Bienvenue sur la suite du forum à succès Pokémon Aube, Invité. Après l'incroyable assaut de la Team Zodiac, où en sont les choses sur l'île de Maïlys?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une main tendue vers un mirage (Pv Jason)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ephira Kelly
La Fleur du Mal / Chef de la Boréale
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 20/02/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Une main tendue vers un mirage (Pv Jason)   Mer 27 Mai - 16:28


Aujourd’hui, Ephira ne se trouvait ni chez elle ni au QG. Elle avait laissé la garde de la maison à sa soeur, ainsi qu’à Morganne et Daisy. Non pas qu’elle n’ai pas confiance en sa soeur, mais en laissant ses deux partenaires sur place elle était certaine que rien ni personne ne dépasserait le périmètre de la clairière autour de la maison. Sa soeur savait se montrer serviable et digne de confiance mais elle était trop laxiste avec les étrangers à son goût, alors que la spectre prenait un certain plaisir à exterminer les menaces potentielles pendant que la rose était charger de surveiller qu’elle n’extermine pas accidentellement une mauvaise personne. Ruby avait choisi de rester elle aussi mais elle n’était pas en charge de quoi que ce soit cette fois ci, elle passerait sans doute la journée à se prélasser dans l’eau clair du bassin qui lui était destiné. Pour ce qui concernait le QG, ses hommes s’en sortaient très bien une journée sans elle, de toute manière quasiment personne ne connaissait sa véritable identité parmi sa propre team. Une mesure de sécurité supplémentaire, ainsi les sbire est sous-officiers pouvaient être arrêtés, torturés ou peu importe aucune autorité ne serait capable de remonter jusqu’à elle.

Elle se promenait donc dans le port principal de la ville, encadrée d’une part par Daisy, d’autre part par Iris et Vanity qui cherchait du regard un pokémon avec qui elle pourrait potentiellement s’amuser un peu. La jeune femme habillée comme à son habitude et abritée de son ombrelle n’avait pas ouvert la bouche depuis plusieurs heures et pourtant, elle conversait déjà depuis un moment avec la gardevoir d’esprit à esprit, le seul moyen sécurisé d’échanger des informations avec ses partenaires.


*Pourrais-tu enfin me dire pourquoi sommes nous encore ici ?*

La momartik s’avança un peu, penchant sa tête alternativement vers sa guide puis vers son amie avant de supposer timidement. Elle ouvrit la bouche, se mit à parler normalement mais seule Ephira pouvait la comprendre grâce au lien psychique qu’elle partageait avec la dame blanche et il en allait de même avec tous ses pokémons.

- Nous… Nous venons chercher quelqu’un d’autre ?

La rousse lui adressa un sourire doux tout en continuant d’avancer de son pas rythmé avec la précision d’un métronome, sans pour autant ouvrir la bouche.

*Tu y est presque ma belle. Vous verrez une fois sur place, vous comprendrez.*


La momartik sembla alors rayonnante, fière que la jeune femme ne la complimente et que sa pensée soit proche de la sienne. Elle se demandait néanmoins de qui il pouvait s’agir maintenant, elle n’avait aucun proche mis à part Léna et un pokémon n’aurait pas pu voyager seul par bateau. Daisy aurait pu essayer de chercher dans l’esprit de la jeune femme les raisons de ce déplacement mais elle n’aurais jamais osé fouiller l’esprit d’Ephira sans y être conviée. Elle se contentèrent donc de continuer à avancer jusqu’à arriver aux quais de débarquement des différents ferrys. La demoiselle jeta un coup d’oeil à un premier bateau, mais son débarquement semblait quasiment terminé, à un deuxième alors mais au contraire sa manoeuvre était en cours et les amarres sales et dégoulinantes étaient à peine en train d’être attachées sur la terre ferme. L’air refrognée elle continua, encore plus loin espérant ne pas avoir mal choisi son heure mais non heureusement dans un port pareil, les départ et les arrivées s’enchaînent en permanence.

Un massif navire blanc, nommé “le Trident IV”, ouvrait à peine ses passerelles afin d’en laisser s’échapper la totalité de ses passagers. Elle sourit de plus belle, satisfaite de voir qu’elle n’était peut être pas venue pour rien et se mit à tendre l’oreille et à observer les premier passagers qui discutent entre eux. Il y avait plusieurs dresseurs et la vue de ces ceintures ornées de prisons portative la répugnait, même si d’apparence elle restait toujours la même jeune fille douce et souriante. Vanity lança quelques clin d’oeil à certains pokémons intéressé par sa personne et se baissa même lorsqu’un enfant s’avança dans sa direction, admiratif des trois pokémons. Elles aussi savaient jouer leur rôle à merveille et faisaient en sorte de ne pas se faire remarquer tout en ne trahissant pas l’identité de la rousse. Cette dernière leur expliqua alors mentalement, alors que l’affluence des touriste et des étrangers était à son maximum.


*Maintenant mesdemoiselles, nous cherchons une personne et son identité importe peu. Simplement une personne susceptible de nous rejoindre et de travailler pour nous, et vous voyez de quoi je veux parler.*

La lockpin se tourna vers elle, l’air perplexe et étonnée d’une telle requête.

- Okay mais comment on reconnais ce genre de types ? Et pourquoi ici ?
*C’est très simple, beaucoup des gens que vous voyez ne sont pas des simples touristes mais des gens qui quittent leur région natale pour s’installer ici. Beaucoup ont des projets et un avenir tout tracés alors que d’autres s’en vont sans aucun repère ni connaissance du lieu où ils arrivent. Il nous faut trouver quelqu’un de ce genre, qui n’a encore rien et qui aurait pas mal à y gagner en devenant un boréal. Cherchez quelqu’un qui semble perdu ou déçu d’être là, mélancolique et j’en passe.*
- Quelqu’un comme ça ?

Les bras croisés et le poids balancé en majorité sur une de ses hanches, Vanity fixait un homme assez grand, bien plus grand que la jeune fille et au visage assez carré. Même si de loin il ne correspondait peut être pas au portrait qu’elle venait de brosser, les yeux de ce jeune  homme dégageait une tristesse latente assez évidente. Elle remercia la lapine et se dirigea alors vers l’homme, en faisant attention de rester protégée du soleil par son ombrelle et son voile rosé volant grâce aux brises marine et une fois arrivée à coté de lui, sans même être sûre qu’il l’avait remarqué elle lui demanda en souriant.

- Veuillez me pardonner, mais vous semblez perdu. Si c’est le cas je pourrais peut être vous aider ? J’attendais une personne mais malheureusement elle n’est pas venue…

Maintenant elle n’avait plus qu’à espérer avoir misé juste, et qu’il entame la conversation. Sinon il lui faudrait rebrousser chemin.
HRP:
 

_________________





Thème principal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Blake
Orphelin
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 23/05/2015

MessageSujet: Re: Une main tendue vers un mirage (Pv Jason)   Dim 31 Mai - 13:03



Le soleil luisait sur la baie. Une lumière trop chaude pour lui qui préférait le froid depuis toujours. Le bateau allait s’amarrer au quai, les gens commençaient, euphoriques, à se diriger vers la sortie du bateau. Jason avait du mal à comprendre cet engouement : le trajet avait été long mais cela avait été raisonnable. Il n'était pas particulièrement pressé, il était donc décidé à profiter de l'air frais pendant que toute la cohue débarquait.

La musique continuait de s'écouler, le son du piano raisonnait dans tout son être. Il adorait Chopin. Il avait créé une playlist de trois musiques qu'il considérait comme les plus belles du compositeur. Un ballet d'oiseau dansait dans le ciel. Venant, volant, battant : l'harmonie était telle qu'aucuns ne se percutaient et la chorégraphie semblait parfaite. Certains rompaient la formation pour plonger vers les flots et en ressortir avec un poisson. Ils s’arrêtaient alors sur la mer pour contempler, eux aussi, les danseurs qu'ils venaient de quitter.


" Monsieur, le bateau est arrivé et tous les voyageurs doivent descendre. Excusez moi de vous importuner mais nous allons bientôt faire monter les nouveaux passagers."

Jason acquiesça mollement et s'en alla en direction du quai.



La musique changea pour devenir plus rapide. Elle semblait calquée sur les battements de coeur du jeune homme qui s'étaient accélérés au moment où il posa le pied au sol. Les mains dans les poches de son manteau sombre et long il perdit son regard dans le ciel avant de marcher vers un coin d'ombre.

*Par où commencer ?*

D'un coin de l’œil, il vit une jeune femme qui s'approchait de lui. Faisant mine de ne pas s'en apercevoir il scruta la place pour savoir où aller.

Elle avait une tenue étrange, une ombrelle rose. Rose... Qui porte du rose de cette façon de nos jours ?
En fait, il eu même peur qu'elle lui propose quelque chose qu'il s'empresserait de refuser. Il ne voulait pas fréquenter de filles de joie. Si belles soient elles...


- Veuillez me pardonner, mais vous semblez perdu. Si c’est le cas je pourrais peut être vous aider ? J’attendais une personne mais malheureusement elle n’est pas venue…

Il se retourna d'un coup sec et plongea ses yeux dans celle de la protagoniste. Même s'il essayait de le cacher : si l'on y prêtait attention, on pouvait facilement lire la détresse dans ses yeux, la solitude dans son être et une mélancolie flagrante derrière son sourire forcé.

- Vous cherchiez quelqu'un ? Je... Je suis désolé, je ne l'ai pas vu... Je... Je suis pas intéressé par ce genre de choses. Excusez-moi...

Il prit un temps d’arrêt avant de mesurer l’étendue de sa stupidité.

- Je n'insinue rien du tout vous savez ? Je suis seulement nouveau sur l'île. Je compte m'y installer mais je ne sais pas par où commencer... Excusez moi.

* Bien entendu que ce n'est pas une fille de joie espèce d'abruti, depuis quand elles s'habillent si bien et ont de si bonnes manières ? *


Le jeune homme détourna le regard en attendant la réponse de la jeune demoiselle. Il ne pu s'empêcher de penser qu'elle était jolie et que la personne qu'elle attendait avait bien de la chance. Il repensa à Alice et son regard s'assombrit alors qu'il regardait la mer. Elle aurait adoré cet endroit...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ephira Kelly
La Fleur du Mal / Chef de la Boréale
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 20/02/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Une main tendue vers un mirage (Pv Jason)   Lun 8 Juin - 12:18


Alors que la jeune fille s’était approchée sans hésitation aucune, ses trois partenaires avaient montré quelques signes de réticences à l’idée d’aborder de la sorte u total inconnu. Elle le faisait souvent et la plupart du temps, sa technique fonctionnait à merveille mais là, allez savoir pourquoi les trois femelles ne sentiment pas vraiment l’homme aux cotés de leur compagne. C’était à croire qu’elles pressentiment sa réaction finalement. Lorsqu’il tenta de se défaire d’elle, de la manière la plus grossière qui soit, les trois pokémon avaient cessé de marcher et avaient émis une inspiration sonore de surprise et de choc. La lockpin outrée, avait porté sa patte à son coeur, la spectre choquée se couvrait la bouche de ses deux bandeaux alors que la gardevoir quand à elle ne masquait pas son mécontentement et son mépris pour le jeune homme. Comment osait il traiter Ephira de la sorte ? Elle qui était d’apparence si pure, si fragile et raffinée. Elle n’avait fait que lui offrir son aide à première vue et cette réaction était inacceptable.

En sondant l’esprit de la jeune femme, son mépris se transforma en crainte. Elle ressentait une forte pulsion noire prendre le dessus chez la jeune fille et elle craignait maintenant qu’elle ne passe à l’acte au milieu de cette foule. Après tout, beaucoup avaient péris pour moins que ça par le passé et elle avait largement les moyens de se débarrasser de lui définitivement et ce en toute discretion. Finalement, Daisy ne craignait plus le passage à l’acte de sa compagne, elle l’attendait presque tant il l’avait mérité.

Face au jeune inconnu la jeune femme avait elle aussi sursauté de surprise et elle avait même lâché d’une main son ombrelle protectrice. Son bras vint se placer devant sa poitrine, comme pour se protéger délicatement d’une nouvelle attaque de la sorte et sa main sous son menton était à peine close, comme un bouton de rose à l’aube d’un matin de printemps. Elle aurait pu se laisser aller et dévoiler son coté plus confiant, sûre d’elle qui aurait mit fin aux agissement futur de son interlocuteur mais au contraire. Il avait eu la réaction parfaite qui lui permettrait de s’occuper comme elle le voulait de lui. Quelques larmes vinrent faire briller ses grands yeux noisette alors que l’inconnu s’excusait une nouvelle fois. Elle lui répondit, sous le regard presque hébété de ses compagnes.


- Je ne suis pas ce que vous croyez… Je voulais… J’ai simplement cru que venir en aide à quelqu’un m’aiderait à oublier… Mais je… Oh, pardonnez moi…

Sadness and deception:
 


Elle détourna le regard, laissant son ombrelle vernir au devant de son visage afin de la masquer son air triste et apeuré. Normalement elle aurait réussi à attiser la culpabilité du jeune homme qui lui demandait sans doute des explications ou des excuses. Vu ses précédentes réactions, c’était couru d’avance. Après tout elle avait visé juste déjà sans lui avoir parlé, il était étranger, n’avait aucun contact sur l’île et personne ne l’attendait. Sinon il se serait empressé de partir et ne serait pas resté là sur place à l’observer ainsi. D’ailleurs son air avait gagné en gravité et en nostalgie. Il avait perdu quelqu’un, un proche ? Non il la fixait elle, c’était une proche qu’il avait perdue. Bien alors il était temps de jouer un peu plus avec le feu.

Elle prit une grande inspiration, cessant l’arrivée des petites larmes qui goutaient le long de ses joues. Elle avait toujours su simuler les pleurs à la perfection et ça lui avait servi bon nombre de fois déjà. Aujourd’hui encore, elle ne pouvait que se féliciter de savoir agir de la sorte. Elle se replaça en face du jeune homme, relevant la tête afin de le fixer dans les yeux, avant de les baiser d’un air timide et gênée.


- Je ne vous importunerais pas plus longtemps… J’aurais aimé vous aider, pour quoi ce soit mais je refuse d’être perçue comme une gêne…

Elle afficha un petit sourire triste et tourna la tête vers le bateau dont le débarquement était enfin fini. Elle avait demandé à ses partenaires de se rapprocher encore un peu et ces dernières l’avenir fait, l’air déconfites et découvrent au fur et à mesure le plan que la jeune rousse mettait en place. Peu leur importait, elle lui vouaient une confiance totale, il lui suffisait d’agir ou de demander et elles suivraient. La demoiselle laissa son regard se perdre vers le navire et essuya du revers de l’index un de ses yeux murmurant pour elle même, juste assez fort pour que l’homme puisse entendre ses mots.

- La mer n’a pas pu t’emporter… Tu reviendras un jour j’en suis certaine…


Elle était certaine d'avoir trouvé une corde sensible chez le jeune homme, aussi elle n'allait pas se gêner pour tirer dessus. Doucement mais sûrement bien sûr. D'ici quelques minutes elle aurait sa confiance, après tout pourquoi se méfier d'une jolie jeune femme aussi attristée par tant d'événements d'un coup ? Elle avait l'air adorable lorsqu'elle pleurait, et elle n'attendait rien d'autre que quelqu'un en mesure de la consoler après tout.

_________________





Thème principal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une main tendue vers un mirage (Pv Jason)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une main tendue vers un mirage (Pv Jason)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» main tendue vers l'avant
» Une main tendue (Emily Prentiss)
» Main tendue
» ** Gryffin ** une main tendue vers...(CP Juri+Kill-U )( p.5)
» Main tendue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aube Saison 2 : Version Zénith :: Maïlys - Zones Civilisées :: Port Lieucca-
Sauter vers: