Bienvenue sur la suite du forum à succès Pokémon Aube, Invité. Après l'incroyable assaut de la Team Zodiac, où en sont les choses sur l'île de Maïlys?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 19

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Dim 24 Aoû - 16:47

La nuit, tous les chats sont gris !

Enfin de retour à Lakit et cette fois, fin prêt pour affronter le champion des ruines. Son portefeuille ne cessait de couiner pendant son retour dans la ville où il avait vécu tant de chose. Il avait acheté un nombre conséquent de Capsules techniques pour être sûr de palier aux prochains défis qui s’offriraient à lui, notamment le conseil des Quatre. Néanmoins, depuis que Leane avait disparue et donc, avait déserté son poste, Lavi ne savait pas qui ou même quel type avait pris sa place. Selon certaines personnes, le champion par intérim était le croque-mort/fossoyeur de Lakit. Il y avait de quoi avoir des sueurs froides, le blond s’imaginait déjà avoir à faire face à un homme aux habits sales et en lambeaux, le teint plus pâle que le blanc lui-même et avec une voix éraillée.

En tout cas, ça supposait que le champion était de type spectre voire ténèbres. Bien bien, Aquiel serait utile dans ce combat. Lileath était à exclure d’office ou du moins ne l’incluait-il pas dans sa stratégie de départ. Si jamais il se rendait compte qu’elle pouvait être utile, il l’appellerait. Mais du coup, il n’avait pas préparé les CTs pour elle.

Il arrive devant la bâtisse qu’était l’église des ruines. Il se présenta sous le porche au crépuscule et entra dans le lieu saint après avoir respiré calmement, avoir fait le vide dans son esprit. L’intérieur était faiblement éclairé par des cierges çà et là et les bancs qui généralement présents dans une église étaient concentrés dans le fond, près de la porte, ce qui laissait donc un espace conséquent entre l’entrée et l’autel pour le combat. La nef n’était pas éclairée et devait certainement abriter le champion. Les portes grincèrent lorsque Lavi les franchit et il s’avança alors dans la pièce unique. Il y faisait un froid de canard et déjà le rosalien frissonnait. Un courant d’air s’échappait des certaines fenêtres aux vitraux brisés et cela, tout en émettant un sifflement de mauvais augure, fit claquer les portes en un grand fracas qui fit sursauter le challenger. Des entrées en arène, il en avait fait des biens meilleures, accompagnée par une tempête de sable ou longeant une allée de statues majestueuse. Mais là, il était un peu pathétique.

Il continua de marcher, serrant ses balls comme si ça le rassurait. Il se stoppa à l’orée du champ de bataille. Il respira encore un grand coup et déclara à l’intention du noir insondable de la nef.

« Je m’appelle Lavi Ash et je viens défier le champion des Ruines ! »

Bien, il ne pouvait plus faire machine arrière maintenant … En espérant qu’être sous les yeux d’Arceus lui porte chance.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Dim 24 Aoû - 18:02

L'ambiance était obscure dans la sainte bâtisse qui accueillait l'arène. La soirée commençait à tomber, tandis qu'un temps orageux se préparait, visible par les fenêtres. De légers coups de tonnerres commençaient à se faire entendre, ce qui risquait de piéger le jeune challenger arrivant à l'intérieur s'il ne pouvait pas se déplacer autrement qu'à pied. L'intérieur, décoré de quelques chandeliers et de vitraux forts impressionnants était sombre. On avait presque l'impression qu'une brume obscure se baladait dans la salle, ne laissant que peu de visibilité à ceux visitant l'arène. On avait presque l'impression que des ombres allaient surgir de partout, prêt à dévorer l'insouciant jonchant le plancher grinçant de la bâtisse.

Le jeune challenger ici présent était un blondinet, semblait quelque peu... Inquiet ? Peut-être. Peut-être craignait-il de savoir qui allait se présenter à lui. Et dans ce cas, il aurait raison. Car la personne hantant ces lieux était quelqu'un digne de cette cathédrale. Une personne redoutable qui saurait faire trembler le challenger de peur. La peur de la défaite et de l'humiliation.

Un claquement de doigts retentit. Et d'imposants chandeliers, dissipant les ténèbres entourant la place du champion s'allumèrent, tandis que des flammes bleutés se mirent à danser au-dessus de leur tête dans un rire obscur. Le champion était de dos. Et d'un grand mouvement, il se retourna, se révélant être...


Spoiler:
 

« Chaguiii ! Chagaaa ! Me voichiii, moi, Anchelina ! Bienvenue cheune challenchereuh ! Lafi, n'est-cheuh pas ? Ohohohoh ! La fie t'a fait dont de deux chacrés cadeaux ! Chelui d'être mignon et chelui... De me rencontrer pour m'affronter ! Arf arf aaarf ! »

Après vérification des badges du jeune blond, Angelina ne pouvait être que satisfaite. Il devait avoir des pokémons bien puissant. Elle pourrait alors déchaîner ses forces, et ainsi mettre à l'épreuve ce petit bout d'chou. Car oui, désormais, ça ne rigolait plus. Les épreuves qui l'attendaient seraient difficiles et les arènes ne seraient plus aussi clémentes. La défaite pouvait se faire sentir à chaque moment.

« Checheche ! Ne dis rien mon chouchou ! Cheuh sais que tu es ébahi devant ma magnifichienceuh ! Je t'expocheuh donc mes conditions d'auchourd'hui. Trois manches, chwitch interdit, un contre un. Les obchets portés sont autorichés, mais pas ceux à utiliser autrement ! Arf arf arf, on fa bien s'éclater tous les deux, tou fa foir ! Arfarfarf, que cheuh ris ! »

Et sa large poche de sa robe fantômatique, elle sortit sa fameuse petite clochette, et la fit sonner.

« Noirounet ! Ch'est à toi mon gros canard laqué ! »

Lavi avait-il compris que les flammes bleues se baladant au-dessus de leur tête et les rires obscurs n'étaient autre que les spectres de l'incroyable championne ? Il le comprendrait bien rapidement, lorsque l'une de ces flammes descendit devant sur le terrain, avant de s'estomper... Et de laisser sortir de l'obscurité, deux énormes mains s'élevant du sol, jusqu'à laisser apparaître un imposant Noctunoir. La bouche sur son corps s'ouvrit alors, laissant s'échapper un rire tonitruant, alors que ses doigts dansèrent. Oui, il était prêt à en découdre. Angelina, elle, se mit de profil, et se pencha sur le côté malgré ses bourrelets, tout en mettant ses poings sur ses hanches et adressant un gros clin d'oeil avec un bisou à distance. Et tout en même temps, un violent coup de tonnerre retentit.

Lavi allait s'éclater ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 19

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Lun 25 Aoû - 10:29

Le tonnerre retentit par les vitraux, semblant se rapprocher à chaque coup de la sainte chapelle. C’était bien la veine de Lavi si un orage éclatait en plein milieu du combat. Certes ils n’étaient pas en extérieur mais ça aurait rajouté une dimension épique à la petite joute qui allait éclater entre lui et le champion encore coincé dans les ombres. Mais cela pouvait aussi devenir tellement assourdissant que l’un ou l’autre n’entendrait pas les ordres de son adversaire, ce qui pouvait être bien problématique.

Un claquement de doigts se fit entendre et la nef baigna enfin dans la lueur glauque des chandelles et autres cierges, révélant une forme de dos, vêtue d’une robe pourpre violâtre. Des flammèches bleutées voire indigo se mirent à flotter au-dessus de la forme qui inévitablement devait être la championne … parce qu’un homme se trimballant en robe de mauvais goût, c’était bien space. Mais lorsque madame Irma se retourna, laissant le loisir à Lavi d’apprécier ses traits aussi décrépies d’affreux ainsi que de goûter à cette douce mais folle voix, il se rendit compte que finalement, un homme en tutu violet, ç’aurait peut-être été mieux.

La championne Par Intérim se présenta comme si elle était une star connue de tous, clamant au et fort son nom de sa voix éraillée à l’accent qui faisait geindre les oreilles du challenger. Elle s’autorisa même un jeu de mot avec le prénom de son futur adversaire tout en lui disant qu’il était mignon … si ça avait été une jeune fille de son âge, il n’aurait pas tiqué, aurait peut-être même apprécié mais là, c’était une vieille chouette qui le déclarait haut et fort. C’était glauque, juste glauque. Son visage afficha un rictus dérangé devant l’énergie et les permissions que se prenait la championne.


« Checheche ! Ne dis rien mon chouchou ! Cheuh sais que tu es ébahi devant ma magnifichienceuh ! Je t'expocheuh donc mes conditions d'auchourd'hui. Trois manches, chwitch interdit, un contre un. Les obchets portés sont autorichés, mais pas ceux à utiliser autrement ! Arf arf arf, on fa bien s'éclater tous les deux, tou fa foir ! Arfarfarf, que cheuh ris ! »


Da fuck ? C’était une vieille peau riche et pédante digne des feux de l’amour, cette Anchelina. Mais en un sens, elle avait raison, Lavi était ébahi. Mais pas devant sa magnificence, loin de là. Il se demandait comment une ancêtre comme elle était encore capable de déployer une telle énergie pour soûler un maximum son adversaire du soir. Tant mieux pour Lavi, les anciens, ça se couchait tôt et si elle parlait encore beaucoup avant le combat, elle aurait vite fait de sentir la fatigue monter.

Trois pokémons, pas de switch (mot que Lavi eut du mal à comprendre tant son accent était époufantable) et interdit d’user des objets hors ceux qui étaient tenus. Bien, des règles tout à fait normales mais ça n’allait pas empêcher le combat d’être … piquant vu l’adversaire auquel il avait droit. La chouette appela un spectre sans même sortir de balles et l’une des flammèches/feux follets qui flottaient nonchalamment au-dessus de sa tête à la coiffure impeccable et certainement colorée puisqu’il était impossible qu’une telle vieille ait encore des cheveux blonds à son âge. La flamme bleue se mua en un noctunoir imposant qui bougeait ses mains devant lui comme s’il espérait hypnotiser le dresseur avec. Pathétique. Le combat allait commencer, bien bien. Ça allait sûrement sembler tellement banal, mais Lavi souhaitait frapper un grand coup contre un tel adversaire ainsi il en appela à Aquiel, la demolosse qui jappa à peine fut-elle sortit de sa ball rouge et blanche. Et voilà, ça commençait.

« Danse flamme puis machination ! »

Nouvel aboiement de la part de la démone qui s’empressa de convoquer un cercle de feu qui allait emprisonner son adversaire, lui ponctionnant ainsi de l’énergie à chaque minute, chaque seconde pour qu’il finisse par défaillir inévitablement. Ensuite, comme de la fumée vint entourer la chienne, signe qu’elle réfléchissait à un plan bien sadique et digne de son type pour faire le plus de mal possible à son adversaire gros et grotesque.

Cette fois, le combat était lancé et ça allait faire des étincelles.


Spoiler:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Lun 25 Aoû - 15:50

HJ:
 

Danseflamme ? Surtout pas ! Il ne fallait pas se faire avoir dans ce tourbillon de flammes, qui gênerait fortement les déplacements ! Et vu la lenteur considérable du Noctunoir, peu de chances d'y échapper. Mais, peu de chances ne voulait pas dire aucune chance. Et ça, Angelina le savait parfaitement. Elle croisa ses bras, plissa son regard tout en ayant un grand sourire aux lèvres.

« Oooohohohoh ! Cha ne marchera pas mon chou-fleur ! Noctunounou, echquife cha afec Ombreuh Portée ! Enchaîneuh afec Dichtorchion ! Arfarfarf, on fa mettre les bouchées double pour coucher le chienchien ! »

Toujours dans ce rire grave et lugubre, le spectre se fondit dans les ombres pour glisser sous le cercle de flammes qui venait d'être produit, et ainsi esquiver l'attaque. La Machination était un bon point pour le jeune challenger. La Démolosse aura tout intérêt de frapper dans le spécial, vu la différence entre la défense du spectre et l'attaque du chien des enfers. Néanmoins, la championne du moment allait bien mettre à l'épreuve ce jeune blondinet. Ce ne serait pas qu'une simple question de bourrinage avec l'avantage de type qui allait faire la différence. Pas pour cette manche en tout cas. Le pokémon spectre, modifiant divers aspects dimensionnels, allait pouvoir jouer sur cela pour prendre de court cette Démolosse. En effet, l'émissaire de l'au-delà deviendra ainsi plus rapide, tout en alliant une forte défense sur les deux plans à une force physique considérable.

En même temps, la vieille à la peau toute fripée analysait ce jeune homme qui l'affrontait. Et nom d'Arceus ! Ce gamin, en plus d'être mignon, avait tout de même un sacré point commun avec elle ! La couleur des cheveux étaient d'un blond aussi intense !


« Aaaarf cheuh remarqueuh que tou es auchi blond qu'une choucrouteuh ! Chais-tu que che chuis la chpéchialiste de la choucrouteuh ? Oui ! Che sais que tu n'en crois pas tes petites oreilles gratinée ! Tu as defant toi mich choucrouteuh ! Ch'ai obtenu nombre de prix pour cheuh plat d'excheption ! Chchchchchch ! Et fu l'oracheuh de dehors, che sens qu'il va durer longtemps ! Si tu ne feux pas terminer griller par ches éclairs, tu pourras rester ici afec moi et mancher une choucrouteuh difineuh ! Que cheuh riiis, on fa s'éclater toi et moi ! »

L'une des forces d'Angelina résidait dans sa capacité à faire deux choses à la fois. Du moins, se concentrer sur deux choses à la fois. Elle savait parfaitement établir des stratégies pour mettre à l'épreuve ses challengers tout en discutant un peu. Le dresseur sera ainsi à l'épreuve pour agir sur deux plans, s'il décidait de répondre à cette folle qu'on adule tous. Dans tous les cas, il devra la supporter. Ou bien finira-t-il, dans le meilleur des cas, à l'apprécier. S'il ne fini pas apeuré par ses manières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 19

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Lun 25 Aoû - 17:29

Ombre portée pour esquiver la danse flamme ? Merde ! Lavi avait espéré pouvoir avoir un avantage sur le plan de la célérité face à un adversaire aussi pataud qu’un Noctunoir mais même ça, c’était trop demandé. Super, ce combat commençait bien. Mais ce n’était pas fini. Angelina savait très bien à quel point son pokémon était lent et que son challenger allait jouer là-dessus. Ainsi, elle ordonna une distorsion pour pallier à cela tout en handicapant Aquiel. Et bien sûr, tout ce tas d’ordres avait été lancé sur un ton guilleret et incroyablement énervant du fait de son accent bizarre.

Malheureusement, Lavi ne pouvait trop rien faire pour contrer les deux capacités de son adversaire, à part lancer une seconde distorsion pour annuler la première mais malheureusement, la chienne des enfers ne connaissait pas une telle technique. Bon bon, ils allaient devoir faire sans - même si ça l’arrangeait un peu , en vérité - mais en aucun cas, le blond n’avait envie d’avoir d’autre surprise face à la vieille, du moins il espérait pouvoir se prémunir devant quelques unes, à commencer par l’objet adverse. Parce que si Anchelina les avait autorisés, Lavi la voyait mal s’handicaper à ne pas en mettre.


« Pose ton embargo ! »

Pendant que la démone appliquait son sceau pour signifier à son ennemi qu’il ne pourrait plus user de son objet si précieux pendant quelques temps, l’intérimaire décida de lancer la conversation. Chouette, Lavi n’en avait pas déjà assez de son accent à couper au couteau … à couper tout simplement. Elle lui parla de choucroute et de ses cheveux sans qu’il puisse en comprendre la relation. La choucroute était plus beige/blanche que blonde alors que lui avait des cheveux de paille, d’un or prononcé. Oui enfin ce n’était pas étonnant qu’une vieille folle ne soit plus capable de discerner les nuances de couleurs.

Il l’ignora royalement. Mais là où ça coinçait plus, ce fut au moment où elle l’invita à déguster l’une de ses merveilleuses choucroutes dont elle connaissait si bien la recette après le combat puisque cet orage allait certainement l’empêcher de sortir juste après sa victoire … ou sa défaite. Son visage se tordit une nouvelle fois en un rictus. Il ne pouvait pas s’imaginer en pleine discussion avec ‘L’ange’ pendant que la choucroute cuisait. Parce que oui, une choucroute, ça ne se fait pas en un claquement de doigts, quand bien même on était une experte dedans. Mais il ne s’imaginait pas non plus refuser sèchement au risque qu’elle pique la mouche et se déchaine, ce qu’il ne souhaitait pas du tout.


« Eh bien … Ça dépendra de l’état dans lequel vous me laisserez à la fin du combat et de si l’orage cesse ou non ! Mais un match d’arène ça creuse, alors oui pourquoi pas. »

… Il n’en revenait pas, il avait dit ça. En clair, il acceptait plus ou moins de manger ce plat si consistant qu’il n’avait eut que très rarement l’occasion de goûter. La présence de Miss Choucroute lui faisait un drôle d’effet, assurément. Mais d’abord, il fallait finir ou plutôt entamer ce combat et si possible feindre une fatigue extrême pour pouvoir échapper aux griffes de la vieille couette.

Comme dit, le choix d’Aquiel aurait pu paraître très peu fin, particulièrement bourrin mais Lavi espérait ne pas en avoir pour trop longtemps avec le spectre rondouillard. Ainsi, il allait commencer à enfoncer le clou … doucement. Comme Anchelina pouvait s’en douter, s’il avait augmenté son attaque spéciale, ce n’est pas pour des quetsches.


« Aquiel, Tempête sombre ! »

Quelle drôle de dénomination pour une attaque pourtant très simple et basique du type ténèbres. Mais Lavi ne voulait pas dévoiler la manière exacte dont son Vibrobscur allait être réalisé. Vous voyez un vent mauvais de type spectre ? Et bien ici, la vague noire était projetée à la manière d’un vent certes plus concentré pour ne pas perdre de puissance. Ainsi, elle n’agissait plus sous un plan vertical ou horizontal et les possibilités d’esquives étaient beaucoup plus limitées. Impossible par exemple de sauter simplement au-dessus.

Ainsi Aquiel exulta son énergie ténébreuse en direction de son grossier adversaire. Ça allait piquer pour le noctunoir mais aussi pour Angelina puisque la faiblesse de son acolyte allait vite se transformer en un gros désavantage contre un pokémon boosté à la machination et étant déjà puissant en attaque spéciale de base.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Mar 26 Aoû - 1:19

Angelina leva sa tête au ciel dans un éclat de rire bruyant. Décidément, ce jeune homme accumulait les qualités ! Non seulement il était jeune et mignon, possédant une chevelure choucroutastique, mais en plus il était poli en acceptant sa proposition ! Ce n'était pas tous les jours qu'on tombait sur un jeunot aussi charmant. Elle lui aurait bien tiraillé la joue, mais bon, de là où elle était, hein ! Bref, autant s'occuper des attaques de l'adversaire. C'était bien pensé l'Embargo ! Ca déjouait son piège de la Vulné-assurance. Le Vibrobscur, même si le Noctunoir pourrait frapper avant, toucherait à tous les coups vu comment il était exécuté. Alors soit. De toute façon, le rôle de champion n'était pas de laminer l'adversaire et d'esquiver tous les coups non plus... La vieille décida alors de le laisser encaisser l'attaque. Et à quel prix ! Il serait privé de l'une de ses attaques les plus efficaces contre lui, surtout après la Machination...

« Entrafe ! »

Les dégâts qu'il avait subit étaient conséquents d'entrée de jeu, c'était indéniable. Mais à partir de ce moment, ça allait être une autre paire de manche. Parole d'Angelina. Son Noctunoir possédait bien des capacités pour malmener un pokémon de type feu et ténèbres... La championne se remit alors bien dans le combat, laissant son sourire décorer son visage ridé. Elle colla ses mains, en se les frottant très légèrement.

« Chéisme, Noctounet. »

Dans un grognement rauque, le spectre s'éleva dans les airs de manière rapide et surprenante, profitant de la Distorsion pour l'exécuter avec vitesse. Une fois assez haut, il se laissa retomber au sol de tout son poids, tout en passant légèrement au travers de ce plancher grinçant. De puissantes ondes sismiques iraient blesser cette Démolosse dont un simple saut ne suffirait pas à esquiver l'attaque. La force conséquente du pokémon et la faible défense adverse remettrait en un sens l'énergie vital des deux combattants à un même niveau. L'avantage était que le spectre avait entravé une des principales menaces de cette manche, tout en se remettant d'aplomb fort rapidement grâce à la Distorsion. Il était prêt à agir en fonction des actes devenus lents de la chienne des enfers.

Angelina, qui n'avait pas bouger d'un poil vu sa corpulence malgré le séisme, reprit alors la parole.


« Arfarfarf ! Que tou es chénial mon peutit ! Tu cheras achez en forme pour profiter de ches délichieuses chauchiches délicatement fumée dans une choucroute de qualité ! Qualité d'Anchelina, chertifié et approufé par Anchelina ! Arfarfarf, che chais que tu en rêfes décha mon peutit ! Et pendant la cuichon, on pourra dancher sur un morceau de Chusanne Girlle ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 19

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Mar 26 Aoû - 11:11

Oh oh … Entrave, ce n’était pas bon tout ça, vraiment pas. Vibrobscur était peut-être la seule technique ténèbres frappant dans le spécial d’Aquiel et voilà qu’elle avait complètement oublié comment on la lançait … du moins pour un petit moment seulement. Mais un instant bien trop conséquent pour que Lavi le néglige. Aïe, ça piquait plus pour lui que pour le noctunoir. Mais à défaut de vague de ténèbres, il avait toujours le feu et il allait noyer son adversaire dedans. Mais pas sans préparer le terrain avant.

Cependant, la championne avait prévu de contrarier ses plans, apparemment vexée que seul son pokémonounet souffre et pas qu’un peu. Alors la chouette lui rendit la pareille avec l’une des techniques les plus craintes parla chienne. Néanmoins, elle avait déjà affronté des adversaires de type sol tout comme elle avait combattu avec Mizukiba provoquant un séisme. Ce n’était pas un spectre à moitié tangible qui allait lui faire mettre la queue entre les pattes. Elle avait l’avantage et elle le savait. D’ailleurs alors que le noctunoir s’élevait et qu’elle tourna la tête vers son dresseur pour savoir que faire, elle vit qu’ils avaient la même intention. Angelina avait fait ses représailles en réponse au vibrobscur, Lavi allait faire de même avec ce séisme.


« Encaisse et Représailles ! »

Certes une telle attaque n’était pas de type spécial mais elle restait dévastatrice surtout pour un spectre qui affrontait un adversaire qui bénéficiait du STAB sur une telle capacité (Environ cent cinquante de puissance Stabbée multipliée par deux vu la faiblesse). Et bien sûr, toutes les conditions étaient réunies pour frapper très fort. Ainsi, Aquiel émit quatre rayons lumino-phages et en un jappement, les lança en direction de la bête spectrale.

« Arfarfarf ! Que tou es chénial mon peutit ! Tu cheras achez en forme pour profiter de ches délichieuses chauchiches délicatement fumée dans une choucroute de qualité ! Qualité d'Anchelina, chertifié et approufé par Anchelina ! Arfarfarf, che chais que tu en rêfes décha mon peutit ! Et pendant la cuichon, on pourra dancher sur un morceau de Chusanne Girlle ! »

Oui oui, voilà qu’elle vantait encore les mérites de Sa choucroute, le blond avait compris. Et si elle continuait encore durant tout le combat, en ressortant, Lavi serait hypnotiser et à la manière d’un Zombie, il déambulerait dans les rues en bavant et en arrivant à peine à articuler telle une litanie ‘choucroute … choucroute … etc’. Perspective peu enchantante n’est-ce pas ? Raison de plus pour clouer le bec à cette pseudo-diva d’Anchelina. Mais d’ailleurs, c’était qui c’est Chusanne Girlle ?

Madame se pavanait sous les lueurs glauques de flammèches bleutées ? Lavi et plus particulièrement Aquiel en fait, allait lui apprendre ce qu’était levai feu, celui qui brulait en vous à jamais. Mais le terrain en premier, avait-on dit. Le grotesque fantôme avait peut-être un avantage de célérité, ç’aurait été gros qu’il esquive deux fois la même attaque de la même façon. Bon, il fallait tenter pour avoir quelque chose de toute façon.


« Danse flamme encore une fois ! »

Là encore, la démone invoqua un cercle brûlant digne des enfers. Le rosalien était pressé de voir comment cette fois l’antenne du monde des morts allait s’en tirer … ou pas, c’était à voir. En tout cas, s’il se faisait prendre, ça allait grandement gêner ses mouvements et c’était bon, même très bon à prendre.

« Mais c’est que je sais pas vraiment danser … »

Ok, il fallait arrêter le massacre. S’il disait ça, elle lui dire qu’elle allait lui apprendre durant la ‘cuichon’ de son si magnifique plat. Oui bon, le mal était fait pour cette fois et il commençait de plus en plus à se dire qu’il allait devoir trouver une excuse bien branlante pour pouvoir s’échapper de l’antre de la vieille folle lorsqu’il aurait son badge. Parce qu’il ne savait absolument pas comment il allait ressortir de sa ‘partie choucroute’ avec l’intérimaire.

A ce moment, il se demandait combien de challengers avaient abandonné face à elle simplement parce qu’elle était trop éprouvante mentalement.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Mar 26 Aoû - 19:49

Bon, hein, elle n'allait pas laisser passer tous les coups non plus ! La représailles après ce Vibrobscur, fallait pas exagérer. Et puis, le spectre avait besoin de se rapprocher de sa cible. De là où il était, il n'aurait pas le temps de lancer une attaque physique avant la Représailles. Soit ! Alors elle userait déjà de son 'deuxième joker' pour esquiver facilement. En plus de se mettre à portée pour d'autres attaques qui allaient piquer pour cette chienne.

« Mets-toi à portée afec une noufelleuh Ombreuh Portée ! »

Le spectre réagit au quart de tour. Il s'enfonça dans les ombres et passa dans dans le dos de la chienne et éviter la Représailles. Juste après vint le second ordre de Lavi. Eh bah tiens, si elle avait réitéré l'Ombre Portée, lui faisait cela avec cette Danseflamme. Mais à nouveau, pas question de se faire avoir par cette attaque. Cette fois-ci, la Distorsion allait réellement porter ses fruits. Les vitesses inversées, l'imposante masse spectrale allait empêcher l'adversaire de s'exécuter.

« Poing-Eclair ! »

Le poing du pokémon à l'antenne s'électrifia instantanément. La Distorsion allait lui permettre de frapper juste avant qu'elle invoque son cercle de flammes et lui fermer le claper. Une puissante droite en fut alors décoché, coupant l'action de l'adversaire. Mais le choix de cette attaque n'était pas non plus anodine. En effet ! Il y avait pas mal de chances de paralyser l'adversaire. Et si ça arrivait, le combat prendrait encore une autre tournure, qui pencherait du côté d'Angelina. Si cela arrivait, cela permettrai également à la vieille de juger s'il était assez ingénieux pour se démener malgré cela et réussir à envoyer au tapis la créature ombrageuse.

Autre point important. Cette frappe avait aussi pour rôle d'alerter le jeune challenger : niveau bourrinage, le Noctunoir prendrait l'avantage grâce à sa Distorsion et peut-être via la paralysie. Maintenant, la chienne avait le choix : soit elle insisterait avec la Danseflamme, mais ne pourrait utiliser cela pour se mettre hors de portée à cause de la célérité plus importante du spectre qui saurait l'attraper pour l'empêcher de fuir, soit elle opterait pour une autre tactique. C'était clair, la championne désirait à ce niveau des preuves de technique qui prouveraient les compétences du jeune homme. Remporter cette première épreuve était tout à fait dans les capacités du blondinet.


« Achachach ! Mais cheuh t'apprendrais à danser, mon petit chou ! Maman Anchelina est là pour pour enseigner après tout ! Arfarfarf, que cheuh ris ! Pochèdes-tu la Méga-Evolution de ton pokémon ? Si oui, rien ne t'empêcheuh de l'utilicher mon petit magret de Canarticho ! Même chi l'endroit n'est pas propice pour chon talent chous chette forme ! Arfarfarf, che tenais chuste à êtreuh claireuh que les Méga-éfolutions sont autorichés ! »

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 19

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Mer 27 Aoû - 13:29


… Lavi n’avait rien à dire mais genre, absolument rien quant au fait que la folle use encore d’une ombre portée … pour se mettre à portée. Mais cette fois, elle craignait bien moins la danse-flamme que les représailles. Et avait agi contre celles-ci. Oui oui, évite les coups les plus gros, les plus sournois, soit tu ne les verrais pas, soit tu serais incapable de les esquiver. Par contre, c’était la façon dont le noctunoir effectuait sa mise à portée qui contrariait grandement le blond qui se pinça les lèvres. Il aurait pu se contenter de laisser le coup passer et surgir devant Aquiel, la laissant complètement pantoise parce que ce n’était absolument pas ce à quoi on s’attendait quand un ennemi disparaissait. Mais non, il réapparaissait derrière elle et en un sens, c’était bénéfique pour la chienne qui, de toute façon, savait que placé ainsi dans son dos, elle ne pourrait pas déclencher son cercle de feu, à moins de se retourner ce qui lui ferait perdre un temps considérable. Temps qui était déjà court à cause de la distorsion.

Mais Aquiel disparut alors que le poing électrifié de son adversaire s’abattait sur elle. Ombre portée de la part d’un pokémon ténèbres ? C’était trop demandé, oui. Non c’était quelque chose de sournois, fourbe. Une Feinte. Lavi comprit cela au même moment que la championne car il n’était en rien responsable de ce qu’il venait de se passer. Aquiel avait vite compris qu’elle ne pourrait pas effectuer la danse flamme demandée sans se prendre des dégâts qui allait la mettre en position de faiblesse incontestée. Elle avait donc décidé de frapper sournoisement. La chienne que le noctunoir croyait frapper était en réalité ce clone d’ombre typique des feintes et donc, celui-ci avait disparus sous l’impact foudroyant, laissant tout le loisir à la vraie Aquiel, qui s’était légèrement décalé pour ne pas subir le coup, de frapper d’une attaque certes moins puissante que les représailles mais qui piquerait toutefois.

Et la vieille débita tout un flot de paroles au sujet, bien évidemment, du faux problème qu’était le fait que Lavi danse mal. Par contre, il tiqua lorsqu’elle osa s’appeler « Maman Anchelina ». Bon Arceus, où allait le monde ?! Il fallait l’interner. D’ailleurs … la diva avait-elle de la famille ? Parce que si c’était le cas, le rosalien les plaignait vraiment d’avoir à supporter le flot intarissable d’idioties que débitait Angelina. A moins qu’ils soient comme elle, auquel cas, Lavi préférait ne pas imaginer la vieille en grand-mère gâteau pour des petits-enfants pire qu’elle. Une Anchelina, ça suffisait pour un monde entier.

Sans même écouter le reste des phrases de la championne concernant la méga-évolution qu’il n’aurait pas utilisé de toute façon, Lavi la coupa en donnant ses ordres. Et tant pis si madame n’était pas contente d’être interrompue.


« Lance-flamme ! »

Mamie était trop occupée à déblatérer, son acolyte grotesque était soit surpris par l’apparition soudaine de son adversaire, soit il était en train de digérer le coup qu’il venait de se prendre. Néanmoins, à trop vouloir éviter la fournaise, on se rapprochait d’une autre. La danse-flamme n’avait peut-être pas fonctionnée par deux fois mais ce n’était pas grave. Parce que si Anchelina comptait sur son poing éclair pour avoir une chance de paralyser la démone, c’était cette fois Lavi qui allait avoir une chance pour l’antenne soit brûlée.

Ainsi, Aquiel s’étant retournée pour asséner sa feinte, elle déversa un flot de feu au visage de son ennemi, un feu plus éclatant que la normale, sûrement parce qu’il avait été lancé avec le boost conséquent d’attaque spéciale. Alors, Lavi se permit de poser une question à la ‘Merkel’, tout en remettant bien au clair le fait qu’elle était une vieille dame qui, tout au plus, aurait pu être sa grand-mère.


« Dites, Mamie ? Vous avez des enfants ? »


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Jeu 28 Aoû - 13:36

Haha ! Voilà qui était encore plus intéressant ! Une feinte surprise ! C'est bien ce genre de choses qu'Angelina voulait voir. Des techniques surprenantes pour tromper l'adversaire et tenter de prendre l'avantage. Cependant, une chose était à ne pas oublier : la Distorsion, encore une fois. A cause de cela, la chienne fut trop lente pour pouvoir frapper avec force le Noctunoir avant qu'ils n'aient le temps de se rendre compte du problème.

« Pochechif ! Fiteuh ! »

Là où la Démolosse était devenue trop lente, le spectre était devenu particulièrement rapide. Il put donc enchaîner directement avec cette petite technique fort utile, attrapant la chienne et la maudissant de telle manière à ce qu'elle ne puisse plus utiliser les attaques que possédaient le Noctunoir. Cela incluait la feinte, et la Représailles. Quant au Lance-flammes qui allait arriver, il ne pourrait probablement pas la stopper. Mais il pouvait au moins continuer de frapper avec puissance.

« Cacheuh-Brique ! »

L'attaque allait piquer pour cette chienne. Une attaque de type combat, efficace contre les ténèbres et mobilisant la grande force de cet être effrayant, qui rugit en donnant le coup d'un revers de main. Il n'y avait pas à dire, un tel fantôme était impressionnant tant il était résistant, savait avec une violence rare et pouvant se donner accès à une vitesse terrible grâce à sa Distorsion. Pouvant également se fondre dans les ombres et faire raisonner de grands cris graves et ténébreux, il avait tout pour effrayer.

Néanmoins, il ne put esquiver le Lance-flamme. Et de par cela, la vieille put comprendre où Lavi voulait en venir. En plus de frapper fort grâce à à son type et sa machination, elle avait pu réussir à brûler le pokémon à l'antenne, baissant fortement son attaque. L'épreuve était donc très serrée, et Angelina en était satisfaite. Mais il y avait un point à ne surtout pas négliger maintenant : la Pression du spectre. Avec des techniques aussi puissante, nul doute que la Démolosse se serait fatiguer deux fois plus vite... Chose qui pouvait faire la différence maintenant.


« Arfarfarf, que tou est mignon à m'appeler Mamie ! Que ch'est charmant ! Non, cheuh n'ai pas d'enfant mon petit Excavarenne. Ch'ai beau afoir du chuccès, cheuh n'ai pas le temps d'afoir des enfants et de m'en occuper ! Mais cheuh conchidèreuh les cheunes challengers qui m'affrontent comme mes enfants, arfarfaaarf ! Fous êtes mes petits Chucroquins à croquer ! Chcecheche ! Qu'est-che qu'on rigole ichi ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 19

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Ven 29 Aoû - 13:03

Et bien, on allait de surprise en surprise avec la mamie Angelina. C’est qu’elle était encore vive pour son âge avancé. Qu’elle reconnaissait suffisamment tôt la disparition du clone d’Aquiel et la vraie qui fonçait droit sur son noctunoir et qu’elle arrivait à donner un ordre à un pokémon certes aidé par la distorsion mais logiquement surprit par l’échec de son attaque relevaient de l’exploit. Décidemment, si cette vieille chouette n’était pas championne à plein temps, elle aurait pu le devenir sans vraiment de problème. Mais ça, Lavi se gardait bien de le dire. Il n’avait pas envie que d’autres aient à la supporter comme lui le faisait en ce moment-même. Oui oui, le blond avait un certain sens de l’altruisme. Si, je vous assure.

Du coup, la feinte ne toucha pas et se fut sûrement la première fois dans l’histoire des combats pokémons qu’une feinte ratait sa cible. Je m’emporte un peu, peut-être. Mais le lance-flamme ne put être détourné, lui. Bien, mais le rosalien comprit bien vite que c’était pour l’unique but de frapper encore plus fort la chienne. Et beh, niveau bourrin, il y allait fort monsieur à moitié tangible. Soit. S’il n’attendait que de braver le feu pour empêcher une quelconque esquive de la part de son adversaire qui, trop lente, ne pouvait pas faire grand-chose de toute façon, Lavi allait faire de même.


« Campe-toi sur tes pattes, résiste ! »

Le casse-brique allait faire, allait laisser le fantôme prendre l’avantage sur le démon. Chose impossible, inimaginable et totalement absurde. La démone, galvanisée par l’idée qu’elle devait absolument vaincre, ancra fermement ses pattes et ses griffes dans le sol pour bouger le moins possible sous l’impact. Aussi, elle montra son épaule pour encaisser un choc bien trop important pour qu’elle ne se fende pas le crâne si elle le montrait. Ainsi elle encaissa la frappe qui se nommait bien heureusement casse-brique et non brise-os non sans un glapissement de douleur. Merde, il fallait en finir vite d’autant plus que l’embargo n’allait plus tenir très longtemps et que Lavi n’avait pas franchement envie de se risquer à découvrir l’utilité de l’objet de l’antenne.

« Triche et broie ! »

La proximité entre les deux opposants ferait que, normalement, je dis bien normalement, la distorsion ne devrait pas trop jouer en la défaveur de la démone. Elle allait utiliser l’attaque bien plus conséquente que la sienne du noctunoir contre lui-même. Elle allait lui jouer un tour autrement plus cuisant que les chamailleries des fantômes. Elle tenta de le happer avec sa gueule et de le soumettre d’une telle façon qu’il allait utiliser sa masse et sa force contre lui-même. Ensuite, quand cela sera fait et que l’esprit aurait bien des difficultés à se défaire de sa prise, le cerbère effectuerait une pression affreuse pour Mâchouiller la partie de son ennemi qu’elle aurait dans la gueule

Et pendant ce temps, Mamie s’enorgueillissait que son challenger la nomme Mamie. Merde, ce n’était absolument pas l’effet voulu. Elle expliqua qu’elle n’avait jamais eu d’enfant. Tu m’étonnes, qui aurait voulu partager sa vie avec une folle chronique qui essaye de te faire avaler de la choucroute à chaque repas. Mais elle évoqua aussi le fait qu’elle considérait ses jeunes adversaires comme ses enfants.


« Alors ça, c’est plus que glauque … Murmura Lavi sans même sans rendre compte. »

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Sam 30 Aoû - 23:17

Une Casse-Brique suivit du Lance-flammes... Avec la Distorsion, il y avait de quoi pouvoir agir avant que la Démolosse n'agisse. Il fallait tout de même prendre en compte que le spectre fatiguait avec sa brûlure et les deux attaques bien boostées. Pourrait-il supporter les deux attaques qui suivaient ? Vu les lunettes et le types de cette chienne, difficile à dire. Néanmoins, elle aussi subissait une pression et avait dû supporter deux puissantes attaques très efficaces contre elle. La Tricherie était bien pensée, mais il fallait prendre en compte la force moindre de cet adversaire et la forte défense du spectre. Il était tout à fait capable d'au moins supporter ça. Mais avant il avait une petite chose à faire.

« Tocchik ! »

L'empoisonner pour être sur de s'en débarrasser rapidement même si le spectre chute avant. Vu que l'adversaire était en train de s'élancer sur lui, elle pourrait esquiver ce coup fort sadique. Digne d'un spectre. La Tricherie eut donc lieu, la chienne l'attrapant au bras et agissant. Mais elle ne semblait pas lâcher prise. C'était l'ordre de broyer. Une mâchouille certainement. Bon, ça ne broiera pas le bras d'un spectre mais ça lui fera mal. Il aura au moins le temps de faire une dernière surprise.

« Châtiment ! »

Certes, l'attaque spéciale n'était pas le fort du Noctunoir et les ténèbres protégeraient cet adversaire. Mais son STAB et l'empoisonnement -normalement- devrait suffisamment renforcer l'attaque pour ne lui laisser vraiment que peu de temps avant le KO. Ce ne fut néanmoins pas la mâchouille qui acheva le colosse, mais la brûlure. La vieille le rappela alors, sifflant un coup pour laisser son prochain pokémon intervenir.

Une flamme bleuté descendit, laissant place à un Ectoplasma plus gros que la moyenne.


« Ichichich... Cha tu peux le direuh, cha fa êtreuh encoreuh plus glauqueuh... Mais on fa bien rireuh tous les deux ! Arfarfaaaarf petit Lavi'chou ! »

Oui, la vieille n'avait pas compris que sa remarque était destinée à ce qu'elle avait dit avant. Tant pis pour lui, tant mieux pour elle ! Quoique... Tant mieux pour lui aussi. On ne ressort jamais indemne d'un combat face à une Angelina en colère et sa clochette.

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 19

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Dim 31 Aoû - 14:05

Lavi affichait une mine dégoûtée par la série d’ordres que mitraillait la vieille. Toxik puis châtiment. Merde, voilà qui allait envoyer la chienne au tapis sans attendre. Du coup, il fallait prier pour que le Noctunoir le soit avant elle et que la combinaison d’attaques ténèbres soit assez douloureuse pour qu’il ne tienne plus le choc. Mais dans tous les cas, Lavi ne pouvait plus faire ce qu’il avait escompté avec sa chienne. A savoir une poursuite pour être sûr d’infliger déjà pas mal de dégâts au spectre suivant. Cependant, le cerbère n’était pas en mesure de résister plus longtemps et le poison fit effet avec une rapidité déconcertante et alors que l’antenne du monde des morts était rappelée dans sa balle de capture, Aquiel s’écroula, incapable de tenir sur ses pattes.

Son dresseur la rappela et attendit de voir quel pokémon se formerait à partir de la légère flammèche bleutée qu’Angelina avait appelée en sifflant comme on sifflait un toutou. Et finalement, un large sourire se matérialisa devant le blond, suivit de deux yeux de sang et finalement, un corps sombre suivit. Un éclair souligna les courbes généreuses de l’ectoplasma qui aurait aisément pu faire concurrence à sa maîtresse. Mais ça, le jeune homme se garda bien de le dire. Bien qu’au final, il y avait une chance pour que la folle mette en relation l’embonpoint qui les guettait, elle et son esprit, avec la choucroute. Et à vrai dire, rien qu’à en parler, ce plat lui sortit déjà par les trous de nez. Alors il allait vite déguerpir lorsqu’il aurait son badge. Ce n’était pas négociable.

« Ichichich... Cha tu peux le direuh, cha fa êtreuh encoreuh plus glauqueuh... Mais on fa bien rireuh tous les deux ! Arfarfaaaarf petit Lavi'chou ! »

La vieille chouette n’avait pas compris pourquoi son challenger disait cela. Tant mieux pour lui en vérité ! Il ne tenait pas absolument à voir ce à quoi ressemblait Mamie Anchelina lorsqu’elle était énervée. Mais pas du tout, du tout. Par contre, une veine due apparaître en plus gros sur la tempe du garçon. Lavi’chou … Elle osait. Pas même sa mère l’appelait comme ça et il ne voyait qu’une seule personne capable de le faire sans qu’il dise quelque chose. Et Angelina n’était certainement pas Annabelle. Ses yeux durent pétiller de colère à l’entente de ce ridicule petit surnom totalement inapproprié au lieu et au moment.

Bon, il fallait peut-être se concentrer sur le combat et choisir un adversaire pour Monsieur Michelin. La présence de Raum était peu recommandable, Lileath pareil. Alors son choix se tourna vers son sacàmain comme aurait dit Mauve : Zuki. L’aligatueur fut sorti de sa ball et observa quelques instants son adversaire pour avoir une idée de ce qui l’attendait. Toutefois, il ne fallait pas trop tarder sur l’analyse puisque Lavi voulait garder la primeur quant à l’attaque.


« Danse draco ! »


Le lézard grogna pour acquiescer et invoqua une sorte de brume tourbillonnante de couleur changeante, à la fois pourpre, à la fois indigo mais jamais véritablement l’un ou l’autre défini. Soudainement, la danse qui n’en avait pas l’air, se termina, laissant ainsi son utilisateur plus mortel qu’avant. Rapidité et force de frappe, une combinaison fort utile. La chose un peu dommage avec l’aligatueur dans ce combat, c’est qu’au vu du type de l’adversaire, une bonne partie de ses techniques ne serviraient à rien puisqu’elles lui passeraient simplement au travers. Mais ce n’était pas grave, le grand lézard allait se débrouiller autrement. D’ailleurs, en voilà la preuve.

« Morsure ! »

Fort de sa nouvelle célérité, Mizukiba ne se fit pas prier pour s’élancer avec la simple tâche de mordre jusqu’aux sangs son adversaire pour qu’il déguste. Enfin ça, c’était si un spectre avait quelque part dans ce corps si peu tangible une goutte de sang bien rouge.

D’ailleurs ? La vieille, vu comment elle était ridée, serait-ce possible qu’elle ne soit pas exsangue ?


Spoiler:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Lun 1 Sep - 0:27

Mmm... Un Aligatueur. Ça frappait fort ça, non ? Bien sur que oui, surtout sur le plan physique. Ce qui était juste parfait. La difficulté de cette 5ème arène allait prendre tout son sens maintenant. Cette manche risquait d'être bien rapide pour l'obliger à donner le meilleur de lui-même par la suite. Cet Ectoplasma serait certainement la chose qui ferait de son combat l'un des plus durs en arène. Angelina activa alors sa méga-boucle d'oreille gauche, faisant résonner l'Ectoplasmite et transformant le spectre. Il allait gagner en puissance spéciale et en vitesse, sacrifiant de sa défense... Surtout physique. Mais pourquoi faire cela ? La Morsure allait être bien douloureuse après une Danse-Draco, avec sa force physique et le Bandeau Muscle dont la vieille ignorait qu'il possédait. Soit. Lavi découvrirait bientôt la fourberie.

« Laiche-toi faireuh... Et Malédicchion. »

Et paf, sacrifier la moitié de sa vie en plus de la Morsure. Il allait rapidement être KO partit comme ça. Mais vous vous doutez bien que non. A maudire cet Aligatueur, il perdrait jusqu'à ¼ de ses pvs par tour. Et ce de manière irrévocable. Aucune chance de fuite ou quoique ce soit avec la Marque Ombre et l'interdiction de switch. Et l'enchaînement le laisserai pantois. Enchaînement fort connu auquel le blondinet aurait dû s'attendre venant d'un Ectoplasma. C'était leur spécialité après tout.

« Balanche ! »

Et voilà, avec toute sa vitalité perdue, les conséquences de la Balance allaient être fort développés. L'Ectoplasma se soignerait efficacement tandis que l'énergie de l'Aligatueur se verrait s'en prendre un grand coup. Avec la Malédiction et les mauvais tours du spectre, il en avait que pour peu de temps. Le blondinet allait devoir faire carburer sa cervelle au maximum de ses capacités pour tenter d'affaiblir efficacement l'Ectoplasma. Chose qui ne serait évidemment pas facile vu la force côté spécial et sa vitesse hautement développée. Angelina allait prendre l'avantage sur ce combat tandis que Lavi devrait savoir blesser efficacement le spectre et compter sur l'endurance de son prochain pokémon ainsi qu'à des stratégies élaborées pour venir à bout de ce combat.

Ça paraissait dur, et ça l'était. Mais c'était faisable. Parfaitement faisable. Angelina n'en était pas à son coup d'essai avec une telle tactique.


« Cheuh souis curieucheuh de chafoir comment tou fa t'en chortir, mon petit. Mais cheuh chuis chur que tu en es capableuh ! Churtout que chela te préparera bien fache aux terrifiants concheillers du Concheil 4... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 19

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Lun 1 Sep - 11:25


Alors que Mizukiba mordait avec entrain sa cible, la mâchonner et se délectait de son goût insipide, l’ectoplasma et sa maîtresse agirent de concert pour sonner le glas de l’alligator. Madame appuya sur sa seyante boucle d’oreille tandis que le joyau que portait son acolyte sombre réagissait. Une méga-évolution ? La mâchoire inférieur du blond dut pendre pendant quelques secondes tant il ne s’attendait pas à ça. Enfin, si plus ou moins mais c’était trop soudain pour qu’il puisse s’y préparait psychologiquement. Mamie avait bien dit que les évolutions de ce style étaient autorisées mais de là à ce qu’elle en profite à peine son bibendum arrive au combat, non.

Mais ce n’était que le commencement. Une malédiction frappa Zuki qui commença à se plier en deux sous la douleur et Angelina ne laissa pas le temps de réagir puisqu’elle enchaîna avec une balance et le lézard se tordit encore plus alors que son adversaire semblait allait beaucoup mieux que lorsqu’il avait sacrifié une partie de sa vie pour maudire son adversaire. Heu … Lavi fit rapidement le compte de ce que venait d’accomplir la vieille dame. Malédiction mettait au tapis un pokémon en environ quatre tours. Mais avec la balance, ça laissait bien moins de temps au rosalien et à son compagnon pour finir le travail qu’ils avaient commencé. Ok, il ne fallait pas chaumer.

Mais bien heureusement, malgré le boost plutôt conséquent de vitesse que s’était octroyé l’ectoplasma en méga-évoluant, il laissait derrière lui sa petite lévitation au profit d’une marque ombre qui ici ne servait pas à grand-chose vu le veto de l’intérimaire sur le changement de pokémons. Et du coup, ça arrangeait grandement le jeune homme qui allait pouvoir frapper un grand coup difficilement esquivable.


« Séisme ! »


Et oui, le poison craignait le type sol mais c’était bien utile lorsqu’on possédait une capacité qui nous immunisait complètement face à cette faiblesse. Mais perdez ce talent et vous êtes bien embêté. Ainsi l’alligator frappa furieusement le sol de ses puissantes pattes. Malgré l’évolution de son ennemi et les deux grands coups qu’il avait subi, Zuki n’avait pas ou presque pas reculé. Du coup, l’ectoplasma était proche de l’épicentre et allait donc encaisser la pleine puissance de l’attaque. Et si jamais il lui venait à l’idée de se mettre à la place de son ennemi, Zuki l’attendait avec une bonne mâchouille.

Il était difficilement imaginable de voir le pokémon sombre se déplacer alors qu’il était si secoué. Ainsi, son adversaire avait tout le loisir de préparer sa seconde attaque en rassemblant toute sa rage envers celui qui l’avait fait tant souffrir en si peu de temps. Et lorsqu’il cessa de piétiner le sol avec fureur, il s’élança en plein sur son adversaire en hurlant.


« Avalanche ! »

Oui, ce n’était absolument pas finement joué, bien puissant et sans subtilité mais c’était un peu le seul moyen qu’avait trouvé le blond pour en finir vite avec Monsieur Toutsourire. Déjà le séisme allait bien l’arranger, l’avalanche serait potentiellement le dernier clou de son cercueil. Zuki avait boosté son attaque, son adversaire avait perdu en défense. Oui, c’était bien sur le physique qu’il fallait taper. Et fort si possible.  


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Mer 3 Sep - 21:46

Séisme, pour le coup c'était bien le genre d'attaque qu'attendait Angelina de la part du blond. Elle lui offrait la possibilité de jouer avec des attaques de type sol et il aurait été une erreur de ne pas en profiter. Voyant cela, la vieille avait envie de lui faire un Grobisous (voir un Vampibaiser) pour féliciter sa réactivité face à ce qui allait accabler son Aligatueur. Néanmoins, elle avait prévu une petite surprise à laquelle l'Avalanche n'aiderait très certainement pas à contrer cela... Et pourrait le mener plus rapidement encore au KO que prévu... Tout en aidant à soigner les dégâts subits à cause du séisme. A nouveau, ses qualités d'attaque spécial et de vitesse hautement boostées allaient faire mal. Très mal. Il put garder son équilibre grâce à son allure spectral face au séisme malgré ce qu'il avait esquivé.

« Chica-Changchue ! »

L'attaque ne lui aurait peut-être pas permis d'esquiver l'Avalanche en temps normal. Mais là, c'était différent. Le spectre glissa dans son dos grâce aux ombres. Rien n'empêchait le reptile adverse de changer sa trajectoire et rien ne faisait que cette action allait lui permettre d'esquiver. Néanmoins, elle allait lui faire gagner un temps précieux. Là où jouait la vitesse malgré la Danse-Draco adverse.

« Rechte dans l'ombreuh ! »

Là, tout devenait différent. Désormais, il était capable d'esquiver la frappe adverse. Il ne laissa que ses bras dépasser un peu, laissant les énormes lianes sangsues s'attacher à l'Aligatueur en train de faire son attaque. En restant dans le sol, le vicieux spectre allait pouvoir tirer les lianes vers lui, soit vers le sol. Ceci aurait pour effet de bloquer le lézard géant au sol, stoppant son attaque, tout en lui pompant son énergie pour se guérir efficacement. Une différence notable de vitalité séparait celle de l'Aligatueur du Méga-Ectoplasma, ce qui allait jouer en sa faveur. Toutes les données étaient à prendre en compte. Et si jamais il survivait à cela, la Malédiction s'empressera d'en finir avec lui. Bon évidemment, ça ne guérirait pas non plus tous les dégâts produits par le séisme non plus, hein.

Le tout en laissant un sourire mauvais et des yeux rougeoyants sur l'obscurité du sol...


« Dans le réel ou dans l'imachinaireuh, Ectoplasmoumounetou rechte une féritable changchue... »

Elle fit alors sonner sa clochette, en s'exclamant un coup.

« Arfarfarf ! Che chouis chur que tou ne t'attendais pas à cha de la fieille ma-gni-fi-queuh qu'est Mamie Anchelina te récherfais ! Mais che te rappelle une choche. Chusqu'à nouvel ordre, la ligue aura techniquement un pokémon (à moitié du moins) de pluch. Che me dois de férifier chi tu es préparé à cha. »

Elle n'avait pas hésité à reprendre les mots de Lavi en s'appelant Mamie, trouvant cela chou. Néanmoins, peut-être se rendrait-il compte de comment ce combat pourrait lui être bénéfique malgré ces difficultés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 19

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Jeu 4 Sep - 19:37


Le séisme portait ses fruits, oui, mais n’était-ce pas une ruse fourbe, vile, totalement dénuée de compassion pour que l’ectoplasme puisse frapper puissamment son adversaire et ainsi le mettre au tapis bien plus rapidement que la malédiction ne l’aurait fait. Zuki chargeait donc avec la force, la célérité même d’une avalanche quand son adversaire se dématérialisa. Pendant un instant, Lavi crut à un revenant ou une hantise mais ce ne pouvait pas être le cas. Alors il penchait plus pour une ombre portée … encore, comme toujours. Ainsi le méga-pokémon réapparu dans le dos de son ennemi, les yeux plus rouge que sang et son sourire semblant plus exacerbé que jamais. Une chose était sûre, il ne valait mieux pas que le crocodile se retourne.

« Continue tout droit ! Cours juste ! »

L’ordre était simple, puisque Zuki n’allait pas faire volte-face, il était inutile qu’il chercher à foncer bêtement dans son adversaire en espérant lui infliger des dégâts … surtout s’il n’était plus dans sa ligne de mire. Ainsi, emporté par son élan certes, l’alligator stoppa son cri rauque, signe qu’il tenait de terminer son avalanche. Néanmoins, l’ordre de la vieille chouette fit flipper le challenger. Giga-sangsue, voilà qui n’était pas bon, vraiment pas. Lavi espérait pouvoir frapper une dernière fois pour finir par succomber à cause de la malédiction, mais une attaque puissante et régénératrice du type que son pokémon craignait et bien … ça craignait. Il fallait l’éviter à tout prix mais la célérité accrue du spectre compliquait la tâche.

« Volte-face et Aqua-jet ! »

Pourquoi donc un tel changement de tactique. L’instant d’avant, il voulait mettre le plus de distance entre lui et son adversaire, maintenant, il voulait l’embrasser. Et c’était exactement le terme à employer ici. Du fait de l’attaque adverse, l’ectoplasma était obligé de sortir ses bras du sol, ce qui indiquait clairement sa position. Néanmoins, Mizukiba ne pouvait pas porter le combat à son ennemi de façon directe à cause de la forêt de lianes avide d’énergie. Là intervenait l’aqua-jet. Le lanceur se recouvrait d’eau et qu’aimait par-dessus tout les plantes : l’eau … avec le soleil mais ça c’était secondaire ici. Ainsi donc, Zuki serait protégé pendant quelques temps par sa gangue d’eau que les plantes s’évertueraient à aspirer. Avec la vitesse de l’aqua-jet, le lézard aurait le temps d’arriver jusqu’à sa cible avant de subir lui-même les lianes sangsues.

Ainsi donc, il se retourna et se campa sur ses deux pattes postérieures puis s’élança, entouré de liquide, sans peur vers sa cible : le sol entre les deux bras spectrale. Vitesse, inertie, masse, tout était réuni pour créer un mini-séisme qui aurait sûrement le mérite de faire vaciller l’ectoplasma et ainsi laisser le champ libre au successeur de Zuki. Ainsi la jungle de lianes s’abattit sur le carcan aqueux, l’englobant et cherchant à le ramener vers son lanceur. Magnifique, Anchelina jouait au jeu de Lavi.

Une mince couse d’eau subsistait encore lorsque le crocodile vint s’abattre tel un boulet de canon, un missile pile entre les bras tendus du fantôme qui, vu l'imposante masse du lézard, ne seraient en aucun cas épargnés. Zuki ne laissa que très peu le loisir à son adversaire de profiter de son énergie glanée par les lianes. Non, autre chose avait mis K.O le colosse écailleux : la malédiction  mais aussi le choc lié à son attaque. Une chose était sûre, la giga-sangsue n’avait pas vraiment joué un rôle déterminant dans le combat.

Se mordillant la lèvre inférieure tout en lâchant une sorte de ‘tss’ ou de ‘pfeuh’ quant à cette manche des plus rapides qui soit, Lavi réfléchissait à qui envoyer à la suite de son lézard. Et finalement son choix s’arrêta sur le ‘petit nouveau’ de l’équipe. Il était grand temps qu’il goûte à la fureur d’un match d’arène. Ainsi après avoir rappelé Zuki, le blond envoya son massko pour la tâche indigne de mettre au tapis l’ectoplasme et donc de se prendre pour Ghost Busters mais aussi de lui rapporter la victoire contre le prochain atout de la vieille et par conséquent, sur lui reposait tous les espoirs de son dresseur pour remporter le badge. Mais le jeune gecko allait pouvoir le faire, Lavi le savait.


« Raum, fini-le-moi. Aéropiqué. Tu sais quoi faire après. »

L’attaque était rapide, l’attaque était sournoise. Peu de pokémons étaient capables de l’esquiver. Mais là, me direz-vous, comment frapper un adversaire qui est à moitié dans le sol ? Et bien, c’est cette dite-moitié hors-sol qui nous intéresse et qui se ferait lynchée. Soit l’ectoplasma serait assez robuste – mais c’était compliqué vu sa faible résistance sur le plan physique – soit il succomberait et Raum serait bien joyeux de mettre à mal son successeur à peine celui-ci serait en jeu.

Ainsi donc le gecko fondit droit sur le bras de l’ennemi pour le frapper de sa feuille coupante.


Spoiler:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Sam 6 Sep - 20:03

Non, la stratégie de Lavi ne fonctionnerait pas cette fois-ci. Il fallait apprendre à se faire à l'idée qu'on ne pouvait pas échapper à certains sorts. Le spectre récupérerait bien de l'énergie. Sa seule et unique action était une Giga-sangsue, elle avait été lancé directement sans faire d'autres attaques avant. La malédiction sévirait après les effets des lianes. Ce n'était même pas une Ombre Portée qu'il avait fait auparavant vu que l'Ectoplasma ne peut pas apprendre cette attaque. Juste une esquive accompagné de l'attaque sangsue. Il ne fallait pas trop exagérer non plus, l'Aligatueur était bien trop fatigué pour suivre tout ce que lui demandait Lavi à la seconde alors que les lianes sangsues se dirigeaient à toute allure vers lui.

« Bondit ! »

Simple ordre, pour sortir du sol et forcer l'emprise des lianes pour qu'elles agissent plus rapidement... Tout en esquivant quelconque attaque. Ainsi l'Aligatueur ne chuterait pas, et le Giga-sangsue agirait avant la malédiction. Quand même, fallait pas exagérer ! Si Angelina voulait tester Lavi sur ce point, il n'allait pas l'en empêcher ! Il sortit alors du sol, étendant ses bras pour renforcer l'étreinte tout en passant à travers l'Aligatueur, qui fut achevé en un instant. Le tout accompagné d'un rire digne du spectre.

Le pokémon suivant fut un Massko. Pokémon rapide, mais pas autant qu'un Méga-Ectoplasma. Le temps qu'il change de pokémon, le spectre avait eu le temps de se préparer à toute attaque. Et malheureusement, le jeune homme avait opté pour une attaque physique pas si puissante que ça, et non de son type. L'avantage pour lui était qu'elle était inesquivable. Malheureusement, cela l'empêcherait d'esquiver l'assaut de l'Ectoplasma. Et qu'il n'achèverait pas le spectre avec cette attaque. En plus, elle n'était pas prioritaire. Il aurait été préférable de se booster avec une hâte auparavant pour surpasser la vitesse du fantôme. Dans ce cas, le choix d'utiliser Aeropique aurait été vraiment beaucoup plus intéressant. Clairement, c'était une erreur vu ce que réservait Angelina.


« Bomb-beurkeuh ! »

Puissante attaque empoisonnée dans laquelle le Massko serait obligé de passer dedans pour porter son coup. Attaque très efficace contre lui, capable de l'empoisonner, en plus de jouir du type poison et de l'attaque spéciale hautement élevée du méga. Il aurait fait sa hâte, il aurait pu esquiver cette attaque qui risquait de faire très mal dès le début ! Mmm... Ce n'est pas comme ça qu'il viendrait à bout de la ligue. Car les conseillers ne pardonneraient pas de telles erreurs.

Angelina secoua alors sa clochette, en regardant le jeune homme d'un air inquiet avec des yeux globuleux. A vrai dire, elle avait plutôt peur pour lui s'il commettait de telles erreurs... Pourtant il avait de bonnes idées ! Mais elle ne pouvait pas laisser passer ça. Pas à ce niveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 19

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Dim 7 Sep - 15:34

« Encaisse ! »

Seul ordre que pouvait donner le blond. Et encore, c’était bien futile puisque la rapidité extrême du méga-ectoplasma venait de placer la bombe de poison pile en face du lézard pour qu’en aucun cas il ne puisse l’esquiver. Enfin … de toute façon, le combat était déjà trèèèèèèès mal parti alors qu’allait faire une petite bomb-beurk bien puissante face au dernier pokémon du challenger ? Juste encore l’éloigner d’un pas de géant de la victoire, ce n’était vraiment rien. Ainsi donc, Raum passa à travers l’amas de poison liquide qui manqua de le faire tomber dans les baies mepo. Et comme la vieille ne souhaitait pas esquiver cet aéropiqué qui n’allait de toute façon pas mettre K.O son pokémon, le massko frappa avec sa feuille semblant être comme brulée par le poison. Néanmoins, le poison ne semblait pas avoir atteint ses voies respiratoires, le préservant donc de toutes baisses d’énergies durant le combat. Mais c’était bien la seule chose dont Lavi pouvait être fier.

Néanmoins, même sans poison, la situation était critique et Lavi devait faire son possible pour la redresser avant qu’elle ne devienne encore plus compliquée pour lui. Anchelina ne disait plus rien et cela prouvait bien qu’elle avait décidé d’en faire baver à son challenger et que donc, ces deux premières manches n’étaient qu’une mise en bouche, un échauffement pour le vieux moteur qu’elle était. Mais maintenant, la tranche de rire avec la choucrouteuh était finie, bel et bien. Les forces de chacun se résumaient à un pokémon et demi pour l’une, moins d’un pour l’autre, pas bon en somme. Cependant, à défaut de pouvoir ramener sur le terrain un autre pokémon pour combler la différence, Lavi pouvait requinquer Raum pour espérer tenir le coup même face à une créature de type poison. Mais d’abord tout autre chose.


« Siffl’herbe ! »

Logiquement, le méga-poltergheist n’avait pas Insomnia en talent et ne devait pas avoir, sauf étrangeté de la part de sa dresseuse, de blabla-dodo. Donc, s’il entendait le doux sifflement de feuille, Raum serait libre d’attaquer mais aussi de se soigner pendant au moins quelques minutes. Ce qui devrait être suffisant pour renverser le cours du match. Ainsi, fort de sa proximité avec son adversaire, le massko pinça l’une de ses feuilles avec ses lèvres et la fit vibrer, produisant une douce mélodie aux notes florales que le fantôme serait bien difficilement en mesure de ne pas entendre. Parce que pour une telle attaque, il n’y avait pas de disparition soudaine comme avec l’aqua-jet.

Pendant qu’il produisait sa berceuse forestière, il fit quelques bonds en arrière simplement pour éviter d’avoir à encaisser un coup de poing qui touche dans sa faiblesse défensive. Une fois qu’il fut sûr que son adversaire allait piquer un somme pendant quelques temps, Raum tourna furtivement la tête tout en la hochant pour dire à son dresseur qu’il était prêt pour la suite. Ectoplasma avait beau résister au type plante, ça n’allait pas l’empêcher de subir ce qu’il avait fait à Zuki.


« Giga-sangsue ! »

Malgré cette dite-résistance, le poltergheist n’allait pas pouvoir arrêter le drain d’énergie qui aurait lieu s’il se faisait toucher mais en plus, ce drain qui pourrait sembler moitié moins puissant que sur une cible sans résistance ne le serait pas. Du moins, ne serait-il réduit que de trente pour cent en environ à cause de la grosracine que portait le gecko sur lui.

Ainsi les lianes jaillirent des bras verts de Raum pour venir fondre sur la seule source d’énergie intéressante et qui plus est normalement facile à pomper : l’ennemi. Il fallait espérer que ce soit une bonne entrée en matière.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Mer 10 Sep - 21:53

Angelina réfléchit un instant lorsque Lavi prononça ses ordres. Siffl'herbe ? En avait-il réellement besoin maintenant ? Peut-être pas... Quoique ! En y réfléchissant bien, le Méga-Ectoplasma était trop fatigué pour échapper à ce sifflement apaisant. De ce fait, le Massko pourrait tranquillement l'achever sans craindre une attaque du Méga-Ectoplasma sensé être plus rapide. C'était intéressant, surtout qu'il décida de pomper le reste de l'énergie du bois gecko. Ainsi il récupérerait un peu de forces, profitant du stab et des faibles défenses du spectre, bien que ce dernier soit aussi de type poison. Il n'y avait rien à faire, Angelina ne prononça donc rien, réfléchissant pendant ce moment à quel pokémon elle enverrai par la suite, sachant que ce KO était inévitable.

Elle rappela alors son pokémon tombé KO, adressant un sourire sensé encourager le jeune Lavi.


« Moti-motiiii ! Cholie petit Motiii ! Fiens foir mamounet Anchelina, ch'est l'heure de che battreuh en l'honneur de la sainte-choucroute ! »

Et une autre flamme descendit d'au-dessus d'eux, accompagné à nouveau d'un rire lugubre. Petit rire sournois et aiguë, digne d'un Motisma. Un Motisma ayant gardé son apparence naturelle, faisant scintiller ses éclairs autour de lui. Oui, la vieille avait décidé de jouer avec un pokémon dont l'un de ses deux types ne serait pas très efficace contre le Massko. Mais qu'importe. Elle avait déjà prouvé qu'elle était capable de surpasser ce genre de désavantages et ne cesserai de rappeler au jeune homme de toujours se méfier, peu importe les avantages de type.

Notons que ce Motisma jubilait en entendant la championne parler de la choucroute. Il adorait cette choucroute ! Et encore, adorer était un mot faible face à cela.

C'était donc partit pour la dernière manche.


« Ondeuh folie, puis Cache-éclaireuh ! »

Madame allait faire sa chiante dès le début de l'épreuve. Deux attaques fort gênantes qui seraient envoyés de manière à ce que si le Massko arrive à échapper à une attaque, il ne puisse pas esquiver la seconde -à moins d'être un tantinet ingénieux évidemment, chose demandée à ce niveau. Les attaques seraient donc produites à distance, de manière assez espacée pour voir vers où se dirigerait le Massko pour tenter d'esquiver l'onde et placer efficacement sa cage-éclair.

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 19

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Jeu 11 Sep - 16:56

La vieille ne donna pas d’ordre à son poltergeist, rien pas même un coup bas qui aurait mis fin promptement à la siffl’herbe et ainsi l’aurait empêché de s’endormir si lamentablement en plein combat, match qui d’ailleurs était à son comble. Il y avait une raison à tout cela et Lavi finit bien vite par comprendre le fin mot de l’histoire. L’ectoplasma allait défaillir sous la pompe du giga-sangsue malgré sa résistance au type de l’attaque. Ainsi l’endormissement n’aurait pas été utile, ou que très peu. Néanmoins, le blond se félicita et félicita son compagnon d’avoir terrassé le monstre de vitesse bien que Zuki ait commencé le travail.

Alors vint un étrange mais réconfortant sourire d’Anchelina qui, comme à son habitude, héla une troisième et dernière flamme bleutée. A la grande surprise de son challenger, celle-ci découvrit un motisma totalement normal. C’était étrange même si à vrai dire, il n’y avait pas de four … à tartes flambées ou de machine à laver pour lui donner un type avantageux. Mais elle avait délibérément choisi de l’appeler lui, le drogué à la choucroute, et pas un autre. Ça cachait quelque chose et Lavi se promit de ne pas tomber dans le piège, surtout qu’il avait à faire à un spectre rapide. Première chose à faire, réparer ses erreurs et se mettre à distance.


« Eloigne-toi le plus possible. »

La tactique était simple, pouvoir réagir en cas d’attaques ou de mises à l’épreuve mentale et musculaire notamment. Aussitôt dit, aussitôt fait. Le gecko se mit en branle, sautant lestement en arrière et se mettant sur ses gardes. Ainsi la vieille donna ses directives effectivement faites pour handicaper l’ultime pokémon de son challenger, le seul qui pouvait encore lui apporter la victoire en encore, s’il le faisait ce serait sur le fil et avec une gage choucroute à la clé … Magnifique !

Onde folie et cage-éclair. A noter le ‘puis’ … très important. Elle n’allait pas se contenter de lancer les deux en même temps pour voir son adversaire esquiver ses attaques d’un seul coup. Non, elle voulait qu’il trouve un moyen ingénieux de passer à travers l’onde folie menaçante et la cage-éclair paralysante. Et ce fut là que le rosalien fut incroyablement heureux d’avoir ordonné un repli. Pourquoi ? Parce que l’onde folie mettrait un certain temps pour venir jusqu’à s’immiscer dans le corps de sa cible et puisque Anchelina allait s’attendre à ce que Raum esquive le rayon, elle attendrait pour lancer son électricité statique. Et même, avec la distance entre les deux adversaires, la puissance de la vague électrique en serait réduite et donc, le temps où le gecko l’évacuerait serait lui aussi plus court.


« Feuilles vampiriques ! »

Une combinaison travaillée en entrainement des dizaines de fois pour être sûr de sa réussite. Et les autres membres de l’équipe pouvaient en témoigner, eux qui avaient été les cobayes. Cela consistait en fait en un dépôt de Vampigraines sur des feuilles -Magik- qui seraient ensuite envoyer en plein sur l’ennemi. Vous allez me dire, comme faire ? C’était tout à fait simple mais cela requérait du temps, le temps que lui offrait justement l’onde folie dansante.

Ainsi Raum invoqua ses feuilles magik sans pour autant les envoyer directement sur le motisma. Il passa ensuite un bras au dessus des feuilles pour y déposer les graines voraces. Le résultat de cette étrange mixture ? Une attaque rapide une fois lancée et l’assurance que quelques vampigraines resteraient fichées dans le corps de l’adversaire, pompant ainsi l’énergie que lui redonnait le Reste. Mais ça, Lavi ne le savait pas. Ah et dernière chose : la trajectoire de la myriade de feuilles passait forcément par l’onde folie qui serait soit déviée, soit disloquée.

Et le coup partit comme un coup de fusil, les lames végétales irisées filèrent droit et à haute vélocité, traversant la bulle de couleurs changeantes qu’était l’onde et continuèrent leur route même si deux feuilles dévièrent de leur trajectoire à cause du passage express dans la capacité adverse. Néanmoins, bien que Raum ait pu lancer son assaut et réduire à néant la moitié de celui adverse, il ne pouvait pas espérer esquiver la seconde phase de la stratégie de la Mamie. Mais comme dit, la vague d’électricité serait moins puissante qu’à l’accoutumé. Ainsi Raum encaissa la cage-éclair mais son dresseur était bien décidé à réduire les dégâts.


« Hâte ! »


Drôle de nom pour une sorte de technique de relaxation consistant à décontracter les muscles pour qu’ils soient plus performants. En tout cas, le gecko ferma les yeux quelques instants pour se détendre durant ce combat éprouvant aussi bien physiquement que mentalement.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Sam 13 Sep - 17:24

Pas de soustraction à la Cage-éclair, ce qui était exactement ce qu'Angelina espérait. Néanmoins, le jeune homme avait fait une des choses attendues durant cette manche : s'assurait de planter des vampigraines., tout en le blessant C'est peut-être la chose qui la sauverait durant le combat. Elles permettraient au Massko de se soigner petit à petit tout en blessant le Motisma -bien que celui-ci possédait des restes pour ne pas être condamné. Surtout qu'il possédait, sans que la vieille le sache, une grosse racine qui augmenterait de manière efficace les soins prodigués ainsi. Et s'il se débrouillait pour éviter les attaques, il pourrait plus se soigner que de subir des dégâts. Mais évidemment, vous vous douterez que la championne du moment ferait tout pour mettre des bâtons dans les roues du pokémon, malgré une hâte qui aiderait le bois gecko à se déplacer de manière convenable malgré la paralysie.

« Châtiment ! »

Première étape pour le mettre à mal. Une attaque qui serait particulièrement puissante grâce à la puissance spectrale naturelle du petit pokémon, mais surtout grâce à la paralysie adverse. Le spectre leva alors ses 'bras' électriques vers le plafond, et usa de ses pouvoirs pour former un grand œil obscur au-dessus de lui. Cet œil s'ouvrit alors, libérant une multitude de décharges rouges vifs qui iraient transpercer directement l'adversaire. Une attaque qui serait ainsi particulièrement efficace et qui serait très difficile à éviter. En plus de faire gagner du temps pour embrouiller le Massko. Mamie Angelina allait passer à la prochaine étape de sa stratégie toute construite.

« Reflet ! »

Le petit spectre se sépara en cinq. Quatre étaient des copies, un était le vrai. Ils se dispersèrent dans la salle, et rendraient les chances d'esquive du spectre hautes. Angelina savait où s'était placé le vrai, connaissant assez bien son pokémon. L'un était derrière le Massko, deux autres sur sa gauche (placés l'un derrière l'autre, légèrement en diagonal), un sur sa droite, tandis que le dernier se promener au-dessus de sa tête grâce à la lévitation.

« Arfarfarf ! Le courant pache chi bien entreuh nous que Motichmoumouni le rechent ! Il partachera notre choucroute ! Arfarfarf, que che ris ! Et que ch'est agréableuh d'afoir des challenchers auchi mignon et chympatiques ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 19

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Dim 14 Sep - 10:34

Sur le coup, le challenger se mit à douter de son choix. Avait-il bien fait de choisir l’onde paralysante plutôt que celle rendant fou. Mais même le châtiment difficilement esquivable allait mettre un sacré coup au moral de Raum, la cage-éclair était au final la meilleure des solutions. Avec la hâte qu’il venait d’effectuer, le gecko n’avait plus de problèmes sur le plan du manque de vitesse et restait même plus agile que son adversaire. Certes la paralysie en elle-même posait un problème assez conséquent mais Lavi ne doutait qu’ensemble, lui et son compagnon allait trouver une solution à ce désagrément.

Ainsi Raum encaissa du mieux qu’il le put les rayons d’énergie rouge qui fusaient droit vers lui. Mais déjà avait-il subi les dégâts qu’une partie de sa santé était restaurée au détriment de celle du motisma. Toutefois, ce n’était en rien fini des tours du spectre électrifié. Un reflet fut ordonné et la chose tout sourire se scinda en cinq lui-même qui prirent place à différent endroit autour de leur cible. Néanmoins, aucun ne tenta quelque chose.


« Arfarfarf ! Le courant pache chi bien entreuh nous que Motichmoumouni le rechent ! Il partachera notre choucroute ! Arfarfarf, que che ris ! Et que ch'est agréableuh d'afoir des challenchers auchi mignon et chympatiques ! »

… Elle y allait fort la mamie, là. Tant de qualificatifs valorisants pour un jeune challenger, c’était gentil, certes, mais ça restait glauque, surtout venant de cette personne-là. Lavi se contenta de lui faire un de ces sourires niais et totalement vides de sens pour ne pas la fâcher. Il avait décidé de ne rien lui répondre, faisant croire qu’il était trop absorbé par le combat mais c’est justement l’affrontement qui le décida à rebondir sur les paroles d’Anchelina.

En effet, une soudaine lumière qui n’était certainement pas due aux éclairs du dehors, illumina la pièce, reléguant les pâles lueurs diffuses du lustre et autres cierges à l’état de simples points de lumière. Et ce nouveau soleil était en plein milieu de l’arène. C’était un corps qui irradiait, celui de Raum. Il évoluait, enfin ! Après quelques secondes où son dresseur ne pouvait pas fermer la bouche de stupeur, un hurlement digne d’un fier Jungko retentit dans la nef. Oh qu’il était beau, qu’il avait l’air aussi puissant que preste. Et voir son pokémon sous cette nouvelle forme donna une idée à son dresseur qui n’attendit pas longtemps avant de donner ses directives, tout en répondant à la vieille.



« Le challenger est aussi plein de surprises ! Lame-feuilles en fouet ! »

La tactique était simple, les deux feuilles que portait Raum sur les bras s’allongeaient déjà pour avoir une plus grande amplitude. Ensuite, le gecko allait fouetter l’air dans un mouvement circulaire, commençant à cinq heures et en allant dans le sens inverse des aguilles d’une montre. Ainsi, le premier motisma qui serait touché serait celui de droite puis viendrait celui de devant (vraisemblablement pas le vrai) et viendrait enfin les deux de gauche. Pour celui de derrière et du dessus, ils ne seraient pas touchés par la lame-feuilles. Mais cela ne voulait pas dire qu’ils seraient hors de danger. D’un point de vue stratégique, le haut, l’arrière et le second de gauche étaient des positions privilégiées pour l’attaque surprise ou la défense. De fait, Lavi en avait gardé deux pour son attaque un peu plus puissante. Il fallait simplement espérer que la paralysie n’entre pas en jeu à ce moment-là.

« Tranche-nuit ! »


Le rosalien avait indiqué du doigt, successivement, le motisma du haut puis de derrière. Cela indiquait l’ordre d’attaque. Raum, comme un gymnaste, se retourna tout en frappant de sa feuille-fouet obscure d’abord celui du haut pour venir ensuite s’abattre sur celui de derrière. Mais ce fut sans compter sur la paralysie qui se manifesta. Lavi aurait aisément pu l’imaginer tout sourire en train de rire tel un ectoplasma content de son méfait. De fait, le gecko fut bloqué dans son mouvement et rata son coup de peu, laissant le Motisma dans toute son intégrité. Néanmoins, celui qui était derrière se retrouvait devant, ne pouvant plus frapper sournoisement.

Spoiler:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Narrateur

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 08/08/2014

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Mer 17 Sep - 16:52

Angelina écarquilla les yeux en affichant un grand sourire. Quel moment merveilleux ! Son combat avait permis de faire évoluer le pokémon du challenger en un splendide Jungko ! Un moment savoureux qui se partage entre le challenger et son adversaire. Que ce Jungko soit souvenir d'Angelina envers le jeune Lavi.

« Arfarfaaarf ! Queleuh beau pokémoneuh ! Ch'est le fruit de che combat pachionné et de tous ses efforts qui lui a donné chetteuh formeuh ! Moti-moti, écartez-fous ! »

La paralysie adverse ralentissait quand même les mouvements adverse. Le Motisma de droite ne put se soustraire à la Lame-feuille, mais le reste pu suffisamment s'écarter pour éviter ce coup. Cependant, problème ! Le premier visé n'était autre que le vrai ! Ce fut un sacré coup de lame feuillue qui le fit souffrir. Cependant, dans le feu de l'action, le Jungko ne remarquerait peut-être pas cela de suite et Lavi ne remarquerait peut-être que cela trop tard. Comme ça semblait le cas lorsqu'il ordonnait son Tranche-Nuit interrompu par la paralysie. Soit le moment parfait pour recommencer ce jeu du « trouve le vrai ».

« Réunichez-fous en l'air et chanchez de placheuh ! »

Tous usèrent de la lévitation pour se regrouper en un qui se sépara à nouveau pour se placer tout autour du Jungko, de manière éloigné les uns des autres pour éviter de tous se faire avoir par une attaque de zone. Et cela permettrait à la vieille de continuer sa petite stratégie.

« Toile Elek et Charcheur ! Tournez ! »

Ainsi disposé, le spectre placé à l'arrière du pokémon forêt déploya deux fils d'électricité allant rejoindre les Motisma à ses côtés, chacun faisant passer ces fils les uns aux autres. Tout un système fut mis en place, formant un cercle entourant une étoile dessinée par ces fils. Le Jungko n'aurait d'autre choix que de subir ce piège électrique, le blessant un peu malgré sa résistance au type. Bon, autant dire que la Vampigraine le soignerait rapidement de ces petits dégâts. Mais le véritable effet recherché était surtout d'abaisser sa vitesse pour contrer sa hâte.

Cette toile, ainsi formée, permit de relier chaque clone ainsi que le vrai, pour permettre un Chargeur sans révéler quel était le vrai. L'électricité qui chargerait le pokémon passerait inaperçu grâce à cette toile, pouvant passer par n'importe quel clone.

Et pour pimenter le tout un peu plus, les cinqs se mirent à tourner autour du reptile pour l'embrouiller encore plus.

Certaines choses étaient sûres cependant : la Vampigraine continuait de régénérer le guerrier des forêts, et lui permettrait peut-être de supporter le prochain assaut. Néanmoins, ce n'était pas sur non plus vu ses blessures déjà importantes grâce à la Bomb-beurk et au Châtiment. L'issue de ce match se jouera sur cette prochaine attaque, si Angelina devinait bien quelle genre de stratégie pourrait être mis en œuvre sur cette fin approchante.


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laviashion
Encre diluée
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 19

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   Jeu 18 Sep - 17:11

Bien sûr, la fanfaronnade de son challenger ainsi que l’excitation que provoquait dans chacun des deux camps l’évolution d’un combattant, Anchelina ne put pas laisser ses vieilles lèvres ridées et gercées fermées. Et pire encore, elle se félicita d’avoir amené le gecko à un stade d’évolution supérieur. Néanmoins, Lavi ne prit pas ombrage de la remarque de Mamie Merkel car elle avait en partie raison même si c’était surtout dû aux nombreux entraînements que son dresseur lui avait fait subir. Mais l’acceptation de l’affirmation adverse était surtout due à la subjugation que provoquait le corps si preste et puissant de Raum. La paralysie qui l’affectait était passée au second rang pour Lavi qui ne pouvait détacher son regard de son pokémon. Oui, il était fier, fier de ce petit bout d’arcko qu’il avait trouvé abandonné dans une ruelle sale. Ainsi, il ne prêta pas vraiment attention à ce que faisaient les Motisma, si ce n’est peut-être que le premier avait été touché sans disparaître dans la seconde.

C’était donc lui le vrai et Lavi le se quitta plus des yeux, espérant ainsi pouvoir le suivre et dire avec certitude et avec tant de classe lors de sa prochaine série d’ordres : ‘C’est lui le vrai !’ tout en le pointant du doigt. Hum … HumHum ! Non, ce n’était pas le moment de se faire des films aussi puérils que ça. D’ailleurs, ça ne risquait pas d’arriver vu l’ordre de la vieille. Ils devaient se réunir en un point, au dessus de Raum et ainsi l’embrouiller, lui ainsi que son dresseur. Et cela marcha. Le reptile chercha pendant deux-trois secondes à identifier le vrai des faux mais lâcha vite l’affaire. Cependant, Lavi fit mieux et s’arrêta fixement sur des ectoplasmes survoltés lorsqu’ils se séparèrent. Néanmoins, il eut un énorme doute alors qu’ils se replaçaient différemment. Se pouvait-il que le vrai se soit replacé exactement au même endroit ? Non, c’était trop peu probable. Et même, le rosalien ne pouvait pas se permettre de se focaliser sur une unique cible qui avait une chance sur cinq seulement d’être la bonne.

Ainsi, il abandonna toutes idées de concentration sur celui de droite pour privilégier une attaque de ‘zone’. Mais d’abord, il fallait trouver une parade à l’enchaînement ennemi. La toiel élek n’était sûrement pas la technique la plus dangereuse. Le chargeur camouflé, lui au contraire, l’était. Il n’augurait qu’une attaque puissante de type électrique dans les quelques minutes voire secondes qui suivraient. Et ça, même avec la résistance du jungko face au type adverse, ça ferait mal. Ainsi, Lavi allait devoir débusquer le vrai des deux avant que celui-ci ne lance son assaut ‘final’. Toutefois, une valse orchestrée par l’ancêtre risquait de compromettre la chose, surtout, en fait, la manière dont le blond avait prévu de détruire les clones. S’imposer alors une seule et unique manière de mettre fin aux stratagèmes de Mamie. L’heure de la sieste avait sonnée – même si en l’occurrence, il n’était pas treize heures trente -. Une douce mélodie allait bientôt retentir dans toute l’église, sonnant comme une douce litanie et cela stopperait les motismas dans leur ronde totalement grotesque. Deux avantages : Raum pourrait les tirer comme on tire au pigeon et ça arrêterait la tentative de forts dégâts du vrai motisma.


« Siffl’herbe ! Et prépare les feuilles magiks ! »

Ainsi enserré dans son carcan de toile électrifiée, Raum parvint tout juste à porter une feuille à ses lèvres et à en tirer une douce et entraînante mélodie qui devait toucher le cerveau adverse. Il fallait juste espérer que Mamie Anchelina ne tombe pas aussi de sommeil, ç’aurait été dommage d’en profiter … Quoi que. Ainsi, la valse pathétique s’arrêta, laissant le champ libre à un Raum excédé de ne pouvoir frapper à sa convenance son véritable adversaire. Alors qu’il secoua son dos feuillu pour pouvoir faire ce que lui avait ordonné son dresseur, celui-ci donna de plus amples informations :

« Divise-les en cinq ! »

Un sourire s’étala sur la face écailleuse du reptile. Il avait compris où voulait en venir Lavi. Si les clones imitaient le vrai qui devait dormir, ils n’allaient pas bouger pour esquiver une attaque qui de toute façon était trop rapide pour l’être. Du coup, les cinq motisma seraient touchés et même si l’attaque ne serait que d’une puissance dérisoire mais le gain serait bien plus important que ça. Un adversaire endormi, à la force (de ses restes) drainée et seul sur le terrain. De quoi gagner le combat ou du moins avoir de grandes chances de l’emporter.


Spoiler:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La nuit tous les chats sont gris ou noir...
» La nuit tous les vers sont gris
» La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]
» La nuit, tous les chacals sont gris
» Je marche seul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aube Saison 2 : Version Zénith :: Maïlys - Zones Civilisées :: Les Ruines de Lakit-
Sauter vers: