Bienvenue sur la suite du forum à succès Pokémon Aube, Invité. Après l'incroyable assaut de la Team Zodiac, où en sont les choses sur l'île de Maïlys?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mille PokéSous le Grobisou [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anacho
Le Protecteur d'Artikodin
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 23

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Mille PokéSous le Grobisou [Solo]   Ven 8 Aoû - 16:58


Trois mois de recherche, sans aucun succès. Pendant trois mois, Anacho avait parcouru Maïlys en long, en large et en travers, à la recherche de BG, la Momartik. Sans aucun succès. Certains Pokémons semblaient effrayés lorsque les compagnons du dresseur les interrogeaient - gentiment, pourtant -, mais ils ne disaient rien. Clairement, il y avait quelque chose, mais tous semblaient s'être passés le mot pour ne rien révéler.

Aussi, les trois mois avaient passé sans aucun résultat. L'annonce officielle avait été faite : les arènes allait re-ouvrir leurs portes d'ici une petite semaine. Anacho avait déjà reçu sa convocation pour changer ses anciens badges par les nouveaux. Il s'agissait d'une petite réforme du système, et d'une harmonisation. Bref, ce n'était pas grand chose, il avait juste besoin de passer dans un centre Pokémon quelconque et un agent de la Ligue procéderait au remplacement.

Direction Avalaville.

La ville était couverte de son manteau d'été ; le climat était agréable et les gens déambulaient dans les rues. Certains se retournaient en rigolant en voyant passer le grand gaillard habillé d'un kimono bleu - oui, qui disait Ligue, disait tenue appropriée. Anacho ne prêtait aucune attention à ces gens-là. Il venait de traverser la place qui avait vécu son combat contre Lyndia et sa rencontre avec Artikodin.

Juste après, il passait dans la rue où il avait combattu Khaïl pour la première fois. C'était deux souvenirs très chers pour le dresseur, et plus le temps passait, plus il aimait cette ville. Il finit par s'engouffrer dans le Centre Pokémon. Après une demie-heure d'attente, ce fut finalement son tour pour l'échange des badges. Par chacun d'entre eux, il fut obligé de remplir un formulaire en deux exemplaires, soit huit feuilles. Derrière lui, les gens râlaient, mais pas trop fort. Ils étaient conscient que ce dresseur était bien meilleur qu'eux.

Une fois cette formalité accomplie, Anacho ressortit à l'air libre et resta là, quelques instants, à respirer l'air pur de la montagne.


« Salut mon mignon. Il fait chaud, tu trouves pas ? Tu veux que je refroidisse ton lit ? Mille PokéSous le Grobisou. »

Le dresseur ignora la voix féminine qui venait de lui faire une proposition peu respectable. Il l'ignora jusqu'à ce qu'il se rende compte qu'il y avait un problème. Ce n'était pas une voix humaine. Ce n'était pas une voix.

C'était un message télépathique.

Anacho se tourna subitement dans la direction que son cerveau semblait donner au message. Et bingo. Contre le mur, en train de fumer une cigarette roulée, se trouvait une Lippoutou. Celle-ci confirma qu'elle était l'auteur du message en faisant un clin d'oeil peu subtil, suivi d'un mouvement de la bouche qui l'était encore moins. La fumée qui en sortit donnait un aspect très étrange au spectacle.

Voyant l'air surpris, et un peu dégoûté du dresseur, le Pokémon Humanoïde rit mentalement tout en faisant la moue.


« Argh, je suppose que ça veut dire non... Quelle plaie. Depuis que les Pokémons sauvages ont redoublé d'agressivité, mon commerce va mal. Et pourtant, j'y suis pour rien, moi ! C'est de leur faute, à c'te Momartik et ce Pharamp. »

Elle cracha par terre, de dégoût et de colère. Mais une partie de son discours avait retenu l'attention d'Anacho.

« Une Momartik, tu as dit ? Tu peux m'en dire plus ? »

La Lippoutou jeta un regard intrigué au dresseur. C'était rare que quelqu'un prête vraiment attention à ce qu'elle disait. Oh non, ce n'était pas la première fois qu'elle tenait ce discours, mais généralement, les humains partaient rapidement.

« Une ancienne combattante. Elle s'est rebellée contre son dresseur et clame la liberté pour tous les Pokémons. Du coup, les sauvages sont violents, et les gens n'ont plus confiance en moi. Quelle plaie, j'ai toujours été là, et à cause d'elle, voilà que je me retrouve dans la merde ! »

« Je suis désolé... »

La voix du dresseur était faible. La Lippoutou fut tellement surprise qu'elle arrêta de fumer et regarda Anacho d'un air surpris.

« Ce dresseur... c'est moi. Et c'est donc à cause de moi que tu n'as plus de... clients. »

Voyant la tristesse de son interlocuteur, la Lippoutou changea d'expression, devenant compatissante.

« T'en fais pas, je survivrais. » Un éclair traversa son regard et qu'elle se mit à sourire. « Oh, mieux. Tu comptes l'arrêter ? Dans ce cas, laisse moi venir avec toi, j'vais te filer un Coup d'Main. Moi c'est Sonia, enchantée, beau gosse. »

Elle lui tendit la main, tout en refaisant un clin d'oeil déplacé. Anacho serra la main, sans vraiment savoir s'il avait raison d'accepter son aide.

« Je préfère que tu m'appelles Anacho... »

Sonia éclata de rire, laissant paraître ce qu'elle pensait de ça. Il devrait s'y faire ! Elle sortit une Pokéball de sous sa jupe et la tendit au dresseur qui l'attrapa d'un air peu confiant. Qui savait d'où elle sortait ? Il envoya Sonia à l'intérieur avant de s'éloigner, en se demandant ce qu'il venait de se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mille PokéSous le Grobisou [Solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vingt mille lieues sous les mers et L'île mystérieuse
» [Verne, Jules] Vingt mille lieues sous les mers
» Walt Disney
» Arbre de Combat: Vos records et vos équipes
» Pokemon Plante sous Hypnose [Entrainement solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aube Saison 2 : Version Zénith :: Maïlys - Zones Civilisées :: Avalaville-
Sauter vers: