Bienvenue sur la suite du forum à succès Pokémon Aube, Invité. Après l'incroyable assaut de la Team Zodiac, où en sont les choses sur l'île de Maïlys?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un titre qui en valait bien un autre [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alastar Clannad
Trainer Next Door
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 12/07/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Un titre qui en valait bien un autre [FINI]   Lun 13 Juil - 6:57

Nom / Prénom : Clannad / Alastar
Surnom : Al, Alas.
Rang désiré : Trainer Next Door
Age : 15 ans
Sexe : Assez long pour toi, chérie.
Origine : Unys, Port Yoneuve
Groupe Principal : Dresseur
Groupe Secondaire : (Optionnel)

Histoire :

Il n'y a pas grand chose à dire sur le passé d'Alastar, puisque vous voulez tout savoir. Il est le fils unique d'une famille aisée de Port Yoneuve. Ses parents, déjà âgés, désespéraient d'avoir un enfant. Le bon point, c'est que l'arrivée de ce petit garçon fut pour eux un bonheur un descriptible, et qu'il fut tout de suite aimé. L'ennui, c'est qu'à force de rêver d'un héritier, le couple Clannad avait idéalisé son idée d'enfant, et l'on mit Alastar aux études très tôt. Son père, promoteur immobilier, comptait bien faire reposer une part de son "empire" (à peine un fief, si vous voulez mon avis) sur les épaules de ce fils aîné et unique.

Quant à ses premiers contacts avec les Pokémons, eh bien...


"Touche pas ça, c'est sale."

Frappé par le ton froid de sa mère, le petit garçon leva les yeux vers elle, cherchant les traces d'une plaisanterie. En vain. Lançant un dernier regard désolé au Medhyéna qui, de toute évidence, ne demandait qu'un peu d'affection, Alastar se laissa entraîner dans sa maison.

Ce que ses parents avaient oublié, dans leur précipitation à éloigner leur fils des sentiers déviants, c'est qu'il n'y a pas meilleur moyen d'envoyer un enfant au sud que de le pousser vers le nord. Dès ses dix ans, le blondinet réalisa qu'il lui était simple de descendre dans le jardin de chez lui la nuit et de donner un peu à manger aux Pokémons du voisinage, de jouer avec eux, de se familiariser à leur contact. Ils ne restaient jamais bien longtemps, mais avec le temps, Alastar apprit à apaiser un Pokémon un peu farouche -et à le reconnaître quand il fallait juste courir.

Une routine s'installa ainsi, petit à petit. D'un côté, il excellait à rater ses études, répondant aux brimades de ses professeurs par d'insolentes railleries et aux reproches de son père par des sourires innocents. De l'autre, il forgeait peu à peu dans sa tête le rève de devenir un jour un véritable Dresseur Pokémon. Mais pour ça, il lui fallait son propre Pokémon. Il eut beau observer ceux qui lui rendaient visite la nuit, ils étaient presque tous domestiques.

Il avait 14 ans quand il trouva enfin Zippo. Le petit Salamèche semblait domestique, à l'origine : il s'était niché dans un arbre de la résidence, et refusait d'en descendre, si bien qu'Alas dût escalader le tronc pour le nourrir. Rien de bien étonnant, à vrai dire, il avait déjà vu cela plusieurs fois. Il changea d'avis quand il se rendit compte que le petit lézard était également là pendant la journée. Le Salamèche avait été abandonné, c'était clair comme de l'eau de roche.
Je pourrais vous raconter comment Alastar l'a délogé de l'arbre en détails mais... Ce n'est pas spécialement utile, encore moins original. Majoritairement à base de nourriture et de belles paroles. Ça lui prit deux mois pour l'amadouer assez.

Réalisant vite qu'il lui serait impossible de le cacher bien longtemps à ses parents, il adopta la démarche inverse : il leur montra ouvertement, leur annonçant son ambition de devenir Dresseur. Enfin, pour être précis, il en parla à son père. La réponse de sa mère était trop prévisible.


"Papa... Je veux devenir Dresseur de Pokémon. J'en ai marre d'étouffer, d'être assis à un bureau ! Il me faut de l'air frais, de la marche, de l'aventure ! J'ai apprivoisé ce Salamèche, et ce n'est qu'un début, compte là-dessus.

- Tu es sûr de toi ?"


S'en suivit le plus violent combat de regard de l'histoire. Qu'Alas emporta. Secouant la tête, le père sourit au fils.

"Très bien, tu as gagné. Je te laisse un an. Si un an après ton départ, tu n'as pas participé à une Ligue Pokémon, tu rentres à la maison illico presto. Si tu réussis... On en parlera d'égal à égal."

Décidé à donner une véritable équitabilité à ce défi, le père Clannad fit cadeau à Alastor d'un Tarinor, lui affirmant que la capacité de boussole du Pokémon était de nature à contrebalancer le sens de l'orientation en carton de son fils. Le grand père paternel d'Alas, qui avait été dresseur dans sa jeunesse et qui était au demeurant heureux que son esprit d'aventurier ait simplement sauté une génération au lieu de disparaître dans les tréfonds de la génétique, compléta la collection naissante avec un Pandespiègle, dont le caractère combattif plut tout de suite à Alastar.

Quelques mois plus tard, peu après les quinze ans d'Alastor, son départ était près. Il avait jeté son dévolu sur la région de Maïlys, dont l'instabilité connue lui semblait propice à étancher sa soif d'aventures. Un grand malade, ce gamin.



Caractère :

Comment résumer Alastar ? Eh bien... Il a quinze ans. Non, vraiment, ça explique beaucoup de choses chez lui. Il a passé le plus clair de sa vie à un bureau, et de là vient sa témérité, son imprudence qui accompagnent sa soif de découverte. C'est dangereux ? Alors c'est encore mieux ! Il s'amuse de tout ou presque, se jouant des risques et des périls comme s'il était intouchable, invincible. Ce qu'il pense vraiment, d'ailleurs : s'il prend si peu au sérieux les blessures qu'il encourt, c'est parce qu'il n'imagine pas une seule seconde être réellement blessé. Quelques égratignures, à la limite, mais la nuque brisée ? Pah, ça n'arrive qu'aux autres.
Il me semble cependant nécessaire ici de nuancer mes propos : Alas se joue du danger, mais il ne se bat pas pour rien. Lorsque la défaite est inévitable, il s'enfuit. Le sourire aux lèvres, certes, mais il s'enfuit.

Alastar est à des lieues d'être quelqu'un de mature : non seulement il ne connaît même pas le sens du mot prudence, mais il a en sus tendance à prendre la mouche pour rien, et à voir le monde en noir et blanc. Il y a pour lui les méchants et les gentils, et lui il aide les gentils. Dans la sécurité de sa chambre douillette, ce mode de pensée binaire n'a pas encore été mis à l'épreuve, mais cela ne saurait tarder.
Toujours de par cette façon de voir les choses, il se montre souvent très chevaleresque, privilégiant le côté de la demoiselle en détresse, et plus particulièrement si elle est jolie. Une jolie fille ne saurait être méchante, tout le monde le sait.

Farceur, il n'hésite pas à faire toutes les crasses possibles aux gens qu'il n'aime pas, mais aussi à ceux qu'il aime bien, persuadé que les gens feront d'eux-mêmes la différence entre la blague "je te pourris la vie" et la blague "on se marre bien avec moi". En fin de compte, ça ne marche pas toujours, mais il ne voit pas où est la faille dans ce comportement tout à fait compréhensible.



Apparence physique :

Pour ce qui est de son apparence, Alastar a tout du jeune homme de bonne famille. Quoique svelte, il est visiblement bien nourri, avec ses joues encore rondes et ses cheveux blonds soyeux et brillants. Ses yeux bleus pétillent d’excitation la plupart du temps, brillant d’une étincelle constamment ravivée par tout ce qu’il trouve de nouveau autour de lui. Ses lèvres fines sont bien souvent étirées par un grand sourire, tantôt narquois, tantôt angélique. Sa peau, à l’origine pâle, n’a pas mis bien longtemps à rosir au Soleil, renforçant encore cet air de chérubin qu’il affiche au monde.


Sans être un nain, il n’est pas très grand, ce qui lui convient très bien : sa petite taille lui permet des tours d’agilité qui lui seraient interdits pour dix centimètres de plus, et lui facilite son application de l’art de la cachette.

En matière d’habillement, il a pour coutume de porter des vêtements en tissus épais, parfois même en cuir. Non pas qu’il soit frileux : simplement, il préfère avoir chaud et des habits résistants que risquer d’avoir froid et de devoir prendre garde aux ronces, orties et autres moustiques. Le rouge est une de ses couleurs favorites.



Pokémons Starters :

Zippo - Salamèche niveau 10
-> Mâle
-> Talent Brasier

Pyxis - Tarinor niveau 10
-> Femelle
-> Talent Fermeté

Choko - Pandespiègle niveau 10
-> Mâle
-> Talent Querelleur

Autre : Désolé pour le modo qui aura lu cette fiche, c'est pas du grand art >w< Et, pour ce qui est de mon avatar... En fait, l'état de mon épave ordinateur ne me permet même pas d'installer un logiciel de montage photo basique *koff*Paint*koff*, et je ne peux par conséquent même pas redimensionner une image moi-même. Donc si une âme charitable lit ça et a un avatar de Shulk, de Xénoblade sous la main, je prend ! Sinon, je finirais bien par trouver quelqu'un à soudoyer, j'imagine, mais pas dans l'immédiat :/

Ah et, j'aime le piment d'espelette.


Dernière édition par Alastar Clannad le Lun 13 Juil - 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virmen Simone et Ortie
Equipe Erable
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 22/06/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Un titre qui en valait bien un autre [FINI]   Lun 13 Juil - 6:59

Alastar Clannad a écrit:
Ah et, j'aime le piment d'espelette.
Yves camdeborde fait une fiche chez nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ang & Palut
Dancing Mad
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 21
Localisation : Dans un vase sur un tapis

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Un titre qui en valait bien un autre [FINI]   Lun 13 Juil - 11:15

Hello & bienvenue (je suppose) !

Fiche en ordre, pas de soucis de ce côté là. Concernant l'avatar, si tu m'envoies l'image (par mp, hein) de Shulk que tu désires, je pourrais la redimensionner (sinon si tu me laisses le choix, tu pourrais le regretter, niark).

Mis à part ça, je te valide ! Bon jeu ! Wink

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un titre qui en valait bien un autre [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un titre qui en valait bien un autre [FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'univers des Mangas
» Bruitages train en tout genre...et bien d'autre
» Ça valait bien la Peene !
» Comment choisir un bon titre de roman ?
» [SOFT] MIDOMI : Retrouver le titre et l'auteur d'une musique [Gratuit]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aube Saison 2 : Version Zénith :: Avant Propos :: Fiches Persos et Carnets de routes :: Fiches Persos-
Sauter vers: