Bienvenue sur la suite du forum à succès Pokémon Aube, Invité. Après l'incroyable assaut de la Team Zodiac, où en sont les choses sur l'île de Maïlys?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des roches, du sables, des dessins, des ruines quoi.[Pv Yoake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ludovic Raïta
Écrivain rêveur
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 21

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Des roches, du sables, des dessins, des ruines quoi.[Pv Yoake]   Mar 20 Jan - 21:53

Les ruines de Lakit, s'il y a bien un endroit riche en histoire sur cette île, c'est ici. Et c'est ce qu'est venu chercher Ludovic. Peut être que sa prochaine histoire sera une aventure dans les ruines? Quoique ça rime pas trop avec ses écrits habituels, mais la diversité ça a du bon. aussi. Enfin bref, Ludovic était entré dans les ruines, accompagné d'Eva qui était dans son élément. Les 2 autres pokémon étaient dans leurs pokéball pour le moment. Ludo examina une plaque de pierre avec d'anciens écrits qu'il examina un moment.

"Tu y comprends quelque chose?"

Il entendis la belette de sable qui lui avait dit quelque chose, et vu son regard il crut comprendre la question.

"Franchement? Je n'y comprend strictement rien! Mais c'est plutôt bien dessiné."

Eva s'en doutais un peu mais ne répliqua pas. De toute façon il aurait peut être pas compris. Un peu plus tard ils continuèrent leurs visites, mais à part des structures détruites et du sable il n'y avait pas énormément de choses à voir pour quelqu'un qui ne s'y connaissait pas beaucoup en ruines. S'il savait lire les écrits ça aurait sûrement rendu l'exploration beaucoup plus intéressantes. Mais il avait pas que à faire d'étudier une langue morte. Puis des bruits de pas se firent entendre un peu en écho. Suite à sa timidité extrême Eva ne perdis pas de temps pour se cacher dans le sable. On ne voyait que le haut de sa tête. Ludovic se baissa vers elle.

"Il faudrait vraiment qu'on trouve une solution pour ta timidité Eva, c'est un défaut comme un autre mais à ce point-là c'est assez handicapant je trouve..."

Il se releva ensuite, elle finira bien par sortir de là tôt ou tard. De toute façon avec ses écailles qui ne sont pas enfouis elle n'était pas plus discrète que ça. Et puis si celui ou celle qui arrive découvre quelqu'un qui regarde du sable comme ça il risquerait de le prendre pour un fou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des roches, du sables, des dessins, des ruines quoi.[Pv Yoake]   Ven 23 Jan - 12:42

Franchement, depuis qu'il avait changé d'identité, Yoake se sentait de plus en plus… Mal à l'aise ? Certes, il adorait ses nouveaux vêtements et son look en général, mais il semtait qu'il lui manquait tout de même quelque chose. Son travail avec son frère ? Le travail peut-être, le frère, nope. Bahia ? Évidemment, elle hantait ses pensées dès que son esprit était au repos. Mais il lui manquait autre chose, encore : le combat. Depuis la bataille lors du Tournoi, il avait évité de faire de trop grands coups d'éclats, pour ne pas attirer l'attention des sbires de Déoxys, ne combattant qu'une seule fois, dans la protection de la Ligue, à l'Imaginarium, face à la maîtresse des Dragons. D'ailleurs, ce type faisait quelques progrès, en matière de social ! Après avoir eu un représentant dépressif et associable, il avait maintenant une représentante qui se promenait avec un fouet et qui était plutôt aggressive avec. Tant que le pauvre garçon plaignait le vent, qui devait subir les coups de fouet qu'elle donnait dans le vide ! Quoi qu'il en était, ce combat avait rappelé une flamme, que Yo' avait laissé que trop longtemps enfermée. Ce courant d'air qu'était le match d'arène avait suffit à raviver cette ardeur, lui donnant envie de nouveaux combats. Mais malgré toute la volonté du monde, pouvait-il aller à l'encontre d'un contrat avec la Ligue ? Il allait voir ça, rapidement, mais plus tard. Là, il avait un travail, pas trop difficile, car il n'était clairement pas motivé pour faire d'autres choses. Ainsi, il dût aller jusqu'aux ruines de Lakit, afin de délivrer un paquet. Franchement, allait-il faire autant de travaux que cela ? Après présentateur aux combats de la capital, après avoir travaillé deux fois pour la Ligue, après avoir été éleveur et mercenaire, il allait devenir facteur ? Tout cela lui faisait regretter légèrement son ancien rêve de devenir Champion. Malheureusement, il avait échoué à cela tellement de fois et, en plus, avait perdu si lamentablement face à Red que ce désir était fortement remis en doutes. Ces pensées ne le quittèrent pas depuis son réveil et c'est ainsi qu'il donna le colis à son destinataire, sans être plus curieux que cela.

Puis il eut une idée.

Étant dans la ville qui attirait tant de monde, pourquoi ne pas faire un peu de tourisme également ? Peut-être que cela le détendrait un peu, lui faisant oublier ses questions. Ouais, ce n'était pas une mauvaise idée, non ? En plus, le lieu où il avait délivré le paquet n'était pas si loin que cela de la partie publique des ruines, ce qui ne lui faisait pas parcourir trop de chemin. Tant mieux, il ne se sentait pas à faire de longs trajets. Ainsi, il marcha un petit instant, allant vers l'entrée la plus proche de ces ruines, pour voir que celle-ci était plutôt… Vide, ce qui semblait logique, en réfléchissant un instant : il y en avait beaucoup d'autres, sûrement plus importantes, et, en plus, le cratère de l’Étoile de Sydarta attirait maintenant la majeure partie des touristes, grâce aux événements récents. Au moins, la Guerre de l'Etoile avait profité à l'activité touristique de la ville. Tant mieux pour eux, non ? Tout cela rappelait au jeune homme que, malgré tous ses efforts lors de la bataille, il n'avait pas autant brillé que cela. Par contre, au Tournoi, il avait brillé, mais cela lui avait valu son identité. Bon sang, lui qui pensait que ça allait être «  sympa », cette petite aventure, il s'était clairement trompé ! Quoi qu'il en était, il avança dans les ruines, observant les gravures sur les murs, un guide touristique à la main, son Spinda sans tâches et sa Evoli à ses côtés, alors que son Galvaran trônait sur son épaule, les trois pokémons observant plus ou moins les fresques.

Peu de temps après, ils atteignirent finalement l'entrée d'une salle, le lézard électrique avertissant de cela son dresseur, en tapant sur l'épaule de celui-ci, qui était en train de lire le papier en marchant, même s'il avait entendu un homme parler, devant lui. Il remercia rapidement son pokémon, qui, aussitôt, redescendit à terre, pour aller rejoindre son amie Evoli, afin de lui parler, tranquillement, dans un coin. Yoake, quant à lui, s'était avancé vers la salle, pour voir qui y était, retrouvant doucement son sourire, n'aimant pas tellement apparaître sans face à une autre personne. Personne qui était visiblement légèrement plus âgée que le blond, portait des lunettes et avait les cheveux bruns mal coiffés. L'inconnu portait également un manteau, qui cachait un autre habit, qui disait vaguement quelque chose au jeune homme, sans que celui-ci n'arrive à mettre des images sur cela. Peut-être n'était-ce pas important, après tout ? Quoi qu'il en était, par pure politesse, Yo' leva la main, en guise de salut, rapidement imité par le Spinda, avant que l'humain ne s'approche encore un peu, conservant son sourire.


« Bonjour, ahah ! Je trouve enfin quelqu'un dans ces ruines. Franchement, il n'est pas sensé y avoir plus de monde que ça ? Il regarda autour de lui, un instant, s'attardant quelques fois sur les fresques. Pourtant, c'est pas comme si c'était barbant, ici, ahah. »

Ouais, il engageait directement la discussion, comme ça, sans e savoir plus sur la sociabilité de son interlocuteur. Il avait toujours été comme ça et il ne changerait pas. De plus, il se disait que parler de banalités comme celles-ci allait lui faire oublier un instant son cas de conscience. Enfin, encore fallait-il que l'inconnu veuille bien répondre. Alors que Yoake attendait sa réponse, Saké avait également baladé son regard dans la pièce, avant de remarquer une bosse jaune et écailleuse, cachée dans le sable. Et que faire, dans ce genre de situation ? S'approcher et toucher du doigt, pour voir la réaction. Mais il n'était pas idiot, non plus : il savait qu'il s'agissait d'un pokémon et, très sûrement, de celui de l'homme à qui son dresseur avait parlé. Ainsi, il effleura les écailles d'un de ses petits doigts, sans pour autant rien faire d'autre.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludovic Raïta
Écrivain rêveur
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 21

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des roches, du sables, des dessins, des ruines quoi.[Pv Yoake]   Ven 23 Jan - 19:33

Le visiteur semblait être quelqu'un de désinvolte et heureux. Une bonne chose pour lui. Et en voyant ses pokémon il a aussi l'air spécialisé dans le type normal, ou alors ce n'est qu'un hasard mais ce serait un peu gros. Il engagea la conversation en semblant rire à moitié. Eva était pas rassurée de voir -ou plutôt d'entendre- que le personnage était assez bruyant. Par contre ça faisait sourire Ludovic, c'est assez rare de voir des gens aussi énergiques s'intéresser à des ruines, ces gens là ont plutôt tendance à se focaliser sur les musiques rythmiques, les jeux-vidéos ou encore le sport, sans parler des pokémon. Après c'était aussi probable qu'il s'intéresse à certaines de ces choses là mais il faut bien avouer que ça n'a rien à voir.

"Qui sait? Ce n'est peut être pas la saison. Le tourisme ça fonctionne surtout par vagues. Par moments il y a du mondes et d'autres fois il y a pratiquement personne. Ou alors peut être que plus grand monde ne s'intéresse à ces vieilles ruines..."

Puis pendant qu'il parlait à l'autre visiteur il aperçu le spinda qui semblait avoir remarqué Eva. Il alla même jusqu'à lui toucher la tête. A ce moment là elle s'enfouit d'un coup et creusa jusqu'à sortir se cacher derrière la jambe de l'écrivain.

"Allons Eva, je suis sûr que ce Spinda voulait juste faire connaissance. Tu n'as pas à t'enfuir comme ça."

Je la pris dans mes bras et me retourna vers le dresseur et sa bande. Elle restait silencieuse, un peu intimidée.

"Excuse-la elle est extrêmement timide, alors l'arrivé d'un dresseur et plusieurs de ses pokémon avec, tu imagines... Sinon je me suis pas présenté, je m'appelle Ludovic."

La sabelette était toujours assez peu rassurée, c'était vrai qu'autant de monde inconnu d'un coup la rendait mal à l'aise. Mais il faut bien qu'elle combatte un peu cette timidité, ça ne pourrait lui être que bénéfique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des roches, du sables, des dessins, des ruines quoi.[Pv Yoake]   Jeu 29 Jan - 18:54

Ah, parfait ! L'homme à qui il parlait ne semblait pas être du genre ténébreux-qui-parle-pas-parce-que-c'est-cool-et-que-ça-donne-un-genre-TR0D4RK. Ce n'était pas que Yo' n'aimait pas ce type de personnes, mais elles étaient tout de même difficile à sociabiliser, ce qui l'ennuyait rapidement. Quoi qu'il en était, l'analyse sur la situation touristique de l'autre homme semblait tout à fait correcte, mais le garçon aux cheveux bleus préférait tout de même sa propre version, plus réaliste qu'un simple «  Bah, ça ne plaît plus ». Yoake n'en avait peut-être pas l'air comme ça, mais il savait réfléchir, surtout depuis les événements du Tournoi, d'ailleurs. Encore une fois, ses pensées se tournèrent vers cette bataille, lui faisant perdre légèrement son sourire. S'il n'avait pas eu à participer à ces combats, il ne serait sûrement pas habillé comme ça, avec un nouveau nom. Il aurait sûrement toujours les rennes de sa pension. Il ne serait sûrement pas forcé de ne faire qu'appeler Bahia, au lieu d'aller à sa rencontre, pour la prendre dans ses bras. Et peut-être aurait-il pu faire une énième tentative pour devenir Champion, qui sait ? Mais là, dans cette situation, il était bloqué… Quoi qu'il en était, il répondit à son interlocuteur par un simple haussement d'épaules, avant de tourner son regard vers son Spinda. Celui-ci avait effrayé le pokémon qui se cachait dans le sable, faisant en sorte que celui-ci creuse un tunnel, pour retourner derrière son dresseur, dévoilant également ainsi sa race : elle était une Sabelette et, trèèèès visiblement, timide. Mais n'était-ce pas commun, pour cette race de pokémon ? Après tout, ils avaient l'habitude de se rouler en boule, pour se protéger ou pour fuir en roulant. Ce ne serait qu'à l'évolution, qu'ils prenaient de l'assurance, en développant des griffes et des épines ? Enfin, tout cela n'était que les déductions fortement démontables par n'importes quels arguments. Finalement, l'homme à qui Yoake parlait pris sa Sabelette entre ses bras, avant de se présenter, après avoir souligné la timidité de sa pokémon, faisait rire doucement le garçon aux cheveux bleus. Avait-il vraiment de préciser ça, alors que c'était flagrant ? Quoi qu'il en était, il s’appelait Ludovic. Ludovic… Ludovic… Oh, oui, plein d'idées de surnoms sympas venaient à l'esprit de Yo', à présent ! Enfin, avant de les employer, il faudrait tout de même se présenter à son tour, non ?

«  Ahah, enchanté, Ludovic ! Moi, c'est Yu-oake, enfin, tu peux m'appeler « Yo' », pour faire plus court, comme la majorité des gens, ahah. Il poussa doucement soupir, alors que Saké le rejoignait, perdant de nouveau une partie de son sourire, qui, visiblement, avait décidé de faire le yoyo. C'était encore une fois pour les mêmes raisons et, étrangement, il se sentait ridicule, à se forcer à rire et à sourire. Car oui, cette fois-ci, il se forçait. C'était assez peu habituel chez lui, mais là, il ne se sentait pas bien. Bordel, en plus de le peiner, ça l'énervait, de ne pas être comme d'habitude. Mais il n'en montra rien, tentant de reprendre son sourire au plus vite, avant de reprendre au plus vite la discussion. Pour la Sabelette, il ne faut pas s'en faire, ahah. Elle est comme ça, autant qu'elle reste elle-même, non ? Ce serait dommage, si elle se mettait à porter un faux masque, je pense, ahah. Hum. En disant ces paroles, il ne put s'empêcher de penser à son cas. Certes, il n'était pas timide, mais il se cachait tout de même derrière une fausse apparence. Pour fuir quoi, d'ailleurs ? Un virus extraterrestre qui devait déjà l'avoir oublié, si ce n'était qu'il ne l'avait même pas vu ? Tout en pensant à cela, il se pencha légèrement vers la pokémon Sol, avec un sourire compatissant. Enfin, je tiens à te dire… Eva ? Que ce Spinda n'a rien de méchant, ahah. D'ailleurs, avec moi non plus, tu ne risques rien, ahah ! Pareil pour Den'tou et Jei'jou, derrière moi ! Il se redressa, sans perdre son sourire, cette fois-ci. Tu comprends ça, Eva ? Après avoir eut sa réponse, positive ou négative, il releva les yeux vers l'humain, avant de se frotter doucement la nuque de la paume de la main, en riant doucement. Ahah, désolé, je ne peux pas m'empêcher. »

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludovic Raïta
Écrivain rêveur
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 21

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des roches, du sables, des dessins, des ruines quoi.[Pv Yoake]   Ven 30 Jan - 17:05

Le dresseur disait s'appeler Yu-oake. Un peu bizarre comme nom, et Ludovic avait un peu de mal à s'imaginer appeler quelqu'un "yo". Enfin bon, il était pas obligé s'il ne voulait pas. Et puis peut être qu'il le fera tout de même en fin de compte. Ce qui était un peu bizarre c'est que parfois il fait une petite mine et parfois il était comme un joyeux luron. C'était assez bizarre. Puis il dit qu'il vallait mieux qu'Eva reste elle-même et tenta de se faire accepter ainsi que ses pokémon. Il a dû comprendre que Ludovic voulait "corriger" sa timidité, d'un côté il avait pas tord sur ce point.

"Je sais...Je vais essayer..."

Malgré qu'Anadel ne soit pas là pour traduire, Ludovic cru comprendre ce qu'elle voulait dire. C'était son dresseur aussi, c'est normal. Il la reposa au sol en pensant d'ailleurs à quelque chose.

"D'ailleurs vu que tu as plein de pokémon sortis je pourrais en faire de même avec les miens. Allez sortez tous les 2."

Tout en disant ça il "libéra" ses 2 autres pokémon qu'il présenta ensuite. Anadel ne prit pas la peine d'activer ses traductions télépathiques tandis que Valter commença déjà à faire un sourire un peu narquois en voyant tous les type normal.

"Héhé, y a du monde par ici. Je vais m'amuser."

La type psy le regarda sans sembler surprise, sûrement qu'elle ne l'était pas, elle le connaissait après tout.

"Ne comme pas à faire des bêtises, surtout que nos dresseurs semblent bien s'entendre. En plus l'endroit a pas l'air particulièrement stable donc si un combat se déclenche je te parle pas des dégâts"

Le type glace se mit à grommeler un peu mais n'abandonna pas l'idée de faire une de ses farces. Il regarda un peu pour choisir sa première "victime". Peut être l'évoli, ou le galvaran. Ils allèrent tout de même voir la troupe, suivit un peu plus tard de la sabelette. Ludovic se tourna à nouveau vers l'autre dresseur en se grattant un peu la tête avec un doigt.

"Pour l'instant ça a l'air de bien se passer entre eux. Sinon tu voulais venir voir quelque chose de particulier dans ces ruines? Peut être pas pour un pokémon puisqu'ici ce sont plutôt des type sol ou roche et tu sembles spécialiste du type normal."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des roches, du sables, des dessins, des ruines quoi.[Pv Yoake]   Mer 4 Fév - 20:22


Yoake fut plutôt satisfait de la réaction de la Sabelette, mais n'en dit rien, préférant laisser passer cela. Après tout, un petit conseil, en passant, comme cela, faisait du bien, mais il ne fallait pas non plus bourrer le crâne de la personne – ou du pokémon- toujours avec les mêmes idées, sinon l'interessé-e- allait rapidement s'en ennuyer. D'ailleurs, comment avait-il reconnu la réaction de la pokémon Sol ? Grâce à sa petite expérience d'éleveur. Ce n'était pas parce qu'il n'avait pas Kirin avec lui, à certains moments, qu'il ne devait pas en être pour autant incapable de comprendre les pokémons. Ainsi, il avait appris à, grossièrement, reconnaître les réactions de ses pensionnaires et, à présent, l'avait mis en application avec Eva, reconnaissant une réponse affirmative, tout en étant hésitante. Enfin, si la pokémon était vraiment aussi timide, n'était-ce pas normal ? Quoi qu'il en était, après cela, Ludovic reposa sa partenaire sur le sol des ruines, avant de proposer quelque chose. Enfin, pas vraiment proposer, plutôt imposer, car il libéra aussitôt deux autres pokémons, sous le sourire du Yo'. Au moins, cette personne ne s'embêtait pas à demander l'autorisation pour des choses évidentes, ce qui plaisait au jeune homme, qui se contenta d'étudier du regard les deux nouveaux arrivants : un Farfuret et une Mistigrix, visiblement d'un niveau correct, à la vue de la forme évoluée de la psychiste. Yoake se retint de demander un combat, jugeant que ce n'était pas le moment et, surtout, que des attaques trop violentes risquaient de faire s’effondrer les ruines, qui ne semblaient pas avoir reçu de restauration depuis un certain temps. Par contre, il ne put que remarquer que la pokémon Psy n'activait pas ses pouvoirs, pour permettre une communication sereine entre humains et pokémons. Avait-elle quelque chose contre cela ou n'avait-elle tout simplement pas envie ? Difficile à discerner, en voyant l'éternelle expression de lassitude de ces pokémons.

Quoi qu'il en était, le jeune laissa les deux pokémons lui passer à côté, pour rejoindre ses propres pokémons, suivis peu de temps après de la Sabelette, laissant les humains seuls, avec Saké, qui préférait rester auprès de son dresseur, plus intéressé par les discussions que son dresseur pouvait avoir, plutôt que par celles que les deux plus jeunes membres du groupe. – sans compter le bébé d'Okaasan', évidemment-. Ainsi, ce fut Ludo' qui reprit le premier la conversation, constatant que leurs pokémons, pour le moment, s'entendaient bien. Yo' se retint de dire que cela était évident, étant donné qu'ils ne venaient que de se rencontrer, mais s'abstint, préférant répondre à la question : ce qu'il venait faire dans des ruines, comme celles-ci. Son interlocuteur avait-il compris que, outre la beauté historique de ces cailloux, Yoake n'était pas le genre à s’intéresser à l'histoire ? C'était fort possible. En tout cas, conservant son sourire, il répondit, croisant les bras.


«  Ahah, non, ce n'est pas pour aller à la chasse aux pokémons, sinon je serais allé dans la partie sauvage des ruines, ahah. Et oui, je suis spécialisé dans le type Normal. D'ailleurs, je suis plutôt bon, ahah. Il prit une petite inspiration, repensant à son échec face à Red, au Mont Argenté, avant de continuer. Enfin, je suis venu surtout par curiosité. Normalement, tout ça attire pas mal de monde, donc je voulais m'y essayer, vu que je passais à côté, ahah. Et toi, qu'est-ce qui t'attire vers ces ru...ines. HEY, je me souviens, maintenant ! Dit-il, en pointant, tel un enfant, les vêtements qui se trouvaient sous le manteau de Ludovic. Je me disais bien que je les avais déjà vu quelque part ! Ils ressemblent beaucoup à ceux que porte les lieutenants, capitaine et tout le toutim ! Il plissa légèrement les yeux, ramenant son bras vers lui, avant de demander, une dernière question, certains souvenirs de sa -petite- vie militaire lui revenant, toujours avec le sourire. Tu serais donc dans l'armée ? »

Du côté des pokémons, le groupe de Ludovic s'était approché du Galvaran et de son amie Evoli, ceux les aillant vu arriver, brisant leur petite discussion et, par conséquent, la tentative de rapprochement du lézard, quant à son amie. Ainsi, le pokémon Electrique restait un peu bougon et déçu, légèrement à l'écart, alors que l'évolutif s'approchait d'un bon vers les inconnus, joyeuse et débordante d'énergie positive. D'ailleurs, sur le point de l'énergie, elle était sans aucun doute la membre du groupe qui ressemblait le plus à son dresseur : elle était toujours la première à aller vers l'inconnu, elle n'était jamais fatiguée et, surtout, elle avait le goût du combat, malgré sa faiblesse, par rapport aux autres pokémons du jeune homme. Fort heureusement, elle n'allait pas proposer un défi, cette fois-ci, sachant très bien que Den'tou n'aimait pas réellement la voir combattre. Franchement, était-ce naturel, de refuser que son amie fasse une petite bagarre, ainsi ? Surtout qu'elle était la seule à subir ce traitement. Enfin, ce ne devait pas être trop grave, c'était juste embêtant, de devoir réprimer ainsi ses pulsions combatives. Quoi qu'il en était, avec le sourire, elle s'adressa aux pokémons, sous le regard du Galvaran.


«  Saluuut ! Dit-elle, tout en levant sa patte avant, alors que le lézard faisait de même, avec bien moins d'entrain. C'est super, que nos dresseurs se soient rencontrés, non ? D'ailleurs, il fait quoi, le votre ? Le notre, c'est un super combattant trop fort en combat, en plus d'être un super éleveur ! Même qu'il a défié le puissant Red ! Ça veut bien dire ce que ça veut dire, hein. Enfin, il a perdu, mais c'est pas grave, il est super fort quand même ! » Enchaîna-elle, en ne reprenant presque pas sa respiration, sautillant légèrement sur place, se taisant un instant… Le temps qu'elle trouve d'autres choses à dire, alors que Den'tou se massait déjà le front, à l'arrière.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludovic Raïta
Écrivain rêveur
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 21

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des roches, du sables, des dessins, des ruines quoi.[Pv Yoake]   Ven 6 Fév - 10:58

Alors il était juste venu par curiosité alors qu'il passait par là? En même temps Ludovic était là un peu pour la même raison sauf que c'était sa destination. Puis l'autre dresseur pointa tout à coup ses vêtements en criant qu'ils ressemblaient à des uniformes militaires et lui demanda donc s'il était dans l'armée. Ludo fit un léger rire un peu gêné, il commençait à être habitué par la confusion mais qu'on le crie comme ça...Pas la peine de vous faire un dessin.

"Ah non non, comme tu l'as dit ils y ressemblent mais ça ne va pas plus loin. Je suis juste un écrivain, rien à voir avec l'armée malgré les apparences. Enfin bon, tout le monde fait la confusion donc c'est pas grave."

Pendant ce temps-là le petit trio de pokémon était face à l'évoli hyperactif. Anadel en perdit presque son pokerface tandis qu'Eva ne savait plus trop où se mettre. Du côté de Valter ça lui donnait encore plus envie de lui faire une farce. Mais laquelle? Un vent glace dans les poils? Ça fait toujours son effet. Un croche-patte? Peut être un peu trop direct. Des chatouilles? Elle a peut être déjà trop fait entendre sa voix. Au final c'est la psy qui fini par répondre, en plus c'était la seule du groupe à avoir entendu parlé de Red.

"Heu...Eh bien c'est une bonne chose que tu apprécies ton dresseur. Effectivement s'il a tenu tête à Red il doit avoir un certain niveau. Nous on ne s'entraîne pas plus que ça, notre dresseur aime bien se battre il préfère garder son énergie à trouver de l'inspiration pour ses livres."

"Heu...Anadel...Il..."

La mistigrix comprit tout de suite ce que je voulais dire Eva et se tourna, Valter avait filé à l'anglaise.

"Où il est passé encore celui-là!? C'est pas possible..."

Elle le chercha du regard puis le vis d'être glissé comme une ombre derrière l'évoli et fis son vent glace dans le dos. Pas sous forme d'attaque à proprement parler mais pour lui "jeter un froid" si on peut dire. Il rigola en faisant le fier.

"Kikikiki, ça devrait lui rafraîchir les idées~"

"Tu peux vraiment pas t'en empêcher Valter..."

"Nan"

Ludovic un peu alerté par le bruit tourna les yeux pour voir que l'évoli était devenue en partie blanche. Lui aussi il fit vite le lien, il avait l'habitude le coup du vent glace c'était son préféré.

"Valter arrête un peu tes bêtises tu vas encore t'attirer des ennuis! *soupir* J'espère que ton évoli n'est pas trop susceptible, excuse-le il est toujours comme ça."


Dernière édition par Ludovic Raïta le Sam 14 Fév - 11:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des roches, du sables, des dessins, des ruines quoi.[Pv Yoake]   Ven 13 Fév - 14:44

Oh ? Visiblement, Yoake avait réussi à gêner son interlocuteur, par son éclair de génie et ce regain de souvenirs. Mince, ce n’était pas vraiment l'effet qu'il avait recherché, en haussant soudainement le ton, tout en pointant l'autre homme du doigt, sa voix résonnant dans les ruines. Enfin, ce dernier ne semblait pas en prendre rigueur et expliqua, gentiment, que ces vêtements ne faisaient que ressembler et n'étaient en aucun cas militaires, tout comme lui, avouant que Yo' n'était pas le premier à faire la confusion. Franchement ? Il portait des vêtements si ressemblant à ceux des militaires mais il ne l'était pas ? Le jeune homme ne voyait pas réellement l'intérêt de tout cela, mais, finalement, se disait que si cela amusait Ludovic, il faisait comme il voulait. Ou peut-être était-ce un souvenir d'un proche, qui sait ? Après tout, lui portait bien le Mega-bracelet que Bahia lui avait offert… Quoi que, il lui servait tout de même. Quoi qu'il en était, il n'allait pas faire tout un fromage de cela, non ? Il y avait plus intéressant à réfléchir, comme ce que faisaient les pokémons, par exemple. -Paye ta transition !-

Visiblement, un peu tout le monde était décontenancé par la vitalité légendaire de l'Evoli, ce qui l'aurait presque fait rire, si elle n'avait pas dû écouter la Mistigrix parler. Ce n'était pas parce qu'elle aimait parler et qu'elle était pleine d'énergie qu'elle n'en était pas polie, non Monsieur ! Et là, ça valait le coup, d'écouter quelqu'un d'autre élogisionner la puissante puissance de son puissant dresseur. Pas peu fière de ces mots, elle en bombait le torse, tout en écoutant le pokémon chat et la belette se questionner sur la localisation du Farfuret, faisant sortir de son ennui Den'tou, dont le regard parti également à la recherche du pokémon Glace, alors que son amie se préparait à se vanter de nouveau. Mais évidemment, ce fut trop tard, sinon ce ne serait pas drôle, hein ? Ainsi, Jei'jou émit un cri aigu, en sentant un souffle glacial dans son dos, alertant Yoake qui se retourna à l'instant, alors que l'Evoli se reprenait un peu de ce souffle froid, pour regarder sa queue, devenue argenté, à cause du givre.


« Eh bien, maintenant je sais comment on devient chromatique ! Dit-elle, se souvenant d'images qu'elle avait vu chez Léo, Même si c'est bizarre, quand même… Comment on fait pour les autres pokémons ? Et normalement, on garde toute toute toute la vie la couleur, nah ? C'est bizarre… Tu as dû rater une étape, heeeeu, comment tu t'appelles, déjà ? Valter ! Bah tu as dû rater une étape, Valter. Enfin, ce n'est pas grave, hein, je m'aime bien avec ma couleur normale, mais merci quand même ! » Termina-elle, en se secouant, pour décoller le givre de ses poils, sous le regard décontenancé du lézard. Comment pouvait-elle ne pas voir que le Farfuret avait fait cela pour la déranger et non pas pour… La transformer en chromatique. Enfin, c'était en partie cette simplicité, qui plaisait à Den'tou, qui réprimait donc l'idée de foudroyer sur place le pokémon Glace pour ce qu'il avait fait : aucun mal n'avait été fait et, surtout, s'il attaquait, il risquait de se faire mal voir par l'évolutive. Faute de pouvoir jeter ses foudres sur le dénommé Valter, il lui jeta un regard noir, qui voulait clairement dire que, s'il recommençait, il ne le ferait pas une troisième fois. Quoi qu'il en était, Yo' poussa un soupir de soulagement, après avoir écouté Ludovic, ayant eu peur que son Galvaran ne prenne la mouche.

« Ahah, non, elle n'est pas susceptible, comme tu le vois. Dit-il, en se frottant la nuque de la paume, tout en regardant sa pokémon sautiller de nouveau. Tiens, j'y pense… Il se retourna vers son interlocuteur, croisant les bras. Tu écris quoi, comme livres ? De la S-F, des cours de cuisine ? Oh ! Peut-être des romans historiques ? A moins que tu n'es encore rien publié, ahah. »

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludovic Raïta
Écrivain rêveur
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 21

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des roches, du sables, des dessins, des ruines quoi.[Pv Yoake]   Sam 14 Fév - 11:57

La farce du farfuret n'eut pas du tout l'effet escompté. En effet il a plus amusé l'évoli qu'autre chose avec son air froid, c'était bien la première fois qu'on le prenait comme ça. Par contre le pokémon électrique eu une réaction plus amusante de son point de vue. Mais décidément cette évoli était assez particulière.

"C'est bon tu t'es amusé? On a de la chance qu'elle l'ait pas mal pris sur ce coup. Mais dû coup votre dresseur il fait la collection des badges ou il se bat sans trop de but?"

Du côté des dis dresseurs, Ludo fut également étonné de la situation. D'habitude quand Valter fait ce genre de farce ça lui retombe dessus aussitôt, il soupçonne d'ailleurs que c'est ça qui l'amuse le plus. Mais il a pas encore mis le doigt dessus. Puis son interlocuteur lui demanda ce qu'il écrivait. Une question plutôt épineuse pour son cas.

"Oh un peu de tout et n'importe quoi, mais généralement je ne vais pas jusqu'à la fin. J'ai juste publié un roman il y a quelques années mais on peut pas dire qu'il s'est très bien vendu. Peut être que ce sera le cas en publiant d'autres, je sais pas. Mais la plupart du temps ce sont un peu des écrits qui analysent la relation pokémon/humains. Après je sais pas si tu es lecteur ou non? D'après ce que je vois ça n'a pas l'air d'être le cas plus que ça."

L'écrivain s'était un peu "permis" d'analyser les possibles habitudes du dresseur. Mais d'un autre côté il l'avait fait aussi, donc ils seraient quittes sur ce point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des roches, du sables, des dessins, des ruines quoi.[Pv Yoake]   Mer 18 Fév - 18:10

Oh ? Visiblement, le souffle n'avait pas été fait pour transformer la chromatique, à entendre la Mistigrix. Mais pourquoi donc, alors ? Ça ne pouvait pas être pour la rafraîchir : il faisait déjà assez frais comme ça dans les ruines, selon elle. Oh ! Peut-être avait-il éternué, à cause du froid, alors ? Pourtant, un pokémon Glace n'attrapait pas froid comme cela, si ? Franchement, là, elle était perdue, ne voyant clairement pas le mal qu'il pouvait y avoir dans le souffle glacé. Enfin, quoi qu'il en était, après les reproches, la psychiste reprit la discussion, parlant de nouveau de l'homme que tout le monde aimait tant il était génial, beau et intelligent, avant que l'Evoli ne s'empresse de répondre, en sautillant :

« Oh, je ne l'ai pas mal pris ! D'ailleurs, c'est plutôt ma queue, qui a pris… Enfin bref voilà, bah, notre dresseur, non, il ne récolte pas les badges ! D'ailleurs, ce serait trop facile pour lui, je suis sûre. Tu savais qu'il avait combattu Red ? Et de toute façon, lui, il ne veut pas ramasser les badges, il veut les donner. Enfin, depuis qu'il a perdu, mais de peu ! Face à Red, il sait plus trop quoi faire… Mais je suis certaine qu'il va vite reprendre le combat et, enfin, être Champion ! Il est super trop assez fort pour ça, je suis sûre ! Et puis, j'ai vu les autres Champions, ils font peurs… Il y a un vieux garçon qui vit dans une vieille, vieiiiiiiiiiiiille maison avec tout plein de machines et l'autre, bah, elle a un fouet, donc c'est une meuchante. Alors que notre dresseur, bah, il est super gentil et coolos ! » Dit-elle, sans aucune pause, faisant se demander au Galvaran où elle trouvait l'air nécessaire pour parler aussi rapidement sans s’asphyxier…

Du côté de Yoake, celui-ci était soulagé qu'il n'y ait pas réactions brusques et de revoir la discussion partir normalement, pour le moment, le temps du prochain écart, sûrement. Quoi qu'il en était, Ludovic répondait à sa question, réponse qui étonna légèrement Yo'. Il abandonnait avant la fin de ses écrits ? C'était vraiment dommage, ça. Enfin, peut-être avait-il simplement trop d'imagination pour se concentrer sur un seul roman. C'était fortement possible. Enfin, il expliqua également que ses écrits analysaient principalement la relation des pokémons et des humains, ce qui rappelait encore quelques souvenirs au jeune homme : évidemment, les événements du tournoi, mais également des choses plus lointaines, comme lorsqu'il avait évité à une Feunard de se faire tirer dessus ou sa rencontre avec Kirin, sa Girafarig. Okaasan' pouvait également être un exemple d'une relation humain/pokémon, mais peut-être était-elle un cas particulier, à s'accrocher ainsi à son dresseur, presque autant qu'à son enfant. Mais la question n'était pas là, visiblement, car l'homme lui demandait tout autre chose, lui faisant frotter doucement sa nuque.


« Bah… Nan, je ne suis pas vraiment un lecteur, ahah. Enfin, si le bouquin m'intéresse, je vais le lire, évidemment, ahah. D'ailleurs, ça à l'air pas mal, un livre sur les relations pokémons/humains… C'est comment ? Comme un exposé ou est-ce que c'est un roman classique ? Peut-être que ça m’intéresserait et, comme ça, tu auras un acheteur de plus, ahah. »

Oui, Yoake prêt à lire. Il n'allait vraiment pas bien, à ce moment-là !

HRP:
 

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludovic Raïta
Écrivain rêveur
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 21

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des roches, du sables, des dessins, des ruines quoi.[Pv Yoake]   Jeu 19 Fév - 11:03

Cette évoli ne s'arrête jamais de parler on dirait, et en plus elle le fait limite pour ne rien dire. Si bien que le petit trio ne savait même plus où prendre la parole, ni même s'ils le pouvaient.

Le dresseur de type normal semblait dans ses pensées un moment avant de répondre qu'il ne lisait pas plus que ça mais que si le livre l'intéressait il pourrait le lire.

"Pour résumé ce sont juste 2 dresseurs qui suivent un parcours différent pour un but à peu près similaire. Un peu une sorte d'aventure suivie si tu préfères, et au fil du temps leurs différences de méthodes se ressentent à travers leurs pokémon et leurs façon de combattre.
Bref, c'est pas que je m'ennuie mais on était venue pour visiter ces ruines non? On est à peine vers l'entrée après tout.
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des roches, du sables, des dessins, des ruines quoi.[Pv Yoake]   Lun 23 Fév - 19:39

Yoake ne put voir ce que l'homme face à lui pensait de sa réponse, tant il lui manquait d'indications. Enfin il n'en perdait pas pour autant son sourire, écoutant ce que Ludovic expliquait, parlant de deux dresseurs, tous deux débutants et dont les méthodes d'entrainements différaient pour finalement se faire amplement ressentir, par leurs pokémons et leurs modes de combats. Cette histoire rappelait franchement quelque chose au jeune homme, sans qu'il ne puisse mettre le doigt dessus. Une chose était certaine : ce n'était pas de son expérience personnelle, n'ayant jamais vraiment eu de « rival », malgré ses tentatives. Quoi qu'il en était, il fut sorti de ses réflexions par les paroles suivantes de son interlocuteur, le faisant rire doucement, en se frottant la nuque.

« C'est vrai, ahah. Même si moi, je suis là légèrement par défaut, ahah ! Soudain, son regard s'éclaira d'une lueur digne de son génie, alors qu'il claquait des doigts, se souvenant enfin d'où il avait déjà entendu ce type d'histoire, n'hésitant pas à en faire part à Ludovic : Hey, mais ton histoire ressemble beaucoup à celle de Red et de Green ! Les deux dresseurs suivants un même but, mais avec des méthodes différentes… C'est ça ou je me plante ? Ahah. » Il se frottait déjà la nuque, presque sûr de s'être trompé. Après tout, ce ne serait pas la première fois, n'est-ce pas ? Quel qu'il en soit, il ne put entendre correctement la réponse de l'homme car son Evoli, qui avait continué de parler pendant qu'il faisait sa petite déduction, venait de pousser un cri.

~~~~

Oh ? OH ? Ils n'avaient rien à dire ? Vraiment ? Franchement ? Réellement ? Véridiquement ? Bon sang, rien n'aurait pu faire plus plaisir à Jei'jou ! Elle allait pouvoir parler, encore et encore, de tout et de rien, avec un auditoire, qui plus est ! Tout son génie sera découvert et elle pourra, enfin, libérer son énergie à travers ses paroles. Mais un long discours vaut mieux qu'une longue narration, non ? Alors autant s'y affairer au plus vite !


« Ouais, enfin, ce n'est pas le seul à être coolos, hein ! Un garçon que j'aime bien, aussi, bah c'est Leo, celui qui m'a donné à Yuu'. Et y'a aussi la fille aux grosses mamelles, là… BLANCHE ! Elle a entraîné mon dresseur, quand il est allé à Jotho ! D'ailleurs, vous ne savez sûrement pas, mais je viens de Jotho ! Bon sang, ça fait une trotte, quand même, quand j'y pense… On a quand même traversé la moitié de Jotho et de Kanto, avant de prendre un grooooooooos bateau, pour revenir ici. D'ailleurs, avant de prendre le bateau, on avait rendu visite à un vieux monsieur tout gentil, que j'aime bien aussi : monsieur Fuji ! Il est trop trop gentil avec les pokémons, il les aime vraiment beaucoup beaucoup et… » Elle ne put continuer sa phrase, se faisant violemment repousser contre un mur, par une force invisible, lui arrachant un cri de douleur, tant le coup était violent, alertant à la fois Yuugure, qui se retourna vivement, et Den'tou, qui cherchait déjà d'où venait le coup qui avait fait voltiger sa belle. Et il n'eut pas longtemps à chercher car, peu de temps après l'attaque, un pokémon apparu, à l'ancienne place de l'Evoli, faisant danser ses énormes doigts devant lui, dévoilant sa longue cape grise, le tout ponctué par un œil rouge sang luisant.

« Assez ! Dit le Téraclope, fixant de son œil unique sa victime. Comment peux-tu croire que les humains peuvent aimer les pokémons ?… Enfin… Il se tourna vers le blond, sans changer d'expression. C'est la faute de cet humain, n'est-ce pas ? Ne t'inquiètes pas, bientôt, au nom de Deoxys, tu seras libérée…. Sans se retourner, cette fois-ci, il parla à la Mistigrix. Si tu le souhaites, préviens ton esclavagiste… Cela ne changera rien, de toute façon… Héhéhé… »

Sur ces mots, deux autres pokémons apparurent à ses côtés, représentant sa forme la moins évoluée : des Skélénox qui rirent bien rapidement avec leur chef qui, étrangement, ne porta pas le premier coup. Etait-il confiant ? Sûrement. Après avoir écouté les paroles du spectre, Saké le Spinda se mit immédiatement en position de combat, à l'instar de Den'tou, faisant se serrer les dents à Yoake, alors qu'il cherchait un moyen de s'en sortir avec un minimum de pertes. Pour lui, la discussion semblait inutile, à cet instant, mais il s'y aurait tout de même essayé si, malheureusement, le Galvaran n'avait pas lancé un Eclair, intercepté par l'un des sbires squelettiques.

« On va devoir repousser la visite, je crois… »

HRP Etat des lieux:
 

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludovic Raïta
Écrivain rêveur
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 21

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des roches, du sables, des dessins, des ruines quoi.[Pv Yoake]   Mar 24 Fév - 16:27

Le dresseur normal ne semblait pas tant intéressé que ça par la visite des lieux. Un peu étrange, ou encore une mauvaise interprétation de l'écrivain. Puis il fit le lien entre son livre et l'histoire de Red et Green. C'est vrai qu'il y avait pas pensé sur le coup mais leur histoire est assez semblable au roman. Peut être une autre inspirations sans qu'il ne s'en rende compte?

Il allait lui répondre quand l'évoli se fit projetée au mur par un téraclope peu amical alors qu'elle avait recommencé à parler de manière incessante. Anadel eu le réflexe de tout de suite activer la télépathie "traductrice" pour les dresseurs, ce qui fait qu'ils ont tout compris. Alors il faisait partie de la clique de Deoxys? Ludo connaissait bien ce genre d'antagoniste et tenter de les raisonner était très souvent une perte de temps, surtout vu le langage qu'il emploi. Par contre le combattre n'allait pas être particulièrement facile. Certes ils avaient l'avantage du nombre mais ce teraclope semblait d'un haut niveau. Valter s'était également mis en position de combat, même Eva semblait prête à se battre.

"On t'as jamais appris à dire bonjour avant de s’immiscer dans une conversation? Et puis d'abord c'est quoi votre problème? Et si on a pas envie d'être "libre" alors?"

"C'est vrai! J'ai pas envie de redevenir sauvage! Va-t-en!"

Je m'avançais vers les 3 pokémon spectre.

Dans tous les cas tu es drôlement téméraire pour venir comme ça alors qu'on a l'avantage du nombre. Sache que c'est pas un virus extraterrestre qui va décider de si les pokémon et les humains n'ont pas le droit de s'allier. Tu lui passeras le messages!"

Valter n'attendis pas plus longtemps pour faire une feinte sur le téraclope suivit dans la foulée d'une ball-ombre de la part de la mistigrix. Eva quant à elle fit une roulade sur un des skelenox. Etant donné leur type spectre elle ne pouvait pas faire grand chose d'autre. L'écrivain ne s'inquiétait pas vraiment pour son partenaire, il devait bien avoir des tactique "anti-spectres" dans son sac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des roches, du sables, des dessins, des ruines quoi.[Pv Yoake]   Ven 27 Fév - 18:46

Aussitôt que les pokémons spectres apparurent, le Mistigrix invoqua sa télépathie, permettant à Yoake et Ludovic de comprendre, eux aussi, les paroles du Téraclope que, franchement, le jeune homme aurait préféré ne pas entendre, tant ils insultaient les efforts qu'il faisait, pour ses pokémons. Il n'en avait jamais capturé sans leurs permissions, avait toujours respecté leurs choix, avait toujours cherché à les traiter correctement et pourtant, on venait ainsi et on lui fichait tout le contraire sur le coin de la figure. Donc non, il n'était pas tellement content de cette intrusion et, visiblement, les pokémons de Ludovic non plus, vu ce qu'ils rétorquaient au spectre qui ne fit que rire, insensible à ces paroles. Après tout, pourquoi s'attarder sur des pokémons qui étaient totalement manipulés par leur dresseur, depuis assez longtemps pour qu'ils ne pensent plus par eux-mêmes. Des pokémon capturés récemment, par ces prisons rondes auraient compris, eux ! Le pire des cas étaient celui de la Sabelette, qu'il avait déjà observé depuis un moment, caché dans les murs : elle semblait si timide et renfermée et pourtant, elle tenait à sa place d'esclave… Tché, s'il avait pu, le messager de la mort aurait vomi ses tripes. Malheureusement, il n'en avait pas et faute d'enduire ses ennemis de substance immonde, il allait les taper un peu.

Étrangement, de son côté, Yoake était tombé dans un silence, fixant tour à tour les spectres et sa Evoli. Pensaient-ils que c'était en frappant une innocence que lui et ses pokémons allaient se séparer ? Au contraire, rien que cela confortait Yo' dans une pensée : la guerre entre les pokémons et les humains était un erreur. Et pourtant… Que pouvait-il faire contre cela ? Rien que là, il avait un exemple, en voyant les pokémons de Ludovic attaquer, d'abord d'une Feinte, qui toucha, évidemment, puis d'une Ball'ombre… Qui échoua. Pourquoi donc ? Car avant que l'orbe ne le touche, le spectre avait disparu dans le sol, pour réapparaître derrière la Mistrigrix, pour la frapper de son poing, le tout dans une Ombre-portée. Quant aux Skélénox, ce fut celui qui avait déjà encaissé l'Eclair qui reçu la Roulade de la Sabelette pour que, aussitôt et tout deux, lancent deux coup de Vent Mauvais, droit vers la Mistigrix. Rien que cela, en plus de l'Ombre portée, elle ne risquait pas de survivre bien longtemps. Et rien que cette pensée enrageait Yuugure, dont le regard devint plus tard, avant qu'il ne donne ses ordres, regardant du coin de l'oeil sa Evoli se relever.


« Tour-rapide ! Puis Ball'ombre, sur le Téraclope ! Den'tou… Venge Jei'jou comme tu le souhaites. »


Aussitôt, le Spinda s'interposa entre les vents et la Mistigrix, avant de tourner rapidement sur lui-même, sur un pied, dispersant l'attaque Spectre. Après tout, vent contre vent, les deux ne pouvaient que être annulés ou, au cas présent, celui de Saké fut plus puissant, par la différence de niveau. Malheureusement, le Tour-rapide ne pouvait pas affecter les spectres, étant donné leur type. Tant pis, le principal avait été fait : empêcher la Mistigrix de recevoir des dégâts. Puis, après le coup de vent, le panda se couvrit un instant d'une aura blanche, avant d'envoyer une orbe sombre, façon Kaméhaméha. Mais comment avait-il fait, pour utiliser une capacité qu'il ne connaissait pas ? Simplement en la Photocopiant. En tout cas, il esperait bien que cette capacité touche l'adversaire, pour lui infliger un maximum de dégâts.

Du côté de Den'tou, il ne fit que hocher à la permission de Yoake, gêné, tout de même, qu'il ait insinué ainsi qu'il en avait quelque chose à faire, de l'Evoli, face à des pokémons comme ceux-ci. Quoi qu'il en était, il était également content de pouvoir attaquer comme il le souhaite. Ainsi, ce fut une Parabocharge qui fut invoqué, alors qu'il ouvrait sa collerette, qui s'illumina d'une lumière vive, qui aspirerait l'énergie des ennemis dans le champs d'action de la collerette, à savoir le Skélénox qui avait, depuis son arrivée, pris le plus de dégâts. Finalement, Yo' soupira, pour parler à Ludovic :


« On vous couvre, attaquez du mieux que vous pouvez. »

HRP:
 

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludovic Raïta
Écrivain rêveur
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 21

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des roches, du sables, des dessins, des ruines quoi.[Pv Yoake]   Lun 2 Mar - 10:32

Comme Ludo l'avait pensé, les spectre ne voulaient rien entendre. C'était assez prévisible mais ça ne coûtait rien d'essayer. Après la feinte de Valter le téraclope évita la ball-ombre de la type psy avec une ombre portée. Suivit, après qu'ils aient subit leurs attaques, d'un double vent mauvais des skelénox toujours sur Anadel. Mais le spinda less avait bloqué avec tour rapide et son type normal avant de lancer à son tour ball-ombre. Tiens c'était quoi cette lumière juste avant? En tout cas il ne loupa pas sa cible cette fois-ci. L'écrivain voyait bien que c'était la mixtigrix qui était principalement visée. Peut être pour interrompre le lien télépathique? Ou tout simplement pour taper dans le "super efficace" et se débarasser au plus vite d'un adversaire avant de s'attaquer aux autres. Dans tous les cas ça devenait dangereux pour elle. Le galvaran avait aussi fait une attaque parabocharge. A ce rythme le skelénox de tout à l'heure ne va pas tarder à être KO.

Puis mon partenaire du moment me dit d'attaquer et qu'il s'occupait de la défense. Il aurait pas tant de techniques que ça contre des type spectre finalement on dirait. Peu importe, à part Eva les pokémon de Ludo ont un assez large choix d'attaques contre eux. Il allait d'ailleurs demander à Anadel de garder d'avantage ses distances mais si le dresseur normal se charge de la défense ce ne sera peut être pas nécessaire. Et puis elle attaque en spécial donc elle reste tout de même à distance.

"Bon, Valter utilise vent glace sur tous les spectres, Eva continue ta roulade sur l'autre skelenox et Anadel lance baîllement sur le téraclope"

Je doute que le leader des spectre se laisse endormir si facilement, mais qui ne tente à rien pas vrai? En attenant la roulade à puissance doublée se dirigeait droit vers l'autre skelénox tandis que le farfuret soufflait son air froid, mais pas pour faire une farce cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des roches, du sables, des dessins, des ruines quoi.[Pv Yoake]   Ven 6 Mar - 17:19

Rah, les deux Vents mauvais aviaent été bloqués par ce foutu Spinda ! Rien que ça, le fait de ne pas voir la Mistigrix succomber par ce triple assaut lui faisait se tirer les cheveux, même s'il n'en avait pas. Et en plus, le Galvaran et le panda osaient contre-attaquer et ce sans échouer ? Bordel, la Ball'ombre lui avait fait mal, malgré sa grande défense. Et il n'était pas le seul à avoir mal : l'un de ses sbires continuait d'encaisser des coups, d'abord la Parabo-charge, lui drainant son énergie, et le laissant dans un piètre état, pour recevoir le Vent Glacé STABé. D'ailleurs, c'est ce qui signa son arrêt de mort -ahah-, le faisant tomber lourdement au sol, alors que son collègue et son boss encaissaient en serrant les dents, même s'ils n'en avaient pas à serrer. Mais là n'était pas le seul effet de la capacité : en plus d'infliger des dégâts -très faibles pour le Téraclope-, elle les avait ralenti, les faisant presque passer pour des Caratrocs. Et comme si cela ne suffisait pas, il fallait que la Roulade continue, augmentant sa puissance, pour frapper l'autre Skélénox avant que ne soit ordonné… Oh que non, là, c'en était déjà trop et le sbire le savait parfaitement !

Ainsi, il invoqua une Rune-Protect, annulant purement et simplement le Baillement, alors que son chef partait à l'assaut, d'un Poing-de-feu, vers le Farfuret. Au moins, comme ça, ils allaient pouvoir réduire les effectifs ennemis. Le STAB n'était peut-être pas présent, la puissance brute non plus, mais la différence de niveau et l'avantage de type suffiraient à infliger de sérieux dégâts au pokémon Glace, si rien n'était fait. Enfin, évidemment, Yoake avait une idée, pour contrer cela. Il était un TopDresseur oui ou merde ? Sa vocation, c'était le combat et il allait le prouver.


« Coup-bas ! »


Rien que la vitesse naturelle des pokémons permettaient à Saké de s'interposer, alors si en plus la vivacité du Coup-bas faisait effet, il ne fit aucun doute qu'il put se mettre sur le chemin du spectre, le poing couvert d'aura ténébreuse, pour frapper l'ennemi dans sa faiblesse de type, avec un coup d'une grande puissance. Malheureusement, les dégâts infligés au Téraclope avaient leurs revers : s'étant interposé et étant si proche de l'ennemi, le Spinda ne put que recevoir le coup de poing enflammé dans l'estomac, le faisant tomber au sol un instant, avant qu'il ne se relève aussi rapidement que possible, non-affecté par la brûlure. Tant mieux, il aurait été idiot de perdre l'un de ses meilleurs combattants ainsi. D'ailleurs, Saké n'était pas le seul à s'être relevé, alors que le Skélénox restait en soutien, invoquant une Distorsion : Jei'jou s'était également remise, tant bien que mal, sur ses pattes, au grand soulagement de Den'tou, qui poussa un soupir, faisant sourire doucement Yo' : ils avaient clairement l'avantage, mais il voulait tenter une nouvelle approche.


« Ce combat est inutile, bon sang !
Dit-il, avant de se faire toiser par l'oeil du spectre, visiblement très mécontent.
-Ta gueule… Et bats toi. Sur ces mots, le jeune homme baissa légèrement la tête, murmurant un « D'accord. » las, avant de regarder de nouveau ses pokémons.
- Den'tou, Eclair Chargé sur le Téraclope. Jei'jou, Malédiction. Saké… Finis le Skélénox. »

Aussitôt dit, aussitôt fait, comme on dit. L'ordre pour le lézard n'était pas un Rayon chargé, comme aurait pu le penser une oreille non-avertie, mais bien un Chargeur, puis un Eclair. Ainsi, il commença à charger un bon moment sa puissance, à cause de la Distorsion, laissant le temps à l'Evoli de se maudire elle-même, tel un pacte avec le démon : il lui enlèverait un peu de rapidité, au profit de puissance et de résistance. Mais voilà, ce type de contrat peut-être facilement contourné, par la simple présence de la Distorsion. Ainsi, grâce à la différence de rapidité induite par le niveau et la baisse induite par la Malédiction, Jei'jou était devenue paradoxalement la plus rapide de ce champs de bataille, juste avant le Skélénox et le Téraclope. Cette manipulation n'était pas destinée à attaquer, mais à se défendre, d'ailleurs, faute d'attaques autres que Morsure, allant trop au contact, pour frapper l'ennemi. Ainsi, si elle en trouvait la force, elle ne ferait que esquiver, en faisant, comme à l'instant, sans ordres, un Rugissement à l'attention du plus grand spectre, pour réduire sa puissance physique. Pour finir, sans que les cyclopes ne puissent rien faire, Saké s'élança, dans une frappe inévitable, une Feinte, pour infliger de derniers dégâts au Skélénox et le faire tomber.

Et que faisait Yoake, pendant ce temps ? Il ne faisait évidemment pas que regarder : il réfléchissait. Oui oui, il réfléchissait à ce qu'il voulait faire et trouvait quelques réponses concluantes : la bataille contre les pokémons feraient sûrement du mal à la population. Donc il fallait quelqu'un pour repousser ce mal et protéger les civils. De plus, il ne souhaitait pas cette bataille et préférait rester en harmonie avec les pokémons, quitte à reléguer les Poké-balls à de simples « moyens de transport » ou tout simplement les supprimer. Ces combats étaient idiots et il ne voyait que peu de personnes pouvant stopper cette folie : les négociateurs, à l’efficacité qu'il pouvait remettre en cause et les… Champions. Ah, ces fichus Champions, ils le poursuivraient jusqu'au bout du monde, hein ? Et pourtant, son envie était toujours aussi grande, enfouie dans son cœur. Quoi qu'il en était, il allait aviser, pour ce qu'il ferait de son avenir : là, il y avait une personne à protéger d'un spectre.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludovic Raïta
Écrivain rêveur
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 21

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des roches, du sables, des dessins, des ruines quoi.[Pv Yoake]   Sam 7 Mar - 16:25

Les attaques portèrent leur fruit avec une perte de leur côté et une vitesse diminuée pour les autres. Cependant le baillement fut contré par une rune protect, c'était sûr qu'il aurait une parade sinon ça aurait été trop simple, aucune intrigue sans l'histoire. Il attaqua le farfuret qui s'apprêtait à utiliser sa vitesse pour éviter l'attaque au dernier moment mais le spinda s'interposa encore une dois avec un coup-bas au meilleur de son efficacité. Il plaisantait pas quand i parlait de couverture celui-là.
Cependant ce qui n'était pas prévu au programme c'était la distorsion qui vient de surgir! C'était pas prévu au programme et va rendre tout ça beaucoup plus compliqué. Le partenaire de l'écrivain ne semblait pas vouloir continuer le combat malgré la dextérité qu'il montrait. Ça n'enchantait pas Ludo plus que ça non plus mais ils avaient pas trop le choix

"Ça ne sert à rien d'essayer de le raisonner. La seule chose qu'on puisse faire est de l'empêcher ce faire ce qu'il veut. On verra le reste plus tard."

Il donna ensuite ses nouvelles instructions à ses pokémon puis je fis également les miennes. Eva lança alors un jet de sable sur gros spectre. C'était peut être pas forcément réglo mais s'il pouvait rater ses attaques grâce à ça ce serait pas de refus. Et puis on peut pas non plus dire que ce soit un combat pour le sport. Puis ce fus au tour de Valter qui fit un grincement pour diminuer la défense de ce même adversaire. La quasi totalité de pokémon ici présent attaquent au corps à corps après tout. Mais l'écrivain comptait aussi en profiter avec un choc psy de la mistigrix qui avait pour particularité de faire des dommages physiques malgré que ce soit une attaque spéciale. C'est du pouvoir psychique après tout. Après tout ça peu importe le niveau du téraclope il ne devrait pus leur tenir tête extrêmement longtemps. Peut être qu'il utilisera la distorsion pour s'enfuir sans demander son reste? Ou alors se battra-t-il jusqu'à la fin? Ou peut être a-t-il encore une "arme secrète" qui pourrait tout changer? Bon là il a peut être lu trop de livres de science-fictions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des roches, du sables, des dessins, des ruines quoi.[Pv Yoake]   Ven 13 Mar - 21:15


Évidemment, chacun de ses ordres porta ses fruits, les statistiques de Den'tou augmentant, alors que Jei'jou et Saké attaquaient le groupe ennemi, mettant grâce à la Feinte le Skélénox adverse au tapis. Il aurait pu se réjouir, comme il le faisait souvent, lorsqu'il battait un adversaire, mais là, il ne s'agissait pas d'un combat officiel ou amical. C'était une petite bataille, pour arrêter un pokémon et ses sbires dans leurs folies. Un combat inutile que Yoake ne pouvait que se résoudre à mener, tant le Téraclope semblait sourd. Donc oui, aucune réjouissant, seulement une concentration qui redoublait, son regard semblant vouloir percer la défense du dernier ennemi en état de combattre, alors qu'il grinçait légèrement des dents en entendant Ludovic. Il avait raison : évidemment que l'on ne pouvait pas le raisonner. Et pourtant, Yo' avait gardé espoir, comme il l'avait gardé tout le long du début de sa vie. Sinon, serait-il ici en cet instant ? Il avait quitté le cocon familial pour commencer une carrière de dresseur, il avait survécu aux dégâts collatéraux d'une attaque du puissant Lugia, il avait tenté plusieurs fois de devenir Champion, il avait même survécu à une Explosion et avait gardé le sourire dans son fauteuil. Sans persévérer, sans son espoir, comment il aurait pu faire pour ne pas sombrer ? A présent, un nouveau mur à franchir se dressait face à lui : Deoxys et son armée.

Quoi qu'il en était, peu de temps après ses assauts, ceux des pokémons de Ludovic arrivèrent, certes moins puissants, mais ayant tout de même une certaine efficacité. De plus, tout cela avait donné une nouvelle idée au jeune homme, qui attendit que le Choc-psy touche, avant de formuler l'ordre qui, il l’espérait, allait mettre un terme à tout cela : Photocopie. Encore une fois, le corps de Saké s'illumina de lumière blanche, sous le regard de son dresseur, avant d'invoquer exactement la même capacité que la Mistigrix, à une différence près : la sienne était bien plus puissante, de par son niveau. L'énergie psychique s’abattit donc lourdement sur le Téraclope, l'écrasant, pour le laisser à terre, sans pour autant qu'il ne dise quelques derniers mots, s'annonçant comme un « martyr ». Entendant cela dans son esprit, Yuugure soupira, alors que, avec prudence, ses pokémons revenaient vers lui, Jei'jou se frottant à sa jambe, alors que Den'tou montait sur son épaule et que Saké ne faisait que le regarder, avec un léger sourire que l'humain lui rendit. Il était persuadé que tous les humains et pokémons pouvaient vivre ensemble, dans une bonne entente et… Il tourna le regard vers les spectres, poursuivant sa réflexion, en se disant qu'il allait mettre un maximum de moyens pour cela à l'avenir. Et il connaissait une bonne façon de commencer cet édifice. Il se tourna donc vers l'autre humain de la salle, souriant faiblement, avant de lever les yeux aux plafonds.


« Peut-être que cette attaque n'est pas le meilleur des exemples mais… Crois-tu que les pokémons et les humains peuvent avoir une entente d'égaux à égaux ? Moi j'y crois, ahah. Le but du Téraclope était sûrement de saper notre moral ou de simplement nous importuner et pourtant… Cela a eu l'effet inverse, ahah : maintenant, j'ai envie de bâtir cette entente et, quoi qu'il arrive, je ferais de mon mieux pour que, un jour, les humains et les pokémons s'entendent les uns les autres…
Il prit une profonde respiration, rabaissant son regard vers Ludo, avant d'éclater de rire, en se frottant la nuque. Ahah, je suis peut-être un peu trop solennel, ahah. Mais quoi qu'il en soit, ce ne sont pas des mots en l'air, ahah. Il tourna le regard vers la sortie, restant tout de même face à Ludovic, avant d'ajouter : Que dirais-tu de sortir ? Ca pourrait être dangereux, s'ils se réveillent. »

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludovic Raïta
Écrivain rêveur
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 21

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des roches, du sables, des dessins, des ruines quoi.[Pv Yoake]   Lun 16 Mar - 21:29

Suite à ses attaques qui furent efficaces sur les spectres, le partenaire de l'écrivain l'acheva en faisant à nouveau la même attaque qu'Anabel. Du coup cette lumière avant d'attaquer ce serait photocopie? En tous cas cette offensive a été repoussée et c'était tant mieux. Il osait pas imaginer ce qui serait passé si ce trio avait remporté la victoire, brr. L'écrivain se pencha vers ses 3 pokémon.

"Bravo vous vous êtes bien battu. Ce sont pas des spectres bornés qui vont nous dicter comment vivre pas vrai?"

"Surtout qu'on avait l'avantage du nombre, je me demande bien ce qu'ils espéraient."

"S'ils se relèvent je leur fait la peau!"

Suite à cela le dresseur normal commença à faire un discours sur le fait qu'il voulait que les pokémon et les humains soient égaux. Evidemment l'écrivain n'était pas contre mais quand on voit ce genre de pokémon, il y aura du travail à faire. Vaincre Déoxys serait probablement l'une des étapes les plus importantes. C'est ce pokémon qui est responsable de cette rébellion. Certes d'autres avant étaient contre les humains mais ça n'avait pas cet effet de masse limite militaire.

"Bien sûr une entente parfaite entre pokémon et humains serait une énorme avancée. Cependant, les pokémon comme les humains ont des idées et des points de vue différents. Si on les "force" à nous apprécier on vaudra pas mieux que Déoxys. La première chose serait de stopper cette guerre qui se prépare, ensuite on pourra construire quelque chose de solide."

En regardant ses pokémon il vit qu'ils semblaient assez d'accord. Anadel avait stoppé la télépathie après l'évanouissement du téraclope.

"Oui bonne idée, qui sait ce qui pourrait leur passer par la tête quand ils reviendront à eux? On pourra toujours revenir visiter plus en profondeur une autre fois."

Ils sortirent donc pour revenir dans le décor dégagé et chaud, contrairement à l'intérieur des ruines qui étaient plutôt fraîches et étroites par endroit.

"Et donc tu vas faire quoi maintenant? Tu as une destination précise?"

Simple curiosité de la part de Ludovic, après il aviserait s'il accompagnait le dresseur plus longtemps où s'ils se sépareraient plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des roches, du sables, des dessins, des ruines quoi.[Pv Yoake]   Ven 20 Mar - 20:41


Évidemment, Ludovic avait félicité ses pokémons pour cette victoire... Yoake, lui, avait oublié de le faire, mais les quelques marques d'affections qu'il avait échangé avec ses pokémons comptaient comme des félicitations, non ? Et puis, à cette instant, il avait eu autre chose en tête, chose dont il fit part à Ludovic. D'ailleurs, celui-ci ne fit que confirmer ses paroles, le soulageant légèrement en lui apprenant qu'il n'était donc pas le seul à avoir cette idée. De plus, l'écrivain souligna des points dont le jeune homme avait déjà pensé : les divergences entre les humains et les pokémons, ainsi que l'urgence d'éviter une guerre inutile entre les deux parties. Après tout, qu’apporterait de nouvelles batailles ? Certes, la suprématie d'un des camps… Mais également de graves blessures de chaque côtés : les humains en eux-mêmes n'avaient pas la puissance nécessaire pour combattre en face à face un pokémon, mais ils savaient construire et utiliser des armes terrifiantes, dès lors qu'ils se sentaient en danger. Rien que cette idée fit frissonner le top-dresseur, qui voulait à tous prix éviter cela pour, comme l'avait dit Ludovic, construire quelque chose de solide. Ce qui fit encore un peu plus plaisir à Yo' était le fait qu'il n'y avait pas que eux deux, humains, qui pensaient cela : ses propres compagnons et ceux de l'écrivain avaient la même vision ou tout du moins, les mêmes envies de paix.

Quoi qu'il en était, notant à peine que la communication télépathique s'était stoppée et après que son ami ait accepté, ils sortirent des ruines, pour rejoindre la chaleur de l’extérieur, faisant pousser un soupir d'aise à Yoake, qui tentait déjà d'oublier cette petite confrontation d'idées, mais ne pouvant s'empêcher d'avoir une petite idée de que faire, avant de partir de la ville. S'étirant, il écouta d'une oreille la question de l'écrivain, celle-ci le faisant sourire doucement, alors qu'il posait son regard sur ses pokémons. Qu'est-ce qu'il comptait faire et où ? Il n'y réfléchit pas vraiment, la réponse lui venant tout de suite à l'esprit. Ainsi, regardant un instant le ciel, pour se repérer grâce au soleil, il fini par tendre son doigt vers une direction, sans hésiter, un large sourire aux lèvres.

« Par là ! Dit-il, avant de rire légèrement, pas certain que le garçon comprenne clairement l'endroit invisible qu'il désignait. Baissant son bras et se retournant vers Ludovic, avec un beau sourire sur le visage, il poursuivit. Plus sérieusement, je compte aller au Volcan, ahah. J'ai fait mon choix et je pense me rerereprésenter en tant que Champion, ahah. Au moins, ça me donnera des facilités pour mon projet, non ? Et puis, ça a toujours été mon rêve, ahah. Il poussa un petit soupir, sans perdre son sourire. Je pense y aller seul, à moins que tu veuilles visiter le Conseil des Quatre, ahah. »

Oui, il préférait y aller seul, afin d'éviter d'avoir une quelconque distraction, pendant qu'il postulerait. Après tout, il ne pouvait pas se permettre d'échouer une nouvelle fois, n'est-ce pas ? Peut-être que la persévérance est une bonne chose, mais chez certains, cela peut être perçu comme de l'entêtement inutile. Et si les personnes commençaient à penser cela de Yoake, c'en était fini de ses postulations : il se verrait refusé d'office. Enfin, si Ludovic souhaitait l'accompagner, ne serait-ce que jusqu'à Avalaville, cela ne posait aucun problème. Même jusqu'au Conseil : il tenterait de se contenir, tout de même.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludovic Raïta
Écrivain rêveur
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 21

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des roches, du sables, des dessins, des ruines quoi.[Pv Yoake]   Lun 23 Mar - 14:55

Alors il voulait aller au volcan pour devenir champion? La ligue pokémon c'est pas ce qui intéressait Ludovic. Et puis à la base le dresseur voulait y aller seul, autant exaucer son souhait.

"La ligue pokémon? Je n'aurais rien à faire là-bas. Je vais plutôt aller à Port Sableye pour le moment, c'est la ville la plus proche. Du coup on va se séparer ici, en espérant qu'il y ait pas d'autres larbins de Deoxys qui nous sautent dessus."

Il avait pris un ton un peu humoristique vers la fin même si ça n'avait pas grand chose de drôle. Valter semblait pas à son aise.

"Pff je crève de chaud moi ici. Je rentre dans la boule, tchao"

Ni une ni 2 il alla chercher sa ball et rentra à l'intérieur. C'est vrai qu'un pokémon glace dans le désert en plein jour ça doit pas être agréable.

"Bon, sur ce je vais y aller. Bonne chance pour ta candidature. Bye"

Les 2 pokémon les saluèrent également avant de se retourner avec leur dresseur en se dirigeant vers la ville précédemment citée.

(fin, sauf si tu as quelque chose à rajouter x) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des roches, du sables, des dessins, des ruines quoi.[Pv Yoake]   Jeu 26 Mar - 22:40

Oh, il n'était pas intéressé par la Ligue Pokémon ? Pourtant, s'il aimait les lieux touristiques, comme les ruines où ils se trouvaient en ce moment, il ne pouvait que visiter le quartier général de la Ligue de Maïlys, non ? De plus, le cadre du volcan était inspirant, pour quelques livres : à l'extérieur, le froid régnait sur des pentes abruptes, où le vent soufflait constamment, faisant des flancs de la montagne de véritables défis, pour ceux qui choisissait cette route. A l'intérieur, paradoxalement, il existait une route créant un parfait contraste, s'enfonçant dans les profondeurs du volcan, là où la lave bouillonnait toujours, dans d'imposants lacs, l’atmosphère lourd et caniculaire. Comment savait-il cela ? Parce qu'il en avait déjà fait l'expérience, de multiples fois, soit pour s’entraîner, soit pour postuler à des postes importants pour la Ligue Pokémon. Enfin, ce n'était peut-être pas ce que recherchait l'écrivain, ce genre de décor ? Quoi qu'il en était, il le laissa parler, souriant doucement à la fin de sa phrase, en se demandant quand les pokémons pourraient se relever. Il se doutait que les pokémons avaient une meilleure capacité régénératrice que les humains, mais était-elle suffisante pour des blessures de cette ampleur ? Sans trop le vouloir, il commençait à s'inquiéter pour ses adversaires, alors que le Farfuret, nonchalant, rentrant dans sa ball, sans demander son reste, sous les sourcils haussés de Den'tou et de Jei'jou -Saké gardait son air bon enfant, évidemment.-. Mais le Galvaran et l'Evoli étaient mal placés pour juger cela : lui était de base un pokémon du désert, habitué à la chaleur caniculaire, alors que elle était d'une race connue pour s'adapter à tout type d'environnement et ce à grande vitesse.

Au final, Ludovic le salua, sans qu'il n'ait eu le temps d'en placer une, dans ses réflexions inutiles. Enfin, ce n'était pas comme si c'était gênant : les bons vœux formulés pour sa candidature lui suffisaient largement, tant ils semblaient sincères. Fort de ces mots, Yoake le salua à son tour, avec un grand sourire, contrastant avec la mine qu'il avait affiché à son arrivée aux ruines. Comme quoi, les rencontres pouvaient toujours être bénéfiques, n'est-ce pas ? Même celles qui n'étaient pas prévues et qui étaient interrompues par quelques manifestants pour la liberté d'un race. Riant rien qu'à cette idée, le garçon prit le chemin inverse à son ami, pour se diriger vers… Le quartier commerçant, aillant une dernière course à faire, avant de partir pour le Volcan. Il était trop bon, tout le monde l'avait dis, depuis qu'il était tout petit. D'ailleurs, c'était pour cela que, un peu plus tard, dans les ruines où ils furent attaqués, des baies Orans roulèrent, vers l'endroit où s'était tenu le combat, une main sombre en attrapant une, dans l'obscurité.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des roches, du sables, des dessins, des ruines quoi.[Pv Yoake]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des roches, du sables, des dessins, des ruines quoi.[Pv Yoake]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des roches, du sables, des dessins, des ruines quoi.[Pv Yoake]
» [Terminé] Ruines et Soleil couchant...
» Quel personnage de dessins animés filles/garcons trouvez vous le plus joli
» Rose des sables
» Qu'est ce que les dessins animés sportifs?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aube Saison 2 : Version Zénith :: Maïlys - Zones Civilisées :: Les Ruines de Lakit-
Sauter vers: