Bienvenue sur la suite du forum à succès Pokémon Aube, Invité. Après l'incroyable assaut de la Team Zodiac, où en sont les choses sur l'île de Maïlys?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]   Jeu 14 Mai - 23:27


Ultime soirée pour moi à Mégapagopolis, j’était restée bien trop longtemps au même endroit à mon goût, les frais d’hôtel commençaient à devenir chers et j’en avez assez il fallait que je recommence à me déplacer si je ne voulais pas devenir folle. Mais il était hors de question de quitter cette ville sans faire un stop à l’arène qui avait récemment ouvert et quelques recherches sur le net m’avaient permis d’apprendre qu’en plus d’abriter l’arène, l’établissement du champion s’avérait aussi être une boite de roller disco. Une fois n’était pas coutume, je m’étais laissée guider par ma spontanéité et avais acheté le parfait attirail de roller skateuse des 80’s : Short en mousse, bandeau assorti, chaussettes montantes, tee-shirt rose pétard et patins à roulettes immaculés, rien ne manquait à l’appel. Le bon coté dans le fait que l’arène soit une boite, c’était que comme ça son standard téléphonique restait ouvert même en soirée ce qui m’arrangea bien puisque je n’aurais pas pu téléphoner avant de toute manière. Mon précédent badge m’avait permit de constater que l’on ne débarquait pas à l’improviste dans ce genre de lieux et c’est pourquoi j’avais retenu ma leçon et j’appelais pour savoir s’il était possible d’avoir un créneau de combat le lendemain dans la journée. J’eu rapidement une confirmation pour le début d’après midi ce qui me laisserait largement le temps de me préparer, de trouver le bâtiment et aussi de profiter du lieu en lui même avant de passer au choses sérieuses.

Maintenant que tout ceci avait été réglé j’avais sortit Galathée, Anubis et Phy de leur pokéball laissant les autres dans les leur puisque la chambre n’était pas assez vaste pour accueillir toute mon équipe. C’était ce qu’il y avait de dommage à posséder des pokémons de très grande taille, il était évident qu’ils ne passaient pas de partout. Enfin bref, je laissais ces trois là s’amuser ensemble et prévoyais d’aller à ma douche lorsque l’on frappa à la porte de ma chambre. Un des employés de l’hôtel se tenait là, un paquet à la main, m’expliquant qu’on avait laissé ça à l’accueil pour moi. J’avais remercié l’homme, lui donnant à contre-coeur un pourboire avant qu’il ne s’en aille et avais déballé le papier marron pour dévoiler une pokéball ornée d’un petit flocon bleu accompagnée d’une lettre manuscrite. Mon phyllali grimpa sur le lit, semblant curieux de savoir ce qui se trouvait à l’intérieur de cette nouvelle sphère alors que quand à moi j’étais principalement curieuse de savoir qui était l’expéditeur de ce courrier spécial.


“Ma chère Kara
J’ai acheté il y a peu de temps ce pokémon mais Leila ne le supportant pas, je me suis dit qu’il te serait plus utile qu’à moi. Tes parents m’ont donné au téléphone le nom de ton hotel pour que je puisse le déposer avec les papiers que j’ai reçu en l’achetant. D’ailleurs selon ses papiers il s’appelle Iceberg mais il préfère Bobby, je pense qu’il va te plaire.
En espérant que tu t’occupes bien de lui et que tu ailles bien aussi.
Warren”

Je fulminais intérieurement alors qu’extérieurement je transpirais juste l’incrédulité. Déjà depuis quand j’étais “sa” Kara, ensuite de quel droit mes parents lui avaient donné le nom de mon hôtel, pourquoi était-il en contact avec mes parents en plus et pour finir il me prenait pour sa baby-sitter ou quoi ? Il croyait vraiment que sous pretexte que ce pokémon quelque soit il ne s’entendait pas avec son équipe j’allais le prendre comme si de rien était ? C’était simplement hors de question et si c’était comme ça, faute de pouvoir lui renvoyer je me contenterais de… le vendre ou de le mettre à l’adoption ou je m’en fiche peu importe ! Phy pendant ce temps oeuvrait pour faire rouler la ball sur le lit jusqu’au moment où il l’amena trop sur le bord. Je n’avais aucune envie de savoir ce qui se cachait à l’intérieur si bien que je lâchais les papiers que j’avais en main dans l’espoir de rattraper la boule avant qu’elle ne tombe et s’ouvre mais bien évidement c’était trop tard. Dans un petit flash lumineux, un amagara à peine plus grand que Galathée apparu et me fixa de d’un regard épanoui et terriblement attachant. Qu’est ce que j’étais sensée faire face à cette mine réjouie moi ? Ce qui devait arriver arriva et il ne me fallut que quelques secondes avant d’adopter littéralement le petit bout. Vu sa tête il était encore très jeune ça ne faisait aucun doute et en effet, sa fiche confirma mes impressions assez rapidement. Je lui caressais la tête d’une main tout en froissant le mot de l’autre et je pus voir les deux voiles au dessus de ses yeux virer peu à peu vers une teinte plus verte, provoquant un petit éclat de rire chez moi. Il ne me serait d’aucune utilité pour mon duel à l’arène mais il était définitivement craquant.

Quand arriva le jour j, le trac exerça encore son emprise sur moi mais un peu moins qu’avant. Il y avait eu la précédente arène, le concours entre temps et chaque fois où je me présentais pour un evenement officiel, le stress diminuait un peu plus même si ce n’était pas encore la panacée non plus. Enfin, la perpective de m’amuser un peu avant de combattre me semblait très attrayante et j’avais pas mal pressé le pas pour arriver le plus tôt possible sur place. J’avais prévu une paire de ballerines simples pour faire le trajet alors que je gardais mes rollers sur l’épaules, du même coté que mon sac à main. Phy et Bobby marchaient à mes cotés parce que je ne pouvais me résoudre à les garder enfermés trop longtemps pour le moment.  


Une fois arrivée, je passais dans un premier temps à l’accueil pour vérifier mon heure de passage et l’on me prévint que je pouvais patienter dans une des salles puisque l’on m’appellerait quand le champion serait prêt. Je rangeais alors mes chaussures dans une petite pochette puis dans mon sac à main, je nouais mes patins, pris mon élan vers la piste circulaire et… Me mis à me demander ce qui m’était passé par la tête pour avoir une idée pareille. Garder son équilibre là dessus relevait du prodige et se déplacer n’en parlons pas. Mes deux pokémons me suivaient du regard depuis le bord de la piste et pour le moment, j’avais presque un peu honte de moi vu la performance que j’étais en train d’offrir. Je me tenais lamentablement à la bordure et mettais au point des positions plus ou moins gracieuses dans l’espoir de ne pas tomber. Au bout d’un petit quart d’heure j’avais enfin trouvé une technique pour avancer sans avoir à me tenir et même si l’allure n’était pas vraiment au rendez-vous, je me déplaçais c’était le principal. Malheureusement ce fut quasiment à ce moment qu’un homme vint me faire signe de venir, sans doute pour me prévenir qu’il fallait que j’aille me mettre en place. Dommage, et dire que je commençais seulement à m’amuser… Tant pis rien ne m’empêchait de revenir plus tard de toute façon.

Non sans tomber en rejoignant le bord, je sortis tu terrain de glisse, remis mes ballerines sous le regard amusé et soulagé de mes deux pokémons et sentir de nouveau fermement le sol sous mes pieds me fit un bien fou. Les petits tallons des chaussures que je portais ne me grandissaient pas vraiment par rapport à d’habitude, ça me faisait un peu bizarre mais ce détail mis à part, je partis en suivant l’homme qui m’avait appelé jusqu’à un rideau orné d’un spinda immaculé qui me rappelait étrangement celui que j’avais croisé durant l’incident du tournois. Cette coïncidence me fit sourire, à croire qu’il existait plus d’un spinda à la robe si particulière alors. Nous nous engouffrâmes ensuite dans un escalier qui plongeait dans ce que je supposais être les sous-sol du bâtiment.

En arrivant en bas, je fus surprise par tant de couleur et de lumière. La musique assez typée russe du jeu de bloc me vint d’un coup dans la tête mais mon regard resta fixé sur l’immense statue de pierre au fond de la salle. Je me sentais captivée par la réplique du golem suprême, avançant le nez en l’air pendant quelques secondes pour le détailler un peu plus. Ili fallait absolument que je le dessine un de ces quatre mais pour ça il faudrait que son image reste fermement ancrée dans ma mémoire. L’homme qui m’avait accompagné me proposa une oreillette reliée à un micro avant de partir, et je l’acceptais en le remerciant et la mettais directement en place en attendant de voir le champion, testant le micro au passage en tapotant dessus. L’écho créé m’indiqua qu’il était en route et je me permis donc de prendre la parole pour me présenter dans les formes.


- Bonjour je suis Kara Effyis… Je… J’ai déjà obtenu le badge rêve dans les Ruines de Lakit et je viens pour défier le champion de la capitale. Et je serais heureuse de pouvoir profiter d’un de ses enseignements d’ailleurs !

Bon sang je me sentais de nouveau stressée, et c’était peut être impoli de se présenter ainsi tout bien réfléchit. Tant pis dans tous les cas il était vrai que j’aurais énormément aimé obtenir un entretient privilégié avec un champion. Après tout il s’agissait de celui de la capitale, c’était forcément quelqu’un de sérieux, droit, intelligent… N’est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]   Sam 16 Mai - 14:05


Cette fois, le challenger avait eu la délicatesse de prévenir de son arrivée ! Et c'était tant mieux : comme ça, Yuugure pourrait lui proposer un défi de qualité et… Ne pas buguer en voyant la jeune femme arriver dans son arène. Lorsque l'on lui donna le nom de la personne qu'il allait combattre, il n'avait pas tilté et était donc aller vérifier dans la base de données de la Ligue, pour faire des yeux ronds comme des soucoupes, en se souvenant de cette fille : c'était celle qu'il avait rencontré au Tournoi de Megapagopolis, là où Deoxys avait frappé pour la première fois. Ils avaient d'abord combattus l'un contre l'autre, mais dès l'apparition du virus, la brune avait été une partenaire de qualité dans la bataille. Ainsi, après la surprise vint la joie de la revoir après autant de temps. Regardant avec plus d'attention sa fiche, il se renseigna sur son équipe-bien qu'il en connaisse déjà une bonne partie- et ne put que voir la grande évolution de ceux-ci, maintenant doués d'une grande puissance. Eh bien, elle n'avait pas chaumé, la Kara ! Au moins, comme ça, il n'aurait pas à se retenir, se disait-il, en souriant toujours autant. Le choix des combattants fut rapidement fait, l'idée ayant aussitôt sautée aux yeux du blond, qui demanda peu de temps après à son frère, à la pension, de lui transférer les pokémons nécessaire. Ces retrouvailles risquait d'être intéressantes.

Le lendemain arriva enfin et les derniers préparatifs avec. Yuu' était toujours aussi content de retrouver Kara et, dès qu'il l'entendit à travers le micro et les enceintes dans son bureau, son sourire s'élargit. Rapidement, il ferma la session de son ordinateur, ajusta une dernière fois sa tenue et ses balls à sa ceinture, pour finalement ouvrir la porte, menant directement à son arène, par le côté de l'immense banc de blocs de sa statue de Regigigas. Nonchalamment, il alluma l'oreillette à son oreille, en fixant la jeune femme à l'autre bout de l'arène. Eh bien, les deux tenues juraient entre elles : lui avait pris le soin de porter son costume militaire pour l'occasion, alors que la brune s'était habillée dans le thème de sa petite boite. Bah, ce n'était pas si important, si ? Elle s'était présenté, comme quoi elle n'était pas au courant de la personne qu'elle allait avoir face à elle, alors autant l'en avertir. Peut-être que ça la détendrait, d'ailleurs. Souriant d'autant plus, le blond prit donc la parole, sans bouger de sa place.


« Bonjour, Kara, et bienvenue dans mon arène, ahah ! Je pense qu'il faut que je me re-présente également ? Je suis le Champion de type Normal de Megapagopolis : Yuugure Akatsuki ! Ahah ! Il croisa les bras, pour se retenir de faire une pose débile, avant de rire de nouveau. Enfin, tu dois déjà connaître mon nom, à moins que tu m'aies oublié, ahah. Pour ce qui est de l'enseignement, on verra plus tard, je pense, hein : tu es venue pour le badge, on va donc commencer par le plus difficile, ahah ! Sur ces mots, il claqua des doigts, avant de poursuivre : Je te propose un combat double et trois pokémons, sans switch, avec seulement les objets tenus. Dit-il, tout en prenant deux pokéballs à sa ceinture, afin d'en invoquer les contenus : une Rondoudou, portant un joli bracelet-Evoluroc, et un Excavarenne, portant une baie Pomroz, dans sa poche ventrale. Je te laisse commencer, dès que tu es prête, ahah ! »
HRP:
 

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]   Jeu 21 Mai - 12:30


Je continuais à observer le décor en attendant une réponse à mes paroles précédentes. Losqu’une seconde voix se mit à raisonner dans le stade, je ne pus m’empêcher de sursauter avant de me dire que je l’avais déjà entendue quelque part. Cherchant des yeux l’endroit d’où elle provenait, je tombais sur un homme à l’opposée de l’arène habillé d’un costume militaire et dont le visage souriant m’était définitivement familier. A la lumière de ses explications, je ne pus m’empêcher d’écarquiller ls yeux et entrouvrir légèrement la bouche de surprise. C’était l’homme que j’avais affronté lors du tournois et avec qui j’avais fait équipe par la suite lorsque nous nous étions fait attaquer par des spectres psychotiques. Mais comment ?… Il était déjà champion lors du tournois ou… Non j’avais cru entendre dans un café que le champion de la capitale allait changer il y a quelques temps déjà mais je ne m’étais pas trop intéressée plus que ça à l’affaire, comme quoi j’aurais du. J’étais contente de le revoir honnêtement et contente aussi de ne pas revoir sa canne puisque ça voulait dire qu’il n’avait plus de difficultés à marcher à présent et la surprise laissa place à un sourire avant que je ne réponde en me passant une main dans les cheveux.

- Bien sûr que je me rappelle ! Ca fait un moment déjà mais je suis contente de pourvoir te revoir dans des conditions moins hostiles… Ca te gène pas que je te tutoie aussi hein ? Enfin je suis prête pour la revanche !

Oui parce que la dernière fois il fallait se l’avouer, le match avait plutôt tourné en sa faveur mais là il était hors de question de me la jouer limite robotique comme la dernière fois. J’avais gagné en expérience et il allait pouvoir en faire les frais. J’eu un instant d’appréhension quand même lorsqu’il révéla les pokémons qui allaient combattre. Il ne s’agissait pas de son propre excavarenne quand même ? Parce que sinon de ce que j’avais pu remarquer au tournois, son niveau était largement au dessus de celui des miens, mais tout bien réfléchi il ne pouvait pas faire ç dans le cadre d’un duel officiel. Bon une légère analyse s’imposait, le roudoudou et son type fée étaient potentiellement très gênant pour Anubis qui avait pourtant un clair avantage dans cette arène donc je pouvais envoyer en soutient soit Galathée soit Wolverine mais à ce moment là c’était le double type sol du lapin qui devenait gênant. Quoi que tout bien réfléchis, le plus à redouter avec les roudoudous c’était plutôt l’endormissement aussi c’était bon mon choix était fait. Je décrochais de ma sangle de sac deux pokeballs et libérais leurs occupants en face de moi. Il s’agissait de Galathée dont le cou était orné de son collier, fabriqué à base d’une ceinture force, et mon riolu qui avait troqué son grelot pour porter en foulard un bandeau muscle.

- J’espère que tu te souviens d’eux aussi ? Enfin bref, Galathée lance rune protect et Possessif, Anubis Mur de fer puis grincement pour le Lapin !

Grâce à ma feunard, mon duo se retrouvait protégé d’une éventuelle berceuse de la part de la petite boule rose pour le moment et en apposant un seau de feu virtuel sur le terrain, la renarde empêchait quiconque d’utiliser une attaque qu’elle connaissait déjà. Pendant ce temps, mon Riolu commença à briller quelque peu alors qu’il améliorait sa défense avant de frotter l’une contre l’autre les deux parties métalliques de ses avait bras, déclenchant un son absolument insupportable. Heureusement pour une fois, l’ayant ordonné moi même j’avais eu le temps de me boucher les oreilles avant qu’il n’agisse. Maintenant que le combat avait été lancé il était trop tard pour reculer et j’étais de nouveau totalement concentrée sur ce que j’avais à faire. Bobby et Phy semblaient fascinés par ce qui était en train de se produire et c’était tant mieux, un jour aussi ils auraient l’occasion de combattre et il faudrait avant qu’ils apprennent à le faire. Et il fallait espérer que ce duel soit un bon exemple dans tous les cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]   Dim 24 Mai - 13:13

La surprise sur le visage de Kara était plus que délectable pour le blond, qui pouffa légèrement de rire, en voyant de rire, redevenant rapidement sérieux malgré cela, pour rester dans son rôle de Champion. Fort heureusement, le sentiment qui avait envahi la jeune fille parti bien vite pour être remplacé par un sourire accompagné de paroles qui soulagèrent Yuugure. Ca aurait été franchement vexant d'avoir déjà été oublié, lui qui faisait tout pour ne pas l'être. De plus, la bataille contre les sbires de Deoxys n'avait pas été le genre de chose que l'on oubliait de sitôt… Alors si en plus le spécialiste des pokémons de type Normal y était, ça devait être l'un des souvenirs les plus marquants de la brune ! Quoi qu'il en était, ils n'étaient pas là pour discuter du « bon vieux » temps, mais pour combattre et bon Arceus que la challenger avait l'air motivée ! -Bien que légèrement stressée, mais qui ne le serait pas ?-. Ainsi, le Champion glissa un « Non » à la question relative au tutoiement, avant de lancer les pokémons qu'il allait utiliser pour ce combat et, visiblement, le temps qu'il avait mis à les choisir payait : Kara avait du mal à choisir ses propres combattants. C'était déjà là un des plus gros dilemmes des dresseurs auquel la jeune fille avait à faire. Enfin, finalement, le choix fut fait et et ce furent la Feunard -qui avait évolué entre temps- et le Riolu les heureux combattants de la challenger. Yuugure ne savait pas ce qu'elle préparait avec ces deux-là, mais l'ayant déjà vu combattre, il restait sur ses gardes, prêt à dégainer ses contres et de bels assauts, et ne fit que hocher la tête aux paroles de son adversaire, déjà entièrement concentré sur la bataille à venir.

Les ordres n’attendirent pas pour être donné : une Rune Protect et un Possessif pour la renarde de feu et un Grincement et un Mur de fer pour le Riolu. Kara voulait donc jouer la sécurité ? Héhé, si c'était comme ça, elle allait être déçue, bien qu'il y avait de l'idée : Yuu' ne pouvait pas la laisser placer ses pokémons tranquillement. C'était comme ça, sinon ce serait trop facile et indigne d'une arène. Ca allait donc être la Rondoudou qui se chargerait de tout cela, pour son plus grand plaisir :


« Saisit la Rune ! Reflète le Grincement !  Porion, Rebond, Coud'boue sur la Feunard !»

Tout simplement, des contres vieux comme les combats de pokémons eux-mêmes. D'ailleurs, ceux-ci n'auraient pas pu être lancés, si les directives avaient été données dans un autre ordre -La Rune Protect et le Grincement en même temps-. Là, la bouboule kawaii avait tout le loisir de, dans un premier temps, user de l'art ancestral du vol pour s'accaparer les effets de la protection anti-problèmes de statut aux dépends des ennemis et à la faveur d'elle-même et de son camarade aux GRANDES oreilles. Cela fait, elle érigea rapidement -priorité powa- une barrière brillante autour de son corps, la faisant ressembler à une bille de flipper qui telle cet objet, s'interposa et qui par ce Reflet Magik renvoya le Grincement vers son lanceur, contre-balançant ainsi le Mur de fer précédent. Le Riolu avait donc fait un tour à « vide », là où la Rondoudou avait permis à son côté d'obtenir une protection temporaire.

Du côté de l'Excavarenne, celui-ci avait utilisé ses puissantes oreilles pour se propulser en l'air, le temps d'un instant et lorsqu'il eut atteint une hauteur qu'il jugeait suffisante, il cracha de la boue, droit vers la Feunard. Qui avait dit qu'un pokémon ne devait absolument rien faire, pendant les tours de chargement de ce genre de capacités ? Là, il y avait un bon exemple. Restait à voir comment l'adversaire réagirait et sur quel pokémon le Rebond retomberait.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]   Lun 25 Mai - 13:02


En entendant les contres adverses, je ne pus m’empêcher de me mordre la lèvre inférieure. J’aurais du me douter que la petite boule rose aurait les capacités pour empêcher à ma renarde de mettre en place sa protection mais en plus de ça elle nous l’avait volé. S’en était presque frustrant. Enfin presque par ce qu’il n’y avait pas de raison de s’apitoyer sur ce qui venait de se passer, ça m’avait encore l’air largement rattrapable ou du moins c’est ce dont j’avais l’impression. En voyant le lapin décoller du sol, je fus intimement persuadée que cette attaque serait destinée à Anubis puisque son type combat le rendait faible face aux assauts venus du ciel. a coté de ça, j’étais persuadée que la détermination de la trajectoire de l’attaque rendait le tour de chargement inactif alors qua contraire, il en profita pour lancer un jet de boue à la figure de Galathée et cette initiative ne me plut pas vraiment à son instar d’ailleurs. Il fallait que je me ressaisisse, je n’étais pas là pour faire de la figuration quand même !

Anubis contre la boue ! Galathée piège ce lapin pendant qu’il tombe !

Le riolu sauta sur le dos de sa partenaire avant de donner quelque coup de poing dans terre humide, se salissant quelque peu les pattes mais explosant le tir avant qu’il n’atteigne sa cible. Pendant ce temps, la renarde de feu se mit à ériger une colonne de feu suivant exactement la trajectoire du mineur. Il n’avait aucun moyen de contrôler son point de chute maintenant dans les airs et en cours de chute aussi, il serait forcé d’être touché par la danseflamme. Après je savais bien que la faible puissance de l’attaque et la résistance du pokémon ne lui permettrait pas d’engendrer de gros dégâts mais ce n’était pas la principale fonction de ce coup. Par ce biais, je comptais plutôt sur les dégâts constants sur long terme, qui allaient petit à petit affaiblir le lapin piégé.

Maintenant il fallait que je me charge du petit roudoudou parce que sa présence sur ce terrain était loin d’être un hasard et je me doutais bien qu’il finirait par me donner du fil à retordre. Faire combattre mon équipe sans rune et face à un tel pokémon me fallait une certaine angoisse mais tant qu’il ne faisait pas mine de faire du bruit pourquoi pas. Il ne fallait pas que je tarde à lancer l’offensive sinon je présentais que je m’en mordrais par la suite les doigts. Je pointais alors la créature féérique ordonnant de nouveau à voix haute.


Utilise Rebondifeu ! Anubis recommence mur de fer et prépare toi !

Oui j’avais bien une idée derrière la tête mais pour le moment il fallait savoir si toutes les pièces se mettaient correctement en place. La feunard se mit à créer une massive boule de feu qui fut ensuite projetée vers la petite boule aux grands yeux. L’impact engendrerait des dizaines et des dizaines de petites flammes qui viendraient une nouvelle fois affablir le lapin de manière indirecte. Je ne m’inquiétais cependant pas pour mon louveteau qui pendant ce temps, renforçait ses défenses bien à l’abri du feu juste en dessous des neuf queues du renard mystique. Si la moindre étincelle volait vers lui, elle serait aspirée par le corps de sa compagne mais il restait néanmoins vigilant quand aux attaques à venir. Tout s’était passé très vite et l’excavarenne était sur le point de tomber et à l’heure qu’il était, sa seule cible possible était Galathée. A moins qu’une idée tordue ne soit en préparation bien sûr mais dans ce cas, je n’en voyais pas l’intérêt dans l’immédiat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]   Mer 27 Mai - 20:26

Évidemment que Yuu' avait de quoi déranger les ennemis dans leurs capacités. Sinon ce serait trop facile, n'est-ce pas ? Se booster, invoquer des protections… Ce n'était pas ce qu'il y avait de plus fair-play, pour un combat. Et en aillant volé la Rune Protect, l'équipe du blond était maintenant invulnérable à tous les changements de statut que pouvaient induire les ennemis, tel que la brûlure de la Feunard. Ça aurait été gênant d'avoir ce statut avec un pokémon principalement physique comme l'Excavarenne, n'est-ce pas ? D'ailleurs, après que la Rondoudou ait reflété le Grincement, celui-ci envoya son jet de boue, celui-ci… Se faisant contrer presque aussitôt par les poings du Riolu. Bien, c'était une jolie action qui faisait doucement sourire le Champion, malgré que la suite ne l'enchante un peu moins. Une Danse-flamme ? Certes, elle ne toucherait pas tout de suite, mais vu la trajectoire de l'obèse, il n'allait pas pouvoir l'éviter. Faute de pouvoir brûler, elle allait piéger le lapin dans les flammes ? En plus, la Rondoudou ne possédait pas de capacité permettant de contrecarrer cette attaque… Bah, ce n'était pas aussi gênant : là il ne perdrait pas de puissance physique. La seule chose à laquelle il fallait faire attention était les dégâts continus induits par la capacité. Bon, si Kara avait décidé de jouer sur les statuts gênants, pour ce combat, elle n'allait pas être déçue : Yuu' pouvait aussi jouer sur cela. Ainsi, alors que la challenger ordonnait son Rebondifeu et son Mur de fer, il fit de même.

« Cage-éclair ! »

La Rondoudou, qui avait attendu un petit moment -pour un combat-, put enfin agir de nouveau, en lançant une décharge d'électricité vers la Feunard, étant donné que le Riolu était caché par celle-ci. Bah, il suffisait qu'il soit en contact avec elle pour que l'effet soit transféré à lui aussi. Quoi qu'il en était, étant en train de tirer sa boule de feu, il était peu probable qu'elle évite la capacité Electrique… Comme il était impossible à la peluche vivante d'éviter le Rebondifeu. Heureusement, l'Excavarenne, encore en vol lorsque les étincelles s'envolèrent, ne reçu pas suffisamment de celles-ci pour l'inquiéter : c'était à peine si son pelage avait été touché. Ainsi, il put atterrir de tout son poids, par défaut sur la Feunard, avant de se remettre en position de combat dans les flammes, pendant que son alliée récupérait des flammes et attendait l'ordre de son dresseur.


« Danse-lame, Porion ! Saku, prépare toi. Il releva le regard vers son adversaire, avec un petit sourire. Et toi aussi. »

Il était toujours sérieux, mais ne pouvait pas s'empêcher d'être excité par ce que Kara pouvait faire, pendant ce combat. Il l'avait déjà vu à l’œuvre, dans une situation plus stressante que celle-ci et il était certain que la jeune fille pouvait faire des merveilles. Quoi qu'il en était, à l'instant, le gros lapin fit quelques étirements avant de frapper ses deux poings entre eux, augmentant ainsi rapidement sa puissance de frappe, alors que la petite Rondoudou se penchait légèrement, crâne en avant, tout en faisant quelques pas en arrière. Cette petite manœuvre et cette position augmentaient très légèrement sa résistance, de quoi bien préparer la suite qui, Yuugure l’espérait, allait faire des étincelles.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]   Lun 8 Juin - 11:35


A peine Galathée avait elle commencé à former la masse brulante qui était destinée à percuter la petite boule rose que cette dernière reçu l’ordre de paralyser ma renarde. Alors ça c’était pas prévu, en plus depuis quand les rondoudous apprenaient cage-éclair ? Ils étaient sensés endormir pas paralyser… Enfin bon maintenant que c’était dit je n’allais pas m’éterniser là dessus non plus, j’avais d’autres choses auxquelles penser comme par exemple le fait qu’il ne me restait qu’environ une seconde et demi à tout casser pour éviter que ma renarde ne se retrouve ralentie et risque pour tout le reste du combat de rater la plupart de ses attaques. Point positif, il ne fallait pas se leurrer, la boule de feu n’avait pas besoin d’être tout du long alimenté pour atteindre le chewing-gum géant. Il fallait qu’elle l’a crée et maintenant que c’était fait, l’énergie cinétique… ou la dynamique newtonienne… à moins que ce soit de la thermodynamique… Enfin bref la physique ferait le reste. Mais là d’un coup en voyant l’électricité partir, je regardais la scène au ralenti avant le black-out total de mon coté, un trou noir intersidéral alors que je revoyais juste les images du tournois se rembobiner dans mon esprit.

J’avais échoué ce jour là, il avait déjà paralysé le pokémon que j’avais obtenu et à partir de ce moment là je revoyais toutes les erreurs que j’avais commises jusqu’au moment où ma défaite allait être annoncée officiellement. Au lieu de ça il y avait eu l’attaque et le meurtre en direct. La panique, l’angoisse, le stress… Tout refaisait surface d’un seul coup et je me sentais incapable de faire mieux que ce jour là. J’étais comme un laporeille dans les phares d’une voiture, puis alors je vis Anubis faire une grosse prise de risque et de responsabilité. Il bondit hors de l’éventail de fourrure protectrice que lui offrait la renarde, les poignées collés et les paumes tournées vers l’extérieur alors qu’il lança lui aussi une décharge qui crépita et laissa un peu de fumée s’envoler alors qu’elle entrait en contact avec celle lancée par le chanteur rose bonbon. Je lui avait demandé d’être prêt, il l’avait été et avait lancé une photocopie in-extremis. Il se laissa généreusement arroser des petites gouttes de feu que j’avais pourtant prévu qu’il évite et ce fut alors le moment où mes esprits revinrent à leur place et où je me rendis compte que ce n’était ni le lieu ne le moment de se laisser submerger par le stress. J’avais déjà eu à faire face à de pire situations et ce n’était pas ça qui allait m’arrêter. Le petit Phi posa ses pattes avant sur mes hanches pour frotter sa tête contre ma main ballante et après lui avoir rendu ce petit signe d’affection, je fermais le poing prête à tout pour remporter la victoire. Il voulait que je sois prête, il n’allait pas être déçu.


- Galathée lance-flamme sur le sol puis pose une protection. En place et Machination.

La renarde placa ses neuf queues en éventail alors qu’elle se mit à cracher sur le sol une énorme quantité de flammes, marquant des allers retours de la tête de la droite vers la gauche. Rapidement et à force de chauffer le sol, le feu fini par rester en place formant un mur incandescent. Après tout si une danse-flamme restait en place pourquoi un mur de feu ne le ferait t’il pas ? Ainsi mes deux pokémons et moi même nous trouvions camouflés derrière cette barrière brulante, ce qui nous permettrait de faire deux choses. Dans un premier temps, mes pokémons pourraient terminer leurs diverses action à l’abri des regards indiscrets et dans un second, le rondoudou serait forcé de se blesser dans les flammes s’il voulait réussir à toucher l’un ou l’autre de ses adversaires. Comme sur un court de tennis, les pokémons se placèrent sur deux plans par rapport à la limite de feu, Galathée en arrière et Riolu plus en avant ce qui permit à la renarde de booster leur defense à tous les deux et aussi de laisser son esprit se remplir de pensées ténébreuse afin d’augmenter sa puissance spéciale. Sachant que mes deux pokémons possédaient cette capacité il était impossible à Yuugure de savoir lequel était en train d’agir en ce moment. Bon sang, Yuugure champion pour le coup je ne m’y attendais vraiment pas mais à posteriori je comprenais mieux pourquoi j'avais eu tant de mal à combattre durant le tournois mais il ne se comportait pas vraiment comme tel que ce soit là bas ou lors de sa présentation aujourd’hui… Enfin bon, c’était plutôt cool de connaitre de cette façon un membre de la ligue. Et c’était l’occasion de  prouver que je m’étais améliorée, et pas qu’un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]   Dim 21 Juin - 18:22

Hum ? Pourquoi Kara semblait soudainement bloquer ? Pourtant, ce n'était pas comme si Yuugure avait prédit la catastrophe. Et puis, Cage-éclair n'était pas une capacité si extraordinaire que cela, elle ne faisait qu'infliger une paralysie… Grosso modo, il ne savait pas ce qui avait provoqué ce blocage chez la jeune fille mais heureusement pour elle, le Riolu prit l'initiative d'agir et de contrer la capacité électrique avec la même. Photocopie ? Bien ! Au moins, ses pokémons savaient se battre sans recevoir d'ordres, ce qui n'était pas plus mal, dans ce type de situation. Ainsi, sa Cage-éclair échouée, la Rondoudou s'affaira à préparer sa futur capacité, alors que la jeune fille reprenait conscience et envoyait de nouveaux ordres, cette fois-ci défensifs. Avait-elle fait ça en fonction de l'avertissement du blond ? En tout cas, l'usage d'une Protection tombait à point nommé et le mur de feu protégeait parfaitement les adversaires, si bien que Yuugure se trouva quelque peu embêté : il ne pouvait pas envoyer sa pokémon à l'assaut tout de suite, elle risquerait de se blesser et d'être brûlée. Soupirant un peu, il préféra tenter une autre approche.

« Porion, ouvre-lui un chemin ! Saku, attend qu'il ait fini et relâche le tout ! »


Ouvrir un chemin ? Cela voulait simplement dire qu'il avait à éteindre une partie de l'incendie pour que sa partenaire puisse passer par cet endroit. Et il avait de quoi permettre cela : aussi rapidement qu'il put, il invoqua sa Puissance Cachée : quelques sphères aqueuses qu'il ne tarda pas à envoyer vers un point précis, en face de l'emplacement présumé de la Feunard. Certes, celle-ci ne serait pas forcément touchée, mais les flammes seraient éteintes suffisamment longtemps et sur une surface suffisamment large pour que la boule rose puisse les traverser sans risques, lors de sa capacité.

Alors que l'ouverture se faisait assez grande, celle-ci commença à courir droit vers la Feunard, tête en avant, pour finalement donner soudainement une plus grande impulsion à ses petites papattes qui lui permit de donner un grand Coud'krâne, STABé, mais dont la puissance était réduite par la Protection. Bah, cette capacité n'en restait pas moins qu'une des plus puissantes de type Normal. Évidemment, après avoir quitté sa position défensive, la résistance physique de Saku était revenue à la normale, mais cela n'était pas réellement un désavantage : elle était passée dans les lignes ennemies et c'était ce qui comptait le plus. Mais Yuugure n'allait pas s'arrêter là. L'équipe adverse n'avait pas accepté la paralysie ? Peut-être qu'elle accepterait la suite, alors :


« Porion, Attraction ! »

Oui, c'était le gros lapin qui allait utiliser cette capacité et non pas la mignonne petite boule rose. Koufu avait déjà cette capacité et étant donné qu'elle avait été plutôt utile auparavant, Yuugure avait cru bon l'apprendre à cet Excavarenne-ci. Certes, il se souvenait des effets que cela avait eu sur Alexey, la Lockpin d'Edward, mais il était peu probable que la pokémon Feu réagisse de la même façon… Enfin, l'espérait-il. Ainsi, le lapin put débuter sa manœuvre de séduction, en se montrait apaisant et gentil, tout en usant de techniques moins gentilles, comme quelques discrets phéromones. Comment la Rondoudou n'allait pas être affectée ? Car ces dits phéromones étaient dédiés aux pokémons auxquels un Excavarenne pouvait être le plus attirant. Et oui, Yuugure connaissait un peu ce principe, pension oblige.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]   Lun 22 Juin - 19:26


Le champion devait être étonné de cet enchainement n’est ce pas ? Enfin du moins c’est ce que j’esperais parce que je ne le voyais absolument plus à cause du mur de feu. Mais bon de toutes façon qu’il soit étonné ou pas n’avait pas grand intérêt, le plus important aussi farfelue soit mon idée, c’était qu’elle fonctionne. Je me mordillais la lèvre inférieure en attendant une quelconque reaction et espérais que tout se passe comme je l’avais imaginé dans ma tête. Dans un premier temps, le lapin avait reçu l’ordre d’ouvrir la voie à sa partenaire, rien de bien surprenant là dedans mis à part le fait que je ne m’attendais pas vraiment à ce que le rongeur envoie de l’eau pour éteindre le feu. Je l’aurais plus imaginé étouffant les braises avec de la terre mais bon, je n’avais pas trop d’apriori du moment que ça ne touchait pas ma renarde. Là en l’occurence elle avait prit soin de se placer en arrière si bien qu’elle ne fut même pas éclaboussée par l’attaque. De la fumée blanche s’échappa de l’endroit où l’eau venait d’être déversée, dégageant une désagréable odeur de brulé. Avec ma chance mon coté de terrain serait bientôt envahi… Et mes cheveux allaient puer la fumée, et mes vêtements aussi d’ailleurs… Génial. Fallait que je m’abstienne d’avoir des idées de temps en temps moi.

Toujours était il que Galathée se retrouvait juste en face de l’ouverture béante et vu la trajectoire et ses occupations elle ne pourrait en aucun cas éviter cette offensive. Mais bon qui a dit qu’elle devait l’éviter ? Et qui avait aussi dit que c’était elle qui allait encaisser l’attaque ? D’où la formation de double de tennis. Anubis vint se flanquer en pile au milieu de la route de la boulette rose, s’interposant au moment de son attaque pour encaisser de plein fouet le coup de crâne. Il serra les dents au moment de l’impact mais sa position et son ancrage au sol lui permirent de ne pas avoir à subir de recul. Parfait ! Ne pouvant camoufler mon sourire plus longtemps, je lançais un ordre à mon Riolu laissant le son de ce dernier se faire amplifier par les enceintes diverses.


- Riposte maintenant !

L’attaque adverse était puissante, affaiblie par la protection de la feunard,  mais puissante quand même si bien que j’avais du faire le choix de sacrifier une partie de l’énergie de mon louveteau afin qu’il puisse lancer son attaque. Seule différence, son coup serait deux fois plus puissant que la douleur qu’il venait de ressentir et puis d’ailleurs, même si le type fée du chanteur rose réduisait l’efficacité des attaques combat, l’attaque s’annonçait tout de même assez virulente. Donc oui finalement cette stratégie promettait de porter ses fruits. D’autant plus qu’au moment de l’attaque, les défenses de la rondoudou étaient revenues à la normale. Puis arriva le second ordre, me faisant perdre mon sourire. Je n’aurais pas du laisser mon louveteau s’approcher de si prêt et attaquer comme ça maintenant peu importe ce que déciderait de faire la peluche il serait au premiers rangs pour… Mais non ! L’attraction n’était pas pour Anubis mais pour Galathée ! Alors là, je ne pu m’empêcher de souffler un petit “Yes” entre mes dents. Hors de question d’agir en quoi que ce soit évidement, ça aurait gâché une occasion en or.

Le regard de la renarde fut bien entendu attiré sur le lapin obèse et honnêtement, j’espérais qu’il y avait en jeu quelques substances chimiques volatiles parce que sinon… Ma pauvre renarde avait vraiment des goûts affreux. Enfin bref ne nous éloignons pas, Galathée fut subjuguée par le lièvre et devinez qui se mit alors à fulminer ? Et oui la jalousie est un vilain défaut et là je pouvais affirmer que mon louveteau en voulait à mort au Casanova de pacotille qui se tenait non loin de lui. Il n’avait pas encore fini sa parade nuptiale que je donnais le feu vert à mon duo pour passer à l’action.


- Anubis Vampipoing sur l’excavarenne ! Galathée extrasenseur sur le rondoudou !

Hé ben je n’eu pas besoin de répéter deux fois les consignes de mon riolu. Il partit comme une furie en direction du mineur, laissant luire son poing à cause de l’attaque en préparation et ses yeux d’une manière peu rassurante parce qu’il avait méchamment la haine. Pendant ce temps, Galathée qui eu une coupure visuel avec son prince charmant… Non je peux pas decement appeler ça un prince charmant, on dirait plus la mascotte cachée des septs nains, ou même un des nains. Je disais donc que ayant vu le dieu égyptien se ruer sur Simplet, elle secoua la tête pour se remettre quelques secondes les idées en place et envoya son attaque sur le doudou rose. Ses yeux prirent une coloration et phosphorescence inquiétante alors qu’elle usait de ses dons psychiques pour déformer douloureusement l’environnement vu par le rondoudou. Et ce en allant directement à la source de sa vision, en plein dans son cortex cérébral. Cruel n’est ce pas ? En plus son attaque spéciale ayant été fraichement augmentée ça allait être parfait d’autant plus qu’avec un peu de chances, la victime risquait d’être effrayée par cette attaque. Il fallait croiser les doigts !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]   Sam 27 Juin - 16:41

Le passage fut ouvert par l'eau du lapin comme prévu, soulevant un nuage de fumée, avant que la boule rose ne charge, crâne en avant, vers la position présumée de la Feunard. Après tout, elle n'aurait pas le temps de changer efficacement de position, dans la fumée, si ? Mais chose étrange, ce ne fut pas le doux et chaud pelage de la renarde que la tête de la Rondoudou rencontra. Le Riolu s'était interposé ? Bah, ça ne changeait pas grand-chose pour elle, du moment où elle pouvait attaquer l'un des ennemis avec cette puissante capacité. Ainsi, ce fut le loup miniature qui, malgré la Protection, prit le violent Coud'krâne, avant qu'un ordre n'émerge de la fumée. Riposte ? Ca faisait un peu grincer les dents de Yuugure mais en même temps, il en était content. Content que la jeune fille sache utiliser une telle capacité au bon moment. Enfin, certes la Protection avait réduit les dégâts et par conséquent la Riposte serait moins puissante, mais le fait de Riposter tout de suite était très bien. La Rondoudou encaissa donc le violent coup qui, rappelons-le, n'était affecté ni par les coups critiques, ni par les changements de statistiques, ni par la résistance adverse, ses types ou ses objets. Juste le double, pur et dans ce cas-là, dur. Ça faisait mal, mais elle pouvait encore tenir un petit moment, si l'ennemi s'abstenait d'attaquer ainsi de nouveau.

Pendant ce temps, l'Excavarenne usa de tout ce qu'il pouvait pour charmer la Feunard. Visiblement, cela fonctionna, mais Kara osa tout de même demander de nouvelles attaques : un Vampi-poing pour le Riolu et un Extrasenseur pour la renarde. Ce qui fut amusant c'était que les deux actions eurent des effets drastiquement opposés :

Du côté de l'Excavarenne, celui-ci sourit largement en voyant la petite créature traverser le mur de flammes qu'était la Danse-flamme -qui allait sûrement lui griller du pelage_ et voulant lui rentrer dans le lard. Oh, certes, il y avait le STAB et l'avantage de type… Mais pouvait-on vraiment se fier qu'à cela ? Il fallait que le petit pokémon sache que le gros balourd bénéficiait de la Garde-amie de sa partenaire, celle-ci amortissant légèrement le poing du Riolu une première fois. Mais ce n'était pas tout ! Le lapin bénéficiait d'autre chose, qu'il avala en vitesse : sa baie Pomroz. Celle-ci allait littéralement supprimer l'avantage de type de la capacité, ne lui laissant que le STAB. Le louveteau ne put donc pas infliger autant de dégâts qu'il ne l'aurait voulu, mais il fit également bien pire : au lieu que le pokémon Sol soit affaibli après cette capacité, il semblait légèrement revigoré des brûlures de la Danse-flamme. Pourquoi diable avait-il été ainsi soigné ? Car son Talent Bajoues avait su extraire tout les bienfaits de la baie ingérée et lui avait redonné presque le tiers de sa vitalité. Certes, cela pouvait sembler dur pour une seconde arène, mais tout s'était produit indépendamment de la volonté du Champion, celui-ci se contentant de rire nerveusement en se grattant la nuque.

Pour ce qui était du côté de la Rondoudou, celle-ci fut parfaitement frappée par l'Extrasenseur malgré son Evoluroc. Ce ne fut pas une frappe critique, mais après avoir reçu l'attaque psychique et ayant déjà la frayeur d'une attaque aussi puissante que la Riposte, ne put qu'être effrayée par la capacité ennemie.

C'était bien joli, tout ça, mais le blond n'allait pas laisser ses pokémons ne rien faire. Bon, il n'allait pas non plus demander un assaut massif sur le Riolu, jugeant que son semi-échec avec le Vampi-poing était déjà assez suffisamment dérangeant, mais il fallait tout de même poursuivre le combat. Ainsi, après avoir un peu réfléchi, il donna son ordre à l'Excavarenne, laissant la petite bouboule reprendre ses esprits.


« Charge ! » Décida-t'il, décevant un peu le gros lapin. Lui qui voulait montrer au Riolu ce que c'était d'être un homme, avec un bon vieux Bélier… Bah, il n'allait pas se retenir de lui faire la morale, avant de Charger :

« Ne te précipite pas inconsciemment, gamin ! »
Dit-il, avant de profiter de la proximité de son adversaire pour lui donner un grand coup d'oreille, faute de pouvoir prendre de l'élan pour vraiment charger. Si le louveteau était resté loin de la Danse-flamme cela n'aurait pas été possible, mais tant qu'il était là, il fallait en profiter. Le coup était évidemment STABé, mais profitait également de la précédente Danse-lame. Pour ce qui était de la Rondoudou, après que ses tremblements se soient stoppés… Elle resta en boul'Armure par terre, augmentant sa résistance physique.

HRP:
 

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]   Ven 3 Juil - 17:46


Il fallait avouer que trop de feu avait tendance à boucher un peu la vue de mon coté de terrain mais tant pis je pouvais très bien faire sans. Je n’aurais qu’à me contenter de donner mes consignes et mes pokémons agirons en conséquence si la situation le leur permet. Là en l’occurence le lapin avait reçu l’ordre de charger mon louveteau et même si cette attaque semblait anodine en premier lieu, elle ne le serait absolument pas dans cette arène. Entre le Stab et la danse lame ça serait douloureux sans doute mais pas encore suffisant pour se débarrasser de mon pokémon. Ou pas encore tout du moins. Dans tous les cas ce serait moins douloureux que la blessure d'amour-propre que venait de subir mon louveteau en voyant que son vampipoing n'avait servi à presque rien si ce n'est déclencher l'effet inverse que cli prévu à la base. Enfin bref, il profita de son ancrage au sol pour encaisser le coup sans tenter de le fuir et ainsi ne pas se retrouver projeté vers l’arrière. Il releva les yeux vers le lapin qui venait de lui adresser la parole. De quel droit il faisait ça et ensuite que connaissait t’il de sa stratégie ? Rien et sa remarque ne fit qu’empirer l’état d’énervement d’Anubis déjà bien chaud depuis quelques minutes. Je ne voyais absolument rien alors la synchronisation allait être compliquée de mon coté et puis une pensée me traversé l’esprit, faute de voir il fallait se concentrer sur le reste aussi je fermais les yeux à la recherche du bruit que ferait le mineur en percutant mon coéquipier. Mieux que ça je l’entendis répéter quelques syllabes de son nom comme s’il parlait et c’était le moment idéal pour contre attaquer alors.

- Anubis Plaie-Cro… Non Coup-Croix pardon ! Galathée, profite et utilise déflagration sur le rondoudou !

Heureusement que mon louveteau avait compris ce que je voulais dire parce que je me sentais particulièrement gênée de cet amalgame. J’avais tendance à férocement confondre des deux attaques qui n’étaient pourtant même pas du même type mais dont les deux noms étaient singulièrement proches l’un de l’autre. Je confondais aussi Bolivie et Bulgarie, il faut le savoir. Enfin bref,  l’inactivité de la petite boule rose à cause de sa frayeur offrait une occasion magnifique pour user d’une des capacités de feu les plus puissante connue par ma renarde. Certes cette attaque souffrait d’une précision peu avantageuse mais là, viser de si près sur une cible immobile serait du gâteau. En parlant de proximité, mon riolu qui venait d’encaisser l’attaque charge répliqua immédiatement avec le coup croisé qui était bien plus puissant que l’offensive précédente et qui ne serait en rien affaiblie par une quelconque baie. Certes il y aurait toujours le talent de la rondoudou auquel je n’avais absolument pas pensé avant, mais bon ce n’était qu’un maigre tribut à payer et une étape obligatoire de toute manière.

Malheureusement il fallait croire que la déflagration n’avait pas suffit pour nous défaire de la peluche couleur bonbon, parce qu’elle était toujours sur le terrain à se rouler en boule, en considérant que c’était physiquement possible d’être plus en boule que ce qu’elle n’était déjà, pour augmenter sa résistance physique. Tant pis on s’en débarrasserait autrement. Riolu s’était quelque peu reculé de son adversaire après avoir porté son coup, profitant de son élan pour partir dans une petite cabriole rapide et préférant ne pas prendre le risque de se faire une nouvelle fois toucher inutilement et de manière aussi banale que tout à l’heure. J’avais l’impression que nous profitions d’un léger avantage pour le moment aussi, il aurait été particulièrement dommage de le perdre en faisant des erreurs de débutante.


- Galathée, finit en et lance Feinte sur… Allo Galathée ? Je te parle ! Lance… Non laisse tomber en fait…

Fantastique, le lapin obèse était entré dans son champ de vision et à partir de là il n’y avait plus rien d’autre qui pouvait être pris en considération de son coté. Je n’était même pas sûre qu’elle m’avait entendu pour être honnête. C’est vraiment comme ça une fille sous le charme de quelqu’un ? Si oui il faudrait que je pense à demander à mon équipe à me surveiller si je trouvais quelqu’un à mon goût parce que on pourrait foncer dans une catastrophe que je ne m’en rendrais pas compte. Riolu qui n’en ratait pas une miette avait serré ses petits poings et attendait un nouveau feu vert de ma part pour agir, mais il allait être déçu parce que je ne le laisserais pas foncer à l’aveuglette une nouvelle fois. Il fallait espérer que des erreurs seraient faites dans le camps adverse et que nous pourrions en profiter pour en tirer un avantage quelconque. Moi j’avais dit que nous avions déjà un avantage ? Il faut définitivement que je me mette à réfléchir avant de parler alors.
Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]   Sam 4 Juil - 13:13

Visiblement, Yuugure allait grassement payer son envie d'être gentil avec sa challenger. Coup-croix et Déflagration ? Eh bien, elle ne se retenait pas. Tant mieux, dans un sens, ça aurait plus frustré le blond qu'autre chose. Quoi qu'il en était, à part tenter de rester sur ses appuis et d'encaisser le coup, l'Excavarenne ne pouvait pas faire grand-chose de mieux. Ce fut donc une grande partie de sa vitalité qui s'en alla, dans un grognement de douleur, sans pour autant recevoir une double dose induite par un coup-critique. Pour ce qui était de la Rondoudou, la situation n'était pas plus glorieuse : elle avait complètement essuyé la vague de flamme et ne tiendrait sûrement plus longtemps après cela, malgré sa Boul'armure et son Evoluroc. Tant pis, elle avait montré assez de parties de sa puissance pour que Yuugure soit contenté. Par contre, ça n'allait pas être pour autant qu'il la laisserait tomber K.O sans rien faire. Ainsi, alors que Kara donnait son ordre, il donna également les siens, non sans rire un peu de la situation de la Feunard :

« Porion, Gonflette ! Saku, Chant canon sur la Feunard ! »


Une première salve, qui servirait surtout de préparation : l'Excavarenne se gonflerait et augmenterait ainsi sa résistance et sa puissance physique, lui évitant de trop gros dégâts au corps à corps en plus de la Danse-flamme toujours présente. Pour ce qui était du Chant-canon, il ne sera, certes, pas utilisé à son maximum étant donné que le lapin ne le connaissait pas, mais pourrait offrir de bons dégâts, grâce au STAB. Mais surtout, ça pouvait permettre de placer la suite. Ainsi, après de la boule rose ait lancé ses ondes sonores vers l'ennemie, la deuxième salve d'ordres pouvait être donnée :


« Saku, Rebond ! Porion, Piétisol ! »

Il restait peu de vitalité à la boule rose et il fallait donc l'épargner un maximum, d'où le Rebond qui la mettrait à l'abri pendant que l'Excavarenne piétinerait la surface du sol de ses deux énormes oreilles. Une attaque Sol, STABée et avec une puissance physique… De quoi faire bien mal à la Feunard.

Malheureusement, Yuu' devait en avoir demandé trop à la Rondoudou : certes, elle avait sauté, mais pas assez haut à cause de la fatigue et elle commençait déjà à retomber en poussant des petits cris alors que les secousses se faisaient sentir, ce qui n'était clairement pas bon pour elle. Ainsi, avant qu'elle ne touche le sol, elle fut rappelée dans sa ball, la sauvant in-extremis et l'éliminant du combat. A présent, Yuugure n’espérait plus que les adversaires soient touchés par le Piétisol, sans quoi il serait dans une mauvaise position, malgré le choix de son dernier pokémon, déjà prêt dans sa main.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]   Sam 4 Juil - 15:43


Mes idées avaient fonctionné merveilleusement et je dirais même miraculeusement bien, nous permettant d’affaiblir les deux parties de l’équipe adverse détail non-négligeable dans un tel duel. Ne nous restait plus qu’à continuer sur cette voie maintenant. Face à cela le champion choisit de booster une nouvelle fois son lapin, qui commençait déjà à être au taquet pourtant et ça en devenait sincèrement inquiétant à la longue et à coté de ça on eu enfin l’occasion d’entendre la voix de la chanteuse kawai. Je déteste cette expression d’ailleurs, juste histoire de le préciser. Enfin bon, quand je dis enfin je m’en serais bien volontiers passée mais dans le cas présent il faudrait faire avec sachant que je n’avais pas vraiment d’idées pour éviter ce genre d’attaque. La laisser se boucher les oreilles ? Non je pense bien que ces offensives ne pouvaient pas se baser sur des contres aussi hasardeuse et tout en gardant à l’esprit que l’énergie de mon équipe était précieuse, ce coup risquerait de perturber Galathée dans son adoration et la faire revenir sur terre une bonne fois pour toute. En parlant de revenir sur terre, on pu voir apparaitre et disparaitre un voile vaguement brillant et peu opaque sur le duo adverse avant qu’il ne disparaisse comme il était apparu, génial la rune protect ne faisait plus effet à présent. Ca faisait déjà cinq tours ? Bon sang que le temps passe vite quand on s’amuse. Il était donc temps d’en profiter un peu, mais comment est ce que j’allais faire pour réussir à faire en sorte que Galathée attaque son bien-aimé du jour… Une vrai fille celle là, prête à tout pour… pour attirer son attention, évidement ! Il fallait penser en fille que je suis bête ! Et ça c’était dans mes cordes par contre.

- Anubis grincement pour lui ! Galathée, tu sais que tu es superbe quand tu fais apparaitre des feu-follets ma chérie ? Tu devrais lui montrer comme tu fais ça bien, il va tomber raide c’est certain !

Oui tomber raide, c’est le but final mais on ne voyait pas l’expression dans le même sens bien entendu. Mon idée avait touché en plein dans le mille apparement et charmée par la perspective d’impressionner son prince pas-charmant elle fit voleter des flammèches bleut… ah non rosées, c’est nouveau ça. Passons ce détail girly, elle se pavana au milieu de ses incantations brulantes avant de les laisser partir danser mollement autour de l’excavarenne qui se concentrait pour booster sa musculature. Anubis l’observa attentivement et non sans  avoir poussé un soupir de mépris, s’exécuta et fit de nouveau coulisser ses deux plaques métalliques l’une sur l’autre pour produire un son particulièrement infame à entendre. Je suis certaine qu’à force d’entendre ce bruit en combat j’allais finir par devenir sourde, que ce soit complètement ou partiellement d’ailleurs. En tout cas, un niveau de défense gagné et deux de perdus du coté du rongeur sans compter la division de l’attaque par deux grâce aux feu follets. Ca faisait d’ailleurs partie de mes combinaisons favorites : protection et feu follets. J’aurais volontiers complété le tout avec un châtiment mais d’une part Galathée n’aurais sans doute pas agi pour un ordre pareil mais en plus face à un type normal, une attaque spectre aurait été absolument inutile. Et je serais passée pour une cruche en plus du reste. Donc pas bon.

Dans la série pas bon pour moi, l’enchainement de Yuugure rentrait pile poil dans cette catégorie particulièrement gênante. Le lapin était remonté à bloc par diverses techniques effectuées en amont et le type sol face à Galathée, c’était très mauvais plan. Pourquoi je n’avais pas envoyé Wolverine plutôt, comme ça il se mettait en lévitation et c’était terminé… Non j’avais déjà usé de cette stratégie la dernière fois et bon il fallait savoir se renouveler de temps en temps. Quoi que, pas trop quand même, les tactiques qui marches sont recyclables à volonté et je sentais un petit air de déjà vu dans les attaques auxquelles j’avais à faire face. Les pokémons n’étaient pas les mêmes mais le principe était similaire et ça avait marché la première fois alors pourquoi cela ne marcherait t’il pas ici ?


- Photocopie le piétisol Anubis ! Galathée il t’attaque ? T’as vu ça ? Moi ça m’aurait pas plut, lance représaille et montre lui ce qu’il en coute de se comporter comme un goujat.

Je laissais s’afficher un très large sourire en voyant la rondoudou être rappelée dans sa ball, signifiant que nous avions définitivement gagné un avantage non négligeable pour ce duel, ou tout du moins pour l’instant. A coté de ça maintenant il fallait que je calcule vite fait pour savoir quel serait l’effet de mon onde terrestre inversée. Parce que oui je savais bien que ça ne se passerait pas en mode youpi tout s’annule… Donc nous avions un stab du coté adverse, et 3 boost d’attaque si je ne me trompe pas donc, des offensives physiques multipliées par 3… Sauf que sachant que la protection était encore en place, on divise le multiplicateur par deux ce qui donne… 1,5 que l’on redivise par deux à cause de la brulure ce qui donne… 0,75 si je n’ai rien oublié ! Bon sang que je hais les mathématiques. Face à une attaque qui ne profite d’aucun bonnes mais aussi d’aucun malus, ca donnait au final une attaque légèrement plus puissante de mon coté, fou non ? Bon je ne n’omettais pas le fait d’avoir oublié quelques données en route ou de m’être trompée dans le calcul mais normalement ça passait comme il faut ! Et du coté de ma renarde, cette fois ma formulation ne lui avait pas vraiment plut puisqu’elle s’était contentée de se tourner vers moi d’un air réprobateur. J’avais levé les mains devant moi pour lui faire comprendre que je ne le ferais plus et que je devais avouer que ma formulation était maladroite, mais pitié faites qu’elle se concentre de nouveau sur le combat en cours. Elle qui était habituellement si rancunière, elle allait en entendre parler de celle là tient. Le champion était en plus de ça déjà prêt à envoyer son pokémon suivant et j’étais curieuse de savoir de quoi il s’agissait. Inquiète, mais curieuse quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]   Sam 4 Juil - 17:04

Oh ? La Rune Protect venait tout juste de s'évaporer. Bah, Yuugure n'avait pas vraiment compté les secondes depuis son activation. A vrai dire, il l'avait même oublié, trop concentré sur les autres choses qui faisaient le combat. Enfin, ça n'allait pas être si terrible que ça, selon lui. Le but premier avait été parfaitement rempli, après tout : empêcher les ennemis d'en profiter. Mais maintenant qu'elle était tombée, il avait des risques que… Et voilà. Des Feux follets. Porion venait à peine d'augmenter de nouveau sa puissance qu'elle redescendait à cause des flammes ROZES de la Feunard, de même que sa défense physique à cause du Grincement ennemi. Heu… Des flammes roses ? Avait-elle été affectée par la kawaiitude de la Rondoudou et l' « amour » qu'elle portait envers le lapin obèse ? Héhé, c'était amusant. Et le blond avait noté le « tomber raide » de Kara. Bien, la petite apprenait vite à faire de bons jeux de mots ! Mais ce n'était pas pour ça qu'il allait la laisser gagner facilement. Bien que la suite soit aussi bien… Encore une Photocopie pour contrer le Piétisol ? A première vu, ça ne pouvait pas marcher et ça n'aurait pas dû, mais la baisse de puissance par la brûlure avait joué un grand rôle et l'Excavarenne reçu l'onde atténuée de son adversaire, perdant un peu de rapidité par la même occasion. Bah, il ne pouvait déjà pas bouger beaucoup… Par contre, la Feunard n'attaqua toujours pas et tourna même le dos au combat pour réprimander sa dresseuse. Eh bien, l'Attraction était puissante… Quoi qu'il en était, le blond profita de ce moment pour invoquer son dernier pokémon en plein dans le combat, faisant trembler le sol dès son apparition.

« Bill, s'il te plait… Venge Saku ! »


Sans attendre, le gros Bill s’exécuta, mécontent de ce traitement quant à son amie. Étant déjà au milieu de la bataille, il eut à peine à bouger pour atteindre l'ennemi le plus proche : le Riolu. Vengeance était déjà une capacité puissante, mais la STAB, la puissance de l'ours et le K.O récent de la Rondoudou allait en faire une attaque à la force horrible. Mais ce n'était pas tout : alors qu'il abattait son gros bras vers le louveteau, le pendentif à son cou se brisa, donnant l'énergie du Joyau Normal à la capacité. La challenger pouvait s'estimer heureuse car sa Protection allait exactement contre-balancer cet effet. Une entrée en matière parfaite pour le gros Bill, mais Yuugure n'allait pas se stopper là :

« Porion, Groz'yeux sur le Riolu. Bill, Stockage ! »


Le lapin avait déjà essayé de parler avec le louveteau et, franchement, il avait perdu patience en le voyant ré attaquer. Ainsi, il ne se priva pas et regarda méchamment le petit pokémon, afin de faire baisser sa résistance physique alors que, au contraire, le Ronflex augmentait sa résistance globale, en accumulant de l'énergie pour la suite du combat et faisant grossir encore un petit peu son ventre.

le pokémon:
 

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]   Sam 4 Juil - 20:13


Oh bon sang. Pourquoi ça ? Et pourquoi moi surtout ? Oui c’est vrai, parque que je voulais le badge camée… Mais pourquoi ? En voyant la silhouette brillante du pokémon se former au dessus de l’endroit où il allait atterrir, j’avais bien compris que j’allais être accueillie par quelque chose de massif, mais je n’avais même pas envisagé que cette chose soit un ronflex ! Oh bon sang la suite allait s’avérer compliquée à partir de maintenant, mais pas impossible non plus j’étais certaine qu’il était faisable de se départir de cet adversaire. Plus ou moins difficilement certes, mais faisable. Bon pour le moment j’étais toujours sous le coup du choc, la paupière inférieure gauche convulsant quelque peu à cause de la surprise et je devais avouer que je me sentais un peu impressionnée. Je savais que ce pokémon était gros et imposant mais je ne l’imaginais pas autant que ça. Et l’ordre qui venait d’être ordonné ne me convenait pas vraiment quant à la survie de mon équipe pour la fin de ce match. La vengeance était une attaque particulièrement puissante et mon Riolu allait en souffrir sachant que sa défense ne faisait pas vraiment des étincelles, sans compter le stab adverse… Heureusement qu’il y avait toujours la protection. Faute de pouvoir contrer un coup aussi puissant il faudrait faire avec et si j’avais réussi à trouver des moyens détourner pour annuler le piétinsol précédent, je n’allais pas me gêner pour trouver quelques stratagèmes pour affaiblir comme on pouvait la vengeance du gros… heu… Ronflex. Ca manquait d’originalité comme dénomination mais ce n’était pas un pachyderme, je n’étais pas certaine de son espèce de base pour être honnête et ça ne ressemblait à rien de connu. En plus si j’avais dit gros “tas” ça aurait été un peu trop agressif à mon goût.

- Galathée regard touchant ! SUR LE RONFLEX… Anubis Mur de Fer encore une fois !

Oui j’avais jugé bon de préciser quelle était la cible de cette attaque parce que pour faire des représailles elle était aux abonnés absente, mais pour faire les yeux doux là elle était bien présente ! Enfin bref, attaque prioritaire oblige, elle essaya de planter ses yeux dans ceux du monstre tout en imitant à la perfection le chat potté. Déjà ça allait baisser son attaque et d’autre part, la défense de mon louveteau déjà améliorée au début du combat commençait à atteindre des sommets et ce n’était pas du luxe dans une situation comme celle là. Lorsque le poing vengeur du ronflex s’abattit sur mon petit pokémon, je ne pus pas m’empêcher de détourner le regard en me mordant la lèvre inférieure. Leurs tailles respectives étaient si disproportionnées, est ce qu’il allait vraiment encaisser un coup pareil sans rien dire ? Là j’avais quelques doutes et je ne pouvais rien y faire. Heureusement quand l’imposante masse revint à sa place initiale, je retrouvais Anubis se protégeant la tête quelque peu enfoncé dans le sol mais encore en un seul morceau et en trois dimensions. Je poussais un long soupir de soulagement à l’unisson avec Phi et Iceberg que j’avais presque oublié dans tout ça. Eux aussi semblaient absorbés par le duel en court et j’étais contente de voir qu’ils soutenaient leurs coéquipiers à leur manière. Bon il fallait se remettre au boulot maintenant. Le rongeur en surpoids avait de nouveau en tête l’idée de réprimander mon canidé sauf que cette fois ça allait quand même baisser un peu sa défense pourtant si haute à présent. Tant pis nous allions profiter un peu de cette inactivité si j’ose dire. Je savais qu’il était en train d’attaquer, mais sémantiquement parlant il ne bougeait pas donc… Rhoo et puis zut.

- Anubis utilise Forte-paume sur l’excavarenne ! Galathée tu me reçois ? Utilise rune protect comme tout à l’heure.

Normalement, il n’y avait pas de saisie en perspective de la part de quiconque en face de nous donc on pouvait envisager pouvoir poser notre voile protecteur en paix cette fois ci. Parce que je me méfiais autant d’un ronflex que d’un rondoudou, si ce n’est même plus d’ailleurs. Et pendant ce temps… Non ! non et non ! Par Arceus cette attaque va finir par me donner de l’urticaire à force. Je ne la supporte plus ! Et quand on commence comme ça c’est jamais bon signe pour la suite. De toute façon je n’avais pas le choix, je devais faire avec encore un moment aussi, je me passais la main dans les cheveux nerveusement, espérant que tout continuerait sur la même voie quand même. Il fallait croiser les doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]   Dim 5 Juil - 10:14


Héhé, impressionnée ? Il était vrai qu'il s'agissait là d'un des plus grands pokémons Normal, en concurrence avec Monaflèmit et Kangourex, mais ces deux-là étaient plutôt sveltes comparés à la masse de graisse du Ronflex. Et peut-être même que la Vengeance lui faisait peur, car elle mettait tout en œuvre pour l'affaiblir. Bah, ce n'était pas réellement un problème. Le gros Bill fut légèrement déconcentré par regard de la Feunard et ne put pas mettre toute la puissance qu'il souhaitait dans son coup, avant de se heurter au corps solidifier du Riolu. Il y avait deux Mur de fer, c'était vrai… Il fallait faire quelque chose pour eux. D'ailleurs, Yuu' avait été tenté de rappeler à Kara que les capacités n'étaient pas éternelles et que, plus une était utilisée de fois, plus le pokémon aurait de mal. Enfin, elle devait le savoir, donc il s'abstient. Quoi qu'il en était, une nouvelle salve d'ordre adverse arrivait, faisant… Légèrement sourire le blond.

«  Porion, attend et… Fléau ! Bill, Attrition Riolu !»


L'Excavarenne encaissa donc la Forte-paume en grinçant des dents sous la douleur, avant de balancer son poing tel un Fléau vers son adversaire pendant que la Danse-flamme s'estompait, lui laissant un peu plus de temps. Bon, il était évident qu'il tomberait dans très peu de temps, mais si ça lui permettait de placer une attaque… Qu'importe, rapidement le Ronflex prit la place de son équipier dans la bataille, afin de frapper à son tour le louveteau. Et là, les Murs de fer ne serviraient à rien, étant donné les propriétés de l'Attrition, ce qui risquait de faire assez mal, voire de mettre K.O le Riolu.

« Porion, Tir de boue sur la Feunard ! Bill, Stocke encore une fois ! »

Oui, encore un Stockage. Après tout, cette capacité était faite pour être utilisée à plusieurs reprises. Ainsi, les résistances du Ronflex passait encore un niveau, pendant que son partenaire gonflait ses joues, pour cracher un long Tir de Boue vers la renarde. Certes, ça risquait de briser l'Attraction, mais étant donné que l'Excavarenne allait bientôt tomber... Mais ce qui était parfait, dans le cas présent, c'était qu'elle n'allait être aucunement affectée par la Protection et la brûlure, étant de type spécial, tout en profitant du STAB. D'ailleurs, si avec toutes ces attaques il pouvait mettre ne serait-ce que le Riolu K.O, ça lui ferait très plaisir...

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]   Mar 7 Juil - 17:10


La forte paume avait atteint sa cible mais à quel prix… Immédiatement après la capacité, le lapin fit tournoyer ses deux oreilles avant de les envoyer percuter celui qui avait porté préjudice à son énergie vitale. Et vu la force du coup, le préjudice n’était pas des moindres. Je ne pouvais rien faire mis à part serrer silencieusement mes mâchoires et me dire que la défense toujours fortement accrue du petit pokémon suffirait à le protéger un tant soit peu. Sachant que l’heure du switch le concernant approchait à grand pas, il ne fit ni une ni deux et exactement comme tout à l’heure il balança sur le rongeur disproportionné une riposte bien méritée. Il ne voulait pas que ses effort soient vains et si en plus cet adversaire en particulier pouvait tomber en même temps que lui, ça aurait pu adoucir sa peine. A mon avis, on pouvait encore patienter quelques minutes avant qu’il ne tombe ko, un tour ou deux pas plus mais c’était au moins ça. Ou du moins ça aurait pu parce que c’était sans compter son second adversaire qui n’avait pas décidé d’épargner mon louveteau. Je déglutis, heureusement de façon silencieuse, à l’idée du traitement qu’il réservait à mon pokémon. Attrition avait pour particularité d’ignorer le moindre changement statistique de la cible ce qui réduisait à néant tous les boost défensifs érigés depuis le début du combat de notre coté. Heureusement il y avait toujours la baisse d’attaque qui allait faire effet chez le ronflex mais ce ne serait absolument pas suffisant pour rivaliser avec une attaque de cette puissance, stabbée de surcroit. Je ne fis alors ni une ni deux et mis en oeuvre ma stratégie finale afin d’optimiser au maximum la présence et les capacités d’Anubis.

- Prépare une Ténacité !

Fermant les paupières et bandant le moindre de ses petits muscles, le canidé se prépara à concentrer ses ultimes forces pour envoyer par la suite un coup ultime à son adversaire. Avec un peu de chance la riposte avait suffit à abattre le mineur mais je me sentais bien plus concentrée sur l’énorme masse qui fonçait sur mon riolu. La résistance de ses créatures me ferait toujours rêver, un être humain n’aurait jamais pu faire face à un tel adversaire et s’en sortir vivant, enfin je me basais sur mes conviction personnelles du moins. Bref, mon louveteau encaissa le coup tant bien que mal et alors qu’il s’en trouvait quelque peu sonné et titubant, je lui lançais son ultime consigne, oubliant un peu qu’un micro amplifiait le son de ma voix.

- Maintenant ! Contre !

Vu le peu d’énergie lui restant, l’attaque allait pouvoir profiter de sa puissance maximale et ce ne serait pas un moindre avantage, surtout à cause du stockage. Ce que je hais les stockages… Quelques secondes à peine s’écoulèrent suite à ce coup de grâce avant que mon pokémon ne tombe à genoux, prêt à tomber face contre terre inconscient. Je lui épargnais cette sortie quelques peu humiliante et le rappelais dans sa ball tout en le félicitant pour son travail accompli. Pour le moment ili souffrait d’un manque flagrant de choix de capacités ce qui devait normalement s’améliorer de manière exponentielle après son évolution mais malgré ça il avait mené un duel plus qu’exemplaire.  Bon ce n’était pas tout ça mais il fallait envoyer le prochain et dernier challenger et mon choix était déjà fait si bien que je n’avais plus qu’à agrandir la ball correspondant au partenaire sur qui j’avais jeté mon dévolu. Je lançais la sphère bicolore en l’air et alors que la silhouette volante de mon Altaria prenait forme, je lui donnais déjà des consignes. D’une part parce que je détestais faire trainer les choses lors d’un combat et d’autre part, je voyais déjà un jet de boue voler vers ma renarde immaculée. Et non pas encore un stockage, je vais finir par avoir envie de hurler, si on ne considère pas que ce soit déjà le cas.

- Commence avec une Cotogarde !

Sa défense s’en retrouverait très fortement accrue et face au mastodonte en face, ce serait toujours ça de prix. Et la danse plume c’était pour continuer à réduire sa statistique d’attaque. S’il comptait user de l’attaque relâche, il me semblait particulièrement utile de limiter ses compétences offensives directes et on se chargerait du reste plus tard. Quand à Galathée, vu son air outré en regardant son flanc souillé de boue maronnasse, j’avais en tête l’idée que sa prochaine attaque ne soit réussie, attraction ou pas.

Infos :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]   Mer 8 Juil - 19:49

Décidément, les dernières actions allaient de riposte en riposte : A peine le Riolu avait-il porté sa Forte-paume que l'Excavarenne enchaînait avec un Fléau, pour que tout cela se finisse sur une nouvelle Riposte du louveteau. Fait étrange : le lapin était encore debout. Pourquoi ? Peut-être que les Murs de fer et la brûlure avant suffisamment atténués son attaque pour que la Riposte soit elle-même réduite… Bah, il était toujours debout et c'était tout ce qui comptait. Le Ronflex se prépara à achever le petit combattant qui s'était vaillamment battu, avant de grogner de dépit en le voyant toujours conscient. Tenace, le petit gars, c'était le cas. Et profitant de cette étincelle de vitalité, il effectua une attaque aux mêmes propriétés que celle de l'Excavarenne : un Contre. Puissante frappe qui était là, venant s'enfoncer dans l'énorme ventre du pokémon Normal qui grogna de nouveau de douleur, tout en se faisant repousser de quelques centimètres par la force du coup, ce qui était déjà un exploit vu son poids. Fort heureusement, le Riolu tomba peu après cela, laissant la place à une Altaria resplendissante, alors que le lapinou tirait un dernier jet de boue vers la renarde, avant de lui-même sombrer dans l'inconscient par la brûlure. La dernière manche allait commencer et, alors que Kara donnait son ordre défensif à son dragon, Yuugure allait donner un ordre offensif à son gros Bill :

« Séisme ! Et un dernier Stockage, s'il te plait. »
Dit-il, en appuyant sur la deuxième partie de l'ordre et en particulier sur le mot « Dernier ». Avec cet ultime Stockage, le Ronflex allait profiter de tous les bienfaits de cette attaque et dans l'immédiat d'une résistance globale énorme. Mais avant cela, il sauta comme il le pouvait et se laissa tomber violemment sur les fesses, provoquant une secousse qui manqua de faire tomber le Champion, mais qui ne manquerait pas de faire des dégâts critiques chez la Feunard qui, après le Tir de boue, avait ses mouvements ralentis et donc les potentielles esquives. De plus, l'avantage de type et la précédente fin de la Protection laissaient une grande porte ouverte vers elle. Kara arrivera-t'elle à la sauver ? Ou continuera-t'elle le combat avec seulement son Altaria face au gros Bill ? La suite au prochain épisode… Et après une pause Stockage.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]   Ven 10 Juil - 22:08


C’est pas trop tôt, je me demandais combien de temps l’excavarenne allait encore mettre avant de tomber et heureusement il ne manqua pas de sombrer à son tour dans l’inconscience, quelques secondes après son tir de boue. C’était un coup gênant, mais pas catastrophique non plus sachant que déjà à la base sa puissance était assez faible et bon de toute manière je n’aurais pas pu l’esquiver ou la contrer dans les temps. De toute façon les seuls effets collatéraux à pouvoir reduder étaient une potentielle baisse de précision, mais j’avais de gros doutes quand au fait que le la terre sur le flanc empêche ma renarde de viser… Et bon, je restais quand même fière et satisfaite des derniers instants d’Anubis qui avait réussi à déstabiliser un monstre de disproportionnement comme ce ronflex grace à une attaque physique. Même si son poing avait atterri dans le ventre mou et flasque de l’adversaire il avait du le sentir passer, il risquait même d’avoir des problèmes pour digérer son dernier repas à mon avis. D’ailleurs j’en profite pour rajouter que voir l’abdomen du mastodonte gigoter comme de la gelly après qu’il ait subit le coup était un spectacle particulièrement gênant à regarder… Mais bon s’il fallait en passer par là, je me contenterais de subir silencieusement. Encore. Toujours était t’il que pendant ce temps mon Altaria était en train de gonfler son plumage cotonneux, la rendant aussi volumineuse qu’une barbapapa volante c’était splendide et adorable j’en avais presque envie de rire. Bien sûr, je m’en retint et préférai me racler la gorge pour quitter le sourire joyeux qui traversait mon visage, un peu de sérieux que diable ! Surtout que l’enchaînement suivant n’avait absolument rien d’enchanteur loin de là. Comme Anya était en train d’effectuer sa cotogarde, elle ne pouvait rien faire dans les temps du moins donc c’était à Galathée de se débrouiller comme une grande. Et comme on ne change pas une équipe qui gagne…

- Feu follets encore une fois !

Rater un point statique de la taille d’un ronflex s’avérait être quand même être relativement compliqué sauf si on y mettait de la mauvaise volonté bien entendu. Cette fois ci en plus, elle s’exempta de fanfreluches diverses et les flammes spectrales avaient retrouvées leur teinte classique. Quoi qu’un peu plus sombre qu’à l’accoutumée, à croire que le Ko du lapin obèse l’avait tout de même un peu atteint. L’attraction mettrait un peu de temps avant de s’estomper j’en étais consciente mais j’en connaissais un qui n’apprécierait pas tellement ça si il devait être tenu au courant des événements. Toujours était il que oui, je manquais clairement d’originalité mais je n’avais rien eu le temps d’élaborer d’autre et dans le feu de l’action, sans mauvais jeu de mot, cette solution m’avait semblé la plus efficace. A coté de ça, ma renarde fut forcée d’encaisser ce puissant tremblement de terre, la faisant même perdre l’équilibre. Moi ? Pff, bien sûr que je n’étais pas tombée à cause d’une petite secousse de rien du tout… Moi du moins, parce qu’il fallait croire que j’avais mal placé mon micro en arrivant tout à l’heure. Il fit un bruit absolument infâme en atteignant le sol, à peu près du même acabit que les grincements de Riolu. Ma seule réaction fut un vague sourire gêné, très gêné même avant Phi ne l’attrape entre ses dents avant que je n’ai à me baisser pour le récupérer. Avant même de le remettre en place je plaçais le microphone devant mes lèvres pour souffler timidement des excuses.

- Désolée, c’était pas prévu…

Pendant ce temps Galathée s’était relevée et avait retrouvé sa position d’attaque sur le terrain. Elle n’avait subit que deux attaques depuis le début du match donc il était logique qu’elle réussisse à encaisser tant bien que mal ce coup néanmoins puissante. Par contre ce qui était prévu et que je m’étais efforcée de ne pas relever avant, c’était l’ultime stockage qu’était en train d’effectuer le monstre d’en face et ça ne prévoyait rien de bon, mais alors pas du tout. Il était alors temps de sortir ma botte secrète et ce avant qu’une catastrophe ne soit déclenchée, une catastrophe comme une attaque d’une puissance incommensurable par exemple.

- Anya c’est le moment ! Lance Zone Etrange !

Voilà comment mon oiseau pouvait faire pour d’une part booster sa défense spéciale tout en obtenant une défense tout à fait correcte. Ces deux statistiques étaient déjà assez bonnes chez elle naturellement mais là avec la cotogarde et l’inversion en plus, sa défense spéciale atteignait des sommets. Sachant que tout le monde allait profiter de cette étrange distortion, le ronflex s’en trouverait beaucoup plus sensible aux coups spéciaux et…Galathée aussi, certes. Mais elle saurait se débrouiller j’en étais certaine et au moins sa défense était devenue bien meilleure tout à coup ! D'autant plus que la grosse chose se retrouvait beaucoup plus sensible a ses attaques. Je savais bien ce qui allait suivre à la fin de mon tour alors il fallait bien me remonter le moral comme je pouvais…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]   Sam 11 Juil - 11:00

L'Excavarenne était tombé, le Riolu était tombé, l'Altaria devenait plus volumineuse et fluffy et le Ronflex frappait le sol. Enfin, pas tout de suite. Malheureusement, il n'eut pas le temps de tomber avant de recevoir quelques flammes de la Feunard. Pourquoi ? Peut-être sa lenteur, qui sait. Mais être lent pour tomber sur les fesses… Enfin, quoi qu'il en était, il fut brûlé et son coup vit sa puissance réduite, laissant encore du temps à la renarde de feu. Tant pis. Pour ce qui était des autres personnes, Yuu' ne tomba pas, tout comme Kara, mais par contre, son oreillette. Aïe. Ce bruit ne manqua pas de faire se serrer les dents au blond, avant que la challenger ne s'excuse. Bah, elle ne l'avait pas fait exprès et c'était principalement sa faute à lui d'avoir ordonné une telle secousse. Il se contenta donc de hausser les épaules depuis sa position, alors que le gros Bill effectuait son dernier Stockage, ce qui annonçait le début des festivités.

Au final, pour poursuivre le combat, la jeune fille opta pour quelque chose qui fit se hausser un sourcil du blond. Zone Etrange ? C'était la capacité qui inversait les statistiques de défense physique et spéciale, certes, mais pourquoi l'avoir utilisé là, après la Cotogar… Oh. D'accord, Yuu' venait de comprendre. Elle avait donc peur de ça ? Ahah, c'était vrai qu'elle avait déjà vu comment le blond utilisait ses Stockages. Mais là, il n'avait pas vraiment envie de les user pour rien face à l'Altaria. Certes, l'idée de finir la Feunard ainsi était attirante, mais ce serait perdre inutilement une telle puissance de feu. Et puis, en parlant de feu, il y avait plus important à faire avant :


« Repos ! »

Tout simplement. Repos était une capacité assez utile, surtout avec un pokémon comme Ronflex. Ainsi, le gros bonhomme commença à s'endormir, les brûlures laissant la place au sommeil, ce qui faisait le premier avantage de cette capacité : il serait purgé de toutes baisses de puissance et des dégâts de la brûlure. De plus, il récupérerait lentement de la vitalité et, enfin, bénéficierait d'un très léger boost de résistance globale, encore une fois, le transformant en une vraie sentinelle. Bon, certes, il allait dormir, mais ce n'était pas réellement un problème : il entendait tout de même les ordres.

« Ronfle ! »


C'était bête de demander ça à un pokémon dont le verbe ronfler était dans le nom, mais là il ne s'agirait pas du petit ronflement gênant, non. Il s'agirait du Ronflement, avec un grand R. Et si sa puissance spéciale n'était pas énorme, la résistance spéciale de sa cible non plus, à cause de la Zone Étrange. Ainsi, il envoya sa violente onde sonore vers la Feunard. Cela avait de grandes chances de l'apeurer -ou de la déstabiliser- pour le prochain coup, tout en profitant d'un sympathique STAB et en laissant le gros Bill se reposer tranquillement.


Rappel sur Repos (Au cas où):
 

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]   Sam 11 Juil - 23:04


Aha ! Je savais qu’il allait finir par faire ça ! Je le voyais arriver avec de gros sabots et c’est pourquoi, je n’avais absolument rien prévu pour éviter cela. D’autant plus que je savais pertinemment qu’un pokémon taillé pour le sommeil possédait évidement les capacités requises pour palier son inactivité. Bon, tout n’était pas perdu du moins pas encore et je pouvais encore largement m’occuper de son cas et ce même s’il était déjà en train de récupérer toute l’énergie que nous nous étions évertués à lui soustraire depuis son arrivée sur le terrain. En fait je n’arrivais pas bien à choisir ce qui me gênait le plus, le fait qu'il puisse se reposer tranquillement pour récupérer son énergie ou le fait que tant qu’il serait en train de dormir les dégâts qu’il subiraient seraient quelque peu amoindris. En plus des trois stockages c’était rageant. Quoi que j’avais peut être une idée finalement, et dans un sens c’était les seules choses qui me paraissaient possible pour le moment.

- Galathée, Danse-flamme une nouvelle fois !

Toujours pareil, même avec une mauvaise précision comment aurait elle pu rater ça ? Donc c’était repartit pour un tour avec la colonne de feu qui tourbillonnait, les dégâts qui n’allaient pas être des masses efficaces quoi que plus que sur le lapin sans doute et enfin les dégâts continus. Et là normalement on devrait commencer à saisir ce que j’avais en tête. Faute de l’avoir grace aux dégâts directs, ce seraient ceux sur le long terme qui se chargeraient d’entamer sa vitalité et là aucune défense quelle qu’elle soit ne lui viendrait en aide. La suite de mon plan arriverait plus tard sachant que là il y avait urgence. En effet, le ronflement était assez effrayant d’autant plus que avec sa défense spéciale diminuée, ma renarde maudite se retrouvait quelque peu exposée à cette offensive. Mais bon il n’y avait pas de quoi en faire un drame pour le moment.

- Chant Canon Anya !

En quelques battements d’ailes, l’oiseau draconique se retrouvait devant son amie et se mit à chantonner des notes qu’elle poussa dans les extrêmes aigus. Sa voix était définitivement un organe sublime et assez puissant tout de même. Normalement, les deux bruits devaient atteindre une puissance équivalente et ainsi s’annuler entre eux. Et oui j’ai retenu ma leçon depuis notre dernier affrontement. D’ailleurs Anastasia faisait partit des pokémons qui étaient inconnus au champion puisqu’elle ne faisait pas partie de mon équipe lorsque le tournois avait eu lieu. J’espérais bien qu’il avait aussi été charmé par cette magnifique créature aux intonations de l’est et à la sensibilité artistique accrue. D’ailleurs il y avait une possibilité pour qu’il connaisse cette Altaria, dans la mesure où nous avions participé au grand concours de Maïlys ensemble. Nous avions perdu, certes mais tout de même notre prestation avait été retenue parmi celle des finaliste donc je considérait que c’était tout de même une réussite en somme. D’autant plus que notre rencontre ne datait pas vraiment lors de notre inscription et pourtant, elle avait tenu à participer quand même me prouvant un zèle et un attachement certain. Et on été passées à la télé en plus ! Enfin euh, je m’égare. La suite arriverait d’ici peu et j’avais encore plein d’idées en tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]   Lun 13 Juil - 15:03

Et voilà. Malgré les quelques dégâts qu'il avait reçu, le Ronflex était devenu presque intouchable grâce aux trois Stockages et au Repos, de quoi lui permettre d'au moins récupérer suffisamment pour donner du fil à retordre à Kara et ses pokémons. Mais non, au final, la challenger fit une décision qui était logique face à cette situation : faute de pouvoir infliger directement des dégâts, elle allait en infliger des continus. Et faute de pouvoir utiliser de nouveaux Feux Follets, elle allait refaire une Danse-flamme. Certes, les dégâts seraient réduits, mais ça suffirait pour empêcher le Ronflex de se régénérer pendant qu'il dormait, voire de lui infliger des dégâts supplémentaires. Pour ce qui était du Ronflement, elle tenta de le bloquer avec un autre son mais, malheureusement, cela ne fonctionna pas comme ça : les deux sons étaient à des hauteurs drastiquement différentes. Le Ronflement était clairement grave et le Chant-canon de l'Altaria était aigu. Ainsi, les deux attaques ne purent que se croiser, celle du gros Bill allant toucher l'oiseau, alors qu'il recevait au même moment le chant de celle-ci, le faisant froncer des sourcils dans son sommeil. C'était néanmoins bien tenté et la Feunard était tout de même sauvée, pour le moment. Bien bien bien. Que faire à présent ? Il n'y avait pas trente-six solutions…

« Blabla-dodo ! »

S'en remettre à la chance, tout simplement. De toutes façons, Yuugure voulait surtout voir comment Kara allait se débrouiller contre le mur incontrôlable qu'était devenu le Ronflex et, vu ses capacités, il n'y avait pas grand-chose de risqué. Ainsi, le gros Bill bougea à peine, avait de sourire légèrement, comme un enfant repu, de faire quelques gargouillis mignons, tout en prenant la pose la plus kawaii possible, jouant un maximum sur ses quelques Charmes. C'était difficile, mais beaucoup trouvant un gros nounours mignon, alors pourquoi pas un gros Ronflex ? Quoi qu'il en était, s'il pouvait ainsi réduire la puissance de l'Altaria, ça risquait de compliquer les choses à Kara, c'était certain.

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]   Dim 19 Juil - 0:41


Il fallait que je révise mes notions d’acoustique de base parce que là je n’avais absolument pas pensé à prendre en compte la tessiture de voix de mon altaria face au grave ronflement du ronflex. J’étais pourtant persuadée que ce qui induisait ou non la destruction des ondes c’était la fréquence du son et non pas sa hauteur… Mais bon ça faisait quand même pas mal de temps que je n’avais pas fait de physique et ce genre de chapitres ne m’intéressaient pas particulièrement en plus donc bon, il n’était pas illogique que je me soit trompée. Point positif, l’énergie du mastodonte fut de nouveau entamé par le son, semblant le perturber dans son sommeil apparement. Face à ça ma créature ailée ferma fortement les paupières subissant l’offensive le temps qu’elle ne se termine une bonne fois pour toute. Pendant ce temps, une nouvelle fenêtre de tir si j’ose appeler ça ainsi s’était ouverte pour ma feunard à qui je pouvais demander dès maintenant d’en rajouter une petite couche encore.

- Utilise Onde Folie !

Cette attaque spectre particulière avait le pouvoir de toucher les pokémons de type normal et pour cause, elle n’était clairement pas offensive. Je souhaitais juste semer le doute au sein de l’esprit de l’énorme mammifère qui s’en trouverait ainsi confus. Et la confusion impliquait de non négligeables chances pour lui de s’auto-infliger des dégâts. Et ça ça n’aurait pas de prix. Néanmoins je doutais quant à la réussite de mon attaque en entendant l’ordre suivant être énoncé et en voyant notre adversaire agir comme si de rien n’était. Non Galathée ne pouvait pas l’avoir raté elle avait les yeux plantés sur lui dans un était de concentration maximale… Sinon c’était juste qu’il avait eu de la chance ce qui était aussi une possibilité. Toujours était il que je l’attendais le blabla-dodo si bien que je ne quittais plus la corpulente créature des yeux, cherchant à découvrir quelle attaque le destin avait bien pu vouloir lui faire cadeau.

Puis là je ne compris pas exactement ce qu’il avait décidé de faire, souriant comme un benet et essayant de s’attendrir un maximum. Quoi que… Un énorme truc comme lui ne pouvait pas apprendre charme si ? Dans tous les cas cette attaque ne lui allait pas du tout et mes inquiétudes furent confirmées lorsqu’une sorte de gloussement se fit entendre de la part de Galathée. Si elle avait pu rougir elle l’aurait fait c’est certain, mais devant ça ? Ce monstre énorme, couché à même le sol, étalé de toute sa masse… La pauvre avait définitivement les hormones dans le rouge à cause de cette histoire d’attraction. Mais tant pis, Galathée ne possédait pas énormément d’attaques physiques aussi elle pourrait palier à ce problème rapidement. Et plus vite nous en finissions avec ce combat, plus vite j’aurais l’occasion de la railler un peu quant aux événements qu’elle avait subit jusque là. Je risquais de m’en prendre plein la face, mais ça permettait d’être drôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuugure Akatsuki
Le Point du Jour / Champion type Normal
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 09/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]   Dim 19 Juil - 15:59

Les deux sons s'étaient croisés, blessant légèrement le gros Bill, mais également l'Altaria. D'ailleurs, n'avait-elle pas ressenti plus de dégâts que ce qu'avait prévu Kara ? Bah, elle allait rapidement se rendre compte que sa tactique n'était pas parfaite. Quoi qu'il en était, celle de Yuugure n'était pas non plus parfaite. En effet, bien que protégé des statuts principaux, le Ronflex ne l'était pas pour ce qui était des statuts 'mineurs' comme l'Attraction ou dans le cas présent la confusion. Évidemment, vu l'inactivité physique du mastodonte, celui-ci ne put que recevoir le désagréable orbe de folie. Fort heureusement, il put placer son Blabla-dodo et… Mince, ça n'avait pas touché la meilleure des cibles. Enfin, ce n'était pas non plus terrible pour autant. A présent, le Ronflex était confus et utiliser une capacité relevait un énorme potentiel de se frapper soi-même… Bah, si on ne tentait rien, on avait rien, il fallait le dire :

« Blabla-dodo, encore ! Désolé si c'est répétitif, ahah... »


Une petite excuse à Kara qui devait subir, à chaque fois, le même ordre. En même temps, entre Blabla-dodo et Ronflement, l'éventail de techniques en sommeil n'était pas énorme. Il était donc évident que ces ordres allaient revenir souvent… Quoi qu'il en était, le gros pokémon semblait encore assez lucide pour attaquer et… Bon sang, c'était bien ce que Yuugure croyait ? La bouche grande ouverte et s'illuminant dangereusement, le Ronflex chargeait l'une de ses plus puissantes capacités… Et la plus puissante du type Normal : un Relâche à pleine puissance. La capacité, deux fois plus puissante qu'un Ultralaser était dirigée vers l'Altaria, qui en souffrirait énormément. Pourquoi ? Car la Zone Etrange ne la protégerait pas, au contraire : en utilisant cette capacité, elle avait certes échangé ses statistiques de base, mais pas les boosts. Ainsi, la Cotogarde était restée à renforcer la résistance physique de l'oiseau alors que sa résistance spéciale se voyait légèrement réduite. Sur le coup, Yuugure n'y avait été pour rien, mais si elle ne trouvait rien pour éviter l'énorme laser du Ronflex, elle subirait des dégâts énormissimes. A noter également qu'à cause du sommeil et de la confusion le gros Bill avait du mal à canaliser le flux de son attaque et en recevait un fort recul. Bah, si c'était le prix à payer pour faire avancer le match… Oh et il perdait ses Stockages, laissant la voie libre aux survivants.

Ima firin' mah lazor.

HRP:
 

_________________



~~~~



Cartes de dresseur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]   Lun 20 Juil - 14:36


Tient tient étrange… Je pensais qu’avec la cotogarde et l’inversion de stats un ronflement ferait office de pichenette mais non pas vraiment au final. Bon ce ne fut pas catastrophique non plus mais tout de même c’était assez inquiétant pour la suite, il fallait que je trouve une solution parce que je savais très bien ce qui m’attendait une fois le mastodonte réveillé et sans une défense spéciale plus que correcte, les dégâts seraient pour le coup vraiment terribles. Heureusement la confusion avait touché sa cible et on pouvait donc espérer que certaines des attaques lancées par le ronflex échoueraient et qu’il se blesserait en échange mais il ne fallait surtout pas que je me repose sur des données aléatoires. Je n’avais pas prévu de faire ça maintenant mais bon il valait mieux s’y prendre un peut trop en avance plutôt que d’agir beaucoup trop tard pour s’en mordre les doigts. D’ailleurs, le champion ordonnait un nouveau blabla-dodo et s’excusait au passage pour le coté répétitif de ses attaques, me faisant un peu rire au passage.

- Y a pas de problème, l’originalité on s’en charge ! Anastasia, c’est quand tu veux !

J’avais même travaillé ma pause et mon mouvement en vue de ce moment précis. Je tournais mon bras afin de mettre la paume de ma main face à mon visage, les doigts écartés affichant bien en évidence la bague assez imposante ornée de motifs cycladiques ainsi que d’une belle gemme sésame. Je donnais sans plus attendre une pichenette dedans afin de la faire entrer en résonance la pierre, faisant briller la méga gemme accrochée autour du cou de mon altaria. Elle fut alors entourée d’une enveloppe mauve brillante qui se brisa quelques secondes plus tard pour révéler ma dragonne méga-évoluée. Ainsi nous évitons les risques inutiles, si la cotogarde avait été inversée elle profiterait d’une défense spéciale en béton armé et sinon, sa méga évolution améliorerait de toute manière cette statistique étant légèrement plus basse que sa défense qui avait légèrement augmenté grâce à l’imposante masse de plume dont elle était maintenant ornée.

Oh bon sang je l’avais vu venir cette attaque mais pas maintenant ! Pendant la méga-évolution, le puissant rayon chargé trois fois au cours du combat était apparu dans la gueule béante du monstre endormi et fonça droit en direction de mon oiseau. Elle n’eu bien évidement rien le temps de faire mis à part cacher sa tête dans les boules cotonneuses de son dos et attendre que l’attaque ne passe. Ce fut évidement un coup dur et elle eut énormément de mal à s’en remettre, d’autant plus que soulever tout le poids de son corps sous cette forme devenait particulièrement compliqué vu les dégâts qu’elle venait de subir. Elle fut forcée de se poser au sol et à partir de là il ne lui restait pas beaucoup de temps pour agir.

- Dévorêve maintenant !

L’air toujours aussi mal en point, elle écarta ses ailes pour laisser apparaitre deux sortes de bras fantomatiques qui se dirigèrent directement vers la tête du ronflex. Elles lui permettraient de se saisir des limbes de ses rêves qui resteraient inachevés afin d’en tirer l’énergie vitale. Elle en serait ainsi fortement revigorée et ce regain énergétique lui permettrait de tenir la fin du combat normalement. D’autant plus que la défense du géant tout mou était revenu à la normale et que l’attaque spéciale d’Anya avait été légèrement augmentée grâce à sa forme temporaire. Espérons que cela suffise pour le moment…
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Leçon n°2 : Ne pas hésiter à en faire des tonnes [Arène]
» Vous avez dit baby sitter ??
» Society of American Silversmiths.....Un siter super riche en infos
» Je serais toujours l'épaule sur laquelle t'appuyer. Alors tu n'as pas à hésiter. [PV Alysssaaa ♥]
» Campagne contre l'Obésité.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aube Saison 2 : Version Zénith :: Maïlys - Zones Civilisées :: Megapagopolis-
Sauter vers: