Bienvenue sur la suite du forum à succès Pokémon Aube, Invité. Après l'incroyable assaut de la Team Zodiac, où en sont les choses sur l'île de Maïlys?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Poker Face sur la Dame de Pique [Nyssa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathanael Askan
I'm Free !
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 10/08/2014
Localisation : Breton powa !

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Poker Face sur la Dame de Pique [Nyssa]   Jeu 22 Jan - 19:54


  Posant mes trois pokéballs sur le bureau de l'accueil, je permis une seconde fois à l'agent de sécurité de me refouiller pendant que le réceptionniste contrôlait de plus près mes papiers, en particulier ma carte d'identité (Merci , c'est gentil . Je fais jeune c'est vrai mais ça allait faire quand même beaucoup d'années que j'avais dépassé l'âge majeur , j'aimais donc très peu qu'on pouvait me prendre pour un enfant) et permettant donc ensuite de donner le signal au changeur que c'était bon afin de convertir mes Pokédollars en jeton, signe que c'était bon , j'avais le droit de jouer.

C'était d'ailleurs peu courant qu'une personne comme moi pouvait trouver intéressant le fait de traîner un soir dans un endroit pareil  réservé à la crème de la société. Mais pourtant , bien qu'étrange pour certain , j'aimais assez bien me détendre en pratiquant les jeux d'argents.
Plus en loisir occasionnel , bien sûr . Je n'étais heureusement pas un gros dépendant à cela , je savais parfaitement gérer mon argent.
Et sincèrement, il n' avait rien de plus relaxant que d'être assis , un verre à la main pour se concentrer sur le meilleurs choix à faire avec son jeu en main en oubliant tous les soucis quotidien et tous ce qu'il y avait pu avoir de mauvais aujourd'hui et avant par rapport à la situation sur l'île entre Deoxys et son foutu virus.

Alors la personne de l'accueil jugea enfin que tout était en ordre et bon. Ouf ! On y était arrivé en moins de temps que je l'aurais crû mais franchement rien de grave, non plus. C'était normal pour lui de passer autant de temps à contrôler en détail les gens , c'était son rôle et je le savais très bien .
En même venir dans un endroit blindé de d'argents , d'alcools , de gardes , de dispositif de sécurité dernier cri et des caméras extrêmement bien caché qui me fixait en permanence , c'était assez normal d'être en plus méfiant surtout avec les attentats qu'il y' avait pu avoir ces derniers jours . Voir j'étais un peu suicidaire de venir dans un tel lieu mais qu'est-ce que je m'en foutais pas mal , j'étais venu ici pour passer du bon temps de toute façon et d'ailleurs, j'avais laissé tous ce qui pouvait s'avérer compromettant envers moi dans mon appartement .

Je les remerciaient donc prestement  en quittant d'un pas rapide l'endroit pour mieux me diriger vers la salle centrale, rempli de personnes et de bruits, avec Némys qui obtient aussi le droit de m'accompagner à mes pieds à son plus grand bonheur.
J'étais tout aussi content puisque du fait d'être enfermé dans sa Pokéball pendant des heures , elle appréciait très peu tout comme moi et savoir d'être suivit par ma canidé ténèbre dangereuse permettait de me donner une certaine confiance et un style parmi tous ses autres personnes de la haute société avec leurs Pokémons entraînés.

Rien n'était fait ou choisit au hasard dans ce casino. Chaque coin avait été en effet étudié au millimètre près afin d'assurer confort et richesse pour toutes personnes. En même temps quand on savait qui pouvait être derrière tout ça , c'était normal …  Ben dit donc la propriétaire savait où trouver les sous pour les travaux . Hum … Non , je ne ferai pas d'amalgame envers la ligue.
Bien que «Le vol d'argents légals en prenant un peu plus sur vos impôts» devait être son fort, au moins, je trouvais très sympa que cette conseillère nous laissait avec un seul Pokémon de compagnie pour se balader dans son casino car tous les établissements ne proposait pas ceci . Préférant éviter quelques problèmes ou la triche avec les Pokémons psy , d'ailleurs ces derniers étaient aussi interdit, là . En même qui les autoriseraient franchement ?

L'instant d'après, je trouva assez rapidement ce que je cherchais en priorité à savoir une table de poker. J'étais d'ailleurs plus venu pour jouer à ce loisir justement pour tous avouer.
Le coin poker était bien situé tout au fond du casino dans un lieu à part , notamment pour ne pas déranger les joueurs . Il y' avait plusieurs table mais seul une avait l'air fréquenté à mon arrivé. Un petit coin spécialement aménagé était aussi réservé à nos pokémons accompagnateur , le temps de notre partie. Némys, l'avait déjà repéré bien avant moi et partait déjà s'installer.
Alors , je m'installa donc en posant tous mes jetons devant moi ainsi qu'en croisant mes deux bras , sans un mot et l'air déterminé.

Je détailla ensuite rapidement la table où jje me trouvais . Elle n'était pas pleine c'est sûr et comportait de nombreuses places vide , on pouvait être facilement à dix en tout. Si on faisait abstention du croupier qui était devant moi et un peu décalé par rapport à ma droite , on était quatre joueurs en tout. Un homme et une femme à ma droite , qui faisait d'ailleurs la petite et la grosse blind, et un autre homme bien plus loin à ma gauche.
Je ne préféra pas regarder plus leur visage afin de mieux me rester concentrer sur le jeu  , ni les Pokémons de certain qui étaient situés dans le même coin un peu plus loin avec ma Noctali. Je savais juste qu' à vu d'oeil , j'étais clairement le plus jeune de la table voir que je n'étais pas non plus passé inaperçu à mon arrivé mais si ces gens professionnel ou non pensaient avoir affaire à un jeune amateur et bien … Les pauvres risquaient d'être surprirent.

Le croupier distribua alors à chacun nos cartes pour ensuite demander à chacun de nous de miser dans l'ordre :


Main de Nathanael:
 


Hum , un simple six et un cinq de couleurs différentes . Très banal et pas franchement puissante comme main. Pourtant au poker, le plus important ce n'était pas d'avoir tous le temps une bonne main mais de bien savoir jouer et d'avoir nombres de tactiques en tête.


- Je suis.

Je mis alors un jeton avec tous les autres au centre de la table de manière neutre et attendis la suite.
Au poker , il était nécessaire de miser pour jouer et donc de prendre nécessairement le risque de perdre sinon ça serait trop facile. Le talent et la chance était  clairement mes meilleurs alliés.

De toute manière, la partie  ne faisait que commencer et attendons donc que la banque dévoile les trois cartes dans un premier temps , une fois que la dernière personne à ma droite finisse de miser , afin de savoir un peu mieux comment cette manche pouvait s'annoncer .

D'ailleurs , j'étais bien loin de me douter de ce qui pouvait justement arriver quand une personne TRES spéciale fit soudainement son apparition.


Dernière édition par Nathanael Askan le Lun 2 Fév - 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Poker Face sur la Dame de Pique [Nyssa]   Dim 25 Jan - 22:42


Ca devait faire maintenant plusieurs heures que j’étais dans mon bureau, assise à feuilleter différents documents que j’avais fait venir de différentes bibliothèques des 4 coins du globe. J’espérais y trouver des traces de l’histoire de Deoxys ou même quelques indices qui auraient été précieux à son sujet, mais rien de vraiment concluant ne me frappa. Apophis me fixait, enroulé sur lui même à l’autre bout de la pièce et je sentais dans son regard qu’il voulait me faire savoir quelque chose et il ne m’était pas difficile de comprendre quoi. A chaque fois que je posais mon regard dans le sien, il détournait les yeux vers la porte avant de me fixer de nouveau, ce qui signifiait qu’il voulait que je sorte de mon trou pour profiter un peu de la soirée. Dans le principe, il n’avait pas tort, j’avais besoin de me détendre un peu après la semaine musclée que j’avais subit d’autant plus que ce soir le casino semblait particulièrement vivant. Mais j’avais énormément de travail et les distractions sociales n’étaient pas vraiment mon fort, je préférais largement tirer les ficelles de cet établissement, invisible aux yeux de tous plutôt que de m’y pavaner devant les clients près à tout pour apercevoir la propriétaire et lui lécher les bottes. Non c’était bien mieux ainsi, et pourtant le Draco en face de moi en avait décidé autrement pour ce soir. Je m’apprêtais à saisir le stylo posé dans un réceptacle en face de moi sans vraiment le regarder lorsque ce dernier sembla fermement accroché à son support. En baissant les yeux dessus, j’y vis quelques traces de givre signe indubitable qu’Apophis venait discrètement de geler l’ensemble avec un léger laser glace contrôlé. Je poussais un soupir avant de lui faire remarquer.

- Est ce que tu as envisagé une seconde que je tenais à ce stylo ? Voyant que c’était peine perdue, je pressais le bouton relié à l’interphone de mon bureau avant de parler dans le micro. Prévenez un responsable de salle, je veux une place de réservée à la table de poker n°4. Ce sera pour moi, en toute discrétion je vous prie. En relâchant le bouton je relevais les yeux vers mon pokémon pour lui demander. Satisfait ?

En guise de réponse, il hocha la tête avant de glisser gracieusement vers la porte. Il savait très bien que je comptais y aller avec lui, c’était même évident. J’enfilais la veste accrochée au porte manteau de la pièce avant d’éteindre les lumières pour gravir les escaliers menant au rez de chaussée. Une des particularités de mon bureau était qu’il était situé au sous-sol du bâtiment, me permettant un accès direct en salle ou dans le stade de l’arène. J’avais tout prévu. Pendant le court trajet menant vers le retrait de jetons puis les tables de jeu, je croisais quelques personnes accompagnées d’un de leur pokémon, certaines me saluant, d’autres non ou m’adressant seulement un regard qui en disait long. Je m’en moquais bien, je n’étais pas là pour faire étalage de ma personne simplement pour jouer un minimum et passer du bon temps tout en profitant de mon casino. Cet endroit était unique en son genre puisqu’il proposait aux clients de se déplacer avec l’un de leur partenaire, prestation que plus aucun casino de la ville ne proposait depuis l’attaque du tournois. J’avais eu l’occasion de construire ce bijou juste après mon arrivée en ville, mais ce que peu de gens savaient c’est qu’il ne fut transformé en arène que bien plus tard. En effet, j’avais moi même eu la chance de gagner une grande somme d’argent par accident dans un établissement comme celui ci et c’était cet argent et non celui de la ligue qui avait permis la naissance de ce joyau.

Tenue de Nyssa:
 

Tous les clients avaient tendance à se ressembler pour la plupart, les hommes portaient des costumes trois pièces, pour la plupart noir ou marron agrémentés de noeuds papillons ou plus souvent de cravate. Quand aux femmes, elles tentaient toutes de surpasser l’excentricités des tenues de leurs voisines en étalant strass, paillettes, bijoux, boas et j’en passe. Pour ce qui concernait la mienne de tenue, elle était habillée sans trop l’être non plus. Tant qu’à trainer dans mon établissement sans être incognito, je le faisais en portant toutes sortes de tenues rappelant mon uniforme de la ligue et cette soirée n’échappait pas à la règle. Apophis glissait à mes cotés saluant parfois quelques pokémons chanceux parmi la multitude que nous croisions. Il n’était d’ailleurs pas rare de croiser plusieurs Couaffarels dans une même soirée, mais ce n’étaient pas eux qui m’amusaient le plus. Il s’agissaient plutôt des miaouss et dimorets que j’essayais de repérer, souvent situés près des machines à sous avec leurs dresseurs. Leurs propriétaires superstitieux touchaient la plaque dorée de leur front avant d’abaisser la manette, espérant ainsi attirer la chance. D’autres au contraire, étaient révulsés à la vue d’un absol ou d’un cornèbre et allaient parfois jusqu’à changer de machine ou à quitter le casino. Tant de superstition était risible même dans ce temple de jeu et c’est aussi une des raisons pour lesquelles je délectais à voir les habitudes des dresseurs lorsqu’ils étaient accompagnés de leurs pokémon fétiche.

J’arrivais à la table alors que la partie semblait sur le point de commencer et je fis le tour des places vides, observant en coin le regard médusés des joueurs ne s’attendant clairement pas à ce que je me joigne à leur partie. Et pourtant, s’ils avaient inspecté correctement la table, ils auraient pu remarquer les deux cartes posées en face d’un siège vide, destinées à un joueur absent lors de la distribution. J’espérais en tout cas pour eux qu’ils seraient plus apte à retenir leurs expressions durant la partie, sinon il s’agissait là de piètres joueurs de pokers. De ma part ils n’obtinrent qu’un sourire vague et presque condescendant, mais bon mon panel de sourire ouvert au public était très limité. Je pris alors place à la table, sur le coté le plus vide et le plus éloigné, stratégiquement de manière à pouvoir observer sans encombres ni effusions l’ensemble de la table. Je soulevais le coins inférieurs de mes cartes pour en observer les valeurs. Un six de trèfle accompagné d’une dame de pique, il s’agissait là d’une main qui pouvait s’avérer potentiellement intéressante avec un peu de chance et du savoir faire. Pour la chance je ne pouvais rien prédire mais pour ce qui était du savoir faire, je pouvais gérer tout ça plus que correctement. Avant que la partie ne commence, je croisais mes mains gantées après avoir posé ma mise ainsi que le reste de mes jetons sur la table pour m’adresser au reste des joueurs.


Main de cette manche:
 

- J’espère que chacun d’entre vous passe une agréable soirée et que vous ne m’en voulez pas de m’inviter de manière si impromptue à votre table. Je n’ai pas eu l’occasion de jouer depuis assez longtemps et cette table me semblait interessante. Sur ce, je vous souhaite une agréable partie à tous.
❦❦❦

Ma tâche avait été compliquée, mais j’avais réussi au bout du compte à faire sortir Nyssa de son bureau. Elle m’inquiétais ces temps ci, particulièrement depuis l’attaque du parc et c’est pourquoi j’avais jugé bon après en avoir parlé aux autres que la pousser à passer une soirée de détende lui ferait du bien. Elle n’avait personne avec qui elle acceptait de s’ouvrir mis à part nous et je n’étais pas persuadé que garder tous ses problèmes pour elle était réellement une bonne idée. Enfin, le principal c’était qu’elle ait accepté de passer la soirée dehors et je dois dire que je n’envisageais pas qu’elle aille jusqu’à jouer aux cartes. Comme quoi, je suis certain qu’elle en mourrait d’envie mais qu’elle ne l’aurait pas fait d’elle même et qu’elle ne l’avouera pas non plus par la suite. Je la connais bien et simplement la voir s’amuser me satisfaisait bien plus que des remerciements. Elle n’est pas du genre à avoir recours à de grandes effusions affectueuses en public de toute façon, un simple regard en disait long et aucun de nous de demandait plus. Elle était partie s’installer à la table pendant que moi, je m’étais contenté de partir voir les autres pokémons présents ce soir là. Heureusement que le coin mis à la disposition des accompagnateurs était assez large, sinon je n’aurais jamais réussi à placer ma carcasse à cotés des autres sans les gêner. Alors, qu’avions nous là, une Florge, un Phogleur, une Shaofouine ainsi qu’une Noctali. Dommage pour moi, il était rare de croiser d’autres dragons par ici, mais bon je fis abstraction de ce point insignifiant pour pouvoir saluer tout le monde dans les formes.

- Bien le bonsoir à tous, permettez moi de me présenter. Je me nomme Apophis et je vous souhaite à tous la bienvenue ici ce soir. Par ailleurs, j’espère qu’il ne vous manque rien et je suis heureux de constater que pour une fois, le bassin semble utile à quelqu’un.

Après cette vague plaisanterie à l’intention du phogleur, j’espérais que les autres convives se présentent afin de ne pas rester dans le flou plus longtemps. Après tout, nous allions passer la plupart de la soirée ensemble alors il fallait mieux que chacun y mette du sien pour que tout se passe bien. Pour ma part, je le faisais avec plaisir mais il y avait des fois ou ce n’était pas le cas de tout le monde.

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Askan
I'm Free !
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 10/08/2014
Localisation : Breton powa !

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Poker Face sur la Dame de Pique [Nyssa]   Lun 2 Fév - 21:28

   Dans la surprise générale (Ou du moins partiellement) la partie de Poker venait d'accueillir une personne de dernière minute et très loin d'être anodine … Car c'était la propriétaire des lieux en personne qui venait de nous rejoindre ! Et la gérante du casino qui s'installait en déposant maintenant ces jetons sur la table n'était nul d'autre aussi que la championne d'arène local de l'Imaginarium en personne ! Au vu des évènements récents et de la situation actuelle , il était très rare d'oublier un champion en particulier dorénavant . Ah ah... Les attaques terroristes servent un peu au final.
Les deux cartes resté cachés à un emplacement de libre aurait dû me faire tilter pourtant...

Si mes informations étaient bonne, cette dite championne se nommait Nyssa Germanni et excellait dans le type dragon.
D'ailleurs la venue de son long Draco à ses pieds me le confirma très bien. Un Pokémon plutôt rare que j'avais à peine vu dans ma vie et qui allait maintenant se placer à l'endroit qui leur étaient réservé contenant déjà les nôtres. Aïe... Pourvu qu'il n'embête pas Némys car même si elle sait se tenir à carreaux, elle était du genre très spéciale.
Quand même deux championnes rencontrés sur l'île depuis mon arrivé ici, il y' a même pas une année … Après Violeta, c'était Nyssa donc . Bon ratio, heureusement que je n'étais pas dresseur.
D'ailleurs, je ne sais vraiment pas si on pourrait appeler ça de la chance ou non au final.

Enfin bref ! La magnifique femme nous lança alors après ceci dans un léger discours, une très bonne partie à tous en espérant par la même occasion que nous passons une magnifique soirée et que la raison de sa venue rare et si soudaine était notamment dû à son envie et à l'aspect fort intéressant de la table selon elle.
J'avais peur de ne pas avoir tout compris dans ces dernières paroles et j'espérais très fortement que cela ne nous concernait en rien moi et Némys mais tant pis, passons … Ainsi comme la plupart des gens assemblé qui lui répondait par un sourire ou un simple oui. J'opta pour ma part par un léger hochement de tête distinctive avec mon menton reposant sur mes deux mains jointes par le biais de mes coudes posé sur la table afin de confirmer ces dires.
Fort bien ! Ceci risque de pimenter la partie … Tant mieux, j'avais peur de m'ennuyer avec les personnes présentes avant et je suis surtout plus que curieux de voir maintenant comment Nyssa Germanni peut se débrouiller sur son propre terrain ...  

Voyant que tous le monde avait misé pour ce premier tour et que la dernière avec la grosse blinde venait tout juste de checker , cinq personnes donc au total en nous incluant tous les deux, le croupier n'avait donc plus d'autre choix que d'abattre le Flop .

Il le fit alors et ça donnait ceci :







Hum... Pas mal déjà pour ce premier tour.

Me rappelant automatiquement de mes cartes données sans même vouloir les revoir en face de moi, j'avais bonne mémoire quand même ! Car je savais très bien que j'avais obtenu pour commencer le cinq de trèfle et le six de carreau.
Ce qui me fit donc une paire de six , pas mal c'était déjà un début. Mais attention aux autres cartes présentes sur la table car mes adversaires en face de moi pouvait très bien avoir déjà une paire de dix ou de valet voir une autre paire de six tout court et mon cinq de trèfle que je possédais était de très loin une bonne carte pour espérer jouer ensuite sur la carte haute.

C'est pour cela donc qu'il n'avait rien de mieux à faire maintenant que de me concentrer sur les autres joueurs et sur leurs manière de jouer plus particulièrement.

Reprenant donc les mises dans le même ordre, le croupier commença tout d'abord à ma droite par l'homme d'un certain âge qui suivit directement sans hésiter ni sourciller en restant parfaitement neutre donc sans que je puisse rien tirer de lui pour l'instant , puis au tour de sa voisine qui quand à elle se coucha directement, pas un bon tour pour elle sûrement.

Puis automatiquement ce fut à moi de me prononcer , assez rapide par rapport au début des mises du Flop.
Bien que malgré la multitude de regard qui se posait sur moi à cet instant précis, je ne perdis en rien mon sang-froid et je restait alors parfaitement neutre que la première personne qui venait de miser ce tour-ci, voir légèrement mieux d'ailleurs.

J' annonça donc très distinctement et clairement :


- Je suis.

Bien, c'était maintenant au tour ensuite sur ma gauche à la jeune femme qui était déjà là avant que je n'arrive et enfin pour finir à notre très chère invitée d'honneur …

***********

Alors que j'espérais dans n' aucun cas être dérangé pour le restant de la soirée après avoir prit place , le destin en a malheureusement voulu autrement avec la venue de son Draco aussi encombrant par sa longueur que possiblement énervant à mon avis.
Effectivement, je ne me trompais pas car le serpent-dragon opta pour faire les présentations. Chose , oh combien ! Je haïssais ...


- Oh oh... Merci du compliment, cher Apophis. Je suis Phoclus , enchanté. Et je remercie tout particulièrement le ou les personnes qui ont pensé à installer ce bassin, peu utiliser mais oh combien fort pratique pour les Pokémons dans le besoin.

Ce fut ensuite au tour de la Florge et de la Shaofouine pour se présenter à la suite du dénommé Phoclus. Ces deux personnes le firent donc avec plus ou moins la même manière que le phoque aquatique d'avant. Mais , je ne retenais que les informations les plus utile pour la situation actuelle à savoir leurs noms respectifs: Gracidé et Fury.
Et bien sûr, il fallait que ce soit maintenant mon tour selon cette logique des choses. Et bien
soit ! De bonne guerre, je m’exécuta donc et sans rien perdre de mon charme habituelle :


-  «Némys». Très enchanté …

Le «magnifique» Draco ainsi que les trois autres Pokémons présents à nos côtés devaient sûrement penser A COUP SÛR à d'énorme et de nombreux préjugés débiles que je m'en laissais d'entendre, au vu de ma courte présentation, mais ils pouvaient de toutes façon penser à ce qu'ils voulaient puisque je m'en foutais royalement .
Seul quelques rare individus qui connaissaient de manière générale le caractère des Pokémons ténèbres et aussi du fait que nous avons tous chacun une façon de penser différente , comprendrons.

Non à la place , ma première préoccupation était d'analyser dans le détails près, la partie de Poker auquel mon dresseur de toujours prenait part qui comportait maintenant une adversaire de taille (excusez-moi du peu) : Nyssa Germanni, une des championne actuelle de l'île, très réputé par son fort caractère que par sa grande expérience .

Et bien. Tout ceci s'avère fort intéressant  ...

Ah dommage, quel seul Nath' peut participer afin de l'affronter plus ou moins. Une partie de Poker n'étant pas comme un affrontement de Pokémon malheureusement ...

_________________






Thème de Nath' (Avec paroles) :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Poker Face sur la Dame de Pique [Nyssa]   Sam 7 Fév - 12:38


Bon maintenant que les “présentations” avaient été faites et que tout avait été mis au clair, il était temps de passer aux choses plus sérieuses. Déjà il n’y avait pas eu d’effusion ni de grand bruit après mon petit monologue et j’en étais plus que satisfaite sur ce point. En jetant de rapides coup d’oeil aux divers personnes présente,  je commençais déjà mes pronostics mentalement histoire de voir ce à quoi j’avais à faire. Parce que oui, il faut se l’avouer dans ce jeu il n’y a pas que la technique qui prône, il y a aussi la chance et celle des autres joueurs, aussi je pourrais supporter la défaite mais seulement à condition que la victoire soit emporté par quelqu’un qui la mérite. Par exemple, j’étais certaine que la femme que je gardais dans mon champ de vision depuis un moment n’avais absolument pas le jeu necessaire pour cette manche, élément simple à deviner puisqu’elle se mordillais sans cesse la lèvre en fixant le plus loin possible devant elle. Technique accablante quand on joue dans un casino à mon avis. Apparement il n’y avait qu’elle qui souffrait de Tic de stress puisque tous les autres joueurs étaient absolument impassibles.

Je fus néanmoins un peu surprise de remarquer que pour une fois je n’étais pas la plus jeune à la table. Habituellement, mes 25 ans révolus faisaient de moi la cadette des tables de jeux et pourtant cette fois ci, j’étais prête à parier que le jeune homme quasiment en face de moi était plus jeune encore. Pas de beaucoup certes, mais quand même ça rajoutait un peu de piquant à cette future partie et un peu de renouveau surtout.

J’étais une petit peu perdue dans mes pensées lorsque les trois cartes du flop furent enfin abattues. Il était temps, j’aurais pu finir par m’impatienter à ce rytme là mais heureusement ces cartes arrivaient à point nommé. Bon, c’était une perspective plutôt bonne pour commencer puisque j’avais une paire d’assurée. A coté de ça le valet et le dix pourraient potentiellement m’offrir l’occasion de placer une suite et encore mieux, mon compte de cartes noires passait maintenant à trois ce qui signifiait que si la chance m’accompagnait je m’en sortirais peut être avec une couleur. Pourtant, je restais très calme parce que comme diraient les zodiacs, il ne faut pas tirer de plans sur la comète. Pour le moment j’hésitais un peut quand à la technique à adopter. D’une part j’avais envie de la jouer pro dès le début, ce qui prouvait ma connaissance mais manquait cruellement d’originalité et d’autre part je voulais me jouer des gens assis à la table ce soir. Au moins pour la première manche puisque ce manège ne pourrais fonctionner qu’une seule fois et pour la première manche, un peu comme une attaque bluff en somme.

J’avais volontairement précisé que je n’avais pas joué à ce jeu depuis longtemps et ce n’était pas seulement pour user d’un maximum de temps de parole. J’allais me la jouer débutante sur toute la ligne, en me créant des tics de stress et des mimiques exagérées sans être burlesques pour mettre tout le monde sur une fausse piste. Ils allaient être persuadés que je me forçais à bluffais ou que tout ne se passait pas comme je l’aurais voulu, c’est moi qui vous le garantie. J’étais la dernière à miser si bien que j’avais largement le temps de mettre en place mon petit numéro. Je récupérais une nouvelle fois mes cartes pour les regarder, non pas que je les ai oubliées bien au contraire mais j’avais de nombreuses fois vu des débutants le faire. Mon regard se posait alternativement sur mes cartes et sur celles de la tables jusqu’à ce que ce vienne mon tour. A ce moment là, je reposais doucement mon jeu face contre table avant d’hausser un sourcil pour poser à mon tour une mise avant d’annoncer que je suivais.


J’avais décidément des talents d’actrice, d’actrice ou de menteuse pour certains ça revenait au même seul changeait le contexte. Je doutais fortement qu’il arrivent à voir clair dans mon jeu, du moins pour le moment. En parlant de ça, je me demandais bien ce que faisait Apophis. Habituellement il jouait les diplomates et faisait dans le social, domaine dont je ne m’occupais absolument pas. Il s’occupait de relever les avis des divers pokémons qu’il croisait lors de mes rares soirées de jeu ce qui me permettait d’aménager en fonction des structures adaptées au besoin. C’était malin et ça me permettait de ne pas avoir à parler à trop de monde. En revenant à notre partie, je trouvais que les mises augmentais de très progressivement, même trop pour être totalement honnête. Il allait falloir que j’incite tout ce beau monde à parier plus parce que jouer avec des clopinettes était quelque peu ennuyeux. On verrait ça au prochain tour de table, j’avais ma petite idée sur la question.
❦ ❦ ❦

Les présentations s’étaient passées sans encombre et avec un peu de chance nous réussirions à passer une agréable soirée. Pourtant, la jeune noctali me semblait bien plus à l’écart que les autres pokémons qui avaient déjà recommencés à parler entre eux de tout et de rien. C’était l’inconvénient de ces soirée, les conversation manquaient tellement d’intérêt et de sens. Je n’avais rien contre eux, ce n’étais pas leur faute si les conversations superficielles de leurs dresseurs les avaient contaminés mais c’était pesant à force. Je tournais la tête pour regarder dans la même direction que la pokémon ténébreuse et me rendis compte que ce à quoi elle accordait temps d’intérêt n’était rien d’autre que la table de poker où jouait Nyssa. Il faut croire que l’un des joueurs devait être son dresseur et j’aurais parié sur le jeune homme. C’était simple à deviner elle ne le lâchait pas du regard. Je m’intéressais à mon tour à ma championne lorsque je me rendis compte de ce à quoi elle était en train de jouer. Soit elle était devenue subitement mauvaise au poker, ce dont je doute, soit elle allait faire tourner tout le monde en bourrique. Je me rapprochais doucement de Nemys, si je ne trompais pas, avant de lui demander.

- Selon vous, par qui sera remporté cette manche ?

Tout simplement. Que dire de plus et pourquoi faire plus de chichis ? Je connais les rumeurs circulant sur les pokémons de ce type, entre autre sur ceux de son espèce mais j’ai horreur des clichés et autres choses de ce genre. Combien de fois on m’avait prit pour une femelle jusqu’à ce que Nyssa leur révèle mon nom sous prétexte qu’”un draco est un pokémon si féminin”. Après c’était son droit de prendre cette intervention comme elle le voulait, il se pouvait même qu’elle ne me réponde pas mais j’aimais bien faire mes propres pronostics sur les gagnants et perdants potentiels de parties auxquels j’assistais. Toujours en fixant la table de jeu, je rajoutais comme pensant à voix haute.

- Je suis certain que cet homme là, c’est le propriétaire du phogleur. Et je suis certain aussi qu’il se couche avant la fin de la partie.

Maintenant restait à voir si cette intervention partait en pugilat ou non. J’étais curieux envers cette jeune canidé et si elle pouvait me permettre de tenir une conversation construite avec quelqu’un d’autre que mes propres coéquipiers, ce n’en serait que plus agréable.

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Askan
I'm Free !
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 10/08/2014
Localisation : Breton powa !

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Poker Face sur la Dame de Pique [Nyssa]   Jeu 12 Fév - 14:39

Voici donc le bilan pour la fin de ce tour : On était bientôt au Turn, toute la table venait de miser sans vouloir oser relancer même de très peu, une personne c'était couché et il ne restait donc plus que quatre joueurs y comprit moi et la championne et c'était toujours tendu avec ma petite paire de six.

Ce petit tour de mise m'avait aussi permit de savoir qui se débrouillaient assez bien au Poker, ceux qui avait vraiment du mal et qui étaient grillé d'office ainsi que ceux qui se foutait vraiment de la gueule du monde.
Inutile de préciser qui je pourrai mettre dans chaque catégorie en particulier dans la dernière...

Heureusement que je maîtrisais plus ou moins la technique du «PokerFace» contrairement à d'autres, ce qui me permettait donc de rester libre dans mes choix et mes actions et me donner un certain avantage.

C'était donc maintenant l'heure du Turn, laissant tous cela de côté, je vis alors le Croupier posé la nouvelle carte :









Un neuf et de pique même …
Ce n'est pas ça en tout cas qui fera gonfler mon jeu mais pas non plus impossible pour celui de mes adversaires.
Si je ne m'abuse, on dirai bien qu' une suite se dessine avec le 9, le 10 et la valet , deux cartes piques à suivre en plus, et forcement presque à tous les coups sur une table de Poker, il y'a bien au moins une personne susceptible d'en former une ! Heureusement encore qu'on n'était pas trop nombreux à jouer actuellement.
Encore une autre main susceptible de battre à plate couture la mienne.
Il fallait donc que je reste particulièrement concentré et que je ne perde en rien mon analyse de la table ainsi que pour les joueurs.

Le premier à miser, toujours l'homme d'un certain âge, continua donc sur sa lancée sans rajouter un seul jeton de plus afin de relancer, juste en étant concentré et calme. Pas facile encore de tirer quelque chose de lui.
La femme à sa gauche s'était couchée le tour précédent et par conséquent, c'était directement à moi.
A mon tour donc et là aussi, je fis la même chose: Suivre sans rien rajouter ni même un regard envers la table.
A l'autre femme du coup maintenant et qui avait visiblement du mal à cacher ses émotions. Je la vis ainsi hésiter beaucoup pour savoir si elle suivait ou pas, visiblement lire en elle ne sera pas une chose compliquée. Enfin elle amena ses jetons au centre, signe qu'elle suivait, non sans n'avoir pas mal hésité en regardant plusieurs fois ses cartes encore et plusieurs stress du regard.


Puis c'était pour finir au tour de Nyssa Germanni de conclure les paris. Alors soit, elle redevenait un peu plus sérieuse en jouant car oui, je suis bien désolé mais son petit numéro comique de «J'insiste et j'exagère dans mes faits et gestes » était tellement facile à remarquer par une  personne comme moi qui en avait l'habitude , ou soit justement elle refaisait encore son sketch en misant , le plus mauvais choix donc et surtout le plus lourd !



*********************


Je ne le pensais presque pas mais visiblement par chance, aucun autre Pokémons présent aux alentours n'insistaient guère sur moi et aux événements passés.
Tant mieux, j'allais pouvoir passer une soirée tranquille et le casino aussi d'ailleurs.

Mais c'était sans compter sur l'élément perturbateur appelé «Le draco casse pied de la championne» qui n'avait rien d'autre de mieux à faire que de se rapprocher encore plus de moi afin de me parler en tête à tête :

Selon vous, par qui sera remporté cette manche ?


Bonne question parfaitement adapté pour la situation, tiens.

Je détailla encore un peu la table. Hum... Nathanael était en forme à ce que je vois, de grande chances d'aller loin et de faire du bon jeu donc.
Mais ne jamais crier victoire trop vite aussi, moi et lui, on le savait très bien.

D'ailleurs, j'ai bien peur de remarquer que sa dresseuse, la championne de l'imaginarium, était en train de jouer la carte de la «pétasse» avec ses mimiques et ses gestes complètement forcés. Oui, la vérité est dur à admettre, je sais.

Alors je restais neutre vis à vis du Pokémon Dragon en lui annonçant modeste:



- Je ne peux rien affirmer encore mais une chose dont je suis au moins certaine, c'est que nos deux dresseurs seront les derniers joueurs de cette manche. Voir de la finale tout court …


Il le prend alors très bien mais en même temps c'était normal, il y' avait de fortes chances pour que cela se finit comme je l'avais annoncé.

Ensuite, le long serpent reprit la discussion avec moi encore afin de parler des autres Pokémons présents qui appartenaient aux autres joueurs. Du phogleur en particulier aussi.
Décidément, il devait vraiment aimer ce taper la discust' avec des personnes très peu fréquentables ou il cachait bien son jeu peut-être.

Soit. Entrons dans son manège :



- C'est fort possible, hum... Les dresseurs et les Pokémons se ressemblent beaucoup défois. Mais je dois avouer quand même que cet homme se débrouille . Moins que mon compagnon ou la vôtre mais mieux que cette femme à côté de lui qu'on remarque depuis tout à l'heure.


Parlons de tous et de rien afin de tomber au plus vite sur un sujet de discussion simple, histoire de passer un peu plus de temps avec le Draco dans de bonnes relations et pourquoi pas en lui soutirant des informations importantes ou non ?

_________________






Thème de Nath' (Avec paroles) :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Poker Face sur la Dame de Pique [Nyssa]   Ven 13 Fév - 9:05


Tout aurait pu bien se passer ou du moins tout aurait du bien se passer pour moi, ma technique étant imparable et indétectable aux yeux des non initiées, mais non. Quelqu’un en avait décidé autrement, voir même plusieurs personnes en avenir décidé ainsi. Lorsque le premier tour de table fut terminé, je fus quelque peu déçue de constater que personne n’avait choisi de gonfler la mise initiale, à croire que tout le monde s’était endormi ou voulait se la jouer souple ce soir. Relativement satisfaite de mon petit manège, j’avais misé et attendu que le croupier ne pose la prochaine carte tournant le regard vers mon partenaire qui tentait un rapprochement avec un noctali. Si ça lui faisait plaisir grand bien lui fasse après tout mais, je vis rapidement qu’il me fixait et lorsque nos regards se croisèrent, il secoua doucement la tête sans me lâcher des yeux. En résumé il ne cautionnait pas vraiment ce faux amateurisme dont je faisais preuve et me faisait signe qu’il était temps d’arrêter. Oui, mais non ça m’amusait de jouer à la fausse idiote, mettant la vraie qui tentait de jouer à la table encore plus mal à l’aise au passage et puis après tout si j’avais envie de me la jouer ainsi, c’était mon droit. La dernière fois que j’avais du jouer à faire la nouille, ça avait été dans le but de tromper un duo de criminel croisé au sein des ruines de Lakit et ça avait plutôt bien marché, surtout au début. Je voulais juste expérimenter le même jeu d’actrice dans un contexte comme celui là voilà tout. Si bien que face au geste de mon pokémon, je me contentais de ne répondre qu’en relevant un sourcil avant de détourner les yeux sur les autres membres de la partie.

Chacun observait tout le monde de manière plus ou moins furtive à ce moment là si bien qu’une analyse rapide allait me permettre de savoir qui avait du potentiel ou non selon moi. Le premier joueur n’avait rien vu, la femme qui s’était couchée observait maintenant sa manucure, la femme qui tentait de gérer ses émotions aurait de toute façon raté un domphan dans un magasin de porcelaire et quand au dernier il… venait de se griller. Coup d’oeil furtif, visage de marbre mais arrêt sur image une demi-seconde trop long sur ma personne pour ne pas comprendre qu’il avait compris là où je voulais en venir. Très bien, voici donc la personne dont il fallait se méfier et bien soit, mais je devais quand même avouer que je n’aimais pas du tout être percée à jour. Attendant que don regard ne balaye une nouvelle fois la table, je durcis mon regard à son attention, me redressais et tirais ma chaise à l’aide de ma jambe pour me rapprocher de la table. Il allait apprendre que lorsque je veux quelque chose, je le fais et si on m’en empêche on s’expose ensuite aux conséquences que cela entraine.

Puis vint l’arrivée de la quatrième carte, qui semblait appartenir à la même lignée que ses compagnes. Une nouvelle carte noire, et qui plus est était à la suite de celles déjà en place et celle contenue dans mon jeu. J’espérais à l’avance que la prochaine soit noire ou mieux, corresponde à la figure d’un roi ou à la valeur d’un huit. Dans ce cas, j’aurais sans doute une main assez puissante pour rabattre le caquet du jeune insolent et lui montrait qui commandait ici, que ce soit au sens propre comme au figuré. Et puis d’un autre coté, j’avais ma paire de six en filet de protection, au cas où rien de concluant ne sortait au prochain tour. Le tour des mises commença et personne ne semblait être d’humeur à pimenter le jeu encore une fois, mais il n’y avait pas de problème, je me sentais d’humeur serviable. En arborant mon air fermé et mon regard dur, mes yeux balayèrent la table, s’arrêtent furtivement sur chacun des convives. Si je pouvais utiliser mon fouet simplement par le regard, tout les joueurs auraient tâté de la lanière de cuir brune qui pendait à ma ceinture, mais cela étant malheureusement impossible il se contentèrent de subir un éphémère regard froid et condescendant. Je me saisissais à mon tour d’un jeton pour le poser au centre de la table, comme tout le monde me direz vous ? D’une part oui, mais dans la pratique non, simplement parce que la valeur de ce jeton dépassait bien la valeur de ceux déjà misé. Pas trop quand même histoire de rester soft, mais assez pour dire que je ne plaisantais plus.


- Je relance.

Ma voix ne se voulait plus indifférente et vide de toute émotion comme je l’avais fait au début pour tenter de jouer de manière plus “classique”, non. Là ce n’était pas une constatation ou un état de fait que je venais d’énoncer, je venais de lancer un défi aux autres joueurs qui avaient commencer à s’inquiéter de me voir posséder une suite ou une potentiel couleur. C’était le cas, si on oubliait pas de parler de “potentiel”, simplement ils n’étaient pas obligé de le savoir ça. Ils ne voulaient pas que je la joue calme et en feintant, et bien dans ce cas j’allais jouer autrement. Seulement il ne fallait pas venir se plaindre après cela.

❦❦❦


Je me doutais bien qu’il était peine perdue de tenter de faire entendre raison à ma championne, mais au moins j’avais tenté le coup, c’était en quelque sorte louable. Avec un peu de chance elle allait cesser de jouer ainsi pour la prochaine partie et ça me permettrait de me sentir moins mal à l’aise à force de la regarder. Ca l’amusait, je respectait complètement ses différentes attitudes peut importe lesquelles, mais le fait de respecter la manière dont elle agissait ne voulait pas forcément dire que je n’en était pas gêné pour autant. Nous avions tous des idées différentes sur ce point là au sein de l’équipe et nos avis divergents nous permettaient d’entrer dans des sortes de débats sur le pourquoi et le comment. Thérion et moi même étions d’accord que le point qu’elle avait vécu des choses qui impliquaient qu’elle ait envie de se comporter ainsi et puisqu’elle en avait les moyens elles ne s’en privait pas, à partir de là elle n’avait pas toujours raison mais aussi elle n’avait pas souvent tort ce qui contre balançait le jugement. Némésis lui donnait raison à cent pourcent et venant d’elle, ce n’était pas vraiment étonnant alors qu’à contrario, Hécate ne saisissait pas toujours le second degrés dont Nyssa faisait souvent preuve et ne voyait pas vraiment la partie immergée de l’iceberg. C’était d’ailleurs la raison pour laquelle les conversations les plus simples finissait systématiquement en engueulade entre ces deux là… Enfin pour finir, Scylla laissait parler son coté pacifiste un peu trop exacerbé et espérait qu’un jour la championne finisse par être plus amicale et sociable. Charybde disait la même chose de manière différente et moins idéaliste, mais ça revenait au même et ça ne risquait pas d’arriver à mon avis. D’ailleurs c’est en pensant à tout ceci que je formulais une réponse en sachant un vague rire gêné.

- Même si la ressemblance semble parfois évidente, je doute qu’elle soit toujours systématique. La femme dont vous parlez possède la Shaofouine qui se trouve derrière nous et contrairement à sa propriétaire, elle sait parfaitement maitriser la moindre émotion. J’ai déjà eu l’occasion de m’entretenir avec il y a de ça un moment.

Je tenais quand même à préciser que je n’avais aucunement honte de Nyssa, bien au contraire et ce malgré son attitude quelque peu revèche. En parlant de ça, elle ne semblait plus jouer comme tout à l’heure tout d’un coup. Elle était enfin redevenue elle même et, bon Arceus, je la préférais largement ainsi. Lorsqu’elle agissait ainsi, elle avait la prestance et l’intimidation d’une championne et ce, même si certaines personnes la trouvaient agaçante voir détestable. C’était sa manière d’être et elle en devenait intimidante par ce qu’elle dégageait. J’étais bien d’accord avec Némys, les deux finalistes de cette partie seraient nos respectifs propriétaires et j’étais curieux de voir qui s’en sortirait le mieux. J’irais peut être inspecter son jeu au prochain tour si elle m’y autorisait, je n’avais même pas besoin de lui demander son avis je le savais bien, mais je trouvais ça préférable et plus élégant de lui demander son accord en amont. Après tout, combien de bon joueurs s’étaient fait trahir par les expressions de leur compagnons mal avisés qui n’avaient pas pensé que leurs propres face nuirait à leur dresseurs. Ne demandez pas j’en ai vu beaucoup.


- Irez vous inspecter le jeu de votre partenaire par la suite ?

Après tout il n’y avait rien de mal à demander. Par contre il y avait une chose qui me chiffonnait depuis le début et dont il était hors de question de parler à qui que ce soit, c’était le nom de cette demoiselle de la nuit. J’étais certain de l’avoir déjà entendu ou même de l’avoir lu, mais ce n’était pas dans des contextes très flatteurs.  Je restais absolument détendu et continuais à converser normalement, après tout c’est ce que je faisait depuis le début, mais tout de même il faudrait que j’éclaircisse ça tôt ou tard.

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Askan
I'm Free !
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 10/08/2014
Localisation : Breton powa !

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Poker Face sur la Dame de Pique [Nyssa]   Lun 16 Fév - 11:11

Il ne restait donc plus grande chose maintenant afin d'accéder à la River pour nous, les quatre joueurs restants de cette première manche.
Plus qu'une carte à poser pour le croupier pour terminer et tout pouvait donc se confirmer ou se jouer dès maintenant.

Malheureusement, un léger élément perturbateur fit que cette cinquième carte ne se posera pas tout de suite. La championne de l'Imaginarium venait tout simplement de relancer, non sans cacher ses émotions.
Froide et autoritaire, elle annonça alors sans aucune onces de pitié le fatidique «Je relance » en joignant le geste à la parole.

Alors, c'est bon ? Elle avait finit par relancer, du moins quelqu'un l'avait enfin fait ?
Elle décida donc de briser les tabous maintenant. Hé, pas plus mal de toute façon même si de manière générale, cela se serait fait à la deuxième manche.

Dommage d'un autre côté aussi car cela n'aurait pas été plus mal de jouer pour le moment faiblement sur les mises. Cela ne dérangeait personne puisque notre tas de jetons diminuait beaucoup moins ainsi pour les premières mises.

L'effet de sa relance sur la table fût par contre immédiat. Puisque Nyssa venait donc de relancer ce tour-ci et pour pouvoir passer enfin au Turn, il fallait alors que toute l'assemblée la suivent dans son geste. Un second tour de mise donc, chère et dangereux si ça ne servait à rien de suivre.
Avant même que le croupier demande l'avis à l'homme à la suite de la championne, celui-ci annonça clairement qu'il se coucha car ce ne valait pas le coup. Un bon jeu peut-être qu'il avait depuis le début avec un as ou un roi par exemple mais plus le meilleur jeu maintenant avec les quatre cartes déjà présentes.
Très bon choix pour lui de se coucher maintenant, on voit qu'il savait ce qu'il fait. Du moins, je suppose fortement car l'homme adulte avait toujours un visage impassible depuis le début de son annonce et impossible de trop lire dans son jeu donc. Mais un peu de réflexion permettait de mieux comprendre.

Puis c'était maintenant l'heure de mon tour. La bonne affaire !

Moi qui était pourtant sage et calme depuis les dix minutes auquel la partie de poker avait commencé et adaptant avec aisance la technique du PokerFace, je pris soudainement et rapidement une toute autre expression.

Pourquoi donc ça ?
Parce que la championne et propriétaire du casino venait par la même occasion de remarquer et de comprendre que je l'avais un peu trop à l'oeil et me le fit alors savoir avec un regard meurtrier et un changement de position sur sa chaise un peu trop flagrant.
Génial ! Y'a vraiment rien mieux que de pimenter un peu la partie...
Du coup, je posa mon coude sur la table sans discrétion ni bruit afin de tenir ma tête contre ma main droite et tournant mes cartes dans l'autre, après les avoir re-regardées donc pour la deuxième fois de la soirée, je faisais donc mine de réfléchir. Même si je savais déjà quoi faire depuis que l'autre avait relancé.
Je passai donc pour un insolent qui défiait l'autorité des personnes soi-disante importante mais quelle importance, sérieux ?
«Je m'en bat grave les couilles, tu sais ?»
Vraiment très dommage qu'elle ne pouvait m'entendre. Bien que je détestais les Pokémons Psy de manière général du fait de leur type radicalement opposé à Némys et leur énervante capacité à lire les esprits des gens, j'aurai fait une exception juste pour ceci.

Redevenant un peu plus sérieux et neutre, posant mes cartes et me redressant, j' annonça alors calmement comme je le faisais depuis le début de la partie:


- Je suis sa mise.

A l'instant où je pris le même jeton qu'elle afin de le poser au centre, je sentis alors tous les regards de la table posé sur moi. Ultra-prévisible que je m'en doutais déjà à l'avance et plus particulièrement celui de Nyssa la championne, qui était encore plus oppressant et meurtrier que tous le reste.
C'était flagrant, on jurait presque un Sharpedo affamé qui avait repéré sa proie...

Très bien, aucun problème ! Continuons donc notre petite guerre froide, histoire de bien la faire chier encore plus comme ça, elle saura alors de cette façon que la personne qui est la plus à craindre pour elle en ce moment, c'était moi.
Mais je pense qu'elle l'avait déjà comprit avant, la connaissant maintenant mieux…

Je durcissais alors encore plus mon humeur devant elle, devenant ainsi plus menaçant et meurtrier. Heureusement que tous ceci n'était qu'un jeu et que les regards ne tuaient pas...
Mais je pense bien qu'a ce duel de regard, Nyssa n'était pas mal non plus et que si on devait élire un vainqueur maintenant, ça se serait fort compliqué du fait que cela ne ce jouait pas à grand chose.

Bon et dans tous ceci, il ne fallait pas oublier non plus la dame à ma suite, celle qui était la plus facile à lire dans son jeu.Et qui juste après que nous réagissons comme ça, moi et la soi-disante «Championne», choisit comme solution de se coucher non sans avoir pas mal hésité non plus...
Donc si je comprend bien, il ne restait donc plus que moi et elle... Le bon contre la brute ou l'insolent contre la froideur incarnée.
Une mini finale donc avant l'heure. Aïe aïe, j'espère qu'il n'y aura pas de problèmes de manière général jusqu'à la fin de la partie car à la base j'étais seulement venu pour jouer au Poker tranquillement.

Puis vient le moment fatidique tant attendu de la cinquième et dernière carte :





Oh ? Grosse surprise une carte qui n'avait aucun lien avec les précédentes et qui était en plus une des plus faibles d'un jeu de carte classique.
Pourtant, je ne pu m'empêcher de sourire mentalement, il tombait à point nommé lui.
Je pensais même à croire que ce simple deux de cœur me sauvait quasiment la mise vu qu'il venait à l'instant de casser une future suite qui aurait pu faire mal.
D'ailleurs je crû voir l'espace d'un court instant Nyssa Germanni se griller à son tour dans ses expressions.
Ah ah... Alors cela la contrariait fort par contre ? C'est vraiment dommage pour elle,oui...
Attendre une suite voir une couleur pour au final tomber sur cette pauvre carte ridicule et détestée ? Moi en tout cas, je l'aime bien celle-ci maintenant.
«Sans rancune, désolé. Comme quoi la chance tourne, défois !»

Juste après ceci, c'était du coup directement à moi de commencer la mise car les deux personnes avant moi était maintenant couchées. Le croupier me demanda alors mon offre :


- Je suis toujours.

Annonçais-je toujours sobrement et naturellement.
J'avais en effet repris mon attitude normal au poker depuis longtemps au moment où la championne avait relancé la première fois d'ailleurs.
C'était dorénavant à celle-ci de conclure ou de prolonger encore son plaisir mais ça se serait vraiment très lourd de sa part. D'ailleurs, je ne préféra même pas la regarder en attentant sa réponse, tout simplement parce que je n'avais pas envie.


****************


Évitant de perdre du temps, je préféra alors aller à l'essentiel dans sa question précédemment posée :

- Je vois. Je n'ai jamais voulu contredire votre affirmation non plus. Heureusement qu'une grande majeure partie des Pokémons sont différents de leurs humains d'ailleurs. Mais je dois avouer qu'il existe tout de même un lot d'exceptions.

Comme moi et mon cher dresseur surtout qui possédons pas mal de points communs dans le caractère que aussi dans le vécu.
Ensuite nous n'ajoutons rien de plus et rapportions alors tous les deux notre attention sur la table silencieux et parfaitement concentré sur la partie en cours.
Cette partie de Poker qui venait à l'instant d'avoir une relance venant de Nyssa Germanni et auquel personnes ne s'attendaient à ceci.

Mais c'était à cet instant que son Draco choisit le bon moment pour me poser une question délicate afin de savoir si je comptais regarder le jeu de mon Nathanael.
Hum... Comment lui dire ? Le problème c'est que je le savais déjà et oui... Je suis une Noctali et une Pokémon Ténèbre, il n'aurait donc pas dû oublier ce détail.


- Je ne voulais pas mentionner ce détail mais tant pis puisque vous le proposez. Sachez qu'avec ma très bonne vue nocturne, je savais déjà pour le jeu de mon dresseur. Un jeu correct mais néanmoins très dur à tenir.

Je n'avais pas mentionné au Draco que Nath' avait une paire de six avec en carte haute un malheureux cinq. Non pas pour oubli ni par impolitesse mais il me semblait plus correct de le laisser le faire lui-même maintenant car je comptais bien lui proposé.
Sur ce, je répondis à sa question précédemment posée :


- D'ailleurs, je ne vois aucun soucis que vous vous approchez un peu plus si vous comptez voir le jeu de mon partenaire mais dans ce cas, la moindre des choses serait que moi aussi j'obtiens le droit de me déplacer pour être dans le champ de vision du jeu de votre championne.

Pourquoi pas ? Si lui avait ce privilège, pourquoi pas moi ainsi que tous les autres Pokémons présents ?
Ainsi, je serai comme lui une véritable spectatrice de ce petit combat mental.

Après que le Draco répondit à mon attente, nous venions tous soudainement d''être témoin d'une situation fort intéressante où la championne venait de relancer contrairement à la table .
Tous le monde se coucha alors sauf Nath' qui au contraire énervait encore plus la femme en la suivant et dans ses faits et gestes. J'étais fortement du même avis que lui, rien de mieux que de lui rabattre un peu son claquet.

Il y'avait donc maintenant un duel entre Nyssa et Nath'. Oh ça, c'était fortement prévisible...
Je ne pu m'empêcher de murmurer à haute voie avec un de mes sourires narquois :


- Hum... Là je reconnais bien Nathanael.

_________________






Thème de Nath' (Avec paroles) :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Poker Face sur la Dame de Pique [Nyssa]   Lun 16 Fév - 20:36


Mon intimidation avait elle fonctionné sur les joueurs encore en jeu ? Il fallait le croire puisque l’un d’entre eux venait déjà de se coucher. A la bonne heure et tant pis si les mises ne gonflaient plus, je ne jouais absolument pas pour gagner de l’argent puisque l’établissement lui même m’en rapportait déjà énormément, complété par le salaire de championne qui plus est. Si j’avais envisagé de jouer en finesse en début de partie, il en était maintenant hors de question et tout le monde pouvait déjà s’estimer heureux que je me sois limité à de simples eye-contact. Beaucoup avaient reçus leur compte de coup de fouet et s’étaient retrouvés démontés pièces par pièces par mes soins pour moins que ça. Enfin, ce n’est qu’un jeu après tout et je doutais fortement que vu la froideur que je dégageais, quelqu’un se trouve assez téméraire pour me tenir tête. De plus, il ne fallait pas oublier que choisir de relancer avant même que la dernière carte ne soit en vue représentait un risque important, risque que le vieil homme se fit un bonheur d’exprimer à haute voix et c’était tant mieux. Il venait accidentellement d’oeuvrer dans mon sens, exprimant les dangers d’un pari augmenté trop tôt.

Je fus presque tentée de me poser sur le dossier de mon fauteuil, fière et certaine de ma victoire mais mon instinct me dicta de rester droite, inspectant les joueurs les uns après les autres. C’était au tour du jeune homme d’énoncer son choix et je ne fus pas vraiment déçue ni surprise par sa décision, mais plutôt contrariée. Fortement contrariée même.Il y avait d’une part le fait qu’il souhaite continuer sur sa lancée ce qui était gênant sans vraiment l’être, et d’autre part il y avait le fait qu’il se permette de se moquer ouvertement de moi et c’était plus pour cela que je commençais à me sentir de plus en plus crispée. Comment osait-il m’infliger un tel affront en public, chez moi qui plus est et ce de manière totalement impunie. Une de mes main glissa sous la table, hors de vue des personnes présentes et effleura le fouet de cuir roulé à ma ceinture. Malgré le cuir de mes gants, j’aurais pu reconnaitre cette texture entre mille et son appel devenait insupportable. Dans ma tête, je voyais déjà le scénario se dérouler de manière on ne peut plus fluide, Je me levais d’un coup en repoussant d’une main la chaise sur laquelle j’étais assise et faisait claquer violemment la longue lanière en direction du jeune insolent qui me tenait tête pour le remettre à sa place. Oui ça aurait été bien trop beau ainsi mais je ne pouvais absolument pas agir ainsi. Ca aurait fait mauvais genre et le bruit aurait attiré les regard les plus indiscrets vers notre table. Non ce n’était pas le moment d’agir ainsi, du moins pas pour l’instant et j’aurais l’occasion d’assoir ma supériorité en gagnant haut la main cette partie contre cet insolent.

Le tour de table se poursuivait avec la débutante et pendant qu’elle réfléchissait j’en avait profité pour remonter ma main et la croiser avec son homologue au dessus de mon tas de jetons. On aurait cru que cette pauvre femme allait défaillir et elle prenait bien trop de temps à choisir si elle allait oui ou non abandonner cette manche. Il ne fallait pas sortir d’une grande école pour savoir si ses cartes formaient une combinaison ou pas et c’est pourquoi je poussais un soupir sonore avant de tourner le regard vers elle. Immédiatement après cette intervention, elle prévint la table que son tour s’arrêtait là, et ce n’était pas trop tôt. Au moins il ne restait plus que deux joueurs et c’était déjà trop à mon goût. Je voulais que la partie cesse et ce rapidement parce que j’en avais assez de l’insolence de jeune homme. D’ailleurs en parlant de ce dernier, il semblait à son tour vouloir user de la force de son regard et qui faillit me faire lâcher un sourire moqueur. Il avait décidément choisit le mauvais adversaire ce soir, à croire qu’il cherchait volontairement les ennuis ou à être fiché peut être. Ca me faisait penser qu’il fallait que je vérifie la banque de données quand je retournerais travailler tout à l’heure, de temps en temps les petits papiers de la ligues offrent des surprises bonnes ou mauvaises selon le point de vue. Pour le moment, j’allais me contenter de lui faire une fleur et de continuer dans la lancée du concours de regard pour lui prouver qu’il n’avait décidément aucune chance contre une telle adversaire. Du coin de l’oeil je vis le croupier révéler l’ultime carte et je ne baissais les yeux qu’après que mon adversaire ne l’ai lui même fait et ce fut une découverte déplaisante qui m’attendait là.  

il fallait que cette carte ne soit qu’un vulgaire deux, rouge qui plus est anéantissant d’un coup tout plan de suite ou de couleur pour a part et ranimant les braises de ma rage. Je ne pu empêcher mon expression de vaciller, pourtant il faut se calmer un peu je n’avais pas tordu mon visage dans une grimace ou je ne sais quoi digne de la débutante d’en face. J’étais une professionnelle, championne de mon état si bien que ma surprise se limita au haussement d’un de mes sourcils suivit d’une crispation rapide et discrète de la paupière inférieure de l’oeil concerné. Une réaction discrète et éphémère mais pas assez pour passer inaperçue face à un autre professionnel. Pour ma défense je dois dire que le type encore en jeu ne devait pas s’y attendre non plus, mais une fois son flegme retrouvé il annonça qu’il suivait la mise. Quel adorable petit Watouat que voilà, pour ma part il en était simplement hors de question. Je ne pouvais absolument pas suivre avec une paire de six et une dame, c’était même inconcevable. Je poussais un autre soupir, différent ce celui de tout à l’heure puisque plus las, méprisant et condescendant avant de prendre à mon tour la parole.


- Pas moi… Je laissais une interminable pause se passer avant de relever les yeux vers le croupier. Moi je relance.

J’étais certaine qu’ils y avaient cru, c’était certain d’ailleurs. Maintenant, le jeune homme voulait éviter mon regard ? J’en étais fort aise, mais il ne pourrait pas éviter l’appel de la mise et en plus de ça, ce que l’on me fait, on le paye. Je ne comptais plus les offenses à mon égard sans parler de la victoire qui pouvait potentiellement m’être volée à tout moment. Soit tout allait se passer comme je le voulais voir même rentrer dans l’ordre, soit sinon, eh bien je lui souhaitait de ne jamais avoir à s’entretenir avec moi. Je tournais la tête vers nos pokémons et je fus surprise de constater qu’Apophis ne se trouvait qu’à quelques centimètres de moi. Je détendis mon visage et passais ma tête près de son oreille afin de pouvoir lui parler sans que mes lèvres ne soient lues.

Ce grossier, soudain et surprenant de ta part envahissement de mon espace personnel signifie t’il que tu veuille voir mon jeu ?

Je lus dans son regard une affirmation à ma question et ce fut suffisant pour que je lui dévoile discrètement mes cartes. J’étais prête à retourner à ma partie lorsque son regard insistant m’invita à le questionner sur la raison qui le forçait à rester à coté. Ca ne lui ressemblait pas de rester ainsi planté mais des “explications” arrivèrent rapidement. Il tourna les yeux vers le noctali avec lequel il semblait en grande conversation avant de poser les yeux sur mon jeu. Il avait cette manière de s’exprimer par le regard sans se mouvoir, renforcé par l’émotivité de ses yeux qui me plaisaient plus que tout chez lui et j’avais énormément de mal à lui refuser quoi que ce soit. Je poussais un soupir encore différent des deux premiers, se rapprochant plus à une acceptation avant d’hocher la tête doucement puis de me rapporter à ce que je faisais. Décidément, j’étais d’humeur généreuse ce soir.
❦❦❦

J’avais une nouvelle fois hoché doucement la tête en entendant la réponse de la renarde lunaire. Nous arrivions sur un point d’entende quand au sujet que nous avions abordé plus tôt, ainsi je ne voyais pas l’interêt de perdre du temps et de l’énergie à déblatérer pour rien. Il fallait savoir s’arrêter dans la vie et ce dans de nombreux domaines et si j’avais compris ce principe il y a bien longtemps, j’en connaissais qui ne l’avaient pas encore bien saisi. Malgré ce que l’on pourrait penser, je ne parlais pas là de ma chère championne qui savait parfaitement doser le rapport entre le risque réel et la prise de ce dernier même si elle ne semblait pas le faire bien souvent, au contraire je pensais plutôt à Némésis sur ce point là. Elle est absolument incapable de s’arrêter quand elle n’a pas envie de le faire et peut se transformer en véritable calamité volante. Rien qu’en la regardant combattre, elle prenait bien trop d’initiatives peu ou pas réfléchies qui lui coutaient parfois beaucoup et par effet boule de neige, qui pouvait fort coûter à Nyssa. Enfin, ce n’était pas le moment pour être médisant à l’encontre de qui que ce soit et à m’entendre on aurait pu croire que je ne la supportais pas. Bien sûr que si je la supporte et je l’apprécie énormément seulement, réparer les boulettes des autres ne faisait pas partie de mes activités favorites.

A coté de ça, la jeune Noctali me donna la réponse à la question juste posée et je me sentit un peu idiot de ne pas avoir pensé à cela plus tôt. Les sens des créatures nyctalopes étaient bien sur bien plus aiguisés que la moyenne et c’est ce qui lui avait sans doute permit de connaitre le jeu de son coéquipier. Déjà, je me sentais soulagé pour lui sachant que sa partenaire était parfaitement capable de se retenir d’exprimer la moindre émotion en voyant son jeu, mais tout de même je restais surprit qu’elle connaisse si bien les cartes du jeune homme malgré son angle de vue assez compliqué. S’il possédait vraiment un jeu dur à tenir, il le cachait très bien pout le moment et j’étais heureux de constater que Nyssa avait en face d’elle un adversaire digne de ce nom. Elle ne semblait pas partager cet avis de son coté et mes yeux s’écarquillèrent un peu lorsque sa main s’égara sur son fouet. Elle n’allait quand même pas en user ici j’espère, normalement elle était capable de se tempérer mais là… Heureusement que nous n’étions jamais visé lorsqu’elle utilisait cet accessoire sinon, nous l’apprécierions beaucoup moins mais je plaignais quand même un peu les rares personnes qu’elle touchait. Cet inspecteur entre autre, le pauvre… Enfin, je penchais la tête vers la noctali sans quitter ma partenaire des yeux et me mis à réfléchir un instant avant de lui répondre.


- C’est un grand honneur que vous me faites là mais dans ce cas, je préfèrerais que nous attendions l’arrivée de la dernière carte pour le faire. Si vous n’y voyez pas d’inconvénients j’aimerais avertir comme je le peux Nyssa, qu’elle ne prenne pas mal cet requête de ma part.

Tout bien réfléchis, j’espérais qu’elle non plus ne prenne pas mal cette réponse mais il était trop tard pour retourner en arrière maintenant. Je me détendis en voyant la main de ma partenaire retrouver le dessus de la table et j’entendis un peu plus tard la voix de la jeune femelle reprendre la parole comme si elle pensait tout haut. Elle parlait de toute évidence de son coéquipier qui s’était lancé dans un duel de regard avec ma championne, quelle grande preuve de maturité de la part des deux camps alors… Je secouais vaguement la tête avant de répondre

- Je reconnais un peu trop Nyssa pour ma part… Excusez moi une minute je vous prie.

Je partais voir ma championne pour lui demander s’il était possible qu’un autre que moi puisse voir son jeu. Ca aurait été une grande première honnêtement et ce soir, Arceus avait décidé qu’elle serait clémente puisque la réponse fut affirmative. Pas vraiment de bon coeur, mais affirmative quand même. Je repartais vers la renarde avec qui je bavardais en rampant comme à mon habitude. La partie supérieure de mon corps restait toujours droite à la verticale me forçant à adopter une posture en angle droit. C’était peut-être plus inconfortable que de ramper au sol, quoi que, mais je n’étais pas un vulgaire abo ou un séviper. Je n’avais rien contre ces espèces, seulement envers leur mode de déplacement. Une fois de nouveau en place je lui confirmais le libre accès vers Nyssa.

- Vous pouvez y allez, je vous demanderais simplement d’avoir la politesse de ne pas donner d’indications à votre partenaire. Cela va de soit, mais il est de mon devoir de le préciser. Je m’engage à faire de même bien sûr.

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Askan
I'm Free !
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 10/08/2014
Localisation : Breton powa !

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Poker Face sur la Dame de Pique [Nyssa]   Jeu 19 Fév - 14:47

Le fait que j'avais décider de suivre encore la propriétaire du casino contrairement à tous le reste de la table avait suffit pour provoquer indignation et surprise à cet instant.
Mince, c'était vraiment pas voulu désolé …
Même l'homme à ma droite , pourtant impassible depuis le début, on pouvait lire sur son visage un léger air d'étonnement. D'ailleurs pour les deux autres femmes, c'était un peu près pareil aussi avec surprise et surtout crainte.

Bien qu'à cet instant précis et contrairement à ça d'avant, je n'avais pas souvenir d'avoir fait un geste déplacé lors de mon annonce. Restant alors parfaitement neutre,j'avais bien peur de comprendre que le simple fait de ce que j'avais annoncé était justement ceci qui mettait ainsi tous le monde pareil.
Quel bande de coincé, je vous jure ...

Bien que j'avais décidé de ne pas croiser le regard de Nyssa jusqu'à qu'elle réponde au croupier, je ne pu quand même de la regarder du coin de l'oeil le reste de son corps et j'avais vraiment bien fait car je surpris la championne de l'Imaginarium à mettre sa main sous la table.

Sur l'instant, je pris alors un air froid, grave et menaçant … Contrairement à pas mal de personnes qui ne voyaient en rien ce qui se tramait moi je le voyais parfaitement …
Madame devait sûrement s'amuser à cet instant avec un couteau ou toute autre chose de semblable... Vraiment très amère pour moi d'accepter ceci car si elle croyait que je n'allais pas remarquer son petit manège c'était sans compter sur le milieu social d'où j'étais issu …
Pendant quelques instants et Némys avait sans doute dû le remarquer depuis le début, mon aura devenait soudainement très mauvaise voir maléfique si on était dans une science fiction. Je pense même que je serais prêt à lui trancher sa gorge rien qu'avec le tranchant de mes cartes … De plus j'ai déjà tué pour moins que ça alors qu'elle ne force pas s'il vous plait ...
Elle pourrait juste arrêter d'envenimer plus le problème comme ça ? Soudain alors et merci Arceus, je la vis reposer sa main gantée sur la table.

C'est ça, je préfère... Repose tout doucement et sagement la main que tu cachais en dessous. Par chance et heureusement pour elle, son membre ne comportait aucune armes ou objets susceptible de blesser.
C'est très bien alors... On va  pouvoir en rester là tous les deux.
Tu as vraiment de la chance que je n'ai pas apporté mon 1911, toujours fidèle depuis mes débuts de criminalité avec moi sinon j'aurai aussi discrètement mis ma main sous la table et ça aurait finit comme dans les westerns...
J'ai bien par contre ma matraque télescopique avec moi que les gardes n'avait même pas trouvé à l'entrée d'ailleurs mais ce n'était vraiment plus le moment de l'utiliser maintenant que la tension était retombé. De même la sortir ici dans lieu blindé de sécurité et d'armoire à glace s'annonçait juste compliqué pour en sortir ensuite. Donc restons en bien là au final.

Maintenant, nous allons aussi pouvoir nous re-concentrer un peu mieux sur la partie actuelle de Poker qui ne comportait plus que nous deux d'ailleurs pour cette manche. Ma bonne humeur revient alors aussi rapidement qu'elle était partit.

Sauf que visiblement Nyssa Germanni avait le don d'énerver encore plus car après une interminable pause dans ses paroles, elle annonçait le plus royalement du monde qu'elle relançait encore. Heureusement que mon regard ne portait pas sur elle à cet instant car l'espace d'une demi seconde, elle aurait pu très y lire dessus un truc du genre «Are you f*cking serious ?».
Ben voyons ! Relance encore, je t'en pris ! J'aime perdre encore un peu plus d'argent... C'est pas comme si c'était juste en ce moment...



- Je suis quand même.


Oups, je venais de faire une erreur avec ce «quand même» mais qu'importe ce n'était pas dramatique dans l'immédiat.
Le ton de ma voix et mon expression du visage étaient toujours parfaitement normal, impossible à déceler quelques soit sur moi du coup même pour les joueurs les plus professionnels.
Mais en même temps, n'importe qui allant du plus bon au plus mauvais aurait dit la même chose. Suivre une mise pareille alors qu'on savait très bien qu'on n'avait pas le jeu nécessaire pour continuer au final, c'était vraiment passer pour un Wattouat ou un Poichigeon mais pour un flambeur provocateur aussi.
Du coup tant pis, je ne pouvais pas de toute façon arrêter maintenant ma main qui déposait en silence ces deux jetons à la valeur colossal et elle pensera bien ce qu'elle voudra, ça m'est égal ! Juste que cette championne comprendra au moins que je ne voulais pas me montrer insolent ni inconscient dans ce geste mais que j'avais bien des couilles de continuer ainsi ...
Je refuse de me coucher parce qu'elle le veut, ne croit pas que je me soumettrais à toi de cette façon ... Tu veux faire durer un peu plus le jeu ? Et bien soit !
De même cette championne devrait sincèrement avouer que ce n'était pas tous les soirs qu'on tombe sur des personnes comme moi. Le fait de la défier comme ceci était déjà une victoire en soit, j'espère qu'elle appréciera l'effort en tout cas …


Heureusement encore que les règles du Poker possédait encore certaine «limites»  concernant le nombre minimum de relance à chaque tour sinon cela n'en finira pas !
Tant pis du coup pour mon tas de jetons qui avait sérieusement baissé et qui avait maintenant perdu un bon quart depuis que j'étais arrivé ici. C'était un peu ça aussi le Poker, quand on joue on perd son argent. Tant pis, j'essayerai de me rattraper les prochaines manches en me couchant énormément.
Et du coup juste après ma confirmation que je suivais sa mise, on était tout bon. Le croupier pouvait donc nous demander de dévoiler nos jeux, l'un allait par conséquent se ruiner un peu mais pas totalement encore et on pourrait ainsi passer à autre chose.

Sauf que quelque chose d'aussi extraordinaire que insolite venait d'arriver tout juste et fit retarder un peu la donne.

Un très beau Draco que j'avais sûrement dû apercevoir avant dans ce casino avait alors accosté la championne discrètement avec visiblement quelque chose à lui dire. Sûrement le sien, j'imagine au vu de sa rareté et du type de Pokémon auquel la championne excellait. Très belle bête en tout cas qui me faisait imposer un certain respect vis à vis de celle-ci.
Mais ce qui me surprit le plus après l'avoir remarqué était bien que ce dragon fut accompagné de ma Némys qui la suivait parfaitement neutre et silencieuse dans ses déplacements juste derrière.
Et bien, la voir ainsi avec d'autre Pokémon c'était juste rare pour ne pas dire impossible. Ma Noctali ou ce Draco, on dû faire l'un ou l'autre de grand effort alors.

Je vis alors la championne et son serpent bleu parler en silence , personnes ne pouvaient donc les entendre du coup mais c'était sûrement pour voir son jeu forcement, chose qu'elle fit aussi rapidement que discrètement juste après. Les Pokémons avaient ce droit puisqu'ils n'étaient que spectateur mais peu de joueurs aimaient que les siens face ceci à cause des émotions bien plus frappante de leur partenaire. Heureusement qu'avec la mienne, c'était de loin d'être aussi facile que de lire dans les yeux d'un Nosferapti...
De plus son excellente vue Nocturne me permettait de ne pas m'inquiéter pour savoir si elle connaissait mon jeu ou non dans l'immédiat.
Pourtant juste après ceci, je crû comprendre que son Draco désirait une chose en plus et c'était visiblement de permettre aussi à ma Noctali de voir son jeu. Chose tout à fait surprenante de sa part comme un peu pour la championne aussi qui accepta aussitôt.

Restant alors à un bon deux mètres de distance réglementaire comme à son habitude, elle regarda alors ses cartes se soulever et lui fit automatiquement savoir que c'était bon. Sans causer plus de problèmes, heureusement.
Croyant que c'était finis du coup, je fus légèrement surpris de constater le contraire avec ce dragon accompagné de ma Némys approchant maintenant de moi et de la même façon, attendre mon avis après être arrivé à ma hauteur .

Oh alors ce Draco voulait aussi savoir mon jeu par la même occasion ? Et bien, je ne voyais pas d'inconvénient mais après ça, j'avais quand même une faveur à demander :



- Vous permettez ? Ce n'est pas tous les jours qu'on à l'honneur de tomber sur un Pokémon pareil.


Ce n'était pas la championne qui me confirmais alors si j'avais le droit, c'était son Draco lui même qui ne perdit pas de temps du tout pour hocher sa magnifique tête comportant une corne.
Et bien de cet manière, Nyssa ne pourra donc pas ce plaindre que c'était ma faute...
Je le carrerais donc avec la plus grande délicatesse possible que même Némys aurait pu être jalouse et me détester à l'heure actuelle. Visiblement le concerné appréciait beaucoup et moi aussi d'ailleurs, le contact de sa peau avec mes doigts était juste doux et agréable. Il sourit alors légèrement comme moi aussi d'ailleurs et je ne pu résister à l'envie de lui grattouiller le menton, appréciant encore plus mon geste.

Après deux bonnes minutes de détente et de pause, il fallait repenser à la partie malheureusement et à contre coeur donc je rapporta mon attention sur la table laissant alors ce Draco et Némys.
Mon humeur affichait alors sur l'instant présent un air parfaitement neutre bien loin de celui joyeux d'auparavant, Poker oblige, et la voix que je pris aussi d'ailleurs :



- Merci encore.   Bien et si on reprenait ?


Oui, allez c'est pas tout mais j'ai de l'argent à perdre moi …
Le croupier demanda alors à voir nos cartes, ce que je fis premièrement.






*********


Le concerné était visiblement apte à répondre à ma requête d'après sa réponse positif et l'humeur de sa maîtresse aussi. Néanmoins, le dragon me demanda de ne faire à aucun mention de son jeu, cela allait de soi bien entendu. Combien de fois, j'ai dû garder secrètement des informations bien plus compromettante que ceci en plus ?
Avec un léger sourire qui se dessinait sur mes lèvres, je lui répondis alors paisiblement même si j'étais légèrement amusé par ce qu'il ne savait pas :



- Naturellement, cher Apophis.


Je me rapprochais alors un peu plus de cette femme susceptible d'être dangereuse comme moi afin d'attendre son jeu en restant bien sûr assez loin de sa portée, déjà ce qu'elle avait fait tout à l'heure comme moi et Nath' l'avions pu remarquer, c'était limite …
Un peu étonné vis à vis de moi que je restais ainsi où j'étais et que je n'avais nullement bronché à aucun moment , elle me montra alors tout aussi discrètement son jeu et dès que j'aperçu son six et sa dame de pique, cela me suffisait amplement et je lui fit alors savoir même si de toute façon, elle n'était pas assez intelligente pour comprendre notre language :


- Merci bien …

Et fourre toi bien le doigt dans l'oeil au passage si tu comptais remarquer quelque chose d'autre me concernant … La championne devait à mon avis toujours préférer mon dresseur à moi comme jouet à manipuler.
Bien comme je l'envisageais … Ce n'était forcement que normal de finir comme ceci pour Nath' qui n'allait que perdre prochainement car un malheureux cinq peut que se faire facilement rattraper par une autre carte plus forte mais c'était néanmoins très bien joué de la part de Nathanael. Vraiment peu de personnes auraient de toute façon rester pour tenir tête à cette championne que je haïssais déjà ...

Une fois arrivé à la hauteur de Nathanael, surprenant celui-ci un peu au passage, je dis alors à mon compère :



- Allez y et ne vous en fait pas contrairement aux apparences, mon dresseur sera sûrement ravi de voir un Pokémon comme vous.


Effectivement ce cher petit fut assez bien reçu par lui juste après lui avoir montré son jeu.
Je pense bien que Nath' risque d'avoir une sacré et mauvaise surprise avec moi sur le chemin du retour d'ailleurs. Rancunière que j'étais...

_________________






Thème de Nath' (Avec paroles) :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Poker Face sur la Dame de Pique [Nyssa]   Lun 23 Fév - 21:48


Ma relance avait eu l’effet que je désirais ça se voyait de manière on ne peut plus claire et cela réussit presque à faire revenir en moi cette humeur fière et agréable du début de partie. Après tout, si j’avais décidé de passer la soirée hors de mes travaux diverses se n’était pas pour me prendre la tête avec un insolent qui avait décidé que provoquer une championne pimenterait son quotidien. Non il fallait que je reste calme, zen ce n’était qu’un jeu après tout et à la différence des autres joueurs de la table, mon compte de jetons ne m’était absolument pas précieux, au contraire ce n’était qu’une sorte d’argent de poche que je stockais ici et là en cas d’envie de jeu comme ce soir. En plus de l’expression désappointée du jeune homme encore debout, ce dernier révéla qu’il choisissait de me suivre “quand même” si je reprenais ses dires. Voyez vous cela, alors comme ça les cartes qu’il avait en main ne lui permettaient pas d’être totalement confiant face à ses actes, ou ma déclaration l’avait tant chamboulé qu’il en avait perdu son impassibilité pendant une poignée de seconde ? Je n’en savais trop rien mais je ne pus m’empêcher de relever discrètement un des coins de ma bouche affichant un air satisfait. Il plaça un nouveau jeton sur la mise et réflexion faite, plus le tas grossissait grâce à des mises ne m’appartenant pas, plus sa valeur s’en trouvait gonflée à mes yeux. Je devais certes avouer que je n’avais pas eu souvent l’occasion de croiser des gens assez courageux pour me tenir tête sur un de mes propres domaines, ou assez fou l’adjectif dépend du point de vue selon mon avis. Je devenais tout de suite bien plus objective lorsque je savais que la victoire n’était pour moi qu’à portée de main et ma vision des choses en devenait que plus agréable à entendre.

Il y eu l’arrivée d’Apophis qui retarda un peu le dévoilement final de nos jeu et je fus étonnée qu’il demande à ce que mon jeu soit visible par un autre pokémon que lui. Je n’avais rien contre cela bien au contraire mais je trouvais cela simplement, surprenant d’autant plus que la noctali ne semblait pas des plus affectueuses. Le regard qu’elle me lançait semblait aussi neutre que celui des joueurs qui se trouvaient en face de moi mais il y avait quelque chose en elle qui inspirait méfiance, peut être m’avait elle vu porter la main sous la table tout à l’heure. Peut m’importait, du moment qu’elle ne devenait pas agressive envers moi, je ne le serais aucunement envers elle, partant du principe que la compagnie d’un pokémon était souvent bien plus constructive que celle de certains hommes ou femmes. Gardant mes pensées pour moi, je lui dévoilais mes cartes et lorsqu’elle me fit signe qu’elle les avait assez vues je cru apercevoir sa gueule s’entrouvrir et un brin de logique suffisait pour comprendre qu’il devait s’agir d’une discrète formule de politesse. Je fermais les paupières et penchais la tête vers elle afin de la remercier à son tour avant qu’elle ne s’en aille avec mon dragon. Je posais ma main sur sa tête en esquissant un discret sourire, m’attendant à ce qu’il reparte vers le coin qui leur était destiné mais il n’en fit rien.

Au contraire, je me replaçais face à mes différents adversaire et vis avec une surprise peu camouflée, qui se traduisit par le relèvement de mes deux sourcils à la fois, que les deux pokémons avaient fait le tour de la table pour aller voir le seul joueur encore en course. J’aurais du me douter que la noctali lui appartenait mais je n’avais pas vraiment pris le temps d’analyser quels étaient les pokémons présents pour cette partie. Apparement la renarde souhaitait que son dresseur fasse pour Apophis ce que je lui avait permis de faire, regarder son jeu afin de savoir à quoi s’en tenir. Il le laissa le voir et avant de le laisser partir, il adressa une requête à son égard qui n’était pas des moindres qui plus est selon moi. Il souhaitait poser la main sur lu comme je venais de le faire moi même aussi si ça ne tenait qu’à moi, j’aurais préféré qu’il n’en fasse rien mais était à mon Draco qu’il incombait de répondre et c’est pourquoi j’attendit patiemment qu’il lui fasse savoir si oui ou non il acceptait cet acte. Cela ne semblait pas le déranger à première vue puisqu’il se laissa caresser pendant de longue seconde d’une manière qui me sembla un peu trop familière à mon goût mais semblait plaire à mon partenaire, il était bien plus diplomate que moi après tout et savait quoi faire pour se faire apprécier par la majorité des gens talent qui chez moi, n’était pas vraiment exacerbé.

Bien, maintenant cet épisode passé et que le jeune homme avait poliment remercié mon pokémon de lui avoir fait l’honneur de se laisser caresser, il était temps de terminer la partie que nous avions entamé depuis un petit moment déjà. Le temps passe vite quand on s’amuse dites moi. Le jeune homme abaissa sa  main en premier, laissant à la vue de tous une paire de six accompagnée d’un cinq en carte haute. Mon coeur avait fait un bond lorsque j’avais vu qu’il possédait la même paire que la mienne mais ma victoire était indiscutable puisque c’était son cinq face à ma dame. Je me retenais d’exprimer quoi que ce soit afin de ne pas gâcher le suspens, dévoilant dans un premier temps ma carte la plus forte avant d’abaisser quelques secondes plus tard, après que tout le monde ait eu le temps d’envisager que je ne possède aucune combinaison, mon six de trèfle en laissant apparaitre sur mon visage un large sourire satisfait.


- Je crois bien que je remporte la mise.

Je ne préférais rien ajouter à cette simple phrase qui suffirait sans doute à lui taper sur les nerfs en exposant l’évidence même. Mais bon il fallait ce qu’il fallait, lui même s’était fait un malin plaisir à me provoquer tout à l’heure aussi maintenant il fallait qu’il en assume les conséquences en regardant le tas de jetons s’éloigner du centre de la table pour rejoindre mon propre tas. Bien, la première partie étant selon moi une des plus importante il était important à mes yeux de la remporter histoire de prouver à chacun que j’étais loin de plaisanter quand même quand à mon niveau de jeu. Maintenant que tout était clair nous pouvions continuer sur de bonnes bases en espérant que les provocations ne reprennent pas de plus belles.

❦❦❦

Après que Némys ait naturellement convenu de garder toute trace d’émotivité de ses traits durant l’échange avec Nyssa, je l’escortais vers l’endroit où siégeait ma championne. Après avoir moi même regardé ses cartes et m’être dit qu’elle avait joué cette partie de manière un peu trop confiante avec une telle main, je me déportais pour laisser la jeune femme dans l’angle de vue de la renarde qui s’était assise à deux mètres de là. Ensuite, je me laissais caresser avec joie par sa main gantée avant de m’éloigner pour suivre Némys qui préviendrait sans doute son dresseur avant que je ne me place près de ce dernier. Je vis même un sourire s’afficher sur ses lèvres alors que je la quittais, décidément son humeur était catégoriquement différente selon qui elle avait à faire en face d’elle. Un peu rassuré d’apprendre par la noctali que son dresseur ne me serait pas aussi hostile qu’il en avait l’air envers ma propre coéquipière, j’ondulais lentement pour me rapprocher de lui sans le brusquer. Mon soulagement fut grand de constater que le jeu du jeune homme ne serait pas suffisant pour cette manche, mais je restais impassible à mon habitude avant d’incliner ma tête vers l’avant, fermant les yeux pour le remercier d’une courte révérence.

Avant que je ne reparte vers le coin qui nous était destiné, je fus étonné d’entendre une telle requête à mon égard, les gens étant habituellement trop intimidé par mon type ou par ma championne pour oser formuler cette question. J’acceptais alors d’un unique hochement de tête, considérant que ce serait ma manière de le remercier pour avoir accepté de me laisser voir son jeu et de le féliciter a’voir su tenir tête à Nyssa durant toute cette partie. Je ne préconisais pas particulièrement la provocation gratuite qui avait quelquefois fort penché vers la grossièreté envers une dame, mais il était bon que ma partenaire se rappelle de temps à autre que son statut ne lui permettra pas de tout obtenir sur un plateau d’un simple claquement de doigts. Ou de fouet plutôt la concernant. Ce fut d’autant plus très agréable pour ma part si bien que je m’égarais à sourire un peu face à tant de tendresse d’un parfait inconnu. Une fois ce moment d’égarement fini et les remerciements du dresseur reçus, je m’en retournais vers la Noctali qui semblait un peu exaspérée.


- Vous semblez quelque peu contrariée, serait-ce à cause du comportement de votre dresseur ? Si ça concerne le mien j’en suis tout à fait navré.

Je me remis en place, m’enroulant un peu sur moi même en attendant la réponse de la sombre canidé. Maintenant que nous connaissions le résultat de cette partie, je pouvais enfin me détendre un peu jusqu’à la prochaine en regardant varier les expressions de tout le monde, particulièrement celles de la future gagnante en titre. D’ailleurs avant que j’oublie, je voulais partager un peu mes impressions avec la jeune Némys sur cette manche.

- Effectivement, comme vous l’avez si bien dit, il s’agissait d’une main prometteuse et difficile à tenir. J’admire la manière dont le jeune homme qui vous accompagne à tenu tête à Nyssa, rares sont les personnes osant se comporter ainsi avec elle. Le dernier à avoir fait cela, c’était un challenger. En même temps c’était un contexte différent et je suis persuadé qu’il le faisait exprès, elle a mit des heures avant de redescendre en pression c’était une catastrophe… Excusez moi, je me fais penser à une nirondelle à parler ainsi. Faites vous équipe ensembles depuis longtemps ?

J’espérais ne pas l’agacer à parler ainsi et en même temps, il y avait peu de pokémons avec qui j’avais réussi à prendre et à garder la parole pendant tant de temps. Je tournais la tête vers elle pour écouter sa réponse, maintenant que la partie avait cessé il aurait été idiot de rester captivé pour le moment. Quand la prochaine manche débuterai, ce serait une autre histoire.

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Askan
I'm Free !
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 10/08/2014
Localisation : Breton powa !

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Poker Face sur la Dame de Pique [Nyssa]   Jeu 26 Fév - 20:12

Effectivement comme je l'avais pensé, il était plus que clair que j'allais perdre cette manche au final et un bon tas d'argent avec. La main de Nyssa Germanni le confirmait plus que bien avec son six de trèfles et sa dame de Pique. Inutile de vous préciser que sa dame battait mon cinq de beaucoup. Oui bon, c'était aussi logique que les règles sur les valeurs des cartes ont été définit ainsi.

Et bien, elle avait vraiment prit tout son temps pour dévoiler l'intégralité de son jeu, cette femme en plus… Assez pour essayer de m'imposer sa façon de jouer sévère ou de m'irriter encore plus mais je n'en fit rien et resta parfaitement calme et serein, elle échoua donc sur ce coup encore. Désolé pour elle mais j'avais appris à force à garder mon sang froid depuis bien longtemps.

Quelques temps après avoir révélé aux yeux de tous qu'elle possédait aussi une paire de six donc, Nyssa ne pu s'empêcher de conclure avec un léger sourire forcé et sa voix qui sonnait faux dans mon esprit :



- Je crois bien que je remporte la mise.


Merci, c'est très gentil. Je l'avais même pas remarqué, tiens ! Pensais-je en rigolant sarcastiquement dans ma tête.
Ironique au possible,oui … Elle devait vraiment me chercher mais savait-elle au moins que j'étais plus victorieux que la championne sur ce défi ?
Pourtant ce fut assez contraire à ce qu'elle fit ensuite à savoir se replacer correctement dans son siège pour mieux attendre la prochaine partie. Elle détourna donc son attention de moi du coup, peut-être que ceci était un simple avertissement plein de sous-entendu pour ma
part ?
Mais quand même, si cette femme s'était permise de faire de l'ironie gratuitement, me permettra t'elle au moins d'en faire pareil prochainement ? Je l'espère bien ...

Ainsi donc le tas de beau jetons de cette première manche partit, grâce à l'instrument du croupier, rejoindre celui de la propriétaire du Casino qui était maintenant bien garni et gros alors qu'il était inutile d'avoir un diplôme+8 pour savoir que ce genre de personnages était déjà assez riche comme ça et que donc cette somme en particulier ne représentait rien pour eux. C'est vraiment l'hôpital ou le centre Pokémon qui se fout de la charité, oui.

Mais bon bref, pensée de la société à part, la partie de Poker continuait toujours.

Les jetons indiquant la «Petite Blind» et «Grosse Blind» à faire avant toute chose, tournèrent donc dans le sens des aiguilles d'une montre et c'était maintenant à mon tour de faire la Grosse blind cette fois-ci. La petite Blind sera pour mon tour à la prochaine manche du coup.
La femme à ma droite, celle qui savait beaucoup mieux gérer ses émotions que l'autre à cette table, exécuta donc la petite mise en envoyant un jeton néanmoins élevé au centre puis ce fut à moi. Et hop ! Un jeton encore plus élevé en moins dans mon jeu, obligé de mettre dans la mise au centre de la table pour démarrer la distribution des cartes.

C'était vraiment la pire des choses quand c'était notre tour d'avoir la grosse blind avec ce volage gratuit de jeton. Pourtant cette dernière avait néanmoins un avantage car en étant ainsi dernier joueur de cette manche, on pouvait tout simplement ce permettre de «checker» sans dépenser un moindre sous ! Pratique aussi d'être à la fin pour analyser et détailler tous le monde à part si quelqu'un avait l'incroyable idée de relancer bien sûr.



- Hum... Je relance …


ET BEN TIENS !

La femme à ma gauche celle qui devait sûrement être plus discrète qu'un Brouhabam dans une église venait soudainement de relancer, non sans aucune assurance dans ses fait et gestes. Ok, elle devait sûrement avoir un bon jeu bien qu'il n'y avait aucunes cartes sur la table encore, elle aurait mieux fait d'attendre un peu, oui.

Bon ben c'était mort pour le check en tout cas !

Dès que le tour de table venait de se faire, avec les personnes la suivant ou non, c'était à moi de conclure le tour au final pour savoir si je la suivais ou non. Et mon résultat fut sans appel :



- Je me couche …


Oui, c'était vraiment le mieux à faire pour moi me concernant à l'heure actuelle. J'avais assez bluffé et misé inutilement comme ça, il était donc plus que temps que je me repose maintenant. Je n'étais même pas sûr de tenir mon jeu cette fois.

J'espère que je me referai assez rapidement lors d'une prochaine manche par exemple. En attendant, je ne perdit en rien mon analyse sur la partie : Observant tous le monde mais concentrant légèrement plus mon attention sur cette championne froide.
Cela serait plus que bien d'ailleurs qu'un joueur ou plusieurs, ce fasse battre et éliminer ainsi prochainement. Ca m'arrangerait beaucoup …




******************


Alors Nathanael venait donc de perdre.

Je l'avais déjà prévu à l'avance de toute façon depuis que j'avais seulement regardé son jeu. Mais néanmoins, le fait de continuer quand même pour qu'il défie cette championne à son petit jeu était pour moi une chose des plus remarquables qu'il venait de faire.
Ainsi pour moi au final, il avait plus gagné cette manche qu'autre chose face à elle, Nath' avait donc tous mon soutien à cet instant. Malheureusement la seule victoire qui compte au poker ce résumait avec l'argent. S'en était infligeant …

Apophis le draco était maintenant revu à mes côtés en se posant pour mieux s'enrouler, après avoir vu au final le jeu de Nath' et s'être bien fait dorloter au passage.
Soudainement étonné de mon humeur actuelle sur cette situation, il me demanda alors si j'étais contrariée sur le comportement de mon dresseur vis à vis de lui avant de s'excuser légèrement.
Le pauvre ne devait pas non plus. Cela était des plus normal de réagir ainsi car c'était dans ma nature de ténébreuse et inscrit dans mes gênes aussi. J'aimais donc parfaitement embêter Nath' de temps à autre et lui tout comme moi, avait parfaitement cette habitude.
Je lui annonça alors d'une façon signifant qu'il ne fallait pas qu'il s'en inquiète non plus :



- Je m'en fiche pas mal vous savez. C'est tout à fait naturel pour moi d'être comme ça avec lui, il le prend très bien de toute façon.


Sur ce, les regards envers la table de nos dresseurs reprirent de plus belle avant que mon voisin brisa alors cette règle pour reparler un peu de ce qui c'était passé et en essayant de partir sur autre chose aussi pour la discussion :


- Effectivement, comme vous l’avez si bien dit, il s’agissait d’une main prometteuse et difficile à tenir. J’admire la manière dont le jeune homme qui vous accompagne à tenu tête à Nyssa, rares sont les personnes osant se comporter ainsi avec elle. Le dernier à avoir fait cela, c’était un challenger. En même temps c’était un contexte différent et je suis persuadé qu’il le faisait exprès, elle a mit des heures avant de redescendre en pression c’était une catastrophe… Excusez moi, je me fais penser à une nirondelle à parler ainsi. Faites vous équipe ensembles depuis longtemps ?


J'étais assez amusé par cette anecdote comique qu'il me racontait. Sa dresseuse était vraiment un cas rare, oui.
Le dragon m'avait demandé aussi si je faisais équipe avec Nathanael depuis longtemps. Oh pour ça ! C'était plus que vrai,
oui …

Son sujet de conversation me sembla des plus intéressants, détachant alors mon attention de la table, pour mieux le regarder dans les yeux, je lui répondis donc :




- Bien sûr. Aussi loin que je me souvienne, oui …


Petite pause dans mes paroles pour mieux chercher mes mots. Assez compliqué avec tous mes souvenirs aussi bon que mauvais et qui faisaient maintenant surface dans mon esprit suffisant à me rendant mélancolique.
Ah … Tout ça … Moi, puis la première fois que je rencontrais Nath',notre condition d'exclu aux yeux des grands commune, mon Evolution,la team, les entraînements, Phoénix aussi avec Nessie maintenant en plus, les supérieurs plus fort que nous, les missions suicides puis son quartier, le gang …
Oui, vraiment tant de choses à citer aussi belles que horribles.


- … Je suis sa première Pokémon depuis toujours, je n'étais qu'une simple évoli faible et chétif à l'époque mais grâce à lui comme grâce à moi pour sa part, nous avions pu toujours aller de l'avant difficilement ou non et en être là aujourd'hui, oui … D'ailleurs, j'ai toujours voulu être Noctali depuis que j'avais découvert la vrai vision de ce monde, Nathanael trouvait aussi que c'était pas mal d'ailleurs et le reste fut assez facile vu que nous sommes toujours intimement liés à ce jour.
Il est vrai que …



Je m'arrêta soudainement surprise ici. Qu'est-ce qui m'avait prit à cet instant de lui révéler tout ceci ? Heureusement encore que je venais de reprendre conscience à cet instant pour me stopper car qui sait ce que j'aurai pu faire et Apophis aussi du coup avec son statut d'élite …
Hum oui … Combien de Pokémons ainsi que leur dresseurs ont été arrêtés de cette manière ?
A mon tour alors comme lui avant de faire mes excuses, non sans être assez froide et contrariée :



- Excusez-moi, c'est moi qui est trop bavarde maintenant ...


Très contrariée donc de m'être fait piéger facilement par mes émotions et de lui avoir du coup presque fournit des informations intéressantes et compromettante pouvant nous concerner tous les deux, je ne pus m'empêcher donc de souffler un bon coup avant de mieux m'asseoir parmi les autres afin de me re-concentrer sur la table, le regard rouge haineux.

J'espérais très fortement que Apophis n'insisterait pas plus en me laissant tranquille du coup. Je n'avais strictement plus rien à rajouter maintenant concernant ceci et la partie de Poker venait de reprendre au passage avec mon Nathanael qui s'était couché après l'annonce de cette femme excentrique. Bon choix pour sa part, par contre j'étais plus que curieuse de savoir comment la maîtresse de Apophis allait réagir à ceci.

_________________






Thème de Nath' (Avec paroles) :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Poker Face sur la Dame de Pique [Nyssa]   Mer 4 Mar - 19:55


Découvrant mon jeu une nouvelle fois, de nouveau détendue et impassible je n’eu aucun mal à camoufler mes émotions face à la paire de têtes dont je venais d’hériter. A croire que la chance serait de nouveau avec moi pour cette partie et d’autant plus que j’avais beaucoup moins à m’en faire qu’avant, partant dès le début avec une combinaison. J’avais la forte impression qu’après le duel au sommet que nous avions mis en place à la partie précédente, celle ci serait bien plus calme et ce n’en serait que bien mieux pout mon système nerveux. Je commençais déjà à jouer avec le jeton que je prévoyais de poser sagement au centre des mises, le faisant glisser sur mes doigts agilement comme le faisaient les prestidigitateurs lorsque l’amatrice me fit abandonner mon manège en relançant avant même que le croupier ne dévoile les cartes suivantes. Elle rêvait de faire la même chose que le jeune homme au tour précédent sans doute, sauff qu’elle n’en avait absolument pas le niveau et je doutais qu’elle en ait les cartes. Il fallait croire que de défier une championne rendaient leurs parties excitantes ou je ne sais quoi, parce qu’il était évident que je ne me couchait pas avec la paire que j’avais en main.

A l’inverse, le type qui m’avait tenu tête décida de se coucher prématurément à croire qu’il était trop fatigué pour continuer pour le moment. Soit, qu’il se repose je n’en avais que faire et je le recorrigerais sur une autre partie sans doute, mais une chose était sûre et certaine, il n’avait pas interêt à m’épier pendant que je jouais parce que sinon ça allait mal aller. Enfin bref, quand mon tour arriva, je rajoutais ma propre mise sur le tapis de manière nonchalante et presque indifférente, le parfait opposé à l’humeur de la femme. J’espérais qu’elle comprendrais de cette manière que si elle ne réussissait pas mieux à se contrôler, sa place était sans nul doute ailleurs mais absolument pas ici.

Le croupier commença à dévoiler les cartes et une troisième carte s’accorda avec les deux que j’avais en main, s’en était presque honteux d’avoir un jeu pareil pour une partie si plate. Elle n’était pas si fade que ça non plus, l’homme à la moustache contrôlait particulièrement bien son jeu, ses gestes et ses émotions, mais il n’y avait pas de commune mesure avec la partie précédente. Je ne dirait pas que ce genre de provocation me manquait, bien au contraire, je disais simplement que j’aurais préféré avoir un jeu de ce genre pour la manche précédente ou une future similaire.

Les mises se passèrent lentement et de manière assez insipide, mis à part pendant les moment où il était difficile de ne pas rire face à l’attitude pathétique de la joueuse qui s’évertuait pourtant à relancer de manière quasi systématique gênant particulièrement ses adversaires. Moi je n’en avais rien à faire, mais pas les autres qui semblaient plutôt gênés que leurs jetons s’envolent à une vitesse pharaonique sous prétexte qu’une débutante voulais faire ses armes. De temps en temps ce genre de technique finissait par marcher, à force de relance les joueurs finissaient lassés et se couchaient tôt ou tard, malheureusement pour elle ça ne fonctionnait pas avec moi. Je continuais à suivre, sans vraiment prêter attention à la novice, ne me souciant même pas que je risquais de m’associer à une image de flambeuse ou je ne sais quoi. Peu m’importait de toute façon, l’avis que les gens me portaient n’incombait en rien à mon travail ou mon statut et je ne m’étais jamais encombrée de relations sociales de toutes façon.

A la fin de la partie, alors que toutes les cartes étaient révélées, il ne restait que moi, la novice et le magnifique carré que j’avais en main. Je ne m’attendais pas à tant au départ, mais il aurait été tellement dommage de se coucher avec de pareils atouts en main. Même si la femme en face de moi souhaitait sans doute faire son effet sur la table, l’attention des autres joueurs était plus attirée par le coin des pokémons que par la partie en cours. Pour ma part, je continuais plus à penser à mes petites affaires et à me concentrer pour continuer mon jeu de main avec le palet de valeur provenant de mon tas personnel qu’à ce qu’allait faire la propriétaire de la Shaofouine. Cette dernière était venue voir le jeu de sa propriétaire et était partie aussi sec retrouver ses pairs. Lorsque vint le moment d’abattre nos jeux, elle posa sur la table ses cartes à la manière d’une écolière exhibant une bonne note. Effectivement un full, c’était une bonne combinaison mais ce n’était pas suffisant face à un carré de valet. Une fois encore je remportais la manche et alors que la débutante se décomposait dans une mine déconfite et que le croupier poussait une nouvelle fois le tas de jetons vers moi, je détournais la tête vers un des serveurs en costume qui desservait cette zone et lui fis signe de venir. Quand il fut à portée de voix je lui demandais.


- Amenez moi un Las Vegas je vous prie. Je me tournais ensuite vers la table avant de déclarer. Si certain d’entre vous souhaitent commander un cocktail, faites donc. Je fis un léger signe de la main avant de murmurer un dernier détail à ce membre membre du personnel. Vous le mettrez sur ma note.

Je me sentais d’humeur généreuse ce soir et bon, s’ils ne profitaient pas du fait d’être attablés pour une partie de poker dans un lieux pareil pour boire une boisson élaborée et pleine de couleur, quand allaient ils le faire. Et bon ce serait ma manière d’offrir une compensation à la dépense excessive et irraisonnée occasionnée par la femme hyper-émotive. Pour ma part, ça faisait un moment que je n’avais pas profité de cette boisson à la profonde teinte mauve translucide. Nous pourrions reprendre les hostilités une fois que chacun aurait passé commande ou se serait abstenu et dans tous les cas, j’attendais tout de même un minimum de remerciement.

❦❦❦


Je fus rassuré d’apprendre de la bouche de Némys que mon comportement face à son dresseur n’avait pas été déplacé à son égard ou même incorrect pour tout autre motif personnel. Je faisais très attention à ce que je faisais le plus souvent mais cette fois ci, je m’étais laissé aller à un moment d’égarement et j’étais rassuré de ne pas avoir à en payer les conséquence. Après mon monologue interminable, elle sembla pensive un instant et elle me confia ensuite qu’elle et son dresseur étaient non seulement proches, comme pouvait le prouvait sa forme évolutive, mais qu’ils avaient aussi commencés à s’entrainer ensemble et ne s’étaient jamais quittés. J’étais heureux de pouvoir entendre parler de tels liens, si forts sans ambiguité ou gêne de la part du dresseur ou du pokémon. J’étais très intéressé par ce qu’elle me racontait, la regardant droit dans les yeux mais elle stoppa net en plein milieu de phrase comme si elle venait de se rendre compte qu’elle en avait trop dit ou quelque chose y ressemblant. Je relevais un peu la tête avant de lui demander.

- Quelque chose vous tracasse t’il ?

Elle s’excusa immédiatement, prétextant de trop parler à son tour mais je sentais bien qu’elle semblait contrariée au ton de sa voix. Elle partit se mettre en retrait, m’empêchant de répliquer quoi que ce soit si bien que je la suivais des yeux jusqu’à ce qu’elle ne s’assoie le regard dur et tourné vers la table de jeu. Je levais de nouveau un peu plus la tête, remarquant au passage que la partie avait recommencé mais le comportement de la jeune noctali me tracassait et si c’était par rapport à ce qu’elle avait dit, je ne voyais pas ce qui pouvait lui sembler préjudiciable dans son discours. Je poussais un long soupir avant d’esquisser un sourire que je tentais de dissimuler en repensant à ma propre rencontre avec Nyssa. Elle était de nature particulièrement curieuse mais elle faisait attention à modérer son tempérament et ses émotions en public, profitant de cette soif ed savoir pour approfondir des recherches ou divers buts sur lesquels elle se consacrait depuis assez longtemps. Sauf que quand elle était plus petite, elle n’avait pas cet impératif de contenance qu’elle s’était imposé par la suite imposé si bien qu’elle était toujours en train d’observer, de regarder et de courir partout. Confiant quand au fait que la renarde ténébreuse n’aurait aucun mal à m’entendre penser à voix haute, je m’autorisais à mon tour à plonger dans mes souvenirs, espérant ainsi pouvoir rengager le dialogue avec Némys.

- Je comprend bien le lien que vous partagez ensembles… Moi aussi j’ai été le premier pokémon de Nyssa et elle était bien différente à cette époque. Nous nous sommes rencontrés avant même qu’elle ne possède de pokéballs, et je n’étais moi même qu’un jeune minidraco… Je lâchais un petit éclat de rire discret. D’ailleurs je crois que je l’intriguais autant qu’elle m’intriguait au départ, et finalement une petite maladresse a forcé le destin et nous avons découvert que nous avions autant envie l’un et l’autre de passer du temps ensemble. Honnêtement je l’ai toujours soutenu, quelques soit ses choix et Arceus sait que la vie ne lui a pas destiné le chemin le plus aisé…

J’avais le regard perdu dans le vide, parlant à voix basse principalement à moi même et potentiellement pour que la renarde écoute à son tour. Néanmoins, je sentais que j’en avais assez dit et il fallait mieux que je m’arrête de nouveau de parler. Que je déballe ma vie était un fait, mais que j’expose celle de Nyssa en était une autre et personne n’avait à connaitre les pourquoi et les comment qui l’avaient forgée ainsi. Aujourd’hui c’était une femme réellement forte, pugnace et impressionnante et même si elle se laissait parfois emporter par son fort caractère elle n’en demeurait pas championne qui avait son nom d’inscrit à plus d’un panthéon. Tout ceci m’avait rendu mélancolique tout à coup et j’attendais plongé dans mes pensées la suite de la partie ou que le son de la voix de la noctali ne se fasse de nouveau entendre.

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Askan
I'm Free !
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 10/08/2014
Localisation : Breton powa !

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Poker Face sur la Dame de Pique [Nyssa]   Mar 10 Mar - 22:26

Bien mon tour de repos était maintenant finit, il était donc temps de passer au suivant.
En espérant que cette fois-ci, la chance sera un peu plus avec moi et pour mes cartes car c'était l’occasion ou jamais de remonter ma somme d'argent qui atteignait à l'heure actuelle son niveau le plus bas jamais atteint.Mais cela ne pouvait être pire pour ma voisine qui avait plus que perdu son duel avec la championne du casino lors de la dernière manche.
Je suis un peu étonné d'ailleurs que cette femme amatrice était encore là au vu de la somme colossale qu'elle venait de perdre au tour précédent. Et genre pas qu'un peu ! Au moins 90 % de son argent venait de passer entre les mains de la «Méchante» et ses jetons restants ne ce comptait plus que sur les doigts de la mains.
Bon pour elle, c'était mort je crois. On l'a verra plus à la prochaine manche, c'est juste obligé avec les mises minimums à faire.

Mais avant de commencer à jouer, la championne Nyssa nous stoppa alors tous chacun et annonça ensuite à un serveur, précédemment hélé, un cocktail Las Vegas et rajouta au passage dans son annonce que si on avait besoin de quelque chose à boire maintenant, c'était l'occasion ou jamais.

Je ne fis donc pas prier et une fois que ce fut mon tour, je demanda alors à ce serveur une chose que j'espérais faire depuis que j'étais arrivé ici que seul les vrais pouvaient connaître :



- Un Vesper Martini, merci et au shaker pas à la cuillère.


Et hop ! Une citation de film connu piqué ! *Placement de produit !*

J'espère que Nyssa Germanni ne sera pas trop coincée pour comprendre la référence. Ce qui serait quand même possible. A moins que, et plus pire encore, elle aurait comprit tout de suite ma phrase et celle-ci l'aurait suffit à l'énerver au plus haut point car la championne ne serait pas du genre à laisser des individus comme moi, s'approprier des répliques cultes qui ne sont pas les leurs ?
Non mais franchement, il faut savoir s'amuser défois …

Quelques minutes plus tard après que chacun avait commandé sa boisson ou que d'autre c'était abstenu de boire voir du refuser poliment la demande de la femme, le serveur arriva alors avec nos commandes et fit ensuite le tour de la table pour nous les donner tour à tour.
Une fois mon cocktail en main et une gorgée de ce dernier de bu, je remercia alors la propriétaire du casino comme il s'en devait :



-Merci, Madame est trop bon.


Enfin bref après ceci le croupier annonça alors le début des mises. La troisième manche venait donc de commencer à cet instant.

Une fois le tour de la table fait où chacun misait ce qu'il devait sans oser relancer, il fallait dire que les tours précédents nous avaient servi de leçon, je reçu alors mes cartes et de manière discrète et rapide, je les regardais alors :


Main de Nathanael:
 

C'est décidement encore petit ce jeu … Ah quand que j'aurai une figure franchement ? Bah, ça ne devrait pas trop tarder maintenant , ma chance finira bien par revenir. Si j'étais encore présent pour les manches d'après, bien sûr.

Mais quand même ce jeu que j'avais en main …
Après reposé mes cartes face caché, je me mis à réfléchir un peu mentalement et un constat venait de germer dans mon esprit : Mon jeu était loin d'être mauvais voir il était plus que bien et annonçait du bon …
Il était même prisé par certain professionnel car mon deux et mon cinq de pique annonçait une belle suite de la même couleur car si par chance, je les complète avec les cartes correspondantes, on obtiendrait ce qu'on appelle une «Quinte Flush» encore plus puissante que le carré d'as et oui c'est possible (Beaucoup d'amateurs pensait en effet que le carré était le plus élevé au Poker et bien ils se trompaient de beaucoups). Bon c'était encore moins puissant que la «Quinte Flush Royale» heureusement.
J'avais en effet une chance de sortir une quinte flush avec mes deux cartes, ça serait trop gros mais pas non plus impossible … Arceus est-il avec moi ce soir ?

En tout cas je n'allais strictement pas m'arrêter en si bon chemin et c'était l'occasion ou jamais pour moi de remonter donc de manière tout à fait naturelle, une fois que le croupier demanda mon avis, je lui annonça :



- Je suis.


Et après moi, Re-belote encore. Oui même si on était dans une partie de Poker, je sais c'était très con. Tous le monde suivait alors de la même manière sans gonfler les mises une seule fois, pas plus mal en soit.

Et puis vu tous le monde avait fini de miser ou que personne n'avait relancer, il était maintenant l'heure pour notre croupier d'annoncer les trois premières cartes.
Ce qu'il fit donc :






Mon cœur avait peut-être raté plus d'un battement à cet instant mais mon regard ne sourcilla pas en tout cas et c'était le plus important.

Oh que oui ma suite de couleur se dessinait plus que bien … Plus qu'une carte en particulier à savoir le 4 de pique et j'étais bon j'avais ma Quinte Flush et je pouvais alors m'estimer le vainqueur de cette manche.
Je me demandais d'ailleurs si beaucoup de joueurs comme moi avait remarqué la «légère» suite qui se dessinait avec ses cartes car comme je l'avais annoncé une quinte flush qui pouvait s'annoncer était des plus difficiles à prévoir pour les amateurs mais pour les professionnels, non . Comme Nyssa ou moi, quoi.
D'ailleurs concernant cette dernière, elle l'avait remarqué aussi ? Et c'était quoi son jeu d'abord ? Enfin bref ...


J'avais vraiment visé juste en tout cas… Mais merde quoi.
Cette manche était vraiment l'occasion de récupérer l'argent qui m'était dû et au passage de faire rager cette conseillère énervante lui montrant ainsi qu'elle n'était pas imbattable et qu'elle ne pouvait pas gagner à tous les coups.


***************

Ma seule satisfaction parmi cette suite d'événements pour le moins désastreux avec ce Draco, était que j'avais vu Nath' posséder un jeu pas mal et que même plus tard grâce au carte dévoilés sur la table, ce dernier pouvait s'avérer des plus excellents …

Ah pas mal pour lui concernant Nyssa mais contrairement à moi, je n'en pense pas qu'on pourrai en dire autant de moi et de Apophis son Draco …
Je ne l'aurais pas pensé du tout d'ailleurs que je me serais mis à lui parler de choses privés de moi et Nath' et que je décide ensuite de m'isoler un peu plus loin pour pâlir à ce problème.

J'étais donc plus que grillé mais pourtant ce long dragon qui était resté au même endroit que tout à l'heure, parla alors devant lui et tout seul peut être mais mon Ouïe fine capta très bien tout ce qu'il voulait dire :


- Je comprend bien le lien que vous partagez ensembles… Moi aussi j’ai été le premier pokémon de Nyssa et elle était bien différente à cette époque. Nous nous sommes rencontrés avant même qu’elle ne possède de pokéballs, et je n’étais moi même qu’un jeune minidraco… D’ailleurs je crois que je l’intriguais autant qu’elle m’intriguait au départ, et finalement une petite maladresse a forcé le destin et nous avons découvert que nous avions autant envie l’un et l’autre de passer du temps ensemble. Honnêtement je l’ai toujours soutenu, quelques soit ses choix et Arceus sait que la vie ne lui a pas destiné le chemin le plus aisé…


Je fus assez soulagé à ma plus grande surprise, moi qui n'avait pourtant peu l'habitude de ce genre d'émotions, visiblement il ne le prenait pas trop mal et c'était donc à tout bien et tout honneur de re-aller vers lui en faisant quelques pas, me poser ensuite en s'asseyant à ses côtés et de prendre alors cette fois-ci la parole notamment pour m'excuser un peu et reparler avec lui surtout sinon j'allais me sentir un peu trop seul pendant cette partie :


- J'aime beaucoup vos anecdotes et Merci de ne le prendre pas trop mal concernant ma récente attitude. De plus aussi … Il faudra vous en faire rapidement car je dois vous avouer que c'est dans mes intérêts et de mon humeur aussi de réagir comme ça.


Je fis alors un léger sourire en pensant à des anciens souvenirs qui n'avait rien non plus de sympa ...


- Vous savez, vous n'êtes pas le premier que j'envoie balader sur les roses et croyez moi, vous ne seriez pas non plus le dernier.


Oh que oui, il pouvait me croire …
J'avais strictement plus de points communs avec une parfaite «lady» qu'un Insolourdo en avait avec un Drattak.
Combien de victimes, j'avais fait de cette manière ou tout simplement «plaquer» ? Hum … Trop pour les compter maintenant.




[Je ne peux que plus te conseiller de faire un carré d'As pour Nyssa au passage Wink ]

_________________






Thème de Nath' (Avec paroles) :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Poker Face sur la Dame de Pique [Nyssa]   Mer 18 Mar - 10:26


Mon idée de boisson sembla fort opportune puisque presque tout le monde passa commande au près de mon membre de personnel, et j’étais certaine qu’un petit malin allait s’offrir le luxe de piquer la boisson de l’espion le plus connu au monde. Je levais les yeux vers le jeune homme qui m’avait tenu tête un peu plus tôt, cherchant à lui faire comprendre d’un air blasé que c’était bien de placer une réplique culte sauf que pour que ça ait l’air vraiment classe, il fallait au moins avoir la tenue qui va avec ou bien le tas de jetons voir même les deux. La ça me rappelait plus les gamins essayant de placer à chaque phrase des puchlines de films comiques qu’un charmant joueur de casino professionnel au service de sa majesté. Il aurait mieux valu qu’il cite la cité de la peur je suis certaine que ça lui aurait bien plus collé à la peau, on aurait même pu presque y croire. Enfin dans ces cas là il valait mieux vivre et laisser mourir, et je devais avouer que l’imaginer en train de sortir un “quand je suis content moi je vomis” me fit sourire d’amusement.

Quelques instants plus tard, nos boissons arrivèrent et je fus quelque peu déçue de voir que personne n’avait osé sortir de l’ordinaire au niveau du choix. Seul mon verre offrait une magnifique teinte violette alors que les autres étaient marrons, transparents ou blancs à la limite. C’était bien dommage pour eux, ils n’auraient pas souvent l’occasion de se voir offrir une telle boisson encore moins dans un lieu pareil, on ne vit que deux fois après tout. A coté de ça je pris une petite gorgée dans mon verre et le reposais tout en savourant le mélange spécialement préparé jusqu’à ce que le commentaire du jeune homme manque me faire faire une fausse route. Heureusement pour moi, il me suffit de placer mon poing délicatement fermé devant ma bouche pour me remettre de cette faute de français particulièrement grossière. Même si l’expression avait fortement dérivé au fil du temps pour rejoindre maintenant le domaine de l’argot, dans un cadre comme celui ci il aurait mieux valu qu’il accorde en genre son adjectif donnant quelque chose comme “Madame est trop bonne”. Mêmes les mots changent avec le temps et seuls les diamants sont éternels mais quand même, il y avait des limites à la bêtise. J’aurais pu le foudroyer sur place mais tuer n’est pas jouer et dans ma grande générosité, je passais une nouvelle fois faisant signe au croupier de distribuer les cartes.

Main de Nyssa:
 

Ce fut une nouvelle main satisfaisante qui s’offrait à moi puisque deux as y figuraient déjà, une paire d’office n’est pas un mince coup de chance après tout. Déjà deux parties de gagnées et si j’arrivais à tirer mon épingle du jeu une troisième s’offrirait à moi, à croire que je me trouvais vraiment en veine ce soir. Je restais impassible, surtout en voyant qu’un nouvel as avait pointé le bout de son nez dans les cartes que venait de découvrir le croupier. Définitivement, cette partie m’était offerte sur un coussin de satin rouge mais je faisais tout de même attention aux deux cartes noires qui accompagnaient la rouge, potentiellement très dangereuses pour ma main. Je n’étais pas la seule à avoir le permis de tuer ce soir, et déjà les mises commençaient à s’amonceler au centre de la table. La seule ayant abandonné la partie fut la débutante qui après avoir sacrifié les trois quarts de ses jetons, n’avait plus assez pour suivre tout le long de la partie. Elle était quand même assez maline  pour comprendre que faire un tapis ne lui serait d’aucune utilité et préféra laisser tomber pour le moment. A coté de ça je ne fus pas le moins du monde surprise d’entendre que le jeune homme, si habile avec la langue française, avait décidé de suivre et je présageais déjà une nouvelle finale explosive. La première partie ne lui avait pas suffit il en voulait encore ? Très bien il allait être servi, après ça il comprendrait le sens de la formule “Dangereusement vôtre”.
❦❦❦


Je restais là, quelque peu mélancolique en repensant au temps qui s’était écoulé depuis maintenant dix-sept ans. Le simple fait de penser que tant d’années avaient passé depuis notre première rencontre me faisait à la fois sourire et m’interroger sur la manière dont on ressent le temps. Je revoyais tout ce que nous avions vécu comme s’il s’agissait de la veille et pourtant je savais que les événements étaient nombreux. Je fus sorti de ma semi torpeur par le retour de Nemys qui vint se rassoir à mes cotés, s’excusant de son attitude. Je lâchais un léger rire à ses mots avant de lui expliquer.

- Ne vous inquiétez pas de ça  c’est un vrai plaisir que de bavarder avec vous et vous êtes entièrement pardonnée. Après tout, ce n’est pas pour rien que l’on parle de “caractère de dragon”.

Oui si le type ténèbres était relativement réputé pour son mauvais caractère, les dragons n’étaient pas peu gâtés à ce niveau là non plus. Nous n’étions pas tous comme ça bien sûr, mais nombreux étaient les gens qui nous voyaient violents et impulsifs. Si le dragon crache du feu c’est pour sécher ses larmes, une magnifique expression qui seyait tant à ma chère championne. Je gardais bien évidement cette pensée pour moi, écoutant plutôt ce que me confiait de nouveau la renarde noire l’air aussi pensif que moi quelques instants au paravant.

- Il s’agit là d’une force incroyable alors. Je m’avance sans doute un peu trop en disant cela mais, du moment que vous ne le regrettez pas après, conservez cette protection que vous avez érigé. Soyez simplement consciente du ou des sacrifices qu’elle a engendré et qu’elle engendrera peut être par la suite.

C’était en connaissance de cause que je lui disais cela, j’étais parfaitement conscient de la manière dont se forme une façade à toute épreuve et le prix qu’il fallait payer pour l’atteindre. Néanmoins, je ne voulais pas empiéter sur le domaine personnel de la jeune noctali et c’est pourquoi je changeais de sujet, gardant tout de même en tête la trame de base de notre conversation.

- Arrivez vous à communiquer avec votre dresseur ? Par le biais d’un partenaire ou tout naturelement s’entend.
HS:
 

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Askan
I'm Free !
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 10/08/2014
Localisation : Breton powa !

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Poker Face sur la Dame de Pique [Nyssa]   Lun 23 Mar - 20:50

Bien tous le monde avait suivit les mises sauf pour la femme à ma gauche, bien sûr, dont son dernier tour approchait à grand pas.

De toute façon, c'était déjà décidé pour elle, ma voisine allait perdre à la prochaine manche si elle n'en faisait rien. Son tas de jetons actuel n'était strictement pas suffisant pour ceci.

Mais l'élimination d'une débutante n'était pas ma première préoccupation à l'heure actuelle. Cela concernait en effet moi, mes jetons, mon jeu et surtout les trois cartes maintenant dévoilés sur la table.

Car oui, c'était le plus important. Surtout quand on était à deux doigts de placer une belle Quinte Flush qui risquerait de surprendre pas mal de personne et surtout d'en énerver plus d'un. Je pensais en effet à notre très chère championne présente à notre table et en face de moi. Comment se comportait elle donc à l'heure actuelle ?

Je pris en effet cette liberté de poser pendant un très court instant mon regard neutre sur elle pour constater alors mentalement que c'était aussi pareil pour son cas et son expression actuelle, on ne pouvait décidément pas en tirer grand chose.


Enfin bref. Après une gorgée de ma boisson de bu, un autre tour de mise là aussi pas franchement passionnant car personne ne relançait pas même Nyssa, c'était enfin au tour du croupier de poser la quatrième carte sur la table pour faire avancer la partie :








…       ...       ...

L'as de pique … Un quatrième carte très grosse qui me faisait déjà une couleur avec ce que j'avais déjà en main. Dommage qu'une suite ne compte pas malheureusement avec cette carte sinon j'aurai fait directement Quinte Flush. On ne pouvait pas tout avoir non plus ...

Par contre une autre chose bien embêtante était qu'il y' avait deux As posés maintenant sur la table donc un autre bon jeu de possible pour mes adversaires, oui . Un brelan ou pourqoi un carré tant qu'on y est.
Manquerait plus que quelqu'un possède ce carré d'as justement, tiens … Et paf ! Malgré ma couleur, je perdrai quand même.


Mais Mince … Ce stress …

Mon expression du visage était peut être facile pour moi de les laisser de marbre mais par contre concernant le contrôle des battements de mon cœur, c'était complètement impossible car ce dernier battait à une vitesse folle maintenant .
Heureusement que ce dernier n'était pas audible pour les autres car il m'aurait trahi directement. Ou peut-être pour les Pokémons possédant une très bonne ouïe comme Némys un peu par exemple mais de toute façon, il était strictement interdit de faire ça dans un casino. J'en avais entendu justement de ces histoires mettant en scène un médecin par exemple et de ces Pokémon «tricheur» mais bon, on s'en fichait un peu actuellement.


C'était maintenant à mon tour de me prononcer sur la manche. Et bien mes attentions allaient être très clair ...




- Je relance du double .



Voilà, c'était dit. Toujours très calmement, bien sûr. Tout comme le tas de jetons que j'amenais maintenant au centre de la table à l'heure actuelle.
Pour la première fois depuis le début de la partie, je venais de relancer.

Et bien … Au moins ça avait le mérite d'être clair : C'est que je ne voulais pas en rester là franchement.
Mais après, ceci ne voulait pas non plus dire que j'avais forcement un bon jeu. Je pouvais très bien décider de bluffer aussi au vu des bonnes cartes sur la tables.

Sauf que là, ce n'était pas le cas, j'avais un bon jeu et je ne bluffais pas du tout. D'ailleurs au passage, je faisais partit de ce genre de joueurs qui ne bluff pas du tout et qui ne relance que quand c'est nécessaire mais ça encore fallait-il le savoir me concernant …


J'étais très curieux de connaître qui parmi les trois autres joueurs restant allaient me suivre et en particulier pour la championne Nyssa de savoir ce qu'elle comptait faire par rapport à «L'insolent» comme elle le sous-entendait .

Ah … Et surtout, j’espérai aussi que j'avais LE meilleur jeu actuellement parce que sinon … Bonjour la bêtise que je venais de faire ! Bien que statiquement, j'avais encore la cinquième carte pour me rattraper.




******************


Je l'écoutais donc plus ou moins d'une de mes oreilles attentifs tout en lâchant un bref «Hum hum» signe que je confirmais ces paroles sans vouloir rien ajouter de plus car j'avais en effet peur d'oublier des détails de compréhension ou de partir dans un débat long et barbant.
Mais je gardais néanmoins l'idée de sa dernière phrase qu'elle me plaisait beaucoup concernant ma force actuelle, physique ou mental.

Puis Apophis le dragon décida alors de me poser une autre question à savoir celle de la communication avec mon dresseur. Oh, il voulait tout savoir ? Et bien … Je ne voyais aucun inconvénients.
Après tout pourquoi pas ? On changera ainsi de sujet , rien de compromettant dans tout ça et cela nous permettrait pourquoi pas d'aborder des bonnes choses :



- Pas de manière naturel comme vous et moi en ce moment, bien sûr. Si Nathanael veut en effet m'écouter à la lettre près à l'heure actuelle ou savoir le fond de ma pensée, il devra sans surprise demander les services d'un Pokémon Psy. Assez répandu ce procédé d'ailleurs dans le commerce pour les dresseurs qui ne possède pas un des nôtres. Mais bon … Pour Nath', je ne pense pas du tout ...


Oh que oui, j'en étais plus que sûre maintenant que Nathanael n'ira plus jamais de sa vie dans une de ses boutiques spécialisées pour demander les services payants d'un Pokémons Psys afin que les dresseurs parlemente avec leurs Pokémons car je venais de me rappeler de ce souvenir …

Un souvenir très marrant en somme bien qu'un peu compromettant mais qui avait néanmoins suffit à me faire rire l'espace d'un instant.



- Oui car mon dresseur avait essayé une fois au début, il y'a très longtemps et je peux vous assurer qu'il avait laissé tomber de si-tôt cette idée après avoir découvert ma véritable façon de parler et de remarquer aussi que ma nature meurtrière était omniprésente en moi.


Mais bon , là n'était pas la question que Apophis me posait donc je devais mieux conclure :


- De toute manière, on arrive très bien à ce comprendre tous les deux par le biais des faits et gestes. Comme pour mes autres collègues de son équipe et tout comme n'importe quel Pokémon non psy et Humain d'ailleurs. Nous n'avons jamais eu de problèmes concernant cette question en bref.


Tiens d'ailleurs en parlant de question, il y' en avait maintenant une qui mettait venu en tête immédiatement après ceci :


- Et vous sinon qu'en est il pour cela ? Utilisez vous l'aide d'un de nos «confrères» psychisme ou pas du tout ?




Alors pour ma part, j'ai trouvé ...:
 

_________________






Thème de Nath' (Avec paroles) :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Poker Face sur la Dame de Pique [Nyssa]   Mer 15 Avr - 17:39


Alors que mon regard balayait mollement l’ensemble de la table sans trop chercher de but précis, je sentis celui du jeune homme de tout à l’heure se poser sur moi. Il était absolument évident qu’il cherchait à percer mon absence totale d’expression pour y trouver une quelconque indication concernant mon jeu sauf qu’aussi bon soit-il, mon jeu bien sûr, il était hors de question que les autres joueurs devinent quoi que ce soit à son sujet. Sinon ce n’était pas drôle, comment voulaient-ils que je gagne en beauté si je révélais toutes les informations croustillantes dès le deuxième tour. Au final, je me contentais juste de tourner les yeux vers ceux de mon observateur pour les planter droit en face à face avant d’hausser un sourcil d’indifférence. Il devait avoir comprit qu’il ne tirerait rien de mon visage parce qu’il détourna de nouveau le regard, tout en restant aussi inexpressif qu’à l’accoutumé.

Je portais une nouvelle fois mon verre à mes lèvres, laissant au passage une nouvelle trace brillante et translucide sur le bord immaculé, preuve que je portais un discret gloss. Au moment où j’étais sensée reposer mon contenant, le croupier révéla la quatrième carte de cette partie et j’eu énormément de mal à voiler mon expression. Heureusement, l’entraînement et mon verre me permirent de camoufler le sourire qui se formait presque spontanément face au constat suivant. J’étais en possession d’un sublime carré d’as, et ce sans rien dans les manches ni dans les poches, j’ai des principes et je hais les tricheurs. Cette main était celle qui représentait le mieux le poker, c’était la main des gagnant, celle qui faisait rager les joueurs les plus impassibles et qui témoignait d’une veine incommensurable. D’autant plus qu’il s’agissait là de mon deuxième carré, ce n’était pas rien.

Tous les yeux se posèrent sur la paire mixte de couleur présente sur la table. Il y avait de grandes chances pour qu’un autre joueur possède lui même une paire ce qui offrait une combinaison correcte ou même potentiellement un brelan grâce aux autres cartes dévoilées, permettant d’atteindre un sympathique full. Et quoi de plus amusant que d’écraser un full par les as à l’aide d’un carré de ces derniers.

Arriva alors le tour des mises, je posais sagement mon lot de jetons de jetons au centre, préférant attendre le dernier tour avant de relancer histoire de ne pas refroidir les plus raisonnables ou les plus ruinés. Cependant alors que le tour allait s’achever, une voix s’éleva au dessus du silence et attira toute l’attention de la table. Le type qui avait tout à l’heure choisit de me tenir tête avait apparement décidé que c’était de nouveau à son tour de se faire remarquer. Je laissais s’échapper une petite et rapide expiration, pouvant s’apparenter à un pseudo éclat de rire moqueur et condescendant face à cette décision. Certes une suite semblait se former parmi les cartes dévoilées, mais je pariais plus sur le fait qu’il joue pour une couleur, ce qui me semblait plus probable autant mathématiquement que par rapport à sa manière d’agir. C’était du bluff, ça ne faisait aucun doute d’ailleurs il ne me fallut qu’une demi seconde d’attention portée vers lui pour remarquer sa respiration. Elle semblait partiellement retenue et ses narines étaient prises de légers spasmes à intervalles irréguliers, il ne fallait pas être médecin pour deviner ce qui lui arrivait. Son coeur en battant sans doute plus fort qu’à l’accoutumée le forfait à hyperventiller pour maintenir son taux d’oxygénation, qui dit hyperventillation dit aussi perte de toute discrétion aussi, il était forcé de se trahir ou de réguler comme il le pouvait son débit respiratoire. Peu de gens étaient capables de déceler de tels détails mais l’expérience et un minimum de culture me permettaient d’être infaillibles ou presque quand il s’agissait de lire sur le visage des gens. Avantage de n’être que peu sociable, je n’étais pas obligée de partager mes constats avec les concernés.

Lorsque mon tour de parole revint, je ne laissais même pas de place pour du suspens cette fois ci, s’il n’avait pas compris la première fois qu’il ne tirerait rien de bon en se mesurant ainsi à moi, il allait saisir ce concept à bras le corps c’est moi qui le garantis. L’air toujours aussi impassible avec cette pointe d’assurance dans la voix néanmoins, j’annonçais ma décision en posant à mon tour mes nouveaux jetons au centre.


- Très bien, je suis encore.

Je me saisis alors une nouvelle fois de mon verre mais avant de reprendre une gorgée d’alcool, je le levais de quelques centimètres plus hauts pour ensuite le baisser et le rapporter à ma bouche, comme pour porter un toast, en direction de celui qui venait de relancer. Il pouvait s’avérer dangereux d’agir ainsi mais tant pis, il s’était offert le luxe de se moquer ouvertement de moi tout à l’heure et c’était enfin à mon tour d’en faire autant.
❦❦❦

La renarde ténébreuse sembla attentive à mes paroles, acquiesçant de temps à autres sans doute pour ne pas me couper. Elle n’avait d’ailleurs rien à ajouter à première vue ce qui me permit de changer librement de sujet pour parler du type de communication qu’elle partageait avec son dresseur. Ce fut alors à mon tour de me montrer attentif à ses paroles, curieux de savoir si elle même était capable de se faire comprendre à l’oral ou si la magie du dialogue muet opérait entre eux. Comme je m’y attendais, ils se comprenaient par gestes ou regards sans échanger de mots et ce qui piqua mon attention fut de l’entendre dire qu’il valait mieux pour le jeune homme qu’il ne comprenne pas les paroles de sa partenaire. Mon air se fit un peu plus étonné alors qu’elle se mettait à rire suite à ses propres mots mais cela ne m’empêcha pas d’attendre calmement pour voir si l’explication à cette réaction allait suivre ou non. Suite à ses mots, mon expression se fit de nouveau pus posée et je répliquais alors.


Vraiment ? Je ne connais pas vraiment ce genre de commerces pour vous être totalement honnête, mais j’imagine bien que la situation dont vous parlez devait être drôle. Pourtant je dois aussi avouer que je ne trouve, personnellement, pas votre façon de parler désagréable. Et quand à votre nature, tout est compris dans le texte, ce genre de chose est décelable sans avoir à recourir à la parole.

Seule chose que je n’exprimais pas était le fait que je ne saisissais pas vraiment qu’elle était pour elle l’ampleur du mot “meutrière”. Selon les contextes et les personnes, un simple adjectif pouvait revêtir bien plus qu’une simple définition aussi, il ne valait mieux pas pour moi relever ce point pour le moment. A coté de ça le temps qu’elle termine son explication, mon tour de répondre à sa question était arrivé et c’était sans aucun complexe que je lui révélais cette information bénigne.

- Ca dépend des fois. Vous n’êtes pas sans savoir que notre équipe n’est constitués que de dragons aussi il est difficile de trouver des lieux et des occasions pour que nous soyons tous réunis hors de nos balls. Il y a certes le bureau, l’arène et l’exterieur mais sinon, ça reste compliqué. Ainsi lorsque nous en avons l’occasion, l’une des membres de l’équipe offre à Nyssa un pont télépathique nous permettant de parler librement en brisant la barrière de la langue. A coté de ça elle peut s’avérer… Turbulente si j’ose dire. Et il m’est plus naturel de communiquer par le regard que par les mots avec notre chère championne, et il en est de même avec Thérion d’ailleurs. En plus, Nyssa est assez douée pour lire sur les visages.

J’avais donné le nom d’un des membres de l’équipe sans réfléchir et je ne réalisais qu’après avoir fini de parler qu’elle ne connaissait pas les noms de mes coéquipiers. Si elle en ressentais le besoin je lui préciserais de qui il s’agissait. En repensant à Némésis, la qualifier de turbulente était quand même bien en dessous de la vérité, mais bon je n’étais pas là pour lui forger une réputation dans son dos non plus. Après avoir parlé, je restais silencieux, attendant une réponse ou une question de la part de Némys et jetant distraitement un oeil sur le jeu en cours. J’en oubliais presque la partie avec tout cela.


Hors RP:
 

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Askan
I'm Free !
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 10/08/2014
Localisation : Breton powa !

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Poker Face sur la Dame de Pique [Nyssa]   Mer 6 Mai - 17:40

Bien  où est-ce qu'on en était déjà dans cette partie de Poker ? Ah oui , à la cinquième et dernière carte et que j'avais relancé les mises à cause de mon jeu en main potentiellement prometteur malheureusement ,c'était encore loin d'être bon du fait qu'il était encore incomplet et surtout à la présence de deux as maintenant sur la table qui pouvait potentiellement arranger bien d'autre personnes tout en me faisant avoir en beauté.

D'ailleurs cette quatrième carte, un de ces as justement, qui à été à l'instant révélée était bien la majeure partie de mes soucis à l'heure actuelle puisqu'il c'était formé maintenant un autre jeu de carte qui me battait à plate couture, le carré d'as, bien sûr. Je n'avais en effet pas finit de former ma Quinte Flush, il me manquait encore mon 4 de Pique …

Heureusement tous les autres joueurs à la table, c'étaient immédiatement couchés à l'annonce de ma relance. Tous le monde c'était donc grillé d'eux même qu'ils n'avait pas un jeu nécessaire afin de suivre ce tour-ci.
Tous sauf elle, bien sûr …

Pourquoi donc, je pensais à ça et surtout que je savais qu'un carré d'as c'était formé en face ? Parce que Madame, c'était grillé tiens ...

Il était plus que clair maintenant que cette garce de championne possédait justement ce carré d'as en particulier. Elle n'aurait pas agit ainsi sinon dans ses manières …

Parce que tu croyais vraiment que je n'allais pas le remarquer ? Tss ...


Enfin c'était à mon tour maintenant de me prononcer, le croupier m'attendait. Soit je me couche donc, m'arrêtant ainsi ici ou soit au contraire, je continuais malgré tout avec cette pression accablante.

Et bien pour moi ce n'était pas un problème, mon choix était déjà tout tracé :



- Bien ! Ce n'est pas un problème, je continu encore dans ce cas …


Ou comment ne pas flamber encore plus les mises …

Hum … Bonjour LA manière parfaitement assurée aussi quand je poussa mes jetons correspondant au centre. Bon de toute façon, pas grave, elle savait très bien tout comme moi que c'était parfaitement idiot de ma part de jouer ainsi. Mais non ! Je voulais encore persister en la défiant sur son propre terrain de jeu !

C'était la logique de Nathanael.


Voilà c'était fait avec plus aucun moyen de revenir en arrière, c'était donc quitte ou double.
Soit je gagne cette partie ou soit j'étais définitivement ruiné pour les prochaines …


Je pensais très fortement aussi à cet instant que «Madame la championne» devait bien se foutre de ma gueule et rigoler de moi intérieurement. Il y' avait de quoi …

Mais je ne jugea même pas utile de regarder dans sa direction à cet instant car elle n'en valait même pas dans la peine, on ne joue pas dans la même catégorie aussi. Je l'ignora donc royalement et c'était la pire des insultes qu'on pouvait lui faire.


Ainsi donc il ne restait plus qu'une carte à poser sur la table pour savoir qui sera le grand gagnant entre nous deux. C'était donc là où tout pouvait ce jouer encore …

Surtout pour moi. Ca passe où ça casse …

Alors le croupier prit avec la plus grande lenteur, j'avais l'impression,  dans ses mains la cinquième et dernière carte avant de la guider encore plus lentement vers la table.

Allez Arceus … Le quatre de pique putain …







Pendant très précisément une seconde et demie, je m'étais légèrement grillé en restant ainsi stoïque sur ma chaise sans respirer, ni bouger aucun de mes muscles ou provoquer la moindre expression apparente sur mon visage. On peut ainsi dire que j'avais cesser de vivre mais quiconque aurait vu ça pouvait très bien ce dire aussi que j'étais très mal en ce moment hors s'en était tout le contraire ...


OUI !!! C'est bon, j'avais réussi ! J'avais ma putain de suite de couleurs !!!

Le croupier nous demanda alors à tour de rôle de dévoiler nous jeux respectifs et tout en même temps, je ne faisais que de me dire que je revenais de très loin …


Sans surprise, elle nous dévoila alors le carré d'as que j'avais prévu à l'avance et enfin le croupier me demanda à mon tour de révéler mes cartes :

Ce que je fis donc avec grand plaisir non sans prendre auparavant un air timide, histoire de la faire rager petit à petit :



- Oh … A mon tour donc … Et bien la voici.


Et avec le plus grand calme du monde, je retourna alors mes deux cartes devant moi dévoilant ainsi à toutes la table mon deux et mon cinq de pique, formant ainsi une belle Quinte flush.

Une quinte flush qui gagnait largement sur son misérable carré d'as.

Une quinte flush qui la faisait maintenant décomposer petit à petit son large sourire horrible et forcé.


ALLEZ BAM ! PREND CA DANS LES DENTS GROSSE PESTE !


Pourtant, malgré cette victoire, je resta parfaitement calme et naturel car contrairement à elle, je ne tenais pas à me ridiculiser en public.

Ainsi le croupier amena donc les jetons du centre de la table vers moi et qui me revenaient de droit.

Ouf … C'était déjà un peu mieux maintenant pour la partie de Poker. J'avais en effet remonté la pente.

Et que pensait donc Madame la championne dans tout ça ?



**************


- Vos compagnons d'équipes doivent être assez ... Spéciaux, je dois dire. Tout comme les miens aussi, je dois dire.

_________________






Thème de Nath' (Avec paroles) :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Poker Face sur la Dame de Pique [Nyssa]   Mer 13 Mai - 13:19


Je n’avais strictement aucune idée de la raison qui poussait le seul joueur encore en jeu à me regarder de manière aussi insistante, quoi que ma décision devait faire partie des causes probables à un tel comportement, mais je n’aimais absolument pas cette attitude. Je lisais en lui comme dans un livre ouvert c’était absolument accablant et néanmoins particulièrement dérangeant. Il avait clairement interêt à cesser de tenter de m’insulter par le regard ou tout du moins qu’il tente de le faire avec un peu plus de tenue et de discretion. Qu’il tienne à me traiter de tous les noms possibles et inimaginables, c’était un fait et il n’était pas le premier à posséder un tel désir mais il n’empêche qu’il était absolument hors de question que je me laisse insulter de la sorte dans mon propre établissement, dans le cadre d’un jeu qui plus était.

En parlant de jeu, il tenait à continuer sur sa lancée première apparement. Et bien soit qu’il s’amuse autant qu’il voulait, de mon coté je sentais ma patience s’étioler devant irrespect de ce type contrebalancé par le jeu que j’avais en main. Si aucune carte correspondant avec les mineures déjà en place n’allait les rejoindre, alors cette partie serait de nouveau gagnée par moi même et dans le cas contraire, il fallait espérer que le jeu d’en face soit moins puissant que le mien. En même temps, peu de combinaisons surpassaient un carré mais il fallait tout de même se méfier un minimum lors de ce genre de jeu de cartes.

Je n’avais néanmoins absolument pas cillé depuis le début du jeu, mes lèvres ne bougeant que pour suivre les mises ou pour accueillir mon verre c’est pourquoi je ne voyais pas ce qui provoquait tant d’émoi chez ce joueur en particulier. Toujours était t’il que le croupier posa la dernière carte devant nous sans plus nous faire attendre et je n’eu pas besoin de la regarder pour deviner de laquelle il s’agissait. En effet j’avais continuer à fixer le garçon en face de moi conservant mon air inexpressif sinon glacial et je le vis étrangement cesser de respirer sans quitter la carte des yeux. Face à un tel comportement y avait-il encore une personne ici ne se doutant pas des cartes qu’il avait en main ? Le croupier nous demanda de dévoiler nos jeux et je posais mon nouveau carré et mon coude sur la table avant que le dos de mes doigts ne viennent soutenir ma tête, attendant de voir quel numéro ce comique allait me sortir. Est ce qu’il commençait à m’agacer ? C’était aussi visible que ça alors ?

Je poussais un vague soupir lorsqu’il commença à jouer les petits joueurs timides avant de dévoiler ses cartes, tout fier de lui pour ensuite m’offrir un affreux sourire forcé, preuve irréfutable qu’il se moquait ouvertement de moi. Le croupier qui travaillait ici depuis un moment déjà me lança un regard inquiet, attenant mon approbation pour pousser les jetons vers le jeune homme. Je lui fis un vague signe de l’index et du majeur pour lui indiquer discrètement de faire ce qu’il avait à faire. Je n’était absolument pas mauvaise perdante, j’aimais gagner mais la défaite fait autant partie du jeu qu’elle est une part entière de mon travail mais ce dont j’avais particulièrement horreur, les pokémons fée mis à part, c’était que l’on tente de se payer ma tête en public. Là son comportement était flagrant et la manière dont il tentait vainement de le camoufler était on ne peut plus ridicule. Voilà ce qui arrive quand on donne de l’alcool aux gamins, ils ne savent plus se tenir quand il est l’heure d’aller se coucher. Je poussais un vague soupir avant de redresser et entrecroiser mes doigts gantés devant moi, fixant le gagnant dans le blanc des yeux avant de lui énoncer d’une voix très calme mais dont le ton était cinglant comme un scalpel.


- Corrigez moi si je me trompe, ne seriez vous pas un peu en train de m’insulter publiquement ? Sachez que l’euphorie du jeu et l’alcool excusent bien des choses, mais le comportement déplacé dont vous faites preuve n’en fait pas partie.

Une fois cette phrase conclue et sans quitter ma cible du regard je décroisais une de mes mains pour la placer légèrement à l’extérieur et faire un signe de l’index, visible mais néanmoins discret. Environ trois secondes plus tard, un homme particulièrement baraqué et vêtu d’un costume noir et blanc orné d’un noeud papillon arriva du coté de mon épaule droite. Un fil transparent et entortillé partait de son oreille pour rejoindre son col, signe évident de la fonction qu’il exerçait dans mon établissement. Recroisant mes mains dans leur position initiales, je repris la parole de la même manière qu’à l’instant précédent.

- Ma tolérance a ses limites et je crains que ce ne soit pas la première fois que vous les franchissez. Aussi je vous invite cordialement à ramasser vos gains et à quitter cette table à moins que vous ne souhaitiez vraiment me voir sortir de mes gonds. Ce monsieur se fera un plaisir de vous raccompagner d’ailleurs et n’oubliez pas de convertir vos jetons avant de quitter le casino.

Je tirais ma chaise et remettais ma tenue en place avant de faire un signe à Apophis qui observait de loin la scène qui était en train de se dérouler. Pour le moment, j’avais réussi à conserver mon sang-froid et si le type n’émettait aucune résistance nous en resterions là pour cette fois. Repoussant ma chaise alors que mon draco arrivait à mes cotés je baissais vaguement la tête pour saluer les joueurs encore à table.

Je vous remercie pour ces quelques parties et vous invite à profiter encore un peu de votre soirée. Je me tournais vers le croupier avant de rajouter. Faites comme d’habitude.

Il ramassa les jetons encore alignés là ou je me trouvais plus tôt et les plaça au centre de la table, comme gain au gagnant de la prochaine partie. Je n’avais pas besoin de cet argent personnellement et je préférais qu’il soit gagné par le plus méritant. En passant à coté du jeune homme je cessais d’avancer pour glisser pour que seul lui entende mes mots.

- Apprenez à maitriser vos émotions, surtout face à un membre de la ligue ou je ne donne pas cher de votre peau.

Et je repris mon chemin vers l’ascenseur opposé aux escalier de l’arène et qui menait directement à mon sous-sol. Maintenant que j’avais parfaitement son visage en tête, il faudrait que je m’intéresse un peu plus à l’identité de cet homme.

❦❦❦


Silencieusement et quelque peu inquiet, je regardais la fin de partie qui avait lieu à quelques mètre de nous. Je ne sentais pas très bien le comportement du maitre de la jeune noctali à mes cotés et espérais qu’il ne fasse rien qui pousse Nyssa hors d’elle même. Je fus un peu soulagé de voir qu’elle ne se contentait que de mettre fin à sa partie et à la sienne aussi par la même occasion et lorsque qu’elle me fit signe de partir, je tournais la tête vers la renarde pour la saluer.

- Je suis navré de vous quitter ainsi et des évènement qui viennent d’avoir lieu. J’espère néanmoins que vous aurez passé une bonne soirée. Je me tournais pour adresser maintenant des salutations plus générales. Passez vous aussi une bonne soirée et puisse la chance sourire à vos dresseur.

Je quittais les autres pokemons pour m’en aller aux cotés de ma championne, espérant néanmoins que rien ne viendrait obscurcir le tableau de cette soirée. Si j’avais eu des doigts, je les aurais croisés mais faute de cela je me contentais de toucher du bois.

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poker Face sur la Dame de Pique [Nyssa]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poker Face sur la Dame de Pique [Nyssa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» POKER FACE de M.A. Graff
» Dessin - Dame de pique
» [JEU] DAME DE PIQUE : Comme sur Window's [Gratuit]
» Alexandre Serguievitch Pouchkine
» HC - Janvier 2008 - Photographiez l'absurde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aube Saison 2 : Version Zénith :: Maïlys - Zones Civilisées :: L'Imaginarium-
Sauter vers: