Bienvenue sur la suite du forum à succès Pokémon Aube, Invité. Après l'incroyable assaut de la Team Zodiac, où en sont les choses sur l'île de Maïlys?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Mer 25 Fév - 21:23


Non ! Pas une nouvelle risposte et pas contre Apophis ! Je tirais une nouvelle fois sur ma lanière de cuir en grinçant des dents, ne retenant même plus mes expressions de colère puisque de toute façon à quoi bon c’était exactement ce que voulait ce type : me mettre en colère. Et puis en plus cette musique incessante qui dégoulinait le sucre me tapait vraiment sur le système, si je ne supportais pas ce genre de musique ce n’étais pas pour qu’un challenger horripilant me force à l’écouter qui plus est pendant un match. Je détestais vraiment voir mon draco encaisser de tels dêgats et pour cela, ce type allait me le payer et son spinda aussi et s’ils pensaient que le badge était à portée de main ils pouvaient se fourrer le doigt dans l’oeil et avancer jusqu’à la glotte. En entendant l’ordre donné je sus immédiatement qu’il fallait que j’en profite en espérant que la confusion ne fasse pas des siennes. Mon dragon avait gardé la  tête sortie de l’eau, sans doute pour éviter de réitérer le coup du choc contre la paroi et pour tenter te garder la scène en vue. Il devait être totalement déboussolé par la confusion et je savais qu’attaquer correctement serait une épreuve énorme dans son état, mais il fallait qu’il réussisse ses coups parce que sinon j’allais vraiment finir par exploser. Néanmoins, il ne fallait pas se précipiter et prévoir la suite au cas où et l’idée du challenger me semblait pour une fois parfaite. D’une part je trouvais dommage de perdre une si belle occasion de le toucher mais d’autre part, une attaque de ce genre pouvait être pratique.

- Concentre toi bien sur lui et copie moi ça !

Oui c’était là que je voulais en venir, le fait que la stratégie adverse soit bonne ou mauvaise je m’en moquais totalement je voulais simplement pouvoir assurer mes arrières en cas de trop gros pépins. Là ça pouvait encore aller encore que, les dégâts de la riposte me gênaient un peu mais bon tant pis s’il ne se blessait plus ce serait gérable, dans le cas contraire et bien, nous n’aurons qu’à faire un voeu. En tout cas, je touchais du bois pour que sa prochaine attaque se pass aussi bien que ça parce que ça touchait presque du miracle donc tant qu’à y être, je préférais profiter de sa lucidité pour lui demander d’attaquer à distance. Dans un mouvement de bras et en essayant de me calmer sans vraiment y arriver à cause de cette musique je demandais clairement à Apophis de paralyser son adversaire. Normalement, il comprendrait bien le sens de cet ordre qui ne correspondait pas à sa naturelle attaque cage-éclair mais à une beaucoup plus puissante offensive de type électrique. Un élécanon rien que ça, que j’avais pu lui apprendre par le biais d’une CT achetée à prix d’or à un marchand ambulant et qui en plus de faire des dégâts pharaoniques allait le paralyser à coup sûr. Je vis la perle du cou de mon draco émettre une sorte de lumière avant de créer en quelques secondes une énorme boule d’électricité qui partit à toute vitesse sur le panda décoloré.

S’il ne s’était pas encore relevé de sa pseudo-prière, ça pouvait marcher et ça ferait pas mal de dégâts si ça passait, sans parler du soulagement que je vivais en voyant que son état l’avait épargné pour lancer ses attaques. Ca lui avait n’empêche demandé énormément de concentration et je savais que ce ne serait pas toujours cas malheureusement, tout ça à cause de cette danse idiote. Si j’avais su, ça aurait été ça que j’aurais copié mais je n’avais rien vu venir et mon état de nerf me tracassait déjà bien assez comme ça pour ne pas revenir sur les attaques passées. Le simple fait de regarder la tronche satisfaite du brun en face de moi suffisait à me faire de nouveau bouillir de rage. Il se croyait en terrain conquis ça y était ? S’il se prenait pour César, je lui rappellerais douloureusement qu’il avait très mal fini, de même que tous les autres empereurs de la sorte. Il allait en voir de toutes les couleurs, je le garantis.

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Mer 25 Fév - 22:33

Ah ! Visiblement, elle avait commis deux fois la même erreur, rien qu'à voir l'expression de rage de son visage se renforcer. Enfin, elle ne pouvait pas savoir que Saké pouvait utiliser cette capacité, n'est-ce pas ? Ce n'était pas comme si le Spinda aimait recevoir des coups pour frapper plus fort. Quoi qu'il en était, celui-ci effectua sa prière, alors que le Draco enregistrait cette capacité, d'une Copie. Cette fois-ci, ce fut Yoake, qui avait fait une erreur, dans son ignorance, alors que Saké terminait son Voeu et qu'il fixait le dragon, qui avait préféré s'écarter du bord, tout en gardant la tête hors de l'eau. Grand bien lui fasse : ainsi, le panda ne pourrait pas attaquer physiquement sans devoir se mettre à l'eau, dans l'élément de son adversaire ce qui, soit dit en passant, aurait été du suicide. D'ailleurs, sur la fin du Voeu, Nyssa ordonna une paralysie à son Draco. Elle voulait entraver Saké ? Ce serait problématique, certes. Mais la capacité ennemie prenait une forme étrange, une boule d'électricité condensée, pas du tout ressemblant à une classique Cage-Eclair. Le temps que Yo' ne comprenne qu'il s'agissait d'un Elecanon, il n'eut pas l'occasion d'ordonner quoi que ce soit à son Spinda, qui ne pouvait que se résoudre à prendre le coup… Ou pas. Certes, la capacité était connue pour sa grande puissance et sa paralysie à coup sur, mais cela seulement si elle touchait, ce que n'aidait pas sa précision déplorable et la distance prise. De plus, au niveau de la rapidité, il ne fallait pas oublier que Saké, s'il ne l'était plus, était aussi rapide que son adversaire. Ainsi, sans trop de mal, dans une pirouette, il évita l'orbe électrique, celle-ci allant s'écraser sur l'une des parois de l'arène. Mais cet échec avait donné une idée au jeune homme, qui souriait autant de l'esquive de son pokémon que de ce qu'il comptait faire.

« Photocopie ! »


Aussitôt, le corps du panda sans taches dévoila toute son aura immaculé, alors que celui-ci tendait les paumes vers l'avant, un Elecanon s'y formant. L'avantage de cette capacité était que, contrairement à Copie, la capacité copiée était aussitôt utilisée et ce que l'originale ait touché ou non. Malheureusement et heureusement à la fois, la capacité copiée ne restait pas inscrite chez le pokémon jusqu'à la fin du combat. Malheureusement parce que, ainsi, le pokémon ne peut pas y avoir accès sans la voir de nouveau et heureusement car, ainsi, le pokémon pouvait utiliser une autre capacité, qui aurait été peut-être plus utile. Quoi qu'il en était, Saké venait de tirer son orbe de foudre, droit vers le serpent des mers, au milieu du bassin et le challenger pouvait affirmer à presque cent pour cent que l'adversaire finirait, en plus de la confusion, paralysé. Pourquoi donc ? Car même si l'attaque électrique ratait sa cible, elle irait droit dans l'eau. Et qui dit électricité dans l'eau, dit propagation. Et la propagation toucherait tout ce qui se trouvait dans le bassin pendant quelques secondes, que la tension électrique retombe. Paralysie et confusion… Comment Nyssa allait s'en sortir avec cela ? Pensant à cela, le jeune homme ne put que rire, imaginant que c'était elle et non lui le challenger, le tout alors que la musique changeait toute seule, pour passer sur un autre registre.

https://www.youtube.com/watch?v=BLyHWIXTrlI

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Jeu 26 Fév - 0:46


Je me doutais intérieurement que le niveau de vitesse en plus que j’avais fait gagner au panda allait finir par me donner de nouvelles bonnes raisons de grincer des dents et ce fut exactement ce qu’il se produisit après que ma boule électrique fut envoyé dans sa direction. Dans une pirouette burlesque, il réussi à éviter la sphère d’énergie ce qui fut intolérable selon moi. Même son dresseur n’avait pas eu le temps de faire le lien entre ma commande et ce qui lui arrivait dessus, certes il fallait avouer à sa décharge que le jeune homme n’avait pas l’air d’avoir inventé la poudre mais tout de même ce n’était pas une raison pour jouer les cabriolaines au dessus de mes attaques. En le voyant en plus de ça atterrir sur ses pattes alors qu’il avait l’air normalement aussi agile qu’un enfant de 4 ans dopé au Lsd fut la goutte de trop cette fois, en voyant cela je ne me contenais plus et criais simplement le mot “Objection !” tout en faisant claquer mon fouet de colère. C’était exactement ça, j’embattais une objection nette par rapport à l’esquive adverse mais bon, je savais très bien que cela ne mènerait nulle part et que cela n’empêcherait pas le boulet électrique de finir dans le mur. Enfin ce ne fut pas totalement inutile comme intervention.

Je ne su pas exactement si ça avait un rapport avec ce cri ou non, mais toujours était il qu’Apophis se secoua la tête plusieurs fois avant de fermer et rouvrir ses paupières plusieurs fois. Arceus devait avoir une préférence pour mon dragon concernant ce duel parce qu’a première vue, il était sortit de son état de confusion et ça c’était une très bonne chose. Surtout en entendant l’ordre du challenger, il voulait me rendre la pareille en envoyant un élécanon contre mon pokémon ? C’était d’une telle originalité de lancer un courant électrique dans l’eau que ça en devenait presque barbant. Par contre, la suite des évènement s’annonçait beaucoup plus rock et le fait que le draco se retrouve de nouveau en pleine possession de ses moyens était une garantie de plus quand au fait que je reprenais les choses en main.


- Plonge puis laser-glace !

Je ne m’étais pas trompée, j’avais bel et bien demandé à mon pokémon de plonger avant de lancer son attaque. Parce que oui, j’aurais pu hypothétiquement lui demander de tenter de stopper la sphère grâce à l’énergie du laser ou tout autre consigne tout aussi prévisible alors que ça, j’étais certaine qu’il ne s’y attendait pas. Petite leçon de physique, la glace est-elle aussi bonne conductrice que l’eau ? Et non mauvaise réponse, la glace pure est un très mauvais conducteur d’une part par sa structure cristalline et d’autre part parce qu’elle retient moins bien les impuretés que sous sa forme liquide. Le challenger se doutait-il de cela, laissez moi rire un peu à mon tour et j’allais me délecter de son expression déconfite quand il se rendrait compte du résultat de son attaque. Apophis créa à la surface de l’eau une couche de glace épaisse de quelques dizaines de centimètres et qui se répandit rapidement sur l’entièreté du bassin. Ca donnait presque envie d’aller chausser des patins pour faire quelques tours de pistes. L’attaque atterrit en plein sur le bouclier glacé et ne fit rien mis à part un vague cratère entouré par quelques fissures peu inquiétantes à l’endroit où sortait plus tôt la tête du serpent de mer. J’avais offert l’opportunité au mammifère passé à la javel de se balader librement sur l’eau et de suivre les mouvements de ma créature serpentine mais c’était un piètre prix à payer face à la protection qu’offrait cette épaisse couche de gel.

Logiquement Apophis ne se déplacerait pas près de la surface non plus, ça aurait été trop dangereux pour lui et devait être plus au fond dans un des canaux. On pouvait le repérer facilement en se penchant un minimum parce que la transparence de la glace et l’absence de remous permettait de suivre sa silhouette bleue lors de ses déplacements. Sinon à part ça, nous avions copié une attaque un peu plus tôt alors si nous remettions toutes les pendules à l’heure maintenant, c’était bien ça comme idée. Descendant petit à petit en pression, j’ordonnais à mon draco sa prochaine action à effectuer.


- Rentabilise ta copie maintenant !

Il s’enfonça furtivement au plus profond du bassin avant de se mettre à son tour à souhaiter une guérison future, faisant luire toutes ses perles au passage. Au moins ça, c’était fait et même si la guérison du type en face avait du arriver ou arriverait sous peu, la notre suivrait dans pas longtemps ça ne faisait aucun doute. Il existe un proverbe disant “N’insulte pas le crocodile avant d’avoir traversé la rivière” et bien selon moi le challenger ne devait pas le connaitre parce que sinon il n’aurait pas joué la carte de la provocation dès le début. Enfin, au moins la musique avait changé c’était déjà ça de gagné, de toute manière une minute de plus avec cette infâme mélodie suintante de sucre et de je ne sais quoi et j’aurais juré que mes oreilles se seraient mises à saigner.

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Mer 4 Mar - 20:35

Ahahah, encore une fois, l'action de Saké déplaisait à la Championne ! Enfin, cela devenait si répétitif. N'allait-elle pas s'habituer à la présence de Yoake et de son pokémon ? N'allait-elle pas voir que, malgré sa défaite face à Red, malgré ses nombreux échecs, il était, au moins, à son niveau ? Après tout, pourquoi sinon cela pouvait-il lui tenir tête avec autant d'aisance et de désinvolture ? Ah, bon sang, ce combat lui faisait tant de bien ! Et rien que l'objection -littérallement- de Nyssa fit en sorte que son sourire s'élargisse : elle perdait vraiment patience. Alors comment faisait-elle, lors des situations de crise ? Franchement, s'il suffisait d'un peu de musique et de la contrarier pour lui faire perdre ses moyens... Enfin, là n'était pas la question, à l'heure actuelle. Après l'objection, le Draco semblait retrouver ses esprits, avant que l'Elecanon ne soit lancé, pour ... S'écraser sur une énorme plaque de glace, recouvrant la surface de l'eau, explosant à son contact, ne laissant qu'un petit creux de glace fondue par l'électricité. Ainsi, le boulet électrique n'avait pas touché sa cible qui s'était donc retrouvée sous l'eau, prête à n'importe quoi... Sauf sortir de l'eau, ça, c'était sûr. Alors pourquoi ne pas en profiter pour poursuivre le plan ?

"Clonage !"


Tout simplement un Clonage. Pourquoi donc ? Car il n'allait sûrement pas gaspiller un Voeu en sachant pertinemment que pour les dégâts actuels, il serait presque inutile et, également, que l'adversaire préfèrerait se placer tranquillement, plutôt que d'attaquer pour que les dégâts soient épongés par la suite. Ainsi, un Clonage, pour que le sacrifice de vitalité soit épongé semblait la meilleure option. D'ailleurs, peu après que le panda se soit scindé en deux entités identiques, le Voeu fit son effet, épongeait comme prévu la perte de vitalité. Ainsi, Yoake avait un pokémon au meilleur de sa vitalité, avec qui plus est un clone, qui lui avait l'équivalent de 25% de sa vitalité. Alors, comment Nyssa allait-elle réagir, elle qui venait également d'utiliser un Voeu ? Quoi qu'il en était, attendre, pour Yo' serait trop ennuyeux. Et puis, merde, ils étaient dans un casino ! Alors faire tourner encore une fois la roue de la fortune ne serait pas mal vu. Logiquement.

"Assistance !"

Encore une fois, le Spinda se figea un court instant, s'auréolant d'un aura blanc, avant de reprendre tranquillement sa danse chancelante. C'était tout ? Bien sûr que non. Pendant la courte concentration, la Masse-ball de Yoake s'était également illuminé, avant d'envoyer une silhouette blanche reconnaissable de son Excavarenne. Certes, ce n'était qu'une copie fictive et temporaire, mais elle était toujours aussi imposante. Ainsi, après son invocation, le clone imacullé alla droit sur la plaque de glace, avant de... Faire s'abbattre ses deux oreilles sur la surface gelée, faisant trembler celle-ci, ainsi que la pièce, dans un Séïsme. Cela ne manquerait pas d'ébranler, de fissurer ou voire même de détruire intégralement l'effet du Laser-glace. Cela ne changerait sûrement de pas beaucoup la tactique ennemie, mais au moins, comme ça, le dragon serait de nouveau accessible aux attaques du Spinda.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Jeu 5 Mar - 19:35


Je le voyais bien, plus je rageais plus cela semblait lui plaire ainsi il fallait absolument que je me calme pour mon bien et pour le bien de ce match surtout. Apparement, ma glace ne l’inspirait pas vraiment et vu l’ordre qu’il venait de lancer, le voeu qu’il avait formulé ne lui servirait que de sécurité afin de se cloner en toute sécurité. C’était bien trouvé mais il était hors de question que je l’accepte, je devais gagner à la fin, c’était moi la meilleure ici ça ne faisait aucun doute. Il n’était qu’un clown ridicule ne pensant qu’à faire le pitre même dans un lieu tel qu’une arène. Il fallait que je le remette à sa place une bonne fois pour toute, c’était une question personnelle et une affaire d’amour-propre maintenant. Par contre tant qu’il serait occupé à se cloner, il ne pourrait pas réutiliser de boost et tant que mon dragon était protégé par la pellicule glacée c’était le moment d’en profiter. Je demandais donc à mon pokémon de réutiliser danse draco, augmentant sa vitesse pour que les augmentations de cette statistiques soient les mêmes des deux côtés mais aussi pour que son attaque dépasse celle de la bestiole titubante. Au moins une bonne chose de faite et il n’eut même pas le temps de terminer son amélioration que l’ordre suivant emmenait déjà du dresseur en face.

Alors qu’il choisissait d’utiliser assistance, je me mis de nouveau grincer des dents parce que ne connaissant pas son équipe, j’étais obligée d’attendre et de voir ce qui allait se passer. De toute façon même lui ne connaissait pas à l’avance l’attaque que la chance choisirait pour lui. Rapidement, une silhouette blanche ressemblant à s’y méprendre à un excavarenne re matérialisa à coté des deux pokémons avant de s’élancer sur la glace, sans doute pour la briser. C’était parfait alors, je n’allais pas attendre qu’il termine sa destruction massive pour commander de nouveau à mon draco. Les secousses d’un nouveau séisme ébranlèrent une nouvelle fois la salle, m’invitant à me demander si les clients à l’étage ne ressentaient rien dans les salles de jeux. Normalement le design était calculé pour que la salle ne soit aucunement dérangée par ce qui pouvait se passer ici, que ce soit à cause de séisme, de bruit, de chocs et j’en passe, mais au bout du troisième tremblement de terre je commençais à me poser des questions. C’était la faute de ce type s’y j’étais tant tracassée par des détails ne m’effleurant même pas en temps normal aussi il fallait que je me débarrasse de son dernier pokémon ainsi, tout redeviendrait comme d’habitude. Je tendais la main devant moi alors que le bouclier de glace commençait à se briser sous les vibrations.


- Maintenant charge le !

Bien évidemment je ne parlais pas d’une classique attaque charge mais bien d’une puissante dracocharge qui s’avèrerait particulièrement virulente entre le stab et la double augmentation de l’attaque d’Apophis. Il surgit une nouvelle fois de l’eau en envoyant en l’air quelques éclats de glace avant de foncer auréolé de bleu vers l’un de ses deux adversaires. Cette charge qui s’avérait particulièrement effrayante dans certains cas, allait soit me permettre de me débarrasser du clown supplémentaire, soit d’occasionner pas mal de nouveaux dégâts au véritable pokémon. Dans les deux cas, ça pouvait s’avérer pratique ou intéressant et je ne pus savoir dès le premier coup d’oeil lequel des deux avait été touché. J’avais suivi le dédoublement en essayant de garder en vue le créateur de la créature mais avec l’attaque de mon draco, je ne voyais plus très bien qui était qui. En tout cas, il avait touché quelque chose c’était certain.

Après ce coup, il resta sur la terre ferme, choisissant de rester face à son adversaire le dominant de sa hauteur et de sa prestance en attendant la suite. Il n’y avait pas à dire, en un seul coup d’oeil on voyait qui avait le plus de class et ce n’était absolument pas difficile de le deviner. Il y avait un panda, petit, délavé et titubant comme si son oreille interne était malmenée par un tambour de machine à laver et à coté nous avions un magnifique dragon de plus de 4m de long, calme, posé et aussi à l’aise sur terre que dans l’eau. Sincèrement la différence était frappante n’est ce pas ? Maintenant qu’ils étaient cote à cotes, le jeune homme verrait sans doute pourquoi je savais que l’avantage était de mon coté et pourquoi il fallait qu’il arrête de me provoquer. Et par l’amour du ciel qu’il stoppe la musique avant que je n’implose réellement !

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Mer 11 Mar - 21:01

Comme prévu, Nyssa n'ordonna aucun assaut, pendant que son pokémon était sous la glace et que Saké se clonait, préférant faire en sorte que son Draco rattrape le Spinda au niveau de la rapidité, grâce à une nouvelle Danse-draco. Eh bien, on pouvait dire qu'elle revenait souvent, celle-là aussi ! Par contre, heureusement comme malheureusement, la Championne ne semblait pas réagir plus que cela au Clonage : heureusement car, ainsi, elle ne détruirait pas tout sur son passage à coups de fouet, mais malheureusement parce que Yoake aurait espéré la voir rager encore un peu plus. Peut-être avait-elle trouvé un autre moyen de se calmer que de fouetter le sol ? En tout cas, le panda pu briser la glace avec l'Assistance de Koufu et de son Séisme, mettant le Draco à jour… Même un peu trop à jour, d'ailleurs, tant il s'était élevé, pour aller « charger » Saké. C'était une attaque, ça, n'est-ce pas ? Même si elle ne l'avait pas précisé, l'ordre semblait offensif, ce qui fit sourire légèrement plus le dresseur, qui avait trouvé de quoi devancer l'ennemi. Ainsi, peu de temps après l'ordre de la maîtresse des dragons, sans attendre de voir ce qu'était la charge du serpent des mers :

« Coup-bas ! »

Eh oui, si ce n'était pas après le coup, comme avec Riposte, c'était avant le coup. Ainsi, prenant de vitesse, il vint à sa rencontre, pour le frapper de son poing, auréolé d'ombre. Mais évidemment, cette capacité avait le même revers que lorsque Okaasan' l'avait utilisée : elle l'obligeait à recevoir le coup ennemi et ce qu'importe le clone. Malheureusement, malgré la puissance du Coup-bas, il n'était pas suffisant pour contre-balancer celle de l'attaque ennemie, le projetant en arrière, dans un roulé-boulé, rejoignant par la force son clone, avant que… Le Draco ne se stoppe, simplement pour frimer de sa hauteur ? Nan, si c'était cela, il allait parfaitement en couple avec sa dresseuse… Avait-elle déteint sur lui ? Quoi qu'il en était, Saké se relevait, après avoir encaissé le puissant coup, toisant lui aussi son adversaire, alors qu'une idée vint à l'esprit du dresseur, pour pimenter un peu le combat. Souriant à pleines dents, il releva son regard vers Nyssa, pour ne pas la lâcher du regard, croisant les bras sur son torse :


« Saké… Free-style. »

Il ne s'agissait évidemment pas d'une combinaison de capacités, il avait toujours trouvé de meilleurs noms ! Suivant ce raisonnement, la raison la plus évidente était la bonne : il laissait son panda combattre par lui-même, décidant d'arrêter de lui donner des ordres à partir de ce point-ci du combat. Pourquoi donc ? Car il n'arrivait pas à suivre les actions des pokémons et il jugeait qu'en lui donnant des ordres tardifs, par rapport à sa rapidité, ne faisait que gêner son Spinda. De plus, l'adversaire semblait être fier de lui-même… Alors comment réagirait-il, s'il se faisait vaincre par un pokémon dans une parfaite autonomie ? Déjà, Saké prenait l'initiative, restant proche de son clone : il invoqua une nouvelle fois un Boost, afin de voler la seule différence qu'il avait avec son adversaire : le petit niveau de puissance physique, jugeant que cela pouvait lui être utile, pour la suite. Yoake, quant à lui, restait tranquille, en arrière, regardant son pokémon faire, relevant de temps à autre le regard vers Nyssa, pour voir ses réactions.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Mer 18 Mar - 10:28


Un nouveau claquement de fouet raisonna alors que le coup bas touchait sa cible avant que l’attaque ne le touche aussi. Je commençais à croire que cette attaque tenait beaucoup à coeur au challenger tout comme la risposte d’ailleurs. Tant pis, maintenant que c’était fait aucun retour en arrière n’était plus possible et bon, le véritable panda fut obligé d’encaisser cette puissante charge de plein fouet. Moi qui espérais me débarrasser du clone, ce fut une surprise quelque peu agréable. Je gardais à l’oeil le véritable panda histoire de guider mon pokémon si le besoin s’en faisait sentir. Arriva alors une nouvelle consigne étrange qui me fit douter de la sériosité du challenger. Que voulait il dire par free-style exactement, s’agissait-il encore d’un combo à la noix ou d’un camouflage quelconque ? Il fallait croire que non puisque le panda lançait déjà un nouveau boost, alors que je savais que son dresseur usait du vrai nom de l’attelle pour la commander. Puis voyant Apophis lancer une attaque par lui même je compris de quoi il en tenait. Le brun ne donnerait plus aucun ordre à son pokémon, pourquoi ? Je n’en savais absolument rien et je m’en moquais éperdument, au contraire si cette décision me permettait de ne plus entendre l’horripilant son de sa voix, ça me convenait largement.

Le draco quand à lui savait qu’il avait mon entière confiance dans ces cas là et que s’il souhait choisir une action avant moi, il n’avait pas à se gêner pour le faire. La seule qui devait éviter ce genre de chose était Némésis, faute de sa tendance aux coups sortis des fourrés à la limite du fair play. Toujours était-il que le pokémon délavé était certes très rapide, mais mon draco aussi et le temps qu’il ne récupère les améliorations, mon dragon avait toujours sa longueur d’avance. Il forma une nouvelle sphère électrique caractéristique de son élécanon qui fut violemment projetée vers la bestiole et sa spirale. A partir de là, soit le clone s’interposait et avait beaucoup de chances de disparaitre vu la puissance du coup soit l’orignal recevait l’attaque et se retrouvait affaibli et paralysé. A peine l’attaque avait-elle été lancé que la peau bleue d’Apophis se mit à luire d’un éclat doux et brillant. Son voeu venait d’être exaucé et il s’en trouvait ainsi largement revigoré pour la suite du combat.

Un nouveau sourire avait paru sur mon visage et une idée avait germé au sein de mon esprit, elle était du même type que celle de la morsure de tout à l’heure mais bon, j’étais chez moi, l’arbitre n’avait pas émis de véto après cela alors pourquoi me priver de telles occasions ? A peine la boule d’énergie était elle partie que j’ordonnais une draco-queue à mon pokémon, simplement parce que si le clone n’était pas encore disparu, après avoir encaissé le coup précédent ou non, ce coup de fouet draconique allait se charger de lui une bonne fois pour toute et entre les boosts et le stab, je jugeait cette offensive suffisante pour me débarrasser de lui. Sinon, ce serait la boule de poil javellisée qui s’offrirait ce coup là et en plus de se manger de nouveaux dégâts, elle serait projetée en arrière et pour être plus précise, droit dans l’eau. Mais oui j’étais certaines que ces petites bêtes savent nager et sans doute avec la même grace qu’ils incarnent pour se déplacer. Seulement, une fois qu’il aurait rejoint le bassin, il ne serait plus dans son élément et Apophis se ferait un plaisir de le rejoindre pour lui montrer tout ce que l’on peut faire d’amusant dans l’eau. J’avais prévenu, il ne fallait pas me chercher.

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Mar 31 Mar - 21:07

Oh, Nyssa n'aimait pas la capacité Coup-bas, visiblement ! Pourtant, ce n'était pas comme si Yoake ne pensait pas l'avoir utilisé autant fois que cela. De plus, la charge ennemie avait touché le pauvre panda, lui infligeant une grande quantité de dégâts. Ne pouvait-elle pas se contenter de cela ? Après tout, lorsqu'un un clone est présent, l'on cherche plutôt à attaquer l'original, pour ne pas user d'endurance pour rien. Quoi qu'il en était, Saké récupéra exactement les mêmes statistiques que son adversaire, grâce à son nouveau Boost, avant que le dragon n’enchaîne sur un nouvel Elécanon. Cette capacité avait une précision tellement médiocre que, même si le Spinda ne bougeait pas, elle était capable d'échouer. Malheureusement, d'un rapide coup d’œil, Yo' ne pouvait que constater que l'angle était tout ce qu'il y avait de plus précis et cela dû au peu de distance entre les combattants. Malheureusement, ni lui, ni le panda pouvait faire quelque chose contre cela et tous deux se préparaient à l'impact, en serrant des dents. Impact qui ne vint pas toucher Saké, finalement, le clone se jetant, dans un geste héroïque, entre le boulet et le boulet l'original, prenant le coup à sa place, pour être projeté dans les bras de son invocateur. Celui-ci tenta de le remercier, mais à peine eut-il le temps d'ouvrir la bouche que son double retourna au combat, pour disparaître, à cause du coup de queue du Draco.

Rien que la vision de sa création disparaissant sous ses yeux l'enrageait. C'était sûrement idiot, de s'attacher à une chose aussi éphémère qu'un clone, mais il s'agissait tout de même d'une part de lui-même, n'est-ce pas ? De plus, ayant approfondi autant cette capacité, il était parvenu à donner une pseudo-personnalité à son double, plutôt que le classique « Je vois quelqu'un taper, je me met devant ». Donc c'était d'autant plus rageant de le voir se faire détruire d'une façon si idiote. Et un Saké qui est énervé, ce n'est pas très joli à voir. La colère pouvait se voir sur son visage, habituellement si béat, même s'il tenta de la retenir, alors qu'une petite larme brillait sous l'un de ses yeux et qu'il tenait ses petites pattes fermement serrées, prêtes à assener le poing vengeur de la justice en plein dans le vil serpent draconique.

Ce fut donc d'un bond que le panda se projeta vers le visage du dragon, dans un Uppercut plein de sa rage, mais également du double boost de puissance physique, du STAB et de l'effet du magnifique Mouchoir de Soie tenu par le vengeur pas masqué. Pour faire simple, si le coup touchait, il ferait de gros dégâts au Draco ennemi en un seul coup, pouvant le rendre confus sous le choc, avant de retomber sur ses pattes arrières, dans le dos de son adversaire. D'ailleurs, le coup de poing était donné de telle sorte à ce que, même s'il touchait, Saké se retrouverait au même endroit, afin d’enchaîner aisément sur une autre attaque, frappant le serpent par surprise, étant dans un angle de mort de celui-ci. Et la seconde capacité n'était pas des moindres, cela était certain : le Spinda repartit vers sa cible, épaule en avant, dans une dangereuse charge bien connue de tous les bourrins qui se valent : Damoclès. La capacité profitait des mêmes caractéristiques que l'Uppercut à deux différences près : elle était de base plus puissante mais blessait également le lanceur, ce qui pouvait s'avérer problématique, sur le long terme. Mais si tout se passait comme le voulait Saké, il obtiendrait la victoire, pour son clone et surtout pour son dresseur, qui restait à regarder le combat, sans rien dire -Arceus existe !-, un léger sourire sur les lèvres, pensant connaître la démarche que suivait son combattant. Restait à savoir si Nyssa pensait la même chose que lui : ils n'avaient pas que de mauvaises idées, malgré leurs apparences !

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Mer 15 Avr - 17:45

Les deux attaques de mon draco, lancée coup sur coup sur le clone du panda avaient visiblement déplues à ce dernier qui cachait mal sa rage dès à présent. Alors, comment on se sentait lorsque toute la colère que l’on sentait monter en soit tentait de ressurgir d’un seul coup ? Voir la bestiole dans un tel état en devenait presque plaisant, c’était bien fait pour lui de toute manière et il ne pouvait s’en prendre qu’à lui même. De plus s’attacher ainsi à une pâle copie de sa personne tenait presque du narcissisme à tendances mégalomaniaques, s’en était pitoyable. Enfin, comme on dit un pokémon ressemble à son propriétaire et ça ne m’étonnerais pas que le brun en face de moi ne souffre lui aussi de telles altérations du comportement. Cette pensée me fit intérieurement sourire, même je gardais toujours ma façade de glace parce qu’autant en apparence qu’en style combatif ce n’était absolument pas le moment de faiblir bien au contraire. Il fallait profiter de la moindre faille, l’exploiter et l’enfoncer jusqu’à créer un gouffre, et je savais bien que je ne serais pas la seule à exploiter ce genre de stratégie. D’ailleurs le coin de l’oeil de la bestiole délavée, si on considérait que ses yeux possédaient des coins, semblait humidifié par la présence de quelques larmes. C’était trop mignon, vraiment j’aurais presque pu être attendrie.

Et là, arriva exactement ce que j’attendais : le moment où la pression serait trop grande pour qu’il continue à la contenir et où il s’élancerait, ses petits poings brandis vers l’avant. Je du me retenir de ne pas sourire encore une fois. Quand j’avais parlé tout à l’heure d’exploiter les failles apparentes, je me doutais bien et Apophis aussi, que en restant ainsi immobile face à son adversaire après avoir porté deux puissants coups ce dernier n’hésiterait pas à lui sauter à la gorge. Et je n’attendais que ça. Certes le panda était rapide, mais il ne dépassait pas le mur du son alors que le bout de mon fouet si. Il me suffit de le faire claquer pour fournir à mon dragon le signal qu’il attendait depuis déjà le tour précédent. Lui aussi aurait sans doute apprécié cesser les frais des le tour précédents, mais le boulet monochrome avait préféré agir autrement plutôt que d’attaquer de front son adversaire. De toute façon j’avais ce que je souhaitais au final et c’était ce qui comptait le plus.

En visuel l’effet sembla quasi magique, comme si mon pokémon s’était téléporté à l’autre bout du terrain alors qu’en factuel, il avait simplement usé de sa vitesse extreme pour éviter le coup de poing. La célérité de l’attaque additionnée à ses boosts divers lui avaient permis de se mouvoir si vite que les yeux des spectateurs que nous étions n’avaient pas pu suivre son mouvement. Peut être qu’un stroboscope nous aurait permit de voir le parcours qu’il avait suivit, il fallait que je garde cette expérience en tête elle serait sans doute amusante à réaliser. A coté de ça, le panda avait choisi d’enchainer immédiatement sur une seconde offensive, matérialisée par une charge particulièrement virulente. Seul bémol, la distance qui le séparait de sa cible lui permettrait certes de gagner en énergie mais ça aiderait surtout la dite cible à appréhender le choc. Leurs réflexes étaient portés presque à égalités aussi, un peu à la manière d’un toréador, Apophis evita de justesse le coup qui devait lui être porté. Seule surprise, il profita de son élan et de celui de la tâche sans tâches pour s’enrouler fermement autour de lui. Le challenger s’attendait il à ce ligotage soudain ? Sans doute que non, moi oui en tout cas et j’étais certaine de ce qui allait suivre d’ici peu. Néanmoins, je me contentais pour le moment d’observer en silence, silence dont la présence bénie apaisait largement mes oreilles. La voix horripilante du jeune homme n’avait pas retenti une seule fois pendant ce tour et bon sang ce que ça faisait du bien. Il fallait croiser les doigts pour que ça dure au moins jusqu’à la fin de ce duel et à mon avis, ce moment ne s’aurait plus tarder bien longtemps.

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Ven 1 Mai - 10:24

Hum ? Pas de réactions cette fois-ci ? Pas de colère ou de sourire narquois, rien, strictement rien. Tellement rien que ça en devenait effrayant et que le garçon pensa, trop tard, qu'elle avait déjà une idée de que faire pour le contrer : elle donna un coup de fouet au sol, faisant disparaître aussitôt son Draco de sa place. Enfin, c'était ce que l'on pouvait en croire, mais ces bestioles n'avaient pas de capacités de Téléportation… A la limite une Vive-attaque ou une Vitesse extrême. Même si cela faisait que l'Uppercut échoue de façon lamentable, Yoake gardait son petit sourire, content de ce qu'il avait vu : une parfaite coordination entre la dresseuse et le pokémon. Après tout, dans un combat on ne pouvait pas se contenter de donner ses ordres par voie orale, surtout lorsque les pokémons avaient atteint un tel niveau de vitesse. Lui avait décidé de laisser son pokémon faire, jugeant que c'était la meilleure solution et n'aillant pas de moyens pour donner un signe ou une directive rapidement. Par contre, c'était bien beau, la première esquive, mais la seconde le fit légèrement grimacer : il ne s'attendait pas à ce que le pokémon adverse puisse esquiver deux coups à la suite, surtout avec la décélération suite à la Vitesse extrême divine. Enfin, il n'était pas vraiment calé dans ce domaine, donc c'était peut-être logique. Il esperait simplement que le pokémon ne continue pas à esquiver ainsi les capacités de son pokémon ou… Oh, il venait d'avoir une idée.

Malheureusement, avant qu'il ne puisse la formuler, son panda se fit prendre dans la queue du dragon, dans un Ligotage qui l'empêchera de bouger, tout en lui infligeant des dégâts en continu. De plus, le boost en puissance faisait que cette capacité -le premier coup- était plus douloureux qu'à l'habitude. Eh bien, le jeune homme ne savait pas vraiment pourquoi la Championne avait voulu entraver son pokémon, mais il n'allait pas y être longtemps et, dans le même temps, il allait pouvoir mettre son idée en œuvre. Si ce n'était pas beau, ça ? Alors avec son sourire habituel et un regard vers la fouetteuse, il donna son ordre, à haute voix :


« Libère-toi et montre lui toute ta PUUUIIIIIIIIIISSANCE ! Ahah ! »


Ni une ni deux, l'ordre fut compris et exécuté, dans une magnifique pirouette du Spinda, due à l'impulsion d'un Tour rapide. Nyssa avait-elle oublié que cette capacité pouvait également libérer des capacités piégeant ? Ou alors avait-elle carrément oublié que Saké possédait cette capacité et l'avait utilisé dès son entrée ? Ou, enfin, c'était lui qui était tombé dans le piège. Dans tout les cas, l'attaque avait eu un autre effet des plus délectables : sa puissance. Même si elle était, de base, faible, elle profitait au maximum du STAB, de l'objet du panda et de l'énoooorme boost de puissance physique de celui-ci. De quoi donner un joli petit coup au dédain du dragon. Mais ce n'était pas tout : alors qu'il se libérait de la queue adverse, tout son corps fut baigné dans un aura jaune de pure puissance, alors que les courts poils sur son crâne se dressaient, teintés d'un beau blond. Si son regard avait pu également tourné au bleu, ça aurait été parfait, mais la ressemblance avec un personnage bien connu était frappante, n'est-ce pas ? Mais là, c'était Sansaké qui était au combat et qui se rua sur son adversaire, pour le couvrir de coups de ses petits -mais durs- poings, dans une terrible Mania, profitant elle aussi des meilleurs paramètres pour la rendre d'autant plus dangereuse. Ca ne faisait aucun doute que, si elle arrivait à terme, le Draco ne tiendrait pas. Donc Nyssa avait deux choix : faire en sorte que l'un des assauts échoue, pour rompre la Mania ou bien attendre en se défendant de son mieux jusqu'à ce qu'elle s'arrête et rende confus le panda. La balle du dragon était dans son camp, mais le super guerrier de l'espace ne lui donnerait pas le temps de trop y réfléchir. Par contre, le garçon, lui, avait tout son temps pour discuter un peu, gardant un petit sourire :


« Vous êtes forte, Nyssa, ahah. Ca ne m'étonne pas que vous soyez ici ! Les challengers ont du soucis à se faire, ahah ! »


Ce n'était évidemment pas des paroles en l'air : il respectait sa puissance, malgré qu'elle ne le lui rende pas. Et il pensait réellement qu'elle méritait sa place dans une arène, au même niveau que Peter, Sandra, Aragon, Iris, Watson et Dracéna. Peut-être les connaissait-elle personnellement ? Après tout, si un « simple » dresseur comme lui avait réussi à prendre des enseignements d'une Championne comme Miss Meu-meu, une combattante telle pouvait très bien avoir eu la même chance. Il faudrait qu'il lui demande, après le combat, tiens.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Lun 4 Mai - 14:14


Mon plan se déroulait à merveille, le panda était emprisonné pendant un moment et il en serait rapidement fini de lui. Du moins c’est ce que je pensais jusqu’à ce que la voix du challenger retentisse une nouvelle fois, accompagnée de son insupportable rire. Ce type était l’exemple même du genre de personnes qui font respecter la règle des 3D : Déception, Dégout, Décès. J’avais eu l’occasion de ressentir les deux premières émotions, restait encore à déterminer qui serait concerné par le dernier terme. Est ce qu’on pouvait vraiment mourrir de rage ou d’agacement ? Pour le moment rien de ce genre ne s’était produit chez moi ainsi je pouvais supposer que non mais vu l’énergumène que j’avais en face rien n’était moins sûr. Enfin, je serrais des dents en voyant l’attaque adverse se dérouler sans mal et libérer le Mr. propre version panda des anneaux de mon dragon. Les dégâts qu’il eut à subir ne furent pas négligeables et je craignais un peu pour la fin du combat. Heureusement, cette perte d’énergie me semblait être une compensation au voeu tout juste exaucé si bien que ma stratégie ne tomberait pas immédiatement à l’eau, elle serait moins irrévocable voilà tout.

Contrairement à l’homme, il était hors de question pour moi de commencer à hurler une ineptie ridicule, j’en avais assez fait tout à l’heure et je préférais fixer quelques instants le dresseur avant de reposer mon regard sur Apophis. Il savait ce qu’il avait à faire à partir de là aussi, aucun ordre n’était de nouveau nécessaire et il s’agirait sans doute de son dernier acte pour ce duel. D’une part parce qu’il serait incapable d’agir après cela et en serait hautement vulnérable si ça ne suffisait pas à venir à bout de son adversaire et d’autre part parce que selon mon calcul ça devait marcher. Certes j’avais espéré pouvoir lancer cette attaque à bout portant grâce au ligotage mais ce n’était pas bien grave, le rayon n’échouerait pas et il devrait toucher sa cible. Ce n’était plus une possibilité mais une obligation.

Je haussais un sourcil face au spectacle qui se déroulait sous nos yeux et je crois que même mon draco fut freiné dans son chargement tant la scène était risible, mais pas dans le bon sens. Sincèrement, je trouvais ça tellement ridicule que s’en devenait dérangeant et je ne pus m’empêcher de me passer une main sur le visage, massant mes yeux de mon pouce et mon index. Tout se perd ces temps ci et les challengers s’imaginent en venant dans cette ville et qui plus est dans un casino que je ne suis là que pour rire ou mieux faire de la figuration. Mais il était hors de question que je ne me contente que de faire acte de présence pour ensuite donner mon badge et partir comme si de rien n’était. Je m’étais battue pour ce poste et les challengers vient intérêt à respecter ça. Enfin bon, alors que Plagiat-Panda s’élançait vers son adversaire, le chargement de toute la puissance qu’il avait pu trouver touchait à sa fin et il était temps pour lui de la décharger. On sentait que la fin du combat était proche puisque malgré les multiples augmentations de statistiques dont avait profité mon pokémon, ce dernier semblait avoir eu du mal à canaliser autant d’énergie d’un coup. La perle de se gorge brillait d’une lueur bleutée puissante tout comme les trois autres caudales et il ouvrit la gueule pour projeter un ultralaser ultime sur son adversaire. La couleur outre-mer caractéristique de mon pokémon qu’adoptait le rayon  le rendait encore plus beau sans pour autant palier à son efficacité. C’était notre chant du cygne en tout cas.

Je relevais les yeux vers le dresseur lorsque je l’entendis prononcer mon nom. Alors au moins reconnaissait il mes talents à leur juste valeur, quoi de plus normal de la part d’un simple challenger mais ça avait tout du moins le mérite d’être honnête. Il était juste dommage que son rire horripilant vienne poulet cette déclaration qui aurait presque pu m’aider à le trouver sympathique. Un vague sourire de coté apparu sur mon visage alors que je répondais à sa remarque, avec tout le sang-froid et le calme qu’il me restait maintenant que ce combat touchait à sa fin.


- Votre lucidité vous honore. Il est de mon devoir de mettre à l’épreuve les capacités et l’ingéniosité des challengers tels que vous. D’ailleurs je vous invite à écouter le verdict dès à présent.

Je ne manquais pas de lui rappeler implicitement qui était qui ici, lui challenger et moi championne et c'était la meilleure solution ainsi de toute façon. Une personne raisonnée telle que lui ne parviendrait jamais à tenir un poste si important c'était absolument insensé et j'en riais presque intérieurement. Par contre pour entretenir au combat, le résultat n'était pas encore certain pour moi. Le rayon était parti in extremis mais il était parti si bien que je n’avais pas su si le panda à l’eau de javel avait subit assez de dégâts pour tomber Ko avant de s’en prendre à Apophis ou non. De toute manière il était trop tard mantenant, il ne pouvait plus agir et reprenait son souffle en inspirant et expirant particulièrement fort. Il avait été admirable encore une fois et je ne pouvais que l’en remercier. Restait à savoir si c’était suffisant ou non.

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Mer 6 Mai - 20:30


Ahah, visiblement, Yoake avait misé juste : la Championne avait oubliée que le Spinda pouvait utiliser Tour rapide ! Enorme erreur, surtout dans le cas où cette attaque avait déjà utilisée au début du match… Enfin, mettons ça sur le compte de la frustration que le jeune homme avait déjà engendré chez Nyssa et passons. Après tout, Saké avait été libéré des anneaux de son adversaire et effectua parfaitement sa transformation en super guerrier de l'espace, même si cela avait pris inutilement du temps. Mais ce n'était pas si important que ça, non ? Après tout, ce combat était surtout là pour amusé le garçon, donc autant qu'il montre ses plus beaux -ou pas- tours et discuter un peu. D'ailleurs ses paroles semblaient plaire à la femme face à lui, ce qui ne pouvait qu'être bon signe ! Même si, peu de temps après la fin de sa phrase, il vit un éclat de lumière sortir de la gueule du serpent draconique… Et merde, il l'avait oublié un moment, celui-là, pour parler en laissant son panda faire, presque certain de l'issue du combat, et voilà qu'il en profitait pour attaquer ! Et pas un petit assaut : un Ultralaser. Certes, la capacité ne prenait ni en compte le STAB ou les boosts de puissance physique, mais il n'en restait pas moins un terrible assaut que Saké ne pouvait pas éviter, bloqué dans sa Mania et son instinct destructeur.

Rapidement, le challenger tenta de calculer les dégâts de l'assaut, mais n'ayant pas les compétences mathématiques pour prendre en compte tous les paramètres il ne put que prier intérieurement pour la survie de son pokémon, les dents et les les poings serrés, alors que la Championne lui répondait, avec un narcissisme hors du commun, affirmant donc évidemment ses paroles, avant de l'inviter à entendre le verdict. C'est vrai que, à travers la lumière du rayon d'énergie, il n'avait pas put voir si oui ou non la capacité de son Spinda avait touché le Draco qui, malgré tout, semblait suffisamment fatigué pour tomber K.O au prochain assaut. Ainsi, le jeune attendit quelques petites secondes en fixant sa peluche face contre terre, avait de souffler un « Oui ! » en la voyant se relever, encore plus chancelante qu'à l'habitude, extraordinairement fatiguée, mais debout. Il était donc temps de mettre un terme à ce combat dans le plus beau coup d'éclat qu'ils pouvaient faire.


« Saké, montre lui aussi ta plus puissante capacité, ahah ! »


Il était indéniable que l'Ultralaser était le dernier recours de Nyssa et de son Draco, alors il était logique qu'ils utilisent également le leur ? De plus, le serpent devait se rechercher après son attaque, ce qui laissait largement le temps au panda pour lui mettre un dernier coup. Ainsi, après avoir hoché la tête, déterminé, le petit pokémon se couvrit d'une lueur blanche immaculée, presque aveuglante, avant de courir comme il pouvait vers son adversaire, pour s'élancer dans les airs, son poing prenant tout l'aura, prêt à assener sa frappe ultime : Fléau. Cette capacité était au maximum de ses capacités : ses conditions étaient plus que remplies, le STAB entrait grandement en jeu et les boosts de puissance étaient au rendez-vous depuis le début de la confrontation. Il ne manquait plus que le Mouchoir de Soie pour compléter le tout, mais il avait été littéralement désintégré lors de l'Ultralaser. Le verdict allait tomber à la seconde où le poing toucherait sa cible, incapable de bouger.

Mais il n'allait peut-être pas ce qu'il devait être.

Alors qu'il retombait vers son ennemi, la vue du panda se brouilla, alors que ses dernières forces le quittaient, cela étant visible par la perdre d'intensité de la lumière sur son poing et par sa descente plus que violente sur le terrain, comme une peluche jetée par un enfant. Il atterrit ainsi, vidé de son énergie, aux pi… à la queue de son adversaire, définitivement vaincu. Serrant légèrement les dents et grognant un peu, le jeune homme rappela son pokémon au plus vite. Il ne rageait évidemment pas pour sa défaite, mais contre lui-même : dans le feu du combat, il avait poussé son pokémon à aller jusqu'à ses limites et à présent il s'en voulait pour cela. Après s'être excusé à voix basse à la ball contenant son plus ancien allié, il poussa un soupir, souriant doucement. La dernière fois qu'il était allé aussi loin avec ses combattants, c'était contre le maître du Mont Argenté : Red. En un sens, ce combat, bien que moins ardu, lui rappelait sa rencontre avec le plus puissant des dresseurs et, par conséquent, sa défaite. Riant légèrement en sortant de ses souvenirs, il reporta son regard vers la Championne, bien plus calme qu'à son entrée dans l'arène, mais ne perdant pas son petit sourire, satisfait du combat.


«  Eh bien, ce fut difficile, l'issue était incertaine, mais vous avez finalement gagné, Nyssa. Il releva un peu le visage pour regarder le plafond, en poursuivant. J'ai peut-être perdu, mais ce combat m'a fait réfléchir un peu et m'a rafraîchi, ahah ! Il ramena son regard vers la femme, souriant maintenant bien plus. Donc pour ça, merci ! Il soupira, avant de rire de bon coeur, en se frottant l'arrière du crâne, avant de continuer. Bon sang, c'est carrément cliché ce que je viens de dire, ahah. Quoi qu'il en soit, maintenant que nous en avons terminé, que faisons-nous ? On part chacun de notre côté ou on discute un peu ? »

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Sam 9 Mai - 9:41


Depuis que le rayon lumineux s’était tut, j’avais eu énormément de mal à respirer. Après avoir déchargé son laser, mon dragon s’était effondré et respirait lourdement sans même plus fixer son adversaire. Il savait que de toute façon que tourner le dos ou non à Vanish-panda ne changerait pas la donne puisqu’il était soit tombé Ko, soit il viendrait maintenant l’achever une bonne fois pour toute. En mon fort intérieur, je savais que mes calculs étaient justes et qu’il était impossible qu’il ait survécu à un tel assaut après tout ce qu’il avait subi si bien que je manquais lâcher mon fouet de surprise en le voyant se relever. Comment était-ce possible ? Où avais-je commis une erreur ? Est ce que l’état de fatigue d’Apophis avait assez affaibli l’ultralaser pour l’épargner ? C’était impossible à moins que la tâche n’ait utilisé Ténacité et je n’avais aucune idée de la possibilité ou non pour que ce maudit pokémon connaisse cette attaque ou non. Même si le seul changement d’attitude qui était décelable chez moi était un changement brutal de regard, je me sentais totalement désemparée à l’idée de perdre face à un tel adversaire. Le métier de championne engendrait fatalement quelques défaites, j’étais tout à fait d’accord avec ce point mais à condition que ça se passe avec panache, pas comme ça.

En plus de ça quel était sa plus puissante capacité maintenant ? Il connaissait Giga-impact peut être, mais la forme que prenait l’attaque n’y ressemblait pas énormément. Dans tous les cas, c’était un exploit qu’il réussisse à faire quoi que ce soit de plus que de se tenir correctement sur ses pattes à condition que sa manière de tituber puisse être considérée comme tel. Je le voyant s’élancer de nouveau, je sentis un noeud se serrer dans mon abdomen, comme si j’appréhendais le coup autant si ce n’est plus que mon draco. Puis là, il y eu un miracle ou plutôt un juste retour des choses. Après avoir bondi, le pokémon perd son équilibre en vol avant de s’écraser un peu plus loin sans causer le moindre dégât à mon partenaire.

Cette fois c’était bon il n’y avait qu’une seule gagnante présente dans l’arène ce soir et il ne s’agissait de nul autre que moi si bien que je profitais de l’instant ou le rayon rouge rappela l’ew-adversaire d’Apophis pour pousser un léger soupir de soulagement. Alors que le regard du challenger se posait de nouveau sur moi, j’appuyais de mon talon sur la commande inverse de celle de tout à l’heure afin de rassembler les deux parties du stade. Le temps qui me présente ses quelques remerciements tout droit sortis du plus niaiseux happy-end que j’ai pu imaginer, tout avait repris sa place initiale et je m’avançais à grands pas vers mon pokémon. Le garçon était encore en mesure de patienter un minimum normalement. Je m’accroupissais devant la créature serpentaire, murmurant quelques remerciements à son égard tout en lui caressant la tête avant de le rappeler à son tour au sein de la sphère circulaire qui lui était dédié. Je me relevais ensuite et repartais en direction du jeune brun non sans épousseter quelque peu ma tenue au passage et en enroulant mon fouet en un épais cercle de cuir.


- Effectivement, cliché est même une expression un peu faible. Mais bon à partir du moment où ce combat vous aura remit quelques idées en place, mon travail est fait. Sur ce, je ne vous retient pas. J’ai énormément de travail, une arène à remettre en état et surtout des pokémons à m’occuper. Une fois arrivée juste devant lui j’arrêtais de marcher et raccrochais mon fouet à ma ceinture. Si vous avez du temps à perdre en discussion c’est tant mieux pour vous mais  ce n’est pas mon cas aussi si vous préférez une réponse claire, chacun de nous part de son coté et fin de l’histoire.

Sur ces mots je laissais mon vague sourire habituel s’afficher l’espace de quelques secondes avant de tourner les talons pour repartir vers le couloir menant à mon bureau. Une fois là bas j’attendrais quelques minutes le temps qu’il parte et que je mette sa fiche à jour sur le serveur de la ligue avant de foncer vers le centre pokémon le plus proche pour soigner les dragons qui m’avaient aidé aujourd’hui. En y repensant j’aurait peut-être pu lui serrer la main, ou non c’était mieux ainsi comme ça j’en étais définitivement débarrassée. Il pouvait faire ce qu’il voulait, colporter les pires rumeurs à mon égard, créer un fan club ou ce qu’il voulait ce n’était plus mon problème à partir du moment ou ma route ne croisait plus la sienne. Cette pensée me détendit énormément et alors sans me retourner je fit un léger signe de la main, ne masquant plus mon ton enjoué.

- Et bonne chance dans votre quête, peut importe soit elle.

Etait-ce de la moquerie ? Probablement mais bon qui s’en souciait de toute manière ? Le traitement que je réserve à mes challenger ne concerne que moi et s’il n’était pas content, il n’avait qu’à pas être venu, même s’il était trop tard pour y penser maintenant. C’était le prix en échange d’une fin d’entrainement gâchée et je trouvais même ça un peu léger par rapport à d’habitude. Enfin bon je disparaissais derrière la petite porte pendant que lui sans doute repartait vers l’endroit où il était arrivé ramenant l’arène à son était de silence original. Enfin un peu de calme, du moins pour le moment.


Hors rp :
 

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   Jeu 14 Mai - 17:09

C'était certes minime, mais le jeune homme voyait la réaction de Nyssa face à l'acte du panda. Au moins, ça prouvait qu'elle était humaine, non ? Et les calculs ne pouvaient pas toujours être bons, même si là, l'erreur avait été si faible qu'elle ne fit durer que quelques secondes de plus le suspense, avant que le Spinda ne tombe, épuisé de toutes ses forces, avant d'être rappelé, ce qui devait sûrement soulager la Championne qui, après avoir refermés les bassins de l'arène, parti d'abord s'occuper de son Draco, alors que Yoake parlait. Bah, c'était logique, après tout : il fallait s'occuper des blessés avant de discuter, c'était la moindre des choses après tout que de donner ces égards aux combattants. Lui n'avait rappelé son compagnon que pour lui éviter des souffrances inutiles, mais bon.

Quoi qu'il en était, Nyssa confirma ce qu'il venait de dire sur la niaiserie de ses propos, le gênant un peu plus à ce sujet : il fallait qu'il fasse quelque chose contre ça, ça finirait par le rendre malade -et ça commençait déjà par son entourage.- Outre cela, la suite des mots de la Championne le firent doucement sourire. Evidemment qu'elle avait du boulot, vu sa place. Bah, ce n'était pas si grave que ça, au final. Et puis, il fallait dire que lui-même n'avait pas tellement envie de s'attarder à discuter avec cette femme, au risque de l'énerver un peu plus. Mais il espérait tout de même et sincèrement qu'ils se revoient, en d'autres circonstances : là, Yo' n'avait relevé le défi de cette arène que pour s'occuper, dans une période trop creuse... Peut-être qu'un jour cherchera-t-il à vraiment obtenir ce badge ? Fallait voir, pour le moment, ils allaient se séparer, comme la jeune femme partait de son côté et... "bonne chance dans votre quête" ? Le garçon haussa un sourcil en entendant cela, curieux de savoir pourquoi elle disait ça, mais il ne préféra pas l'embêter plus longtemps. Une quête, hein ?... Pour le moment, il n'avait pas grand chose qui méritait qu'il s'attarde dessus... Peut-être trouvera-t-il une idée plus tard. Le plus important à l'heure actuelle était de soigner ses combattants et de reprendre le boulot, pour pouvoir nourrir tout ce petit monde. Il fit donc lui-même demi-tour, avec un petit sourire, respirant une dernière fois l'air de l'arène, avant d'en sortir, pour reprendre le chemin de son "chez-lui" et du super-marché.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Terminé) Quand faut s'y mettre, hein [Arène]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» quand faut il postuler??
» Quand faut il mettre un accent sur le a dans une phrase ?
» Les fameux Point d`Exclamations...quand devrais ont en mettre ? et combien est il permis de mettre apres une citation ?
» Quand réserver pour séjour en août 2011 ?
» Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aube Saison 2 : Version Zénith :: Maïlys - Zones Civilisées :: L'Imaginarium-
Sauter vers: