Bienvenue sur la suite du forum à succès Pokémon Aube, Invité. Après l'incroyable assaut de la Team Zodiac, où en sont les choses sur l'île de Maïlys?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Dim 15 Fév - 20:04


J’espérais que mon discours ai permis à Nocy de retrouver ses esprits pour qu’il se rende bel et bien compte de ce que nous avions en face de nous. Un vague coup d’oeil sur le coté me permit de voir que mon assaut contre le spectre avait porté ses fruits, l’envoyant rejoindre la poussière du sol une bonne fois pour toute. Par contre, Wolverine avait dû subir une nouvelle fois les dégâts de la malédiction lancée tout à l’heure à son encontre et ça, ça commençait sérieusement à m’inquiéter. Néanmoins, il était de mon devoir de ne rien laisser paraitre et ce pour aucune raison soit-elle. Ces pokémons ne m’effrayaient pas, bien au contraire c’était à nous de les effrayer pour qu’ils rentrent en rampant à leur base, expliquer à leur maitre qu’ils avaient faillit à leur tâche et qu’ils avaient été battus par des “dressés”. Oui c’était ça qui allait leur arriver, rien de plus qu’un échec et tant que je serais apte à tenir debout, je lutterais. Le hibou leader ne me lâcha pas du regard, répondant à ma déclaration en tentant de m’avoir par les sentiments ou je ne sais quoi. Or moi, il ne m’avait pas touché et j’étais loin d’être intimidée par de telles paroles. Je me relevais pour me tenir droite et lui envoyer un regard plein de dédain et de mépris.

- Qui es tu pour me juger et me parler de ma propre existence ? Si pour toi le savoir ne se mesure qu’à l’âge, je peux t’annoncer que tu te fourvoie encore et que je dois accumuler à moi seule plus de savoir que toi et tes deux guignols réunis. Ôte moi d’un doute, tu ne me dis pas libre de mes mouvements, mais l’es tu toi même ? Si tu allais ou bon te semble sans retourner voir ton maitre, tu ne serais qu’un déserteur. Et après c’est moi que tu traites de faible et de dépendante ? J’écoute ma dresseuse parce que je le veux pas parce que je la craint, et c’est ça qui nous différencie de vous.

Elle était loin la petite renarde timide du début de soirée n’est ce pas ? Il faut dire qu’à l’image de Kara, mon mental et ma façon de penser ont tendance à foncièrement changer lors d’un affrontement. Rien de ce que j’avais dit n’était exagéré et mon partenaire télépathe pouvait en témoigner, j’avais passé plusieurs années à ratisser les bibliothèques d’Hoenn, d’Unys et de Kalos accompagnée de ma dresseuse et de Riolu et en m’intéressant à ce qu’elle lisait, j’en avait finalement autant appris qu’elle, retenant au fur et à mesure des données qui me semblaient inutiles. Au fil du temps, j’avais appris que tout pouvait servir et c’était entre autre ce qui me permettait de faire la part des choses sur ce qui se passait en ce moment. Puis les yeux du volatile se tournèrent en direction de son camarade tombé et ce fut à ce moment là que je compris qu’il ne s’agissait là de rien de plus qu’une embuscade des plus pathétiques. Je ramenais mon regard sur la chouette en serrant les dents, attendant l’impact et là arriva une chose a laquelle ne ne m’attendais pas. Ce fut au tour de Nocty de s’interposer, recevant l’attaque de plein fouet sous le regard beaucoup moins confiant du Hoot-hoot. Il y avait de quoi aussi, entre mon mental qui ne faiblissait pas, Nocty qui ne semblait pas prêt à nous abandonner et ses gugusses qui commençaient au contraire à tomber, il y avait de quoi se faire du soucis. J’avais quand même des remords quand à laisser le chromatique recevoir tous les dégâts qui m’étaient destinés mais il n’avait pas l’air de me laisser le choix de toute manière.

Je n’en pouvais plus j’étais tellement dans ce que je faisais, tellement révulsée par les propos tenus, inquiète pour mes deux coéquipiers que la flamme en moi devenait difficilement contrôlable. J’avais besoin de la cracher, et j’avais particulièrement envie de le faire sur l’unijambiste de malheur mais je n’en fis rien pour le moment, j’avais d’autres projets pour lui. Avant de se débarrasser de lui, il fallait anéantir ses acolytes parce que ça, ça semblait l’atteindre pour de bon. Le cas du spectrum avait été réglé, restait maintenant à se charger du hiboux volant. Une nouvelle fois, Wolverine n’attendit pas de top départ pour agir et je vis son poing s’enrober de glace avant qu’il n’atterrisse en plein dans la cage thoracique du piaf. La protection de son lâche de leader affaiblirait sans doute ce poing glace offensif, mais ça resterait néanmoins très puissant et douloureux pour la cible visée. Je ne savais absolument pas qu’il connaissait cette attaque d’ailleurs…

Des lames air fondaient sur nous depuis de multiples directions, surtout maintenant que l’hibou dyslexique avant rajouté sa touche personnelle. Je ne savais plus trop où donner de la tête et ce fut la voix de Nocty qui me fit retrouver mes esprits et relever la tête, à l’affut. Comme s’il venait d’activer quelque chose en moi, ces deux petits mots me firent l’effet d’un grand seau d’eau glacée en pleine face. Ce n’était pas sa voix que j’avais entendue prononcer cette consigne, c’était celle de ma chère dresseuse qui m’encourageait et qui me soutenait pour mon attaque. Je gonflais mes poumons à bloc, visais, et relâchais d’un coup tout une énorme boule de feu provenant de tout ce qui s’était accumulé en moi depuis le début. Dans un rebondifeu virulent, je déversait tout ce qui s’était passé cette nuit, les piques de Calliope, le moment où le hiboux avait révélé son vrai visage, la malédiction contre le métang, la tentative d’endoctrinement de Nocty… Tout était contenu dans la sphère brulante qui fonçait comme une comète vers le Noarfang. Après le froid, il aurait le chaud et cette attaque ne souffrirait pas de la protection dont il était le bénéficiaire. En plus de ça, à partir du moment où mon feu rentrerait en contact avec sa cible, la boule exploserait pour faire pleuvoir des cendres incandescentes et des braises sur notre second mais principal ennemi.

Encore une fois, Wolverine se mit à briller à cause de la malédiction signifiant qu’il n’en aurait plus pour longtemps à partir de maintenant et c’était la raison pour laquelle nous devions vite en finir avec ces zigotos. Je léchais mes babines brûlante avant de tourner d’un coup la tête vers le hoot-hoot, les yeux vides comme une possédée et balançant vers lui mon invisible rayon extrasenseur. J’avais une manière assez singulière de l’utiliser, laissant supposer aux personnes assistant à mon attaques qu’il s’agissait d’une offensive spectrale ou ténébreuse alors que pas du tout, je lançais une attaque psy des plus classiques. Ma victime verrait bientôt le décor autour d’elle se transformer et se déformer jusqu’à en devenir insupportable. il y avait même des chances pour qu’il se retrouve à son tour effrayé par la manoeuvre et si le cas se présentait, je me chargerais personnellement de l’achever. Il avait voulu me provoquer, insulter ma dresseuse, mettre en péril mon équipe, ainsi qu’un pokémon étant devenu proche de nos membres soit. Il devrait simplement en assumer les conséquences maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nocty
Lune à Tique
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 19/01/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Dim 22 Fév - 19:11

Ce fut un magnifique combo de capacité qui se déroula sous mes yeux, le feu et le froid avait eu comme conséquence une réaction des plus violente concernant le pokémon vol. Si bien que ce dernier tomba au sol, lourdement touché et semblant hors de combat. C'était une bonne chose, car en tout honnetter, j'avais presque atteins ma dose de dégâts que j'étais capable d'encaisser suite à cette double pluie d'attaque. Je ne devais pas perdre de vue une chose, le hoot-hoot, bien que visuellement en mauvais état était encore debout. Ses yeux rouges aussi fatigués que les miens, avec la différence d'être rempli de colère. La chouette unijambiste rescapée de ce combat était on ne peut plus énerver, ses plumes ébouriffés par toutes nos attaques alors que ses petites ailes semblaient si coller à lui qu'on aurait pu croire qu'il n'en avait point. C'était de ma faute si ce combat avait commencé, alors j'allais prendre en considération son achèvement.

Marchant lentement dans ses directions, la Lune dans mon dos, et n'écoutant pas mes alliées si ceux-ci voulaient effectivement me parler. J'avançai pas à pas en direction du futur perdant. Mes anneaux se mirent à briller de nouveau, j'allai utiliser une attaque que je comptai bien faire subir à ce volatil qui avait dresser le combat dans lequel nous étions maintenant. J'avais engagé le combat avec cette attaque, elle n'était pas des plus forte, cependant, elle resta une de mes préférer. Impossible de l'esquiver, impossible de me voir arriver, et donc, impossible pour le pokémon qui est presque au sol, de voir la défaite arrivé.

" Je choisis ma propre vois Hoot hoot. Pour le moment, j'ai bien plus de raison d'être contre vous qu'avec vous. "

"Tu hésites donc à nHou-hous rejoindre. Le temps nhous le dira."

C'était vrai, j'avais repensé à la possibilité de les rejoindre plusieurs jours auparavant. L'idée de Déoxys me paraissait à la fois injuste et juste. Mal et bien à la fois. Cependant, attaquer comme a fait ce trio n'était vraiment pas ce que j'appelai de la pub pour le recrutement. Il était temps d'en finir avec lui. Maintenant que j'étais dressé devant lui, je posai mes yeux rouges en face des siens, murmurant un simple " Disparaît" avant que ce soit mon propre corps qui ne devienne ombre. Durant quelques secondes, impossibles de savoir où j'étais, bien sûr, savoir où j'allais était des plus simple.

Avec l'ombre comme alliée, je sortis des ténèbres derrière le volatil insomniaque, allant pour lui asséner un coup violent, ma queue étant imbibé d'une énergie noir, vide de toute lumière ou chaleur. Quand le coup frappa sa cible, j'entendis un petit rire alors qu'il tomba au sol inerte. Mort ou K.o, je m'en moquais sur le coup. Pourquoi avait, il rit ? J'eus ma réponse à mes dépens.

Le Noarfang n'était pas mis au tapis. Au contraire, il lui resta assez de force pour l'attaque qui m'était directement destinée. Je ne pus en aucun cas encaisser cette force et l'esquiver non plus. C'était un Giga-Impact, cette attaque possède une force destructrice, malgré le contre coup qu'elle inflige. Je ne pouvais dire si l'oiseau était tombé après ce contre coup, je pense que oui. Moi ? Après cette attaque, je fus projeté loin en arrière. Passant à la vitesse du vents entres mes alliées, me frappant contre les arbres que j'abîmai, les branches que j'arrachais, qui me rentrai dans la peau et qui me déchirait à chaque passage. Le dernier arbre qui me fit arrêter ma projection, fut déraciné par la force de l'impact.

Je ne pouvais ni bouger, ni quoi que ce soit. Je ne possédai pas la force requise pour lancé une guérison lunaire. Je saignai de part et d'autre de mon corps, je toussai du sang que je voulais respirer. Bon sang... Je comprenais bien mieux les rires du hibou. Je ne savais pas où j'étais, si j'étais loin du combat, loin de tout. La seule chose que je savais, c'était que j'avais fait un boucan du diable avec cet atterrissage.

*koff *koff* " J'ai.. j'ai mal.. "

_________________






Thème de Combat



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Mar 24 Fév - 16:51


Nous avions réussi à mettre le deuxième acolyte du hoot-hoot à terre grace à notre combo avec Wolverine et ce fut une raison suffisante pour moi de lui tourner le dos et pour faire de nouveau face à la chouette restante. Je m’inquiétais toujours pour Wolverine qui était toujours sous l’emprise de la malédiction et qui ne resterait pas des notres encore bien longtemps si ça continuait comme ça. Calliope dormait toujours, d’un sommeil plus apaisé que tout à l’heure alors que Nocty semblait énormément amoché à cause des multiples lames air qu’il avait encaissé à notre place. J’avais un peu honte finalement de l’avoir laissé agir comme ça mais si ça allait nous permettre de mettre fin à cet affrontement sans but, ça me suffisait. Enfin, quand je dis sans but, ça ne l’était pas vraiment parce que depuis si on se battait, c’était pour essayer de faire en sorte que le noctali fasse le bon choix. Nous étions tous persuadés d’avoir raison et c’est la raison pour laquelle cette bande de lâche avait eu recourt à la force pour faire passer leur message.

Le chromatique semblait vouloir en finir avec l’oiseau de malheur et je voyais bien à son expression qu’il ne retiendrait pas ses coups, risquant au passage de commettre l’irréparable. Cela me plongea alors en grand débat avec ma propre conscience, est ce que je devais le laisser faire ou non ? Certes ce hiboux méritait un sort pareil mais était ce vraiment juste de lui assener le coup final et ne nous rabaissions nous alors pas au même niveau qu’eux ? Et au contraire est ce que nous n’oeuvrions pas en son sens en le laissant en vie, lui offrant la chance de se rétablir pour recommencer ses méfaits voir en lui offrant même l’occasion de se venger… Et est ce que le fait de ne pas le stopper faisait de moi une complice, une meurtrière ? Si je l’arrêtais est ce que je serais vue comme sympathisante à leur cause ou est ce que ce serait considéré comme un acte de miséricorde ?… Oh non il y avait bien trop de questions qui se bousculaient en moi et je perdais presque pied avec scène qui était en train de se dérouler sous mes yeux. C’était comme si je m’étais auto-hypnotisée.

Puis alors même que je me sentais encore perdue dans mes songes, mon instinct me dicta de me réveiller, de secouer la tête pour voir ce qu’il était en train de se passer et pouvoir de nouveau agir en conséquence. C’était comme si je sortais à peine d’un rêve et le retour à la normale fut on ne peut plus brutal. Le volatile unijambiste était au sol, donc tout était fini normalement mais son rire sinistre raisonna une nouvelle fois me donnant la chair de Galifeu… Puis plus rien, je me tournais pour voir comment allait Wolverine et d’un coup, Nocty se transforma en boulet de canon et passa à coté de moi comme une fusée m’arrachant un cri.


- NOCTY ! Oh c’est pas vrai !… WOLVERINE ! viens  vite !  Aide moi !

J’avais crié comme une folle et commençais à paniquer alors que le pauvre renard s’était écrasé un peu plus loin parmi les arbres et les buissons, semblant agoniser et toussotant. Je courrais à ses cotés en lui disant des classiques et peu crédibles “T’inquètes pas” ou “Ca va aller”. Les deux mélangés et en tremblant de panique et hyperventillant je cherchais quelque chose d’utile à faire lorsque le métang arriva en flottant à coté de moi avec un truc dans les griffes. Je lui demandais si l n’allait pas lui aussi tomber dans les bégonias à cause de la malédiction et il me fit signe que non.

*Ca finit par s’évaporer ces trucs après les combats. Maintenant calme toi déjà* Il fit face au chromatique lui mettant quelque chose dans la bouche *Le spectrum transportait ça en plus, ça devrait aider le reste arrive*

Je me tournais vers lui un peu incrédule et respirant moins fort pour lui demander ce qu’il voulait dire par là parce que je ne voyais absolument pas comment il allait faire venir à nous quoi que ce soit. C’était bien beau de lui avoir donné une baie mais ça ne suffirait absolument pas et savais que psychiquement parlant il était doué mais il fallait se l’avouer il était totalement nul en soin. Il leva alors un de ses bras, reliant ses griffes une à une comme pour faire un décompte et je fronçais les yeux en le voyant faire ça, pensant qu’il était devenu totalement fou. Pourtant, a peine eu t’il plié sa dernière griffe qu’on entendit une sorte d’appel mêlé à un cri de joie de la part d’une voix que l’on connaissait bien. Et ca ressemblait à mon nom d’ailleurs, un peu distordu…

- Gouuuuuuuuuuuuuuuuuuup’ !

J’eu à peine le temps de me tourner vers la source du bruit que je me sentis décoller du sol puis plaquée contre ce dernier, sur le dos sans réellement savoir ce qui m’arrivait pour le coup. Puis en essayant de faire le point sur la situation, je me rendis compte que je venais d’être percutée oui c‘est cela par quoi ? Par le pokémon bleu qui me tenait, oui mais encore ? Par Riolu ! C’était Riolu qui parlait sans arrêt,disant apparement qu’il était content de m’avoir retrouvé et bla bla bla. Il était mignon mais ce n’était absolument pas le moment pour les grandes retrouvailles alors même si j’étais aussi contente de le retrouver, nous avions un pokémon à soigner dans l’immédiat. Il m’aida à me remettre sur mes pattes et je n’eu pas le temps d’ouvrir la gueule que je vis apparaitre Dyno, la sangle du sac à main de Kara entre les dents et avec surtout Kara au bout du sac. Apparement elle s’était encore perdue et c’était Dyno qui l’avait guidée mais comment avait elle su…

*Je lui ait demandé de venir quand on s’est fait attaquer.*

Alors c’était pour ça qu’il semblait totalement absent au début du combat, je comprenais mieux maintenant. Enfin, je comprenais aussi qu’il ne m’avait absolument rien dit et c’était relativement vexant en y pensant d’être restée dans le flou comme ça. Notre dresseuse posa les yeux sur le chromatique et après avoir laissé s’échapper un sursaut de frayeur, elle s’accroupit à coté de lui, vidant quasiment le contenu de son sac sur le sol. Elle finit par trouver ce qu’elle cherchait, un petit  vaporisateur qu’elle dégoupilla avant de s’approcher de Nocty, l’air gênée.

- Ca risque de piquer un peu… Mais tu te sentiras mieux après je pense…

Elle avait décidé comme ça spontanément de le soigner sans demander son reste ou quoi que ce soit d’autre. Elle ne s’était même pas demandé comment il avait atterri dans un arbre fraichement déraciné non plus donc bon, elle était comme ça et c’était plutôt une qualité à mon avis. Elle commença a vaporiser le produit sur les quelques plaies alors que tout le monde se trouvait autour de lui, si ça continuait on allait finir par l’étouffer et c’est pourquoi je pris l’initiative moi même de faire un peu de place.

- Bon allez on bouge tout le monde, laissez le respirer ! Et en plus je vous signale que Calliope est toujours en train de dormir là bas !

Et hop, ni vu ni connu je venais de détourner l’attention si bien qu’ils retournèrent voir la zorua endormie pendant que je restais avec Kara pour voir comment se passait la guérison. Riolu nous surveillait de loin d’un oeil attentif comme à son habitude et pendant ce temps, je guettais les améliorations au niveau de l’état du noctali. Ca ne pouvais pas être si grave, enfin je l’espérais…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nocty
Lune à Tique
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 19/01/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Mar 24 Fév - 19:27

Bon sang, même cette baie, je n'arrivais pas à fermer mes dents dessus. Ce coup était vraiment destiné à m'achever complètement, je pense même qu'il aurait pus sonner le glas de ma vie sur cette terre. Devrais-je me réjouir de ressentir la douleur actuelle ? Cette douleur qui me montre combien je suis vivant ? A cet instant, je regrettais de ne pas aimer souffrir. Mes yeux étaient fermés et les sons qui me parvenaient étaient trouble, défiguré et réduit question force. Je savais qu'il était pret de moi, cependant, je les entendais comme si j'étais enfermé dans une-pièces et eux de l'autre côté. Ma respiration était lente, chaque gonflement de poitrine me faisait non seulement mal, mais rajouta toujours plus de sang sortant de ma bouche. Ma respiration était lente, chaque gonflement de poitrine me faisait non seulement mal, mais rajouta toujours plus de sang sortant de ma bouche. Me soigner ici serait surement impossible, mais... J'avais l'espoir de diminuer cette douleur. Juste un peu s'il vous plait.

Arceus du m'entendre, car quelques longues minutes douleureusement agonisantes après cette pensée, je fus aspergé de quelque chose. Je sentis mes chaires extérieures se refermer rapidement, aux passages de douleurs tels que la désinfection des plaies et surtout, la peau se refermant. Ah bon sang, j'avais encore moins envie de me battre maintenant. Il me fallut encore un peu de temps avant de pouvoir entendre à nouveau. L'humaine était venu et m'avais soigner de par ce que j'entendais, je sentais aussi que la goupix n'était pas loin dû à la présence de la forte chaleur. Quelle soirée, je n'en referai pas deux comme ça avant 1 mois... Enfin, je pus rouvrir mes yeux sang. Lentement et avec difficulté, mais surement.

Le premier visage que je pus voir fut celui de l'humaine, je ne sais pas quel tête j'avais réellement à ce moment précis, je pouvais sentir de l'inquiétude dans le regard de l'humaine. Avait-elle vraiment autant d'anxiété que cela sur ma personne ? Comment pouvez vous détester les humains, vous, mercenaires de Déoxys... J'eus un regard doux, réconfortant et surtout, reconnaissait envers elle. Puis ces pupilles rubis qu'étaient les miennes, roulèrent vers la renarde un moment avant de murmurer faiblement.

" J'ai des progrès... À faire, il me semble "

Alors que je me forçai à rire un peu, sentant encore quelques vive douleur en mois a chaque ricanement, avant de sourire en coin. Refermant mes yeux quelque temps. Combien ? Impossible a dire, impossible à dire si j'eme suis endormis ou si je suis tombé dans le coma, mais je ne sentais plus rien sur le coup. Je pense qu'une petite dizaine de minutes du ce passer, après... J'espérai pas plus.

Le temps de cette inconscience, je me rendis compte de ce qui c'était réellement passer. Les blessures les plus faiblent furent asséner quand j'étais fou de rage, puis les blessures profondes furent quand j'encaissais les attaques pour défendre mes alliées. Enfin, la raison de mon inconscience fut mon envie de meurtre envers cet oiseau. Si je devais juger cette expérience, je dirai qu'il me faudrait combattre seul, l'esprit vide, et sans once de haine. Je pouvais le faire, c'était la première fois que j'avais haie quelqu'un, et me voilà dans un arbre. Piètre initiative Nocty, tu aurais du juste prendre Calliope et fuir le combat.

Je ressenti alors une douleur, puis une autre plus vive, correspondante à chacune de mes respirations. Je me réveillai de nouveau. Posant de nouveau un regard brumeux autour de moi, je ne vis que des formes flous, mais j'arrivai à distinguer quelques formes, rouge, beige, et un peu de bleu, il me semble. Ma première prise de parole fut simple

"Où.. se trouve calliope ? Elle va... Bien ? "

_________________






Thème de Combat



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Mer 25 Fév - 0:24


Je gardais les yeux scotchés sur le noctali, attendant le moindre signe d’amélioration de son état et en même temps, la manière dont ses plaies se refermaient sous l’effet du médicament était plutôt encourageant je pense.J’avais eu très peur en ne le voyant pas vraiment mâcher la baie me disant qu’il était soit trop faible soit qu’il n’aimait pas ce genre de fruits et dans le cas présent ça n’aurait pas été très pratique. Finalement il sembla revenir peu à peu à lui et je vis dans un premier temps ses oreilles se redresser puis ses yeux s’ouvrir vers le visage de Kara qui continuait toujours à vaporiser tout en scrutant le visage du chromatique. Lorsque ses yeux s’ouvrirent, elle sembla tout d’abord inquiète puis amplement soulagée surtout que le flacon commençait à être vide. Elle le tourna alors dans tous les sens cherchant sans doute quelque chose alors que Nocty se tourna vers moi pour m’adresser une petite phrase assez ironique pour le coup. Je lui souriais un peu avant de m’assoir, un peu plus détendue que tout à l’heure.

- On a tous besoin d’en faire, mais je pense que certains moins que d’autres.

Arriverait t’il à saisir le sous-entendu que je planait intentionnellement dans ma phrase à son intention dans un état pareil ? Peut être pas, mais j’espérais quand même que ce serait le cas parce que même si les médicaments remontaient le physique, c’était bien aussi de se faire remonter le moral. Il sembla rire un instant avant de mourir et je sentais que ses paupières lui semblaient terriblement lourdes mais je ne pus m’empêcher de jeter un coup d’oeil à ce que faisait ma dresseuse pendant ce temps. Elle essayer de décoller avec l’ongle l’étiquette du médicament, les sourcils froncés et la lèvre inférieure mordue dans un air de concentration et de détermination probant et quand elle réussi enfin, je pus voir apparaitre sur le morceau de papier dans sa main et sur la partie restée collée sur la bouteille ce qui me semblait être un très long texte écrit en très, très petit. Elle fronça les yeux avant de se mettre à lire à pseudo voix haute.

- Alors ! Voyons voir… Dans certains cas rare ce médicament peut provoquer rougeurs, irritation, boutons, dessèchement cutané, décoloration des poils/plumes, allergies et gonflements… Appliquer localement sur les plaies et attendre l’évaporation totale du liquide… Ne pas ingérer, sans rire ?… En cas d’hypersalivation, vomissements et perte de conscience contacter le centre pokémon le plus proche… Bon ça va nous on risque rien n’est ce p…

Elle stoppa sa phrase en plein milieu lorsqu’elle remarqua en même temps que moi que le noctali avait lui aussi rejoint le pays des songes pour le moment et vu ce qu’elle avait lu, je ne crois pas que c’était vraiment bien. Elle se passa la main dans les cheveux, semblant réfléchir à quoi faire maintenant parce que on ne pourrait pas déplacer un tel pokémon blessé de surcroît très facilement et en plus, il fallait quand même avouer que personne n’avait idée de l’endroit où aurait pu potentiellement être situé le centre pokémon le plus proche. La jeune fille décréta alors que nous resterions tous là en attendant qu’il ne se réveille. C’était une bonne idée et c’était sympa pour lui, on pouvait pas le l’abandonner comme ça seul dans la foret dans un état aussi précaire surtout après ce qu’il venait de se passer. Tout semblait très bien jusqu’au moment où Calliope sembla sortir de sa torpeur grommelant au près des garçons.

- Oh ma tête, j’ai mal dormi… On est où là et… Qu’est ce que vous fichez ici, où est Nocty ?

Les deux canidés se regardèrent l’air gêné et ne sachant pas trop quoi répondre alors que le métang se posta devant elle, fichant son regard impassible en plein dans le sien avant de répondre.

*Hé bien Calliope… Nocty a été percuté par un astéroïde*
- Quoi ?

Vu son état, on voyait qu’elle envisageait que les paroles de Wolverines soient véridique et c’est la raison pour laquelle je me passais une patte sur la figure avant d’aller vers eux pour expliquer ce qui s’était passé à la Zorua totalement perdue. Je ne remarquais même pas dans tout ce bazar que quelques minutes plus tard, Nocty ouvrait de nouveau les yeux et demandait des nouvelles de sa belle. Wolverine se déporta de nous doucement pour venir se poster devant le chromatique, le fixer du regard avant de recommencer exactement le même cirque.

*Nocty… Calliope a été percutée par un astéroïde*

Heureusement, notre chère petite humaine était là et elle poussa gentiment le pokémon métallique, le déportant un peu par la même occasion en lui faisant remarquer que les blagues les plus courtes étaient les meilleures. Je me demandais s’il trouvait vraiment ça drôle d’ailleurs… Toujours est il que Kara prit la parole de manière plus rassurante que ce qu’il venait de faire.

- Elle va bien, elle est en phase de réveil exactement comme toi… Un peu plus en forme quand même. Tu as particulièrement mal quelque part ? Tu te sens mieux ? Tu… Tu vas pas recommencer avec le sable n’est ce pas ?

Elle sembla un peu trop paniquée tout à coup et je lui indiquais de se détendre un peu à son tour pour arrêter de s’inquiéter pour rien surtout dans un cas pareil tout en rigolant doucement. C’était gentil de sa part de lui demander où il avait mal mais selon ce qu’il allait répondre elle ne pourrait absolument rien y faire à moins qu’un des multiples bouquins qu’elle ait lu lui serve enfin à quelque chose de concret. Je ne disais pas que ce qu’elle avait lu était inutile, loin de là, je disais juste que pour replacer ce genre d’informations il fallait patienter et rencontrer des situations bien précises. Des situations comme celle là quoi, pas le genre de tableau où on a le temps de se demander “Dans cette situation, je dois a)… etc etc”. Non j’avais confiance en elle et j’étais de toute façon très fiere de la voir s’occuper ainsi d’un pokémon dans le besoin. Avec un peu de chance, ce serait la preuve qu’i faudrait montrer au noctali pour lui montrer que l’armée du virus n’était pas une fin en soit et que les dresseurs n’avaient pas tous les torts après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nocty
Lune à Tique
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 19/01/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Mer 25 Fév - 20:48

Je pensai que mon humour était-ce qu'il y avait de plus insipide sur cette terre. Cependant, ce monstre d'acier venait tout simplement de me prouver qu'il était plus fort dans la nullité de l'humour. Juste après cette tentative de me faire sois rire sois réagir, je le regardai durant un moment, les yeux vide et l'esprit vider de tout ce qu'il y avait d'intelligent durant quelques secondes. Impressionnant, pire qu'une attaque Amnésie ce truc, j'avais réussi à ne pas penser à quoi que ce soit rien qu'avec une blague si basse dans l'humour. Je pus de nouveau cligner des yeux quelques fois avant de réussir à regarder autre chose que l'acier en lévitation, ne lui disant rien, et allant écouter les paroles de l'humaine. Elle était bien trop inquiète pour ma personne. Je n'étais qu'un pokémon sauage l'ayant attaquer plus tot dans la soirée, pourquoi était elle si gentille avec moi ? Je n'en avais aucune idée, puis j'entendis le reste de sa phrase.

Elle avait peur de moi ? C'était ce que ces mots laissaient entendre en tout cas. Mon jet de sable fut purement défensif et surtout a cause de la peur et la surprise. Cependant, j'avais encore honte de cela, alors en tournant la tête légèrement, je regarda le sol. Je ne voulais pas qu'elle ait peur et encore moins qu'elle m'en veuille, mes yeux n'osaient la regarder directement maintenant que j'arrivai à voir clairement. Oui, j'avais mal, mais était ce bien de l'inquiéter encore ? Je ne pense pas, alors avec un semi mensonge, je lui répondit

" Je... Non je ne vais pas... Attaquer. Et oui, je vais mieux.. Merci de m'avoir soigné humaine... Je suis désolé... de t'avoir impliqué dans un combat qui n'est pas le tien... Je. Je vais juste me faire oublier.."

Je fermis les yeux et mes anneaux se mirent à briller. La Lune présente dans les quelques trous de feuillages brilla encore un peu alors que je m'illuminai peu à peu, j'usai encore de ce pouvoir de guérison. Il n'était pas à son pouvoir maximum, car la pleine Lune n'était pas présente, mais cela devrait suffire pour le moment. Mon pelage s'illumina une ou deux secondes de blanc, mes anneaux devenant rouge durants ces quelques secondes. Le soin était terminé et je rouvris mes yeux bien plus en forme. Cependant, mes cotes me faisaient toujours mal. Quelque chose devait soit être brisé soit fouler.

Je grognai un peu avant de me redresser malgré cela, feintant que mon état fut revenu à la normal. Puis, je regardai la jeune humaine, timidement, rougissant un peu avant de m'approcher. Avançant ma tête vers la main qui avait tenu le liquide qui m'avait soigné. Je sortis timidement ma langue et lui accordai une léchouille sur le dos de sa main. Je la remerciai et demandais pardon d'un geste unique. Puis, j'entendis quelques bruits, en plus de la chaleur et je regardai alors la petite Goupix, murmurant un simple

" Merci beaucoup goup. Tu peux être fière de ta force et de ton courage. Tu feras une incroyable Feunard si tu le souhaites"

Je lui sourit de nouveau et m'approcha d'elle, lui frottant le front du miens avant de la laisser là. Je devais l'avoir surprise et pas qu'un peu, mais je devais avouer que j'aimai bien ça. Puis je me concentrai sur la troupe. Un pokémon foudre, et un combat. Je les saluai d'un regard avant d'approcher de Calliope. Laissant une aura ténébreuse autour de moi grandir, mon pouvoir avait argumenté suite à ce combat, et de plus, cette aura n'était pas lourde. Elle était douce et enlaçant, surtout pour les pokémons ténèbres en vérité. Je murmurai alors

"Tu n'as rien...? "

Un brin inquiet...

_________________






Thème de Combat



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Dim 1 Mar - 19:14


Nocty sembla particulièrement gêné par la réaction de Kara et quand au fait qu’elle venait de lui demander s’il ne comptait pas l’attaquer. J’espérais au moins qu’il n’y ait pas eu de méprise entre eux parce que je doutais qu’elle soit réellement effrayée par ce pokémon mais plutôt par le risque qu’il ait de nouveau une réaction de surprise en se réveillant dans les vapes avec une tête penchée au dessus de la sienne à l’inspecter et humaine qui plus était. Il répondit de manière pas très convaincante qu’il allait mieux avant de remercier ma dresseuse pour ce qu’elle venait de faire et lui confia qu’il allait tenter de se faire oublier maintenant. Elle semblait beaucoup plus sereine que tout à l’heure mais pas par rapport à ça, elle s’apprêtait à dire quelque chose mais préféra le laisser conclure sa guérison grâce à sa bénédiction lunaire. Une fois qu’il eu terminé, elle se passa une main dans les cheveux avant de lui dire.

- Tu sais, je crois pas que ce combat soit pas vraiment le mien comme tu dis… Je sais que ça vous concerne principalement vous mais à partir du moment où mon équipe s’est engagée dans la lutte, je peux que les soutenir…

Elle ne précisa pas qu’elle avait été entrainé de force dans toute cette folie quelques semaines plus tôt, et nous aussi par la même occasion quand Deoxys a fait sa première apparition. C’était du passé tout ça mais elle ne s’en était tout de même pas encore bien remise et d’ailleurs, elle sembla submergée par ses pensées l’espace d’un instant. Elle sembla revenir à la réalité après que le noctali eu peiné à se relevé et lui ait timidement léché le dos de la main. Se mordant la lèvre inférieure et en lui demandant la permission, elle avança sa seconde main vers la tête du chromatique pour lui offrir une petite caresse en espérant sans doute ne pas toucher un endroit qui lui était douloureux. Il se tourna ensuite vers moi pour me remercier à mon tour et son compliment me flatta énormément, et il vint gentiment frotter son front contre le mien dans un geste amical. Pour être tout à fait honnête, je ne m’y attendais pas vraiment si bien que je restais silencieuse, même en le voyant s’éloigner vers les mecs et la Zorua.

Dyno répondit à sa salutation mais Riolu semblait tout à coup particulièrement contrarié et croisa les bras avant de s’éloigner de la scène entre les deux tourteraux. On était de nouveau dans le film, au moment où le héros retrouve sa dulcinée après un combat héroïque… Je m’emportais un peu là moi, enfin toujours était-il qu’il demanda à Calliope si elle se sentait bien et je m’allongeais face à la scène pour pouvoir pleinement en profiter. La nuit avait beaucoup avancé et l’humidité ambiante commençait à créer de petites perles d’eau sur les brins d’herbes, luisant à la lumière de l’astre nocturne encore présent. En guise de réponse, la renarde s’ébroua un petit peu tenant de se montrer sous un meilleur jour que ce qu’elle ne ressentais.


- T’inquiètes pas pour moi chéri, je crois que je suis tombée de fatigue c’est tout… Mais est ce que tu peux m’expliquer ce qu’il s’est passé et pourquoi tous les comiques sont avec nous maintenant ?

Ah oui c’est vrai, j’oubliais qu’elle avait dormi tout le temps de l’attaque comme quoi y en avait qui se la coulaient vraiment douce pendant que les autres bossaient. Et d’ailleurs c’était peut-être encore un peu déplacé de nous traiter de comiques surtout en sachant qu’on avait risqué nos poils pour qu’elle ne se fasse pas trucider par la bande de psychopathe à plumes… Oui je sais, je sais elle n’avait rien vu rien entendu donc elle ne pouvait pas être au courant, la dernière image qu’elle devait avoir en tête c’était le hoot-hoot qui se dévoilait sous leurs yeux. Techniquement parlant, il lui suffisait de détacher son regard du noctali aux anneaux bleus et de se déporter légèrement pour apercevoir les deux chouettes évanouies sur le sol. Le spectre avait bizarrement disparu depuis qu’il avait été mis ko et je me demandais bien comment il s’y était prit pour disparaitre de la sorte.

Je tournais la tête vers Kara qui semblait un petit peu intriguée tout à coup, semblant réfléchir à quelque chose qui devait la tracasser depuis déjà un petit moment si ce n’en était pas un grand. Je me relevais, m’étirais à cause de la fatigue avant de retourner près d’elle pour lui demander ce qui n’allait pas. Elle était occupée à ramasser tout ce qu’elle avait fait tomber précédemment de son sac et elle ne voulu pas m’expliquer dans un premier temps, jugeant qu’il m’était inutile de me tracasser à sa place. Je n’eu pas à insister beaucoup pour qu’elle finisse par me révéler le pot au roses.


- Je me demande si rester avec nous est vraiment ce que souhaite Calliope…

Son visage sembla triste alors qu’elle prononçait cette phrase, elle qui habituellement gardait toujours son expression joyeux et son petit sourire. Elle s’était attachée si vite à la renarde qu’elle craignait déjà de la perdre ? Je tentais de la rassurer en lui disant qu’elle ne faisait que profiter de la nuit et de la présence de ce jeune mâle rien de plus sérieux mais elle me répondit en les regardant et en baissant la voix pour ne pas être entendue.

- J’espère que tu as raison… Mais si elle décidait de le suivre ? Où plus simplement qu’elle se rendait compte que sa liberté lui manquait, comment pourrais-je lui refuser de partir ?

Elle m’avait l’air beaucoup trop sentimentale d’un coup je me demandais bien pourquoi, et surtout ça m’étonnerait que Calliope décide de partir aussi caractérielle soit elle. Non elle ne faisait que s’amuser, du moins c’est ce que j’esperais pour Kara. Et après l’avoir protégé ainsi, même moi je commençait presque à m’attacher alors elle n’avait pas interêt à nous faire un coup pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nocty
Lune à Tique
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 19/01/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Jeu 5 Mar - 18:45

Tout expliquer ? Eh bien oui, je le pouvais facilement, mais je pense que beaucoup de détails sauteront. Je me mis alors allongés à ses côtés, la regardant de mes yeux rubis alors que quelques gouttes d'humidité tombaient des feuilles des arbres, laissant leurs scintillements être présent pour nous deux. Je me demandai si Calliope n'allait pas être surprise que ses camarades qu'elle raillait, en particulier la goupix, c'était battu plus fort que jamais pour elle. C'était sans doute pas uniquement pour eux, c'est vrai, mais j'étais persuadé que si j'avais été seul, j'aurais fini simplement du côté de Déoxys.

"C'est de ma faute Calli', le hoot hoot que tu as dû voir pour dernière image était un chef de groupe. Il me suivait depuis quelques jours déjà, depuis que j'avais refusé de rejoindre Déoxys et son armée. Je ne l'avais pas reconnu ce qui fut ma première erreur. Il usa de ses yeux pour te forcer à dormir, commençant par me parler puis à m'attaquer. Deux autres pokémons sont alors sorti des fourré pour m'attaquer cependant, il eut deux pokémons pour m'aider et surtout te défendre. Goupix et le pokémon d'acier volant. "

Je la regardai alors qu'elle devait sans doute être surprise, je tournis mon visage vers les deux concernés, leur suffisant un sourire en coin avant de reposer toute mon attention sur la pokémon ténèbres, il faillai que je continue mon récit après tout. Je retournai alors mes yeux sur elle, mes marques bleus brillantes d'un léger éclat et mes oreilles étant mise en arrière comme si je courais dans un vent puissant. La partie de l'histoire qui allait surprendre Calliope était surement la suivante.

"Nous avions tous à peu près un ennemi attitrer. Au départ, j'affrontai la hoot hoot, le frappant de ma colère, goupix attaqua un autre volatile, l'empêchant à mainte reprise d'attaquer qui que ce soit et le monstre d'acier fit un véritable carnage du pokémon spectre qu'il affrontait. Puis, le volatile chef du groupe, t'attaqua dans ton sommeil, dans le but de me faire perdre concentration et confiance. Ce qui marcha, Goupix du me sermonner pour que je puisse me ressaisir et durant ce temps, le spectre te volait ton énergie à cause d'une attaque de sommeil. Encore une fois, le pokémon en acier, fit le boulot et l'envoya au tapis. Lors de la dernière partie du combat, je me ressaisissais, devenant un bouclier pour la pokémon de flamme pendant qu'elle et l'acier, usai de combo pour anéantir l'ennemi. Quand ils furent à terre, j'ai hésité à achever la boule de plume unijambiste, mais il avait un dernier coup de traitre. Il m'envoya voler contre les arbres et réussit presque à m'amener aux portes de la mort. Ta dresseuse est arrivée, prévenue mentalement, et ma soigné "

Voilà, j'avais résumé l'histoire comme elle le désirait. Elle pouvait être déçu de moi, je n'ai pas été celui qui la sauver, ni celui qui la protéger. Je n'étais pas le premier chevalier noir dans l'histoire, ce rôle revenait surtout à la goupix. Alors je pouvais imaginer que la renarde n'aime pas trop savoir qu'une personne la aider, encore plus quand celle-ci pourra user de cela contre elle à mainte reprise, mais si j'avais vu juste, elle n'agirai pas en idiote et ira quand bien même la remercier.

Je me pris une goutte tombante des arbres sur la truffe qui me fit avoir la réaction de secouer ma tête de droite a gauche, comme surpris et gêner alors que je grognait un peu avant de me remettre en place, venant pousser un peu calliope de ma truffe pour l'inciter à aller remercier toute l'équipe.

"Aller, va, ils ont bien droit à des remerciement non ?"

Mon regard ce posa sur le petit pokémon bleu, qui ressemblait à un renard se tenant sur ses pattes arrière, pourquoi me dévisageait-il ainsi ? Je ne l'avais pas attaqué, ni même parler, il n'était pas là durant la bataille, mais il à le culot de me regarder ainsi ? J'aurai aimé voir les compétences de combat d'un nabot présomptueux comme lui, histoire de comprendre si ce comportement était gagné ou juste prétendu. Mes anneaux brillèrent un peu de contrariété, je n'aimai pas qu'on me regarde ainsi, surtout sans raisons.

_________________






Thème de Combat



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   Sam 7 Mar - 0:48


Calliope semblait captivée par le récit de Nocty ne le quittant pas des yeux et semblant vouloir faire le lien entre ce qu’il disait et ce dont elle se rappelait. Je me demandais bien ce qu’elle avait ressenti durant le dévorêve et si elle avait ressentit le choc mental comme n’importe qui ou si elle ne s’en rappelait pas. Elle devait quand même se sentir un peu affaiblie en ce moment et bon, un petit effort de réflexion et d’imagination de sa part devrait lui permettre de faire le lien entre les explications et son état. Lorsque le noctali lui confia enfin que ce fut wolverine et moi qui volèrent à son secours et à celui de son prince, elle se mit à rire comme s’il s’agissait de la chose la plus drôle qu’elle ait jamais entendu avant de se calmer en quelques secondes pour demander confirmation.

- Non tu plaisantes ? La boite de conserve et la chandelle ?

Okay là j’avais vraiment une bonne raison raison de me vexer et personne même pas Wolverine ne pourrait me dire que c’était à cause d’un problème d’intolérance ou de je ne sais pas quoi. Même maintenant qu’elle savait ce qu’on avait fait elle continuait dans ses surnoms et ses moqueries habituelles c’était à croire qu’elle était absolument irrécupérable. Pourtant avant même de lui répondre, le renard tourna la tête vers le métang puis vers moi en m’adressant un petit sourire avant de se retourner vers la zorua. Alors que le pokémon acier ne pouvait pas vraiment lui répondre par une expression faciale évidemment, je suis répondais moi même par un petit sourire avant de rire un petit eu en repensant à la manière dont il avait frotté son front contre le mien. C’était bizarre mais sympa. A coté de ça, Riolu semblait toujours être en train de ruminer dans son coin alors que Dyno tentait de lui parler en vain. De temps en temps j’avais du mal à comprendre pourquoi il prenait ainsi la mouche et aussi rapidement surtout.

La reprise de son récit était particulièrement interessante, de mon point de vue du moins parce que j’avais toujours eu une préférence pour écouter les histoires ou entendre les autres raconter un évènement. Là c’était lui qui racontait le combat de tout à l’heure et d’une part dans la bouche ça avait un petit coté épopée mais en plus ça avait l’avantage d’être un peu plus objectif que dans mon esprit. Je tournais la tête en rigolant quand il appela Wolverine “monstre d’acier”, ça lui allait bien sans doute et il était vrai que vu de l’extérieur il avait des cotés impressionnants mais à force de le côtoyer je finissais par ne plus le voir ainsi. Calliope ne quittait pas des yeux le chromatique pendant qu’il parlait, ne clignant quasiment pas des yeux en plus de ça et lorsqu’il termina son récit elle hocha la tête pour commencer ses commentaires.


- C’est fou combien tu racontes bien chéri… J’aurais aimé te voir te battre pour être honnête et je suis rassurée que t’es pas choisi de basculer du coté obscur. Les malosses qui m’ont piqué mon territoire… Enfin non oublie ça ! Tu voulais pas dire autre chose chéri ?

J’avais rêvé ou elle avait semblé attristée pendant l’espace d’une seconde ? Alors c’était ça quelle cachait sous ses cotés grande-gueule désagréable. Elle en avait parlé un peu plus tôt mais elle ne s’était pas vraiment étendue sur le sujet et j’avais la nette impression qu’il y avait de quoi creuser un peu dans cette direction. Nocty l’envoya gentiment nous remercier pour ce que nous avions fait mais en toute honnêteté c’était normal, on allait pas le laisser tout seul aux griffes des trois vicieux en le regardant se débrouiller. Kara était en train de soigner Wolverine avec les médicaments qui lui restait et moi j’étais restée avec elle pour continuer à parler du cas de la zorua alors que cette dernière arriva vers nous en trottinant l’air déjà fière de ce qu’elle allait faire.

- Vous pensiez que je dirais pas merci hein ? Et bien vous vous trompiez ! Alors merci la boite de conserve et merci la chandelle, c’était sympa et on remet ça quand vous voulez !

Je poussais un soupir avant de lever les yeux au ciel par rapport à ces pseudo remerciements. Ca ne faisait que quelques heures que nous faisions équipe et bon sang je sentais que ce partenariat allait me sembler particulièrement long. Avant de faire demi tour elle se rapprocha de moi et me demanda doucement.

- Sans rire, t’as trouvé le moyen de sermonner quelqu’un pendant un combat toi ?
- Je l’ai pas vraiment sermonné… Et puis dis pas ca comme si c’était une habitude chez moi, tu connais même pas mes habitudes !
Certes certes… Mais je t’imagine très bien sermonner les gens…

Nouveau soupir de ma part et alors que je cru que nous allions enfin être tranquilles, notre dresseuse lui fit signe d’approcher parce qu’elle voulait lui parler. Sans doute par rapport à ce qu’elle m’avait confié un peu plus tôt j’imagine et j’étais curieuse d’entendre ce qui allait se dire. Je tournais les talons et me rapprochais de la renarde et de la jeune fille, faisant dos aux garçons et écoutant ce qui se disait. Je n’aurais peut-être pas du agir ainsi parce que derrière nous, Nocty et Riolu se regardaient en chien de faïence et ce, malgré le fait que Dyno tente désespérément d’attirer l’attention de son pote. Alors que les anneaux du chromatique se remirent à briller, le petit chacal décroisa les bras sans le quitter des yeux et en laissant s’échapper un peu d’air d’un coup sec. Le canidé vert tenta de le prendre à partie pour le calmer, murmurant discrètement entre ses dents.

- Riolu arrête maintenant ! Il est pas intéressé par Goup’ fin de l’histoire et tu passe à autre chose ! Tu vas pas le provoquer quand même ? Allô, hey j’te cause !

Le louveteau campait définitivement sur ses positions, attendant sans doute des explications sur le comportement de tout à l’heure et sur l’échange de sourire auquel il avait assisté il y a quelques minutes à peine. Le plus ironique c’était que ni Kara, ni Calliope ni moi ne voyions ce qu’il était en train de se passer quelques mètres plus loin. C’était une affaire d’homme en somme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Bonsoir, la lune est belle non ? [Pv Kara]
» que la lune est belle...
» elle est belle ma lune !
» la lune belle lune
» Notre belle lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aube Saison 2 : Version Zénith :: Maïlys - Zones Naturelles :: La Forêt Dense-
Sauter vers: