Bienvenue sur la suite du forum à succès Pokémon Aube, Invité. Après l'incroyable assaut de la Team Zodiac, où en sont les choses sur l'île de Maïlys?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Sam 6 Déc - 15:16


Franchement, les derniers jours avaient été un putain de gros bordel, pour Yuu… Yoake  ! L'attaque de ce truc venu de l'espace, la proposition de la Ligue, l'entrée dans cette association de mercenaires… Le blon… L'homme aux cheveux bleus ne savait vraiment plus où donner de la tête. D'accord, il avait un nouveau boulot, - D'ailleurs, Taso devait bien gueuler- mais il avait encore du mal à s'y habituer. Enfin, il trouverait sûrement un travail qui lui conviendrait, non ? Les annonces étaient tellement variées que ça semblait impossible de ne pas trouver chaussure à son pied. Et pourtant, ce jour-là, avec son nouveau nom et son marcel noir, il avait préféré faire autre chose, pour se détendre. Et qu'est-ce qui détend le plus Yuugure ? Un petit combat bien mignon. D'ailleurs, récemment, l'arène de l'Imaginarium avait ré-ouvert, pour le plus grand plaisir des challengers à la Ligue Pokémon. Ainsi, il se déplaça jusqu'à la ville épileptique, pour faire une petite visite de courtoisie à la nouvelle Championne, sans rien savoir d'elle. Après tout, à quoi bon faire des recherches quand on allait, sûrement, la voir dans la journée ? Enfin, il ne savait pas non plus l'emplacement exacte de l'arène et avait été obligé de demander aux habitants locaux, pour, finalement, arriver devant le casino en milieu d'après-midi. Ce n'était certainement pas l'heure de pointe pour celui-ci, mais bon, le jeune homme n'allait pas attendre. Il était déjà assez frustré de ne pas pouvoir contacter Bahia par d'autres moyens que des appels, de peur de nuire à sa petite couverture. Ainsi, il entra dans le bâtiment, non sans avoir regardé le panneau à l'entrée. Une spécialiste du type Dragon ? Au moins, les pokémons de Yo' n'allaient pas avoir de désavantage de type flagrant.

Il prit donc l'escalier descendant désigné comme l'entrée de l'arène, pour descendre dans les profondeurs de la ville et découvrir deux énormes au fond du couloir. Il tapa doucement le sol du bout de sa canne, vérifiant également si son marcel et son pantalon était correctement mis – Et accessoirement si sa braguette était fermée-, avant de s'avancer et de pousser les portes, étrangement détendu, car confiant en ses capacités et en celles de ses pokémons. Il sourit doucement à cette idée et… Hein ? Visiblement, la Championne locale avait le goût du spectacle, car de la fumée apparaissait et le plafond s’enflammait de bleu ! Après avoir regardé un instant le plafond et les murs en damiers en souriant, encore plus motivé, il porta son regard sur le terrain. Des canaux le délimitait et il y avait plein d'autres choses, qu'il mit de côté, ne souhaitant pas perdre de temps pour cela. Il fixa un instant les statues de dragons et le pont, avant de relever les yeux, vers l'autre bout du terrain, où devait se tenir la Championne, avant de parlé, assuré et amusé, pour s'annoncer.


« Bonjour ! Je suis Yoake Higure et je viens, bah, pour vous combattre, ahah ! Ça me semble évident, ahah. C'est ma première arène, ici, mais j'ai déjà le badge de Doublon-ville, ahah. Mais ça veut pas dire que je suis faible, non ! Loin, trèèès loin de là, ahah. M'enfin, si vous voulez vérifier mes données ou jenesékoi, faites, hein. » Termina-il, en poussant un soupir et en riant doucement. Il caressait déjà les balls à sa ceinture, prêt à dégainer lorsque la Championne lui donnera le feu vert.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 


Dernière édition par Yuugure Akatsuki le Jeu 14 Mai - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Dim 7 Déc - 18:00

Il me fallait un peu de repos pendant cette période, éprouvante en catastrophe, que l’île était en train de traverser. J’avais reçu il y a peu une visite particulièrement importante et avais enchainé les déplacements officiels, tout en continuant à gérer tant bien que mal l’établissement de jeu qui abritait mon arène. Ca faisait pas mal de travail pour une seule et même personne et c’est pourquoi, je n’avais dans le principe rien de prévu aujourd’hui mis à part me détendre avec mon équipe. De toute façon, mis à part eux, je n’avais personne avec qui gaspiller du temps. Je n’avais aucune idée de l’heure qu’il était puisque j’avais abandonné ma montre dans ma veste qui se trouvait toujours dans mon bureau alors que je me trouvais sur le terrain de l’arène accompagnée de ma chère Némésis. Alors que toute la salle était plongée dans l’obscurité, elle se déplaçais avec grâce dans les airs, pulvérisant les cibles de terre cuite que je lui lançais dans différentes directions grâce à des dracochocs justement effectués. Je surveillais ses mouvements grâce à des lunettes de vision nocturnes, et j’aurais bien pu continuer à jouer à cela pendant un bon moment si l’oreillette sans fil que je gardais à l’oreille ne s’étais pas mise à sonner. Un de mes agents de surveillance me prévint qu’un homme semblait s’intéresser un peu trop longtemps au panneau de l’arène et qu’il serait préférable que je me tienne prête au cas où il décidait de venir me défier ou pour une autre éventualité de ce genre. Je soupirais et envoyais une dernière cible à mon pokémon avant de lui demander de m’attendre là où elle était. Je partais vers mon bureau par les escaliers camouflés au fond de la salle, enfilais ma veste de costume et attrapais la tablette et le stylet qui se trouvaient sur mon bureau avant de repartir vers le terrain en lisant les informations sur le visiteur que l’on venait de me transférer. La ligue possédait pas mal d’informations à son sujet et selon la reconnaissance faciale il avait changé de nom il y a peu… De toute façon je m’en fichais, la seule chose que je constatais était que ma journée de répit venait d’être annulée par ce type.

Je rappelais Némésis dans sa ball non sans l’avoir rapidement briefé et la laissais dans un tiroir derrière la porte cachée avec les énormes lunettes que je portais et la tablette. Je refermais ensuite la porte, et m’avançais dans le noir sur le petit ponton humide qui m’amènerait vers la place de la championne. Lorsqu’il ne s’agissait que de se repérer, je n’avais pas trop de mal à me déplacer dans cette salle puisque je l’avais moi même conçue et j’en connaissais le moindre recoin. Avec le talon de ma chaussure, je pressais contre le sol devant la passerelle pour que celle ci descende dans l’eau et disparaisse totalement aux yeux les moins avertis. J’eu à peine le temps de me mettre en place que les portes de fer s’ouvraient, déclenchant tous les différents mécanismes de la salle. J’eu un instant du mal à m’accommoder à ce retour brutal de luminosité mais fixais quand même la silhouette masculine pour le moment légèrement flou qui semblait observer le décor du terrain. Il était inopportun mais au moins il semblait avoir du goût s’il appréciait ce décor. Je le laissais se présenter alors que ma vue redevint normale. Je levais un sourcil en l’écoutant parler, me demandant sérieusement ce à quoi j’allais avoir à faire aujourd’hui. Entre le fait qu’il ponctue chaque phrase par une sorte de ricanement et qu’il tente de faire de l’humour, j’eu la vague impression qu’il se moquait de moi et pourtant, je gardais mon habituel sang-froid pour lui répondre d’un ton égal en le fixant dans les yeux.


- Vous ne croyez quand même pas que vous auriez pu pénétrer ici sans que vos “données” ne soient préalablement vérifiées ? Enfin… Passons. Mon nom est Nyssa Germanni et vous avez au moins le mérite d’avoir frappé à la bonne porte si vous recherchez un défi.

L’arbitre en costume et noeud papillon passa les portes de la salle, les referma et dépassa le challenger pour venir se placer au milieu du terrain. Mon arbitre était toujours vécu de cette manière, c’était en quelque sorte une des signatures de l’arène et je le laissais exposer les règles de ce duel puisque je n’avais pas d’envie particulières pour cette fois. Sa voix raisonna dans la salle alors qu’il expliqua que ce duel se jouerait à trois pokémons, sans switch et que seuls les objets portés étaient autorisés. Pendant ce temps, j’avais déroulé mon fouet que je fis claquer en l’air pour attirer l’attention de ce Yoake. J’avais au préalable récupéré quelques un des pokémons de l’arène que j’étudiais et avec lesquels ils m’arrivait de combattre et choisissais de commencer le combat en lançant un dragon sans double type. Je libérais devant moi un massif Drakkarmin et m’adressais une nouvelle fois au jeune homme au cheveux bleus.

- Ce Drakkarmin sera mon premier pokémon. Je vous laisse me dévoiler le votre.

Je le regardais de manière fixe et sévère, attendant de voir ce que j’allais devoir affronter. J’espérais au moins que ce combat en vaudrait la peine parce que la manière dont le jeune homme s’était présenté m’avait quelque peu tapé sur le système. J’espérais simplement qu’il allait agir un peu plus humblement maintenant qu’il avait eu un aperçu de qui il avait à faire. Je faisais claquer une dernière fois mon fouet en attendant qu’il agisse et que tout ceci puisse enfin commencer.

Infos sur le Drakkarmin:
 

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Dim 7 Déc - 22:52


Oh, visiblement, la Championne ne semblait pas très sympathique, rien qu'à l'expression de son visage. Enfin, peut-être était-elle toujours comme cela, d'habitude ? Elle avait beau être jolie, si c'était le cas, le jeune homme plaignait beaaaaaaaaaucoup la personne qui partagerait la vie de la jeune femme. Enfin, outre le fait qu'elle avait encore le temps de changer, ce n'était pas les affaires de Yoake de s'occuper de cela. Elle annonça qu'elle avait bien regardé au préalable les informations concernant l'homme aux cheveux bleus, ce qui le soulageait et, également, l'effrayait. Alors il était surveillé ou un truc comme ça ? Ou alors son coup d'éclat lors du tournoi avait fait son petit effet ? Quoi qu'il en était, la Championne acceptait le défi, avant qu'un homme en costume ne dépasse Yo' pour aller se placer au milieu du terrain, pour annoncer les règles du match. Trois pokémons en combat solo, avec seulement les objets tenus d'autorisés. Tant mieux, ça offrait un peu plus d'échappatoires, pour l'ancien blond, qui hocha doucement de la tête à l’énonciation des règles, avant de retourner la tête vers la Championne, lorsqu'elle fit claquer son … Fouet ? Yoake haussa un sourcil en voyant cela, des idées étranges sur les pratiques intimes de la jeune femme lui venant à l'esprit, avant qu'il ne se reprenne et arrête de se faire des films sur ce qu'il n'avait pas à se mêler. Après tout, si elle aime fouetter les gens – Ou se faire fouetter-, c'est son problème, non ? Et visiblement, le pokémon qu'elle envoyait était tout aussi violent que le coup fouet, quoi que beaucoup rapide et aérien. Un Drakkarmin. Ce genre de bestiole, c'était de grosses brutes, avec une Peau-Dure, la plupart du temps. Donc Koufu était à éviter d'office, à cause de sa faible défense induite par sa Colo-force. De plus, il était essentiellement dans le physique et risquait de tomber rapidement à cause de l'éventuel Talent ennemi. De plus, pour la même raison de la faible défense, Isha était également à éviter. Il ne restait plus que trois choix à Yuugure, lorsque Nyssa fit claquer une nouvelle fois son fouet, visiblement impatiente de commencer. Yo' ne perdit pas son sourire, alors qu'il prenait finalement une ball dans sa main.

«  Bon, je crois avoir fait mon choix… Il fit sauter la ball, pour la rattraper au vol, la tendant vers l'avant, avant de continuer, Ekaki, Vampi-graines puis Anneau-Hydro ! » Dit-il, alors que qu'il pressait le bouton de sa ball, libérant à son extrémité du terrain le Queulorior, qui commença immédiatement à exécuter les ordres, en lança d'abord une salve de Vampi-graines, du côté adverse, pour infecter l'ennemi et, également, se couvrir afin d'invoquer le voile d'eau sur son corps. Rien que ces deux capacités lui assureraient une bonne couverture, pour les futures puissantes frappes du dragon inapte au vol. De plus, le Queulorior avait croqué une baie Pomroz, avant le combat, pour se tenir prêt à d'éventuelles capacités Combat, qui aurait pu lui être fatales. Yuugure avait déjà prévu les objets de ses pokémons avant de partir, maintenant, il lui suffisait de prier pour qu'ils soient adaptés aux futurs combats. Quoi qu'il en était, le garçon aux cheveux bleus se tenait prêt, pour contrer les assauts ennemis, alors que sourire diminuait pour laisser place à un air plus sérieux.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Lun 8 Déc - 19:15


Eh bien au moins il n’avait pas été trop long à la détente, c’était déjà ça. Il rapporta son regad vers moi en entendant le bruit sec du claquement de la lanière de cuir avant de hausser un sourcil… Oh par Arceus retirez lui ces idées de la tête, il va finir par réellement m’exaspérer. Cet objet était, en plus d’être ma signature, un élément de domptage ancestral et assez précieux qui provenait directement d’Ebenelle. Je n’arrivais pas à comprendre par quel miracle un homme qui utilisait un fouet de dressage était appelé dompteur alors qu’une femme en possession d’un tel accessoire était surnommé une… Enfin bref, j’ai à peu près autant horreur des clichés que des gens qui les colportent. Il sembla étudier un instant le dragon européen que je venais d’invoquer, réfléchissant sans doute pour savoir qui envoyer pour lui faire face. Lorsqu’il s’empara enfin de sa pokeball, il ne laissa même pas le temps à sa créature d’apparaitre qu’il lui donnait des consignes claires. C’est étrange, il est rare qu’un même pokemon puisse apprendre lui seul ces deux attaques… Enfin pour le moment pas le temps de réfléchir à ce qui allait prendre forme dans la lumière blanche, il fallait que je me débarrasse des vampi-graines avant qu’elles n’infestent mon dragon. Le fait qu’il restaure son énergie grâce à une pellicule aqueuse, je ne pouvais rien y faire, mais le laisser en plus drainer l’énergie du Drakkarmin dès le début de la partie il en était clairement hors de question. J’ordonnais à mon pokémon alors qu’un queulorior faisait son apparition devant lui et commençait à envoyer ses graines.

- Draco-Rage.

C’était sec, précis, et sans artifice et en même temps pourquoi aurais-je ajouté de quelconques fioritures à ma phrase. Je n’en avais pas le temps et même s’il m’arrivait de combattre avec, ce pokemon ne m’appartenait pas et je n’avais aucun lien avec lui. Si j’avais choisi cette attaque, c’est parce que un des inconvénient des Drakkarmins, en plus de pas savoir voler, était leur incapacité à connaitre l’attaque Lance-Flamme à l’état naturel. Et oui, ils faisaient partie de cette grande famille de dragon non cracheur de flammes, mais ils compensaient cet incapacité avec une grande force physique qui contre un type normal allait s’avérer être un atout des plus utiles. Alors que le dragon concentrait sa colère pour attaquer, il fit presque instantanément sortir un souffle brûlant et violacé de sa gueule qui suffit à consumer les petites plantes qui volaient vers lui. Une bonne chose de faite. Maintenant, je pouvais passer à l’offensive puisque le chien était en train de créer son voile d’eau et de manger une baie. Laquelle, je n’avais pas réussi à voir correctement mais je doutais qu’elle était là pour décorer. Le gros problème avec ces pokémons artistes, c’est que les attaques qu’ils pouvaient connaitre étaient des plus imprévisibles puisqu’elles dépendaient des choix de leurs dresseurs qui variaient immanquablement d’une personne à l’autre. Tant pis, je ferais avec la surprise et il était temps pour moi d’ordonner une attaque à mon Drakkarmin, avant que celle de son adversaire ne se termine.

- Utilise Aiguisage pour le moment.

Oui j’avais finalement laissé tomber mon envie d’attaque offensive pour ce tour. Une explication ? Simplement parce que tant que le chien s’occupait d’invoquer son attaque, il restait certes à découvert et une cible facile, mais il laissait aussi largement le temps à mon partenaire de combat d’augmenter ses stats. Les écailles particulièrement robustes de ce dernier lui servirent de polissoir de fortune alors qu’il affutait le tranchant de ses griffes. Ainsi son attaque et sa précision s’en verraient boostées pour la suite et je doutais qu’une nouvelle occasion comme celle ci ne se présente une nouvelle fois. J’enroulais une partie de la lanière de cuir de mon accessoire autour de ma main libre pour tendre l’objet, arborant un sourire condescendant. Pour le moment tout se passait parfaitement bien et je ne voyais aucun élément qui m’interdise de l’afficherai grand jour. Maintenant, restait à savoir si tout allait rester ainsi ou non.

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Lun 8 Déc - 23:33


Évidemment. C'était évident, que la Championne cherche à éviter les Vampi-graines ou à les… Calciner. C'était d'ailleurs pour cela que Yuugure avait donné ses directives dans cet ordre, afin de laisser le temps à Ekaki de créer son voile d'eau et de manger sa baie. Sauf que, bah, le timing n'était pas franchement parfait, même avec la grande vitesse du canidé. Certes, le Drakkarmin avait perdu un mouvement pour réduire en poussière les graines vampiriques, avec sa Draco-rage, mais il avait eut également le temps de placer une autre capacité, faisant serrer les dents de Yo', prêt à recevoir une violente sentence, avant de se soulager, en entendant l'aiguisage. Le corps à corps était peut-être la spécialité des Drakkarmins, mais la spécialité du Queulorior – en tout cas celui de l'ancien blond- était les attaques à distance, ce qui ne posait donc que peu de problème, tant que Ekaki ne s'approchait pas trop de son adversaire. Ainsi donc, le jeune homme ne perdit pas son sourire, décidant que, si son adversaire se boostait, lui aussi, il y avait droit.

«  Rayon-chargé ! »

Tout simplement. Enfin, la technique n'était pas aussi simple que le faite de prononcer son nom, surtout chez le Queulorior fan de western. Celui-ci avait, premièrement, un Talent bien particulier, permettant d'augmenter la puissance des capacités recensées comme étant « faibles ». Certes, face à un type Dragon, la puissance du rayon serait grandement réduite, mais l'effet désiré par Yoake n'était pas des dégâts, non. Mais l'augmentation de puissance spéciale induite par la touche du tir. Car bon, face à un pokémon aux capacités de déplacement si réduites – La statistique de vitesse-, l'homme aux cheveux bleus doutait grandement que le tir électrique d'Ekaki échoue, car il s'agit d'un tir, tout simplement, tiré par un pokémon dont la rapidité de mouvement était le principal atout. Ainsi, Ekaki tendit vivement son bras et son index chargé d'électricité vers la position de son adversaire, avant de tirer son Rayon-Chargé, espérant recevoir l'afflux de puissance du coup.

De plus, étant donné que Yuugure n'avait franchement pas d'idées et qu'il ne souhaitait pas prendre de risque, il s'arrêta là, se tenant prêt, à l'instar de son Queulorior, aux capacités ennemis. Car après tout, il fallait être raisonnable, il s'agissait d'un combat d'arène, pas d'une séance d'expérimentations ! Le visage de Yo' gardait une petite mine sérieuse, non sans retenir un sourire, car, pour le moment, rien ne se passait contrairement à ce qu'il prévoyait. Il restait à voir le prochain assaut de la Championne des Dragons.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Mar 9 Déc - 9:12


Je crus apercevoir un moment d’inquiétude traverser le visage de mon adversaire juste avant que je ne commande l’augmentation de statistiques. Malgré l’air satisfait qu’il arborait maintenant, je ne comptais pas revenir sur ma décision précédente. Outre le fait que la puissance de mes futures attaques physiques seraient encore plus grande qu’à la base, il ne fallait pas oublier la précision de la bête qui lui permettrait de toucher un adversaire à la taille, comment dire… réduite. Ce même en envisageant qu’il se mette en mouvement. Le jeune homme donna un nouvel ordre à son artiste et pour être totalement honnête, j’eu un léger temps d’adaptation avant de comprendre la raison d’un tel choix. Je ne voyais que l’augmentation statistique parce qu’en cas contraire, il n’irait pas très loin à cette vitesse là. Peu importe, je réfléchis un instant avant de choisir une stratégie très simple. Le chien commençait à se prendre pour John Wayne en prenant sa patte avant pour un revolver alors qu’en l’ignorant totalement, je formulais la prochaine action du dragon.

- Avance vers lui. Rapidement surtout.

Certes il n’avait aucune chance d’éviter le rayon de cette manière mais qui a dit que je cherchais à l’éviter ? En plus de ça, les défenses de mon pokémon n’étaient pas à plaindre sans pour autant être phénoménales, ainsi ce détail prit en compte plus sa résistance au type électrique, les dégâts qu’il subirait seraient minimes. Le monstre partit en direction du canidé alors que ce dernier déchargeait la charge électrique contenue au bout de son doigt. Je fus quand même surprise de voir que l’intensité du tir semblait plus importante que ce à quoi je m’attendais et ce pour deux possibilités distinctes. Soit j’avais mauvaise mémoire, ce qui était tout bonnement inenvisageable pour ma part, soit notre adversaire avait un talent assez spécifique et qui s’avérait terriblement pratique. Tant pis, ça ne changerait rien à ce que je prévoyais de faire et le coup fut encaissé sans trop de difficultés par le Drakkarmin qui se mouvait de manière disgracieuse en utilisant ses quatre membres un peu comme le ferait un singe maladroit. Je ne participais pas à un concours de grâce, aussi sa démarche m’importait peu du moment qu’il arrivait dans les temps devant le queulorior, c’est à dire avant qu’il ne termine son attaque. Maintenant qu’il était là et que le canidé finissait de déverser son attaque à bout portant je nommais une nouvelle attaque pour mon partenaire de combat.

- Vendetta. Maintenant.

Je me doutais bien que la baie qu’avait avalé cet adversaire en début de combat servirait sans doute à amortir un tel coup mais quand même, il aurait été tellement dommage de ne pas profiter de cette opportunité. Le dragon qui, même s’ils étaient réduits, avait reçu des dégâts avant de pouvoir porter ce coup verrait sa puissance doublée ce qui allait palier à la réduction de la baie. Et je ne parlais même pas de l’avantage type de cette attaque. Le Drakkarmin dominait le chien de toute sa hauteur et le regarda de haut avant de lui asseiner un puissant coup de poing dans le ventre. Logiquement, les chances pour que ce coup soit esquivé étaient très faibles mais dans la mesure ou les petits ruisseaux font les grandes rivières je restais ouverte à toute éventualité. Maintenant, en parlant de chances et de pourcentage il restait à voir si le rayon du queuelorior avait réussi à booster son attaque spéciale ou non et ce qu’il allait se passer ensuite. J’avais hâte. Ironique ? Peut-être pas.

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Mar 9 Déc - 21:10

Oh, alors l'adversaire décidait d'avancer ? Pourquoi pas, hein ? Tant que le tir électrique s'effectuait, c'était bon. Enfin, pas si bon que cela, étant donné qu'il n'avait rien rapporté au Queulorior, mais bon quand même, étant donné qu'il avait grappillé un peu de vitalité au dragon adverse qui, en entendant l'ordre de la Championne, allait frapper avec une Vendetta. Le Rayon-chargé avait beau avoir été faible, il avait alimenté la rage du Drakkarmin pour son attaque, qui risquait de faire d'énormes dégâts, même avec la baie Pomroz. Mais, étrangement, Yoake ne semblait pas inquiet, pour une simple et bonne raison : la capacité n'allait pas toucher. Certes, elle avait une bonne précision, augmentée par l'Aiguisage, mais elle n'allait pas toucher, car la cible serait déjà partie à ce moment. Car, après tout, lorsque l'on se prépare à recevoir un coup, autant en profiter pour préparer l'esquive de ce coup, en plus, non ? De plus, le Drakkarmin devait attendre que le rayon le touche et que, de ce fait, soit terminé, pour pouvoir frapper de toute sa puissance, laissant suffisamment de temps à Ekaki pour … Effectuer une Vive-Esquive, en se déportant très rapidement du côté opposé au bras qui avait essayé de le frapper, à quelques petits mètres de lui, maintenant, grâce à la priorité de la capacité, faisant presque penser à ces Taupiqueurs d'un certain jeu, se retirant de la trajectoire du maillet au dernier moment. Enfin, comme dit précédemment, l'esquive avait été prévu, l'autonomie du pokémon acquise à travers son expérience et c'était donc pour cela que l'esquive avait fonctionné. Enfin, l'exploit ne se renouvellera sûrement pas, mais c'était suffisant pour Yo', qui ordonna immédiatement une autre capacité :

«  Vampi-graines ! »

Décidément, il y tenait à ses graines et pour cause : elle présentait un avantage non négligeable, pour ce combat où la différence de force était si grande. Et puis, une seconde source de soin était toujours souhaitable, non ? Ainsi, le peintre tira de nouveau les graines vampiriques en direction du flanc du Drakkarmin, bien décidé à, cette fois-ci, l'infecter et lui pomper son énergie, alors que son dresseur souriait doucement, en gardant un œil attentif sur le terrain.

HRP:
 

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Mer 10 Déc - 19:36

L’espace d’un instant, j’abandonnais mon masque de glace pour arborer une expression de surprise mêlée à de la colère. Je tirais sur la lanière de cuir tendue entre mes mains pour évacuer un maximum d’énervement sans pour autant que ce ne soit trop visible. Il aurait suffit d’un quart de seconde de  plus pour que le poing rageur de mon dragon s’abatte sur sa cible et au lieux de ça, le chien venait de se déporter à une vitesse exubérante. Bien sûr, il était assez loin et de biais pour ne pas être touché par l’attaque et c’est entre autre ce détail qui m’exaspérait. J’avais déjà pu voir la capacité Vive-attaque détournée en esquive, mais je n’y pensais plus du tout à ce moment précis. Le panel de capacités de ce Queuelorior semblait assez élargi et il fallait définitivement que je commence à me méfier un peu plus sérieusement de ce dont il était capable. Le membre antérieur du monstre s’abattit dans le vide et il eu heureusement le réflexe de se tourner pour faire de nouveau face à son adversaire. Le jeune homme avait décidé que son partenaire enchainerait immédiatement sur sa seconde attaque et alors qu’il prononçait le nom de l’attaque qu’il effectuerait, je fis claquer mon fouet sur le sol n’écoutant même pas la fin du mot que j’avais déjà reconnu.

- Contre avec Tranche !

Si lui tenait absolument à drainer l’énergie de mon combattant, j’avais déjà exprimé mon refus à ce niveau là sauf que cette fois je n’avais même pas besoin de réfléchir à ce que pourrait faire le dragon pour les éviter. Après l’aiguisage précédent, ses énormes griffes qu’il maniait naturellement avec une précision chirurgicale dans d’étroits tunnels ou dans les grottes sans lumière avaient en plus de ça acquis le tranchant d’un scalpel neuf. Pas besoin de faire un dessin pour la suite, si ? La précision accrue du Drakkarmin lui permit de viser avec exactitude les graines volumineuses qui lui étaient lancées par le peintre qu’il trancha sans aucun problème. D’ailleurs je trouvais que ces graines auraient mieux mérité de s’appeler bulbes à mon goût mais bon, je n’étais pas présente lors de la découverte de cette attaque et n’avais ainsi aucun droit de regard sur cette capacité, et je n’allais pas m’en plaindre puisque c’était logique.

Bien, maintenant que nous nous étions débarrassés de ce problème une nouvelle fois j’eu un instant d’hésitation. J’avais certes, contré les vampi-graines à l’aide d’une attaque mais pouvait-on considérer que la vive-esquive était une capacité ou une simple technique de déplacement. Personnellement et après réflexion, je considérais cela comme une attaque détournée de sa fonction principale, offensive pour le cas présent. Ainsi, elle n’en restait pas moins une capacité de mon point de vue, et comme je me battais dans ma propre arène c’était mon point de vue qui raflait la mise. Quand on va jouer à un jeu dans cet établissement, il faut toujours garder à l’esprit que le seul gagnant c’est le casino, et le casino c’est moi. Pour le cas présent c’était vrai aussi.

Je disais donc, un dernier coup pour moi. J’avais largement l’occasion de faire en sorte que le canidé puisse tâter les lames de rasoir du dragon mais j’avais retenu ma leçon au sujet je son esquive un peu trop rapide à mon goût. Ce Yorke venait de me prouver qu’il avait de la ressource et que son pokémon était capable de faire des étincelles lorsqu’il s’agissait de se mouvoir avec rapidité. C’était l’avantage de ces pokémon qui paraissaient minuscules à coté des miens, ils avaient souvent un avantage de vitesse. Quoi que… De temps en temps une exception permettait de confirmer cette règle, mais là ce n’était pas le cas. Pour en revenir à ce que je disais, il était rapide aussi nous allions résoudre ce problème. Je faisais glisser mon fouet sur le sol pour qu’il ne traine pas ainsi devant moi et avec un petit sourire en coin je prononçais le nom de la future action de mon dragon.


- Grimace.

L’intéressé commença à distordre sa face de roc de manière ridicule pour attirer l’attention de son adversaire. Une fois que ce serait fait, il ne lui suffirait que de quelques ridicules secondes pour que sa vitesse ne s’en retrouve fortement ébranlée. Il me serait bien plus aisé de le toucher de cette manière et le combat pourrait enfin prendre une nouvelle tournure. Une tournure bien plus intéressante, celle où j’imposais ma supériorité une bonne fois pour toute. Etais-ce une preuve d’orgueil ? Sans aucun doute mais pourquoi s’en priver alors que j’avais l’occasion d’en profiter. Si ce garçon avait pénétré mon antre, ce n’était pas pour s’offrir un jour de vacances et il connaissait l’ampleur du défi qu’il venait relever. Il levait dit lui même, ce n’était pas sa première arène et il m’avait déjà prouvé qu’il possédait pas mal d’expérience. Sans parler du fait qu’il fut présent au tournois d’il y a quelques temps comme me l’avait mentionné son dossier. Ces argument étaient largement suffisant pour ne laisser place à aucun quartier et de toute manière, ça ne faisait pas partit de mes principes.[/color]

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Jeu 11 Déc - 11:36


Un petit coup d’œil en direction de la Championne révéla à Yoake le petit élan de colère dans le regard de son adversaire. Héhé, elle enrageait d'avoir vu sa capacité si facilement esquivée ? Ca rapellait à l'homme aux cheveux bleus le moment où le Steelix du Tournoi avait bloqué sa Riposte avec un Abri… Comme quoi, ce genre de pratiques devaient être courantes. Quoi qu'il en était, Ekaki, une fois à distance raisonnable, lança ses graines vers le Drakkarmin qui… Les trancha, tout simplement. Le jeune homme serra légèrement les dents en voyant cela, ayant oublié la précision et le tranchant améliorés des griffes du dragon. Enfin, ils l'étaient assez pour pouvoir couper en deux toutes les graines du canidé. Tant pis. Si la Championne ne tenait vraiment pas à voir son pokémon être infecté, Yo' allait arrêter. Sinon, c'était perdre du temps et de l'énergie pour rien. D'ailleurs, cette perte de temps permit à l'adversaire de placer une autre capacité : Grimace. Visiblement, l'écart de vitesse avait été ressentit et ne plaisait clairement pas à la Championne. Mais la rapidité d'Ekaki resterait tout de même légèrement supérieur à celle de l'autre dragon, ce qui était une bonne chose. Ainsi, il perdit, certes, de la vitesse, mais conserva la distance qu'il avait instauré avec son adversaire, avant que Yoake ne donne son ordre :

« Aboiement ! »


Si l'adversaire refusait les effets spéciaux, il allait attaquer, tout simplement. La capacité pouvait sembler faible, comme ça, mais, encore une fois, le Talent du Queulorior faisait son œuvre, remontant la puissance de l'attaque Ténèbres à celle d'un Vibrobscur, mais en ayant, elle, l'effet constant de réduire la force spéciale de la cible, ce qui, ici, était… Inutile, étant donné que le principal intérêt, à l'instant, était de faire des dégâts à distance. Ainsi, le chien poussa un grand Aboiement, déplaçant une grande quantité d'air vers son adversaire, avant de se préparer à la suite.


« Métronome ! »

Eh oui, Yuugure avait été obligé de la faire, celle-là. Après tout, il était dans un casino, un temple du hasard, donc utiliser une capacité qui reposait entièrement sur la chance collait parfaitement au thème, non ? Il espérait simplement ne pas tomber sur une chose énervante, comme la capacité Trempette ou Étrenne. M'enfin, ça aurait été rigolo de tomber sur Jackpot, vu l'endroit. Quoi qu'il en était, la roue du destin se mit à tourner, symbolisé par les mouvements minimes du doigts du canidé. Qu'est-ce qui allait se produire ? Ekaki allait rapidement le savoir, en laissant son corps être contrôlé un instant par la capacité. Il fit un grand mouvement ample du bras, de gauche à droite, puis un autre de haut en bas, le tout plutôt rapidement, en simulant une lame. Suite à cela, il semblait un peu plus motivé à la castagne, ce qui fit penser à une Danse-lame, du côté du challenger. Mais si c'était le cas, l'augmentation de puissance serait presque inutile, étant donné que le Queulorior ne connaissait que Vol et Vive-attaque, en attaques physiques…  Quoi que, Yoake avait bien une idée, mais elle était plutôt dangereuse, pour son pokémon. Enfin, il allait bien voir, hein ? Il avait joué, il avait gagné un lot, maintenant, il en faisait ce qu'il voulait.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Sam 13 Déc - 14:21


J’avais rapidement repris mon calme et mon sérieux habituel, surtout après avoir remarqué que les deux actions de mon partenaire avaient porté leurs fruits. Il n’y avait aucune raison de s’inquiéter, tout était sous contrôle finalement et j’avais été sotte d’envisager le contraire. Il n’empêche que je commençais à en avoir assez de contrer et de réduire les stats de ce peintre du dimanche et il était temps d’attaquer une bonne fois pour toute. Je pense même que ce sentiment était partagé par le drakkarmin qui fixait de son regard dur son adversaire sans agir pour autant. Si j’agissais il fallait le faire mais en finesse et ce, même si mon dragon était connu pour être une brute épaisse. Briser les clichés, encore et encore c’était ce qui était devenu ma tâche première décidément. Pendant que je réfléchissais en silence, le challenger avait choisi la prochaine action de son Queulorior et l’avait énoncée à voix haute. C’était gênant comme attaque parce qu’éviter un déplacement d’air lorsqu’on est cloué au sol et que nos ailes de servent que de panneaux solaires s’avérait très compliqué. Vu le manque de timing, je doutais qu’une esquive soit cette fois ci possible et le chien en face de mon dragon allait en plus profiter d’une augmentation statistique. Je n’avais plus qu’a espérer que les attaques physiques de l’artiste ne soient que faibles et/ou peut nombreuses. Pendant qu’il encaissait ce coup, je faisais claquer mon fouet pour attirer l’attention de mon dragon qui en me voyant, su directement ce qu’il devait faire.

Ses défenses qui sans être phénoménales, étaient assez correctes lui permirent de relativement bien encaisser ce coup. Il ne fallait quand même pas que l’exploit se réitère une nouvelle fois et pendant que l’onde le balayait, il durcit son regard tout en fixant dans les yeux son assaillant pour l’effrayer. Oui ce n’était rien de plus qu’une basique attaque gros yeux. Certes, ça ne répondait pas à mon désir offensif mais face à la multitude d’attaques physiques naturelles des Drakkarmins, plus l’augmentation précédente de son attaque, la puissance de mon coéquipier était en train de devenir véritablement intéressante. En plus de ça, je doute que le canidé en face de lui ai réussi à détourner le regard de celui du dragon, étant donné qu’il était en train de le viser à ce moment là. On aurait pu croire que j’avais fait preuve d’anti-jeu ou de mauvaise volonté en n’esquivant pas cette attaque, mais au contraire. Tout vient à point à qui sait attendre. Ensuite, ce fut avec un métronome que le combat se poursuivit, attaque plutôt bien représentative de ce lieux d’ailleurs quand on y pense. En plus elle avait l’avantage, pour moi s’entend, d’avoir un laps de temps assez long avant de s’enclencher. Certes quand je dis long ça ne fait état que de quelques secondes, mais c’était largement assez pour me permettre d’agir.


- Dracogriffe maintenant !

Il pouvait être dangereux de foncer vers un adversaire qui chargeait une attaque indéterminée, mais je laissais ce tour dans les mains du hasard. Ma chance choisit de ne pas m’abandonner encore une fois puisque lorsque mon Drakkarmin fut à portée de patte pour le canidé, ce dernier ce mit à commencer une chorégraphie qui allait encore booster son attaque. Le monstre écailleux ne lui laissa pas vraiment l’opportunité de finir proprement ses pas de danse puisqu’il fendit l’air à l’aide de ses énormes griffes, auréolées de sortes de flammes violettes. Entre les boost, les gros yeux et le stab cette attaque allait faire mal. Normalement tout était fait et calculé pour que l’artiste perde enfin une partie de sa vitalité et la chance avait tourné en ma faveur pour me permettre de placer ce coup et pour que le peintre n’ai pas le temps d’envisager une autre esquive comme la précédente. Ce serait quitte ou double je pense.

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Mar 16 Déc - 13:32


Oh, le dragon faisait les Groz'yeux à Ekaki, en représailles à son Aboiement. Etait-ce volontaire, au moins ? Dans tout les cas, la défense physique du canidé tomba, par le mauvais timing entre l'Aboiement et les Groz'yeux. Enfin, ça n'allait pas être tellement gênant pour la suite : le Queulorior avait son Anneau-Hydro, pour récupérer graduellement sa vitalité, palliant ainsi un peu aux puissantes capacités de son adversaire. D'ailleurs, voilà qu'une de celles-ci fut utiliser, alors que le peintre chargeait son Métronome. Peu après que le « cadeau » de la capacité du hasard fut exécuter, faisant rapidement monter la puissance physique du pokémon Normal, les Dracogriffes du Drakkarmin s’abattirent, sans que, cette fois-ci, Ekaki ne puisse éviter le coup, tombant et se faisant repousser à cause de l'impact, gémissant. Visiblement, la puissance du dragon était vraiment élevée… Yoake serrait les dents pendant le coup, n'appréciant pas tellement de voir son pokémon dans cette position, avant de se décider, à donner son ordre; lorsqu'il vit son partenaire à terre.

« Morphing puis Dracogriffe, vite ! »


Morphing était l'une des premières capacités apprises par le canidé, grandissant encore son éventail de capacité, avec le Métronome. D'ailleurs, c'était pour lui et Aryuu' que l'homme aux cheveux bleus s'était intéressé plus profondément aux capacités des pokémons qu'il ne possédait pas. Enfin, là, il n'y avait pas vraiment besoin de réfléchir, étant donné que la capacité venait d'être utilisée par l'adversaire. Alors pourquoi donc était-elle dangereuse ? Car elle donnait le désavantage de type face au Dragon, comme l'original. De plus, elle rendait la baie que le Queulorior avait mangée complètement inutile, étant donné que les attaques de type Combat de l'adversaire ne profitaient plus de l'avantage de type.

Ainsi donc, le canidé se transforma, aussi rapidement qu'il put, malgré la Dracogriffe encaissée, pour prendre l'apparence de son adversaire, après avoir déformé son corps et s'être relevé d'un bond, sans perdre ses modifications de statistique ou ses effets spéciaux, comme l'Anneau-Hydro, qui restait visible, sur la chair rocailleuse du faux dragon. C'est après cela qu'il chercha à lacérer avec sa propre capacité, ses griffes s'imbibant des mêmes flammes violettes, espérant faire de bons dégâts, entre la Danse-lame précédente, l'avantage de type et, évidemment, la force naturelle de ces dragons-là, car, ne l'oublions pas, l'utilisateur de Morphing profite non seulement des capacités de l'original, mais également des statistiques de celui-ci.

Yoake serrait les dents, en gardant le regard fixé sur son pokémon, autant pour ne pas le confondre avec l'autre dragon que parce qu'il s’inquiétait pour lui. S'il avait encore fait une erreur dans son timing, le Queulorior serait en très mauvaise posture, donnant un gros avantage à l'adversaire. Par contre, si la capacité portait ses fruits, ils avaient l'espoir de rééquilibrer la balance, voir même de la faire pencher de leur côté.

En gros, c'était quitte ou double. Vive les casinos.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Lun 12 Jan - 19:10


Un sourire se desinna de nouveau sur mes lèvres lorsque les puissantes griffes de mon dragon s’abattirent sur le pauvre canidé. Il ne réussi même pas à conserver son équilibre et parti s’écraser un peu plus loin à la suite de l’impact. Ce coup là avait du causer des dégâts plus que raisonnable et ça me donner enfin une bonne raison de descendre un peu en pression.  Comment avais-je pu douter un seul instant ou même penser que je perdrais l’avantage face à ce guignol, non  ce n’était clairement pas possible. J’étais une championne après tout et lui non. Mon sourire s’évapora quelque peu lorsque j’entendis le nouvel enchainement que devait opérer l’artiste. Je n’avais pas envisagé un seul instant qu’il puisse maitriser la capacité morphing et face à un pokémon comme le mien, c’était soit très bon soit très mauvais.  Ca dépendrait sans doute de la vitesse d’exécution des ordres de chaque coté selon moi. Parce même si planait maintenant sur moi la menace d’un désavantage-type face aux attaques qui pouvaient être copiées par le nouveau sosie de mon pokémon, le jeune homme se retrouvait avec exactement le même problème.

La transformation fut rapidement opérée et le faux dragon ne tarda pas à se rapprocher de son adversaire pour lui assener un coup équivalent à celui qu’il venait de recevoir. Je n’avais aucun mal à reconnaitre mon Drakkarmin par rapport à l’autre pour la simple et bonne raison que l’anneau hydro toujours effectif chez le queulorior donnait à ses écailles une brillance très inhabituelle pour ce genre de pokémon. Ce n’était pas tout de le reconnaître il fallait aussi agir parce que les griffes adverses étaient maintenant prêtes à lacérer mon dragon ce qui correspondait clairement à la dernière chose dont j’avais envie et besoin. Une seule idée me vint en tête si bien que je ne pris pas le temps d’en peser les pour ou les contres et préférais la lancer en l’air pour voir ce que ça pouvait donner.


- Draco-queue dépêche toi !

Au moment ou la puissante patte avant du sosie tombait vers le visage de son adversaire, ce dernier effectua un rapide tour sur lui même en balayant sa cible au passage. Ce coup un peu spécial dans son effet de poussée devait dans l’idéal, me permettre de repousser assez loin le pokémon du jeune homme pour que son attaque n’atteigne pas son objectif. Malheureusement, mon timing avait du être mauvais puisqu’avant d’être repoussé, le dragon adverse réussi à toucher  mon combattant, lui infligeant de plus belle des dégâts assez important. Si on regardait le bon coté des choses, mon attaque avait sans doute provoqué aussi d’importants dégâts mais l’état de mon pokémon commençait à m’inquiéter sérieusement. Je faisais claquer mon fouet de rage une nouvelle fois avant de d’ordonner au dragon une nouvelle attaque.

- Escalade, et ne te rate pas.

Certes les Drakkarmins étaient une espèce de dragons incapables de voler, mais leurs membres puissants leurs permettaient d’effectuer quelques bonds de taille suffisamment raisonnables pour se projeter en l’air ou dans le cas présent pour passer au dessus des canaux. Mon dragon réussi tant bien que mal à s’accrocher aux rares aspérités d’un des murs métalliques pour le gravir sur une majorité de sa hauteur avant de se projeter vers sa cible toujours au sol. Avec un peu de chance, si cette charge touchait, les dégâts subis par le queulorior camouflé seraient assez important pour me permettre d’en finir rapidement avec lui. Sinon, j’aviserais.

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Mar 13 Jan - 21:22

Ekaki n'allait pas réussir à vaincre son adversaire et, ça, Yo' l'avait remarqué dès le début du match. C'était d'ailleurs pour cela qu'il avait déclenché cette dernière manœuvre désespérée, dans l'espoir d'enlever un bon morceau de vitalité au Drakkarmin. Et franchement, le jeune homme en doutant fortement, principalement lorsqu'il entendit l'ordre d'effectuer une Draco-queue, lui faisant serrer ses dents, alors que son sourire disparaissait légèrement… Avant de revenir, voyant la Draco-griffe toucher sa cible, avec que celle-ci ne réplique par le coup de queue. Au moins, le Queulorior déguisé était parvenu à affaiblir suffisamment son adversaire pour laisser une chance de victoire à son dresseur. Malheureusement, l'autre capacité fit également mouche, projetant en l'air la masse de muscles du faux dragon, lui infligeant des dégâts non-négligeables, avant de le laisser retomber à terre, gémissant doucement. Il tenta de se relever, mais, alors que le haut de son corps se redressait, il fut forcé de retourner embrasser le sol, à cause de l'Escalade adverse, qui avait eu le temps de s'effectuer tranquillement, le mettant K.O sur le coup. Rapidement, afin de limiter sa souffrance, l'homme aux cheveux bleus le rappela dans sa sphère de capture, le remerciant à voix basse, avant d'hésiter sur son prochain pokémon. Koufu semblait avoir envie d'y aller, tant sa ball vibrait à la ceinture de Yoake, or, l'envoyer au combat serait une mauvaise idée, étant donné sa faible résistance, due à Coloforce. Pour ce qui était de Isha, elle était également trop faible, au niveau Physique, pour tenir face aux assauts tout en puissance des Dragons adverses. Aryuu' aurait pu être sympathique, mais il aurait pris aussitôt l'apparence du Drakkarmin, risquant de compliquer les choses, face à un autre pokémon. Saké aurait pu être également un bon choix, mais son panel d'attaques était trop restreint, pour Yoake. Il ne restait donc plus qu'une membre de son équipe, qui serait capable de tenir face aux Dragons adverses, en étant tout aussi brutale. Le jeune homme porta sa main à sa ceinture, y attrapa une ball, avant d'invoquer non pas une, mais deux silhouettes, pour finalement donner ses ordres.

«  Bluff, puis Retour ! »


Tout simplement. La première capacité était pour choquer l'ennemi, dès l'invocation du duo mère-enfant, tout en lui infligeant des dégâts respectables, alors que la seconde était clairement pour lui infliger des dégâts. C'est ainsi que la Mère Kangourex fut la première à s'élancer, à une vitesse irrationnelle pour sa corpulence, afin de Bluffer son adversaire en le prenant de court, pour le frapper du poing, rapidement suivie de son petit, effectuant exactement les mêmes mouvements, ne sachant visiblement que imiter sa mère, en combat réel. La capacité choquerait donc l'adversaire, l'empêchant de réagir pendant le prochain assaut du duo, mais bénéficierait également du STAB et du Mouchoir Soie, attaché au gros bras de la mère, sans compter leur puissance naturelle. D'ailleurs, il serait bon de noter que les deux entités bénéficiaient de ces boosts. Quoi qu'il en était, peu de temps après cela, la Kangourex et son Mega-petit effectuèrent un nouvel enchaînement, celui-ci destiné à faire de gros dégâts à l'adversaire. Ainsi, Okaasan' enveloppa son poing d'une puissante lumière blanche, traduisant l'affection qu'elle portait au dresseur, à l'instar de la Mega-évolution, avant de balancer violemment son poing vers le visage du Dragon, profitant de la proximité donnée par le Bluff et, encore une fois, du STAB et du Mouchoir de Soie. Immédiatement après cela, le petit effectua le même mouvement, avec la même lueur, mais en deux fois moins puissant, à sa hauteur : au niveau de la jambe du Drakkarmin, alors que le sourire de Yoake revenait à la charge : certes, Okaasan' avait un léger désavantage de niveau, mais si cet enchaînement portait ses fruits – et il n'y avait pas de raisons que cela ne se produise pas-, les scores seraient de nouveau remis à zéro.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Mar 20 Jan - 19:51


Un sourire condescendant illumina mon visage alors que mon dragon se propulsait depuis la paroi de la salle vers son adversaire, le faisant voler une nouvelle fois au passage. Il s’écrasa avec lourdeur à cause de l’apparence volée à mon pokémon avant de mordre la poussière tout bonnement et simplement. Voici ce que l’on pouvait appeler une bonne chose de faite, même si mon Drakkarmin semblait fatigué après avoir subit les assauts précédents. Peu importait, nous sortions vainqueur de la première manche et c’était ce qui importait pour le moment. Si ce type c’était présenté à mon arène par hasard ou pour me tester comme s’il s’agissait d’un simple jeu, il n’allait pas être déçu de la suite. J’attendais de voir le prochain adversaire de mon pokémon avec une pointe d’impatience, curieuse de savoir s’il allait présenter un autre pokémon de la trempe du queulorior. Je respectais cette espèce au même rang que beaucoup d’autres, mais face à des dragons comme les miens, ce n’était pas suffisant. Je le vis s’emparer enfin d’une ball pour faire apparaitre son pokémon sur le… non, je veux dire ses pokémons. La lumière les enrobant ne s’était pas encore dissipée, mais il n’y avait pas trente-six possibilités correspondant à ces silhouettes. Il s’agissait là d’une massive Kangourex, Méga-évoluée qui plus est. Enfin, les choses sérieuses allaient pouvoir commencer, un peu trop rapidement à mon goût d’ailleurs. Le jeune homme en face lança en premier ses ordres, me laissant perplexe sur la marche à suivre. Les objets, le type et l’enchainement d’attaques ne me permettrais pas de placer de coup supplémentaire, aussi je préférais me taire plutôt que de crier le nom d’une attaque par dépit sachant de toute manière qu’il ne pourrait pas l’effectuer.  D’un regard sévère et passablement énervée, je regardais le duo adverse mettre KO mon pokémon, de toute manière trop choqué par le bluff pour bouger. Seul point positif, la peau dure du pokémon devait avoir blessé les assaillants lors de leur contact physique contre le dragon. En faisant jaillir le laser rouge de la ball du pokémon, je murmurais de manière imperceptible et inaudible pour le challenger, quelques encouragements à la ball avant de la ranger. Même si j’en avais parfois l’air, je n’étais pas un monstre ou du moins, pas avec les pokémons.

Ce n’était pas tout ça mais il fallait que j’invoque un nouveau combattant et face à un adversaire pareil, j’avais bien une petite idée. Il s’agissait d’une arène, aussi il fallait bien mettre le challenger au pied du mur un minimum, et pour être totalement honnête je trouvais mon choix amusant de par les noms des pokémons des différents camps. De plus, j’avais personnellement entrainé le géant que je m’apprêtais à envoyer, ou plutôt, la géante. Je m’emparais d’une nouvelle ball et la lançais d’un mouvement très ample pour laisser apparaitre une authentique tyran du jurassique pourtant débordante d’énergie. J’avais payé cher pour qu’un fossile de mégapagopolis soit ramené à la vie et confié à l’arène et comme on est jamais mieux servi que par soit-même, c’est moi qui m’étais occupée de sa formation. Elle n’étais pas encore terminée, mais cette Rexillius serait parfaite face à la Kangourex adverse de par son niveau, mais aussi par rapport à sa résistance aux attaques de types normales. Une fois la luminescence qui l’entourait disparue, elle poussa un hurlement terrible avant de fixer son adversaire dans les yeux. Pour le moment, je voulais commencer en douceur et avec finesse et c’est pourquoi je fis claquer mon fouet en l’air avant de lancer au dragon préhistorique ma consigne.

- Commence par une Danse maudite, comme à l’entrainement !

Ce que j’avais appelé ainsi n’étais en fait que l’enchainement simple d’une Danse-Draco, directement suivie d’une Malédiction. Ces deux attaques basiques allaient permettre à mon dinosaure de booster son attaque ainsi que sa défense sans pour autant perdre de vitesse. La Rexillius commença alors à bouger frénétiquement pendant que ses yeux prenaient une teinte étrange et une fois qu’elle eu terminé ses quelques mouvements mystiques, elle se calma et ferma les yeux le temps d’établir la malédiction. J’espérais simplement que le nom de la consigne ait-un minimum déboussolé le camp adverse, simplement histoire que le boost ait le temps d’être opéré. Ensuite, je pense que si tout se passait comme je le souhaitais, le jeune homme aurait bientôt envie de crier “Abattez-là !”.  

Au sujet de la Rexillius:
 

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Jeu 22 Jan - 12:36


Et merde. Dans le feu de l'action, Yoake avait oublié le Talent ennemi, trop concentré à abattre celui-ci avec la puissance de sa Kangourex Mega-évoluée, ce qui lui coûta une partie de sa vitalité, bien trop grande au regard du jeune homme. D'ailleurs, l'Amour filial faisait en sorte que, lorsque le petit subissait les dégâts de la Peau-dure, la mère ressentait également cette douleur. Pourquoi ? Allez savoir, peut-être y avait-il encore un cordon ombilical invisible. Ce n'était Yo' qui allait répondre à cette question, de toute façon. Et puis, il était trop occupé à son match et à trouver un moyen de combattre efficacement avec avec Okaasan' blessée ainsi. D'ailleurs, le combat reprenait rapidement, la Championne envoyant face à la terrifiante pokémon un autre pokémon terrifiant : un Rexillius. Aussitôt que le pokémon adversaire était arrivé sur le terrain, le garçon commença à faire sa petite évaluation : ce fossile avait, comme beaucoup de dragons, une grande puissance physique, mais bénéficiait également d'une grande résistance physique, propre aux type Roche. Malheureusement pour lui, ce type lui enlevait également l'avantage d'une statistique : la rapidité. Certes, il était un excellent combattant au corps à corps, mais à distance, soit il se traînait pour s'approcher, soit ses attaques étaient faibles. Il fallait donc conserver un maximum de distance, jusqu'au bon moment, ce qui arrangeait Yoake, qui n'aurait pas osé envoyer la mère et l'enfant vers ce monstre, surtout en sachant que le Mouchoir de Soie n'avait qu'un effet mineur, face au désavantage de type. D'ailleurs, il savait déjà quoi faire, après que la Championne ait annoncé son ordre, tout en faisant -encore- claquer son fouet. De plus, l'ordre avait un énoncé plutôt étrange. Une danse maudite ? Yo' se doutait bien que la « danse » était une Danse-draco, comme souvent utilisé chez les dragons, mais quelle était donc cette malédiction ? … Malédiction, évidemment. Ce qui voulait dire que l’ennemi laissait un répit au « challenger » et à sa pokémon, tant mieux.

«  Groz'yeux, puis Séisme, garde tes distances ! »


Alors que l'ennemi dansait en plein combat, donc, Okaasan' lui fit les Groz'yeux, afin de baisser la résistance adverse, qui serait regagnée par la Maléction prochainement. Le jeune homme se doutait bien du message qui pouvait passer, par ce regard assassin. Peut-être une chose du genre : «  Si tu touches à mon enfant, je t'arrache les écailles une par une, avant de te les faire bouffer. Biatch. ». Après tout, les Kangourex étaient connues pour être extrêmement maternelles, envers leur progéniture. D'ailleurs, que se passait-il, lorsque celle-ci atteignaient l'âge fatidique des 3 ans, sortant de la poche ventrale ? Elles évoluaient aussitôt en Kangourex ? Enfin, quoi qu'il en était, ce n'était pas le plus important, pour le moment. Pour l'instant, la Malédiction se lançant et, fort heureusement, le Rexillius ne fermait les yeux que à cet instant, faisant que les Groz'yeux avaient une grande chance d'avoir fonctionné. Malgré tout, Okaasan' et son petit n'avaient pas fini d'exécuter les ordres. Ainsi, en priorité, la mère donna l'exemple à son enfant, frappant le sol de la patte, violemment, afin de créer un grande secousse dans toute la pièce, faisant que Yo' devait s'appuyer fermement à sa canne, pour ne pas vaciller. Est-ce que le Séisme allait détruire le sol de l'arène ? Quoi qu'il en était, le petit, encouragé par la démonstration de sa mère, effectua le même mouvement, en moins puissant, évidemment. Pour ce coup, il ne fallait pas oublier la faiblesse du dinosaure au type Sol. Peut-être que, ainsi, Yoake pourrait rattraper l'écart causé par la Peau dure du Drakkarmin.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Ven 30 Jan - 18:51


Apparement, lorsqu’il réalisa les conséquences qu’avaient provoqué les multiples contact entre sa pokémon et mon dragon précédent, le challenger sembla en être assez gêné. Il y avait de quoi pour être honnête mais pour s’en rendre compte à temps il fallait y penser plus tôt et maintenant ma T-rex ne ferait qu’une bouchée du duo maternel, sans mauvais jeu de mots bien sûr. D’ailleurs en parlant de ça, l’instinct primitif et bestial de mon fossile semblait refaire surface lorsque ses yeux se posaient sur la progéniture méga-évoluée de la Kangourex. Il fallait dire que le programme de chasse de ces pokémons étaient inscrits dans leurs gènes et les cibles les plus faciles à attraper pendant l’ère préhistorique où vivait les colosses étaient généralement les pokémons les plus vieux et les plus jeunes. Je n’avais pas intérêt à la lâcher des yeux si j’espérais éviter un incident diplomatique plus que gênant mais bon, dans le principe, vu le dressage que j’imposais aux pokémons de l’arène il nous n’avions pas de soucis à nous faire. Point positif, mon enchainement avait permit à mon pokémon de fortement booster son attaque, bémol, sa défense avait été directement ramené à la normale à cause de l’attaque gros yeux du duo adverse. Tant pis, je me contenterais d’une amélioration partielle pour cette fois ci, mais chaque entrave avait un prix et maintenant que le match semblait progresser vers sa fin, il était temps de passer à la vitesse supérieure. Lui aussi semblait allait dans ce sens puisque son prochain mouvement semblait être un séisme. Bien, un choix stratégique avec une attaque visant la faiblesse de ma géante avec une puissance qui était interessante. Moi ce que je trouvais intéressant, c’est que même si elle permettrait à la Kangourex, peut importe son nom, de rester à distance elle n’infligerais pas de dégâts spéciaux à ma Rexillus, au contraire il s’agissait là d’une attaque tout ce qu’il y a de plus physique. Malgré les gros yeux précédents, je pouvais largement m’offrir le luxe de ne pas chercher de contre face à cette offensive qui allait se heurter à l’excellente défense de cette espèce de dragons. Alors que l’onde de choc ébranlait la salle, je restais droite comme un I et hurlais ma consigne pour me faire entendre à travers le vacarme que déclanchait le séisme adverse.

- Lame de Roc tout de suite !

Je m’étais abstenue de faire claquer mon fouet cette fois ci, il faut dire que ça ne se serait pas vraiment audible au milieu du vacarme encore présent, puisque je n’étais pas assez bête ni conciliante pour attendre gentiment que l’adversaire ait terminé son attaque avant de lancer la mienne. S’il voulait pouvoir esquiver ou contrer, il contrerait la prochaine attaque si son pokemon était toujours debout s’entend. Ma géante aussi pouvait rester à distance pour attaquer si bien que des pointes rocheuses apparurent autour de la mère, certaines étaient là pour toucher, mais elles étaient facilement évitables puisque ce n’était pas le but principal. Le regard de ma partenaire m’avait donné une idée et il était temps de jouer avec les instincts naturels de nos chers pokémons. Maintenant la mère et le challenger avaient deux possibilités face à l’encerclement de l’adulte, s’extirper du cercle de pointes de roche et ainsi se blesser sur ces dernières, ou rester immobile et attendre qu’elles ne se résorbe, ce qui n’arrivera pas de si tôt si rien ne les touchait. Bien sûr il aurait été très simple d’attendre mais j’allais rajouter un enjeu de taille pour la mère. Je fis claquer mon fouet, une nouvelle fois, pour donner un signal de départ à la T-rex qui ne se fit pas prier pour partir vers sa cible. Elle s’avançait le plus vite possible en faisant raisonner un bruit sourd dans la salle à chaque pas, toutes dents dehors pour lancer une morsure vers… Le petit. Ce dernier était resté en dehors du cercle de pierre et était une cible parfaite puisqu’il allait forcer sa mère à forcer sa prison au risque de se blesser ou transmettre ses blessures à cette dernière par leur lien maternel. Étais-ce cruel ? Non pas vraiment, plutôt stratégique. Il ne risquait pas de trop graves blessures malgré la grande puissance de mâchoires de ma Rexillius ainsi que ses boosts d’attaques précédents, mais si le challenger voulait conserver son duo sur le terrain pendant encore un moment, il avait intérêt  à réfléchir bien et surtout, vite.

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Mar 3 Fév - 17:01

Les Groz-yeux ramenèrent la résistance ennemie à la normale, comme prévu, avant que la Kangourex et son petit n’enchaînent sur un double Séïsme qui, malheureusement, ne fit pas autant de dégâts que prévu, en ayant pour principale entrave la grande résistance physique adverse. C'était là un fort désavantage, pour Okaasan', dont les frappes étaient pour la plus grande partie de type physique, mais elle allait savoir se débrouiller, Yo' le savait. Quoi qu'il en était, n'était pas tellement ébranlée par les deux secousses, la Rexillius ennemie invoqua des Lames de Roc, à l'attention de la mère. Étrangement, les roches semblaient plutôt l'encercler et le dresseuse n'entendit pas de cri de douleur, de la part de sa combattante. Tout ça, c'était louche. Qu'est-ce qu'obtiendrait la Championne, à isoler ainsi la Kangourex du reste du combat ? Yoake le remarqua que trop tard, alors que le Dragon ennemi chargeait vers le petit, tous crocs dehors, pour le mordre violemment. Franchement, ce n'était pas très fair-play, tout ça ! Et, visiblement, ça énervait Okaasan', d'être si éloignée de son petit. Le jeune homme aurait pu tenter de révoquer la Mega-évolution, mais il craignait que le petit ne retourne pas machinalement dans sa poche, avec cela. Il ne lui restait plus qu'une solution, qui ne lui plaisait pas réellement.

«  Coup-bas ! »

Une capacité de type ténèbres, qui avait la particularité de prendre de vitesse un ennemi qui préparait une attaque, pour le frapper avant. Évidemment, la mère ne pouvait pas sortir des roches assez rapidement pour frapper l'ennemi, mais la vitesse que sa capacité lui donnerait serait suffisante pour briser les roches, afin de s'interposer entre le T-rex et son petit, pour prendre le coup à sa place, sur son bras. Elle poussa un hurlement de rage et de douleur, mais ne se rétracta pas pour autant, portant, par initiative, sa propre mâchoire au niveau du cou de son adversaire, afin de le Mâchouiller avec force, tant qu'il ne sorte pas du corps à corps. D'ailleurs, fort de cet exemple de sa mère, le petit Kangourex voulu mâchouiller également, au seul endroit où sa petite gueule pouvait attraper un morceau du corps de l'ennemi : une de ses petites pattes avants. Souriant à cette initiative et en contenant son appréhension, Yo' fit un petit briefing, pour lui-même : ces deux capacités, faites entre mère et enfant, avaient chacune une chance sur cinq de réduire la résistance physique ennemie, ce qui faisait environ vingt pour cent d’occurrence de la baisse de résistance, ce qui ne serait pas de refus. Quoi qu'il en était et en sera, le jeune homme avait une petite idée, pour la suite du match, et il allait en faire part à la Championne, pendant que ses pokémons agissaient.


«  Tiens, ça ne vous dirait pas, de me montrer l'un de vos plus puissants pokémons, pour la dernière manche ? Je ferais de même, ahah. »

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Ven 6 Fév - 17:16

Alors alors, j’étais curieuse de voir comment allait se sortir le challenger cette mauvaise passe. Oui je sais j’entend déjà les gens hurlant au scandale face à une technique telle que celle que je venais d’utiliser. Certes ce n’était pas très juste pour tous les participants, mais qui oserait dire que ce n’était pas bien trouvé ? Il n’y avait aucun problème, j’étais très ouverte aux avis extérieurs et je me ferais un plaisir d’accueillir la moindre objection à grand coup de fouet. Enfin bref, il faut croire que ni le jeune homme, ni la mère n’étaient prêts à abandonner le petit à la merci de ma dinosaure puisque l’ordre adverse permis à la Kangourex de se dégager de sa prison, sans pour autant se blesser sur les pics rocheux. J’étais certaine que quelque chose de ce genre allait être provoqué par le camp opposé, et c’était exactement ce que je recherchais. Un bon vieux corps à corps, domaine où ma Rexillius pourrait exceller si tout se passait comme prévu. La puissante mâchoire de ma partenaire se referma violemment sur le bras de son adversaire et compte tenu de ses boots et de son talent, il était aisé de comprendre que le cri de douleur de notre adversaire n’était ni feint ni exagéré. La Kangourex planta en contre partie ses propres mâchoires dans le cou de ma combattante avec une attaque plus puissante qui, même si elle était doublée par son petit, ne fit pas autant de dégâts que l’attaque précédente. Loin de là même. Seul bémol, la position de ma Rexillius me fit perdre mon sourire tant elle était peu pratique. Penchée en avant pour saisir le bras adverse, bloquée par la mâchouille de la mère et un bras entravé par celle du petit. Décidément, les possibilités d’attaques ne serait pas très vastes et cette perspective me fit perdre mon sourire et tendre mon fouet entre mes mains. Je cherchais du regard une faille dans ce puzzle vivant lorsque les paroles du challenger me détendirent d’un coup. Je relâchais un peu mon emprise sur la lanière de cuir, relevais les sourcils et détendis un peu les traits de mon visage, affichant u léger sourire condescendant. Je devais avoir mal entendu, c’était impossible. Il ne pouvait pas être assez inconscient pour demander à combattre un de mes pokemons sur mon terrain. A voir sa tête et de toute évidence, si. Mon sourire s’élargit alors et je plantais mon regard dans le sien avant de répliquer.

- Si vous insistez, je n’y vois aucun inconvénients. Mais avant cela… Dracogriffe et piège de roc !

Les deux gigantesque griffes de la patte libre de ma T-rex s’auréolèrent de flammes mauves, exactement comme celles de son prédécesseur, avant de partir en revers en plein dans le poitrail de son assaillante. Décidément, cette attaque était à l’honneur durant ce duel et une fois encore elle risquait de faire des ravages dans le camps adverse. Si nous récapitulions rapidement, nous avions en ma faveur le stab, les deux boosts d’attaque et pour finir le croc dragon qui était resté en possession de la Rexillius depuis le début. Effectivement, les dégâts risquaient d’être relativement important. Une fois cela fait, les yeux de ma partenaire se fermirent avant que n’éructent du sol de nouveaux rochers pointus, prêts à s’abattre sur le prochain pokémon envoyé par le camp adverse. J’étais désormais curiseuse de voir si le Méga-duo s’en était sortit ou non dans un premiers temps, puis dans un second curieuse de voir ce que serait le plus puissant pokémon de ce Yoake. Quand à moi, qui pouvais je bien envoyer face à cela… Lorsqu’il avait parlé “d’un de mes plus puissants pokémon”, j’avais immédiatement pensé à Apophis ou Thérion puisqu’il s’agissait des deux pokémons avec lesquels je me battais le mieux, mais d’un autre coté Hécate semblait un choix plus approprié si on considérait sa puissance et celle de ses attaques. Némésis présentait le large avantage de la voix des airs ainsi que celui de la télépathie qui n’était pas négligeable et en parallèle le duo marin pouvait être très intéressant dans la mesure où des esquives dans l’eau étaient plus aisées, dans la même mesure que dans les airs d’ailleurs. Il m’était très dur de choisir mais en même temps, si on prenait le problème à l’envers, le challenger devait sans doute s’attendre à voir arriver mon draco ou mon méga-dracaufeu avec lesquels il était connu que je me battais souvent. Bien, lorsque mon choix fut effectué une bonne fois pour toute, je m’emparais de la ball correspondante et commençais à jouer avec dans ma poche en la faisant glisser entre mes doigts gantés. Une chose à la fois dans un premier temps, on verrait la suite dans un second.

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Ven 13 Fév - 20:43


Oh ? Visiblement, la position dans laquelle étaient les combattants ne plaisait pas réellement à la Champion, dont la rage se traduisait sur son visage et sur le pauvre fouet, qui se faisait tendre par des mains peu tendres. Enfin, les mots du jeune homme la détendirent un peu, à croire que c'était une erreur, de vouloir combattre un membre de son équipe originale. Si elle connaissait vraiment l'équipe de Yoake, ne savait-elle pas qu'il possédait des pokémons tout à fait capables de tenir tête aux Dragons ? Saké et Koufu étaient de parfaits exemples, pour cela. Franchement, n'était-ce pas là l'exemple d'un excès de confiance ? Et ce genre d'excès amenaient toujours la perte de ceux qui les créent. Quoi qu'il en était, plutôt que de se lancer dans des débats internes et bien trop philosophiques pour lui, le jeune homme devait se concentrer sur le combat en cours et les ordres de la Championne. Encore une nouvelle attaque Draco-griffes et un Piège de Roc, hein ? Franchement, n'avait-elle pas d'autres capacités à utiliser ? Certes, la capacité Dragon profitait de tout les avantages des dragons, mais elle aurait pu faire preuve d'un peu plus d'originalité. D'ailleurs, en parlant d'originalité, Yoake n'était que peu étonné de l'autre ordre : il avait annoncé qu'il utiliserait l'un de ses plus puissants pokémons, donc son adversaire préparait le terrain à son avantage. Lui qui voulait une dernière manche à armes égales… Enfin, il fallait faire quelque chose pour cette attaque Draco-griffes. Enfin, pas totalement.

« Soit Tenace et Riposte, Okaasan' ! »


A l'entendre, l'ordre du jeune pouvait sembler vague, à dire de supporter le coup pour riposter, mais tout cela était bien plus subtil… Enfin, une subtilité digne des Dragons. Ainsi, la Kangourex serra une ultime fois les dents, non pas pour blesser, mais pour encaisser l'attaque ennemie qui, comme devait le savoir Nyssa, profitait du STAB, des boosts d'attaques et d'un Croc Dragon. D'ailleurs, comment un croc pouvait-il influencer une attaque de griffes ?… Enfin, l'important n'était pas là, mais dans les dégâts colossaux produis par le Rexillius et qui percutèrent la mère pour… Déclencher quelque chose que Yoake avait prévu depuis le début. Après tout, pourquoi aurait-il laissé l'adversaire augmenter ainsi sa puissance, sans chercher à la réduire une seule fois, par un si simple Rugissement ? Pourquoi aurait-il cherché le contact avec le dinosaure ? Pourquoi aurait-il attendu un coup aussi puissant ? Depuis le début de la manche, du Séisme à la Mâchouille, tout n'avait été qu'une tromperie pour arriver à ce moment magique où Okaasan' renverserait la vapeur, en Ripostant, d'un puissant coup de poing, alors que son adverse invoquait le Piège de Roc, chargé de l'exact double de la douleur qu'elle avait ressenti, lorsque la Draco-griffe l'avait touchée, sans prendre en compte la résistance physique adverse. Si la puissance de l'attaque ennemie était colossale, alors la puissance de la riposte atteignait presque le divin. Malheureusement, le petit de la Kangourex ne pouvait pas suivre sa mère pour ce coup, n'augmentant pas de plus la force du coup. Tant pis. Fallait-il déjà que le dinosaure survive à la Riposte.

Mais comme toutes médailles à un revers, Yoake ne put que voir sa Kangourex tomber K.O, en faisant un dernier et faible sourire à son enfant apeuré, qui perdait au même instant sa forme Mega-évoluée. Cela faisait mal au jeune homme, mais il devait les rappeler, afin que la douleur de sa pokémon ne soit pas plus grande. Ainsi, ils furent aspirés par le rayon de leur ball, reçurent un remerciement de leur dresseur, celui-ci prenant ensuite une nouvelle sphère de capture, sans hésiter. Une ball ancienne, presque autant que le début de sa carrière de dresseur, dont la partie rouge était ternie par les années. La boule bicolore, blanche et rouge, si la Championne y avait porté ne serait-ce qu'un peu d'attention, elle aurait su quel pokémon s'y cachait. Mais avait de lancer son dernier combattant dans la bataille, Yo' voulait être certain de l'état de la Rexillius. Était-elle, comme prévu, tombée K.O ou avait-elle survécu ? Il n'y avait pas vraiment fait attention, en fait. Quoi qu'il en était, la main qui ne tenait pas la sphère tremblante caressait, dans la poche, la surface du téléphone du garçon, qui souriait doucement, confiant en son dernier combattant.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Dim 15 Fév - 16:31


J’étais certaine de réussir à achever le pokémon adverse grâce au puissant coup de griffe qui venait d’être donné et qui ne serait en aucun cas esquivé de la part adverse. Ensuite le piège de roc se mit en place, prêt à se refermer sur le prochain pokémon adverse. Aucune règle ne spécifiait une quelconque interdiction à ce niveau alors pourquoi m’en priverais-je. Puis, survinrent les ordres adverses et une nouvelle fois je serrais la mâchoire tout en réprimant une furieuse envie de fouetter le sol. Si on prenait ça de manière objective, c’était à la fois prévisible mais aussi brillant comme stratégie, malheureusement mon objectivité avait été achevée par mon amour-propre qui me hurlait d’agir avant qu’il ne soit trop tard. Or que pouvais-je bien faire à ce moment précis et alors même que j’avais ordonné une attaque ? Strictement rien, mis à part observer silencieusement la scène. La riposte fut lancée et à partir de ce moment, le match se terminait pour ma Rexillius qui lâcha sa prise avant de tomber en arrière dans un cri ultime avant de laisser place au grand bruit sourd du choc contre le sol, soulevant un nuage de poussière au passage. Je la rappelais dans la sphère qui lui était attribuée, tout en murmurant en ne bougeant quasiment pas les lèvres que son combat avait été bon. Je ne précisais pas qu’il aurait pu être bien meilleur si elle l’avait remporté, mais ça ne m’empêchais pas de le penser et de conserver un goût amer en bouche.

En relevant les yeux, je pus voir une ball ternie par le temps dans la main du challenger et si ce que j’avais lu à son sujet et mes souvenirs s’avéraient bons, il devait s’agir là de son panda sans taches. J’avais donc choisi pour lui l’adversaire idéal mais avant de le relever aux yeux du jeune homme, je tendais la main devant moi levant seulement l’index et fermant les yeux pour lui faire signe d’attendre dans pour autant prononcer un mot. J’étais en colère, mais pas assez pour qu’un pokémon mal équilibré ne se blesse par ma faute si bien que je préférais prendre quelques précautions. Après, s’il les suivait ou non n’était pas mon problème et ne faisait lus partie du cadre de mes responsabilités. Je frappais le sol du talon de ma bottine sur une dalle camouflée à coté de mon emplacement et a peine se fut elle enfoncée d’un demi centimètre que le terrain se mit à trembler. Je gardais ma position fixe, exactement comme lors du tremblement de terre mais je gardais les yeux fixés sur le challenger, cherchant à voir si il resterait aussi stoïque que moi face à la scène.

Les deux bords du terrain étaient en train de s’éloigner l’un de l’autre, coulissant vers l’arrière grâce à un important système mis au point par mes soins et avec l’aide d’ingénieurs, afin de laisser passer un large bras d’eau entre les deux parties terrestres. Lorsque la taille de la partie aquatique me sembla assez correcte pour livrer un combat contre un adversaire terrestre, je relâchais mon emprise contre la dalle, faisant immédiatement cesser le mouvement lent des deux plaques terrestres. Bien, quelques mètres de large me semblaient suffisant et puis il y avait aussi les bords latéraux qui étaient remplis d’eau… Oui ce serait suffisant. Sans perdre de temps et sans même m’intéresser à ce que faisait le challenger, je sortais la ball que je gardais dans ma poche. A la différence du challenger, j’avais toujours fait très attention à mes pokéballs qui avaient ainsi gardé leur aspect parfaitement colorés et à peine rayés. Nous n’avions pas les même valeurs après tout, je ne pouvais pas lui faire des reproches sur tout. Je lançai en l’air la ball pour qu’elle s’ouvre et la lumière qui en jaillit alla directement prendre forme dans l’eau, à l’abri des regards. Je souris vaguement en pensant que ce combat avec lui serait bien plus aisé qu’avec tous les pokémons de l’arène, de toute façon entre mon équipe et n’importe quel autre pokémon je n’hésitais pas sur le choix que je pouvais faire. C’était le moment de tout donner, mais avant cela, une petite préparation s’imposait tant que nous étions hors de portée et de vue.


- Hâte puis Danse draco.

Une combinaison pratique qui allait me permettre de gagner énormément en vitesse, statistique non négligeable et qui pourrait s’avérer pratique pour la suite. La créature bleue augmenta dans un premier temps sa vitesse en toute discrétion avant que la vaque luminescence de la danse mystique ne révèle sa position. Heureusement il resterait en mouvement pour le moment, attendant le bon moment avant de se montrer. Il portait bien son nom il n’y a pas à dire. Et le challenger n’avait pas à s’en faire, j’avais certes répété une nouvelle fois une action déjà exécutée par un autre de mes pokémons mais le cas ne se présenterait plus. J’avais bien trop de choix quand à mes actions pour recommencer en boucles les mêmes attaques. Et puis, j’étais plus partisane de la surprise et de l’originalité. Maintenant, j’avais hâte de voir ce que pourrait m’offrir ce challenger.

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Lun 16 Fév - 18:19


Eh bien, la Championne ne semblait pas réussir à savoir s'il fallait sourire ou s'enrager ! A force que son visage passe de la colère à la suffisance, Yoake ne serait pas surpris de voir celui-ci se figer dans l'une ou l'autre des positions. Enfin, cela n'était pas vraiment important, il fallait l'avouer. Par contre, quelque chose qui était plus intéressant était le fait que la femme demandait à Yo' de ne pas envoyer son pokémon aussitôt ou était-ce plutôt ce qu'il déduisait, du geste de celle-ci. Avait-elle perdu la parole ? Il n'eut pas vraiment le temps d'y réfléchir que le sol commençait à trembler de nouveau -décidément…-, forçant le jeune homme à s'appuyer sur sa canne, tout en regardant le sol s'ouvrir, pour laisser place à un bassin. Voyant cela, il n'eut que deux idées : soit le prochain pokémon de Nyssa sera un aquatique, soit cette même personne avait envie de faire trempette. Quoi qu'il en était, il restait calme face au spectacle, souriant en coin. Si c'était réellement un aquatique, Saké risquait d'avoir un peu de mal à le toucher physiquement. Il fallait donc faire preuve d'un peu de jugeote, pour cette dernière manche. Tant mieux, comme ça, il allait avoir un défi comme il le souhaitait.

Alors que la Championne envoyait son combattant directement dans l'eau, Yoake fit de même, envoyant son Panda… En l'air, tout en extirpant son téléphone de sa poche. Mais pourquoi diable l'avait-il envoyé en l'air ? Pour éviter qu'il ne subisse directement les Pièges de Roc ? Allons, ceux-ci touchaient même les pokémons Vol. Certes, mais avec un temps de retard : le temps qu'ils se déplacent vers eux. Et ce laps de temps était suffisant pour les balayer, littéralement.


« Tour rapide ! Puis Boost ! »


Et balayées furent les roches, avant d'atteindre leur cible, grâce à un Tour rapide, effectué par celle-ci, en l'air, déplaçant une grande quantité d'air. Tant que les roches furent projetées de tous les côtés de la pièce, faisant que Yo' se protégeait le visage d'un bras, pour finalement remarquer qu'aucune pierre ne l'avait touché et pouvoir observer son pokémon effectuer son second ordre : un Boost. Certes, la cible était sous l'eau, impossible à identifier, mais la capacité n'avait pas besoin d'un visuel sur la cible. Seulement sa présence suffisait, pour que le lien en forme de spirale parte de l'aquatique, jusqu'au Spinda, recevant exactement les mêmes changements de statistiques. Un second avantage de cette capacité était qu'elle n'était pas affecté par son talent, lui permettant d'obtenir un boost extraordinaire de rapidité, tout en voyant sa puissance augmenter légèrement. Que dira Nyssa de cela ? Yo', lui, savait déjà quoi dire, par pure politesse :


« Merci, ahah ! »

HRP:
 



_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Lun 16 Fév - 23:20


Bien, je vis le challenger appuyé sur sa canne pendant que le bassin se mettait en place et j’eu du mal à ne pas sourire face à cela. Ce n’était pas très charitable de ma part certes, mais je commençais à en avoir assez de lui et surtout des expressions qu’il arborait depuis le début. De toute manière, cela n’avait aucune importance puisque le match se terminerait bientôt selon moi en me basant sur le fait que le pokémon que j’utilisais était l’un des membres de mon équipe et qu’en plus le pokémon adverse subirait des blessures dès son arrivée sur le terrain. C’était une bien faible initiative mais comme on dit ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières.

Enfin ça, c’était sans compter l’insolence du challenger qui avait trouvé une petite combine pour éviter mon piège, transformant son panda en toupie qui expulsa les rochers par la puissance de la force centrifuge. Mais ce qui me contraria le plus était ailleurs, cela résidait dans le vol d’améliorations qu’effectuait en ce moment même l’adversaire par le biais d’un vulgaire boost. Je ne pus cette fois ci m’empêcher de fermer les yeux dans une moue de colère, pinçant les lèvres avant de rouvrir les paupières en expirant. Je pensais me calmer encore une fois mais le commentaire de l’homme se tenant en face de moi me fit sortir de mes gonds. Je faisais violemment claquer mon fouet plusieurs fois de suite avant d’hurler.


- SILENCE ! Je laissais trainer mon le corps de mon instrument sur le sol avant de tendre le bras devant moi d’un mouvement ample de l’épaule. Ouragan gelé ! Tout de suite !

Je n’aimais pas perdre mon sang-froid devant mon équipe mais là, c’était la goutte d’eau qui faisait déborder le vase. Toujours sans se rapprocher de la surface, mon partenaire commença à invoquer son attaque qui se manifesta dans un premier temps par une sorte de tourbillon formée à la surface de l’eau. Puis d’un seul coup, ce tourbillon émergea de l’eau pour former une colonne qui s’étendit pour prendre du volume grâce à un air qui semblait être lui même gelé. Une fois que le tourbillon d’air et d’eau melé eu adopté la taille qui convenait, il fut balancé en plein dans la partie terrestre adverse, balayant le terrain selon une trajectoire en spirale. Ca allait plaire au camp adverse la spirale n’est ce pas ?

J’espérais bien que oui, c’était fait spécialement pour eux et ça allait déjà réduire l’amélioration de vitesse d’un cran. Car certes il était rapide, mais comment éviterait il une tornade dans un espace clos tel que mon arène ? Il ne le ferait pas c’est moi qui le garantie parce que sinon, ça n’irait qu’en empirant pour lui et ne n’aurais plus aucun scrupules à me faire un manchon en peau de panda. Pour le moment, il y avait encore trop d’agitation pour y voir clair mais je voulais voir ce qui allait se passer et ce qu’il allait bien pouvoir faire face à cela maintenant. Morale de l’histoire, ne pas jouer au plus malin avec moi.

L'attaque combinée:
 

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Jeu 19 Fév - 15:45


Hum ? Les capacités utilisées par Saké ne plaisaient pas à Nyssa ? On aurait même pu dire qu'elle ne saquait pas Saké… Mais malheureusement, c'était comme ça : il avait dit qu'il combattrait avec l'un de ses plus puissants pokémons, il allait donc combattre au maximum de ses forces, afin de montrer qu'il peut tenir tête à une Championne, même à pleine puissance. D'ailleurs, peut-être que celle-ci avait prévu une équipe spécialement pour lui, initialement ? Malheureusement, si c'était le cas, à présent, elle devait troquer une équipe spéciale contre son équipe habituelle. Allait-elle au moins tenir le rythme ? Enfin, là n'était pas encore la question : le Boost se fit tranquillement, copiant la rapidité énorme de l'adverse, avant que la Championne ne… pète un câble. Elle perdait son calme, hein ? Yoake s'était demandé quand elle allait décider de relâcher cette rage, qu'il remarquait depuis le début de la rencontre. Quoi qu'il en était, la rage n'apportait rien de bon, en cet instant… Pour Nyssa. Certes, Saké ne pouvait pas bloquer le coup de vent avec un nouveau Tour rapide mais, étant donné la faiblesse apparente de l' « Ouragan gelé », celui-ci ne ferait pas tant de dégâts que cela. De plus, le dresseur avait une autre idée, extirpant son téléphone de sa poche, avant de naviguer un instant dessus, tout en donnant son ordre.

« Encaisse, Dit-il, avant que le Spinda ne s’exécute, décollant du sol, pour s'écraser un peu plus loin et de se relever, sous le sourire du dresseur. Approche-toi eeeeeet…






Aussitôt, le mignon petit panda porta ses mains à ses oreilles, avant de bouger frénétiquement le bassin de gauche à droite, alors que la musique détonnait du téléphone du jeune homme. La musique aussi forte était simplement là pour accompagner la danse de son pokémon et, accessoirement, capter l'attention de l'ennemi aquatique, pour qu'il regarde le Spinda faire cette magnifique danse. D'ailleurs, quelles étaient ses propriétés ? Évidemment, comme on pourrait s'en douter, il s'agissait d'une Danse-folle, qui avait de grandes possibilités de plonger l'ennemi dans la confusion. Mais il ne s'agissait pas seulement de cela : la danse, aussi hypnotique qu'elle était, pouvait endormir -malgré la musique- l'ennemi, grâce à une Hypnose cachée dans ces mouvements de bassin. Évidemment, la probabilité de sommeil était faible, comparée à la confusion. De plus, en bonus, la musique aurait pour effet d'éprouver encore un peu l'intégrité de la Championne, à moins qu'elle parvienne à se calmer à temps. La réaction de Yoake, quant à lui, était de rire et de s'empêcher de rejoindre la danse, sans éteindre la musique, évidemment.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Sam 21 Fév - 0:45

Mon coup avait fait mouche heureusement, mais les dégâts n’étaient subis n’allaient pas être bien importants malheureusement et ce malgré le STAB et sa vitesse n’avait pas l’air d’avoir baissé bien au contraire. Puis d’un coup, mes yeux s’écarquillèrent de surprise alors que je faisais enfin le lien sur ce qu’il venait de se passer. Il n’avait absolument pas esquivé au contraire, nombreux pokémons de cette race possédaient le talent contestation et paradoxalement, je voyais très bien le scinda de cet énergumène posséder une telle aptitude. La rage montait une nouvelle fois en moi et en même temps je savais que je ne pouvais m’en prendre qu’à moi même pour avoir commis une erreur aussi basique et primaire. Il fallait que cela change et que je ne me laisse plus aveugler par mes émotions sinon, tout aller tourner au vinaigre et ce match ressemblera à un vulgaire duel contre Sandra et ça, c’était la dernière chose dont j’avais envie. Je remarquais que depuis un moment, le type en face de moi semblait plus captivé par son téléphone que par ce qu’il se passait sur le stade et ça c’était absolument inacceptable en plus d’être particulièrement impoli. Il donna pourtant des consignes au panda et je me dis qu’il faudrait tout de même agir en en profitant un peu.

Profites en pour… Pardon ?

J’avais cessé ma phrase d’incrédulité par rapport au nom de l’ordre donné par le challenger qui me semblait plus sortit d’une vidéo sur internet que de l’esprit d’un dresseur expérimenté. Il lança au passage un morceau via son téléphone et Arceus pourra témoigner de la qualité médiocre du son qui jaillit de l’appareil avant que son pokémon ne se mette à se dandiner en rythme. Ca devait être une plaisanterie ou il y avait des caméras autres que les miennes cachées quelque part ce n’était pas possible autrement. Il se foutait ouvertement de moi et là je saturais vraiment avec toutes ces idioties idiotes sorties de l’esprit d’un idiot. Je n’avais pas de temps à perdre et ordonnais une hydroqueue à mon pokémon malgré le vacarme ambiant mais au lieu de ça, rien ne se passa pendant quelques longues secondes avant de percevoir un vague bruit de choc étouffé par l’eau. Il ne pouvait pas… Oh non, c’était une danse-folle ce truc informe et voilà que mon équipier était maintenant confus pour couronner le tout.

Je faisais tourner mon fouet au dessus de ma tête à plusieurs reprises avant de le faire claquer dans les airs. J’aurais tant aimé qu’il s’abbatte en plein sur ce challenger de malheur mais je savais bien qu’il était trop loin pour cela pour le moment mais en tout cas, ce n’était pas l’envie qui m’en manquait. Me vint alors une idée, je fit une nouvelle fois jouer mon instrument mais cette fois, le coup partit directement à la surface de l’eau, créant de multiples ronds qui s’étalèrent à la surface du bassin latéral. Avec un peu de chance mon signal allait fonctionner et le jeune homme ne verrait là qu’un nouveau coup de fouet lancé dans le vide. Mes espoirs s’estompèrent peu à peu, craignant que mon pokémon ne se soit de nouveau blessé mais heureusement, au bout d’une nouvelle longue série de secondes se déroula enfin ce que j’attendais.


Mon draco avait sauté hors de l’eau afin de toucher son adversaire qui se trouvait très proche du bord à l’aide d’une attaque souplesse. Oui, faute de pouvoir moi même fouetter le challenger Apophis se chargerait de le faire sur son pokémon. La confusion n’avait pas d’emprise sur lui au moment de lancer cette attaque apparement puisqu’il l’executa sans mal avant de replonger dans le bassin. Il n’avait plus besoin de se cacher pour conserver l’effet de surprise maintenant mais rester dans l’eau lui offrait une protection correcte par rapport aux potentielles attaques physiques ennemies. Je ne connaissais pas très bien les capacités de ce panda et je m’en moquais éperdument. La seule chose qui m’importait c’était que ce combat se termine vite pour que je sois débarrassée de cet homme une bonne fois pour toute.

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Mar 24 Fév - 22:41


Héhé, Nyssa s'était rendue compte de son erreur… Mais trop tard, le mal avait été fait, faisant un grand bien au Spinda, dont la vitesse atteignait presque son maximum, grâce à l'Ouragan gelé et au précédent Boost. Si Yoake avait voulu être méchant, il l'aurait fait remarquer à son adversaire, mais il ne l'était pas, n'est-ce pas ? De plus, elle faisait déjà bien assez de mal à son amour propre, donc autant ne pas en rajouter. Par contre, le jeune homme s'était permis de lancer sa petite animation, étant donné que rien n'interdisait l'usage de musique, pour accompagné une combinaison qui, si elle réussissait, parviendrait à mettre l'ennemi dans une position bien inconfortable. D'ailleurs, Nyssa n'avait pas semblé remarquer que, sous cette magnifique danse, pouvait se cacher une capacité pokémon. Allons, est-ce que Yo' se risquerait à faire cela, en plein dans un combat d'une importance minime, pour lui qui souhaitait simplement s'amuser ? Quoi qu'il en soit, son sourire s'élargit, alors qu'il entendait un choc, sous l'eau, prouvant que, à moins que l'ordre était de frapper la paroi, l'aquatique avait sombré dans la confusion, sans pour autant s'endormir. Dommage, mais pas catastrophique, se disait le jeune homme, rangeait le téléphone dans sa poche, de façon à ne pas étouffer le son, en baissant légèrement le volume, alors que la play-list se poursuivait, sur une autre chanson dégoulinante de bonne humeur et de caramel… Est-ce que les Caramella girls, par leur musique de type Fée allaient aider Yo' ? Qui le savait ?

Qu'importe la musique, Nyssa s'énerva une nouvelle fois, faisant claquer son fouet sur l'eau, sans que Yoake ne voit pourquoi, de prime abord, avant de voir du mouvement dans la surface aquatique et qu'un mini-serpent des mers n'en sortent subitement. Alors son pokémon était un Draco ? C'était bon à savoir, mais, malheureusement, Yo' n'avait pas assez de temps, avec la rapidité du pokémon adverse, pour ordonner un Coup-bas. Par contre, il avait du temps, pendant la Souplesse, pour donner un autre ordre, qui allait faire un peu plus mal, grâce à la force de l'adversaire, boostée par la Danse-draco. Et exactement deux fois plus de mal.


« Riposte ! »

Tout simplement et encore une fois. Après tout, pour s'en priver ? La capacité était là, l'occasion également, il fallait simplement en profiter. De plus, le Draco voulait retourner à l'eau, n'est-ce pas ? Il allait simplement y aller plus rapidement que prévu. Ainsi, Saké prit le coup de queue-fouet en serrant des dents et, lorsque le dragon commença à repartir vers l'eau, fort de sa propre rapidité, il lui donna un grand coup du tranchant de la patte avant, celle-ci ayant concentré le double exact de la douleur qu'il avait ressenti. Nyssa avait-elle vraiment fait la même erreur ou ne s'était-elle pas doutée que Saké aussi, pouvait maîtriser cette capacité. Enfin, à présent, elle allait y réfléchir à deux fois, avant de frapper. Peut-être trois fois, avec la suite ?


« Voeu ! »
Dit-il, souriant, pensant déjà à ce qu'il allait faire ensuite. Aussitôt, son Spinda prit une position plus calme, joignant ses pattes devant lui, tout en récitant quelques mots, le tout jurant avec la musique gonflée au sucre qui était déversée par le téléphone de son dresseur. Finalement, après sa rapide prière, encore plus rapide grâce aux boosts, le panda fit un tour sur lui-même, reprenant sa petite danse chancelante. A présent, il ne restait plus qu'à attendre la bénédiction, à moins que l'adversaire ne frappe suffisamment fort et rapidement pour mettre Saké K.O avant qu'elle n'intervienne ce qui, franchement aurait étonné Yo', qui restait serein.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» quand faut il postuler??
» Quand faut il mettre un accent sur le a dans une phrase ?
» Les fameux Point d`Exclamations...quand devrais ont en mettre ? et combien est il permis de mettre apres une citation ?
» Quand réserver pour séjour en août 2011 ?
» Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aube Saison 2 : Version Zénith :: Maïlys - Zones Civilisées :: L'Imaginarium-
Sauter vers: