Bienvenue sur la suite du forum à succès Pokémon Aube, Invité. Après l'incroyable assaut de la Team Zodiac, où en sont les choses sur l'île de Maïlys?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nocty
Lune à Tique
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 19/01/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Mar 20 Jan - 20:47

Oui ! Il fait nuit ! C'était surement la chose que j'attendais le plus chaque journée. Cette noirceur que j'aimais tant, cette lumière d'argent que la lune me projette dessus, c'était vraiment génial. C'est étrange de le dire ainsi,bah tanpis. Aller aller, il est temps de chercher la Lune, je sentais déja quelque chose changer en moi. Donc la Lune était bien présente, je ne sais pas où encore par contre. C'est étrange non que la Lune me touche autant, même pour un Noctali non ? Je ne sais pas je n'en connais pas mille des pokémons aussi mais qui donc est attiré par un astre ? Oui mentali et le soleil bla bla...

Pendant ce monologue interne je me trouvai dans la foret, elle était très grande et très belle encore quand les ténèbres sont partout, les ombres grandissantes et les être vivants nocturne prenant possession de la vie. J'avais quelques amis ici dont des Noarfang et un Fantominus, cependant, il était encore trop tôt pour réveiller pépé plumeau alors autant chercher bouboule. Il n'aimait pas ce surnom d'ailleurs. Je me redressai sur mes pattes noirs nuit et commença à marcher dans les hautes herbes. C'était vraiment un endroit paisible, entre les insectes fondant leurs familles, les plantes dansant aux soleils et les dresseurs se perdant.

Oui, ça arrivait de temps en temps. Les dresseurs, je les fui, mais les autres je les aide. Ils sont super gentils et n'hésitent pas à me donner des baies. J'adore les marrons il y a plus à manger dedans, miam ! J'eus un petit rire taquin, tout seul, à mon avis la lune devait être en croissant pour que je puisse rire ainsi. Bon, et bah, je n'espère pas trouver une femelle attirante sinon je vais me comporter comme un Pyroli : en surchauffe.

Le temps passait et la nuit devenait plus sombre alors que j'accélérai mes gambader, faisant frémir les buissons après mon passage alors que mes yeux rouge perçaient la nuit pour deviner les obstacles. Ça aussi, j'adorai : les parcours dans la nuit noire, fonçant pour esquiver, aussi se déplacer et surtout m'amuser. Mon rire se faisait entendre par tout les pokémons auprès de qui je passais, bien que beaucoup ne pouvait me voir à cause de ma vitesse et de mes marques bleus éteintes. Vous voulez les voir illuminer ? Faut que je m'énerve où alors quand la pleine lune est là.

C'est peut-être parce que je pensai trop et que j'oubliai de regarder devant moi, mais à force, je me suis pris quelque chose dans le front. D'abord sonné, je voyais des étoiles tourner autour de ma tête, elle était belle et lumineuse, cependant rien d'équivalent à ma Lune d'argent. Je me secouais la tête en grognant de douleur

" Qu'est-ce que je me suis pris... whouo... Je devrais écouter maman..."

Quand je me rendis compte de ce que j'avais percuté, j'eus un frisson de frayeur : Un humain. Bon ça fait pas peur normalement, je dirai même que je les adore. SAUF QUE, elle possédait des pokéballs... Oh oh. Une dresseuse, je n'aime pas me battre et pour esquiver cela, je fis un jet de sable pour empêcher celle-ci de savoir où j'allais avant d'user ma vive attaque pour m'enfuir dans un buisson non loin de là. Les hoot-hoot surpris de ce brouahah arrivèrent par dizaines, se posant sur les branches et regardant l'humaine curieux.

"Hou hou..."  

De ma cachette je pus observer la jeune femme et en même temps, la Lune était derrière elle brillante et en croissant. Elle était si belle...

_________________






Thème de Combat



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Mer 21 Jan - 22:25


Après que Jarel le musteboué chromatique nous ai quitté moi et ma petite équipe, j’avais eu un minimum de temps pour ranger toutes les affaires dans le sac à dos et dans mon sac à main avant de repartir. L’apparition soudaine et impromptue de la Zorua violette qui était devenue la mienne avait retardé notre heure de départ si bien que la tombée de la nuit approchait à grands pas. J’avais proposé à Calliope de rester en dehors de sa ball pour une partie du trajet histoire que l’on puisse faire plus amples connaissances seules à seule et cela me permit de découvrir qu’elle n’avait aucun mal pour communiquer toute seule. Je me rendis vite compte que ce fut une grosse erreur parce que d’une part, elle était bavarde comme une pie et j’avais ironiquement tout le mal du monde pour en placer une mais d’autre part, elle réussissait à me faire tourner en bourrique d’une manière surprenante. Il faut dire que, elle passait son temps à me raconter que la forêt était hantée la nuit par divers pokémon spectres et à force de l’entendre raconter diverses histoires plutôt flippantes, je commençais à avoir vraiment peur. Avec toute cette obscurité en plus, ça n’arrangeait pas mes affaires mais bon, je m’efforçais de garder la tête haute et à continuer à l’écouter. Quand je pense qu’à la base je voulais juste vérifier qu’elle ne regrette pas sa décision de rester, ça m’apprendra à avoir des états d’âme.

Elle venait d’enchainer un monologue sur le fait qu’il fallait absolument que je change ma coupe et ma couleur de cheveux. C’était la meilleure, je prenais des leçons sur mon style de la part d’une renarde même pas de la bonne couleur. Je faisais un effort surhumain pour l’écouter jusqu’à ce qu’elle se mette à raconter qu’elle venait d’apercevoir un arbre bouger et donc qu’il devait s’agir d’un Desseliande et bla bla bla. Je fis alors semblant d’en avoir assez, ou du moins je forçais un peu l’état d’énervement pour avoir enfin un pretexte pour la rentrer dans la sphère qui lui était attribué. Maintenant que j’étais toute seule, dans le noir dans la forêt silencieuse sans aucun pokémon à mes cotés, mon trouillomètre atteignait des sommets. Je pris une grande inspiration en murmurant que tout allait bien avant de m’approcher doucement de l’arbre concerné. Je me contentais de taper son écorce avec une branche pour vérifier les dires de Calliope. Bien entendu rien ne se passa si bien que je poussais un soupir de soulagement avant de me redresser pour faire face à l’arbre avec un air confiant et limite condescendant. Si je m’écoutais je pourrais me mettre à parler toute seule pour évacuer le trop plein d’émotions et de satisfactions que j’éprouvais. Je me contentais de faire tournoyer ma branche dans mes doigts tout en revenant sur le chemin avant qu’elle ne me heurte ma tempe.

Bon heureusement il n’y avait personne pour assister à cette scène relativement gênante parce que sinon ça aurait pas été très bon pour ma réputation. Enfin… Pour ma future réputation puisque pour l’instant j’étais une totale anonyme, sauf si on considérait que le tournois m’avait fait connaitre, ce dont je doutais fortement. En plus vu la tournure que ça avait pris, le seul à s’être fait connaitre c’était Deoxys, mais bon… Je préférais passer sous silence cet épisode douloureux, qui l’était au sens propre autant qu’au figuré. Je frottais toujours ma tempe lorsqu’un violent coup au niveau des jambes me fit perdre mon équilibre et tomber en arrière sans trop comprendre ce qu’il m’arrivait. Heureusement que l’herbe rendait le sol relativement mou, sinon mon coccyx s’en serait moins bien sorti que maintenant. Je fus prise de terreur en pensant que c’était peut-être effectivement la faute d’un Desseliande mais le relevant la tête, j’eu le temps d’apercevoir rapidement la silhouette d’un Noctali. Son regard se posa sur la sangle de mon sac à main que j’avais bidouillé pour que s’accrochent dessus les pokéball de mon équipe et l’instant d’après, sans même que j’ai le temps de dire quoi que ce soit je me retrouvais avec une volée de sable dans la tête, dont une partie atterri dans mes yeux. A partir de ce moment là, mis à part une cuisante sensation de brûlure au niveau de mes yeux, je ne me sentais plus vraiment capable de remarquer ou de rechercher quoi que ce soit. J’essayais tant bien que mal de retirer le sable en frottant mon visage, mais cela ne fit qu’empirer les choses si bien que je cédais à la tentation de parler toute seule pour le coup.


- C’est pas vrai… Mais ça brûle, c’est pas possible… Tu m’étonne que ça baisse la précision, comment tu veux viser dans cet état… Non non non c’est pas vrai… Ca va être simple de me repérer maintenant…

Je n’avais aucune idée du coin de la forêt où m’avaient conduit mes pas, mais une chose est sûre, ce coin ressemblait à tous les autres que j’avais pris le temps d’observer. J’attrapais à tâtons une bouteille d’eau dans mon sac à main pour me rincer le visage mais le cri aigu d’un hoot-hoot me fit sursauter si bien que je lachais la bouteille qui déversa la moitié de son contenu par terre. Génial, ça ne pouvait pas être pire… Du moins, c’est ce que j’espérais pour l’instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nocty
Lune à Tique
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 19/01/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Mer 21 Jan - 23:26

L'avais-je blessé ? Est-ce que mon Jet de sable avait causé une douleur à l'humaine ? Mais... Ce n'était pas mon bute, je voulais juste fuir, ne pas me faire attraper. Je tenais à ma liberté était-ce si difficile à comprendre ? Bon sang, essayez de se convaincre sois même qu'on à bien agis était vraiment des plus difficiles quand on y pense. Je ne pouvais pardonner aucun agissement qui blesse quelqu'un... Ma dernière 'bataille' remontait si loin dans le temps. J'avais servi d'épée à un pokémon qui se faisait attaquer par d'autre. C'était une cause juste à mes yeux de sang. Et ça l'est toujours. Cependant, maintenant que je voyais cette humaine, contre le sol, à moitié aveugle et effrayée uniquement par ma faute, et pour l'unique raison de mes désirs personnels, je ne pouvais me résoudre à me trouver une excuse. Peut-être étais-je trop bon, peut-être n'arriverai-je jamais à me servir de ma force pour moi-même. Est-ce pour autant un défaut ? Les humains ont toujours été des personnes attentionnées envers moi, mais comment rester sourd aux paroles des autres ? Les humains une fois grands devenaient si avides de pouvoir, si dangereux pour nous...

Alors que j'étais plongé dans mes pensées, je revis le visage du premier humain que j'ai croisé, ce jeune enfant en pleure et apeuré, perdu dans la foret et hurlant sa mère de venir le chercher. Je sentais de nouveau ses larmes tomber dans mon pelage nuit, ses mains brûlantes me serrer tel un doudou en peluche. Non, les humains ne pouvaient pas être mauvais, c'était impossible. Je suis si trouillard que j'ai laissé mes doute devenir des murmures dans mon crâne. Cette femme devant moi, bien que dresseuse, était comme cet enfant, perdu, le visage humide. Je devais l'aider, c'était si... Si... Impossible de juste détourner le visage de ce spectacle, d'autant que j'étais le responsable de cette scène. Ma truffe sortie légèrement du buisson dans lequel j'étais caché, mes yeux rouges percèrent la nuit alors qu'un hoot-hoot se mettait à me regarder. M'encourageait-il à fuir ou a venir ? Avait-il vu l'humaine plus tôt dans la journée ? Je déglutis alors que l'oiseau ferma ses yeux.C'était certains il me disait de venir l'aider. Pour me motiver, je feulai assez fortement

" Aller Poudre D'escampette... N'ai plus peur..."

Je pense que les pokémons les plus proches avaient entendu cete phrase ridicule digne d'un nouveau né, et c'était encore plus étrange venant d'un Noctali je suppose. Je sortis alors ma tête, une rose bleu du buisson attaché a mon oreille droite, ça me donnait un air vraiment féminin quand j'y pense. Puis ce fut mon corps qui sortit du buisson venant peu à peu marcher vers l'humaine. Tout les Hoot hoot c'était tut, comme s'ils regardaient un spectacle captivant pour eux. Et même... Même elle semblait briller encore plus. Ma Lune en croissant brillait fortement, son reflet était visible dans mes yeux. Une fois a coté de l'humaine, et même si elle ne devait sans doute pas me voir, je pris la bouteille entre mes quenottes et lui fis sentir dans la main. Pour qu'elle continue de retirer ce sable sur son visage. D'ailleurs, une fois la bouteille entre ses doigts, je donnai un petit coup de langue chaude sur ceux-ci, comme pour m'excuser. Alors que mes oreilles se baissaient et laissèrent tomber la rose bleu dans le sol humidifier par l'eau. Honteux de mon action par peur de cette dresseuse, je ne pus que me coucher à côté de cette fleur, le museau dans la boue.

Comme l'enfant ayant fait une bêtise. Comme un être qui blesse sans le vouloir. Comme un pokémon aimant les humains. C'était ce que j'étais malgré ma force, je pouvais l'abattre si je le voulais, je pouvais la faire souffrir et sans doute, comme Deoxys à dit, venger mes frères... Mais pourquoi ? La haine ne ferait que plus de haine non ? Si je pouvais simplement arrêter les effusions de sang juste en me mettant ventre sur le sol et queue entre les pattes, je le ferai mille fois.

J'attendis un peu pour voir la réaction de l'humaine avant de venir rouler mes yeux rouges vers l'origine de l'odeur que je venais à peine de sentir, une pokémon était là. Juste à coté de moi, je sentais sa présence mais je ne la voyais pas. Mes oreilles se dressèrent alors que l'influence de la Lune se réveilla de nouveau. Je me mis alors a prendre entre mes dents la rose bleu et huma l'air, cherchant la position de cette étrange présence invisible... Venant m'asseoir devant avec la rose en bouche ( Voir l'avatar )

"Bonsoir... Pourquoi tu... Pourquoi tu te caches ? "

_________________






Thème de Combat



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Ven 23 Jan - 22:53


Je savais très bien que la sensation cuisante qui avait envahi mes yeux ne s’évaporerait pas avant de les avoir rincés mais retrouver ma bouteille qui avait roulé sur le sol dans cet état s’avérait être la tâche la plus ardue qu’il m’avait été donné d’accomplir. Quoi que, une fois on m’avait demandé de nouer des lacets en portant des gants de boxe parce que j’avais perdu un gage, ce qui m’avait permis de réaliser que la vie d’un Tygon ne devait pas être drôle tous les jours, mais ce n’était pas vraiment comparable à la situation présente. J’avais fermé les paupières et froncé un peu les yeux, trouvant ainsi une position moins désagréable pour continuer mes recherches et qui me permettait aussi d’être plus efficace. En effet, fermer les yeux permettait au cerveau de moins être concentré sur l’aire de la vision et augmenter ainsi ses performances auditives ou tactiles. Et oui, on dirait pas mais je suis aussi capable de penser à des choses intelligentes de temps en temps, plus souvent que je n’en ai l’air d’ailleurs mais là n’était pas la question.

J’avais pris appui sur le sol d’une main, gardant le bras tendu alors que l’autre tâtait le sol par intermittence à la recherche de la bouteille perdue. Cela me permis entre autre de sentir que le sol n’était pas trop humide près de là où j’étais tombé et ne m’avait donc pas tâché le short dans le principe. Je commençais à m’habituer au sons que produisaient les hoot-hoot camouflés dans les arbres environnants et même, les entendre me permettait de ressentir une certaine présence rassurante sachant que s’ils étaient là, c’était parce  qu’il n’y avait rien de bien méchant aux alentours. Je n’avais pas encore fait de fiche sur ces chouettes à tendances unijambistes, une fois de nouveau apte à voir correctement, il faudrait que j’envisage d’en faire une. Puis soudain, je crus entendre le bruissement significatif d’un buisson faisant se taire les oiseaux nocturnes. Je tournais la tête essayant de distinguer de quelle direction venait le bruit, mais il était tellement léger et si difficile à distinguer que je me mis à douter qu’il vienne vraiment dans ma direction. Au contraire, il était possible q’un pokémon me soit passé à coté sans que je ne m’en rende compte, les créatures de la nuit sont souvent les plus discrètes qu’il soit. Alors que je m’apprêtais à reposer ma main au même endroit que la seconde précédente, je sentis une texture froide, lisse et circulaire sous ma main. J’avais enfin mis la main sur ma bouteille, au sens propre comme au figuré et alors que je laissais un petit et discret cri de joie se glisser entre mes dents, je sentis quelque chose de chaud glisser l’espace d’une seconde sur mes doigts.

Un peu perplexe, je me demandais quel était le pokémon à l’origine de ceci puisque je ne me rappelais pas avoir gardé de pokémon avec moi lorsque tout ceci s’était produit. Peut être que le choc contre le sol avait suffit pour ouvrir une de mes pokeball sauf que maintenant que je sentais la présence couchée contre ma jambe, je reconnaissais encore moins la silhouette. C’était trop grand pour être un des membres de mon équipe et je ne reconnaissais pas cette texture de fourrure. Il fallait que j’ai le coeur net sur ce dont il s’agissait c’est pourquoi je me penchais du coté opposé au pokémon couché contre moi pour faire couler de l’eau dans le creux de ma main avant de la poser sur mes yeux. Bilan de cette opération, tenue trempée mais retour quasi immédiat du sens de la vue. Je m’essuyais un minimum le visage du retour de ma manche avant de découvrir avec surprise que celui qui m’avait aidé était autre que le noctali à l’origine du jet de sable. Je murmurais alors à  moitié sans le vouloir.


C’était toi ?…

Un schéma simple des événements se construit alors dans ma tête, il devait avoir eu peur que je ne tente de l’attraper en remarquant les pokeball de mon équipe et avait sans doute agis ainsi par peur et pour sa sécurité. Manque de bol, ce n’était absolument pas mon intention, de toute façon je n’étais même pas venu en forêt pour attraper qui que ce soit à la base, juste pour faire un pic-nic rien de plus. La rencontre avec le massko protecteur de cette forêt avait fortement changé ma vision des choses par rapport au combat et à la capture à tout prix. Déjà ce n’était pas vraiment dans mon caractère de forcer un pokémon à se faire capturer, sauf cas de force majeur mais en plus en pleine nuit, fatiguée et perdue dans une forêt il était hors de question que je tente quoi que ce soit. J’avancais doucement la main en direction de la tête du noctali pour lui offrir une petite caresse amicale tout en observant la magnifique fleur qui était posée à coté de lui. Il était rare de croiser des roses colorées de cette manière et c’est d’ailleurs ce qui me fit remarquer que la fleur n’était pas la seule à être ornée de bleu. Je comprend mieux d’où provient la peur de la capture de ce pokémon. C’était drôle, j’avais croisé plus de shiney en une journée que certaines personnes ne l’avaient fait en plusieurs années de recherche. On pouvait peut être mettre ça sur le comte de la chance, ou du fait que je ne les recherche pas. Sans doute un peu des deux.

Je le vis soudain se lever lentement avant de se diriger un peu plus loin sur le coté, vers un petit bosquet. Le fait que je puisse entendre clairement les mots que prononçait le renard ne voulait dire qu’une chose, le pokémon présent dans ce buisson ne pouvait être que Wolverine ou Calliope. Pourtant, en regardant mon sac, je pus y voir clairement mes cinq pokeballs, accrochées les unes derrière les autres fermées ce qui voulait dire que personne n’en était sorti… à moins que… Il me suffit de passer la main au travers la ball de ma sombrenard pour me rendre compte qu’elle était en fait ouverte et que son image fermée n’était qu’une illusion. Je me tournais alors vers le buisson devant lequel était assis le chromatique avant d’y lancer.


Sors Calliope, je suas que c’est toi…

En effet, l’instant d’après l’illusion de la ball s’évapora et la tête noire et violette de ma Zorua émergea de sa cachette. Décidément, j’étais fan de ses couleurs si particulières qui faisaient d’elle une magnifique anomalie unique en son genre. Toutes les parties de son corps sensées être rouges étaient en fait d’un profond violet qui lui donnait un charme plus froid et plus sombre. Elle détailla le Noctali un instant avant de se diriger vers moi en expliquant qu’elle ne s’était caché que pour pouvoir agir par surprise au meilleur moment possible. Bien sûr je la croyais et je n’étais pas persuadée qu’il s’agissait là d’un belle preuve d’hypocrisie de sa part. Non, ça n’aurait pas été fair-play, juste beaucoup plus plausible et réaliste? Enfin bref, après m’avoir rejoint, elle s’assit en prenant soin d’éviter la boue avant de s’adresser au pokémon ténèbres en face d’elle.

Bon alors fais gaffe beau brun parce que, je suis pas commode quand je veux. Pourquoi est ce que t’as essayé d’abimer ma dresseuse toute neuve ?

Elle avait de ces manières de s’exprimer, c’était terrible à chaque fois. Je passais une main sur mon visage et la laissais glisser dans mes cheveux en regardant ma renarde et ne sachant plus vraiment où me mettre. Même lorsqu’il ne s’agissait que de simples dialogues avec des pokémons j’arrivais à être mise mal à l’aise. C’en était presque fatigant à force, ou même gênant mais ça serait revenu au même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nocty
Lune à Tique
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 19/01/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Ven 23 Jan - 23:39

Calliope ? C'était le nom de la renarde devant moi ? Je ne savais pas que l'invisibilité était la manière de saluer de certains pokémon. En même temps, je ne savais même pas que se rendre invisible était possible. Je me demande si je pouvais apprendre ça moi aussi. Vous imaginez, je deviens entièrement invisible sauf mes marques ? Ce serait ridicule ! Quand j'eus enfin arrêté de penser pour rien dire, je me secouai la tête pour me virer tout pensé idiote ou trop complexe pour mon esprit étriquer. Récapitulons, j'ai 'attaqué' un dresseur et son pokémon se retrouve devant moi... Je  déglutis, était-ce  un combat ? J'avais défié en duel la dresseuse ? Oh par Arceus ce n'était pas bon. Je fus encore une fois tirer des abimes de mon idiotie quand la renarde se mit à me... Menacer techniquement ? J'eus un petit sourire gêner, déja parce que je ne voulais pas "abîmer" son humaine, mais surtout, car elle était vraiment mignonne. Bon sang, cette sensation de chaleur dans tout mon corps et mon sang qui continue de chauffer chaque seconde, le croissant de Lune m'influençai vraiment de plus en plus et bientôt je pense que des visions envahiront mon esprit. Calme-toi Nocty, calme, toi t'as agressé quelqu'un n'oublie pas, et en plus, cette personne est trempée maintenant. Tiens oui, c'est vrai ça, elle allait attraper froid comme ça. Personne n'a du feu ? Pas moi en tout cas.

Alors que je restai en sphinx sur le sol, toutes mes pensées sur un potentiel duel s'envolèrent immédiatement. Quand je vous dis que mon esprit est un gouffre, je parle d'un truc et quelques secondes après je divague sur un sujet qui n'a rien à voir avec le sujet d'origine potentiellement intéressant en plus ! Rah que je suis nul. Bon, regarde devant toi Nono, tu as une sublime renarde qui te fait la morale, une humaine trempée et salie ainsi qu'une dizaine de Hoot hoot qui te regardent. Mon regard rouge se posa alors sur une des chouettes qui m'observa en retour tournant sa tête sur le côté. Par imitation, je fis la même chose, mais dans le sens inverse. Il tient bien sur leur unique jambe non ? Avec une seule patte, j'aurai l'air d'un idiot. Ah, j'ai encore divagué ! Bon concentre toi et répond à la renarde. Tiens oui faisons cela, mes oreilles se baissèrent de honte

" Je n'ai pas voulu... Enfin si, mais j'ai eu peur. C'est une dresseuse, j'aurai pu me faire attaquer puis une fois battu a mort attraper et forcer de la suivre. Maman aurait dit que je faisais de la selfs.. Selia... De l'auto défense. "

Mes oreilles se redressèrent de nouveau alors que je détaillait la jeune louve ou renarde devant moi. Elle possédait des couleurs vraiment belle, j'ignorai qu'il y avait des pokémons comme elle dans cet foret. Après la loutre d'or voilà une renarde invisible. Je me mis à sourire tendrement avant de me redresser, ma queue noir et bleu s'agitant de gauche à droite derrière moi avant que je ne reprenne la parole

"Tu es bien belle dis moi Calliope. Tu es la pokémon de cette dresseuse depuis longtemps ? "

D'ailleurs en disant cela, je n'avais pas vraiment regardé l'humaine. Mes yeux rouges se posèrent alors de nouveau sur elle avant que je ne me lève. D'abord tournant autour de la renarde violette, lui léchant le front un peu avant d'aller voir l'humaine tournant autour sans rien faire, ou enfaite, si, j'usai de ma Détection, histoire de voir si quelqu'un ou quelque chose allaient nous attaquer. Résultat ? Rien. J'étais rassuré et je retournai chercher ma rose bleu entre mes quenottes. Les épines appuyaient sur ma langue sans me percer, mais ça fait bobo quand bien même. Je me déplaçai et me remis devant la Calli' et déposa la rose à ses pieds

"Cette fleur devait bien aller avec tes couleurs sublimes. Belle renarde. D'ailleurs, ta dresseuse semble nous regarder, comment lui faire comprendre que je ne veux pas de mal ? "

Oh bon sang ce que je change sous la Lune en croissant, c'est incroyable... Par contre, ma question était sincère envers l'humaine. Je ne parle pas l'humain moi, mais peut être que la renarde connaît leurs langues. Un des hoot hoot sorti de sa branche et alla voltiger vers nous, curieux. On dirait un nirondelle celui là tellement il est curieux.

"T'as un mâle dans la vie Calliope ? "

Euh... Attend, j'ai vraiment dis ça ?

_________________






Thème de Combat



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Lun 26 Jan - 20:24


Décidément, je sentais que cette renarde n’était pas vraiment du genre à se laisser faire et même si elle semblait vouloir recevoir des justifications de la part du noctali par rapport à son attitude, j’étais très capable de me débrouiller toute seule quand j’en avais besoin et je doutais que ce comportement soit réellement nécessaire. Enfin, de toute facon maintenant qu’elle était lancée je doutais fortement que la rappeler à l’ordre ne serve à quoi que ce soit et bon, ça partait d’un bon sentiment. La seule chose sur laquelle j’aurais aimé poser un bémol était son vocabulaire, elle utilisait toujours des mots qui, n’étaient pas vraiment ceux à quoi ont pouvait s’attendre. Par exemple à l’entendre parler ainsi, je représentais sa nouvelle acquisition alors que sémantiquement parlant, il s’agissait plutôt du contraire. Bref, d’un coté il était flatteur de penser qu’elle prenait ma défenses mais ce n’était pas non plus la peine de monter si vite sur ses grands chevaux. Le chromatique devant elle baissa d’ailleurs les oreilles en lui expliquant que son un intention première n’était pas de me blesser, bonne nouvelle en soit mais c’était un peu raté par contre parce que  j’aurais pu me retrouver aveugle ou un  truc du genre à cause de son sable. Si je me retrouvais avec une conjonctivite comment j’allais réussir à atteindre l’arène moi ? Enfin bref, je n’eu même pas le temps d’envisager une réponse que Calliope repris la parole.

- Self-Defense chéri, on dit self défense. Mais bon, tu laisse ta mère de coté et tu ouvres tes mirettes la prochaine fois parce que vu le morceau que t’as en face de toi, ça m’étonnerais qu’elle se soit montré effrayante ou agressive ou quoi que ce soit d’autre. Sans offense bien sûre ?

Elle avait posé cette question d’un ton léger en se tournant vers moi comme si ça tombait sous le sens, mais si, j’avais toutes les raisons du monde d’être vexée là. Elle venait clairement de dire que je n’étais pas impressionnante comme dresseuse et qu’en plus j’étais pas capable de prendre d’initiatives pour attraper de pokemon sauvage. Elle ne l’avait pas prononcé comme ça mais c’était le message sous-jacent le plus évident à mon gout. En guise de réponse je me contentais de lui offrir un sourire amer avant de ramasser les affaires que j’avais pu faire tomber pendant ma chute et j’en profitais aussi pour m’assoir dans une position moins ridicule que posée sur mon séant les jambes tendues. Assise en tailleur me semblait être une position plus confortable et vu le magnifique spécimen de pokemon ténèbres que j’avais en face de moi, il était temps d’attraper mes crayons et une nouvelle feuille vierge. Pendant ce temps ma sombrenard observait toujours son interlocuteur alors que ce dernier sembla d’un coup plus enjoué à l’idée de discuter. Elle fit mine de réfléchir avant de répondre de manière presque nonchalante.

- T’es pas mal non plus beau brun… Alors voyons voir, si on considère qu’il est environ minuit et des brouettes, elle a la chance de me compter dans son équipe depuis… six heures et des brouettes.

J’avais la chance de quoi ? C’est la meilleure ça, c’était une véritable pipelette, elle n’avait nulle part ou aller et elle avait déjà quasiment traumatisé un membre de mon équipe mais c’étais moi qui avais la chance de la compter dans mon équipe. Il n’y a pas à dire elle n’a peur de rien, et je respecte beaucoup ce sang-froid à toute épreuve, mais des fois il faudrait qu’elle la mette en veilleuse au moins juste un tout petit peu… Je levais les yeux de ma feuille pour lui adresser un regard un peu incrédule, le sourcil relevé puis ce fuut le rapprochement du Noctali qui attira mon attention. Il tentait quelque chose là ou je rêve ? Euh, je ne voulais pas me faire remarquer plus que d’habitude mais j’étais toujours là, si je les gênais ils n’avaient qu’à le dire… D’ailleurs un léger courant d’air me rappela que j’étais absolument trempée et que le fond de l’air à tendance à être frai en cette saison, j’avais internet à trouver un moyen de sécher sinon la seule chose que j’allais attraper ce soir ce serait une bronchite. Par ailleurs lorsque le renard chromatique demanda à ma Zorua comment il pouvait me faire comprendre qu’il n’était pas hostile, j’avais espéré pouvoir répondre toute seule comme une grande, mais non, j’eu à peine le temps d’ouvrir la bouche que la voix de ma pokemon repris le dessus.

- Nan mais t’inquiète j’ai tout prévu. Elle se tapota la tempe avant de reprendre. Je suis parfaitement capable de télépathie moi môsieurs. Par contre, évite de me lécher chéri, ça me déforme la mèche…

Là je ne pus pas m’empêcher de pouffer plus ou moins discrètement. Le coup du “ne fais pas ça tu vas me décoiffer”, il allait être répété, amplifié et sortit de son contexte à maintes reprises, elle pouvait compter sur moi. Mon attention fut attirée par un Hoot-hoot qui avait choisi de venir observer la scène de plus près, et sachant que le noctali allait sans doute rester papoter un bon moment avec Calliope, il fallait que je profite de la proximité du volatile pour créer une fiche concernant son espèce. Alors changement de feuille pour ma part et au boulot, le portrait de Casanova pourrait patienter un peu. Je ne croyais pas si bien dire en l’appellant ainsi sachant que sa prochaine action fut clairement des avances ouvertes à ma renarde. Là j’avais tout vu… Pendant ce temps là elle, elle tentait de tortiller la tige de la rose pour se l’enrouler autour de la mèche sans doute et elle répondit à son interlocuteur sans perdre sa concentration.

- Tu vas un peu vite chéri, tu ne m’as même pas donné ton nom. Et puis, je me demande ce que pourrais en penser ma p’tite pelle à tarte…

Celui qu’elle appelait comme ça c’est mon Dynavolt, Dyno de son vrai nom, qui ne supportait pas ce surnom ni l’empiètement que prenait la renarde sur son espace personnel. D’ailleurs je pense que le fait que la demoiselle se fasse aborder par qui que ce soit ne lui ferait ni chaud ni froid, mais ça elle ne voulait absolument pas l’entendre ainsi. Selon elle il était juste trop timide mais il finirait à succomber à son charme, en reprenant ses mots et j’avais oublié la suite. Déjà le fait que je me rappelle de tout ça m’épatait, mais à force de me perdre dans mes pensées et dans mon boulot, je ne vis pas tout de suite Calliope qui se rapprochait tranquillement de mon sac à main pour ouvrir une des ball qui y était accroché. Elle en fit jaillir Goup’, qu’à moitié satisfaite d’être réveillée en pleine nuit par sa camarade.

- Oh c’est pas toi que je voulais faire sortir… Tu peux t’en aller en fait, c’est bon.  Quoi que, c’est laquelle la ball de ma pelle à tarte ?
- Fiche un peu la paix à Dyno, il est fatigué… elle jeta un coup d’oeil au noctali derrière la sombrenard pour lui adresser timidement la parole. Bonsoir ?… Euh, moi c’est Goup’… Calliope pourquoi Kara est trempée ?
- Oh ça ? Elle fait des jeux bizarres avec du sable et sa bouteille d’eau, t’as qu’à aller l’aider à sécher tant que t’es là !

La renarde de feu leva les yeux au ciel avant de venir se blottir contre moi en essayant de ne pas trop me gêner pour dessiner. Sa température corporelle était bien plus chaude que la moyenne des pokémons des autres types et c’était une des raisons pour lesquelles elle allait m’aider à sécher mais aussi une des raison qui expliquait le fait que j’adore la prendre dans mes bras lorsque j’avais trop froid. Calliope de son coté secoua la tête avant de dire au noctali.

- Bon ben tant pis on réessayera plus tard, j’ai pas envie de réveiller la boite de conserve par accident. Sinon parle moi un peu de toi chéri, qu’est ce qui t’emmène dans les environs ?

Calliope qui se taisait pour laisser parler quelqu’un d’autre ? Alors là je devais nager en plein délire, cette brindille m’avait peut-être heurté la tempe trop fort tout compte fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nocty
Lune à Tique
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 19/01/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Mar 27 Jan - 0:07

Télépathie ? Alors comme ça la renarde nommée Calliope pouvait communiquer avec les dresseurs via son pouvoir psychique ? Je devais avouer que c'était une perspective plutôt agréable, pouvoir communiquer avec les humains sans avoir de mal entendu sur ce que l'on souhaite dire ou même simplement ressentir. Si cela était possible pour chaque pokémon sur cette terre je suis certain que les conflits actuel n'auraient jamais eu la décence de se créer ni même d'avoir l'intuition d'exister. La petite renarde sous mes yeux, car il faut avouer, j'étais plus grand qu'elle de quelques bons centimètres, possédait une faculté vraiment des plus belle et je ne sais pas si c'était la Lune ou ce sentiment de respect, mais j'eus l'envie de me mettre en sphinx devant elle. Cela signifiait qu'elle avait toute mon attention ( ce qui est assez dur, je l'avoue) Mes yeux rouge sang percèrent la nuit pour rester accrocher à la petite renarde. Je devais cesser de la lécher ? Etrange demande mais soite, après tout j'étais d'humeur à pouvoir me concentrer pour le moment. Rah parfois je regrette un peu ma faculté Lunaire vous savez ?

Pendant que j'essayai de trouver un petit quelque chose à dire sans pour autant faire d'avance, je surpris la petite renarde à essayer tant bien que mal à mettre la rose dans sa petite mèche. C'était mignon, non seulement par cette envie coquette, mais aussi, et surtout, par la difficulté de celle-ci à effectuer cette manipulation. C'était comme une jeune fille qui se fait belle pour la première fois. Bien qu'honnêtement, je doute que ce soit la première fois qu'elle se fasse belle. Bon, je devais sans doute aller l'aider. Me redressant de mes pattes et m'étirant un peu celle d'arrière, je m'avança vers la psycho renarde avant de saisir la rose juste en dessous des pétales. Redressant ensuite ma tete pour la fire tenir droite, restant ainsi pour l'aider à "s'habiller". Je ne pouvais pas voir sa réaction mais je pensai qu'elle serait un peu surprise que je l'aide dans cette acte-là. Mon nom ? Bon sang, c'est vrai, je ne me suis absolument pas présenté. Une fois la rose attacher dans sa 'chevelure' je me recula un peu et m'assis sur mes fesses,bougeant mes oreilles de joie avant de dire en feulant joyeusement

"Je m'appelle Nocty, mais on me surnomme poudre d'escampette. Petit souvenir de mon enfance. Après les humains m'ont appelé ; Doudou, Noctali et Areuhang... C'était un bébé qui m'a appelé ainsi hein. "

Alors que je me mis à rire de bon coeur, je venais de comprendre que l'humaine pouvait-elle aussi m'entendre et surtout comprendre mes paroles. Mes yeux roulèrent vers elle, mais la lumière de joie c'était... Refroidie. Peut-être était-ce une facette plus sombre de moi, mais je n'arrivai pas a montrer une émotion à cette humaine. Normalement, j'essaye de faire ressentir mes sentiments aux humains par des gestes lents et des feulements joyeux. Cependant, l'idée qu'elle me comprenne faisait que je n'avais nulle besoin de fondre en sentiment. Mes yeux rouge sang auraient pu appartenir à un pokémon sauvage voulant se venger, que je n'aurai moi-même pas fait la différence. Serais-je Lunatique ?

La petite Calli' ajouta que j'allais un peu vite n besogne. Oui bah pas ma faute si la Lune est en croissant ma belle hein. Cependant... Pelle à tarte ? C'était quoi ça un objet ? Le genre de truc que les dresseur attache sur leur pokémon pour ensuite qu'en combat ils soient plus fort ? Euh.. et ça ressemble à quoi une pelle a tarte ? La tarte, je vois à peu près, les pelles, j'ai vu des humains avec... Mais l'image des deux. Non je ne voyais pas. Pendant cette interrogation plutôt inutile je dois le souligner, j'entendis une pokéball s'ouvrir et un Goupix en sortie. C'est moi ou il fait plus chaud d'un coup ?

Ah, pelle à tarte était un pokémon ? Je vois, et elle voulait voir sa réaction ? Je suis curireux de voir qui était ce "Pelle à tarte". Déja ce n'était pas la goupix étant donné le petit échange qu'ils eurent. Ami ou ennemi, je ne serai le dire. La pokémon de flamme se tourna vers moi et me dit tout doucement, presque timidement les salutations. Bon eh bien présentons-nous aussi alors

"Bonsoir Mlle Goup', Je m'appelle Nocty. "

Court et simple, il semblait que mon envie de charmer ne soit pas vers la Goupix, peut être n'était-ce pas entièrement la Lune après tout. Dans tous les cas, la goupix parti vers l'humaine semblant aller réparer mon erreur. Puis la renarde revint vers moi, me laissant la parole. Euh ce que je faisais ici ? Bah euh... Vivre ? C'est con, mais je ne voyais pas quoi dire d'autre. Je me mit alors sur mes fesses un moment et fermai mes yeux. Concentrant mon énergie Lunaire sur mes marques, celles-ci devenant alors brillantes comme des étoiles. Une fois cela fait, mes yeux rouge percèrent de nouveau la nuit. Un petit sourie en coin et les oreilles gigotante, je prit la parole.

" Oh je suis de passage, j'explore tout le continent pour mon clan. J'ai rencontré plusieurs personnes assez amusante dont un pokémon en or dans le coin alors je m'y suis attardé, mais je compte aller en ville ensuite. Il parait qu'il y a beaucoup de pokémon las bas et j'aimerai en connaitre plus sur ce monde. Déoxys semblait si énerver je me demande si c'était a cause de ça."

Je me mis à rire de nouveau, quelle idée quand même pour un pokémon d'aller dans un endroit aussi dangereux. La nuit sera mon alliée le plus utile las bas et je devrais sans doute me battre un minimum si je veux vivre libre mais ma curiosité grandissait encore un peu. De plus, je sentais que quelque chose arrivait, et que ce n'était pas vraiment bon signe.

Ces pensées noires n'étaient guère rassurantes, alors je faussai mon visage pour y mettre un sourire naïf d'enfant. Riant un peu avant d'agiter ma queue de gauche à droite et me mettant sur le dos, étirant mes papattes aussi loin que possible avant de reprendre la parole une fois de plus

" J'ai toujours été pacifique, je n'aime pas les combats. Je ne me bats que pour défendre d'autre pokémon ou protéger les humains les plus démunis comme les bébés et les enfants perdu. Même si certain me confond un peu trop avec une peluche. "

Je ris encore un peu en me remettant sur mes pattes en une position normale, éternuant un peu a cause de la poussière que je venais de remuer en roulant un peu partout ainsi. C'était vraiment amusant. Mais je ne pouvais quitter le regard de la jeune renarde, alors je m'approchai une fois de plus et restai à quelques centimètres de cette petite truffe

"Pour toi par exemple, je pourrai me battre sans retenu. "

_________________






Thème de Combat



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Mar 3 Fév - 23:33


Tient c’est drôle, j’étais prête à parier que le pokémon doré dont parlait le Noctali devait être le même que celui que nous avions croisé un peu plus tôt dans a journée. Enfin je dis ça mais je ne sais pas si il existe énormément de pokémons dorés et s’ils trainent tous dans cette forêt, c’est pour ça que j’en ai conclut qu’il devait sans doute s’agir du musteboué chromatique de cette après midi. En tout cas, niveau chromatique je pense que j’avais eu mon compte avec cette forêt, maintenant je voulais juste réussir à me sécher puis retrouver mon chemin pour en sortir. J’aurais bien demandé à ce Nocty le chemin mais le regard qu’il m’avait envoyé tout à l’heure m’avait carrément refroidi pour le moment. Je n’allais pas me risquer à lui demander quoi que ce soit si c’était pour recevoir à nouveau ce regard limite hostile qu’il m’avait lancé il y a deux minutes. Et puis tant qu’à faire, tant que j’avais Goup’ avec moi et pendant que Calliope était trop occupée à jouer les jolis coeur pour tenter d’épier notre conversation, j’avais devant moi une occasion rêvée pour parler sérieusement avec ma renarde au sujet de sa future évolution. Je préférais largement lui demander son avis sur la question plutôt que de décider à sa place d’autant plus que je me voyais mal continuer à utiliser le diminutif “Goup” lorsqu’elle serait devenue une feunard. Au niveau de son nom sa seule requête était qu’il commence toujours par un -G pour ne pas trop être perturbée par la sonorité, après le reste lui était égal.

Au même moment, l’allusion du noctali à Deoxys me fit froid dans le dos. Je n’étais pas encore totalement remise du tournois et la simple évocation du nom de ce pokémon me donnait la chair de poule. Je revoyais la scène de l’assassinat se dérouler devant mes yeux ce qui avait pour effet de me nouer la gorge et l’estomac d’un coup. Je baissais les yeux vers ma jambe et pour regarder l’éraflure qui avait commencé à cicatriser depuis ma cheville jusqu’au dessus de mon genou, souvenir amer d’une glissade sur le gravier du stade ce jour là. Il fallait vraiment que j’apprenne à vivre avec et surtout à oublier ces images. Ce n’était pas tant les images que je voulais oublier, mais plutôt les émotions que j’y associais. Quand j’aurais réussi à transformer ce traumatisme en simple raison d’aller de l’avant, là je serais certaine de pouvoir avancer et de pouvoir me rendre utile pour lutter contre le virus. Pour le moment je n’étais qu’une simple gamine incapable d’aider qui que ce soit. En me voyant soupirer, Goup’ se colla un peu plus à moi pour me remonter le moral et chasser mes idées noires alors que pendant ce temps de l’autre coté, ma Zorua continuait de roucouler avec son prétendant.

Pour le moment elle ne roucoulait plus, elle était plutôt du genre à boire ses paroles en le détaillant sous toutes les coutures tout en essayant de lui montrer son meilleur profil. Je ne pouvais pas tourner les yeux vers elle parce que sinon je me serais remise à pouffer de rire à la voir dans cet état. Je sais bien que tout comme n’importe quelle fille, je m’étais déjà retrouvée dans une situation similaire et donc, que ce n’était pas bien de se moquer et patati et patata mais bon, c’était tentant. En plus en y repensant, ça ne m’était pas arrivé depuis longtemps et ça par contre c’était vexant… Enfin bref en tendant l’oreille, je réussis à capter le fait qu’il était pacifique, bonne nouvelle. Enfin après ce que j’avais subit, si ça c’était un pacifiste, je n’ose même pas imaginer ce que ça aurait pu donner s’il avait été offensif… Bref après cette explication on eu le droit à une nouvelle technique de drague sortie de je sais pas où et à cela, Calliope se mit à rire en se montrant la plus mignonne possible avant de répondre.


-Arrête tu vas me faire rougir !… Elle repoussa un peu sa truffe du revers de la patte puis concentra pour donner l’illusion que sa fourrure virait au rouge avant de revenir à son état normal. Voilà, qu’est ce que je disais !

Oh c’est pas vrai, y a pas à dire l’humour vole haut ce soir dans la forêt. Au moins elle était fière de sa propre blague puisqu’elle en gloussait toute seule dans son coin. Je me demande si Nocty était assez dévoué pour rire aussi. Enfin bref, je sentais bien que pour elle je me situais à des années lumière de là et c’est pourquoi je me gardais bien d’intervenir dans son petit manège. Ca me rappelais un peu le comportement de Riolu avec Goup’, c’était juste dommage pour lui que la seule à ne pas le voir était la concernée. Le pauvre tentait tout ce qu’il pouvait pour attirer son attention, pour la protéger et je ne sais quoi et tout le monde le savait et voyait clair dans son jeu. Goup’ était persuadée qu’il faisait ça par pur amitié parce qu’ils se connaissaient depuis leur éclosion. Il faudrait peut être que j’essaye de lui expliquer un jour. Pendant ce temps au pays enchanté de Calliope, cette dernière repris la parole pour roucouler de plus belle.

- T’es vraiment trop mignon chéri, tu me fais fondre. Je suis sûre que tu sors ça à toutes les femelles dignes d’intérêt que tu croises…

A ces mots la goupil sur mes genoux releva la tête pour lancer un regard plein de reproches à Calliope, avant de relever les yeux vers moi, l’air de me demander comment elle devait prendre cette remarque. Il tétais hors de question que la situation parte en pugilat, compte tenu que tout à l’heure c’était limite c’est pourquoi je secouais doucement la tête pour lui faire comprendre qu’il fallait mieux qu’elle ignore la remarque. Certes la zorua essayait de la provoquer, encore, et certes cette vanne semblait être une raison suffisante pour la remettre à sa place, encore, mais je ne voulais pas qu’elles commencent à s’envoyer des piques verbales alors que j’étais au milieu. Dans le pire des cas, je connaissais le volontaire idéal pour la calmer illico où sinon la victime idéale pour faire dériver son attention. Dans les deux cas c’était tentant, mais pour le moment je laissais la situation en plan en espérant que ça se tasse.

- Dis moi beau brun, il doit bien y avoir un moyen pour qu’on se retrouve un de ces quatre ? Ce serait tellement dommage qu’on se perde de vue bêtement… Parce que le jeu en vaut la chandelle non ? Enfin, ça dépend si on parle de moi ou de la chandelle…

Elle elle était fière de sa blague et se remettait à glousser dans son coin alors que moi, je manquais être brulée au second voir au troisième degrés tant Goup’ était en train de chauffer. Je fus obligée de lâcher précipitamment tout mon matériel pour la déplacer de mes genoux, faisant s’envoler le hoot-hoot que je dessinais au passage. Zut, il faudrait que je continue sans modèle maintenant. Bon ben tant pis ils n’avaient qu’à s’arranger entre eux, ou plutôt entre elles, ce n’était plus mon problème et il était hors de question que je risque une nouvelle blessure pour les beaux yeux de leurs petites querelles enfantines. Avant que Goup’ ne déboule au milieu du petit couple en formation, je lui indiquais que si elle voulait elle pouvait faire sortir un des mecs de sa balls. Ca pourrait lui être potentiellement utile, mais après c’était elle qui voyait, moi j’avais à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nocty
Lune à Tique
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 19/01/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Mer 4 Fév - 19:23

Je savais que ce genre de chose était impossible. Si on pouvait faire rougir la fourrure comme les humains font rougir leur peau, ce seraient vraiment étrange. D'ailleurs, imaginez un pikachu qui rougis, techniquement, il le fait tout le temps non ? C'était vraiment très étrange, car juste après que la petite renarde à croquer eut dit cela, qu'aussitôt, j'eus une vision de sa fourrure devenir rouge. C'était quoi le truc ? C'est obliger qu'elle est usée de quelque chose comme une espèce de pouvoir. Après tout, je peux bien crée des ombres pour frapper les gens moi. Cependant, la voir sourie et rire me fit avoir une réaction mimétique : Riant tendrement et souriant un peu en gardant mes yeux charmeurs envers elle. J'étais toujours très près d'elle, assez pour sentir son odeur de même pour elle, je suppose. Elle sentait les bais des bois, une douce odeur sucrée. Mes anneaux brillèrent très légèrement alors que je venait mordiller l'oreille de la renarde, doucement, reculant ensuite ma tête pour écouter la suite de ses dires.

Même sa voix était douce. On sentait des pointes d'humour et de taquinerie dissimuler grossièrement, mais tentant quand bien même. C'était vraiment mignon alors que j'étais vraiment plus grand qu'elle. Cela me fit penser à ma famille. Ma mère et de mon petit frère ou ma petite soeur, j'y pensai parfois. Un petit évoli qui doit apprendre comme moi, comme tout le monde, la vie et trouver sa place. Enfin, bon même si c'était plus un demi frère/ soeur. Une fois ma quête terminé, il va falloir que j'aille les voir. Et si ça se trouve, je serai Père à mon tour. C'est le but de la vie de reproduire sa race non ? Je me demande si je dois trouver une noctali pour ça. Je fus tiré de mes pensers familial par la douce voix charmeuse de Callio'. Charmer toutes les femelles d'intérêt ? Je ne savais pas si c'était une vraie question, car je sentis immédiatement que a chaleur grimpait aux loin. C'était surement une espèce de private joke.

C'était même sur et certain, elle m'avait aperçu quand la goupix sortie de sa pokéball tout à l'heure et je n'ai pas essayé de la charmer. Donc elles étaient belles et bien rivales ? Qui l'aurait cru ? Pas moi en tout cas. Bon, devais-je répondre à la question ? Oui, et je pense même que j'allais glisser un ou deux compliments pour la renarde. La Lune m'inspire diront-nous ~

" Oh que non, je ne fais fondre que celle qui font bien plus que mériter mon Intérêt. Il faut qu'elle soit assez intelligente pour berner durant quelques minutes un humain et moi-même, capable de changer les humeurs des autres en quelques mots et surtout" je me tus un peu et retourna m'approcher d'elle, venant murmurer à son oreille en roulant bien mes R "Quand elles sont Irrésistiblement belles comme la Lune "

Comment ça vieux jeu ? Pour moi, c'était un vrai compliment. Et même si la Lune devait avoir influencé mon approche envers elle de 60 pourcent environ, je lui aurais quand même fait des avances à la pleine Lune. Je restai proche d'elle bien que sans la toucher, venant me mettre en position de sphinx et fermant mes yeux, savourant juste la présence de la Lune et de la renarde. Sur le coup, j'avais oublié l'humaine. Tu parles d'un pacifique ! J'ouvris un oeil et le tourna vers la dessinatrice de Hoot hoot. L'oiseau semblant curieux, je crois qu'il me suit depuis quelques nuits déjà celui-là. Elle semblait concentrer tout en parlant à sa goupix. Une humaine comme j'en ai l'habitude : gentille avec les pokémons. Non vraiment, je comprendrai sans doute jamais Déoxys, nos histoires sont trop différentes, je me demande si les humains pourront l'arrêter.

Mon intention se reposa sur la renarde en peluche devant moi. Un moyen de se revoir ? Je ne sais pas, mais j'avoue n'avoir absolument pas pensé qu'elle n'était plus sauvage tout comme moi. Et devenir un pokémon dressé ne me tentais pas. Pas pour le moment. Pas avec l'objectif de mon clan en tête du moins. Je sentis la chaleur vraiment montée cette fois, et pas qu'un, peu étant donné l'envol de mon ami de la nuit à plume. Les paroles de Callio devaient encore faire référence à la goupix. C'était étrange d'assister à ça et servir d'objet de taquinerie ainsi. Enfin, je n'allais pas l'accompagné sur ce terrain, cette goupix ne m'avait rien de mal, pourquoi le ferais-je ?

Par contre, cette réponse de me devait de lui dire, car il était évident que je voulais la revoir. Maintenant là question était comment...

" Je parcours le monde, il est fort probable qu'on se recroise de nouveau, belle créature, j'espère simplement que nous ne serons pas ennemi ce jour là. Me faire attraper n'est pas encore dans mes projets. Cependant, je reviens souvent dans cette forêt. Si l'envie est en toi, n'hésite pas à passer, je reviendrai pour toi quand tu le désireras "

J'avais encore dragué sans, réellement, m'en rendre compte. Mais ça sonnait bien encore une fois. Je fus surpris de voir la goupix arriver, mes yeux se plissèrent. Je n'aimai pas me battre, mais pour la défense, je le ferai. Ce n'était pas des mots en l'air tout à l'heure, si elle était en danger, je la protégerais. D'autant que la goupix fouillait dans les pokéballs de sa dresseuse. Le hoot hoot se posa à derrière moi, comme un peu effrayé, mais toujours curieux. Lui et moi avons cligner des yeux en même temps, et nous regardâmes aussi la renarde ensemble. Je crois que c'était un M. Mime ce hoot hoot dans sa tête.

"Que cherche Goup' ? Elle veut me présenter quelqu'un ? "

_________________






Thème de Combat





Dernière édition par Nocty le Dim 8 Fév - 21:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Dim 8 Fév - 20:37

Petite Précision:
 

J’avais décidé de venir m’installer sur les genoux de Kara pendant qu’elle dessinait le hoot-hoot qui s’était posé devant elle. Je ne comprenais vraiment pas pourquoi elle n’économisais pas un peu d’argent pour s’offrir ce que beaucoup de dresseurs avaient, ce truc électronique qui enregistre tout en un clin d’oeil. Selon moi ça lui éviterait beaucoup de travail, même si il fallait avouer que ce qu’elle faisait valait le coup d’oeil. Ca restait énormément chronophage selon moi, mais si ça l’amusait pourquoi s’en priverait-elle… En tout cas, j’aurais préféré rester tranquillement dans ma ball plutôt que de sortir en pleine nuit sans aucune raison particulière. En plus, rester immobile comme ça me donnait sommeil, encore un peu et j’allais réussir à me rendormir pendant que Calliope s’amusait avec le Noctali sauvage. Cette renarde m’énerve énormément de part son caractère “je-sais-toutiste”, d’autre part par le fait qu’elle cherche tout le temps à avoir le dernier mot et enfin parce que j’ai eu la peur de ma vie quand elle a fait disparaitre mon collier. En fait tout chez elle m’agace et de toute façon, elle n’essaye même pas de se faire apprécier alors à quoi bon… J’étais plutôt rassurée que le renard sauvage s’intéresse à elle plutôt qu’à moi parce qu’il n’était pas vraiment mon genre et je n’aurais pas aimé rencontrer quelqu’un sans pouvoir être certaine de le revoir. Et puis d’abord j’avais plein d’autres choses à penser pour le moment, comme l’évolution par exemple ça, qu’est ce que j’avais hâte que ça arrive. Pour le moment on s’était mises d’accord avec Kara pour attendre encore un peu avant de chercher la pierre qui me permettrait de devenir une feunard, mais intérieurement je bouillais d’impatience rien qu’à l’envisager.

Soudain, j’entendis un peu par accident les paroles de Calliope et ce qu’elle racontait me fit me redresser d’un coup, soudain très consciente et parfaitement réveillée. Elle avait fait allusion à moi là où je rêve ? Elle venait de sous-entendre que j’était inintéressante en tant que femelle ? C’était terriblement vexant comme réflexion et c’était d’ailleurs la raison pour laquelle je cherchais du regard l’approbation de ma dresseuse pour la remettre à sa place. Elle n’avait pas le droit de me dire ça, encore moins devant des inconnus et ma dresseuse, de quoi j’avais l’air maintenant… En plus Kara me demanda de laisser tomber parce que ça n’en valait pas la peine selon elle, mais si mon amour propre en vaut la peine… Et voilà l’autre qui en rajoute une couche en plus, alors comme ça elle a tout ça de plus que moi ? Mais elle est ce qu’elle était capable de cracher du feu ou même d’en absorber ? Non et re non, mais ça en dehors des combats tout le monde s’en fiche… La voilà qui se remet à glousser, comme si il avait dit le truc le plus amusant de sa vie.

Une des mains de Kara vint caresser le haut de ma tête, me calmant un peu par la même occasion. Elle sait toujours quoi faire quand je m’emporte, c’est fabuleux et ça me remet les idées plus claires en un clin d’oeil. Si Riolu était là il m’aurait sans doute réconforté lui aussi, il m’aurait dit comme d’habitude que j’étais la meilleure et la plus jolie renarde qu’il ait rencontré, tout plein de trucs mignons comme ça. Il est tellement gentil avec moi, j’espère qu’il sera toujours comme ça et qu’il ne changera pas. Il parait que les caractères peuvent changer après l’évolution mais si lui il changeait avec moi ? Si il évoluait avant moi peut-être qu’il ne voudra plus qu’on joue ensemble ou qu’on se parle comme avant… Non il ne fallait pas que je pense à des choses pareilles ça allait me porter la poisse.

La voix de Calliope retentit une nouvelle fois, me faisant rabattre mes oreilles en arrière sur mon crâne pour entendre le moins possible ce qu’elle avait à dire. Pourquoi elle me cherchait comme ça sans cesse, je n’avais rien fait moi… Une petite minute, elle venait de me traiter de chandelle ou c’était encore le fruit de mon imagination ? Non, non je ne rêvais pas puisqu’elle m’avait montré avec un coup de tête qui aurait voulut être discret. Là s’en était trop, j’aurait voulu rester très stoïque et insensibles à ses vannes, mais sans m’en rendre compte j’avais encore fait monter ma température et ce si haut, que la pauvre Kara fut obligée de me dégager de ses genoux dans la précipitation. Le hoot-hoot s’envola par la même occasion et je la regardais un peu déconfite avant de m’excuser platement. Elle me répondit que ce n’était pas grave et que si je voulais de la compagnie, je pouvais réveiller un des garçons. Bonne idée, je n’avais qu’à réveiller Riolu je pense qu’il ne m’en voudra pas et au moins je serais en bonne compagnie avec lui, sans aucune offense envers Kara bien sûr. J’essayer de snober la sombrenarde en passant à coté d’elle sans la regarder et en me dirigeant directement vers les pokéball de notre dresseuse, mais je gardais quand même l’oreille tendue au cas où elle répondrait n’importe quoi à Nocty.


- Nan reste concentré sur moi chéri, elle cherche encore à faire son intéressante sans doute.

Je me retournais alors vers eux, l’air un peu refrognée avant de répondre calmement.

- Je veux simplement trouver quelqu’un qui ne passera pas son temps à m’envoyer des remarques désagréables, voilà tout.

Zut et crotte de chartor, je savais que les pokeball de tout le monde étaient rangées dans l’ordre de capture mais vu la manière dont la lanière était posée, impossible de discerner la première ball de la troisieme. Si je voulais être sûre de celui que j’allais faire sortir, je pouvais réveiller Dyno mais le pauvre, Calliope allait le faire tourner encore en bourrique et j’étais sûre qu’elle allait le comparer à Casanocty, pardonnez moi l’expression. Bon et bien ce serait quitte ou double, j’appuyais sur le bouton de la ball la plus à droite et malheureusement ce fut la silhouette imposante et lévitante de Wolverine qui apparu dans un flash de lumière. Lorsqu’elle le vit, la renarde violette se passa une patte sur le visage avant de reprendre.

- Oh non, non ! Pas la boite de conserve ! Bravo, merci beaucoup Goup’ !  Ne fais pas attention à elle chéri, avec un peu de chances elles vont nous laisser tranquilles.

Le métang pivota vers moi et malgré impassibilité de ses traits, je pus lire de l’incrédulité dans son regard. Sans même que son expression ne vacille d’un millimètre, on put entendre sa voix métallique caractéristique retentir dans tous nos esprits respectifs.

*Attend comment ça “elles” ?*

La sombrenard hocha les épaules et secoua vaguement la tête avant de répondre.

- Personne est sure de ce que t’es, t’es p’tet une fille au fond. En plus on dit pas UN boite de conserve réfléchis un peu.
*Tu trouves vraiment que “Wolverine” fait féminin ?*
- On sait jamais, une erreur de casting et voilà… Bon c’est pas tout ça mais j’étais occupée moi. Tu me parlais de la forêt chéri, si j’avais su qu’un justicier comme toi habitait ces lieux, je ne me serais pas laisser capturer comme ça. Tu vois, je me suis battue longtemps et avec acharnement, jusqu’à ce que…
*Elle a perdu un pari*

Wolverine s’était tourné vers le Noctali avant de couper la parole de Calliope pour donner la bonne version de l’histoire. Moi je cachais tant bien que mal mon museau avec ma patte avant pour essayer de camoufler le fait que j’étais en train de pouffer de rire. La sombrenarde nous adressa à tous les deux un air mauvais avant que ce dernier ne s’arrête sur moi.

- Et ça te fait rire toi ? Viens beau brun, ne restons pas trop à coté de ces individus leur idiotie pourrait déteindre sur nous…

Je me remis à rire franchement, accompagnée par Wolverine cette fois. L’entendre rire était une expérience très perturbante dans la mesure où son visage, si on peut appeler ça visage, ne variait pas d’un pouce alors que retentissait un bruit qui ressemblait à s’y méprendre à deux plaques de métal qui s’entrechoquent. Au fil du temps on s’y habitue, mais au départ c’est assez spécial. J’espérais qu’ils n’allaient pas trop s’éloigner maintenant, je commençais à peine à m’amuser. A croire que le hasard avait bien fait les choses finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nocty
Lune à Tique
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 19/01/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Lun 9 Fév - 9:15

J'appréciais vraiment que cette belle renarde m'appelle Chéri. Peut-être étais-ce de la pure hypocrisie, peut être qu'elle le pensait, mais dans les 2 cas, ce surnom était des plus plaisant. Cependant, je devaii avouer que taquiner sans raison la goupix était assez cruel, autant de ma part que celle de Calli' c'était vraiment impossible de discérner amitié ou pur haine entre ces deux femelles. Peut-être y avait-il une histoire cachée et passée entre ces deux-là ? Non-impossible, la belle renarde m'a affirmé qu'elle n'était plus Sauvage depuis quelques heures à peine. Méchanceté gratuite alors ? Comme je l'ai dit, impossible à comprendre de mon point de vu.

J'entendis ensuite une libération de pokéball qui me fit relever mes oreilles biens droites, à l'afflux de chaque mouvement. De nature peureuse et non-combattante, j'avais l'habitude d'analyser tout ce qui ce passait autour de moi en recherchant les menaces éventuel. De plus, cette explosion de lumière due à l'ouverture des orbes d'emprisonnement était tout : jolie, spectaculaire, bruyante et lumineuse, tout sauf discrète. Mes yeux restèrent figer un bon moment sur le monstre de métal volant qui en sorti. Lui, si il combattait, je pense que peux de gens pouvait l'empêcher de détruire purement et simplement sa cible. C'était le premier que je voyais et à vrai dire je trouvai ce pokémon vraiment spécial. Et j'adore ce qui sort de l'ordinaire. La réaction de ma petite renarde ne se fit pas attendre du tout : elle semblait ennuyée au plus haut point possible. Encore un ami/ennemi/ je t'envoie des piques dans la face ? Ah, c'était une femelle aussi ? Là, je ne serai pas dire...

J'entendis alors une voix lourde dans ma tête, résonnante et imposante alors que je cherchai d'ou elle venait. Cherchant autour de moi comme l'idiot que je suis, mais là seule chose que je vis fut ma queue noir et bleu. Non, ma queue ne parle pas. Wolv quoi ? Étrange comme nom. Attends le nom de qui ? Je mis encore quelques secondes avant de comprendre que le monstre de métal était celui dont on parlait depuis le début. Mouais, honnêtement, je pense que c'est un mâle. Rien que par sa 'voix' dans ma tête.

Alors que je continuai à observer la scène, Calliope me décrivit sa capture. Effectivement si on c'était rencontré bien plus tôt, autrement dis il y a quelques heures, nous ne serions pas obligés de nous quitter ainsi. Puis alors que j'écoutai attentivement la renarde à propos de son combat, le monstre de métal ce tournis vers moi et m'avoua la vérité. Bon sang, ce pokémon était aussi impassible que la roche. Cependant, cette vérité me fit rire un peu, mes yeux s'entre fermants, mes quenottes sortant et un feulement joyeux se fit entendre. Ce n'était pas vraiment de la moquerie, je trouvai ça mignon personnellement. Calliope ne fut pas de cet avis et prit la mouche, me rappelant à l'ordre et sermonnant le duo feu et acier qui était derrière. Ce n'était pas vraiment méchant si ? Je suis trop innocent ?

Dans tous les cas, je suivis la jeune renarde grise, venant marcher à ses côtés, presque coller à elle alors que mon regard ce faisait tendre envers elle. Elle semblait énerver alors, après quelque pas, je posai mon menton sur son petit crâne, en évitant sa coiffure et la rose bleu. Je n'étais pas un pokémon feu, mais j'arrivais souvent à calmer les émotions grâce aux contacts

"Calme-toi belle Calliope, je préfère savoir que tu as perdu un pari pour rejoindre cette humaine, plutôt que de savoir que tu y as été e force, après des coups et une bataille. Le résultat est le même, la douleur en moins. "

Après ce petit moment pour la réconforter, je mis de nouveau ma truffe dedans la sienne, frottant nos extrémités lentement avant de séparer de nouveau celle-ci, me remettant à ses côtés pour marcher encore un peu. C'était vraiment étrange que tout cela arrive. Je veux dire, une équipe pokémon qui ne s'entends pas entre elles, une humaine qui observe, mais ne capture pas et moi, un noctali bleu charmeur, le tout réunit au même endroit. Eh bah, on dirait un roman ce truc.

Après quelque temps, nous arrivâmes à un lac rond, entouré d'arbre aux feuilles luisantes grâce à l'eau et à la lumière de la lune. Celle-ci se reflétant dans l'eau. J'eus quelques secondes d'attentes, d'observation avant de murmurer à la petite renarde

"Peu importe tes actes, peu importe les difficulté avec les autres pokémons de ton équipe. Moi, je te vois comme ce paysage, sublime, hypnotisante, charmante et magique. "
J'eus un petit air triste ensuite " Cependant comme ce paysage... Au levé du soleil, il n'y aura plus rien ni personne... N'es-ce pas..?"

J'avoue que j'étais vraiment triste à cette pensée, mais je m'efforçais de montrer que j'allais bien, à ce moment précis. Le hoot hoot continuant de nous observer, ses grand yeux curieux sur nous.

_________________






Thème de Combat



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Lun 9 Fév - 16:19


Je trouvais ça tellement drôle chez Wolverine le fait qu’il arrive à plaisanter et à faire preuve de sarcasme alors que son expression était figée et emprisonnée dans une armure d’acier. Même Nocty avait trouvé son intervention amusante, au grand damne de Calliope qui préféra s’éloigner de là où nous nous trouvions, drapée dans sa dignité. Pour le moment j’étais trop occupée à rire pour l’arrêter mais j’entendis néanmoins la réponse qu’elle formula à son prétendant qui semblait essayer de la faire redescendre en pression. Cette renarde était la réincarnation vivante du “fait ce que je dis, mais pas ce que je fais”, et encore personne ne lui avait envoyé de piques dans la tête et ça ne l’empêchait pas d’être vexée comme un pou. En tout cas, je devais avouer que c’était bien mignon, la manière dont le noctali s’occupait d’elle et c’est sans doute la raison pour laquelle elle releva la tête doucement, accentuant le contact entre son front et le menton du renard sombre. En soupirant pour se calmer elle lui répondit.

- Je sais chéri, mais tu vois j’aurais préféré qu’ils ne cassent pas mon épopée héroïque en plein milieu… Mais ce ne sont que des barbares, ils ne comprennent rien à la poésie et à la sensibilité, toi chéri tu es si différent… Parle moi encore, chéri…

Et la voilà qui en faisait encore des tonnes. Par contre ils commençaient à vraiment s’éloigner et Kara n’allait pas être contente si Calliope disparaissait sans traces dans la nature. Wolverine se tourna vers elle alors qu’elle était toujours concentrée sur son dessin pour lui expliquer que… ben sa Zorua se faisait la malle avec un pokémon sauvage quoi. Résultat, elle commença a flipper, comme je l’avais prédit mais le géant de fer la rassura en lui disant deux mots, tous simples. “Je gère”. De sa part c’était assez rassurant et bon, on pouvait pas mal compter sur lui en général en plus c’était lui qui avait trouvé la zorua après que cette dernière se soit planquée, ait fait disparaitre mon collier et ait fichu une frousse terrible à Dyno. Donc bon, j’étais certaine que tout allait bien se passer s’il prenait la situation en main, enfin quand je dis main c’était pas à proprement parlé, surtout pour lui. Mais c’est juste que ça aurait été moins joli de dire “s’il prenait la situation entre ses trois griffes préhensiles”. Il se mit en route, lévitant silencieusement vers l’endroit où les deux tourtereaux devaient se trouver avec moi dans son sillage. Je n’aimais pas vraiment le silence qui régnait dans cette foret et je m’empressais de le briser pour parler avec le génie mécanique.

- Comment tu comptes faire pour la récupérer ?
*Je vais pas la récupérer, on va juste attendre qu’elle revienne d’elle même*
- Qu’elle revienne… Mais elle arrête pas de roucouler avec le Noctali !
*Ben on va l’aider à redescendre sur terre alors*

Les méandre de son esprit étaient un véritable casse tête à mon gout mais la plupart du temps, ses idées finissaient par marcher et c’est pourquoi je continuais à le suivre de manière assez confiante. D’ailleurs, je me demandais bien s’il pouvait m’éclairer sur les dilemmes et les paradoxes que je me posais quad je pensais à nos différentes évolutions. Nous arrivâmes bientôt à la lisière d’une clairière qui accueillait un petit lac et une vue magnifique sur le ciel dégagé de cette nuit. Bon c’était pas très bien d’espionner les deux ténébreux mais bon, c’était pour la bonne cause après tout et si ca redevenait drôle, nous étions cachés dans un buisson et ainsi aux premières loges. Seul point où je rejoignait l’avis de la renarde sombre c’était le fait que ce que son Casanova lui racontait était terriblement poétique et à cela elle couvrit ses yeux du revers de sa patte pour lui répondre, comme si elle était tragédienne.

- Malheuresement je le craint aussi chéri… Mais ne nous soucions pas de demain et profitons plutôt du présent, puisque la nuit est toujours là. Ecoutes, ce n’est pas le jour, ce n’est pas l’Héllédelle dont le chant à frappé ton oreille inquiète. C’est le Passerouge, confident de l’amou…
*Roméo et Juliette, acte quatre scène 1. Ton interprétation est pas mal mais je m’attendais à mieux*

Une nouvelle fois, je ne réussis pas à m’empêcher de rire alors que Calliope tournais un regard furieux vers Wolverine qui sortait du buisson. Elle l’avait cherché tout à l’heure et maintenant il faudrait qu’elle se débrouille avec et j’étais prête à parier que ce serait encore le métang qui allait gagner. Je crois bien qu’elle était tellement concentrée sur lui qu’elle ne m’avait pas remarqué, j’étais toujours dans mon buisson il faut dire mais bon. Elle s’apprêtais à le renvoyer sur les roses pour qu’il s’en aille retrouver Kara et la laisser tranquille lorsqu’il la contourna tout en continuant à communiquer.

*D’ailleurs tu devrais parler à ton cher et tendre de ta future évolution avant de chercher à le revoir… Sinon ça risque de lui faire un choc.*

Elle sembla d’un coup indignée et je la vis chercher ses mots avant de répondre un peu trop précipitamment par rapport à d’habitude

- Mais pas du tout !… En plus… Tu dis n’importe quoi ! Tu sais même pas quand je vais évoluer… Et de toute façon ce sera pas un problème… N’est ce pas chéri ?

Elle s’était tourné vers Nocty pour lui demander son avis et je n’aurais pas aimé être à la place de ce pauvre mâle à ce moment précis parce que le moindre faux pas allait la vexer au plus haut point. Bonne chance à toi compagnon, et pendant qu’elle s’exitait pour du vent, Wolverine avait commencé à faire demi-tour et revenait doucement vers moi.

*Enfin, c’est toi qui voit… A plus tard !*

Une fois de nouveau camouflé par les ramures touffues de l’arbuste derrière lequel nous nous trouvions, il se replaça face à la scène avant de me confier que nous n’avion plus qu’à attendre maintenant. C’était trop génial, c’était comme si on était en planque ou en filature, comme dans un des films de Kara. Et par ailleurs j’avais une occasion en or de discuter avec quelqu’un de totalement neutre et qui avait déjà expérimenté l’évolution, donc j’aurais eu tort de m’en priver. Et nous avions plein de temps devant nous encore. Inutile de nous presser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nocty
Lune à Tique
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 19/01/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Lun 9 Fév - 19:37

Je me demandai comment elle pouvait parler aussi bien. Chacun de ses mots étaient si bien trouvé, chaque phrase complétaient la précédente et je ne parlais même pas de ses mouvements de corps. J'étais vraiment impressionné. Bon, il m'en faut peu, mais quand bien même je l'étais. Je me mis alors en position sphinx encore une fois, restant ainsi à la regarder et restant à sa taille alors que d'un coup, une voix tonna de nouveau dans mon crâne. Bon sang, je m'y ferai jamais, j'eus encore le réflexe de regarder partout et encore une fois, j'eus un regard blasé, mais complètement vide d'intelligence sur ma queue. Non ce n'était toujours pas ça. En plus je connaissais ce sons, c'était le monstre de métal. Il nous avait suivis ? Surement pour protéger la petite renarde après tout, elle était maintenant avec eux. Impossible de laisser faire ce qu'elle veut ou partir trop loin. Je ne serai sans doute jamais pokémon domestique juste pour cette raison.

Le monstre imposant d'acier et de force révéla en fait que la renarde avait dit les paroles déjà existantes de quelque chose. Je ne savais absolument pas ce qu'était ce Roméo et Juliette et je m'en moquais, mais largement. Cependant pas Calli', elle, elle fut en furie en quelques secondes. Même comme ça elle était charmante et restait un excellent sujet d'évocation de mes sentiments. En gros ? Même en colère, je la trouvais belle. Cependant, la boite d'acier volante... Wolverine voilà ! Il parla d'évolution. Je ne compris pas quel était le rapport ? Est-ce qu'elle serait différente psychologiquement parlant ? Je sais parfaitement que cela change le physique. Et j'avoue ne pas connaitre celle de son évolution, cependant, je doutai que ces couleurs resteraient simplement. De plus, elle semblait paniquée à cette évocation d'évolution. Une fois cette 'bombe' lâcher, le monstre d'acier disparut en quelques instants. Mes yeux incrédules clignèrent plusieurs fois alors que je ne comprenais vraiment pas cette intervention. Puis, mes yeux de rubis se passèrent lentement sur la renarde qui semblait en panique.

Elle était vraiment si mignonne. Alors je me relevai, me mettant à ses côtés et m'allongeant sur les flancs, venant me mettre à ses côtés et faisant de la place pour qu'elle se repose sur moi, comme un coussin chaud, profitant de la vue du lac avant de prendre la parole. Fermant mes yeux, je pensai réellement ce que j'allais dire et j'espérais que cela lui ferait du bien de l'entendre

"Je ne comprends pas que tu as peur ainsi Calli'. Tu sais, l'évolution fait partie de nous. Nous changeons quasiment tous, j'étais un évoli, l'un des pokémons qui évolue le plus dans notre monde. Si tu dois évoluer, tu le feras, si tu ne dois pas, tu ne le feras pas. Ma mère est rester Evoli toute sa vie, tu sais ? Après, je peux comprendre certaine chose. Calliope, sache une chose. Même si l'apparence change, je sais parfaitement que je te reconnaîtrai. C'est ainsi que nous grandissons. C'est ainsi que nous évoluons. "

Je lui fis un doux sourire avant de poser ma tête sur le sol, appréciant ces rayons lunaires. Je me demandai si elle allait accepter l'invitation de se coucher contre moi pour se reposer. Je ne serai pas triste si elle refusait, je commençai à cerner son caractère. Elle aimait être au centre de l'intention, et avec moi, elle l'aurait toujours. Alors que j'attendais encore un peu, je me mis a penser à mon clan.

Ma mère Evoli. Elle avait choisi de rester ainsi, car c'était son destin. J'étais persuadé que si Calli ne le voulait pas, elle pourrait stopper son évolution. Il m'a bien fallu de longues semaines avant de devenir ce que je suis, de trouver la force pour et d'enfin accepter l'évidence. J'étais née avec la Lune et je mourrais avec. Calli' elle, était née pour autre chose et quand elle trouvera cette raison, elle sera la plus heureuse du monde, je le savais parfaitement. Une fois cette pensée un peu triste, je me remis à parler... Ou plutôt à chanter. Pour elle.

" Idiot qui n'comprend pas, La légende qui comm'ça, Dit qu'une gitane, implora la lune, Jusqu'au lever du jour Pleurant elle demandait, un gitan qui voudrait, L'épousser par amour. Tu auras ton homme, femme brune, Du ciel répondit la, pleine lune, Mais il faut me donner, ton enfant le premier, Dès qu'il te sera né Cell'qui pour un homme, son enfant immole, Bien peu l'aurait aimée. Lun'tu veux être mère, Tu ne trouves pas l'amour qui exauce ta prière, Dis-moi lune d'argent, Toi qui n'as pas de bras, comment bercer l'enfant? Hijo de la luna ..."

Durant cette chanson, le hoot hoot curieux fut comme bercer. Il écouta avec attention alors qu'il se posa sur le crâne du Métang sans s'en rendre compte. La boule plume s'agitait lentement de droite à gauche, se taisant pour écouter ma chanson. Ses yeux rouges se fermant. C'était amusant de voir ça surtout vu sa place.

_________________






Thème de Combat



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Lun 9 Fév - 22:34


Je me demandais bien comment Wolverine avait eu l’idée de parler à la zorua de sa future évolution. Il me confia tout simplement qu’il avait lu dans son esprit un peu plus tôt que son changement d’apparence l’angoissait et l’attirait tout cela en même temps et c’est la raison pour laquelle il en avait déduit que lacher ça en plein milieu de leur rancard aurait un effet boeuf sur elle. Il ne voulait pas spécialement lui gâcher la vie, mais simplement qu’elle perde ses habitudes d’enfant capricieuse et même en ne la connaissant que depuis peu, je pense que c’était une tâche juste et de bonne guerre. Moi aussi l’évolution me taraudait énormément ces temps ci et… Est ce que ça voulait dire qu’il avait lu mes pensées aussi ? Je tournais lentement les yeux vers lui pour m’assurer que mes craintes étaient injustifiées mais au moment où nos regards étaient sensés se croiser, il détourna les yeux pour les poser sur le hoot-hoot qui observait les amoureux près du lac. Lui non plus n’en perdait pas une miette, tient. Oow, c’était terriblement gênant de penser que mes pensées avaient été sondées et analysées par métang et bon, d’autre part je n’avais pensé à rien de compromettant et je considérais le géant d’acier comme un ami donc, je n’avais pas vraiment de quoi m’inquiéter. Mais ça restait gênant quand même…

Pour changer de sujet, je regardais le Noctali allongé sur le sol qui tentait de réconforter Calliope sur son évolution. Moi même je n’en perdais pas une miette parce que d’une part, c’était très romantique comme scène et d’autre part l’évolution m’inquiétait beaucoup par rapport à mes relations avec les autres. Quand à la concernée, elle tourna les yeux vers Nocty, hésitant un peu à le rejoindre apparement avant de se laisser convaincre en s’allongeant près de lui, posant sa tête contre son flanc. Tient, c’était nouveau la fleur ? Je n’avais même pas remarqué jusqu’à maintenant, c’était dire mon état de fatigue.  Elle tenta de lui expliquer son point de vue tout en se confiant à lui et c’était dingue mais, je n’avais jamais imaginé la voir ainsi.


- Non mais c’est pas ça le problème chéri. Ton exemple est bon mais en tant qu’Evoli tu devais être adorable et maintenant tu es devenu un beau brun ténébreux… Si j’évolue, je pourrais faire tellement de choses et créer des illusions encore plus belles ou plus grandes encore ! Mes couleurs ne changeront pas mais mon apparence… elle ferma les yeux avant de se rassoir dos au chromatique pour soupirer. Je ne doute pas que tu me reconnaisse chéri, mais tu me trouveras plus aussi belle…

C’était fou, j’étais triste pour elle, j’avais l’impression de regarder un film en avant première ou une série à l’eau de rose, un truc comme ça quoi. J’allais me retourner pour demander à Wolverine ce qu’il en pensait mail je fus surprise de le voir en train d’empiler des brindilles pour une obscure raison. Quand je lui demandais quelle était cette dernière, il me répondit qu’il tentait de faire un tipi à taille réduite et face à cela je ne trouvais rien de mieux à faire que de sourire l’air un peu gênée. Ses délires architecturaux le reprenaient tout à coup, ça ne lui était plus arrivé depuis sa tentative ratée de château de sable à la plage. J’allais lui proposer un coup de main, parce qu’à deux ce serait plus drôle, lorsque j’entendis une voix douce et suave s’élever mélodieusement. Je tendis mes oreilles vers l’avant et me rapprochais du buisson pour observer, suivie par le métang curieux. D’ailleurs en relevant les yeux vers lui, je découvris qu’un passager clandestin avait pris le contrôle de son crâne et se balançait sur un pied et en rythme. J’allais lui faire remarquer où se trouvait le hoot-hoot mais il me coupa avant même que je n’ouvre la bouche, me confirmant qu’il était au courant mais que ça ne le gênait pas. Faudrait que j’essaye moi aussi un jour, ça devait être drôle de grimper sur sa tête, cette impression de flotter dans les airs… Je m’égare moi. J’étais certaine d’avoir déjà entendu cette chanson quelque part et une fois identifiée, je faisait part de ma mise en évidence à Wolverine.

- Ca y est j’ai reconnu ! Kara l’écoute souvent, mais que en espagnol…

Il se tourna vers moi et malgré immobilité de ses traits, je cru déceler de la surprise dans son regard.

*Kara parle espagnol ?*
- Non. Mais elle préfère cette version à l’autre.
*Ah bon, je me disais aussi.*

Je réprimais un nouveau rire en cachant mon museau sous ma patte. Heureusement que notre dresseuse n’avait pas entendu, sinon elle aurait trouvé ça vexant comme réflexion mais prononcé par le métang, c’était assez humoristique. Calliope quand à elle, écoutait silencieusement son prétendant chanter, se couchant près de lui pour ne pas gêner sa respiration en appuyant sur sa cage thoracique. Au dessus d’eux, apparurent deux silhouettes noires dansantes et mettant en scènes les paroles prononcées par Nocty comme pendant un spectacle d’ombres chinoises. C’était sans doute l’oeuvre de la zorua par le biais d’une illusion nouvelle et c’était particulièrement beau à voir. Une fois qu’il eut fini elle garda les yeux fermés pour lui répondre doucement.


- C’est beau comme tu chantes chéri. Jamais personne ne m’a chanté de si belle chanson… Tu sais j’aimerai bien te chanter quelque chose de si poétique mais je chante si mal… Est ce qu’il y a quelque chose que tu souhaitais voir ? Je peux te faire voir ce que tu veux. Mais bon, sans méprise chéri, je suis ni un miroir magique ni un Kirlia… Mais quelque chose que je connaisse et que je puisse te montrer… Une ville ? Une fleur ?  La mer ? Un pokémon ? Demande moi ce que tu veux chéri et je le ferais apparaitre devant toi.

Je poussais un soupir langoureux avant de confier à Wolverine mon état d’esprit, alors que nous jouions toujours aux espions camouflés dans le buisson. Bon le camouflage du métang était potentiellement en péril si les deux amoureux se rendaient compte que le hoot-hoot volait par le biais d’un support flottant invisible. Toujours est il que je les gardais en vue tout en chuchotant.

- Ils sont trop mignons ensembles… J’aimerais bien que quelqu’un me chante une chanson comme ça…
*T’as qu’à demander à Riolu…*

Je me tournais vers lui, surprise de sa réponse un peu sortie de nulle part.


- Qu’est ce que Riolu vient faire là dedans ?

Il se secoua entièrement lentement en signe de négation, faisant au passage attention à ne pas déséquilibrer la chouette, avant de me répondre d’un ton égal.

*Rien… Rien… Je disais ça comme ça. Tu verras plus tard de toute manière*

Alors là je ne comprenais plus rien, qu’est ce que je devais comprendre et pourquoi plus tard ? Est ce que ça avait encore un rapport avec l’évolution ? Ca alors, elle est partout celle là elle me hante décidément. Mais je ne voyais pas le rapport avec Riolu. C’était mon meilleur ami, on se connait depuis l’éclosion et on se connait mutuellement par coeur, pourquoi il me chanterait une chanson comme ça ?… C’était vraiment une réflexion bizarre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nocty
Lune à Tique
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 19/01/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Lun 9 Fév - 23:24

Cette chanson m'était souvent chantée par ma mère quand j'étais encore qu'un évoli. Elle me disait qu'elle ressentait une part de vérité quant à ma naissance. Je suis né à minuit un soir de pleine Lune. Et comme tout evoli chromatique, mon pelage était gris cendré comme une douce lumière de Lune. Mef aire devenir mélancolique était peut-être pas le meilleur choix que j'avais fait, mais... Cette chanson était si belle, le paysage si poetique et Calliope semblait si... Triste ou apeurée. Je me demandai vraiment si une peur de l'évolution était si présente que cela dans chaque pokémon de ce monde. La peur du changement. Je l'avais vécu aussi. Quand je senti l'air me manquer, cela signifiait que la chanson était finie. De plus, la renarde avait accepté l'accueil dans mes poils nuit et bleus chaud. Si cela ne la détendait pas, je ne voyais pas ce que je pouvais faire d'autre. Alors, avec des yeux entre fermer vers l'horizon, je me tus.

Elle semblait aimer ma chanson, je fus rassuré, je n'étais guère un bon chanteur et la chanson n'était pas directement lié à la jeune renarde. Ce fut d'une voix douce qu'elle me parla de ma chanson et aussi de ce qu'elle pouvait m'offrir. Je ne voulais rien, car je pensais qu'elle parlait d'un présent ou d'une chose qui n'aurait pas d'importance à mes yeux. Seulement, lorsqu'elle parla d'illusion, j'eus une idée. Elle pouvait faire ce qu'elle connaissait, mais et si je lui donnait assez d'indication pour lui montrer un de mes souvenirs. Je pourrais l'apaiser d'une autre façon. C'était décider. Et j'avais le souvenir idéal pour cela.

Tout en restant allongé, je me mis à lui murmurer doucement, presque de manière inaudible. Seul elle pouvait m'entendre.

"Écoute-moi bien douce renarde, tu vas faire une illusion comme je le décris. Fais apparaitre une souche d'arbre, bien plate, assez grande pour qu'un Evoli dorme dedans. Ensuite, fait apparaitre le dit pokémon. Il dort paisiblement, la queue cachant son museau, son visage caché serein et calme, et il semble dormir bien, si bien qu'on le pense simplement en train de s'éveiller. Cependant, cet Evoli, fait le gris. Remplace le pelage marron par une douce couleur grise. "

Je la laissai faire pour le moment. Je pense qu'elle se doutait de ce que je lui demandais de faire, et surtout pourquoi. Mes yeux rouge sang s'ouvrirent entièrement, mais lentement. Alors que je reprenais mes paroles après avoir fait gonfler mon ventre pour tenir chaud d'avantage à la jeune renarde.

"Ce petit évoli, tu va le faire se rouler sur le dos dans son sommeil, tête vers le ciel lentement. Il soupire d'aise... Mais une lumière semble briller autour de lui. Une petite paillette, puis une deuxième... Elles deviennent impossibles à calculer.. Elles entourent le pokémon endormis... Puis implose en une pluie de lumière. L'évoli n'est plus là. Maintenant, c'est un Noctali, aux marques bleues, dormant, et respirant le bonheur..."

Je lui avais demandé d'illusionner mon évolution. Le changement n'était pas une peur, ni une défaite. Une vie ne commence pas, elle continue. Vivre différemment certes, mais elle continue avec le passé commun, les souvenirs et j'en passe. Quand elle fit de l'illusion, une réalité pour quelque secondes, j'attendis d'observer ces réactions pour commenter, lui répondre si elle avait des questions, mais avant tout chose, je lui murmurai.

"J'ai changé, mais je reste un petit evoli gris, appeler Poudre D'escampette... Tu resteras Calliope, et tu seras toujours aussi mignonne. "

De son côté le hoot hoot fut surpris de tant de lumière et s'agita un peu sautillant sur la tête du metang encore et encore en agitant ses ailes et houhoutant assez fortement. Impossible de savoir s'il avait peur ou s'il était heureux de ce spectacle. En tout cas, les bruits d'acier n'étaient pas discrets.

_________________






Thème de Combat



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Mar 10 Fév - 12:40


Je cherchais toujours la raison de la réponse si étrange que m’avait fourni Wolverine un instant plus tôt, lorsque je me rendis compte qu’il n’y avait plus aucun bruit autour de nous. Ca aussi c’était bizarre, après ce que lui avait proposé Calliope, Nocty aurait du lui dire qu’il souhaitait voir ou si au contraire il préférait se passer du présent. Là non, rien il n’y avait plus aucun bruit, simplement le son des feuilles qui bruissaient dans les rares courants d’airs. En regardant un peu mieux, je compris alors qu’il lui murmurait quelque chose à l’oreille, mais quoi alors là, impossible de savoir. Zut alors, c’était la partie la plus intéressante et on entendait plus rien… Quoi que, je ne pense pas qu’On entende plus rien. Je relevais les yeux vers le métang qui m’accompagnait et qui semblait aussi concentré que moi sur la scène en train de se dérouler. J’étais certaine que lui pouvait tout entendre grâcee à la télépathie mais il fallait croire qu’il ne souhaitait pas partager les paroles du renard avec moi, sinon je les aurais entendues dans ma tête. C’était frustrant de penser que j’étais la seule à ne rien entendre… Ah non, il y avait le hoot-hoot aussi, je l’avais oublié celui là. Bon ben on était deux alors, c’était déjà moins pire. Alors que j’allais me coucher et poser ma tête sur mes pattes, un peu déçue quand même, mon camarade de planque me signala qu’il fallait que je regarde, et je me rassis spontanément, zieutant au travers du feuillage ce qu’il y avait à voir.

La zorua semblait concentrée sur ce qu’elle faisait, créant une illusion les yeux ouverts pendant que Nocty lui soufflait toujours ses paroles au creux de l’oreille. Les images commençaient à prendre forme, elle les corrigeais petit à petit et un nouveau spectacle d’image se déroula sous nos yeux. J’aurais bien aimé qu’il y ait du maïs parce que Kara m’avait montré que si je soufflait de l’air chaud dessus, ça le transformait les petits grains jaunes en boules blanches à la fois moelleuses et croustillantes, et elle en mangeait quand on regardait des films quand on vivait encore à Hoenn. Comment elle appelait ça déjà ? Proc… Poc… Crop… Enfin c’était bon quoi, mais là comme y en avait pas c’était une parenthèse inutile.

Revenons en à nos Wattouat, l’histoire devait parler d’un evoli, sans doute sauvage à mon avis et ce dernier dormait comme un bien heureux dans une souche d’arbre. Oh ! J’espère que c’est pas une histoire triste, ou qui fait peur… Parce que des souches d’arbres y en a plein dans la forêt et il fait nuit… Non, non je m’égare et en y réfléchissant ce serait bizarre de sa part de lui demander de mettre en scène une histoire qui fait peur. En même temps tout le monde est bizarre ce soir… Oh tient, elle a changé la couleur du pelage du renardeau, il n’est plus café et crème, il est devenu argenté et blanc ! C’est drôlement beau comme ça, mais je me demande pourquoi ce changement soudain… On dirait qu’il va se réveiller, ou peut être pas… Non il rêve et j’aimerais bien faire un rêve qui semble si agréable moi. Calliope était concentrée au plus haut point par sa suite d’images, et en même temps fascinée par la scène qui se déroulait sous nos yeux. Elle ne la quittait pas du regard, la détaillant point par point, comme si elle voulait l’encrer dans sa mémoire. Oh ! C’est moi ou j’avais vu une paillette ? Une deuxième ! Et une autre, et encore ! Bientôt, tout l’évoli fut recouvert d’une lumière douce et blanche, mais plus forte que celle quand on sort d’une pokéball. Sa silhouette sembla changer doucement, il grandissait puis d’un coup, toutes les paillettes s’envolèrent. L’évoli avait disparu, et à la place il y avait un noctali, marqué de bleu qui semblait continuer le rêve qu’il avait entamé.

Ca ne faisait aucun doute, c’était Nocty l’évoli que nous venions d’observer et qui avait évolué dans la lumière de la lune. C’était tellement romantique de penser qu’il avait partagé un tel souvenir avec Calliope… Et en même temps, je voyais enfin à quoi ça ressemblait une évolution. J’avais raté celle de Wolverine mais bon, c’était pas de ma faute y avait des circonstances atténuantes ce jour là, on était tous en péril de mort potentielle. Là c’était différent, ça semblait être une expérience douce et spéciale… Ca me donnait encore plus envie ! Pour en revenir au petit couple près du lac, la zorua contemplait maintenant le vide à l’endroit où elle avait fait apparaitre plus tôt le souvenir du noctali pendant que ce dernier lui murmurait de nouveau quelque chose à l’oreille. Elle lui répondit en gardant le regard dans le vide, murmurant à son tour mais je réussi quand même à entendre ses paroles. La discrétion n’était pas son fort pour tout avouer.


- Tu es tellement adorable chéri… Je n’imaginais vraiment pas qu’un ténébreux comme moi, soit capable de tant de sensibilité et de gentillesse. Tes paroles sont douces beau brun, mais regarde, c’est à mon tour de te montrer quelque chose.

Une nouvelle image pris la place de la précédente, mais elle était totalement différente cette fois. Elle venait de faire apparaitre… Un zoroark, debout sur ses pattes arrières qui marchait en faisant balancer son épaisse crinière de droite à gauche. Le contour de ses yeux, ses griffes, sa crinière… Rien n’était rouge, tout était violet, d’un beau violet presque brillant qui contrastait beaucoup avec le gris sombre du reste du corps. Soudain, il semble entendre quelque chose, il écoute puis tombe sur ses pattes avant et se met à courir. Au bout de quelques secondes, l’image disparu comme elle était arrivée, et la voix de Calliope se fit de nouveau entendre.

Le zoroark:
 

- Honnêtement chéri. On peut dire beaucoup de chose sur ce que tu viens de voir, mais “mignon” ne me parait pas un adjectif approprié…

Maintenant, elle avait l’air blasée. Alors ce serait à ça qu’elle ressemblerait une fois son évolution achevée ? Je trouvais ça impressionnant moi. D’ailleurs une question me trottait dans la tête depuis un moment et j’allais profiter de ce moment pour la poser au seul susceptible de me répondre pour le moment.

- Dis Wolverine ?…
*Wolverine… Une autre question ?*

Rhow, je savais qu’il ne fallait pas que je commence ma question comme ça, il me le fait à chaque fois. Faut dire que je commence toujours ce genre de question en interpellant la personne concernée… Je gratouillais le sol de ma patte pour lui demander ce que j’avais dans la tête.

- Non, enfin si… Dis, ça fait quoi d’évoluer ?
*Ca pique.*

Je tournais des yeux rond de surprise vers lui et alors qu’il regardait toujours vers l’avant, j’entendis son rire caractéristique dans mon esprit. Il reprit la parole alors que j’avais du mal à garder les deux mâchoires jointes.

*Je plaisante, mais si tu avais vu ta tête… Sérieusement, c’est difficilement descriptible. Il vaut mieux que tu te fasses ta propre impression quand ça t’arrivera.*

Bon je n’étais pas plus avancée qu’avant, enfin si un peu. Je savais que ça ne piquait pas et ça avait l’air agréable et étrange. Ohlala, trop de trucs étranges dans une même soirée, ça sature ma petite tête… Je retournais la tête vers Nocty et Calliope maintenant, parce que j’étais très curieuse de voir la réaction du noctali face à la future évolution de sa douce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nocty
Lune à Tique
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 19/01/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Mar 10 Fév - 18:54

Qu'un ténébreux comme moi ? Ce n'était pas tout à fait exact petite renarde. Il est vrai que je suis un petit ange, que je n'aime pas me battre et surtout que je défends quiconque ce fait attaquer. Personne mauvaise, bonnes personnes, qu'importe, je la défends. Cependant, quand tu me verras me battre petite Calliope, tu verras que je suis loin de l'image idyllique que je te donne en ce moment. Sensibilité et gentillesse, deviennent alors violence et cruauté. Je sais, je dis sans arrêt que je n'aime pas me battre, cependant quand je n'ai pas le choix, autant se donner à fond. Les ombres sont mes alliées et leurs noirceurs sont mes armes. Bon après cet appart dans ma tête sur mon côté lunatique, je remis mes yeux rouge sang vers la jeune renarde, celle-ci semblant me préparer quelque chose. Allait-elle me montrer sa vision des choses ? Sa vision de sa peur de l'évolution ?

J'avais tout juste. En effet, une autre illusion apparue. Et ma première réaction fut la surprise, alors elle deviendrait cela ? C'était, comment le dire avec des mots simples, une beauté nocturne. Ses couleurs violettes permettaient une réflexion avec les ténèbres tandis que son allure semblait lui donner une force et vitesse. Juste dans l'allure, la posture et le regard. Évidement, je n'avais jamais vu ce pokémon, et je n'avais aucune idée sur la force réel que cela lui donnerait, mais l'impression était bel et bien présente. Pourquoi était-elle si dérangée par ce qu'elle allait devenir ?

La réponse me vint alors naturellement de la concerner. Elle perdrait son coté mignon, et je devais avouer que c'était assez étrange de l'entendre dire cela. Tenait-elle tant que cela à son charme ? Où peut être à t-elle peur de ne pas pouvoir manipuler aussi bien de par sa taille imposante ? J'eus un petit rire, et de ma queue noir nuit marqué de mes cercle bleus, j'alla la recouvrir, comme une couverture avant de lui parler à mon tour.

"Calliope, douce Calliope. En effet, tu seras moins mignonne en évoluant, cependant, comme un enfant grandit, tu deviendra une louve magnifique. Tu deviendras ce que les humains nomment une femme fatale. Protégeant ce que tu souhaites. "

Alors que j'entre ouvrit mes yeux encore une fois, soufflant un air chaud d'entre mes dents, je me mis à réfléchir. Si je ne lui donne que des compliment me croira-t-elle ? Beaucoup refusent la vérité qu'ils ne veulent pas. Alors, avec une intonation de voix taquine et un léger rire sincère, j'avouai :

"La taille sera peut-être un problème, car là, tu seras bien plus grande que moi. Mais c'est bien le seul inconvénient que tu peux trouver Calliope violacée. Et puis, tu as oublié de mettre la rose bleu dans la tignasse de cette illusion non ?  "

Je ris encore avant me tordre le corps pour venir lui lécher le visage avec tendresse. Le temps passa bien vite, je trouvais, le croissant de lune commençant presque à nous dépasser. Je me demandai si la dresseuse ne s'inquietait pas trop de ses pokémons disparus. Et qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire elle aussi ? Me revoilà perdu dans mes pensées, prenant un air sérieux et mes yeux rouge devenant presque effrayant sans le vouloir.

De son côté de hoot hoot arrêta de sautiller sur place alors qu'il tournai à chaque fois que le métang tournai aussi. Il semblait demander d'arrêter en tapotant sur la tête du mosntre d'acier alors qu'il regarda la renarde de feu, clignant des yeux plusieurs fois avant de regarder encore les amoureux. Puis sans crier gare, il sauta de là où il était et alla sautiller vers le couple. Ce fut cela qui me fit sortir de mes pensées, mon regard sang se posant sur lui alors que mes oreilles se dressaient de surpris et curiosité

"Euh ? Je peux t'aider Hoot ? "

"Je me déghou-hourdi ! Et vhou-hou ? "

Il semblait vraiment curieux, d'ailleurs, c'était plus à Calliope qu'il posa la question qu'à moi. Euh... Ce n'était pas l'oiseau qui me suivait depuis déjà quelques jours

_________________






Thème de Combat



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Mer 11 Fév - 0:28


Le noctali semblait étonné par l’illusion que lui montrait Calliope, mais pas dans le mauvais sens du terme je veux dire.  Il avait l’air de trouver cette image flatteuse et belle, et même si ça me faisait mal à admettre, j’étais du même avis. Wolverine, je ne savais pas trop d’une part parce qu’il était de profil et je n’arrivais à déceler de vagues traces d’émotions qu’en le regardant dans les yeux. Et en recherchant beaucoup quand même. D’autre part, parce que c’était quand même lui qui avait mis ce sujet sur le tapis alors même s’il était la plupart du temps neutre et objectif, je me demandais quand même s’il ne camouflait pas son propre apriori sur la question. Ou pas… Oh j’en sais rien, je suis ni télépathe ni devin alors c’est dur de deviner les pensées des gens dans ces cas là… Par contre s’il y avait une question qui concernait de près ou de loin le feu, là je pouvais aider. Mais bon, tout le monde s’en fiche du feu… Moi j’aime bien, ça fait de la lumière, ça réchauffe et on dirait que les flammes danses sur des rythmes qu’elles veulent peuvent entendre… Les ténèbres, c’est froid et silencieux. Le feu, c’est chaud et ça crépite selon son humeur, moi je préfère dire que ça chante. Enfin bref, je m’éloigne encore du sujet moi…

D’ailleurs je pense qu’il devait faire un peu froid, moi je ne m’en rend pas compte puisque je produit ma propre chaleur, parce que Nocty avait enroulé sa queue autour de Calliope comme s’il s’agissait d’une couverture. Je me retournais pour regarder les miennes de queues, me demandant si moi même je pouvais faire un truc de ce genre pour tenir chaud à quelqu’un parce moi, j’en ai six de queues. Au départ j’en avais qu’une seule et elle était toute pâle, c’était pas très beau pour être honnête… Alors que maintenant, la queue de base s’était divisée plusieurs fois et leur coloration s’était achevée il y a déjà pas mal de temps. En y réfléchissant bien, Elles étaient peut être un peu trop courtes les miennes pour faire comme le noctali… Et une fois que j’aurais évolué, je ne crois pas que le contact avec les queues d’une feunard soit recommandé, mais après c’est peu être qu’une légende… Oh, Nocty s’était remis à parler apparement et c’était plutôt de bonnes nouvelles pour sa dulcinée. Il s’abattait une nouvelle pluie de compliments sur elle, alors qu’est ce qu’elle voulait entendre de plus ? Elle se remit à glousser doucement avant de répondre.


- Ca ne marchera pas comme ça chéri… Tu ne m’achèteras pas aux flatteries je suis pas comme ça !

Pas comme ça !? Moi j’aurais plutôt dit qu’elle était exactement comme ça ! C’était de l’hypocrisie brute, rien de plus ! C’était entre autre pour ça qu’elle m’énervait, parce qu’elle disait toujours exactement le contraire de ce à quoi on pouvait s’attendre… Soudain Wolverine me tapota la tête du revers de son bras d’acier, et même s’il le faisait doucement et amicalement, c’était douloureux. L’acier c’est lourd quand même. Sa voix raisonna dans ma tête et il me demanda de… d’arrêter de faire des commentaires ? Mais j’avais rien dit sur Calliope…

*Tu penses trop fort. Et tu es d’une intolerance terrible Goup’*
- Je suis pas… Mais tu trouves pas qu’elle est hypocrite ?
*Peut être un peu… Mais si c’est sa manière de voir les choses, tu ne la changera pas. Contente toi de la prendre comme elle est, ça ira mieux.*

De la prendre comme elle était ? Facile à dire, mais bon si je n’appréciais pas les défauts qu’elle avait ce n’était pas de ma faute quand même. Et puis elle ne faisait pas toujours en sorte de mettre ses qualités en avant. Enfin, ce soir avec Nocty je la trouvais étrangement sympathique mais c’était une exception je pense… Enfin bref, le trait d’humour de ce dernier ramena mon attention vers eux et me fit sourire d’ailleurs. Il était vraiment patient lui, et il savait trouver les mots pour la faire rire. Elle n’avait pas réussi à rester de marbre et souriait avant de lui répondre.

- Qu’est ce qui te fait croire que c’était moi dans cette illusion ? Ca aurait très bien pu être n’importe quel Zoroark… Mais bon tu as raison, sa crinière aurait été bien plus belle avec cette fleur. J’espère qu’elle ne fanera pas trop vite, j’aimerais la garder encore pendant un temps…

Alors pour ça, j’avais la solution ou plutôt les solutions. Elle pouvait la mettre dans un gros livre et elle deviendrait toute plate et toute fragile mais elle garderait ses couleurs et sa splendeur. Sinon, en la pendant la tête en bas elle finirait par sécher et se figer pour toujours dans la position où elle se trouvait. En soufflant doucement de l’air chaud dessus ça pouvait aller un peu plus vite aussi, par contre elle resterait tout aussi fragile, voir même plus. En tout cas, c’était un bien beau cadeau cette rose, j’en avais jamais vu des bleues. J’avais jamais vu de noctali bleu non plus pour être honnête. Ce dernier semblait perdu dans ses pensées et puis doucement il tourna la tête par ici. Ses yeux se posèrent à l’emplacement exact où je me trouvais et son regard m’effraya un peu pour le coup si bien que je préférais me baisser pendant quelques secondes pour ne pas me faire repérer. Wolverine pivota de nouveau vers moi, gênant de nouveau le volatile de son crâne qui lui picora la tête pour qu’il fasse plus attention. Je ricanais doucement devant ce spectacle, jusqu’à ce la chouette ne décide de s’envoler pour rejoindre le petit couple. Je chuchotais rapidement à mon complice, un peu paniquée par la situation.

- Tu crois qu’il va nous cafarder ?
*Non. Je pense qu’il va juste voir quel est le coté le plus intéressant pour lui.*

L’avantage de ce métang était que peu importe la situation dan laquelle il se trouvait, il gardait toujours ce ton calme et posé qui le caractérisait. N’empèche que je n’étais pas totalement rassurée par rapport au hoot-hoot si bien que je me rassis pour observer, et tendis les oreilles vers l’avant pour mieux entendre ce qu’ils allaient se dire. Ca alors, il avait une drôle de manière de s’exprimer lui, c’était marrant. Moins marrant que Wolverine à l’époque où il ne faisait pas de phrases complètes, mais assez drôle en soit. Ce fut la zorua qui répondit à l’oiseau, après avoir frotté affectueusement sa joue contre celle du Noctali.

- On se demandait si les hiboux c’était meilleur rôti ou en ragout… Nan je plaisante p’tit poulet, t’en fais pas. Mon beau brun et moi même profitions de la beauté de la nuit et de ce paysage simplement… Malheureusement le temps passe si vite, ne penses-tu pas chéri ?

Le temps passait vite, oui et non, il fallait quad même préciser qu’il faisait encore bien nuit au moment où nous parlions. Seul point qui pouvait me faire aller dans le même sens que cette affirmation, c’était Kara. Elle était toute seule un peu plus loin depuis déjà un bon moment, sans doute toujours en train de dessiner et probablement en train de s’inquiéter des pokémons pouvant potentiellement rôder autour d’elle ou sur le fait que nous n’avions pas encore réintégré nos balls respectives. Pour elle au contraire, le temps devait lui paraitre très très long, ça ne faisait aucun doute mais bon, on ne pouvais pas rentrer sans la renarde c’était clair alors tant qu’elle n’était pas prête à revenir parmi nous, nous resterions en planque. D’ailleurs sa voix résonna de nouveau dans la clairière vide, s’adressant à Nocty et ignorant totalement l’hoot-hoot curieux.

- Dis moi chéri, penses tu que tu m’auras oublié après le passages de quelques lunes ? Est ce que cette nuit ne sera qu’une nuit comme une autre dans ton esprit ? Un simple souvenir vague, perdu parmi tant d’autres ?

Alors là, c’était la question qui tue et en même temps vu le ton qu’elle adoptait elle semblait vouloir attendre d’entendre la réponse de son cher noctali avant de lui donner son avis. Elle serait honnête si lui l’était, ou peut être pas qui sait. Elle ne voulais pas sembler idiote, ou afficher un visage qui briserait tout le temps qu’ils avaient passés ensemble. Est ce qu’on pouvait dire qu’elle avait peur que tout ceci n’eut été qu’une illusion ? Si oui, c’était un sacré comble pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nocty
Lune à Tique
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 19/01/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Mer 11 Fév - 19:13

Je me demandai ce que ce Hoot avait dans le crâne. Pensait-il que je ne l'avais pas repéré ces derniers jours ? Il me suivait déjà depuis quelque temps. Je nt"étia spas d'un naturel très craintif concernant la trahison et le harcèlement, cependant, plus les jours passaient et plus je me posai de question sur cet oiseau. Maintenant, seul Arceus sait ce qu'il va faire de l'information sur ma personne concernant la petite Calliope. Je fus cependant ramener à la raison par le contact de la joue de la jolie pokémon sombre et violette, un contact chaud et doux. Ce fut dommage qu'il ne durât que très peu de temps, juste le temps d'un soupir d'aise et de plaisir. C'était ces moments si courts, mais si délectables qui me confortaient dans l'idée d'un bonheur sans combat, pourquoi frapper et tuer quand l'on peut caresser et murmurer ? La nuit elle-même était une caresse tendre pour moi.

Alors que j'avais fermé mes yeux pour rester concentrer sur mes pensées volages, mes oreilles restaient à l'affûts de chaque bruit, chaque sons me permettant de rester attentifs à ce qui ce disait. La description de nos pensées au pokémon de type vole me fit lacher un petit rire moqueur alors que mes yeux rouge s'ouvraient de nouveau lentement. C'est vrai que j'avais faim. Depuis combien de temps, je n'avais pas mangé de viande... Hmm il faudrait que je repense à chasser un peu autre chose que des baies moi. Ah, mais je me suis encore paumé dans mes pensées ! Bon sang ! Le temps ? Ah oui, le temps passe vite ça, c'est sur et certain, je n'arrivai pas à compter les heures, peut être qu'une seule est passé tout comme toute la nuit aurait pu. C'était toujours ça quand j'étais heureux, et que je ne me concentrai pas assez sur ce que je fais. Cependant, la raison de ces heures rapides étaient Calliope, elle absorbait tout mon temps et il semblait que cela fasse de même sur ma personne.

" Malheureusement oui. Et au levé du jour cette soirée ne sera plus qu'un souvenir. Le jour brulera toute chose magnifique que la nuit met tant de temps à mettre sur pied. Les humains et les pokémons s'éveilleront et s'entre combattrons. Jusqu'a ce que la nuit, imposant son repos, calme les violences de tout à chacun "

Me revoilà parti, on ne sait où ! Bon, je disais ce que je pensai et il était vrai que la nuit, les combats étaient moins bruyants, moins sanglants et surtout moins nombreux que durant les journées. J'étais vraiment né pour être un noctali. Ces noirceurs si douces et si calmes, représenter mon côté tendre et câlin. Les monstres tapis dans la nuit seraient bien une forme de ma forme en combat si j'arrivai à être sérieux. Peut-être un jour, pour défendre réellement quelque chose, je me battrai jusqu'à mon sacrifice. A ce moment-là, je laisserai tout sortir, puissance, colère et noirceur. Jusqu'à ce moment, je resterai la petite crème peureuse que j'ai toujours été ! Alors que je regardai le hoot qui me regardait intensément sans bouger, Calliope se remis à parler et je devais avouer que c'était vraiment une question lourde.

Soyons honnête. La première raison qui m'as été de draguer cette magnifique créature fut la Lune en croissant, elle influe sur mes sentiments et me fait miroiter mes désirs d'amour et de tendresse. Cependant, j'avais vraiment été marqué par les gestes, la pensée et les paroles de la petite pokémon. Oui, je profite de dire petit temps que je le peux encore vu son évolution. Cependant, même avec tous ces sentiments... Je savais que je garderai ses souvenirs précieusement graver dans mon esprit, pourrais-je être assez fort pour ne pas faire encore cela à la prochaine Lune en croissant ? Malheureusement non. Amour ou forte attirance ? Amitié ou sentiment camouflés. Moi-même l'ignorait.

Mon coeur se mit à battre alors que ce sentiment de haine commença à monter en moi. Quoi ? Quels sentiments de haine ? Je n'ai jamais hais quelqu'un ! Qu'est-ce qui me rendait si mal alors ? Mes yeux rouge sang allèrent tourner autour de moi alors qu'ils s'arrêtaient devant l'oiseau. Il me fixait, et semblait faire quelque chose.. Je me redressais alors, regardant Calliope qui devait avoir sans doute été un peu chamboulé par mon mouvement. Non, je n'esquivai pas la question et murmurai alors en la regardant

"Cela sera un souvenir que je chérirai. Une douce lueur dans mes ténèbres et une raison de plus de me battre pour défendre ceux que j'aime. Mais la Lune à trop d'influence sur moi pour promettre sur le futur. Je n'oublierai jamais ça, tu peux être sur et certaine Calliope."

Alors que je la regardai tristement, je me mis devant le pokémon ténèbres, la protégeant de ce pokémon vol qui semblait essayer de me rendre fou avec ce regard. Que me voulait-il bon sang ? Alors qu'il me voyait me mettre sur mes positions défensives, il se mit à plisser ses yeux rouges. Décidément, il semblait que je devai défendre quelqu'un ce soir. L'oiseau de ténèbres ouvrit grand ses yeux lorsqu'il m'envoya un Choc mental. Je n'eus absolument aucun moyen de savoir cela mise à part la douleur qui me vint en tête. Mes marques bleus se mirent alors à briller, signe que j'entrai dans un combat. Mon premier depuis des lustres,

"Nou-hou t'observons depuis longtemps. Tu es intéressant petite Phou-houdre d'escampette"

Je ne le laissai pas finir de me parler. S'il en avait après moi cela signifiai alors que toutes personnes ou pokémons que j'aimai serait en danger. Pas le temps de réfléchir, je devait protéger Calliope du potentiel danger. Cependant, je ne pouvais pas me permettre de le laisser s'enfuir maintenant qu'il était passé à l'action. Mes yeux laissèrent une horreur apparaitre, donnant l'illusion de grandir et d'observer le pokémon vol. Regard noir l'empêcherait de fuir notre combat.

"Je me moque de tout ça. Si tu t'en prends à des personnes qui me sont chères, prépare-toi Hoot hoot... "

Juste après cette phrase, et après avoir encaissé mon regard noir, le pokémon oiseau regarda la renarde sombre et usa d'hypnose sur elle. Il semblait qu'il ne voulait pas qu'elle interfère, et d'un coté, il me provoquait en l'attaquant

"Et maintenant, mon petit dhou-hou ? "

Thème Combat de Nocty:
 

_________________






Thème de Combat



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Mer 11 Fév - 21:07


Je  commençais à me demander si ce que nous faisions avec Wolverine ne pouvait pas être considéré comme du voyeurisme u petit peu. Parce qu’on espionnait le petit couple depuis pas mal de temps et… Non, j’étais de nouveau toute seule à observer parce que le métang avait profité de la libération de sa tête pour retourner empiler des brindilles. Bon ben tant pis, qu’il s’amuse pendant ce temps, moi je continuais et tant pis si c’était mal. D’ailleurs techniquement j’étais pas toute seule à observer, il y avait la chouette aussi qui le faisait. Sauf qu’en plus elle ou lui je sais pas trop, le faisait totalement à découvert. J’avais eu peur un instant qu’elle dévoile notre position mais finalement, j’étais rassurée de voir qu’elle ne l’avait pas fait.

Le suspens quand à la réponse qu’il allait lui donnait était quasiment insoutenable pour ma part, j’étais pendue à ses lèvres, avide de savoir s’il s’agissait là d’une nuit prometteuse ou non. Un ami ou un amant là était toute la subtilité. Lorsqu’il se redressa presque brutalement, mes yeux s’écarquillèrent de nouveau à croire qu’il allaient finir par devenir aussi gros que ceux du hoot-hoot avant la fin de la nuit. Pourquoi il avait fait ça ? Il n’allait pas se lever et partir quand même, en la laissant là seule, abandonnée. Ca aurait fait une superbe fin pour une tragédie, mais dans la situation actuelle ça aurait-été extrêmement incorrect de sa part envers elle. D’ailleurs, elle aussi le regardait étrangement tout en se couchant en sphinx comme il l’avait lui même fait plus tôt. Puis il lui murmura quelque chose encore une fois, je me demandais bien de quoi il pouvait s’agir. Il lui demandait de faire apparaitre une nouvelle illusion peut-être ? Et s’il nous avait vu et qu’il lui disait qu’il fallait mieux qu’ils s’éloignent encore ? Oh non, ça ça aurait pas été très bon pour nous ça…  Non il ne devait pas s’agir de quelque chose de ce genre, il avait l’air triste maintenant et elle semblait déçue. Crotte de Chamallot, il devait avoir répondu à sa question et j’avais raté ça à quoi bon scruter la scène comme ça alors… J’allais faire demi-tour pour aider mon camarade avec son tipi lorsqu’une sorte de luminescence bleu éclaira le buisson et attisa de nouveau ma curiosité.

Est ce que je rêvais où Nocty était en position d’attaque ? C’était ses anneaux qui brillaient ainsi et il regardait avec énormément d’insistance l’oiseau. Et voilà je tournais la tête une seconde et je ratais toute la partie intéressante… Pourtant, Calliope qui n’avait pas détourné le regard semblait aussi perdue que moi pour le coup, et mon instinct me soufflait que ça sentait le roussi. Ce que disait la chouette était étrange qui plus est, et elle avait dit “nous” est ce que ça voulait dire qu’il y en avait d’autre ou qu’elle était schizophrène ? Un combat allait éclater et je commençais à ne plus savoir quoi faire, puis la Zorua se releva avant de tomber immédiatement dans les pommes. Dans les pommes non, elle devait être endormie sans doute. Bon sang, ce hoot-hoot avait l’air si inoffensif sur le crâne de Wolverine, j’avais rien vu venir ! Et il avait l’air puissant en plus… Il nous fallait de l’aide ! Kara ! J’allais chercher Kara, ou non on avait pas le temps pour ça et je me rappelais pas du chemin. Wolverine devait s’en rappeler lui, il fallait que je lui demande !


- Wolverine ! Vite vite ! Regarde c’est la cata ! Ils se font attaquer par le hoot-hoot qui était sur ta tête !
*Quoi ?*

- Ils étaient là… Et puis d’un coup, paf ils se sont fait attaquer ! On peut pas rester sans rien faire dis ?

Il se rapprocha de moi avant de jeter un coup d’oeil à ce qui se passait.

*Non, on va lui filer un coup de main je pense*
- Hein ? Mais… On va pas se battre si Kara est pas là quand même ? Et il faut aller chercher Riolu et Dyno !
*Face à un type vol, Riolu sera rapidement en mauvaise position et je ne serais pas assez rapide pour faire l’aller retour avec Dyno.*

Il n’avait pas tout à fait tort, mais bon d’habitude c’était Kara qui réfléchissait et nous on exécutait comme il fallait… Je m’étais jamais battue sans elle moi, ça m’intimidais un peu… Non, non, il fallait que je me ressaisisse et que je fasse comme si elle était là ! Le hibou repris la parole et il semblait très concentré sur son adversaire. Qu’est ce que ce noctali avait bien pu lui faire pour le mettre dans un état pareil ? En tout cas, le voir ainsi de dos me donna une petite idée et certes c’était pas terriblement fair-play d’attaquer un ennemis autrement qu’en face mais on avait pas trop le temps de faire dans le détail pour le moment. Lorsque Wolverine me demanda si j’étais prête, je lui fis signe “oui” de la tête et commença à souffler quelques flammes pourpres, discrètement au travers du buisson. Elle voletèrent jusqu’à leur cible et j’espéraient qu’elle l’atteignent parce que ça aurait été bien pratique pour la suite. Ma première attaque c’était Feu follets, et le but de la manœuvre c’était de bruler la chouette parce que comme ça elle allait s’affaiblir petit à petit et en plus, attaquer avec une brûlure c’était très compliqué il parait. Par contre, le métang ne fit pas dans la finesse puisqu’il sortit du buisson, les bras en avant et ses trois griffes brillant et s’allongeant pour lancer une Griffe-Acier virulente.  Bon ben niveau discrétion, c’était mort alors perdu pour perdu, je partais me poster à coté du pokémon ténébreux, me demandant toujours s’il y avait d’autres hiboux postés non loin. Je devais être brulante, c'était toujours le cas pendant les combats si bien que je veillais à ne pas me placer trop près de lui non plus avant de timidement prendre la parole.

- Re coucou… On était pas très loin et euh… on s’est dit qu’un coup de main serait pas de trop…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nocty
Lune à Tique
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 19/01/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Mer 11 Fév - 22:11

En quelques secondes, en seulement quelques secondes, l'attaque de ce volatile de malheur toucha sa cible. J'étais prêt à encaisser pour, je voulais protéger Calliope. C'est ainsi que je me suis toujours comporté, me battre pour défendre pas pour attaquer. Si seulement pour une fois, pour une seule fois dans ma vie, j'avais pris l'initiative et attaquer l'oiseau dés que j'ai senti ce regard suspect. J'avais commis l'erreur de le menacer, de le provoquer. Sa réaction fut sans appel, l'attaque ne me visait pas, mais bel et bien Calliope. En seulement quelques secondes, ma tête tourna à la vitesse d'un Chenipan vers elle, mes yeux suivant lentement cet actions alors qu'il s'écarquillaient devant le spectacle : Calliope gisait inconsciente.

Elle dormait hein ? Rassurer moi... Je ne pouvais en être sur, mais les pokémons de la race de ce piaf ne sont pas détenteur de capacité capable d'abattre leurs cible si vite. Elle ne souffrait pas hein... C'était différent des autres fois, je me battais pour défendre. Alors c'était ça la rage ? La colère et l'envie de se battre ? C'était différent des autres fois, je me battais pour défendre. Il y avait trop de questions dans ma tête et j'avais mal, mon corps était lourd, ma tête tournais et mon sang brûlait. Mes yeux se remirent sur l'oiseau des ténèbres, celui-ci semblant fière de sa petite attaque, il jubilait de me voir dans cet état, et je ne savais que trop bien pourquoi il faisait cela. Je vis cependant que ses yeux tournèrent de manière si rapide vers les buissons. Des flammes en sortaient, fonçant sur lui.

J'aurai juré avoir entendu le Hoot hoot soupirer d'une attaque si faible envers lui. Le pokémon sauta de sa jambe, si haut que j'aurai pus croire qu'il prenait son envol. Les flammes de l'attaque partirent loin dans la clairière, mettant le feu a l'herbe de l'autre côté. Le décor se dressait, Calliope parlait de poulet cramé, ce serait le cas ne t'en fait pas. Alors que je me préparais à attaquer à mon tour, le monstre d'acier sorti comme une trombe des buissons, abaissant ses griffes de métals directement sur la trajectoire de retour de l'oiseau. Il ne semblait pas avoir prévu la vitesse de la boite d'acier. Cependant, il devait savoir qu'il était là, car l'attaque ne fit pas mouche comme espérer. Blesser surement, mais certainement pas assez à mon goût.

Le volatile s'éloigna un peu et regarda les deux pokémons qui rejoignirent le combat. Le premier, le monstre d'acier liseur de penser, le deuxième, la goupix au caractère enflammer. Cette dernière se palca a met coté et visiblement assez brûlante pour combattre sans se soucier. Quand elle m'adressa la parole, elle put suremetn comprendre que la colère m'avait déja bien entamer. Mes marques bleues semblaient si brillantes et si dangereuse. Mes marques bleues semblaient si brillantes et si dangereuses. Colère rage et envie de meurtre. Voilà ce qu'elle traduisait.

Même mes yeux avaient perdu leurs couleurs rouges sang et devenaient brillant bleuc/blanc. Je ne m'étais jamais mit dans une telle situation de rage, jamais je n'avais eu envie d'une telle soif de sang. Si le métang lisait mes pensers, je pense qu'il aurait, mais à ce qui lui sers de ventre tellement ma colère hurlait en moi. Ce qui fit rire presque aux larmes l'oiseau

"Hou hou houuu !! Voilà ta force Nocty, comprends-tu Hou elle doit aller ? Phourquoi  elle doit servir ? "

Le pokémon semblait ignorer lui-même le niveau de rage dans lequel il m'avait plongé. Me parler ne servait à rien, me résonner encore moi. J'allai être sans pitié petit oiseau de malheur. L'oiseau de nuit se mit alors a sauter une fois de plus, et aux bruissements que j'entendais, il n'était pas seul. Noarfang, et un Spectrum le rejoignant. 3 contre 3 hein ? Tu avais tout prévus saleté. Comme une contre attaque sans somation, le spectrum brilla de sa lumière ténèbreuse, avant que le métang ne brille à son tour. C'était l'attaque Malédiction. L'autre oiseau lui ne fit rien pour le moment.

L'autre oiseau lui ne fit rien pour le moment. Le combat ne devait pas tarder trop longtemps. Quand le Hoot hoot revint de son saut, il me visait d'une attaque directe Lame D'air. Cette attaque, je ne bougeai pas pour l'esquiver, me prenant l'assaut en pleine figure alors que ma rage était à son paroxysme. Cette attaque, je ne bougeai pas pour l'esquiver, me prenant l'assaut en pleine figure alors que ma rage était à son paroxysme. Mon attaque Feinte ne ma jamais deçu. Mes yeux dévoués à la vengeance réapparurent alors derrière le hoot hot, et d'un geste violent, j'asséna mon coup.

Des plumes volèrent encore alors que de son coté le Noarfang avait prit l'initiative, du combats contre la goupix. Lançant à son tour une lame d'air contre celle-ci. Elle semblait plus forte que celle du Hoot hoot.. Maudite évolution ! Le spectrum murmura assez fortement

"Ils sont nombreux eux aussi. Kuhkuhku..."

Apparence Noctali:
 

Spoiler:
 

_________________






Thème de Combat



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Mer 11 Fév - 23:59


Oh non, zut zut et crotte de Chamallot. En voulant bien faire, mes feux follets avaient mis feux à un tas d’herbes sèches en face du lac. Ca m’apprendra à faire dans la discrétion ça, j’aurais du faire comme Wolverine, foncer dans le tas et réfléchir ensuite. Bon, maintenant que j’étais bien en place maintenant il fallait que j’agisse correctement et que je ne recommence pas à commettre des erreurs pareilles. Nocty semblait fou de rage, brillant autant que moi je brulais et faisant étinceler ses yeux d’une lueur terrifiante. Il était prêt à protéger Calliope grâce aux liens qu’ils avaient tissés, et moi je la protègerais parce qu’elle faisait partie de mon équipe et parce que Kara tenait à elle. Et en plus j’étais personnellement vexée après avoir entendue la remarque de la chouette concernant mon attaque. Pour qui il se prenait celui là ? Mes attaques sont loin d’être faibles, celle ci était simplement adaptée à sa fonction. La seule chose qu’il avait réussi à faire, c’était de m’avoir mis vraiment en colère et s’il voulait goûter à des attaques sauvages et bourinnes, il allait être servit. A ce propos, il eu un avant goût de ce qui l’attendait lorsque Wolverine lui vola dans les plumes à grand coup de griffes. En utilisant une attaque propre à son type, il avait sans doute du réussir à faire des dégâts corrects au volatile qui se remit néanmoins en place après cette offensive.  

Oh oh… Ce cher métang avait raison, Riolu n’aurait pas fait long feu dans le bazar qui prenait place sous nos yeux. Deux nouveaux pokémons prirent place aux cotés de leur camarade pour lui venir en aide. Mais que signifiait tout ceci bon sang ! Nocty quand à lui ne ressemblait plus du tout au charmeur romantique de tout à l’heure et le rire sinistre du hoot-hoot ramena mon attention vers lui. Le chromatique semblait indifférent à ses paroles alors que moi, elles me nouèrent l’estomac et me donnèrent une double raison de me battre. Cette attaque irraisonnée, l’espionnage du noctali, la puissance illogique de cet adversaire… Ca ne pouvait signifier qu’une seule chose. Il s’agissait là de membres des troupes de Deoxys, à l’affut de nouvelles recrues sauvages. La situation était alors moins aisée que ce à quoi je m’attendais, mais nous avions toutes nos chances de nous en sortir. Wolverine et moi même avions affronté des adversaires bien pires lors de l’attaque initiale du tyran et, même si nous avions un soutient important, nous nous en étions sortis. Il n’y avait aucune raison pour ne pas réitérer l’exploit ce soir.

Le spectrum ouvrit le bal des attaques en visant mon compagnon d’une attaque malédiction. Et après c’était mes attaques qui étaient faibles ? Ha ! Ce brave géant d'acier allait bien trouver un moyen pour… Non ? Il se mit à briller à son tour, touché par l’attaque adverse. Mais qu’est ce qu’il faisait lui aussi, il s’était perdu dans ses pensées ou endormi ? Je lui criais mentalement de se réveiller et de passer à l’action lorsqu’une lame air qui s’abattit en plein sur Nocty me fit sursauter. Lui aussi passait à l’action alors il ne fallait pas que je tarde à passer en mode offensif moi aussi. Le Noarfang préféra prendre une initiative de son propre chef en me choisissant pour cible pour son attaque. Il lançait la même chose que l’autre oiseau, c’était un manque cruel d’originalité de sa part et j’allais lui prouver immédiatement en contrant son attaque. J’inspirais rapidement une grande quantité d’air avant de la souffler dans un hurlement sauvage qui semblait énormément disproportionné par rapport à ma petite taille. Ce dernier déporta la lame adverse et selon un rapide calcul de ma part, le souffle créé devrait réussir à gêner un minimum le vol du piaf. Pendant ce temps, le spectrum ricanait stupidement quand à sa propre remarque jusqu’à ce qu’il soit coupé en plein rire par un psykoud’boul de la part de Wolverine, le heurtant de plain fouet. Entre le désavantage du spectre de poison, le type psy du métang et tout ça tout ça, ça allait faire très mal au spectre qui avait perdu qui plus est la moitié de son énergie après son sacrifice. Après l’avoir envoyé baladé la voix métallique du psychiste raisonna dans toutes les têtes.  


*Et beaucoup plus intelligents surtout.*

Alors ça c’était bien envoyé ! Réponse parfaite par rapport au constat qu’avait fait le spectrum et qui résumait bien l’état d’esprit que nous arborions. D’une part, absolument pas intimidés et d’autre part largement prêt à nous battre comme des Némélios. Il y avait quelqu’un qui n’avait pas agit ici, cette pauvre Calliope dormait toujours à l’arrière plan, aussi j’étais tout à fait volontaire pour agir à sa place. Ca aurait été un crime de ne pas profiter du détournement d’attention que venait d’offrir Wolverine et du souffle que j’avais provoqué il y a de ça quelques instants. J’illuminais d’un coup mes yeux d’un éclat sinistre et envoyais des Ondes folies invisibles en direction du Noarfang qui m’avait attaqué plus tôt. Je n’étais certes pas capable de télépathie, mais la réputation maudite que trainait mon espèce ne sortait pas d’un chapeau de magicien. Si j’avais cette fois réussi mon coup, la confusion allait bientôt s’emparer du volatile qui se retrouverait ainsi dans une situation fâcheuse. Lorsque je tournais les yeux vers mon coéquipier, je me rendis rapidement comptee que son vol avait été quelques secondes moins stable qu’à son habitude, signe que la malédiction commençait à faire des siennes. Il m’envoya quand même un message me disant que pour le moment tout allait bien, et je n’avais aucun mal à y croire. L’équipe adverse avait subit bien plus de dégâts que nous, et il était hors de question que la donne ne change.



Au sujet de mes pokémons:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nocty
Lune à Tique
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 19/01/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Jeu 12 Fév - 22:09

Le hurlement qu'avait provoqué la petite goupix réussit à m'impressionner malgré ma rage de combattre. Ce cri si fort venant d'une si petite créature, elle cachait bien son jeu, c'était certain. Maintenant, la contre-attaque était de rigueur. Le spectrum avait vraiment subit un coup dur face au monstre d'acier. Je pense que la malédiction qu'il à donner au métang était en parti responsable du sale état dans lequel il était. Il avait du mal à garder ses deux yeux ouverts, et il observait son adversaire de son autre. Cependant le sourire qui était siens ne semblait pas bouger d'un yota. Blesser, mais riant. Je détestai cela. De son coté la petite renarde de feu semblait avoir eu assez de force pour non seulement ne pas encaisser l'attaque, mais aussi pour riposter. Cela ce voyait, le Noarfang semblait avoir du mal a tenir un vol stationnaire, j'étais prés à parier qu'il se prendrai des blessures de lui-même en ratant ses attaques. Le seul qui n'avait pris que peu de dégât était-ce hoot hoot de malheur. Ma feinte ne ratait jamais, cependant, elle ne servait qu'a achever les fuyard. Dans ce duel, ce serait plus difficile.

Cependant, et cela malgré mon envie d'aider les deux autres, ma colère était trop intense. Comment simplement oublier ce que ce maudit piaf avait fait ? Il me narguait encore et encore, semblant être en forme après les deux attaque qu'il avait subi. Je ne savais vraiment pas ce qu'il voulait faire. Alors qu'il me regardait dans les yeux, je compris qu'il n'était pas satisfait de ma force malgré s ma rage. Alors qu'il me regardait dans les yeux, je compris qu'il n'était pas satisfait de ma force malgrés ma rage. Peu importe, je ne devais surtout pas le laisser faire le premier. Sur cette idée qui me semblait juste sur le coup, je ne pris aucun temps mort. Mes patets fusèrent de toutes leurs forces, fonçant sur ce maudit hoot hoot. L'avoir d'une attaque surpuissante m'était impossible, il fallait que je l'affaiblisse coup après coup. Que je l'emmène sous terre de mes propres quenottes. Tiens en voilà une bonne idée. Alors que gràce à ma vitesse, je fus a porté d'attaque du Hoot, ma bouche s'ouvrit avec une soif de douleur et de rage. Mes canines brillèrent de l'éclat de la lune avant de s'abattre violemment sur l'oiseau. Celui ci hurlant de douleur, essayant de me faire lacher prise en s'agittant.

Je sentais bien que quelque chose n'allait pas. Pourquoi es-ce qu'il m'aurait laissé attaquer si ce n'était pas pour contre-attaquer aussi vite ? Qu'attendait-il ? Malheureusement, j'eus ma réponse bien trop vite. Ses yeux rouge étaient maintenant directement posés sur Calliope encore endormie, les mêmes yeux qu'il m'avait fait lors du Choc Mental. Espèce de poulet pas cuit ! C'était sur et certain maintenant, il voulait que ma rage augeuemnte encore et encore. Mes dents se resserraient sur lui encore et encore, chaque seconde semblaient être un motif de compression.

J'étais persuadé que les deux autres pokémon s'en sortiraient, mais attaqué Calliope, qui plus est, endormie. Non, c'était définitivement trop. Une minute... Endormie ? Mes crocs cessèrent de se serrer pour pouvoir tourner mes yeux vers le Spectrum. Il semblait regagner en puissance et en vigeur, malgrés le coup de force majeur qu'il avait reçu. Lui aussi ? Il attaqua Calliope en ce moment même, avec un Dévoreve ! Tu seras le prochain spectrum ! Je devais faire cesser cela, au plus vite. Cependant, l'oiseau aux yeux rouge profita du moment de concentration pour m'asséner un coup direct : Un Psykoud'Boul. Je crus sincèrement rester au sol suite à cela, mais je ne fus que projeter quelques mètres plus loin. Incapable de riposter pour le moment.

Alors que mon regard se voulait lent, je regardais le Noarfang. Il volait toujours de manière peu recommandable, cependant, je voyait aussi qu'il visait Calliope maintenant. Allait-il prendre le risque... Évidement, je n'eus pas le temps de finir de penser que le hibou géant fonça tête baisser vers la renarde violette. Allait-il réussir ou se planter ? Je ne savais pas. Cela devait être Picpic...

" Rejoind nHous Noctali, et Calliope sera en sécurité. Nhous, n'aimons pas blesser les notre et toi non plus. Alors choisi bien ta réponse !!Hou hou !"

" Je... "

Pouvions nous vraiment gagné ?

Précision:
 

_________________






Thème de Combat



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Ven 13 Fév - 8:36


Je le savais, mes hurlement faisaient toujours un effet boeuf à ceux qui les entendaient ou même qui les subissaient. Il faut dire que ma petite taille aidait à renforcer le phénomène mais bon, je devais avouer qu’attirer l’attention de cette manière était assez plaisant. A coté de ça, l’état du Noarfang laissait présager que mes ondes folies avaient fait effet, et c’était parfait. Au moins nous avions ça de moins à nous occuper pendant un petit moment, le temps qu’ils se remette de ses émotions. A coté de ça, le spectre de poison semblait extrêmement amoché et c’était heureux pour lui qu’il ne possède pas de circulation sanguine à proprement parlé parce que sinon, il s’en serait tiré avec un magnifique oeil au beurre noir. J’hésitait un peu quand à ma prochaine cible, soit je privilégiais la sécurité et je filais un coup de main à Wolverine pour se débarrasser su spectrum nuisible mais particulièrement faible, soit je continuais dans mon coin à me charger de ma chouette bourrée. Nocty était trop concentré et aveuglé pour tenter d’attaquer quelqu’un d’autre que le hoot-hoot dominant et le voir dans cet état me fit douter quand à ma potentielle stratégie. Il fallait que je réfléchisse, vite et bien comme dirait Kara, qu’est ce qu’elle aurait fait elle, qu’est ce qu’elle m’aurait demandé de faire exactement ? Elle, elle fonctionnait plus en contrant, en surprenant les adversaires par des techniques d’esquive d’ailleurs, la technique du hurlement c’était elle qui l’avait trouvé à la base. Il fallait que j’analyse les mouvements adverses et que je les utilise pour aller de l’avant, c’était ça qu’il fallait que je fasse… Exactement ce que le noctali avait décidé de ne pas faire en gros.

Qu’est ce qu’il avait choisi comme attaque d’abord ? Une morsure, une mâchouille… Je les reconnais très mal personnellement et il avait laissé grand ouvert le champ des possibles au volatile pour attaquer… Calliope ?! Comment osait-il s’en prendre à une adversaire endormie et qui plus est n’avait pas participé à l’assaut ? Et de mon équipe pour couronner le tout ! C’était honteux et hors des règles ! Il allait me payer cette bassesse j’en donnais ma parole. Puis Wolverine me prévint mentalement de la stratégie du fantôme poisoneux, m’expliquant rapidement ce qu’il faisait. Décidément, le gaz contenu dans le corps spectral ne laissait pas place à la réflexion puisqu’ainsi concentré il ne pourrait en aucun cas éviter d’attaque de notre part. C’était le moment idéal, je courrais vers lui, histoire d’être sûre de faire mouche cette fois et lançais une nouvelle fois des feu follets. A cette distance j’étais quasi certaine de toucher et ainsi de brûler cette cible facile. Ensuite il ne me restait plus qu’à me concentrer une nouvelle fois, plus fort que précédemment pour que mes yeux adoptent une nouvelle teinte violacée. Apparurent par la même occasion des flammes assorties à cette couleur effrayante qui fondirent sur ma victime a peine après leur apparition. Oui il s’agissait là de l’attaque châtiment, et j’avais terriblement envie de voir ses effets pour être honnête. Parce que, sur un adversaire classique, c’était un attaque pas mal. Sur un adversaire du type de celui du fantôme, ça devenait intéressant, mais si on comptait en plus de ça la brûlure qui allait doubler la puissance de l’attaque plus mon collier qui se mit à briller lorsque je préparais l’offensive, là ça devenait clairement un coup génial. Avec un minimum de chance ça allait stopper le dévorêve adverse et avec beaucoup de chance, ça réussirait peut être à le mettre hors combat.

Lorsque je me retournais, fière de mon coup vers mes équipiers de fortune je me rendis compte que j’avais abandonné la garde de la zorua endormie et qu’à cause de ça, le Noarfang avait profité d’un instant de lucidité pour faire un piqué vers elle. Cette attaque n’avait pas un grand potentiel, mais lancée par un tel adversaire et contre elle, ça risquait de faire mal. C’était sans compter l’intervention de mon bloc d’acier préféré. Ce dernier intercepta le grand duc en plain dans sa course pour lui assener une série de coup de poings aussi rapides que… aussi rapides que… Je sais pas trop, mais ça allait très vite quoi. Une nouvelle attaque acier, Pisto-poings pour être plus précise, pas très fort comme coup mais largement suffisant et surtout bien assez rapide pour empêcher le volatile de toucher sa proie.

Génial, tout se passait pas trop mal apparement mais la voix du hoot-hoot se faisant une nouvelle fois entendre, je tournais la tête vers lui et vers Nocty. D’ailleurs pourquoi était-il au sol lui, et qu’art ce qui lui était arrivé ? J’avais encore tout raté en m’occupant du spectre moi… Grâce au lien télépathique établi entre le métang et moi, j’eu rapidement une explication mais il y avait quelque chose que je ne saisissais pas. Pourquoi un ténébreux comme lui semblait si affecté par une attaque psy ? Dans le principe ça ne pouvait même pas toucher alors que là… Ah oui je sais, il suffisait qu’il ait utilisé discrètement une de ses attaque de regard dont j’ai oublié le nom et ni vu ni connu j’t’embrouille. Mais… Mais… Non ! Il fallait qu’il tourne la tête qu’il voit que Calliope était hors de danger ! Il ne devait pas écouter ce maudit piaf ! Je devais agir si bien que je m’interposais entre lui et le chromatique pour parler à sa place, lui coupant la parole, les babines retroussées, et en position offensive.


- Elle est déjà toute choisie ! Vous n’êtes que des menteurs, un ramassis de mercenaires dégénérés, trop peureux pour réfléchir par eux mêmes et forcés à se cacher derrière la silhouette de votre maitre ! Comment un être sensé peut-il choisir de s’aliéner face à un assassin, un vulgaire meurtrier ? Vous voulez ce Noctali ? Vous voulez cette Zorua ? Venez les chercher !

J’étais petite, j’étais peu intimidante mais j’avais une voix et j’étais prête à me battre pour la protéger et pour protéger ceux que je chérissais et ceux qui se battaient à mes cotés. J’espérais que cette tirade ait au moins permis au noctali de se remettre de ses émotions et qu’il puisse se relever et se rendre compte de face à quoi nous nous trouvions. Pour le moment, il était à terre et c’était à moi qu’incombait la tâche de le protéger lui ainsi que ma coéquipière endormie. Je ne bluffais pas lorsque je disais qu'il faudrait me passer sur le corps avant de les atteindre.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nocty
Lune à Tique
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 19/01/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Dim 15 Fév - 12:57

Les paroles pleines de courage et de témérité de la jeune goupix résonnait dans ma tête. Comme un écho de lucidité. Elle avait raison, Déoxis n'était rien d'autre qu'un simple meurtrier qui usait de ses pouvoirs dans ses propres fins. Ces pokémons qu'il avait sous son contrôle n'était que des outils, des choses qu'il utilise pour lui. J'eus un petit sourire, cette petite pokémon m'avait redonner l'espoir. Elle était vraiment forte en réalité, je ne comprends pas vraiment pourquoi Calliope lui faisait tant de crasse. C'en était assez, il ne fallait pas que je sois protégé, mon but était de protéger les autres et me voilà en danger. Stupide animal lunaire, j'avais laissé le premier sentiment de haine de ma vie m'obscurcir l'esprit, un comble pour un pokémon de mon type. Je ne devais plus fléchir, je ne possédais pas de grande capacité offensive, cependant, j'avais les défensives. Il me suffisait juste de regagner de l'énergie et je pourrais servir de bouclier à mes alliées.

Encore sur le sol, je levai mon regard vers la Lune, son croissant brillant sur moi de sa lumière chaleureuse alors que mes blessures apparentent devenait peu à peu un mauvais souvenir. J'usai de mon attaque Rayon Lunaire. Celle-ci était suffisamment présente pour soigner mes injuries, pas les plus importantes, mais suffisamment puissant pour les refermer partiellement. Durant ce laps de temps de soin, je regardai les autres pokémon. Le spectrum semblait avoir encaissé suffisamment dans la tronche pour ne plus pouvoir voler. Les attaques que lui avait infligées Goup' avaient toute fait mouche. Bientôt le pokémon spectre ne résistera plus à ses blessures et ses brûlures. Je posai un regard inquiet sur le métang me demandant si la malédiction n'allait pas trop le mettre à mal...

Puis je regardai le hibou évolué. Il manquait une bonne dizaine de plume à son ramage, mais il semblait encore en forme malgré tout. Pourquoi le duo ne nous attaquait pas ? Surement en attente des paroles du Hoot hoot. Il faut avouer que le hibou unijambiste dégeagais une aura de puissance comparer aux deux autres. Ce dernier regarda la pokémon de Type feu avant de rire et de parler

"Tu es jeune et inconsciente petite Ghou-houpix. Que connais-tu de la vie ? Tu ne fais que te battre sans raison, pHou-hourquoi faudrait-il s'entre affronter phou-hour vivre ? Tu n'es libre d'aller que là où ton dresseur le veut ! Tu n'es libre de faire que ce qu'il te dit ! Es-tu si faible que tu ne peux être indépendante ? "

Il semblait vouloir la jouer psychologie maintenant. J'avais cessé de trembler et ses paroles ne me firent rien. Déja, car elles ne m'étaient pas destinées, et j'étais encore sauvage. Donc aucun de ses arguments ne marchait sur moi. Je devais cependant avouer une chose : j'avais songés à les rejoindres quelques mois plutot. Cependant, ils n'étaient que haine et violence envers les humains. Je ne voulais pas de ça, ni contre les humains ni contre les pokémons. C'était pourtant simple de vivre ensemble sans peur de l'autre non ?

Alors que j'étais dans mes pensées, je sentis une froideur arriver droit vers nous. En effet, le Spectrum avant de tomber dans le néant suite à ses blessures, réussit à invoquer une Balle Ombre. Cette tache rapide et dangereuse était visée sur Goupix. Quel traitre, user de la parole pour ensuite frapper dans le dos. Je n'eus pas l'temps de réfléchir que mes pattes bougèrent d'elle même. J'étais la pour protéger, pour encaisser pour les autres. Et je comptai bien le faire : J'usa d'une Vive-Attaque. Non pas pour attaquer le Spectre, je savais très bien que je ne lui ferai rien, mais bel et bien pour me mettre entre la tache sombre et la renarde de flamme.

Je ne fus pas déçu : La balle d'ombre me frappa de pleins fouet, me faisant reculer de quelques bon mètre en arrière tout en me faisant sentir plus faible, comme si je perdais mes pouvoirs défensif contre ce genre d'attaque. Je pouvais cependant remercier la Lune, le soin que je m'étais effectué était plus que suffisant pour encaisser ce genre d'attaque peu efficace contre les ténèbres. Alors que je posai un regard sur la Goup' je lui dis silencieusement

"Attaque Goup' je serai le bouclier. N'aie pas peur de leurs attaques, je serai celui qui les encaissera"

Je ne lui laissai pas le choix, elle ferait ainsi et je défendrai. Le monstre d'acier devait sans doute être de plus en plus mal. Même avec le Spectrum à terre la malédition ne s'enlèverai pas. Cependant lui devait défendre Calliope, moi, je défendrai la goupix. Ce fut un regard non pas de rage, mais bel et bien d'envie de protéger que je posa sur le Hoot-Hoot. Celui-ci ne semblant plus aussi confiant, ayant perdu un compagnon ; Il sauta sur son pied et me regarda avec colère. Il tourna sur lui-même et dressa une Protection devant lui.

Quel lache. De son côté, le hibou évolué semblait regagner peu à peu ses esprits, ce qui n'était pas bien pour le couple d'alliées en arrière. Bien que peu enclin à réussir, ce dernier lança une volé d'attaque Lame dAir. Son homologue sous évolué fit d'ailleurs de même. De chaque côté du champ de bataille, les vent tranchant soufflèrent. Aller Nocty, protège ceux que tu peux.

"Attaque Goup!"

Lui hurlais-je avant de me mettre en position, pret àa accepter toute les attaques d'air destiné à la renarde. C'était là ma vraie force.

_________________






Thème de Combat



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]
» que la lune est belle...
» elle est belle ma lune !
» la lune belle lune
» Notre belle lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aube Saison 2 : Version Zénith :: Maïlys - Zones Naturelles :: La Forêt Dense-
Sauter vers: