Bienvenue sur la suite du forum à succès Pokémon Aube, Invité. Après l'incroyable assaut de la Team Zodiac, où en sont les choses sur l'île de Maïlys?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Esprit es tu là ? [Mew] (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Esprit es tu là ? [Mew] (terminé)   Dim 12 Oct - 17:45

En arrivant à Port Sableye, je savais très bien que je n'allais pas pénétrer dans une grande ville mais quand même je ne m'attendais pas à voir si peu de choses. Il n'y avait quasiment pas d'immeubles, seulement des maisons aux murs foncés, plus ou moins vastes et rassemblées vers le front de mer qui rassemblait d'ailleurs la plupart des fréquentations de la ville de par l'abondance de bateaux de traversé, de pêche et autres. Au bord du port on pouvait trouver quelques restaurants spécialisés dans les plats à base de poissons, des boutiques d'accessoires pokémon, de vêtements alors que quelques vendeurs à la sauvette avaient installés leurs stands de l'autre coté de la rue. Autant dire que ce n'était pas vraiment la panacée pourtant, en continuant de déambuler dans les ruelles je finis par trouver la seconde rue la plus animée de la ville c'est à dire la rue de l'université. Un grand bâtiment s'élevait majestueusement en plein milieu de ce qui pouvait correspondre à une avenue alors que florissant d'autres types de commerce comme des magasins de fournitures, des snacks, des librairies et autres. Pas loin de l'université, un second bâtiment du même type s'élevait et je reconnus la bibliothèque de Port Sableye, quoi de plus logique après tout. Seul Terhal flottait à coté de moi alors que le crépuscule faisait son apparition et que je restais en admiration devant ces deux immenses bâtiments. Je savais qu'un jour ou l'autre il faudrait que je pénètre là dedans, non pas pour reprendre mes études comme le voudraient mes parents, mais pour affronter la championne de la ville et décrocher un des badges officiels de la ligue.

L'avantage de ce quartier, c'est que c'était un des moins désert et c'est aussi celui qui abritait un hôtel qui ne semblait pas trop mal et qui acceptait les pokémons. C'était idiot à préciser, mais certains hôtels ne toléraient pas que les équipes de dresseurs restent en dehors de leurs balls et c'était assez problématique pour les gens comme moi. Or ici ça ne semblait pas trop poser de problème à condition qu'ils n'abiment rien dans la chambre, condition logique que ce soit pour des pokémons ou pour des bipèdes. Depuis notre arrivée, j'avais très envie de tenter une petite expérience et la tombée de la nuit et le calme de l'hôtel étaient des conditions parfaites pour tout mettre en place. Un de mes passe temps favoris était la lecture du tarot divinatoire et j'avais pour ça un paquet de cartes qui ne me quittait jamais mais il y avait bien une chose qui faisait parti de ce domaine que je n'avais jamais essayé c'était le spiritisme. Le temps de régler toutes les formalités et de diner, la nuit était tombée et je pouvais enfin tout mettre en place pour commencer.

Je sortais mes pokémons hors de leurs balls et leurs expliquais rapidement la situation tout en sortant ce dont j'avais besoin. En effet j'avais au préalable prévu tout le matériel nécessaire : des bougies, un triangle en bois et  un support fait aussi de bois gravé de lettres. Le seul léger soucis c'est que je craignais que Wolverine ne puisse pas participer tout simplement parce qu'il prenait énormément de place et parce qu'il n'avait pas de main ou de patte à proprement parlé. Il me répondit d'esprit à esprit que ça ne le gênait pas et qu'il se contenterait de nous regarder. Quand aux autres je ne les sentais pas très persuadés par l'expérience, même si ils m'avaient déjà vu tirer les cartes auparavant. Je réussis tant bien que mal à les convaincre de le faire et finalement ils posèrent chacun une patte sur le triangle après que Goup' ait allumé les bougies. Maintenant que tout était prêt, je prenais le rôle de médium et m'adressais au vide.


- Si il se trouve ici un esprit qu'il se manifeste et parle par le biais du Ouija...

J'avais volontairement pris un ton grave et un air très sérieux, non pas pour la réussite de l'expérience mais plutôt pour continuer à stresser mon assemblée. Je savais bien que ça ne fonctionnerait pas, le paranormal ayant lui aussi ses limites mais voir mes trois pokémons dans cet état me faisait déjà intérieurement rire. Bientôt nous allions tous plus ou moins volontairement pousser le triangle vers un endroit ou un autre de la planche, faisant marcher à plein régime notre imagination et nos peurs ancestrales de l'inconnu. Riolu fut bientôt entouré d'une légère aura bleutée témoignant de ses inquiétudes et j'eu énormément de mal à ne pas rire. Ils le prenaient tous très très au sérieux et je me demandais bien pourquoi cet excès de naïveté tout d'un coup. J'allais bientôt le savoir à mes dépends...


Dernière édition par Kara Effyis le Mar 18 Nov - 23:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Esprit es tu là ? [Mew] (terminé)   Dim 12 Oct - 20:28

Après avoir enfin trouvé le village grâce à Democracy le Pyroli, j’étais au final parti dans une nouvelle tournée de l’île. Tournée que je voulais finir avant d’aller rencontrer les grands patrons du village pour leur faire part de ce que j’avais réellement envie d'y mettre en place. Cette tournée me mena via une téléportation par morphing en Gardevoir, à la ville que les z’humains appelaient Port Sableye. C’était un truc qui était très pratique avec le village, on pouvait facilement trouver à peu près n’importe quel Pokémon à copier. Aussi il était assez aisé de pouvoir obtenir un nombre de capacités assez hallucinantes. J’avais en effet remarqué depuis un certain temps, qui devait dépasser les milliers d’années que même si prendre l’apparence d’un Pokémon déjà rencontré était facile, il y avait un blocage quand je tentais d’utiliser une des capacités de l’espèce. A moins que j’en ai un en face, comme le jour d’avant avec Gwen, la Gardevoir.


Bref, j’étais donc à Port Sableye, enfin, comme à mon habitude, j’étais à quelques distances de la ville, pour me permettre de mettre en place mon filet psychique d’invisibilité. Ce qui fut assez rapidement fait une fois débarrassé du voile blanc et de la coiffe verte du Pokémon Etreinte. Ainsi, il me fut comme à mon habitude très facile de m’infiltrer dans la ville pour observer les z’humains comme je le faisais, pour apprendre plein de truc sur eux. Il n’empêchait que je constatais souvent la même chose, c’est-à-dire qu’il y avait une grande proportion de méchants z’humains avec leurs boules à deux couleurs. Même si dans le Port Sableye, ce n’était même pas les z’humains le problème. Parce qu’on en voyait pas beaucoup, Ho-Oh faisant pleuvoir une chaleur énorme sur la ville, comme s’il était entrain de balancer une Canicule. Si bien que assez rapidement, je commençai à être fatigué par toute cette chaleur sur la petite ville au bord du désert. Aussi résolu-je de me trouver un endroit tranquille pour dormir et de reprendre mon observation quand il ferait plus froid, quand Lugia aura fait lever la grosse boule blanche sur l’île-croissant.  Donc, je choisis un bâtiment z’humain quelconque, je le sonda pour vérifier qu’il n’y avait pas de z’humain dans la pièce que j’avais choisi, j’ouvris la fenêtre et entra me coucher dans le coin le plus sombre et le plus frais de la pièce, le voile invisible toujours actif. Une fois couché, je me laissa presque immédiatement tomber dans le sommeil, pour me réveiller plus tard.

Sauf que, une fois la nuit tombée, j’entendis du bruit dans la chambre, ce qui voulait dire qu’un z’humain y avait pénétré, sans doute avec ses Pokémons. Après avoir entendu quelque temps, j’avais pu identifier qu’il s’agissait d’une z’humaine avec un Riolu, un Terhal, un Goupix et un Dynavolt, à priori les quatre tout jeune, même s’il sortait aussi d’une de ses satanés boule blanc et rouge. Au moment où j’allais doucement sortir de ma cachette, toujours invisible, j’entendis la voix de la petite z’humaine.


- Si il se trouve ici un esprit qu'il se manifeste et parle par le biais du Ouija...

Wow, elle me parlais à moi, comment elle avait fait pour savoir que j’étais là, et c’est quoi un Ouija ? Quoique, elle avait dit si, donc elle attendait pas forcément de réponse. Pas grave, elle allait en avoir une, embêter les z’humains était un de mes passe-temps favori, j’allais donc lui répondre. J’envoyai donc valser la porte de ma cachette, provoquant un sacré bruit. Puis sans bruit cette fois-ci, j’allai me mettre dans ma position favorite, flottant juste au-dessus de la petite z'humaine, qui était penché sur une sorte de planche en bois avec des lettres dessus. Un sondage rapide, m’appris que c’était censé être ça le Ouija, il m’avait suffi d’effleurer l’esprit de la Goupix, la moins à même de m’identifier dans le groupe, entre l’ordinateur d’acier sur patte et le Pokémon Aura. Aussi fis-je bouger la petite pièce en bois, pour former les lettres : J-E-S-U-I-S-L-A, tout en éclatant d’un léger piaillement de rire, tout à fait fier de ma blague à la petite z’humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Esprit es tu là ? [Mew] (terminé)   Dim 12 Oct - 22:43

Je ne m'attendais absolument pas à une quelconque réaction des outils de bois dans la minute et je pensais plutôt que l'un des participants allait finir par se retirer à cause d'un excès de frousse. Je restais néanmoins concentrée sur ce que nous faisons car j'avais un certain respect pour ce que les initiés appelaient les arts occultes et aussi parce que si ça fonctionnait j'aurais été super fière d'avoir réussi. Soudain un bruit énorme se fit entendre, comme si quelque chose venait de violemment heurter le sol après avoir été bousculé ou un truc du genre. Nous eûmes tous le réflexe de garder un contact avec le triangle mais non sans avoir sursauté chacun de manière grandiose. Je me tournais vers Wolverine qui semblait inspecter les alentours à la recherche de ce qui avait provoqué ce bruit et bizarrement près d'une table basse. Je me détendis un peu et le réprimanda gentiment, pensant qu'il était la cause de tout ça.

- Si c'est de l'humour c'est pas drôle...
*Pas moi !...*
- Qui c'était alors ? Y a que toi qui ne participe pas !
*Toi inviter esprit... Esprit te répondre*

Je levais les yeux au ciel face à la réplique du pokémon et tournais la tête face à la planche. Il avait beau ne pas faire des phrases complètes, il avait quand même de la répartie celui là, je ne risquais pas de m'ennuyer avec lui non plus. Suite à ce petit incident, l'aura de Riolu s'était intensifiée en couleur et les autres ne semblaient pas très très à l'aise non plus. Je tentais de les rassurer en leur disant que c'était simplement l'autre qui avait bousculé un meuble et ça les aurait sans doute rassuré si il n'avait pas répété à tout le monde par télékinésie que c'était pas lui. Avec ma main de libre, je plaçais mon index contre ma bouche pour inviter tout le monde à regagner un peu de silence pour que l'on puisse continuer. J'étais encore assez amusée par l'expérience ce, jusqu'à ce que le triangle glisse doucement vers différentes lettres du plateau jusqu'à former une phrase. Cette fois ci j'eu vraiment la chair de poule et je sentis un léger noeud se créer dans mon estomac. Certes une partie de moi espérait que ça fonctionne mais maintenant je devais faire quoi moi ? Je levais les yeux vers les autres participants pour vérifier qu'aucun d'entre eux ne soient la cause de ce mouvement mais il fallait croire que non puisqu'ils eurent le même réflexe que moi.

- Bon ok c'est qui qui a bougé le triangle ?
*Esprit...*
- Arrête tes bêtises ! Ma voix tremblait un peu maintenant. Regarde je vais te le prouver que c'est quelqu'un de bien vivant qui bouge le triangle... Je me raclais la gorge et repris ma voix de maitresse de séance. Esprit... Quel est ton nom est qu'est ce qui t'a mené vers nous ?

Je sentais bien que mes questions supplémentaires n'enchantaient pas vraiment le reste des participants qui se lançaient tous des regards inquiets, sans pour autant perdre le contact avec la pièce de bois. Il devait forcément y en avoir un qui jouait la comédie et qui bougeait la pièce assez fort pour nous guider mais pas trop pour se faire repérer. Oui c'était forcément ça, sinon nous avions réellement dérangé un esprit et s'il était du genre à ne pas apprécier les réveils forcés nous aurons une bonne raison de courir pour partir de cet hôtel. Heureusement pour les gérants du lieux, j'avais tout payé à l'avance et cette initiative s'avèrerait utile dans le cas où le soit disant esprit, si s'en était un, ne soit pas du genre bavard. Seul inconvénient en cas de fuite, on ne pourrait pas profiter du petit déj' demain matin et il avait l'air super dans cet hôtel... Je m'encrais de nouveau sur le moment présent en regardant Dyno qui avait l'air agité, ce qui ne différait pas vraiment de d'habitude. Wolverine me traduisit ses paroles et m'indiqua que selon le pokémon, il y avait des bruits qui venaient d'au dessus de nous. Cette pensée me fit froid dans le dos, à croire que nous avions provoqué un poltergueist... Non il devait forcément y avoir une explication rationnelle et moins effrayante à tout cela et je fermais une seconde les yeux pour me calmer et attendre la suite des événements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Esprit es tu là ? [Mew] (terminé)   Lun 13 Oct - 19:49

Mouahaha, c’était trop drôle, la z’humaine était tombée dans le panneau comme une vraie débutante. Bon par contre, maintenant elle accusait le pauvre Terhal, qui aurait tout aussi bien responsable avec ses pouvoirs psy, mais qui ne l’étais pas vu qu’il fallait mettre les manifestations venant soit disant de l’esprit à mon compte à moi. D’ailleurs le Terhal était assez perspicace, même si ça n’était pas un esprit qui avait répondu, enfin, je crois pas être ce que les z’humains appelait un esprit.
Enfin, fallait quand même constater qu’il était sacrément entrain d’avoir peur, ce qui m’arracha encore un piaillement victorieux alors que je flottais toujours, totalement invisible au dessus de la z’humaine. Enfin invisible était un bien grand mot, avec la taille de mon aura psychique, le Terhal et le Riolu devait sentir que j’étais avec eux dans la pièce. Pas sur qu’il arrive à savoir où j’étais exactement par contre. Puis la z’humaine commença à essayer de calmer son monde, comme elle était courageuse, elle voulait savoir qui l’embêtait ou quoi ? A moins qu’elle pensait toujours qu’il s’agissait du Terhal. Et donc elle devait attendre une occasion ou une preuve de la culpabilité du pokémon acier.
Et puis voilà que l’intervention sur la pièce en bois, le Ouija, finissait de l’achever, je sentais dans son esprit qu’elle était tout sauf calme, que la façade qu’elle affichait était entrain de craqueler. Et puis nouveau piaillement de joie. Fallait croire qu’elle tombait bien dans le panneau, le Terhal continuait de me servir parfaitement en accusant un esprit. Et puis la petite z’humaine continuait, elle voulait prouver que quelqu’un de vivant bougeait, la pièce et Bingo, nouveau piaillement, elle était drôle, justement, quelqu’un de vivant bougeait la pièce, mais un vivant auquel elle s’attendait et sa question était drôle.



Esprit... Quel est ton nom est qu'est ce qui t'a mené vers nous ?

Elle y croyait ou pas du coup. Je décidai de laisser passer une petite minute ou deux, le temps pour moi de me mettre au-dessus du Ouija, du coup, ma queue, invisible mais toujours réelle avait plusieurs fois effleurés une ou deux mains/pattes. En fait, j’étais presque en position allongée, pour pouvoir continuer à contrôler la pièce en bois. Du coup, je fis glisser la pièce en bois pour que « l’esprit » réponde aux questions. M-O-I-S-E-N-E-X-T-O-I-C-H-A-N-C-E. J’avais délibérément utilisé une vieille langue z’humaine presque plus utilisé, normalement, le nom que j’avais donné Senex, désignait quelqu’un de vieux, un ancêtre en somme, comme moi, mais ça, elle devait pas de savoir, ce qui m’arrachais encore une exultation de rire. Pour faire bonne figure, j'avais aussi envoyer un coussin volé droit vers sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Esprit es tu là ? [Mew] (terminé)   Mar 14 Oct - 12:25

Ne pas paniquer, surtout ne pas céder à l’apel de la panique, c’était la principale priorité du moment et la seule pensée raisonnable qui arrivait à se former dans mon pauvre petit esprit tourmenté. Après tout, c’était de ma faute si on se retrouvait en face d’un phénomène d’une ampleur pareille et il était de mon devoir de calmer l’assistance et de gérer l’esprit frappeur du moins c’était ce que j’étais sensée faire et j’y serais sans doute arrivée si une petite voix ne criait pas dans ma tête que c’était la catastrophe et qu’il fallait que l’on retire tous nos mains ou pattes si on voulait pouvoir garantir notre sécurité. J’avais lu à droite à gauche que c’était exactement le genre de choses à ne pas faire, sauf si on voulait se lier à un esprit malin ce qui correspondait exactement à ce que je ne voulais pas faire, en seconde position derrière participer à une télé réalité. Je pris une grande expiration pour reprendre mes esprits et faire le vide dans mon esprit, une fois cela fait je réalisais que dans un premiers temps, calmer mon équipe serait beaucoup plus compliqué que prévu et dans un second temps que Dyno avait raison et qu’il y avait bien des bruits qui s’élevaient du plafond. Ca ressemblait vaguement au croisement entre le cri d’un poussin en détresse et une porte de meuble mal huilée et c’était très déstabilisant et même en essayant de passer outre, une fois qu’on avait capté le bruit il était impossible de le rater quand il recommençait. Je venais juste de poser ma question et nous attendions la suite des événements lorsque Goup’ se mit à crier avant de se cacher les yeux de sa patte de libre. Bien sûr, la voir dans cet état inquiétât Riolu qui se mit en quête de trouver ce qui était responsable de tout ce tapage, ravalant son aura de peur, si bien qu’il ne remarqua même pas Dyno qui sursauta à son tour. Il hérissa sa fourrure plus par réflexe qu’autre chose ce qui en soit n’était pas vraiment gênant en soit, enfin ça n’aurait pas été gênant si ça n’avait pas engendré un afflux d’électricité statique qu’il transmit à la seule personne qui touchait sa patte, c’est à dire moi. Mes cheveux se dressèrent sur ma tête et pas seulement à cause du pokémon électrique, mais aussi métaphoriquement parlant à cause du frôlement que je venais de ressentir sur le dos de la main. Je commençais à avoir la chair de poule et l’air terriblement sérieux de Riolu n’aidait pas vraiment en soi. Il grogna quelque chose en direction de Wolvenine qui faisait des cercles autour de nous pour une raison qui m’était totalement inconnue.

- (Tu sens pas un truc toi ?)
*Si… Mais pas ma faute*
- (C’est pas ce que je dis… Je te dis qu’y a un truc de pas normal dans la pièce)
*Esprit ?*
- (Nan j’pense pas c’est trop fort à mon avis…)
*Sinon esprit fort… Et vous dans pétrin*
- (Ta solidarité me touche tu sais… Aide moi à trouver ce que c’est plutôt !)
*Croire que je devenu poisson rouge ?… Chercher là où c’est plus fort*

Ils étaient en grande discussion philosophique ces deux là et leurs grands discours furent interrompus par un nouveau mouvement du triangle. Une nouvelle phrase dont j’eu beaucoup de mal à saisir le sens dans un premier temps. Je réussis à faire un lien entre les mots quand je compris enfin que son nom était senex, c’était du latin ça non ? Ou une marque de savon, je sais plus très bien… J’avais jamais eu de talent particulier pour les langues mortes et en particulier pour le latin si bien que je n’avait aucune idée de ce que ça voulait bien vouloir dire. Tant pis, une info qui tombait à l’eau, pour le reste il disait que c’était la chance qui l’avait mené vers nous.
*Youpi quelle veine…*

J’eu à peine le temps de penser cette phrase qu’un coussin qui était posé sur le lit vola et s’écrasa en plein sur mon visage. J’encaissais le coup en essayant de ne pas trop bouger le triangle en me disant que ce n’était qu’un coussin après tout, néanmoins coussin ou non, c’était loin d’être agréable. Le bruit recommença une nouvelle fois plus fort qu’avant et je commençais vraiment à me demander ce qu’il pouvait bien signifier. Goupix avait toujours une patte lui cachant les yeux, Dyno avait des arcs bleutés qui lui courraient le long du corps pour venir ébouriffer mes cheveux et Riolu semblait avoir vu la vierge. Décidément tout allait à voleau. En regroupant tout ce que je pouvais trouver comme courage et confiance en moi je tentais une nouvelle communication avec l’esprit.

- Euh Espr… Je veux dire Senex, vous venez discuter sans aucune animosité n’est ce pas ?…

J’avais vraiment peur de la réponse et elle allait celler la fin de la séance, soit ça finirait en crise de terreur de la part de tout le monde soit nous allions pouvoir clôturer comme il le faut et de manière plus calme. En tout cas je me promettais que si ça se terminait bien, le spiritisme allait passer aux oubliettes de mon coté et j’étais prête à le mettre sur papier signé s’il le fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Esprit es tu là ? [Mew] (terminé)   Mer 15 Oct - 12:11

Par Arceus que c’était drôle, on pouvait presque dire que s’en était même hilarant. La petite z’humaine devait penser que je suis un spectre. En fait, elle devait vraiment croire avoir affaire à un esprit et c’était pas du tout le cas. Fin faut dire que ses copains Pokémons l’aidait pas vraiment, entre le Goupix et le Riolu terrorisé, y’avait peut-être que le Terhal qui comprenait quoique que ce soit à la situation. Et s’en était d’autant plus drôle pour moi. Mais le pire c’est que dans le même temps, elle perdait pas le nord, elle semblait avoir peur, mais elle continuait à essayer de comprendre. Je dois avouer qu’à sa place, je me serais barré vite fait en courant. Enfin bref, toujours est-il qu’elle tentait de continuer la conversation.

Euh Espr… Je veux dire Senex, vous venez discuter sans aucune animosité n’est ce pas ?…

Euh…What, animosiquoi ? Bref, fallait que je demande ce qu’était sensé être ce truc, et j’en avais marre de jouer avec la petite pièce en bois, c’était juste chiant. Du coup, je fis un truc que j’évitais de faire en général, rentrer directement dans la tête des gens. Parce que ça serait beaucoup plus simple. Même si juste pour le troll, j’ai quand même déplacé le truc en bois sur le gros point d’interrogation avant de le laisser là. Bref, c’était l’heure de reprendre le rôle de l’esprit.

C’est quoi l’animosité, c’est un truc qui se mange ? Parce que j’en veux bien si c’est le cas.

Je crois que c’était le moment où j’étais sensé provoqué un effet quelconque non ? Du genre, faire s’allumer toutes les lampes, se que je fis, et qui ne remis pas en cause mon invisibilité pour autant, c’était ultra facile dans le noir, mais même à la lumière, le Mew est invisible. Fin, moi je suis invisible.

Sinon, on m’explique pourquoi vous m’avez réveillé ?

Ouais, grande question, pourquoi il m’avait réveillé, on allais voir la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Esprit es tu là ? [Mew] (terminé)   Jeu 16 Oct - 10:18

Si le stress ne s’arrêtait pas de monter en microscopie optique, j’aurais bientôt besoin d’un sac en papier pour respirer à l’intérieur. L’attente d’une réponse devenait insoutenable et voir toute mon équipe en folie n’aidait pas non plus. Dyno ne cessait de me transmettre de l’électricité et je commençais à me dire qu’il allait me juter pour de bon à ce rythme là. La présence de Goupix était devenue inexistante tant elle avait la frousse et si Riolu continuait à gigoter dans tous les sens pour regarder Wolverine se transformer en satellite, c’était seulement parce que son talent devait réduire sa sensation de peur. On pouvait dire que j’étais bien entourée moi… Toujours est t’il que lorsque la pièce de bois se mit à se mouvoir de nouveau, un noeud se forma dans mon estomac, attendant qu’elle ne fixe la réponse de l’esprit. Quelle ne fut pas ma surprise de la voir s’arrêter sur le point d’interrogation. Alors là, je ne savais même pas que ce genre de chose pouvait arriver mais j’eu à peine le temps de réfléchir à cette énigme qu’une voix retentit dans ma tête. Ce n’était absolument pas Wolverine pour une simple raison évidente, la voix faisait des phrases complètes et n’imitait pas ce bruit de métaux qui s’entrechoquent. En même temps que les mots se formaient dans ma tête, toutes les lumières se mirent à s’allumer les unes après les autres sans exception, m’incitant à respirer un grand coup avant de continuer.

*C’est quoi l’animosité, c’est un truc qui ses mange ? Parce que j’en veux bien si c’est le cas*

Bon déjà première remarque à moi même, ce Senex avait une voix beaucoup plus aiguë que ce à quoi je m’attendais. C’était peut être une femme, malgré le coté très masculin de son prénom mais bon pourquoi pas… Toujours est-il que, deuxième remarque, il ou elle ne connaissait pas le moins du monde le mot que je venais d’utiliser alors que pourtant, il était assez utilisé… Bon ok, c’était très rare de l’entendre dans la bouche de M. Toulemonde, mais quand même, si on considérait que son nom soit latin, il a quand même eu le temps de l’entendre au moins moins une fois ou deux. Bon le mieux à faire pour le moment était de ne pas relever, en mettant ce manque de vocabulaire sur le dos du réveil depuis l’au delà ou d’une trop grande fatigue ou je ne sais quoi… Je choisissais aussi de continuer à parler de lui au masculin, au risque de me tromper, partant du principe que le mot esprit est masculin. Je lui répondais à haute voix, un peu gênée pour lui.

- Et bien… Pas vraiment, c’est… C’est plutôt un synonyme d’agressivité… Vous voyez ce que je veux dire ?

Le fait que la pièce soit grand allumé m’aida un peu à me détendre. Il fallait avouer que cette chambre était bien moins angoissante en pleine lumière et cette situation l’était un peu aussi. Je commençais à me calmer un peu, ce qui n’était pas le cas de tout le monde. Mon Terhal tournait toujours, Riolu avait redoublé d’attention maintenant que les lumières étaient allumées et les deux autres imitaient toujours les autruches. Je réussi même à me calmer assez pour être frappée par un raisonnement logique et concret, une première depuis le début de la soirée. L’esprit venait bien de dire qu’il voulait manger, je n’avais pas rêvé… Pourtant un esprit est une version éthérée d’un corps et n’a aucune forme physique palpable, aussi aucun fluide ne circule en lui et il ne ressent plus les contraintes que les êtres vivants sont sensés ressentir tel que le sommeil, la soif et surtout la faim. Comment pouvait on vouloir manger quand on en était incapable ? A moins qu’il ne s’agisse d’un trait d’humour, c’était impossible et nous étions face à une imposture, mais je me forçais à refouler cette pensée au plus profond de moi, à cause de la liaison télépathique. Il me suffit de me remémorer les événements précédents et me persuader que ça pouvait recommencer pour me mettre en état de stress et camoufler ma découverte, du moins c’est ce que j’espérais. La nouvelle question de Senex me conforta sur cette voie.

*Sinon, on m’explique pourquoi vous m’avez réveillé ?*

Je n’avais plus besoin de simuler le stress à présent parce que esprit ou non, nous avions été témoin de ce dont il était capable et il était hors de question de le mettre en colère en lui répondant un truc du genre « Pour rien on voulait juste faire mumuse ! ». Il fallait que je cherche et surtout que je trouve une bonne raison et vite… Je lui répondais difficilement la première chose qui me vint à l’esprit, espérant que ça ne le fâcherait pas.

- Eh bien , euuuh… C’est juste que… M-mon entourage me dit souvent q-que je… Enfin que je me débrouille bien pour… tirer les cartes, lire le tarot quoi et je…. Je me suis dit que, ben, je pouvais… Enfin que, personne ne m’en voudrait si… je, j’essayais un truc de niveau supérieur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Esprit es tu là ? [Mew] (terminé)   Ven 17 Oct - 10:31

Et bien… Pas vraiment, c’est… C’est plutôt un synonyme d’agressivité… Vous voyez ce que je veux dire ?

Oui, je voyais ce qu’elle voulait dire, absolument, elle me demandait si je n’étais pas mon clone par hasard. Mais non, le Mew est un gentil pokémon, aussi je n’allais pas l’attaquer ni faire montre d’animosité. Pour me marrer, j’avais juste envie de lui demander ce que c’était un synonyme et si ça se mangeait, mais bon, autant ne pas passé pour un débile. N’empêche que j’ai été un peu bête quand même, parce que toute cette lumière d’un coup m’avait fait mal aux yeux, j’ai presque perdu le contrôle de mon film d’invisibilité à cause de ça. Et fallait surtout pas que la z’humaine me voit, même si elle avait l’air gentille. Parce que les z’humains sont fourbes et méchants. Bref, fallait nouveau m’introduire dans leurs esprits pour répondre.

Oui, Senex voit ce que agressivité veut dire, Senex n’est pas agressif, petite z’humaine pas besoin d'avoir peur.

Et puis voilà que j’éclate de rire à nouveau, ouais, je me fait auto-rire en faisant l’idiot. Mais par contre, je constata aussi que la petite z’humaine me prenait vraiment pour un esprit, elle voyait pas comment un esprit pouvait manger. Faut croire que de rester connecté dans l’esprit des z’humains pouvait nous apprendre plein de trucs. En général, j’évitais de le faire parce que je n’aimais pas ça, mais là, c’était le mieux pour communiquer sans dévoiler ma position. Et puis voilà qu’elle répondait à mon autre question aussi, il m’avait réveillé parce qu’il avait voulu s’amuser, bah au moins ça voulait dire que ce comprenait. On allait pouvoir faire mumuse tous ensemble. Fin ça n’avait pas empêché la petite z’humaine de tenter une réponse un peu plus diplomatique.

- Eh bien , euuuh… C’est juste que… M-mon entourage me dit souvent q-que je… Enfin que je me débrouille bien pour… tirer les cartes, lire le tarot quoi et je…. Je me suis dit que, ben, je pouvais… Enfin que, personne ne m’en voudrait si… je, j’essayais un truc de niveau supérieur…

A ce moment là, un éclat de rire tonitruant pour mon niveau, donc qui ressemble plus à un éclat dans les aigus d’un piano désaccordé qu’à un vrai rire tonitruant, retentit. Elle était vraiment drôle, mais ça j’ai déjà dû le penser une bonne quinzaine de fois depuis le début du topic. Bref l’était temps de passer à autre chose et donc de se servir d’un autre talent naturel de mon espèce. A savoir, le morphing, bref, Senex allait enfin apparaître. Je choisis l’apparence d’un Magirêve, un spectre, qui serait cohérent avec mon manège précédant. Mais dans le même temps, j’envoyai valser le sac de la z’humaine pour éloigner ses sphères bicolores. En gros au moment où le sac et les sphères entamait un très court voyage qui allait les emmener contre le mur le plus éloigné de la z’humaine, le chapeau violet des Magirêve apparu. Puis se fut le tour du bas de la robe et comme ça, de proche en proche et part les deux extrémités, un Magirêve apparu juste au dessus de la planche en bois où je me trouvais, Du coup, je fis pour la première fois entendre ma voix, mais auto-tuner pour correspondre à celle d'un magirêve.

Petite z’humaine pas très douée pour invoquer les esprits, alors. Senex n’est pas un esprit. Senex est un pokémon tout comme les trois qu’elle a.

Revenir en haut Aller en bas
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Esprit es tu là ? [Mew] (terminé)   Sam 18 Oct - 19:48

Le simple fait d'entendre de nouveau la voix de Senex dans ma tête pour me dire qu'il ne nous était pas agressif suffit à me faire lâcher un grand soupir de soulagement. J'étais vraiment heureuse de savoir que je ne nous avais pas mis dans une situation difficile simplement sur un coup de tête. Je ne pus m'empêcher de remarquer que d'un coup, la qualité grammaticale de l'esprit avait fortement baissé pour une raison qui m'était totalement inconnue. Soit le fait de se connecter d'esprit à esprit le fatiguait beaucoup, soit la liaison était mauvaise ou même il n'avait plus envie de réfléchir pour parler de manière correcte. Ca n'avait absolument aucune importance à condition qu'il ne nous arriverait rien en parlant avec cet esprit donc, je ne m'attarderais pas plus sur ses phrases et ses structures grammaticales. J'entendis de nouveau ce bruit bizarre qui nous angoissait tout à l'heure et je commençais à peine à faire le rapprochement, me disant que c'était sans doute lui qui faisait retentir ce son depuis le début. La raison pour laquelle il faisait ça était toujours un mystère par contre.

J'avais un peu bégayer pour répondre à sa propre question mais il fallait me comprendre aussi... Certes j'avais maintenant la confirmation qu'il ne nous arriverait rien de mal, mais ce n'était pas une raison pour provoquer un incident diplomatique, d'autant plus que je n'avais aucune envie de me recevoir un nouvel objet dans la tête. Un coussin par soirée ça me suffisait amplement et je n'avais pas vraiment envie de tester avec un truc plus douloureux. Bon heureusement il ne sembla pas trop mal le prendre puisqu'aucun objet ne vola à travers la pièce, il n'y eu que ce petit bruit qui recommença mais de manière plus forte et plus prononcée. Je commençais à me demander si ce piaillement n'était pas une sorte de rire, mais j'abandonnais vite cette suggestion parce que c'était vraiment trop aigu pour appartenir à un humain, même mort. Puis j'entendis un nouveau bruit, celui d'un objet qui traine sur le sol mais avec élan. Mon premier réflexe fut de me protéger le visage avec mon bras de libre ce qui ne s'avéra pas nécessaire en fin de compte. Mon sac s'était écrasé contre le mur du fond, laissant s'échapper quelques affaires à moi sur le coup qu'il faudrait que je range par la suite. J'ouvrais un oeil méfiant et je ne pus cacher ma surprise en voyant apparaître petit à petit un imposant Magirêve au dessus du Ouija. Voilà pourquoi la voix était si aiguë, et ce que je pensais tout à l'heure était vrai le piaillement était bien son rire.


*Petite z’humaine pas très douée pour invoquer les esprits, alors. Senex n’est pas un esprit. Senex est un pokémon tout comme les trois qu’elle a.*

- Ow !... Je suppose qu'on peut lâcher ça alors ?

Je pointais le triangle en posant ma question et chacun des participants retira sa patte avec soulagement maintenant que nous connaissions la véritable identité de Sennex. Je n'osais d'ailleurs pas le reprendre sur le fait que je possédais quatre et non trois pokémons mais ce n'était pas très très important comme détail. Riolu profita de l'arrêt de la séance pour faire le tour et venir voir le Magirêve de face, rejoint par Wolverine, et il croisa les bras sans le lâcher des yeux.

- (T'as une aura bizarre pour un spectre...)
*Je parie pas spectre...*
- (Ah ouais ? Tu paries quoi ?)
*... Chaine et grelot de toi*
- (Ca va pas non ? Parie un truc qui t'appartient au moins ! Et puis d'abord t'y pense même pas à ma chaine !)

Génial, voilà qu'ils se mettaient encore à se chamailler, qu'elle impression magnifique je devais donner moi... Bon ce détail mis à part je regardais un peu plus en détail le pokémon que j'avais en face. C'était la première fois que j'avais l'occasion d'observer de si près un pokémon comme lui et j'en étais assez impressionnée. Je passais un main dans mes cheveux avant de lui poser une petite question.

- Excuse les ils ont un bon fond mais ils sont encore jeune... Si je peux me permettre, comment ça se fait que tu te cachais dans une chambre d'hôtel de cette ville ? C'est pas un climat propice à quelqu'un comme toi non ? Sans vouloir t'offenser bien sûr !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Esprit es tu là ? [Mew] (terminé)   Sam 25 Oct - 13:08

Mon apparition en tant que Magirêve avait semble-t-il provoqué un certain soulagement dans la salle, fallait croire que en plus de vouloir invoquer des esprits, les z’humains en avaient peur, ce qui est d’une logique à toute épreuve………. Ou pas. Du coup, la petite z’humaine et sa bande avait lâché la pièce en bois aussi. Forcément, vu que je n’en avais absolument pas besoin pour communiquer. En même temps, fallait s’attendre quand on invoque un esprit que le premier à répondre serait le pokémon spectre le plus proche. Je suis déjà un farceur, mais eux sont pire, parce que en général animé d’intention pas très pacifique. Voilà maintenant qu’il fallait que je réponde à toutes leurs interrogations sans doute, l’avantage quand on pouvait rentrer dans l’esprit des gens, c’est qu’on savait le moindre truc auquel il pouvait penser.

La petite z’humaine se trompe, ma qualité grammaticale est pas dégradé. Je trouve juste drôle la façon qu’à le Terhal de parler comme ça. Ca me fait rire.

Et le fameux piaillement retentit, il avait l’air un poil plus sinistre, transformation en Magirêve n’aidant pas, mais c’était peu ou proue le même que depuis le début, ce qui devrait répondre à leur seconde question. Puis étrangement, les deux pokémons les plus intéressés par les faits, le Terhal et le Riolu, commencèrent à se disputer sur mon appartenance ou ma non-appartenance au genre des pokémons spectre. Vaste question, étant donner que morphing faisait de moi un pokémon spectre sans en être réellement un. La réponse prit d’ailleurs de nouveau un tour sarcastique, adressé au Terhal.

Toi t’être trompé, moi être Magirêve, Magirêve être spectre, donc moi être spectre.

Et j’éclatai de nouveau de rire, quand la z’humaine posa une autre question. Une offense, bah non c’est pas une offense, on discute juste, pardi. Bref, fallait répondre, j’allais répondre rapidement.

C’est pas un souci, j’ai beau être vieux, je me comprendre encore souvent comme un sale jeune. J’étais dans l’hôtel pour attendre la nuit, faisant trop chaud en journée et oui c’est pas vraiment mon milieu naturel, je débarque de ce que vous appelez les Ruines de Lakit. La est ma maison, mais elle a été dérangée par la z’humaine masquée et donc je suis parti.


HJ:
 

Revenir en haut Aller en bas
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Esprit es tu là ? [Mew] (terminé)   Lun 27 Oct - 20:06

Je ne savais pas très bien si c’était positif ou non de savoir que si Senex parlait ainsi, c’était pour se moquer de Terhal, pas méchamment je suppose. Il était aussi très perturbant de savoir que tout ce à quoi je pensais se retrouvait retranscrit dans l’esprit du Magirêve qui me répondait en conséquence. Pour la première fois je pus le voir rire et faire résonner ce son qui me semblait si bizarre au début de la séance, pourtant il résonnait différemment maintenant peut-être parce que je le voyais faire et que mon esprit interprétait les choses différemment par rapport à ce qui se tenait sous mes yeux. Mes deux pokémons avaient cessés de se chamailler et Wolverine fixait Sennex alors que Riolu avait croisé les bras et tourné le dos à son camarade. Il pouvait être susceptible des fois et bon, il tenait beaucoup à sa chaine parce que d’une part que lui avais offert et d’autre part, ça lui promettait d’évoluer plus rapidement que s’il ne l’avait pas. Le magirêve se tourna bientôt vers mon pkémon métallique avant de lui confier quelque chose.

Toi t’être trompé, moi être Magirêve, Magirêve être spectre, donc moi être spectre.
*Moi pas aimer ton raisonnement et pas aimer le fait que tu te moquer de moi non plus…*

Le pokémon spectre éclata de nouveau de rire, il avait l’air d’être bon vivant, un comble pour un fantôme d’ailleurs et s’en était presque contaminant. Je lui posais une nouvelle question auquel il répondit calmement, c’était génial de pouvoir converser ainsi avec un tel pokémon et dans des conditions si privilégiées. Apparemment il devait apprécier les canulars selon ses dires et il venait des ruines de Lakit, un endroit que je n’avais pas visité parce que je ne voyais simplement pas ce que je pouvais y faire. Pourtant je me demandais bien de qui il parlait quand il disait « l’humaine masquée » qui l’avait forcé à partir de chez lui. J’avais bien sûr entendu parler de la team Zodiac qui avait semé la discorde au travers de tout le territoire et fait des ravages lors de la guerre de l’étoile mais je demeurais quand même très mal renseignée à ce sujet. Ce n’étais pas parce que je m’en moquais au contraire, mais j’étais arrivée environ deux mois après la catastrophe et tout les événements semblaient si évidents pour tous ceux qui vivaient ici que je n’osais pas vraiment poser de question de peur de passer pour une idiote. Sauf que cette fois ci il s’agissait d’un pokémon et il semblait bien renseigné sur ce qui s’était passé, ou du moins assez pour m’éclairer sur certains points, aussi je doutais qu’il ne me tourne en dérision à cause de mon manque d’informations et son point de vue était aussi important que celui de n’importe qui d’autre.

- Excuse  moi mais, qui est l’humaine masquée dont tu parle ? Les ruines n’ont elles pas été désertées par la team Zodiac maintenant que tout est terminé ? Tu peux retourner chez toi maintenant si c’est le cas, non ?

Ca faisait pas mal de questions d’un coup je le savais bien, mais je voulais enfin remplir les trous que présentait le tableau que j’avais sous les yeux depuis mon arrivée. Je fixais le Magirêve en face de moi sans faire attention à mes pokémons pendant ce temps ce qui fait que je ne remarquais pas la nouvelle bêtise qu’ils avaient en prévision. Il me semble que les propos de mes deux pokémons bleus avaient attirés l’attention des deux autres qui mettaient en marche leur petit plan pour s’assurer de l’identité de notre hôte, ou invité, ça dépendait du point de vue. Goup’ était grimpée sur la partie plate du crâne de Dyno et essayait de toucher une des parties plus longue de la robe du pokémon spectre. Elle devait avoir déjà commencé son manège depuis quelques minutes lorsque je m’en rendais compte puisqu’elle agitait une patte pour toucher le volant pendant que mon Dynavolt tentait de se déplacer en direction de l’apparition et ce, tant bien que mal. Je me passait une main dans les cheveux et soupirais un peu avant de les réprimander.

- Mais c’est pas bientôt fini vous deux aussi ? Qu’est ce qui vous met dans un état pareil bon sang ?
- Goupiiii… (C’était juste pour vérifier ce que disait Riolu…)
- Lu riori ! Orilu ! (Enfin quelqu’un qui écoute ce que je dis ! Merci Goup’ ! )

C’était devenu la foire ici, tout le monde parlait avec tout le monde et les discussions se croisaient dans toute la salle. Après avoir eu une réponse de Riolu, Goupix sauta de la tête de son acolyte tout en rigolant doucement. Je ne savais absolument plus où donner de la tête avec tout ce ramdam et me contentais simplement de quémander gentiment le calme en attendant la réponse de Senex. Quand quelqu’un parle il faut l’écouter quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Esprit es tu là ? [Mew] (terminé)   Ven 7 Nov - 15:42

Elle pose des questions bizarre cette z’humaine, elle savait pas qui était la patronne de la Team Zodiac, bon ben c’est l’heure du cours par le professeur Mew, fin Magirêve. Sauf que au moment où j’allais lui répondre, voilà que deux de ses pokémons, le Dynavolt et la Goupix, commençait à vouloir tester les assertassions de leur camarade Riolu. Test qui consistait à vouloir me grimper dessus et du coup, leur z’humaine les grondait. Du coup, je m’éleva dans les airs, encore plus, pour bien les troller sur leur incapacité à m’atteindre et tant pis pour leurs éventuels torticolis. LE fait était que Morphing fournissait une transformation totale, donc, pour le coup, j’étais VRAIMENT un spectre et j’allais le faire sentir. Le fait qu’il y ai un Riolum’étais même utile puisqu’il allait fortement sentir cette vérité.

Tout ce que j’avais à faire et tout ce que je fis, c’était de déployer l’aura spectrale des magirêve dans la pièce. Ce qui était très drôle c’est qu’elle avait toujours un certain nombre d’effet sur les éléments, par exemple, les auras spectrales avaient la mauvaise idée de perturber les circuits électriques. Du coup, les lampes que j’avais allumé un peu plus tôt était gentiment entrain de clignoter. Et puis y’avait ce vent froid qui parcourait la pièce aussi et qui faisait joujou avec les bouts de tissu à demi déchiré de mon vêtement qui flottait. Je laissa ce manège se déroulé pendant deux trois minutes, puis je redescendis doucement. Ca calma aussi tôt les phénomènes mais ne les arrêta pas complètement, parce que j’avais pas envie de les arrêter complètement. Puis je repris la parole.


Alors, c’était assez spectral pour vous ?

Et nouvelle flambée de vent à vous caillez les os sur place. J’atténua encore les phénomènes juste après, c’était pas la peine de leur faire peur plus que ça.

La z’humaine masquée, c’était la chef de ce que vous appelez Zodiac. Je l’ai croisée plusieurs fois dans les ruines, c’est elle qui perturbait mon habitat. Je savais pas que c’était fini, je suis ici depuis environ quatre de ce que vous appelez des mois.

Oui c’était un gros mensonge éhonté, mais on s’en fout, la z’humaine allait pas le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Esprit es tu là ? [Mew] (terminé)   Dim 9 Nov - 20:28

C’était la dernière fois que je laissais mes quatre comiques perturber un pokémon spectre à leur guise. J’avais flairé la bêtise quand Goup’ avait commencé ses numéros d’équilibriste mais j’espérais au moins qu’ils la mettraient en veilleuse après ça. Mais non, ils en riaient et faisaient des commentaires que je ne comprenais pas, ce qui ne sembla pas au goût du Magirêve qui s’éleva plus haut que ce qu’il ne l’était déjà avant de nous laisser un aperçu de son potentiel spectral. Les lumières se mirent à clignoter, et un vent glacial se leva dans la pièce pourtant totalement fermée. Outre le stress que cette démonstration me faisait subir, je commençais à me dire qu’à ce rythme là, on allait se retrouver avec un membre du personnel de l’hôtel en plein milieu de la chambre, à devoir expliquer ce qui est en train de se passer. Face à ce phénomène, Goup’ s’était recroquevillée et Riolu la couvrait et fermait les yeux alors que Dyno se cachait vaguement derrière eux. Wolverine quand à lui restait égal à lui même, flottant et fixant de son oeil unique le fantôme mauve en attendant que ça cesse. Moi je commençais à me frotter mes bras nus car cette brise glacée allait finir par me congeler si ça continuait. Heureusement, seulement quelques secondes s’écoulèrent avant que Sennex ne commence à redescendre, ralentissant l’ampleur des phénomènes en même temps. Je savais bien que sa question était ironique et je me tournais donc vers le petit loup bleu qui lâcha la renarde pour agiter ses pattes avant en guise d’excuse avant de prendre la parole.

- Rio… lu… (J’ai rien dit… M’excuse…)

Une nouvelle petite bourrasque se leva et Goup’ me sauta dans les bras, ce qui vu sa température corporelle était une très bonne idée pour lutter contre le froid. Sennex entama alors son explication par rapport à ma première question, me confiant que l’humaine dont il parlait était la leader de la Zodiac. Vu la manière dont il en parlait, j’étais heureuse d’être arrivée après que toute cette histoire ait été réglée. Il rajouta d’ailleurs qu’il ne savait pas qu’elle était partie et qu’il était dans port Sableye depuis maintenant quatre mois, ce qui est assez impressionnant surtout en considérant qu’il ne s’agissait pas de son habitat normal. Je hochais la tête pour lui signifier que je comprenais avant de reprendre à mon tour la parole.

- Ca a du être dur pour toi non… Moi je suis pas d’ici donc je m’y connais pas très bien en histoire locale, c’est pour ça.

Il faut avouer que Hoenn avait vécu sa dose de psycho-maniaques mégalomanes prêt à tout pour changer la face du monde histoire de la rendre plus belle selon leur point de vue. Point de vue aussi tordue que leurs idées d’ailleurs. Ce qui m’épatait le plus à chaque fois, c’était de constater qu’il y avait toujours des gogos pour suivre ces types et exécuter leurs quatre volontés, quitte à s’aliéner totalement pour leur cause. C’était pathétique. J’avais toujours réussi à passer aux travers de ces crises et à m’en sortir pas vraiment dérangée et j’espérais que ça continue encore un peu. Certes j’avais toujours rêvé de jouer les héroïnes et de faire en sorte que les gens se souviennent de mon nom ou qu’il en entendent parler dans toutes les régions, mais bon l’anonymat avait comme bon coté sa facilité, même si ça restait frustrant. Je lançais un regard discret à mon sac à main, balancé contre le mur puis reportais mon regard vers mon second sac, plus volumineux qui contenait de quoi camper et survivre lors des traversées de zones sauvages.

- Tu n’as pas dit que tu avais faim tout à l’heure ? Parce que de mon coté j’ai un creux, donc si ça t’intéresse j’ai différents biscuits, gâteaux et des chips…

Je ne connaissais pas vraiment l’alimentation des pokémons spectre mais en tout cas, les miens appréciaient les encas que je gardais en réserve. Je lançais un bras en direction du sac pour me récupérer des chips et j’en donnais une à Goup’ que je tenais toujours dans les bras avant d’en fourer une dans ma bouche pour lancer le paquet à Riolu. Je partageais quasiment tout avec mon équipe, la bouffe en particulier, si bien que c’était devenu une habite de leur donner un peu de ce que je mangeais. Aussi c’était normal que je propose aussi au Magirêve, et en plus pendant que tout le monde mangerait, ils ne penseraient plus à faire les quatre-cent coup à notre invité, si j’ose dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Esprit es tu là ? [Mew] (terminé)   Mar 18 Nov - 21:50

Et bingo, elle était tombé dans le panneau du Magirêve des Ruines de Lakit, rien de nouveau, les ruines étaient libre de l'influence néfaste de miss masque, mais ça je le savait déjà, en plus j'avais effrayer ses pokémons, c'était tellement drôle. Mais bon, ça commençais à le devenir de moins en moins, bref j'avais besoin de changer d'air. Surtout qu'il commençait à faire froid aussi, quoi comment ça c'était de ma faute aussi. Y z'avait pas qu'à me chercher namého. Bref, fallait solder le problème petite z'humaine.

Dur, au début oui, c'était dur pour Senex, Désert trop chaud, même pour les magirêve, puis Senex s'habitué. Maintenant Senex aller mieux. Mais surement retourner aux ruines.


Et après quoi, elle veut me donner à manger, cool, j'adore manger, oui je suis un gros goinfre, oui je suis chiant, mais j'aime manger. Bon d'un autre côté, j'aimerais bien filer moi, parce que c'est pas que j'en ai marre et que je risque de dire une connerie, mais c'est un peu le cas. Du coup, j'approuve de la tête fin plutôt du chapeau. Quand elle a sorti les gâteaux, y'a des lueurs qui se sont mis à briller dans mes yeux, il m'a pas fallu longtemps avant d'en faire flotter un en direction de ma bouche pour que je puisse le manger. Puis un deuxième, puis un troisième et puis on continue comme ça, en balançant une pique froide et mentale aux autres pokémons de temps en temps pour rigoler. Puis je disparaît. Je suis rester une petite dizaine de minutes pour voir ce qu'il allait se passer, puis je suis parti, dégageant le Morphing pour que ça soit plus confortable, l'était temps que le Mew revienne au village des pokémons, ou même que je parte de la région, je savais pas trop pour l'instant.


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Esprit es tu là ? [Mew] (terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Esprit es tu là ? [Mew] (terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Débat] Esprit Walt Disney vs Esprit Pixar ?
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» Offre terminée.
» Esprit de collections
» Les libraires d'Esprit BD chroniqueurs sur Clermont-Première

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aube Saison 2 : Version Zénith :: Maïlys - Zones Civilisées :: Port Sableye-
Sauter vers: