en avait plus, mais supportable. Il ne réagit pratiquement pas, laissant l'Humaine prendre soin de lui comme s'il s'agissait de son propre dresseur...

       Massko mit un moment à le remarquer, c'était extraordinaire. Il avait l'habitude de réagir violemment face aux Humains, à la moindre souffrance, voulue ou non, le Pokémon Plante attaquait. Mais pas cette fois; Il ne fit absolument rien, comme s'il y était hébitué... Alors que c'était tout l'inverse.

       Il la regarda à nouveau. Il y avait quelque chose chez ce dresseur, quelque chose qui poussait Massko à ne montrer que calme, et aucune forme d'agressivité. Quelque chose qui l'avait poussé à s'intéresser à elle au lieu de chercher à les faire quitter son territoire, ou encore qui permettait à l'Humaine de le toucher sans en subir les conséquences...

       L'Humains se baissa à sa hauteur pour le questionner à propos des visions qu'il lui avait envoyées, sans qu'il comprenne lui-même comment il avait réalisé un tel prodige... Massko ne sut quoi répondre mais tenta toute de même de lui expliquer; Il ne savait pas:


"Je ne, sais pas... Oublié, mon passé... Tout oublié..."


       Massko se sentit gêné sur le coup, comment faire croire à quelqu'un qu'on pouvait oublier le traumatisme de sa vie... Pourtant c'était bien la vérité. Ses quelques images étaient ses seuls souvenirs, et encore il n'y a pas une heure il ne savait absolument rien sur son passé...

       Le Gecko remarqua que l'Humaine était en pleurs, et çà s'entendait au son de sa voix.Par compassion, très surement... Il ne voulait pas çà, pas qu'elle se sente mal à cause de lui:


"Pas pleurer pour moi... S'il te plait..."


       Massko laissa la Tarsal se débrouiller pour faire comprendre à l'Humaine chacun de ses mots, et sourit à nouveau quand elle commença à se calmer, lentement. Il posa doucement une patte sur la main de l'Humaine... En signe d'amitié.[/b]

_________________



Mon avatar ne m'appartient pas, il appartient aux concepteurs de PDM.


Chronologie RPG:


Le Chant du Bois Serein [Anveena] (lvl 20 au début)

Croisade forestière [Kara Effyis] (lvl 23 au début)


Carnet de route:

P.S:
 
Mémoires d'un Pokémon de l'Ombre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anveena
Papillon orphelin
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/08/2014
Age : 20

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Le Chant du Bois Serein [Massko]   Mer 19 Nov - 16:21

Contrairement à tout ce qu'il avait pu montrer jusqu'à maintenant, Massko restait calme et ne bougeait pas alors que l'adolescente appliquait le baume. Sur le coup, Anveena se sentait bien, et ce malgré les images qu'elle avait vu quelques instants auparavant. Elle avait même l'impression que le Massko ressentait aussi la même chose. Cet instant semblait vouloir durer, au plaisir de l'adolescente. Elle aimait s'occuper de ce Pokémon, aider cet être qui avait souffert.

Puis, lorsqu'elle demanda pourquoi le Gecko avait subit ce qu'il lui était arrivé, ce dernier se baissa et lui répondit, mais il semblait être un peu gêné lorsqu'il parla, Layla essayant de mimer quelque chose, mais la jeune femme ne comprit pas sur le coup. Anveena resta donc pensive, avant de comprendre que le Massko ne savait plus. Lorsqu'elle  se rendit compte de cela, ses yeux s'écarquillèrent, avant que ces derniers expriment un air navré pour le Pokémon.

Bien qu'oublier un tel passé semblait fort improbable, l'adolescente cru néanmoins au Massko. Elle sentait qu'elle pouvait le croire, car de ce qu'elle avait vu, ce n'était pas un Pokémon qui mentait comme il respire. Et lorsqu'il posait sa main sur l'épaule de la marchande de fleurs, cette dernière tourna sa tête vers le Pokémon Plante, ses yeux encore embués de larmes. En voyant le visage du Gecko, Anveena fit un effort et s'essuya les yeux avec le dos de sa main. Puis, elle sourit elle aussi en réponse à celui du Massko. À côté, la Tarsal mimait le fait de ne pas pleurer. L'adolescente fit comprendre d'un hochement de tête qu'elle eu comprit, avant de prendre la parole.

"D'a-... D'accord... Massko...", dit-elle avec quelques fins de sanglots perceptibles dans sa voix. "Je..."

Et alors qu'elle allait commencer sa phrase, elle s'arrêta et alla plutôt chercher une fleur dans son panier. Une fois qu'elle eu attrapé un soucis d'eau, elle tenta de l'attacher à la sacoche du Gecko, avant de tout simplement tendre la fleur au Pokémon avec un sourire gêné, faute d'avoir pu l'attacher. Une fois que le Pokémon Gecko eu prit la fleur, Anveena se releva, et après de bref adieux, repartit vers l'orphelinat d'un pas un peu plus guilleret. Certes, elle manqua de déraper sur les pavés humides à un moment, mais elle n'y prêta pas plus attention que cela.

Car le Massko lui avait redonné le sourire. Et qui plus est, l'adolescente sentait qu'elle s'était faite un ami dans son bois préféré.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Terminé] Le Chant du Bois Serein [Massko]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Le Chant du Bois Serein [Massko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Photo de Myxomycètes : Arcyria sp. - Arcyrie non déterminée - Organisme sur bois mort en décomposition - Trichiidae - Mycetozoa
» [TERMINÉE] La belle au bois dormant (Le réveil)
» Aliens des bois champignon pieuvre
» bois de cèdre
» [Tuto] Des jolis bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aube Saison 2 : Version Zénith :: Maïlys - Zones Civilisées :: Megapagopolis-
Sauter vers: