Bienvenue sur la suite du forum à succès Pokémon Aube, Invité. Après l'incroyable assaut de la Team Zodiac, où en sont les choses sur l'île de Maïlys?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Maïlys ! Me voilà ! [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierrick NightBringer
Dresseur un peu rêveur
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 18/08/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Maïlys ! Me voilà ! [Libre]   Mer 19 Aoû - 19:57

Le vent dans les cheveux, la fraîcheur du courant marin, tout les conditions étaient réunis pour passer un super voyage. Sur le pont, j'étais en compagnie de Gobou et Funécire sur chacune de mes épaules à profiter pleinement de la croisière avant son arrivée. Pendant ces derniers jours, j'ai remarqué qu'il y avait beaucoup de dresseurs qui semblaient puissants... Beaucoup trop puissants pour moi. Je profitais du moments pour me promener dans le bateau malgré un léger pincement au coeur du fait que je n'ai pas sorti Airmure pendant le voyage à cause de sa taille. Pendant ma promenade je me remémorais tout les pokémons que j'avais pu voir. Ils étaient tous fabuleux et je ne les connaissais pas forcément, poussant ma curiosité a son plus haut point et me poussant à les observer pendant la croisière. Soudain, un message venant des haut parleurs.

"Nous vous prévenons que nous allons arriver à Port Lieucca dans quelques minutes. Merci d'avoir utilisé cette compagnie pour vos voyages."

Sur ces mots, je retournais à ma cabine pour ranger mes affaires dans mon sac à dos puis je rappelais mes deux pokémons dans leur ball respectives. Je savais qu'il préférais l'air frais mais vu qu'on allait bientôt débarquer, il allait y avoir une foule considérable et je risquais de les perdre a cause du désordre. Une fois cela fait, je fis l'inventaire plusieurs fois pour être sur de rien oublier puis j'entendis de nouveau.

"Nous vous prévenons que nous sommes arrivés à Port Lieucca. Veillez à ne pas oublier d'affaires et nous vous souhaitons un beau séjour à Maïlys."
Je pris alors mes affaires et me préparais à découvrir un nouveau monde.

Maïlys, ce nouveau monde pleins de mystères et de surprises. C'était la première fois que je voyageais dans un autre pays et mon corps en tremblait d'excitation. Je fis le premier pas sur la passerelle en disant :
- C'est un petit pas pour l'homme, un grand pas pour les BAMBADABOUM
Moi qui voulait faire une bonne entrée et bien c'est réussi ! La passerelle était encore instable et il a suffit d'un seul faux pas pour que je dévale la pente tel un Donphan qui apprenait l'attaque Roulade... Le temps que je reprenne mes esprits, j'étais allongé sur le dos, sous les murmures des passants et la poussière qui volait. Je me relève me dépoussière et décide d'avancer dans ce nouveau périple qui m'attendait. Qu'allais-je découvrir ? Je n'allais pas tarder à le savoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valder Silvène
Poison qui dort
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 07/08/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Maïlys ! Me voilà ! [Libre]   Mer 19 Aoû - 21:42

Valder continuait de traîner dans les rues de Port Lieucca et ses alentours. Un champion d'arène traînait dans le coin après tout, non ? Mieux valait avoir les capacités pour l'affronter avant de s'aventurer dans d'autres villes. A vrai dire, même s'il ne se sentait pas trop en confiance, le jeune homme avait bien envie d'aller voir le champion, rien que pour avoir un aperçut d'un dresseur de haut niveau, en plus d'avoir quelques conseils. Mais avant de se montrer là-bas, il fallait encore un minimum d'entraînement histoire de ne pas trop être ridicule... D'ailleurs, il avait besoin de faire évoluer Queen Poison, sa Coconfort, qui était encore bien trop limitée pour pouvoir se battre correctement. C'est pourquoi il se promenait, avec le cocon dans ses bras, à la recherche de quelqu'un d'assez clément pour lui accorder de son précieux temps et engager un petit combat... Enfin, en tout cas attirer l'attention d'un curieux, ce n'est pas lui qui irait faire le premier pas...
Antasma était comme à son habitude en dehors de sa pokéball. Le Nosferapti était posé sur son épaule, profitant de l'air marin... Quand l'air n'était pas trop pollué par toute l'activité industrielle du port.

L'instinct du jeune dresseur le poussa à rester du côté du port où les bateaux arrivaient, comme là où était arrivé le sien. Avec un peu de chance, il devrait y avoir assez de jeunes dresseurs pour se lancer dans la quête des badges et qui oseraient l'affronter, voyant les pokémons qu'il possède. Bon, ils avaient gagné un peu de niveau depuis le combat contre la Mysdibule sur ce même port, mais ce n'était quasiment rien... Et puis, Valder restait un débutant très peu expérimenté en combat. Ce n'était d'ailleurs pas avec de tels moyens qu'il arriverait à beaucoup s'améliorer... Aaah si seulement il avait assez de courage pour sortir le point d'exclamation et le regard de défi presque méchant, en s'écriant "TU AS CROISE MON REGARD ! BATTONS-NOUS !"... Même si l'idée lui avait traversé l'esprit, jamais il n'aurait le courage de se lancer.

Il se contenterai de sa méthode, comptant sur de la chance, s'il pouvait en avoir. Il fut néanmoins surpris et curieux en entendant le bruit de quelqu'un chutant, hésitant à aller l'aider... Mais finalement, ce n'était pas son problème, si ? Alors il ne se risquerait pas à aller faire un premier contact social de lui-même... Et puis, ses bras étaient déjà occupés par Queen Poison, faisant sa petite princesse, comme à son habitude. Il fut néanmoins amusé intérieurement, sans le montrer extérieurement, et continua sa marche désespérée. Et sens qu'il le sache, sa Coconfort tenait quelques propos... Médisants envers lui.


- Ah bon sang ! Soit il ne veut pas que je bondisse pour trouver un adversaire, soit il attend que tout lui tombe dessus ! Mais ce crétin alors... Si j'étais encore aussi vive qu'en étant un Aspicot, ça ne se serait pas passé comme ça !
- Fiii ! Patiiience, Queen Poison, patiiience... Laisse-moi au moins le plaisiiir de voir au bout de combiiien de temps sa techniiiique fonctiionnera...
- Je crois qu'on connait déjà la réponse...


Il n'y avait plus qu'à compter sur la chance de Valder pour contredire son pokémon, même s'il ne comprenait rien à ce qu'ils racontaient.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrick NightBringer
Dresseur un peu rêveur
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 18/08/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Maïlys ! Me voilà ! [Libre]   Jeu 20 Aoû - 18:55

Une fois remis de mes émotions, je profitais de m'éloigner de la foule pour faire sortir Gobou et Funécire, qui une fois sorti de leurs balls respectives, s'empressèrent de monter sur mes épaules.

-Ben alors les gars, c'était aussi long que ça ?

Gobou s'empressa d'acquiecser tandis que Funécire répondit un petit oui timide, me poussant à sourire moi aussi. Malgré l'agitation qu'il y avait au port, je pouvais remarquer que les rues semblait aussi active et que ça bougeait dans tous les sens quelquesoit l'endroit où mes yeux se posait. En prenant une grande respiration et profitant de la présence de mes pokémons sur mes épaules, je fis un pas en avant en criant :

- MAÏLYS NOUS VOILA !
Ce fut sous les cris de joie de mes deux pokémons que j'entendis quelques murmure du genre

-il doit être fou pour crier ça..
-Ce doit être un touriste... ou un pauvre dresseur...

Je ne fis pas attention à cela et en profitait pour me promener sur les quais et flâner un peu. Je vis quelques pokémons ça et là mais je les connaissais déjà grâce au port avant mon départ.
Soudain mon attention se porta sur un garçon tenant un Coconfort dans ses bras. Non seulement ce pokémon était pas commun dans une ville, mais en plus la personne donnait une sorte de contraste malgré l'activité qu'il y avait au port... C'était un garçon qui semblait plus petit que moi, les cheveux en désordre et de couleur brune mais c'est tous ce que je pouvait voir de là où j'étais. Piqué par la curiosité, je décidais donc de le rejoindre pour commencer une quelconque discussion, savoir d'où il venait, mais surtout tout savoir de ses pokémons.... Ah bah chassez le naturel et il revient au galop...

Après quelques bousculades, je réussis enfin à m'approcher de lui et commença grand bien mal la discussion...

-Euh ... Salut... Tu attends quelqu'un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valder Silvène
Poison qui dort
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 07/08/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Maïlys ! Me voilà ! [Libre]   Jeu 20 Aoû - 23:52

Et c’est finalement en peu de temps que quelqu’un vint interpeller Valder. Les deux pokémons furent surpris de voir que la technique du jeune homme marcha. Heureux coup de chance ou destin plaisantin ?

- Je le savais, j’aurai dû pariiié…
- Aucun commentaire.


Un autre jeune homme, sûrement un jeune dresseur également vu qu’il s’agissait de celui qui était tombé du bateau. Bon, ce n’était pas un combat qu’il demandait, mais c’était déjà ça. Au final, le jeune dresseur du poison n’avait pas fait le premier contact social. N’empêche que ça restait une personne humaine cette fois-ci ! Ses principales rencontres étaient jusqu’à maintenant de simple pokémon…

- Ah, euh, salut… Non, non, je n’attends personne…

Il aurait bien voulu dire qu’il n’attendit qu’une personne : lui ! Quel dommage, il avait l’humour mais pas le courage... Il se gratta derrière la tête, un peu gêné, ne sachant pas trop quoi dire d’autre. Il ne fallait pas qu’il parte celui-là, si ? Quelqu’un avait été assez curieux pour lui adresser la parole, à lui ! Ca ne pouvait pas tourner mal, si ?

Antasma prit les devants. Il prit son envol, repérant exactement où était le dresseur, et cracha du poison devant lui. Son ton agressif reprit.


- Ah non Antasma, pas toi ! Pas maintenant ! Queen Poison et Moldgath m’en ont déjà fait assez baver comme ça…

Le Nosferapti ne se calma pas. Il vola à toute allure autour de lui et de l’autre dresseur, poussant des cris stridents.

- C’est bon, j’ai compris, c’est bon ! Pfiou… Si c'est pour me faire suer comme ça...

Il regarda son interlocuteur, gêné, tentant également de rattraper son volatile. Il comprenait que la chauve-souris voulait qu’il dise la vérité.

- Oui, enfin non... Heeem je veux dire, j’avoue, je cherchais quelqu’un pour faire un combat, voilà voilà… J’ai besoin de m’entraîner pour faire ma première arène. Je sais pas ce que t’en penses, et je t’aurai bien proposé ça en fait mais c’est que euh… En fait, ici, ça n’est pas très propice au combat, vu tout ce monde. Et puis, je suppose que tu arrives juste. Je t'ai vu chuter à vrai dire et... Non non ne crois pas que j'espionne tout le monde pour trouver quelqu'un pour combattre hein ! Tu dois être fatigué et... Voilà, c'est tout... Je crois.

Il le faisait exprès, non ? Tout pour repousser la proposition de combat ! La Coconfort désespérait en voyant ça. Ne pouvait-il pas penser à la plage par exemple ? A ce rythme, l’insecte ne pensait jamais pouvoir devenir une Dardargnan, une fière reine guêpe…

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrick NightBringer
Dresseur un peu rêveur
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 18/08/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Maïlys ! Me voilà ! [Libre]   Ven 21 Aoû - 18:17

J'entamais la discussion pour voir s'il attendait vraiment quelqu'un lorsqu'il qu'il me répondit que non... Il n'attendait personne... Chacun ses goûts après tout, on peut profiter du décor que nous offre l'océan tout ça... Après avoir vu le Coconfort dans ses bras, je vis un Nosférapti sur son épaule.

-Ouah un Nosférapti ! C'est pas commun ici, je veux dire en ville ! dis-je d'admiration

J'allais le regarder sous toute les coutures quand soudain, la chauve-souris prit son envol et commença à me cracher du poison à mes pieds. Rien que ça ! Par réflexe, je me reculais donc d'un cas et regardais le dresseur qui essayer de rattraper le pokemon qui maintenant fait des bruits stridents.

-Euh il a un problème ton Nosférapti ? J'ai fait quelque chose de mal ou ...?

Sous les cris incessants du volatile, mon Gobou commença à grogner tandis que Funécire prenait peur à ce spectacle.

-Ne t'inquiète pas Funécire, Je pense qu'il nous aurait déjà attaqué depuis longtemps s'il le voulait vraiment.

Au contraire, on aurait pu croire que ce Nosférapti cherchait quelque chose mais quoi ? Une baie ? Un objet rare ? Soudain, le dresseur en face de moi m'expliqua qu'il cherchait un adversaire pour pouvoir faire un combat afin de, plus tard, affronter le champion. A ce moment, je ressentis un frisson d'excitation et je n'écoutais plus la fin de sa phrase tellement l'envie de faire un combat pouvait être grande.

-Mais ce serait génial un combat ! Ce sera mon tout premier ici en plus ! Même si ici c'est pas adéquate on peut chercher un endroit plus espacé... Mais tu connais la ville toi ? Vu que je viens de débarquer..

Je cherchais des yeux un endroit où faire notre combat mais les quais ne semblait pas être une bonne idée..

J'espère qu'il y a un parc ou une zone vaste dans le coin.

-Si tu as une quelconque idée où le faire il y a pas de soucis je te suis !

J'étais dans un tel état ! on aurait dit Noël avant l'heure... Je priais intérieurement pour que le jeune dresseur sache où trouver une telle "arène" pour faire le premier combat...
Et ce n'était pas mes deux pokémons qui allaient me contredire. Gobou était excité alors que mon pokémon spectre semblait un peu nerveux.

-Oh Yeah ! Un combat ! Ca va marquer le début de notre aventure ça !
-Euh un combat ? C'est quoi ?
-C'est quand deux pokémons s'affrontent pour montrer qui est le plus fort...
-Quoi ? Mais ça va être notre premier combat alors... J'espère que ça va bien se passer...


Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valder Silvène
Poison qui dort
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 07/08/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Maïlys ! Me voilà ! [Libre]   Ven 21 Aoû - 21:04

En entendant ce qu’affirmait le jeune homme en face de Valder, Antasma se calma immédiatement et se reposa sur l’épaule de son dresseur. Une chance que ce gars ait envie de faire un combat, ça débarrasser le jeune aux poisons d’une situation embarrassante pour lui. En plus, il avait tout l’air d’être quelqu’un de sympa et effectivement débutant dans les combats, vu son Gobou et son Funécire ! Voilà qui rassurait Valder, souriant bêtement en voyant son interlocuteur aussi enthousiaste.

- Je m’excuse quand même, en tout cas, pour Antasma… C’est pas commun d’en voir en ville parce que c’est un pokémon pas forcément apprécié. Les gens en ont de mauvais souvenirs en se promenant dans grottes. Sinon, merci pour accepter de combattre ! Mais je ne suis pas très fort, et euh… Non rien, en fait. Juste que j’utilise que des pokémons poison.

Il préféra couper court dans ce qui allait être un bafouillage et un manque de confiance en soi. Mais il se rattrapa en changeant un peu le sujet, prévenant quels pokémons il utilisait. C’était pas courant un monotype poison, et il valait mieux prendre des précautions si jamais les pokémons adverses se faisaient empoisonner. Au pire, il y a des centres pokémons, et cette fois-ci Valder avait pensé à prendre antidotes et baies pêcha.

Il réfléchit un instant, allant se gratter la tête par réflexe. Ce réflexe fut coupé court lorsqu’il sentit cette fois-ci que Queen Poison allait glisser de son autre bras cette fois-ci. Sa tête afficha rapidement une expression de surprise à ce moment.
Son volatile mordilla son haut, le tirant un peu en voulant montrer une direction. Valder ne comprit pas de suite ce qu’il voulait dire, mais eut soudain l’illumination.


- Ah ! Mais oui je sais, la plage ! J’y étais hier à peine, c’était un endroit tout calme et parfait pour se battre ! Et puis, ça devrait plaire à ton Gobou je suppose. Viens !

Et oui, la plage. Les deux dresseurs devaient être un peu à l’ouest pour ne pas y penser, ni l’un, ni l’autre. Ce n’était pas grave non plus. Ils venaient à peine d’arriver après tout, non ? En tout cas, la plage était effectivement un bon endroit pour un combat. Il y avait été la veille, lorsqu’il avait rencontré cette Mysdibule. En y repensant, il passa sa main dans sa poche, vérifiant que la pierre qu’elle lui avait offerte était encore là. C’était étrange cette pierre. Une valeur sentimentale peut-être ? Mais il y avait quelque chose qui l’empêchait de s’en séparer. Comme si cette pierre n’était pas juste une vulgaire pierre…

C’est en tout cas, plus souriant et avec une démarche plus enjouée, que Valder conduisit l’autre dresseur vers l’endroit où il pensait. Il y avait un peu plus de monde que la veille, mais il y avait largement la place pour combattre.


- Au fait, je m’appelle Valder. Et pour débuter ce combat, je vais laisser Queen Poison, ma Coconfort, commencer ce combat.

Il s’écarta un peu de l’autre dresseur, pour laisser la place à leurs pokémons pour se battre. Il laissa alors son pokémon s’avancer sur le terrain, bondissant comme elle pouvait. Cela pouvait paraître étrange d’envoyer un tel cocon en combat, surtout qu’il laissait le loisir à son adversaire de prendre l’avantage avec son Funécire. Mais peu importe. Tout ce qu’il voulait était ce que Queen Poison désirait aussi…

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrick NightBringer
Dresseur un peu rêveur
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 18/08/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Maïlys ! Me voilà ! [Libre]   Ven 21 Aoû - 22:23

Impatient d'en découdre avec mon futur adversaire, je le suivis avec mes pokémons sur le dos pour parvenir à une vaste plage. C'était parfait pour laisser place à un combat, surtout avec le vent et la mer pas loin. Avant de commencer le dresseur se présenta puis se prépara au match.

-Moi c'est Pierrick. Enchanté !

Puis l'heure était enfin arrivée, Valder présenta son premier pokémon, qui répondait au nom de Queen Poison. C'était pas mal pour un futur Dardargnan de le nommer ainsi.

Mes deux pokémons firent un pas en avant avec l'air d'en découdre, enfin surtout Gobou qui venait de sauter de mon épaule pour se placer devant lui. Funécire quand à lui, était descendu doucement pour se placer à côté de moi.

-Gobou attend ! Viens on va faire rentrer quelqu'un d'autre
-Quoi ?! Mais je voulais en découdre moi... C'est pas juste..

A ce moment je sortis une troisième pokéball renfermant mon Airmure puis je dis :
-Il n'a pas pu sortir a cause du voyage, autant le laisser en profiter un peu.

Gobou mit un bref instant pour réfléchir puis lança un cri voulant dire

-Aaaaah... Pas faux...

Le pokémon eau revint alors aux côté de Funécire et moi même avant que je lance la pokéball dans les airs en criant :

-Airmure Profites-en !

Sous un petit flash, l'oiseau d'acier sortit de la pokéball puis s'envola dans les airs pour rester en vol statique...

-Airmure, c'est notre premier combat je compte sur toi !
-Vas y Airmure !
-Tu vas gagner Airmure !

Le Airmure poussa un cri, laissant les deux pokémons sans voix.

-SILENCE ! Je n'entend plus rien ! C'est un combat c'est super important !

Paré pour ce début de match, je pouvais remarquer dans ce round que Airmure avait l'avantage, mais rien n'était joué d'avance... Je décidais quand même d'ouvrir les hostilités en faisant un signe à Valder.

-Airmure, utilise Météores !

Le pokémon aux ailes d'acier battit fortement des ailes faisant apparaîtres des étoiles blanches qui se dirigeait à toute vitesse vers son adversaire ouvrant le bal d'un combat qui promettait d'être passionnant.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valder Silvène
Poison qui dort
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 07/08/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Maïlys ! Me voilà ! [Libre]   Sam 22 Aoû - 0:50

Valder était persuadé que ce serait le Funécire qui irait au combat. Pour cause, son type feu allait lui permettre de prendre l’avantage et son double type de le protéger des attaques de Queen Poison. Mais à sa grande surprise, ce n’était pas lui qu’il envoya au combat. Mais pire encore ! Un Airmure ! Le jeune dresseur écarquilla les yeux en voyant ça, désespérant intérieurement. Allez, il fallait qu’il se calme et qu’il ne considère pas dès maintenant que tout est perdu d’avance. Il se mit à réfléchir. Ca volait ce truc, et vu l’allure de l’insecte, il n’allait jamais pouvoir l’atteindre ! Donc, il fallait peut-être attendre qu’il s’approche ? Mais sa cuirasse d’acier le protégera contre le poison, et son double-type des coups d’insecte !

Et pendant qu’il se lamentait intérieurement, cherchant une solution, l’adversaire le prit de court : un Météore venait d’être ordonné. Coup de chance, une attaque spéciale, ça ne devait pas être son fort ! Cette idée lui redonna légèrement le sourire, avant de se rendre compte que la défense contre ce genre d’attaque du cocon était misérable. Son expression fut un peu paniquée. Que faire ? Vite !


- Euh… Armure ! Armure, vite !

L’insecte fit l’action demandée. Elle renforça sa défense. Mais ça n’allait pas l’aider pour le coup. Les étoiles blanches renversèrent donc le petit pokémon.

- Eeeh crétin réfléchit un peu ! Armure c’est pour la défense, pas la défense spéciale !!

Il ne comprenait pas ce qu’elle disait, mais vu son énervement, il comprit qu’il avait fait une gaffe. Il grimaça alors, secouant sa main devant lui. Mais que faire à cette distance ?

- Bon euh… Sécrétion ? Ah, ouais, ralentit-le avec ça !

Ca pouvait être pas mal de recouvrir de soie gluante le volatile. Ca le gênerait… A moins que ça ne fasse pareil que contre cette Mysdibule, la veille. Elle s’était dépatouillée de là après tout. En se remémorant cela, il voulut changer de stratégie.

- Non attends pas comme !… ça. Trop tard…

Oui, trop tard. Queen poison avait déjà lancé son fil de soie vers l’oiseau. Tant pis, peut-être gagnerait-il du temps quand même pour avancer une stratégie possible contre un tel adversaire. Avec le peu de mouvement dont elle disposait, ça risquait d’être compliqué. Surtout vu que l’adversaire pouvait voler et que Valder paniquait intérieurement. Il avait aussi cette pression qui l’empêchait de réfléchir correctement. Cette pression de se dire qu’il risquait de se ridiculiser face à Pierrick. Antasma était heureusement là. Il lui souffla quelques mots, et bien qu’il ne comprenait pas ce qu’il racontait, l’entendre le calma.

- Fiiii ! Détends-toi, Valder, détends-toi… La viiiictoire n’est pas le but recherché iicii… Seul l’entraînement nous intéresse pour le moment.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrick NightBringer
Dresseur un peu rêveur
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 18/08/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Maïlys ! Me voilà ! [Libre]   Sam 22 Aoû - 17:25

Pour une première attaque, elle était plutôt réussi. le dresseur demanda a son pokémon d'utiliser la capacité Armure visant à renforcer sa défense. C'était une belle initiative venant de Valder mais les étoiles percutèrent le pokémon insecte de plein fouet, le faisant tomber sur le coup. Queen Poison se releva, grognant sans doute quelque chose, je ne pouvais pas entendre de là où j'étais.... Soudain, le dresseur ordonna de lancer une attaque sécrétion. C'est ainsi que le pokémon lança une toile gluante en direction de l'oiseau d'acier. La toile continuait son trajet et je calculais combien de temps il aurait fallu pour l'esquiver puis je donnais enfin l'ordre en question.

-Airmure prépare toi à stopper cette... Oh non !

Malheureusement, je passais trop de temps à réfléchir... Par réflèxe; Airmure mis son aile drote en avant pour se protéger, laissant la toile gluante se répandre sur celle-ci. Le pokémon oiseau fut alors forcé de se poser, la substance douteuse sur son aile encore tendue

-Mais quelle est donc cette invention, ça à l'air gluant !mais à la fois facile à retirer ... Ca risque de me prendre du temps quand même...

Pas le temps de réfléchir, il me faut une solution vite ! Gagner du temps mais comment ?! Mes pensées se mélangent et le stress me gagna peu à peu quand soudain je vis Gobou et Funécire jouer avec du sable... Du sable... Mais là voilà la solution !

-Airmure utilise Jet de sable pour gagner du temps.

L'oiseau de fer utilisa donc sa seconde aile pour lancer trois salves de sable humide, volant très bien au passage, en direction de Queen poison pendant qu'il essayait de retirer la toile avec son bec.

-Juste un peu de temps, je t'en prie...

J'avais l'impression d'avoir une énorme pression, je venais de perdre un superbe avantage et je risquais de le payer cher très cher... Pendant ce temps, Gobou et funécire continuait à jouer mais le pokémon spectre remarqua que quelque chose n'allait pas..

-Gobou ! Dis ... Pourquoi pierrick est comme ça ?
-Comment ? Ah oui il semble tendu... Il a certainement du faire une bêtise.
-Regarde Airmure ! Il a quelque chose sur l'aile... répondit le pokémon spectre en montrant l'oiseau de fer, ne porvoquant qu'un soupir d'exaspération venant de Gobou.
-Gagné... T'inquiète pas viens jouer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valder Silvène
Poison qui dort
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 07/08/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Maïlys ! Me voilà ! [Libre]   Sam 22 Aoû - 22:06

Ah ? La Sécrétion avait atteint l’aile ? Mais c’était cool alors ! Il pouvait gagner du temps alors ! Mais que fallait-il faire ? Tenter de s’approcher ou en rajouter encore ? L’Airmure risquait de s’envoler avant que le Coconfort l’atteigne. L’insecte était beaucoup trop lent. Cependant, elle ne put rien faire pour stopper le jet de sable. Pas un mouvement pour pouvoir se déplacer et esquiver. Bon, si la vitesse adverse avait baissé, sa précision était devenue plus basse. Un problème pour un être aussi lent ! Il ne pouvait pas se risquer à lui ordonner de se rapprocher.

- Refais une Sécrétion ! Enfin, recouvre-le pour le piéger, si tu arrives à le viser…

Si l’aile avait été bloqué, alors peut-être que le bloquer complètement sous ces fils gluants pourraient vraiment faire prendre l’avantage… Peut-être. Encore faudrait-il qu’elle vise correctement. Comment savoir ce qui en résulterait ? Autant rendre ce temps d’incertitude utile. Si la défense spéciale du pokémon ne pouvait augmenter, sa défense, si. Et ce serait sûrement le bienvenue si cet oiseau avait quelconque attaque physique, voir efficace contre Queen Poison. Il ne réfléchit donc pas plus longtemps.

- Une Armure ! Encore !

Elle hésita, ne comprenant pas pourquoi il ne voulait pas attaquer maintenant. Mais elle finit par obéir. Tant mieux, peut-être comprenait-il les bases du combat. Se booster, et affaiblir l’adversaire de manière non-offensive. A retenir pour la suite, ce serait peut-être utile pour son prochain combat. Qui serait sûrement l’arène.

Antasma continuait de percevoir la scène, à sa manière. Queen Poison, si elle se débrouillait bien, pourrait atteindre une forme qui conviendrait vraiment à une reine. La chauve-souris en était presque jalouse. Lui, il était encore qu’à son premier stade, impossible de voir autrement qu’avec des ultrasons. Bon, il sentait bien que le moment n’était pas encore venu pour lui d’acquérir un tel don des cieux… Mais il était patient. Pour l’instant, il continuait d’encourager son dresseur.


- Ouiii, c’est ça… Fiiii ! Gêne-le, affaibliii-le, empêche-le de bouger, et protège-la…

Le volatile lui avait effectivement tout compris, et ne faisait que confirmer les décisions de Valder. Le pokémon réfléchissait souvent à des stratégies et à son avenir, lorsqu’il avait du temps libre. Oui, Antasma était vraiment déterminé à devenir aussi puissant qu’il le désirait. Même s’il devait prendre le temps qu’il fallait et faire les sacrifices nécessaires.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrick NightBringer
Dresseur un peu rêveur
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 18/08/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Maïlys ! Me voilà ! [Libre]   Mar 25 Aoû - 21:07

Le moment de répit dont je profitais ne durait pas longtemps, Après avoir aveuglé son adversaire, le pokemon acier attendait des ordres pour pouvoir continuer. Méfiant, je restais sceptique à l'idée de continuer une attaque rapprochée. La sécrétion avait bien gênée l'aile de l'oiseau et même s'il il le retirer peu à peu, il pouvait perdre du temps. Soudain, le dresseur ordonna à son Coconfort de lancer de nouveau Sécrétion. les tirs furent hasardeux mais obligèrent Airmure à bouger, averti cette fois-ci de la dangerosité de ces fils. C'était le moment, il faut lancer une contre attaque.

-Airmure utilise Picpic !

L'oiseau de rapprocha de l'insecte par le biais de quelques bond puis utilisa son bec pour le piquer à de nombreuses reprises. Peu avant l'impact, je vis le Coconfort qui était près à recevoir le choc. Je ne comprenais pas.... Il ne cherchait même pas à esquiver les coups. Puis alors je compris.

-Airmure recule toi vite ! Tu ne lui feras rien avec ton bec ...

Le pokémon insecte avait utilisé Armure... Deux fois de suite et il a une défense aussi solide qu'un pokémon Roche... Les attaques comme Picpic ne lui feront rien vu ce que ça a donné.

Pas le choix, il va falloir utilisé Météores si je veut le vaincre, et continuer à baisser sa précision... Mais quelque chose me dit qu'il ne se laissera pas faire... Mais pour le moment, on fonce !

-Airmure utilise une nouvelle fois Météores.

Le pokémon leva son aile et la rabattit, faisant voler plusieurs étoiles banches en direction du pokémon adverse, puis donna quelque coup de bec dans le fil pour essayer a nouveau de se dégager, petit à petit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valder Silvène
Poison qui dort
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 07/08/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Maïlys ! Me voilà ! [Libre]   Mer 26 Aoû - 12:29

Pic-pic ? Ah non ! Ca allait être dangereux ça ! Une attaque vol, venant d’un pokémon vol, ça renforçait l’attaque ! En plus, c’était efficace contre un insecte. Queen Poison le fixa dans les yeux, sachant qu’elle ne pouvait rien faire face à ça. Elle ne bougea pas, restant de marbre, presque imperturbable. Cependant, le dresseur changea d’avis. Pourquoi ? Elle était aussi intimidante que ça ? Mais bon, ils n’allaient pas s’en plaindre. De toute façon, avec les Armures qu’elle avait faite, elle aurait minimisé les dégâts de manière efficace.

A la place il opta pour utiliser à nouveau Météores. Etait-ce une bonne chose, vu le peu d’offensive spéciale de l’adversaire, ou une mauvaise vu la faible capacité de Queen Poison à faire face aux attaques spéciales ? Valder ne savait pas trop. Et il ne pouvait pas lui ordonner quoique ce soit vu que tout serait vain pour contrer ça. Cette attaque découperait trop facilement les fils de soies, et une Armure ne servirait à rien dans ce cas. Mieux valait attendre que ça passe avant d’attaquer.

Cependant, quelque chose interloqua le jeune homme. Elle ne bougeait vraiment pas. Elle restait tout à fait immobile face aux Météores. Pas elle ne se recroquevillait pour mieux encaisser l’attaque. Les étoiles blanches tranchèrent de part en part le pokémon. On pouvait voir le cocon se déchirer ici et là sous l’effet de l’attaque. Deux dards sortirent par la tête, avant de déchirer le reste, et dévoiler une guêpe, un peu plus grande que la moyenne de son espèce.

Ca y est, Queen Poison avait évolué. Elle était devenue un Dardargnan.

Elle fit vrombir ses ailes, prenant enfin son envol. Elle était désormais prête à se battre contre l’Airmure. Le seul truc qu’espérait Valder, c’est qu’avec son sale caractère, elle n’hésite pas à se faire entendre à sa manière… Il n’avait pas vraiment envie de goûter aux dards d’un Dardargnan. Ceux de son Rapion étaient déjà assez…


- Queen Poison ! Super, tu as enfin évoluée !

Et ça allait changer beaucoup de choses. Notamment au niveau de ses statistiques. Certes, elle perdait de la défense, mais elle gagnait en attaque, en vitesse et en défense spéciale. Coup de chances aussi, elle héritait des attaques qu’elle avait apprises sous ses autres formes, dont l’Armure ! D’ailleurs, ceux utilisés précédemment palliés à sa faible défense de base. Vraiment, Valder était content de son choix. Elle allait pouvoir supporter les offensives adverses. Seul sa baisse de précision était une ombre à son tableau.

Il réfléchit un instant sur ce qu’il avait vu concernant les attaques que pouvait connaître un Dardargnan, à ce niveau. Heureusement qu’il avait prit un peu le soin d’étudier ça.


- Puissance, Queen Poison ! Et Double-Dard !

Bon, les attaques étaient choisies un peu aléatoirement. Mais pourquoi pas après tout ? Augmenter la possibilité de coups critiques, c’était pas une mauvaise idée en fait. Double-dard, ça allait être faible contre un Aimure, entre le double-type désavantageux et la défense adverse redoutable, mais ça restait une attaque profitant du type de son lanceur. Et qui une chance de faire deux coups critiques d’affilé grâce à la puissance !

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrick NightBringer
Dresseur un peu rêveur
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 18/08/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Maïlys ! Me voilà ! [Libre]   Mar 1 Sep - 18:27

Après avoir lancé l'attaque Météores, je vis le Coconfort encaissé la totalité de l'attaque, sans bouger. Je pouvais même apercevoir le cocon se couper sur certaines parts. Puis je vis quelque chose d'inattendu. Deux dards étaient en train de sortir du cocon puis le corps d'un Dardargnan. Le pokémon insecte prit alors son envol, sous mes yeux ébahies par ce spectacle. Alors mon avantage aérien est perdu mais au moins, sa défense était toujours basse... Puis je me rappelais de ce détail, celui qui plomba littéralement mes pensées.. S'il avait évolué alors ses stats auraient augmenté, et en plus il a encore Armure... Mais Pourquoi cette arrivée est sous le signe de la malchance !

Bon... Reprend tes esprits... Airmure a presque réussi à se libérer et pourra bientôt s'envoler et l'effet de Jet de sable...

Puis je vit le cocon qui était à présent en lambeau, provoquant un facepalm de désespoir

Ne s'applique plus sur lui... Bordel !

La situation m'échappait totalement, la panique gagnait peu à peu de la place quand soudain, Gobou monta sur mon épaule pour me donner de petits coups de pattes, me donnant alors le sourire.

-Calme toi... Réfléchis bien. Tu es encore dans un combat dans pas la peine de stresser et je suis sur que ta plaque de fer géante va s'en sortir.
-Hey ! je t'ai entendu ! Tu vas voir une fois que j'ai fini...

Alors que je reprenais peu à peu mes esprits, je vis alors le second dresseur prendre l'initiative et donner une attaque. Double coup si je me rappelle bien... Le Dardargnan
s'élança vers l'oiseau d'acier puis lui donner deux violent coups de dard : l'un dans le torse et l'autre dans l'aile engluée provoquant ainsi une libération accélérée d'Airmure.

-Airmure, vole dans les airs pour te battre à égalité avec lui.

Airmure déploya ses ailes mais décolla avec un léger retard, comme si l'attaque ne l'avait pas laissé indemne...

-Très bien Airmure maintenant utilise Groz'Yeux puis enchaîne avec Picpic

L'oiseau de fer prit alors un regard menaçant, tentant de déstabiliser le Dardargnan puis se mit à s'envoler vers l'insecte toujours avec un regard mauvais et l'envie de le vaincre, donnant alors des coups bec. J'espère que la défense réduite et l'avantage du type permettra de faire de sérieux dégats mais quelque chose me dit que je ne serais pas au bout de mes surprises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valder Silvène
Poison qui dort
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 07/08/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Maïlys ! Me voilà ! [Libre]   Mar 1 Sep - 20:38

Voilà qui remettait en cause la stratégie mise en place par Valder ! Les Groz’yeux abaissait la défense d’un pokémon. Celle-ci, venant d’un Dardargnan, n’était pas au top. Si on lui retirait ce qu’il avait obtenu par le biais d’armure, alors ça posait vraiment problème. Surtout pour le rendre aussi vulnérable à une attaque aussi efficace contre lui ! Le jeune homme déglutit, sachant qu’en allant aussi proche de son adversaire, il ne fallait pas espérer le prendre de vitesse et esquiver le coup. En effet, car le volatile adverse intimida Queen Poison, et avait semblé en profiter pour donner des coups de bec douloureux.

Le dresseur se mordilla la lèvre. La reine se contenterait-elle de son évolution ou voulait-elle une victoire en plus ? Il fallait prier pour que ça soit la première solution. Que faire ? Le terrain parfaitement plat empêcherai de réaliser une idée qu’il avait eu : faire un piège de sécrétion comme une toile d’araignée. Cette idée lui était venue en repensant au Migalos qu’il avait affronté. La dextérité de l’insecte lui aurait permit de se faufiler et d’éviter de se faire piéger elle-même.

Pas le temps de réfléchir. Queen Poison avait un sérieux avantage de vitesse, alors autant le mettre à profit. Un peu hasardement, il donna son ordre, paniqué par le fait qu’il ne savait pas s’il adoptait un bon réflexe.


- Furie !

La guêpe s’exécuta, faisant bourdonner ses ailes d’une manière peu rassurante pour qui a peur des guêpes. Elle s’élança pour enchaîner l’adversaire de coups furieux. Réussirait-elle ? Le manque précision jouerait-il en sa défaveur ? Et si elle atteint sa cible, combien de coups seront assénés ? Et pourront-ils percer l’énorme défense adverse ? De nombreuses questions qui trouveraient sûrement réponse dans peu de temps.

- Fiii ! Les coups criiitiiiiques aideront… La Puiiissance augmentera les chances d’y arriiiver, en viisant les points sensiiiibles…

Le simple fait que Valder entende son Nosferapti était encourageant pour lui. Et pour ne pas raconter n’importe quoi, la chauve-souris commentait ce qui pouvait se produire. Queen Poison en avait bien conscience de ce qu’il racontait, et elle essaierait de viser les points sensibles de l’Airmure.

Il n’y avait plus qu’à prier pour que des coups critiques s’enchaînent. Même si c’était peut-être un peu trop demandé.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: Maïlys ! Me voilà ! [Libre]   Sam 26 Sep - 15:01

Le combat entre deux jeunes Dresseurs qui semblaient pourtant inexpérimentés faisait rage sur la plage et, malgré leurs efforts pour rester dans un endroit calme pour se donner corps et âme dans la joyeuseté du combat Pokemon, les deux participants n'avaient pas remarqué la foule qui commençait à s’amasser sur la promenade faite de bois. Celle là même qu'ils avaient empruntée pour venir jusqu'à leur lieu de bataille.

Pourquoi? Pourquoi autant de monde serait attiré par la vision d'un combat somme toute banal? Quelque chose d'étrange flottait dans l'air, comme un parfum d'Amande tandis que la Dardagnan allait s’empresser d’exécuter les ordres de son maître. Certain frémissait déjà à l'idée que cette attaque, aidée par la vitesse colossale du Pokemon insecte, allait donner le coup final de ce duel. Un coup qui enverrait peut être le Airmure au tapis? Mais est-ce vraiment ce que tout les spectateurs veulent? Ça c'est encore moins probable, surtout qu'un homme étrange parlait dans... Et bien dans ce qui semblait être sa montre??


"Lancez la machination... C'est le Candidat idéal."

Bigre mais de quoi peut-il bien donc parler? On ne peut pas le savoir tout de suite. La seule chose de sûr, c'est qu'un blond, au look de surfeur chic, affublé d'un Bermuda Rouge ne lui allant pas au teint, partit d'un petit cabanon, non loin de là pour se mettre à trotter. Comme si il faisait du Jogging depuis longtemps il se versa une petite bouteille d'eau légèrement verdâtre qui sentait étrangement l'écrasé de Baie Pêcha. Mais bon ce n'était que pur hasard.

Fort rapidement, le Blondinet, comme si de rien n'était, passa en plein milieu du champ de bataille et, devant le regard interloqué du petit attroupement formé, s'interposa. Il se prit donc l'attaque furie de plein fouet, il se prit exactement deux coups au niveau du Pectoral Gauche et Trois coups dans les Abdominaux , qu'il avait fort heureusement bien prononcé! L'homme s'écroula alors... Mais pourquoi avait il fallu qu'il soit si grand?? Tandis que la foule était prise de stupeur et de panique, un homme, les cheveux grisonnants, celui là même qui avait parlé dans sa montre il y à quelque temps de cela, s'approcha, disant d'un ton plus que théâtral la phrase suivante:


"Oh non! Fort heureusement je suis médecin! Poussez vous! Poussez vous!"

Mais qu'est ce qui se passe là?! De toute façon Il ne s'agissait que d'une attaque Furie... Ce n'est pas comme si La guêpe lui avait inculqué un quelconque venin?? De plus il lui prenait le pouls au mauvais endroit? Posant son index à la base de son cou.

"Qu'avez vous fait? Cet homme va mourir!"

Pensez vous qu'ils veuillent extorquer de l'argent aux deux pauvres dresseurs? Non! C'est bien pire que cela! Ce qui semblait être un Médecin se redressa en brandissant une boule, un petit bonbon Verdâtre affublé d'une tête de mort blanche.

"Fort heureusement, mesdames et messieurs, j'ai ici une toute nouvelle Baie Maxi-Pêcha Plusplus! Une baie qui pourra sortir vos Pokemons avec 100% de chance de l'effet d'un poison mortel!!"

Mais les gens ne sont pas aussi stupide tout de même? Une Baie Pêcha soigne déjà vos Pokemons avec brio... Et en plus de cela le Médecin engouffra sa boule dans dans la gorge du blond, toujours au sol, qui se releva «Miraculeusement».

"Je suis guérit!! Merci Docteur il faut qu'immédiatement j’achète votre invention pour protéger moi et ma famille des Dangereux Pokemons Poisons!!"

"Oh... Mais je n'avais pas prévu de vendre mon prototype... Mais que diriez vous de 100 pokédollars? 50 pour les 100 premiers achats!"

Et voila que la foule s'avance dans une euphorie qui n'avait pourtant pas lieu d'être. Le combat était il fini du coup? Les deux Dresseurs ne pouvaient même plus ce voir dans cette masse de gens qui brandissent des Baies qui sont à peine plus utile qu'un cailloux.
hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valder Silvène
Poison qui dort
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 07/08/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Maïlys ! Me voilà ! [Libre]   Sam 26 Sep - 17:13

Qu’est-ce qui venait de se passer ? Qui était cet homme qui d’un coup débarquait de nulle part pour se prendre la furie de Queen Poison ?! Ca interrompait tout bonnement le combat ! Valder écarquilla les yeux, tout en restant bouche bée devant une telle idiotie. Oui, il en était complètement abasourdi ! Et lorsqu’un autre homme apparut, s’exclamant qu’il était docteur et tout le blabla qui va avec, le jeune homme eut le réflexe du facepalm. Bruyant.  Mais il se fit un peu mal au nez de cette manière, alors il le regrettait un peu.

- Mais mais mais... C’était une attaque Furie ! Comment pouvait-il être empoisonné... ?
- Fiii ! Iiil yy a vraiment des humains crétins qui tiiiennent à fiiniiir à l’hôpiiiital... Un coup criiitiiique aurait pu toucher un organe viiitale.


La chauve-souris prit son envol en disant cela. Le combat était terminé maintenant, non ? Alors il pouvait s’inviter sur la scène si on pouvait considérer cela comme ça.

- Et comment ça dangereux pokémons poisons ? Ils ne sont pas forcément plus dangereux que d’...

Antasma fut rapidement énervé par ces énergumènes. Si bien qu’il alla voleter autour d’eux, avant d’essayer de les mordre et leur aspirer un peu de sang. Queen Poison fut pour le coup sur la même longueur d’onde que le volatile. Elle lança un regard plus que noir vers les deux étranges personnes, avant de vouloir vraiment les empoisonner en tant un Dard-Venin.

- ... Quoique. Arrêtez ça !! Vous êtes vraiment obligés de contredire ce que je dis ?! Cria-t-il, bien que sa voix ne portait pas trop, la tête un peu en avant et les épaules rebroussées vers l’arrière, tout en ayant ce tic de faire dansoter ses doigts.

Bon, il n’allait pas non plus se jeter sur eux pour les arrêter. De toute façon, ces deux hommes l’avaient cherché, et quelque chose l’empêchait de faire quoique ce soit d’autre pour les aider. Enfin, il se dépêcha juste de préparer sa sacoche en mettant baies pêcha et antidotes sur le dessus de ses affaires. Ca au moins, ça guérissait vraiment du poison. Cependant, la masse de gens s’attroupa autour d’eux, ne semblant pas prêter attention aux deux pokémons qui allaient s’en prendre au vendeur. Ou alors... Ils n’allaient pas attaquer Antasma et Queen Poison, si ?! Pas question que la moindre personne leur fasse du mal ! Le pire, c’est qu’il avait perdu de vue Pierrick dans cette masse.

Valder pouvait au moins se rassurer en se disant qu’il n’était pas agoraphobe. Mais bon, tous ces gens qui se bousculaient et qui le bousculaient étaient particulièrement gênant.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: Maïlys ! Me voilà ! [Libre]   Lun 5 Oct - 16:29

Et oui, tout le monde brandissait la trouvaille du charlatant comme si il s'agissait là d'un précieux trésor. Et après tout vu le prix qu'il avait déclamé et le fait que bientôt cela serait utilisé sans jamais avoir d'effet, on peut appeler ça effectivement un Trésor, même si il s'agit d'un trésor maudit. Visiblement les deux protagonistes, car oui cela ne semble choquer personne que la dites victime se mette à vendre également ce produit de bonimenteur. Mais passons! Les deux Protagonistes donc ne daignaient même pas faire attention au jeune Valder, ils avaient les poches bien remplies et une mine réjouie. Cela peut se comprendre.


"Nous allons être riche!"

"Ne dis pas de bêtise! Nous le sommes déjà! Hahaha!"

Mais c'est alors que, malgré les recommandations de leur dresseur, se lancèrent à l'assaut des deux charlatans. Voila qui pour une fois allait dans le sens des escrocs, confirmant alors leurs dires. Ce fut Antasma qui, le premier, réussit à Attraper le blond à la gorge, tellement bien que celui ci mit du temps à réagir. Tournant ensuite sur lui même en essayant de se défaire de son emprise.

"Professeur!! Professeur!! Aidez moi!"

L’Interpellation du Disciple entraîna alors la stupeur générale. Tout le monde était sur les nerfs?? En tout cas ils fuyaient dans tout les sens en criant à l'attaque de l'armée Pokemon. La situation devenait dangereuse. Cette foule hystérique pouvait piétiner les plus petits et également des Pokemons.

"Gardez votre calme!! Gardez votre calme! Avec mon Antidote vous ne risquez rien!"

Il y croit tellement qu'il commençait à prendre la poudre d'escampette quand la Dardagnan le coupa en plein élan, lui plantant telle une Escrimeuse son dard dans le dos. Le professeur s’écroula sur le sable de douleur.

"Pitié... Pitié! J'ai de l'argent! Meugla t'il entre deux sanglots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valder Silvène
Poison qui dort
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 07/08/2015

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Maïlys ! Me voilà ! [Libre]   Mar 6 Oct - 19:53

- Queen Poison ! Antasma ! Arrêtez-ça !

Difficile qu’il soit entendu dans la panique causée. La masse s’agitait, ne se rendant pas compte d’à qui appartenait ces pokémons. Les deux empoisonneurs, dotés d’ailes et fiers de leur coup, s’élevèrent dans les airs. Valder ne savait pas trop quoi faire, à part les rappeler en urgence. Mais il ne pouvait pas laisser les deux dans cet état. Ce problème le concernait forcément puisque ses pokémons étaient les agresseurs cette fois-ci. Ca le déplaisait. Il aurait peut-être même partir. Tant pis. Il se démena pour arriver jusqu’à eux.

Il souffla un coup. Quelque chose lui monta à la tête. Un sentiment de colère ! Pour une fois, il allait extérioriser ce sentiment. Il profita de leur agonie pour attraper l’étrange mélange inspirant que peu de confiance, puis le vider par terre.

Il prit par la suite son sac, fouillant à l’intérieur. Antidotes et baies pêcha étaient le plus recommandé. Qu’importe si le poison s’aggravait, ces objets ou mets curatifs étaient de petits bijoux capables de guérir facilement cette substance toxique. Il leur tendit une baie, d’un air peu satisfait pour devoir la gâcher ainsi.


- Tenez... Un véritable antidote, escrocs...

Un rictus de dégoût envers leur commerce accompagna le geste. Ils en feraient ce qu’ils veulent. Mais c’en était assez pour le jeune homme. Les gens le dégoûtaient de les voir autant moutonner ce médecin de pacotille. Il ne retrouverait pas son adversaire dans la masse. Il avait juste envie de partir. Et si ça se trouve, Pierrick était déjà partit. Tant pis. Au moins, Queen Poison avait évolué. Il en avait fait assez pour son niveau.

HRP:
 

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maïlys ! Me voilà ! [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maïlys ! Me voilà ! [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le CF approuve le message sur le libre choix du décodeur
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» [Disneyland Resort] Une employée voilée porte plainte !
» Un petit pokémon perdu [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aube Saison 2 : Version Zénith :: Maïlys - Zones Civilisées :: Port Lieucca-
Sauter vers: