Bienvenue sur la suite du forum à succès Pokémon Aube, Invité. Après l'incroyable assaut de la Team Zodiac, où en sont les choses sur l'île de Maïlys?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Febe Silvola
La Stella Nera
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 28/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]   Lun 20 Juil - 15:23

Enfin… Febe était parvenue à sortir de la Forêt Dense en étant vivante. Certes, elle avait quelques blessures, mais cela n'était rien comparé à ce qu'elle avait pu imaginer. Seulement quelques griffures, des morsures et autres coups demeuraient mais ceux-ci partiraient rapidement selon Remo. Ainsi, elle avait plus ou moins réussi l'épreuve qu'elle s'était imposée, mais était tout de même insatisfaite. Enfin, elle pouvait toujours recommencer plus tard, n'est-ce pas ? Peu de temps après son arrivée à Megapagopolis, elle avait également décidé de rendre visite à Alberto, aux alentours de la grande ville, afin de lui faire part d'un petit désir : elle voulait récupérer Zaïra et laisserait en échange Italia. En effet, cette dernière avait été d'aucune utilité jusqu'à maintenant et, au contraire, une pokémon comme la Nanméoïe avait beaucoup de potentiel, principalement au niveau défensif, ce qui permettrait d'épargner Remo des combats. Ainsi, la charge des capacités telles que les murs ou Distorsion allaient revenir à la pokémon Normal, en plus de sa capacité de soin. De plus, celle-ci avait continuée à être entraînée par Alberto depuis qu'elle l'avait laissé chez celui-ci, lui épargnant d'avoir à la mettre à niveau par rapport à ses collègues. Malheureusement, elle ne put pas refiler la Flabébé qui la suivait.

Quoi qu'il en était et bien que la Nanméouïe ait été entraînée, il lui manquait toujours quelque chose : de bonnes capacités. Ca allait encore faire des dépenses, mais il fallait lui acheter des C.Ts afin d'améliorer son panel de techniques. De plus, il fallait se familiariser avec les nouvelles capacités de celle-ci. C'était donc l'ordre du jour et tout cela allait commencer par les achats. Ainsi, sa Flabébé sur l'épaule et son Kaorine la suivant, elle alla dans quelques magasins, jusqu'à trouver les Capsules Techniques qu'il lui fallait : Protection, Mur-Lumière, Distorsion et Éclat Magique. Après les avoir achetées, Febe se dirigea vers un parc où elle libéra de nouveau sa Nanméouïe, afin de lui appliquer les quatre C.Ts. Toutes les capacités à l'exception de l'Eclat-magique plaisaient à la pokémon Normal, mais Febe n'avait pas d'autres choix : la Nanméouïe était encore trop faible et cela couplé à sa Mega-évolution pouvait se révéler extrêmement utile.

Au final, elle laissa sa dresseuse de la première heure faire, jusqu'à ce que le golem ne prévienne la jeune fille de quelque chose : une personne qu'elle connaissait était proche. Bah, ce n'était pas si terrible. De plus, elle n'avait pas spécialement envie d'être embêtée et était plutôt press… Oh, c'était elle. La mercenaire ne put s'empêcher d'esquisser un léger sourire en repensant à la jeune fille qu'elle avait rencontré ce jour-là à Avalaville. Pourquoi ? Car il s'agissait là d'une des personnes les plus intéressantes qu'elle avait rencontré. Une gamine avec des pouvoirs psychiques depuis la naissance… Ce n'était pas tous les jours que l'on rencontrait cela. Donc, finalement, elle allait daigner se lever de ce banc et, suivie de Remo et Zaïra -Michela étant sur son épaule- se diriger vers la petite...Vanilla, non ? Enfin, peut-être qu'elle ne la reconnaîtrait pas : hormis Zaïra, il impossible qu'elle reconnaisse quelque chose de l'ancienne Febe. Oh, si, peut-être Remo qui avait évolué depuis le temps. Enfin, Febe allait bien voir et, si la jeune fille lui passait à côté sans la remarquer, elle n'aurait qu'à poursuivre son chemin.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex et Vanilla
Le Détective et la Psychiste
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 12/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]   Mar 21 Juil - 2:49

Accompagné de sa petite sœur, Alex récapitulait l’affaire à laquelle il venait d’assister dans sa tête. Le commissaire Matthews lui avait permis d’assister à la reconnaissance du corps du mari par sa femme et la réaction restait en travers de l’esprit du garçon. Laissant son esprit fonctionner, ses pas le menèrent jusqu’à un parc où, s’asseyant sur un banc, il tournait l’affaire dans tous les sens dans sa tête :

*Un homme tué de sang-froid, un coup de couteau simple et efficace dans la gorge. Qui pourrait profiter de ce crime au fond ? Il n’avait pas d’héritier, pas de rivaux dans les affaires… Sa femme ? Oui, elle aurait pu, elle semblait d’ailleurs étonnamment calme lorsqu’elle nous a contacté. Et pourtant… et pourtant lorsqu’on lui a montré le corps, tout à coup, elle a pété un câble. « Mon mari ! » qu’elle a crié. Elle le savait pourtant que c’était son mari, c’est elle-même qui l’a dit. Et pourtant Vanilla m’a dit qu’elle avait ressenti beaucoup de surprise à la vue du corps. Elle ne s’attendait pas à ce que ce soit son mari ? … Ou elle s’attendait à ce que ce soit « son mari » ?*

*Alex, tu veux pas réfléchir moins fort ? Tous ces nœuds que tu te fais au cerveau brouillent mes ondes cérébrales quantiques*

- Rha mais t’es gentille Vanilla ! finit par dire Alex à voix haute. Mais j’y comprends rien à ce truc, c’est comme si elle avait voulu que…

Il ne finit pas sa phrase : une nouvelle théorie était apparue dans son esprit et renversait totalement les pensées du jeune détective au grand dam de sa sœur psychiste. Pourtant, dans la tourmente de l’esprit de son frère, comme dans l’œil du cyclone, il lui parvint une autre onde psychique, celle d’un puissant Pokemon psy. Elle en croisait souvent à Mégapagopolis, mais celui-ci avait une aura particulière, comme si elle l’avait déjà vu. Délaissant les ondes psychiques un moment – de toute manière le brainstorm de son frère les brouillait -, elle regarda autour d’elle : il y avait là une mère et ses deux enfants, une mamie qui tricotait, une fille aux cheveux noirs et ses Pokémons, quatre enfants qui couraient dans tous les sens, un dresseur avec son Alakazam. Ce serait lui ? Il ne lui semblait pas qu’elle avait rencontré d’Alakazam par le passé.
Par acquis de conscience, elle reforma la matrice psychique pour déceler d’où venait cette sensation de déjà-vu.


*… mais supposons un instant que ce ne soit pas son mari. Supposons qu’elle ait voulu nous faire croire que c’était son mari. Dans ce cas, où est le vrai mari ? Ce serait lui ? Ou pas justement ? Et si en fait le mari était sain et sauf autre part ? Non, justement, c’est cette réaction qui prouve le contraire. Et si en fait le…*

Les yeux de Vanilla s’éclairèrent un bref instant, le temps d’une pichenette mentale à son frère pour stopper momentanément ses réflexions. L’esprit plus clair, elle put voir que c’était cette fille aux cheveux noirs qui l’avait déjà vue. Mais impossible pour elle de la reconnaître uniquement à son physique, elle avait dû se fier à sa signature psychique. Celle-ci lui ne lui était pas inconnue, oui, mais elle était incapable de dire où elle l’avait vue.
Retombé dans ses pensées, Alex ne remarqua même pas la jeune fille qui s’approchait et quant à Vanilla, elle ne bougea pas autrement que pour l’observer s’approcher.


_________________





"On ne se rend jamais compte de tout ce qu'on a jusqu'à ce qu'on soit sur le point de le perdre"

~Alex's Theme~
~Alex's Battle Theme~

"False tears can only hurt others.
False smiles can only hurt yourself."


~Vanilla Battle Theme~
~Vanilla's Song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Febe Silvola
La Stella Nera
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 28/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]   Mer 22 Juil - 13:31

… Dommage. Dommage que Vanilla ne l'eut pas reconnu du premier coup. Enfin, cela prouvait que ses pouvoirs psychiques n'étaient pas sans limites et qu'ils n'égalisaient pas ceux d'un pokémon. En effet, un représentant du type Psy aurait tout de suite pu identifier une personne dont il avait déjà enregistré l'empreinte psychique… Mais bon, pouvoir reconnaître les personnes que l'on avait déjà vu ainsi était déjà un bel exploit, même si elle n'arrivait pas à mettre de nom dessus. Alors que faire ? Passer tranquillement sans rien dire à cause de cet échec ? Ou au contraire donner quelques indices, pour aider la petite psychiste. En y réfléchissant bien, peut-être que discuter une nouvelle fois avec elle serait enrichissant… Par contre, la personne qui était à côté d'elle semblait tellement perdue dans ses pensées. Mais pas perdue dans le bon sens, non : il semblait tourner en rond, faire des nœuds et n'aboutir à rien. A quoi pensait-il ? Discrètement, Remo tenta de vérifier cela. Évidemment, il allait éviter l'éventuelle connexion que le garçon avait déjà avec Vanilla et, de façon encore plus évidente, de se faire remarquer. Il devait en avoir les capacités, étant donné son niveau. Et pendant ce temps, Febe allait profiter d'une autre passerelle psychique pour parler à la jeune fille et lui donner quelques indices.

*Avalaville. Gaïa.*
Communiqua-t-elle, en fixant la fille de sa hauteur, son regard semblant la transpercer. Elle allait ainsi attendre une réponse et si celle-ci ne lui convenait pas, elle allait partir, jugeant que la psychiste n'était plus aussi intéressant qu'elle ne l'avait été. Sinon, elle resterait et lui parlerait. Mais bon, avec les indices ce serait tout de suite plus simple, non ? Il s'agissait évidemment du lieu où elles s'étaient rencontrées et de la personne qui l'accompagnait en ce temps… Avant d'abandonner et de se retirer en campagne. Tché, quel couard. Heureusement qu'il lui restait encore l'utilité de garder les pokémons dont Febe n'avait pas besoin.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex et Vanilla
Le Détective et la Psychiste
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 12/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]   Jeu 23 Juil - 2:00

Alors que la jeune fille s’avançait, Vanilla continuait à fouiller dans sa mémoire où elle avait pu voir cette signature psychique. La seule qui aurait pu correspondre était celle de cette petite blonde qu’elle avait entre-aperçu à Avalaville, quelques mois auparavant, mais la ressemblance était très mince… quoique. Si l’on remplaçait les cheveux alors blonds par du noir, cela serait plus ressemblant, mais quelque chose dans le regard avait également changé.
De son côté, Alex avait enfin remarqué l’arrivée de la jeune fille dans l’angle mort de son regard alors perdu devant lui. Comme on voit tout de suite les personnes qui vont venir s’adresser à vous dans la rue, le garçon comprit en un coup d’œil que c’était à eux qu’elle venait parler. Alex commençait à avoir l’habitude. Il arrivait parfois à sa petite sœur de s’amuser (si tant est que l’on puisse imaginer Vanille s’amuser) à envoyer des messages télépathiques aux passants. Curieux, ils la rejoignaient alors pour en savoir plus. Mais quelque chose dans la dégaine de cette dresseuse sonnait différent.


*Avalaville. Gaïa.*

C’était donc bien elle. Vanilla constata froidement le changement de la personne qui lui faisait maintenant face. Ses cheveux étaient teints, mais, même si sa signature psychique restait la même, son aura avait changé, un évènement assez rare pour une personne normale qui témoigne souvent d’un choc psychologique subi par le sujet. Etait-elle dangereuse ? Non, elle ne détectait que très peu d’intentions hostiles, juste comme un bruit de fond qui ne quitterait pas la dresseuse.
De son côté, Alex ne pouvait s’empêcher de la trouver mignonne, comme en témoigna un instant son sourire un peu benêt. Mais il se reprit vite pour la saluer plus posément :


- Mademoiselle, en quoi pouvons-nous vous aider ?

*T’es un vrai boulet. Tu vois pas qu’elle est muette ?*

*Ah merde. Mais on me dit jamais rien à moi. Bah non, désolé ma petite Vanilla mais ce genre de chose ne se voient pas au premier coup d’œil figure-toi.*

Alex essaya tout de même de garder bonne figure malgré la gêne. Vanilla, elle, retourna vers la jeune fille :

*Qu’est-ce qui t’amènes ici ?*

_________________





"On ne se rend jamais compte de tout ce qu'on a jusqu'à ce qu'on soit sur le point de le perdre"

~Alex's Theme~
~Alex's Battle Theme~

"False tears can only hurt others.
False smiles can only hurt yourself."


~Vanilla Battle Theme~
~Vanilla's Song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Febe Silvola
La Stella Nera
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 28/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]   Jeu 23 Juil - 14:43


Elle avait trouvé. Ca se voyait qu'elle avait enfin réussi à l'identifier. Eh bien, ce n'était pas trop tôt ! Febe avait dû lui donner de tels indices pour que la jeune fille trouve qui elle était, ce qui prouvait que ses pouvoirs étaient limités, en tout cas dans la reconnaissance des signatures psychiques. En effet, elle arrivait à maintenir une communication psychique et, à ce que Febe avait pu observer à Avalaville, soigner quelques blessures. D'ailleurs, quelles étaient les limites de ce pouvoir-ci ? Pouvait-elle soigner une blessure profonde ou même potentiellement mortelle ? Évidemment, elle n'allait pas essayer et s'amuser à attaquer quelqu'un juste pour le savoir, ce ne serait pas correct. Par contre, la seconde personne ne semblait pas aussi intéressante… Qu'est-ce qu'il avait à sourire comme ça en la regardant, franchement ? Enfin, si, elle avait une petite idée de la raison de ce sourire, mais ça ne lui plaisait vraiment. Passant outre cela, elle les laissa discuter télépathiquement, alors que Remo qui s'était déjà invité dans la tête du garçon transmettait la discussion à sa dresseuse, lui faisant hausser doucement un sourcil. Vu comment ils se parlaient, ils étaient plutôt proches, mais quel était leur lien exactement ? Enfin, ce n'était pas bien important et après la question de Vanilla, elle hocha doucement la tête avant de lui répondre.

*Je t'ai reconnu et je suis venu. J'avais quelques petites questions à te poser.* Dit-elle, télépathiquement, avant de jeter un regard vers l'autre idiot. Mais Remo la corrigea rapidement : après une étude plus approfondie, il s'avérait que ce garçon avait une réflexion plutôt puissante. Eh bien, il ne le montrait pas réellement. Quoi qu'il en était, elle n'allait pas en prendre compte pour le moment : d'abord la psychiste, après l'autre type. Mais Remo n'était pas vraiment de cet avis et, après avoir analysé un peu ce qu'il avait entrevu dans la tête de celui-ci, ne put s'empêcher de faire une proposition :

*Peut-être n'était-ce pas la vraie femme.*

C'était une solution tout à fait possible, n'est-ce pas ? Quelqu'un d'autre qui voulait profiter de ce que la femme pouvait gagner avec la mort de son mari. C'était un peu tiré par les cheveux mais il suffisait que l'imposteur ressemble suffisamment à l'originale pour la remplacer. De plus, cela expliquait la réaction de surprise, n'est-ce pas ? C'était une simple théorie que le golem laissait au garçon. Peut-être était-elle juste, peut-être pas. Et pendant ce temps, la Flabébé avait quitté l'épaule de sa dresseuse pour aller jouer un peu plus loin avec la Nanméouïe, loin de ces discussions trop ennuyeuses pour elles.

_________________





Dernière édition par Febe Silvola le Ven 24 Juil - 19:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex et Vanilla
Le Détective et la Psychiste
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 12/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]   Ven 24 Juil - 1:49

Vanilla n’avait pas cherché à protéger sa brève conversation télépathique avec son frère et ne fit rien lorsqu’elle sentit que le Pokémon s’était invité sur le canal psychique. Peu après sa question, la réponse de Febe arriva : elle voulait lui poser des questions ? En quoi la petite fille pouvait bien l’aider ? Après tout pourquoi pas. De toute manière, elle ne pouvait pas les deviner. Comme la dernière fois, le pokémon psy faisait office de barrière efficace qui empêchait la jeune fille de lire dans les pensées de celle qui lui faisait face.

*Si tu veux. J’écoute.*

Pendant ce temps, le Pokémon psy avait établi une connexion avec l’esprit d’Alex et se hasarda à une hypothèse qui ne manqua pas d’interrompre les réflexions du garçon. Non pas qu’il soit surpris par ce mode de communication, vivre avec sa sœur l’y avait habitué, mais par la simplicité de l’idée à laquelle il n’avait lui-même étonnamment pas encore pensé.

- Pas la vraie f… ?

Il n’eut pas le temps de finir. La mélodie de sa sonnerie de portable retentit. Marmonnant des excuses, il décrocha.

- Alex Amarfi j’écoute… Ah, commissaire Matthews. Est-ce que je peux vous demander de me rappeler dans… Hein ? Un deuxième corps ?

Alors que le commissaire expliquait qu’il avait été trouvé dans les alentours de la maison du couple dont le mari était mort, Alex tourna lentement la tête vers le pokémon psy dans une expression de surprise. Un deuxième corps venait se rajouter dans une affaire où il ne voyait déjà pas clair.

- Attendez commissaire. Ne quittez pas. Quittez pas hein !

Délaissant un moment son téléphone, il croisa le bras gauche sur son ventre tandis que son majeur et son index droit étaient apposés sur son front. Il ferma les yeux et, progressivement, son esprit se mit en vrille. En quelques secondes, la cadence de traitement d’informations était telle que Vanilla sentit comme un étourdissement tant ses ondes cérébrales quantiques étaient chamboulées par la tempête mentale de son frère. Elle avait essayé de brièvement lire dans les pensées, mais cette fois, impossible : les images et les idées passaient beaucoup trop vite dans l’esprit du garçon pour pouvoir espérer en tirer quelque chose. La seule idée qu’elle put en tirer, comme un fil directeur, fut la suivante :

*Pas la vraie femme, hein ?*

D’un coup, le brainstorming s’arrêta et Alex reprit son téléphone.

- Commissaire Matthews. Si je vous décris précisément le cadavre que vous venez de retrouver, vous payez votre tournée au café Amalfi la prochaine fois que vous venez, ok ? …. Ok ça marche. Alors le corps du deuxième individu est celui d’un homme, peau claire, la quarantaine, les cheveux bruns coupés assez courts. Le visage assez carré, yeux clairs, légère barbe de trois jours, corpulence assez forte. Mort bien sûr d’un coup de couteau dans la gorge. Alors ?

Au bout du fil, le commissaire s’étouffait ; comment le garçon avait-il pu savoir tout ça ? Il l’avait tué lui-même ?

- Haha mais non je vous rassure commissaire. Juste un peu de réflexion et un petit coup de pouce, ajouta-t-il avec un sourire discret à l’attention du pokémon psy. Si vous voulez mon humble avis, arrêtez la femme et vous serez tranquille. On se retrouve ce soir au café et je vous expliquerai tout ça. Ah et du coup, c’est vous qui rincez ! A ce soir commissaire !

Il raccrocha, un grand sourire aux lèvres. Son esprit s’était fait plus clair, comme un ciel bleu après une tempête. De son côté, Vanilla, après avoir remis sa tiare en place sur sa tête comme secouée par la tempête psychique de son frère, canalisa à nouveau ses ondes cérébrales quantiques pour obtenir la question de Febe.

_________________





"On ne se rend jamais compte de tout ce qu'on a jusqu'à ce qu'on soit sur le point de le perdre"

~Alex's Theme~
~Alex's Battle Theme~

"False tears can only hurt others.
False smiles can only hurt yourself."


~Vanilla Battle Theme~
~Vanilla's Song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Febe Silvola
La Stella Nera
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 28/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]   Ven 24 Juil - 20:40

Pas vraiment de réactions notables du côté de Vanilla à sa question. C'était prévisible : elle n'était déjà pas bien loquace et le fait qu'elle ne puisse pas sonder l'esprit de Febe était encore un frein à sa réaction. D'ailleurs, Remo bloquait inconsciemment l'accès à l'esprit de sa dresseuse, tant il le faisait souvent. C'était presque devenu un réflexe remplaçant une respiration inexistante. Et puis, ainsi, il jouait son rôle de protecteur au maximum, protégeant aussi bien le corps que l'esprit de sa maîtresse. Quoi qu'il en était, la jeune fille acceptait de répondre à la prochaine question, avant qu'un élément perturbateur ne repousse ce moment. En effet, le téléphone de la personne qui était à côté de Vanilla venait de sonner et celui-ci décrochait… Lui valant un regard noir de Febe, qui redevint à peu près normal après quelques explications de son golem qui, en plus, l'invitait à écouter.

Des corps, un commissaire ? Ce rigolo travaillait avec la police ? Eh bien, comme quoi on pouvait s'attendre à tout dans ce monde. D'ailleurs, celui-ci fit une 'démonstration' de ses capacités, retransmise par Remo qui était plutôt amusé : une simple phrase de sa part avait suffit à chambouler les réflexions du garçon pour qu'il ne gravite qu'autour de celle-ci. Et visiblement il était sur la bonne voie. Ce n'était pas comme si le Kaorine avait une quelconque idée sur l'affaire ou sur qui était coupable… Mais il avait simplement eut la bonne idée d'inverser le problème que le garçon se posait. D'ailleurs, cela étonnait légèrement Febe : depuis quand son golem se souciait des autres ainsi ? Quoi qu'il en était, la discussion entre le jeune homme et le commissaire se termina finalement, laissant la voie libre à la dresseuse, qui n'allait, encore une fois, ne pas y aller par quatre chemins :


*Puis-je développer des pouvoirs psychiques ? J'arrive déjà à énoncer un mot par moi-même… Mais j'aimerai faire plus. Je pense que c'est parce que je suis constamment en télépathie avec Remo.*

Et voilà, demande et raisons de celle-ci énoncées, rien de plus. Pourquoi Febe voulait-elle cela ? Simplement pour s’émanciper un peu de son golem. En effet, il arrivait parfois qu'elle se retrouve sans celui-ci et donc sans voix. Un exemple était lorsqu'elle avait dû jouer avec le feu et les règles et ranimer Remo après le K.O., seulement pour pouvoir continuer à donner ses ordres. Et elle savait que plus le temps passerait, plus cela serait gênant. Rien n'était plus simple que cela. Oh, et elle ne s'intéressait pas réellement à la télékinésie ou aux pouvoirs de soin, jugeant ne pas en avoir besoin.

Du côté du Kaorine, celui-ci s'intéressait toujours au jeune homme qui venait de, visiblement, résoudre une affaire grâce à son 'petit coup de pouce' et qui semblait assez content de cela. Oui, Remo avait capté le sourire et le regard dans sa direction et, bien que cela lui fasse ni chaud ni froid, une idée germa dans son esprit. Mais il n'allait la dévoiler à sa maîtresse que plus tard. Pour le moment, il allait encore une fois satisfaire sa curiosité et peut-être faire avancer les choses, si le garçon acceptait, évidemment. A noter que le golem avait fermé la communication à l'humain et à lui seul.


*Puis-je avoir des explications ?*

C'était tout à fait légitime, n'est-ce pas ? Après tout, il y était pour quelque chose dans la résolution de cette affaire, non ? Le jeune homme pouvait donc lui faire la faveur de lui expliquer l'affaire. Ou tout du moins l'inviter à les rejoindre au 'café' avec le commissaire. Là, c'était au choix du garçon.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex et Vanilla
Le Détective et la Psychiste
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 12/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]   Sam 25 Juil - 1:45

La question de Febe était des plus singulières. Vanilla avait l'habitude des gens qui lui demadnaient comment fonctionnait son pouvoir ou jusqu'où il s'étendaient, mais très peu, voire personne lui avait demandé si eux-même pouvaient user de pouvoirs psychiques. N'ayant donc jamais eu à répondre à ce genre de question, Vanilla répondit du mieux qu'elle put :


*Beaucoup dans le monde des psychistes est une histoire de potentiel. Telle ou telle personne a plus ou moins de potentiel de pouvoir utiliser les ondes cérébrales quantiques. J'ai eu, à la naissance, un potentiel proche du maximum, ce qui explique que les utiliser soit aussi naturel. Mon frère Alex - le garçon, là -, même s'il n'en n'a pas toujours l'air, a aussi un peu de potentiel. Je lui ai dit, mais il m'a dit de pas être intéressé. Pour pouvoir estimer ton potentiel, il faudrait que je scanne un moment ton esprit, mais pour ça, il faudrait que ton pokémon baisse un moment la barrière psychique établie entre toi et le reste du monde. D'ailleurs, le fait que ton pokémon ait longtemps (voire toujours, non ?) été une sorte de relais pour tes pensées laisse de grandes chances pour que ton potentiel soit lui-même plus élevé qu'une personne normale.*

Le discours avait été étonnamment long pour la jeune fille aux cheveux verts, mais parler de ses pouvoirs était un des sujets qui pouvaient éventuellement la passionner. Il fallait juste que Febe donne l'ordre à son pokémon de relâcher un moment la barrière psychique pour qu'elle puisse scanner à l'envi l'esprit de la jeune femme.

Du côté du Pokémon, justement, celui-ci avait demandé à Alex des explications. Pourquoi pas après tout, il le méritait bien, et puis cela permettrait au garçon de voir s'il pourrait expliquer l'affaire efficacement à quelqu'un. Après les mois passés aux côtés de sa soeur, il avait compris comment penser à une idée assez fort pour qu'un psychiste ou un pokémon puisse la lire. Un peu dérouté cependant par l'apparence du Pokémon, il passa une ou deux secondes à se demander dans quel oeil il devait regarder avant de commencer.


*Ouais bien sûr. Donc en gros, le commissaire m'a contacté parce qu'une femme avait appelé pour l'assassinat de son mari. Ah oui je ne me suis pas présenté, pardon, Alex Amarfi, détective de circonstance. Donc la mort du mari. Et au moment de la reconnaissance du corps, la femme pète soudain un câble et crie "Oui c'est mon mari". Bon moi j'avais envie de lui dire "Bien sûr c'est votre mari c'est vous qui avez appelé, banane", mais bon, j'me suis retenu. Mais quelque chose clochait dans ce cri. Il y avait plus de surprise que de tristesse et ça, c'était pas normal. Du coup j'ai réfléchi et j'arrivais pas à comprendre. Pourquoi ? Pourquoi autant de surprise ? Est-ce parce qu'elle ne s'attendait pas à le voir ? Ou bien elle s'attendait à le voir autrement ? Bref j'ai tourné autour du problème, mais sans jamais changer d'angle d'attaque. Et puis une nouvelle information est arrivée : un deuxième corps. Et du coup, j'ai essayé de revoir l'affaire avec un nouvel angle : et si la femme n'était pas la femme du deuxième corps ?*

A ce stade, il dut faire un pause. Son esprit, contrairement à sa soeur, n'était pas habitué pour les longs discours psychiques. Après avoir laissé son esprit faire une pause en pensant aux profiteroles et à la Dame Blanche qu'il prendait ce soir au café, il reprit le discours.

*Toute cette histoire est une histoire d'escroquerie. Voilà ma théorie : une femme et son mari veulent escroquer les assurances. Pour cela, ils organisent la mort du mari. Seulement voilà : pour profiter de quelque chose, mieux vaut être vivant. Il vont alors chercher une personne lambda qui présente les mêmes caractéristiques physiques que le mari, le tuer, le faire passer pour le mari, et se barrer avec le pactole. Seulement voilà, tout ne s'est pas passé comme prévu : le mari -le vrai mari-, a tué le mari -le faux donc- sans en alerter sa femme. Je sais pas, il voulait lui faire une surprise ou je sais pas quoi. La nuit prévue, la femme va donc au lieu pour tuer le faux, mais le vrai arrive. Pensant qu'elle est seule et dans la pénombre, elle tue le vrai en pensant avoir affaire au faux. Comme elle l'a prévu, elle prévient les policiers qui, question de procédure, lui demandent de faire une reconnaissance du corps. Tout cela était prévu, elle devrait dire "Oui c'est mon mari", régler des papiers et hop, jackpot avec son Jules. Sauf que ! Imprévu : c'est vraiment son Jules ! D'où : surprise ! Et le deuxième corps retrouvé est celui du faux mari, tué par le vrai. Du coup, il faut arrêter le couple d'escroc, mais bon, il n'en reste qu'un seul, donc voilà : échec et mat !*

Epuisé par ce discours psychique, le garçon se laissa tomber sur un banc et sortit un bouteille de soda dont il but quelques gorgées au goulot.

_________________





"On ne se rend jamais compte de tout ce qu'on a jusqu'à ce qu'on soit sur le point de le perdre"

~Alex's Theme~
~Alex's Battle Theme~

"False tears can only hurt others.
False smiles can only hurt yourself."


~Vanilla Battle Theme~
~Vanilla's Song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Febe Silvola
La Stella Nera
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 28/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]   Sam 25 Juil - 16:31

Sans broncher, la jeune fille donna sa réponse, expliquant le principe de potentiel pour ce genre de pouvoir, tout en précisant qu'elle avait elle-même celui-ci proche du maximum, ce qui répondit à une des questions de Febe : où se trouvait la limite entre les psychistes humains et pokémons ? Quoi qu'il en était, elle apprit également que l'autre garçon à côté avec également un potentiel mais avait refusé de le développer… Franchement ? On lui proposait un pouvoir transcendant l'esprit des simples humains et il ne disait pas être intéressé ? Visiblement, il était moins intelligent que ce que le Kaorine voulait faire croire… Quoi qu'il en était, pour pouvoir cerner le potentiel de Febe, celle-ci devait demander à son golem de baisser un moment la garde qu'il faisait sur son esprit, ce qui risquait de se révéler compliquer. En effet, Remo aurait du mal à accepter qu'une personne presque inconnue sonde l'esprit de sa maîtresse impunément. Des choses ne devaient pas être découvertes et il ne voulait pas prendre le risque que l'esprit de la mercenaire s'en voit altéré d'une quelconque façon.

Du côté de Remo, la situation était plutôt satisfaisante. En effet, le jeune homme acceptait de lui donner les détails de l'affaire, ce qui pouvait être amusant à écouter… Mais surtout il lui donna son nom et sa profession. Alex Amarfi, détective. Sans le savoir, le garçon venait de faire exactement ce que le golem voulait qu'il fasse : donner des informations qui pourraient intéresser Febe. Oh, évidemment, il s'intéressait également à l'histoire du jeune détective, mais ne pouvait s'empêcher de penser déjà aux possibilités que risquait d'apporter l'aide d'une telle personne. Mais franchement… Les humains étaient-ils vraiment aussi idiots que cela ? Là où certaines personnes auraient condamné les meurtriers, lui leur aurait clairement ri au nez. Faire foirer à un tel point un plan qui aurait pu marché juste par une erreur de communication… C'était affligeant.

Quoi qu'il en était, une fois le discours terminé et l'esprit de Remo libre, Febe lui proposa l'idée, ce qui ne manqua pas de le mécontenter. Comment pouvait-elle demander ainsi d'ouvrir son esprit à une inconnue ? Ainsi débuta un court débat entre la dresseur et le pokémon, dans le secret de la télépathie mais, quelques minutes plus tard, la jeune fille hocha la tête : son pokémon avait descellé son esprit comme voulu, non sans garder un œil sur celui-ci, bon gardien qu'il était. Si Vanilla osait aller trop loin ou tentait de modifier quoi que ce soit, le golem n'hésiterait pas à l'éjecter hors de l'esprit de sa maîtresse. D'ailleurs, il aurait pu caché ces sentiments-ci à la jeune psychiste, mais cela servirait d'avertissement pour elle. Febe, quant à elle, était prête et confiante en son pokémon pour protéger les parties les plus intimes de son esprit.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex et Vanilla
Le Détective et la Psychiste
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 12/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]   Sam 25 Juil - 17:13



Le fait de devoir baisser sa barrière psychique semblait être un problème pour Febe, ou plutôt pour son pokémon qui s'avérait trop protecteur. Mais après tout, ses craintes étaient légitimes; Vanilla avait elle aussi établi une vague barrière psychique entre le monde et elle, empêchant les gens de lire dans son esprit sans qu'elle en soit informée. Et si jamais quelqu'un essayait de rentrer dans son esprit, elle renforçait la barrière, de fait, très peu étaient ceux qui arrivaient à lire son esprit sans son autorisation.
Elle resta silencieuse et immobile pendant le débat psychique entre Febe et son Pokémon, n'osant pas observer la conversation comme pour prouver ses bonnes intentions.

De son côté, Alex, le seul finalement à ne pas pouvoir parler télépathiquement, se retrouvait dans la situation que sa soeur expérimentait quotidiennement : là où en temps normal, tout le monde parlait à haute voix, isolant Vanilla, là, tout le monde parlait par télépathie, l'isolant lui ! M'enfin, si Vanilla pouvait se faire un semblant d'amie, pourquoi pas après tout.
Comprenant tout de même que pour l'instant, la conversation se faisait exclusivement entre la brune et son Pokémon, il s'adressa à sa soeur à mi-voix, comme pour ne pas gêner l'autre conversation.


- Alors Vanilla ? Tu te fais une copine ?


*Elle voudrait son potentiel quantique.*

- Oh, c'est plutôt rare ça. Et qu'en penses-tu ?

*Son Pokémon ne veut pas forcément me laisser accéder à son esprit, elle est en train de le convaincre.*

- Tu sais ce que j'en pense Vanilla, c'est dangereux de vouloir altérer l'esprit des autres. Enfin... si y'a bien une experte de ça, c'est toi, donc bon.

Finalement, Vanilla put avoir l'autorisation d'accéder à l'esprit de Febe. Tendant les mains vers son sujet pour mieux canaliser ses ondes cérébrales quantiques, ses cheveux et sa robe se soulevèrent légèrement, comme portés par une petite brise.
Vanilla sentait le regard du pokémon psy sur l'exploration de l'esprit de Febe, mais entra quand même : l'esprit de la brune était très vif. Son mutisme avait développé ses autres sens et son potentiel psychique avait été entretenu, voire renforcé par la constante présence du Pokémon psy à ses côtés. Oui, il y avait encore des stades à atteindre, elle pouvait améliorer sa maîtrise de la télépathie. Elle vit qu'elle en avait déjà des rudiments, qu'elle était capable de prononcer un mot par jour. Il devrait être facile de pousser ça jusqu'à une phrase sans doute.
La présence du Pokémon psy dissuada Vanilla d'aller plus loin pour le moment : l'analyse était terminée :


*Tu as du potentiel. Plus que la moyenne. Plus que mon frère. Mais il reste, comme tous, limité. Tu pourras, au mieux, t'exprimer plus efficacement par la pensée, mais je ne vois encore rien pour aller plus loin. Je préfère cependant te prévenir toi et ton Pokémon que si tu acceptes, l'opération, bien que rapide, peut être douloureuse. A toi de voir si ça vaut le coup à tes yeux.*

_________________





"On ne se rend jamais compte de tout ce qu'on a jusqu'à ce qu'on soit sur le point de le perdre"

~Alex's Theme~
~Alex's Battle Theme~

"False tears can only hurt others.
False smiles can only hurt yourself."


~Vanilla Battle Theme~
~Vanilla's Song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Febe Silvola
La Stella Nera
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 28/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]   Sam 25 Juil - 18:00


Febe était finalement parvenue à convaincre son golem de libérer son esprit afin de laisser la fillette y entrer pour vérifier son potentiel psychique. Malgré cela, Remo ne pouvait pas se permettre de l'abandonner complètement et surveillait mentalement les agissements de la psychique. D'ailleurs, celle-ci étonna légèrement la mercenaire lorsqu'elle utilisa ses pouvoirs. En effet, ceux-ci semblaient suffisamment puissants pour avoir un effet 'réel' soulevant légèrement les vêtements et les cheveux de l'utilisatrice. Quoi qu'il en était, elle ne resta pas bien longtemps là dessus et attendit tranquillement que la jeune fille termine ses affaires sous les regards du Kaorine.

Finalement, après quelques temps, la psychiste sortit enfin de l'esprit de Febe, soulageant Remo qui refermait immédiatement l'esprit de sa maîtresse, afin d'éviter que d'autres choses ne s'y infiltrent entre temps. Oh, certes, il savait que Vanilla allait avoir à faire quelques manipulations elle-même si l'esprit de Febe était suffisant pour supporter une amélioration, mais si sa maîtresse en avant décidé ainsi il ne pouvait pas faire quelque chose contre. Ainsi, le pokémon et sa dresseuse attendirent le résultat de l'analyse que la psychiste donna, par télépathie. Alors comme ça elle avait un potentiel supérieur à la moyenne et celui-ci pouvait être augmenté jusqu'à utiliser plus efficacement la télépathie sans aller plus loin ? Tant mieux car c'était exactement ce qu'elle souhaitait. Malheureusement, il y avait une ombre au tableau que la jeune fille préférait préciser : l'opération pouvait être douloureuse.

Ainsi, elle demanda à Febe si elle souhaitait vraiment la faire, la plongeant encore une fois dans un débat avec son pokémon qui, lui, voulait éviter un maximum de douleurs à sa maîtresse. Du côté de celle-ci, elle se sentait capable de supporter cela pendant suffisamment de temps. Et s'il s'agissait de douleurs d'ordre psychique son pokémon Psy pouvait toujours essayer de les calmer. Quoi qu'il en était, il ne pouvait que se plier aux vœux de sa dresseuse et se mit donc à préparer le terrain comme il pouvait, alors que la jeune femme acquiesçait de nouveau : elle était certaine de ce qu'elle voulait.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex et Vanilla
Le Détective et la Psychiste
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 12/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]   Dim 26 Juil - 5:36



Elle avait enfin le feu vert. Elle regarda un instant le Pokémon resté sur le côté, puis fit signe à Febe de s'asseoir. L'étourdissement, voire dans une plus grande mesure l’évanouissement était loin d'être impossible.
Quand cela fut fait, elle adressa un dernier regard vers le Pokémon, comme pour essayer de scruter son esprit, et finit par se concentrer sur sa patiente.
Les canaux psychiques étaient larges, plus larges que la moyenne, comme elle l'avait dit, mais étaient comme entartrés par des années d'utilisation restreinte. À la manière d'une rivière dont le lit serait plein de détritus, les canaux ne pouvaient pas faire passer autant d'informations que s'ils étaient propres. Les dégager allait donc demander d'envoyer plusieurs vagues d'un certain type d'ondes cérébrales quantiques, un type ouvertement agressif, les mêmes types que pour les attaques psys des Pokémons ; des ondes faites en temps normal pour détruire.
Vanilla ne les utilisait quasiment jamais. Elle n'avait que très rarement eu à se défendre en utilisant ces ondes. Cependant aujourd'hui, elle allait devoir les mettre en pratique. Elle s'adressa alors au Pokémon psy :


*S'il vous plait, Remo, maintenant que je suis dedans, veillez m'empêcher de sortir. Je vais forcer sur les paroi, comme pour en sortir, pour dégager toutes les ondes parasites. Vous allez devoir m'en empêcher. Nos deux ondes psychiques en résonance devraient alors non seulement dégager l'intérieur du canal, mais aussi renforcer sa défense. Febe, tu as suivi ? C'est parti.*

Ses yeux s'allumèrent à nouveau, plus rouges, plus brillants. Ses cheveux se soulevaient à nouveau, cette fois par à-coups, au rythme des ondes qu'elle envoyait.
De son côté, Alex, voyant que sa soeur avait commencé son opération, se dirigea vers le marchand de glace du parc. Il se doutait qu'après l'opération, Vanilla et sans doute Febe, allaient avoir besoin de reprendre des forces.

La respiration de Vanilla se faisait plus forte. Elle ne devait pas être déconcentrée. En plus des ses yeux, la gemme rouge sur sa tiare se mit elle aussi à briller, lui faisant presque comme un troisième oeil sur le haut du crâne. À partir de maintenant, la douleur devrait commencer à se faire ressentir pour la patiente, comme si son cerveau allait exploser. Mais si elle tenait, en quelque minutes, cela devrait être fini.


_________________





"On ne se rend jamais compte de tout ce qu'on a jusqu'à ce qu'on soit sur le point de le perdre"

~Alex's Theme~
~Alex's Battle Theme~

"False tears can only hurt others.
False smiles can only hurt yourself."


~Vanilla Battle Theme~
~Vanilla's Song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Febe Silvola
La Stella Nera
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 28/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]   Dim 26 Juil - 14:22

Hum ? S'asseoir ? C'était assez violent pour qu'elle ait à s'asseoir ? C'était relativement effrayant, mais elle n'allait pas reculer maintenant qu'elle s'était elle-même avancée. Ainsi, après avoir hoché la tête, elle s'installa sur une chaise libre, regardant autour d'elle, puis son golem, pour enfin croiser le regard de la psychiste alors que celle-ci commençait quelques explications à l'attention du Kaorine. Elle comptait forcer sur les canaux psychiques pour les purifier des parasites ? Ca ne plaisait toujours pas à Remo qui n'était pas certain que ce soit réellement une bonne idée de forcer ainsi sur l'esprit de sa maîtresse, mais celle-ci y tenait vraiment et hocha la tête en réponse à la jeune fille, alors que le garçon s'en allait et que le pokémon Psy se préparait à renforcer les canaux psychiques afin que les ondes de la fillette ne les attaquent pas jusqu'à les briser. De toutes façons, il était suffisamment puissant pour faire cela et connaissait presque parfaitement la constitution de l'esprit de la mercenaire depuis ces multiples années passées à ses côtés.

L'opération put alors commencer, d'abord par quelques vagues de la part de la psychiste, celles-ci se faisant plus puissantes à mesure que le temps passait, faisant légèrement grimacer la jeune femme, dont la tête commençait déjà à lui lancer. Mais cela était bien pire qu'un simple mal de crâne : c'était son esprit qui était directement attaqué par la jeune fille et Remo hésitait bien à stopper tout cela. Malheureusement, le processus était lancé et il ne savait pas ce qu'il adviendrait s'il mettait un terme soudainement à cela. Ainsi, il ne put que laisser sa maîtresse serrer des dents et gémir entre deux grandes respirations, en espérant que la chose ne dure pas plus longtemps et en faisant de son mieux pour renforcer les canaux psychiques de celle-ci. Il n'avait aucun mal à contre-balancer les pouvoirs de Vanilla, évidemment, mais le tout était d'éviter que ses propres pouvoirs ne soient pas trop grands par rapport à ceux de la fillette. Pour le moment, les choses se passaient sans problèmes et il espérait bien que cela continuerait jusqu'à la fin.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex et Vanilla
Le Détective et la Psychiste
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 12/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]   Lun 27 Juil - 1:41



Vanilla avait fini par prendre le rythme. Ses ondes psychiques se faisaient graduellement plus fortes et le Kaorine en face y répondait parfaitement. Les canaux se dégageaient petit à petit, mais à chaque coup, la douleur se faisait plus grande. Vanilla ne devait pas y prêter attention sous peine de perdre sa concentration et potentiellement de laisser des séquelles mentales à sa patiente. Elle avait ressenti de nombreux chocs psychologiques que Febe avait subis au cours de sa vie. Même si elle ne pouvait pas en voir la nature, elle avait senti les bouleversements qu’ils avaient opérés chez la jeune femme. Ces chocs avaient eu de grandes influences sur son potentiel quantique et représentaient souvent des gros blocs d’ondes parasites qui demandaient une force psychique plus puissante pour les dégager des canaux. Il ne s’agissait pas de les faire oublier, loin de là, mais juste les dégager des voies de communication pour que les éventuels traumatismes liés aux chocs n’influent pas sur sa capacité à communiquer.
Vanilla avait presque terminé, les canaux étaient dégagés. Seule restait une dernière tumeur psychique dûe à un dernier choc. Par deux fois elle essaya de la forcer, mais voyant qu’elle n’y parviendrait pas avec juste ses ondes normales, elle força cette fois un peu plus. D’un coup, la tumeur se dégagea et le flot alors contenu d’ondes psychiques se déversa d’un coup, projetant violemment Vanilla en arrière.


- Hop-là, dit Alex en la rattrapant de justesse. Tout s’est bien passé ?

Comme à son habitude, Vanilla ne répondit pas, prit la glace à la pistache que son frère lui avait apportée et l’entama. Après la surchauffe dont son cerveau avait failli être victime, une telle fraîcheur était bienvenue. Si Febe n’avait pas perdu connaissance un moment, elle devrait être en mesure de mieux sentir les ondes cérébrales quantiques autour d’elle et surtout, puisque c’était ça qui semblait l’intéresser, d’être un peu plus bavarde télépathiquement. Alex lui avait rapporté une glace à elle aussi puisqu'elle devait souffrir du même type de surchauffe que Vanilla, et il s'en était pris une pour lui aussi, parce qu'il en avait envie !


_________________





"On ne se rend jamais compte de tout ce qu'on a jusqu'à ce qu'on soit sur le point de le perdre"

~Alex's Theme~
~Alex's Battle Theme~

"False tears can only hurt others.
False smiles can only hurt yourself."


~Vanilla Battle Theme~
~Vanilla's Song


Dernière édition par Alex et Vanilla le Lun 27 Juil - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Febe Silvola
La Stella Nera
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 28/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]   Lun 27 Juil - 14:31

L'opération se poursuivait et à mesure qu'elle avançait les vagues psychiques de la fillette se faisaient plus puissantes, la faisant encore plus grimacer de douleur, alors que le golem continuait de contre-balancer au mieux les pouvoirs de Vanilla. Parfois, cette dernière se faisait plus violente dans ses coups, lorsque les canaux étaient trop obturés, renforçant la douleur ressentit par la jeune femme et la faisant légèrement sursauter à chaque fois. Malheureusement, dans l'immédiat, Remo ne pouvait rien y faire et devait se contenter de la protéger au mieux. Finalement, l'opération semblait toucher à sa fin et se stabiliser, jusqu'à ce que la fillette ne rencontre un dernier gros obstacle bloquant la voie. Elle tenta de le faire sauter par deux fois, sans succès, ce qui alarma légèrement le Kaorine : si elle n'y parvenait pas avec des ondes classiques, elle allait devoir augmenter la puissance de ses coups, ce qui risquait de provoquer une sensation très désagréable à sa maîtresse. Ainsi, il se prépara au mieux pour cette attaque, afin d'éviter un maximum de douleur à sa dresseuse. Malheureusement, cela ne semblait pas être suffisant et lorsque le coup arriva enfin, la jeune femme poussa un cri étouffé en se cramponnant à sa chaise. Son esprit avait manqué de céder sous le choc, mais l'aide de Remo l'avait gardé dans la conscience. Elle ne le sentait pas clairement, mais lui le savait : ses canaux psychiques avaient été entièrement dégagés, lui offrant peut-être de nouvelles possibilités.

Quoi qu'il en était, le contre-coup était plutôt lourd : son cerveau était comme en surchauffe et elle ne se sentait pas la force de se lever pour le moment. Remo faisait de son mieux pour l'aider à récupérer, mais ça ne semblait pas remplacer un vrai repos. Pendant ce temps, le garçon était revenu, armé de… Glaces ? Bah, pourquoi pas. Après la presque-surchauffe qu'elle avait eu un peu de fraîcheur n'allait pas être de refus. Elle haussa les épaules en guise de réponse au jeune homme avant de prendre la glace qu'il lui tendait, hochant doucement la tête en remerciement. Maintenant que cela était fait, que Remo pensait l'état de l'esprit de la jeune femme stabilisé et qu'il l'avait refermé, il se permit de lui donner une information qui pourrait l'intéresser : le métier d'Alex. Oh, elle n'avait pas de meurtre à résoudre ou quoi que ce soit de ce genre, non… Mais il pouvait être utile pour régler quelques 'problèmes'. Se redressant un peu sur sa chaise et après avoir pris un peu de sa glace, elle porta donc son regard vers lui, pour communiquer via la télépathie sa demande, permettant même à Vanilla de l'entendre.


*Vous êtes détective. Remo me l'a dit. Vous pouvez peut-être m'aider. Sûrement, en vérité. Je dois retrouver quelqu'un.*


Pas plus d'informations pour le moment. En effet, s'il refusait ça ne servait à rien d'aller plus loin et de donner 'gratuitement' des informations sur sa vie privée. Mais s'il acceptait, il y gagnerait évidemment et aurait la suite des informations et les aléas du 'contrat'. Mais s'il voulait savoir quelque chose rien qu'en observant -ou Vanilla en grattant la surface-, il pouvait voir que Febe était devenue encore un peu plus sérieuse, signe qu'il s'agissait-là d'un sujet lui tenait à cœur.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex et Vanilla
Le Détective et la Psychiste
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 12/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]   Lun 27 Juil - 15:09




Tandis que Vanilla savourait sa glace, Alex en avait déjà presque englouti la moitié. De son côté, Febe avait accepté la sienne, visiblement encore en pleine possession de ses moyens.

*Vous êtes détective. Remo me l'a dit. Vous pouvez peut-être m'aider. Sûrement, en vérité. Je dois retrouver quelqu'un.*

- Ah tiens c'est bon alors ? Tu es devenue télépathe ? Beau boulot Vanilla. Euh oui, se reprit-t-il. Détective amateur de circonstance en effet. En vrai, aussi glauque que ça puisse paraître, je suis plus spécialisé dans la recherche de coupable plus que de personnes. À vrai dire, avoua-t-il après un court silence, je suis sur la recherche de quelqu'un depuis plusieurs années désormais sans réel résultat. Mais bon, exposez-moi donc votre cas et je verrai ce que je peux faire.

L'affaire inachevée à laquelle il faisait référence était bien sûr celle de son frère Nicol, mais inutile d'en dire plus à cette jeune fille ; cette affaire ne regardait que sa soeur et lui. D'ailleurs, celle-ci n'avait même pas encore fini la partie glacée de son dessert que son frère avait déjà presque fini le cône.

*Spèce de goinfre...*

HRP:
 


_________________





"On ne se rend jamais compte de tout ce qu'on a jusqu'à ce qu'on soit sur le point de le perdre"

~Alex's Theme~
~Alex's Battle Theme~

"False tears can only hurt others.
False smiles can only hurt yourself."


~Vanilla Battle Theme~
~Vanilla's Song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Febe Silvola
La Stella Nera
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 28/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]   Mar 28 Juil - 17:13


Hum ? Il pensait qu'elle avait dit tout cela d'elle-même ? Bien sûr que non. Enfin, elle exerçait un peu ce qu'elle pouvait faire mais une grande partie de la communication mentale avait été soutenue par Remo et elle était déjà à bout, lui laissant le relais. Visiblement et pour le moment, elle n'était pas capable de faire bien plus. Peut-être qu'avec un peu d’entraînement ça irait mieux ? Quoi qu'il en était, ce n'était pas l'ordre du jour et elle écouta tranquillement le garçon parler, en savourant sa glace là où lui l'avait déjà bien dévoré… C'était incroyable, ça. Comment tenait-il ? Son cerveau devrait être gelé. Mais non, il parlait normalement, confirmant qu'il était bien détective mais plus pour chercher des coupables de crime que de simples personnes, en appuyant sa phrase par un exemple : il cherchait quelqu'un depuis plusieurs années sans être parvenu à le chercher. Franchement ? Entendant cela, Febe jeta un regarda vers son golem qui, malgré cela, l'invita à faire sa demande. Soupirant doucement, le Kaorine fit le pond mental afin qu'elle parle, alors qu'elle continuait de manger sa glace.

*Mon cas devrait être plus simple, alors. Remo a une image de la cible qu'il vous communiquera si vous acceptez ma demande. La personne à rechercher semble être mon père.* Dit-elle, alors qu'elle s'enfonçait dans sa chaise, en regardant le ciel. *Il m'a abandonné à ma mère peu après ma naissance. Je souhaite donc naturellement le rencontrer.*

Rien de plus, rien de moins. En effet, elle n'allait pas lui en dire plus sur la relation quasi-inexistante avec son père ou ses intentions et Remo bloquait complètement l'accès à l'esprit de sa maîtresse si la petite essayait de savoir ses sentiments par rapport à la 'cible' ou encore ce qu'elle en ferait une fois trouvée. De plus, elle n'avait presque rien changé à sa voix télépathique et Arceus savait que c'était difficile d'appeler cet individu son 'père'. Mais bon, si Alex acceptait, Remo n'hésitera pas à lui communiquer quelques petites règles pour cette mission, comme le paiement en deux fois -une au début -40 %- et l'autre à la fin -60 %- pour une somme assez grande pour faire grincer les dents de Febe- ou une sorte de charte de confidentialité, qui l'empêcherait de communiquer quelconque information à un tiers ou, évidemment, à l'individu concerné. De plus, celle-ci lui demanderait d'éviter de poser trop de questions à la demandeuse si celles-ci ne sont pas importantes. Et pour finir, l'image de l'homme était jointe au tout par télépathie : une photo de l'époque où Febe n'était pas encore née, la femme aux bras de l'homme. Mais bon, s'il refusait, il allait sûrement devoir donner des explications à Febe qui tenterait, au possible, de le contenter. Ou partirait en tournant les talons, c'était à voir.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex et Vanilla
Le Détective et la Psychiste
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 12/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]   Mer 29 Juil - 1:46




Même s’il était désormais connu dans le petit commissariat local pour sa capacité à cerner un coupable, Alex n’était pas encore très entraîné à retrouver quelqu’un dont il n’aurait que la photo. Il avait déjà eu à effectuer des filatures qui s’étaient étendues sur parfois plusieurs semaines, mais il avait toujours, au début, un endroit où trouver sa cible. Parmi les demandes farfelues mais classiques qu’on lui avait demandé qui se rapprochait du cas présent, il avait eu droit à l’enquête sur une femme ou un homme possiblement adultère, la perte d’un collier de grande valeur, le vol d’un joyau dans une soirée, et le chat disparu de la mère Missel.
Mais retrouver quelqu’un comme ça, dans l’immensité de Maïlys, il devait avouer que c’était nouveau… mis à part Nicol, bien sûr. Malgré cela, il finit par reprendre assurance lorsqu’il entendit qu’il s’agissait du père de la jeune demoiselle.
« Semble être mon père »… ? Oui, cela collait avec l’abandon très tôt dans la vie de la jeune fille. Si elle n’avait sur elle – ou en l’occurrence dans la mémoire de son pokémon – que la photo d’un homme qu’on lui disait être son père, cette approximation était compréhensible et prudente.


- Après tout pourquoi pas, finit-il par lâcher. Je fais confiance à mon instinct et ma bonne fortune pour m’en sortir. Du coup, tu as juste une photo ? C’est un peu maigre. Et puis, de quand date-t-elle ? Peut-être as-tu aussi une autre information avec ? Un détail qui te serait parvenu ? Une mimique, un signe distinctif ?

Pendant que son frère essayait de réunir les informations, Vanilla continuait lentement sa glace. La quantité d’énergie psychique qu’elle avait eue à utiliser l’avait épuisé et pendant quelques heures, il allait lui être difficile d’utiliser ses ondes cérébrales quantiques autrement que pour transmettre un message simple. Elle se sentait soudain si faible, privée de son atout majeur. Elle ne percevait que partiellement toutes les auras alentours alors qu’en temps normal, celles-ci lui parvenaient de manière naturelle sans même qu’elle ait à faire d’efforts. L’effet de la fatigue et de la glace combinés lui donnèrent froid et, après un petit frisson, elle fit sortir son Feunnec de sa Poké-ball et le colla contre son ventre pour se réchauffer. Le Pokémon, trop content de voir que sa maîtresse avait besoin de lui, se mit en boule, s’entourant d’une aura de chaleur qui ne manqua pas de réchauffer la petite.


_________________





"On ne se rend jamais compte de tout ce qu'on a jusqu'à ce qu'on soit sur le point de le perdre"

~Alex's Theme~
~Alex's Battle Theme~

"False tears can only hurt others.
False smiles can only hurt yourself."


~Vanilla Battle Theme~
~Vanilla's Song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Febe Silvola
La Stella Nera
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 28/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]   Mer 29 Juil - 16:15

Finalement et après une courte hésitation, il sembla accepter mais… Franchement ? Il comptait sur des choses aussi précaires que l'instinct ou la chance lors de ses enquêtes ? Cela faisait encore légèrement tiquer la jeune femme qui lança un regard vers son Kaorine avant de revenir au garçon qui disait enfin des choses intéressantes. En effet, Febe n'avait presque que cette photo qui était presque plus ancienne qu'elle. Mais oui, peut-être que parmi les informations qu'elle avait réussi elle-même à obtenir il y en avaient qui pourraient intéresser le jeune homme. Elle haussa donc les épaules, tout en mangeant sa glace avant répondre.

*Je n'ai que cette photo datant d'avant ma naissance. Mais j'ai pu noter quelque chose : un tatouage visiblement sur son cou. Et selon ce que me racontait ma mère, il faisait partie d'un gang de Megapagopolis. Lequel ? Je ne sais pas. Peut-être cela a-t-il un lien avec le tatouage.*


Il fallait dire que ces derniers temps elle n'avait pas eu l'occasion de jouer à chasser son paternel, trop occupée à suivre sa quête des badges. D'ailleurs, elle avait encore moins de temps en ce moment et pensait partir bientôt pour le Port Sableye, afin de rafler son second badge et de rejoindre le ranch de mademoiselle Germanni à l'Imaginarium. Elle avait donc un programme assez chargé et si un détective pouvait faire avancer une autre 'quête' en parallèle, ça lui conviendrait énormément. Elle se hasarda également à demander à son golem d'envoyer l'image par télépathie au jeune homme. Elle était suffisamment sécurisée pour tenir dans son esprit un moment, mais s'il avait un aussi bon esprit qu'il le semblait, celle-ci tiendrait bien plus longtemps. Mais bon, s'il venait à l'oublier lorsque la traque serait lancée il pouvait toujours demander à Febe de lui en envoyer une nouvelle copie, dessinée, par mail ou Pokénav. Quoi qu'il en était, à l'instant, il devait pouvoir voir l'image dans son esprit et confirmer la présence du dit-tatouage au cou de l'homme, alors que la dresseuse jetait un regard à la psychiste et son Feunnec… Visiblement, celle-ci ne s'était pas améliorée depuis leur dernière rencontre, alors que Zaïra et le reste de l'équipe de Febe étaient devenus de puissants combattants. Elles ne suivaient pas le même chemin, c'était certain.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex et Vanilla
Le Détective et la Psychiste
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 12/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]   Jeu 30 Juil - 1:43



Le garçon reçut l’image par télépathie, une pratique à laquelle pas encore habituée. Calmement, il l’analysa : oui, hormis le tatouage sur le cou, rien d’autre ne semblait bien distinctif : l’home était de corpulence moyenne et n’avait aucune autre particularité physique. Il allait devoir compter sur le tatouage pour pouvoir le retrouver.
Mais la jeune femme précisa qu’il pouvait avoir fait partie d’un gang, détail qui ne manqua pas d’acérer le regard du garçon. Il n’oubliait pas que les gangs étaient encore une piste très exploitable dans la disparition de Nicol. Peut-être qu’enquêter sur ce père démissionnaire le rapprocherait de son frère.
Il la rangea dans un coin de sa mémoire ; lorsqu’elle irait mieux, Vanilla aurait elle aussi une copie de cette photo. Son psychisme étant bien plus élevé que celui de son frère, elle aurait moins de mal à la retenir plus longtemps.


- Par acquis de conscience, si vous pouviez me l’envoyer par pokenav, je préfère bosser avec du concret. Les images télépathiques, c’est plus pour Vanilla. Très bien, j’ai donc la photo. Bon, et à part cela, y a-t-il autre chose que je devrais savoir concernant cette recherche ?

Il avait maintenant pris l’habitude de poser une question dans le genre à chaque fois qu’on lui soumettait un cas. Trop souvent, il y avait un « détail de dernière minute », comme cette fois où il s’était avéré que la personne n’avait pas de quoi le payer (il avait dû se contenter d’une Dame Blanche que Martina lui avait offerte pour lui remonter le moral) ou encore la fois le chat de mère Missel s’était avéré être un Chaffreux qui avait failli lui arracher un bras là où il s’attendait à voir un petit Miaouss tout mignon. Autre information importante, jusqu’où avait-il le droit de divulguer des informations ? Certaines enquêtes sont plus simples lorsque de nombreuses personnes sont au courant mais pour le cas par exemple d’une femme adultère, le cornu préfère éviter que tout le monde soit au courant, détail qu’Alex, la première fois qu’il avait enquêté sur un tel cas, avait un peu négligé.



_________________





"On ne se rend jamais compte de tout ce qu'on a jusqu'à ce qu'on soit sur le point de le perdre"

~Alex's Theme~
~Alex's Battle Theme~

"False tears can only hurt others.
False smiles can only hurt yourself."


~Vanilla Battle Theme~
~Vanilla's Song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Febe Silvola
La Stella Nera
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 28/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]   Jeu 30 Juil - 17:01

Visiblement, le garçon pouvait confirmer les propos de la jeune fille, bien que celle-ci tiquait légèrement après coup : elle avait envoyé la photographie complète, donc avec la partie de sa mère. Ce n'était pas comme si elle avait quelque chose à cacher mais elle aurait préférer penser à la supprimer de l'image, afin de ne pas étaler sa vie privée… Mais à présent c'était trop tard. Tant pis. Quoi qu'il en était, le détective, bien qu'ayant pu étudier l'image, demandait de la recevoir plutôt par Pokénav, afin de ne pas l'oublier et de pouvoir la consulter quand il le voulait. Assez logique, en effet : sa sœur avait bien expliqué que son psychisme était moins élevé que les leurs. Puis il posa une question qui fit hausser l'un des sourcils de la mercenaire. Autre chose à savoir ? S'il voulait savoir ce qu'elle comptait faire de son père une fois trouvé, il pouvait se brosser. Mais non, selon Remo, il souhaitait juste savoir s'il y avait des informations complémentaires à cette 'mission'. Febe s'enfonça donc dans son siège, en mangeant sa glace et en regardant le ciel, tout en réfléchissant. Les risques pour le garçon n'étaient pas si nombreux que ça : il pouvait simplement tomber dans une guerre de gang ou se faire attraper par ceux-ci. Et s'il était aussi faible que sa sœur, ça pourrait faire mal. Mais il devait en être conscient, n'est-ce pas ? Sinon, il n'y avait pas grand-chose à di… Oh. Oui, ça. La jeune femme rabaissant son regard vers le détective, tout en lui communicant sa réponse.

*Il y a une chose, oui. Bien qu'ayant fait ou faisant partie d'un gang, je ne souhaite pas qu'il soit emprisonné. Évitez aussi de vous faire repérer par lui et contentez-vous de trouver sa position. *

C'était simple, non ? Il fallait seulement que cet Alex fasse de son mieux pour ne pas diriger le mauvais regard de la police sur le paternel. Après tout, ça pouvait se comprendre : si Febe voulait vraiment avoir un face à face avec son père, il serait mieux que cela ne se passe pas à travers une vitre ou des barreaux. De plus, elle voulait éviter qu'il lui parle ou lui fasse comprendre qu'il était suivi. Sinon, elle n'avait pas d'autres choses à lui communiquer sur cette recherche. Quoique… Après avoir doucement soupiré, elle le regarda de nouveau, lui communiquant un numéro de pokénav. Après tout, s'il souhaitait avoir des informations supplémentaires, des précisions de dernière minute ou même l'avertir du succès de la mission. Maintenant que cela était fait, il n'y avait rien de plus à faire, selon elle. Il suffisait de recevoir la confirmation du détective à présent.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex et Vanilla
Le Détective et la Psychiste
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 12/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]   Ven 31 Juil - 1:45




Ne pas prévenir la police, hein ? Une précision importante, il avait bien fait de demander. En temps normal, il prévenait souvent Eric ou Marc, ses deux contacts dans la police, pour l’aider à retrouver les gens qu’il cherchait. Mais cette fois, il allait devoir se débrouiller seul. Ca le changerait un peu.
Il avait déjà eu affaire à des membres de gangs, à commencer par June, mais tous ne s’étaient pas avéré aussi sympathiques. La plupart du temps, il avait appris, selon la psychologie des gens qui lui faisaient face, à rester à bonne distance ou, au contraire, de jouer cartes sur table. Même si la réponse lui avait effleuré l’esprit, il ne pouvait s’empêcher de se demander ce que la jeune fille allait faire une fois son père retrouvé. Après tout, cela ne le regardait pas.
Et puis, maintenant qu’il y pensait, que ferait-il lui, si jamais il retrouvait Nicol ? Il serait heureux, certainement, mais après tout ce temps, peut-être pourrait-il en vouloir à son frère de ne pas avoir donné de nouvelles pendant si longtemps.
Revenant sur le moment présent, ayant eu les informations qu’il voulait, restait une question pour le moins importante :


- Et pour le payement, comment cela se passe-t-il ?

Il lui arrivait parfois de faire crédit à des gens qui ne pouvaient vraiment pas le payer ou pour des enquêtes ridiculement simples, mais cette fille semblait être une dresseuse plutôt douée. Elle devait gagner sa vie avec ses combats. L’argent, sans forcément déborder de ses poches, ne devait pas être un problème majeur. Pour lui en revanche, qui avait pour le moins délaissé le combat depuis un bon moment, ses enquêtes et petits boulots restaient ses seules sources de revenu.
De son côté, Vanilla restait silencieuse, essayant de recanaliser ses ondes cérébrales quantiques. Si on la laissait tranquille, elle pourrait en redisposer dans quelques minutes tout au plus.



_________________





"On ne se rend jamais compte de tout ce qu'on a jusqu'à ce qu'on soit sur le point de le perdre"

~Alex's Theme~
~Alex's Battle Theme~

"False tears can only hurt others.
False smiles can only hurt yourself."


~Vanilla Battle Theme~
~Vanilla's Song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Febe Silvola
La Stella Nera
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 28/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]   Ven 31 Juil - 13:55

Febe avait donné ses précisions et le jeune homme semblait les avoir prises en compte. Heureusement pour lui, dans un sens : elle n'aurait pas supporté que l'on ne suive pas ses directives et les sanctions auraient pu être assez dérangeantes. Comme perdre les honoraires. Bah, ça pouvait lui faire économiser un peu d'argent. Elle pensait déjà au prix qu'elle allait le payer et ça lui faisait un peu mal au cœur de se séparer de son cher argent. Mais ça risquait d'être assez bien rentabilisé… Si le garçon faisait correctement son travail. D'ailleurs, celui-ci semblait également s'intéresser au paiement, faisant doucement soupirer la mercenaire. Elle y avait déjà pensé et, après quelques secondes pour se calmer de cette perte, elle lui répondit, toujours télépathiquement.

* Soixante-mille Pokédollars en deux fois. La première partie à quarante pour cent soit vingt-quatre mille Pokédollars dès le début. La seconde partie lorsque la mission sera terminée. Cela vous convient ?*


Perdre autant d'argent d'un seul coup était presque insupportable pour la jeune femme et c'était pour cela qu'elle avait divisé la somme en deux parties, une plus petite que l'autre. En effet, ses revenus n'étaient pas extensibles, bien qu'assez gros, et elle comptait sur son avancée en tant que dresseuse pour pouvoir payer la seconde partie sans se soucier de perdre trop de ses revenus. Il fallait dire qu'elle était plus du genre à prendre l'argent qu'à la donner. De plus, si le détective trouvait que la somme n'était pas convenable, il risquait très possiblement de se faire envoyer sur les roses par Febe qui se trouvait déjà bien généreuse.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex et Vanilla
Le Détective et la Psychiste
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 12/08/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]   Ven 31 Juil - 16:01


Soixante mille ? Oui c’était plutôt pas mal en effet. Plus que ce à quoi le garçon avait l’habitude, très clairement, mais après tout, la plupart des enquêtes sur lesquelles il avait été lancé n’étaient que des broutilles qui se résolvaient souvent assez vite. Mais c’était vrai que cette fois, enquêter sur un potentiel membre de gang pouvait s’avérer dangereux et méritait bien une telle somme. Un rapide calcul mental pour évaluer le nombre de profiteroles qu’il pourrait s’offrir avec ça acheva de le convaincre.

- Cela me convient, dit-il calmement. Je ferai donc mon possible pour retrouver votre père et vous informer au plus tôt de l’endroit où vous pourrez le retrouver.

Il s’était levé et avait tendu la main, comme chaque fois qu’il était tombé d’accord avec son client, pour finaliser le contrat.
Vanilla se leva elle aussi et, levant la main vers le bac à sable proche, fit s’élever en l’air un petit geyser de sable qui retomba sur les gamins surpris mais amusés. Ses pouvoirs étaient revenus. Son Feunnec descendit de ses genoux et se mit à gambader autour d’elle, heureux de la voir en meilleur état.


_________________





"On ne se rend jamais compte de tout ce qu'on a jusqu'à ce qu'on soit sur le point de le perdre"

~Alex's Theme~
~Alex's Battle Theme~

"False tears can only hurt others.
False smiles can only hurt yourself."


~Vanilla Battle Theme~
~Vanilla's Song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Febe Silvola
La Stella Nera
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 28/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]   Ven 31 Juil - 18:15

Oh, visiblement, la somme semblait convenir au détective. Tant mieux pour lui et pour Febe par la même occasion : elle ne serait pas allé plus haut et s'il avait refusé, il lui aurait suffit de donner cette mission à quelqu'un d'autre, voire de la faire elle-même. Mais bon, elle faisait plus ou moins confiance à cette personne, étant donné qu'elle en connaissait l'un de ses proches : Vanilla. Plus qu'à un étranger, c'était certain. Quoi qu'il en était, la réponse du jeune homme contenta la mercenaire. Selon ce qu'elle avait compris, il n'allait pas lambiner, ce qui est plutôt appréciable. De toutes façons, elle viendra quelques fois aux nouvelles, pour connaître l'avancement des choses. Finalement, il se leva et lui tendit la main, lui faisant hausser un sourcil avant qu'elle ne comprenne et ne hausse les épaules. Bah, pourquoi pas. Elle termina rapidement le restant de sa glace, avant de se lever à son tour et de serrer la main de la personne à qui elle achetait des services.

Maintenant que le contrat était scellé, il ne restait plus qu'à faire le paiement, ce qui la mécontentait un peu : elle n'avait pas l'habitude de faire de si gros chèques. Mais malheureusement, elle n'avait pas le choix et demanda à un des serveurs un crayon, avant de griffonner sur le papier. Zéro...Zéro…Zéro… Trop de zéros à son goût. Elle qui économisait avec tant de hargne chaque jour se voyait dépouillée d'une si grosse somme. Les services avaient intérêts à être de qualité, avec tout cela. Quoi qu'il en était, une fois les champs remplis, elle tendit le chèque au détective, tout en parlant télépathiquement.

*Voilà. Je pense que nous en avons fini. Je vais donc me retirer et vous souhaite bonne chance.* Elle jeta un regard à la fillette, avant de revenir sur le garçon et de terminer. *Au revoir.*

Sur cela, elle se retourna, les saluant de la main, avant de faire signe à ses deux autres pokémons qui jouaient au parc de les rejoindre, malgré que cela ne plaise pas réellement à la petite fée qui revint se poser sur l'épaule de sa dresseuse en bougonnant, alors que Zaïra reprenait les côtés de celle-ci avec le golem. Certes, Febe avait perdu de l'argent avec cette rencontre, mais c'était pour gagner autre chose plus tard. De plus, Vanilla lui avait fait quelques petites choses dans son esprit qu'il fallait tester au plus vite. Ainsi, tout n'était pas vraiment perdu dans ce sens-là et elle gagnerait sûrement plus d'argent une fois qu'elle aurait, enfin, combattu son deuxième Champion.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]   

Revenir en haut Aller en bas
 
On s'était dis rendez-vous dans dix ans. [Alex et Vanilla]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» comment planifier une tâche (pense bête, rendez vous) et la faire sonner
» un petit rendez-vous entre brony sa vous dit ? [Bruxelles][08/04]
» Luis SEPULVEDA: Rendez-vous d'amour dans un pays en guerre
» Rendez vous place Stanislas / Son et Lumière
» Calendrier:Perte de rendez-vous [Résolu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aube Saison 2 : Version Zénith :: Maïlys - Zones Civilisées :: Megapagopolis-
Sauter vers: