Bienvenue sur la suite du forum à succès Pokémon Aube, Invité. Après l'incroyable assaut de la Team Zodiac, où en sont les choses sur l'île de Maïlys?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Terminé] Combat au sommet [Conseil des Quatre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Anacho
Le Protecteur d'Artikodin
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 23

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Combat au sommet [Conseil des Quatre]   Lun 5 Oct - 22:45


Le Châtiment frappa le Kaimorse alors que le Vibraqua touchait le Lugulabre. L'un tint, l'autre s'écroula. Aucune surprise, Anacho rappela Onthakan dans sa ball. Il avait très bien combattu, la victoire était la leur, grâce à sa force démesurée et à sa confiance. Néanmoins, il n'était pas encore temps de penser à ça. Le spectre enflammé tenait toujours debout et le combat s'achevait en un duel de chromatiques.

L'ordre de Belladona s'éleva et les deux éléments s'entrechoquèrent créant une sorte de maelström de glace et de feu. La tempête se termina, laissant un seul Pokémon debout. Le Givrali se tenait debout, même si son corps n'était plus tout à fait d'un blanc immaculé. Les flammes entourant la zone de combat s'éteignirent, signant la fin de l'affrontement et la victoire du Challenger. Celui-ci s'avança vers celle qui fut son adversaire, rapidement rejoint par le Prince des Glaces.

La tête haute, droit et fier, le Protecteur d'Artikodin recevait l'approbation de Belladona, conseillère du Feu, en même temps qu'un autre cadeau. Sans hésiter, le dresseur récupéra la carte, la regarda, surpris. De la part d'une voyante, recevoir une carte de tarot n'était pas anodin. Même s'il n'y connaissait rien, il comprenait l'importance d'avoir un jeu complet, et donc de la symbolique d'offrir une carte du paquet. Il pencha la tête en avant, reconnaissant le cadeau, l'approbation et saluant respectueusement la femme.


« Merci. J'en ferais bon usage. »

Sur ces mots, il rangea le précieux cadeau dans la poche intérieure de sa tunique avant de tourner le dos à la médium. Avant de sortir de l'arène, il rappela Maulkin.
Une fois dans le hall, il s'arrêta un instant, indécis. Devait-il passer au Centre Pokémon ou bien pouvait-il se permettre d'aller droit au but ? Il secoua la tête. Il devait devenir Maître, et pour cela, il ne pouvait pas commettre d'erreurs, surtout aussi grossières. De plus, certains récits disaient que Green serait parvenu à la salle du Maître quelques minutes avant Red. Qui pouvait savoir ? Il était possible que quelqu'un ait réussi à le devancer. Il ne prendrait pas de risques inutiles.

Une fois son équipe soignée par une infirmière on ne pouvait plus souriante, il retourna dans le hall, devant la porte centrale. Il toqua de trois coups secs.


« Moi, Anacho Lezteik, détenteur des approbations de Violeta et Belladona, je demande l'accès à la Chambre du Maître. »

Alors qu'il posait ses mains sur les portes, prêt à les ouvrir, il repensa à la raison de son départ du Mont Argenté. Il s'était mis à la recherche d'Artikodin, ce qui l'avait conduit à Maïlys. Là, il avait vécu tellement de choses, il en était venu à rencontrer le Pokémon Légendaire, même s'il avait donné sa confiance à une autre personne. Et là, il se tenait devant la Chambre du Maître, prêt à devenir l'autorité suprême de la Ligue, prêt à protéger tous les habitants de Maïlys, humains et Pokémons de la folie de Déoxys et de la Team Boréale.

C'était son unique but. Il poussa les portes.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violeta
Mère Nature / Conseil des 4 – Plante
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 10/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Combat au sommet [Conseil des Quatre]   Mar 6 Oct - 18:41

Pendant que le second match d’Anacho se déroula, Violeta s’occupa de soigner ses pokémons, avant de les laisser utiliser de leurs dons pour redonner de la vigueur au parterre de fleur qui entourait le siège de la conseillère et le terrain. Gaïa était présente, et laissa la conseillère monter sur elle. Elle s’adossa à l’arbre de la tortue géante, réfléchissant au possible maître de Maïlys, s’il arrivait à vaincre un autre conseiller. Il pouvait réellement apporter quelque chose à la lutte contre Deoxys. La coopération d’une ancienne commandante et d’un dresseur destiné à devenir maître, s’étant opposé à une team, pouvait réellement donner des sueurs froides à la Boréale et à l’extraterrestre.

La maîtresse des plantes, perdues dans ses pensées, leva la tête. Le ciel fut prit d’un éclat magnifique. Comme s’il étincelait sous l’effet d’une légère brume. Et il fallait dire que Violeta comprit rapidement pourquoi.

Une fois le tout remis en ordre, elle rappela ses pokémons, se dirigeant vers l’entrée de la ligue. Vu qu’il n’y avait pas encore de maître, il fallait bien quelqu’un pour accompagner le challenger au panthéon s’il réussissait son épreuve. Elle attendrait donc le signal, continuant d’admirer le ciel. Un sentiment de satisfaction l’envahissait lorsqu’elle le regardait.

Plus tard, l’heure était arrivée. Enfin. Anacho le clama. Il avait reçu Belladona, qui avait put lui faire vivre un combat opposé au sien. Entre un type avantageux et désavantageux, la confirmation était là : il avait les compétences pour s’adapter à n’importe quelle équipe.

La grande porte s’ouvrit devant le victorieux dresseur. La lumière de l’extérieur semblait s’empresser d’envahir le hall. En effet, la porte mena dans une vaste salle, à ciel ouvert, encore. Elle n’avait pas d’aspect particulier. Simple, marbrée, avec une légère estrade pour accueillir le trône du maître. Un design de base dont la personne qui s’y installerait aurait tout le loisir de la personnaliser à la mesure de sa grandeur.

Les pas de la mère nature résonnèrent dans le dos d’Anacho. D’un pas rythmé, elle atteint rapidement le challenger, dont seul son identification au panthéon le séparait officiellement de son titre.


« Mes félicitations, Anacho. Vous avez reçu les deux approbations nécessaires pour accéder à ce titre. Comme vous le savez, jusqu’à maintenant, Maïlys n’avait su se trouver de maître. Vous serez donc exempté d’un ultime combat. Veuillez me suivre. »

Elle prit les devants, se dirigeant vers la porte, située à l’arrière. L’ultime porte à traverser, réservée à l’élite de l’élite. Seul les maîtres y sont sensés avoir accès. Mais étant donné l’absence de maître à ce moment, la maîtresse des plantes ferait exception à la règle. Cependant, elle se stoppa net au milieu de la salle, regardant un coup vers le ciel, puis se retournant vers le glacial.

« Néanmoins... Etre exempté d’un combat de maître n’empêche en rien une étape finale. Il semblerait que... Quelqu’un, aimerait vous donner son approbation. Je crois que l’obtenir serait beaucoup plus significatif que les nôtres. »

Elle leva sa main au ciel. Un ciel qui semblait être décoré de mille et une paillettes. Un spectacle magnifique, embellit par l’oiseau qui passa au-dessus. Cet oiseau disparut presque immédiatement. Avant de réapparaître dans un son cristallin, comme si ailes exprimaient une mélodie issues des neiges éternelles. Un bleu magnifique, une élégance sublimée par les particules gelées qui l’entourait, et une queue ondulante avec légèreté. Vous l’aurez compris.

Spoiler:
 

De la neige commençait à tomber, en petite quantité.
Quel oiseau merveilleux. Il se posa avec légèreté, regardant d’un air plutôt amical le jeune homme. Il se souvenait de lui. Comme si sa rencontre l’avait marqué d’une quelconque manière. Plus que les mots qui lui avaient été adressés, certes sans les comprendre, un lien étroit, invisible, s’était créé entre le maître des glaces et l’oiseau.


« Un dresseur doit certes savoir se battre. La toute première base est de savoir capturer un pokémon pour pouvoir se prétendre dresseur. Que cela soit votre dernier défi... Prouvez à Artikodin que vous êtes digne de lui ! »

En réalité, lorsque la conseillère était encore dans son « arène », elle avait pu apercevoir l’oiseau légendaire. Exodus, soigné à ce moment, avait pu lui confirmer que le légendaire des glaces éternelles était là pour Anacho. Comme s’il avait veillé depuis toujours sur lui. Enfin, depuis sa première rencontre au moins. C’est donc en connaissance de cause qu’elle s’était volontairement stoppée dans la salle du maître.

C’était à eux de jouer. Pour cette raison, Violeta s’écarta. Mais elle ne manquerait pas ce moment unique. Anacho devait se montrer digne du légendaire. Par le combat ? Ou autrement ? C’était à lui de voir. Quoiqu’il en soit, Artikodin reprit son envol, prenant un peu de hauteur, montrant qu’il était prêt à agir selon les décisions du maître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anacho
Le Protecteur d'Artikodin
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 23

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Combat au sommet [Conseil des Quatre]   Mer 7 Oct - 22:59


Les portes s'ouvrirent. La lumière du jour s'engouffra dans le hall et força le dresseur à plisser les yeux. Il attendit quelques instants afin d'être habitué à la nouvelle luminosité puis fit un pas en avant, découvrant la Chambre du Maître.

La salle était grande, sobre, à ciel ouvert. Au fond se dressait une estrade vide. Personne. Il était seul. Personne ne l'avait devancé.

Un bruit de pas s'éleva dans son dos. Il n'avait pas besoin de se retourner pour deviner de qui il s'agissait. Il attendit que Violeta arrive à sa hauteur pour se tourner vers elle. A ses félicitations, il lui répondit un simple sourire, franc. Elle confirma également l'absence d'un maître, qu'il avait pu constater par lui-même quelques instants plus tôt. Il la suivit, comme elle l'avait demandé. Néanmoins, il fut surpris lorsqu'elle se stoppa net. Ce n'était pas prévu. Anacho fronça les sourcils de surprise et de contrariété. Que faisait-elle ? Puis il leva les yeux au ciel. Il ne vit qu'une rapide traînée bleue, mais son coeur se serra et sa bouche s'ouvrit. Son coeur avait reconnu la créature qui survolait la zone, mais son esprit ne parvenait pas à y croire.

De la neige commença à tomber, lentement, alors qu'Artikodin se posait devant le futur Maître de la Ligue Pokémon de Maïlys.

Anacho Lezteik avait traversé la Route Victoire et prouvé son courage et sa détermination. Il avait combattu Violeta et Belladona et avait gagné, prouvant sa force. Il faisait maintenant face à Artikodin, et il prouverait la pureté de ses intentions. L'oiseau légendaire s'était déjà allié avec la Ligue - et les Humains - durant la Guerre de l'Étoile, son retour signifiait qu'il s'opposait à la domination de Deoxys.

A sa ceinture, le dresseur sentit la ball de Sonia s'agiter, prête à sortir et à servir de traductrice. Néanmoins, elle se calma lorsqu'elle sentit le contact de la main d'Anacho sur son enveloppe protectrice. Il ne voulait pas de traduction. S'il n'était pas capable d'échanger avec l'Oiseau des Glaces sans aide, alors il n'était pas digne de son soutien.

Il tendit la main vers la créature mythique, la laissant en suspens entre eux-deux, attendant un signe, une confirmation qu'il pouvait s'approcher. Il ne forcerait rien.


« Je suis heureux de te revoir. Je ne m'y attendais pas, surtout dans ces circonstances. »

Sa façon d'échanger avec le Pokémon n'avait plus rien en commun avec celle utilisée presque deux ans plus tôt. Le respect profond était toujours là, mais cette fois-ci, il ne traitait plus l'oiseau comme un Dieu, mais comme un allié, un ami. Son but n'était plus de trouver Artikodin, mais d'arrêter la guerre qui ravageait l'île, et d'améliorer les conditions de vie sur Maïlys.

« Te joindras-tu à moi, afin de ramener la paix sur Maïlys ? Stopper cette guerre n'est que la première étape. Cette invasion n'a été possible qu'à cause du climat social instable qui s'était emparé de la région. Il faut résoudre le problème à la source. A nous-deux, Pokémon Légendaire et Maître, nous pouvons redonner confiance et espoir à la population de l'île. »

Anacho respectait les idéaux de la défunte Isis et de l'Aurore. Pour permettre une paix et une prospérité durables, il était nécessaire de renouer le contact avec les habitants et de changer les rapports de force. Il en avait longuement discuté avec son Mentor, lors des soirées qui suivaient ses entraînements. Dans l'absolu, il fallait que l'entité gouvernementale ne soit pas guerrière. Il avait des plans pour régler ceci, mais cela devrait attendre la fin du conflit. Il utiliserait l'état actuel du système pour ramener un simili de stabilité avant d'entreprendre les changements profonds qu'il avait en tête.

Enfin, pour ça, il devait survivre et rester Maître jusqu'au bout.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violeta
Mère Nature / Conseil des 4 – Plante
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 10/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Combat au sommet [Conseil des Quatre]   Jeu 8 Oct - 16:46

Violeta eut donc confirmation d’une rencontre déjà réalisée entre Anacho et Artikodin. Cela devait certainement expliquer cet événement exceptionnel. Le plus beau couronnement qu’il pouvait être par ailleurs, dont jusqu’à maintenant seul le premier héros de Unys avait eu droit.

Le spécialiste du type glace alla droit au but. Il ne cacha pas son désir d’être rejoint par le légendaire pour lutter contre Deoxys et la Boréale. L’oiseau ne devait certainement pas comprendre ce que disait le jeune homme à proprement parler. Qu’importe. Seul un idiot pouvait croire qu’il ne s’agissait que de paroles vaines. Si un pokémon encore sauvage ne pouvait pas encore comprendre le langage humain, il pouvait ressentir toutes les émotions transmises par l’intonation, le regard, la gestuelle, et cette fameuse aura dont les Lucarios maîtrisent si bien.

Le voyant tendre sa main, au lieu d’ordonner un quelconque ordre à sa Lippoutou pour attaquer, le légendaire se posa donc à nouveau. Il se rapprocha légèrement, sans pour autant se laisser caresser directement. Cette démarche était la preuve du caractère bon et à la base pacifiste de l’oiseau hivernal. Bien qu’il n’hésiterait certainement pas à mettre en œuvre toutes ses forces pour lutter contre cette menace. La lutte ne se limitait cependant pas à simplement du combat de toute façon.

Mais un discours aussi sérieux concernant l’avenir suffirait-il à convaincre l’oiseau ? Pas vraiment, en réalité. La conseillère pouvait peut-être comprendre pourquoi. La base d’une relation entre dresseur et pokémon ne se forgeait en général pas sur de telles idées, malgré le ton le considérant comme un allié. Peut-être justement fallait-il le considérer comme plus qu’un allié. Ne pas se laisser bloquer par une quelconque pression. Laissait parler ses sentiments ! N’était-il pas après tout un oiseau doté d’un cœur chaleureux malgré son type ? Un légendaire qui n’hésitait pas à aider les voyageurs perdus dans les sommets qu’il rencontrait. Anacho devrait rapidement le comprendre pour en être arrivé là.

Artikodin pencha légèrement la tête sur sa droite en regardant le nouveau maître. Son regard semblait le questionner amicalement. Puis il dirigea ses yeux vers les pokéballs du glacial. Il voulait connaître le ressentit d'un de ses pokémons par rapport à Anacho. En toute sincérité. Qualités comme défauts. Et ce, venant de quelqu’un qui vivait tous les jours aux côtés du jeune homme. Qui pouvait-être mieux placé qu’un de ses pokémons pour lui répondre ?

La mère nature quant à elle resta parfaitement silencieuse, spectatrice de la scène. En aucun cas elle ne devrait intervenir. Pas même un seul conseil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anacho
Le Protecteur d'Artikodin
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 23

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Combat au sommet [Conseil des Quatre]   Sam 10 Oct - 16:13


Artikodin se posa et s’approcha du dresseur, sans pour autant laisser le contact s’installer. Les paroles d’Anacho restèrent sans écho, sans réponse. Le doute l’étreignit. Était-il digne ? Lorsque l’oiseau légendaire pencha la tête, le dresseur se surprit à sourire. Ce geste était si simple, si pur et… si innocent ? Soudainement, il comprit. Peu importaient les longs discours plein de sens et de volonté. Il devait montrer qui il était, il devait communiquer comme le Pokémon, s’aligner avec lui, entrer en harmonie. Les paroles n’étaient que des coquilles, parfois pleines de sens, parfois totalement vides, ou – pire – possédant un sens opposé. Il ne convaincrait jamais une telle créature en discutant. Il devait lui montrer le fond de son cœur. Ils devaient apprendre à se connaître.
Certains privilégiaient le combat, dans une telle situation. Pas Anacho. Pas maintenant. L’affrontement n’était pas la réponse universelle. Ce n’était pas sa psychologie. Jusque-là, il s’était adapté, plié au système. Aujourd’hui, il était libre de choisir sa voie. Il reposa la main sur la Pokéball de Sonia et l’attrapa, cette fois-ci. Il libéra la Lippoutou, la regarda, sans rien dire, sans amorcer de communication mentale avec elle. Il se contenta de tendre la main vers elle, un fin sourire sur les lèvres. C’était la véritable épreuve. Lui, qui s’était nommé Protecteur d’Artikodin, se soumettait à son jugement.


*Es-tu prêt ?*

Anacho répondit à la question mentale d’un simple signe de tête et ferma les yeux, sans penser à rien. Ce n’était pas lui qui communiquerait, ni même Sonia. Son passé, ses sentiments, son identité parleraient pour lui. Sonia hocha gravement la tête et attrapa la main de son dresseur. Elle se tourna vers le Pokémon Légendaire.

*Laissez-moi vous conter une histoire. L’histoire d’Anacho Lezteik.*

Noir. Tourbillon d’images.

Un enfant vit seul avec son grand-père et son Mackogneur, sur le versant du Mont Argenté. Il n’a que lui comme famille et aucun ami. Il est jeune et déjà si seul.

Il sait que quelque chose est différent chez lui, en comparaison des autres enfants. Il interroge son grand-père. La vérité l’étouffe, le met à terre. Il se sent plus seul que jamais.

L’enfant a dix ans. Il accompagne son grand-père en ville. Ce voyage ne lui fait pas plaisir. Malgré sa solitude – ou peut-être à cause d’elle –, il n’arrive pas à se mêler aux autres lors de ces voyages. Le temps allait être long, et la comparaison avec les autres enfants serait douloureuse.

Un Pokémon sauvage. Un Farfuret se dresse au milieu de leur route. L’enfant trouve un écho dans le regard de la créature. Il refuse qu’elle soit mise KO. Les deux solitaires se lient d’amitié.

L’enfant a un compagnon. Les deux grandissent ensemble, devenant de plus en plus proches.

L’enfant avait grandi, devenu jeune adolescent. Parti chercher des provisions et des médicaments pour son grand-père, il se retrouve perdu dans une tempête de neige. Il finit par être sauvé par l’ancien Maître de Kanto, Peter.

L’adolescent fait preuve de motivation – ou bien d’entêtement. Il s’entraine, corps et âme, afin de ne plus jamais montrer cette faiblesse. Il a été vaincu par la glace, il la maitriserait. Il reçoit un nouveau Pokémon, une Stalgamin.

Il continue à grandir, devenant de plus en plus fort, avec un esprit de plus en plus acéré. Puis le drame se produit, son grand-père décède, sans qu’il ne soit là.

Une page se tourne pour le jeune homme de dix-sept ans. Indécis, perdu, il se décide à aller voir Peter. Son premier voyage. Un nouveau Pokémon, un Marcacrin. Puis un objectif : trouver Artikodin. Un lieu : Maïlys.

Ils sont seuls, mais motivés. Ils font face à Kyurem et à N. Doute, tristesse : il n’est pas aussi fort qu’il l’imaginait.

Il rencontre un Champion, spécialisé dans le type Glace. Il fait la connaissance d’une Otaria. Il rencontre une fille, la première. Il tombe amoureux, même s’il n’en est pas vraiment conscient.

Il affronte Gustav Gudbjörn pour son premier badge.

Farfuret évolue.

Il affronte la Team Zodiac et le dresseur au tapis. Il est gravement blessé.

Les yeux fermés, Anacho frémit, sentant à nouveau les épines de fer s’enfoncer dans sa chair. Il secoua la tête, chassant cette pensée parasite et laissant à nouveau les souvenirs s’écouler.

Le jeune homme commence à sombrer dans la folie, en compagnie de sa Momartik. Ses intentions de meurtre sont limpides. Il rencontre Lavi et se rend compte que la haine ne rend pas plus fort.

Il affronte Sugil, le champion de Glace, et gagne, non sans rappel à l’ordre. Malgré son écart, il est récompensé d’un œuf. Le dresseur est plongé dans le doute et ne sait plus quoi faire.

S’ensuivent d’autres rencontres. Santon, le Blizzi, Khaïl, son ami, puis Lyndia et Artikodin. Les nerfs du garçon craquent : il est perdu. Cette dernière rencontre lui fait lever la tête et se retrouver.

Il retrouve Lavi, puis affronte Faust pour son troisième badge. L’œuf éclot, révélant un Givrali chromatique. Un autre apparaît, venant du Mammochon et de la Lamantine.

Il rencontre Ethan, champion, dans des ruines, en même temps qu’il trouve les restes d’une Amagara.

Il croise son ennemi, le Zodiac au tapis et découvre qu’il s’agit de son demi-frère, découvrant finalement l’identité de son père. Les tensions entre les deux hommes sont présentes, mais l’envie de meurtre a disparu : aucun de ne veut tuer un membre de sa famille. La Momartik devient hors de contrôle et n’obéit plus avant d’être neutralisée.

Il revoit Khaïl et ramène Amagara à la vie.

Il affronte Elizabeth, championne Sol pour son quatrième badge.

Il continue son entraînement.

La guerre de l’Étoile éclate entre Zodiac et Ligue pour le contrôle de l’Étoile de Sydarta. Le dresseur se bat une nouvelle fois contre son frère, l’emportant de justesse. Il assiste à l’arrivée de l’astre céleste et constate qu’il est vide. La guerre est finie.

Voulant apaiser les tensions avec sa Momartik, il tente le dialogue avec elle, en vain. Elle le blesse et prend la fuite. Il passe trois mois à la chercher, voulant corriger ses erreurs et retrouver son amie.

Grace à une Lippoutou, il apprend qu’elle s’est mise à la tête d’une armée de Pokémon, cherchant à se libérer de la domination des humains. Le dresseur est incroyablement triste que son amie ait mal compris ce qu’il souhaitait. La Lippoutou le rejoint.

Il se bat et obtient son cinquième et sixième badge, devenant éligible à la Ligue.

Avant d’y aller, il participe à un tournoi organisé par une organisation politique. Il assiste à l’assassinat de sa dirigeante par Deoxys. Il s’en tire in extremis.

Devant une telle menace, il se lance à l’assaut de la Route Victoire pour être finalement vaincu et être sauvé de justesse.

Il passe une demi-année à s’entraîner et à développer ses capacités de meneur. Il est formé pour devenir Maître.

Il revient sur Maïlys et passe la Route Victoire. Il affronte Violeta, Conseillère Plante et Belladona, Conseillère Feu et récupère leurs approbations.

Il entre dans la Chambre du Maître et découvre Artikodin.

Il est en attente du jugement, et a peur. Il a fait de nombreuses erreurs dans sa vie. Il a été mauvais durant une période. Il secoue la tête : il s’était égaré sur la route, ce n’était qu’une de ses erreurs.

Anacho ouvrit les yeux, et fit un pas en arrière, déboussolé, sans pouvoir autant lâcher la main de la Lippoutou. De sa main libre, il se massa le crâne. Ramener l’intégralité de ses souvenirs à la surface avait été douloureux. Malgré tout, il ne regrettait pas sa décision. Au moins, Artikodin saurait qui il était. Le Pokémon Légendaire avait eu accès à ses souvenirs et au fond de son cœur, et le connaissait sûrement mieux que n’importe quel humain et pourrait décider s'il le soutiendrait, ou non.

Soudainement, une pensée traversa l’esprit du futur Maître.


*Et toi ?*

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violeta
Mère Nature / Conseil des 4 – Plante
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 10/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Combat au sommet [Conseil des Quatre]   Sam 10 Oct - 21:59

Anacho décida de ne pas y aller par quatre chemins. De son plein gré, il décida de dévoiler l’intégralité de sa vie. Preuve de sa motivation, de son désir et de sa foi envers le légendaire. L’oiseau comprit rapidement, lorsque la Lippoutou établit un lien psychique entre l’esprit du jeune homme et du pokémon. Le maître du blizzard laissa donc son esprit ouvert pour accueillir tout ce que désirait transmettre Anacho. Soit tout son être.

Artikodin repéra immédiatement un point commun entre eux deux. Tout deux étaient issus des sommets. Il avait commencé sa vie sur un sommet, et finissait son parcours initiatique sur un autre sommet.

La relation qu’entretint le dresseur avec son Farfuret eut un effet apaisant sur la conscience de l’oiseau. Voir et ressentir ce que lui avait vécu auprès de son pokémon était déjà une première preuve du caractère bon d’Anacho. Cependant, il comprit rapidement que sa vie avait été semée de nombreuses embuches. A commencer par celle qui l’avait poussé à maîtriser la glace. Les émotions qui lui étaient transmises le poussa à fermer les yeux d’un air mélancolique et triste pour lui lorsque vint le passage de la mort de son grand-père.

Mais ce qui le désola le plus fut certainement ce parcours difficile sur Maïlys. Il avait subi de graves blessures venant d’un ancien membre de la team Zodiac. Il était évident que ce choc avait eut des séquelles importantes, pouvant conduire à la folie. Le désir de vengeance était quelque chose de difficilement contrôlable à ce moment. La preuve avec son ancienne amie, ayant totalement succombée à cette folie. Le légendaire réalisa donc au fur et à mesure quel mental d’acier avait dû forgé le presque maître. Perdre une grande amie, apprendre que l’homme qui a faillit le tuer était un membre de sa famille... Le côté émotionnel avait été mis à rude épreuve. Comme si le destin faisait tout pour que le jeune homme soit le plus seul possible. Heureusement que d’autres dresseurs, d’autres expériences, d’autres rencontres lui avaient permis de savourer les petits bonheurs de la vie.

Détail intéressant à noter, ce flot de souvenirs, de sentiments, avait permis à Artikodin de comprendre ce qu’Anacho avait raconté lors de leur première rencontre. Même si à l’époque il n’avait pas conscience de l’ampleur de son discours, il avait toujours ressenti que sa rencontre avait changé quelque chose en lui. Etait-ce par désir de savoir quelle était cette chose que l’oiseau avait décidé de garder un œil, bien que lointain, sur lui ?

Quoiqu’il en soit, le reste de sa vie défila dans son esprit. Son opposition à la Zodiac durant la guerre de l’étoile, la chute de cette étoile, la fin de la Zodiac. Mais ce fut également ce moment où Anacho avait définitivement perdu sa chère Momartik. Qu’était-elle devenue ? Le jeune homme continuerait-il de la rechercher ? Peut-être ne fallait-il pas perdre espoir, vu l’avis du légendaire qui se construisait.

Puis vint le passage de Deoxys. Son entrée en scène. Sa frappe traumatisante pour nombre de citoyens. Cet imprévu avec un assassinat en direct d’une grande personnalité. Et il comprit également la nouvelle motivation du jeune homme.

Puis les visions finales lui parvinrent. Sa défaite à la route victoire, puis ses deux combats titanesques à la ligue. Deux combats qui révélaient des aspects bien plus aguerris qu’auparavant. L’oiseau lança par ailleurs un regard Violeta, comprenant qu’elle avait été une sérieuse adversaire pour mettre dans de telles difficultés Anacho malgré son type désavantagé. Ca ne pouvait que valoriser le presque maître. De même pour son combat contre un type avantagé et qui semblait tout aussi périlleux. D'autant plus que vaincre les flammes de l'enfer fut une revanche sur sa défaite causées par celles-ci sur la route victoire. Le destin semblait avoir semé divers situations symboliques dans sa vie. Peut-être avait-il été prédestiné à devenir maître.

La fin, il connaissait déjà. Il savait déjà ce qu’attendait le spécialiste des glaces. Il savait déjà qu’une pression devait écraser sa conscience.

Il avait dévoilé les moindres parcelles de sa vie. Il avait accordé sa confiance au pokémon légendaire. Il avait été honnête, dévoilant donc toute sa personnalité, toute son histoire, toutes ses qualités et tous ses défauts. Tout ce qui le constituait avait été partagé avec la personnalisation du temps hivernal.

Mais il ne répondit pas à sa question.

Cette question simple était pourtant si importante. Une petite question, demandant simplement la même chose à Artikodin. Un simple intérêt, tel un "ça va et toi ?". Une question purement amicale.

Mais tout ce qu’il se contenta de faire, c’était de se rapprocher encore un peu plus, penchant un peu sa tête en avant. Il s’était décidé : il autorisait le contact. Il attendait que la main chaleureuse du maître des neiges se pose sur son bec. Et enfin, il répondit. Pour la première fois, ses paroles, bien que mentales, seraient audibles à l’esprit d’Anacho.


*Laisse-moi te conter ma vie, une fois que nous voyagerons ensemble.*

La décision du légendaire était claire.

Violeta n’avait évidemment rien entendu de cela, et c’était parfaitement normal. Mais elle comprit en voyant l’attitude que ça y est. Il avait l’ultime approbation. La plus belle de toutes celles qu’il pouvait désirer. Alors enfin, elle pouvait se permettre de parler.


« Sa décision est prise... Il n’y a plus qu’une seule étape à franchir pour concrétiser cela. »

L’oiseau était en tout cas prêt pour cette dernière étape. Cette seule et unique étape, commune à toute relation entre dresseur et pokémon. Cette seule et unique étape, qui se caractérisait par un objet symbolique de leur monde.

Une pokéball.


Dernière édition par Violeta le Sam 10 Oct - 22:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anacho
Le Protecteur d'Artikodin
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 23

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Combat au sommet [Conseil des Quatre]   Sam 10 Oct - 22:31


Artikodin se rapprocha encore un plus. Ce geste, si simple, était chargé de sens, surtout après un tel échange. C'était une approbation. Les paroles mentales qui suivirent furent la confirmation de ce que le dresseur avait deviné.

Il avait gagné l'amitié de l'oiseau légendaire. Dans son coeur, un poids disparut. Un poids qu'il portait depuis plus de cinq ans. Une promesse venait d'être remplie, dans son intégralité. Il avait fini par maîtriser la glace, la dernière étape ayant été de gagner la confiance et l'amitié de l'avatar. Il donna son accord à son tour en posant sa main libre sur le crane de l'oiseau.

Violeta confirma également le succès de l'entrevue, et ce sans avoir entendu l'échange mental entre les deux parties. Lorsqu'elle évoqua une seule chose à faire, Anacho comprit immédiatement. Il lâcha la Lippoutou et passa sa main à l'arrière de sa ceinture et décrocha une Honorball vieille de deux ans. Il la transportait avec lui depuis son départ de Johto et n'avait qu'un seul but, celui d'accueillir Artikodin. Il la tendit vers celui-ci, bouton vers l'avant. L'entité s'avança encore un peu et posa son bec sur le bouton de la ball, provoquant son ouverture. L'oiseau fut happé à l'intérieur dans un rayon rouge.

Il n'y eut aucune secousse. Anacho regarda la ball pendant quelques instants avant de prononcer un unique mot :


« Merci. »

Il rappela Sonia, la remerciant à son tour d'un signe de tête, avant de se tourner vers la Conseillère.

« Allons-y. »

Ils avaient encore beaucoup de choses à faire : son inscription au Panthéon, peut-être des papiers administratifs, et enfin - le plus pénible - une annonce à toute la population, qu'il devrait préparer avant de s'adresser aux médias.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violeta
Mère Nature / Conseil des 4 – Plante
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 10/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Combat au sommet [Conseil des Quatre]   Sam 10 Oct - 23:08

Violeta sentit légèrement son cœur se serrer en voyant Artikodin activer lui-même l’honorball. Quelle chance il avait. Son rêve s’accomplissait. Elle ferma les yeux un instant, tournant un peu sa tête vers l’arrière, pensive. Serait-ce une légère pointe de jalousie ? Elle qui avait mis tous ses efforts dans la réalisation de son rêve, et en voir un autre similaire au sien se réaliser sous ses yeux... Forcément, intérieurement, ça chagrine un minimum. D’un autre côté, voir le topdresseur s’être lié pour de bon avec un légendaire paraissait légitime. Plusieurs autres maîtres de légende avaient eu droit à ce privilège.

Lorsqu’Anacho décréta qu’ils pouvaient continuer, la conseillère rouvrit les yeux. Sans un mot, elle se dirigea vers la salle du Panthéon. Elle ouvrit donc la porte de cette salle mythique, dont le maître de la glace serait celui qui l’inaugurerait. Une machine circulaire était placée au fond d’une salle carrelée avec des dalles d’un noir de jais. Des poteaux à l’effigie des pokémons climatiques, qui avaient été en un sens les légendaires symboliques de l’histoire de cette île, dessinaient l’allée conduisant vers la fameuse machine. A gauche, on retrouvait les génies sous leur forme totémique. A droite, le trio d’oiseaux, dont Artikodin.

Une fois l’allée traversée, la conseillère regarda le jeune homme pour lui adresser la parole.


« Nous y sommes. Le panthéon. Seuls les dresseurs les plus chevronnés capables de vaincre les plus puissants de cette île peuvent pénétrer dans cette salle. En somme, seuls les Maîtres sont autorisés à y entrer, exception de notre cas mis à part. Tu vas devoir placer les pokéballs de tes six pokémons qui t’auront permis d’accéder ici. Ainsi nous pourrons enregistrer... Que dis-je, graver dans la mémoire de Maïlys les souvenirs de ton voyage. Ton inscription au panthéon officialisera donc ton nouveau titre. »

Elle s’arrêta un instant, prenant le temps de graver dans sa mémoire la beauté de cette salle dont elle n’aura que peu l’occasion d’admirer.

« A partir de ce moment, vous serez libre de faire ce que vous désirez. Retourner chez vous, aménager la salle qui vous est donc dédiée... Il y aura évidemment quelques papiers à remplir et signer pour compléter les dossiers de la ligue. Vous pourrez également prendre le temps d’étudier les dossiers selon votre bon vouloir. De plus, vous serez libre de guider la ligue et l’île de la manière qui vous semble le plus juste. Nous serons évidemment consultables pour tout conseil, de même que les champions. »

Peut-être qu’il y avait beaucoup de choses à faire, et qu’il devait prendre le temps de tout organiser dans sa tête. S’il devait prendre le temps nécessaire, soit. Il devait en tout cas passer par la corvée des papiers administratifs. Et évidemment, son titre implique des responsabilités, dont tout dresseur ayant pour objectif de devenir maître se devait d’avoir conscience. Peut-être cependant devrait-il mettre du temps pour s’habituer à tout cela. A cette nouvelle vie.

« Mais gardez une chose à l’esprit... Un Maître se doit d’être proche de la population. »

Et cela, elle le dit en connaissance de cause. N’était-ce pas elle qui avait dû faire un gros travail sur cela, pour gagner la confiance des gens ? Malgré certains points qui restaient inconnus des dossiers de la ligue, Violeta avait su apparaître comme une nouvelle personne aux yeux de tous.

« Cependant, n’oubliez pas qu’il y aura une annonce à faire. Rapidement. Vous êtes le nouvel espoir de Maïlys face à Deoxys. A moins que vous ne désireriez que je fasse l’annonce, ce qui serait aussi compréhensible et faisable. »

Son regard se posa sur la machine, puis finalement sur Anacho. Elle avait juste une dernière phrase à prononcer ici, s'il n'avait pas de questions.

« Quoiqu'il en soit, mes félicitations, Maître Anacho Lezteik. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anacho
Le Protecteur d'Artikodin
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 23

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Combat au sommet [Conseil des Quatre]   Mer 14 Oct - 14:36


Anacho suivit Violeta, passa la porte et entra enfin dans le Panthéon. Il passa entre les statues, les observant avec attention. Son coeur se serra alors que ses pensées s'envolaient vers la Guerre de l'Étoile. Les climatiques avaient beau être le symbole de l'île, ils étaient également liés à l'un des plus grands conflits de l'histoire de l'île. Beaucoup d'être vivants, humains ou Pokémons avaient souffert durant cette bataille. Pourquoi ? Pour une simple légende dépassée. Pour rien. Il n'avait pas été épargné, loin de là.

Il secoua la tête, repoussant ces souvenirs douloureux, avant de regarder Violeta. Elle lui présenta le but de la salle, qu'il connaissait, mais cela faisait partie du rituel. Elle enchaîna sur les devoirs qui lui incombaient maintenant qu'il avait atteint le titre de Maître de la Ligue. Elle lui conseilla également d'être proche de la population, ce à quoi il répondit d'un air pensif. Il avait prévu de s'installer à Avalaville, étant la cité qui correspondait le mieux à ses préférences climatiques, mais devait-il changer d'avis pour aller habiter à Mégapagopolis ? Pas forcément. Non, il resterait sur sa première idée et voyagerait régulièrement pour visiter les différentes villes et être visible par la population.

Vint la partie sur la déclaration publique, qu'il repoussa au lendemain : il prendrait la fin de la soirée pour préparer son discours. Enfin, les félicitations furent prononcées et il avança vers la machine, où il posa chacune des Pokéballs, les unes après les autres.


Sneaffle - Dimoret mâle:
 
Santon - Blizzaroi mâle:
 
Onthakan - Kaimorse mâle:
 
Maulkin - Givrali mâle (chromatique):
 
Aurora - Dragmara femelle:
 
Sonia - Lippoutou femelle:
 

La machine clignota alors que l'écran affichait les informations de chacun des partenaires d'Anacho. Le processus terminé, le Maître récupéra ses balls et se tourna vers sa Conseillère.

« Occupons nous de la paperasse. J'aimerai également avoir un résumé de la situation sur l'île, que ce soit démographique, militaire ou économique. »

Il avait déjà perdu des mois en se faisant vaincre sur la Route Victoire, il ne perdrait pas plus de temps. De plus, il aurait besoin de ces informations pour préparer son discours du lendemain.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violeta
Mère Nature / Conseil des 4 – Plante
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 10/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Combat au sommet [Conseil des Quatre]   Lun 19 Oct - 11:13

Les dossiers à signer étaient entreposés parmi les archives de la ligue, conservait dans une partie non accessible au public. On pouvait s’y rendre depuis le hall d’entrée. Violeta hocha la tête à la suite de la demande d’Anacho.

« Veuillez me suivre. »

Pas de perte de temps. Le nouveau maître avait sûrement hâte de prendre du repos et penser à tête reposée à toutes ces choses nouvelles pour lui. En chemin, la conseillère prit donc la parole pour détailler la situation de l’île. Elle n’était pas glorieuse vu l’enchaînement des événements, mais elle avait le mérite de tenir bon.

« Depuis les événements de la Zodiac, Maïlys a eu du mal à retrouver un temps de repos. L’enchaînement de l’histoire de l’étoile, le soulèvement de l’Aurore et enfin l’arrivée de Deoxys n’a cessé de mettre en péril la situation économique et militaire de l’île. Nous manquons encore de champions ancrés dans leur poste, et les forces telle que la police assurent tant bien que mal la sécurité des citoyens. Cependant, les assauts de la Boréale et de Deoxys se veulent de plus en plus présent. Ainsi nous planchons sur un système pour permettre aux jeunes dresseurs de prendre part à la lutte tout en minimisant les risques de subir de graves conséquences. Evidemment, qu’ils combattent l’ennemi d’eux-mêmes est toujours un plus. »

L’ancienne commandante avait de l’expérience sur comment organiser des missions réalisables de la part de dresseurs moins expérimentés. Son passé dans la Zodiac en tant que commandante lui avait permis d’apprendre à gérer cela. Son expérience pourrait être profitable dans le cadre d’une lutte plus efficace contre l’adversaire.

« Economiquement, l’île arrive à maintenir une situation stable. L’aurore a cependant fragilisé ce point en poussant de nombreux acteurs importants de l’activité économique à se révolter contre le système de la ligue. Mais nous nous efforçons d’apprendre de nos erreurs et d’adapter le système pour répondre aux besoins réclamés par les citoyens. Cela est à nouveau mis en difficulté par la Boréale, mais nous arrivons à avoir une base qui se stabilise. Démographiquement, nous assistons à ce moment à pas mal de départs à cause des événements récents. En contrepartie, Maïlys continue d’attirer du monde malgré le danger grâce à sa jeunesse et son potentiel dynamique. Notre région est une source de rêves d’héroïsme pour de nombreuses. De plus, de nombreux entrepreneurs y voient un avenir plein de promesses si nous réussissons à repousser la menace. Enfin, l’enrichissement de la culture et de l’histoire est un facteur qui peut aussi attirer de nombreux touristes. »

Puis, enfin, ils arrivaient dans la salle où étaient entreposés les dossiers selon un système d’archivage précis, organisé par des employés de la ligue. La paperasse réservé au maître était rangée spécialement dans un coin, patientant l’arrivée de quelqu’un qui pourrait enfin poser sa plume dessus. Il ne s’agissait nul autre que des documents officiels témoignant de la proclamation de celui qui serait le plus grand dresseur de Maïlys.

« Nous y voilà. Vous avez des formulaires concernant votre personne, vos pokémons, des signatures attestant de votre exploit ainsi que la nouvelle possession de la salle de combat et ainsi que de vos bureaux. Ces archives seront conservées et pourront être consultés par la ligue. »

En gros, c’était la déclaration officielle pouvant être consulté par les hauts placés et sous demande exceptionnelle de citoyens. Une preuve juridique à disposition des grandes instances, là où le Panthéon était réservé aux maîtres. Anacho pourrait également y conserver la trace écrite de ses projets. Les documents permettaient également aux maîtres de préciser s’ils voulaient rester au sommet ou s’ils désiraient passer à autre chose. Car évidemment, quelqu’un remportant les combats pouvait ne pas se sentir prêt à supporter toute la pression administrative et la gestion de l’île, par exemple. Rien n’interdisait à un nouveau maître de vouloir devenir simple boulanger par exemple.

Plusieurs bureaux étaient à disposition pour prendre le temps de remplir ces dossiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anacho
Le Protecteur d'Artikodin
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 23

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: [Terminé] Combat au sommet [Conseil des Quatre]   Sam 24 Oct - 23:39


Violeta alla droit au but, comme le nouveau Maître. Ils quittèrent le Panthéon ensemble, en direction des archives. Pendant ce temps là, la Conseillère s'appliqua à faire un résumé aussi global que possible. Anacho avait de nombreuses questions sans réponses, mais il aurait tout le temps de les poser plus tard : pour l'instant, une vision d'ensemble devrait suffire pour la conférence du lendemain.

Sans rien dire, sans interrompre la championne, il écouta tout. Il hocha la tête lorsqu'elle parla des jeunes dresseurs. Il était d'accord : le secours de l'île viendrait probablement des jeunes. Il était d'ailleurs bien placé pour le savoir, puisqu'il avait lui-même bien contribué à la défense de Maïlys pendant la Guerre de l'Étoile. Bien entendu, il était impossible de dire aux nouveaux dresseurs qu'ils devaient se battre, non, il fallait les rassurer pour les faire venir et les garder en sécurité. Une simple minorité pouvait être suffisante pour faire pencher la balance du côté de l'humanité.

Il fut surpris par le compte rendu économique. Il s'attendait à ce que la situation soit bien plus alarmante que ça, mais visiblement, la région engendrait d'importants revenus avant l'attaque de Deoxys. De ce fait, même si le tourisme avait considérablement baissé, la situation restait stable. Le Maître leva un sourcil en entendant que des investisseurs semblaient s'interresser à Maïlys. Avec l'arrivée d'un Maître à la tête de la Ligue, il était possible que de nouveaux fonds soient levés. Il faudrait en profiter pour reprendre l'avantage. Malgré tout, la situation était à double tranchant : attendre pouvait permettre de se consolider, mais une trop longue attente provoquerait la perte de confiance des investisseurs qui chercheraient à récupérer leur mise, laissant l'île dans une situation des plus précaires. Ceci était d'autant plus vrai avec son arrivée au pouvoir.

Au final, la situation était équilibrée. Un simple événement pouvait faire pencher la situation d'un côté ou de l'autre. Il était du devoir d'Anacho de faire en sorte que l'humanité en profite.

Le compte-rendu terminé, Anacho s'empara de la liste de documents à compléter. Il suivit Violeta jusqu'au bureau qui allait devenir le sien. Une fois installé sur la chaise, la pile de papiers devant lui, il eut un regard légèrement déprimé devant la tâche dont il devait s'occuper. La paperasse ne l'intéressait pas particulièrement, mais elle devait être faite et rapidement. Repousser ne servirait à rien.


« Merci. Une dernière chose. Pourriez-vous inviter la presse pour un discours, demain, s'il vous plait ? Je le tiendrais dans la Chambre du Maître. »

Une fois la Conseillère partie, le Maître détacha la ceinture qu'il portait, la posant sur le bureau. Il prit ensuite le temps de libérer chacun de ses Pokémons de leurs balls respectives. Sneaffle se glissa à l'entrée du bureau, dans un coin d'ombre et s'y agenouilla, se reposant et montant la garde en même temps. Onthakan, Santon et Aurora quittèrent la pièce, partant en exploration. Maulkin alla se lover sur les genoux de son dresseur. Sonia décida de regagner sa ball. Artikodin, lui, se mis dans le dos de son nouveau dresseur, l'observant en silence.

Décidant d'ignorer le malaise qui naissait en lui à l'idée d'être épié par l'oiseau légendaire, Anacho se plongea dans les documents.

Pendant plusieurs heures, il lut et gratta du papier. Une fois libéré des tâches obligatoires, il s'étira, observant le Givrali chromatique qui dormait sur ses genoux. Il aurait bien fait quelques pas, mais il ne pouvait pas se lever sans réveiller l'évolition. Il avait eu une dure journée, tout comme lui, et l'humain ne souhaitait pas perturber le repos de son compagnon pour son confort personnel.

Il s'attela ensuite à la rédaction de son discours du lendemain. Des heures passèrent. Son esprit devenait de plus en plus lent et la pièce se remplissait lentement de boules de papier froissé, représentant toutes les tentatives échouées de parvenir à un résultat satisfaisant.

Anacho n'avait aucune idée de l'heure qu'il était lorsqu'il parvint enfin à une version qui lui semblait convenable. Probablement plusieurs heures du matin. Ses yeux piquaient mais il n'en avait pas terminé : il devait maintenant maîtriser son discours afin de pouvoir le prononcer le lendemain sans avoir l'air d'un abruti avec un bout de papier entre les mains. Ses yeux parcoururent le texte une dizaine de fois sans voir les mots lorsque la fatigue l'emporta, le laissant endormi sur son bureau sous le regard bienveillant d'Artikodin.
HRP:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Terminé] Combat au sommet [Conseil des Quatre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Combat au sommet [Conseil des Quatre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Combat au sommet [Conseil des Quatre]
» Conseil n°Miel ♥ Les Mangas viennent...
» Grand Veymont, sommet du Vercors
» Junichirô Tanizaki : Quatre Soeurs ...
» Tagliatelle aux quatre fromages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aube Saison 2 : Version Zénith :: Maïlys - Zones Naturelles :: Route Victoire et Ligue de Maïlys-
Sauter vers: