Bienvenue sur la suite du forum à succès Pokémon Aube, Invité. Après l'incroyable assaut de la Team Zodiac, où en sont les choses sur l'île de Maïlys?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des ruines, un fouet, un tapis et un vase [Ang & Palut] (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des ruines, un fouet, un tapis et un vase [Ang & Palut] (Terminé)   Ven 10 Juil - 22:02


Je me méfiais du dragon d’en face et de la portée de l’attaque que venait de lancer Apophis. Il n’avait pas réussi à retirer le sable de ses yeux tout à l’heure, et j’en compatissais grandement, il il n’y parviendrait sans aucun doute pas avec cette tempête. Ah si seulement il y avait eu de l’eau, une simple petite étendue, lui aussi aurait pu profiter d’un avantage certain de camouflage et d’aisance dans ce milieu mais bon, on ne pouvait pas tout avoir dans la vie. D’autant plus que ce cher draco n’était pas le plus à plaindre dans le lot non plus, lui au moins pouvait se mouvoir avec aisance tout milieu confondu. Par ailleurs, je m’attendais à une certaine représailles de la part de nos adversaire, alors que rien ne se produisit. Ca alors seraient t’ils devenus compatissants ? Bien évidement que non et ça cachait donc sans doute quelque chose. Maintenant, allez savoir de quoi il s’agissait… Enfin, il était sans aucun doute temps d’en profiter dans ce cas, et nous avions des statistiques à rattraper de notre coté.

- Hâte une nouvelle fois puis brume.

J’avais arrêté de parler histoire d’accorder un peu d’attention à ce que me disait Angstorm en face de moi et avec la tempête, si je ne tendais pas un minimum l’oreille c’était fichu pour que je comprenne. Vive-Vampi… Quoi ? Oh non le temps que je ne saisisse la nature de cet ordre il devait être trop tard et je m’en mordais la lèvre de rage. Thérion semblait néanmoins plus vif que moi et moins confiant aussi en voyant le pokémon adverse s’agiter à une vitesse impressionnante, si bien qu’il se mit à cracher un feu bleuté dans toutes les direction qu’il pouvait atteindre en balançant sa tête de droite à gauche. Je pus sentir la vague de chaleur portée par le vent alors même que le dragon noir n’enflammait rien dans ma direction, c’était dire. Je devais avouer que mon pokemon n’y allait pas de main morte en soufflant ce feu d’enfer, et il prenait par ailleurs le risque de toucher aussi son partenaire. Quoi que il était en arrière dégerment décalé par rapport à lui, avec son retour à des statistiques presque normales et la très faible précision de l’attaque, il allait réussir à éviter le coup de justesse. Pendant que son coéquipier s’exécutait il avait lancé sa hâte et dégagé un nouveau nuage brumeux qui fut rapidement dispersé par le vent qui balayait le terrain. Même diffuse, la brume agirait le temps qu’il faudrait.  Avec un peu de chances le squale ne serait pas épargné par le feu et ce malgré sa disparition soudaine, quand au méga-jungko sa proximité s’en chargerait, du moins je l’espérais. Par contre je fus surprise et forcée de constater que toutes ces flammes n’avaient pas suffit à nous débarrasser de la vampi-graine, ce parasite avait été vraiment rapide… Tant pis, si nous avions réussi à bruler le reptile forestiers la compensation serait à mon sens suffisante. Enfin bref, je ravalais tout ceci le temps de reprendre la parole.

- Oui, je suis bien d’accord avec vous sur ces points là. Je m’efforce d’étudier ces ruines mais leur secret est bien gardé et elles sont loin d’avoir révélé tout leur potentiel. Chaque fois que j’y viens, elles me donnent l’impression de plonger dans les abysses les plus profondes, on ressent qu’il reste encore fort à découvrir ici.

Et je comptais bien avoir ma part de découverte aussi. J’étais en train de rédiger un livre sur le rôle et l’importance des dragons au sein des civilisations antiques mais ce n’était pas suffisant, ça ne serait qu’un simple ouvrage qui ne serait lu que par des passionnés ou dans le meilleur des cas cité dans un magazine scientifique. Moi je parlais d’autre chose, d’une découverte majeure comme les peintures de Celestia ou le temple de frimapic et ce ne sont que des exemples. Mais le dresseur en face de moi me tira hors de mes pensée en ordonnant à son pokémon plante de faire pousser un gazon verdoyant en plein milieu de ce terrain rocheux et accidenté. La puissance de cette espèce était néanmoins à reconnaitre pour ce simple exploit. A coté de ça, il était hors de question de manquer une opportunité pareille.

- Thérion, prend ton envol ! Pardonnez moi, vous disiez ?

Oui j’avais malheureusement coupé la parole du second jeune homme, pourtant si peu bavard et j’en étais confus mais contrainte. J’avais espoir qu’il ne m’en tienne pas rigueur et nous serions quitte pour la provocation qu’il m’avait lancé tout à l’heure en ne me donnant même pas son nom lors de mon arrivée. L'imposant dragon noir fondit sur son rival végétal alors que le second homme avait repris la parole, afin de s'en saisir à bras le corps et l'empoter aussi haut que sa puissance le lui permettrait, lui promettant une chute libre douloureuse. Pendant ce temps la dernière remarque du dresseur attisa ma curiosité, alors comme ça eux aussi souhaitaient laisser une trace de leur passage dans l’Histoire ? Un dessein trahissant de grandes ambitions et en même temps, qui pourrait ne pas souhaiter une telle chose. Malgré tout je ne pus m’empêcher un petit trait d’humour noir pour détendre un peu l’atmosphère si j’ose dire.

- Vous avez déjà laissé votre marque parmi les fiches de la ligue et entre ces dernières et les livres d’histoire, il n’y a qu’un pas.

Etaient ils amateur de ce genre d’humour ? J’espérais bien que oui parce que sinon ils rataient sérieusement quelque chose et en plus, ils étaient tout de même les mieux placés pour se montrer sensible à ce léger trait d’esprit.

- Qui serait assez fou pour ne pas souhaiter laisser sa trace dans ce monde, ne pas être reconnu à sa juste valeur ? Je conçois que l’on ne puisse pas agir sur les devants de la scène d’un bout à l’autre d’une vie, mais je ne peux envisager que l’on ne s’en donne pas les moyens. Rien n’arrive par hasard dans la vie, tout découle de nos choix et des efforts que l’on a conjugué jusque là. Faites quelque chose de grandiose et l’Histoire se souviendra de vous.

Ou reposez vous sur vos lauriers et vous tomberez dans l’oubli le plus total. Une solution que je n’étais même pas apte à envisager.

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ang & Palut
Dancing Mad
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 21
Localisation : Dans un vase sur un tapis

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des ruines, un fouet, un tapis et un vase [Ang & Palut] (Terminé)   Sam 11 Juil - 21:17

Oh, un Feu d’Enfer pour atténuer l’attaque de mon Jungko, et pour réduire l’efficacité des soins. Pas bête. Evidemment le Dracaufeu n’avait pas le temps de l’exécuter avant que mon Jungko agisse, mais il put en profiter pour après. Ca ne me dérangerait pas de toute façon. Le type dragon faisait que l’attaque n’était pas super efficace, et la tempête n’était pas éternelle. D’ailleurs, je voyais qu’elle pouvait enfin placer sa Brume et ses avantages de vitesse. Aaah mais ça, il fallait le faire avant, car la mâchoire de mon requin, qui, occupait avec ses tunnels, avait évité le Feu d’Enfer, n’allait pas tarder à s’abattre sur le Draco. Malgré sa vitesse n’y pourrait échapper. Chaque chose en son temps. Voyant que le Dracaufeu s’élançait vers mon Jungko au lieu de s’envoler, j’entrepris directement des mesures efficaces pour retourner ce mouvement contre lui.

« Giga-sangsue, renforce-le avec un vol-vie. »

Ma bête de vitesse allait prendre le pas sur la brute épaisse. Comme je m’y attendais, ce n’était pas pour exécuter l’attaque Vol, mais plus quelque chose comme Chute Libre ou Frappe Atlas… Quoiqu’il en soit, en le saisissant ainsi, Ephéméris allait le ligoter avec un Giga-Sangsue, qui serait renforcé par des fines lianes issues d’un Vol-vie. L’effet allait être hautement renforcé par le Champ Herbu, malgré le double-type qui protégeait en partit l’adversaire. Ce sont donc les deux liens vampiriques, en plus de la vampigraine, qui combleront de manière efficace les dégâts subis. Mais surtout, en s’attachant ainsi à l’adversaire, mon Jungko promettait au Dracaufeu de subir également les dégâts de la chute.

« Un pas qui ne saurait tarder à être fait. »
« Concernant ces ruines, l’un de ses plus grands mystères a été élucidé : la véracité de l’existence de l’étoile, et son contenu. Les véritables mystères qui nous entourent sont désormais ce que les archéologues pourront établir à partir des restes trouvés dans cette étoile. »
« Tourbi-sable, Gayla. »


En réalité, les trous creusés par mon Carchacrok étaient disposé de manière à entourer un maximum le Draco. A partir de ce réseau de tunnel, mon dragon n’avait plus qu’à déclencher le tourbillon de sable pour qu’il s’étende partout à l’intérieur de manière à créer des tourbillons de sables un peu partout autour de l’adversaire. Ce-dernier serait donc piégé à l’intérieur, subissant des dégâts continuels accentués par le Sable Doux. En plus d’entraver les mouvements adverses, Gayla pourra s’en servir comme alternative à la tempête de sable et continuer de profiter de son Voile Sable.

Je reprenais ensuite notre conversation sur la volonté de chacun pour marquer l’histoire.


« Je vois bien ce que vous voulez dire. Je l’avoue, nous avions désirés la solution de facilité pour atteindre un de nos buts grâce à l’étoile et son fameux vœu. Un vœu qui s’était transformé en  un autre par la force des choses… Mais au final, nos efforts dans la Zodiac nous ont permis de réaliser ce vœu sans avoir recours à l’étoile. C’est une forme de volonté menant à la gloire personnelle, je suppose. »
« Je ne pense pas d’ailleurs que poursuivre ce but d’atteindre l’étoile était une simple marque de naïveté, puisqu’au final, comme Ang l’a dit, nous avons réalisé ce vœu. Au contraire, je pense que cette croyance était nécessaire pour aider chacun à devenir ce qu’il voulait être… En plus de rendre service à l’histoire. »
« Dracocharge pour le Draco. Evidemment, tout le monde n’était pas d’accord avec cela… Et nous ne serions peut-être pas les criminels que nous sommes, aussi libre et aimant discuter paisiblement avec nos opposants, comme se trouve être le cas ici… Il est amusant de voir comment la population se construit des ‘cauchemars’ en voulant défendre un idéal. »


C’est une chose que nous aimions bien raconter. La vérité telle qu’elle est sur nous. Bien sur, il y a eu notre part de volonté dans la construction des personnages que nous sommes. Mais il y a aussi le peuple, voulant se défendre contre un soi-disant mal, nous à pousser plus que jamais à nous forger ainsi. De quoi faire tourner quelques têtes…
J’étais conscient que nous révélions beaucoup de ce que nous sommes. Mais à nouveau, pourquoi s’en cacher ? C’est aussi ça notre liberté. Nous ne craignons pas les conséquences que cela peut avoir. Nyssa pourrait se vanter d’en savoir autant sur nous, et si elle veut de classer tout ça dans la paperasse de la ligue. La véritable question était de savoir si quelqu’un était capable de retourner tout ce que nous racontions contre nous, au point où nous en sommes aujourd’hui.

Gayla lui, sans bruit, se mit à charger d’un coup le Draco dans le dos, dans le but de le frapper avec une puissance magistrale. La précision allait être comblée par sa furtivité. Et évidemment, il allait à nouveau se fondre dans la tempête, qui ne saurait tarder à se calmer. Heureusement que le terrain Tourbi-sable allait jouer en sa faveur.


« Une question me vient donc à l’esprit… Auriez-vous adhérer à la cause de la Zodiac, sans avoir connaissance de ce qui se trouvait à l’intérieur de l’étoile ? »

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des ruines, un fouet, un tapis et un vase [Ang & Palut] (Terminé)   Ven 17 Juil - 11:10


Thérion n’avait pas eu le temps de se saisir de son rival que ce dernier lui balançait déjà de multiples lianes d’épaisseur et de puissance différentes. L’attaque ne serait que très peu efficace grâce aux types que possédait le dracaufeu méga-évolué mais tout de même, cette initiative pouvait s’avérer pour nous assez fâcheuse à cause du gazon verdoyant qui avait prit possession du terrain. Une fois lié à la plante, il décolla à la verticale s’éloignant du sol jusqu’à ne devenir qu’une ombre bleutée au milieu du sombre ciel nocturne. Les sangsues avaient déjà duré tout le long de l’ascension et c’était beaucoup trop à mon goût, d’autant plus qu’ainsi accroché à son adversaire, il devrait tomber lourdement au sol avec lui pour espérer lui infliger des dégâts. Non j’avais une autre idée face à cela, s’il devait s’infliger des dégâts il faudrait qu’il le fasse avec brio et il ne me restait plus qu’à lui faire parvenir ma stratégie. Sans télépathie et à cette distance, cela semblait impossible n’est ce pas ? Mais non, nous avions tout prévus. D’un mouvement très ample, je fis tourner mon fouet avant d’en claquer une première fois, puis une deuxième, et encore une troisième espacée d’un temps plus long qu’entre les précédentes. Il ne s’agissait nullement d’une nouvelle lubie de ma part, mais plutôt d’un code très précis et pré-établi entre moi et mes deux partenaires les plus proches. Papotais sait que cela ne lui était pas adressé puisque je m’étais tournée vers le ciel avant de faire retentir les petits bang supersoniques de mon fouet de cuir.

Aussitôt, on pu apercevoir en levant les yeux une boule de feu d’une teinte turquoise se former en altitude bien au dessus de nos têtes avant que cette comète ne fonce droit vers le sol verdoyant. D’ailleurs le gazon risquait de s’en retrouver quelque peu abimé au niveau du point de chute des deux méga-pokémons, j’en ai bien peur. Enfin, pour résumer ce qu’il était en train de se passer plusieurs mètres plus hauts Thérion ne se contenterait pas de simplement lâcher le jungko ou encore de se laisser tomber avec lui, beaucoup mieux que cela. Il s’était enrobé de feu avant de piquer droit vers le sol, se plaçant de manière à ce que le dragon végétal encaisse un maximum de chute. Une chute libre couplée à une boutefeu, un combo splendide auquel il faudrait que je repense à l'avenir. Il y avait certes quelques ombres au tableau, d’une part seule l’attaque vol ne profiterait d’une double efficacité, et d’autre part les dégâts que risquait mon pokémon étaient assez intimidants, mais quelle importance. Pour ça aussi j’avais ma petite idée.

Avant que nos deux pokémons n’aient eu le temps de toucher le sol, les deux hommes reprirent tour à tour la parole, donnant au passage un ordre au dragon qui avait auparavant disparu. Je fus on ne peut plus surprise de voir surgir des entrailles de la terre non pas un mais au moins une demi-douzaine de tourbillons qui menaçaient dangereusement mon dragon bleu. Aucune échappatoire ne se présentait à lui, il était encerclé par cette attaque si anodine en temps normal pourtant. Là je la trouvais particulièrement virulente et ce n’était sans doute pas uniquement dû au stab. Je n’avais alors aucune autre solution que d’attendre en vue d’une ouverture afin de sauver mon dragon.

- Je serais curieuse de savoir quelle était l’espèce de ce pokémon. Son histoire me rappelle énormément celles que l’on raconte au sujet de Jirachi et je ne peux m’empêcher de me demander s’il ne possède pas un certain lien avec ce dernier. Malheureusement je ne suis que très peu renseignée quant à ce qui s’est passé et aux restes du pokémon de l’étoile.

A une seconde près j’étais coupée dans ma phrase par le vacarme assourdissant que firent les deux pokémon en heurtant le sol. C’était honteux de penser que le dragon adverse se régénèrerait entre autre grâce à l’énergie de mon propre dragon, énergie qu’il avait fortement entamé d’ailleurs. Mais au moins il était décroché du reptile feuillu et ce détail représentait un avantage non négligeable pour la suite et fin de ce tour. Alors que les deux jeunes hommes avaient repris la parole, Thérion s’était relevé et placé ses ailes de manière à planer en sur place grâce aux courants chauds que les tourbillons de sable relevaient. C’est vrai d’ailleurs, je commençais à peine à remarquer que l’intensité de la tempête baissait il était temps il faut dire, et je me passais une main gantée dans les cheveux pour essayer d’en dégager un peu de sable et me rendre un peu plus présentable. Nous allions pouvoir nous remettre à parler sans avoir à hurler ce qui serait beaucoup plus agréable pour eux comme pour moi soit dit en passant. J’avais d’ailleurs entendu un nouvel ordre s’initier au milieu du discours du dresseur et je m’empressais de lancer ce qui me semblerait être une de mes ultimes offensives.

- Vent glacé, capte le sens du vent.

En lançant l’attaque glaciale au sein même de son piège de glace, il ferait tourner l’air gelé autour de lui forçant ainsi le squale à se blesser en entrant eu sein du tourbillon sableux. Ce que je n’avais pas prévu c’est que la charge soit si forte que le recul qu’elle engendra fit virevolter mon draco sur quelques mètres. Il était pourtant imposant et entrainé mais là, c’était trop puissant face à son énergie restante. Mon sang ne fit qu’un tour lorsque je le vis relever la tête difficilement, sentant qu’il fallait tout de suite que l’on termine ce que nous avions commencé.

- Lance ta Copie une dernière fois !

Nous ne pensions plus à ce vibra-soin copié sur le homard de tout à l’heure. Ca faisait un bon moment déjà que Apophis était sur le terrain et il avait eu le temps de recharger un peu ses batteries avant de pouvoir réutiliser cette attaque qui serait bien évidement sa dernière pour ce soir. Son partenaire partit vers lui afin de capter un maximum de l’onde de bien être, guérissant de tous les dommages qu’il avait subit à cause de ses propres attaques pour repartir du bon pied, avant de tourner autour du cercle de tourbillons de sable. Cette manoeuvre lui avait permit d'éviter l'attaque sol premièrement et deuxièmement, si le squale essayait de se faufiler une nouvelle fois mon dragon noir serait à l'affut, prêt à l'intercepter. J’avais pendant ce temps rappelé mon draco et gardé sa ball en main quelques secondes avant de la miniaturiser dans un remerciement silencieux. Je n’étais pas une grande fan d’effusions en public de toute manière. Je fus tirée de mes pensées à cause de la question, surprenante, de Palut. Qu’est ce qui se serait passé si j’avais eu l’opportunité d’entrer dans la Zodiac ?

- Une interrogation pertinente que je ne m’étais jamais posé auparavant… Corrigez moi si je me trompe, vous qui connaissez si bien la Zodiac. Chacun de ses membres aurait vu son voeu le plus cher se réaliser si la team réussissait à mettre la main sur l’étoile et le pokémon qui la contenait n’est ce pas ?

Ce n’était qu’un rapide survol de la situation bien entendu mais ça résumait à peu près les souvenirs que j’avais par rapport à mes lectures, recherches mais aussi ce que j’avais pu voir à la télévision ou entendre par le biais de témoignages divers et variés. Maintenant restait à savoir ce que j’aurais fait face à cette situation… A cette époque là je venais juste de gagner ce que le casino de Sinnoh avait choisi de m’offrir et je cherchais toujours un endroit où m’installer et une raison de le faire surtout. Je n’étais qu’une simple dracologue douée certes, mais pas plus remarquable qu’une autre et néanmoins rongée par une rancoeur terrible. Même au jour d’aujourd’hui ce sentiment d’injustice restait présent en moi à chaque fois que j’y songeais, alors qu’aurais-je fait face à la promesse de pouvoir remédier à cette rancune ? J’avais essayé quelques temps plus tard de me présenter en temps que championne ou conseillère sur cette île mais avait été refoulée à cause d’un autre dracologue, déjà en place depuis plus longtemps. Encore. J’avais préféré créer mon établissement plutôt que de me concentrer sur l’actualité catastrophique de l’île à ce moment mais qu’aurait-il pu se passer si j’avais su ? J’avais eu le droit à quelques confidences, il était juste que je fasse de même à mon tour n’est ce pas ?

- La promesse m’aurait semblé particulièrement attrayante. J’aurait sans aucun doute vu là l’occasion de remédier à quelques problèmes d’illégitimité qui à l’époque me hantaient bien plus qu’aujourd’hui. Mais en même temps je suis de nature assez méfiante, je n’arrive pas à me penser capable de croire aussi aveuglément à un tel prodige. Trop attirant justement, trop lisse, trop… Parfait. Je laissais s’échapper un léger rire avant de reprendre. Quel paradoxe que de rechercher constamment la perfection, pour ne pas s’en saisir lorsqu’elle se présente.

Enfin une chose était sûre, j’aurais été irrémédiablement tentée par cette cause. Heureusement je n’avais pas eu besoin d’étoile ou de ligue criminelle pour atteindre un de mes espérances les plus chères. Aujourd’hui le seul sentiment que je gardais envers les personnes qui m’avaient trahis n’était plus la haine, mais un simple mépris.

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ang & Palut
Dancing Mad
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 21
Localisation : Dans un vase sur un tapis

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des ruines, un fouet, un tapis et un vase [Ang & Palut] (Terminé)   Sam 18 Juil - 11:06

Une combinaison entre Boutefeu et Chute-Libre ? C’était dangereux pour lui, ça. C’était joli mais à ce moment Ephéméris avait déjà pu absorber une bonne partie d’énergie pour se protéger des dégâts en vue. De plus en s’enflammant ainsi, les dégâts de reculs allait être plus important… Mais il est vrai que le résultat de l’attaque allait faire beaucoup de mal à mon Jungko. Heureusement que celui-ci profitait du Champ-Herbu et des Vampigraines pour le soigner –malgré la brûlure- en plus de la combinaison précédemment effectuée. De toute façon, j’étais loin de m’inquiéter.

« Danse-lame à nouveau ! »
« Mais il n’y a aucun lien avec Jirachi, contrairement à ce que l’on pourrait penser. Il a été confirmé qu'il s'agit d'un pokémon totalement différent. »


Il fallait bien récupérer ses forces avant la brûlure, n’est-ce pas ? Ca tombait bien. Le recul de l’attaque adverse laissait le temps à mon Jungko de se booster avant que le Dracaufeu ne cherche à attaquer à nouveau. Notons que le Vent Glace, effectué pendant la Chute Libre, avait épargné mon reptile. En effet, celui-ci dans les airs, et en plus avec la chaleur émanant du boutefeu, il n’avait aucune chance de se faire avoir par ce vent et d’avoir sa vitesse réduite. C’était cependant le cas pour Gayla, qui malgré la faible puissance de l’attaque, frissonna vu sa terrible faiblesse et sa défense spéciale si basse… Bah, au moins, il avait réussit à mettre KO le Draco. Il ne me décevait décidément pas. Notre stratégie avait juste été excellente pour le coup. Bien qu’il avait pu profiter du Vent Glace.

« Double-baffes tous les deux. »
« Pas juste chacun de ses membres… Tout le monde aurait pu avoir droit à son vœu. Du moins, tout le monde adhérent à la cause de la Zodiac. »


C’était pas mal joué, la Copie. Mais réutiliser une telle capacité de soin avec un même pokémon… C’était particulièrement déconseillé. Peut-être que les soins avaient été moins grands ? Peu importe. Ephéméris, de sa vitesse prodigieuse et ayant rattraper toute sa puissance physique, allait infliger de douloureuses blessures au dragon adverse. A deux reprises, stab, efficacité du type et effets augmentés avec la Danse-Lame. Et c’était la même avec Gayla ! Au total, quatre baffes, pour de gros dégâts. Et je n’avais pas fini.

« Colère, Gayla ! »

Et après s’être rapproché ainsi de l’adversaire, il pouvait frapper encore plus fort pour des dégâts encore plus énormes. Et une victoire qui se rapprochait encore plus vite pour moi. Oh et, en planant sur les courant d’air, peut-être voulait-elle s’immuniser aux attaques sol, mais avait-elle conscience que son dragon ne profiterait pas du Champ Herbu ?

« La recherche de la perfection ? Je vois, je vois… Cette réponse nous suffira. Je change complètement de sujet, mais une simple question de goût me vient à l’esprit. Que pensez-vous de Méga-Altaria ? Un paradoxe entre fée et dragon… L’appréciez-vous ? D’ailleurs, je ne connais pas bien ce pokémon. De quoi est-il capable réellement ? »

Nous ne voulions pas de Méga-Altaria, hein. Juste la question qui nous paraissait intéressant, étant donné qu’elle ne portait sûrement pas les fées dans son cœur, au contraire des dragons. Et étant donné qu’elle est dracologue, peut-être pourrait-elle nous faire un cours sur cette espèce ? C’était bon pour nos connaissances…

HJ:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des ruines, un fouet, un tapis et un vase [Ang & Palut] (Terminé)   Mar 21 Juil - 0:25


Le jeune homme pensait t’il pouvoir se débarrasser de moi aussi facilement simplement parce que je ne possédais plus qu’un seul pokémon en course ? Oh non, il en était bien évidement hors de question, je n’étais pas là pour faciliter la tâche de ce dresseur ni pour flatter son égo. Tant qu’il resterait une étincelle d’énergie chez mon dracaufeu nous continuerions ce duel et si nous devions perdre, ce serait fait mais comme d’habitude : Avec panache. Enfin bref, Thérion pu profiter de cette onde bénéfique mais elle me sembla malheureusement plus faible que ce à quoi je m’attendais. A croire qu’il n’était pas judicieux d’avoir utilisé cette capacité à deux reprise, au bord de l’évanouissement qui plus est. Tant pis, ça aurait au moins soigné les blessures que le dragon noir venait de s’auto-infliger et c’était déjà ça de prit. Pendant ce temps, la seconde danse-lame du pokemon végétal ne m’inspirait rien qui vaille et l’ordre offensif suivit d’ailleurs quelques secondes plus tard et je dû faire face à un léger moment de flottement, ne sachant pas comment repousser ces deux adversaires à la fois. Mais pourquoi faire tout ça ?

- Reste statique puis brouillard et cru-ailes.

Je n’avais pas besoin de préciser quelle était la cible de l’attaque, il était évident qu’elle était destinée au méga-jungko qui profitait certes de statistiques offensives spectaculaires surtout après les multiples boots, mais qui souffrait aussi d’une assez mauvaise défense physique. Le dragon de feu se mit à cracher une nouvelle fois un épais brouillard noir de jais au milieu du quel il devenait partielement invisible. Trop opaque pour laisser passer correctement la lumière, la teinte sombre su nuage correspondait presque parfaitement à celle de Thérion qui pourrait en profiter pour quitter l’axe des deux attaques. Laissant ses ailes devenir solides et chargées d’énergie il partit en direction du dernier endroit où il avait pu apercevoir son rival, bel et bien prêt à lui infliger de forts dégâts. Il fut fort dommage qu’il ne put éviter les baffes de son adversaire en passant mais tant pis, c’était un passage obligatoire si nous voulions réussir à entamer l’énergie vitale du jungko. Après tout, mon pokémon aussi profitait d’une danse-lame, de son talent et d’une excellente attaque de base de toute façon. Après, cette charge silencieuse au sein du nuage permit à mon cher dracaufeu de s’éclipser sans être touché par la seconde attaque et qui sait, ainsi privée de sa vision le squale serait peut être emporté par son élan et pourrait heurter son partenaire à la place ?

Son dresseur n’avait peur on dirait pour lancer une attaque pareille au sein du nuage, mais bon c’était compréhensible aussi vu l’avancée du combat. Vu la puissance de l’attaque, combinée à la force améliorée qui plus est, du dragon adverse il était fort probable que la charge n’ai pas le temps de faire subir l’aléa de sa confusion à son lanceur. Mais c’était sans compter la résistance que nous allions opposer de notre coté.

- Ne bouge plus et lance dracochoc quand tu l’auras de face.

Vu la fureur dans laquelle se mettaient les lanceurs de cette attaque, il était impossible pour lui qu’il soit capable d’interpréter les ordres que j’adressais à mon coéquipier. Aussi le rayon énergétique saurait frapper dans la faiblesse du requin terrestre mais aussi et surtout en plein dans sa mauvaise défense spéciale. Entre ces détails plus le stab de notre coté il y avait des chances pour que cela suffise à stopper l’adversaire dans sa course. Avait t’il subi assez de dégâts avant cela ? Peut être, la réponse tomberait d’ici un instant tel un couperai. Et pendant ce temps, voilà que de nouvelles questions concernant une espèce insolite de dragons me parvenaient.

Ah l’hybridation exacte entre les dragons et les fées… Les fées, la simple évocation de ce type suffisait à me donner des hauts le coeur, pas seulement à cause de la faiblesse que les dragons pouvaient éprouver face à ses attaques. C’était viscéral. Des pokémons hypocrites selon moi, qui passent leur temps à se faire passer pour ce qui ne sont pas et à se cacher derrière cette affreuse couleur rose bonbon sucé. Mais bon, les altarias étaient une espèce étrange dont le type ne cessait de changer au fil de sa vie et même si j’avais au départ prit cette conversion de type pour une trahison de l’intérieur, mon avis était autre aujourd’hui.


- Paradoxe, le mot est faible pour parler de cette espèce et de sa famille. Ce dragon étant doté d’un certain pacifisme et d’un régime végétalien, il s’est automatiquement retrouvé catapulté au bas de la chaine alimentaire. D’autant plus qu’il représente une proie de choix, ne possédant pas un panel offensif aussi large que d’autres espèces de dragons sa défense à l’état sauvage en est assez réduite et relativement compliquée. Et là contre toute attente, on découvre que ce dragon est apte à user d’attaques de type fée et encore mieux, à adopter ce type se rendant entièrement invulnérable aux attaques de ses congénères. Si l’on pense que ce pokémon ne part que d’un simple type normal avant de s’adapter une première fois en adoptant le type dragon puis une seconde en interchangeant son type vol avec un type opposé au sien, c’est un exploit non négligeable.

Ce n’était là qu’un court exposé sur la situation mais le principal avait été énoncé c’était déjà bien. J’aurais pu tenir bien plus longtemps que ça pour une présentation de ce genre mais je ne voulais pas non plus monopoliser le temps et l’attention de mes adversaire en me perdant dans de nombreux détails plus poussés. Je l’aurais bien volontiers fait mais il n’y a pas meilleur moyen pour perdre un auditoire que d’allonger à tout prix ses explications.

- Malgré le potentiel dont profite cet oiseau draconique, je reste plus attachée à la vielle école et mes goûts plus personnels m’empêchent de m’attacher à cette famille et sous-famille. J'en possède quelques spécimens en vue d'affrontements potentiels à l'arène, mais aucun n'a le mérite de faire partie de mon équipe principale. Néanmoins les représentant de cette espèce peuvent s’avérer être de bon atouts en combat, d’une part grâce à leur très bonne défense spéciale, et d’autre part grâce à leur capacité de berner leur adversaires sous de faux airs de fragilité et d’innocence. D’autant plus qu’ils possèdent un sens inné du beau et de l’harmonie.

Et c’était peut être ce qui me déplaisait dans cette espèce, trop concentrée sur des détails futiles en toute situation. J’aimais plutôt les réactions vives et rapides qui permettaient d’agir en conséquence et ce de manière efficace. Si le style esthétique y était tant mieux, sinon je savais tout aussi bien m’en passer. Certes il y avait de nombreuses occasions durant lesquelles je savais faire passer l’esthétique avant tout et ce de manière spontanée mais je ne mélangeais pas travail et détente c’était une question de principes. Et je ne reviens jamais sur mes principes.

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ang & Palut
Dancing Mad
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 21
Localisation : Dans un vase sur un tapis

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des ruines, un fouet, un tapis et un vase [Ang & Palut] (Terminé)   Mar 21 Juil - 14:55

A nouveau du Brouillard, comme au début de ce combat. La Cru-aile, je m’attendais bien à ce qu’elle soit adressée à Ephéméris. Qu’elle ne s’avance pas sur la puissance de l’attaque : sans son STAB, le Dracaufeu ne pouvait profiter de toute la puissance de l’attaque. Et elle comprendrait bien rapidement pourquoi son Dracaufeu était destiné à tomber avant mes pokémons, malgré une esquive de la Double-Baffe de Gayla…

« Synthèse, Ephéméris. »

Et oui, mon Jungko possédait sa propre capacité de soin à grande envergure. Avec sa Double-Baffe bien exécuté, le Dracaufeu était en mauvaise posture à cause de la Vampigraine. Mon pokémon continuait également à recevoir des soins via le Champ Herbu. Il profita alors du moment où le Dracaufeu devait cracher son Dracochoc pour restaurer son énergie. Gayla lui se prit évidemment le rayon draconique. Malheureusement, vu sa très faible défense spéciale, il n’allait pas tenir. Pas après les vents glaces et dracogriffes qu’il avait subi. Enfin, il aurait pu tenir encore un peu, mais selon ce que je voulais faire par la suite, il ne tiendrait. Il n’aurait pas le temps d’atteindre le Dracaufeu.

La fin du combat approchait petit à petit, et il était temps de déchaîner les forces d’Ephéméris.


« Tempêteverte ! » Ordonnais-je en rappelant Gayla. Vu le rayon d’action de l’attaque, mon requin allait forcément être touché. C’est ce que j’expliquais.

Cela pouvait paraître surprenant. Pourquoi sacrifiait son attaque spéciale pour une attaque plante contre un dragon/feu ? Plusieurs raisons : déjà, la tempête allait soulever un vent puissant qui dégagerait le Brouillard. De plus, il s’agissait ici de l’une des attaques plantes les plus puissantes existantes. Un Méga-Jungko possède une puisse spéciale aussi élevée que sa vitesse à la base, ce qui était tout simplement énorme. Ajoutons à cela du STAB et du Chamb Herbu, et cette tempête allait devenir particulièrement redoutable, même contre un Méga-Dracaufeu X. Avec les dégâts qu’il aura subit par la Double-Baffe, et possiblement les tourbillons du Tourbi-sable, il n’en aurait plus pour longtemps face à mon Jungko. Pour aller plus loin dans l’argumentation du choix de l’attaque, je me permettrais de rajouter que la provenance du Dracochoc avait permis de localiser le Dracaufeu. Vu la large zone que recouvrait la tempête, même s’il essaierait de se déplacer, il ne pourrait pas se protéger. Ni utiliser des flammes à cause de la vitesse bien trop élevée pour ce-dernier. Enfin, mon reptile possédait encore une pléthore d’attaques physiques pour achever son adversaire. Et les attaques spéciales qu’il avait encore en réserve resteraient suffisamment puissantes contre un tel pokémon. D’autant plus que mon dragon était loin d’avoir utilisé toutes ses cartouches…

Ainsi Ephéméris bondit, en se retournant, avant de décrocher le bout de sa queue à très haute vitesse vers l’adversaire, dont les vrilles qu’elle effectuait soulevaient des vents, eux-mêmes transportant d’innombrables feuilles tranchantes et morceaux de bois pour garantir une efficacité maximale. Le bout de sa queue repoussa en très peu de temps, tandis qu’il se tenait toujours de dos, mais regardant son adversaire au-dessus de son épaule, tout en le menaçant de sa queue nouvellement repoussée.


« Un sens inné du beau et de l’harmonie… Oui, comme toutes les fées, n’est-ce pas ? Ou presque. A vrai dire, je vois mal un Altaria utiliser son air fragile et innocent dans leur manière de se battre. De ce que j’ai vu, les Altarias ont un sens de l’honneur bien poussés, montrant leur détermination plutôt que leur air innocent, si ce n’est pour utiliser des capacités comme Attraction. Je trouve les fées plutôt intéressantes, d’ailleurs. Un certain charme, généralement un sens inné de la beauté, de la gentillesse, ou bien du bon goût, des parfumeries… Ce sont des traits naturels que nous nous devons de respecter, de mon point de vue. Puisque chaque espèce possède ses traits naturels… »
« Comme un certain sens de la ‘brutalité’ chez les dragons, la fourberie avancée des ténèbres, l’adoption de comportements végétaux chez les plantes, l’honneur pour les experts combats, ou encore la sagesse des psychistes. »


Parler de Méga-Altaria nous permettait de passer au sujet des fées. Palut semblait l’avoir remarqué : l’idée de ce type semblait repousser Nyssa… Il était amusant de commencer à lui en parler, et de complimenter ce type. Ce cauchemar pour les dragons. Il pouvait être amusant de concentrer l’esprit de la championne sur un débat par rapport à quelque chose qu’elle ne semblait pas apprécier. Et creuser un peu ce qui pourrait être comme… Une faille, chez la dure madame au fouet.

« Je trouve cependant que les fées sont victimes de cette caractéristique de gentillesse, d’élégance, de bon sens et bon goût… L’idée d’une ‘hypocrisie’ leur colle trop à la peau. Pourtant, il n’y a pas tant de pokémons fées qui utilisent réellement ce trait comme quelque chose de négatif. »
« Beaucoup de fée, comme le Cupcanaille de Palut, sont dotés naturellement d’un comportement réellement affectif et protecteur qui leur est plus qu’honorable. Ils sont cependant soit sous-estimés à cause de cela, ou mal-aimés s’ils ont un caractère plus durs. Pourtant, cela n’est à mon sens pas pire que les ténèbres, capables d’utiliser les stratégies les plus sournoises et lâches pour arriver à leurs fins. »
« Bon, c’est vrai, il y a bien des exceptions comme les Farfaduvets, mais chez eux, ce n’est même plus une surprise. »


Qu’en pensait-elle ? Ce que je trouverai drôle, c’est qu’elle ne puisse affirmer le contraire et qu’elle soit obligée d’acquiescer sur certains points voir tout… Si bien sur, Palut voyait juste et qu’elle n’aimait pas les fées.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des ruines, un fouet, un tapis et un vase [Ang & Palut] (Terminé)   Jeu 23 Juil - 2:32


Enfin nous en arrivions à la partie vraiment amusante, le duel en un contre un, les deux dragons élémentaires en face à face, le clou du spectacle. Néanmoins, je ne pus m’empêcher de serrer un peu les dents face au regain d’energie important dont allait profiter le reptile et ce même si je venais de faire la même chose d’une manière démesurément moins importante. Tant pis, je l’avais dit plus tôt et je ne reviendrais pas sur mes positions, nous ne nous laisserions pas faire et ce peu importe ce qui se passait ou de quel avantage pouvait profiter nos adversaires. Le squale fut rappelé alors que le dracochoc allait s’achever et pendant que de vagues étincelles d’énergies sortaient encore de la gueule de Thérion, et exactement au même moment que celui où retentissait un nouvel ordre, des plus insolites à première vue. Se croyait t’il assez fort pour percer les défenses naturelles de mon dragon au type plante ?  Sans aucun doute, puisque en y réfléchissant bien avec tous les coups de pouces dont pouvait protéger le dragon feuillu, l’attaque en devenait réellement meurtrière. Même en comptant la résistance de mon dragon, la puissance de la tempête soulevée dépassait celle d’un rebondifeu, pur s’entend. Bien sûr les réflexes et la rapidité du dragon lui permirent d’entamer son attaque avant même que le dracochoc ne soit justement stoppé, détail gênant puisque ça signifiait que la vitalité de Thérion en serait une nouvelle fois rapiécée. Son énergie diminuait comme peau de chagrin, s’en était presque inquiétant.

- Canicule !

Rien n’était encore perdu et même si de nombreux élément végétaux s’abattaient déjà depuis plusieurs secondes sur mon dracaufeu, nous pouvions encore rattraper le coup. Le dragon noir se mit à expulser de l’air chaud par la gueule mais aussi par le biais de sa flamme caudale et de sa peau dans une moindre mesure créant une vague de chaleur qui serait tout aussi dangereuse qu’inévitable. Les brindilles et autres feuilles quelles qu’elles soient furent réduites en cendre en plein vol, au même titre que l’extrémité abandonnée de la queue du lézard arboricole. Quel aptitude fantastique que celle de pouvoir restaurer à volonté un membre sectionné et ce à une vitesse impressionnante. Je ne cautionnais pas l’équipe adverse mais il fallait avouer qu’elle avait du bon cependant et ce sur plusieurs points. En tout cas, mon attaque ne profiterait peut être pas de l’avantage météo ou je ne sais quoi mais il lui restait le STAB et une excellente puissance spéciale, au même titre que sa puissance physique. Il ne profitait certes pas des mêmes réflexes, mais niveau offensif, il n’avait rien à envier à qui que ce soit. D’ailleurs j’aurais aimé user de sa puissance physique une nouvelle fois, améliorée en début de combat et renforcée par son talent, mais tout de même le panel d’attaques directes que possédait les jugkos était un risque pour mon pokémon… Et puis bon, perdu pour perdu.

- Lance dracogriffes maintenant.

Je préférais tout de même taper là où ça fait mal et quoi qu’il en était je savais pertinemment qu’une attaque, esquive ou contre-attaque émanerait très bientôt des de notre adversaire aussi fallait il mieux aller à sa rencontre directement. Le demi-frère du dresseur que je combattais reprenais là dessus la parole par rapport à ce que je venais de dire sur les altérais. Il n’étais pas persuadé de mon exposé alors ?

- Les Altarias possèdent un sens de l’honneur et un certain attachement à ce qu’ils considèrent le plus certes. Mais cependant avez vous déjà vu un Altaria apprendre Colère ? Ou plus simplement grimace ou intimidation ? Ce n’est pas dans leur gênes de ce comporter ainsi et cela provient d’instincts plus lointains et profond que leur potentiel féérique. Néanmoins peut on vraiment limiter les dragons à leur brutalité inée, vous qui en possédez plus d’un cela me déçois que vous tombiez dans cet amalgame populaire. Certes leur force, leur territorialité et leur caractère sait les pousser pour la plupart jusqu’à cet extreme, mais que faites vous des Mupplodoccus ou des Dracolosses l’un affectueux et l’autre pacifiste et secouriste dans la haute mer. Que faites vous de leur sens inné de l’honneur et de la fierté comme chez les draco, dracaufeux ou encore Drattak ? S’il y a bien un type qui ne peut être résumé qu’à une simple brutalité, c’est bien celui que je m’efforce d’étudier et de représenter.

Et voilà qu’arrive en plus lentement et sûrement une étude de cas sur les pokémons fées, je l’avais vu arriver celui là aussi discrètement qu’un Donphan dans un magasin de porcelaine. Tant pis pour moi, je n’aurais qu’à subir cela aussi et bon j’avais aussi mon mot à dire dans tout cela et ce, même si je n’étais pas spécialiste de cette espèce, quoi que. En haïssant quelque chose on se retrouvait souvent à en apprendre beaucoup plus à son sujet qu’en temps normal concernant des sujets que l’on apprécie.


- Pas tant que ça, et pourtant vous venez de briser cette affirmation par un simple contrexemple. Mais prenons en un autre bien plus différent, quel est le régime alimentaire naturel des cupcanailles ? Parce que l’odeur sucrée qu’ils dégagent rappellent à s’y méprendre à la manière dont les ortides et boutiflors attirent leurs proies grâce à des nectars sucrés. Les cocotines répandent tant d’odeur qu’il en est difficile de respirer alors que le degré de dangerosité des mysdibules n’est plus à prouver de nos jours. Certes on retrouve des comportement affectueux et protecteurs chez eux, mais on ne peut les limiter à ce constats. De même que l’on ne peut limiter les dragons à la brutalité pure.


Le message était clair n’est ce pas ? Je n’appréciais pas ces pokémons, respectaient néanmoins les personnes qui avaient trop peu de goût pour choisir d’en posséder mais néanmoins je ne voulais pas que l’on se berce d’illusions et de clichés, et encore moins que l’on essaye de me les vendre. Si l’un ou l’autre des deux hommes avait quoi que ce soit à rajouter j’étais toute ouïe.

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ang & Palut
Dancing Mad
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 21
Localisation : Dans un vase sur un tapis

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des ruines, un fouet, un tapis et un vase [Ang & Palut] (Terminé)   Jeu 23 Juil - 11:30

« Ce sont des exceptions parmi tous les dragons que peuvent être les Altarias ou les Mupplodocus. C’est un processus de la nature que d’avoir donné un certain instinct à tel type pour que chacun puisse s’adapter à son environnement. Et pour les prédateurs que sont les dragons, il vaut mieux pour eux d’être naturellement dans le genre agressif. Pourquoi croyez-vous qu’une majorité de spécialiste affirment que les dragons sont des êtres plus difficiles à dompter ? Il me semble que Peter par exemple l’affirmait haut et fort. »

La Canicule ne toucherait pas entièrement mon Jungko étant donné qu’une partie était consacrée à contrer une tempêteverte hautement amélioré. Bien, le Brouillard dissipé, je n’avais plus qu’à faire jouer mon Jungko pour esquiver son prochain assaut.

« Esquive avec une Vive-attaque, et Tranche-Nuit ! »

C’est ainsi que mon reptile bondit au-dessus de lui, esquivant la Dracogriffe ennemie, avant de fondre sur sa cible pour le trancher avec ses feuilles effilées comme des épées nourries par une énergie ténébreuse. Qui sait, peut-être qu’un coup critique s’ajouterait ? Ou bien la force d’Ephéméris suffirait à le mettre à terre vu tous les dégâts qu’il a subit auparavant…

« Quant aux exemples que vous évoquiez pour les fées, ce ne sont là aussi que des moyens naturels pour survivre à leur environnement. Ce n’est pas parce qu’un Cupcanaille dégage une odeur sucrée qu’il l’utilise de la manière qu’un Boustiflor. Cela est surtout dû à son régime alimentaire, et il vaut mieux ça qu’une odeur pestilentielle. Pour les Cocotines, il s’agit d’un moyen de défense. Sinon, ils savent très bien dégage des odeurs parfaitement agréables. Mais ce n’est pas parce qu’ils sont doués de telle ou telle chose que forcément cela fait d’eux des êtres mauvais. Et les exceptions comme les Farfaduvets, sont justement des exceptions, comme il y a des exceptions à tout. Mais voyez la généralité des Azumarills, joueurs, les Mr Mimes réputés pour les services qu’ils nous apportent de plein gré, les Gardevoirs généralement très protecteurs de ceux qu’ils apprécient, ou encore les Florges réputées pour être des merveilles avec les plantes ! »

Je crains que Nyssa se basait peut-être trop sur les dragons domptés, ou oubliait leur instinct le plus primaire de prédateur, je ne sais pas. Ce n’est pas parce qu’un Drattak aurait un sens de l’honneur et de fierté inné qu’il ne peut pas être agressif de base… Au contraire même !

« D’ailleurs, par un sens de brutalité inné, je parle également de leur côté territorial par exemple. Ou bien, pour reprendre l’exemple des Drattaks, leur colère. On dit qu’une fois leur colère déclenchée, ils ne se maîtrisent plus. Pareil pour les Dracolosses ou les Tranchodons, pourquoi croyez-vous que tout le monde affirme qu’il ne faut pas les mettre en colère ? Parce qu’ils ont, malgré toute apparence, une puissance caractéristique se trouvant chez les dragons. »
« A Kalos, j’ai cru comprendre que les Kravarechs ont tendance à empoisonner ceux qui entrent par mégarde dans leur territoire… Et la réputation des Carchacroks ou des Trioxhydres ne sont plus à démontrer. Sans compter les Rexilius... D'ailleurs, même les Mupplodocus possèdent une force prodigieuses malgré leur pacificité naturelle. »
« A vrai dire, pour ce coup-ci, c’est plus vous qui nous décevez. Vous voyez cette notion comme quelque chose de négatif, et vous réduisez trop le sens du mot ‘brutalité’. »


Dracologue ou non, chercher à montrer quelque chose ou non, il y avait certaines choses que l’on ne pouvait nier. Que ce soit pour les dragons ou les fées. Evidemment, en parlant au stade naturel. Domptés, ils peuvent devenir tout autre chose. Mais ça c’est une autre histoire.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des ruines, un fouet, un tapis et un vase [Ang & Palut] (Terminé)   Ven 24 Juil - 23:47


Ne pouvait t’il pas laisser Peter là où il était ? J’avais énormément de respect pour lui, ce qui n’était pas le cas pour le reste de notre arbre généalogique mais tout de même il fallait arrêter de penser qu’il possédait la science infuse sous prétexte de son statut. Enfin bon il ne fallait pas aller dans cette voie là puisque apparement les deux hommes possédaient une réponse à tout ce que je pouvais leur dire. Hors de question que je ne me laisse faire sur ce terrain là, il y avait beaucoup de choses sur lesquelles je pouvais me montrer conciliante mais là, c’était absolument inenvisageable. A coté de ça il fallait dans un premier temps que je serre les dents et que je reste concentrée sur le combat et en parlant de dents, Thérion avait décidé de mettre un peu les siennes à contribution. Je ne pouvais pas lui en vouloir d’agir de lui même dans une situation pareille d’autant plus que les réflexes et temps de réalisation humain ne pouvaient pas me permettre de donner mon ordre assez rapidement. En plus il avait eu là un choix des plus judicieux.

Utilisant un croc feu, il s’était emparé de la lame qui lui fondait inexorablement dessus, évitant les dégâts de l’attaque adverse et en infligeant même à son tour. Puisque il ne fallait pas l’oublier, sans stab ni faiblesse et avec une brûlure qui plus est, cette attaque me semblait bien mois intimidante qu’en temps normal. Apparement la chance était du coté de mes adversaires cette fois car le potentiel critique de l’offensive fit ses effets et même en bloquant la feuille, mon dracaufeu ne pu empêcher l’onde sombre de le parcourir depuis la gueule jusqu’à la queue. Néanmoins il y avait un risque pour que le lézard adverse ne se retrouve apeuré et tant qu’à faire augmenter nos chances.

- Lame air


J’étais au courant, ni stab, ni talent etc etc… Mais néanmoins des chances d’apeurer la cible une nouvelle fois et une attaque visant directement en plein dans une des faiblesses des plantes. On ne pouvait pas cracher là dessus n’est ce pas ? A coté de ça j’avais la vague impression que mes paroles avaient mal été interprétées. Et après c’était moi qui me basais sur des données trop restreintes. Ce n’était là que de simples contrexemples, pas des données universelles non plus sinon, il aurait été simple de me baser sur les exemples de ma propre équipe et là je pouvais créer un théorème de bois mais au contraire j’avais essayé de me baser sur des données moins générales et du coup, voilà que mes exemples étaient légèrement détournés de leur fonction première. Je lâchais quelques éclats de rires face à sa dernière déclaration et reprenne de nouveau.

- Vous n’avez pas compris ce que je vous disais apparement. Je ne renie aucunement la force que les dragons possède, je précise juste qu’il ne sont pas à résumer à ce simple constat. Peut on résumer les plantes au calme ? Le feu à la fougue ? l’eau à la placidité ? Il existe chez chaque type un trait qui se trouve être récurent et très présent dans leur caractère, mais ce n’est pas pour autant qu’ils ne sont rien autour. Autre exemple, n’êtes vous que de simples criminels parmi tant d’autres ? Ne suis-je qu’une simple championne au sein de la ligue ? Croyez moi je côtoie assez de dragons pour ne pas laisser de coté leur brutalité et territorialité, ne vous méprenez pas.

Je n’aimais pas la tournure trop féérique que prenait ce débat. Non pas que j’étais à court d’arguments au contraire, mais ça m’agaçait tout simplement. Tenir une conversation sur un sujet que l’on apprécie pas forcément n’est jamais des plus agréables mais ça me donnait néanmoins une petite conviction quand aux goût d’un des deux hommes.

- J’ai pu apercevoir votre cupcanaille tout à l’heure et vous me semblez bien renseigné quand aux farfaduvets Mr. Levase. Se pourrait-il que vous en possédiez un aussi ? Ou que vous portiez plus simplement un certain intérêt pour le type fée ?

HRP:
 

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ang & Palut
Dancing Mad
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 21
Localisation : Dans un vase sur un tapis

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des ruines, un fouet, un tapis et un vase [Ang & Palut] (Terminé)   Lun 3 Aoû - 1:19

Les Crocs Feus contre le Tranche-nuit… Malheureusement pour lui, les lames d’un Méga-Jungko sont tellement effilées qu’on ne pouvait pas bloquer une telle attaque en mordant tout simplement dedans et en y ajoutant quelques flammes. En plus avec sa force et sa vitesse, le tranchant de l’attaque n’en était que plus redoutable. D’où l’effet critique qui vint apparemment atteindre l’adversaire. Et désormais, il était temps de mettre un terme au combat. Ma petite combinaison de fin saura surprendre l’adversaire et l’achever.

« Détection et Dracochoc ! »

Il n’avait qu’à d’abord se protéger de la lame d’air. Du moins, la détecter. C’est pour cela qu’il bondit en arrière et se mit à foncer vers son adversaire en esquivant habilement la lame d’air, avant de bondir et de libérer une multitude de rayons d’énergie draconique à partir des fruits sur son dos. Ces-derniers allaient former chacun un arc de cercle convergent vers le Méga-Dracaufeu, soit un choc qui arriverait de tous les côtés. Juste après avoir exécuté l’attaque, mon pokémon bondit en arrière. Certes, son attaque spéciale avait grandement baissée. Mais étant donnée qu’elle était déjà de base énorme et que son type renforçait l’attaque, il y avait fort à parier que cela suffirait à frapper assez fort dans la faiblesse adverse et l’achever. Ephéméris était d’ailleurs bien trop rapide pour pouvoir se permettre de contrer une telle attaque. D’où l’avantage précieux de la vitesse. Et si cela ne suffisait pas, les vampigraines l’achèveraient.

Palut, lui, se contenta de répondre à la championne, non sans sourire. Il était clair qu’elle s’embrouillait et qu’elle avait clairement mal interprété nos propos. Pourquoi s’énerver ainsi en associant un qualificatif à un type parce qu’il s’agit d’un trait de caractère commun si elle-même finissait par affirmer que cela est vrai ? Et donc cela s'appliquer pour les fées, ces opposés aux dragons, dont leur trait de caractère "principal", le commun d'entre eux est leur gentillesse.


« Si vous ne reniez pas la brutalité caractéristique des dragons, pourquoi en faire tout un flan ? Nous n’avons jamais niez qu’ils possèdent d’autres attributs. C’est l’adjectif qui leur correspond le mieux. Tout comme le calme pour les plantes, la fougue pour l’eau, la gentillesse pour les fées. »

Elle en vint alors à poser une question à Palut. Une simple question de curiosité, peut-être ? Un peu comme celle que nous avions posée à propos des Méga-Altarias.

« Je possède un Doudouvet, qui sera donc en effet un Farfaduvet. En fait, je n’aime pas plus le type fée qu’un autre. J’aime la diversité qu’offre chacun de ces types. Il se trouve en réalité que le type fée est celui que j’ai découvert réellement le plus récemment, lors d’un… Séjour à Kalos. J’ai appris à connaître réellement ce type et en découvrir le potentiel. J’ai donc voulu approfondir cela et en apprendre plus sur les fées. »

Il était à noter que Cuchulainn était un peu le maillon qui avait permis à Palut et moi de se retrouver. Mais nous passions ce détail, bien qu’il avait une certaine importance à nos yeux, et surtout à ceux de mon frère.

« Mon Cupcanaille a eu comme premier dresseur Ang. Mais il a décidé de me le confier. Le Doudouvet que je possède est le fruit d’une simple capture et, je l’avoue, un certain intérêt pour les capacités qu’il apprend couplé à l’un des talents possibles de ces pokémons. »

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 29/11/2014

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des ruines, un fouet, un tapis et un vase [Ang & Palut] (Terminé)   Sam 15 Aoû - 1:46

Une détection ? J’aurais du la voir arriver et pourtant non, je ne pensais même pas à cette esquive prodigieuse à ce moment précis du combat. Vu l’ordre qui la suivait, elle se trouvait particulièrement bien placée et ainsi aussi meurtrière que le rayon qui serait lancé à pleine puissance sur mon dracaufeu. Il fallait croire que ce combat touchait à sa fin et qu’il ne servait plus à rien de faire des tours et des détours. Nous étions dans un cul de sac malheureusement aussi il ne nous restait plus qu’une solution, affronter la défaite de face. Non pas la fuir, mais plutôt l’affronter et même si cela pouvait sembler absurde à ce stade du match, et bien tant pis que mon absurdité nous perde. Je passais une main dans mes cheveux, les secouant un peu afin d’y déloger le sable sans y parvenir brillamment tout en donnant une consigne ultime à Thérion.

- Rafale Feu.

Ce déluge de flammes à la chaleur éreintante serait notre bouquet final, le clou du spectacle notre chant du cygne. Il se mit à cracher du feu, expulser de la chaleur par chacun de ses pores jusqu'à ce qu’il se trouve baigné dans un océan de feu aussi bleu que la mer. Il expulsait là la moindre charge thermique qui se trouvait en lui et recréer cette énergie était ce qui lui demandait le plus d’effort lors de cette offensive, d’où la pause qu’il avait à subir durant laquelle il devenait particulièrement vulnérable. Là ce ne serait pas un problème, le match serait terminé pour lui lorsqu’il en aura fini de cette attaque, je restais simplement curieuse de savoir comment s’en tirerait son adversaire. C’était une attaque de grande puissance, stabée de surcroit qui ne subissait aucune résistance adverse alors qu’il serait sans doute trop concentré sur son dracochoc pour esquiver… J’étais curieuse voilà tout.

En tout cas, la forte et brusque variation de température avait fortement aidé mes vêtements à sécher, mes cheveux aussi d’ailleurs. J’en étais presque de nouveau présentable, presque entendons nous bien. J’avais horreur de devoir me montrer publiquement sans être parfaitement habillée et préalablement préparée en vue d’une quelconque conversation. Là il faudrait faire avec, de toute manière les deux hommes avaient subit le même sort que moi, ils avaient juste un peu plus de chance en ayant les cheveux bien moins longs que les miens. Je fus forcée de regarder mon méga-pokémon encaisser le coup final et entamer une chute en avant vers le sol. Je lui évitais le déshonneur que représentait pour lui l’action au sens propre de mordre la poussière en le rappelant dans sa ball avant qu’il n’ait fini de tomber. Je poussais un vague soupir avant de répondre calmement à la remarque qui venait de m’être adressée.


- Ce n’est pas simplement pour le plaisir de faire un “flanc” que je vous explique cela. Il aussi de mon devoir en temps que spécialiste d’effacer les idées reçues et parfois erronées qui circulent sur l’espèce sur laquelle je travaille et je suis spécialisée. Il y avait du vrai dans vos paroles, dans les miennes aussi au même titre que du faux.

Cependant, j’avais misé partiellement juste en supposant que le type fée intéressait le frère de mon adversaire. Il avait passé du temps dans la région de prédilection de ce type, rien d’étonnant au fait qu’il s’y intéresse que ce soit de près ou de loin.

- Je suppose que c’est grâce à ce don qu’il a pu évoluer n’est ce pas ? A moins que cela ne se soit passé antérieurement à votre échange. Votre doudouvet doit sans doute posséder le talent farceur, comme la plupart de ses congénères ? Passez moi l’expression, mais ces pokémons et particulièrement leur stade final, sont connus pour être de véritables petites plaies. Mais bon, s’il répond à vos attentes et que vous répondez aux siennes, que demander de plus ?

Je me mis à fouiller distraitement dans une de mes poches après avoir rangé mon ultime poké-ball tout en me rapprochant des deux hommes d’un pas posé et calme. Je savais à qui j’avais à faire aussi, s’il ne m’était rien arrivé jusque là je pouvais espérer que rien ne se passe dans l’immédiat surtout après ce duel splendide. Arrivée à moins d’un mètre de celui qui m’avait servi d’adversaire, je sortais la main de ma veste et laissais un petit objet virevolter vers lui après l’air lancé comme on lance une pièce de monnaie avec le pouce. Je comptais sur lui pour s’en saisir, ca ne serait pas trop compliqué normalement avant de reprendre, un léger sourire amusé et sarcastique sur les lèvres alors qu’il reconnaitrait sans doute le précieux badge primal.


- Je n’ai qu’une parole, et vu le match auquel j’ai pu assister et participer je pense que vous méritez amplement. Il me faudra justifier la disparition de cet exemplaire mais ça n’est pas un problème, je saurais me débrouiller. Il m’arrive des fois d’être si distraite. Enfin, j’espère pouvoir vous recroiser un jour dans de ci bon termes si j’ose dire. Qui sait, aurais-je peut être l’occasion de vous affronter vous aussi Mr. Levase ? Quand à vous Angstorm Tapis, je vous dit à charge de revanche.

Je leur adressais un signe de tête chacun en guise de salut, avant de tourner les talons pour partir et trouver le chemin menant à la ville la plus proche. Ce ne serait pas très compliqué, le ciel était dégagé à présent et je pourrais facilement me repérer aux étoiles d’autant plus que les ruines de Lakit n’étaient plus très loin. Il pouvait à coté de ça sembler choquant que je choisisse de quitter ces deux hommes sans aucune autre forme de procès et en même temps, à quoi s’attendre de plus ? J’ai horreur des clichés et je n’étais pas ici pour jouer à la police et au bandit. J’étais bien mal placée pour me dire que j’allais les raccompagner jusqu’en ville en les tirant par les oreilles pour qu’ils finissent en prison, parce que ce sont les méchants et je suis une gentille. Non, la vraie vie ne se passait pas comme ça, et s’ils devaient être arrêtés cela ne serait ni ce soir, ni par moi j’en ai bien peur. Je n’avais après tout aucun compte à rendre sur mes choix et cette rencontre on ne peut plus singulière ne serait connue que de trois personnes. J’étais simplement curieuse de savoir ce que l’avenir nous réservait à présent.



HRP:
 

_________________




Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ang & Palut
Dancing Mad
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 21
Localisation : Dans un vase sur un tapis

Equipe Pokémon
:

MessageSujet: Re: Des ruines, un fouet, un tapis et un vase [Ang & Palut] (Terminé)   Sam 15 Aoû - 12:41

Une Rafale Feu ? Était-ce pour la beauté de l’attaque qu’elle l’ordonna ? Parce que sinon, peut-être devrais-je réexpliquer ce que j’avais déjà expliqué. Ephéméris était beaucoup plus rapide que le Dracaufeu. De ce fait il a eu le temps de produire son Dracochoc et de bondir dans l’immédiat en arrière. La Rafale Feu, vu la différence de vitesse, devait bien être exécutée après le Dracochoc. Vu le peu de forces qu’il lui restait, mon Jungko eut tout le loisir de continuer à bondir en arrière pour esquiver l’attaque. Oui, la Rafale Feu n’était pas non plus à la précision ultime.

Mon reptile finissait donc victorieux, soufflant après avoir dépensé tant d’énergie, mais possédant toujours ses forces. Le Champ Herbu disparut, tandis qu’elle rappela son Dracaufeu. Il regarda la scène, fier de lui. Et moi, je m’avançais, tout aussi fier de lui. C’est un autre Dracaufeu à ajouter à la liste que mon Jungko avait vaincu. Tandis que moi, c’était le premier champion que je battais. Enfin la première. Sachant que ce n’était pas une simple victoire… Mais la victoire d’avoir vaincu toute une équipe à pleine puissance d’une championne redoutable. Oui, j’avais de quoi être fier.


« Bravo Ephéméris, tu t’es surpassé. »

Mon Jungko hocha la tête, heureux, et s’installa à côté de moi en se détendant après tant d’efforts. Palut vint aussi à mes côtés, répondant à la championne qui s’avançait à son tour.

« Oui, il n’était qu’un Sucroquin dans l’équipe d’Ang au début de sa vie. En retournant à mes côtés il a en effet pu évoluer. Quant aux Doudouvets, beaucoup ne possèdent pas Farceur comme talent. Je dirais qu’il n’y en a globalement qu’un tier. Mais oui, il possède ce talent. Cela me fait plaisir, et je lui fais plaisir. Etre une véritable plaie est l’une des raisons de pourquoi j’aime ce pokémon. »

Lorsqu’elle arriva à notre niveau, elle tint sa parole, et sortit le badge que j’avais réclamé. Oui, vraiment, la championne offrit son badge à un criminel réputé. Décidément, je l’appréciais celle-là. Elle grimpait haut de mon estime. La ligue pouvait être fière de posséder un élément du genre, je suppose.

« Merci. Je suis satisfait de voir votre parole tenue. Et je serais heureux de vous affronter une nouvelle fois… Et que cette fois-ci, la bataille soit plus marine, si vous voyez ce que je voulais dire. »

Voir un Hyporoi et un Kravarech dans l’eau devait être très intéressant, non ?

« Ce sera avec plaisir que je viendrais réclamer mon badge à mon tour… Vous pourrez constater la force de Garuda et de mes fées. »

Ce serait la moindre des choses, n’est-ce pas ? Il serait amusant de voir comment elle, elle se débrouillerait face à des fées. Face à nos fées. L’heure était à présent aux au-revoir, et nous tournions également le dos à la championne. Nous allions retourner sur la colline, et préparer nos plans pour la suite dans le plus grand des secrets. J’accrochais aussi le badge sur mon tapis. C’était ironique de posséder ceci lorsqu’on avait décidé de devenir puissant sans passer par cette quête. Et il serait amusant de narguer les dresseurs, en affirmant que cet unique badge a été obtenu en vainquant une équipe à pleine puissance d’un champion.

Cette championne avait un fort caractère, et ne distinguait pas le bien du mal aussi bêtement que beaucoup font. Elle se risquait à passer un ‘bon moment’ avec des criminels sans chercher à les arrêter.

En un sens, elle ressemblait à Violeta.


HRP:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des ruines, un fouet, un tapis et un vase [Ang & Palut] (Terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des ruines, un fouet, un tapis et un vase [Ang & Palut] (Terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Des ruines, un fouet, un tapis et un vase [Ang & Palut] (Terminé)
» Nouveaut tapis de bataille Citadel
» rocco aime le fouet
» Tapis Rouge pour Dilip Kumar
» Point de TAPIS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aube Saison 2 : Version Zénith :: Maïlys - Zones Civilisées :: Les Ruines de Lakit-
Sauter vers: