Bienvenue sur la suite du forum à succès Pokémon Aube, Invité. Après l'incroyable assaut de la Team Zodiac, où en sont les choses sur l'île de Maïlys?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Liés par le Carillon [Gold]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Liés par le Carillon [Gold]   Ven 17 Oct - 13:51


Liés par le Carillon

L’été était passé, soufflé par un vent froid, emportant avec lui les couleurs estivales, les rires des gens sur la plage et les événements tragiques de la Chute de l’Etoile. Il avait cédé sa place à un automne aux couleurs ocre et sang des arbres. Un vent frais, léger, sec par moment avait remplacé la moiteur de la saison estivale. Lavi se complaisait dans cette humidité et cette douce froideur. Les arbres se parant d’orangé et de rouge vif lui rappelait les alentours de Rosalia et plus particulièrement ceux de la Tour Carillon, si imposante et paisible dans les nuages. La maison, cela faisait peu de temps qu’il l’avait quitté à nouveau, fort d’un soutien sentimental fort. Et pourtant, les quatre mois qui s’étaient écoulés depuis son retour à Maïlys semblaient avoir été une éternité. Et revoir cette nature automnale faisait ressurgir des réminiscences au jeune rosalien. La nostalgie, n’est-ce pas.

Alors comme pour la fuir, il s’était mis en tête de venir s’entraîner là où les forêts se faisaient rares, là où les quelques arbres qui subsistaient ne perdait pas leurs feuilles, à défaut d’en avoir en fait. Il était arrivé à Avalaville où un froid plus mordant encore et surtout la neige régnaient. Il avait vite fait de se munir d’une écharpe et d’un manteau plus chaud que son blouson habituel. La véritable raison de sa venue si haut en altitude était bien sûr la proximité entre la ville hivernale et la ligue. Sur la route Victoire, ils devraient combattre en prenant compte du manque d’oxygène et le blond ne voulait pas que ça nuise à son équipe, surtout s’il voulait arriver à la ligue entier … ou y arriver tout court.

Ainsi il avait décidé de faire une petite sécession d’entraînement aux abords de la ville, dans un paysage mêlant plaines enneigées et forêts de conifères odorants. Le principal intéressé dans cette histoire d’entraînement était en réalité son nosferalto un peu trop sauvage et fourbe au goût de son dresseur. Loec était un pitre et un sournois né, cherchant par tous les moyens de voler la nourriture, gâcher le plaisir des gens ou bien de faire son égoïste lorsqu’il n’était absolument pas de rigueur. Un vampire à mater en somme. Et Nearys ainsi que Lileath s’évertuaient à lui faire comprendre le sens de la marche.

Fort de sa rapidité, la chauve-souris esquivait avec une certaine aisance les chocs électriques envoyés par la boule de poils jaune et faisait de son mieux pour faire bonne figure devant les attaques psychiques sournoises de la dame blanche. Et il s’en sortait bien en combat, mais langue pendue et sourire narquois sur son visage faisaient bien comprendre à Lavi qu’il était encore loin du compte avec lui. Le jeune homme donnait régulièrement des ordres précis à Nearys et Lileath pour tenter de piéger le vampire et de tester ses réactions mais à ce moment, il perçut un scintillement, un pas léger dans la neige là-bas, s’enfuyant de la forêt d’un mouvement leste. Ainsi, le regard attiré par cette gracieuse forme, Lavi se détacha du combat, sans donner ses ordres. La voix de la dame blanche retentit dans sa tête.


*Lavi, les ord…res…*


Elle s’était retournée vers son dresseur et elle aussi fit un arrêt sur image. Elle venait d’être témoin de cette apparition surnaturelle, chassant la neige des plaines dans sa course gracile.

*C’est … Suicune ?*
« Si tu le confirmes. J’ai cru que je rêvais. »


La forme gracieuse du chien des neiges s’arrêta sur le haut d’une colline non loin de l’équipe rosalienne et laissa alors le jeune Ash l’admirer, lui et son cristal magnifique, lui et … son cavalier à casquette. Casquette ? Gold ? Lavi fit alors des yeux pires que des yeux de lippoutou. Etait-ce seulement possible que la Légende de Johto soit ici, si près de lui ? Il est inutile de dire ô combien Lavi était admiratif de l’enfant de Bourg Geon. D’un geste désinvolte, il rappela Loec dans sa ball pour avoir la paix et fit signe à ses autres pokémons de le suivre. Il fallait voir ça de plus près et peut-être même engager la conversation. Gravissant le monticule, le rosalien arriva aux pieds de Suicune et il ne put qu’ouvrir la bouche pour jouer son fanboy.

« Gold ? Je n’étais pas au courant que Suicune vous avez accepté comme dresseur. »
Spoiler:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Liés par le Carillon [Gold]   Ven 17 Oct - 15:10

L’air froid lui fouettait les joues avec force, Gold tentant de garder son foulard devant sa bouche. Le champion ne regrettait pas d’avoir abandonné les sables chauds du Port pour venir dans la région d’Avalaville, il avait affronté pire dans son long voyage jusqu’ici. Plutôt que de voir cela comme une épreuve désagréable, le Maitre de Johto appréciait ce paysage blanc et le frisson qui traversait sa peau à chaque bourrasque de neige. Calant sa casquette un peu plus sur son crâne, le jeune homme passa son regard sur des conifères un peu plus loin, le vent les ayant déchargés de leur fourrure blanche. Même s’il appréciait le paysage, il n’avait pas vraiment le temps de l’observer, sa monture courant à une vitesse non négligeable. Monture… Suicune ne méritait évidemment pas un tel nom, tout comme aucun Pokémon. Le loup bleu avait insisté à un point où Gold avait fini par accepter de monter sur son dos, celui-ci voulant se rendre dans une partie plus abandonnée de cette région, pour éviter les regards indiscrets. Ashaisha avait droit à une liberté instantanée comme tous ces Pokémons et il avait réclamé le plaisir de pouvoir se dégourdir les jambes dans cette vaste étendue gelée. Malgré un certain malaise au départ, le Maitre de Johto c’était vite habitué aux mouvements du loup bleu, se tenant doucement à sa crinière pour ne pas tomber lorsqu’il faisait des bonds vifs. Même s’il n’osait pas le dire, Gold appréciait les moments seul à seul qu’il passait avec le légendaire et ce, malgré le fait qu’ils ne communiquaient pas vraiment. Le silence ou les yeux leur suffisaient, Ashaisha aimait le calme et le simple fait d’avoir sa présence près de lui était assez pour le champion. Gold appréciait chacun de ses Pokémons à la même égalité et Suicune ne faisait pas exception à la règle, mais le loup bleu dégageait une aura mystérieuse, une puissance que les autres n’avaient pas. Au final c’était normal, il avait été ramené à la vie par Ho-oh, il avait une mission bien particulière dans ce bas monde. Le Monarque des eaux avait parlé à Gold qu’il sentait une source d’eau non purifié depuis un moment et c’était la raison au final pourquoi ils étaient ici.

-‘ C’est encore loin ? ‘

Le loup bleu s‘arrêta momentanément de courir, Gold tentant de reprendre son équilibre du mieux qu’il le pouvait lorsqu’il s’arrêta complètement. Il fallait avouer que le vent froid commençait à l’engourdir et lui-même avait besoin d’un peu de mouvement, descendant avec son sac pour courir en rond dans la neige. Ashaisha restait droit et fier, son regard passant rapidement autour de lui, vérifiant qu’il n’y avait personne dans le coin. Son arrêt suffisait à répondre au Maitre de Johto, s’il lui permettait de se réchauffer, c’est qu’il y avait encore un bout de chemin à faire. Gold se sentait un peu stupide, mais c’était le meilleur moyen de ressentir ses orteils de nouveau, tapant la neige alors qu’il courait toujours dans le même cercle. Le jeune homme était en forme et malgré ses quelques minutes de courses intenses, s’arrêta sans paraitre essoufflé. Se sentant un peu réchauffer par ses mouvements, il remonta doucement sur le Suicune qui repartit de plus belle, manquant de faire tomber son cavalier un peu lunatique. Ils se retrouvèrent dans une petite forêt, le loup zigzaguant rapidement pour éviter les troncs sur son chemin. Gold se mit à rire en apercevant des Blizzi qui observaient avec des grands yeux le Monarque passer à côté d’eux, celui-ci leur faisant un sourire doux alors qu’il continuait sur sa lancée. C’était la première fois qu’il venait dans cette région, c’était normal que les Pokémons qui si trouvaient soit surpris de le voir, à Johto, ils avaient l’habitude.

-‘ Hum… Ashaisha ? ‘

Le champion venait de voir qu’ils montaient et surtout, qu’ils allaient atteindre le bout de la colline très bientôt. Le loup bleu le savait probablement déjà, mais Gold n’avait pas pu s’empêcher d’ouvrir la bouche, serrant les dents lorsque le Suicune s’arrêta d’un coup en haut de la butte. Le Monarque tourna la tête vers lui, un sourire étirant ses babines et découvrant ses canines. Visiblement cela l’amusait. Le champion sourit à son tour et se gratta l’arrière de la tête d’un air gêné, parcourant la plaine devant lui de son regard. Ashaisha ne bougeait pas et Gold finit par deviner qu’il avait fait exprès de monter tout en haut, juste pour lui présenter un superbe paysage. Content de la vue, le Maitre de Johto ne remarqua même pas que le légendaire avait tourné la tête, observant autre chose. Le loup bleu se serait probablement enfui dans une autre situation, mais il ne sentait pas d’animosité chez l’humain qui s’approchait et avec Gold sur le dos, il se disait que cet homme était intéressé par lui. Ashaisha ne fit rien pour attirer l’attention du dresseur sur celui qui s’approchait, se disant qu’il finirait par le remarquer tout seul. Eh bien non. Gold était trop occupé à observer un groupe de Givrali à contre bas, sursautant en entendant une voix masculine non loin de lui. Manquant de glisser de sa monture, le champion tourna rapidement la tête, cherchant à trouver qui lui parlait. Son regard tomba sur un homme à peine plus jeune que lui, accompagné de Pokémons. Surpris, le champion le regarda pendant quelques secondes d’un air ahuri, ne s’attendant pas à voir des gens par ici. Au final les dresseurs étaient reconnus pour s’entrainer dans les régions les plus hostiles et maintenant qu’il y repensait, la route Victoire n’était pas loin d’ici. Replaçant rapidement sa casquette, Gold se laissa tomber du Suicune, s’enfonçant les deux pieds dans la neige.

-‘ Disons que c’est une longue histoire. ‘

Il releva la tête et hésita quelques secondes, essayant de se souvenir du visage du dresseur en face de lui. Celui-ci lui parlait comme s’ils se connaissaient et pourtant, Gold ne se souvenait pas de lui. Il fallait avouer que la majorité des gens s’adressaient à lui de cette manière, ils connaissaient la légende et son histoire, mais au final, le véritable Gold restait un parfait inconnu. Un peu gêné, il se gratta l’arrière de la tête, reprenant la parole.

-‘ J’avoue… que je ne me souviens pas vous avoir déjà vu. On se connait ? ‘

Autant dire qu’il aurait honte si c’était le cas et cela se voyait déjà dans son regard, ne voulant pas passer pour une ‘star’ un peu égoïste et pompeuse. Seulement il avait beau fouiller dans le fond de son crâne, il ne trouvait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Liés par le Carillon [Gold]   Sam 18 Oct - 13:35

Dresseur, ce n’était certainement pas le mot qui convenait le mieux pour désigner Gold au sujet de Suicune. Le loup glacial, même en reconnaissant la valeur de l’Enfant de l’Arc-en-Ciel, ne se serait pas ‘abaissé’ à devenir sa monture, un outil, presque. Il avait une mission à accomplir, Lavi le savait bien. Et, de fait, il aurait plutôt qualifié le lien entre l’Or et le chien légendaire d’entente cordiale et d’amitié autre qu’un simple lien Pokémon/Dresseur. D’un coup, le rosalien se sentit honteux d’avoir rabaisser le légendaire Suicune.

Gold sauta de selle et ses pieds s’enfoncèrent dans la neige de la colline, le positionnant au niveau de son interlocuteur. C’était une longue histoire donc ? Boarf, ce n’allait pas être le temps qui allait gêner Lavi. Il faisait face au seul et unique Gold et leur conversation pouvait tourner autour d’un pokémon ressuscité par Ho-oh. Le blond avait été élevé dans la tradition des rites Johtoïtes et avait baigné dans le culte de l’Oiseau de l’Arc-en-ciel et de ses légendes. Il adorait cela et en ces jours de nostalgie, ça ne lui ferait pas de mal.

-‘ J’avoue… que je ne me souviens pas vous avoir déjà vu. On se connait ? ‘

Touché en plein cœur. Non, Gold ne pouvait pas se souvenir du visage du blond à moins qu’il le reconnaisse avec une bonne dizaine d’années en moins et légèrement plus petit. Là encore, Lavi se sentait honteux. Il avait interpellé la Légende comme s’il s’agissait d’une vieille connaissance et cela devait avoir froissé Gold. Aïe Aïe, ça commençait bien. Affichant un sourire nerveux, Lavi finit par lui répondre, gêné.

« Pas personnellement à vrai dire. Enfin … Ça aussi, c’est compliqué et ça remonte à y’a pas mal de temps. »


Un paquet d’années en fait. Et c’était depuis ce jour-là que Lavi était devenu un ‘fanboy’ de l’Or. Imaginez, vous n’avez même pas une dizaine d’années, depuis quelques temps, on parle des exploits d’un gamin de douze ou treize ans qui arrive à donner des corrections à de grands méchants comme Giovanni et en plus, se taille un nom dans la ligue régionale. Déjà cela fait rêver. Mais alors, lorsqu’on le voit pour de vrai, là, de si près, c’était l’admiration totale. Revenant de ses souvenirs, Lavi s’expliqua, ne voulant pas laisser Gold dans une telle confusion et dans un tel mystère.


« C’était à Rosalia, il y a maintenant dix ans. Vous y étiez revenu avec Arcenci’Aile pour gravir la Tour Carillon. J’étais là, dans le monastère, du haut de mes huit ans. »

Que de souvenirs … C’était il y a si longtemps, un temps où il ne souciait de rien, si ce n’était de ses notes à l’école et du parcours de Gold. La vie lui semblait si facile. Oh, mais il oubliait quelque chose !

« Je ne me suis pas présenté. Je m’appelle Lavi Ash, je suis originaire de Rosalia. »


Ash, un nom qui devrait sûrement rappeler quelque chose à Gold. Hayato Ash, le bonze principal du monastère de la Tour Carillon, l’un des principaux acteurs du culte johtoïte. Son père …

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Liés par le Carillon [Gold]   Dim 19 Oct - 14:14

Le jeune homme en face de lui semblait aussi nerveux que le champion, bien que cela devait moins se voir chez lui. Gold avait appris à ne pas montrer ses émotions, sauf si elles étaient positives. Le Maitre de Johto avait acquis sa réputation il y a quelques années déjà, et pourtant… il avait toujours autant de mal avec l’attention que lui donnaient les gens. Pas que cela le dérangeait, non, mais il ne se sentait pas plus spécial qu’un autre et ne comprenait pas trop cet engouement autour de sa personne. La casquette avait accompli bien des choses, mais n’importe qui d’autre aurait pu le faire s’il s’en était donné la chance et le courage. Évidemment Gold ne pouvait pas nier qu’il avait été choisi par Ho-Oh et qu’à ce niveau, ça ne pouvait pas vraiment représenter du hasard. S’il disait une telle chose, cela sous-entendrait que les décisions du légendaire étaient hasardeuses et cela ne lui traverserait jamais l’esprit. Le Maitre tassa tout cela au fond de son crâne, se répétant comme d’habitude qu’il ne devait pas être gêné des gens qui venaient vers lui. Il fallait avouer qu’il n’avait pas vraiment attiré l’attention depuis qu’il était à Mailys, sauf la journée qu’il avait passée avec Brice. La raison pour laquelle la casquette se sentait un peu mal à l’aise, c’est qu’il avait peur de briser l’image que les gens se faisaient de lui. La légende à son sujet avait tendance à exagéré légèrement et que penserait ses ‘fans’ s’il ne se montrait pas à la hauteur de leurs attentes ? Gold se gratta la tête comme à son habitude quand il était mal à l’aise et chassa de nouveau ses pensées parasites, se concentrant sur le visage de son interlocuteur. Toujours rien. L’homme fut finalement rassuré par les paroles de l’autre, il ne le connaissait pas personnellement. Poussant un soupir, le champion sourit simplement, écoutant le reste de ses paroles. Sa mémoire ne lui avait pas fait défaut pour une fois et cela le rassurait, il se serait senti mal d’avoir oublié quelqu’un qu’il avait déjà rencontré. D’ailleurs le jeune homme continuait, expliquant qu’il était présent dans le monastère quand il était revenu avec l’artefact lui permettant de voir Ho-Oh.

-‘ La Tour Carillon… ‘

Murmura le champion, le regard soudain plus vague. Cette journée avait été tellement spéciale que même dix ans après, il s’en souvenait comme si cela s’était produit hier. Les mains dans les poches de son pantalon de neige noir, Gold avait le regard perdu dans la brume, Suicune tournant la tête pour voir ce qu’il faisait. Le légendaire posa ensuite son regard sur Lavi, descendant doucement son arrière-train pour s’asseoir dans la neige, ses rubans flottant au vent. Ashaisha était calme et ne cherchait pas à partir malgré l’envie de voir cette source d’eau, ne se sentant pas en danger avec l’autre dresseur. Et même si Lavi avait eu envie de le voler, il aurait très peu de chance seul. Le Monarque remarqua que Gold réagissait plus ou moins à la présentation du jeune homme en face et appuya sa truffe contre son dos, le poussant légèrement. Le Maitre de Johto se réveilla subitement, faisant les gros yeux alors qu’il se rendait compte qu’il était en train de revoir la scène dans le fond de son esprit. Celui-ci se dépêcha alors de reprendre la parole après avoir compris celles de Lavi, soulevant les pieds l’un après l’autre pour se réchauffer un peu en même temps.

-‘ Lavi Ash, huh ? Enchanté ! ‘

La sincérité se sentait facilement dans sa voix, Gold souriant à son interlocuteur. Ils venaient de la même région, c’était agréable de croiser quelqu’un de Johto. Un instant. Ash ? Le champion perdit son sourire subitement, fixant le jeune homme d’un drôle d’air. Là il fallait avouer que cela lui rappelait quelque chose… Il avait déjà entendu ce nom quelque part, mais où ? À la Tour, encore ? Il leva la main et se mit à se tapoter le menton, soudainement plus pensif. Oui, il se souvenait de l’avoir entendu et…

-‘ Tu es de la famille d’Hayato ? ‘

Le champion avait repris son sourire, se sentant ridicule d’avoir mis quelques minutes à se souvenir d’où venait le nom de famille, lui qui se souvenait pourtant de cette journée mystique. Le Maitre de Johto se sentait déjà plus à l’aise et se laissa retomber les fesses dans la neige, posant les mains sur ses genoux. Son pantalon imperméable lui permettrait de ne pas avoir le popotin tout mouillé, celui-ci prenant ses aises.

-‘ Hayato Ash. Je me souviens de lui, quand je me suis présentée avec la plume. Il y a longtemps que je ne suis pas retourné là-bas, il va bien ? ‘
Revenir en haut Aller en bas
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Liés par le Carillon [Gold]   Lun 20 Oct - 15:30

-‘ La Tour Carillon… ‘

Une pensée transformée en parole. Gold semblait si subjugué par l’évocation d’un lieu si … mystique. Lavi pouvait le comprendre si bien. Bien qu’il soit originaire de Rosalia et que, en tant que tel, ait vécu dans son ombre depuis son plus jeune âge, il ressentait la même chose lorsque l’on évoquait son nom. Elle était si majestueuse et semblait magique. Alors que Gold semblait s’être perdu dans ses pensées de ce jour si particulier pour lui, Lavi venait de se perdre dans les souvenirs familiaux. Les sentiments qu’il avait éprouvé lorsque son père l’avait, pour la première fois, fait entré dans le monastère, qu’il lui avait présenté l’histoire de Rosalia et la Tour si impressionnante, disant qu’elle avait eu une jumelle dans le temps. Une jumelle, la Tour Cendrée. A cette pensée, le blond ressassa la dernière rencontre qu’il avait eu, à Rosalia, avec son père … Là où il l’avait abandonné. Non, il ne devait pas penser à cela. Secouant la tête vivement, effrayant sûrement Suicune qui le regardait avec intérêt, Lavi retrouva le présent, la présence des légendes devant lui.


-‘ Lavi Ash, huh ? Enchanté ! ‘
« Et moi donc ! »


Les deux johtoïtes sourirent avec le même entrain à la même seconde presque, d’un sourire sincère. Il n’y avait pas de faux semblant. Enfin, cela concernait plus l’Or puisse qu’à force de croiser du monde et du monde qui, tous autant qu’ils étaient, l’adulaient, il devait être blasé. Pour Lavi, c’était forcément le plus sincère possible. Il était vraiment heureux de pouvoir enfin approcher de si près son modèle et surtout, d’avoir une discussion constructive avec lui. Alors que le jeune rosalien souriait de toutes ses dents, Gold semblait avoir un nouveau moment de vide. Il réfléchissait en se grattant le menton. Quelque chose le tracassait ? Lavi n’osait pas lui demander.
Finalement, le champion demanda, avec un sourire béat et se laissant tomber à nouveau dans la neige, si Lavi était un parent du moine Hayato. L’adolescent perdit son sourire, sa mine devenant plus sombre et avant qu’il ne puisse dire quelque, Gold reprit, ne se rendant pas compte que ce qu’il était en train de faire. Comment le pouvait-il d’ailleurs ?


-‘ Hayato Ash. Je me souviens de lui, quand je me suis présentée avec la plume. Il y a longtemps que je ne suis pas retourné là-bas, il va bien ? ‘

Comment répondre à cela ? La colère était passée, le chagrin encore présent sous des couches et des couches. Lavi ne pouvait pas ne pas répondre à Gold, pas à lui. Et il devait le faire avec respect, ne pouvait pas lui crier dessus la rage qui, de toute façon, n’avait plus. Soupirant, Lavi se laissa tomber dans la neige sans s’occuper de savoir si son pantalon allait être trempé ou non. Il regardait au loin, les bras croisés sur ses genoux.


« J’espère qu’il va bien là-haut, finit-il par lâcher. Il a dû rencontrer Ho-oh aux cieux et ça doit l’emplir de joie … »

C’était ce qu’il aimait se dire lorsque ça n’allait pas.


« Il est décédé, assassiné par un Zodiac. Une victime de plus de la Guerre de l’Etoile … »

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Liés par le Carillon [Gold]   Lun 20 Oct - 16:31

Moment de silence.

Gold avait légèrement baissée la tête et sous le profond malaise qui le traversait, avait mis sa casquette dans l’autre sens, comme Red. Cela permettait de cacher une partie de son visage, espérant que les diverses émotions qui modifiaient son expression ne seraient pas visibles aux yeux de son interlocuteur. Mort. Comment avait-il pu poser une telle question ? L’Élu se mordit la lèvre, une boule prise à la gorge. Il n’avait aucun moyen de deviner la mort du moine, mais il ne pouvait s’empêcher de se sentir idiot d’avoir demandé des nouvelles. Pire encore, le visage de celui-ci lui revenait bien en tête, se souvenant de son expression lorsqu’il était arrivé avec la plume à la Tour. Il ne le connaissait pas vraiment, mais il avait été là dans un des moments les plus importants de sa vie, il ne pouvait pas l’oublier. La vie et la mort se chevauchaient et personne ne pouvait arrêter leurs mouvements, mais il y avait une différence entre une mort naturelle dans les bras du Dieu soleil et une mort provoquée par quelqu’un d’autre. Serrant doucement les poings, le champion sentait un relent de colère lui prendre le ventre. Ce n’était pas son genre de s’énerver ainsi et à dire vrai, sa rage était à peine visible. Gold avait appris il y a longtemps que la colère n’était pas un sentiment néfaste, sauf quand on s’en servait de la mauvaise manière. La Zodiac… au final, elle avait provoqué plus de peine que la Rocket. Cette team était en fait l’une des pires qui avaient existé, les meurtres n’étant pas monnaie courante dans la majorité des autres. Que pouvait dire le Maitre, à présent ? Une phrase dénudée de sens comme : je suis désolé, il est mieux où il est ? Non. Lentement le jeune homme posa la main sur la visière de sa casquette et la renvoya vers l’arrière, sa franche lui retombant sur le front. Il se releva lentement et s’approcha de Lavi un peu plus, pliant les genoux pour être à sa hauteur. Ils n’avaient clairement pas une grande différence d’âge et pourtant Gold se sentait plus vieux dans cette position, sa maturité ayant mainte fois prouvé qu’il était plus âgé dans son crâne. Ses yeux avaient pris une expression grave alors qu’il ouvrait la bouche pour parler, Suicune continuant d’observer derrière.

-‘ J’aimerais te dire quelque chose. La majorité des gens semblent croire que je suis spécial, personnellement j’aime bien me dire que je suis comme les autres. Il n’en reste pas moins que mon cœur a été choisi et que cela vient avec des responsabilités, des responsabilités que je n’ai pas réussis à tenir pendant cette guerre. J’aurais dû être présent bien avant, mais en voyant les autres … huh… célébrités se rendre ici, je me suis dit que ce serait assez. J’ai eu tort. J’aurais dû venir dès le moment où la Team commençait à prendre trop de place et protéger ce peuple comme je me dois de protéger Johto, pas juste parce que c’est le chemin qu’on m’a donné, mais parce que mon cœur me le dicte. Les gens mettent beaucoup d’espoir en moi, mais au final je ne suis qu’un homme. Et j’ai failli à ma tâche…. Je m’en excuse, et ce, même si cela ne ramènera personne. Ma présence aurait peut-être changé quelque chose. ‘

Il ferma la bouche, essayant de garder un visage neutre. Son expression était un peu figée, mais son regard était un miroir à ses émotions, facile à déceler. La peine était visible et aussi peut-être un peu de honte, Gold se relevant lentement. On comptait sur lui et il sentait son cœur se craquer rien qu’à l’idée qu’il n’avait pas été assez fort pour le supporter. Avant d’acquérir sa réputation, il se battait sans arrière-pensées et réglait les problèmes sans trop de difficulté. À présent c’était plus compliqué, le champion était conscient que les gens attendaient des choses de lui et voulait absolument ne décevoir personne, ce qui était tout simplement impossible. L’Élu au cœur pur avait les meilleures intentions du monde, mais il n’en restait pas moins limité. Gold posa la main sur la fermeture éclair de son manteau d’hiver et le fit descendre un peu, juste assez pour voir son torse. Il portait deux colliers, l’un avec la MasterBall, l’un avec la plume de Ho-Oh au bout. Le Maitre de Johto la prit délicatement entre ses doigts et la montra simplement à Lavi, celle-ci brillant de mille feux au contact des rayons du soleil.

-‘ Ho-Oh est juste et bon, sa chaleur gardera l’âme de cet homme dans un bonheur éternel. ‘

Lâchant la plume, Gold remit ses mains dans ses poches, laissant celle-ci à l’air libre. Ashaisha c’était approché du duo, étant à présent assez proche de Lavi. Il observait le jeune homme et semblait partager les paroles de son ami, jetant un regard désolé au dresseur. Le champion ne savait pas vraiment quoi dire de plus, conscient que les paroles ne changeaient pas grand-chose à la tristesse qu’il pouvait ressentir. Puisqu’il avait déjà commencé la discussion, le Maitre de Johto décida de la pousser un peu plus loin, se disant qu’il valait peut-être mieux de changer de sujet à présent. Gold aurait pu décider de partir à ce moment, mais rencontrer une autre personne de Johto, qui plus ait de la famille des moines de la Tour, il se disait que c’était une chance qu’il ne pouvait pas manquer.

-‘ Puis-je savoir pourquoi tu es venu à Mailys ? Tu es un dresseur ? ‘
Revenir en haut Aller en bas
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Liés par le Carillon [Gold]   Mar 21 Oct - 15:28

Le malaise était palpable, il venait de s’abattre comme une chaque de plomb sur la tête des deux dresseurs, les plongeant un mutisme long et oppressant. Gold avait retourné sa casquette comme s’il voulait cacher ses yeux, son visage et son malaise. Il devait s’en vouloir. Extrêmement. Mais il n’y pouvait rien, absolument rien. Il n’y avait pas eu une ligne dans le journal et Lavi doutait que Gold eut été présent lors de la cérémonie à Rosalia. Alors comment pouvait-il savoir ? Le blond ne dit rien, ne sachant quoi dire. Et sans doute la Légende était dans le même cas. Devait-il dire quelque chose ? Non, il n’y était pas obligé et une formule bateau n’aurait que peu de sens et d’impact. Le rosalien n’en avait que trop entendu, la moitié de la ville johtoïte lui en ayant dit. Et même si cela venait d’un modèle comme l’est Gold, ça n’aurait pas d’autre effet.

Finalement, l’Or remit sa casquette en position habituelle et se rapprocha de Lavi, accroupi. Il semblait être comme un grand frère pour le blond, positionné comme il l’était. Ils se regardèrent longuement avant que le champion finisse par ouvrir la bouche. Un long discours suivit, grave et empreint d’une certaine honte. Gold se sentait … responsable de ce qui était arrivé dans cette guerre et par conséquent, de ce qui était arrivé à Hayato Ash. Et ce simplement parce qu’il n’avait pas jugé bon de venir à Maïlys. Il avait suivit son cœur et Ho-oh sait combien il est pur. Il n’avait pas à s’en vouloir pour des choses qui n’étaient pas de son ressort.


-‘ Ho-Oh est juste et bon, sa chaleur gardera l’âme de cet homme dans un bonheur éternel. ‘


Gold avait accompagné ses paroles d’un léger jeu avec un objet, un pendentif. Lavi n’y avait pas fait attention au début, trop occupé à déchiffrer les sentiments de la Légende et de réfléchir à ses paroles mais lorsqu’un rayon solaire vint le frapper, il baissa les yeux sur cette merveille et ses yeux s’écarquillèrent. Il fut imperceptiblement attiré par cette plume aux couleurs chatoyantes et changeantes. L’Arcenci’Aile était si magnifique et Lavi en était subjugué, tellement qu’il répondit à Gold par un simple hochement de tête. Si une seule des plumes d’Ho-oh était si chaleureuse et superbe, que devait être l’oiseau lui-même ? Oui, le père Ash devait être si bien là-haut, à admirer et à côtoyer son Dieu de lumière.

Le sortant d’un rêve magnifique, Gold finit par demander, changeant brusquement de sujet – ce qui n’était pas plus mal.


-‘ Puis-je savoir pourquoi tu es venu à Mailys ? Tu es un dresseur ? ‘
« C’est compliqué. Ça aussi … J’étais venu à Maïlys pour retrouver mon père qui avait disparu. Le seul indice qu’on ait retrouvé était un bout de papier avec écrit ‘Lakit’ dessus. J’ai commencé la quête des badges peu après être arrivé sur l’île. Pour devenir plus fort aussi, fit-il pensivement. Et mon père a finit par me retrouver, puis il est mort. J’ai continué mon parcours de dresseur pour ne pas perdre pied je pense. »

C’était la conclusion à laquelle il était arrivé. Il aurait très bien pu arrêter son aventure et partir de Maïlys puisque plus rien ne l’y retenait. Mais il avait décidé de continuer malgré tout. Pour oublier sûrement. Et puis il y avait eu la Zodiac et la Guerre de l’Etoile. Faire les arènes, devenir plus fort, c’était un moyen pour se venger … avant qu’il ne comprenne qu’il faisait fausse route. Après un soupir, il reprit.


« Et me voilà ici, au pied du volcan avec l’intégralité des badges de l’île, à me tâter pour savoir si je dois tenter l’ascension ou non. »

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Liés par le Carillon [Gold]   Mer 22 Oct - 17:04

Gold restait debout, laissant la parole au jeune homme en face de lui. Pas de commentaires sur ce qu’il avait dit, ce qui rassurait le champion. Il se serait attendu à recevoir peut-être des paroles acerbes ou colériques, mais non. Il y avait fort à parier que Lavi ne considérait pas réellement que c’était de sa faute, et ce, malgré ses paroles. Au final le Maitre de Johto devait apprendre à ne pas se mettre tous les problèmes du monde sur les épaules, comme il l’avait si bien dit, il n’était qu’un homme parmi tant d’autres. Poussant un soupir, il passa une main sur son visage, sentant que le bout de son nez commençait à geler. Le vent soufflait un peu plus fort à présent et le jeune homme avait besoin de bouger un peu, pour éviter de ne plus sentir ses orteils de nouveau. Alors qu’il écoutait attentivement Lavi, Gold soulevait les pieds l’un après l’autre, bougeant aussi les bras. Il donnait l’impression de courir, mais en surplace, histoire juste de réchauffer son corps un peu. Même si la casquette avait l’habitude des coins enneigés, il n’en restait pas moins un peu frileux. Alors oui, il était en quelque sorte un dresseur. L’Élu était déçu que les badges l’aient surtout attiré pour cela, mais chacun avait son parcours et il comprenait le désir de l’autre à tenir bon malgré les épreuves. Et… un instant. Il avait tous les badges !? Gold arrêta subitement de bouger, fixant son interlocuteur d’un drôle d’air. Lavi était ici pour savoir s’il allait affronter le C4 ou non… Gardant un air neutre, le Maitre de Johto réfléchissait rapidement. Hésitait-il parce qu’il ne savait pas s’il avait le niveau ? Le champion croisa les bras sur son torse, tapotant du bout de ses doigts. Ashaisha attendait toujours pour aller visiter ce lac, seulement… il fallait avouer que Gold avait une autre idée en tête. La légende se tourna vers le Suicune, son regard plongeant dans le sien. Oh le Monarque n’avait pas besoin de paroles pour comprendre où il allait en venir, il connaissait bien le dresseur. Néanmoins il laissait le jeune homme parler, se relevant sur ses quatre pattes.

-‘ Tu peux partir devant, j’ai des choses à régler. ‘

Le légendaire hocha doucement la tête et se retourna, ses puissantes jambes le propulsant à quelques mètres dans les airs. Il se retenait tout à l’heure uniquement parce que Gold était sur son dos, à présent il allait bien plus vite. Le loup bleu retomba plus loin, en bas de la butte. En quelques secondes à peine il avait disparu, la neige se soulevant derrière lui. Le Monarque irait régler le problème de pollution seul et reviendrait vers son ami ensuite, le temps que celui-ci finisse ce qu’il avait à faire. L’Élu l’observa pendant quelques secondes, avant de doucement hocher la tête pour la tourner ensuite vers le dresseur. Il posa lentement les mains sur sa ceinture, soulevant légèrement son manteau d’hiver pour laisser apparaitre ses Pokéballs. Attrapant les deux premières, il les lança rapidement en l’air, le mécanisme libérant les deux créatures à l’intérieur. La première était son Typhlosion, Tyee. Celui-ci atterrit les deux pattes dans la neige et poussa un long rugissement agressif, peu content d’être ainsi entouré de froid. Il détestait l’eau et la neige, même si le deuxième était plus facile à se débarrasser pour lui. Sa collerette brûlait avec tellement de force que la neige autour commençait à fondre un peu. La deuxième était la Pharamp, celle-ci ayant une réaction fort différente de son compatriote. Dès l’instant où Tyee se mit à rugir, la mouton se replia sur elle-même, tremblant de peur. Taima n’était pas reconnue pour être la plus courageuse… enfin, elle l’était avant le combat contre Red. Gold soupira doucement et s’approcha du Pokémon jaune, posant les mains sur ses épaules.

-‘ Du calme, Taima. ‘

L’Élu se rapprocha de son oreille et murmura le reste, assez faible pour que Lavi n’entende pas. La Pharamp se mit à couiner, n’appréciant visiblement pas ce qu’elle entendait. Le Typhlosion s’était rapproché pour entendre, jetant des coups d’œil à l’autre dresseur en passant. Taima soupira et hocha finalement la tête d’un air un peu buté, acceptant finalement le marché que lui proposait son ami. Gold recula un peu et laissa ses deux Pokémons devant, gardant les mains dans les poches. Oh, ça commençait à sentir une odeur qu’il adorait.. Ça sentait…

-‘ Bien. Combat double, les objets sont acceptés, juste deux Pokémons. Sache que le C4 ne te fera pas de cadeau, et moi non plus. Tyee, Zénith. Taima, Cotogarde. ‘

Ce n’était pas le genre de Gold de faire des choses sans demander l’avis des autres avant, mais il doutait que Lavi refuse une telle proposition de combat. L’Élu voulait se racheter un peu malgré le fait que ce n’était pas de sa faute et il le faisait en combattant le dresseur. N’était-ce pas le meilleur moyen de savoir s’il était prêt ou non à affronter le C4 ? La légende souriait doucement, regardant ses Pokémons produire leurs premières ‘attaques’. Ce n’était pas non plus son genre d’attaquer le premier, d’habitude il laissait les autres faire. Seulement Lavi allait devoir faire face à des combattants plus durs que lui, il fallait qu’il soit capable de prouver qu’il pouvait se débrouiller, même en désavantage. Il entrait dans la cour des grands et Gold ne se laisserait pas faire. Le Typhlosion releva la tête et rugit de nouveau, le soleil se mettant alors à frapper plus fort. La Pharamp tentait de ne pas se laisser déstabiliser, se recouvrant subitement de petits cotons mignons. Elle qui avait tellement peur d’avoir mal, Gold voulait la rassurer le plus possible et espérait que cette armure de coton l’aiderait à avoir moins peur.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Liés par le Carillon [Gold]   Jeu 23 Oct - 10:30

Un long silence suivit les paroles de Lavi, montrant que Gold réfléchissait sur les points que le rosalien venait de soulever. Lavi avait presque le niveau de l’Or et il ne savait pas s’il devait tenter l’épreuve ultime. C’était bien étrange, il fallait en convenir. Est-ce que cette rencontre dans la neige pouvait-elle décider le blond sur son avenir ? Oui, assurément. Mais il fallait que Gold le comprenne. Et c’est ce qu’il fit. D’une phrase, il enjoignit Suicune à partir pour on-ne-sait-quoi, le laissant là avec son fan dans une plaine glacée. Il préparait quelque chose, assurément. Et Lavi tira une tête de trois pieds de long lorsqu’il le vit courir sur place puis frissonna à son tour.

Gold finit son ‘footing’ et attrapa deux pokéballs sans un mot. Un combat, là maintenant ? Le blond n’en revenait pas que la légende lui fasse un tel honneur sans même poser la question. Dans un rugissement de colère, le fameux typhlosion du champion apparu, laissant son futur adversaire les yeux plein d’étoiles. Tyee … Il était majestueux et si tempétueux. Quant à son compagnon pour ce combat, ce fut une pharamp apparemment bien craintive qui, après quelques mots réconfortants de son dresseur, décida qu’elle pouvait bien écraser un jeune dresseur qui n’avait pas même vaincu la ligue.


-‘ Bien. Combat double, les objets sont acceptés, juste deux Pokémons. Sache que le C4 ne te fera pas de cadeau, et moi non plus. Tyee, Zénith. Taima, Cotogarde. ‘

Huh ? Ça c’était dit et Lavi en fut surpris. Il ne s’attendait pas à ce que Gold démarre de but en blanc comme ça en annonçant haut et fort que ce combat, certes court, serait tout aussi difficile qu’un match contre les conseillers. Okay … Lavi secoua sa tête. Un combat. Contre Gold. C’était une chance inespérée, il ne pouvait pas refuser. L’adolescent se retourna vers son équipe, au complet derrière lui. Qui allait combattre le si fameux Tyee et Taima, la pleutre.


*Lavi, laisse-moi y aller ! Je veux l’affronter ! lança fortement le reptile colossale et sans attendre de réponse. Le nouveau, tu viens avec moi !*


Ainsi, les compagnons du blond avaient choisi pour lui … pas d’une façon très stratégique il fallait l’avouer. Mais comme le disait Zuki, c’était l’annonce d’un combat épique et quel match serait que de voir deux straters de Johto à pleine puissance. Quant à Loec, le nosferalto, ce serait un bon entraînement pour lui surtout s’il faisait face à un pokémon qui avait un grand avantage face à lui. Ainsi, Lavi hocha la tête et leur finit signe de venir avant de débuter le combat. Ils allaient avoir droit à un petit bonus contre ces monstres de puissance … et d’une stratégie déjà bien pensée pour l’un des deux.

Gold avait déjà commencé avec un Zénith et une cotogarde, ce qui réduisait assez le champ d’action de l’aligatueur. Néanmoins, ce n’était pas un problème, pas pour le moment. Le rosalien réfléchit quelques instants quant à la marche à suivre. Bien, Gold avait préféré se booster plutôt que d’attaquer et Lavi allait en faire de même, ou presque.


« Loec, vent arrière. Zuki, éboulement sur Tyee. »

Ainsi, le vampire battit des ailes fortement, invoquant derrière lui et son allié un fort vent pour faciliter leurs mouvements et ainsi les rendre plus agiles dans leurs esquives. Ce qui serait utile face au mouton. Après que le nosferalto ait exécuté son amélioration, le crocodile en profita pour arracher des morceaux de terre et les envoyer sur son ennemi élémentaire tout en lui lançant une petite pique.

« Alors mon gros, c’est comment la neige ?! Haha ! »

Spoiler:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Liés par le Carillon [Gold]   Dim 26 Oct - 14:39

-' Hum. '

Pauvre Tyee, pensa Gold en souriant. Le Typhlosion n’avait pas beaucoup de chance quand venait le temps d’affronter des starters, il fallait toujours qu’il tombe sur le type eau. Le Pokémon grogna en le voyant, mais se tint tranquille, contrairement au combat contre Brice et son Laggron. La raison était bien simple : l’autre affrontement, c’était lui qui l’avait voulu. Ce combat était celui de son dresseur et il se sentait d’humeur assez calme aujourd’hui, conscient que Gold se concentrerait beaucoup plus sur ce combat-si que l’autre, qui était plus comme une sorte d’amusement. Le champion tourna légèrement son regard sur sa Pharamp, qui tremblait toujours un peu derrière sa couverture de coton. Taima pourrait aider Tyee à tenir le coup, vu son avantage de type. Pour ce qui était de la chauve-souris, c’était la même chose, le jeune homme verrait bien ce que cela donnerait. Le Pokémon électrique allait surtout aider son coéquipier à combattre, ce n’était pas elle qui se retrouverait à taper directement sur les deux autres, à moins de nécessité. Le Maitre de Johto voulait éviter de lui faire peur, ce n’était pas le but de l’exercice d’aujourd’hui. Le champion gardait ses mains dans ses poches, mais sa posture était droite et rigide, son regard devenant plus neutre, voire sans émotion. Lavi allait avoir une idée du comportement qu’il adoptait lorsqu’il combattait sérieusement, chose que son collègue de Hoenn n’avait pas pu voir. Ce n’était pas pour rien que Gold avait atteint une certaine prestance en combat, il avait peut-être l’air lunatique et un peu idiot sur les bords quand on lui parlait normalement, mais dès qu’il entrait en combat, c’était une autre chose. Observant ses adversaires attaquer, il ne chercha pas à esquiver l’Éboulement, le Typhlosion grognant en recevant les pierres sur le torse. La Pharamp, elle, se replia sur elle-même en couinant, Tyee faisant exprès de prendre la majorité pour elle. Cela n’empêchait pas que plusieurs cailloux tombèrent sur le Pokémon électrique, qui se secouait rapidement pour les retirer, effrayé. Il y avait fort à parier qu’elle n’avait pas senti grand-chose si on comparait à son collègue, Tyee étant quand même gentil de le supporter malgré sa faiblesse. La Pharamp lui jeta un petit regard humide, que Tyee ne remarqua pas, comme d’habitude. Gold siffla un peu en voyant que le Typhlosion allait ouvrir la bouche pour répondre à la pique de son adversaire, ce n’était pas le moment de se laisser aller comme la dernière fois.

-‘ Ignore-le. Éruption, Cage-Éclair. ‘

Un sourire étira les babines du Pokémon feu. Il avait déjà un peu souffert de l’Éboulement, mais le Zénith permettait de pallier le problème. Le corps du Typhlosion se mit à briller, faisant fondre toute la neige autour à une vitesse impressionnante. Taima s’était éloignée un peu, pillant en voyant son amour de toujours déverser sa colère sur les deux Pokémons en face. Éruption était une attaque qui touchait les deux en même temps et qui épargnait le Pokémon électrique, qui envoya un petit choc électrique vers l’Aligatueur alors que Tyee déchargeait son Éruption. Cela envoyait une véritable vague de chaleur qui fit fondre la neige de toute la zone, allant jusqu’à brûler le gazon qu’il y avait en dessous. C’était une attaque puissante et malgré l’avantage de type du Pokémon en face, Gold se faisait un plaisir de l’utiliser. Par contre ça commençait à être chaud, dans le coin. Le champion se mit à défaire son manteau, déposant celui-ci à côté de lui alors que Tyee prenait la parole avec un ton innocent.

-‘ De la neige, où ça ? ‘

-‘ On continue. Taima, prépare-toi. Tyee, Lance-Soleil. ‘

Prépare-toi ? La Pharamp gémit, mais ne fit rien, observant les deux adversaires en face. Elle comprenait ce que cela voulait dire et attendait simplement de voir ce que feraient les autres Pokémons, laissant la place au Typhlosion. Celui-ci commençait tranquillement son rayon, la cible étant évidemment toute désignée.
Revenir en haut Aller en bas
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Liés par le Carillon [Gold]   Dim 26 Oct - 19:06


L’éboulement fut reçu en grande partie par le typhlosion qui, malgré sa faiblesse face aux gros rochers, préféra se sacrifier pour sa coéquipière. Intéressant à savoir, ça. Les ordres de gold suivirent bien peu de temps après, laissant à peine le temps au fauve de rager. Cela était sans doute fait exprès pour qu’il obéisse encore à son dresseur. Ainsi, le starter avait un tempérament de feu. Ça aussi, c’était intéressant. Gold était peut-être calculateur, observateur lorsqu’il combattait sérieusement (même quand ce n’était pas le cas, sûrement) mais son adversaire avait fini par acquérir cette capacité. En moins exacerbée toutefois. Ainsi, le blond emmagasinait les informations sur lesquelles il pouvait jouer.

Ainsi l’Or ordonnait une éruption. Prévisible lorsqu’on connaissait un peu près les capacités d’un typhlosion à haut niveau. Néanmoins, Lavi était surpris que son adversaire ne l’ait utilisé qu’après avoir reçu une bonne dose de dégâts. Certes, le Zénith pallier en partie à la faiblesse liée à la perte d’énergie mais quand même. Enfin bon. Le rosalien n’ordonna rien pour bloquer ou minimiser les dégâts. Toutefois, la cage-éclair, non, il ne pouvait pas se permettre de laisser passer une telle attaque électrique.

« Loec, passe en premier. »

Si tôt dit, si tôt fait. La vitesse naturelle du vampire couplée à l’augmentation conséquente due au vent arrière lui permis de se placer devant son coéquipier et ainsi recevoir la décharge de plein fouet. Cela activa immédiatement la pile qu’il portait sur soi et le boosta en force physique … tout en détruisant cette pile. Magique. Loec n’avait ainsi plus aucun objet qui pouvait entraver ses mouvements et se fit une joie d’exécuter les directives de son dresseur, avec une force nouvelle en plus de la pile et du STAB.


« Acrobatie. Zuki, avalanche ! »

Deux capacités peu efficaces face à l’un et à l’autre … mais qui gardaient leur force habituelle contre la cible appropriée. Ainsi, même si la joute entre Tyee et Zuki semblait inévitable, ce n’était pas ce qu’il allait se passer, par pour le moment.

« Elle est juste là, ta neige ! »


Le lézard bleu s’élança alors, fort d’avoir reçu des dégâts. Droit sur son adversaire élémentaire en premier lieu, il bifurqua à l’aide du vent arrière pour se retrouver devant le mouton apparemment sans défense puisque son coéquipier était trop occupé à canaliser les rayons solaires.

Pour sa part, Loec fondit en virevoltant dans les cieux pour retomber, griffes en premières, sur le gros mammifère enflammé. STAB, augmentation d’attaque physique et augmentation de puissance due à l’absence d’objet, une combinaison qui risquait de piquer. Néanmoins, même si les dégâts étaient là, ça ne résolvait en rien le problème que posait le lance-soleil. Si Zuki pouvait se défendre avec des moyens appropriés contre un rayon normal, c’était bien moins le cas sous un cuisant soleil. Ainsi, son dresseur devait faire quelque chose.


« Loec, étonnement. »


La capacité spectre avait la forte proportion de surprendre sa cible et le choquer tellement fort qu’il était incapable de réagir, restant pantois et incapable d’attaquer par la suite. La chose parfaite en somme. Ainsi, comme le vampire voletait autour de son adversaire, il lui fut facile de fondre à nouveau et de tenter un ‘staunt’ en bonne et due forme.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Liés par le Carillon [Gold]   Mer 29 Oct - 1:15

-‘ Lâche. ‘

Il ne fallait pas oublier que Lance-Soleil n’avait pas de chargement lorsqu’il y avait le soleil, le Typhlosion était celui qui décidait s’il l’envoyait directement ou non. Le Pokémon avait peut-être enduré la première attaque sans broncher, mais là, c’était assez. L’Acrobatie lui avait fait mal et il n’appréciait pas du tout, dès l’instant où cette chauve-souris descendit pour venir vers lui, Tyee releva la tête et lâcha la puissance contenue dans son Lance-Soleil, sans voir si cela touchait ou non. C’était dommage parce que c’était l’adversaire qui tiendrait le mieux, mais c’était le prix à payer. Gold savait que son Pokémon feu était le plus touché jusqu’à présent et qu’à ce rythme-là, il risquait d’avoir du mal à tenir. Enfin, au moins il n’était pas apeuré, le Pokémon n’était pas sujet facilement à des peurs inexplicables. Ce n’était pas ce truc volant qui allait lui faire la loi, hors de question. Il était trop puissant et trop fier pour cela, la libération de son attaque en même temps y était pour beaucoup aussi. La Pharamp de son côté avait été approchée par l’Aligatueur, pas de la manière dont elle aurait préférée. La casquette n’était pas vraiment dérangée par cette attaque, Taima était la mieux placée en ce moment et même si elle couinait sous le coup de glace, elle avait encore de quoi combattre amplement. Le Pokémon électrique était proche de l’autre, autant en profiter dès à présent. Le mouton avait les deux mains sur la tête, son armure de coton toujours présente, mais à demi-gelée.

-‘ Ne te laisse pas faire, Taima. Tonnerre. ‘

Gold avait hésité à utiliser Riposte, mais il décida de ne pas le faire. Pourquoi ? La casquette n’avait pas pour but de décourager Lavi, même s’il lui avait dit qu’il ne lui ferait pas de cadeau. Aussi parce qu’il ne voulait pas que la Pharamp se rapproche plus de son adversaire, il voulait garder une certaine distance. Taima se mit à briller et libéra la décharge, continuant de couiner en se demandant si cela toucherait. La pauvre manquait de confiance en elle et pourtant elle avait toutes les compétences pour réussir son coup, l’Élu le savait. Avant cet incident contre Red, la Pharamp était une vraie combattante… aujourd’hui c’était difficile de la reconnaitre. Gold leva la main et se gratta la joue, signe qu’il réfléchissait à autre chose. Il avait beau se concentrer pleinement sur le combat, des souvenirs lui revenaient en tête et il les passait tranquillement en revue, le détendant par la même occasion. Ce n’était pas assez pour le déconcentrer, malheureusement pour son adversaire.

-‘ Onde de Choc, Extrasenseur. ‘

Tyee se souvenait s’être servi de cette attaque contre le débile dans la ruelle, le premier jour qu’ils étaient arrivés sur Mailys. Il pencha la tête vers l’avant et fixa la chauve-souris, libérant des ondes psychiques pour le déconcentrer. Gold ne faisait pas cela pour la peur, loin de là, il doutait que celle-ci fasse effet. C’était surtout pour le type, puisque visiblement son adversaire était surtout ce Leoc. La Pharamp quant à elle utilisait une attaque impossible à esquiver sur l’Aligatueur, pour palier si le Tonnerre avait été évité. Celle-ci tremblait toujours, mais un peu moins, signe qu’elle commençait à reprendre de la confiance en soi.
Revenir en haut Aller en bas
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Liés par le Carillon [Gold]   Mer 29 Oct - 17:31

Un sourire, voilà ce dont gratifia Lavi à Tyee qui, perdant en partie son calme, décida de se venger de l’étonnement par un tir de lance-soleil gorgé de rayon lumineux. Un quart, voilà ce dont écopa le vampire, un quart des dégâts normaux, un huitième des dégâts qu’auraient dû recevoir Zuki. Autrement dit, ce n’était pas grave, pratiquement négligeable et le nosferalto continuait toujours de tirer cette langue démesurée comme un ultime affront à son adversaire enflammé.

L’aligatueur, pour sa part, avait réussi sa touche puissante sur la pharamp qui préféra s’éloigner de lui … Et Ho-oh sait combien elle avait raison, autant sur le plan offensif que défensif. Le mouton invoqua la foudre qui s’abattit à demi sur un lézard encore entraîné par la force de son avalanche, ainsi les dégâts furent assez raisonnables.

Mais la contre-attaque n’était pas réduite à ses deux techniques, non. C’était bien plus violent aussi bien pour le vampire que pour le crocodile. Onde de choc et extrasenseur, rien de très réjouissant en somme. Content de l’affront qu’il avait fait à Tyee, Loec ne jugea pas nécessaire de se préoccuper outre mesure que cela de la riposte … Ainsi il fut gratifié d’un violent mal de crâne. Pendant un instant ses battements d’ailes se firent moins rapides et dans ses yeux brûla légèrement d’une volonté de vengeance. Zuki ne s’en sortit pas mieux, mais ce n’était pas par négligence. Onde de choc était inesquivable et pour tenter de résister, il se campa sur place et gonfla ses muscles.

Bon bon, un pokémon paralysé et en mauvais point, l’autre qui n’en tirait pas large non plus, la tactique du dresseur rosalien ne semblait pas porter ses fruits et s’il continuait ainsi, il allait se faire battre rapidement et lamentablement. Il devait changer de stratégie.


« On va essayer une autre approche alors … Loec, hypnose. »

Cette tactique était plus fine, reposant bien plus sur le potentiel ‘chiant’ du vampire. En effet, il se mit à regarder Taima droit dans les yeux pour tenter de la faire somnoler et finalement se prémunir de ses attaques bien désagréables pour l’équipe rosalienne. Ceci fait, le blond ordonna :

« Loec, crochet venin et Zuki, séisme. »

Cela pouvait paraître aussi peu fin qu’avant le changement de stratégie et pourtant, Loec allait tenter de jouer sur un double tableau. En effet, avec le STAB poison qu’il avait, crochet venin devenait une attaque relativement puissante mais ce n’était pas la puissance que Lavi recherchait. Il voulait le venin que son vampire pouvait inoculer à la cible et ainsi l’empoisonner, c’était ça le réel but. Néanmoins, alors que l’aligatueur faisait trembler la terre sous les pieds de toute l’équipe adverse, la chauve-souris fut incapable de se lancer à la poursuite de Tyee à cause d’un spasme musculaire. La paralysie avait frappé.

Tant mieux pour Gold.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Liés par le Carillon [Gold]   Lun 3 Nov - 14:51

-‘ Abrite-toi. ‘

Tous les Pokémons de Gold possédaient Abri, le champion considérait cette attaque comme un poids non négligeable. L’élu n’avait pas vraiment eu le temps de réfléchir sur ce coup-là, mais il laissait son instinct prendre le dessus. Celui-ci l’avait sorti de mauvais pas de nombreuses fois et il se faisait confiance à ce niveau. L’hypnose frappa le bouclier de la Pharamp, qui avait quand même mis ses pattes devant ses yeux, histoire d’être sûre et certaine que le vilain regard ne l’endormirait pas. Le jeune homme n’eut pas le temps de commander d’autres attaques, Lavi reprenait la parole et le Maitre de Johto ne dit rien en retour. Il préférait attendre, aussi étonnant que cela puisse paraitre. Taima avait déjà donnée son Abri et pour ce qui était de Tyee, il risquait de trouver le Séisme désagréable. Cette attaque allait-elle le mettre à terre ? Gold fit un résumé rapide de ce que son Typhlosion avait enduré jusqu’à maintenant et détermina qu’il tiendrait au moins celle-là. Pas une deuxième, toutefois. Il risquait d’être à la limite de tomber… Heureusement que la chauve-souris fut bloqué par la paralysie, parce que cela aurait peut-être eut raison de son Pokémon feu sur le long terme. Le champion se pencha légèrement vers l’avant, essayant de garder son équilibre alors que le séisme secoua la place. Ses Pokémons tenaient bon aussi, restant les plus stoïques possible pour éviter de tomber. Taima couinait encore malgré son armure de coton, n’appréciant pas non plus cette attaque. Hum. Gold hésitait sur la marche à suivre, se demandant quel ordre serait le meilleur. À partir d’ici les chances pouvaient autant basculer de son côté comme de l’autre, soit sa technique fonctionnerait bien, soit cela ira mal. Le jeune homme sourit à son adversaire et demanda simplement, tournant son regard vers Tyee.

-‘ Endors-toi. ‘

C’était plutôt ironique que Gold empêche l’une de s’endormir, mais demande à l’autre de le faire. La différence était que le Repos de son Typhlosion serait beaucoup plus agréable, au moins il avait un minimum davantage. Le gros Pokémon feu grogna, n’appréciant visiblement pas l’attaque. Ce n’était pas pour rien qu’il ne s’en était pas servi contre le Laggron de Brice, il considérait cela lâche de s’endormir comme ça au beau milieu d’un combat. Néanmoins il était en mauvais état et dormir lui permettrait de récupérer son énergie, c’était le mieux à faire en ce moment. Il ferma donc les yeux et resta debout, ronflant légèrement, la bouche grande ouverte. Bien, pas de temps à perdre.

-‘ Blabla dodo, Chargeur. ‘

Évidemment, Gold se serait senti idiot d’avoir pris Repos sans avoir pris Blabla dodo aussi, c’était des attaques qui allaient bien ensemble. Évidemment cela revenait à présent à la chance, mais c’était mieux que de ne pas bouger du tout. Les petites oreilles de Tyee bougèrent et celui-ci grogna dans son sommeil, se penchant pour mettre ses pattes avant sur ses pattes arrière. Le champion sourit en reconnaissant la Roue de Feu, conscient que celle-ci ferait peu de dégât. Bah, c’était mieux que rien. Le Typhlosion s’enflamma et roula vers l’Aligatueur, laissant une trainée de gazon brûlée juste derrière. Taima de son côté se mit à briller, signe qu’elle amassait de l’énergie pour libérer une attaque plus dévastatrice ensuite…
Revenir en haut Aller en bas
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Liés par le Carillon [Gold]   Lun 3 Nov - 18:59

Abri ? Même Gold avait un tel atout dans sa manche ? Lavi en était un peu déçu à vrai dire. Mais au final, était-ce si étrange, la réaction du jeune ? Non, il ne fallait pas être aveugle pour comprendre qu’il commençait à en avoir par-dessus la tête de ce mur de lumière qu’on sort à tout bout de champ parce que ça nous arrangeait. Ne pouvait-il pas y avoir un dresseur qui combattait sans cela ?

Enfin bon, toujours est-il que Taima ne finit pas endormie, ce qui n’arrangea pas franchement le plus jeune des adversaires. Il avait prévu toute une tactique pour venir à bout des monstres de l’Or mais ça risquait d’être compromis. Surtout qu’en plus, Tyee leur faisait l’honneur de s’endormir pour résister encore et encore. Un ou deux coups auraient permis à Lavi de s’enlever l’épine qu’était le typhlosion du pied mais non, pas pour le moment.


-‘ Blabla dodo, Chargeur. ‘

Ça ne plaisait pas au rosalien ça. Encore que Tyee piquait un somme en plein combat d’accord, mais qu’il se mette à rêver et à attaquer en toute impunité. Le chargeur de la pharamp, il ne s’en occupa pas pour le moment, c’était secondaire. Mais la position fœtale dans laquelle se lovait le hérisson inquiétait son adversaire qui, lorsqu’il comprit la capacité, eut juste le temps de crier :


« Vibraqua ! »

Le choc frontal pouvait difficilement être évité mais au moins, Zuki réduisait ainsi les dégâts qu’il allait recevoir et infligeait lui aussi une perte d’énergie qui restait assez satisfaisante. Ainsi le gros lézard cracha une bulle d’eau relativement grosse droit vers son adversaire aurait du mal à éviter. Toutefois, Zuki dut se camper sur le sol pour pouvoir encaisser le choc sans tomber à la reverse.

Pour préparer la suite, Lavi avait besoin de ne plus voir cette fichue toison de coton qui bloquait en grande partie les dégâts physiques que le mouton pouvait recevoir. Ainsi, il ordonna à son vampire de cracher lui aussi quelque chose mais qui était bien plus volatile. Un nuage sombre s’abattit sur la plaine, englobant les opposants, supprimant ainsi la défense monstrueuse de Taima et (sans que Lavi ne le sache) le boost d’attaque spéciale dû au bourgeon de Tyee. Mais une telle action était à double tranchant et donc Loec perdit son attaque intéressante. Toutefois, frapper normalement était bien mieux que de frapper un ennemi à forte défense. Alors que la Buée noire était encore un peu présente sur le terrain, un ordre survint assez faiblement.


« Bomb’beurk … »

Le vampire tira la langue encore plus, content de recevoir un tel ordre. Il était bon en attaque spéciale, il était de type poison, possédait un stab à ne pas négliger et surtout, il y avait cette forte probabilité d’empoisonner son adversaire. Ainsi, tout guilleret, il éructa une substance noirâtre aux reflets violets malsains vers le bélier qui ne pourrait pas se prémunir cette fois-ci.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Liés par le Carillon [Gold]   Mer 5 Nov - 13:53

Gold sourit simplement en voyant la grosse bulle de l’Aligatueur. Cela lui permettrait de se protéger un minimum, mais niveau dégât, l’Élu n’avait pas peur. Le Zénith était encore en place pour un petit moment et Repos recouvrait le lanceur d’un léger voile protecteur, le Typhlosion ne sentait pas grand-chose. Avait-il oublié le soleil ? Le champion adorait cette attaque et ce n’était pas pour rien, il était l’Élu de Oh-Ho, après tout. Le jeune homme était clairement amusé par le combat et c’était une bonne chose pour son adversaire, s’il s’ennuyait, c’était mauvais signe pour lui. Gold était clairement enjoué par ce qu’il voyait, son but aujourd’hui était de pousser Lavi à se débrouiller au maximum, il tenait bon jusqu’à maintenant. Seulement le test n’était pas fini et Gold étira ses lèvres un peu plus en voyant la fumée noire faire tomber la protection de coton de la Pharamp. Le Maitre de Johto se demandait s’il finirait par s’en servir, Taima risquait d’être plus facile à toucher de cette manière. Cela annulait aussi les stats de son côté, mais il fallait parfois abandonner des choses pour mieux les récupérer plus tard. La chauve-souris ne s’arrêtait pas là, envoyant une bombe puante en direction du Pokémon Électrique. Le jeune homme releva la main et la posa sur son menton, ne demandant ni esquive, ni attaque en retour sur le coup. Il laissa la Pharamp se faire recouvrir du liquide, celle-ci couinant en se secouant rapidement… pour ensuite se mettre à courir en rond, le poil hérissé et la langue pendant en dehors de la bouche. Hum, elle avait l’air malade.

-‘ Calme-toi Taima, ce n’est pas la première fois que tu es empoisonnée. On s’en occupe après... Éclair Fou. Tyee, Blabla-dodo. ‘

La Pharamp gémit de nouveau, mais accepta de lancer son attaque, même si elle risquait de souffrir en retour. Avec le Chargeur juste avant, Éclair Fou avait une puissance assez conséquente. Gold était curieux de voir comment l’Aligatueur de son adversaire allait s’en sortir, regardant son Pokémon décharger l’éclair rapidement. Tyee de son côté se retourna vers la chauve-souris et se recouvra de flammes, envoyant cette fois-ci un Nitrocharge. Gold savait bien que cela risquait d’être difficile pour lui de viser son adversaire volant, les chances qu’il passe à côté dans cet état étaient plus élevées. Bon, ça c’était fait, maintenant il valait mieux pour lui de laisser sa Pharamp agir de nouveau, sous peine de voir une crise de panique.

-‘ Bon, Taima, va-y. ‘

La Pharamp gémi et arrêta sa petite course rapidement, se retournant pour jeter un regard humide à son adversaire. Non ce n’était pas une attaque, elle aimait juste faire pitié. La Pharamp leva les bras vers le ciel et fit apparaitre au-dessus d’elle une large cloche translucide, qui se mit à teinter. Le son était doux et résonnait dans la forêt, Gold fermant les yeux pour l’apprécier un peu. Glas de Soin était toujours agréable à entendre, surtout pour celui qui souffrait. Le Pokémon électrique poussa un long soupir, son poil retombant et son visage reprenant une expression plus sereine. Le jeune homme lui avait bien dit qu’il ne lui laisserait pas de chance, il n’allait pas le laisser profiter d’un empoisonnement, qui risquait vite de lui pourrir la vie. De son côté le Typlosion était toujours en dormance… en effet lorsqu’un Pokémon entrait en Repos, aucune attaque ne pouvait le réveiller, pas même les cloches de soin. Il finirait bien par se réveiller de lui-même, lorsque le dodo aura porté ses fruits. Le Typhlosion était retombé à terre et Gold n’avait pas vu s’il avait touché, trop concentré sur la cloche. Tant pis, de toute manière ce n’était pas important.

-‘ Encore. ‘

C’était la seule chose qu’il pouvait lui demander, de toute façon. Tyee ronflait toujours un peu, de la bave lui coulant sur le bord de la babine. Il releva la tête de nouveau et envoya… des Flammèches. Rien de bien impressionnant venant d’un Pokémon aussi gros. Le jeune homme se mit à rire simplement, se demandant quand était la dernière fois qu’il avait demandé une Flammèche à son célèbre ami. Probablement des années.
Revenir en haut Aller en bas
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Liés par le Carillon [Gold]   Lun 10 Nov - 18:58

Eh bien, cette pharamp avait bien étrange et comique à la fois. Il fallait bien avouer que la voir s’agiter ainsi alors qu’elle venait de se faire tâcher le poil par un jet d’acide, ça avait un côté hilarant. On aurait presque dit qu’elle avait le feu au derrière. Mais outre un léger sourire, Lavi ne s’étendit pas. Il n’allait certainement pas se moquer ouvertement d’un pokémon aussi puissant, un compagnon d’une légende.

L’Or lui ordonna avec douceur de se calmer, ce qu’elle fit rapidement malgré une mine toujours aussi déconfite d’avoir été empoisonnée. Empoisonnement, le mot que Lavi voulait entendre ou être sous-entendu dans les ordres de son adversaire mais malheureusement, Gold ne le fit pas de la façon voulue. Il disait clairement que ce n’était pas un problème et qu’ils allaient régler ça plus tard. Néanmoins, même s’il y avait un laps de temps, le blond allait avoir d’autres choses à faire que de se focaliser sur la résolution de la stratégie avant le glas de soin.

Eclair fou ou comment pourrir un match en une attaque et deux tours. Mais si Gold avait promis à son ‘disciple’ de ne lui faire aucun cadeau, n’allez pas croire que Lavi en ferait à son idole, loin de là. Et même si cela passait par une tactique peu recherchée.


« Aqua-jet ! »

Ce n’était clairement pas une capacité visant à faire des dégâts à une cible quelconque, non. Ici Lavi avait besoin de vitesse et son alligator pesant n’était pas si versé dedans. Alors s’il voulait s’épargner la perte d’un allié en une attaque, il allait devoir passer par une fulgurante vitesse. Ainsi la priorité d’attaque de l’aqua-jet était très utile pour se mettre hors de danger. Néanmoins, il y avait un facteur que Lavi avait négligé, à son grand dam. Si éclair Fou se nommait ainsi c’était bien par son caractère erratique. Du coup, une vrille électrique alla griller le lézard en lui épargnant toutefois une bonne partie des dégâts.

De l’autre côté, c’était tout aussi chaotique. Trop accaparé par la décharge électrique, Laiv n’avait pas fait attention à Tyee qui, toujours en dormant, s’en prit à Loec, le frappant d’une nitrocharge qu’il ne put esquiver. Le dresseur s’en voulait d’avoir été si peu clairvoyant. Au stade où il était à présent, il ne pouvait plus faire ce genre d’erreurs dans un combat en double. Cherchant plus à se rassurer qu’à rassurer son vampire, il fit :


« T’inquiète pas, ça va aller. »

La chauve-souris qui avait valsée sous l’impact et qui donc se retrouvait près de son dresseur voleta vers lui et de l’aile lui tapota la tête, un geste aussi bien moqueur que sincère. Et alors que Lavi levait des yeux surpris vers son pokémon, celui-ci émettait une lueur caractéristique.


Loec venait d’évoluer en nostenfer et agitait frénétiquement ses deux paires d’ailes, le regard mauvais envers Tyee qui lui crachait un flot de flamme. Sans un ordre de son dresseur, le vampire tira une Lame d’air droit sur le typhlosion, coupant en deux la flammèche. Les yeux pleins d’étoiles, Lavi savait que c’était là la chance de remporter le combat. Revigoré, il donna ses directives.

« Loec, on continue comme on avait prévu. Choc venin ! Zuki, attrition pour Tyee ! »

Certes Taima n’était plus empoisonnée, ce qui réduisait grandement la force de l’attaque poison. Néanmoins, elle restait d’une bonne force surtout avec la perte de défense du mouton et l’augmentation d’attaque de Loec. Ainsi, il s’élança fort de sa vitesse accrue pour planter ses crocs suintants dans la peau du bélier. Quelle serait sa réaction ?

Zuki, lui, utilisa sa masse imposante pour se donner plus de force dans la charge. Attrition n’aurait que faire de la défense spécialement accordée par le repos du fauve et donc, cela permettrait de frapper efficacement.

Il y avait encore une chance de gagner.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Liés par le Carillon [Gold]   Mar 11 Nov - 17:02

Gold sourit simplement en voyant l’Aligatueur tenter de s’enfuir avec un Aqua-jet. C’était bien pensé et cela risquait de lui sauver la mise, bien que l’Éclair fou partait un peu n’importe comment. Taima avait relâché celui-ci et regardait ensuite la scène, couinant en sautillant un peu sur ses pieds, espérant que son attaque toucherait. Cela ne fit que quelques dégâts au final, mais cela semblait encourager le mouton, qui leva ses petits bras d’un air satisfait. La Pharamp était contente de son attaque, et ce, même si elle n’avait pas vraiment touché sa cible. Il fallait apprécier les petites choses de la vie et le champion la félicita de son effort, se sentant plutôt fier que son amie reprenne un certain plaisir à combattre. Cela ne dura que quelques secondes, mais c’était un bon avancement. De l’autre côté le Maitre de Johto fut presque surpris que l’attaque feu de Tyee touche son adversaire, signe que Lavi avait un peu baissé sa garde. Enfin cela ne risquait pas de lui faire trop de dégât, ce n’était pas cela qui le mettrait à terre. En fait cela semblait l’avoir lui donner un petit coup de pouce pour autre chose, le sourire de Gold s’agrandissant en voyant la lumière caractéristique de l’évolution. Eh bien, voilà qui tombait plutôt bien pour son dresseur.               Le champion pencha légèrement la tête vers sa Pharamp, qui observait avec des grands yeux ébahis la chauve-souris. Le combat allait probablement reprendre de plus belle et la preuve, il demandait une Lame d’Air pour souffler les petites flammes du Typhlosion. Gold ne répondit rien à cela, préférant se concentrer sur autre chose avant que la réplique ne continue.

-‘ Copie le bleu. ‘

Il avait presque murmuré, Taima hochant doucement la tête avant de fixer l’Aligatueur. Celle-ci poussa alors un petit couinement, tournant son regard vers son ami pour lui signifier que c’était fait. Parfait, voilà qui était réglé. Le champion se concentra donc sur le reste, entendant les autres de Lavi. Il avait bien fait de demander la Copie tout de suite, la nouvelle attaque n’était pas intéressante pour lui. La Pharamp allait pouvoir s’en servir dès maintenant, vu la vitesse de frappe de son adversaire.

-‘ Va-y, Aqua-Jet ! ‘

Taima n’était pas très rassurée d’utiliser une telle attaque, mais elle n’avait pas le choix. La vitesse de celle-ci lui permettrait peut-être de s’en sortir, tout dépendant de la réaction de l’autre. Gold ne voulait pas qu’elle s’enfuie, non. Cette attaque n’avait pas de chance d’empoisonner et la Pharamp n’avait pas de faiblesse poison, pas de quoi la mettre K.O. Le mouton s’entoura donc d’eau et décolla de terre, fonçant tel un boulet aqueux vers la chauve-souris. Gold savait qu’ils risquaient de se rentrer dedans et au final ce n’était pas un problème, chacun en souffrirait un peu. Lavi trouverait peut-être le moyen de s’en sauver, Gold observant la scène d’un air attentif. Avait-il oublié Tyee ? Non.

-‘ Blabla-dodo. ‘


Il n’y avait rien d’autre à faire de toute façon. Attrition était la seule attaque depuis qu’il dormait qui risquait de réellement lui occasionner des dégâts, il acceptait de la laisser passer. De toute manière il savait pertinemment que le soin avait fait effet depuis le départ et qu’il risquait de se réveiller bientôt. Le Typhlosion fut frappé par l’attaque de l’Aligatueur et il recula sous le coup, ouvrant grand la bouche pour bâiller. Pas de réveil tout de suite ? Tant pis. Le Blabla-dodo fit effet juste après, le Pokémon feu semblant se concentrer. Brouillard. Il laissait échapper de sa bouche une épaisse fumée noire, celle-ci l’enveloppant et se diffusant un peu autour. Gold avait un peu de mal à voir Lavi, obligé de ne se concentrer uniquement sur sa voix pour la suite du combat.
Revenir en haut Aller en bas
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Liés par le Carillon [Gold]   Mer 12 Nov - 15:08

Sérieusement ? Lavi en restait bouche bée. Son adversaire utilisait la même technique que Zuki mais cette fois-ci pour non pas fuir mais pour jouer au bélier, littéralement. Gold avait l’air d’espérer forcer les défenses adverses avec une telle attaque. Toutefois, il n’allait pas en tirer grand-chose. La force physique du mouton était moindre par rapport à celle de Loec et tout au plus, ils allaient se rentrer dedans et repartir de leur coté, un peu comme les billes d’un pendule de Newton. Et c’est ce qu’il se passa, Loec et Taima se rencontrèrent, front contre front presque. Et tous deux ricochèrent d’un côté comme de l’autre, le vampire gratifiant son adversaire d’un regard mauvais accompagné d’une moue si caractéristique des nostenfer. Oh il n’avait pas l’air content du tout et son dresseur ne doutait pas qu’il allait le faire ressentir à Taima dans les prochaines minutes à venir.

Et c’est alors qu’un brouillard épais tomba sur la plaine. Tyee était à l’origine d’une telle chose et dans ses rêves, il avait peut-être compris que ça lui offrait un temps de répit avant de se réveiller. Mais à la vérité, c’était en partie faux. Certes Zuki serait gêné par ce manque de visibilité mais Loec beaucoup moins. Il était une chauve-souris, un chasseur nocturne qui se mouvait en grande partie grâce à des ultrasons. Donc il serait un peu moins victime de ce mauvais coup. D’ailleurs de ce que pouvait apercevoir Lavi, Loec avait l’air amusé. Bien, c’était bon signe.


« Météores sur Taima. Zuki, relance séisme ! »

Il fallait tout de même avouer que la purée de pois était un handicap non négligeable et du coup, le blond préférait s’assurer des touches dans les rangs ennemis. Ainsi, le vampire lança une myriade de petites étoiles en direction du bélier. Il y en avait tellement que même si la pharamp tentait une esquive, elle serait touchée. De plus, la chauve-souris avait lancé son attaque en arc de cercle, dans son champ de vision frontal à environ 100°, ce qui laissait les météores se propager dans un bon périmètre.

C’est alors que de nouvelles secousses se propagèrent dans le sol, un peu plus faibles à cause de la fatigue du lanceur. L’aligatueur frappait frénétiquement le sol de ses puissantes pattes pour frapper l’ennemi. Au moins cette attaque n’avait pas besoin de viser quelque chose puisque les cibles étaient tous ceux qui se trouvait dans le périmètre d’action.


« Vent arrière ! »

Oui, encore. Mais cette fois, le rosalien ne l’utilisait pas pour un bonus de vitesse, qui comptait plus comme un plus ici mais bien pour évacuer cette brume bien embêtante. Ainsi le vampire battit à nouveau frénétiquement des ailes, invoquant l’élément d’Eole qui commença à chasser le brouillard de la plaine, rendant totalement inutile l’action du typhlosion.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Liés par le Carillon [Gold]   Lun 17 Nov - 22:44

Gold sourit simplement en voyant sa Pharamp foncer tout droit vers la chauve-souris, celle-ci prenant un air un peu plus déterminé. Enfin, déterminé, c’était un grand mot. Taima avait juste l’air un peu moins peureuse, chose qui risquait de changer bientôt de toute façon. Le Pokémon électrique se cogna la tête contre l’autre, partant ensuite dans l’autre sens. L’eau s’évapora rapidement autour de son corps, lui permettant de respirer normalement. Le mouton retomba au sol, se réceptionnant difficilement sur ses deux pattes arrière. Celle-ci courbait le dos vers l’avant, se secouant pour retirer les dernières gouttes d’eau de son pelage, ce qui lui donnait un air bien mignon. Les gens avaient parfois du mal à croire que Taima était beaucoup plus hargneuse étant plus jeune, le changement entre les deux personnalités était frappant, surtout pour son dresseur. Néanmoins il devait avouer qu’elle se débrouillait plutôt bien aujourd’hui, Gold se disait qu’ils étaient sur la bonne voie. Le champion la gratifia de nouveau d’un regard amusé et encourageant, la Pharamp se relevant en poussant des petits couinements affectueux. Celle-ci risquait de trouver la contre-attaque moins amusante, Lavi se préparant déjà à continuer. Le Maitre de Johto haussa un sourcil et observa la chauve-souris tirer des étoiles en direction de son mouton. Celle-ci poussa un petit cri et leva les bras pour les mettre sur sa tête, baissant celle-ci. Tenter d’éviter l’attaque était inutile, celle-ci était presque inévitable, les chances de s’en sortir étaient trop maigres pour réellement y porter attention. Les petites étoiles frappèrent contre le corps de Taima et en éclatant, libérèrent de la poussière étincelante. Gold avait été toujours été fascinée par la beauté de cette attaque, mais ce n’était pas le moment d’être penseur à ce sujet. Un Séisme bougeait encore le sol, le champion serrant les dents. Il ne pouvait pas voir l’Aligatueur à cause du Brouillard épais de son ami, mais il était capable de comprendre qu’il était visiblement fatigué. Se penchant légèrement pour ne pas perdre l’appui de ses pieds, Gold réfléchissait, le mouton se tenant aussi proche du sol. Taima était endurante, mais cela commençait à être beaucoup pour elle, surtout avec un coéquipier endormi. Tournant légèrement la tête vers l’endroit où ce tenait son Typhlosion juste avant, il allait ouvrir la bouche lorsque le vent se leva de nouveau.

-‘ Tyee ? ‘

Le Brouillard se dissipait lentement, laissant apparaitre la silhouette du Pokémon feu. Un large sourire se dessina sur le visage de Gold, qui vit alors que les yeux du concerné étaient bien ouverts. Le Typhlosion était sorti de sa dormance et il était en meilleure forme que les autres, prêt à reprendre le combat.

-‘ Remet le soleil en place. ‘

Tyee y répondit en poussant un long rugissement de colère, sa collerette se remettant à brûler avec force. Le soleil se remit à briller dans le ciel, répandant sa chaleur. Pourquoi le laisser partir ? Ils étaient juste bien comme cela, sans il faisait froid. De plus si son adversaire avait de quoi l’enlever il se disait qu’il l’aurait déjà fait, donc autant en profiter au maximum. Le Conseil n’allait pas lui laisser de chance là-dessus, Gold voulait simplement rendre service en poussant le bouchon le plus loin possible.

-‘ Taima commence à être fatiguée mon gros, faut que tu te bouges les fesses. Allez, Damoclès. Taima, Fatal Foudre. ‘

Les deux Pokémons chargèrent, la Pharamp chargeant son énergie pour la renvoyer tout de suite vers Loec. C’était une attaque qui pouvait être évitée, mais Gold tentait sa chance, comme il l’avait souvent fait. De son côté le Typlohsion fonçait vers l’Aligatueur, pour lui faire un grand câlin.... ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Liés par le Carillon [Gold]   Ven 21 Nov - 16:33

Les éléments semblaient être en faveur de l’Or aujourd’hui, ce qui ne plaisait que moyennement à son adversaire. Ce n’était certainement pas Gold qui devait avoir besoin d’aide mais Lavi vu son expérience plus faible. Mais l’épais voile crème que Tyee avait exulté auparavant fut tout de même poussé plus loin dans la plaine, un peu plus dissipé à chaque mètre qu’il parcourait. Et si ce vent frais salvateur pour Gold rappelait à son ennemi que le Zénith n’était plus en jeu, ce fut aussi le cas pour la légende qui, trop content de voir un typhlosion réveillé et en colère vis-à-vis de Zuki, ordonna qu’on rappelle le soleil.

Dans un cri de rage donc, Tyee fit flamber sa collerette majestueuse, ce qui réinvita l’astre du jour à la fête, affaiblissant de nouveau le crocodile adverse. Et après cela, Gold ordonna à ses pokémons de faire vite au vu des directives. Damoclès et fatale foudre, des attaques qui risquaient d’être décisives … enfin surtout contre Loec. Ainsi même si le vampire bénéficiait d’une facilité de mouvement à cause du vent arrière et que la foudre avait peu de chances de tomber sur lui, son dresseur ne préféra pas tenter le coup.


« Désoriente-la ! Etonnement ! »

Ne cherchant pas plus loin, Loec fondit avec une rapidité inouïe, prêt à frapper de son aile robuste pour surprendre Taima et ainsi soit l’apeurer tellement qu’elle serait incapable de lancer son attaque, soit la désorienter pour qu’elle vise à côté de lui. Lavi lui-même était surpris par les mouvements fluides et rapides de son pokémon. Des fois, il avait même du mal à suivre les battements de ses ailes.

Alors que Loec tentait de s’en sortir face à l’éclair dévastateur du bélier, Zuki allait devoir se montrer aussi fort que sa taille et sa masse le laissait présager. S’il résistait au Damoclès de son alter-égo flamboyant, l’alligator allait pouvoir sûrement en finir avec lui, profitant par la même des dégâts que se sera infligé Tyee avec sa propre attaque. Ainsi Mizukiba banda ses muscles, campa ses pieds dans le sol, abaissant son centre de gravité, prêt à recevoir la charge.

Tyee fonça tête baissée sur son adversaire, tel un bélier et ainsi Zuki croisa ses bras devant son torse, le regard déterminé. Lorsque le fauve de feu fut trop engagé pour faire machine arrière, Lavi transmit ses ordres :


« Fléau ! Loec, atterrit en sureté. »

Et le choc des titans arriva. L’aligatueur, malgré sa position et ses appuis, recula de plusieurs dizaines de centimètres. Mais il tint le coup, les yeux emplis de fureur et de rage de vaincre. Il leva une patte antérieure au-dessus de sa tête et alors qu’il l’abattait sur le crâne de son ennemi élémentaire, il rugit :

« Alors mon gros, ça fait maaaaaaaaaaaaal ?! »

Spoiler:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Liés par le Carillon [Gold]   Sam 29 Nov - 16:11

Gold haussa un sourcil. Étonnement ? Il fit légèrement décaler son regard sur sa Pharamp, qui fut frappé par l’aile de son adversaire. Ça ne faisait presque pas de dégât, mais cela permettait de se sauver un petit moment de plus des puissants éclairs du mouton. Celle-ci fit les yeux gros, prenant une expression qui semblait dire : Hein, quoi ? Le champion du se retenir de se mettre à rire, voyant l’effet que cela avait sur Taima. Il était surpris que celle-ci ne soit pas effrayée, elle était juste… étonnée. Au final cela faisait la même chose, son corps arrêta de briller et de crépiter, celle-ci observant devant elle. Son attaque n’avait rien donné finalement et elle resta bêtement comme ça, ne sachant pas trop quoi faire. Gold ne répondit rien sur le coup, il savait qu’elle resterait bloquée un petit moment de toute façon. Il tourna donc son regard vers son Typhlosion, qui était en pleine forme. Le Repos avait remis son énergie à neuf et même s’il avait subi quelques attaques pendant son dodo, la protection qu’apportait le Repos le rendait plus frais que les autres. Le Pokémon feu avait foncé vers son adversaire, déployant sa force sur celui-ci pour le faire plier. L’Élu était surpris de voir l’Aligatueur toujours debout, il se serait attendu à ce qu’il tombe rendu là. La Contre-Attaque de celui-ci ne se fit pas attendre, Gold garda une expression neutre alors que Tyee voyait le mouvement de bras de son adversaire. Il n’eut pas le temps de relever la tête que le coup finissait sur son crâne. Le champion restait silencieux, observant son Pokémon relever celle-ci après le coup. Il était toujours accroché à son adversaire, le fixant droit dans les yeux. La puissance du coup était impressionnante, mais il restait assez d’énergie à Tyee pour rester debout. La tête haute, le Typhlosion ouvrit la bouche, ses canines brillant sous le soleil.

-‘ Quand tu seras rendu à mon niveau, petit, la douleur n’existera plus. Je ne peux que voir la gloire sur le sentier de ton avenir, quel est ton nom ? ‘

Tyee était peut-être têtu, mais quand il voyait un bon niveau chez les autres, il se montrait déjà plus agréable envers eux. Le puissant Pokémon feu relâcha sa prise et resta simplement debout, les bras ballants. Puis dans un mouvement lent, il s’éloigna littéralement de son adversaire, lui tournant le dos. Gold hocha simplement la tête en le voyant faire et leva le bras, son mouton gémissant à côté, se demandant si elle reprenait son attaque ou non.

-‘ Combat terminé. ‘

Il n’y avait pas de Pokémons K.O, mais il en avait assez vu. Le champion ne voyait pas le besoin de pousser ses amis à fond, ça ne servait à rien. Il valait mieux pour Lavi de ne pas réattaquer, sinon l’Élu se montrerait plus acide. Il était gentil et doux, mais quand il décidait quelque chose, il y tenait, surtout lorsque cela concernait la santé de ses Pokémons. Replaçant tranquillement sa casquette, le jeune homme s’avança sur le terrain improvisé, s’approchant de ses deux Pokémons. Le Typhlosion s’arrêta à côté de lui, refusant les herbes qu’il lui tendait. Tyee les donna toutes à son compagnon de combat, qui se fit un plaisir d’engloutir presque toute la réserve de son dresseur. Taima couina et sautilla un peu, contente de ne plus avoir mal. Gold lui caressa doucement la tête et s’avança ensuite vers ces adversaires, fournissant de quoi les remettre sur pied. Le jeune homme se tourna alors vers Lavi et posa les mains dans ses poches, observant celui-ci. En fait il ne faisait pas que le regarder lui, une autre forme se trouvait derrière le dresseur. Suicune était revenu et Gold lui fit un léger signe de la main, le loup bleu marchant avec délicatesse dans la neige. Il se plaça à la gauche de l’Élu, Tyee restant à droite. Après un moment de silence, Gold prit la parole, visiblement pensif.

-‘ Si ta question était : ai-je le niveau suffisait pour la Ligue, la réponse à mes yeux est oui. Néanmoins, fais attention, j’ai vu ton regard quand j’ai utilisé Abri. Si tu penses qu’ils vont se passer de le faire, tu te trompes. Toutes les attaques Pokémons se valent et s’ils l’ont développée, c’est pour une bonne raison, ne les dénigre pas. La défense est aussi importante que l’attaque et Abri est parfois décisif en combat, si tu ne peux pas la gérer, tu vas avoir des problèmes. Enfin, laisse-moi t’offrir quelque chose. ‘

Le jeune homme déposa son sac au sol et fouilla dedans, l’intérieur semblant être un véritable fouillis. C’était le cas, Gold pris un bon cinq minutes à essayer de trouver ce qu’il voulait donner à Lavi, jetant des regards gênés à son adversaire. Ah, le voilà. Ce n’était pas grand-chose, mais voilà, il fallait avouer qu’il n’avait pas trop amené de choses sur lui pour cette balade matinale. Il tendit l’objet au dresseur, souriant doucement.

-‘ Félicitation pour le combat, en tout cas. J’ai cru entendre dire que l’une des championnes du Conseil était de type plante… ça te servira peut-être... sinon il se revend plutôt bien. ‘

L’Élu lui tendait des Lunettes Filtres, qui permettaient d’annuler les dégâts des climats et surtout, de se protéger des poudres en tout genre. Il aurait préféré lui offrir autre chose, mais comme expliqué plus haut, il n’avait pas d’Orbe Vie sur lui. Il remit tranquillement ses mains dans ses poches, attendant de voir si Lavi avait quelque chose à rajouter à propos du combat qui venait de se dérouler.

Revenir en haut Aller en bas
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 18

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Liés par le Carillon [Gold]   Lun 1 Déc - 18:40


La fureur, la rage de vaincre et de s’imposer comme le plus fort, voilà ce qu’il pensait le motiver, voilà ce pourquoi il agissait et voilà ce qu’il pensait motiver son adversaire ancestral et élémentaire. Le choc des titans qu’était ce combat avait, s’imaginait-il, réveillé son ardeur de combattre ainsi que celle de son enflammé adversaire. Mais la réalité était toute autre, il ne s’en rendait compte qu’à présent. Le fauve qui lui faisait face lui apprenait que durant tout ce temps il s’était faussé. La rage de vaincre et la puissance n’étaient pas une fin en soi mais un moyen. Tout comme la douleur n’était qu’un obstacle que Tyee, lui, avait franchi depuis bien longtemps.

-‘ Quand tu seras rendu à mon niveau, petit, la douleur n’existera plus. Je ne peux que voir la gloire sur le sentier de ton avenir, quel est ton nom ? ‘

La douleur, voilà ce qu’il ressentait alors qu’il venait de subir le coup de Damoclès de son adversaire, alors qu’il tentait de le faire plier d’un coup de bras agité à la manière d’un fléau. Cette douleur qui tendait à lui faire perdre connaissance, il essayait de l’oublier, de faire comme son ennemi séculaire. Mais force était de constater qu’il n’avait pas encore le niveau du typhlosion. Cette souffrance qui parcourrait tous ses muscles, il ne pouvait l’occulter. Il se sentait défaillir, il se savait en train de perdre … il se savait vaincu. Ainsi, comme Gold déclarait le combat fini, il inspira grandement, gonflant ses poumons à bloc et, dans un ultime hurlement de fureur pour s’affirmer en tant que tel, il cria son nom, son véritable nom, celui avec qui il allait conquérir la ligue :

« Je m’appelle Mathlaan !! »


La légende venait de déclarer à tous qu’il estimait que le combat avait assez duré et cela surprit son adversaire. Enfin toujours moins que ce cri, ce hurlement rauque et puissant que Lileath relaya à son dresseur tellement il était important et soudain. Le blond avait levé la tête et avait fait des yeux ronds au possible. Il avait tout d’abord cherché la provenance de ce cri, regardant à l’orée du bois si ce n’était pas un pokémon sauvage. Mais le hurlement venait du champ de bataille, de ce géant d’écailles bleues : Zuki.

Le rosalien mit du temps à comprendre, à faire la relation entre ce cri, ce nom et l’aligatueur. Mathlaan, qui était-ce ? L’ancien Zuki si on le croyait. Pourquoi un tel changement de nom, pourquoi pas avant ? Pourquoi ne pas avoir gardé son nom ? La raison était simple mais la surprise l’empêchait en grande partie de la trouver rapidement. Zuki n’était plus. Le petit kaiminus avait grandi et avait changé. Il avait fait place à un aligatueur qui maintenant seulement était devenu le lézard mature et adulte qu’il aurait dû être à son évolution. Maintenant il n’y avait que Mathlaan.

Puis Gold vint le tirer de ses pensées. L’Or le jugeait apte à se présenter pour l’ultime épreuve. Et il lui apprit la terrible vérité sur Abri. Oui personne n’allait se gêner pour ne pas l’utiliser, surtout dans des matchs aussi importants que ceux qui l’attendaient maintenant. Gold avait raison, il devait apprendre à gérer la gêne que représentait cette capacité, chose qu’il aurait dû faire depuis longtemps. Alors lui vint cette idée de faire gâcher Abri. Du moins de faire croire qu’il était utile de l’utiliser maintenant alors que la suite allait se révéler plus dévastatrice. Il fallait le retenir surtout pour le moment où il serait en face du Gant de fer. Ses pokémons possédaient sans aucun doute cette capacité bien embêtante.

Lavi avait médité tout cela alors que Gold, surplombé par Suicune enfin revenu, cherchait quelque chose dans son sac. Et finalement, la Légende sortit de son bric à brac une paire de lunettes bien spéciale qui allait être très utile au blond pour contrer les possibles attaques poudreuses de la conseillère Violeta.

Prenant les lunettes, le rosalien regarda son idole droit dans les yeux et déclara, empli de conviction :


« Si tu me juge digne d’affronter la ligue, alors je ne te décevrai pas. Merci pour ce combat ! Je suis fixé maintenant. » Se tournant alors vers Suicune et approchant doucement sa main de son museau, il finit : « Je crois que tu n’as pas fait meilleur choix que de l’accompagner dans ses voyages. »

Spoiler:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Liés par le Carillon [Gold]   Jeu 4 Déc - 17:08

Lavi semblait avoir compris où Gold voulait en venir. Le jeune homme était content de voir que ce n’était pas passé dans l’oreille d’un sourd, il ne voulait pas non plus insulter l’autre dresseur, loin de là son idée. Il voulait juste le préparer un maximum à cette épreuve, qui était particulièrement éprouvante la première fois. Gold se souvenait très bien de son premier combat contre le Conseil et le pauvre avait les genoux tremblants tellement il se sentait écrasé par la puissance de ses adversaires. Au final cela avait fini par passer et il avait battu deux ligues entières, en plus de la ligue d’Hoenn qu’il avait commencé. Le stress restait toujours présent, la seule différence c’est qu’il arrivait à le contrôler un peu mieux. Reposant son sac sur ses épaules, le champion jeta un petit coup d’œil au légendaire. Celui-ci observait Lavi d’un air doux et Gold n’avait aucun problème à deviner pourquoi, surtout en voyant le sourire qui semblait étirer les babines du loup bleu. Le dresseur en face semblait lui rappeler l’Élu à ses débuts et il semblait retrouver une certaine pureté dans son cœur à lui aussi, ce qui le rassurait. Les générations futures semblaient garder le même respect pour ses semblables et avec des gens comme lui, les Pokémons n’avaient rien à craindre. Voyant que cela semblait être l’heure de se séparer, le champion rappela ses Pokémons sauf Suicune, permettant à ceux-ci de se reposer un peu dans la stase de leur Pokéball. Il replaça ensuite son sac correctement dans son dos et rattacha son manteau, conscient qu’il risquait de faire froid pendant la course sur le dos du monarque. Il écouta les dernières paroles de Lavi, hochant doucement la tête. L’Élu n’avait pas prévu d’aller très loin, en fait. Il souhaitait être parmi les premiers à attendre le verdict de la ligue, il avait prévu passer quelques jours dans le coin, autant en profiter pour rester autour du volcan. Avec Suicune ou Isha, les déplacements se faisaient beaucoup plus vite de toute façon.

-‘ Bonne chance, Lavi. Que tu gagnes ou perdes, tu auras accompli beaucoup et tu dois être fier de cela. J’attendrais de tes nouvelles à la ligue.  ‘

Il se tut et regarda le jeune homme tendre la main vers Ashaisha, qui ne bougea pas sur le coup. Dans une autre situation, il aurait probablement reculé, mais la présence de Gold et le comportement de Lavi le poussèrent à coller sa truffe contre sa main. Celle-ci était humide et glacée, mais il y avait quand même quelque chose de réconfortant dans le mouvement. Les yeux du légendaire s’illuminèrent avec qu’il semblait prendre la parole, celles-ci pouvant être facilement traduites par la psychiste du jeune homme.

-‘ Et tes Pokémons ont aussi fait le bon choix. Ensemble, vous irez loin… tant que l’amour qui vous lie est vivant. ‘

Décollant son museau, le loup bleu leva la tête et hurla un coup, Gold montant sur son dos en même temps. Suicune tourna rapidement les pattes et d’un coup de cuisse puissant, sauta en bas de la butte. Son cavalier poussa un cri de surprise jusqu’en bas, manquant visiblement de tomber. Gold tourna la tête une dernière fois alors que le loup reprenait sa course effrénée, criant alors qu’il faisait bouger sa main de gauche à droite.

-‘ À bientôt, Lavi ! ‘

Gold était confiant qu’il reverrait ce jeune homme un jour… et qu’il serait le nouveau Maitre de la Ligue rendu là.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Liés par le Carillon [Gold]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Liés par le Carillon [Gold]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liés par le Carillon [Gold]
» Appendix Gold Cloth Objects - Décembre 2010
» Gold Ransburg McQueen
» Rolleiflex Gold
» Bandes Originales (Murray Gold/Ben Foster)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aube Saison 2 : Version Zénith :: Maïlys - Zones Civilisées :: Avalaville-
Sauter vers: