Bienvenue sur la suite du forum à succès Pokémon Aube, Invité. Après l'incroyable assaut de la Team Zodiac, où en sont les choses sur l'île de Maïlys?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Woman versus Wild [Allyx]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Febe Silvola
La Stella Nera
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 28/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Woman versus Wild [Allyx]   Ven 3 Juil - 20:30

Maintenant qu'elle avait tenté l'arène de l'Imaginarium, Febe n'avait strictement plus rien à faire dans cette ville. Certes, elle aurait pu faire un peu de tourisme… Mais elle en aurait largement le temps plus tard. Les attaques de l'armée de Deoxys et de la team Boréale se faisaient toujours plus virulentes à mesure que cette dernières s'installait et par conséquents les dangers qu'elles représentaient. Elle s'y était donc un peu plus intéressé et… C'était quoi ces revendications ? Certes, les pokémons étaient plus puissants que les humains et ce qu'ils demandaient se comprenait, mais la team Boréale lui faisait tellement pitié… Avoir la clémence de Déoxys ? A en croire ce qu'elle avant entendu, il n'était pas vraiment du genre à vouloir parlementer. Enfin, si ça pouvait donner aux faibles l'espoir d'une liberté et faire grossir son compte en banque, c'était tout aussi bien. Par contre, parmi les phrases fétiches des pokémons, on retrouvait souvent « Les humains ne savent pas se battre sans pokémons. », ce qui n'avait pas manqué d'amuser Febe. Vraiment ?

Le lendemain après-midi, elle était à la lisière de la forêt, équipée comme elle avait cru bon : quelques vivres et produits de premier soin, une lampe-torche, une boussole, une carte, une toile de tente, son pistolet, son couteau, mais aussi une lame qu'elle avait acheté plus tôt, jugeant qu'elle serait tout de même plus efficace qu'un simple petit couteau de chasse. Mais le plus important n'était pas là : il était rester dans les boîtes du PC et l'attendrait à son point d'arrivé : le port Lieucca. Seul Remo et la Flabébé qui refusait toujours d'aller dans sa ball la suivraient de loin, afin qu'elle ne se retrouve pas dans une situation mortelle. Sinon, il n'allait pas intervenir : sa dresseuse voulait faire cela, ils ne pouvaient que s'y plier. Évidemment, tout cela n'était pas seulement pour contredire les pokémons de l'armée de Deoxys… Elle voulait aussi se tester et voir où étaient ses limites. Déjà, alors qu'elle caressait la marque sur son bras, elle se rappelait du coup qu'Eustachio lui avait donné avait sa capture. Si Remo n'avait pas été là, elle ne serait sûrement déjà plus de ce monde. Il ne fallait pas qu'elle retombe dans la même situation et dépende de nouveau de son pokémon.

Ainsi commença sa petite excursion à travers la forêt. Le début fut plutôt simple : les petits pokémons s'écartaient tout simplement en la voyant, intimidés en voyant une humaine dans leur domaine. Mais cela ne tarda pas à changer et de plus en plus à mesure qu'elle poursuivait sa route. Souvent elle parvenait à s'enfuir à travers les bois, au prix de petites coupures, mais elle eut aussi à faire face au danger et une fois principalement : elle avait rencontré un Abo endormi, lors de sa marche, qui ne manqua pas de se réveiller en la sentant arriver. Ne bougeant presque plus, elle le regarda s'éveiller, avant de céder à la tension et à pulsion la plus primaire qu'elle pouvait avoir : détruire ce qui était dangereux. Sans perdre plus de temps, elle dégaina la lame qu'elle avait acheté et en donna un coup sec et net entre les écailles du serpent, le tranchant en deux. Elle regardait les quelques dernières secondes de pokémon et lorsque ses deux parties avaient cessé de se tortiller, put reprendre son calme et poursuivre son chemin, non sans avoir une pensée pour le serpent qu'elle n'avait pas hésité à tuer.

Une courte nuit s'était passée à présent et il ne lui restait plus qu'à continuer à avancer. Mais malgré son envie de rester calme, elle ne pouvait pas s'empêcher d'être anxieuse et d'avoir l'impression d'être observée. Bah, ça semblait assez logique… Elle était arrivée dans une partie profonde de la forêt, où les dangers devaient être plus grands… Non, il ne fallait pas penser à cela. Elle rassembla ainsi ses affaires, pour reprendre la route, non sans garder une main prête à dégainer son pistolet.

HRP:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allyx
Le ruban mortel
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 14/03/2015
Age : 22

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Woman versus Wild [Allyx]   Mar 1 Sep - 15:35

Ça pu l'humain. Allyx faisait sa ronde, accompagnée de Rider, quant elle sentit une odeur qu'elle connaissait bien, et qu'elle détestait par dessus tout. Pourtant, elle était relativement loin de la ville, ce qui est d'autant plus étrange quand on sait que cette race de peureux ne s'aventure jamais aussi loin. C'est louche.

Comme à son habitude, le Mentali transit d'amour avait insisté pour la suivre dans sa mission, elle finit par accepter, peut être qu'un peu d'aide lui serait bénéfique après tout... C'est donc en duo qu'ils partirent en chasse de cet intrus. L'odeur était facile à suivre, enfin, la nymphali en tout cas. N'oublions pas que Rider était un pokemon à sa mémère il n'y a pas si longtemps, et je puis vous assurer que la vie dans la foret a été une adaptation très difficile... Mais il n'a de toute manière pas le choix. Et puis ça semble lui convenir, du moment qu'il ne reste jamais loin de sa muse, comme il aime à l'appeler.

Sans attendre plus longtemps ni même prévenir le groupe, ils se lancèrent à la poursuite de cette odorante présence néfaste. Ils rencontrèrent peu de pokemon, et beaucoup de dégâts, il semblerait que de puissants pokemons aient coursé d'autres êtres bien moins puissants il a moins de quelques heures... Le couple suivrait donc cette piste. Il était amusant de constater qu'ils se rapprochaient de leur cible, l'odeur devenait de plus en plus forte, mais voilà qu'une autre fragrance bien plus alléchante chatouilla les narines de la demoiselle accompagnée. En fouillant l'herbe du museau, elle tomba truffe à truffe avec le Abo sectionné en deux. Quel horrible spectacle, on ne gâche pas de la nourriture ! Tuer pour le plaisir, c'est tellement horrible ! A en juger par la tranche quasi parfaite, ce ne pouvait être que l'oeuvre d'une lame de manufacture humaine. Ça sentait le fer et l'humain... Ce destructeur compulsif allait payer pour avoir osé pénétrer dans le domaine des pokemons -du moins le seul que la race humaine leur ai laissé-.

Rider, fidèle à lui même, avait retenu un haut le cœur en voyant le serpent en deux morceaux baigner dans son propre sang. Quel faible... Allyx secoua la tête en voyant sa réaction de fiotte et poursuivit son chemin, il la suivait toujours, essayant de se reprendre.

-Es tu certaine que ce soit une bonne idée ma douce ?

-Tu as vu ce que cette créature a fait à cet Abo qui, vraisemblablement, n'a même pas eu le temps de se défendre à en juger par le manque de trace de combat. Et ne m'appelle pas comme ça.

-Justement amour, cette créature, comme tu l'appelle, peut s'avérer être dangereuse, et je m'en voudrais s'il devait t'arriver quoi que ce soit !

-Alors surveille mes arrières, je compte sur toi pour qu'il ne m'arrive rien.

Et elle souffla. Qu'il était lourd ! Avec tous ces surnoms mielleux et ses inquiétudes inutiles. Jusqu'à présent ça a toujours été lui la source de leurs problèmes, comme la fois où elle pistait un Passerouge, au moment où elle allait bondir, il se ramenait, poursuivit par un Lakmécygne furieux, il avait sans doute essayé sans aucune discrétion de lui voler ses œufs... Bref. Il fallait impérativement retrouver le monstre qui avait décidé de foutre le bordel dans cette paisible forêt, surtout qu'Allyx la considérait comme étant SON territoire !

Ils marchèrent pendant plusieurs heures, comme des Démolosses traquant leur proie. Rider passait son temps à se plaindre, batifoler et cueillir de ridicules fleurs et autres baies, quel sombre crétin. Ne se rendait-il pas compte qu'ils étaient en mission ?! Éliminer les intrus de leur territoire, que dis-je, de SON territoire, était une mission ardue mais nécessaire. Combien de Pandarbar hargneux avait-elle fait fuir ? Combien de Léopardus fourbes avaient perdus des poils en chassant ici ? Elle était la reine de cette partie de la forêt, et un humain puant était inadmissible.

-RIDER !! Je ne veux pas de tes baies pêcha ou même ceriz ! Je n'ai pas faim, pas envie de m'amuser, juste de retrouver l’intrus et lui faire voir ma façon de penser !

-Mais amour nous l'avons traqué toute la nuit, tu devrais te reposer, manger quelque chose pour garder ce tein parfait...

-Chut ! Regarde...

Au même moment, elle aperçut ce qui ressemblait à un reste de campement. Rien d'autre que la mission qu'elle s'était fixée n'avait d'importance à ses yeux en ce moment, et elle sentait qu'elle approchait au but. L'odeur nauséabonde était vraiment forte, le bipède ne devait pas être loin. Mais il n'était pas seul. Vraisemblablement accompagné, et vu l'odeur, ce devait être une femelle. Pfff, incapables de survivre sans pokemon, voilà qui confirmait les dires de la demoiselle, ils étaient les plus forts, les plus évolués, et ne devaient en aucun cas obéissance à ces êtres inférieurs.

Elle poursuivit son ascension, et rapidement elle la retrouva, la femelle courte sur patte qui grimpait laborieusement dans la forêt de plus en plus en pente. Ri-di-cule. Un frisson de haine parcourut l'échine de la Nymphali, elle devait être prudente. Elle intima à son partenaire de se faire le plus discret possible, il se mit à plat ventre et se traîna comme un gros tas de morve à la double queue dressée jusqu'à elle pour finalement écarquiller ses grands yeux violets en apercevant l'étrangère. S'il n'avait pas été un gentleman il aurait certainement vidé le contenu de sa vessie en remarquant l'arme de la tueuse de pokemon. Mais quel trouillard...

-La voilà. On va pas se laisser voir, on va attaquer en combinant nos force. Je vais d'abord masquer sa visibilité, et tu enchaînera avec un choc mental pour la déstabiliser.Dis elle en chuchotant le plus possible.

Sans attendre son consentement, elle fit apparaître un Champs Brumeux et heureusement pour elle, le Mentali avait comprit et enfin confirmé qu'il possédait des attributs masculins, aussi disgracieux soient-ils. C'est ainsi que la femelle humaine se retrouva perdue dans un champs de brume et qu'un choc mental tentait de pénétrer son minuscule cerveau.

_________________



Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Febe Silvola
La Stella Nera
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 28/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Woman versus Wild [Allyx]   Ven 4 Sep - 20:19

Pour le moment, les choses se poursuivaient sans trop de difficultés et Febe parvenait à récolter des données concluantes, sans avoir à faire appel à son Kaorine. Certes, elle avait été poursuivit quelques fois par de gros pokémons et avait une légère peur au ventre, mais elle réussissait à s'en sortir sans blessures pour le moment. Ainsi, c'était légèrement galvanisée qu'elle poursuivait sa route à travers la forêt. Les réponses à ses questions étaient plus qu'évidentes, même si tôt, mais elle voulait savoir jusqu'où elle pourrait aller. Il fallait dire qu'elle avait une confiance presque aveugle en son golem pour ce qui était de l'aider ou de l'évacuer lorsqu'une situation devenait trop difficile. Il était comme… Un ange gardien ? Enfin, elle n'allait pas perdre de temps à penser à cela… Elle avait une 'balade' à terminer.

Elle marchait donc, tranquillement, contente de ne pas avoir de pokémons à venir l'attaquer pour le moment, mais restant tout de même sur ses gardes, une main prête à dégainer son pistolet pour paralyser -ou tuer- un pokémon trop entreprenant. C'était peut-être drastique, comme solution, mais elle n'avait pas vraiment d'autres choix pour se défendre. Du côté de Remo, celui-ci s'inquiétait légèrement en remarquant la présence des deux évolitions qui suivaient sa maîtresse. Ceux-ci lui en voulaient très certainement, car ils n'avaient pas pris la peine de camoufler leurs déplacements… Après tout, le Mentali aurait pu essayer de brouiller les pistes. Quoi qu'il en était, il s'était abstenu d'intervenir, sous ordre de sa maitresse, jusqu'à voir les pokémons se préparer à attaquer alors qu'elle était dans une position peu confortable. Comment réagir ? Ce fut d'abord un Champ brumeux qui vint embêter la mercenaire, lui faisait dégainer son arme dans la direction d'origine de la brume. Malheureusement, elle n'eut pas l'occasion de voir la bestiole qui l'avait prise en traitre et ne put que subir le Choc-mental soudain, la faisant grogner et tenir son front un instant de la main.

Mais elle tenta bien rapidement de se reprendre et tendit le bras vers la source de la brume de nouveau, fermant un œil et visant, distinguant vaguement deux silhouettes. Alors comme ça, on la prenait à deux, hein ? Alors ça allait être deux balles qui allaient être tirée vers ces pokémons, soit pour les faire fuir ou leur faire regretter leurs gestes en les paralysant et les blessant. Tout en tirant, elle marcha en arrière, cherchant toujours à atteindre le sommet de la pente et, peut-être, sortir un peu de la brume gênante.

Du côté de Remo, celui-ci avait décidé de soutenir légèrement sa dresseuse et maîtresse dans cette bataille, d'abord en corrigeant la trajectoire de la seconde balle afin qu'elle se dirige vers le pokémon à la signature psychique de Nymphali, puis en dressant un Mur-Lumière rapide autour de la mercenaire, histoire de lui augmenter sa résistance face aux éventuels futurs assauts psychiques du Mentali. Celle-ci soupira tout de même en voyant l'intervention de son pokémon, mais ne protesta pas, continuant son ascension.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allyx
Le ruban mortel
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 14/03/2015
Age : 22

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Woman versus Wild [Allyx]   Mer 9 Sep - 8:46

Leur combine n'avait pas fonctionné comme elle l'aurait espéré, l'humaine n'avait ressentit qu'une légère migraine, même pas une seule trace de confusion dans les parages. Allyx lança un regard haineux à son compagnon qui, vraisemblablement, ne s'était toujours pas entraîné sur ses techniques de base. Il lui faudrait tout faire toute seule ! Cette larve qui lui servait de compagnon d'arme était tout à fait inutile, que ce soit en combat, en repérage et surtout quand il s'agit d'être discret. La preuve, elle les avait remarqué alors que la brume avait déjà eu le temps de s'élargir ! Même la Nymphali n'avait pas eu le temps de comprendre ce qu'il se passait quand deux coups de feu simultanés avaient retentis. Contre toute attente, le Mentali aux airs penauds n'avait pas hésité une seule seconde à se jeter en avant pour couvrir, comme elle le lui avait suggérer, sa tendre et douce.

Il s'en était fallut de peu ! Si l'évolition psychique n'avait pas bondit devant sa partenaire, la balle aurait sans doute atteint un point vitale pour la femelle abasourdie. Elle bondit un quart de seconde trop tard, après l'impact, pour se mettre à couvert. Les humains ne visaient pas si bien !! Surtout perdus dans un brouillard dense. L'un des autres pokemon qu'elle avait sentit auparavant couvrait sa maîtresse. Et ce n'était pas bon signe.

-"Je vais bien amour, ne te souci pas de moi, la balle n'a touché que ma patte arrière."

Sa voix raisonna dans son esprit, ces paroles n'avaient pas étés prononcés, seulement pensées. Il n'avait jamais utilisé ce mode de communication auparavant ! Venait-il de le découvrir ? Leur degré de discrétion monterait d'un lvl à partir de maintenant, l'élaboration de leurs stratégies se feraient en secret, aucun risque que les autres ne puissent entendre ce mode de communication. A condition que le pokemon psy n'arrive à brouiller son signal... Car il semblerait que le pokemon qui aide la bipède soit de type psy aussi.

-"Tu me rassure. J'ignorais que tu étais capable de faire ça ! Mais masque ton signal, sinon l'autre risque de le capter."

Le Mentali était allongé dans les fourrés, sa patte arrière gauche saignait là où la balle s'était logée. Il pouvait ressentir des picotements désagréables dans son membre inférieur. Ce n'était pas bon signe. La balle avait dû être enduite d'un produit paralysant. Saletés d'humains. Obligés de faire appel aux pokemons ou autres artifices pour les protéger ! Quels êtres faibles. Il tenta de bouger sa patte, c'était douloureux mais encore possible. Il espérait qu'elle ne se soit pas logée trop loin histoire que ça facilite son extraction. A vrai dire, il n'y connaissait rien, c'était sans conteste la blessure la plus grave et la plus douloureuse de sa vie, et certainement pas la dernière s'il restait avec sa tendre.

Parlons en d'ailleurs de sa tendre, qui finalement ne s'inquiétait pas plus que ça pour son camarade. Après tout l'être infâme qui l'avait blessé s'en était éloigné, et il semblait bien caché. Elle savait qu'à partir de maintenant c'était à elle d'agir, et qu'elle ne pourrait plus compter sur son partenaire qui devait être entrain de pleurer toutes les larmes de son corps, si elle le connaissait bien. Furtivement, elle se glissa dans la brume, le ventre quasi collé au sol. Elle ne faisait strictement aucun bruit et avait décidé une approche direct. Il lui fallait la désarmer, et elle ne voyait aucun autre moyen pour le faire que de façon frontale.

La faible créature tentait de fuir en pointant son arme aussi médiocre que dangereuse, elle montait la colline en marche arrière, un piètre spectacle qui de plus la ralentissait. La brume était assez étendue pour qu'Allyx la rejoigne en toute discrétion et attende le dernier moment pour que dans une vive-attaque rapide et précise elle puisse lui faucher les jambes et enchaîner de suite en lui sautant dessus pour lui prendre son arme. Et si jamais la créature à deux patte venait à l'éviter -chose impensable cela dit-, elle se retournerait pour lui envoyer un vent féérique assourdissant quasi à bout portant pour la faire basculer en arrière, et, l'espérait-elle, la ferait dégringoler de la pente et, l'espérait elle encore plus, la désarmerait sans qu'elle n'ai à entrer en contact avec cette puante créature.

_________________



Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Febe Silvola
La Stella Nera
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 28/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Woman versus Wild [Allyx]   Jeu 17 Sep - 12:57

Febe avait à peine vu les mouvements dans la brume, que ce soient ceux des deux pokémons ou celui de la balle. Mais il lui semblait que l'une d'elles avaient touché… Enfin, ce n'était pas vraiment le moment pour penser à cela. En effet, elle était suivie par deux pokémons et, certes, elle avait eu un exemple de la puissance de l'un avec le Choc-mental, mais la puissance du second était encore inconnue et elle ne souhaitait pas attendre de voir. La fuite était donc la meilleure option et, grâce à l'intervention du Mur-Lumière de Remo, elle allait moins souffrir d'éventuelles nouvelles attaques psychiques. Ainsi, elle marchait en arrière, gardant un œil comme elle pouvait, espérant être ainsi en meilleure position pour réagir si on en venait à l'attaquer et… Se fit faucher les jambes par une bestiole, la faisant gronder de colère alors qu'elle rencontrait le sol douloureusement. Puis elle sentit la pokémon tenter de lui défaire l'arme de la main, mais Febe ne lutta pas plus longtemps. Enfin, elle combattit quelques instants son assaillant, tirant l'arme avec une main, comme si elle était avec un jouet et un Caninos, alors que sa seconde main glissait le long de son corps, pour récupérer un objet à sa ceinture. Elle était en trop mauvaise position pour dégainer son sabre, mais elle avait d'autres atouts.

Celui qu'elle prit était un couteau de chasse, bien pratique pour couper la chair des pokémons pour se nourrir ou, dans le cas présent, se défendre au corps à corps. Elle n'hésita pas et, l'arme à peine dégainée, planta celle-ci dans le flanc de la bestiole. Si ça pouvait la faire fuir ou s'éloigner… Mais malheureusement, avec cette manœuvre, elle lâcha son pistolet de son autre main. Bah, c'était peu probable que le quadrupède sache utiliser ce genre d'arme, de toutes façons. Ainsi, elle ne s'inquiéta pas plus pour cela et tenta plutôt de repousser la bête avec ses bras, grognant de nouveau. Si la pokémon refusait de partir, il lui suffirait de récupérer son arme pour lui donner un second coup de couteau… Sinon, bah elle se relèverait, prête à dégainer son arme.

~~~~

Du côté de Remo, celui-ci avait profité de sentir les deux auras s'éloigner l'une de l'autre pour s'avancer un peu, suivit de la Flabébé qui restait cachée derrière lui, vers celle qui avait visiblement été touchée par la balle et était donc restée statique. Ses yeux brillaient dans la brume, alors qu'il flottait à quelques centimètres du sol, lui donnant un air encore un peu plus effrayant pour le pauvre quadrupède plus bas. D'ailleurs, celui-ci lui semblait bien faiblard. S'il avait pu sourire, il aurait sûrement émis un large sourire… Mais là, tout ce que pouvait ressentir le Mentali était l'aura de puissance du golem, teintée d'une envie vengeresse. Au final, il pointa l'un de ses canons flottants juste en face du pokémon, menaçant, tout en lui parlant.


« Rappelle ta partenaire et fuyez. »

Le Mentali avait le choix… Soit il avertissait l'autre pokémon et ils fuyaient bien gentiment, soit Remo tirera. Evidemment, cela n'allait pas être un Ultralaser à bout portant, mais un simple Coud'boue. Enfin, avec la différence de niveau, celui-ci serait bien violent tout de même pour la cible. C'était à lui de voir ce qu'il voulait.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allyx
Le ruban mortel
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 14/03/2015
Age : 22

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Woman versus Wild [Allyx]   Lun 28 Sep - 10:54

Allyx tenait l'arme de ses crocs, bien déterminée à la lui arracher. Mais cette garce tenait bon et, sans qu'elle n'ai eu le temps de le voir venir, elle sentit une vive douleur dans son flanc droit. Elle ne lâcha pas pour autant, mais profita de cet instant de faiblesse de sa part pour bondir en arrière, l'arme à feu entre ses deux mâchoires crispées. D'un coup d’œil elle pu constater avec rage que son flanc saignait d'une entaille pas négligeable. Au même moment le talent de son compagnon vulpes s'était activé, réduisant la plaie de quelques millimètres, mais surtout la douleur ressentie. Il n'était finalement pas si inutile en combat.

Rider de son côté tentait de se relever. Trop concentré sur son action, il n'avait pas vut arriver le duo improbable dans son dos et entendit un canon se charger. Il tourna légèrement le museau pour pouvoir constater qu'un immonde Kaorine le fixait de trois de ses nombreux yeux luisants et pointait sur lui son arme de prédilection. Son coeur rata un battement et il ne répondit pas à son avertissement. Il réfléchissait plus vite que jamais, se demandant quoi faire pour ne pas décevoir sa chère et tendre Nymphali mais aussi pour ne pas y laisser sa peau. Il le ressentait, son aura était bien plus puissante que la sienne. Mais il y en avait une seconde, juste cachée derrière lui. Il ignorait encore la relation qui existait entre les deux ennemis pour se dire que le type fée derrière lui serait un otage de choix. Cependant, il ressentit sa partenaire bouger et se rapprocher. Instinctivement et le plus rapidement possible, il brouilla sa signature psychique afin que son agresseur ne puisse pas la capter. Peut être la solution se trouvait elle en la majestueuse pokemon Fée qu'il idolâtrait.

-"P-pourquoi aidez vous cette humaine ?" Rider tentait de gagner du temps jusqu'à ce que son amie n'arrive. "Vous valez bien mieux que d'être à son service !"

Allyx courait, ignorant la douleur sous ses côtes. Elle voulait rejoindre Rider pour le prévenir que leur proie était un peu plus dangereuse que ce qu'elle avait cru au début. Elle n'arrivait pas à le joindre par télépathie, et hésita entre deux options : soit il était complètement con et avait rompu leur lien, soit il était en danger. Il est vrai qu'elle avait sentit l'odeur d'autres pokemons, peut-être avaient-ils trouvé son partenaire. Elle jeta au loin l'arme à feu qui se perdit dans un buisson et se rapprocha de l'endroit où ils s'étaient cachés avant de se faire tirer dessus, discrètement... La brume commençait à s'évaporer, mais il en restait juste assez pour camoufler son pelage rosé. Elle le vit, son camarade d'évolition prostré devant un Kaorine on ne peut plus sérieux. A son tour, elle réfléchit à une approche afin de libérer son ami de ses griffes. Ses rubans s'agitèrent tendit qu'elle fit appel aux Vents et lança sur le duo un Vent Féérique qui permettrait au couple d'évolition de s'éloigner. Des bourrasques puissantes soufflèrent contre eux, le mentali allongé ne fut pas touché et en profita pour ramper jusqu'à sa sauveuse. Ensemble ils profitèrent du reste de brume qui finissait de disparaître pour se mettre à couvert, leurs signatures psychiques masquées afin de pouvoir reprendre des forces.

Ils ne fuyaient pas non, seulement il leur fallait trouver un moyen efficace de venir à bout de ces idiots, pour leur donner une bonne leçon. Ces pokemons qui suivaient aveuglément cette humaine ne valaient pas mieux qu'elle. Ils trouvèrent un buisson de baie et en profitèrent pour récupérer des forces. Finalement, Allyx aurait du accepter de garder les baies ceriz qu'ils avaient trouvé plutôt que de les écraser sous le coup de la colère. Tant pis, Rider marcherait avec trois pattes et une traînante, il saura s'y faire jusqu'à ce que l'effet ne disparaisse. Ils prirent le temps de lécher leurs plaies.

-"Il ne faut pas attaquer de front. Rider, tu t'occupe de l'humaine. Harcèle la avec tes pouvoirs psychiques. Moi je me charge de l'autre énergumène et de son acolyte."

Il acquiesça, de toute façon elle ne lui laissait guère le choix. Et ils repartirent en suivant leurs traces et leur odeur. Masquant encore et toujours leur présence bien que cela demande beaucoup d'efforts au mentali.

_________________



Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Febe Silvola
La Stella Nera
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 28/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Woman versus Wild [Allyx]   Lun 12 Oct - 17:32

Bien fait… C'était tout ce qu'arrivait à penser Febe lorsque son couteau entra dans la chair de l'évolition. Ils avaient beau être résistants, s'ils se faisaient saigner comme des Spoinks, ils avaient peu de chances de survir. Et c'était bien ce que voulait la jeune fille à ce moment, prise de rage. Mais elle fut rapidement… Déçue ? Pas vraiment, mais voir la silhouette de la pokémon s'éloigner la dépitait autant qu'elle la soulageait : elle allait avoir du temps pour se remettre, mais Arceus qu'elle aurait aimé la poignarder plus d'une fois. La mercenaire se releva relativement difficilement, la douleur lui lançant toujours à l'endroit où la Vive-attaque du pokémon l'avait touché. Maintenant, que devait-elle faire ? Il était peu probable qu'elle puisse retrouver son arme… Elle jura mentalement à cette constatation, tout en dégainant son katana. Quitte à être armée, autant prendre ce qui lui restait de mieux. Gardant l'arme entre les mains, elle partit dans la direction opposée de celle de la silhouette. Elle ne s'en faisait pas pour Remo : il était capable de fuir d'une téléportation et était suffisamment fort pour mettre au tapis quelques adversaires. Elle constata également que la brume se dissipait doucement. Etait-ce parce qu'elle s'éloignait de son épicentre ou parce que la brume faiblissait ? Bah, sûrement un peu des deux.

~~~

Du côté de Remo, la situation l'amusait légèrement. Pourquoi suivait-il Febe ? Il valait bien mieux ? Sûrement. Mais il s'obstinait à rester avec cette humaine pour la protéger. Même dans une situation aussi dangereuse, il décidait de la suivre pour lui assurer aucun dommage. Mais il n'eut pas l'occasion de trouver une réponse convenant, visiblement, à un pokémon pro-Deoxys. En effet, un vent souffla droit faire lui, lui infligeant quelques dégâts subits, mais pas à la Floette, restée derrière le golem, bien à l'abri de cette attaque. Néanmoins, elle émit un petit cri effrayé, alors que le Kaorine constatait la disparition des deux pokémons, autant physiquement que mentalement. Eh bien, le Mentali les avait camouflé ? Il n'était visiblement pas si faible qu'il l'avait pensé. Le mettre tout de suite hors d'état aurait sûrement été préférable, mais une priorité s'imposait : Febe.

Il se téléporta ainsi sans plus attendre vers sa dresseuse, dont la signature psychique était toujours présente. Celle-ci poussa un soupir en le voyant apparaître et tenter de la raisonner : la situation devenait trop dangereuse pour elle, même avec une arme elle ne parviendra sûrement pas à vaincre la Nymphali. Mais finalement, il laissa, encore, la jeune fille prendre la décision : elle voulait rester. Et il était certain que ni la Nymphali ni le Mentali ne connaissaient de capacités pouvant les entraver : ils n'auraient qu'à fuir en temps voulu ou avant que la situation ne dégénère. Profitant de l'occasion, le golem allait donner sa réponse au Mentali : sa puissance psychique était supérieure à celle du quadrupède, il serait donc aisé de pénètrer son esprit pour faire passer le message de gré ou de force. De plus, il était bon de noter que le message allait couvrir toute la zone et pas une cible précise, comme si le golem parlait, en somme.


*J'aide cette humaine car je vaux mieux qu'elle. Cela fit froncer les sourcils de Febe, mais elle ne protesta pas, le laissant continuer bien malgré elle. Grâce à elle j'ai cette force. Je lui suis donc redevable. J'ai cette puissance pour la protéger et non pas pour la soumettre. Comme de nombreux pokémons de dresseurs.*

Il coupa la communication là, suivit d'un soupir de Febe. Elle n'appréciant pas réellement ses propos, mais ne pouvait qu'être d'accord, ayant déjà entendu cela plusieurs fois auparavant de la part du golem. D'ailleurs, celui-ci se tenait déjà prêt au combat, déployant une Protection pour compléter la défense de son groupe, avec le Mur-lumière. Il ne pouvait pour le moment pas être plus prudent et gardant ses yeux en alerte, alors que la mercenaire tenait son sabre en main, légèrement anxieuse, malgré les efforts de la Flabébé sur son épaule.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allyx
Le ruban mortel
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 14/03/2015
Age : 22

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Woman versus Wild [Allyx]   Lun 19 Oct - 21:22

Ils les retrouvèrent à l'odeur. Pas compliqué pour un pokemon chasseur de retrouver une proie aussi malodorante que cette humaine. Rider traînait encore de la patte, mais leurs blessures n'étaient plus aussi douloureuse. Allyx remercia intérieurement le talent spéciale de son partenaire de traque. Grâce à son Garde-Ami, elle subit nettement moins de dégâts.

Seulement, le petit groupe s'était rejoint et semblait près à l'offensive. Allyx hésita un instant à la perspective de reprendre l'attaque, mais il fallait impérativement lui faire comprendre qu'elle était sur le territoire de Deoxys et que sa présence n'était pas la bienvenue. Si les choses devaient mal tourner, elle s'en irait, et si elle le devait, elle abandonnerait son acolyte empoté. Mais pour l'heure, rien de tout cela n'était nécessaire. Il marchait, maladroitement, mais il marchait. Sa patte arrière était toujours engourdie mais l'avantage c'est qu'il ne ressentait aucune douleur. Seulement un picotement désagréable qui le forçait de temps à temps à ronger son poil pour se soulager.

Leur signature psychique encore masquée avec difficulté, ils avaient tout de même entendu le curieux message du Kaorine. Donc il était définitivement du côté de la répugnante humaine. Soit, il en subirait les frais, et sa petite protégée d'autant plus. D'un signe de tête entendu, ils se mirent donc à l'action. Allyx chargea de son côté de l'énergie lunaire dans sa gueule, et au moment où elle envoya son Pouvoir Lunaire en direction du Kaorine, Rider rompit sa protection psychique pour envoyer une série de Rafale Psy en direction de l'humaine, bien décidé à la rendre confuse.

Leur synchronisation parfaite étonna la Nymphali qui s'attendait toujours à ce que son cadeau empoisonné de vienne toujours gâcher ses plans. Pourtant cette fois, il semblait sérieux et concentré, même si son attaque ne devait pas être puissante, comme toujours... Elle comptait bien le mettre en séance d'entrainement intensive dès qu'ils seraient rentrés. Cela ne lui ferait pas de mal...

Rider de son côté était déterminé, plus aucune pensée ne traversait son esprit, si ce n'est "Il faut que je mène à bien la mission". Il n'avait jamais été autant concerné par une mission, peut être que le fait que sa vie soit en danger le rendait plus sérieux et apte à faire les choses comme il le faut...

_________________



Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Febe Silvola
La Stella Nera
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 28/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Woman versus Wild [Allyx]   Mar 1 Déc - 16:19

Mh ? Aucune réponse ? Cela pouvait être compréhensible, car Remo aurait pu repérer le Mentali simplement avec une courte réponse, mais Febe était légèrement déçue. S'il n'y avait pas de réponse mais qu'ils restaient dans les environs, ils n'allaient sûrement pas perdre de temps pour attaquer. Elle souffla un peu du nez en observant autour d'elle, alors que le golem de terre terminant d'ériger sa seconde barrière. Au moins, ainsi, ils allaient pouvoir résister aux frappes ennemies, surtout l'humaine qui risquait fort.

Finalement, les attaques arrivèrent de deux côtés et sur deux cibles : Remo et Febe. Remo allait se prendre une attaque lunaire de la part de la Nymphali, le faisant légèrement vaciller, mais sans l'affoler : sa défense naturelle et le Mur Lumière faisaient leurs effets. Par contre, c'était bien moins rassurant du côté de la jeune fille, qui gronda légèrement en se prenant le rayon psychique, l'obligeant à se courber et poser une main à terre après avoir vacillé. Ca n'était pas vraiment la meilleure posture, mais Remo vint s'interposer après coup, pour la laisser récupérer un peu.

Et au final, cette dernière attaque avait permis au Kaorine de repérer efficacement le Mentali. Si celui-ci tombait, il ne resterait sûrement plus que la Nymphali pour un combat singulier, ce qui sécurisait un peu plus sa maîtresse… Il décida donc de commencer par concentrer ses attaques sur le pokémon Psy, dévoilant dabord à partir du sol des morceaux de roches pour l'enfermer dans une Tombe-roche et ainsi limiter ses mouvements avant d'utiliser ses pouvoirs pour faire éclore le sol en dessous de celui-ci dans une gerbe tellurique, grâce à Telluriforce. Il espérait au moins le mettre bien mal en point, voire K.O après cela. A noter que Michela participait également autant qu'elle le pouvait, dégageant quelques Fouets-lianes pour essayer d'entraver la Nymphali.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Woman versus Wild [Allyx]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Woman versus Wild [Allyx]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Handpresso® wild - des avis ?
» Into the wild (Jon Krakauer)
» ZAÏROIS : entre la Vie versus la Mort et l'Honnêteté !
» [Krakauer, Jon] Into the Wild : Voyage au bout de la solitude
» [Lensta] Wild Animals

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aube Saison 2 : Version Zénith :: Maïlys - Zones Naturelles :: La Forêt Dense-
Sauter vers: