Bienvenue sur la suite du forum à succès Pokémon Aube, Invité. Après l'incroyable assaut de la Team Zodiac, où en sont les choses sur l'île de Maïlys?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 J'avoue, j'ai pas de titre en tête [Kara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alastar Clannad
Trainer Next Door
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 12/07/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: J'avoue, j'ai pas de titre en tête [Kara]   Ven 17 Juil - 23:44


Alastar Clannad jeta un air enthousiaste au grand ciel bleu. En voilà un beau temps pour son premier défi d’arène ! Après un premier véritable combat et un entraînement qui avait manifestement porté ses fruits dans la Forêt Dense, il n’avait plus qu’à rejoindre le bâtiment la bouche en coeur. Ses trois Pokémon possédaient de nouvelles attaques, dont il pensait comprendre plus ou moins les mécanismes, offrant de nouvelles stratégies, de nouvelles combinaisons. Il se demanda un instant quel genre de combat l’attendait à l’arène : le champion était-il amateur de combat multiple ? Préférait-il les bon vieux duels en un contre un ? Dans tous les cas, il était prêt. Pyxis était endurante, et sa toute nouvelle Cage Eclair se combinait aisément avec les mouvements de ses alliés en cas de combat multiple, tandis que son Jet de Pierre lui offrait enfin une possibilité offensive intéressante. Choko avait obtenu Poing Karaté, plus sûr que Cogne, et Feinte, une attaque qui ne ratait jamais, en sus d’être puissante pour son niveau. Enfin, les flammes bleues que Zippo avait montrées à la forêt, peu après son affrontement avec cet étrange Tarsal, étaient… Prometteuses. Très prometteuses. Le Salamèche avait de toute évidence un peu d’avance sur ses deux camarades, les dépassant d’un brin en puissance brute, bien qu’il ait toujours été le meilleur à ce jeu-là.

Bref, le blondinet était heureux et optimiste : aujourd’hui, il commençait enfin à répondre au défi lancé par son père. Aujourd’hui, il faisait un premier pas vers sa liberté, vers la Ligue Pokémon ! Il avait juste un petit champion de rien du tout à défaire, et des puissants compagnons pour l’y aider. Il sentait les trois Pokéballs resplendir de sa communicative énergie, à sa ceinture. Il avait l’impression que tous les passants lui rendaient son sourire radieux (alors que, soyons sérieux, la plupart observait d’un air circonspect de jeune dresseur qui se promenait à travers les rues de Mégapagopolis comme dans son petit royaume rien qu’à lui), que le ciel sans nuage n’était que le reflet de sa joie intérieure. Rien ne pouvait le détourner de son objectif. Rien ?

“Au secours, il a volé mon sac !”

Alastar entendit plus vite qu’il ne vit : se plaçant aussitôt sur ses appuis, il évita ainsi d’être renversé au sol par la silhouette encapuchonnée qui venait de le bousculer pour s’enfuir en courant.

*Y a vraiment des fous ! Bon, à l’arène ! Eh mais attend…*

Il observa l’homme s’enfuyant, la petite vieille dame qui s'époumonait en pointant le doigt vers ladite silhouette.

*... Bon, l’arène attendra, d’abord je suis un héros !*

Reviens ici, toi ! Au nom de l’ordre du cookie et des gentilles grand mères, je t’arrête !

Se mettant aussitôt en pleine course pour tenter de rattraper le fuyard, il le poursuivit à travers les artères de la ville, s’éloignant de l’arène à son grand regret. Suivant l’encagoulé, qui passait par les petites ruelles, il ne réalisa pas tout de suite qu’il débouchait sur une rue passante et… Boum !
Pendant un petit instant, le monde était devenu noir, noirceur due à son réflexe de clignement. Quand la lumière revint, l’homme en face continuait de s’enfuir, tandis qu’une jeune femme était au sol, s’étant pris tout son élan dans les côtes. Tout en lui tendant une main pour l’aider à se relever, il garda du coin de l’oeil la vue de l’homme qui courait toujours, s’efforçant de ne pas la perdre malgré l’avance que celui-ci prenait.


E… Excusez-moi ! Tout va bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: J'avoue, j'ai pas de titre en tête [Kara]   Dim 19 Juil - 0:57


- Allez s’il te plait !
*Non*
- Au moins cinq minutes j’ai mal aux pieds…
*Non*
- Fais un effort, tu pourrais rendre service quand même !
*Non, si t’as mal aux pieds tu met le bras en l’air et tu attend qu’un taxi s’arrête.*

Ca faisait déjà dix minutes que je harcelais mon métalosse pour qu’il accepte enfin de me laisser s’assoir sur sa tête afin que je puisse me reposer un peu. Je savais pertinemment que c’était peine perdue et qu’il trouvait ce débat stupide et immature mais intérieurement je trouvais ça drôle. Et je pense que le fait qu’il sache pertinemment que je jouais un peu la comédie n’argumentait pas dans mon sens non plus. Après, je n’étais certes pas contre l’idée d’avoir à ma disposition un moyen de transport tel que lui mais marcher me faisait du bien et me permettait d’apprécier les vitrines des boutiques diverses et variées devant lesquelles nous passions. Les grandes artères piétonnières de la villes représentaient les pires tentations auxquelles je pouvais avoir à faire face. J’avais néanmoins décidé d’en profiter un petit peu puisqu’aujourd’hui était officiellement mon dernier jour dans la capitale et cette fois il n’y avait aucun retour en arrière possible. Je changeais de ville, d’horizon, partais pour de nouvelles aventures en somme par contre, hors de question de le faire sans matériel adéquat.

J’avais découvert en fouinant sur internet l’adresse d’une boutique qui devait m’offrir tout ce dont je pouvais avoir besoin pour traverser foret, désert, plaine et j’en passe. Ils y vendaient de tout et ce n’était pas de la camelote bien au contraire et on pouvait le deviner en analysant le prix de certain articles d’ailleurs. Mais ça valait le coup, j’aurais fait des kilomètres quoi pour renouveler mon stocks de pastels sec et de stylos à l’acrylique. Parce que bien entendu je parlais d’une boutique d’art et non d’une phamacie ou autre magasin d’équipement classique. Je ressemblais déjà à une officine ambulante et je n’avais pas vraiment besoin d’une tonne de balls vide sur moi. Je ne faisais pas dans la capture compulsive et gérer une équipe de 8 était déjà une dose de travail énorme, surtout quand on connaissait les numéros qui me servaient de partenaires. Enfin bon je ne me plaignais pas, j’adorais ma troupe mais tout de même c’était du boulot.

Je m’étais arrêtée pour regarder le prix d’une veste installée dans une vitrine sur un mannequin en plastique d’1m80 lorsque j’entendis des bruits de pas arriver particulièrement vite dans ma direction, me faisant relever la tête. Un homme dont le visage était caché par une capuche passa pile entre moi et mon Metalosse, gardant un objet serré contre sa poitrine comme s’il s’agissait d’un ballon de rugby. Comme je doutais fortement qu’il s’entraine pour un match en plein milieu des rues de la villes, je me replaçais aux cotés de mon pokémon acier hésitant à lancer un de mes partenaires à sa poursuite. Puis là d’un coup je sentis un violent choc dans mon dos suivi d’une inexorable chute vers le béton. Heureusement ce fut mes mains qui absorbèrent la plus grande partie du choc mais tout de même, je n’avais aucune idée de ce qui venait de me heurter et je me retournais pour découvrir la raison de tout cela. Un jeune garçon blondinet me tendait une main pour que je puisse me relever tout en semblant inquiet de mon état suite à cette rencontre forcée avec le sol. J’avais l’habitude certes mais y avait quand même des fois où je pouvais m’en passer… J’entendis le bruit significatif que faisait Wolverine lorsqu’il riait c’est à dire deux plaques de métal qui s’entrechoquent alors que son visage restait aussi inexpressif que d’habitude, si bien que j’acceptais l’aide du garçon alors que je m’époussetais un peu gênée de cette situation et les pensées encombrées par le bruit qu’il faisait.


- Oui oui c’est bon tout va bien… Mais quelle idée de courir comme ça dans une zone piétonnière ?

En heurtant le sol, la sangle de mon sac à main où étaient accrochées mes pokés-balls avait sous l’effet du choc libéré Dyno qui observait maintenant curieusement le décor et le type devant moi avant de demander au monstre de métal ce qui se passait. J’envisageais de le rappeler mais mon petit doigt me disait que ce n’était pas une coïncidence si j’avais croisé deux hommes courir dans la même direction à quelques secondes d’intervalle. Si besoin était, je pouvais toujours envoyer mon elecsprint rattraper le type à capuche vu sa vitesse naturelle, ça ne serait pas trop compliqué mais il faudrait se décider rapidement avant qu’il ne disparaisse totalement de notre champ de vision. J’en profitais pour me tourner vers Wolverine pour lui faire remarquer l’air faussement vexée, un sourire au coin des lèvres.

- Voilà! Ca ne se serait jamais produit si tu n’avais pas joué les difficiles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alastar Clannad
Trainer Next Door
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 12/07/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: J'avoue, j'ai pas de titre en tête [Kara]   Lun 20 Juil - 22:29

Une fois l’inconnue qu’il avait percutée relevée, Alastar souffla un instant, un peu fatigué par la course poursuite, et s’efforça de mesurer rapidement les bons et les mauvais points de la situation. Bon point : la jeune femme allait bien et le blondinet aussi. Mauvais point : le voleur à la tire commençait sérieusement à prendre de l’avance. Observant d’un oeil quelque peu jaloux les deux imposants Pokémon de la fille qu’il venait de renverser -un monstre de métal à quatre pattes qui faisait un bruit étrange et un espèce de lion bleu à crinière jaune-, le dresseur débutant se sentit obligé de compenser le complexe qu’elle était en train de créer chez lui.

*Moi aussi, je suis dresseur, d’abord !*

Pyxis, viens !

La Tarinor, qui lui semblait d’habitude si imposante, était bien ridicule à côté du gigantesque Pokémon acier de l’autre dresseuse qui avait manifestement une certaine avance sur lui. Refusant de perdre la face dans cette compétition unilatérale, il dressa un bras devant lui, prenant la pose habituelle qu’il avait élue pour donner un ordre de manière épique à un de ses Pokémons, pose à laquelle Pyxis répondit par un cri motivé, venant tout droit de… D’où, au fait ?

Arrête ce voleur avec ta Cage-Eclair !

Chargeant une lourde charge d’énergie électrique sur son nez, qui vira ainsi de couleur, passant du rouge au bleu vif, le type roche se concentra un instant avant de propulser un arc électrique droit vers le fuyard. Bien plus rapide qu’un humain, l’arc le rattrapant bien vite, passant avec grâce… Juste au dessus de son épaule. Le voleur s’arrêta un instant, stupéfait, avant de se retourner vers Alastar et Pyxis. Celui-ci, figé dans sa pose, demeura un temps inexpressif, ne s’attendant pas le moins du monde à un tel échec. Riant un bon coup, l’homme encagoulé reprit sa course alors que le blond fulminait, furieux de voir que non seulement il avait raté son mouvement, mais qu’en plus personne dans cette rue ne semblait accorder la moindre importance au fait qu’un homme qui avait dissimulé son visage courait au milieu d’eux avec le sac d’une vieille dame sous le bras.

T’inquiètes Pyx, les échecs ça arrive, tu feras mieux la prochaine fois.

Il rappela le rocher penaud, avant de sortir son Pandespiègle. Il se tourna un instant vers la brune, jugeant utile à ce stade du ratage en série de lui expliquer ce qu’il se passait.

Cette enc...cagoulé a volé le sac d’une vieille dame, j’essaie juste de lui apprendre les bonnes manière, désolé pour la chute. Choko, on y va !

S’élançant à nouveau, son type Combat à ses côtés, il s’efforça de regagner le terrain qu’il avait perdu contre l’homme. Celui-ci avait beau être plus grand, Alastar était plus rapide, et le rattrapait petit à petit. Cela dit, il était clair que son Pokémon se contentait d’une allure restreinte pour se maintenir à son niveau.

M’attend pas Choko, il faut le rattraper ! Feinte !

Acquiesçant à l’ordre de son dresseur, le type combat s’élança brutalement, piquant un sprint pour rattraper le fugitif. Bondissant pour éviter la foule, il alla rapidement d’autant plus vite qu’il sautait de lampadaire en lampadaire. Activant sa toute nouvelle capacité de type Ténèbres, il se dédoubla, sans que le voleur n’en voie quoique ce soit. Le double atterrit devant l’objet de leur poursuite, le stoppant net, tandis que le vrai arrivait derrière, l’envoyant au sol d’un tâcle impitoyable. Alastar le rattrapa enfin, essoufflé.

Voler… Les gens… C’est pas bien…

Le voleur, menacé par le Pandespiègle, ne put que lâcher le sac, qui s’avéra étonnamment… Vide. Levant la tête, le blondinet réalisa bien vite que le poursuivi en avait jeté tout le contenu dans son sillage, le long de la rue, ne conservant que la Pokéball accroché à la sangle du sac à main.

Vous vouliez voler un Pokémon ? Mais c’est horrible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: J'avoue, j'ai pas de titre en tête [Kara]   Sam 25 Juil - 20:35


Je ne savais pas trop sur quoi je venais de tomber honnêtement puisque le jeune inconnu laissa ma question sans réponse.C’est pas comme si mon après-midi en dépendait certes mais tout de même, c’était un principe de base de la politesse. Il détourna complètement son attention de moi, préférant sortir un tarinor pour lui donner une consigne. Je me sentais totalement invisible pour le coup, s’en était presque vexant et en plus j’avais déjà créé la fiche de ce pokémon je ne pouvais même pas me dire que j’allais rapidement esquisser son portrait pour compléter tout ça plus tard. Dyno s’était assis à coté de Wolverine qui observait le lancement de la cage éclair par le Moaï, avant de détourner vaguement le regard pour confier télépathiquement à son coéquipier.

*Ca ne passe pas.*

Toujours concentré sur l’attaque électrique, le pokémon foudre essaya de modérer un peu cet avis.

- Ca peut le faire vu la distance, soit pas pessimiste.
*Je suis pas pessimiste. Vu la trajectoire ça passe à coté*
- Je connais mieux cette attaque que toi et ça peut passer !
*Non, la preuve*

A peine avait il prononcé ces mots que la masse électrifiée passait juste au dessus de l’épaule du fuyard encapuchonné, qui s’arrêta pour en connaitre l’auteur.  Et s’en moquer au passage. Mon elecsprint prit un air quelque peu désolé avant de confirmer à mon métalosse.


- Et ben non, ça passait pas…

Je tournais un regard interrogateur vers le garçon qui essayait de consoler son pokémon de toute évidence, m’attendant enfin à quelques explications quand à la situation qui se déroulait sous nos yeux. Il avait quand même l’air sacrément furax et je ne savais pas trop si c’était juste parce que le mec s’enfuyait impunément ou parce que le mec s’enfuyait impunément après lui avoir ri au nez. Il rappela la masse de roches avant de faire apparaitre un petit pandespiègle, m’expliquant au passage ce qu’il était en train de se dérouler sous nos yeux. Alors il s’agissait bel et bien d’un voleur, je l’aurais parié, et ce blondinet avait décidé de jouer les gardiens de la paix en l’arrêtant c’était un peu ambitieux mais pourquoi pas. Je n’eu même pas le temps de lui proposer de l’aide qu’il donna un nouvel ordre à son pokémon avant de repartir à toutes jambes. D’une part je serais volontiers partie l’aider mais d’autre part, j’avais encore en travers de la gorge le discours du policiers qui m’avait expliqué que vu mon niveau j’étais inutile à la protection des citoyens face aux pokémons de Deoxys et à la boréale. J’étais prête à tourner les talons quand je vis le regard accusateur de mes pokémons, enfin seulement celui de Dyno, celui de Wolverine je devinais le fait qu’il était accusateur seulement.

- Vous vous rappelez pas ? Il me faut trois badges pour agir officielement, sinon c’est pas légal et c’est absolument hors de question que j’agisse au pied levé sur un coup de tête.

Je laissais s’exprimer mon amour-propre entaché pour le coup et même si j’étais pleine de scrupules à l’idée de laisser un gamin s’occuper de ce type, de temps en temps il fallait se plier à des règles que l’n ne cautionne pas forcément. En plus je l’entendais d’ici réprimander le voleur, à croire qu’il l’avait arrêté et que tout allait pour le mieux à présent. Jusqu’au moment où j’entendis sa voix surprise en constatant qu’il venait de voler un pokémon et là je me rendis compte que le laisser seul face à ce type était de l’inconscience pure. Il ne s’agissait pas d’un voleur des plus classiques et les personnes volant les pokémons par les temps qui couraient appartenaient le plus souvent à la même organisation. Je fis immédiatement demi tour, laissant partir devant mon elecsprint qui prit ça pour un signal et rappelant mon métalosse pour le relâcher un peu plus loin, sachant que sa vitesse allait nous handicaper qu’autre chose. En arrivant près du garçon et de l’homme à terre je remarquais déjà que la vielle dame avait un sac à main qui imitait mon système d’accroche de balls, et d’autre part que le sac était déjà en possession du jeune garçon.

- Il doit sans doute faire partie de la boréale, ne reste pas si prêt de lui !

Ces gens savent se montrer dangereux et relativement sans pitié et je n’avais aucune envie de me retrouver avec un accident sur les bras. Même s’il restait à terre, je le voyais fouiller dans une de ses poches de pantalon à la recherche de quelque chose pendant qu’un deuxième homme arrivait en trottinant dans notre direction avant d’interpeller celui qui s’avérait être son complice.

- Incapable de voler un sac sans se faire rattraper par un gosse ? Ca va peser lourd dans ton rapport. Mademoiselle, Gamin dégagez les lieux.
- Hors de question ! Vous dégagez avant que j’appelle la police !

Le second type se mit à se moquer ouvertement de ma réaction et la perspective de ne pas être prise au sérieux encore une fois était assez vexante. Entre temps le type à terre s’était un peu redressé et avait libéré un furaiglon à l’air aussi sympathique que son dresseur. Heureusement que la zone piétonnière nous laissait pas mal d’espace pour envisager un duel. Et là on avait intérêt à faire plus que l’envisager.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alastar Clannad
Trainer Next Door
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 12/07/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: J'avoue, j'ai pas de titre en tête [Kara]   Mar 28 Juil - 10:05


La Boré… Quoi ?

Alastar n’était pas sûr d’avoir bien compris la phrase que lui avait criée la jeune fille en le rattrapant à fond de train. La Boréale ? C’était probable, bien qu’il n’en ait pas la certitude. Bien sûr, il avait déjà entendu parler de ces gens qui prétendaient libérer les Pokémon. Bien que leur impact n’avait pas vraiment dépassé les frontières de l’île en forme de Lune, tous les habitants d’Unys savaient ce qu’il y avait à en tirer, de ces soi-disant libérateurs qui n’étaient au final que des malfaiteurs. Et parmi eux, Alastar avait bien vu les dégâts que subissait un Pokémon séparé de son maître contre sa volonté…

L’homme qui lui faisait face avait envoyé un Furaiglon. Un adversaire pour lui, à vue de nez. Dans de telles conditions, Pyxis était le meilleur choix : la rue lui offrait de quoi fournir de puissantes attaques Barrage et Jet de Pierre, et sa Cage Eclair pourrait compenser amplement la rapidité de l’oiseau. Enfin, de multiples armures suffiraient pour résister à ce Pokémon très physique que le blondinet, pour en avoir connu plusieurs dans sa jeunesse, connaissait assez bien.

Pourtant, il ne choisit pas le Moaï. Non, il sentait, dans les Pokéballs à sa ceinture, un de ses compagnons qui serait bien plus motivé dans un tel combat, celui qui brûlait d’une rage naturelle à l’encontre de ceux qui tentaient de briser le lien entre Pokémons et humains. Celui qui ignorait tout des causes de l’abandon de son premier dresseur.

A peine arrivé sur le terrain, Zippo faisait déjà flamboyer sa queue, la flamme plus haute et plus chaude qu’Alastar ne l’avait jamais vu. S’il ne voyait là qu’un symbole de sa motivation, un oeil plus expérimenté pouvait aisément s’attendre à une évolution plus qu’imminente. Avant même la fin du combat, peut-être…?

Alastar grinça des dents quand le comparse du voleur qu’il avait poursuivi fit lui-même un appel à un Pokémon.


Allez, Luxray. On va leur apprendre ce que coûte l’esclavage.

Manifestement, cette bestiole-là était bien plus puissante que le Furaiglon auquel il faisait face. Même en utilisant ses trois Pokémon, ces deux-là auraient un avantage certain. Il se tourna vers la jeune fille qui l’avait rattrapé. C’était peut-être un peu hasardeux, voire présomptueux, mais étant donné le monstre de métal qu’elle avait montré plus tôt, elle était probablement une dresseuse bien plus expérimentée, et donc bien mieux armée que lui. Plus qu’à espérer que la taille impressionnante du type acier n’était pas un pétard mouillé et qu’elle se débrouillait aussi bien en combat qu’elle en avait l’air.

Mademoiselle… Désolé de vous impliquer là-dedans, mais… Ca vous tenterait un combat double contre eux ? Je suis un peu à court de solutions…

Une telle politesse ne ressemblait pas vraiment au gamin, mais il n’avait pas le choix. L’idée de laisser le voleur s’en tirer aussi facilement lui donnait la nausée, et il était tout simplement hors de question qu’il les affronte seul, s’il voulait éviter que ses compagnons ne soient gravement blessés.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Effyis
Beauté et Puissance ♥
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 03/09/2014
Localisation : Dans mes pensées

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: J'avoue, j'ai pas de titre en tête [Kara]   Ven 31 Juil - 14:38

Ce garçon n’avait pas l’air très informé de l’actualité s’il n’associait rien de connu au nom de la team boréale. En même temps il était jeune, ça pouvait se comprendre et je n’avais absolument aucun commentaire à faire sur les gens qui n’étaient pas à la pointe de l’actualité médiatique. D’ailleurs il faudrait que je profite de cette journée pour dépenser efficacement mon argent, c’est à dire en achetant quelque chose d’utile comme un pokénav ou un holokit ou même plus simplement une radio portative. Oui c’est bien la radio et c’est moins cher, quoi que… Bon j’avais le temps pour décider de ça plus tard et bien que je pensais laisser le blondinet gérer le combat qui était plus de son niveau, je vis un luxray massif être envoyé par celui qui semblait être le supérieur du voleur. Malgré le fait que le pokémon ne possède pas vraiment d’avantage face au type feu, j’avais la vague impression qu’il risquait de ne faire qu’une bouchée de la salamandre malgré toute sa motivation pour le combat. Je pense que cette impression avait été ressentit aussi par le jeune garçon parce qu’il se tourna vers moi, l’air un peu gêné de me demander de m’impliquer plus dans cette histoire en l’aidant à combattre en duo. Il n’y avait bien entendu aucun problème de mon coté, je ne l’aurais pas abandonné contre ces deux rigolos et Dyno semblait avoir une certaine envie de se battre. Il fixait le luxray dans les yeux, les babines retroussées et emmenait un grognement d’intimidation. Ah, l’éternelle rivalité canidés/félidés.

- Pas de soucis, toujours partante pour un combat. Je m’appelle Kara au fait. Dyno, je te propose de leur apprendre ce que coûte la stupidité ! Commence directement avec Flash et un chargeur !

Mon elecsprint se placa immédiatement au milieux de ce que l’on pouvait qualifier de terrain improvisé c’est à dire, entre moi et le luxray tout en laissant courir des arcs électriques le long de sa crinière jaune. Quelques secondes plus tard il invoquait une explosion lumineuse qui s’avèrerait sans doute déstabilisante pour le fauve au regard si perçant et pour son compagnon rapace. Certes, je n’excluait pas que le salamèche ait été ébloui aussi mais ce qui comptait c’était plus que le pokémon qui possède la vue la plus sensible soit affecté par ce coup. Ensuite il rassemblerait son énergie électrique le plus possible, en vue d’une prochaine attaque. Sa défense spéciale en serait améliorée et en plus un coup électrique de sa part verrait sa puissance doublée. Maintenant restait à voir ce qu’ordonnerait les boréaux en face de nous.

Ce qui me gênait le plus dans tout ça, c’est que ce combat en pleine zone piétonnière ne semblait choquer absolument personne. Les passants ne tournaient même pas la tête vers nous, se contentant de lancer un vague regard vers nos pokémons avant de nous contourner ou de faire simplement demi-tour. Sans rire les gens en ville étaient tous devenus si blasés que ça ? C’était absolument terrifiant en y pensant. Je me demandais aussi si les rues de la capitales étaient équipées de CCTV comme l’étaient les rues de l’Imaginarium et d’autres villes sans doute sans que je sois pour autant au courant.

Le rapace avait décidé de suivre son instinct le plus basique en ignorant totalement mon pokémon et s’intéressant plus particulièrement à celui qui était à sa taille. Il avait subit le flash et clignait des yeux pour effacer le voile blanc qu’avait fait apparaitre le surplus de lumière dans son champ de vision jusqu’au moment ou son propriétaire lui ordonna de lancer une attaque gros yeux suivit d’une furie. Le bébé aigle laissa alors son regard se faire plus menaçant, augmentant vaguement de taille par illusion d’optique avant de foncer sur le salamèche pour lui assener le plus de coup de becs possibles. Bon mauvais coté pour lui, c’était compliqué de courir rapidement pour atteindre sa cible avec ses petites pattes et sa grosse tête, mais bon ça devrait permettre au salamèche de préparer un contre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'avoue, j'ai pas de titre en tête [Kara]   

Revenir en haut Aller en bas
 
J'avoue, j'ai pas de titre en tête [Kara]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recherche désespérement le titre d'un livre (avis aux bibliothécaires!)
» Titre nuage
» Votre titre démoniaque
» Mon amour, il faut que je t'avoue.....
» Lecture de groupe #2 : Choix de l'auteur, du titre, etc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aube Saison 2 : Version Zénith :: Maïlys - Zones Civilisées :: Megapagopolis-
Sauter vers: